Partagez | 
 

 Shit happens - Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Shit happens - Luke   Jeu 13 Oct - 1:48

Je me crame le bout des doigts en essayant d'éteindre rapidement ma cigarette. Normal, j'ai pas fait gaffe. Mais ça me fait pas vraiment mal, et j'ai jamais été particulièrement douillette de toute façon. Quand on se fait à moitié ramoner les cotes à chaque fois qu'on a le malheur de croiser Aaron ou Frank, ça serait tout simplement un comble. Bref, pas frileuse, mais les rencontres font qu'aujourd'hui, la moitié de mes nerfs sont plus vraiment en état de fonctionner, et que quand ça fait mal, je suis plus capable de vraiment le dire ; c'est énigmatique tout ça. Mais compréhensible à force. Puis en fait, on dit souvent que la douleur, c'est dans la tête, et je suis pas loin de croire que c'est majoritairement purement de la psychologie...

Euh, du coup, pourquoi on parle de ça ? Je sais même plus. Je diverge. Faut dire que j'ai un peu de mal à me concentrer, malgré les missions qu'on me confie. Mon patron m'a bien dit pourtant que si j'étais pas capable de faire la part des choses, il me virerait du terrain pour quelques semaines pour me mettre au vert. L'angoisse. J'ai trouvé la menace suffisamment horrible pour me reprendre en main dans l'immédiat, plus question de me perdre en pensées digressives à partir de maintenant...

Allez Neena, focus ! La mission est simple pourtant. Pénétrer là-dedans, un endroit blinder de système de surveillance que t'arriveras jamais à contourner, poser ton cul sur une chaise de bureau précise, et récupérer tout un tas de trucs que tu sais même pas à quoi ça va servir. Et comme pour la mission, on t'a dit « démerde toi, t'es grande », t'avais deux solutions : soit faire ça proprement, soit... pas. Et le proprement impliquait une trop grande préparation, trop longue en tout cas, pour rendre la mission dans les temps. Donc ça le sera pas. Décidé au dernier moment. Du coup, je dois rentrer, foncer, m'asseoir, taper frénétiquement sur un clavier, et me tirer de là aussi vite que prévu sans me faire choper par qui que ce soit.

Pour ça, il faut attendre la sortie, la fin de la journée. Les employés qui se barrent, et donc personne pour m'interrompre. A part le service de sécurité éventuellement, et quelques caméras de surveillance. Mais dans un immeuble comme ça, rien d'insurmontable, à partir du moment où on court vite et qu'on est capable de berner un agent lassé de bosser. Tout du moins, je compte là-dessus pour pas me faire emmerder. Si je me planque, aussi. Et au pire du pire.. Bah un coup sec derrière la nuque, c'est rapide et expéditif, direction un gros dodo avec une jolie bosse à la sortie.

Lunettes de soleil sur le nez, un chapeau enfoncé sur le crâne et cheveux relevés, j'attends patiemment dans un coin de rue le bon moment. Mes yeux se perdent sur ma montre à mon poignet, quand les aiguilles viennent taper sur le chiffre que je veux voir. Et là, plus le temps de niaiser ! Wakanda Design Group, me voilà ! Je profite d'un dernier départ pour retenir la porte comme je le peux, m'imisçant à l'intérieur du bulding sans chercher à attirer l'attention une quelconque seconde. Et en un rien de temps, je rentre dans un endroit impressionnant, que beaucoup doivent apprécier. Moi, je m'en cogne.

Pour l'instant, mes pas me mènent jusqu'à l'escalier sur ma droite, à enjambées félines et rapides, quand je monte les marches quatre à quatre sans m'arrêter. Toujours habillée, tête couverte, yeux cachés, et un manteau long bien fermé sur ma silhouette. Je reste résolument féminine mais mon identité est pour l'instant discrète. Et au pire, je n'aurais qu'à enfiler le masque que j'ai fourré dans ma veste pour finir ces bêtises. Mais c'est que si je croise quelqu'un, et j'entends pas pour autant le faire.

Sixième étage. Ça doit être là. Bureau... Merde, j'ai oublié le numéro. Quand je le verrais, ça me reviendra. J'ouvre la porte, et vois un long couloir s'étendre sur différents espaces de travail. Y'a plus qu'à. Petit coup d'oeil à la caméra. Je trouve son angle mort pour disparaître. J'ai entre trois et dix minutes de toute façon. J'en ai pleinement conscience. Y'a plus qu'à compter sur la chance... et ma mémoire. Le bureau !
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Ven 14 Oct - 22:08

Luke regarda sa montre en rehaussant la manche de son costume. Il eut un petit sourire en constatant que c'était bientôt la fin des heures de travail. Voilà qui allait ravir ses employés. Sur l'écran de contrôle, il pouvait en voir certains observer avec impatience la grande horloge accrochée à un pan de mur de la salle de travail. Il ne pouvait pas leur en vouloir. C'était humain que de souhaiter rentrer au plus vite chez soi après une dure journée de labeur. Lui-même aimait retrouver les bras aimants de sa fiancée, et ce malgré les récentes révélations qui eurent l'effet d'un coup dur pour Luke.

Luke se laissa complètement aller dans son fauteuil à mesure qu'il repensait aux récents événements. Il avait été longtemps en froid avec Ororo, et c'était quelque chose qui ne leur était jamais arrivé. Il avait fallu qu'elle soit violemment blessée pour qu'il revienne auprès d'elle et qu'ils décident d'un commun accord à revenir ensemble afin de voir comment ça se passerait. Bien sûr, le PDG n'avait jamais douté de son amour pour elle, mais apprendre qu'elle travaillait pour la garde-rouge l'avait sacrément remué. Ce qu'il exécrait par-dessus tout, c'était cette armée qui effectuait des rafles dans tout Genosha. Il était persuadé qu'il se cachait quelque chose derrière ces rafles et apprendre que sa fiancée en faisait partie avait été un énorme choc pour l'homme de contrôle et assoiffé de savoir qu'il était. Cependant, son amour était plus puissant que le reste. Au moins maintenant pouvaient-ils tous les deux se parler en toute liberté sans avoir à se mentir pour quelques raisons que ce soit...

Luke soupira. Il fallait qu'il arrête de se torturer le cerveau ainsi. La vie suivait son court et il verrait bien où ça le mènerait avec Ororo. Pour l'heure... Tout le monde quittait justement les locaux de son entreprise. T'Challa regarda ses employés avec un regard bienveillant, approuvant leur départ. Il aimait son travail et il aimait ces personnes avec qui il bossait. Il ne se montrait pas forcément tous les jours, mais son entreprise marchait. Il n'était pas un de ces PDG coléreux en demande de résultats tous les deux jours. Il avait une stratégie commerciale efficace et il n'en demandait pas mieux.

T'Challa lâcha un petit bâillement. En temps normal il serait rentré chez lui, lui aussi, mais ce soir il avait décidé de rester. Il travaillait sur un nouveau plan de design et il lui restait des idées à mettre au clair sur papier pour qu'il puisse mettre une équipe sur ce projet. Luke espérait que ce soit fait d'ici la fin de semaine, aussi devait-il se motiver à finaliser son idée et la soumettre à ses associés au plus vite avant d'en parler à ses employés.

Luke tapotait tranquillement sur son ordinateur, quand son regard capta quelque chose sur l'écran de contrôle. Alors que les derniers employés avaient quitté les lieux, une silhouette venait d'entrer dans ses locaux. Se levant de sa chaise, Luke s'approcha de plus près de l'écran pour s'assurer qu'il n'avait pas rêvé. Quand il constata qu'une silhouette féminine semblait bel et bien déterminée à franchir les bureaux de son entreprise, son sang ne fit qu'un tour. Quittant son bureau, en claquant doucement la porte, Luke s'avança à pas de loup vers le dernier endroit où il avait repéré l'inconnue. Elle était juste là, au sixième étage, dans ce couloir. Son couloir, où se trouvait son bureau.

Continuant d'avancer, Luke décida de s'annoncer tandis qu'il cherchait des yeux où se trouvait cette étrangère :

"Mademoiselle. Ce que vous faites constitue un délit. Je vous conseille de vous manifester avant de m'obliger à contacter les autorités."
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Ven 14 Oct - 23:38

J'avance d'un pas assuré le long du couloir, cherchant le bon nom sur le bon poste de travail. Et y'en a pas un qui me saute aux yeux avant que j'arrive au bout de l'allée. Merde. Je reviens rapidement sur mes pas pour m'enfoncer entre les couloirs qui défilent. Pour moi, tout se ressemble, je vois pas comment des employés arrivent à s'y retrouver. Et soudainement, je me fige. Là ! C'est lui ! Je fonds sans peine sur le siège à roulettes, y installant plus ou moins confortablement mon arrière train, avant d'allumer la machine et d'y glisser ma clé USB.

Le programme démarre relativement rapidement, et mes doigts parcourent le clavier à la recherche de ce qu'il faut. J'ai juste envie de tout fourrer sur la clé en espérant que y'aura le St Graal dessus à la fin. Ça serait plus simple, surtout pour se barrer directement après. Mais idéalement, j'aimerais bien pouvoir faire mon travail correctement sans avoir à le refaire derrière. C'est déjà assez le rush comme ça pour que j'en rajoute une couche qui va pas me plaire. Donc, tout bien faire la première fois, et rentrer peinarde à la maison pour aller manger des céréales devant Grey's Anatomy, c'est mon objectif du soir. Oh, un dossier ! Je regarde globalement, en diagonal, avant de me décider à sélectionner des noms qui me disent un truc pour les glisser vers ma clé et essayer de torcher ça vite.

Ça charge. Y'a plus qu'à... Sauf qu'un bruit attire mon attention. Les yeux écarquillés, je plonge sous les paravents pour ne pas être repérables dans la foule de trucs qu'il y a ici et soupire un « Shit ! » qui s'étrangle à moitié dans le fond de ma gorge. Je défais ma veste, pour sortir mon masque du fond de la poche intérieure, fais l'échange avec mon bonnet et mes lunettes et l'enfile. Cheveux coincés dans mon écharpe, au moins mon visage n'est pas visible, et pas de témoin veut dire pas de victime. Tout du moins... pas de victime MORTE. Surtout. C'est pas propre sur le CV sinon.

Je prends une profonde inspiration pour essayer de me calmer. Une voix grave s'élève. C'est qui putain ? Les bureaux devaient être vides ! Fin de journée quoi ! Et voilà qu'on m'avertit que ce que je fais, c'est mal... Non, sans blague ? Bah je vais me rendre et aller me repantir à l'église, pardon monsieur. Il a vraiment cru que ce genre de discours, c'est engageant ? Que genre, la personne qui l'entend va se dire « ohlala, je suis en train de commettre un délit, je vais me rendre » ? Lui, il a pas souvent à faire à des voleurs, pas de doutes là-dessus...

« Shit, shit, shit, shit... » que je soupire de plus belle, en tâtonnant de ma main pour récupérer ma clef USB. Chargement fini ou pas, je m'en cogne un petit peu pour tout dire, j'ai à peine le temps de jeter un coup d'oeil pour voir que ça en a les trois quarts. Suffisant selon moi ! Peut-être pas selon mon patron, mais s'il se plaint, il aura un gros majeur dressé à se mettre sous le nez, je retourne pas là-dedans sans une vraie préparation ! Surtout que du coup, mon passage va obliger les locaux à renforcer leurs systèmes de sécurité.

Je retire la clef et la fourre dans la poche intérieure de ma veste à nouveau, refermant mes boutons rapidement pour rester à croupie. Je crois qu'on va être lancé pour un jeu du chat et de la souris. Sauf que je sais pas vraiment où il se situe, et va falloir la jouer plutôt fine. Je m'arme de mon... téléphone. L'écran éteint me fera un bon miroir pour vérifier les allées sans me faire repérer. Contacte donc ta sécurité, beau gosse, ça me laissera le temps de décamper sans te laisser mon numéro. Bon allez... J'ose un mouvement en me glissant derrière un paravent, après m'être assurée de la route dégagée. Et en rien de temps, je suis collée sous un bureau, souplement repliée sur moi-même.

S'il doit les vérifier tous un par un, ça me laissera du temps pour voir venir. Je suis pas forcément à portée donc ça tombe plutôt bien, ça. Y'a plus qu'à... attendre. Et voir. Dans une ambiance de mort, bien trop sérieuse pour moi. Je préfère presque quand ça tire dans tous les sens et que ça castagne. Au moins, c'est un terrain connu, ça.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Sam 15 Oct - 22:47

Luke aurait entendu sa propre réplique dans un film qu'il se serait certainement moqué de lui-même. Après tout, ça sonnait vraiment ridicule comme phrase. Comme si l'inconnue allait se rendre après l'avoir entendu se plaindre de son délit. Mais au final, le PDG s'en fichait éperdument. Il espérait que sa petite phrase ait l'effet escompté : surprendre l'inconnue pour qu'elle soit forcée à interrompre ce qu'elle était en train de faire. Car il n'était pas idiot Luke : il se doutait bien que si quelqu'un infiltrait ses locaux à cette heure ce n'était que pour une seule raison. Et ça se résumait en un mot, commençant par V et finissant par L. Ah et y a sûrement un O au milieu de ces deux lettres.

De toute façon Luke n'avait pas la moindre intention de prévenir les autorités. Du moins pas tout de suite. Il fallait qu'il garde la situation sous contrôle et qu'il apprenne par lui-même ce qui était en train de se passer. Cette femme, il la chopperait tout seul. Et il ferait en sorte qu'elle lui explique les raisons de son intrusion. Le plan, dit comme ça, sonnait bien. Néanmoins, il y a un petit problème majeur : trouver l'inconnue. Et dans ce dédale d'allées et de bureaux, ce n'allait certainement pas être chose facile, malheureusement pour lui.

Luke soupira. C'était son entreprise. C'était donc son terrain, il avait au moins cet atout face à l'intruse. Il ne doutait pas qu'à ce stade de la confrontation, elle avait probablement changé de bureau. Néanmoins il n'aurait pas le choix que de partir depuis l'endroit où il l'avait aperçu sur son écran de contrôle. T'Challa se mouvait en silence, à pas de loups. Il arquait le dos, regardant derrière chacun des bureaux qu'il traversait. Lorsque enfin il franchit la distance qui le séparait du fond de l'allée, là où il avait vu l'inconnue via la caméra, il découvrit sans surprise qu'elle ne se cachait pas derrière le bureau en question. Soupirant discrètement, Luke tourna sur lui-même. Voulait-elle vraiment jouer à ce petit jeu ? Très bien, puisqu'elle le forçait, qu'il en soit ainsi.

Faisant crisser les roulettes, T'Challa dégagea un siège de devant un bureau, situé juste à côté de celui qu'il avait repéré sur l'écran de contrôle. Rien. Pas une silhouette. Seulement un silence angoissait répondait à ses recherches. Les bureaux étaient en plus plongé dans une ambiance semi-tamisée, avec certains écrans d'ordinateurs éteints, d'autres en veille. Il repéra facilement un écran d'ordinateur allumé et sut que c'était là que l'intruse s'était dirigée après son intervention. Il se précipita à grandes enjambées vers le bureau en question mais ne trouva personne. La seule chose qui s'affichait fut une barre de chargement incomplète. Ainsi, l'intruse n'avait pas pu finir le boulot, comme il l'avait escompté.

Baladant ses yeux sur toute la pièce, essayant de détecter vainement où pouvait se trouver l'inconnue, Luke décida de continuer à la provoquer pour la forcer à sortir de sa cachette :

"Je sais que vous êtes là. Votre travail est incomplet. Sortez de votre cachette et discutons-en."
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Sam 15 Oct - 23:42

Votre travail est incomplet, nananana. J't'en foutrais du travail incomplet ! Bah tiens. J'ai bien envie de lui rétorquer que s'il était pas venu interrompre les malhonnêtes travailleurs comme moi, on serait pas deux abrutis à jouer à cache cache là. Et ce qui me fait le plus rire, c'est le « discutons-en ». Bien sûr ! On se commande chinois et on en parle autour des biscuits du destin avec ça ? Il me prend vraiment pour un jambon celui-là. Je me retiens d'éclater de rire, et de lâcher quelques insultes, parce que ça serait plus embêtant qu'autre chose...

Ça donnerait ma position, chose que je ne veux pas. Je sais au moins où il se trouve maintenant. Il est allé jusqu'au poste que je squattais quelques minutes plus tôt. Nous ne sommes pas si loin finalement, et ça me laisse un petit avantage sur lui. Je sors silencieusement de ma cachette. C'est risqué, mais si je ne fais rien, il aura le temps de regarder sous tous les bureaux du l'espace de travail, et on en sera rendu au même point, il faudra que je le tue. Repoussant la chaise à roulette d'une lenteur extrême, je soupire à peu près de la même manière, pour contrôler le bruit que je fais.

Mes doigts se posent sur une agrafeuse à un bureau, que j'attrape silencieusement. Je vais tenter quelque chose, essayer de le détourner de moi. Enfin du coup j'y réfléchis, mais l’agrafeuse, c'est peut-être un peu trop massif pour ce que je prévois de faire. Du coup je me ravise, posant l'objet sur le siège pour étouffer le bruit, et me saisis d'un stylo bille que je tiens dans ma main. Plaquée contre une surface, je réfléchis. Il est presque au milieu de l'espace. Ça veut dire qu'il a une vue à 360° sur tout. Si j'arrive à le pousser au fond de la salle, ça me donnera assez de temps pour prendre la tangente. Et même si je me mets à courir en étant tout sauf discrète, j'aurais toujours une avance sur lui...

Bon, bah y'a plus qu'à. J'utilise mon téléphone pour voir si j'aperçois la tête du gusse. Mais non. Apparemment, il a décidé de jouer à cache-cache lui aussi. Du coup, on a sûrement l'air de deux cons qui s'amusent sur les caméras de surveillance. SU-PER. Y'a plus qu'à y aller au gros bluff alors. Pourvu qu'il voit pas l'objet passer au-dessus de sa tête, sinon il saura d'ou ça vient. Une chance sur deux de me planter quoi. Sauf qu'au point où j'en suis, ma chance, c'est bien la seule chose sur laquelle je peux compter, alors...

Pour l'honneur, quoi !

Et zouuu ! Le stylo est balancé à travers la pièce et... vient heurter un paravent. Mal visé. Bon, je sais pas ce que je fous, mais ça merde totalement là. Le stylo a fait la moitié de la distance voulu avant de se rétamer comme un naze. Je suis dans la merde pour résumé la situation. Alors bah, réflexe de fou, je rampe jusqu'au bout de l'allée, et ai l'idée folle de me trouver une autre place. S'il vient me chercher par ici au moins, il ne me trouvera pas. Par contre, il se rapprochera encore plus de moi, et pour tout dire, ça m'emmerde complètement.

Il sera toujours temps de changer de jeu à ce moment-là. Après le cache-cache, on tentera le trappe-trappe. Puis le chat perché. Puis ensuite le coup de pied retourné dans tes dents pour finir. Voilà, super Neena. On applaudira plus tard ma capacité de concentration et d'improvisation, quand ça fonctionnera tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Mar 1 Nov - 22:02

Luke n'entendait que le silence pour seule réponse. Ses lèvres s'ourlèrent en un sourire assez étrange au vu de la situation. Dire qu'il avait compté passer sa soirée de cette façon serait mentir. Tout avait été prévu pour qu'il avance sur son projet et que cela motive son équipe dans les jours à venir. Son entreprise n'allait en aucun cas souffrir de ce retard imprévu mais l'homme devait reconnaître ne pas apprécier ce qu'il ne contrôlait pas. Cela dit... une partie de lui appréciait étrangement la tournure des choses. Comme si l'adrénaline qui était en train de couler dans son sang était pile ce dont il avait besoin après ses différents coups durs passés. Il se sentait étrangement requinqué, alors même que quelqu'un essayait de lui voler des informations, ou pire encore souhaitait intenter à sa vie. Ce qu'il doutait fortement mais tout pouvait tellement mal finir.

T'Challa se doutait bien que la cambrioleuse n'allait pas sortir. Hell, y avait bien que dans les films que ce genre de répliques pouvait marcher, et encore ça devait être des films pas très recherchés. Mais à défaut d'entendre le son de sa voix, il espérait la perturber suffisamment pour qu'elle se révèle d'une façon ou d'une autre. Cela dit, il avait conscience que c'était un pari risqué. Lui-même en la provoquant donnait sa position, et ça pouvait très vite se retourner contre lui. Se murant à son tour dans le silence, Luke continuait d'avancer, ses yeux essayant de capter la moindre parcelle de présence, de mouvement quelque part dans ce noir quasi-complet.

En parlant de noir... T'Challa cligna des yeux à plusieurs reprises. C'était presque fou, mais par moment il y avait cette... un truc bizarre qui se passait. Comme s'il arrivait à voir dans la pièce, l'espace d'un flash de même pas deux secondes. Son esprit devait lui jouer des tours. C'était forcément son habitude à se mouvoir dans ses locaux qui lui donnait cette impression d'être capable de voir dans ce noir.

Luke s'était légèrement accroupi et n'avait pas bougé depuis plusieurs instants. En plein milieu de la pièce, il arrivait à avoir une vue d'ensemble des bureaux. Même si sa phrase n'avait pas réussi à faire réagir l'inconnue, peut-être qu'il y avait un autre moyen. Il suffisait juste de trouver lequel... d'inquiéter suffisamment l'étrangère pour qu'elle finisse par quitter sa cachette ou  à commettre une bourde qui en dirait long sur l'endroit où elle se cachait. Luke tourna la tête, à droite et à gauche, se pinçant les lèvres à la recherche d'une idée brillante. Il pouvait toujours jouer la carte de l'énervement. Ouais par exemple, il pouvait très bien...

Un son léger, imperceptible, le fit tourner la tête. Quelque chose venait de voler et avait heurté un paravent. A la manière d'un animal, T'Challa essaya d'en analyser sa provenance. Il eut le sentiment qu'un autre son s'ensuivit, mais l'ambiance était tellement angoissante qu'il n'était pas impossible qu'il s'imagine des choses. Ni une ni deux, Luke se dirigea néanmoins vers le paravent, toujours à pas de loups. Rien ni personne ne l'attendait dans le coin, et une pointe d'agacement commença à se faire ressentir. Posant ses mains à plat sur un bureau à proximité, le PDG se mit à réfléchir. Il fallait qu'il la déniche avant que cette fille tourne la situation en sa faveur. Même s'il sentait au fond que le coup du stylo heurtant un paravent ne devait pas être bien prévu.

Elle avait voulu l'attirer quelque part, il voyait clair dans son jeu. Vers le fond de la salle de toute évidence. Mais si ça n'avait pas marché, ça ne l'avait pas aidé lui non-plus. Serrant les dents, Luke décida de jouer le tout pour le tout. Ou tout du moins de réagir de façon suffisamment imprévisible pour faire sortir l'inconnue de sa petite bulle de confort. Sautant alors sur le bureau, Luke fit un geste qui sembla incongrue : il envoya l'équipement, l'ordinateur etc, valser sur le sol dans un fracas pas possible avant de descendre souplement du bureau. Avançant, dans la pièce, à la recherche de cette fille, il poussa les sièges à roulettes, les faisant tomber, les mettant en travers les issues possibles des différentes rangées. Elle allait sortir, qu'elle le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Mer 2 Nov - 14:22

Il y a un long silence qui suit mon lancé. Ce qui prouve bien que mon coup a totalement foiré. Malaise. Je ne sais pas du tout comment je vais retourner la situation en ma faveur, il va falloir la jouer finement. Pour l'instant, je suis bien cachée, mais je ne sais pas du tout ce qu'a prévu l'autre. Et je ne peux pas le prévoir, vu que je ne sais pas du tout à qui j'ai à faire. Il me reste une option simple : l'assommer, lui faire bouffer deux ou trois bureaux, et me barrer d'ici en courant. Et c'est ce que je m'apprête à faire pour régler cette histoire au plus vite. Dans ce genre de moment, je me dis même qu'il a de la chance d'être tombé sur moi. Oui, de la chance. Imaginez Frank à ma place ! Vous croyez vraiment qu'il aurait pris le temps de trouver une cachette à sa taille pour attendre paisiblement que ça se tasse ? Non. Il aurait dégommé le gars rapidement, aurait probablement cassé le clavier pour que ça aille plus vite, et tout le bordel, là. Alors, franchement, l'inconscient qui me court après depuis un moment est un type ultra veinard, il n'y a pas à dire.

Sauf qu'apparemment, il commence à péter son petit câble lui aussi. De ma place, j'entends un grand fracas qui ressemble étrangement au bruit que peut faire un ordinateur qu'on balance pas malencontreusement par terre. Et quelques chaises qui claquent contre les surfaces des bureaux, voilà que le zig remonte son allée en poussant nerveusement tout ce qui est sur son chemin, parce qu'il perd patience. Je vois. J'en profite pour sortir de ma planque et retrouver de la mobilité sur mes jambes. Il ne veut plus jouer avec moi, alors nous ne jouerons plus. Il veut faire son gamin capricieux, très bien ! Moi, je suis du genre maman intraitable, et je vais le mettre au coin pour qu'il comprenne qu'on ne fait pas sa dramaqueen avec moi ! Courbée toujours, j'arrive à déterminer sa position. Puisqu'il ne se cache plus, j'ai l'avantage de savoir où il se trouve. Il sait que je suis une femme, mais il ne connaît pas mon visage, et ne le verra pas vu que je reste planquée derrière un masque.

Et là, je comprends finalement ce qu'il a fait. Ce gros crétin m'a bloqué la sortie, en y entassant des chaises. Bon, très bien. Il fait le pied de grue devant, attendant patiemment que je sorte et que je le confronte. Puisqu'il l'entend ainsi. Je finis par simplement me remettre droite, au milieu des allées, et il ne peut pas me manquer. Mais j'ai en plus décidé qu'il n'allait voir que moi, quand je grimpe souplement à mon tour sur un des plans de travail, et que j'enjambe le paravent pour venir sur la même allée que lui. L'homme me fait face, je lui fais face, il n'y aura aucun doute sur le moment ou je vais venir lui casser la figure. Parce qu'on se le dise, il m'aura bien gonflé ! D'ailleurs en disant ça, je retire habilement ma veste pour la poser sur un plan de travail, et être un peu plus libre de mes mouvements. Remontant les manches de mon pull, je les enroule pour dégager mes bras.

Il doit être en train de se demander si j'ai prévu de lui casser la gueule. D'ailleurs, je devance sa question en lui répondant froidement : « Oui. » Je vais lui faire bouffer quelques sièges qu'il a mis au passage, et on avisera pour le reste. Et puis d'ailleurs, je vais commencer tout de suite. Il me faut un peine un bond pour prendre de la hauteur, mon pied rencontre l'un des bureaux pour prendre appuie dessus, et me propulser en l'air. Histoire de venir lui retourner un coup de genoux en plein visage pour le sonner tout de suite. Ça aura le mérite de le calmer. Parce que je ne m'attends pas du tout à ce qu'il puisse répliquer, encore moins se défendre. Pour moi, j'ai à faire à un bureaucrate à costard qui s'est cru malin à venir déranger une voleuse en herbe. Sauf que non.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Dim 13 Nov - 21:22

La patience de Luke avait atteint son point culminant. Pas question d'attendre indéfiniment que l'inconnue veuille bien sortir gentiment de sa cachette, avec toutes les chances du monde qu'elle s'en sorte en plus de ça indemne. Pas question de laisser ça se passer comme ça. Une partie de lui, au fond, admirait plutôt l'inconnue. Elle avait été maligne jusque là. Discrète, furtive, patiente. Impeccable. Le travail d'une vraie pro, à n'en pas douter. Mais pour qui travaillait-elle donc ? Luke ne comprenait pas qui voudrait s'en prendre à lui. Sa société était clean, lui-même n'avait pas grand chose à se reprocher comme PDG. Ses employés non plus, du moins aucune plainte n'était remontée jusqu'à lui. Alors à quoi bon rythmait cette histoire ? Pourquoi cette demoiselle voudrait voler quelque chose, des fichers ou autres de sa compagnie lui appartenant ? Cette dame, avant de s'en aller, avait intérêt à répondre à ses questions.

Cette dernière n'était pas encore sortie de sa cachette. Pas encore. Car plus T'Challa avançait moins elle avait de chance de franchir la sortie sans entrer en collision frontale avec lui. Et pour le coup, c'était exactement ce qu'il recherchait. Luke n'était pas du genre à péter un cable facilement, mais il ne fallait pas s'approcher trop près de sa famille ou de ses biens. Et en l’occurrence, s'attaquer à son entreprise, c'était s'attaquer à sa propriété. Quelque chose qu'il n'était pas prêt d'accepter, surtout pas après cette partie de cache-cache sans fin.

Enfin, l'inconnue sembla en avoir marre de rester couchée sous un bureau. En même temps, ce n'était pas la position la plus idéale. Néanmoins, quand elle se manifesta devant lui, Luke ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle adopte une attitude aussi... combative. Agressive. Bon sang, vraiment, elle n'a pas envie de se rendre hein ? Il la vie, face à lui, retirant sa veste. Haussant les sourcils, Luke se demandait si elle vraiment le faire. Si elle comptait vraiment jouer sa dure pour venir lui casser la gueule. Mais le oui très froid de l'étrangère ne laissa aucun doute quant à ce qui allait suivre. Lui lança un regard étonné, Luke n'eut pas le temps d'éviter le coup de genou qui lui arriva dans la tronche. Sonné quelques instants, il effectua une petite roulade avant d'annoncer simplement, d'une voix un peu morose :

"Il y avait d'autres solutions."

Puis, sans réfléchir, son instinct prit le dessus. Souplement, il prit appui sur un bureau avant de se jeter littéralement contre l'inconnue qu'il chercha à jeter à terre. Cette dernière se dégagea assez rapidement, non sans avoir pris conscience d'à qui elle avait à faire. Elle cherchait la bagarre, elle allait l'avoir. Se remettant en position tandis qu'il se relevait à une certaine distance de l'étrangère, T'Challa campait sur place, les bras en avants, poings serrés, prêt à en découdre. Pour l'honneur, il remit son col de chemise doucement, avant de balancer un premier poing sur l'ennemie. La soirée promettait de finir en beauté.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Dim 13 Nov - 22:09

Ah ouais, il s'y attend pas. La gueule étonnée qu'il m'offre vaut tout l'or du monde, ça va sans dire. Je prendrais toujours un malin plaisir à mettre par terre ce genre de gars qui me sous-estime sous prétexte que je suis une femme. Aucun se doute qu'un bon uppercut vient pas forcément d'un gros bras bien musclé. Loin de là. Par expérience, j'ai fait bien plus mal que des tueurs comme Aaron qui se veulent efficaces. A Hydra, on a quand même un bon échantillon de types qui ont pas peur de faire craquer des os. Je suis dans la catégorie poids plume des grosses casseuses de couilles.

Alors ouais, le coup de genoux fait son petit effet, naturellement. Il se retrouve par terre avant de comprendre ce qu'il s'est passé, et ça doit faire mal. Je me remets rapidement en position, prête à toutes représailles. Il est plus grand, plus massif que moi... Mais j'ai cogné du Frank Castle et j'y ai survécu, alors très franchement, du PDG d'entreprise, j'en fais mon quatre heure facilement. J'ai même un peu honte, parce que ça va être facile. Quoi ? Moi, arrogante ? Trop sûre de moi ? Allons, c'est aussi mon rôle de savoir estimer un adversaire, non ?

Et j'ai envie de lui rire au nez, là. « L'autre solution, c'est de vous descendre froidement. » Que je lui rétorque en secouant la tête. Et puisqu'il faut être convaincante, autant lui filer mon CV dans la foulée, histoire qu'il soit bien certain de qui il a en face : « Je l'ai déjà fait. M'obligez pas à recommencer. » ça, ça veut dire « écarte toi et laisse moi partir », mais même si je l'écrivais sur un panneau brillant avec des animations de fou, il le verrait probablement pas.

Je me maintiens sur mes jambes comme je le peux, me faisant un peu brutaliser et malmener au passage par le PDG qui a très envie de me faire mordre sa moquette. Sauf qu'il peut toujours rêver ! Je me dégage, cherchant à lui en coller une au passage sans y parvenir. Dommage, c'est une occasion ratée. Et quand il adopte la position du boxer, j'ai un grand sourire derrière mon masque. Il peut pas en profiter, c'est regrettable encore une fois. Je ne compte pas la jouer fairplay, j'espère pour lui qu'il s'en rend compte.

D'ailleurs, je profite de sa première offensive pour l'esquiver, et me saisir de son bras pour le tirer à moi d'un grand coup. Il a toute façon pris de l'élan pour m'envoyer ce coup là, c'est largement suffisant pour le faire passer par-dessus mon épaule et l'envoyer par terre. Quand l'homme est allongé sur sa moquette en se demandant comment un petit gabarit comme moi a pu faire pour le mettre comme ça, je me marre. Non mais vraiment, j'ai un rire carrément amusé. J'adore vraiment quand les gens réalisent ce que ça veut dire.

Parce que je tape peut-être pas comme ces grosses brutes d'Hydra, ou de la garde rouge, tiens, mais ça ne fait pas de moi une petite chose innocente. Et apparemment, il en veut encore. Il ne compte pas abandonner si facilement. C'est respectable. Alors nous repartons pour un échange de coup, plus mesurés, plus sur la défensive, pour voir ce que l'autre à dans le coffre. Petit à petit, on fera l'étalage de ce qu'il y a de plus surprenant en nous. Sauf que j'espère prendre la fuite avant d'en venir là. Je capte la position de mon manteau...

Hn. Faudrait que j'arrive à le repousser, pour ensuite faire demi-tour et me barrer vite fait. Escalader l'étalage de chaise devrait pas être si compliqué. Avec un peu de vitesse, de souplesse, un saut calculé, ça devrait même carrément le faire. A voir donc !
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Sam 3 Déc - 17:06

Elle est si sûre d'elle que Luke a presque envie d'en rire. Peu importait qui avait embauché cette femme pour lui voler dieu savait quoi, il n'allait certainement pas se laisser impressionner par une poids plume à la langue bien pendue. En fait c'était simple : c'était presque naturel pour l'homme de se lancer dans ce combat avec son adversaire. Comme s'il avait déjà fait ça auparavant. Et à bien y regarder, en observant la façon dont il se mouvait, se cambrait, esquivait et réagissait aux attaques de l'intruse, il était difficile de penser le contraire. La vie de PDG semblait regorger de secrets n'est-ce pas ? Et ce n'était pas Ororo, la femme Agent de la Garde Rouge de T'Challa qui allait prétendre le contraire.

Alors il allait pas répondre. Il allait juste lui faire mordre la poussière. Elle savait placer des bons coups, mais lui aussi et il allait lui montrer de quel bois il se chauffe. Mais lors d'une de ses offensives, pour la deuxième fois Luke se retrouva pris par surprise, à terre, tout simplement balancé par l'étrangère. Well, ça pour une surprise, c'en était une. Une professionnelle donc. Qui donc avait-il pu attirer pour qu'on lui envoie une personne telle que cette femme pour l'attaquer ? Il y avait quelque chose de louche là-dessous. Enfin, comme un peu toutes les histoires de vols et autres. Se relevant, toujours un peu cambré en avant, gagnant du temps afin de réfléchir à la meilleure tactique à adopter, T'Challa lança brièvement :

"Et donc, vous faites souvent ça ? Attaquer un PDG, lui voler quelque chose ? Vous pouviez pas me demander gentiment, sans masque ou clé-de-bras ce que vous vouliez ?"

Voilà. Bien Luke, capte son attention. Et maintenant... Une roulade, suivie d'une deuxième et il se manifesta derrière elle avant qu'elle ait eu le temps de saisir la parade. Un coup de pattes dans les rotules suffit à l'affaiblir et il vient porter un nouveau coup de bras pour à son tour la mettre à terre. Ah, la vengeance est un plat qui se mange froid. Mais le combat s'intensifiait, tous deux se remettant à chaque fois debout, malgré les coups sévères qu'ils se recevaient de la part de l'un et de l'autre. L'idéal, ce serait de la piéger. Pour ne pas qu'elle s'enfuit. Mais dans des locaux aussi grands que les siens, T'Challa avait de l'espace à occuper et ça semblait assez irréalisable en quelques secondes pour calmer l'intruse.

"Allez, voyons, entretenir une conversation entre deux individus civilisés, ça vous parait si superflu ?"

Voilà. Entretenir une discussion. Gagner du temps. Essayer de la faire réagir afin d'en apprendre plus sur ses motivations. C'était la seule stratégie qui semblait avoir un sens en ce moment même. Car ils étaient des adversaires égaux. Mais le professionnalisme et la souplesse de l'intruse était tout à son avantage. Et il ne fallait pas se voiler la face, le PDG n'avait pas le même talent pour jouer l'équilibriste comme elle faisait. Si elle avait des partenaires qui attendaient de la récupérer, il était clair que la femme finirait par trouver sa sortie. Et dans ce cas, lui ne pouvait que la garder et tenter de la faire parler, à défaut d'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Dim 4 Déc - 15:56

« On fait quoi là ? » Que je m'offusque en le fixant avec de gros yeux fâchés. Voilà qu'il me pose des questions, sur mon train de vie apparemment. Sur ce que je fais. J'ai bien envie de lui répondre des conneries, mais le ton super sérieux de la discussion m'intime de l'être aussi. Sauf que suivre les convenances n'a jamais été trop mon genre, et j'ai un talent tout particulier pour l'insolence, en vrai : « On se pose, on prend le thé et on discute ? Vous voulez pas qu'on se brosse les cheveux avec ça ? » Et on pourrait refaire le monde lui et moi, entre deux gâteaux cuisinés avec soin et complicité, en parlant de nos peines de cœur et de nos envies, de l'avenir qu'on imagine rose et magnifique,...

Non mais c'est une blague hein ? J'ai envie de croire qu'il fait ça parce qu'il se rend compte que ça pue la merde pour lui, et qu'il a déjà perdu. Et puis quand il me dit que j'aurais pu lui demander, voilà que je lui ris au nez sans me gêner. « Oh, bien sûr, vous me l'auriez donné sur un plateau d'argent, avec les remerciements de la compagnie pour l'intérêt qu'on vous porte. » Que j'ironise. Encore un peu et je vais avoir mal au ventre avec sa bêtise. S'il fait ça pour me déconcentrer, ça pourrait marcher. Il veut probablement comprendre pourquoi ça lui tombe dessus.

En soi, un vol, c'est quand même assez perturbant. Je sais pas ce que je lui prends, et je ne sais pas à quoi ça va servir. Tout ce que je sais, c'est que je n'ai pas le droit à l'erreur. Je dois le ramener. Peu importe si je me défenestre pour ça. J'ai beau mettre le genou à terre, ça ne m'empêche pas de me redresser pour m'empêcher d'être soumise. Moi, m'abaisser à ça ? Jamais. J'ai trop de mordant pour le laisser gagner, et je ne sais jamais quand il faut s'arrêter. Je profite d'un instant où on se jauge l'un l'autre pour lui répondre : « On me paie pas pour ça. » Que je lui déclara en parant un de ses coups avec habilités.

« Va falloir vous faire une raison. Votre entreprise chiffre, vous chiffrez, vous avez des idées qui valent le coup, et beaucoup se donnent les moyens de les obtenir. Y'a la voie légale, qui s'embourbe et prend trop de temps. » Roulade habile, je me redresse et grimpe sur un bureau pour l'empêcher de me saisir, et passe par-dessus une séparation pour mettre de la distance. Je ne pourrais pas atteindre les escaliers, il va me falloir procéder autrement j'en ai conscience. Alors quand il tente de contourner ce qui nous sépare, je lui adresse à nouveau la parole pour le garder concentrer. « Et y'a la voie illégale, qui a ses désavantages certes, mais qui fait pas si peur finalement. »

Coup d'oeil sur le côté, la lance à incendie. Elle me donnera assez de moue si je m'y agrippe bien. Faut que je mette de la distance avec lui, peu importe comment pas vrai ? Bon, ça va peut-être faire mal, mais tant pis. « Surtout quand à la clef, ça se chiffre en millions de dollars. » Que je lui souffle avec un sourire qu'il ne peut pas voir. Le haussement d'épaule par contre, appuie mon discours : « C'est pas personnel. J'ai rien contre vous, je vais pas vous dire comment gérer votre affaire. On me demande de récupérer un truc, je le fais. »

C'est vrai ! Et j'espère être l'employée du mois avec ça ! Bon, peut-être qu'il va pas se trouver attendri du tout par mon discours mais ça se tente : « Et s'il faut vous cogner deux trois fois pour que ça marche, j'ai pas trop de scrupules à le faire. » Sauf que pour le coup, je récupère mes affaires et tire de ma ceinture un petit flingue que je dresse contre lui. « Mais... On va pas faire ça toute la nuit. » Que je lui souffle en le braquant, avant de me retourner, et tirer deux fois dans la fenêtre. Le verre se brise, craque, et finalement s'effondre. Tant pis pour la fuite à patte ! On fera autrement pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Shit happens - Luke   Lun 19 Déc - 17:21

Elle manquait pas d'humour. A défaut d'apprécier cette voleuse, Luke pouvait au moins lui accorder ça. Finalement, elle était sarcastique et débordant d'informations. Bien qu'il n'était pas certain de savoir où ce combat les menait, le PDG était suffisamment malin pour gagner un peu de temps. De toute façon, c'était souvent comme ça, et on trouvait pas ça que dans les films. Les méchants parlaient souvent trop. Et même s'ils parvenaient à leurs fins, ce n'était jamais sans lâcher des bribes d'informations au préalable, bribes qui se révélaient importantes pour la marche à suivre par la suite. Et cette fois-là, ça n'allait pas faire exception.

Elle parlait, esquivant ses coups, préparant quelque chose, de toute évidence. Mais au moins, elle disait quelque chose, captant l'attention de Luke, qui ne voyait pas vraiment qu'elle aussi avait adopté sa technique pour gagner du temps. Elle grimpe sur un bureau alors qu'elle reconnaît enfin être payé par son employeur.  Il essaie de la suivre à son tour, souple comme un félin, sautant lui aussi sur un bureau voisin. "Qui vous paie ?" Question un peu vaine. Un peu stupide même. Il était clair qu'elle n'allait pas lui répondre.

Elle s'élance à nouveau, effectuant des agilités qui dépasse un peu le physique musclé de T'Challa. Il est souple, mais pas autant qu'elle qui réagit vivement. Alors qu'elle marque de la distance entre elle et lui, elle parle à nouveau, le faisant se stopper, le forçant à réfléchir sur ce qu'elle disait. Tout n'était donc question que de chiffres ? Luke commençait à comprendre, un petit peu. Mais il ne voyait pas qui exactement irait jusqu'à embaucher quelqu'un pour voler des informations sur les projets de sa société. Ce n'était pas tant révolutionnaire que ça après tout. C'était juste que ça marchait bien. Et si ce n'est Stark, il n'y avait pas énormément de concurrents qui pourraient se vanter d'être un rival de Wakanda Design. Il essaie de capter le regard de l'intruse, qui en rajoute encore, ignorant ses interventions : "C'est pas personnel, mais ça vous dérange pas le moins du monde de voler un homme qui ne vous a rien fait. Je pourrai vous payer bien plus que ce que votre employeur vous offre, j'en suis certain. On pourrait trouver un terrain d'entente."

Parce qu'il ne voyait pas quoi dire d'autres pour capter l'attention de la femme. Parce qu'il peut effectivement se permettre lui aussi de payer des gens pour obtenir les informations qu'il veut. Mais elle ne s'en soucie guère. Elle se retourne vers lui alors qu'il lui fait à nouveau face, braquant une arme sur sa poitrine. Un éclair dans ses yeux, un geste surpris, et il s'immobilise, attendant qu'elle tire. Mais elle est surprenante cette femme. Et alors qu'elle se vante encore, il la voit s'élancer au-dehors de l'immeuble, brisant sa vitre. Il se précipite, ses mains accrochant le rebord de la fenêtre, le verre écorchant son costume et ses bras. Il se penche par la fenêtre, la voyant s'élancer avec une lance à incendie. Il sait qu'elle atterrira seulement quelques étages plus loin. Mais il sait aussi qu'il ne la rattrapera pas à temps. Alors il sert les dents et pousse un grognement de frustration. Non, ça n'allait pas se finir comme ça. Luke trouverait le responsable de tout ça et agirait en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
 
Shit happens - Luke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucky Luke chez quick
» LucKy LuKe
» Pub Lucky Luke
» lucky luke scheich
» Autour de Lucy [Luke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: