Partagez | 
 

 Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Lun 21 Nov - 16:23

Au secours !
Pourquoi moi encore ?!


Il se faisait tard, les cours étaient déjà terminés pour tout le monde et la majorité des élèves étaient déjà rencontrées à leur domicile ou bien à traîner en ville entre amis. Cependant, certains étudiants avaient décidé de rester un peu pour réviser ou travailler en groupe, hormis une personne, Kamala Khan. La jeune adolescente n'avait pas trop d'amis dans son école, ils n'étaient pas beaucoup, mais pour la musulmane, c'était le principal. Eleanore par exemple, elle était déjà partie et c'était dommage, car la jeune brune aurait aimé l'avoir à ses côtés pour se sentir en sécurité. De toute façon, à l'intérieur même de l'établissement, personne ne venait l'agresser verbalement ou physiquement, mais seulement quelques moqueries ou des regards malsains de la part de beaucoup de monde. Pour la jeune fille, ce n'était pas facile de vivre dans une telle atmosphère, mais grâce au peu d'amis qu'elle avait, Kamala faisait de son mieux pour surmonter sa souffrance.

Souffrance, peine, tristesse, ce sont des émotions que Kamala devait combattre seule ou avec le soutien de ses amis. Or, ce n'était pas facile d'en discuter et elle préférait s'amuser en leur compagnie que de les embêter avec ses soucis. Après, Eleanore n'allait sans doute pas être intéresser, Daisy allait vouloir en savoir ou pire, Mariam aurait été soit à l'école pour leur botter le cul ou elle aurait tout simplement dit de ne pas les écouter et que Kama devrait essayer de s'intégrer avec les gens de son école. En tout cas, cela n'allait pas être facile et la réaction des gens pouvait être surprenante. Kamala pensait en parler avec les amis qu'elle avait, mais bon, elle avait peu confiance en elle pour le faire. Actuellement, elle ne s'embêtait pas trop à y penser. La jeune étudiante était dans la bibliothèque pour travailler sur ses devoirs en mathématiques et en science, une future scientifique en quelque sorte vu la branche qu'elle avait choisie, une seconde S.

Il se faisait tard et la nuit semblait faire son apparition petit à petit, il ne fallait pas qu'elle rentre trop tard non plus. En effet, Kamala avait oublié de vérifier le temps et là, elle risquait de rentrer tard chez elle. Mariam allait sans doute la disputer, surtout que sa grande soeur avait décidé de présenter son petit ami à sa petite soeur. Prenant son sac et rangeant ses affaires, la jeune adolescente allait devoir se dépêcher, car elle vivait assez loin. Sur le chemin de la sortie du lycée, la jeune Khan venait d'envoyer un message à Mariam comme quoi elle aura du retard, car elle avait beaucoup bossé sur ses devoirs. Marchant quelques pas en dehors de l'établissement scolaire, elle se fit couper le chemin par un groupe d'élèves qui avait l'habitude de l'embêter, il y avait trois garçons et deux filles. C'était mauvais signe, la musulmane avait l'habitude de réussir à les contourner, mais là, elle n'avait pas fait attention au trajet. L'un d'eux s'adressa à elle.

« Alors la terroriste, tu sors la nuit pour aller poser une bombe quelque part ? » Dit-elle en ricanant avec ses amis.

« Va te faire voir, j'ai autre chose à faire que d'écouter tes salades, John. » Répondit-elle en baissant un peu les yeux.

« Parles mieux à mon copain, petite traînée ! On va t'empêcher de commettre un crime...J'espère que tu sais courir, mocheté ! » Menaça la copine de John.

Cette phrase ne sentait pas du tout bon, la jeune Kamala se mit à courir très vite en partant sur sa gauche. Le groupe de délinquant se mit à sa poursuite en l'insultant et se moquant d'elle, ils voulaient la voir craquer. Les garçons couraient vite, mais apparemment, ils cherchaient juste à s'amuser à lui faire peur pour le moment. Cependant, la musulmane n'était pas de cet avis et elle cherchait à les semer en prenant des petits passages assez étroits pour les bloquer. Elle faisait de son mieux, guider par la peur, la brunette versait des larmes de peur de se faire taper dessus ou pire, de se faire tuer. Impossible d'utiliser le portable sinon elle devrait ralentir et le groupe la rattraperont à coup sûr. L'adolescente devait trouver un lieu bien animé et rempli de personne, ainsi ils ne pourront pas s'approcher d'elle pour lui faire du mal.

Elle attendait du bruit non loin de sa position, un bar ambiance sans doute, le Jarvis était reconnaissable au loin. Cependant, elle n'avait pas le droit d'y aller à cause de son jeune âge et aussi, du fait que Mariam le lui avait interdit. Malheureusement, elle n'avait pas trop le choix de s'y rendre pour se cacher et appeler sa grande soeur. Kamala passait alors dans la ruelle, mais un violent coup de poing la fit vol dinguer contre une poubelle. Celle-là, elle n'allait pas l'oublier de sitôt, c'est sûr. C'était John, le chef du groupe et le plus costaud d'entre eux, un sportif de l'équipe de foot de St-Magnus. Kamala avait mal à son dos à cause du choc, mais le pire, c'était à sa joue qui était rouge et elle saignait au niveau de sa lèvre. Les filles venaient de chaque côté et lui donnait un coup de pied sur les flancs, Kama avait mal et s'allongea au sol.

« Arrêtez...Je ne vous ai rien fait ! » Dit-elle en sanglotant.

« Dis ça à tes terroristes de parents, si les forces de l'ordre ou cette fameuse Garde Rouge ne font rien contre les potentielles criminels, on s'en chargera pour eux ! » Dit-il en rigolant avec ses amis.

« C'est injuste...J'veux juste être tranquille. »

L'un du groupe s'avance vers John et lui remet alors une batte de baseball pour taper sur Kamala. La jeune adolescente se recroqueville sur elle-même et prie pour que quelqu'un vienne lui sauver la vie.

« Au secours...»

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Lun 21 Nov - 18:01


Une Journée en Enfer
AVEC KAMALA KHAN

Toujours le même bar. Elle aimait se poser-là. Une sucette dans la bouche, un verre de whisky à la main, elle souriait. Son esprit vagabondait au même titre que ses jambes s'étendaient sur la chaise vide en face d'elle. Le décor était assez basique, assez rustre. Tout était en bois, avec une musique de lourdeau qui ambiançait la salle et le barman qui faisait sa tête des mauvais jours. En bref, c'était le quotidien de Nikki, qui se rendait souvent ici après le travail. Oh elle pourrait traîner dans son quartier, mais Elsa lui avait fait connaître cet endroit un soir de beuverie intense et elle s'y plaisait. Cela lui permettait de trouver des partenaires d'un soir sans prise de tête. Mais il était certain que cet endroit n'était pas recommandable pour tout le monde.

Nikki eut un hochement de tête en guise de salut à Ish, un habitué du coin. Il n'était pas encore trop tard, alors l'ambiance ce n'était pas pour maintenant. Néanmoins, on pouvait facilement reconnaître l'arrivée des consommateurs du soir, habitués à se prendre une pinte après le boulot et en prévision de la soirée à venir. D'ailleurs, un étranger s'intégra dans son champ de vision et fit mine de s'asseoir sur la chaise sur laquelle reposaient ses pieds chaussés de bottines. Nikki haussa un sourcil interrogateur face au brun à la mèche rebelle qui cherchait de toute évidence à faire son coup.

" On se connaît ? "
" Oh, s'il te plait, fais pas ta nana comme ça avec moi. Je voulais juste faire un peu connaissance avec toi... "

L'homme baissa ostensiblement son regard et prolongea son observation le long du corps étendu de Nikki. Celle-ci eut un geste de la main agacé avant de dégager ses pieds de la chaise et de la faire tomber par terre. Sous le regard surpris de l'homme, l'agent d'Hydra se leva, son verre toujours à la main et se mit à la hauteur du mec, le regard dur, le torse bombé, le menton haut :

" Cherche même pas. J'suis pas d'humeur ce soir. "

L'homme eut un mouvement de recul avant de sourire bêtement. Tendant ses bras, il chercha à se saisir du bassin d'Elsa, qui dégagea ses mains d'un coup de coude avant de renverser son verre sur la tronche de l'étranger. Avec un petit couinement, il se recula, lâchant une belle insulte au passage et finit par se diriger vers le comptoir du bar. Nikki souffla bruyamment. Promenant son regard dans la pièce, elle posa son verre avec force sur sa table avant de s'exclamer :  " Quelqu'un d'autre a un problème avec moi ? Non ? Eh bien super. Gardez-moi ma place, j'ai besoin d'air pour évacuer toute cette tension de beaufs. " Les consommateurs ne réagirent pas plus que ça. A force, ils étaient habitués au comportement frondeur de l'asiatique. Seul l'homme qui l'avait dérangé paru vexé mais un geste du barman le retint de dire quoi que ce soit. Finalement, d'un pas souple, Nikki sortit.

L'air frais fit du bien à Nikki, qui caressa doucement ses joues. S'éloignant un peu de l'entrée du bar qui n'allait pas tarder à lancer sa soirée du jour, elle ferma les yeux en croisant les bras pour savourer cet instant de paix. Qui ne dura pas longtemps. Son ouïe fut titillée par des voix indistinctes, provenant de toute évidence d'un groupe de plusieurs personnes. Se rapprochant discrètement de la ruelle menant au bar, Nikki se colla au mur et ne put résister à sa curiosité qui n'était un secret pour aucun agent d'Hydra. En fronçant les sourcils, elle comprit qu'une baston était en train d'avoir lieu. Se manifestant directement dans l'entrée même de la ruelle, la jeune femme aperçut une silhouette à terre, entourée de plusieurs personnes, trop occupées à s'acharner sur leur victime pour la remarquer. Nikki lâcha un soupir. Non, c'était sa soirée de repos. Pas question. Un cri de douleur capta son attention à nouveau et elle leva les yeux au ciel. "Et merde."

Malgré son activité, Nikki n'était pas si insensible que ça. Utilisant son entraînement d'Hydra, Nikki s'avança silencieusement derrière la petite troupe, à pas souples et agiles. Un homme haussa le ton et une arme apparue dans la nuit. Un bras se leva, muni d'une batte, et s'apprêtait à s'abaisser sur le corps de ce qu'il semblait être une adolescente. Et... Bam. Un bruit sourd. La batte atterrit dans la main de Nikki qui ne sourcilla pas en réceptionnant le coup. " Sérieusement ? 5 contre un ? Vous avez pas honte ? " Baissant son regard, elle s'adressa à l'inconnue à terre qui se protégeait le corps de ses bras : " Et bah alors, on m'invite même pas à la fête ? " Relevant la tête, Nikki sourit de toutes ses dents au garçon qui ne lâchait pas sa batte, avant de la dégager d'un coup de poignet aisé. L'ado eut une moue surprise, et laissa échapper un cri de frustration avant de vouloir porter son poing contre elle. Nikki l'esquiva sans difficulté et porta le plat de sa main à la gorge de l'ado, qui manqua de s'étrangler.

Tandis qu'il étouffait dans un coin, un autre mec voulut se jeter sur elle dans un grognement de boeuf assez peu discret. Souriant encore plus, Nikki s'appuya sur le mur de la ruelle pour sauter par-dessus lui. Se manifestant derrière son dos, elle se saisit de son bras qu'elle tordit en arrière et donna un coup de coude, arrachant un craquement à son membre et un cri de douleur à l'inconnu. Le dernier des garçons  récupéra la batte pour la frapper, mais Nikki usa de sa victime comme bouclier. Elle poussa cette dernière nonchalamment sur le sol, assommée par le coup de batte, et donna un coup de pied dans la main de ce type sans cervelle. Assurant sa prise, l'agent d'Hydra la joua tout en finesse et délivra un ultime coup de pieds dans les burnes de l'adolescent qui tomba à genoux. Elle en profita pour se saisir du couvercle en métal d'une des poubelles trainant dans la ruelle et abattit son arme improvisée sur le gamin. Après cette scène, Nikki revint vers la sorte de caïd qu'elle avait maîtrisé, qui semblait toujours s'étouffer. " Sérieux, t'es pire qu'une mauviette. Tu devrais avoir fini de tousser à ce stade. " Elle ne prit pas la peine d'ajouter qu'il semblait être en train de pisser dans son froc, préférant se contenter de lui donner un coup dans la tronche pour le mettre définitivement KO.

Faisant face aux demoiselles restantes du groupe, l'agent d'Hydra fit mine de faire craquer les jointures de ses poings en s'approchant vers elles. Ce fut suffisant. Les deux gamines détalèrent sans demander leur reste, laissant apparaître un sourire fier sur le visage de Nikki. La jeune femme se tourna vers leur pauvre victime et s'abaissa sur l'adolescente martyrisée qui osait enfin baisser les bras pour ne plus avoir à se protéger. Se mettant à genoux, à son niveau, Nikki tendit une main et regarda la jeune fille aux origines étrangères, lui soufflant d'une voix plus douce et plus chaleureuse :

" C'est fini maintenant. Tu n'as plus rien à craindre de ces crétins. "

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Mar 22 Nov - 19:25

Ma sauveuse !
Une championne d'arts martiaux !


Pathétique, faible et impuissante, Kamala se détestait d'être ainsi alors qu'elle voulait ressembler à Carol Danvers. Comment devenir forte et courageuse ? La jeune adolescente ne se sentait pas capable de le faire, elle avait un manque de confiance assez fou en sa propre personne, c'est pour cela que ça la bloquait. En cette soirée, la musulmane se faisait agresser par un groupe d'adolescent typique délinquant qui lui faisait du mal. Pour cela, elle leur n'avait rien demandé ni rien faire, elle se demandait pourquoi certains la détestaient à ce point. Kama est une fille si gentille, croquant la vie à pleine dent et elle ne s'apitoyait pas sur son sort en cassant l'atmosphère d'une conversation ou d'un groupe avec ses soucis. Cependant, il y en avait encore qui trouvait le moyen de lui trouver des défauts au point de lui faire du mal, pire, la tuer.

Allonger, recroqueviller sur elle-même, Kamala voulait qu'ils terminent ce qu'ils devaient faire rapidement afin qu'elle puisse retourner chez elle. Évidemment, l'étudiante savait très bien qu'elle n'allait pas retourner chez elle en bon état, mais au moins, ils se seraient défoulé sur elle. Or, la jeune fille lâcha un mot, un appel à l'aide pour qu'on vienne la secourir. C'est alors qu'une personne intervient pour lui porter secours et mettre une sacrée raclée à ses brutes sans coeur. Kamala était surpris et n'osait pas répondre à la question de la femme, mais affichait plutôt un petit sourire. Et là, le massacre commençait et John a été la première victime avant que ses potes masculins ne soient les suivants sur la liste. La petite Khan baissait alors les bras en sentant qu'elle n'avait plus à se protéger de qui ce soit et elle admirait l'affrontement.

Ils étaient tous au sol et les deux filles du groupe avaient pris la fuite comme des lâches en ayant plus leur gorille pour les protéger. À elle seule, la femme avait vaincu les trois garçons et sans même avoir reçu une quelconque blessure. Elle était impressionnante et il existait combien de personne avec un tel don au corps-à-corps ? C'était une bonne question et honnêtement, Kama aimerait savoir se battre aussi bien afin de ne plus être celle qu'on vient secourir. Cependant, la musulmane ne se sentait pas capable d'y arriver et d'échouer en cas d'entraînements. Pour le moment, la belle Khan devait tout simplement remercier sa sauveuse et se faire soigner de ses bobos, car elle avait tout de même mal. La femme lui avait tendu sa main et Kamala n'avait pas hésité à l'attraper pour se relever avec son aide. En effet, l'étudiante avait du mal à se relever toute seule, elle avait mal partout surtout à ses cotes et à sa joue droite.

La regardant avec ses yeux rouge et des larmes, Kamala ne pouvait s'empêcher d'enlacer sa sauveuse et ainsi de pleurer contre elle. « Merci !!! Je vous remercie d'être venue me sauver...Je vous serai éternellement reconnaissante pour ce que vous avez fais pour moi !! »

Comme d'habitude, elle n'avait aucune gêne pour enlacer quelqu'un sans le prévenir même si c'était une inconnue. Or ce n'était pas n'importe quelle personne, c'était son héroïne, sa sauveuse face à ses délinquants. Sans elle, Kamala n'aurait plus été la même qu'avant et là, cela aurait été difficile de jouer à la fille qui croque la vie à pleine dent. Oh que non, ces types étaient tout de même prêts à la battre avec une batte de baseball quand même. Défiguré, paralysie ou autre chose selon le degré de violence qu'elle aurait reçu si la femme ne serait pas intervenu dans cette ruelle. À présent, elle devait tout de même se calmer. Fini de pleurer, car maintenant, elle ne craignait plus rien en ayant son garde du corps, une belle asiatique ninja. La petite brune sèche alors ses larmes et fit un petit sourire en ayant tout de même mal à sa mâchoire et ayant du sang de sa lèvre inférieure jusqu'à son menton.

Elle sortit son portable, mais il a été cassé durant sa chute contre la poubelle. « Oh non...je ne pourrai pas appeler ma soeur...» Elle soupire et lève son regard vers la femme. « Je m'appelle Kamala Khan, enchantée de faire ta connaissance, euh...madame la ninja sauveuse ! Ouîlle...j'ai mal partout...» Dit-elle en grimaçant de douleur en se touchant un peu partout où elle avait mal.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Sam 17 Déc - 18:21


Une Journée en Enfer
AVEC KAMALA KHAN

La jeune adolescente, la personne qui avait été agressée, vint soudainement se coller à Nikki qui se figea. Elle n'était pas habituée à de telles démonstrations d'affection. Encore moins venant d'une jeune fille qu'elle croisait un peu par hasard en pleine rue,  contexte de bagarre ou non. Gênée, un peu mal à l'aise, l'agent d'Hydra perdait légèrement de sa force naturelle en se tenant ainsi, quelque peu crispée. Finalement, elle s'autorisa à passer une main dans le dos de la demoiselle, tapotant doucement celui-ci, un sourit un peu contrit au visage. La brunette pleurait, quoi que complimentant sa sauveuse, se tournant bientôt vers elle pour entamer la conversation. Nikki eut une moue presque attendrie, habituellement réservée à sa soeur qui avait le don de la mettre dans tous ses états, et se dégagea légèrement de l'étreinte imposée. " L'éternité, c'est long tu sais. Mais ravie d'avoir pu t'aider. "

Comme à son habitude, elle était toujours un peu bourrue dans sa façon de parler, quand elle ne crânait pas en dézinguant ses ennemis. Elle observa le visage tuméfié de la jeune fille qui se présenta sous le nom de Kamala et se pinça les lèvres. Elle hésita, quelques instants, juste le temps de quelques secondes, mais en voyant sa détresse vis-à-vis de son téléphone puis son enthousiasme pour la remercier, un sourire lui échappa. Nikki commença à tracer son chemin hors de la ruelle, se tournant de profil pour faire signe à l'intéressée de la suivre. Après un tel événement, pas question que la Ren la laisse comme ça. La jeune fille venait certainement de traverser une épreuve qui pourrait en traumatiser plus d'un, et Nikki se faisait un devoir de la requinquer. " Kamala hein ? Moi c'est Nikki. Suis-moi, j'vais t'emmener boire un verre et on va soigner tout ça. "

Bon, Nikki n'avait pas l'idée du siècle d'emmener la jeune fille consommer quelque chose. Vraiment c'était pas l'endroit idéal pour amener une gamine boire un coca ou une quelconque boisson. Mais les habitués du coin viendraient encore moins l'embêter en la voyant aux côtés de Nikki, qui était connue pour son humeur massacrante. Si elle voulait se faire quelqu'un, elle posait pas de questions. Mais dès le départ, la brune s'était affichée comme assez fermée et morose. Mais maintenant qu'elle avait pu taper du poing, elle se sentait mieux. Franchissant à nouveau l'entrée du bar aux côtés de Kamala qui ne la quittait pas, elle fit un signe de tête au barman et s'approcha du comptoir, prête à commander." Comme d'habitude pour moi. " Elle se tourna vers Kamala, jugeant son état d'un rapide coup d'oeil, avant de faire face au barman, un petit sourire en coin. " Quelque chose de suffisamment fort pour remettre la demoiselle de ses émotions. Ah, et des compresses et quoi désinfecter tout ça, tu as au passage ? " Le barman, qui ne la connaissait que trop bien, eut tôt fait d'hocher la tête.

En attendant qu'on vienne leur apporter leurs boissons, Nikki prit Kamala par la main et l'emmena s'asseoir à la table à laquelle elle se trouva quelques minutes plus tôt encore. Elle la fit s'asseoir en face d'elle, et patienta le temps que le serveur apporte ce qu'elle avait demandé. Un rictus aux lèvres, elle enjoignit Kamala à gouter la boisson, se doutant bien que c'était loin d'être une "soft drink" avant de déchirer de ses dents l'emballage d'une compresse. Le Jarvis était habitué aux bagarres, forcément les propriétaires avaient fini par se fournir en premiers soins. Elle débouchonna une mini bouteille d'alcool donnée par le barman en guise de désinfectant, et en appliqua sur la compresse. Elle tendit alors la main pour appliquer la compresse sur les blessures de Kamala au visage, lui arrachant une grimace. " Désolée, c'est pas agréable, mais c'est mieux que de laisser ça comme ça et de ressembler à rien le lendemain. " La gamine ne devait sûrement pas être habituée au ton très brutal de Nikki, aussi elle espérait ne pas la choquer par sa manière d'être. Elle reprit la parole, finissant de la soigner, désignant la boisson qu'elle avait commandé pour elle : " Bois ça? Tu verras, ça va te faire pousser des ailes. "

Puis, se reculant contre sa chaise, l'agent d'Hydra croisa les bras, fronçant les sourcils, plus sérieuse : " Alors dis-moi.. c'est quoi cette embrouille qu'il y a eu ? Pourquoi ces crétins en avaient après toi ? " Nikki ne lui avait pas encore proposé de lui prêter son téléphone pour appeler sa soeur. Elle avait envie d'en savoir plus sur cette adolescente en difficulté qui lui semblait pourtant tout sauf détestable.

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Lun 26 Déc - 15:17

Le Jarvis !
Euh...Je suis qu'une adolescente !


Se faire insulter, Kamala pouvait endurer cela soit sans rien dire ou en ripostant verbalement. Les propos, cela pouvait la faire mal par moments et la jeune adolescente en souffrait dans son coin sans rien montrer à ses opposants. Ceci dit, quand il est question de violence physique, la jeune brune préférait fuir et éviter de se faire taper dessus, elle n'était pas douée au combat. Ceci dit, elle était habituée à échapper à ses ravisseurs d'après cours, mais là, elle n'avait pas pu. Dans une ruelle, juste à côté du Jarvis, Kamala croyait qu'elle allait se faire tuer ou perdre l'usage de quelque chose en elle. Heureusement, une femme est apparu et elle lui a sauvé la vie en mettant une raclée à ses délinquants. Comment la remercier ? Un câlin et un merci devraient suffire, mais Kama voulait faire plus que cela. En tout cas, elle trouvera tôt ou tard comment la remercier, la jeune musulmane avait une dette envers cette ninja. L'éternité, c'était long, mais une dette, c'est une dette. Sans elle, Kamala ne serait sans doute plus là ni même la même qu'avant.

Kamala était tout de même bien élevé surtout par sa soeur ceci dit, du coup, elle se présenta à sa sauveuse. Malheureusement, elle avait remarqué que son téléphone était cassé à cause de ses types. Du coup, elle allait avoir du mal à appeler Mariam pour lui dire qu'elle sera en retard et qu'elle ne devrait pas s'en faire. La connaissant, elle paniquera si elle ne voit pas sa petite soeur rentrait. Il fallait espérer qu'elle travaille tard ou qu'elle ait un repas galant avec son petit ami. En tout cas, la femme s'appelait Nikki, elle s'adressait de manière un peu bourrue, mais Kamala l'appréciait quand même. De plus, elle avait réussi à la faire sourire grâce à sa joie d'être secouru. L'adulte faisait signe à la jeune Khan de la suivre, à présent, direction à l'intérieur du Jarvis pour boire un verre et soigner les blessures de l'étudiante. Disons que la musulmane était un peu gênée de rentrer à l'intérieur, car sa grande soeur le lui avait interdit et qu'elle était trop jeune pour ce genre d'endroit. Mais soit, elle allait pouvoir se faire soigner et tenter d'oublier ces soucis.

« Je vous suis, Nikki. » Dit-elle d'une voix peu rassurée.

C'était bien la première fois que Kamala entrait dans ce bâtiment, il n'y a que des adultes. Ceci dit, ce n'était pas surprenant, mais soit, elle était un peu timide en restant proche de Nikki. Elle remarquait que tout le monde n'osait pas s'approcher de la femme et d'elle, ni même venir faire une réflexion sur le fait qu'une gosse n'avait rien à faire en ces lieux. Kamala se sentait vraiment en sécurité à ses côtés et peut-être que la ninja avait une sacrée réputation pour qu'on ne vienne pas l'embêter, peut-être. Après tout, la jeune Khan n'en savait rien et elle ne voulait pas en savoir plus pour le moment. Devant un bar, Nikki discutait avec un homme, le barman sans doute, mais l'étudiante ne faisait pas trop attention à la conversation. En effet, elle était trop préoccupée à regarder autour d'elle ainsi que certaines personnes plutôt jolies à regarder. C'était vraiment bien animé ici.

Soudain, Nikki prit la main de Kamala, chose qui l'a surpris sur le coup, mais rassurer que c'était sa nouvelle amie. Le duo féminin était parti s'asseoir à une table, face à face, l'étudiante se sentait un peu timide encore. En même temps, la femme était très belle et elle avait un caractère assez ferme, montrant qu'elle n'était pas à prendre à la légère. Le serveur s'approcha d'eux, il déposa des boissons et de quoi soigner quelqu'un. Il n'y avait pas de coca ni de jus de fruit ou de l'eau, mais bien de l'alcool. Disons que l'alcool et un mineur dans un lieu public, ce n'était pas trop légal. Nikki encourageait Kama à boire la boisson alcoolisant, peut-être un moyen de l'aider à sentir moins la douleur. N'empêche, elle attendait que la femme la soignât un peu pour le faire. Compresse plus alcool dessus et application sur les blessures. Ça douillait pour Kamala qui avait les larmes aux yeux. En plus, le ton de Nikki était un peu rude, difficile de lui dire non et de pleurer comme une madeleine à nouveau. Sois forte et tais-toi, Kamala.

« Ça pique fort ! La prochaine fois, je mettrai des protections pour éviter d'être blessé...» Dit-elle d'un ton taquin.

Il était temps de boire et Nikki lui conseillait de boire le verre qu'elle lui avait commandé. À ce qu'il paraît ça faisait pousser des ailes et ça lui ferait du bien par rapport à ses blessures. À vrai dire, Kamala n'avait jamais bu d'alcool de sa vie, mais il fallait bien une première fois à tout. Au pire, il n'y avait que ça et difficile de refuser un verre de la part de sa sauveuse. Un hochement de tête et un petit sourire avant de goûter à la boisson alcoolisée. Une gorgée d'avaler et une petite grimace se faisait apercevoir sur le visage de la musulmane, c'était fort comme boisson. Rien que là, elle commençait à avoir chaud. Soudain, la femme posait des questions à la jeune étudiante pour savoir pourquoi ces jeunes lui voulaient du mal. Disons que ce n'était pas un sujet qu'elle aimait parler, mais soit, Kikki avait le droit de le savoir.

« C'est à cause de mon passé enfin celui de mes parents...Il y a cinq ans, ils ont été arrêté par la Garde Rouge et le SHIELD pour actes de terrorisme, je n'avais que onze ans et...disons que j'ai dû mal à me rappeler de certaines choses. Cela s'est malheureusement ébruiter et les gens m'excluent etc...» Elle soupire. « Les jeunes de mon école s'en prennent à moi à cause de cela et disons que je n'ai pas beaucoup d'ami que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de mon école. Je ne suis pas douée pour me battre, du coup, je fuis jusqu'à chez moi pour éviter d'être comme ça, plein de blessure. »

La jeune Khan continuait alors de boire sa boisson, Nikki lui avait payé alors autant le boire totalement. N'étant pas habitué à l'alcool, il était sûr que Kamala allait rapidement être ivre et délirer pour le moment, elle semblait tenir un peu le coup, mais elle retira sa veste un peu sale. La brunette avait un peu chaud à cause de l'alcool et elle se mettait un peu à l'aise. Elle regarda alors sa sauveuse et lui adresse un petit sourire.

« Mais grâce à toi, Kikki. J'ai la vie sauve et je remarque que je ne me sens pas trop seule. Rare sont ceux qui viennent à mon aide pour me défendre. Cela dit, je suis faible et peu intéressante...Personne ne s'intéresse vraiment à moi à part deux-trois personnes qui vivent assez loin...Je finirai vieille fille avec cinquante chats s'appelant tous Kikki ! » Dit-elle avec un petit mou déprimant. Elle la regarde dans les yeux avec un air accussateur avant de reprendre la parole en lui montrant la boisson. « Tu réalises que je suis mineur et que tu me fais boire de l'alcool, Kikki la ninja ? » Et elle finit en rigolant. Impossible d'être sérieuse plus de cinq minutes.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Nikki RenMutant
avatar

Pitch Black
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle possède des ailes de 5 mètres et entièrement noires.
Elles lui permettent de voler, pendant plusieurs heures sans fatigue.
Elle peut également supporter un poids qui varie entre 50 et 70 kg.

Skye & Aelys & Erica & Alice & Santana & Gwen
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Sam 14 Jan - 17:01


Une Journée en Enfer
AVEC KAMALA KHAN

Nikki se figea. Elle avait encore sa compresse à la main, elle était encore penchée vers la jeune fille pour soigner ses plaies alors que le verre était tenu fébrilement en main. Et puis la Ren avait posé ses questions, et maintenant en réponse elle avait droit à des noms qu'elle ne reconnaissait que trop bien. Elle se recula un peu, presque brutalement, et reposa la compresse usée dans son emballage, qu'elle laissa sur un coin de la table. Elle s'adossa contre sa chaise et jeta d'une voix un peu bourrue : " Voilà, ça fera l'affaire jusqu'à ce que tu rentres chez toi. " Elle était un peu plus sèche, les noms d'Hydra, de Garde Rouge et de SHIELD sonnant encore désagréablement dans ses oreilles. Bordel, en voilà une sacré histoire. Et le pire dans tout ça, c'est que la gamine semblait pas se rendre compte qu'elle racontait ça un peu trop facilement. Et si elle tombait sur les mauvaises personnes, hein ? Après tout, Nikki elle-même était d'Hydra. Et maintenant, elle était surtout mal-à-l'aise d'en savoir autant sur la jeune Kamala. Kamala Khan hein ... ? Il faudrait qu'elle se renseigne un peu plus sur le sujet. " Dure histoire.. " se contenta t-elle de commenter, incapable de porter un jugement objectif pour le coup.

Elle tapa du poing sur la table, préférant s'en prendre à ces crétins d'adolescents qui avait agressé Kamala. Nikki était pas du genre à être émotive, mais putain, les enfances ratées, elle connaissait. Et ça la rendait dingue de voir la réaction des autres vis-à-vis du passif de la famille Khan ? Et peut-être bien, qu'au fond, ça la concernait. Après tout, comment réagirait April en apprenant pour elle et son appartenance à Hydra ? Elle eut une petite moue, et commença à consommer son verre à son tour, son regard détaillant son interlocutrice. Un soupir lui échappa, et elle serra un peu les poings. " Tu peux pas rester comme ça ! " Nikki était outrée. Sa soeur elle-même n'avait jamais été sociale, et en tant qu'aînée, elle avait tout fait pour elle. Elle aurait été harcelée, elle aurait cassé la gueule de tous ses assaillants. Et entendre Kamala parler de son calvaire, et de dire qu'elle s'en contentait, ça lui fichait un coup. Elle s'approcha d'elle, ses deux coudes sur la table, son regard noir croisant celui de la jeune femme : " C'est injuste ce qu'ils te font. Tu peux pas continuer comme ça. Faut qu'on t'apprenne à te défendre. " Elle se tut et repartit en arrière, réfléchissant. Etait-ce vraiment le bon plan de se lier avec une jeune fille au passif de terrorisme ? Non, certainement pas. Nikki n'ajoutait rien, concentrée dans ses réflexions. Sa soirée avait été galvanisée, mais aussitôt, elle s'était rendue compte qu'elle ne serait jamais en paix, en paix avec elle-même. Pas quand on était d'Hydra.

Elle en était là, presque morose, quand elle recracha brutalement sa gorgée. Pardon ? Elle avait bien entendu ? Kikki ? L'agent lui fit les gros yeux, essayant de se convaincre qu'elle avait mal entendu. Mais quand Kamala réitéra le surnom, elle eut un air choqué, l'air confus. Mettant ça sur le dos de l'alcool, elle leva les yeux au ciel et fit un signe au barman pour qu'il prenne une nouvelle commande. Attendant qu'il vienne vers elles, la Ren écouta Kamala avec un petit sourire amusé. Elle préférait ça. Il ne valait mieux pas qu'elle s'intéresse trop au sujet d'Hydra. Elle creuserait de son côté. Il était tard, la gamine avait failli être agressée, et Nikki n'en était pas à son premier verre. Ce n'était pas le bon contexte pour se lancer dans une affaire liée à l'organisation terroriste pour laquelle elle bossait. Et c'était pas non plus le moment de se faire repérer par une gamine aux joues rougies par l'alcool. Alors elle se concentrait sur ses paroles plus légères. " Hey ! Pas question que tu aies 50 chats qui s'appellent Kikki ! Et d'abord, moi c'est Nikki ! " Elle eut une petite grimace, à mi-chemin entre l'exaspération et l'amusement. Mais il était difficile d'en vouloir à la jeune femme, alors elle haussa rapidement les épaules, finissant par la même occasion son verre. " Personne n'est inintéressant voyons. Faut pas te dire ça. Regarde, rien que d'être ici avec moi, c'est une aventure de fou ! " Elle éclata de rire, secouant ses cheveux en un geste charismatique. Le barman apparu quelques secondes après à leur table, et l'Agent d'Hydra lui décrocha son plus beau sourire. Elle pencha la tête vers Kamala, et demanda : " Je commande, je t'oblige pas à boire. D'ailleurs, tu veux quelque chose pendant que notre ami est là ? " Elle leva la tête vers l'homme qui attendait tranquillement la commande. Pas besoin de préciser, elle reprendrait exactement la même chose. C'était Nikki Ren, fallait pas oublier comment elle pouvait être quand elle sortait.


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]   Lun 30 Jan - 16:26

Amusons-nous !
C'est la fête !

Assise à une table avec Nikki, Kamala pouvait souffler et oublier son stresse ainsi que sa peur à cause de ses délinquants. Cependant, elle ne savait pas si cela allait continuer malgré l'intervention de sa sauveuse, mais peu importe. En effet, en cette soirée, la jeune fille allait oublier tout ceci et essayer de penser à autre chose après avoir répondu aux questions de Kikki. La femme était tout de même sympathique malgré le fait qu'elle se montrait dure dans sa façon de parler. Rien qu'en y pensant, elle devait sans doute bosser dans l'armée ou une branche parallèle à ce métier. Cela dit, Kamala ne cherchait pas à lui poser trop de questions. L'adulte la soignait à sa façon avec le kit médical qu'on lui avait donné. Une histoire dure, c'était le cas, elle ne pouvait compter que sur Mariam pour le moment. Victimisé, discriminé à cause de son passé. Kama racontait tout de même cela avec une certaine facilité, mais bon, elle avait besoin de se confesser à quelqu'un.

Apparemment, le comportement de ses délinquants à cause du passif des parents de Kamala semblait outrager Nikki. Kamala était tout de même surpris, en général, ça ne touchait pas trop de personnes ce qu'elle subissait et pourtant, une inconnue semblait être sensible à cela. Kama n'en parlait pas trop de ses soucis hormis à April, Eleanore ou encore, à Daisy. Bien sûr, Mariam était au courant, après tout, l'étudiante ne pouvait rien cacher à sa grande soeur. Cela faisait plaisir à la jeune fille de voir que la femme s'inquiétait à son propos, de plus, elle lui conseillait d'apprendre à se défendre. Car il ne fallait plus que ça continue ainsi, mais qui pourrait lui apprendre à se battre ? La jeune Khan venait d'avoir une idée, mais elle le demandera à cette personne, un peu plus tard.

« Merci...J'apprendrai. »

Kamala continue alors de parler, mais entre-temps, elle avait bu une gorgée de sa boisson. Elle n'avait pas remarqué que c'était de l'alcool et elle se sentait bizarre, plus joyeuse et fofolle, une envie de se lâcher un peu pour s'éclater. L'odeur de la boisson, ce n'était pas du jus de fruit ni du coca cola, de l'alcool ? Il n'y avait pas d'erreur là-dessus. Ce n'était pas trop avec sa religion, mais soit, elle ne le savait pas et elle n'allait pas en mourir pour autant. Un peu déprimant ce que disait Kamala, mais heureusement, Kikki voulait la rassurer et la faire sentir bien mentalement. Pas une cinquantaine de chat s'appelant Kikki et de plus, la femme ne semblait pas apprécier ce surnom. Amusant de le savoir. Nikki est vraiment une femme bien et agréable. C'est vrai que d'être au Jarvis avec elle, c'était une folle aventure. Boire de l'alcool, elle ne l'aurait jamais auparavant même si sur le coup, elle ne s'en était pas rendu compte. La ninja rigolait, la belle Khan la suivit dans cette bonne tranche de rigolade. Le barman était là, demandant ce qu'elles voulaient boire. Finissant son verre cul sec, elle se sentait bizarre et elle était ivre, elle regarda Kikki en souriant.

« Hihi ! J'veux la même que Kikki !!! Et en spécial, je veux Kikki rien que pour moi ! Wouhou ! » Dit-elle d'un air excitée et joyeuse tout en levant les bras en l'air.

Le barman prit des notes en soupirant et il amènera du jus de fruit pour Kamala. Il avait remarqué qu'elle était plutôt jeune pour en boire au Jarvis, sa patronne le tuera si ça venait à s'ébruiter. Retournant à son comptoir, Kama se retrouvait à nouveau seule avec la femme. Posant son coude sur la table et sa tête sur sa main, elle s'amusa à caresser le mollet de Nikki avec son pied tout en la regardant en souriant. La jeune brune réfléchissait à ce qu'elles pourraient faire pour s'amuser. Une soirée avec sa sauveuse, il ne faut pas que ça s'oublie. En regardant autour d'elle, la jeune étudiante venait d'avoir une idée plutôt sympathique et elle mettra de l'animation dans ce bar. Cependant, avant d'aller chanter et danser, la jeune musulmane avait envie d'immortaliser ce moment. Tentant sa main gauche vers Nikki, la brunette lui adressait la parole.

« Tu peux me prêter ton portable ? S'il te plaît ma Kikki ! » Dit-elle en souriant. « Je ne ferai pas de bêtise, promis, jurée ! Si je mens, je vais en Enfer ! »

En effet, Kamala n'allait pas faire de bêtises enfin selon elle en tout cas. La jeune musulmane allait juste obtenir le numéro de Nikki, mettre le sien dans son portable et prendre quelques selfies durant la soirée. En tout cas, elle comptait bien s'amuser avant de pouvoir rentrer chez elle. À vrai dire, la jeune Khan avait vraiment besoin de se changer les idées et Kikki allait être très utile pour cela.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée en Enfer [Pv : Nikki Ren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blu-Ray] Une Journée en Enfer (Import US)
» La journée la plus longue(supernatural)
» Une virée en enfer
» Journée magique à Disneyland Paris le 14 juillet
» Journée exceptionnelle en région Chartraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: