Partagez | 
 

 Take care - Katherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Take care - Katherine   Mar 22 Nov - 14:33

« Tu me fais quoi aujourd'hui ?! » Grogna Neena en regardant la jeune femme par terre en en lui tendant la main pour qu'elle se redresse. Amora se remit péniblement sur ses jambes pour ensuite rester droite, s'excusant platement de son absence de concentration du jour. C'était même plus de l'absence de concentration, Neena avait l'impression d'entraîner une poupée de chiffon. Depuis une heure qu'elles s'exerçaient, Amora se laissait totalement marcher dessus sans se battre. Ses coups étaient mous, sa garde inexistante, et elle avait encaissé plus de claques qu'autre chose. De toute évidence, son amie n'était pas en condition pour s'entraîner, elle était venue pour perdre du temps. Soit. Mais si elle voulait faire ça de sa journée, elle n'était pas obligée d'en faire perdre aux autres. Chaque minute que Neena consacrait à une personne démotivée était une minute qu'elle ne pourrait jamais récupérer. « Tu sais quoi ? Rentre chez-toi, reviens un autre jour, j'ai autre chose à faire. » Trancha la brune en descendant du ring en laissant l'autre femme en arrière.

Elle était agacée, oui, et c'était peu dire. Le comportement d'Amora l'énervait même, et ce n'était pas le bon moment pour faire ça. Neena avait l'impression que ces derniers temps, tous les gens s'étaient ligués contre elle pour la faire chier, que l'alignement des planètes s'y était mis avec ça, et qu'elle allait en avoir encore pour quelques semaines. Alors l'agacement laissa place à la frustration, et le commentaire bien pensant d'un de ses coéquipiers lui arracha une respiration qui trahissait et de loin l'envie qu'elle avait de lui mettre un coup de pied. « Tu y es allée un peu fort avec elle aujourd'hui. » Lui dit-elle en remettant son sac sur son épaule musclé, décrochant de la part de Neena une mine intraitable : « Quand j'aurais besoin d'une cloche, je viendrais te sonner. En attendant... » elle secoua la main pour lui dire au revoir, entendant son soupir dans le couloir qui menait vers l'extérieur.

C'était quand même fou cette capacité qu'avait les hommes pour penser que leurs avis étaient ô combien importants pour venir sans arrêt le lui souffler. Comme si le temps qu'ils lui faisaient perdre juste pour témoigner du fait qu'ils arrivaient qu'ils connectent deux neurones ensemble justifiaient le fait qu'elle perde encore plus de temps à les écouter jacter. Avait-elle l'air d'une adolescente ayant besoin d'un maître pour lui apprendre la vie ? Elle avait trente ans, un compagnon, un petit frère à charge. Tout le monde ne pouvait pas en dire autant, mais il était tellement plus facile de parler quand on avait de grandes idées sur comment les autres devaient vivre. Elle enfila ses gants, et reprit son propre entraînement là où elle l'avait laissé pour se consacrer à Amora. Avec encore plus d'agacement que prévu. Elle ne vit même pas la jeune femme quitter la pièce et claquer la porte derrière elle, pour la laisser quasiment toute seule ici. Elle ne s'en souciait pas, à dire vrai, trop occupée à passer à autre chose.

Elle boxa une bonne demi-heure avant d'entendre la lourde porte grincer encore. La brune s'arrêta pour voir une petite tête brune arriver dans la salle, un sac sur l'épaule contenant probablement bien des affaires. Une tête bien fait, que Neena connaissait pour l'avoir vu quelques semaines auparavant. Elle fronça un sourcil, se figeant devant cette jeune fille se présentant à elle, vraiment étonnée de la voir ici : « Ça alors. » Réussit-elle à lâcher en s'approchant, gants toujours au bout des mains, et souffle court à cause du sport qu'elle pratiquait avant de voir Katherine arrivait. Elle lui fit un maigre sourire, bien loin de l'air aimable qu'elle avait lors de leur première rencontre. « Je pensais pas que tu viendrais. » Rajouta-t-elle finalement en s'approchant. Comme quoi, il y avait parfois de bonnes surprises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Take care - Katherine   Sam 3 Déc - 21:49


Take care


Mais non Casey, je t’abandonne pas ! Au téléphone avec mon ami, je ne peux m’empêcher de rigoler. Parce que ce dernier me charrie franchement et que je ne peux pas prendre son discours pour autre chose qu’une longue blague. Alors, j’en remets une couche par-dessus, faisant l’indignée quand il m’accuse de l’abandonner. Oui oui, l’abandonner. Tout ça parce que je n’étais pas venue courir avec lui ce matin comme je le faisais d’habitude. J’avais eu le droit à un sms puis même à un coup de fil pour vérifier que je n’étais pas malade, qui était à ses yeux la seule raison possible pour que je ne vienne pas courir. Et je parlais même pas du harcèlement par sms de Tommy qui me faisait me demander si j’allais lui répondre ou pas tellement ça devenait abusé. J’avais des amis adorables ! Mais un peu collant dans le cas de Thomas. Bref, je faisais mon sac de sport tout en discutant avec Casey. Comme quoi je n’étais vraiment pas malade vu que j’allais au sport. J’avais juste pas entendu mon réveil ce matin. Peut-être parce que j’avais passé la soirée à faire un marathon série avec Cassandra en fait. Très probablement. On ne se couche pas à cinq heure du matin pour se lever avant six heure et aller courir avec les deux autres zigotos. Du coup… j’allais au sport plus tard aujourd’hui. J’attrapais mes gants de box quand une idée me passe soudain dans la tête. Un grand sourire se posa sur mon visage. Casey ? J’entends mon ami me répondre par l’affirmative, pas gêné le moins du monde que je le coupe alors qu’il répondait à une question que je lui avais posé moi-même avant. Je vais être en retard et j’ai pas fini de me préparer, ça te gêne pas si tu me racontes ça demain plutôt ? Il me répond pas l’affirmative. Merciiiii ! Sans plus attendre je raccroche. Je fourre mes gants de box dans le sac, le balance sur mon épaule et me rend dans le salon. Là, je fouille parmi tous les papiers qui trainent sur la table basse et… Victooooire ! J’avais retrouvé la serviette sur laquelle était noté le précieux petit mot de Neena, la jeune femme que j’avais rencontré quand elle était venue devant le lycée pour essayer de caser la gueule de Samuel. Oh, elle aurait réussi si elle l’avait frappé mais je m’étais interposée. Et elle m’avait laissé l’adresse de sa salle de sport. Oui, raconté comme cela ce n’est pas très clair mais je vous assure que ça c’était vraiment bien passé en vrai. Je souris et mémorise à nouveau l’adresse, dont je me souvenais bien entendu de tête mais que je voulais être sure d’avoir correctement. Un gobelet de café à la main, comme toujours, je sortais ensuite de chez moi pour aller trouver cette fameuse salle de sport. Cela me prit vraiment pas longtemps parce que je connaissais l’île un peu comme ma poche. Non je rigole mais je devais déjà être passée devant un jour pour m’en souvenir si facilement. Un peu timidement, je poussais la porte de la salle de sport, découvrant ainsi l’univers que je préfère au monde. Je regarde autour de moi avant d’entendre une voix. Je tourne la tête vers sa provenance, souriante, pour découvrir Neena. Je m’avance vers elle alors qu’elle m’annonce qu’elle ne pensait pas, ou plus, que je viendrais. Je fais ce qui doit ressembler à un petit sourire d’excuse. Désolé, je pensais trouver le temps de venir plus rapidement. C’était vrai en plus ! Mais bon, tout le monde sait ce que c’est d’avoir 17 ans non ? Entre les amis et les cours, et ma dose quotidienne de sport de toute manière, des fois j’oubliais que j’avais des choses en plus à caser dans mon emploi du temps. J’étais pourtant quelqu’un d’organiser. De la main je désignais les gants qu’elle portait. Boxe ? Vous allez me montrer comment donner un coup de poing digne de ce nom ? Je souris grandement. Moi et le sport, une véritable histoire passionnée. Je savais déjà boxer, pas très bien mais je savais. Et j’avais qu’une envie : qu’elle m’apprenne à faire mieux. Je vais rapidement poser mon sac au vestiaire, retirer ma veste et mes chaussures d’extérieures, pour pas salir la salle. Hop changement de chaussures, gants de boxes et bouteille d’eau. Je ressors et me plante devant Neena tout en enfilant mes gants. Je suis prête ! Faites-moi subir tout ce qui vous amuse.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Take care - Katherine   Dim 4 Déc - 16:44

Voir Katherine l'avait adouci, étrangement. Elle ne s'était pas attendue à ça elle-même, et sans doute que la jeune fille, si elle la connaissait mieux, ne s'en remettrait pas. Neena avait un certain caractère, très dur, parfois ferme, ou trop froid. Elle pouvait se montrer assez mécanique, voire insensible lorsqu'elle s'y mettait. Quand on avait un métier comme le sien, les émotions n'étaient pas toujours bonnes à prendre en compte, n'est-ce pas ? Elle avait appris, de ce fait, à compartimenter ses sentiments, pour que jamais ça ne prenne le dessus lors d'une situation compliquée. Le fait était qu'elle avait peut-être dressé une barrière trop importante entre elle et le monde, un mur que peu de gens étaient à même de franchir.

Peu de gens ne voulait pas dire « personne ». Neena avait des gens à qui elle tenait. Son petit frère évidemment, pour qui elle faisait tout ça. Et Frank maintenant, qui avait réussi à se faire une place par la force des choses. D'autres qu'elle estimait. Wade et Stephanie en tête de file, de qui elle était proche dans ce mensonge qu'était sa vie. Et maintenant qu'elle regardait cette jeune fille devait elle, lui offrant un sourire désolé de ne pas avoir pu venir plus tôt, Neena se demandait si elle pourrait aussi la garder près d'elle. Car il y avait une affinité particulière qu'elle éprouvait envers cette adolescente, une affinité qu'elle ne pouvait pas expliquer.

Elle lui fit seulement un signe de la tête pour lui signifier que ça n'était pas grave. Encore frustrée par l'entraînement d'Amora, elle avait un peu de mal à passer au-dessus et à faire comme si ça n'était pas grave. Neena prenait à cœur tous les cours qu'elle dispensait. C'était son temps qu'elle offrait, pour mettre en sécurité les gens qu'elle prenait sous son aile. Un temps qu'elle ne voulait pas donner à des personnes qui n'en voulaient pas, ou qui ne le méritaient pas. Kate semblait avoir assez de mordant pour en profiter aujourd'hui : « Tu as déjà fait de la boxe, non ? » Demanda la mercenaire pour vérifier.

En règles générales, Neena avait plutôt une bonne mémoire. Elle se remémorait sa conversation avec Kate, devant ce café, à échanger sur des sujets étrangement très sérieux avec une adolescente. Et de la passion qu'elle semblait avoir pour le sport. Elle eut à peine le temps de s'équiper avant de demander à Neena de lui faire subir tout ce qui pouvait l'amuser. L'adulte ne manqua pas de froncer les sourcils d'étonnement. Si elle n'avait pas peur d'avoir mal... « Ah oui, carrément ? » Demanda-t-elle pour en avoir l'assurance, la certitude, même si elle n'avait pas prévu de lui casser tous les os du corps en une fois.

Puis, pas dit que la douleur soit si formatrice que ça. Au début oui, songea Neena. Au bout d'un moment, la douleur n'était plus aussi bonne éducatrice qu'on ne pouvait l'imaginer. En tout cas avec elle, ça n'avait pas si bien marché à terme. Elle avait trouvé trop de moyen de l'éviter. « Montre-moi déjà ce que tu sais faire. » Fit la brune en attrapant son matériel pour permettre à Kate de taper dedans. Elle avait besoin de se faire une idée sur son niveau, au moins en matière de boxe, et tout ça.

« Mais avant. » Reprit Neena avec une moue ferme. « Échauffe toi. Je ne veux pas que tu te fasses mal inutilement. » Kate devait savoir à quel point c'était important. Mais si ça ne la motivait pas assez, l'agent d'Hydra lui promit à voix haute : « Après, sans problème, je te casserais la figure si ça te fait plaisir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Take care - Katherine   Mer 7 Déc - 16:54


Take care


Je m’excuse d’être pas venue plus tôt et Neena me fait signe que ce n’est rien. Mais siiii ! Déjà parce que ça veut dire que j’ai pas eu le temps de venir plus tôt et ça me frustre un peu. Et ensuite parce que j’aurais pu et du prévenir. Je veux dire c’est la moindre des choses à faire de prévenir que l’on ne vient même si on n’avait pas réellement rendez-vous. Et puis, surtout je n’avais pas du tout voulu donner l’impression à Neena que je ne voulais pas venir, au contraire ! Et ce n’était pas seulement parce que j’étais une cinglée du sport comme me le glisser si gentiment Scott à l’occasion. Mais parce que j’avais aussi apprécié la jeune femme, sa proposition et l’idée de m’entrainer avec elle un peu. Ca me changerait d’avec Casey tiens, parce que Casey osait pas me frapper vraiment et j’osais pas vraiment non plus d’ailleurs. Puis la boxe… pff, je commençais à m’ennuyer. Neena me demande si j’ai déjà fait de la boxe et j’esquisse un sourire rieur. A peu près deux à trois fois par semaine en ce moment. Et le pire ? C’était que j’avais bien conscience qu’elle allait surement trouvé mon niveau désastreux, surtout pour quelqu’un qui en faisait aussi souvent que moi. Je savais que ma tendance à faire une multitude de sport différents n’aidaient pas à réellement progresser à fond dans l’un ou dans l’autre, même si je n’avais jamais réellement pensé à devenir pro ailleurs qu’au ballet et que ça je m’en étais remise. Mais le truc c’était que je m’ennuyais trop vite sinon, que j’avais toujours envie de découvrir de nouvelles choses alors je faisais plein de sport et de tous les sports. Je m’équipais rapidement, avant de revenir vers Neena qui semblait… surprise quand je lui disais de me faire subir tout ce qu’elle voulait. Bon d’accord, tout tant que ça ne m’envoie pas à l’hôpital ? Quoique… J’avais envie d’apprendre. Et si pour ça je devais commencer par me prendre une bonne raclée pour me rappeler que je ne savais rien, je crois que j’étais prête à passer par là. Ca me donnerait une excuse pour aller me faire chouchouter par les Lang au pire du pire. Mais j’avoue que je me passerais bien du passage à l’hôpital… elle comptait pas m’amocher autant hein ? Mais quand elle me demande confirmation, je me contente de hausser les épaules, confiante tout de même. Vous comptez pas me rendre paraplégique ? Non parce que j’avoue que je tiens à mes jambes tout de même. Le ton est léger, bien que totalement véridique. Et je me doute qu’entre ma phrase et mes yeux à la rieurs et sérieux, Neena comprendra que oui, je suis prête à me prendre une raclée si elle compte commencer par ça. Que je lui montre ce que je sais faire ? Je n’ai pas le temps de poser ma bouteille d’eau et de me camper mieux sur mes appuis qu’elle me dit déjà de stopper. Non que je lui aie fait peur. Non, elle a raison, il vaut mieux s’échauffer avant. J’ai couru pour venir. Je rigole à la phrase suivant, quand elle me promets de me casser la gueule en échange de mon échauffement. D’accord. Je fais de moulinets avec mes poignets pour les échauffer, de même avec mes chevilles même si mon petit footing pour venir devait s’être chargé de les échauffer. J’échauffais ensuite mes épaules. Considérant que c’était bon, je me tournais vers Neena, un grand sourire aux lèvres. Et voilà ! On aurait dit un gosse le soir de Noël. Pas que j’ai souvent fêté noël enfant mais vous voyez le genre. Excitée, avec la fichue envie de trépigner et assez peu de patience, ce qui ne me ressemble pas tellement voyez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Take care - Katherine   Jeu 8 Déc - 14:19

Le regard appuyé de Neena eut raison de Kate. Elle devait s'échauffer avant toute chose. L'envoyer à l’hôpital était une possibilité, que l'agent d'Hydra prenait en compte. Mais elle ne voulait pas que ça soit à cause d'un claquage mal évité, ou d'une foulure qui n'aurait rien à voir avec la séance qu'elle comptait lui faire passer. Elle l'observa faire silencieusement, préparant son matériel en la surveillant du coin de l'oeil. Kate n'était pas une débutante, et Neena n'avait pas vraiment pour habitude de former des gens. Elle se demanda si ça serait simple, en soi. Pour peu que Kate ait bien appris, il n'y aurait pas de soucis, mais si ça n'était pas le cas, alors il faudrait tout reprendre à zéro. Pour l'instant, elle devait estimer son niveau :

« Montre-moi ce que tu as dans le ventre. » Fit Neena à la fin de son échauffement, se ramenant vers Kate. « Si tu arrives à me porter un coup au visage, tu gagnes un café. » La petite brune avait l'air toute excitée à l'idée de faire cette séance. Ça la changeait d'Amora, qui, tout à l'heure, n'avait pas montré beaucoup d'engouement à tout ça. Peut-âtre à cause de la fatigue, ou de la lassitude... elle n'en était pas sûre. Fallait dire que Neena n'était pas très douée en psychologie en général, et ne s'attendait pas à le devenir. Elle avait tiré un trait là-dessus, il fallait l'aimer comme ça. Et comme quoi, c'était possible : Frank y arrivait.

L'échange commença finalement, et l'agent d'Hydra encaissa deux coups dans ses avants bras. Deux coups qui résonnèrent sans pour autant lui faire mal. Elle fronça les sourcils, à la fois étonnée par l'agressivité dont pouvait faire preuve Kate pour le coup, mais également par le fait que ses offensives étaient plus bruyants qu'efficaces. En général, c'était du à un léger manque d'enseignement. Après des années passées à parfaire ses aptitudes, Neena avait su développer des attaques pénétrantes, vraiment déstabilisantes. Au début, elle était comme elle. Mais Kate risquait de s'épuiser pour rien.

« Ta garde est trop basse. » Commenta Neena d'un coup d'oeil. « Bon jeu de jambes. Tu es rapide, souple sur tes appuis, c'est bien. Vu ton gabarit, tu dois te montrer plus vive et plus agressive que ton adversaire, quoi qu'il arrive. » Regard entendu vers la petite brune, elle rajouta : « Par contre, tes frappes sont molles. » Le commentaire fut un peu sec, mais avait surtout pour but de revigorer Kate qui le lui rendit bien. Trois nouveaux coups, qu'elle encaissa sans peine. Plus motivés, plus violents, mais il y avait un même défaut sur le lot.

Neena esquissa un bref sourire, alors qu'elles tournèrent pour continuer l'échange et l'évaluation. « Déplacer une montagne n'est pas très simple. Si tu veux, je peux t'apprendre à te servir de la force d'un adversaire contre lui. » Kate tenta de la frappe à nouveau. Sauf que la mercenaire esquiva son coup, rentra facilement dans son espace vital, et colla à la petite brune une pichenette sur le nez. Surprenant, un peu humiliant. Mais il ne fallait pas entamer trop fort. « Mais avant, remonte cette garde, tout de suite. » Fit-elle comme un ordre. « Sinon la prochaine ne sera pas une pichenette. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Take care - Katherine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Take care - Katherine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")
» [Scholes, Katherine] La reine des pluies
» [Howe, Katherine] L'ensorcelée de Salem
» Graves, Katherine « Kitty »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: