Partagez | 
 

 No weekend for the brave [PV Jaime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
575
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: No weekend for the brave [PV Jaime]   Dim 16 Oct - 19:50



C'était le week-end, effectivement c'est peut-être le week-end mais cela ne veut rien dire pour le SHIELD. Week-end ou pas, tu viens travailler et même quand tu es censé être en repos, si tu es demandais par le SHIELD tu es obligé de t'y rendre. Alors qu'il devait être dans les alentours de quatre heures du matin, j'avais été appelé pour venir en urgence sur une scène de crime, je ne pouvais dire non, alors quand c'était comme-ça tu te dépêche d'enfiler tes vêtements et tu pars au travail. Une fois que j'étais arrivé sur la scène du crime, j'avais accompli la première tâche de mon travail, ensuite j'avais rejoins mon laboratoire ou je pourrais davantage inspecter les dégâts sur la victime, sans oublier faire le rapport d'autopsie. Sept heures du matin j'avais commencé l'autopsie, évidemment je n'avais fait aucune pause, sauf vers midi ou j'avais fini par m'endormir en attendant des analyses. Pour le reste de la journée j'avais entendu qu'on me libère, je n'avais pas forcément prévu de passer mon week-end au travail mais quand on est SHIELD c'est ainsi. Pour les agents ça devait être bien pire vue qu'ils devaient aller en mission, il ne fallait pas non plus oublier les risques du métier alors je n'allais pas me plaindre. Vers six heures du soir je reçus les résultats des échantillons que j'avais envoyé dans un autre laboratoire du SHIELD, il ne me resté plus qu'à faire un rapport au chef, ensuite je verrais bien ce qui m'attendrais. Heureusement que je pouvais mettre de la musique dans mon laboratoire, sinon j'aurais déjà viré dingue. Finissant le rapport d'autopsie, je savais qu'il serait terminé que pour aujourd'hui, l'enquête serait loin d'être fini, mais moi, je ne pouvais pas en faire davantage. Prenant avec moi le rapport d'autopsie, je me rendis dans les bureaux du SHIELD ou je pus croiser des personnes que je connaissais bien, je ne fus pas longue à voir mon supérieur, j'avais l'habitude des comptes rendus et celui-ci me laissa ma soirée, c'est tout en le remerciant que je sorti de son bureau pour m'étirer avant de croiser un visage familier. Visiblement Jaime était aussi au travail, je ne voulais pas la déranger mais un "bonjour" était la moindre des choses! alors j'allais voir la jeune femme avant de toquer légèrement à sa porte.

-Salut ma belle! alors toi aussi au boulot, ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Lun 17 Oct - 0:04

Son téléphone sonna tôt ce matin-là. Si tôt que Kara crut d'abord à un très mauvais rêve. Mais quand on rappela cinq fois, il n'y avait plus de doute possible. Vers cinq heures, elle fut prévenue par un de ses collègues qu'il y avait eu un crime remarquable en centre ville, et qu'elle devrait être disponible durant l'après midi pour préparer les perquisitions possibles, et tout ça. La brune mit un certain temps avant de comprendre ce que ça impliquait. Tout ce qu'elle réussit à demander, c'était si c'était nécessaire de la réveiller si tôt pour ça ? On lui répondit que non. Puis on raccrocha.

Soupir. Elle se retourna dans son lit, et vint enlacer Abel qui était resté chez elle. Il lui demanda si ça allait, elle eut un petit rire nerveux avant de lui expliquer qu'elle devrait aller travailler sous peu. Mais qu'elle n'en avait aucune envie, qu'elle préférait largement qu'il la serre fort dans ses bras et l'empêche de partir de son appartement. Ce qu'il fit, pour son plus grand bonheur. Elle réussit à se rendormir de ce fait, gardée contre le torse réconfortant de l'homme avec qui elle partageait son temps ces dernières semaines.

Mais vers sept heures, elle dut se lever pour de bon et partir rapidement. Elle arriva au bureau dans un tailleur impeccable, une queue haute sur le crâne, ainsi qu'un énorme mug de café. Elle en avait grandement besoin. Elle put rejoindre son bureau et tenir le coup jusqu'à ce qu'une tête connue ne passe l’entrebâillement de la porte et ne la salut joyeusement. Kara releva le nez de son dossier, ça faisait bien vingt minutes qu'elle lisait la même ligne en boucle de toute façon, et c'était vraiment frustrant de ne pas avoir l'impression d'avancer...

« Hey ! » Salua-t-elle avec un grand sourire aimable, l'invitant d'un geste de la main à la rejoindre : « Oui, au boulot comme tu peux voir. Même le weekend, ça pardonne pas. J'avais prévu autre chose je t'avoue, mais tant pis, l'affaire qui nous tombe sur les bras et plus importante que... Tout le reste. » Fit-elle avec une pointe amère dans la voix, alors qu'elle fit une petite moue à Lilith qui l'avait rejoint. Elle ne savait pas depuis combien de temps la légiste était là, pour sa part. Probablement plus tôt qu'elle !

« Ca va, ouais. Et toi alors ? » Lui retourna-t-elle par politesse avant de lui demander : « Le réveil a pas été trop dur ? » Plaisanta l'agent avec un grand sourire taquin. Lilith avait plus l'habitude qu'elle de se faire tirer du lit par le travail. Même le weekend ! Le crime n'attendait pas la bonne date, ça arrivait même les jours fériés. Et les tueurs ne pensaient jamais aux pauvres travailleurs qui tentaient de vivre presque normalement. Quelle bande de goujat...
Revenir en haut Aller en bas
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
575
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Mar 25 Oct - 17:49

Une fois que Jaime me remarqua celle-ci me signe de rentrer dans son bureau, ce que je fis sans me faire prier, un grand sourire aux lèvres, heureuse de trouver une amie qui pouvait comprendre ce que c'était que de travailler à pas d'heure. Jaime est un véritable rayon de soleil, un sacré petit bout de femme mais qui avait de caractère, je pouvais dire que je l'admirais. La pauvre avait prévu quelque chose pour le week-end ... Bien voilà, avec le SHIELD on ne peut pas vraiment avoir de vie personnel, tout tombe très vite à l'eau, enfin on avait du travail, c'était déjà ça, puis rentrer au SHIELD est un grand privilège. Il faut savoir sacrifier le côté personnel pour le travail si on veut rester au SHIELD, je n'allais pas m'en plaindre, pour le moment je n'ai pas vraiment de projet, mais le jour ou j'aurais une vie privée, se serait sans doute plus contraignant. Jaime faisait la moue ... Hum je me demande bien ce qu'elle avait prévu pour tirer une tête pareil ... J'eu un petit sourire en coin alors que je regardais celle-ci. Finalement elle me demanda à mon tour comment j'allais, puis surtout, le réveil, si celui-ci n'avait pas été trop dur, j'eu un léger rire. Jaime pouvait plaisanter, elle savait d'avance que j'avais du bien bouder mon téléphone.

-Le super méga réveil de ma vie, tu sais celui dont on rêve .... Etre réveillé par son très cher et tendre portable

Dis-je en riant

-Un coup de téléphone à trois heures du matin, ça pique et ensuite j'ai du aller sur la scène du crime et la je reviens de la morgue, j'ai clos le dossier, enfin du moins pour aujourd'hui


Finis-je en m'étirant, ne rêvant que d'un bon café et d'une part de cheesecake, voir carrément le cheesecake en entier, du jus de fruit à volonté, des céréales, des pancakes, des crêpes ... Bon je m'égare.

-Et toi tu es ici depuis qu'elle heure ? Et ... Qu'est ce que tu avais prévu ?

Dis-je avec un petit sourire malicieux aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Mar 25 Oct - 18:34

« Ah oui, j'ai eu le même ! » Lança Kara à la remarque de sa collègue, un grand sourire sur le visage. Le genre un poil ironique cependant, mais qui n'était pas pour se moquer d'elle, plutôt de rire jaune de la dite situation. « Très plaisant, un vrai moment de bonheur ! » Commenta-t-elle en se rappelant parfaitement de la voix de l'homme l'ayant tiré de son sommeil pour la ramener au bureau. Du Bon-heur. Elle poussa un long soupir, en se disant que sa situation était moins pire que celle de Lilith. Au moins, c'était pas à trois heures du matin qu'on l'avait ramené ici.

« Quel courage ! » Fit-elle avec une mine impressionnée. Il y avait des heures où il ne valait mieux pas lui parler. Et des moments aussi où l'éviter était la meilleure chose à faire. Après un réveil difficile et avant son café, c'était même pas la peine d'y penser par exemple. Enfin... au moins, Lilith la mettait de bonne humeur ! « Je suis arrivée un peu avant huit heures. J'avais juste pas prévu de me réveiller aujourd'hui quoi. » Soupira-t-elle avec un visage triste, terminant de classer un dossier.

Elle se leva pour faire le tour de son bureau, et mettre un document dans un carton. Là, elle tria un autre lot qu'elle rangea dans un tiroir entre différents intercalaires. Tout ça avec une certaine fluidité et une expertise toute naturelle. Kara connaissait vraiment bien les coins et les recoins dans son bureau, et arrivait à se retrouver dans toute sa paperasse. Le tout en parlant, parce qu'elle était multitâche : « Genre, passer mon weekend au lit en charmante compagnie, c'était mon programme. Et commander des plats à emporter, et promener mon chien aussi. Pas... ça. »

Nouvelle grimace. Elle abdiqua cependant : « Enfin, c'est le travail, et c'est un bon travail. » Elle n'avait pas à s'en plaindre. Au moins, elle faisait quelque chose qui lui plaisait, et qui servait ses objectifs. Elle pouvait donc s'épanouir, même si tout ça était particulièrement chronophage. « Et toi alors ? » Demanda-t-elle à Lilith, pour en savoir plus sur son week end. Même si du coup, elle se souvint d'une remarque qu'on lui avait faite : « On m'a dit que tu devais être tout le temps disponible pour le travail. Du coup j'imagine que tu prévois pas toujours des trucs. »

Du fait qu'elle soit arrivée au SHIELD, et particulièrement sollicitée pour son efficacité, Kara n'osa pas trop dire non. Elle venait à chaque fois qu'on l'appelait, sans broncher, en se disant que les premiers temps étaient importants pour se former et se créer une réputation qui l'amènerait vers des enquêtes plus prenantes encore. Un jour viendrait où elle pourrait décliner une offre et se concentrer sur les dossiers qu'elle voulait. De toute façon, Kara n'était pas le genre fermée d'esprit en la matière. Heureusement ! « T'as fini ta journée alors ? » Lui demanda la petite brune en se tournant vers son invité, vu qu'elle disait avoir clôt le dossier pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
575
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Jeu 27 Oct - 0:14

J'eu un rire à la réponse de Jaime, oh oui c'était le plus beau réveil au monde, celui d'être réveillé par le patron qui venir au boulot alors que ce n'était pas prévu, mais c'était encore mieux quand on était dans un bon lit et en bonne compagnie ... Pauvre Jaime, encore moi j'avais uniquement laissé mon oreiller, je pense qu'il arrivera à s'entendre avec le reste de la literie. D'ailleurs mon oreiller est moins seul que moi ... J'allais devenir jalouse de lui ... Bon très bien, je l'admets, je pense à n'importe quoi, mais quand j'étais parti à rire jaune, autant continuer jusqu'au bout, que se soit dans les pensées ou la parole. Je fis une légère révérence à Jaimie quand elle me dit "Quel courage", en même temps je ne savais pas si c'était du courage ou du sadomasochisme ... Après tout j'aurais pus raccroché au nez de mon patron ... Et pourquoi pas perdre mon travail ? Puis lorsque Jaimie me dit qu'elle était arrivé peu avant huit heures je fis la moue.

-Han huit heures, j'aimerais commencer le boulot à huit heures, rien que le chiffre huit ... Il m'inspire

La preuve je pourrais le répéter en boucle, enfin je n'allais pas me plaindre non plus, Lilith arrête de pleurnicher c'est moche! Finalement je demandais à Jaime ce qu'elle avait prévu ce week-end et je fis des gros yeux voulant en savoir davantage, il y avait tout de même les deux mots "charmante compagnie". Alors que celle-ci m'expliqué ce qu'elle avait prévu je pouvais rêvasser. Plat à emporter avec quelqu'un a câliner ... DVD, rester au lit toute la journée, je vois le tableau, c'était parfais, la je comprenais que Jaime ne soit pas emballé pour venir travailler.

-Le week-end de rêve en faite! mais peut-être que tu pourras retrouver cette compagnie le week-end prochain


Dis-je un sourire en coin. Puis elle ajouta que c'était le travail, j'haussais les épaules ... Oui, au SHIELD il est hors de question de pleurer sur les horaires, il fallait faire avec ou tout simplement être mis à la porte. Quand mon amie repris la parole, ce fut pour parler de mon boulot et effectivement, elle avait raison, j'étais la seule légiste, on avait besoin de moi assez souvent, d'ailleurs envisager des vacances était impossible.

-Ah moins que je me trouve un esclave ... Mais c'est clair que du coup je ne peux rien prévoir à l'avance, dès que je suis libre du boulot je profite un maximum

Après je retournais chez moi, parfois en bonne compagnie, je reprenais des forces et c'était reparti pour le boulot, parfois j'avais à peine terminé, qu'une nouvelle affaire arrivée.

-Oui j'ai fini ma journée, victoire et champagne! et toi ? Il est maintenant huit heures du soir ... Bon c'était l'heure quand j'ai quitté la morgue, j'irais bien boire un verre avec toi, sauf si ta compagnie t'attends toujours


Dis-je taquine
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Jeu 27 Oct - 1:04

Ce qu'il y avait d'agréable avec Lilith, c'était que tout était parfaitement léger quand elle était là. Elle vivait des choses tellement incroyables que même l'expectative de se retrouver à devoir se lever à six heures du matin n'était plus aussi effrayante que d'ordinaire. Elle avait de toute façon fait pire ! Et elle prenait tout ça avec beaucoup de philosophie, là où Kara aurait lutté bec et ongles pour ne pas sortir de ses draps. S'enroulant dedans, tenant fermement son matelas, ses lattes, et tout le reste. Il aurait fallu un marteau piqueur pour la désolidarisé de sa literie. Rien que ça.

« Oui. Dans si longtemps ! Une éternité ! » Geint-elle simplement avec de rire de plus belle. Son prochain weekend lui semblait être à des années lumières d'aujourd'hui. Et elle exagérait à peine ! Elle rêvait de retrouver les bras forts d'Abel, et sa présence rassurante, sa douceur, là. De pouvoir se blottir contre lui et de rire à ses petites gênes occasionnelles maintenant. Mais non ! Rêve envolé ! Elle était coincée depuis des heures au travail, à rédiger des rapports, essayer d'obtenir des mandats, et ce genre de trucs, tout ça pour... Pour rien. « Quand mes formateurs me disaient qu'être agent, c'était un métier où on ne comptait pas ses heures, je pensais que le weekend pouvait faire exception. Mais non ! »

Dans les faits, elle ne se plaignait pas tant que ça. Elle en connaissait des biens plus mal lotis qu'elle. Et elle ne manqua pas de rire à la remarque de Lilith. « Un esclave ? C'est comme ça qu'on appelle un compagnon maintenant ? » Fit Kara avec une pointe d'humour dans la voix, le tout en bouclant un dossier et en refermant ses tiroirs à la va vite. Le meuble claqua un peu trop fort, mais elle n'en fit pas cas. On sentait de toute façon dans ses gestes que la fatigue prenait le pas, comme l'agacement un peu. Celui d'être au bureau en tout cas.

Et du coup, la proposition de Lilith ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde. Elle releva la tête, comme un chat aux aguets, quand elle lui proposa d'aller boire un verre. « Oooh... ma compagnie est malheureusement rentrée dans ses appartements donc... » Elle mit un faux suspense avant de bondir : « Je suis libre ! » Fit-elle d'une petite voix aigue et enjouée, qui n'avait qu'une hâte : quitter au plus vite son bureau et oublier cette journée de repos avortée, comme tous ses beaux projets de flemmarde !

« Je te suis ! On va ou ? Tu as un endroit de prédilection ? Besoin de suggestions ? Tu te sens de veiller jusqu'à quelle heure ? Juste un verre ou plus ? » Commença-t-elle comme la bonne mitraillette à question qu'elle était depuis toujours. Un tic qui agaçait son père quand ça lui prenait, notamment parce qu'elle ajoutait systématiquement : « Répond à tout ! » Et Lilith subissait ça, avec les quelques heures de sommeil qu'elle avait dans les jambes et une journée bien remplie à la morgue. Le bonheur quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
575
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Jeu 3 Nov - 23:35

Pauvre Jaime, son prince charmant allait terriblement lui manqué devant cette éprouvante semaine, j'eu un soupire de compassion pour Jaime. Le week-end n'était pas fini mais notre semaine venait de commencer, joie et paillette.

-Allez courage! tu dois bien avoir son numéro de téléphone ? Rien ne t'empêche de le harceler rien que pour entendre sa voix envoûtante


Dis-je avec un clin d'oeil et un petit sourire en coin, un sourire qui sonné davantage comme coquin d'ailleurs, seulement j'étais parti à taquiner Jaime et quand il est question de mec, alors la on ne pouvait plus du tout me contrôler. Je me rapprochais de Jaime, lui donnant une petite tape compatissante dans le dos pour plaisanter.

-Le travail est horrible avec nous, nous ne sommes que des pauvres esclaves de cette société mais courage, nous vaincrons et nous deviendrons les reines de ce monde! bon on peut toujours rêver


Dis-je cette fois-ci avec un rire. Oui la mon esprit était complètement à l'ouest, mais il faut bien s'amuser, rire et plaisanter, sinon autant se mettre un balais dans ... Bref ... Bientôt j'allais devoir mettre des censures sur mes pensées. D'ailleurs parlant esclave j'avais fait aussi référence à son compagnon, j'affichais maintenant une petite moue qui se voulait adorable.

-Il te masse les pieds au moins ?

Ouh la ... Jaime était en train de maltraiter son bureau, sans doute l'habitude la fatigue et sans doute la frustration de ne pas rejoindre son homme.

-J'imagine qu'il est vraiment trognon pour que tu vienne même à défoncer ton bureau


Dis-je à nouveau avec un rire. Enfin je proposais maintenant à Jaime de m'accompagner pour boire un verre, sauf si bien sur, quelqu'un de plus sexy et masculin l'attendait, seulement ça n'avait pas l'air d'être le cas, vue qu'elle le revoyait la semaine prochaine, pour la peine j'étais vraiment compatissante pour mon amie. En tout cas une chose est sur, sentir que la liberté était proche rendait Jaime euphorique, je sautillais alors sur place en attendant qu'elle termine les derniers détails et pour ensuite foncer boire un verre. Alors qu'elle était prête elle me posa une série de question.

-Attends j'arrive, cerveau connecté c'est ok, alors ou tu veux, tant qu'il y a un de la musique, deux de l'alcool et trois des mecs! jusqu'à qu'elle heure ... Pfff au point ou j'en suis, je m'en moque, pourquoi pas jusqu'à me ramasser à la cuillère ? Ou mieux! que je tombe dans les bras d'un homme bien musclé

Dis-je rêveuse.

-Et non pas un verre, des verres, voyons je ne suis plus en service, je dois m'hydrater! et c'est bon pour la peau
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: No weekend for the brave [PV Jaime]   Ven 4 Nov - 18:42

« Oui, heureusement ! » Soupira Kara en levant des yeux de chien battu vers Lilith. « Numéro, adresse, mail, tout ce qu'il faut. Et si je n'avais pas ça, j'avais toujours des super détectives pour le traquer au cas où ! » Plaisanta-t-elle finalement en ne manquant pas de rigoler. « Mais c'est un homme très occupé aussi ! » Abel avait une boutique a faire tourner, et d'autres choses à faire que l'écouter geindre de son weekend tout pourri au téléphone. Même si elle se doutait qu'il serait content juste de pouvoir l'entendre et de partager un peu de complicité avec elle. La brune ne manqua pas de s'empourprer à la question de son amie. Lui masser les... ? Quoi ? Elle lui fit les gros yeux : Lilith ne voulait pas savoir avec ça combien de fois ils le faisaient par semaines et dans quelles positions ? Elle réussit néanmoins à retrouver son calme à sa seconde remarque :

« Tu veux que je te dise ? Il est adorable. Et trop craquant. Grand, brun, yeux sombres, sourire à tomber... » Un soupir d'aise échappa à Kara alors qu'elle râla à nouveau : « Et j'avais droit à ce bellâtre chez moi tout ce weekend, et voilà où je me retrouve ! » Rageusement, elle referma à nouveau le tiroir après avoir donné un grand coup dedans. Bon, elle se fit plus mal qu'autre chose, mais c'était pour la beauté du geste. Heureusement que Lilith eut la bonne idée de lui proposer une sortie intéressante, où Kara aurait été sûre de passer une journée de repos bien pourrie. L'idée de pouvoir aller voir avec de l'alcool, de la musique et... des hommes, lui arracha un sourire ravi !

Ça mit en évidence une chose : Le fait qu'elle n'avait pas discuté de tout ça avec Abel. Ils étaient ensemble, plus ou moins officiellement, mais tout s'était fait tellement naturellement entre eux que la question des sorties où on dénichait des hommes musclés ne s'était jamais posée. Sur le coup, elle se dit simplement que ce soir, elle boirait bien évidemment, mais qu'à part ça, elle ne ferait rien de plus. Par respect pour Abel, et parce qu'elle n'avait aucune envie, ni besoin, d'aller voir ailleurs. « Je te suis ! Faudra que tu me parles de tes goûts en matière d'homme. Moi, j'en ai trouvé un, mais je ne perds jamais l'occasion de regarder le menu... » Lança-t-elle avec un sourire amusé.

Le tout, avant d'enfiler sa veste et de la fermer comme il faut, poussant Lilith d'un regard pressant à en faire autant. « Dépêche toi, le temps passe vite, il faut qu'on y soit rapidement pour en profiter ! » Elles auraient mal aux cheveux demain matin, mais ça n'était pas bien grave. Ce qui comptait, c'était qu'elles s'amuseraient comme des petites folles. Kara mit son sac sur son  épaule, remettant l'autre brune sur ses jambes avant de la pousser en dehors de son bureau. Ordinateur, lumière et téléphone éteints, l'agent glissa son téléphone dans son sac à main, avant de revenir pousser Lilith jusqu'à l'ascenseur. « A partir d'ici, c'est toi qui choisis tout ! » Décréta Kara. « Je te fais aveuglément confiance ! »
Revenir en haut Aller en bas
 
No weekend for the brave [PV Jaime]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Long WeekEnd (2008)
» Weekend Of Horror 7 (08 et 09 Mai 2010)
» Père brave, père doux
» BLOC Weekend Festival - Minehead - 11 au 13 mars 2011
» Weekend Of Horrors (2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: