Partagez | 
 

 On my own [PV Sigyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: On my own [PV Sigyn]   Lun 26 Sep - 20:17

On my own
Sigyn et Loki
Finir à l'hôpital allait bientôt devenir pour moi une habitude ... Je ne pouvais pas recevoir de visiteur, en même temps je ne sais pas si j'aurais été d'une très bonne compagnie. Lorsque je me suis réveillais la première fois j'avais ressenti une atroce douleur, puis j'ai rapidement compris que c'était l'accident à la foire qui m'avait emmené à nouveau à l'hôpital. Mes côtes étaient cassées, dont une qui avait préféré un poumon. Hémorragie interne et j'en passe des belles, j'avais du être beau à regarder quand j'étais en réanimation. Depuis que j'avais enfin une vie ou j'arrivais à m'y sentir bien, fallait que je passe par la case hôpital, enfin avant disons que je passé par la case : frôle la mort. Intubation, perfusion, ECG, les moniteurs, radios, scanners ... J'allais tout connaitre ... J'en avais assez, j'étais en colère seulement je n'avais pas assez de force pour exprimer cette colère. Des larmes de frustrations me montèrent aux yeux ... Je devais me calmer, à la place je repris une profonde inspiration grâce à ce masque à oxygène qui m'aidait déjà à mieux respirer. L'intubation n'était pas ce que je préférais, je savais que j'y avais le droit mais lors de mon réveil on me l'avait retiré. J'étais toujours au service de réanimation et j'avais encore du mal à parler, ma gorge était douloureuse et j'étais épuisé. Personne, il n'y avait personne et pourtant j'aurais tout donné pour entendre une blague de mon frère. Je regardais le plafond, tentant de garder une respiration calme et paisible seulement je commençais à m'énerver tout seul. J'avais envie de sortir du lit, de courir, enfin courir était grand mot, ramper jusqu'à la sortie et rejoindre mon appartement. J'en avais assez d'être drogué, shooté, hospitalisé ... Je voulais mon frère plus que tout au monde et malgré que je tente de garder mon calme, les machines commençaient à s'affoler, qu'importe, ce n'était pas mon problème, je voulais sortir, partir, pleurer, crier, hurler ... J'étais épuisé d'être aussi bipolaire.
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Dim 2 Oct - 15:18

Sigyn & Loki


« Hôpital - Hammer Bay - Genosha»
Qu’est-ce que cela pouvait m’agacer, me frustrer, d’être là à ne rien faire. De rien pouvoir faire. Cela faisais deux jour que j’avais le plâtre à ma main. Les événements de la fête foraine étaient encore bien frais dans ma tête. Je me doutais que j’avais dû abîmer quelque chose, quand je suis tombé, Vu le bruit que cela avait fait. Mais j’étais bien plus préoccuper par l’état de mon Remy que de mon poignet. Lui était encore passer pas loin de la mort. Oui encore pas loin. A croire que les incidents devenaient trop réguliers sur Genosha. Il fallait peut-être que nos cher roi, réagisse un peu, bouge son cul de son palais doré.

J’eu un soupire. Même en étant limité et en arrêt de travail, cela avait été plus fort que moi. J’étais venu à l’hôpital, voir comment cela passait. Si tout se passait bien dans le service. Rendre visite à des patients dont je m’occupais depuis longtemps. Je voulais m’assurer que tout allait bien, et aussi m’assurer que je pouvais être encore en état d’être capable de faire quelque chose. Même n’importe quoi. Mais mes collègues m’ont vite taquiné, me disant de rentré, que tout se passait bien et je devais me reposer, et guérir. Un poignet cassé cela ne se soigne pas en une semaine. Et elles avaient raison. Après un café entre nous –enfin un thé pour moi- je m’étais décider à rentrer chez moi, de toute façon je savais que je ne pouvais rien, autant ne pas rester dans leur pattes.

Traversant alors le couloir, je m’arrêtai. Mon instinct – de femme ou d’infirmière j’en sais rien- me disais quelque chose  n’allait pas. Entendant un léger bruit de mouvement, je passai ma tête dans une porte de chambre. La vision me fût des plus familières. Ce n’est pas possible. Je me dirigeai vers lui, et posa ma main sur son front.

-Calmer vous, vous aller arracher votre perfusion.

Il n’avait vraiment pas de chance. Cela me faisait de la peine. Je ne pouvais pas faire grand-chose pour lui, à part lui parler et le rassurer.

-Est-ce que vous voulez boire un peu ?


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Lun 3 Oct - 22:23

On my own
Sigyn et Loki

Je réfléchissais à ce que j'allais bien pouvoir devenir ... Quel tournant ma vie allait-elle prendre ? Pour moi avec tout ce qui était en train de se passer, se serait étrange que la vie continue ainsi, qu'elle reste belle, je ne suis pas du genre pessimiste, mais deux attentats en peux de temps, c'était tout de même étrange, ça faisait peur, je ne voyais plus la vie de la même façon, maintenant je savais que j'allais redevenir extrêmement méfiant. Quand j'étais tout jeune, je me méfiais de mon entourage parce que j'étais le vilain petit canard, je devais faire attention à ce que je disais, si il y avait des bandes, j'avais toujours peur de passer un mauvais moment avec les brutes de l'école, du collège ou du lycée. Je me suis renfermé dans la dépression, la scarification, la drogue et la cigarette, heureusement ma famille m'a sauvée. Enfin j'ai appris à offrir ma confiance, enfin je suis arrivé à me faire des amis et à avoir un bon métier, donc un cabaret que je gérais et qui marché très bien. Mais voilà avec tout ce qui se passé j'avais peur, je savais que les attentats sont souvent présents pour faire pour paralyser la civilisation, et si j'avais fait en sorte de reprendre un semblant de vie normal au premier attentat, pour le second se serait bien plus difficile. Les blessures que j'avais reçus étaient bien plus graves, j'avais faillis mourir, j'étais encore une fois enfermé dans une chambre d'hôpital, un masque d'oxygène sur le nez, des perfusions et moniteur cardiaque avec moi, je n'en pouvais plus et j'étais frustré. Je perdais patience, j'avais envie de hurler et je commençais même à m'agiter, qu'importe la douleur de mes blessures, j'en avais tellement assez d'être confiné ici. Plus le temps passé, plus je m'énervais, je pouvais déjà entendre le moniteur cardiaque sonner lorsque je reconnus une voix. Je relevais légèrement les yeux n'ayant même pas vue que l'infirmière que j'avais rencontré à deux reprises étaient présente, visiblement celle-ci avait le bras cassé, pourtant elle était présente, puis elle me dit d'une voix douce de me calmer, doucement je secouais négativement la tête. Soupirant je fermais les yeux avant de regarder à nouveau Sigyn qui resté toujours présente. Encore une fois à sa question je secouais négativement la tête avant de parle d'une voix faible et rauque.

-Vous .... Etes blessez ? Vous ... Vous devriez vous reposez
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Mar 18 Oct - 14:45

Sigyn & Loki


« Hôpital - Hammer Bay - Genosha»
Je voyais bien, qu’il était branché d’un peu partout. Tuyau à oxygène, mais c’est sans doute le moins gênant, une fois bien position et pris au niveau des oreilles cela ne bouge pas de trop. Mais il y avait aussi un électrocardiogramme, qui fait un bruit horrible quand il se débranche cela sert à signaler quand il y a un souci, pour qu’on puisse l’entendre au mieux en dehors de la pièce. Mais aussi une perfusion, sûrement d’antidouleurs et anti-inflammatoires.
Je voulais vraiment l’aider, je n’aimais vraiment pas le voir comme ça. Je détestais vraiment cette sensation d’impuissance. Il ne méritait pas ce qui lui arrivait. Je me sentais tellement mal de le voir ainsi. Je voulais faire tout mon possible pour l’apaiser et lui venir en aide, même si actuellement je n’étais plus infirmière. C’était devenu personnelle. Il répondit négativement à ma proposition, il allait regretter d’ici quelque temps, les médicaments en perfusion cela assèche la bouche et une bouteille est d’eau est toujours bien apprécier.

-Je vais bien ne vous en faites pas, c’est juste un poignet cassé. S’il y a quelqu’un qui devrait se reposer c’est vous.

Je me décalais un peu vers le haut du lit et redressa l’oreiller et le traversin, pour l’aider à se dresser et s’asseoir un peu. Il devait réellement se reposer, aussi bien son corps que son esprit. Ne pas ruminer, ne pas se poser de questions sur ce qui c’était passé. Il n’allait jamais pouvoir réellement se remettre. Je ne pouvais pas prétendre le connaitre, mais je commençais à comprendre comment il fonctionnait. Et un total repos n’allait pas être facile avec lui. Je finis par attiré le fauteuil à côté et m’asseoir dessus.

-Je commence à m’inquiéter sérieusement pour vous. La vie semble vous attirez des ennuis, et ces derniers ne sont pas vraiment doux avec vous. Dis-je avec un sourire en coin. Autant d’alléger l’ambiance, histoire qu’il soit plus à l’aise. Je posais ma main sur la sienne.

-Vous allez devoir vraiment être calme et patient pour guérir, vous me promettez d’y être ? je ne veux pas qu’il vous arrive quelque chose d’autre.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Mer 19 Oct - 20:34

On my own
Sigyn et Loki

C'est assez rare quand je suis de mauvaise humeur, avant c'était surtout lors de ma période scolaire, j'avais un caractère très dur et je regardais tout le monde d'un oeil noir. Par la suite j'ai changé, déjà des événements ont fait en sorte que j'ai réussi à ne plus me renfermer, puis petit à petit ma mauvaise humeur était partie. Certes il m'arrive encore d'avoir un sale caractère, mais moins qu'avant ... Comme tout le monde je peux avoir des baisses de morale, alors évidemment il y avait des jours ou je prenais du recul mais aujourd'hui, j'étais plus que de mauvaise humeur, j'avais l'impression de revenir le Loki que j'étais quand j'étais adolescent. J'en avais assez, je voulais rentrer chez moi, je voulais pleurer, hurler, tout casser dans cette maudite chambre jusqu'à ce que je reçoive une visite ... Une visite dès plus inattendue. Je voyais bien que la jeune femme était blessée, de suite la première chose que je fis en voyant qu'elle voulait m'apporter de l'aide, c'était de lui dire qu'elle avait sans doute besoin de se reposer, seulement celle-ci répondit autrement. Je roulais des yeux vers le plafond, j'en avais assez d'être allongé dans un lit sans pouvoir bouger à devoir me reposer, j'avais cette impression de ne faire que ça en ce moment ... Me prendre des gamelles et finir à l'hôpital, pour dire que ma fierté en prenait un sacré coup. Alors que je ruminais dans mon coin, je pus remarquer que la jeune femme c'était décalé pour redresser mon oreiller et m'aider à me redresser, je ne me fis pas prier davantage. Celle-ci repris la parole et j'eu un faible sourire à ses paroles, elle avait tout à fait raison ... C'était aussi ce que je me disais. Au moins j'avais une personne pour me tenir compagnie, je serrais alors à mon tour sa main retenant des larmes.

-Il semblerait .... Peut-être que ma bonne étoile à disparue ... Ou que se soit mon destin d'avoir une vie ou je fini ici

Ce n'est pas un destin que tout le monde souhaite? ou alors il fallait être un véritable masochiste. Je déglutis difficilement avant de prendre une profonde inspiration puis je secouais lentement la tête aux paroles de la jeune femme.

-Non ...

Je repris une inspiration

-J'en n'ai assez d'être hospitalisé ... Je veux ... J'aimerais rentrer chez moi, voir ma famille ...
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Jeu 27 Oct - 13:52

Sigyn & Loki


« Hôpital - Hammer Bay - Genosha»
Je me rendais compte d’une chose : il était sacrément têtu. Même en lui expliquant gentiment que c’était dangereux, qu’il pouvait avoir des séquelles, il semblait ne pas écouter, n’en faire qu’à sa tête. Je devais lui parler avec quel langage pour qu’il prenne conscience de ça. Que ce que je lui disais était sérieux. Têtu et presque inconscient, j’espère que son frère n’était pas pareil et qu’il pouvait le maitriser, car cela va lui jouer des tours dans sa vie. Cela m’inquiétais, sans savoir pourquoi je m’inquiétais réellement pour cet homme, cela me tenait à cœur de prendre soin de lui. C’était presque viscéral. Je pouvais toujours avoir des mots plus dure, peut-être qu’il comprendrait enfin, mais je ne voulais pas m’y risquer. On n’était pas assez proche, je pense, pour que cela fonctionne. De toute façon mon instinct me disait qu’avec lui il fallait y aller en douceur, rien d‘autre.

-Vous seriez plus prudent peut-être que vous finiriez moins ici. Ne pas écouter les conseils, et faire attention à vous ne semble pas être votre fort. Dis-je en rigolant. Vous êtes tous aussi têtu dans votre famille ?

Autant aborder le sujet de sa famille, il sera plus décontracter. C’était apparemment la seule chose qui le calmait. Et je pouvais comprendre, ma mère était sans doute celle qui me connaissait le mieux et qui savait comment m’apaiser. J’eus à mon tour un soupir et leva les yeux au plafond. Okay je devais parler carrément une autre langue que lui. Toujours garder une voix douce et posé, cela fonctionnait toujours avec mes patients.

-Et vous compter la voir tout cabosser, et en prenant le risque d’avoir des séquelles. Vous m’avez écouté, je m’inquiète pour vous. Je sais qu’on ne se connait pas beaucoup, que cela est peut-être stupide. Mais étrange je me sens concernée par ce qui vous arrive. Cela me fait mal au cœur. Et votre famille doit s’inquiéter aussi. Vous tenez vraiment à faire de la peine aux personnes qui son attentionnées avec vous ? Vous savez quoi, soignez-vous bien, et je vous invite à dîner, est-ce que cela vous convient ?


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Dim 30 Oct - 15:05

On my own
Sigyn et Loki

Alors la l'infirmière prononça des paroles qu'elle n'aurait jamais du prononcer. Recevoir ses paroles fut pour moi comme un coup de poignard en plein de coeur, je lui jetais un regard noir, inspirant difficilement et cherchant à me calmer sinon j'allais me mettre à hurler, cette fois-ci peut importe la douleur, je dirais vraiment ce que je pense. Elle n'avait pas le droit de me dire que je ne faisais pas attention, non, c'était des paroles qui faisaient vraiment très mal. Je repris à nouveau une profonde inspiration mais tout en sentant mon coeur s’emballer.

-Vous osez me dire que je ne fais pas attention ? ...... Croyez vous .... Que j'ai voulus qu'une voiture me renverse ?

J'étais déjà essouflé mais j'étais loin d'avoir fini.

-Croyez vous que ... J'ai voulus cet attentat au centre commercial ?


Cette fois-ci je pouvais même commencer à légèrement me redresser sur mes lits, tant pis pour le reste de l'équipement médical, tant pis pour la douleur, tant pis pour tout.

-Croyez vous ... Que ... J'AI DEMANDE CETTE ACCIDENT A LA FOIRE ?


Cette fois-ci je pouvais sentir mon coeur battre la chamade, j'avais la respiration sifflante, si il y a bien une chose que je n'aimais pas, c'était qu'on me donne des leçons alors que je n'avais rien fait de mal, je n'avais pas demander à finir ici encore et encore. Je n'avais pas non plus demandé à ce qu'elle vienne me voir pour enfoncer le couteau dans la plaie, je pouvais très bien le faire tout seul. J'avais assez de mauvais souvenir à cogiter, pas besoin d'en rajouter des nouveaux ou de me les rappeler. J'étais complètement passé à côté de son autre question, je me contentais de me calais à nouveau contre les oreillers, voulant reprendre mon calme. Cette fois-ci je roulais des yeux au monologue de l'infirmière, et j'eu un rire avant d'être pris par une quinte de toux. Finalement je repris d'une voix rauque et fatiguée.

-Si vous êtes vraiment inquiètes pour moi .... Cessez de me faire cette stupide leçon ... Je n'ai pas demandé à finir ici .... Je n'ai pas demandé votre visite

Je détournais la tête vers elle.

-Si vous tenez à moi cesser de tourner le couteau dans la plaie ... Ou partez tout simplement


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Mer 9 Nov - 13:33

Sigyn & Loki


« Hôpital - Hammer Bay - Genosha»
J’eus un soupire. Bon méthode douce ou méthode forte, rien ne fonctionne avec lui. Je me demandais comment ses parents avaient fait pour l’éduquer si rien n’entrait dans sa tête, avec cet entêtement jamais vu. Il pensait tellement à lui, qu’il ne comprenait pas que les autres étaient inquiets pour lui, que cela montrait de l’attention et de l’affection. Il ne voyait que ce que lui subissait, mais il ne voyait pas ce que les autres lui donnait.  J’allais lui répondre, que bien, comme il voulait. Mais quelque chose m’y empêcha.

J’eu comme un sifflement dans les oreilles, et quelques secondes plus tard j’aurais juré ne plus être à l’hôpital. Je ne savais pas où j’avais des images plutôt flou dans ma tête. Avec des voix.  J’avais l’impression d’avoir déjà vécu ce genre de scène, d’échanges, plusieurs fois, même. D’avoir déjà ressentie ce sentiment. Pourtant c’était bien la première fois que j’avais cette discussion avec lui non ? Ce sentiments d’impuissance, mélanger à cette envie viscérale de bien faire, de lui apporter paix et calme. Cela était tellement brut comme réaction, que j’en perdis l’équilibre. Je me rattrapai au dernier au moment à la table de chevet, le souffle cours.

Reprenant mon souffle, je posai un moment mon regard sur lui, et j’eu l’impression de le voir habiller d’une façon plus étrange. Fermant les yeux, cette vision disparue de nouveau ouvert.

-Excusez-moi j’ai eu un malaise…

Reprenant mes esprits, je masse une mèche derrière mon oreille. Mais malgré ce petit égarement, je ne comptais pas le laisser dans ce confort de complainte. Sans rien dire je sors de la chambre et prends le premier fauteuil roulant que je trouve dans le couloir et je reviens, callant le fauteuil, le long du lit, côte à côte. Il voulait râler, se plaindre, bah il le ferait autre part, il allait prendre l’air, puisque les mots ne semblait pas rentré dans son esprit, peut-être que les actes seront plus compréhensible pour lui. Allait-il comprendre que je voulais juste l’aider, que de me gueuler dessus n’allait pas arranger sa situation ?

-Bien, autant que vous râliez en prenant l’air. Prêt pour un petit tour ? Dis-je avec un petit sourire.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Dim 13 Nov - 17:20

On my own
Sigyn et Loki

Comment pouvais-je réagir ? Me plaindre sur mon sort et faire le pauvre petit patient qui a besoin d'aide ? J'en avais assez de me retrouver à l'hôpital, mais qu'on vienne me dire que je ne faisais pas attention alors que c'était tout le contraire, me faisait extrêmement mal. Je me suis tellement battu pour rester en vie, pour sortir de la drogue, pour rendre fier mes parents ainsi que mon frère, comme ci c'était de ma faute si je me retrouvais au mauvais endroit au mauvais moment. Ce n'était pas un plaisir d'être dans cet hôpital, je voulais mon frère, il a toujours était patient et bon. Oui j'étais énervé, je n'avais pas le droit d'être énervé après tout ce qui venait de m'arriver ? Les attentats ? L'accident ? La foire ? Et voilà que maintenant on me parle comme ci j'étais un enfant, un enfant stupide qui n'est pas capable de faire attention à lui même. On ne connaît pas ma vie, personne ne peut la connaître, personne ne peut penser à ma place, alors je voulais qu'on cesse de me juger. Alors que j'avais exprimé ma colère envers l'infirmière, celle-ci eu comme une sorte de malaise et elle vient me donner des conseils sur ma santé ?

-Je vous avez dit de vous reposez ..... C'est bien la peine de me traiter comme un gosse

Dis-je complètement essoufflé, les machines n'arrêtant pas de sonner tellement mon coeur tambouriné dans ma poitrine. J'avais à nouveau cette impression d'étouffer, je tentais de respirer calmement, crispant la mâchoire et serrant la douleur pour m'empêcher d'hurler de douleur. Alors que l'infirmière était en train de reprendre ses esprits, celle-ci déplia un fauteuil roulant ... Pardon ? Je suis en réanimation, je viens d'être intubais, je suis branché de partout et je n'ai pas le droit de bouger. Alors qu'elle repris la parole, je voulus à mon tour répliquer mais la seule chose qui sorti de ma bouche fut du sang, maintenant je pouvais me sentir suffoquer, c'était comme à la foire, cette sensation de brûlure intense dans la poitrine. Voilà que maintenant je toussais tout en rejetant du sang, le tuyau avait du se déplacer de mon poumon. J'étais loin de vouloir une nouvelle pneumothorax.

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: On my own [PV Sigyn]   Mar 29 Nov - 14:09

Sigyn & Loki


« Hôpital - Hammer Bay - Genosha»
Absolument rien ne fonctionnait. Aucune méthodes, aucune subtilité, aucune manière, rien nada. Il se butait dans son idée, dans sa complainte, sans rien écouter, sans ouvrir les yeux. Il voulait pleurer sur son sort, soit il n’avait pas besoin de moi. Il fallait que je fasse quoi pour qu’il comprenne que je voulais juste l’aidé. Et après il va venir se plaindre que personne en dehors de sa famille s’occupe de lui ? Qu’il n’a pas de véritables amis, bah quand on envoie chier les gens qui  vous veulent du bien pas étonnant.
Bien sûre qu’il ne pouvait pas beaucoup bouger, et son idée d’en faire qu’à sa tête aidait pas. J’aurais pensé que la subtilité du fauteuil, face à la réalité, lui ferait comprendre. Mais même pas, il s’agaçait au lieu de réfléchir. J’eus un soupire, un vrai gros soupire d’agacement. C’était frustrant et blessant, Je m’assis sur le fauteuil se j’avais apport et enfouie mon visage dans mes mains. J’avais juste envie de pleuré, déjà qu’avec mon plâtre je ne pouvais rien faire, mais là même aidé psychologiquement ou émotionnellement, n’était plus possible. Alors que j’étais naturellement douée pour ça. Je commençais à être à bout de nerf. Je voulais juste l’aider, ce n’était pas compliquer, et lui qui rejetais toute cette aide. Pourquoi ? Pourquoi je voulais absolument l’aider, pour c’était si important pour moi ? Je ne comprenais pas. Est-ce que c’est fichu « flash » influençait cela, qu’ils me rendaient plus sensible ? Ou plus faible ?
J’étais loin de le traiter comme un gosse, au contraire, je pensais assez mature pour lui parler comme un adulte. Mais c’est lui qui s’imaginait être un gosse, ou être prit pour l’un deux. Contrairement à lui, mon malaise n’avait rien à voir avec ma blessure. Et puis c’est l’hôpital qui se fou de la charité : je lui dis de se reposer il m’envoie chier et là c’est lui qui me fait la morale ?

Je dresse la tête, essuyant les premières larmes qui avaient perlés sur mes joues. Je le regarde, puis sans un mot, je me lève. De nouveau je cale son oreiller pour qu'il soit bien installer alors qu'il gigote.

-Bon courage à vous.

Fût les seuls mots que je lui adressais, avant de prendre le fauteuil et de quitter la pièce.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
 
On my own [PV Sigyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigyn ⊰ Until we go down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: