Partagez | 
 

 Follow and feel (Klauria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
773
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Follow and feel (Klauria)   Mar 11 Oct - 21:56

Follow and feel



Il y avait maintenant une semaine que Maria était retournée au travail. Après le désastre de la fête foraine et sa commotion cérébrale importante, son patron lui avait donné congé pendant trois semaines. Même si elle savait que Sebastian avait raison, elle n’avait pas du tout apprécié être mise à l’écart des dossiers du Shield, surtout en cette période trouble. Elle savait que ses agents étaient entre bonnes mains avec son second, Leo Jüng et elle avait demandé à ce dernier de lui faire des rapports à toutes les fins de journées. Elle ne voulait rien manquer et ne pas être à la traine une fois de retour dans ses fonctions. Elle avait trouvé ces semaines épouvantables. Non seulement parce qu’elle ratait toutes les avancées dans les missions et les derniers événements, mais aussi à cause des terribles migraines qui l’assaillaient. La jeune femme ne s’était jamais sentie ainsi. Dès qu’elle faisait un mouvement trop brusque, sa tête tournait et elle devait se rasseoir. Elle ne pouvait pas non plus aller courir tous les matins comme à son habitude sans avoir la nausée. Elle ne pouvait plus sortir trainer avec Jackson ou Raven pour prendre un petit verre et elle était sans cesse fatiguée. Elle n’avait plus la force de rien. Elle était faible. C’était à peine si elle se levait de son lit pour manger. De plus, toutes les semaines, elle avait eu des rendez-vous avec les médecins et le neurologue  pour s’enquérir de son état de santé et s’assurer que les effets de la commotion diminuaient. Dès qu’elle avait reçu le feu vert des spécialistes, elle était immédiatement retournée à son travail. Il avait été hors de question qu’elle soit mise de côté une seconde de plus. Elle avait laissé le contrôle des missions en cours à son bras droit, puisqu’il était maintenant plus au fait de l’avancement et des détails, mais elle se tenait tout de même au courant. Elle ne voulait pas non plus entrer directement dans le feu de l’action, elle avait encore des nausées une fois de temps en temps. Comme elle suivait aussi les projets de recherches, elle avait décidé de passer principalement sa première semaine de retour dans le département scientifique. La brunette avait toujours été intéressée par les avancées technologiques et le Shield était excellent dans ce type de recherches. Elle avait été l’une des figures importantes dans le développement du bras mécanique implanté en urgence sur l’agent Barnes. Les circonstances précipitées dans lesquelles l’opération avait eu lieu avaient été particulièrement néfastes pour elle et avait posé un nuage noir sur le projet, pourtant exceptionnel et nouveau. Un projet sur lequel elle avait été très fière de participer. Il avait été beaucoup moins bien accueilli qu’il ne l’aurait dû tout simplement parce que le bras n’avait pas été testé sur des tissus humains et toute l’opération avait été un gros risque. Finalement, les choses avaient été dans son sens, mais elle avait été montrée du doigt à plusieurs reprises. Maria ne voulait plus que cela arrive. Elle avait détesté cette période et l’ambiance des semaines suivantes.  Elle avait d’ailleurs mis en place un protocole pour éviter que cela ne se produise à nouveau.

En ce moment, l’équipe de recherche travaillait sur une prothèse cérébrale très impressionnante qui allait révolutionner à nouveau le domaine de la robotique. Pour la suite des études, les chercheurs avaient besoin de l’avis d’un neurologue et Maria avait donc demandé à son secrétaire de lui envoyer le meilleur neurochirurgien de l’île. Deux jours plus tard, Maria était arrivée nez à nez avec le docteur Fitz, celui-là même qui s’était occupé d’elle lors de son accident et qui avait ensuite suivit son dossier. Elle savait que leur prototype était entre bonnes mains puisqu’elle avait eu la chance de voir le médecin à l’œuvre. Il était très professionnel et il semblait passionné par son travail. Pendant la convalescence de la jeune femme, ils n’avaient pas réellement discuté, sauf pour savoir comment elle se sentait et si elle voyait des améliorations dans son état de santé, mais ces deux derniers jours, ils avaient pu discuter plus aisément.  Rien de trop personnel, seulement pour  alléger un peu l’atmosphère parfois pesante des laboratoires. Ils avaient risKlaus était tout de même présent pour le travail et il ne devait pas trop tarder au Shield, il avait des patients à s’occuper. Son aide avait été très précieuse et elle avait satisfait les scientifiques.  Ce soir-là, tous les deux étaient sortis tard du bureau et le médecin avait proposé d’aller manger et de prendre un verre quelque part. N’ayant pas mangé de la journée, trop absorbée par leurs recherches, la commandant avait accepté. Elle avait proposé le restaurant Hell’s Kitchen qui ne se trouvait pas très loin des bâtiments de l’organisation militaire.

Dans le restaurant, l’hôtesse les mena à une table près d’une fenêtre. Maria commanda un verre de vin blanc pour débuter la soirée. "Je meurs de faim!" Dit-elle en ouvrant le menu. Elle le parcourra silencieuse puis le referma ayant fait son choix. "Merci encore d’avoir accepté de nous aider. Vos conseils vont être vraiment utiles pour l’avancée du projet. " Elle lui sourit. Elle était sincère. Elle n’était toutefois pas habituée à cette situation et un malaise pouvait se sentir même si elle tentait de le dissimuler. Elle n’avait pas l’habitude de mélanger vie professionnelle et personnelle. Et ce, même s’il ne s’agissait que d’une collaboration de quelques jours. Elle ne voyait jamais un collègue en dehors du boulot. Lorsque c’était le cas, c’était toujours un hasard. Elle n’aimait pas qu’on la voit telle qu’elle était réellement. Son personnage de commandante devait rester crédible et elle avait toujours eu peur que si on voyait comment elle agissait en dehors de ses fonctions de dirigeante du Shield, qu’on ne la prenne plus au sérieux. Elle avait travaillé trop dur et trop fort pour arriver où elle était. Elle ne pouvait pas prendre le risque de tout perdre.


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Follow and feel (Klauria)   Ven 14 Oct - 15:35

Etonnant. Il n'avait jamais été aisé pour Klaus Fitz de tisser des liens autres que ceux développés avec les personnes de son service. Ils n'étaient pas vraiment des amis à proprement parler, uniquement des collègues avec lesquels on pouvait partager un café de temps à autre, discutant soit des sciences, soit de la médecine, ou encore de politique, mais jamais vraiment rien de très passionnant, tout cela restait somme toute assez formel. Un peu comme la relation qu'il tissait avec ses patients. Une blague de temps à autre pour détendre l'atmosphère et pour cacher l'ambiance assez froide du labo ou de son bureau. Il était plutôt bien fourni, un bureau en bois massif sur lesquels trônaient des dossiers, des tableaux de penseurs ainsi qu'une grande bain vitrée en finition. L'hôpital n'avait pas lésiné sur les moyens pour attirer le "meilleur neuro-chirurgien" du continent. Klaus s'en contrefichait, a vrai dire quand il entendait ce statut il se mettait souvent à rire, répondant simplement que la connaissance n'était qu'une affaire d'apprentissage. L'apprentissage amenait la connaissance, donc automatiquement une personne qui en apprendrait plus que lui, en saurait plus que lui. La logique primait.

Klaus pouvait se targuer d'avoir des patients de renoms, comme la commandante du Shield. Maria Hill. Il n'aimait pas trop se la jouer, prenant chaque patient comme ils venaient, du plus important aux simples habitants de Genosha. Il avait cependant réussis à tisser un léger lien avec elle, rigolant plus qu'a l'accoutumé, se délectant des instants ou il l'occultait comme d'un moment assez plaisant comparé à ses autres patients. Elle percutait vite, répondait du tac au tac, ne laissant apparaître aucune séquelles après le traumatisme qu'elle avait vécus. Le rapport consigné de Klaus était parvenus plusieurs fois aux instance du Shield qui laissaient pourtant toujours Maria sur la touche. Etonnant. Mais Klaus n'était pas payé pour décider du sort de sa patiente, c'est pourquoi il décida de l'ausculter quasi-quotidiennement pour bien vérifier qu'elle ne présente aucune séquelles cérébrales, ou aucune difficulté moteur. C'est ce rendez-vous quotidien qui avait finis par rapprocher les deux protagonistes qui commençaient à avoir des relations cordiales.

Klaus ne se serait sans doute jamais imaginé collaborer pour créer quelque chose à nouveau. Après l'échec de l'expérimentation avec le père Fitz, il avait abandonné la foi en la création matérielle, préférant juste exercer son métier et mener ses expériences comme bon lui semblait. Mais il semblerait qu'a tout médecin il faille le projet d'une vie, une façade entre autre pour d'autres recherches plus occultes sans doute. Klaus avait accepté de travailler avec le Shield, à une condition : Qu'il puisse être en charge du projet et qu'il y ai un niveau de sécurité plus élevé que la normale, proposition qui avait été acceptée. Il menait donc une partie de la barque, naviguant entre l'hôpital et les laboratoires d'essais du Shield.

Ces recherches avaient permises à Klaus de se retrouver aux côtés de Maria, ils ne s'étaient jamais vraiment quittés depuis qu'elle avait commencé à se faire suivre par le neuro-chirurgien. Au final, les petites blagues durant les réunions devinrent des conversations. Les conversations devinrent une invitation à aller dîner qu'il réussis finalement à gratter un soir après une expérience tardive. Ils s'étaient rendus dans une bâtisse relativement connus au centre ville pour réaliser d'excellents plats. L'endroit serait parfait. Le Hell's Kitchen.

Une hôtesse installa le docteur et son invitée à une table près d'une fenêtre, endroit sympathique pour pouvoir observer l'extérieur, moins impersonnel et pourtant assez distrayant. Le docteur prit la carte et décida de se commander un verre de vin blanc également pour suivre Maria. Ils commanderaient une bouteille plus tard, pour dîner sans doute.

"Je meurs de faim!"

"C'est bien pour cela que je vous ai invité à sortir manger." Puis avec un petit sourire le docteur renchérit."Je m'en serais voulus de vous laisser rentrer le ventre vide, après une journée aussi chargée."

Un petit rire de circonstance vint accompagner le mouvement du docteur qui attrapa la carte. Silencieusement il pris connaissance des plats, puis, après avoir fait son choix, en profita pour prendre celle de Maria et appeler l'hôtesse qui approchait.

"Merci encore d’avoir accepté de nous aider. Vos conseils vont être vraiment utiles pour l’avancée du projet. "

"Votre projet est très intéressant, c'est pour cela que j'ai décidé d'y consacrer du temps." Puis après une petite inspiration il ajouta. "Cependant, vous devez être fatiguée après une journée comme celle-ci, que diriez vous de laisser le travail de côté ? Allons, cela ne nous ferait pas de mal, vous ne pensez pas ?"

Il adressa un petit sourire à Maria avant de tendre les cartes à l'hôtesse qui était venue vers eux armée de son calepin et d'un crayon de papier, Klaus tendit la main en direction de la commandante du Shield pour l'inviter à commander ce qu'elle désirait manger.

"Après vous, Maria."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
773
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Follow and feel (Klauria)   Jeu 20 Oct - 14:36

Follow and feel



Il y avait de ces personnes inusitées et rencontrées par hasard avec qui vous vous entendiez bien dès les premiers mots échangés. C’était exactement le cas avec l’homme se trouvant en face de Maria. Absolument rien ne prédestinait Maria et Klaus à se retrouver ensembles prêts à partager un bon repas et pourtant, c’était bien le cas. Il avait fallu que la jeune femme se prenne un poteau électrique directement dans le front pour qu’ils puissent se rencontrer. Comme le Shield possédait ses propres médecins qualifiés, il était rare qu’elle doive se faire examiner par les médecins d’Hammer Bay, mais lors du triage de la fête foraine, les secours avaient envoyé tous les blessés à l’hôpital de l’île sans se poser de questions. Puis, c’était plus simple par la suite de continuer son suivi auprès du spécialiste qui s’était occupé d’elle au lieu de transférer son dossier au Shield. De toute façon, on lui avait interdit de mettre les pieds dans le bâtiment avant d’être tout à fait rétablie.  Presque tous les jours, elle avait donc eu des rendez-vous auprès du docteur Fitz. Dès les premiers instants où l’avait examiné, Maria s’était sentie en confiance entre ses mains. Il savait ce qu’il faisait, mais surtout, il semblait réellement aimer son métier. Elle n’avait pas l’habitude de se sentir déstabilisée ou perdue. Elle avait détesté se sentir si faible et ne pas être en contrôle. Elle s’était sentie stupide. Le neurochirurgien l’avait vite rassuré avec sa voix grave, mais douce. Même si c’était le chaos autour de lui, il avait pris le temps nécessaire avant de poser son diagnostic. Il lui avait parlé et lui avait fait passer des examens. Jamais, elle ne l’avait senti nerveux ou presser par le temps ou ses collègues. La jolie brune avait continué de l’observer alors qu’il s’occupait de d’autres blessés de la fête foraine. Il gardait son calme, prenait son temps et surtout, il souriait à tout le monde. Dans de telles situations, il était toujours difficile de garder le sourire. On devait rapidement être enseveli sous les émotions et on devait perdre la tête. Mais, Maria se disait qu’il en avait vu d’autres.

Quoi qu’il en soit, Maria se sentait bien en compagnie du docteur. À bien y penser, comme il l’avait vu à son plus bas, il devait se douter que le personnage qu’elle jouait à son travail n’était qu’une façade. Il l’avait aussi vu dans des jours meilleurs quand elle avait commencé à prendre du mieux lors de ses examens à la clinique. Il avait pu avoir un aperçu de sa vraie personnalité. Il n’avait pas semblé surpris de son changement de caractère quand ils avaient travaillé ensembles. Elle pouvait donc abaisser ses barrières et être elle-même pour la soirée sans se soucier d’être démasquée. De toute façon, c’était éreintant de jouer les femmes trop sérieuses et elle voyait très mal Klaus aller dire à tous les employés du Shield que leur patronne était en fait une femme amusante et même insouciante. Il avait d’autres choses à se préoccuper que de souiller la réputation d’un haut placé de l’organisation militaire. Maria était donc très heureuse de se trouver dans un bon restaurant avec le chirurgien. Cela lui faisait du bien de sortir un peu, surtout après les dernières semaines qui avaient été éprouvantes. Elle appréciait beaucoup la compagnie de l’homme et était certaine de passer un bon moment avec lui. Pour tout dire, il l’intriguait beaucoup. Ils s’étaient tout de suite bien entendu, malgré la différence de personnalité plutôt flagrante. Il ne s’était pas vraiment dévoilé et il était difficile à cerner. Il ne semblait pas être le plus bavard et le plus démonstratif. Elle l’avait trouvé très humble, réservé et doté d’une extrême intelligence. Chaque fois qu’il avait ouvert la bouche pour lui expliquer une notion, elle l’avait écouté attentivement et elle avait complètement absorbé chaque parole. Elle avait rarement été aussi captivée par quelqu’un. Tellement qu’elle se trouvait bête quand elle était à ses côtés. Mais, de toute évidence, le docteur Fitz n’était pas là pour étaler toute son intelligence et sa prestance devant elle. Il n’en avait même probablement pas conscience. Il voulait seulement passer un bon moment lui aussi. Il avait même proposé à Maria de ne pas parler boulot. La jeune femme avait rougit en acquiesçant à la demande. "Oui vous avez absolument raison. Oublions le boulot! " Elle lui sourit tandis qu’elle se détendait. "On devrait commencer par arrêter de se vouvoyer, non? " Ils étaient là en simples connaissances. Ici, il n’y avait pas de politesse reliée au rang qui prévalait, même si elle appréciait son côté gentleman.

La serveuse arriva à leur table et déposa les coupes de vin blanc devant eux. Elle sortit ensuite calepin et crayon pour prendre leur commande. La brune ouvrit à nouveau son menu pour la forme ayant déjà fait son choix. Elle avait d’abord pensé prendre une salade pour bien paraître devant le spécialiste, mais elle s’était ravisée. Elle avait une faim de loup et elle se doutait qu’une simple salade n’allait pas la rassasier. "Je vais prendre le saumon avec les frites, s’il-vous-plait. " Dit-elle à la jeune fille avant de tendre la carte à son compagnon et que ce dernier dise son choix de plat. Maria remercia la serveuse puis pris une gorgée de vin. Il était plus que le bienvenu. "Au fait, Fitz. Tu es parent avec Isaac Fitz? Aussi médecin au Shield?" Le nom de famille allemand n’était pas très commun et cette question lui brûlait la langue depuis plusieurs jours. Elle n’avait pas osé lui demander alors qu’ils étaient dans les laboratoires puisque ce n’était pas l’endroit et il ne l’avait pas non plus mentionné. Il ne semblait pas du genre très vantard ou égocentrique à vrai dire. Peut-être que c’était qu’une coïncidence et que les deux médecins n’étaient aucunement reliés.


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Follow and feel (Klauria)   Mer 26 Oct - 21:04

Les deux adultes sortaient d'une journée chargée et cela se voyait, les cernes étirées qui apparaissaient sur leur visage ne laissaient guère de place au doute, ils n'étaient cependant pas là pour se sentir fatigués, rincés ou quoi que ce soit. Ils étaient là pour passer un moment simple entre grandes personnes, un moment qui se savourait tellement leurs emplois du temps était plein à craquer, leurs agendas remplis. Le neuro-chirurgien c'était immédiatement sentis à l'aise avec la commandante du Shield, il n'avait aucune idée du pourquoi ni du comment, mais cela lui convenait étant donné qu'elle était une belle femme, intelligente et très sympathique. Ils s'étaient côtoyés certes depuis assez longtemps, du coup le lien qu'ils avaient tissés s'était renforcé au fil des journées, une aubaine pour le médecin qui en avait profité pour inviter Maria au restaurant. Et les voila, là, assis l'un face à l'autre, a chercher des mots plus ou moins entreprenants. C'est Klaus qui avait ouvert la voie en demandant à Maria de ne pas parler du travail, du moins d'en limiter les impacts sur la conversation. Il n'en avait pas l'envie et il voulait après tout surtout en apprendre plus sur la commandante, étant donné qu'elle est très mystérieuse et discrète sur sa vie privée.

Relativement gonflé, étant donné qu'il était pas non plus très loquace. Klaus Fitz n'aimait pas se dévoiler, ni sur sa vie privée, ni sur sa vie professionnelle. Il attachait beaucoup d'importance au peu de vie qu'il avait de part son agenda surbooké, mais dire qu'il n'était pas très bavard, oui, c'était un euphémisme, il se contentait de répondre à ses patients ce qu'ils souhaitaient entendre, les rassuraient. Du moins c'est ce qu'il faisait avec les autres, avec Maria tout s'était précipité, il avait finis par laisser la façade s'effriter puis tomber, pour le meilleur, certainement.

"Oui vous avez absolument raison. Oublions le boulot! On devrait commencer par arrêter de se vouvoyer, non? "

Elle arracha un sourire satisfait à Klaus. Le docteur acquiesça doucement.

"A la bonheur, du coup, on se tutoie alors !"

Les choses semblaient bien embarquées, ils allaient se tutoyer, signe d'un rapprochement quasi-amical entre les deux protagonistes de ce dîner. Klaus se sentait détendus, il était en bonne compagnie, bien installé dans un restaurant avec une assez bonne renommée, et malgré leurs mines fatiguées ils semblaient être plutôt satisfaits de leurs débuts de soirée. La serveuse finis par arriver puis déposer les verres de vin blanc devant leurs serviette, Klaus remercia la serveuse avant qu'elle ne demande leurs commandes, d'une main tendue, Klaus attira l'attention de la serveuse sur Maria, attendant qu'elle donne sa commande.

"Je vais prendre le saumon avec les frites, s’il-vous-plait. "

Une fois la commande prise la serveuse revint vers Klaus, il répondit avec un sourire.

"Je vais vous prendre un Tournedos Rossini, s'il vous plaît."

La serveuse tourna les talons pour retourner vers la cuisine, Klaus leva son verre en direction de Maria pour trinquer avec elle, puis porta le verre à ses lèvres, en avalant une gorgée.

"Au fait, Fitz. Tu es parent avec Isaac Fitz? Aussi médecin au Shield?"


Klaus sourit avant de laisser un rire relativement fin s'échapper de ses lèvres, finalement quelqu'un avait finis par s'en rendre compte. Il acquiesça doucement, affichant un sourire sur son visage.

"Fine observation Maria, Isaac est mon petit frère." Il sourit avant de placer la serviette sur ses genoux avant d'ajouter. "Cependant, je ne suis pas médecin du Shield, il a fait son choix, moi, je suis civil."
Revenir en haut Aller en bas
 
Follow and feel (Klauria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Shinomi] In Line To Feel Fine ?
» Amv /// Follow the beat
» Death's alias Albator Feel
» Twitter, qui follow !
» Follow me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: