Partagez | 
 

 The wheel is turning (ft. Brunehilde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Mar 4 Oct - 22:51





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





C'était assez drôle quand elle y pensait. Au début, elle ne venait ici que pour boire un verre tranquille après le travail et au final, elle s'était fait des amis qu'elle préférait aux cocktails.
Il y avait eu un petit accident de parcours, mais la chose était résolue. Elle avait deux frangins pour la protéger, le proprio et un garde du corps donc elle n'avait plus peur de rien ici.
Des choses lui faisaient peur, certes, mas cela ne dépendait pas du lieu.
Enfin, depuis son arrivée sur Genosha, Skuld adorait venir ici. Et c'était quelque chose qui n'était pas prêt de changer.
Ce soir, comme à son habitude, elle était venue s'installer à une table, avait bu son premier cocktail sans avoir pu discuter avec Loki qui était encore souffrant suite à la catastrophe de la fête foraine et pouvait donc encore difficilement venir, elle s'était levée et était partie au bar d'où elle pouvait voir la scène où les musiciens allaient commencer leur concert.
Plutôt pop ou rock, d'après les instruments installés. Enfin, Skuld n'était pas une experte. Elle aimait juste bien parier avec elle-même.
Son verre étant terminé, elle commanda de nouveau la même chose. Un Mai Tai. Le barman commençait à avoir l'habitude et plaisantait de temps en temps en lui disant "comme d'habitude, une Vodka pamplemousse?" ou autres phrases incluant une boisson qui était tout sauf dans ses (ou plutôt son) habitude.
Elle faisait partie des VIP depuis déjà un certain temps, les employés de Loki la connaissaient et elle faisait presque partie des meubles.
Et elle avait fait la connaissance de Thor, le frère de Loki auquel il tenait particulièrement. Un garde du corps grand et blond aimant plaisanter. Enfin, ce soir les deux frères étaient partis vaquer à leurs occupations, laissant la jeune femme seule.
Mais elle trouverait bien le moyen de s'occuper. Les musiciens étaient là pour la divertir, après tout. Ils étaient là pour cela: divertir le public, se faire connaître et exercer leur art comme bon le leur semblait.
Ses poignets et chevilles étant guéris depuis déjà un moment, elle pouvait profiter de la soirée sans entraves.
Et Loki allait mieux depuis la catastrophe.
Tout allait bien.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Mer 5 Oct - 21:34





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




Les armes s'entrechoquaient sous ses yeux. Evidemment, de nos jours, cela pouvait paraître bizarre de voir de jeunes gens s'entraîner avec de simples épées ou au corps-à-corps. Avec les armes et technologies de pointe qui existaient, on pourrait s'attendre à des salles entièrement informatisées, avec hologrammes et simulations de combat en temps réel. Des armes derniers cris aussi. Et, d'après ce que Brune avait pu voir, cela existait. Elle n'était juste pas forcément intéressée ou n'en avait pas forcément besoin pour le moment. Ce qu'elle voulait, dans un premier temps, c'était prendre ses habitudes en ce lieu qu'elle avait hautement idéalisé durant des années. Et, il fallait l'avouer, beaucoup de choses différaient de ce qu'elle avait pu penser ou imaginer. Néanmoins, c'était normal, les premiers jours seraient les plus complexes pour son esprit. Une fois qu'elle aurait pris le coup de main et que les plans des lieux auraient été mémorisés par sa mémoire, tout irait pour le mieux. Elle se savait capable d'intégrer à cent pour cent le SHIELD. Surtout qu'elle le souhaitait depuis des années.

Après, pour le moment, il lui fallait en quelque sorte passer par l'étape « formation ». Enfin, c'était plus son cerveau qui en avait décrété ainsi. C'était facile de se croire suffisamment douée parce qu'on avait réussi l'admission. Et pourtant, le plus dur venait à faire. Elle se glissa face à son premier adversaire. Deux têtes de plus qu'elle, le double de son poids. Heureusement que ce n'était pas dans ses habitudes de baisser les bras ou de se penser inférieure à cause d'une simple différence de taille. Même si... Il fallait qu'elle l'avoue, cela restait impressionnant. Enfin, ne restons pas centrés sur ça ! Brunehilde serra les poings et laissa son esprit analyser la situation. C'était la chose qu'elle savait le mieux faire. Analyser et réagir. Comme un automatisme. Après tout, elle avait des années à se perfectionner en arts martiaux et stratégie pour ça. Il fallait bien que l'entraînement paie, comme tout. Quoi qu'il en soit, l'attaque qu'elle se prit la surprit. Bien qu'elle ne fut pas consciemment méchante, la jeune femme mit quelques secondes à s'en remettre. Eh bien, sa journée commençait bien...

Et elle fut longue. Un nombre incalculable de duels pour se remettre dans le bain, des situations de protection rapprochée toutes plus cocasses et étranges les unes que les autres et une remise à niveau en termes de tir. Bref, Brunehilde en était ressortie lessivée. Mais étrangement souriante. Et grâce à cela, elle s'était mise en tête de sortir ce soir. D'aller se promener. De boire un coup. Et elle avait déjà le lieu en tête. Un cabaret non loin de là. Elle en avait entendu parler plusieurs fois dans la journée, et c'était toujours un bon début pour s'ouvrir ! Mais avant, il était évident qu'une douche et un bon repas étaient à faire. Pour son bien-être et sa survie, c'était bien mieux.

Malgré l'occasion, elle s'était contentée d'habits plutôt simples, ayant prévu seulement de discuter et de faire quelques connaissances. D'ailleurs, dès que la jeune fille passa le seuil du cabaret, la musique l'embarqua. C'était déjà un bon point. Elle sentait qu'elle y reviendrait dans le futur. Ses yeux bleus glissèrent sur les personnes présentes, sur le groupe se lançant dans sa chanson, sur les boissons qui coulaient dans les gosiers des buveurs. Elle finit par repérer une jeune femme, assise seule au bar. Peut-être qu'il s'agissait d'une habituée. Quoi qu'il en soit, Brunehilde décida de s'approcher et s'installer à ses côtés. Elle commanda une vodka-orange des plus simples avant d'engager la conversation.

« Bonjour ! Vous venez souvent ici ? »

Une phrase assez simple pour engager une discussion avec une inconnue. Et, même si ce n'était pas ce qu'elle préférait, Brunehilde était capable de se prendre au jeu. Et surtout, elle souriait quasiment tout le temps. Même s'il s'agissait d'un rictus effrayant par moment. Enfin, là n'est pas la question, elle était tout à fait avenante aujourd'hui. Malgré la légère fatigue qui se lisait sur ses traits. Elle ne ferait pas de vieux os ce soir. Enfin, ça l'occuperait un peu !

« Je ne connaissais pas jusque-là mais ça m'a l'air d'être accueillant et charmant, je regretterais presque de ne pas avoir mis les pieds ici plus tôt ! »

Pour ça, elle était sincère. Elle s'y sentait bien. Peut-être que cette rencontre avec cette jeune femme si familière y était pour quelque chose...
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Mer 5 Oct - 22:08





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





Le groupe avait commencer à jouer. C'était très sympa, mais pas tout à fait le genre de musique dont elle avait l'habitude. Là, c'était plus pop, et elle était plus rock pur ou hard. D'ordinaire si la musique n'était pas trop son truc, elle pouvait discuter avec Thor ou Loki, mais ce soir il en serait autrement. Loki était resté chez lui afin d'achever sa guérison, et Thor veillait sur lui.

Mais elle ne demeura pas longtemps au bar. Quelques instants après le début du concert, Skuld vit une jeune femme entrer et se diriger vers le bar où elle se trouvait. Après avoir passé commande, la femme lui adressa la parole.

-Bonjour, lui dit-elle. Vous venez souvent ici?

Skuld ignorait pourquoi cette jeune femme avait eu l'idée de venir la voir elle, mais dès qu'elle tourna le visage afin de lui faire face, quelque chose se produisit.


Debout, sur les remparts du château, Brunehilde lui faisait face. Skuld ne parvenait pas à réaliser qu'elle lui avait dit ce qu'elle venait pourtant bel et bien de lui dire. Elle en était vivement choquée et pâlissait plus de seconde en seconde.

-Très bien…Lui avait-elle dit. Parfait, « votre altesse ». Vous voulez que je m’en aille, je ne vous ferais pas attendre. Je quitte le palais, je quitte la Burgondie, je quitte Midgard et je rentre au Valhalla.

Elle s'était éloignée, avait fait apparaître son pégase et avait décollé pour ne jamais revenir.

Elle ignorait alors qu'elle ne reverrait plus jamais son amie et regretterait ses paroles pour les centaines d'années à venir.


Un clignement des yeux, et la vision disparut. Skuld sut qu'elle avait eu une absence de peut-être une seconde, mais bien sûr, cette fois encore, elle ne se souvenait de rien.
Encore un flash...
Enfin, elle aurait tout le temps de gérer cela plus tard. Pour l'heure, on lui posait une question.

-On peut dire ça, oui, répondit-elle. C'est un endroit cool, il n'y a pas de raison de se priver de venir.

La femme lui était familière...Tout comme l'épée à Hammer Bay, Loki et Thor...Mais elle balaya cette pensée pour l'instant.

-Je ne connaissais pas jusque-là mais ça m'a l'air d'être accueillant et charmant, dit encore la femme. Je regretterais presque de ne pas avoir mis les pieds ici plus tôt !

-C'est ce que l'on pense tous, répondit Skuld, et finalement on rattrape ce temps perdu. C'est un endroit très agréable pour passer une soirée tranquille après le travail. Le propriétaire est absent en ce moment, mais à l'occasion, vous pourrez le rencontrer et le complimenter. Cela lui fera plaisir.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Ven 7 Oct - 0:18





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




Brunehilde ne savait pas trop pourquoi elle avait choisi cette jeune brune plutôt qu'une autre. Car, en cette fraîche soirée, le cabaret était blindé de monde. Alors, elle aurait pu choisir n'importe qui d'autre. Néanmoins, elle s'était sentie comme un papillon de nuit attirer par une lumière. Et, plutôt que de résister, elle s'était laissé porter. Pour une fois, ce n'était pas plus mal. De plus, l'inconnue était en solitaire, bien que le barman donnait l'impression de bien connaître ses habitudes. Et il était toujours plus facile d'approcher une femme seule qu'un groupe de jeunes hommes. Car Brune avait rapidement compris que son physique risquait de lui attirer certains comportements déplacés. Bien qu'elle pouvait les mater assez facilement, elle préférait éviter le moindre problème. Ne pas contrôler ses émotions et surtout sa colère pourrait être un frein pour ses ambitions. Et sa montée en grade. Donc, autant ne pas tenter le diable et rester en agréable compagnie, plutôt que d'aller chercher les problèmes.

La vodka fut posée devant elle quelques secondes plus tard, et la jeune femme prit le verre pour boire quelques gorgées. Le but n'était pas de finir saoule avant la fin de la nuit mais bien de se détendre et d'essayer de profiter de la vie ici plutôt que de rester cloîtrée chez elle ou de s'entraîner jour et nuit. Au moins, là, elle pouvait essayer de comprendre les autres, de se trouver un cercle d'amis, chose qu'elle avait totalement négligé, préférant ses études à une vie sociale, pour le bien et l'amour de ses parents. Enfin, aujourd'hui, il était temps que ça change. Surtout qu'elle avait un bon choix avec la brune, celle-ci lui ayant répondu de façon fort sympathique. Et surtout sincère. Ne pas avoir de raisons de se priver de venir... Oui, la jeune femme sentait qu'elle reviendrait souvent. Comme un instinct. Elle pourrait y faire de nombreuses rencontres...

Brunehilde remit une de ses mèches derrière son oreille et reprit une gorgée de sa boisson. Le liquide lui brûla légèrement la gorge, tout en lui offrant une détente bienvenue. Rencontrer le propriétaire ? Alors, il était du genre à se promener dans son cabaret et prendre les avis. Ce n'était pas plus mal finalement, cela offrait un espace plus convivial, où on ne se prenait pas la tête. Enfin, la blonde n'avait aucun problème avec les gens qui se prenaient pour des êtres supérieurs, elle en avait déjà croisé quelques uns au SHIELD, à son grand désespoir. Néanmoins, en trouver certains avec les pieds sur terre était toujours agréable. Cela pouvait redonner foi en l'humanité. Foi qu'elle désespérait à trouver parfois. Comme si elle glissait sur sa peau et se faisait la malle. La jeune femme resserra ses doigts autour du verre et le tapota doucement, comme pour annoncer sa réflexion.

« J'espère, ce serait agréable d'en savoir plus sur le lieu, d'apprendre d'où lui est venu l'idée d'un tel cabaret. On ne donne pas beaucoup leur chance à de nouveaux groupes en ces temps... »

C'était un fait, il y avait tellement peu de places pour de la nouveauté. Enfin, Brunehilde ne l'avait jamais réellement remarqué. Ce qui était lié à une légère timide et à une sociabilité encore balbutiante. Ses conversations étaient donc plutôt simples pour le moment. Néanmoins, il fallait bien commencer par quelque part. Jusqu'à ce qu'elle se souvienne qu'elle ne connaissait rien de son interlocutrice non plus. Et qu'il était temps de centrer la discussion un peu sur elle.

« Je suis étourdie ! Je m'appelle Ambre mais je préfère qu'on utilise mon second prénom, Brunehilde ! Comment vous appelez-vous ? »


Les identités, puis les métiers, c'était toujours une bonne chose pour commencer à en apprendre plus pour quelqu'un. Souvent, cela offrait aussi une petite vision sur le comportement et la personnalité de chacun. Pas grand-chose mais certains métiers, plus à risques, impliquaient un caractère plus trempé et plus aventurier. La plupart du temps. Parce que les exceptions restaient nombreuses.

« Vous faites quoi dans la vie ? Si ce n'est pas trop indiscret bien sûr ! »


Parce que oui, le problème restait qu'avec ce genre de questions, on pouvait toucher des cordes sensibles. Sans le vouloir. Et sans le savoir.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Ven 7 Oct - 1:01





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





La nouvelle venue semblait assez enthousiaste quand Skuld lui apprit que le maître des lieux était une personne agréable et accessible.

-J'espère,
lui dit-elle. Ce serait agréable d'en savoir plus sur le lieu, d'apprendre d'où lui est venu l'idée d'un tel cabaret. On ne donne pas beaucoup leur chance à de nouveaux groupes en ces temps...Je suis étourdie ! Je m'appelle Ambre mais je préfère qu'on utilise mon second prénom, Brunehilde ! Comment vous appelez-vous ?

Les présentations ne tardaient pas. Brunehilde, se dit Skuld mentalement. Un nom pas très commun sur cette île, tout comme Thor, Loki et Skuld. Un nom nordique. Elle pouvait l'être. Elle en avait le physique typique.
Enfin c'était quand même bizarre. Autant de prénoms à consonance nordique...Mythologiques, même, et ici, à Emman, sur Genosha...Soit les scandinaves décidaient tous de venir s'exiler ici, soit il y avait quand même un hasard fou.
Et Skuld, avec son esprit rationnel, ne croyait pas au hasard.
Mais bon, elle avait décidé de laisser ce genre de questions de côté pour la soirée. Elle essayerai de trouver des réponses plus tard. De toutes façons, elle ne pourrait pas l'oublier.

-Skuld, lui répondit-elle alors. Et au risque de paraître décevante, je n'ai pas de deuxième prénom. Euh, je ne voudrais pas paraître indiscrète mais Brunehilde...C'est un prénom nordique, non? Vous avez des origines scandinaves?

Elle avait un premier prénom plus commun, mais même en second Brunehilde n'était pas commun.
Puis ce fut à la jeune femme de poser une question.

-Vous faites quoi dans la vie ? Si ce n'est pas trop indiscret bien sûr !

-Archéologue, répondit Skuld. Vous devez vous demander ce qu'il y a à trouver ici...Tout, et rien. Cela dépend des jours et de ce que l'on cherche.Mais pour trouver des réponses, il faut creuser encore et encore.

Elle prit une gorgée de son cocktail avant de jeter un rapide coup d'oeil à la scène, puis elle lui retourna la question.

-Et vous? Vous travaillez dans quoi?

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Lun 10 Oct - 17:45





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




La jeune femme buvait de petites gorgées de sa boisson. L'alcool était quand même fort et elle ne le tenait pas si bien que ça. Et puis, elle ne tenait pas non plus à finir par terre à plat ventre en train de vomir ses tripes au bout d'une heure ! Non, le but était de se détendre juste assez pour effacer certains souvenirs de sa mémoire pendant quelques heures. Quelques petites heures pour supprimer le stress de ses premiers jours au SHIELD. Même si elle l'avait attendu depuis des années, la pression était bien présente. Et compliquée à gérer par moment. Elle obtint alors le nom de son interlocutrice. Skuld. Nom qui ne lui apparaissait pas comme typique de l'île. Venait-elle d'un autre pays elle aussi ? En tout cas, la brune avait mis le doigt sur l'origine de son second prénom. Qu'elle aurait aimé que ce soit son premier. Notamment sur les papiers d'identité. Néanmoins, elle comprenait le besoin de s'intégrer dans une culture qui était si loin de la nôtre. Et un prénom plus commun était souvent appréciable. Du moins, c'était ce qui se disait dans les livres de psychologie ou d'aide que les Gouvernements pouvaient offrir.

La blonde resserra ses doigts autour de son verre en soupirant doucement. Son attention se reporta instinctivement sur Skuld dès qu'elle ouvrit de nouveau les lèvres. L'archéologie... Voilà un domaine qui l'intéressait. Mais plus en termes de loisirs que de métiers dans son cas. Elle n'aurait pas la patience de creuser durant des mois sans la certitude de trouver une réponse à la fin. Les archéologues cherchaient souvent sans résultat. Pour cela, elle leur tirait son chapeau invisible. Une patience doublée d'une envie d'en apprendre toujours plus sur l'histoire... C'était étonnant. Et passionnant à la fois. Brunehilde glissa ses doigts dans ses cheveux et les ébouriffa légèrement. Même s'ils étaient encore un peu humides et que cela rendait la coupe de cheveux complètement étrange.

Puis la question lui fut retournée. Sauf que la jeune femme ne savait pas vraiment comment elle pouvait répondre. Après tout, elle venait tout juste de débuter, peut-être que d'ici quelques jours, on la virerait pour incompétence. Enfin, elle n'allait pas non plus mentir sur ce point. Elle dirait ce qu'elle faisait maintenant. Et puis, elle se disait, si elle revenait plus tard, elle la recroiserait certainement. Surtout qu'elle la trouvait fort sympathique donc ce serait une bonne idée de garder le contact.

« Oui, vous avez raison, c'est un prénom nordique. Mes parents étaient suédois donc ils ont voulu garder une trace de leurs origines dans mon nom. Et puis, il faut que je l'avoue, ça me parle bien plus que l'autre. »

Toujours, c'était une impression de son esprit. Parfois, elle se disait qu'elle était folle en pensant ainsi. En pensant que ça lui parlait plus. Comme si quelqu'un lui hurlait que Brunehilde lui correspondait. Ou peut-être que c'était lié au fait que ses parents l'appelaient toujours ainsi à la maison. Elle ne savait plus trop finalement. Un mélange de tout ça serait plus juste.

« Eh bien, actuellement, je suis garde du corps. J'ai commencé il y a quelques jours, avec le stress, je me suis dit que venir par ici pourrait m'aider à me détendre ! »


Un sourire s'était dessiné sur son visage et un fugace éclat avait traversé ses yeux bleus, lui donnant un air beaucoup plus... Humain ou jeune, choisissez. Le groupe en fond changea de chanson, passant sur un style légèrement plus doux. Toujours suffisamment rock pour ne pas qu'elle pète un câble mais plus proche d'une balade. Ce qui était étrange mais appréciable. Elle sifflota doucement pour suivre le rythme, durant quelques secondes, avant de se reconcentrer sur Skuld.

« Et vous avez une période préférée dans l'histoire ? Celle sur laquelle vous préférez travailler, trouver de nouvelles choses ? Et pour quelles raisons ? »

Oui, cela restait un sujet qu'elle appréciait un minimum. Donc, autant essayer d'en discuter avec une professionnelle tant qu'elle était à ses côtés !
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Lun 10 Oct - 18:57





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





Comme Skuld le soupçonnait, la jeune femme avait des origines scandinaves, et même plus proches d'elle qu'elle ne l'aurait imaginé.

-Oui, vous avez raison, lui avait-elle dit, c'est un prénom nordique. Mes parents étaient suédois donc ils ont voulu garder une trace de leurs origines dans mon nom. Et puis, il faut que je l'avoue, ça me parle bien plus que l'autre.

-Suédois? S'exclama Skuld, surprise. Alors ça! Figurez-vous que je suis moi-même née en Suède, à Uppsala plus précisément. Mais j'ai dû quitter le pays quand j'ai eu dix ans avec mes sœurs afin de partir aux Etats-Unis que j'ai ensuite quittés pour venir ici.

Pluie de nordiques sur Genosha. Entre elle, Thor et Loki, en ajoutant Brunehilde ça commençait à faire pas mal. Amusée par ces coïncidences, Skuld s'amusa à penser qu'un jour ils prendraient le pouvoir sur l'île.

Quand Brunehilde lui demanda quel était sa profession, elle lui avait parlé de son métier d'Archéologue avant de la questionner à son tour.

-Eh bien, actuellement, je suis garde du corps, lui dit Brunehilde. J'ai commencé il y a quelques jours, avec le stress, je me suis dit que venir par ici pourrait m'aider à me détendre !

-Alors il est possible que vous connaissiez le frère du proprio, lui dit Skuld en reprenant une gorgée de son cocktail. Il travaille au SHIELD en tant que garde du corps pour la maison Magnus. Thor Odinson. Un grand blond plutôt costaud...

Enfin ces temps-ci il s'occupait surtout de son frangin tout juste de retour de l'hôpital. D'ailleurs, il faudrait qu'elle lui rende visite sous peu. Histoire qu'il ne se sente pas seul...Et de s'assurer qu'il allait bien.

Brunhilde lui posa de nouvelles questions concernant sa profession:

-Et vous avez une période préférée dans l'histoire ? Celle sur laquelle vous préférez travailler, trouver de nouvelles choses ? Et pour quelles raisons ?

-Cela va paraître un peu étrange, lui révéla Skuld, mais je préfère ce qui concerne les Vikings. Ma propre histoire...Notre propre histoire, du coup. Mais je n'ai jamais pu faire de recherches approfondies à ce niveau car je suis incapable de lire les runes. J'ai bien essayé, mais mon cerveau n'a jamais rien voulu en tirer. Je n'ai pas vraiment choisi de venir ici, ma préférence serait allée à l'Egypte mais l'Université où j'ai fait mes études avait besoin de quelqu'un sur le terrain ici en pensant qu'il y aurait moyen de trouver des choses. J'avoue avoir été attirée par l'idée de mettre mon nom sur une découverte inédite.


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Sam 15 Oct - 1:07





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




Finalement, le monde était fait de coïncidences. Car Skuld lui avoua qu’elle aussi venait de Suède. Etonnant. Quelle était la possibilité que cela arrive sur une si petite île ? Bon, certainement qu’elle se trompait mais tout de même, que le monde était petit pour qu’elle tombe sur une personne venant d’un pays nordique en plein milieu d’un cabaret choisi un peu par hasard ! Et son interlocutrice était loin d’être la seule personne présente ici. Donc… Son instinct avait encore mené sa mission à bien : lui trouver une personne avec qui elle avait pas mal de chances d’avoir un lien positif. Enfin, c’était ainsi qu’elle le voyait pour le moment. Peut-être que d’ici dix minutes, la brune mettrait fin à la conversation brutalement. Ou alors elle-même. Bref, ce n’était pas forcément le moment de penser à une telle fin. La jeune femme préférait sérieusement être un peu optimiste dans la vie. Quelque chose lui disait qu’elle risquait d’avoir plusieurs mauvaises surprises par la suite alors, autant profiter de cet instant où tout lui semblait en bon état.

Le frère du propriétaire travaillait aussi au SHIELD en tant que garde du corps ? Eh bien, le monde n’était même plus petit à ce point. Non, il se concentrait en ce lieu. Savoir qu’elle risquait de retrouver un collègue ici… Eh bien, c’était quelque chose qui la rassurait un peu. Parce que les marques et les repères étaient des détails dont elle avait besoin pour se donner à cent pour cent et bien accomplir ses missions. Ceci dit, peut-être qu’elle ne s’entendrait pas spécialement bien avec lui… Comment Skuld l’avait-elle nommé ? Thor Oddinson ? Le nom ne lui disait pour le moment rien mais elle n’avait pas encore rencontré les « vieux ». Brunehilde avait passé sa première journée avec des nouveaux, comme elle. Pour resserrer les liens certainement. Pour qu’ils sachent sur qui ils allaient compter à l’avenir. Et tout ça avant de rentrer dans le vif du sujet. Donc, elle garda la description et le nom en tête pour le lendemain. Grand moment de stress…

Puis Skuld passa à l’archéologie. Et la période qu’elle préférait était les vikings. D’un côté, après, c’en était presque normal vu qu’elle venait des pays nordiques. Et on cherchait toujours à en savoir plus sur sa propre histoire. D’ailleurs, Brunehilde était presque intriguée de savoir ce qu’elle avait déjà trouvé pour le moment. Y avait-il des découvertes intéressantes à ce sujet ? Mais bon, ce n’était pas le genre de questions dès maintenant. Peut-être au fur et à mesure… Il est vrai que ne pas lire les runes pouvait être un problème. Et apprendre ça… Ce devait être compliqué aujourd’hui. A moins qu’une école existe ? Elle n’en était pas certaine. En revanche, c’était un peu bête d’être ici sans l’avoir choisi… Mais l’Egypte, en même temps, c’était un peu le cœur des recherches archéologiques, avec toutes les découvertes encore enfouies, toute son histoire si riche… Genosha devait être un peu petite à côté. Un peu plus vide. Cependant, le bon côté des choses, c’est que si Skuld trouvait un site de fouilles inédit, personne ne viendrait le lui voler ! Et c’était déjà un bon point à souligner.

« Eh bien, le monde est quand même petit ! Vous êtes la première personne avec qui je parle ici et nous venons du même coin ! Je ne crois pas forcément au destin mais c’est plutôt sympathique qu’il vous ait placé sur ma route ! »


Brunehilde appréciait réellement la brune. Elle lui rappelait certaines images de son enfance. Elle lui rappelait sa Suède natale, dont les souvenirs n’étaient que des films flous, des odeurs légères ou des sensations brouillées. Mais aussi une impression de bien-être, d’aise, de connaissance. Et même si ce n’était certainement qu’un mécanisme de la part de son cerveau pour qu’elle aille un peu plus vers les autres, c’était agréable et elle cherchait à y rester le plus possible. Ses yeux se perdirent quelques secondes dans les vaguelettes de sa boisson avant qu’elle ne reprenne la parole :

« Je viens de commencer donc, pour le moment, je n’ai pas encore rencontré les plus anciens. Mais je garde son nom en tête, d’ici quelques jours, j’aurai l’occasion de le rencontrer je pense ! Et s’il vous connaît, ça fera au moins un début de conversation possible ! »

Parce que la jeune femme n’était pas bien douée pour se lancer dans des discussions avec des inconnus. Même si c’était exactement ce qu’elle avait fait en ce moment-même. Comme quoi, tout pouvait changer si elle y mettait un peu du sien.

« Il faut toujours avoir des ambitions, sinon, la vie serait un peu fade. Donc je comprends cette envie de mettre votre nom sur quelque chose de nouveau. Et les Vikings… Oui, c’est notre histoire. Et je suis certaine qu’il y a pas mal de détails qu’il manque encore. Puis, il ne faut jamais baisser les bras, vous trouverez quelque chose dans peu de temps, j’en suis certaine ! »


Un sourire sincère éclaira son visage durant quelques secondes, tandis que ses yeux bleus pétillaient. Oui, elle espérait que Skuld parviendrait à ses fins, à mettre son nom sur une découverte extraordinaire. Mais ça, elle ne s’en faisait pas, la brune avait l’air d’être du genre battant. Et il fallait qu’elle le reste si tel était le cas.

« Et sinon, vous aimez faire quoi en dehors de l’archéologie ? Et venir vous détendre ici aussi. »

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Sam 15 Oct - 2:16





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





-Eh bien, le monde est quand même petit ! Lui dit Brunehilde une fois que Skuld lui avait avoué qu'elle même était suédoise. Vous êtes la première personne avec qui je parle ici et nous venons du même coin ! Je ne crois pas forcément au destin mais c’est plutôt sympathique qu’il vous ait placé sur ma route !

-Skuld signifiant "ce qui doit advenir" par chez nous, vous pouvez être certaine que le destin a quelque chose à voir avec notre rencontre. Commenta la jeune femme avant de se mettre à rire. Connaissant d'autres Nordiques, cet endroit va devenir notre repère secret. En plus il s'appelle le Cabaret d'Idunn. Idunn était la déesse de la jeunesse éternelle chez nos ancêtres. C'était elle qui possédait les pommes que les asgardiens mangeaient afin de conserver jeunesse et santé dit-on.

Enfin, ces histoires de pommes pouvaient être aussi vraies que fausses. Comme si les dieux avaient besoin de pommes pour voir leur vie allongée...S'ils avaient existé, ils seraient presque immortels de naissance. Enfin, comment pouvait-elle en être aussi sûre?
Il n'était pas temps de penser à de pareilles choses. Elle préféra parler du frère de Loki, Thor, le garde du corps de Magnus travaillant pour le SHIELD.

-Je viens de commencer, lui dit Brunehilde, Donc, pour le moment, je n’ai pas encore rencontré les plus anciens. Mais je garde son nom en tête, d’ici quelques jours, j’aurai l’occasion de le rencontrer je pense ! Et s’il vous connaît, ça fera au moins un début de conversation possible !

-Oui, bonne idée. Vous lui direz que vous me connaissez et il vous prendra sous son aile...Il est comme ça, il ne peut pas s'empêcher de vouloir protéger tous ceux qui lui sont sympathiques. Déformation professionnelle, peut-être.

Et elles en vinrent à parler archéo.

-Il faut toujours avoir des ambitions, sinon, la vie serait un peu fade. Donc je comprends cette envie de mettre votre nom sur quelque chose de nouveau. Et les Vikings… Oui, c’est notre histoire. Et je suis certaine qu’il y a pas mal de détails qu’il manque encore. Puis, il ne faut jamais baisser les bras, vous trouverez quelque chose dans peu de temps, j’en suis certaine !

Skuld n'était pas certaine de pouvoir lui dire qu'elle avait déjà trouvé des choses. Si Brunehilde travaillait pour le SHIELD, comme pour Thor, elle pouvait lui parler de banalités à propos de son métier...Mais pas de ce qu'elle avait trouvé comme elle le faisait avec Loki et Skye.

-Qui sait, finit-elle par dire. Un jour je finirait bien par découvrir ce que cache cette île.

Enfin, Brunehilde lui demanda ce qu'elle aimait faire en dehors de ce qu'elle avait déjà mentionné.

-Prendre des cours d'auto-défense, dit-elle. Mais en dehors des recherches et de venir ici j'ai des activités plutôt banales. J'aime lire, regarder des films, mangers et boire de bonnes choses, écouter de la musique, jouer aux jeux-vidéos...Je dois sembler horriblement décevante. Et vous?


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Mer 19 Oct - 14:34





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




Il y avait des moments où ne penser à rien ou s'attarder sur des sujets un peu banals était appréciable. Pour la jeune femme, en tout cas, elle trouvait ça fortement agréable. Et, finalement, elle avait même été jusqu'à prolonger la discussion sur leurs origines communes. L'étymologie du nom de Skuld la fit doucement rire. Oui, le destin avait réellement quelque chose à voir avec leur rencontre maintenant. D'autres nordiques venaient ici ?! Après, oui, il était clair que vu le nom du lieu, tout était fait pour les attirer. Peut-être que c'était pour cette raison qu'elle avait choisi ce cabaret plutôt qu'un autre. Ca et parce qu'il n'était pas trop éloigné du SHIELD. Donc, si elle s'y sentait bien, elle pouvait y passer très facilement quelques minutes entre deux entraînements ou à la fin d'une journée. Après, elle n'avait pas toutes les connaissances concernant la mythologie. Idunn, déesse de la jeunesse et gardienne de la longévité en quelque sorte... Brunehilde en avait vaguement entendu parler dans sa jeunesse mais elle était bien loin d'avoir autant d'informations à ce sujet. Pour elle, c'était du passé. Un lointain passé dont elle n'avait pas besoin pour évoluer dans le monde actuel. Les dieux n'existaient pas, n'avaient jamais existé et n'existeraient jamais. Oui, elle gardait une non-croyance assez farouche. Un peu trop peut-être.

Il la prendrait sur son aile juste parce qu'elle avait rencontré Skuld ? Le besoin de protéger de certains était quand même impressionné. Brunehilde eut malgré tout un léger sourire amusé. Elle ne pensait pas en avoir besoin réellement. Mais si cela pouvait lui faire une relation sympathique en plus... Hé bien, elle ne dirait pas non ! Evidemment, elle espérait qu'ils s'entendraient mais elle n'avait pas trop de doutes non plus. Ils avaient les mêmes origines, le même boulot, et les mêmes contacts pour le moment. Tant de similitudes que, elle l'espérait, permettraient un premier contact plus facile. Sinon, elle irait se trouver des cours de sociabilité et de comment se comporter en société. Hé oui, à force de trop penser aux études et au boulot qu'elle voulait faire, elle avait fini par en oublier le reste. Comme quoi, garder un équilibre était quand même primordial. Ne pas trop pencher d'un côté ou de l'autre. Une gorgée de la boisson alcoolisée fut avalée tandis que Skuld continuait de répondre à ses questions, ma foi pas forcément les plus discrètes et les moins directes.

Oui, elle espérait sincèrement qu'elle y parviendrait. C'était un rêve tout à fait honorable. Et puis, comme on lui avait souvent répété : il faut se questionner sur tout. Cette île n'avait aucune raison de ne pas être ruisselante de secrets. Après, Brunehilde n'était pas certaine de vouloir être au courant de tout ça. Elle vivait très bien dans le monde actuel. Si certaines choses venaient à s'avérer correctes... Ce ne serait pas une bonne chose pour sa santé mentale. Qu'elle souhaitait conserver le plus possible aussi étrange que cela puisse paraître. Et puis, elle n'était pas sûre que tout ne soit pas une machination. Dans le doute, elle gardait ses oeillères bien en place. Elle prenait des cours d'auto-défense ?! Un large sourire se dessina sur ses lèvres. Comme c'était amusant cette proportion qu'avait pris le self-défense dans la vie des gens. Même de ceux ayant un métier supposément à l'abri de tous les risques. Comme quoi... Décevante ? Oh non, elle ne l'était pas. En réalité, c'était toujours appréciable d'avoir des personnes avec une vie moins... Mouvementée dans le monde. Cela rappelait qu'il existait de tout. Et Brunehilde était pour la diversité. Tant qu'elle n'était pas dangereuse.

« Je ne connais malheureusement pas l'histoire de mes origines aussi bien mais je vous crois sur parole ! Oui, le destin a dû mettre son nez là-dedans, et ce n'est pas pour me déplaire ! Ce ne serait pas mal d'avoir un coin pour se remémorer nos origines, loin du fracas de la vie quotidienne, loin de tout... »

C'était une proposition qui la séduisait après tout. Parce qu'elle ne payait pas de mine mais qu'elle était agréable à entendre. Ou alors c'était elle qui déconnait, une fois de plus. En fait, la jeune femme avait l'impression d'avoir quelques soucis ces derniers temps.Toutes ces sensations de déjà-vu, déjà-pensé. Au bout d'un moment, elle finissait par se poser des questions sur sa santé mentale. Ou sur l'impact de ses rêves dans la réalité. Parce que oui, avouons-le, pour elle, tout cela n'était lié qu'à de mauvais rêves qui lui collaient à la peau.

« J'ai l'impression que beaucoup de personnes vont être atteintes de déformation professionnelle ! Enfin, je lui dirai que j'ai eu l'occasion de vous croiser ici, évidemment ! Je trouve ça assez drôle de vous croiser avant de devoir aller me présenter aux locaux. Encore une fois, le destin a bien fait les choses. »

Son sourire s'était fait plus sincère, plus naturel au fur et à mesure que la discussion avançait. Parce qu'elle se sentait plus à l'aise, plus détendue. Même si elle continuait d'utiliser le vouvoiement, certainement par habitude. Peut-être qu'elle pourrait demander à penser au tutoiement... Ou devait-elle le faire comme si de rien n'était ? Encore, des questions qui pouvaient paraître stupides mais qui étaient importantes pour elle, puisque que le tutoiement était plus « intime » que l'autre. Elle admirait réellement ceux capables de discuter et de créer des liens facilement. Naturellement. Son domaine à la scandinave, c'était plutôt l'action, la stratégie militaire. Les sentiments, c'était quelque chose avec lequel elle avait du mal. Enfin, tout s'apprend.

« Mais non, je ne suis pas déçue, bien au contraire ! Vous débutez dans les cours d'auto-défense ? Faire des choses toutes simples, c'est bien aussi. Sinon, je joue aux échecs, je cours, ou je dors. C'est tellement important de dormir de nos jours ! »

On ne dormait jamais assez dans son opinion. Et pourtant, elle était de ceux capables de faire des nuits blanches assez facilement. Comme quoi, être paradoxal, c'était tout un art.

« Sinon... Peut-on se tutoyer ou vous ne préférez pas ? Ce sera peut-être plus naturel... »

Bon, elle avait enfin traversé la barrière cette question...
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Mer 19 Oct - 18:48





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





Brunehilde avoua ne pas être très au fait des histoires concernant leurs origines, mais croyait volontiers au rôle du destin dans leur rencontre. Après tout, de telles coïncidences n'existent pas vraiment. Il eut fallu que tout soit planifié.
Elle était aussi d'accord pour faire du cabaret un repaire pour les nordiques comme eux.

Lorsque Skuld lui parla ensuite de Thor qui figurerait très certainement parmi les collègues de Brunehilde, celle-ci lui répondit:

-J'ai l'impression que beaucoup de personnes vont être atteintes de déformation professionnelle ! Enfin, je lui dirai que j'ai eu l'occasion de vous croiser ici, évidemment ! Je trouve ça assez drôle de vous croiser avant de devoir aller me présenter aux locaux. Encore une fois, le destin a bien fait les choses.

-Le monde n'est pas si grand qu'on le pense, répondit Skuld. C'est le temps qui est bizarre. On dirait qu'il s'acharne à ne pas faire les choses dans l'ordre.

C'était valable pour leur rencontre tout comme pour ses recherches. Des robots géants technologiquement avancés, bien de leur époque, mais bouffés de rouille comme s'ils avaient des centaines voire des milliers d'années. Saletés trop compliquées à dater précisément.

Enfin quand Brunehilde la questionna par rapport à ses hobbies, Skuld ne sut pas vraiment quoi répondre. Le seul centre d'intérêt particulier qu'elle avait était devenu une grande partie de son métier: l'histoire. Du coup, niveau centres d'intérêt purs elle n'avait que des préférences banales.

Mis à part les cours d'auto-défense, ce qui tilta dans l'esprit de la blonde.

-Mais non, je ne suis pas déçue, bien au contraire ! Lui dit-elle. Vous débutez dans les cours d'auto-défense ? Faire des choses toutes simples, c'est bien aussi. Sinon, je joue aux échecs, je cours, ou je dors. C'est tellement important de dormir de nos jours !

-Non, répondit Skuld. J'en faisais déjà quand j'habitais aux Etats-Unis, et j'ai pu reprendre en arrivant ici. Une chance, cela a été difficile à trouver. Je ne tenais pas à perdre la main.

Elle marqua une pause avant de poursuivre.

-Et concernant le sommeil, c'est mieux quand on a des nuits sans rêves. Au moins on arrive à vraiment se reposer.

Ce n'était pas ce que disait la science, mais c'était comme ça qu'étaient les choses pour elle.

-Sinon...
Fit Brunehilde. Peut-on se tutoyer ou vous ne préférez pas ? Ce sera peut-être plus naturel...

Loki lui avait dit la même chose quand ils s'étaient rencontrer. Les gens avaient apparemment l'habitude de demander le tutoiement sur cette île.

-Pas de problème, répondit-elle donc.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Dim 23 Oct - 23:53





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde




Techniquement, le monde ne se résumait pas à leur île. Et pourtant, on y trouvait de tout, des personnes venant du monde entier. Après, parvenir à croiser l'une des personnes qui vous ressemblait le plus dans le premier bar dans lequel vous rentrez... Plus, se retrouver avec le frère du gérant de celui-ci dans son boulot de tous les jours... C'était quelque chose de particulier en effet. Comme s'ils s'attiraient sans s'en rendre compte. Et puis oui, le temps... Avec toutes ces impressions de déjà-vu, elle avait parfois l'impression de revivre plusieurs fois le même instant. D'avoir des logiques qui étaient bien trop développées pour elle. Bon après, ça, c'était peut-être juste sa mémoire qui lui jouait des tours. Il faudrait qu'elle essaie d'aller voir un médecin pour ça. Trouver une raison rationnelle à ces conneries.

Elle faisait déjà de l'auto-défense avant d'arriver. C'était quelque chose d'étrange vu que son métier n'impliquait techniquement pas de violence donc choisir d'en pratiquer malgré tout... Ou alors c'était le statut de femme qui la dérangeait. Brunehilde savait que les femmes pouvaient se faire harceler ou agresser plus facilement que les hommes dans la rue donc peut-être qu'elle en avait réellement eu besoin. Ou c'était un moyen de se défouler. La blonde ne s'était jamais posée ce genre de questions puisque pour elle, les arts martiaux et les sports de combat étaient comme une seconde nature. Encore une fois, elle n'était pas forcément la personne la plus à suivre ou autre. La suédoise ne devait pas être non plus la femme la plus normale du monde. Déjà, qui aimait jouer aux échecs de nos jours ? Surtout lorsque la technologie et les ordinateurs sont si puissants qu'ils dépassent l'esprit et l'intelligence humaine. Enfin bon...

Des nuits sans rêve, ou sans cauchemar, oui, c'était toujours mieux pour avoir un repos plus que correct. Après, elle n'avait jamais eu l'occasion d'avoir ce genre de souci puisqu'elle s'endormait toujours en s'épuisant totalement. Elle allait courir, ou simplement faire du sport, elle lisait jusqu'à pas d'heures... Pas forcément le meilleur des moyens d'avoir une nuit complète mais c'était toujours mieux que rien dans son esprit. Puis Skuld accepta le tutoiement, ce qui arracha presque instantanément un sourire à Brunehilde. Eh bien, jusque-là, elle ne se débrouillait pas si mal...

« Oui, le temps semble complètement distordu depuis quelques mois... Enfin, je pense que ma fatigue y joue pour beaucoup dans mes perceptions ! Je préfère penser que le destin fait bien les choses. »

Oui, cela allait bien plus avec sa façon de penser. Avec ses valeurs ou ce qu'elle avait appris. Elle préférait se dire ça plutôt que d'émettre la possibilité que quelque chose clochait sur l'île ou autre. En plus, elle faisait partie de ceux chargeaient de maintenir l'ordre en quelque sorte, bien que ce n'était pas sa fonction première au SHIELD. Elle protégeait ceux qu'on lui désignait, et c'était déjà pas mal.

« Il est vrai qu'on n'en trouve pas partout, notamment lorsque l'on veut faire ça comme loisir. Tu as déjà pensé à changer de métier ? »


Bon, c'était une question un peu idiote si on y réfléchissait bien. Néanmoins, Brunehilde s'interrogeait assez souvent sur la reconversion professionnelle que faisaient certains. Au moins, cela offrait de nouvelles perceptives. Néanmoins, la jeune femme ne se sentirait jamais capable de l'effectuer elle-même. Elle avait mis du temps à obtenir le boulot de ses rêves alors, elle ne voulait même pas effleurer la pensée de pouvoir en changer. En trouver un autre. Elle vida son verre et en demanda un nouveau au barman, laissant un sourire se glisser sur ses lèvres quand il se détourna pour préparer la boisson.

« Oui... Quand on arrive à dormir d'une traite sans se réveiller toutes les heures... Tu as des problèmes de sommeil ? »

Bon, c'était une question en lien avec sa remarque, dite comme si elle avait elle-même des soucis pour dormir. Après, c'était compréhensible, avec ce qui était en train de se passer et les rumeurs de traque qu'il y avait...
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The wheel is turning (ft. Brunehilde)   Lun 24 Oct - 1:36





The wheel is turning
Skuld & Brunehilde





Skuld venait tout juste de faire la connaissance de Brunehilde, mais elle pouvait dire sans mentir qu'elle la trouvait sympathique. Quelque chose les liait, cette même chose qui poussait les gens à devenir amis avant même de savoirs s'ils avaient suffisamment de points communs pour cela.

-Oui, le temps semble complètement distordu depuis quelques mois...Dit également Brunehilde. Enfin, je pense que ma fatigue y joue pour beaucoup dans mes perceptions ! Je préfère penser que le destin fait bien les choses.

-C'est possible, répondit Skuld. Les choses ont pas mal changé pour moi aussi, je me suis retrouvée avec la responsabilité de recherches seule ici alors qu'avant j'étais toujours sous la responsabilité directe de quelqu'un. La pression fait paraître tout négatif alors quand une petite chose positive arrive, on cherche la moindre petite chose nous faisant penser que le destin y est pour quelque chose. Au final on est peut-être juste paranos. Peut-être que tout le monde finit par se connaître ici, peut-être que des coréens ont la même pensée que nous en rencontrant quelqu'un avec des origines communes.

Soit le monde était étrange et enveloppé d'un épais secret, soit tout n'était que paranoïa due au stress...Mais elle ne pensait pas réellement que le stress aie quoi que ce soit à voir avec les choses étranges qui arrivaient. A elle ainsi qu'à d'autres.

Quand la jeune femme évoqua l'auto-défense, Brunehilde commenta:

-Il est vrai qu'on n'en trouve pas partout, notamment lorsque l'on veut faire ça comme loisir. Tu as déjà pensé à changer de métier ?

Skuld pinça les lèvres et hocha la tête de manière négative.

-Je ne me suis jamais vue faire autre chose, répondit-elle.

Mis à part guerrière, pensa-t-elle intérieurement. Pensée qu'elle fit immédiatement taire.

-Partir à la recherche de choses précieuses et qui peuvent changer notre perception de la vie...C'est mon truc. J'ai jamais vraiment su pourquoi. J'essaye de rationaliser en me disant que cela vient du fait de toujours être à la recherche de ma propre histoire, d'où je viens...Mais en vérité, quand on aime faire quelque chose, c'est peut-être juste qu'on aime le faire.

Quand le sujet du sommeil arriva, Brunehilde lui répondit:

-Oui...Quand on arrive à dormir d'une traite sans se réveiller toutes les heures...Tu as des problèmes de sommeil ?

-Pas vraiment, lui dit-elle. Mais je fais souvent les mêmes rêves...Au bout d'un moment on finit par se lasser.

Skuld espérait ne pas trop avoir à développer le sujet. Certes, Brunehilde semblait être quelqu'un de sympa...Mais avec ces histoires de garde rouge et du SHIELD possiblement en rapport avec, elle devait éviter de semer ses secrets aux quatre vents.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
 
The wheel is turning (ft. Brunehilde)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tach-O-Mint / Apple / Gask-Its /Sidewall Shine / Faux Wheel Drives
» Audemars Piguet: Star Wheel Anniversaire
» Jantes HPI Blast Wheel et Clé traxxas 17mm, ca passe pas :/
» "transberry juice" & "faux wheel drive"
» [Iron Chef] Luciole - No Turning Back !!! [REBORN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: