Partagez | 
 

 Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires   Dim 25 Sep - 14:54



La nuit était claire, comme dans toutes ces grandes villes où la lumière des néons multicolore efface jusqu'aux étoiles. Les trottoirs se clairsemaient d'une faune festive alors qu'une heure du matin sonnait. Elyse grimpa sans bruit aux échelons de métal de l'escalier de secours, dans cette ruelle donnant sur l'arrière des immeubles de cette zone du centre-ville.

L'air frais lui fouetta le visage une fois en haut et elle apprécia la vue pendant quelques secondes. Vu d'ici, tout était plus beau. Les lumières scintillaient comme des pierres précieuses, dominées par la grande tour Stark Industry. Et Elyse avait toujours aimé les choses qui brillent.
Pire qu'une pie voleuse, elle avait autrefois constitué un trésor de babioles scintillantes. Finalement ce qu'elle faisait à présent n'était qu'une suite logique. Dans le double fond d'une boîte à bijoux rempli d'une camelote chatoyante brillaient quelques bagues et colliers, l'éclat froid des diamants tranchant sur le velour noir.
Ho, elle n'était pas stupide : elle ne gardait aucune pièce numérotée ou unique, si facile à tracer. Celles là, elle les gardaient pour les receleurs qui les lui échangeaient contre de fortes sommes en espèce. C'était devenu un jeu dans lequel il ne fallait jamais se faire prendre.

Finalement, Elyse enfila sa combinaison par dessus ses habits civils, passant une cagoule noire et ses gants, cachant jusqu'à ses yeux derrière des lunettes teintées en bandeau.
Elle abandonna son sac non loin de l'ouverture donnant sur le réseau de climatisation après en avoir dévissé la grille d'une petite visseuse à main.
Elle se faufila dans le bâtiment, prise aux tripes par l'adrénaline, décharge délicieuse sans laquelle elle ne pourrait vivre. C'était meilleur qu'un orgasme, meilleur que les diamants.

--

L'alarme de la bijouterie de luxe résonnait dans tout le quartier, bientôt rejointe par les sirènes des forces de l'ordre de Genosha. Mais Elyse était déjà à plusieurs rues de là.

Un peu décoiffée d'avoir ôté à la va-vite sa tenue, balancée dans son sac de sport, par dessus tout un butin de bijoux et son flingue, elle portait une veste de jogging noire ouverte sur le marcel noir qui moulait sa poitrine généreuse et un pantalon de sport noir près du corps. Des baskets de la même valeur aux pieds, elle ressemblait à une sportive rentrant tard de la salle de sport. Sauf que son sac alourdi contenait des diamants et son flingue sous le rempart de sa tenue de voleuse.

Une voiture du SHIELD déboula à toute allure sur le boulevard, la dépassant depuis la route alors qu'Elyse marchait. Un instant, elle se retourna pour observer les forces de l'ordre de Genosha tourner au coin de la rue... Lorsqu'elle se prit de plein fouet un autre piéton.

Propulsée vers l'arrière, Elyse manqua de perdre l'équilibre, entraînée par le poids de son sac. Elle allait s'excuser quand elle réalisa qu'elle connaissait trop bien cette paire de seins... Et surtout le visage qui les surmontaient.

"Georgia ?!" Fit-elle, entre surprise et stupeur de se heurter si littéralement à son amie, vestige d'un passé qui serait remué bien assez tôt par le retour d'Alison. Dévisageant l'autre femme, Elyse songea que ce n'était vraiment, vraiment pas le moment de croiser une vieille amie lorsqu'on a dans son sac autant de preuves accablantes du casse de la bijouterie dont on entendait l'alarme assourdie jusqu'ici....
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires   Dim 25 Sep - 15:55

- Hey, George !

- Qu'est-ce que tu veux, Marty ?


Pas de bol pour son coéquipier du soir, il avait hérité du beau surnom "Marty" quand Georgia avait appris que son nom de famille était "McFly". C'était plus fort qu'elle, elle n'avait jamais pu s'empêcher de renommer toutes ses connaissances. C'était beaucoup plus marrant que tous ces noms ennuyeux comme la pluie.

- T'es obligée de venir avec moi ! Y a eu un casse en ville et tous les autres agents sont pris.

- Ha ouais ? Comme quand Mickael Jackson avait simulé sa propre mo... Attends, c'est déjà arrivé ça !


Ça aussi, ç'avait tendance à irriter les gens qu'elle avait en face... D'une ironie mordante, George adorait plus que tout voir les visages décomposés suite à une de ses célèbres répliques de la mort qui tue. Elle fit un grand sourire à son collègue qui donnait l'impression d'avoir avalé de l'eau de javel. Elle s'approcha de lui et lui claqua amicalement la joue.

- Respire, Marty ! Aller, on y va.

Enfilant son pardessus beige sur une chemise cintrée blanche à rayures bleu marine sur un pantalon noir avec des bottes à léger talon, George se saisit de son arme de service pour la caler dans son dos, ainsi que de son porte-feuille qu'elle déposa dans sa poche. Elle prit également les clés de sa voiture.

Quelques minutes plus tard, elle se gara dans une rue un peu plus loin au calme, alors que tout le tintouin habituel retentit lorsqu'il y avait cambriolage. C'était bien trop bruyant à son goût et elle préférait largement les ambiances plus calmes... Une grimace lui vint avec cette pensée. Elle avait vieilli, le fait de préférer le calme en était déjà un signe avant-coureur. Avant, elle ne se complaisait que dans des ambiances surchauffées et était la première à se lancer dans le bordel environnant.

Toute à ses pensées, elle ne remarquait pas l'ombre qui se faufilait. Elle sentit une grosse pression brusque devant elle, avant de reculer brutalement à presque en tomber. En entendant son prénom en entier, avec une voix familière malgré les années passées sans l'entendre, George ouvrit grand les yeux.

- Ely ? Bah ça alors, qu'est-ce que tu fais là ?

Pour le moment, rien ne laissait supposer qu'Elyse Adler était l'auteure du casse d'il y avait quelques minutes. Pour le moment, Georgia ne voyait qu'une amie qu'elle n'avait pas eu l'occasion de voir depuis des années...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires   Lun 26 Sep - 13:06



Le hasard était une pute.

Quelle probabilité y avait-il pour qu'Elyse croise justement une ancienne amie d'enfance, vestige de son passé doré, quand Alison n'avait pas encore mis les voiles ? En temps normal, ça ne l'aurait pas autant dérangé, de croiser Georgia, mais là, c'était une toute autre histoire.
Le regard bleu perçant de la brune tomba sur son ancienne amie, balayant du regard sa tenue, trop formelle pour être une tenue de soirée et surtout barrée sur le buste par une sangle caractéristique d'un holster.

La question était innocente, heureusement et Elyse chassa quelques mèches désordonnées de sa queue de cheval, son visage se faisant lisse et calme. C'était étrange comme Elyse était capable de sembler calme quand dans sa poitrine et son cerveau, ça tournait sec. Un peu comme les canards qui ont l'air de glisser paisiblement alors qu'en dessous de la surface, ça pédalait à fond. Elle devait garder la tête froide. L'alarme agaçante lui collait mal à la tête malgré la distance et elle ajusta un peu la bride de son sac sur son épaule.

"J't'ais à la salle de sport et j'allais aller me prendre un truc a bouffer au premier truc ouvert dans le quartier." Dit alors Elyse, agitant négligemment la main. Il était plus d'une heure du matin, cependant le côté échevelé d'Elise ne mentait pas vraiment : elle avait bien fait du sport.... "Et toi alors ? Tu habites dans le coin maintenant ?" Elle jouait la naïve, évidemment, parce que c'était facile de paraître d'autant plus surprise. Le sac était lourd mais elle subissait en silence. Ce qu'elle aimerait bien savoir, c'était pourquoi est-ce que Georgia était dehors si tard, avec un holster, toute proches des lieux de son casse ?

Elyse savait qu'elle ne devait surtout pas donner l'impression d'être pressée. Elle connaissait son pouvoir mais il était trop aléatoire pour être une solution adéquate. Elle ne ferait paradoxalement qu'attirer l'attention sur elle.
"Ca faisait un bail... Ca m'fait plaisir de te voir." Ce n'était pas exactement sincère : ça lui aurait fait plaisir de tomber littéralement sur une amie d'enfance mais pas ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires   Lun 26 Sep - 21:16

Voir Elyse ici, c'était vraiment très bizarre comme situation ! Pourquoi fallait-il qu'elle soit en service commandé ce soir ?

La voyant essoufflée et échevelée, George fit un grand sourire entendu.

- Du sport vraiment ? On dirait que t'as dévalisé la bijouterie d'à côté...

Avisant le gros sac qui avait l'air de lui peser une tonne, la jeune femme sourit plus largement encore.

- Ou alors tu sors d'une partouze tupperware !

En riant grassement, George envoya un petit coup de coude amical à Elyse. Elle ne se doutait pas du tout que son amie était vraiment responsable du larcin commis et dont la place victime ne s'arrêtait jamais de brailler. C'était littéralement chiant. En s'écartant vers la route pour regarder son collègue, George se mit à crier plus fort que l'alarme qui n'en finissait plus.

- Putain, Marty ! Tu veux bien dire au proprio de couper la sonnette ?? On va finir par perdre 5/10ème d'audition à chaque oreille si ça continue !

Puis se tournant vers Elyse, elle lui sourit de nouveau avec un contentement non dissimulé. Il lui tardait de savoir ce qu'elle était devenue et ce qu'elle faisait maintenant de sa vie.

- Écoute. Je dois enquêter sur un vulgaire cambriolage, le truc chiant à vomir. Si tu peux m'attendre un peu, je t'emmène boire un verre ! Et même qu'on pourrait manger autre chose que le premier truc à bouffer dégueulasse de la rue !

Le visage de George se crispa quand elle entendit son coéquipier lui dire de rappliquer... Regardant au ciel en soupirant et en faisant mine d'étouffer, elle finit par marcher vers la boutique qui avait ENFIN coupé l'alarme. Ses oreilles avaient retrouvé leur sensibilité !

- J'en ai pour une heure grand max ! Si tu veux, rentres te changer et on se retrouve ici !

D'un point de vue totalement neutre, on pourrait croire que Georgia n'avait pas payé la facture EDF de son cerveau depuis longtemps... Mais après tout, elle ne voyait pas de raison valable de soupçonner son amie d'avoir commis ce crime...
Revenir en haut Aller en bas
 
Georgia&Elyse ♦ Nos chemins contraires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ubac, Claire] Les chemins de Sarasvati
» Bibliothèque des Chemins de Fer (Hachette)
» Les chemins de la liberté de Peter Weir (sortie le 26 Janvier)
» Synonymes / Contraires
» Cinéma "Les chemins de la liberté" (2011) avec Colin Farell et Ed Harris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: