Partagez | 
 

 [hot] Don't say any single word | ft Nikki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Sam 12 Nov - 23:55

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Pour la troisième fois de la soirée, Elsa attrapa la télécommande de la télé qui se trouvait dans sa chambre, avant de monter le son d'un cran supplémentaire. Franchement, elle commençait à en avoir plus que marre. Elle avait beau monter le son jusqu'à s'en faire péter les oreilles, ça n'était jamais suffisant pour avoir enfin la paix. Elle avait beau monter le son, taper contre le mur et hurler à s'en faire péter les cordes vocales, ça ne suffisait visiblement pas à la faire taire elle. À chaque fois, c'était la même chose. Dès que Nikki ramenait quelqu'un à la maison, Elsa savait comment ça se terminait. En général la chasseuse de primes préférait prendre la poudre d'escampette et sortir faire un tour dans le voisinage pour s'enfiler quelques verres et éventuellement finir par passer la soirée chez quelqu'un ou pour aller traquer un ou deux trous du cul qui avaient une prime sur leurs têtes, mais pas ce soir. Non seulement elle n'avait pas de boulot, mais en plus il faisait un temps tout simplement trop merdique pour sortir dehors. En plus de ça, elle avait passé une journée franchement pourrie, ce qui ne faisait absolument rien pour arranger sa mauvaise humeur. Alors se retrouver obligée de supporter Nikki en train de s'amuser avec sa conquête de la soirée, très peu pour elle. Mais elle avait beau tout faire pour essayer de s'y soustraire, rien n'y faisait. Sa colocataire semblait prendre un malin plaisir à la faire profiter tout autant qu'elle pouvait en profiter.
Sa patience disparaissant de plus en plus, Elsa partagea sa frustration en cognant à nouveau contre le mur qui séparait sa chambre et celle de Nikki, avant de hurler assez fort pour réussir à se faire entendre par-dessus sa musique « T'as pas fini oui? Y en a une qui aimerait dormir! » Se levant, Elsa sortit de sa chambre, avant de se diriger vers la cuisine. Ouvrant un placard, elle attrapa un paquet de gâteaux, avant de retourner d'où elle venait. Elle déchira l'emballage sans la moindre délicatesse, et jura quand la moitié du paquet finit sur son lit. Cette journée allait vraiment être abominable du début jusqu'à la fin. Ramassant les gâteaux, Elsa en mangea un, avant d'attraper son arme dans sa table de chevet. Nettoyer ses armes avaient toujours eu le don de la calmer. C'était un truc qu'elle arrivait à faire sans réfléchir, et qui avait en plus l'avantage de lui occuper les mains. En temps normal elle aurait pu faire ça les yeux fermés en moins de cinq minutes montre en main, mais cette fois elle prenait tout son temps, afin de vraiment se vider la tête. Peu à peu, elle arrivait à se calmer, ce qui n'était pas plus mal au final. Mais c'est évidemment ce moment-là que décida de choisir télé pour déconner, et le son se coupa sans prévenir. Se levant d'un bond, elle essaya de le refaire fonctionner à nouveau correctement, mais visiblement, elle avait l'air de vouloir lui pourrir à sa soirée à son tour. Et évidemment, Nikki n'avait pas l'air de vouloir suivre l'exemple de la télé en la mettant en sourdine. Si elle avait réussit à se calmer un peu, la rébellion de sa télé lui fit perdre le peu de patience qui lui restait, et sans même prendre la peine de ranger son arme, elle sortir comme une furie de sa chambre, avala rapidement la distance qui séparait la porte de sa chambre de celle de Nikki, avant d'ouvrir la porte à la volée sans même prendre la peine de frapper avant. S'arrêtant sur le pas de la porte, Elsa lança un regard si glacial à Nikki et à la fille qui se trouvait avec elle. Coinçant malgré tout son arme à l'arrière de sa ceinture, Elsa croisa les bras, bien consciente qu'elle venait de pourrir à leur tour leur petite soirée entre filles « C'est bon, t'as finit de gueuler comme un hooligan un soir de match? » Lança-t-elle sans la moindre once de sympathie ou de considération dans la voix. Face à elle, la pauvre fille que Nikki avait ramené essaya de dissimuler ses formes et toute sa personne par la même occasion sous les draps, mais un simple regard d'Elsa la fit s'arrêter « Toi tu bouge pas. T'es aussi fautive que ma chère colocataire alors vous allez casquer toutes les deux. » Oh non, elle n'allait pas se priver pour les enterrer toutes les deux si pieds sous terre.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 13 Nov - 0:51



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Han oui. Qu'elle continue. Nikki resserra sa prise sur la poigne de cheveux de sa conquête du jour. Sam... Sammy... Shawn.. Shaw... Bref quel que soit son nom, elle se démerdait plutôt bien, et elle avait pas envie qu'elle s'arrête. Elle se cambra en arrière quand la jeune femme commença à remonter jusqu'à son cou, et un rire lui échappa, suivit d'un long gémissement. Hmm qu'elle était douée. Mais elle était aussi sur elle. Et ça, c'était pas une position auquel elle était habituée. D'un coup d'épaule, Nikki renversa la tendance et emprisonna bientôt, appelons-là ainsi, Shaw sous son aile. Relevant ses bras au-dessus de sa tête, elle captura les lèvres de l'intéressée avant de glisser des baisers sensuels tout le long de sa machoire, de son cou, mordant avec passion le lobe de son oreille. Un couinement échappa à sa conquête, suivit d'un cri plus concret lorsque une main experte de Nikki vint s'aventurer plus bas sur le corps de Shaw. Quelque chose vint interrompre furtivement l'acte de Nikki. Une sorte de bruit sourd, suivit d'une plainte de sa coloc.

Un soupir lui échappa. Ah celle-là, elle était jamais contente. Toujours en train de crier après elle. Quand c'était pas à cause de ses donuts, c'était à cause de son activité du soir. C'était quand même pas de sa faute si Elsa n'avait rien à faire de sa soirée et si elle avait pas été capable de choper quelqu'un pour faire des galipettes ! C'était pourtant pas si compliqué d'inviter une jolie inconnue à se réfugier sous les draps avec un temps pareil... Un petit rire retentit tandis que Nikki s'intéressait de nouveau à Shaw, qui n'avait pas bougé d'un poil. Murmurant deux-trois mots à son oreille, les deux femmes éclatèrent de rire avant que Nikki ne reprenne sa petite affaire. De longs soupirs s'échappèrent de leurs lèvres tandis que leurs corps bougeaient à l'unisson. Peu décidée à baisser de volume, lorsque Shaw repris les devants malgré sa position inférieure à celle-ci, Nikki laissa échapper  des petits cris sous les assauts de sa conquête. ET BAM. Nikki ne se souvenait étrangement pas qu'elle émettait ce genre de bruit lorsqu'elle était au lit. Mais lorsque Shaw glapit de frayeur, l'agent d'Hydra comprit que sa coloc venait sûrement de débarquer dans sa chambre. En y réfléchissant bien, oui cette troisième voix correspondait bien à celle d'Elsa.

Se retournant tranquillement pour lui faire face, Nikki ne chercha pas à sa cacher sous les draps comme tentait de le faire Shaw. Elle vrilla son regard assuré sur celui énervé d'Elsa et fit mine de se lécher les doigts. Puis, se tournant vers Shaw, elle lui vola un baiser des lèvres avant de tapoter le dessus des draps en direction de sa colocataire. Levant les yeux au ciel face à ce manque de réaction, Nikki lui offrit sa moue la plus aguicheuse accompagné de son petit sourire coquin avant d'énoncer clairement son invitation :

"Tu sais, t'es pas obligée de faire un boucan pareil... Bah quoi, t'as pas envie de nous rejoindre ma belle ?"

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 13 Nov - 16:39

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa regarda sa colocataire se tourner vers elle avec bien trop de calme et de lenteur, et manqua de lever les yeux au ciel devant le petit manège de Nikki. Elle savait bien à quoi elle jouait, mais même si elle n'avait pas été totalement furieuse, Elsa lui aurait quand même opposé son refus catégorique. Décidément, elle se demandait comment ça se faisait qu'elle n'ait pas déjà claqué la porte de l'appartement ou qu'elle ait attendu si longtemps avant de venir lui mettre les points sur les i. Mais il fallait bien avouer qu'elle n'avait pas vraiment d'autres endroits ou aller, et que si elle n'avait pas craqué plus tôt, c'est parce qu'elle jouait le jeu de Nikki en faisant ça. En temps normal, elle se serait contentée de ronger son frein, mais elle avait vraiment passé une trop mauvaise journée pour laisser passer cette fois. Tant pis pour elle si sa colocataire en profitait pour essayer de la pousser encore plus à bout. Et quand Nikki lui lança un regard lourd de sous-entendus avant de lui proposer de se joindre à elles sans même essayer de faire semblant. Poussant un soupir qui montrait toute son exaspération, Elsa leva les yeux au ciel, résistant à la furieuse envie qu'elle avait de porter la main à l'arrière de son pantalon pour attraper son arme. Se forçant à rester calme, Elsa riva son regard dans celui de Nikki, avant d'afficher un sourire faussement chaleureux « Écoute Nikki, j'ai une arme chargée et nettoyée coincée à l’arrière de mon froc, et la folle envie de m'en servir. Alors ne me tente pas. » Oui, elle devait passer pour une folle furieuse aux yeux de celle qui se trouvait juste à côté de Nikki, mais pour le coup elle n'en avait absolument rien à faire. Si elles avaient voulu avoir la paix, elles n'avaient qu'à aller chez elle au lieu de finir ici. Mais non, il avait fallu qu'elles débarquent ici et que Nikki prenne un malin plaisir à faire enrager Elsa.
S'avançant dans la chambre, Elsa remarqua le t-shirt de Nikki qui trainait sur une chaise, l'attrapa avant de le lancer à la figure de sa colocataire « Et enfile-moi ça, déjà que j'en ais marre que tu te ballade à moitié à poil dans l'appart, alors te voir nue comme un vers, non merci. » Elsa savait que Nikki allait prendre un malin plaisir à faire exactement le contraire, rien que pour la faire enrager et la pousser un peu plus à bout. S'appuyant contre la porte, Elsa croisa les bras avant de soutenir le regard de sa colocataire « Franchement, tu pourrais pas... je sais pas moi, éviter de gueuler assez fort pour réveiller tout le quartier à chaque fois que tu couche avec quelqu'un? Je te ferais remarquer que contrairement à toi, j'ai au moins la décence de pas t'en faire profiter quand je ramène quelqu'un. » Lança-t-elle sans prendre de gants. En général, Elsa préférait plutôt aller chez la personne avec qui elle voulait passer la nuit que de l'amener ici parce que Nikki... disons que sa colocataire était plutôt du genre à vouloir participer qu'à rester tranquillement dans sa chambre « Nan parce que va pas croire que t'es la seule et l'unique. » Ajouta-t-elle à l'intention de la fille qui essayait de se cacher sous les draps « J'ai vu plus de filles et de mecs passer dans cette chambre que dans un fast food le midi. » Certes, Elsa exagérait un peu la chose, mais il fallait avouer que Nikki l'avait vraiment énervée pour le coup. Et quand Elsa était énervée, elle ne prenait jamais de gants.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 13 Nov - 18:27



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Putain. Elsa venait d'interrompre le moment le plus jouissif qu'il soit, elle était persuadée qu'elle en était à son point culminant, et Nikki devait en plus supporter son caprice sans broncher ? No, no, no, no ça ne marchait pas comme ça par ici. Et pis, si elle était pas contente, elle avait qu'à prendre ses clics et ses clacs maintenant. Au lieu de ça, sa charmante colocataire était là, dans sa chambre, interrompant tranquillement sa petite affaire du moment. Et surtout elle semblait pas décidée à dégager de là. Un soupir s'échappa des lèvres de Nikki tandis que de la main, elle mimait un geste barbant en levant les yeux au ciel. Mais au fond, elle ne savait ce qui était le pire. Qu'Elsa entre sans frapper, qu'elle refuse son invitation ou qu'elle lui fasse clairement comprendre qu'elle était en position de la buter ? Genre, là, tout de suite, maintenant. Boum, un geste et elle se retrouvait avec une balle dans la tête. Quiconque aurait été à la place de Nikki aurait probablement vite calmé ses ardeurs. Mais Nikki n'était pas n'importe qui. Elle restait fidèle à elle-même. Et si Shaw se ratatinait à vue d'oeil, la Ren s'étira en baillement longuement avant de lui répondre, la mine enjouée :

"Oh je t'en prie Elsa, me dis pas que tu oserais utiliser ton joujou contre moi. T'imagines l'effet que ça aurait sur ma belle gueule ? Même toi tu voudrais pas ça."

Nikki pouvait sentir le regard de Shaw pointé sur elle. Cette dernière avait eu vite fait de tourner la tête vers sa conquête du jour et de lui faire les gros yeux, ce qui laissa l'intéressée pourtant indifférente. Nikki se contentait en effet de dévisager Elsa, un sourire au coin de lèvres, amusée par la réaction de sa colocataire. Elle ne se posa pas la question de savoir si c'était normal d'avoir ce genre de comportement. Elle s'en fichait éperdument, encore plus quand ça impliquait sa charmante collègue qui était toujours d'une humeur joyeuse et propice à la plaisanterie. Se recevant le t-shirt que lui balança sa coloc' en pleine gueule, Nikki le prit d'une main et l'observa d'un oeil circonspect. Puis, toute contente d'obéir à Elsa, elle se leva du lit, nue comme un vers, et se tourna vers les deux femmes maintenant pleinement entrées dans sa chambre, un air innocent plaqué sur son visage.

"Franchement, je sais pas toi Shaw, mais je trouve ce t-shirt pas des plus classes. Tiens, Elsa, tu voudrais pas m'en filer un autre ?"

Aussitôt dit aussitôt elle envoya son t-shirt qu'elle venait de rouler en boule sur Elsa, un sourire ne se départant pas de son visage. Shaw quant à elle avait certainement des choses à dire, mais la réaction de ces deux colocataires la laissait bouche bée. En la couvant du regard, Nikki eut presque de la peine pour elle. Se remettant à quatre pattes pour filer sur le lit, elle eut un subtil mouvement du derrière avant de rejoindre la brune sous les draps et de l'enrober de ses bras musclés tandis que sa collègue sortait sa tirade de femme énervée et relativement coincée sur le moment. Vraiment, Nikki était habituée à un comportement plus ouvert venant de sa colocataire. Elle était vraiment déçue. "L'écoute pas" lâcha t-elle à l'oreille de sa conquête, tout en lui mordillant le lobe de l'oreille. Non pas qu'elle démentait les propos d'Elsa sur le fast food. Non, elle sous-entendait surtout là qu'elles avaient meilleur temps de reprendre leur petite affaire plutôt que d'écouter une folle avec une arme chargée. Mais Shaw ne semblait pas être de cette oreille et était littéralement mortifiée. Se retournant alors avec vigueur, un brin agacée par la tournure que prenait les événements, Nikki balança un oreiller en travers de la pièce pour interrompre les hurlements d'Elsa.

"Alors là, c'en est trop ! T'arrête un peu de vouloir casser mon coup comme ça ? Merde viens te détendre avec nous si tu veux mais faut te décoincer du slip ma vieille. Sérieusement, je sais pas, si c'est ça le bleme, amène tes conquêtes ici, moi j'ai rien contre. J'suis open, tu devrais l'être aussi."

Sur ce, Nikki lui fit un gros doigt d'honneur avant de se tourner vers Shaw, en attente d'une réaction de sa part. Bon Dieu, ça y est, elle allait fuir sans prendre la peine d'aller au bout de leur aventure. Que c'était frustrant, Nikki devrait se trouver quelqu'un d'autre maintenant, et c'était carrément pas prévu au programme !

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Lun 14 Nov - 21:59

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa était partagée entre la fureur et la stupeur en voyant que Nikki n'en avait strictement rien à foutre de ce qu'elle pouvait lui dire, parce que non seulement elle prenait ça avec un flegme qui était tout simplement hallucinant, mais elle prenait aussi un malin plaisir à la titiller encore plus, alors qu'elle savait très bien comment était Elsa lorsqu'elle était en colère, puisqu'elle en avait actuellement un petit aperçu sous les yeux. Mais le pire de tout était encore le fait qu'elle préférait essayer de faire comme si une furie brune venait de débarquer dans sa chambre alors qu'elle était en charmante compagnie, alors même que cette fameuse compagnie était de plus en plus mortifiée à mesure qu'elle assistait à la scène qui se déroulait devant elle. Et alors qu'Elsa ouvrait la bouche pour lui dire de laisser un peu tranquille cette pauvre fille, Elsa se reçut un oreiller en pleine tronche sans rien voir venir avant d'entendre Nikki hurler à son tour. Elsa garda la bouche grande ouverte alors que sa colocataire lui taillait un costume sur mesure sans la moindre délicatesse, avant de conclure par un magistral doigt d'honneur dans sa direction. La brune aurait voulu protester, essayer de se défendre de quelque façon que ce soit, mais la seule chose qu'elle avait en tête, c'était elle-même, presque vingt ans plus tôt, quand elle avait compris que son père était un énorme salopard qui se moquait bien de son bonheur tant qu'il avait ce que lui voulait, et des discours qu'elle avait pu lui balancer à cette époque, et qui étaient bien trop similaires dans le fond et dans la forme à ceux qu'elle avait pu lui sortir à l'époque. Et voilà qu'elle se mettait à se comporter exactement comme lui, à essayer de pourrir la vie de Nikki simplement parce qu'elle... simplement parce qu'elle n'arrivait pas à dormir. Si le coup d'éclat de Nikki avait été une véritable douche froide, le simple fait de constater qu'elle ressemblait plus que ce qu'elle croyait à l'espèce de monstre qui lui servait de père la mortifia au moins tout autant que ça lui donna une soudaine envie de vomir « Je suis pas coincée, je... je voulais juste dormir... » Souffla-t-elle juste assez fort pour être entendue, comme une espèce de tentative misérable pour essayer d'excuser son comportement.
Laissant tomber l'oreiller que Nikki lui avait lancé à la figure et qu'elle avait rattrapé par réflexe, Elsa sortit en trombe de la chambre en essayant de dissimuler les larmes qui lui venaient aux yeux, avant de se ruer en direction du meuble du salon ou elles rangeaient leurs bouteilles. Il lui fallait un remontant de toute urgence avant qu'elle ne se mette à pleurer comme une madeleine tellement elle avait honte de la façon dont elle s'était comportée quelques minutes plus tôt ou à rendre le contenu de son estomac tellement la simple idée de ressembler à son père pouvait lui retourner l'estomac. Un verre, ou plutôt la moitié de la bouteille pour essayer de se débarrasser du goût de la honte qui lui emplissait la bouche. L'ouvrant d'un geste sec, elle attrapa une bouteille de bourbon, la posa sur la table, avant d'aller se chercher un verre. Mais elle était tellement perturbée qu'elle serra le verre beaucoup trop fort et qu'il lui explosa dans la main avec un fracas retentissant, non sans lui entailler la paume au passage « Putain! » Dévissant tant bien que mal le bouchon de la bouteille avec sa main qui ne pissait pas le sang, Elsa poussa un grognement quand elle versa peu d'alcool sur sa blessure, et retira tant bien que mal son t-shirt, avant de s'arranger une compresse tant bien que mal. Attrapant la bouteille, elle la porta à ses lèvres, avant d'en boire une gorgée qui s'allongea peu à peu. Quand elle reposa la bouteille sur la table, Elsa remarqua alors que Nikki l’observait depuis l'entrée du couloir « Tu... tu devrais retourner avec ta chérie, j'ai du lui faire une peur bleue, elle va avoir besoin de réconfort. Je... j'vais nettoyer tout ça. » Lança-t-elle avec un petit rire nerveux. Mais avant que Nikki ait eut le temps de dire ou faire quoi que ce soit, elle avala une nouvelle rasade de bourbon, pour essayer de se donner un peu de courage « Je suis désolée. Je voulais pas me comporter comme une espèce de salope coincée du cul. Je suis pas... comme ça. » Elle avait failli dire comme lui, mais Nikki n'avait pas la moindre idée de l'enfer qu'avait pu être son enfance. Et le fait qu'il se soit comporté comme un connard avec elle ne voulait pas dire qu'elle avait le droit de se comporter de la même façon avec les autres.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Sam 19 Nov - 23:06



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Nikki essayait de lui faire reprendre pied, en caressant sa joue avec douceur. Parce que oui, étonnamment, Nikki savait faire preuve d'une incroyable délicatesse. Ce n'était pas seulement pour ses autres prouesses au lit qu'elle était appréciée, mais aussi parce que sous ses airs de femme froide et je m'en foutiste, elle prenait soin de la personne avec qui elle était. Peu importe que ce soit pour une nuit ou pour une heure. Mais en l'occurrence, Shaw ne voulait même pas la regarder, pas plus qu'elle ne regardait Elsa qui restait étonnamment silencieuse. Baissant la tête, soufflant discrètement, la Ren ferma les yeux et serra les poings. Merde alors. C'était vraiment foutu. Après une telle scène, quoi de plus normal en même temps ?

En revanche, ce qui était moins normal, c'était la réaction d'Elsa. Se tournant vers elle, Nikki vit le visage bouleversé de sa colocataire qui se répandait en piteuses excuses. Ben merde alors, c'était nouveau ça. Depuis quand Nikki arrivait à fermer le clapet d'Elsa ? Elle qui d'habitude prenait toujours la mouche et trouvait le moyen de gueuler toujours plus fort, histoire de bien faire chier les voisins. Là c'était vraiment pas commun. En la voyant tourner les talons, Nikki eut un drôle de pincement au coeur et ses sourcils se froncèrent, soudainement soucieuse du cas pourtant irrécupérable de la brune. Eberluée par cette scène, elle se tourna vers Shaw qui ne pipait mot. Toujours aussi figée, cette dernière n'était pas prête de repartir dans une histoire avec Nikki. Soupirant plus fortement que nécessaire, Nikki haussa les épaules avant de déposer un baiser sur la joue de Shaw et murmura, douchée :

"Très bien. J'ai compris. Attends-moi ici je... il faut que j'aille voir Elsa d'accord. Tu peux... t'habiller j'imagine."

Elle haussa à nouveau les épaules, une mine indifférente sur le visage. Peu importait de toute façon, Nikki avait un peu perdu son envie de reprendre ses petites affaires. Se levant, elle ramassa le t-shirt qu'Elsa lui avait lancé quelques minutes auparavant et l'enfila rapidement. Dégotant un bas de sous-vêtement, elle l'enfila aussi mais n'alla pas plus loin, songeant que c'était bien suffisant pour sortir de la chambre rejoindre sa coloc. Atteignant le bout du couloir, Nikki s'immobilisa quelques instants le temps qu'Elsa retire son t-shirt pour panser sa récente blessure. Cette fois-ci inquiète, elle resta là, silencieuse, à l'observer, se sentant soudainement coupable de l'état de sa coloc. Elle n'aurait jamais pensé qu'Elsa pouvait être si mal, sinon elle n'aurait pas autant insisté pour la faire chier, littéralement. Quoi que... fallait pas abuser, c'était tout simplement son genre de chambrer le monde. Sauf que des fois, c'était pas ce qui aidait ses proches. La Ren croisa les bras lorsque Elsa tenta subtilement de la tenir à l'écart, et elle haussa un sourcil. La rejoignant, Nikki se saisit de la bouteille des mains d'Elsa et avala une grosse gorgée, au goulot évidemment, de bourbon avant de répondre dans un rire moqueur :

"Oh t'en fais pas pour elle. Après ça, elle se portera bien mieux sans moi. Dans deux minutes elle va quitter l'appart, pari tenu."

Elle lui fit un petit clin d'oeil, amusée et jeta un coup d'oeil à la montre qui ornait le poignet d'Elsa, à demi-nue. Au bout d'effectivement deux minutes, Shaw se ramenait, toute habillée et prenait la porte, sans à peine un au-revoir pour Nikki. Mais cette dernière, fidèle à elle-même, lui adressa ses plus belles oeillères et un joli salut de la main, accompagné d'un "à une prochaine ma jolie" avant que la porte d'entrée -ou de sortie pour l'occasion- ne claque. Sursautant à peine, Nikki leva les yeux au ciel avant de vriller son regard dans celui encore penaud d'Elsa qui s'était excusée pour la deuxième fois. Agacée par ses manières, l'agent d'Hydra joua de sa sensiblerie habituelle d'un ton toujours aussi bourru :

"Bon ok, tête de courge, j'sais très bien que t'es pas une salope coincée du cul. J'étais juste énervée. Mais j'sais aussi que t'es pas le genre de nana à t'excuser, surtout en face d'une abrutie de service comme moi. Alors dis moi tout, qu'est-ce qui va pas ? Qu'est-ce que j'ai dit qui de travers cette fois-là ?"

Nikki était sérieuse. Elle avait l'habitude d'envoyer bouler Elsa, mais c'était bien une première cette réaction peu commune. Aussi ne la quittait-elle pas des yeux en disant ça, reposant la bouteille de bourbon sur le comptoir. Finalement, elle baissa la tête et de ses deux mains, saisit le membre blessé de sa colocataire. Déroulant le t-shirt avec douceur, elle murmura en constatant les dégâts de la coupure : "Et laisse moi m'occuper de ça, je voudrais pas que tu ruines ton doigté en ne prenant pas soin de cette blessure."

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mer 23 Nov - 0:36

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa ne put s'empêcher de sourire devant le comportement de sa colocataire. Sincèrement, elle devait se douter qu'elle avait à peu près autant de chance de revoir cette fille que de voir Elsa finir dans son lit. Et pourtant, elle faisait comme si elle avait encore toute ses chances, alors même qu'elle savait que c'était mort de chez mort. Nikki avait vraiment un problème en ce qui concernait cet aspect de sa vie et de sa personnalité. Mais Elsa n'était pas vraiment le genre de fille à pouvoir lui jeter la pierre, puisqu'au fond, elle était à peine mieux. Dans ses bons jours elle était aussi aimable qu'une porte de prison, et dans les mauvais... dans les mauvais elle comme son père.
La brune accueillit avec plaisir l'élan de compassion et de compréhension dont Nikki faisait preuve pour une fois, même si elle cachait ça derrière son ton bourru et ses manières toujours aussi raffinées. Même si elles passaient le plus clair de leur temps à jongler entre les engueulades, les insultes et les moqueries, elles s'appréciaient malgré tout, et commençaient quand même à se connaître assez bien. Mais Elsa n'avait jamais parlé à personne de son passé et à chaque fois qu'on lui posait des questions sur le sujet, elle éludait ou restait incroyablement vague. Mais vu qu'elles en étaient là à cause de son coup de gueule, Elsa pouvait bien lui expliquer les motifs de sa réaction pour le moins étrange. Et puis, ça n'était pas comme si Nikki n'avait jamais vu ou entendu pire. Après tout, vu pour qui elles travaillaient, elles avaient déjà eu le compte en matière d'histoires tragiques. Attrapant la bouteille, Elsa en but une nouvelle gorgée, alors que sa colocataire inspectait sa main « Même avec une seule main, j'aurais toujours plus de doigté que toi, comme tu dis. Mais j'espère que tu es douée pour jouer au docteur, parce que j'ai pas envie d'avoir un espèce de boudin informe en plein milieu de la main. » Elsa aurait pu le faire elle-même sans le moindre problèmes si ce n'était pas justement sa main principale qui avait besoin d'un rafistolage express. La trentenaire attendit que Nikki ne revienne avec ce qu'il fallait pour nettoyer, suturer et panser la plaie, et retint une grimace de douleur quand Nikki désinfecta la paume de sa main, et que de l'alcool s'écoula une fois de plus sur sa main. Se doutant que sa colocataire attendait toujours la réponse à ses questions, Elsa but une nouvelle gorgée de bourbon, tant pour se donner un peu plus de contenance que pour atténuer la douleur « C'est pas ce que t'as dit qui m'as foutu dans cet état, c'est ce que moi j'ai fait. Je t'ai jamais vraiment raconté ma jeunesse, parce que... j'ai pas vraiment eu une jeunesse normale. Mon père était un enfoiré de première, une espèce de pointure dans le milieu ou j'exerce. Il a toujours voulu avoir un fils, mais manque de bol, il a eu droit à moi. Alors il s'est dit qu'à défaut d'en avoir son digne héritier, il allait s'en créer un. » Sans lâcher des yeux ce que Nikki était en train de faire, Elsa but une nouvelle gorgée. Tout ça faisait remonter des vieux souvenirs auxquels elle ne voulait pas penser et qu'elle tentait de chasser à coup d'alcool « Crois-moi, à côté de ce qu'il m'a fait subir, l'armée c'est une promenade de santé. Au départ je pensais que c'était normal, j'étais qu'une gamine qui voulait obéir à son père, et j'étais jamais sortie de la maison. Mais j'ai finit par grandir et par me rendre compte que mon père était un salaud. Je suis partie dès que j'ai pu, et je suis jamais rentrée. J'ai tout fait pour essayer de me convaincre que je suis pas comme lui, mais au final... je fais le même boulot que lui, et je me comporte exactement comme lui avec toi. » Si quelques minutes plus tôt elle avait pu être folle de rage, maintenant elle n'éprouvait plus que des regrets et une pointe de honte. Autant dire que ça ne lui ressemblait pas trop, et que ça n'était pas vraiment pour lui plaire. Elle avait l'habitude d'être forte, d'être un véritable roc ambulant totalement imperturbable, alors être aussi vulnérable... ça la rendait peut-être encore plus vulnérable « Je t'ai bousillé ta soirée simplement parce que j'ai passé une journée à la con. Et pourtant t'avais l'air de bien t'éclater. » Ça, c'était le moins qu'on puisse dire. Après tout, elle avait été aux premières loges, et elle pouvait difficilement être plus près encore. À moins d'être directement dans le feu de l'action. Mais franchement... même si elle avait beau apprécier sa colocataire, l'idée de faire des galipettes avec elle ne lui traversait pas vraiment l'esprit.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 4 Déc - 18:00



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Bon. Shaw s'était barrée et Elsa avait la main en sang en plus d'avoir perdu son humour. Nikki était bien barrée. Sérieusement, cette soirée avait tourné d'une étrange façon, et ça ne ressemblait à aucune des deux femmes de finir ainsi, la tronche dépitée et le bourbon coulant à flot. Quoi que... si, le bourbon, c'est habituel. Elle grimaça en voyant les dégâts, et adressa un beau doigt d'honneur en allant chercher la trousse de secours, suite à la remarque toujours aussi fine d'Elsa. Bon ça va, l'espoir était pas totalement perdu, elle trouvait encore le moyen de sous-estimer les capacités de sa colocataire. Elle revint avec le nécessaire et tira sur la main d'Elsa avec sa douceur habituelle, grommelant alors qu'elle déchirait avec ses dents l'emballage d'une compresse :  
"On peut pas rêver de meilleur docteur que moi. Si tu me crois pas je te ferais un bisous magique et tu verras, tout va s'arranger par magie. Maintenant tu bouges pas ou j'te jure que je te plante ton autre main. Et t'arrête pas de parler, j'suis toute ouïe."

Nikki Ren travaillait pour Hydra. Elsa travaillait pour Hydra. Alors elle allait pas larmoyer en entendant une nouvelle histoire tragique. Du moins en apparence, fallait pas compter sur Nikki pour laisser couler une petite larme de tristesse et de compassion. Pourtant, pendant qu'elle s'occupait avec grand soin de la blessée, elle écouta sa colocataire sans l'interrompre une seule fois. Elle eut finit de bander la main qu'Elsa faisait part de sa souffrance personnelle, en lien avec son père. En soit, ce ne fut pas une grande surprise pour Nikki d'apprendre que son enfance avait pas été géniale. Elle était de ce genre de personne à se forger une carapace, à avoir vécu à la dure au vu de son attitude, c'était clair et net. Mais Nikki n'aurait pas forcément pensé que ce soit un crétin de parent qui ait pu lui retirer son enfance. Bordel, ça la mettait dans tous ses états ça. Ces parents qui bousillaient l'innocence de leur gosse, juste parce qu'ils réalisent qu'un être humain c'est pas quelque chose qu'on peut modeler à son image. Elle garda le silence un long moment, avant de refermer doucement la main d'Elsa avec un petit regard en coin. Elle ne lâcha pas la main de cette dernière, cherchant ses mots avec soin. Oh et puis merde. Elle était Nikki, elle pouvait bien dire ce qu'elle pensait clairement.

"Bichette... ton vieux a l'air d'être un vrai connard. Et... et crois moi, j'en sais quelque chose sur les parents qui se croient dans leur bon droit." Et elle s'interrompit, cherchant son regard. "Mais y a une différence entre interrompre ta colocataire qui jouit trop fort et ressembler à un mec de l'armée des années -270, tu piges ?"

Bon, on repassera pour la douceur. Nikki, c'était Nikki. Fallait pas trop lui en demander non plus. Fallait pas non plus s'attendre à ce qu'elle la prenne dans ses bras et la berce doucement. Elle était juste... elle, la femme abrupte par excellence. Elle lui arracha des mains la bouteille de bourbon afin d'en boire une gorgée, qu'elle reposa sur le comptoir. Elle prit une longue inspiration, un sourire hésitant avant de grommeler un juron. Et puis merde. Qui mieux que Nikki pouvait comprendre ce qu'avait pu ressentir Elsa ? Ok, leurs familles étaient pas comparables, mais les adultes avaient largement merdé avec leurs enfants. Et ça faisait pas d'elles des détraqués ou des monstres de la pire espèce, fallait bien le comprendre. Et Nikki, elle allait lui montrer que sa collègue et colocataire était certes une chieuse, mais une chieuse canon qui avait le mérite de porter ses couilles et de pas forcer l'asiatique à faire des pompes tous les matins.

"Ecoute. Je vais pas me lancer dans une histoire triste pour te rassurer. Mais... l'éducation ratée, ça je connais. Mes parents... Ils ont jamais été aimants tu vois. Si ça n'avait été pour ma petite soeur, April, j'sais pas où je serais aujourd'hui. Je me suis battue pour elle, et ça m'a apporté ma propre sérénité. Mais les vieux...On s'aimait pas, ils nous élevaient pas, trop occupés avec leur magasin de bouffe de rue alors..." Nikki s'interrompit, secouant la tête. Vraiment, parler des parents, ça amenait rarement de bons souvenirs. Mais pour une fois, c'était pour la bonne cause. Et elle sentait au fond d'elle-même que toutes les deux avaient besoin, à un certain stade, de faire part de leur ressenti, sans se mettre sur la gueule. Tout n'était pas que sujet à disputes entre elles, il se pourrait même qu'elles soient capables d'établir une certaine complicité. Reprenant après une nouvelle hésitation, elle fit un geste évasif de la main : "Enfin bref. Ils ont tout raté avec leurs filles. Mais ça veut rien dire, tu comprends ? Tout ce qu'on dit sur l'éducation blablabla... c'est faux ! On se construit nous-mêmes, personne le fait pour nous. On a pas à ressembler à nos parents parce que ce sont nos parents, faut s'enlever cette idée de la tête. Putain regarde moi, je baise dix fois plus en une semaine que ce que mes parents ont du connaître en 20 ans de vie commune."

Il avait fallu qu'elle termine sur une petite plaisanterie, aussi bien pour détendre l'atmosphère que pour s'empêcher elle-même de tomber dans un moment assez lourd, entre peine et tristesse, et aussi colère. Elle but une nouvelle gorgée de bourbon, la tête bien en arrière afin d'en savourer le goût et d'oublier ces souvenirs de famille qui n'avaient rien à faire dans sa tête. Une petite douleur la surpris, au niveau de ses cicatrices sur son dos, ce qui la fit sursauter, mais elle se reprit très vite. Reprenant son sourire moqueur, elle posa la bouteille et désigna la porte d'un signe de tête :

"Ah ça, on s'amusait. Tu me dois une soirée Bloodstone."Et elle ne la quittait pas des yeux, à la fois rieuse et inquiète, concernée pour son amie. Parce que c'était bien ce qu'elles allaient finir par devenir, n'est-ce pas ? Amies.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Ven 16 Déc - 14:15

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa sourit faiblement alors que Nikki traitait son père de connard, sourire qui s'élargit devant la légendaire subtilité de celle qui dormait dans la chambre juste à côté de la sienne. Ah ça franchement, il n'y avait que sa colocataire pour essayer de remonter le moral de quelqu'un avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Mais c'était justement ce qui lui plaisait à Elsa. Elle ne voulait pas être traitée comme une putain de princesse, comme une espèce de fleur délicate qu'on devait choyer et préserver de tout. Et ça n'était pas parce qu'elle était dans un moment de vulnérabilité qu'elle allait se défaire totalement de sa carapace. Elle avait passé des années à se la constituer alors franchement, elle n'allait pas l'enlever si facilement. Même si elle s'en voulait un peu de faire chier Nikki avec tout ça, surtout que c'était à cause d'Elsa qu'elles étaient dans cette situation. À voir sa coloc l'écouter alors qu'elle lui racontait à quel point sa vie avait pu être merdique.
Elsa ouvrit de grands yeux ronds quand Nikki se mit à lui raconter comment son enfance à elle aussi avait pu être merdique, même si elle n'avait pas eu droit au même quotidien qu'Elsa. Visiblement, elles étaient toutes les deux bousillées à l'intérieur à ceux de parents totalement débiles qui n'étaient pas foutus de savoir élever des gosses correctement. Mais ça n'était guère étonnant qu'elle ait enduré tout ça pour sa petite sœur. Elle n'avait pas vu beaucoup de fois la jeune sœur de Nikki, mais les quelques fois ou elle avait pu les voir ensemble, elle avait bien constaté qu'elle était tenait énormément à April, et qu'elle était prête à tout pour elle. En tout cas, elle et Nikki étaient en bien moins bon état que ce qu'on pouvait croire quand on les voyait. L'une comme l'autre, elle étaient des putains de rocs en apparence indestructible. Elles avaient chacune leur façon de cacher leurs cicatrices, mais au bout du compte, elles se ressemblaient beaucoup. Deux gamines qui s'en étaient prit plein la gueule toute leur vie et qui avaient finit par dire à qui de droit qu'ils pouvaient aller se faire mettre bien profond. Elles étaient ce qu'elles étaient, et tous ceux que ça pouvait faire chier... et bien tant pis pour eux.
Laissant échapper un bref rire devant la dernière remarque de Nikki, elle attrapa la bouteille, en but une gorgée, avant de la tendre à sa coloc « Nikki, je veux pas dire, mais en ce qui concerne tes performances au lit... je crois que te qualifier de nymphomane est bien en dessous de la réalité. Si j'avais du compter le nombre de personnes que tu as pu ramener dans ton plumard depuis qu'on vit ensemble, je crois que j'aurais toujours pas fini de compter. » Regardant sa main, elle fit fonctionner ses doigts un peu, histoire de voir comment ça allait. Bon, c'était douloureux, mais visiblement elle arrivait à la faire fonctionner correctement, ce qui n'était pas plus mal. Elle avait besoin de ses deux mains pour bosser. Souriant une fois de plus devant la dernière remarque de Nikki, elle attrapa son menton entre ses doigts, avant d'approcher son visage du sien « T'inquiète, je te rembourserai. J'ai une sainte horreur des dettes et puis je te dois bien ça après avoir totalement bousillé ton coup. En plus elle avait l'air à croquer ta nana. » Mais le regard de Nikki avait peu à peu dévié vers un endroit bien plus au sud que les yeux d'Elsa. Décidément, cette fille n'en loupait pas une pour se rincer l’œil dès qu'elle pouvait « Et arrête de loucher sur ma poitrine. Je sais que t'en rêve, mais pour le moment c'est zone interdite. » S'exclama Elsa en se levant de sa chaise. Elle se dirigea vers sa chambre, avant d'attraper un t-shirt propre posé sur la chaise juste à côté de la porte. Elle l'enfila aussitôt, avant de revenir dans le salon. Bon, ça n'allait pas empêcher Nikki de la reluquer, mais au moins elle avait une couche de vêtements sur le dos pour éviter que sa coloc ne se rince trop l’œil sur ses courbes « Je sais que tu rêve de me traîner dans ton lit pour me faire tout un tas de choses coquines et m'ajouter à ta très longue liste de conquêtes, mais entre nous... vaut mieux pas qu'on essaye. Pas que je te trouve moche ou chiante, après tout je te supporte depuis longtemps et j'ai déjà eu le privilège de te voir nue plus d'une fois et t'es plus que canon. » La chasseuse de primes fit un bref crochet par la cuisine, et en revint avec un rouleau de papier absorbant. S'accroupissant pour essuyer le sang et l'alcool qui avaient pu couler par terre, elle accrocha le regard de sa coloc, avant de poursuivre avec calme « Mais t'es un raffinerie de pétrole et moi un lance-flammes. Et déjà qu'on passe la moitié de notre temps à se gueuler dessus, t'imagine ce que ça sera une fois qu'on aura fait des galipettes? » Déjà que leur relation était assez... spéciale, si en plus elles passaient ce cap, ça risquait de faire de sérieuses étincelles dans l'appartement « Je t'aime bien Ren... en tant qu'amie. » C'était déjà pas si mal qu'elles soient amies, non?
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mar 20 Déc - 21:19



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
La voilà. La Elsa qu'elle connaissait bien. Sa coloc casse-burnes qui vraiment, se fichait de son passé, et préférait rebondir sur ses performances au lit plutôt que de continuer à larmoyer sur son passé. La scène arracha un sourire à Nikki, qui était plutôt fière de son petit effet sur la brune. Au moins, elles avaient dépassé ce stade d'engueulades sans but précis. C'était dingue. Si on avait dit à Nikki qu'elle se ficherait de perdre sa conquête du jour au profit d'une oreille attentive pour sa coloc', elle aurait bien rigolé. Mais fallait croire qu'elle était pas si perchée que ça, la Ren. Elle avait un minimum de sensibilité, qu'elle cachait sous sa carapace habituelle, mais quand même. Elle était pas aussi horrible et indifférente qu'on pourrait croire. Et c'était pas parce que c'était une agent d'Hydra qu'elle devait forcément être une personne malsaine sans sentiments. Bah non, quand même, sinon la pauvre April, en plus d'avoir des parents merdiques, elle aurait eu une grande soeur à jeter à la poubelle. Et Nikki aurait probablement moins aimé son reflet dans la glace en se levant tous les matins.
Nikki attrapa la bouteille que lui tendait Elsa, un sourire aux lèvres. La phase de confession passée, c'était en train de tourner à une soirée tranquille où les deux allaient s'en donner à coeur joie sur le bourbon. Et franchement, c'était pas pour déplaire à l'asiatique qui avait besoin de noyer son petit chagrin d'amour. Non pas qu'elle ressentait quelque chose pour Shaw, mais bon sang, elle détestait terminer ses coups sur une note de frustration aiguë. Elle leva les yeux au ciel quand Elsa la relança sur le sujet, s'autorisant une longue gorgée avant de redonner la bouteille à la brune. Il est vrai que ça faisait un petit moment désormais que les deux femmes se supportaient. Et Nikki voyait rarement Elsa ramener des gens à la maison. Peut-être que c'était pour ça qu'elle se rendait pas forcément compte du calvaire qu'elle infligeait. Elle était encore trop sur cette note de femme solitaire, peut-être bien. De toute façon, l'esprit d'équipe, quand il était pas question de sexe, c'était pas son truc du tout. Elsa devait bien l'avoir compris à force, et c'était déjà bien qu'elle ait pas quitté l'appart au final.
"J'suis pas nympho... mais écoute, j'y peux rien si j'aime apprécier les bonnes choses. Franchement, tu me diras pas qu'avec tout ce qu'on fait pour Hydra, on mérite pas de s'offrir du bon temps. Mais maintenant que tu le dis... je devrais peut-être me mettre à compter. Tu vois l'ironie ? Toi la chasseuse de primes qui compte ses proie à son tableau de chasse, et moi aussi sauf... que mes proies ont pas le même but que les tiennes."

Nikki éclata d'un petit rire, plutôt contente de sa comparaison qui n'avait aucun intérêt. Il est vrai qu'Elsa n'était pas seulement sa collègue, elle avait son métier à part aussi, qui justifiait peut-être un peu plus son implication au sein d'une organisation comme Hydra. Comparée à elle, Nikki savait pas trop ce qu'elle foutait là-bas. Elle était juste douée pour ça, du moins c'est ce qu'elle se disait. Et puis... elle avait pas le QI de sa soeur pour bosser à Stark et compagnie, fallait se l'avouer aussi. Alors peut-être que c'était pas génial ce qu'elle fichait l'aînée des Ren, mais au moins elle s'était trouvée un domaine dans lequel elle se débrouillait pas trop mal. Elle menait sa vie comme elle le pouvait, supportant sa coloc qui jaugeait justement son travail en pliant les doigts de sa main, l'air concentré.
"Bah ça, pour être à croquer, elle l'était. Comment je vais faire maintenant pour trouver quelqu'un qui puisse l'égaler ?" En disant cela, Nikki jeta un coup d'oeil avec un rictus au coin des lèvres à Elsa, l'observant attentivement. Malgré elle, ou plutôt cédant à ses habitudes, son regard baissa légèrement, s'arrêtant de lui-même sur la poitrine que lui offrait généreusement une Elsa sans t-shirt. Son sourire s'élargit, ce qui ne manqua pas d'alerter la brune qui se leva pour aller enfiler un haut. La mine déconfite, déçue qu'elle mette ainsi un terme à une jolie vue plongeante, la Ren fit la moue et continua à vide la bouteille, l'air boudeur. Ce fut plus fort qu'elle cependant, alors qu'elle pointait un morceau précis de la phrase prononcée par Elsa : "Ah ! T'as dit pour le moment. C'est pas définitif donc. Tu viens de le dire toi-même."
Nikki l'observait faire, nettoyant le sang et l'alcool sur le sol, non sans croiser son regard au passage. Finalement elle se releva, se dirigeant vers le frigo pour en sortir deux bières fraîches. Ce n'était pas la même chose que le bourbon, mais la déprime passée, c'était encore mieux de savourer cet alcool si simple et si appréciable. Refermant la porte du frigo, Nikki s'apposa tranquillement contre, ses yeux suivant le moindre fait et geste de sa coloc, apparaissant dans une position plutôt... alléchante aux yeux de l'asiatique. Elle écouta son discours, se décalant du réfrigérateur pour tendre la main à Elsa qui se releva. Elle dévissa la bière d'un geste aisé qu'elle offrit à la brune, levant les yeux au ciel. Elle paraissait impassible, habituellement je m'en foutiste, mais peu importait. Elle porta le goulot de sa boisson à ses lèvres, laissant échapper un petit ricanement : "Alors comme ça... tu me trouves canon, et tu me reluques. Et avec de telles déclaration, t'attends de moi que je réagisse pas ?" Nikki la taquinait, bien que légèrement sérieuse malgré tout. Elle l'observa quelques minutes sans rien dire, puis, au bout d'un temps, elle finit par trinquer sa bière contre celle que tenait Elsa, son regard captivant le sien : "Soit. A l'amitié donc. Si on arrive à maintenir ce cap-là. Tant que tu m'auras pas remboursé ma soirée, c'est pas gagné."Elle lui accorda un petit clin d'oeil sous-entendu, se retenant d'ajouter avec des mots ce qu'elle excellait par des gestes et bruits de fin de soirée. Ouais, elles étaient amies. On pouvait dire ça comme ça.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mer 21 Déc - 13:26

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa retint un soupir quand Nikki ne put s'empêcher de relever la fin de sa phrase, insistant bien sur le fait que leur relation pouvait bien dépasser le stade de la simple amitié. En même temps, venant de sa colocataire, elle aurait du s'y attendre. Nikki n'en loupait jamais une dès qu'il s'agissait de lancer une pique à Elsa ou d'insinuer qu'elles pouvaient finir par tomber dans les bras de l'autre. Et même si Elsa répétait à qui voulait l'entendre que ça n'arriverait jamais, il fallait bien avouer que l'idée lui avait déjà effleuré l'esprit une fois ou deux. Mais elle avait toujours avancé des arguments plus ou moins foireux pour écarter cette idée. Elles étaient colocs, ne se connaissaient pas assez pour ça, et tout un tas de choses futiles du même acabit. Et pourtant, elle ne comptait pas le nombre de parfaits inconnus qui avaient pu traverser sa vie l'espace d'une nuit ou deux, et qu'elle avait laissé partir sans vraiment les connaître plus. Peut-être que cette fois elle avait... peur que ça se passe de la même façon qu'avec tous les autres.
Alors qu'elle s'employait à essuyer les dégâts qu'elle avait pu causer à la table et au sol, avant de saisir la main que Nikki lui tendait pour l'aider à se relever lorsqu'elle eut finit de tout nettoyer. Elle accepta bien volontiers la bière, et leva les yeux au ciel quand Nikki lui indiqua que la seule choses qu'elle avait pu retenir de ses dernières paroles était le fait que sa coloc la trouvait canon et que c'était déjà arrivé qu'elle reluque la belle asiatique. Mais ouais, c'était déjà arrivé plus d'une fois qu'Elsa se surprenne à admirer les courbes de l'autre occupante de l'appartement. Il fallait bien avouer qu'elle était relativement bien foutue. Voir même plus que bien foutue. Et si elle n'avait pas un tableau de chasse aussi conséquent que celui de Nikki, Elsa savait reconnaître une jolie fille quand elle en voyait une « L'espoir fait vivre. » Se contenta de dire Elsa avant de trinquer avec la jolie brune en face d'elle. Et évidemment, Nikki lui rappela encore une fois cette histoire de dette qu'elle avait envers elle et le fait qu'elle n'allait pas la lâcher avant d'avoir été payée, et le clin d’œil qui suivit en disait long sur le genre de payement qu'elle souhaitait. Plutôt que de pousser un nouveau soupir, elle porta sa bière à ses lèvres, avant d'en boire une gorgée.
Savourant sa bière, Elsa planta son regard dans celui de Nikki, avant de sourire. Elle se demandait bien combien de temps elles allaient pouvoir être de simples amies et faire comme si elles ne se trouvaient pas toutes les deux très attirantes, avant qu'elles ne décident de céder enfin à la tentation. Elsa connaissait assez bien Nikki pour savoir qu'elle ne s'arrêterait pas avant d'avoir ce qu'elle voulait. S'approchant, elle rentra clairement dans son espace vital, avant de s'arrêter à une distance que bien des personne jugerait bien trop restreinte entre deux simples amies. Portant ses lèvres à son oreille, elle sourit, consciente de l'effet qu'elle devait faire à sa colocataire « Pour être tout à fait honnête, dire que tu es canon est bien en dessous de la vérité. » Murmura-t-elle d'un ton sans équivoque et sans se départir de son sourire. Oui, elle jouait avec le feu, mais elle ne voyait pas pourquoi Nikki serait la seule à s'amuser de la situation, et surtout de la tournure que prenait peu à peu les choses. Se reculant, elle porta à nouveau sa bière à ses lèvres, avant d'en boire une gorgée de plus. La trentenaire recula jusqu'à avoir ses fesses contre la table du salon, sur laquelle elle s'appuya. Elle ne lâchait pas des yeux sa colocataire, et il fallait bien avouer qu'elle ne se privait pas vraiment d'admirer la belle asiatique. Elle avait beau avoir lancé sa remarque précédente sur le ton de la plaisanterie et de la provocation, elle n'en pensait pas moins. Pour avoir déjà pu admirer la jeune femme sans le moindre vêtements pour la couvrir, elle savait que Nikki était bien mieux foutue que certaines des femmes qu'elle avait pu fréquenter « Et je te le répète, je déteste avoir des dettes. Alors ne t'en fait pas, je vais te rembourser l'intégralité de ce que je te dois. » Elsa détacha son regard de Nikki, avant de regarder sa bouteille de bière. La faisant tourner entre ses doigts. Elle savait très bien quel genre de payement Nikki souhaitait, elle n'était pas idiote. La brune en face d'elle voulait la seule chose qu'Elsa se refusait à lui donner, à savoir elle-même. Mais à chaque fois que Nikki lui avait fait des avances, la chasseuse de primes lui avait opposé un refus net et catégorique. Mais ce soir... ce soir elle allait plutôt s'amuser un peu avec sa colocataire. Plantant à nouveau son regard dans celui de sa collègue et amie, elle se pencha légèrement en avant, avant d'afficher un petit sourire en coin « Je ferais peut-être même mieux de te payer maintenant avant qu'il ne te prenne l'idée complètement stupide de me coller un taux d'intérêt hallucinant qui m'obligerait à te payer en plusieurs fois. » Dire qu'un peu plutôt, elle gueulait après Nikki parce qu'elle passait du bon temps avec quelqu'un d'autre, voilà que maintenant elle était limite en train de lui proposer de prendre la place de sa partenaire qui s'était enfuie. Elle avait eu raison en les comparant à un flamme et à un produit hautement inflammable, et voilà que maintenant elle s'amusait à jouer avec le feu en attendant de voir si ça allait exploser ou pas.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Ven 23 Déc - 1:23



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Oh fuck. Sur le coup de la surprise, Nikki se colla littéralement contre la porte du frigo tandis qu'Elsa s'approchait dangereusement d'elle, la coinçant presque malgré elle. Incapable de réagir outre-mesure, elle avala difficilement sa salive tandis que la brune collait ses lèvres à son oreille. La crispation de Nikki se fit ressentir alors même que son corps se tendait sous cette proximité inattendue, et elle eut du mal à lâcher un soupir aussi bien de contentement que de désir à peine voilé. Bordel. Foutu Elsa qui se foutait bien de sa gueule. Pourtant elle réussit à mimer un sourire en réponse au compliment qui ressortait plus de la provocation qu'autre chose. Elle se détendit légèrement quand Elsa se retira de son espace vital, s'autorisant à respirer à nouveau, portant la bière à sa bouche pour masquer la perturbation que sa colocataire venait de provoquer par un simple acte pourtant même pas surprenant venant d'elle. Fuck, fuck, fuck. Elle jouait avec le feu. Et Nikki se rendait bien compte qu'elle était celle qui avait débuté le jeu. Alors, après quelques secondes qui lui fut nécessaire pour retrouver un pouls normal, elle suivit du regard Elsa qui se reculait au salon, et avança de quelques pas, maintenant une distance étonnamment respectueuse, avant de lancer, sa main glissant sur le bas de son t-shirt : "Canon tu dis hein ? Et j'ai encore mon t-shirt sur moi. Qu'est-ce que ça ferait si je l'enlevais là tout de suite ? Tu trouverais quoi d'autre pour me décrire ?"

Nikki et Elsa jouait un jeu dangereux, ça allait sans dire. Mais cette fois-ci, qu'on aille pas dire que c'était la Ren qui cassait les burnes de la chasseuse de prime. Après tout, elle était majeure et vaccinée. Et en l'occurrence, elle cherchait bien l'asiatique qui ne pouvait ignorer de telles provocations. Le regard d'Elsa se baladant sur tout son corps lui arracha des frissons, et elle finit par lui rendre la pareille, ne se cachant pas de son petit air appréciateur. Si Elsa était un poil plus pudique que Nikki, elle devait reconnaître qu'elle l'avait reluquée plus d'une fois. Et il fallait être bigleux pour pas le remarquer d'ailleurs. Gosh, Nikki était capable de fondre en la voyant se servir de son arme avec agilité. Elle aimait bien voir sa coloc défoncer les tronches de sombres crétins. Elle aimait bien la voir s'énerver après elle quand elle s'amusait à la chercher. Et elle aimait bien soigner ses blessures quand elle était à demi-nue aussi. Mais là... putain, Nikki allait pas se priver de l'observer encore un peu alors qu'elle était nonchalamment assise sur la table du salon, croisant son regard de braise, son sourire aux lèvres rajoutant à sa beauté naturelle. Elsa se moquait bien d'elle, mais fallait pas croire que l'agent d'Hydra allait ainsi se laisser berner. Alors elle déposa sa bière sur le comptoir de la cuisine et eut tôt fait de se positionner devant Elsa, non sans s'être déhanchée un peu auparavant. Parce que si la brune en rajoutait une couche avec son remboursement et ses intérêts, elle-même n'allait pas prétendre à l'innocente qui ne tomberait pas les deux pieds dans le plat. Y avait toutes les chances, de toute manière, qu'Elsa se recule à la fin. Pourtant Nikki voyait là une ouverture se profiler, une ouverture qui avait déjà été entrebâillée à plus d'une reprise. Dès qu'elle avait emménagée chez elle, Nikki l'avait cherché, regorgeant de stratagèmes en tout genre pour faire ses avances à la brune. Pas qu'elle voyait forcément quelque chose de sérieux se passer entre elles. Mais enfin, il aurait fallu être stupide pour la Ren de laisser passer une telle occasion de se rapprocher ainsi d'Elsa. Et si ce soir on lui avait dit qu'après avoir pourrie sa soirée elle allait finalement se terminer en apothéose, elle n'aurait pipé mot. Mais maintenant, devant elle qui la cherchait, l'asiatique n'allait pas laisser sa collègue s'en sortir si facilement. Oh ma cocotte, tu cherches Nikki, tu la trouves.

Nikki s'avança un peu plus, ses jambes nues frôlant les genoux couverts d'Elsa, et elle se pencha un peu en avant, attendant une réaction de la part de sa coloc. Et quand elle continua à mentionner le remboursement qu'attendait avec impatience la jeune femme, elle afficha un sourire étincelant, un regard sensuel, tandis qu'elle vint se poser tranquillement sur les genoux d'Elsa, s'imposant sans difficulté. "Peut-être que j'accepterais le remboursement seulement avec les intérêts, qui sait." murmura t-elle à son tour, son visage dangereusement proche de celui de sa collègue. Elle eut un nouveau sourire, quoi que plus incertain, tandis qu'elle plongeait son regard dans celui d'Elsa. Toutes deux étaient désormais suffisamment proches pour effectuer toute activité à deux, mais Nikki se retenait encore, avec peine. Attendrait-elle un quelconque assentiment de sa coloc ? Depuis quelques minutes, elle avait bien l'impression de l'avoir déjà pour acquis. Alors, tranquillement, elle avança le bras, le posant d'abord nonchalamment sur les épaules d'Elsa. Et puis elle sourit à nouveau, faisant pression sur la brune, son coeur tambourinant d'une excitation nouvelle. Et sans préavis, elle attira en un geste un peu brutal le visage d'Elsa vers elle, et colla ses lèvres sur les siennes, en une pression plus douce, mais néanmoins désireuse, libérée d'une envie qui la brûlait depuis trop longtemps.


©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Ven 23 Déc - 22:17

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa regardait Nikki approcher pas à pas, et sentait son cœur battre de plus en plus vite à l'intérieur de sa poitrine, alors que son souffle se faisait peu à peu plus erratique à chaque seconde qui passait. Elle savait très bien ce qui se passait. Il fallait être totalement idiote pour ne pas se douter de ce qui allait se passer, et les deux femmes étaient loin d'êtres des idiotes. Depuis qu'elles se connaissaient, Nikki la cherchait dès qu'elle le pouvait, essayant de la faire succomber à ses charmes et à ses nombreuses avances. Dès le premier jour elle y avait eu droit, et la jeune asiatique n'avait pas manqué une occasion pour en remettre une couche. Et maintenant qu'Elsa se prêtait au même jeu, il était évident que Nikki n'allait pas louper cette occasion. Et sincèrement... la chasseuse de primes n'avait pas la moindre envie qu'elle la loupe. Si elle ne faisait pas le premier pas, elle le ferait. Mais la brune connaissait bien sa colocataire, et elle savait qu'elle n'allait pas être déçue. Dire qu'elle avait passé une journée absolument atroce et qu'elle en avait fait baver à Nikki ce soir, elle sentait que cette fin de soirée allait s'annoncer particulièrement plaisante.
Nikki pénétra peu à peu dans son espace vital, et pour une fois, elle ne tenta absolument rien pour essayer de la repousser ou de lui faire comprendre qu'elle n'aurait pas ce qu'elle désirait avec tant d'ardeur. Et elle ne put réprimer un frisson lorsque Nikki se posa tranquillement sur ses genoux, alors qu'elle lui adressait un sourire étincelant et un regard sensuel qu'elle avait déjà vu des centaines de fois sur le visage de la jeune asiatique. Elle planta son regard dans celui de son amie, alors que cette dernière approchait son visage encore plus près. Elsa sentait clairement son souffle se mêler à celui de sa collègue, et elle résista à l'envie de combler la distance qui les séparait encore. Sans même rompre le contact avec les yeux de Nikki, Elsa posa sa bière sur la table, avant de la repousser le plus loin possible. Elle n'avait guère envie de salir encore une fois le sol à coup d'alcool. Alors comme ça, elle ne comptait accepter qu'un remboursement avec les intérêts en plus? Affichant un sourire un peu plus timide qui les précédents, elle réduisit légèrement la distance qui la séparait de Nikki « Ça serait bête de laisser passer ça, tu ne pense pas? » Une provocation de plus, même si elle n'était pas vraiment nécessaire. Elles avaient déjà franchit le point de non-retour, et ça n'était plus qu'une question de secondes avant qu'elle ne finissent par franchir pour de bon le cap. Alors que Nikki entourait ses épaules d'un de ses bras, Elsa sentit à nouveau un frisson la traverser, et ne chercha même pas à résister lorsque Nikki l'attira jusqu'à elle et qu'elle colla ses lèvres aux siennes. Le cœur d'Elsa loupa un battement alors qu'elle répondait sans aucune retenue à ce baiser qu'elle n'avait fait qu'attendre depuis... depuis bien plus longtemps que ce qu'elle avait pu croire en réalité. Une de ses mains se perdit dans les cheveux de la belle asiatique, alors que l'autre courait le long de son dos en exerçant une certaine pression pour réduire à néant le peu de distance qui pouvait les séparer.
Peu à peu, leur baiser devint plus fiévreux, mais Elsa fut obligée de rompre le contact entre leurs lèvres, bien obligée de respirer pour pouvoir continuer. Nom d'un chien ce que ça pouvait être bon. C'était à la fois beaucoup trop et pas assez. Elle en voulait plus. Elle avait besoin de plus. Un simple baiser et elle était déjà au bord de l'explosion. Nikki devait avoir un espèce de truc surnaturel qu'elle avait bien caché à Elsa, c'était le moyen pour qu'elle puisse être déjà à ce point accro à ses lèvres. Posant son front contre celui de celle qui était à présent plus qu'une collègue, une colocataire ou encore une amie, elle afficha un grand sourire qui montrait à peine à quel point elle pouvait être sous le charme de la splendide asiatique « Putain si tu pouvais savoir l'effet que tu me fait en cet instant. » Dire qu'elle avait envie d'elle était un doux euphémisme. La chasseuse de primes déposa un baiser sur les lèvres de la brune, avant de déposer des baisers le long de sa mâchoire jusqu'à son oreille, sur laquelle elle s'attarda, en mordillant légèrement le lobe. Puis elle descendit le long de son cou, mais fut bien obligée de s'arrêter quand sa progression fut interrompue par un t-shirt qui était à présent de trop. Remontant au niveau de son oreille, elle la mordilla une fois de plus, avant de souffler d'une voix vibrante de désir « T'avais raison tout à l'heure, ce t-shirt ne te va clairement pas. Tu ferais peut-être mieux de l'enlever. » Ses mains glissaient déjà sous le vêtement, remontant centimètres après centimètres le long de ses côtes et de son dos.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 25 Déc - 0:05



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Putain. Elle l'avait attendu celui-là. La main de Nikki glissa sur le cou de la belle brune qui répondait avec ardeur à son baiser, alors qu'elle-même avait été persuadée que ce n'était que de la provocation de la part d'Elsa. Depuis combien de temps Nikki la cherchait donc ? Elle ne comptait plus le nombre d'avances qu'elle avait offert à sa colocataire, en attente d'une réponse qui était alors revenue toujours négative. Mais ce soir, c'était différent. Et alors qu'elle sentait une pression au niveau de son dos, l'asiatique se pencha sans aucune retenue en avant, appuyant de tout son poids sur son amie, ses lèvres bien trop désireuse de celles d'Elsa, leur baiser s'éternisant et devenant de plus en plus fiévreux. La chasseuse de primes fut celle qui rompit le contact en premier et Nikki fermait encore les yeux de contentement quand elle l'a sentit s'écarter. Son visage se fronça, et elle l'observa quelques instants tout en reprenant son souffle. Bordel, c'était si bon. Qui aurait cru que la colocataire de l'Agent d'Hydra lui faisait un tel effet ? Ok, c'était pas parce qu'elle tentait de la mettre dans son lit depuis qu'elle avait croisé son chemin que ça voulait forcément indiquer plus. Mais là... elle se rendait bien compte qu'elle avait été plus que désireuse de ce rapprochement avec la brune. Et alors qu'elle la voyait reprendre son souffle, Nikki se faisait demandeuse, nécessitant absolument de reprendre leurs petites affaires. Sa main remonta doucement sur la joue d'Elsa, caressant avec une douceur qui lui était à la fois propre et singulière la peau de son amie, se délectant de ce toucher inespéré. Heureusement pour elle, Elsa semblait au même point qu'elle puisque bientôt son front vint rencontrer le sien, une remarque accompagnant le geste de la belle brune. Nikki vola un nouveau baiser, plus furtif à Elsa, avant de répondre, sur son ton toujours aussi aguicheur, sa voix rendue rauque par la magie et la violence de l'instant : "Qu'est-ce que t'attends pour continuer et prolonger cet effet alors ?" Parce qu'elle lui faisait de l'effet aussi, sa coloc, et qu'elle se lassait déjà de cette interruption.

Elsa ne se fit pas attendre, et ce fut à son tour de déposer des baisers sur la machoire de Nikki. Cette dernière se laissait un peu aller, la tête penchée légèrement en arrière quand le souffle chaud de sa partenaire vint rencontrer son oreille, puis une morsure se faire sentir au niveau de son lobe. Une violente chaleur surprit Nikki au niveau de son bas-ventre tandis qu'elle mourrait d'excitation sous les approches de la brune. Et quand elle la lança sur son t-shirt, elle ne prit même pas la peine de répondre. Calant ses mains sur les siennes, elle eut tôt fait de l'aider à retirer le vêtement gênant, non sans glisser ses lèvres le long du cou d'Elsa au passage. Elle vint chercher ses lèvres à nouveau, la mordillant légèrement alors qu'elle la plaquait bientôt sur la table du salon, renversant la bière d'un coup de bras au passage. Tant pis pour le sol. Nikki nettoierait tout ça. Mais pour l'heure, une brune irrésistible était en attente de ses services et l'asiatique comptait bien lui montrer ce qu'elle avait loupé pendant toutes ces semaines passées à la rejeter. A califourchon sur elle, Nikki apposa ses deux bras de chaque côté d'Elsa, ses jambes enserrant la taille de la jeune femme alors qu'elle renforçait sa position sur elle. Elle vint s'approcher de la chasseuse de primes, ses lèvres frôlant les siennes dans un baiser fantôme, tandis qu'elle susurrait sans la quitter des yeux : "Ma belle... Je vais te faire passer la meilleure soirée de ta vie... Tu vas comprendre pourquoi tu aurais dû me laisser m'occuper de toi plus tôt." Elle était crue Nikki, mais seulement parce que c'était Elsa et qu'elle comptait bien lui faire payer ses semaines d'attente. Et c'était une promesse qu'elle lui faisait, alors qu'une de ses mains glissaient sous le t-shirt de la brune à son tour.

Ce fut au tour de Nikki de se sentir frustrée à cause du t-shirt d'Elsa. Alors, d'un coup sec, elle déchira à moitié le tissu, bien trop pressée pour prendre la peine de l'enlever comme il se devait. Et tandis qu'elle murmurait au creux de l'oreille de son amante qu'elle lui en rachèterait un, ses mains se firent plus baladeuses, descendant au niveau de son buste. La jeune femme se perdit quelques instants dans les yeux de sa colocataire. "Putain Elsa, si tu savais comme tu es magnifique en cet instant" lâcha t-elle dans le feu de l'action, détaillant la scène dans sa tête, s'en délectant même. Puis elle fit glisser sa mâchoire le long de son cou, déposant des baisers par vagues, son bras libre s'enroulant autour des reins de la brune qui s'arquait sous ses baisers. Putain. Elsa, tu es en train de me tuer. C'était ce qu'elle se disait alors que leurs deux bustes nus se joignaient dans une intimité certaine, Nikki allant se perdre et titiller la poitrine de la belle brune. Ses caresses se faisaient plus rapides, ses mains prenant le temps d'épouser les formes du corps d'Elsa, s'attardant sur le moindre centimètre carré de peau nue de la chasseuse de primes, laissant échapper des gémissements de désir encore non-assouvi. Bientôt, sa main experte vient s'attarder sur la ceinture de la demoiselle, tandis que ses lèvres remontaient pour retrouver le visage de sa partenaire, échangeant à nouveau un long et fiévreux baiser, ne s'interrompant que pour respirer de temps à autre. Et puis elle s'appropria un peu sa partenaire, sa bouche s'attardant sur la gorge de la jeune femme, tandis qu'elle cherchait à débarrasser cette dernière des couches de vêtements restantes. Et dans un murmure, alors qu'elle achevait de marquer sa partenaire, elle laissa échapper un seul mot, un nom, qui voulait tout dire venant de la Ren bien qu'elle ne le reconnaîtrait jamais dans l'immédiat : "Rhaa Elsaa..." .

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Dim 25 Déc - 20:29

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Nikki ne prit même pas la peine de répondre à la remarque d'Elsa qu'elle posait déjà ses mains sur celle de sa partenaire pour l'aider à retirer au plus vite ce vêtement bien trop encombrant. Jetant ce bout de tissu totalement inutile à travers la pièce, la trentenaire ne put retenir un soupir de plaisir alors que Nikki s'emparait de son cou, et elle pencha la tête sur le côté pour lui laisser un plus libre accès. Elle avait l'impression de s'embraser à chaque fois que les lèvres de la belle asiatique se posaient sur elle, et elle sentait peu à peu une chaleur plus qu'agréable naitre dans son bas-ventre. Putain, si elle avait su à quel point ça serait bon de le faire avec Nikki, elle aurait craqué bien plus tôt. Quelle conne elle avait pu être à se trouver une foule de raisons stupides pour garder ses distances avec elle et pour ne pas céder à des avances qu'elle avaient pu juger futiles au départ, mais qu'elle avait peu à peu commencée à considérer avec de plus en plus de sérieux. Et à présent, elle regrettait d'avoir été à ce point bornée, d'avoir continué à dire non pendant de longues semaines alors qu'elle crevait peu à peu d'envie de dire oui, mais qu'elle s'y refusait à cause de sa fierté mal placée.
Nikki retrouva bien vite le chemin de ses lèvres, et avant d'avoir pu comprendre ce qu'il se passait, la chasseuse de primes se retrouva plaquée sur la table du salon. Elle ne put retenir une brève exclamation de surprise alors que son amante se retrouvait à califourchon sur elle, la dominant totalement. Elsa était bien incapable de faire quoi que ce soit pour essayer de reprendre le dessus, tellement elle était subjuguée par la vue qu'elle avait sous les yeux. Elle n'avait jamais prit le temps de vraiment s'attarder sur les courbes de la belle asiatique, et maintenant qu'elle pouvait les contempler à loisir, elle ne pouvait que se rendre compte de la splendeur qu'était sa colocataire. Elle ne reprit vraiment contact avec la réalité que lorsqu'elle sentit une fois de plus les lèvres de Nikki entrer brièvement en contact avec les siennes, et ce trop bref contact la laissa incroyablement frustrée. Son corps tout entier la suppliait d'en avoir plus, et elle ne put que sourire devant la remarque de la brune « Tout vient à point à qui sait attendre ma belle. » Répliqua Elsa avec une lueur de défi dans le regard, alors qu'elle sentait les mains de Nikki se glisser sous son t-shirt, qui finit dans un bien piteux état tant Nikki semblait avoir hâte de l'admirer sans la moindre barrière pour dissimuler ce corps qu'elle désirait avec tant d'ardeur. Totalement indifférente au sort que venait de subir son vêtement, elle le retira vivement, avant de se débarrasser de son soutien-gorge d'un geste expert. Et elle se mordit la lèvre jusqu'au sang quand Nikki laissa ses mains descendre jusqu'à son buste nu. Elsa accrocha le regard de Nikki, et sentit le rouge lui monter au joues devant le compliment de la jeune femme. Elle avait entendu ce genre de phrase des dizaines de fois, mais l'entendre sortir de la bouche de Nikki lui faisait un effet considérable « Je te retourne le compliment. Je crois que je pourrais passer des heures à te regarder sans me lasser. » Puis Nikki se mit à faire courir sa bouche sur son cou, y déposant une foule de baiser qui faisaient peu à peu perdre pied à la chasseuse de primes. C'était tout simplement trop bon, elle était en train de mourir à petit feu, mais elle aurait au moins l'avantage d'y passer avec un grand sourire aux lèvres. Elle se cambrait sous l'effet des traitements que lui prodiguait Nikki, et ses mains vinrent agripper avec force les bords de la table alors que la brune se faisait plus pressante et qu'elle explorait chaque centimètres carrés de sa peau nue. Elle ne chercha guère à retenir les gémissements qu'elle laissait échapper de plus en plus fréquemment, et savoura avec délectation le baiser qu'elles échangèrent. Son corps s'arqua une fois de plus alors que Nikki laissait ses lèvres s'attarder sur gorge bien plus longtemps que nécessaire, et que ses mains tentaient d'ôter les derniers vêtements qu'elle portait.
Bien décidée à prendre à nouveau le contrôle de la situation, Elsa laissa ses mains courir sur le dos de Nikki, s'arrêtant à peine sur les cicatrices qu'elle portait, et elle inversa leurs positions d'un coup de bassin expert. Sans laisser à Nikki le temps de faire quoi que ce soit pour essayer de retrouver sa position précédente, elle s'assit à califourchon au niveau de sa taille avant de lui attraper les mains, une lueur farouche dans le regard « À mon tour de jouer. » Lâchant les mains de sa partenaire, elle lui fit comprendre d'un simple regard qu'elle avait tout intérêt à se laisser faire. Prenant tout juste le temps de défaire sa ceinture et d'écarter les pans de son jean avec des gestes que l’excitation rendaient maladroits, elle déposa un baiser sur les lèvres de la brune, et descendit peu à peu, s'employant à explorer le corps de son amante, découvrant chaque parcelle de peau tant avec ses lèvres qu'avec ses doigts. Elle sentait clairement les muscles fermes de Nikki jouer sous ses doigts, sa peau réagir à la moindre de ses caresses. Elle se sentait belle, puissante et désirée. Et surtout, elle se sentait bien plus vivante qu'elle n'avait jamais pu l'être auparavant. Comme si toute sa vie n'avait été qu'une simple répétition dans l'attente de cet instant. Remontant vers la bouche de Nikki, elle scella une fois de plus leurs lèvres dans un long et furieux baiser, alors qu'Elsa attrapait ses mains et les déposait sur sa poitrine nue. Elle la guidait, lui faisait comprendre ou et comment les placer pour la combler au mieux. Non pas qu'elle prenait Nikki pour une débutante, mais elle tenait à lui montrer les gestes adéquats pour que tout se passe le mieux possible entre elles. Même si les deux femmes avaient toute la nuit devant elles pour ça et que ça ne faisait aucun doutes qu'elles ne faisaient que commencer, Elsa savait qu'elle ne supporterait pas d’attendre que Nikki devine tout par elle-même. Elle finit par lâcher les mains de sa colocataire, et reprit son exploration du corps de Nikki, alors que ses lèvres s'attardaient à la base de son cou, y laissant la preuve de leurs ébats.
Alors qu'elle laissait échapper un gémissement bien plus forts que les précédents, elle approcha ses lèvres de celles de Nikki, les effleurant à peine, alors qu'elle plantait son regard dans celui de la brune, avant de murmurer d'une voix tellement rauque qu'elle la reconnut à peine « Nikki, c'est le moment de tenir ta promesse. » Sa phrase relevait bien plus de la supplique que d'un ordre, elle en était clairement consciente. Mais à présent, elle était tout bonnement incapable d'attendre ou de faire mine d'être maitresse de la situation. Elle se savait totalement à la merci de son amante, et elle n'attendait plus que cette dernière ne prenne à nouveau la main et la fasse totalement sienne.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mar 27 Déc - 23:55



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Elle se retrouva sous Elsa sans même comprendre ce qu'il se passait. Une petite exclamation lui échappant, Nikki perdit le contrôle sous le toucher tendancieux d'Elsa et leurs positions se retrouvèrent inversées. Habituellement, et avec qui que ce soit d'autres, la jeune femme aurait rechigné, appréciant peu l'idée d'être celle qui ne dominait pas dans le couple. Mais elle n'était pas avec n'importe qui. Et le regard que lui lança Elsa suffit à la convaincre de se laisser faire, un sourire ornant son visage alors qu'elle se débarrassait de ce jean retord qui la dérangeait tant quelques secondes plus tôt, ne pouvant se contenter de l'ouverture autorisée par sa colocataire. Ses mains se calèrent rapidement sur les hanches de la demoiselle tandis qu'elle s'arquait sur les assauts de son amante. Putain que c'était bon. Des gémissements lui échappaient, se faisant de plus en plus bruyants à mesure qu'Elsa explorait le corps de la Ren. Son amante se saisit des mains de Nikki, qui lâcha un petit hoquet de surprise alors qu'elle la guidait. Le geste amusa Nikki, qui se demandait bien depuis quand on osait la guider, mais elle ne réagit pas, préférant croiser le regard brûlant de désir d'Elsa, à mesure qu'elle plaçait ses mains où elle le désirait. Et l'asiatique laissait échapper des nouveaux gémissements, se sentant désirée comme jamais elle ne l'avait été auparavant. Comme si ... depuis le début, Elsa avait refréné ce désir en elle et qu'elle laissait soudainement tout éclater, pour le plus grand bonheur de Nikki qui se mordait la lèvre, alors qu'elle répondait aux envies de sa partenaire."Laisse moi faire..." murmura-t-elle au creux de l'oreille d'Elsa, qui finit par lui lâcher les mains. Même sous elle, Nikki caressait la peau d'Elsa, jouissant de cette proximité qu'elle n'aurait pu espérer il y avait encore quelques minutes. Une de ses mains passa bientôt dans les cheveux de la brune, l'autre détaillant son corps avec dextérité, collant sa colocataire sur elle pour bientôt retrouver ses lèvres et les mordiller à nouveau.

Et puis... la supplication d'Elsa. La demande qui la fit d'abord écarquiller les yeux, avant de la faire sourire, de ce sempiternel sourire qu'elle ne réservait qu'à Elsa lorsqu'elle la voulait dans son lit. Sans mot dire, elle se redressa brutalement et eut tôt fait de retourner la brune sous sa précédente position, la plaquant à nouveau contre la table. Ses deux mains se lièrent à celles d'Elsa tandis qu'elle lançait un nouveau baiser fiévreux, répondant par l'affirmative à cette promesse qu'elle se devait de tenir. Finalement, ses deux bras entourèrent le bassin d'Elsa, avant de s'en saisir avec force, son amante s'accrochant à elle tandis que Nikki essayait de l'emmener dans un endroit plus confortable. Alors qu'elle tentait tant bien que mal de la guider, ses lèvres refusant de rompre le contact avec celles de sa partenaire, l'Agent d'Hydra rencontra un mur contre lequel elle plaqua de nouveau son amante. Son envie était telle qu'elle n'arrivait pas à l'emmener dans sa chambre se forçant à s'arrêter alors qu'elle ordonnait doucement à la brune de se maintenir ainsi, une de ses mains retenant les deux poignets d'Elsa au dessus d'elle, l'autre se baladant entre les cuisses de sa colocataire. Ses lèvres mordillèrent le lobe de l'oreille d'Elsa, sa main experte lui arrachant des gémissements alors que le souffle rauque de Nikki leur faisait écho. "Dis-moi... que tu aimes ça ..." La question lui échappait, alors que ses joues rougissaient sous l'effort. Et sans attendre la réponse, sa bouche vint se coller aux lèvres d'Elsa, quémandant un nouveau baiser, jamais lassée de ce contact particulier avec la chasseuse de primes. Elle se mouvait, son bassin rythmant avec celui d'Elsa qu'elle sentait trembler sous ses attentions fiévreuses. Bientôt, elle en vint à descendre, se mettant à genoux alors qu'elle lançait un dernier regard à sa colocataire, prête à tenir sa promesse de A à Z.

Il était difficile de donner une temporalité à cet instant présent. Finalement, Nikki avait eu tôt fait de lancer des assauts répétés sur sa partenaire, ne manquant pas une seule occasion d'explorer son corps magnifique sous toutes les coutures. Encore maintenant, allongée dans le lit, elle l'observait, imprimant cette vision féerique dans son esprit. Elle ne sut exactement combien de temps avait duré ce premier échange intime entre elles avant d'arriver à atteindre la chambre d'Elsa, plus proche du salon que celle de Nikki. Elle l'avait porté une seconde fois, les bras de la brune s'enroulant autour de son cou et ses jambes s'accrochant autour de sa taille, les mains sous les fesses de son amante alors que Nikki réussissait à la déposer, dans une brutalité et douceur mélangées, sur les draps soyeux du lit de sa colocataire. Elle s'était jeté sur elle, continuant de la maintenir sous son propre corps pour la couvrir de baisers, ses prises se raffermissant à certains endroit alors qu'elle faisait Elsa entièrement sienne. Sa langue et son doigté ne cessait de titiller la brune où elle le pouvait, refusant de mettre un terme à leur affaire en cours. Finalement, aussi bien pour se remettre de ses émotions que pour s'autoriser à respirer à nouveau, Nikki roula sur le côté, se calant contre Elsa alors qu'elle levait les yeux au plafond, s'interrompant le temps de quelques instants : "Ma belle, tu te rends compte de cette soirée de malade que tu me fais passer ?" Et elle tournait son regard vers Elsa, exprimant de manière comme toujours abrupte le bonheur qu'elle éprouvait en l'instant présent. Et déjà, elle tendait à nouveau la main, caressant du bout des doigts la joue d'Elsa, prête à se pencher à nouveau vers elle pour goûter encore une fois ses lèvres qu'elle appréciait tant.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mer 28 Déc - 23:15

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa voyait Nikki écarquiller les yeux, d'abord surprise par la demande d'Elsa. En effet, sa demande pouvait paraitre surprenante quand on la connaissait, elle qui était du genre à prendre en permanence le taureau par les cornes et par apprécier le fait de tout contrôler. Mais là... là elle était face à une personnalité toute aussi forte que la sienne, et il fallait bien que l'une des deux laisse les commandes à l'autre. Et pour le moment, elle prenait beaucoup trop son pied comme ça pour vouloir essayer en menant la danse. Alors elle acceptait sans mal d'être la dominée et non pas la dominante. La surprise céda bien vite au ravissement sur le visage de Nikki, et la belle asiatique retrouva bien vite la place qu'elle occupait au-dessus de son amante, alors que leurs bouches se liaient une fois de plus avec empressement et sauvagerie. Mais Elsa ne put retenir une brève exclamation de surprise alors que Nikki l'attrapait par la taille et qu'elle la soulevait sans la moindre difficultés. Elle entoura aussitôt sa taille de ses jambes alors que ses bras venaient entourer la nuque de la belle asiatique. Nikki essayait tant bien que mal de l'emmener dans sa chambre, bien plus proche que celle de sa colocataire, mais la tâche n'était guère facile puisqu'elle était occupée à prolonger leur furieux baiser, et qu'Elsa ne faisait absolument rien pour l'aider dans sa tentative.
Et la chasseuse de primes poussa un hoquet de surprise et de douleur alors qu'elle se retrouvait plaquée au mur sans la moindre délicatesse. Alors qu'elle ordonnait à son amante de se maintenir en place, Nikki lui attrapa les mains, avant de les maintenir au-dessus de sa tête avec force. Resserrant sa prise autour de la taille de sa colocataire, Elsa ne put retenir un cri de plaisir alors que la main libre de la jeune femme se glissait jusqu'à son bas ventre, et elle se mordit la lèvre jusqu'au sang pour ne pas se mettre à hurler tellement ce qu'elle ressentait pouvait la combler de bonheur. La douce chaleur dans son bas-ventre s'était muée en un brasier dévorant qui menaçait de la consumer à tout instant. Et... sérieusement? Est-ce qu'elle n'était pas consciente de l'effet qu'elle provoquait à Elsa? Est-ce qu'elle était vraiment obligée de poser cette question alors que Nikki l'avait littéralement au creux de la main? Elle aurait bien volontiers lancé une remarque cinglante et pleine de vérité si sa collègue n'avait pas une fois de plus plaqué ses lèvres contre celles d'Elsa, et qu'elles ne partageaient pas une fois de plus un des ces baisers qu'elle appréciait tant et dont elles avaient visiblement le secret. Elle perdait peu à peu pied sous les mains expertes de la sublime asiatique, son bassin se mouvant au même rythme que celui de Nikki dans un ensemble parfait.
Nikki finit par cesser cette délicieuse torture qu'elle infligeait à Elsa, et la chasseuse de primes essaya tant bien que mal de retrouver son souffle et de faire cesser les gémissement qui s'échappaient de sa bouche. Et quand elle vit Nikki commencer à s'agenouiller devant elle, Elsa essaya de tenir le mieux possible sur ses jambes déjà tremblante, tentant vainement de se préparer à ce qui allait suivre et portant une main à sa bouche pour tenter de refréner ses gémissements. Mais les gémissements devinrent bien vite des cris, et les cris des hurlements. Elsa perdait littéralement tout contact avec la réalité, et elle était totalement incapable de se souvenir avec exactitude de ce qui avait suivit. Tout ce dont elle arrivait à se souvenir, c'est qu'elles avaient finit par atteindre sa chambre, et que là encore elle s'était retrouvée à la merci de Nikki, qui ne lui laissait pas un seul instant de répit, multipliant les assauts sur son corps tant avec sa bouche qu'avec ses mains. Elle se souvenait qu'elle s'en était fait mal aux mains à serrer avec force ses draps, alors qu'elle ne se retenait plus pour faire comprendre à tout le voisinage à quel point Nikki lui faisait du bien.
Et finalement, elle put enfin essayer de reprendre contenance alors que son amante roulait sur le côté et se calait contre elle, la tête tournée vers le plafond. Son cœur battait si fort qu'il devait être sur le point de sortir de sa poitrine, et elle tremblait encore de la tête aux pieds à cause de tout ce qu'elle venait de subir. Et... putain elle en voulait encore. Elle était totalement à bout de souffle, n'arrivait plus à réfléchir de manière cohérente et était totalement incapable de tenir debout, et pourtant elle en voulait toujours plus. Serrant Nikki dans ses bras, elle éclata de rire devant la remarque de la belle, avant de l'embrasser. C'était un baiser bien moins sauvage que tous ceux qu'elles avaient pu échanger auparavant, mais il se prolongea au moins tout aussi longtemps « La soirée que je te fais passer? Est-ce que tu as seulement la moindre idée de ce que toi tu me fais? Putain, tu va réussir à me tuer si tu continue comme ça. » Elsa saisit délicatement la main de son amante, avant de l'embrasser tendrement. Puis elle planta son regard dans celui de Nikki, avant de l'embrasser à nouveau « Putain, j'ai juste été trop conne de te repousser tout ce temps. Parce que franchement, vu comment était cette première fois, j'ai hâte d'entamer le second round. » Elle allait vraiment devoir retrouver cette fille que Nikki avait ramenée ce soir pour la remercier, parce que sans elle, les deux colocataires seraient encore en train de se tourner autour. Mais ça devrait attendre, parce qu'Elsa était déjà en train de couvrir Nikki de baisers, descendant de sa bouche jusqu'à sa poitrine, alors qu'une de ses mains se perdait dans ses cheveux et que l'autre descendait lentement jusqu'au bas-ventre de son amante. À son tour de prendre la main, et c'était à présent à Nikki d'être celle qui allait flancher sous ses assauts impitoyables.

•••

Elsa ouvrit les yeux lentement, alors qu'elle émergeait d'un sommeil qui avait été trop bref pour être véritablement réparateur. Non d'un chien, elle avait mal partout. Tout ses muscles étaient endoloris, et le simple fait de bouger était atroce. En plus de ça, elle sentait un poids lui écraser le bras droit. Se tournant dans ce sens, son visage s'orna d'un sourire alors que son regard tombait sur Nikki, encore endormie, à peine couverte par les draps d'Elsa. Dieu ce qu'elle pouvait être belle comme ça. Elsa aurait pu rester comme ça des heures sans se lasser tellement cette vue était à tomber, son amante légèrement éclairée par les quelques rais de lumière qui parvenaient à passer à travers les stores de la chambre d'Elsa. Et alors qu'elle émergeait peu à peu des bras de Morphée, les souvenirs de la nuit qu'elles venaient de passer lui revenaient en mémoire, laissant un sourire s'étirer lentement sur ses lèvres. La nuit avait été particulièrement longue, ou extrêmement courte selon le point de vue. Et franchement... ça avait été divin. Elle n'en revenait toujours pas de ce moment tout simplement indescriptible qu'elles avaient pu vivre, et Elsa n'était clairement pas mécontente d'avoir enfin finit par dire oui aux avances de Nikki. Et si c'était tout le temps comme ça, alors la chasseuse de primes allait s'assurer qu'elles remettraient très bientôt le couvert.
Réussissant à dégager son bras sans réveiller son amante, elle déposa un baiser sur son épaule nue, avant de se lever. Elle attrapa une chemise dans sa penderie avant de l'enfiler, sans prendre la peine d'en fermer les boutons ou même s'enfiler d'autres vêtements pour couvrir sa nudité à peine voilée. Elle l'aurait fait en temps normal pour s'éviter une quelconque remarque de Nikki, mais après la nuit qu'elles venaient de passer, ce qui avait été la normalité jusqu'à hier venait de changer du tout au tout. Traversant le salon en trainant des pieds et en étouffant un bâillement, elle sourit en voyant leurs fringues gisant au tour de la table, mais grimaça en voyant les restes de sa bouteille de bière. Elle essuya ça tant bien que mal avec ce qui avait été autrefois son t-shirt, avant de jeter tessons de bouteille et reste de vêtements à la poubelle. Fouillant dans les placards, elle en sortit deux mugs, avant de mettre en route la cafetière. S'asseyant sur le plan de travail en attendant, elle laissa ses jambes battre dans le vide, le regard rivé sur la porte ouverte de sa chambre. Pour le moment, Nikki dormait encore à poings fermés. Se décidant à faire une petite surprise à sa coloc, elle se leva, avant de fouiller dans les placards et dans le frigo, cherchant de quoi préparer un véritable breakfast anglais. S'activant derrière les fourneaux, s'exécutant d'une main de maitre. Elle n'était pas forcément une grande cuisinière, mais si il y avait bien un truc qu'elle était incapable de rater c'était ça. Sortant deux assiettes d'un placard, elle les posa sur un plateau qu'elle avait dégotté en fouillant un peu. Une fois que tout fut prêt, elle remplit les assiettes en essayant de faire en sorte pour que tout ça ait une jolie tronche au passage, avant de remplir les mugs de café. Elle s'occuperait de nettoyer tout ce bordel tout à l'heure, mais en attendant, elle avait d'autres priorités.
Retournant dans la chambre avec le plateau dans les mains, elle s'arrêta sur le pas de la porter et sourit en voyant Nikki émerger peu à peu à son tour. S'approchant de la jeune femme, elle s'agenouilla à côté d'elle et posa le plateau sur sa table de chevet, avant de repousser une mèche de cheveux qui tombait en travers du visage de la brune « Hey beauté. » Elle embrassa Nikki, et leur baiser s'éternisa peu à peu, jusqu'à ce qu'elle manque de souffle « J'espère que t'as faim, je viens de passer une plombe à la cuisine pour te faire à bouffer. » Bon d'accord, elle n'avait peut-être pas passé tant de temps que ça dans la cuisine, mais elle espérait quand même que Nikki serait touchée par cette attention particulière. Parce qu'il fallait bien l'avouer, ça n'était pas tous les jours qu'elle faisait le petit-déjeuner pour les personnes avec qui elle venait de passer la nuit.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Sam 14 Jan - 18:12



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Elle émergeait tout doucement, son bras se tendant vers la place vide du lit. La fraîcheur du drap à ses côtés inquiéta la Ren, qui se força à ouvrir les yeux en se demandant bien où était passée sa colocataire. Pourtant, elle n'eut pas la force de se lever. Son corps était douloureux, et elle fut assaillie de souvenirs de la nuit passée. Rien qu'à cette pensée, elle esquissa un sourire, sa langue se baladant sur sur ses lèvres. Elle avait passé une soirée et une nuit divine. Sans fin quasiment. Elle n'avait pas beaucoup dormi, mais elle en était bien contente. Son bras passait et repassait sur le drap vide, et elle releva la tête quelques secondes avant de se laisser tomber sur l'oreiller dans un petit soupire. Cela dit, cela ne l'étonnerait pas qu'Elsa ait fuit. Oui, ça ne durait jamais longtemps avec ses conquêtes. Et peut-être qu'Elsa voudrait s'éloigner après ça. Depuis le début qu'elles se cherchaient mutuellement, si ça se trouve, maintenant que c'était tombé, ça allait être lourd à porter. Collègue, colocataire, puis amie. Maintenant amante. Elsa voudrait-elle vraiment être reconnue comme telle vis-à-vis de Nikki ? Et Nikki, désormais en train d'observer le côté vide, que pouvait-elle bien demander de plus ? La jeune femme lâcha un bâillement et s'étira, commençant à rouler sur le côté pour se motiver à bouger.

Quand elle se manifesta. Elsa, un plateau dans les mains, la rejoignit, à ses côtés, et déposa son attirail sur la petite table de nuit. Elle ne la quittait pas des yeux, et c'est naturellement qu'elle penchait la tête vers elle pour lui voler un baiser. Plus délicat, moins agressif et sauvage, le baiser s'éternisa à nouveau et fit frisonner l'asiatique d'envie et de plaisir. Elles rompirent le contact, et Nikki se redressa un peu, son regard alternant entre la belle brune et le plateau posé à ses côtés. Elle écarquilla les yeux, surprise par ce geste inattendu. On venait de faire à manger pour Nikki ? Pour elle ? Elsa avait fait tout ça rien que pour elle ? Elle en était choquée. Elle resta un long moment silencieuse, le visage un peu sérieux, avant de sourire et de s'autoriser à piquer un pancake sur le plateau. "Putain. Si j'avais su qu'il fallait en passer par là pour avoir un petit déjeuner, j'aurais persévéré un peu plus." La Ren lâchait ça sur le ton de la provocation et de la plaisanterie mais elle ne quittait pas des yeux sa colocataire. En réalité, elle n'arrivait pas à réaliser qu'on puisse avoir un geste aussi attentionné envers elle. Elle croqua dans son pancake et ferma les yeux en le savourant. Face au sourire qu'elle savait naissant sur les lèvres d'Elsa, elle fit semblant d'avoir une mine faussement déçue. "Hmm je sais pas ça manque de quelque chos... Hey, je plaisante, c'est super bon, franchement, je serais pas capable de faire ça." Elle la taquinait, et la main qui partait pour la taper amicalement sur le bras se transforma en une caresse. Putain. La Ren aurait pu fondre rien qu'à cause de ce fichu petit déjeuner. Elle n'était tellement pas habituée à ce qu'on se bouge le cul pour elle qu'elle ne savait tout simplement pas dire merci naturellement. Alors son geste s'éternisa un peu, avant de quitter son bras pour désigner la place vide à côté du lit.

Elle tapota à côté d'elle, la froideur des draps la dérangeant. Nikki afficha son sempiternel sourire aguicheur, sa marque de fabrique, qu'elle réservait surtout pour sa colocataire même si elle ne pourrait le reconnaître dans l'immédiat. Elle pencha la tête de côté et goba le reste de son pancake, alors qu'elle parlait en même temps : "Viench... Pas... ravail d'hui." Elle avala ses bouchées et répéta, plus clairement : "Reviens donc dans le lit. On bosse pas aujourd'hui. Moi j'dis qu'on devrait en profiter." Elle eut un petit haussement de sourcils, avant d'afficher un visage à nouveau plus sérieux. Putain, cette nuit avait été inoubliable. Mais maintenant qu'elles étaient là, à se sourire mutuellement, qu'est-ce qu'elles devaient faire ? En parler ? Faire comme si de rien n'était ? Continuer leur routine avec les blagues salaces de Nikki ? C'était flou, c'était une situation inconnu pour la Ren qui se retrouvait décontenancée par une attention un peu trop affectueuse. Plus incertaine, elle affichait des traits concernés, adoucie, moins abrupte et chambreuse qu'à l'accoutumée. "Et ... merci. J'ai pas l'habitude qu'on me fasse des petits déjeuners. Mais c'est une formule qui me plait bien." Elle eut un petit sourire, attendri, timide. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait dire à la base, mais que pouvait-elle bien énoncer d'autres au réveil ?

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Lun 23 Jan - 23:37

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa sourit en voyant la surprise se peindre sur le visage de sa colocataire, qui n'avait clairement pas l'habitude de ce genre de touchantes attentions. Il fallait avouer qu'elle avait clairement l'habitude des soirées sans lendemain, et pour ce qu'elle en savait, quand elle ramenait quelqu'un à l'appart, Elsa la voyait toujours émerger de sa chambre seule. Mais là, pour le coup, elles ne pouvaient pas vraiment faire pareil. Enfin si, Elsa aurait très bien pu opter pour la fuite et passer la journée pour essayer de faire le point, mais elle n'avait pas besoin de faire le point. Elles avaient franchit un cap, mais ça ne changeait pas grand-chose entre elles. Bon d'accord, maintenant Elsa n'allait plus rechigner pour céder aux avances de Nikki, mais à part ça... la brune haussa un sourcil quand Nikki critiqua sa cuisine, mais la belle asiatique s'excusa de sa plaisanterie, avant d'affirmer que c'était très bon, et qu'elle était bien incapable de faire ça « Bah tu sais, c'est loin d'être de la grande cuisine et j'ai rien d'un cordon bleu. Alors ça serait pas étonnant que ça soit imbouffable. » Elle sourit quand Nikki posa sa main sur son bras, avant de la caresser doucement. Frissonnant à ce contact plus que bienvenue, la chasseuse de primes posa sa main sur celle de l'asiatique, avant de la caresser à son tour.
Attrapant une tranche de bacon sur une des assiettes, elle l'avala d'une traite, avant de se lécher les doigts en regardant son amie dans les yeux. Nikki l'invita à la rejoindre dans le lit, avant de lui rappeler qu'elles ne bossaient pas aujourd'hui et qu'elle pouvaient donc passer la journée en profiter « En profiter hein? Ben pour le moment tu va profiter de cette assiette ou ça va barder pour toi. » Mais bon, il fallait avouer que l'idée de passer la journée au lit avec Nikki était plus que plaisante. Passer la journée avec elle, dans ses bras, à ne rien faire que profiter d'une splendide asiatique avec qui elle prenait un pied d'enfer. Oh que oui, c'était clairement plus que tentant. Parce qu'avec la nuit qu'elles avaient passées, Elsa avait plus qu'envie de remettre le couvert « Tu sais, j'ai pas trop l'habitude de faire à bouffer aux personnes avec qui je fais des galipettes. Disons que c'est... ma façon de te remercier pour la nuit de rêve qu'on vient de passer. Et peut-être aussi te soudoyer pour qu'on recommence. » Elsa se leva, coinça un pancake dans sa bouche, avant de regagner sa place dans son lit, passant par-dessus Nikki et offrant au passage une vue splendide sur son postérieur à son amie-amante. Se calant contre Nikki, elle mordit dans son pancake, avant de soupirer « Et puis tu sais, j'ai pas non plus l'habitude de rester au lit avec la fille avec qui j'ai pu passer la nuit. En général, je suis plus du genre à ramasser mes affaires au petit matin et à m'enfuir comme une voleuse. » Elsa avala le reste de son pancake, avant de sourire. Oui, en général c'était elle qui partait, vu qu'elle ramenait rarement des gens à la maison. Ça ne dérangeait pas un seul instant Nikki de le faire, mais elle... elle avait toujours préféré imposer sa présence chez les autres plutôt que de voir sa coloc saisir une occasion de faire une remarque quelconque sur le fait qu'elle couchait avec d'autres personnes mais pas avec elle. Sauf que maintenant... elles avaient couchés ensemble, et pas qu'un peu. Alors peut-être qu'elle allait ramener plus de gens à la maison, ou peut-être qu'elle allait continuer à faire comme avant. Elle n'en savait trop rien pour le moment, et elle verrait bien ce qu'elle ferait plus tard « Ce qui dans notre cas est un peu débile, vu que je serais bien obligée de revenir ici. Et tu finirais par m'attacher à mon lit avant d'en profiter pour me faire tout un tas de choses coquines vu que tu adore visiblement ça. » Elsa laissa courir ses doigts sur le ventre de Nikki, affichant un sourire alors qu'elle sentait la jeune femme frisonner sous ses caresses. Ne pouvant résister à l'envie d'envoyer une pique à Nikki, elle approcha sa bouche de son oreille, avant de susurrer « Mes menottes sont dans le tiroir du haut juste à côté de toi si jamais ça t'intéresse. » Oh oui, elle jouait clairement avec le feu. Mais Nikki avait passé des semaines et des semaines à la titiller encore et encore jusqu'à ce qu'elle craque, alors Elsa pouvait bien se permettre de lui rendre la politesse maintenant qu'elles étaient deux à jouer à ce jeu-là.
Déposant un baiser sur sa joue, elle tendit le bras pour attraper son assiette et une fourchette, avant de commencer à manger « En tout cas, je sais pas ce que tu compte faire, mais moi pour le moment je bouffe parce que j'ai les crocs. Tu devrais faire pareil avant que ça soit froid, histoire de récupérer un peu la tonne de calories que j'ai pu te faire perdre. » Elle avait lancé ça le plus naturellement du monde, en articulant plus ou moins bien à cause de ce qu'elle pouvait avoir dans la bouche. Franchement, elle ne regrettait pas le moins du monde d'avoir enfin cédé aux avances de Nikki, et le tour que prenait leur relation lui plaisait assez. Au moins, elles n'allaient plus passer la majeure partie de leur temps à s'engueuler pour un oui ou pour un non.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Ven 3 Mar - 21:52



Don't say any single word


Elsa & Nikki
Deux colocs. Deux fortes têtes. Une conquête. Des gémissements un peu bruyants. Et une nana avec un gun qui débarque. Y aurait-il de la jalousie dans l'air ? △
Nikki sourit devant la remarque nonchalante d’Elsa. C’était peut-être pas de la grande cuisine, mais il n’empêche qu’elle ne prenait pas la peine de cuire ne serait qu’un œuf sur le plat, alors franchement, elle n’allait pas se plaindre d’un tel effort. Et pis, elle s’en rendait pas compte la brune, mais l’attention touchait bien plus qu’elle n’aurait voulu l’admettre l’asiatique. C’était étrange ce sentiment que ça lui prodiguait d’ailleurs, entre euphorie et tristesse. Putain, c’était carrément ridicule qu’elle se mette à ressentir quoi que ce soit parce qu’on lui offrait des foutus pancakes sur une assiette. Mais fallait croire qu’y avait un truc qui tournait pas rond chez Nikki. Ceci dit ce n’était pas nouveau, et ce n’était pas avec une coloc comme Elsa que ça allait s’arranger de toute manière. Ouais parce que les deux étaient clairement bien barrées, fallait le dire. Et avec leur nuit passée à gémir dans tous les sens après avoir cherché à se foutre dans le lit de l’autre sans réussir auparavant, ça n’aidait carrément pas à ce qu’elles s’arrangent. Mais bon, ça c’était l’avis de Nikki. Au fond, c’était pas important des masses, parce que son pancake elle l’avait goulument en bouche et elle était bien contente d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent.

Elle ne répondait donc pas et savourait aussi bien le contact du petit déjeuner sur son palet que la main d’Elsa sur la sienne. Putain, que c’était bon. Aussi bien le pancake qu’Elsa. C’était dingue à quel point une simple caresse arrivait à l’exciter, alors qu’elle était pourtant pas trop en reste de ce côté-là après leurs ébats d’il y avait quelques heures à peine. Un soupir s’échappa de ses lèvres alors qu’elle fermait les yeux pour mieux se délecter de ce court instant. Elle les rouvrit rapidement quand elle sentit que la chasseuse de prime la rejoignait au lit et ne put s’empêcher de sourire alors qu’elle lui désignait le petit-dej. « T’en fais pas pour ça, je suis affamée de toute manière. Et pas qu’un peu… Vraiment affamée si tu vois ce que je veux dire. » Elle appuya sa phrase d’un regard prononcée en penchant la tête vers son amante, faisant mine de vouloir l’embrasser. Prestement, elle se recula alors, se faisant désirer comme à son habitude avec elle, gobant une nouvelle bouchée plutôt que de se saisir des lèvres d’Elsa avec les siennes. Un sourire éclatant plaqué sur son visage, elle se redressait encore un peu tandis que la brune venait se caler contre elle après avoir piqué dans le plateau. Naturellement, elle passa un bras sur ses épaules, non sans avoir maté le postérieur d’Elsa au préalable avant qu’elle ne vienne contre elle, et l’écouta parler tranquillement, se laissant bercer par la douce voix de sa conquête au réveil. Elle haussa cependant les sourcils alors que ses doigts se baladaient en même temps sur l’épaule de la brune : « Bah tu sais, t’aurais pu partir le temps que je vire de ta chambre, revenir et faire comme si de rien n’était. Tu ne serais pas la première à me faire le coup et on aurait pu être assez grandes pour continuer de vivre notre vie sans ramener ça sur le couvert. Mais après bien sûr… ce serait vraiment bête de ne pas recommencer ma belle. » Un frisson alors qu’elle sent son ventre réagir au toucher d’Elsa. Ses abdos se contractent tandis que son amante en profite pour lui susurrer des belles propositions à l’oreille, et elle se mord la lèvre avec force pour ne pas envoyer valdinguer l’assiette et la prendre à nouveau sur le lit. Putain, elle mourrait d’envie de la faire sienne une nouvelle fois, Elsa la titillant plus que ce qu’elle ne pouvait décemment supporter. Pourtant elle la voyait revenir à ses pancakes, et elle en fut frustrée, de la manière la plus désagréable possible.

L’asiatique déposa son assiette entre leurs jambes et laissa balader sa main sur la cuisse de son amante, d’une lenteur volontaire, sa caresse remontant la cuisse de haut en bas, arrachant des frémissements à son amante. A son tour elle vient se coller à elle, ses lèvres baisant doucement son cou alors qu’elle la sentait mâcher ses bouchées avec difficulté. Elle remonta doucement, sa main suivant le même mouvement au niveau de son entre-jambe alors qu’elle mordilla son oreille, comme Nikki adorait tant le faire. « T’es sûre de vouloir jouer à ça Bloodstone ? Je t’ai jamais dit que j’adorais attacher les gens, c’est mon fantasme ? » Elle sourit alors qu’elle dit ça, ses doigts se faisant plus entrepreneur en-dessous du bassin d’Elsa alors que de son autre main elle lui fait tourner la tête vers elle pour lui voler un baiser plus passionné, plus sauvage que celui du réveil. Sa langue s’attarde en chemin, profitant du goût salé de son amante qui venait seulement d’avaler sa part. Sa respiration se fait plus saccadée alors qu’elle redevient la femme entrepreneuse qu’elle avait toujours été, même si elle était rarement aussi quémandeuse avec ses autres conquêtes. Finalement elle s’écarte brutalement d’Elsa et se lève du lit, lui faisant profiter de la vue de son corps complètement nu alors qu’elle vient farfouiller dans le tiroir cité par la brune quelques minutes auparavant. « Enfin bien sûr, on peut toujours rester au lit à lézarder si tu y tiens. Ou on peut rester au lit tout court, et faire bien d’autres choses, que ce soit avec les pancakes ou avec ça. » Elle en sort alors les menottes et affiche un sourire éclatant, faisant tournoyer l’accessoire dans sa main alors qu’elle plante ses yeux dans ceux d’Elsa, brillant d’une lueur furieusement excitée.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter, Brian & Robbie
412
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [hot] Don't say any single word | ft Nikki   Mer 8 Mar - 23:38

Don't say any single word
ft Nikki Ren
Elsa souriait alors qu'elle dévorait avidement le contenu de son assiette, consciente de l'était dans lequel elle venait de mettre Nikki. Elles se connaissaient depuis quand même un certain temps déjà, et la nuit qu'elles venaient de passer leur avait permit d'en apprendre beaucoup sur l'autre. La chasseuse de primes savait que les avances qu'elle venait de faire à la belle asiatique ne pouvaient pas la laisser de marbre, et qu'elle devait être frustrée au plus haut point. Mais ça la faisait bien rigoler de la faire tourner en bourrique, et de la voir être à ce point aussi faible face à des propositions à ce point osées. Et franchement, elle avait envie que Nikki soit faible, elle avait follement envie qu'elle craque et qu'elle envoie tout paître pour la prendre comme elle savait si bien le faire. Mais elle ne lui ferait pas le plaisir de lui montrer à quel point elle la voulait, alors elle se contentait de continuer à manger et de profiter du petit-déj qu'elle avait cuisiné.
La jeune femme retint sa respiration un bref instant alors que Nikki laissait sa main se balader sur sa cuisse, mais essaya de continuer à faire comme si de rien n'était. Cependant, son corps n'était pas aussi doué qu'elle pour faire semblant, et elle se sentait frémir sous les délicieuses caresses de la belle asiatique. Merde, c'était pas possible que cette fille lui fasse autant d'effet simplement parce qu'elle était en train de caresser sa cuisse. Mais faire semblant devint plus difficile alors que Nikki déposait des baisers dans son cou, et Elsa avait de plus en plus de mal à avaler ses bouchées, alors que l'envie de se jeter sur son amie se faisait de plus en plus prenante. C'était une délicieuse torture qu'elle s'infligeait, et elle manqua d'avaler de travers alors que la belle asiatique augmentait d'un cran le supplice, mordillant son oreille et laissant sa main glissait jusqu'à son intimité, faisant à nouveau naitre une délicieuse chaleur dans son bas-ventre. Bordel de Dieu, cette fille avait vraiment un putain de don pour la mettre dans tous ses états rien qu'avec quelques caresses. Elle se mordit la lèvre alors que Nikki lui soufflait des propositions plus qu'alléchante « Qui a dit que j'allais te laisser m'attacher. » Siffla Elsa avant de pousser un profond soupir de plaisir alors que son amante s'emparait de ses lèvres dans un baiser bien plus passionné que ceux qu'elles avaient pu échanger depuis leur réveil, et qu'elle se faisait toujours plus aventureuse avec sa main. Ne se faisant pas prier pour lui répondre, la chasseuse de primes posa assiette et couverts, avant de s'emparer du visage de Nikki pour l'embrasser avec un désir décuplé. Elle la voulait, dans la seconde qui suivait, elle voulait à nouveau se perdre dans l'étreinte de ses bras jusqu'à ce qu'elle ne soit plus capable de faire quoi que ce soit hormis chercher à retrouver son souffle et à calmer son cœur déchainé.
Mais Elsa poussa un grognement de frustration alors que Nikki s'écartait d'elle et quittait le lit, lui offrant néanmoins la vue de son corps totalement nu comme une bien trop maigre compensation. Les rôles s'inversaient alors que c'était la belle asiatique qui la cherchait à présent, et affichant un sourire carnassier alors que Nikki agitait les menottes comme un enfant qui avait trouvé un nouveau jouet, la brune combla d'un geste expert la distance qui la séparait de son amante, se leva avant d'avancer jusqu'à ce que Nikki se retrouve coincée entre elle et le placard contre lequel elle était à présent collée. Effleurant les lèvres de Nikki avec les siennes, elle se pressa un peu plus contre elle, savourant le contact grisant de la peau de sa colocataire contre la sienne « Tu sais, tu n'es pas la seule à aimer attacher les gens. Et je suis très douée à ce jeu-là. » Et d'un geste vif, elle s'empara des menottes, avant de passer un des bracelets au poignet de Nikki. Plantant son regard dans celui de Nikki, elle l'embrassa avec ardeur, alors qu'avec une lenteur toute calculée, elle passait l'autre bracelet des menottes autour de son propre poignet, se menottant ainsi à son amante. Elle accentua l'intensité du baiser, alors que sa main libre se perdait dans la chevelure de l'asiatique. Elle finirent par se séparer, et Elsa mordilla la lèvre inférieure de la jeune femme alors qu'elle lui montrait son petit stratagème non sans une touche d'espièglerie « Tu voulais qu'on en profite? Alors autant te le dire tout de suite, je ne vais pas t'enlever ça avant ce soir. Tu es à moi toute la journée et crois-moi, je ne vais pas te laisser une seule seconde de répit. » Elsa avait articulé les derniers mots avec une lenteur toute calculée. Elle se recula non sans une pointe de regret, se dirigeant vers l'entrée de sa chambre, obligeant rapidement Nikki à la suivre à cause des menottes qui les liaient « Maintenant, je vais aller prendre une douche, histoire de détendre un peu mes muscles. Et comme c'est de ta faute si j'ai mal partout, tu va venir avec moi. » De toute façon, elle n'avait guère le choix à cause des menottes. Avançant à reculons, elle ne lâchait pas Nikki du regard, alors qu'un sourire radieux naissait peu à peu sur son visage. Cette journée s'annonçait de loin aussi intéressante que la nuit qu'elles avaient pu passer ensemble, et Elsa ne regrettait pas le moins du monde d'avoir débarqué comme une furie dans la chambre de la demoiselle qui lui servait de colocataire. C'était même le genre de choses auxquelles elle risquait de rapidement s'habituer, au point de ne plus pouvoir s'en passer. Et si ça remplaçait un peu les engueulades qu'elles pouvaient s'échanger, alors ça ne pouvait être qu'une bonne chose.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
 
[hot] Don't say any single word | ft Nikki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» texte word en JPG
» [RESOLU] rotation Word
» Vectorisation image créée dans word
» Word Bearers V2 Dispo !!!!
» Un single rider à Rock'nRollerCoaster aux Walt Disney Studio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: