Partagez | 
 

 I need you - Bathory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: I need you - Bathory   Mar 22 Nov - 23:14




"I Need You"


Elizabeth & Adam








Adam n'avait jamais été particulièrement friand des échanges entre les différentes unités du SHIELD. Quand il s'agissait d'informations pour que le travail soit bien fait, notre ami n'avait bien entendu aucun soucis avec cela. Cependant, lorsqu'il s'agissait d'aller recruter un agent à droite ou à gauche pour des missions particulières, cela le faisait particulièrement chier. En premier, il y avait toute la paperasse, quelque chose que notre ami n'avait jamais vraiment supporté. Rester assis à remplir des trucs tellement fous et tordus qu'il s'en arracherait les moustaches, s'il en avait, à perdre un temps fou à comprendre ce qu'ils demandaient et surtout, ce qu'ils voulaient dire, l'homme n'aimait pas, mais pas du tout ça. Une perte de temps pour lui, tout simplement. Par chance, il pouvait de temps à autre aller embêter la charmante Aileen pour ce genre de choses. Il savait qu'il l'embêtait et la dérangeait sans doutes dans un travail sûrement plus important, malheureusement pour elle, le lieutenant n'avait personne d'autre vers qui se tourner dans ce genre de situation. C'était une jeune femme que le soldat appréciait, pas seulement pour son joli minois, mais aussi pour sa façon d'être, que cela soit personnelle ou professionnelle. Mais, passons. Outre la paperasse interminable, les échanges ne se faisaient que rarement dans de bonnes conditions. Nombreux étaient ceux à ne pas vouloir en référer à quelqu'un qu'ils ne connaissaient pas, ou tout simplement à un chef qui n'était pas le leur. D'autant plus que Raccon, bien qu'efficace dans son travail, ne jouissait pas forcément de la meilleure des réputations. Nombreux étaient ceux à ne le voir uniquement comme un assez gros bourrin, fonçant dans le tas avec des stratégies suicidaires et un goût prononcé pour tout ce qui faisait Boum. Oui, Rocket n'était pas un surnom usurpé, tant cet homme adorait laisser tout un tas d'explosif dans son sillage, même s'ils étaient inutiles, juste pour faire joli et parce que ça l'amusait. Vous savez, un peu comme ces barils enflammés que l'on voit dans de nombreux films, pour créer cette ambiance de destruction et autre. Barils et flammes qui n'ont jamais rien à foutre là d'ailleurs, si ce n'est pour le côté esthétique. Oui, Adam aimait beaucoup ce genre d'esthétique, comme Drax d'ailleurs, un autre dégénéré du SHIELD qui travaillait dans la même unité, ils étaient fait pour s'entendre. Pour en revenir à nos échanges, nombreux étaient ceux récalcitrants à l'idée de travailler avec un tel homme, encore plus lorsqu'il exposait son plan des plus fous. Plans complètement barrés qui, pour une raison ou une autre – peut-être aussi parce que Dieu l'aimait bien, qu'il le faisait rire et qu'il voulait le garder en vie – tous ces foutus plans marchaient à merveille. Malheureusement pour ces derniers, il arrivait souvent qu'ils étaient obligés de travailler pour lui et, les tensions inutiles dans un travail aussi délicat pouvait amener des complications et ça, notre homme n'appréciait pas vraiment. Cependant, il arrivait que, de temps en temps, la chose se passait bien, ou que ces échanges provoquaient des bonnes rencontres. Une d'entre elle marqua particulièrement notre cher Adam.

Cela faisait quelques semaines déjà que l'unité Anti-terroriste traquait un trafic un peu dangereux au sein même de l'île armes militaires de très gros calibre en tout genre, sans pour autant comprendre d'où cela pouvait venir. Il y avait plusieurs pistes qui faisaient penser que ces échanges étaient liés à un groupe potentiellement terroriste, dans ce genre de cas, Adam appliquait une phrase toute simple, dans le doute, on dégomme tout. Ceci dit, après quelques recherches, ils finirent par tomber sur un groupe de taré qui refourguait ses armes à tout et n'importe qui  du moyen que ça payait un peu. Des gars qui écoutaient des musiques de tarés aussi d'ailleurs à en croire les rares images qu'ils avaient eu d'eux. Des looks assez particuliers aussi d'ailleurs, tatoués, percés de partout et des cheveux de toutes les couleurs possibles et inimaginables. Oh et ces coupes de cheveux … L'iroquois, en en voyant un porter ce genre de choses, Adam s'était questionné sur l'existence de ce genre de choses. Mais, passant outre ses préjugés, il lui fallait obtenir des informations et donc, recruter un espion dans son équipe le temps de cette mission. Après en avoir chié avec la paperasse, on lui désigna une personne qui pouvait plus que bien correspondre à tout ceci. Une certaine Elizabeth Bathory, avec une couleur de cheveux particulière, immanquable donc dans l'établissement.

Heureux d'avoir cet accord et un agent potentiel, notre ami arpenta les couloirs du bâtiment jusqu'à tomber sur une silhouette qui semblait correspondre à la description. Un mélange de violet, de bleu et de vert, un truc de vraiment bien réalisé. Pour être tout à fait franc, bien fait ainsi, sur une jolie femme, avec une coupe de cheveux normale, Adam trouvait ça plutôt agréable. Par contre, sur un homme, il trouvait ça vraiment horrible et incompréhensible, mais … Il n'était pas là pour juger. S'approchant doucement de cette cible potentielle avec le dossier à la main, pour finir par l'interpeller à quelques pas d'elle seulement. « Excusez-moi ? Vous êtes bien Elizabeth Bathory ? » L'inconnue se retourna vers lui et, notre homme eut un petit moment de perdition en la voyant. Qu'est-ce que cette femme pouvait-être belle. Elle pouvait bien porter toutes les couleurs du monde sur sa tête que ça lui irait, sans le moindre problème. Un visage d'ange, des yeux envoûtants, un petit sourire inoubliable et même une silhouette qui pourrait laisser rêveur. Finissant par reprendre ses esprits, le lieutenant se targua d'un sourire en coin, charmeur, pour reprendre la parole. « Tout le monde m'a parlé de vos cheveux comme signe distinctif. Personne ne m'avait parlé de votre grande beauté, pourtant, voilà quelque chose qui saute bien plus au visage, à l'esprit et au cœur. Vous êtes magnifique. » Terminant par un nouveau sourire des plus chaleureux, son regard se posa à nouveau sur son dossier, lui rappelant la raison première de sa présence ici et de cette interpellation. « Mais, j'en perds mes notions de politesse, veuillez m'excuser. Adam Raccoon, lieutenant de la section anti-terrorisme, vous me connaissez peut-être sous le surnom qu'on m'a donné, Rocket. Si vous me connaissez pas, c'est peut-être préférable. » Ajouta-t-il en riant sans la moindre gêne tout en lui tendant la main, espérant qu'elle lui serre celle-ci.

Il rentra alors rapidement dans le vif du sujet. « Alors, parlons plus sérieusement. Si je vous ai arrêté, ce n'est pas pour vous réciter des poèmes ou je ne sais quoi encore. Non, c'est pour vous parler d'un travail. Notre unité poursuit des trafiquants d'armes depuis quelques temps mais, on a du mal à trouver des informations. On sait pas vraiment comment ils acheminent les armes et, on sait pas vraiment à qui il les refourguent. On soupçonne un groupe terroriste qui pourrait foutre la merde et … Du coup, il va nous falloir un agent à l'intérieur de ce groupe, ou … Pas loin, pour trouver des infos. Le truc, ma chère, c'est que tous arborent un look très … » Adam s'arrêta un bref instant, plissant les yeux en se grattant le menton, espérant trouver ainsi ses mots. « Je m'excuse, mais je ne trouve pas forcément de terme approprié et très flatteur, ne m'en voulez pas, c'est juste que je ne connais pas ce genre de terme. Disons … Alternatif peut-être, je suppose que ce n'est pas tant péjoratif que ça ? Enfin, passons. Tatouages en tout genre, coupe de cheveux extravagante, couleur de cheveux peu naturelles, un peu comme les vôtres pour le coup. Ceci dit, j'aime beaucoup ce genre de couleur, mais … Ce n'est pas le sujet. Du coup, vous pouvez imaginer un peu le tout. De fait, vous semblez parfaite. Pour le travail j'entends, le reste, nous en avons déjà parlé. » De nouveau, l'orphelin eut un petit sourire chaleureux et presque charmeur pour enfin dégainer le dossier à la vue de la belle pour reprendre doucement la parole. « Voilà, j'ai toute la paperasse pour votre affectation, l'accord de votre chef, fin, tout est là. Manque un nom et une signature. Je vais être honnête avec vous, Elizabeth. C'est potentiellement dangereux, on a pas d'infos sur eux, s'ils sont entraînés ou pas. Ce que je peux vous dire c'est que vous aurez une surveillance permanente et des agents prêt à rentrer dans le tas au moindre problème, dont Drax. » Rien qu'en prononçant son nom, le chef de section se mit à rire, revoyant les quelques scènes dont il avait fait étalage de sa discrétion et de sa tendresse. « Drax c'est un peu comme … Imaginez qu'il a un bulldozer dans chaque main et ça vous donnera une petite idée. Je peux vous assurer que s'il doit venir vous récupérer au milieu d'un champs de bataille, y'aura pas grand monde de capable de l'arrêter. Je serais aussi prêt à intervenir, j'ai peut-être l'air d'un guignol comme ça, pas vraiment sérieux, sachez qu'en terme de stratégie sur le terrain et en tir, doit pas y avoir grand monde dans le SHIELD capable de me surpasser, alors, vous êtes entre de bonnes mains. » A nouveau, un petit sourire, empli de fierté cette fois. Oui, il était pas mauvais, pas tout le monde lui reconnaissait à cause de cette propension à foutre le bordel, ainsi que la tronche de ses plans mais, force était de constater que ses missions étaient exceptionnellement des échecs. « Enfin, je ne vous demande pas une réponse sur le moment. Je parle, je parle, je sais que je parle beaucoup, excusez-moi. Ce que je peux vous proposer c'est de venir avec moi dans notre unité, voir ce qu'on a en infos, en vidéos, en plan et vous vous déciderez sur place. Ça vous va, agent Bathory ? »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I need you - Bathory   Jeu 8 Déc - 12:39

I need you #Adam RaccoonUne nouvelle journée était en cours pour Elizabeth et elle n’avait pas grand chose à faire. Pas de mission à l’horizon, elle avait fini son dernier rapport et n’avait rien d’organisé. Bien sûr, il fallait travailler sur des affaires et c’était la seule chose qu’elle faisait actuellement. Le nez plongé dans un dossier, elle cherchait à résumer les éléments importants pour ne pas avoir à se retaper tout le dossier quand elle reviendrait dessus et, pendant qu’elle le faisait, elle en analysait le contenu. Ne rien laisser au hasard et surtout ne pas passer à côté d’une information importante. Cela faisait déjà de nombreuses minutes que la Hongroise était penchée dessus et elle sentait qu’elle approchait de la fin de sa lecture. Après tout ça, elle pourrait s’offrir une petite pause de cinq minutes le temps de mettre les choses au clair dans sa tête, puis d’aller donner ses informations. Même si c’était ce qu’elle préférait, elle ne pouvait pas être tout le temps sur le terrain, vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Il fallait parfois qu’elle fasse un peu de paperasse et c’était ce qu’elle faisait ce jour-là.

Finissant finalement ce qu’elle avait à faire dessus, l’espionne s’autorisa un moment pour souffler, elle s’étira un coup avant de ranger le dossier pour partir dans les couloirs. Rester trop longtemps sur la même affaire allait finir par lui embrouiller les méninges et tout le monde savait qu’une pause de temps à autre permettait de mieux travailler par la suite. Et ce fut d’ailleurs pendant son moment de détente, alors qu’elle se rendait dans l’une des pièces communes des bureaux, qu’elle entendit quelqu’un l’interpeller juste derrière elle. Se retournant pour voir à qui elle avait à faire, Elizabeth fit face à un autre agent si elle était bien elle-même. « Dans mille, je suis bien l’agent Bathory. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? » Question instinctive qui s’était imposée dans son esprit, la Hongroise était curieuse de savoir quoi elle pouvait venir en aide à l’autre agent. Elle voyait clairement le dossier qu’il avait en main, mais le début de la conversation ne l’étonna qu’à moitié. Étrangement, ce furent ces cheveux l’objet de la première remarque, qu’elle accueillit avec un sourire. Elle appréciait toujours les compliments sur ce petit côté de son excentricité. « Je vous remercie. Et je pense que c’est normal, je ne pense pas que beaucoup d’agents arborent une couleur si… particulière. Au moins, on me retrouve facilement. » C’était avec amusement qu’elle avait dit cela, car elle-même était la première à s’amuser de ce qu’elle faisait et elle était aussi la première à se servir de sa couleur pour qu’on la reconnaisse.

Et puis elle avait acquiescé lorsque le lieutenant s’était présenté. Il avait raison, sa réputation le précédait quelque peu, Elizabeth ayant déjà entendu parler de ce fameux Rocket. Mais la jeune femme n’était pas du genre à se fier uniquement à ce qu’elle entendait, mais aussi à ce qu’elle découvrait. Alors oui, on lui avait déjà parlé des manières de faire de l’agent Raccoon, mais elle n’allait pas s’en effrayer pour autan. Chacun avait ses méthodes de faire et elle n’allait certainement pas critiquer.

Le sujet se concentrant sur le dossier qu’avait Adam, Lizzi resta silencieuse pendant ses explications. Elle avait été curieuse de savoir ce qu’on lui voulait et écoutait alors attentivement sans chercher à l’interrompre, réagissant surtout par quelques hochements de tête. S’il avait un travail, c’était une merveilleuse nouvelle pour elle. La Hongroise avait besoin d’aller sur le terrain pour être efficace et il était rare qu’on lui refuse un dossier quand on le lui proposait. Cette histoire de trafiquants l’intéressait et tandis qu’elle assimilait les éléments, elle se demandait en quoi elle pourrait être utile à l’unité anti-terrorisme. La raison lui parvint rapidement lorsque la question du look fut abordée. Plus par amusement qu’autre chose, Elizabeth eut un petit sourire en voyant cet agent chercher ses mots en ne voulant pas la frustrer. Il en fallait beaucoup pour vexer la jeune femme au sujet de son propre look excentrique, mais elle était curieuse de savoir quels termes Adam emploierait à son sujet. Elle n’allait certainement pas s’offusquer de quoi que ce soit, et un nouveau mouvement de tête pour le rassurer. Il ne l’avait pas vexé et elle n’était en rien offusqué de la manière dont il avait évoqué ses cheveux.

Tandis que le lieutenant Raccoon continuait ses explications pour cette mission où Elizabeth serait d’une bonne aide, la jeune femme écoutait toujours en silence pour avoir tous les éléments avant de dire quoi que ce soit. Elle préférait ne pas interrompre Adam pour tout avoir, avant de réfléchir à d’éventuelle question. Il avait évoqué les paperasses en lien avec cette affiliation entre deux unités et son regard s’était posé sur le dossier. Elle pourrait sans problème l’étudier durant le reste de la journée pour n’avoir aucun souci d’incompréhension. Le manque d’information ne l’effrayait pas, rendant même cette possible mission beaucoup plus intéressante. C’était parfois bien d’avoir un maximum de données, mais ne rien savoir pouvait favoriser l’improvisation et le naturel lors d’une infiltration. L’explication au sujet Drax fit tout de même un peu rire Elizabeth. C’était plutôt une bonne explication et elle imaginait très bien comment cela pourrait se passer pour une exfiltration.

« Dans ce cas, je vous suis. Mais soyez rassuré, je ne pense pas refuser cette mission. Elle promet d’être intéressante et si cela peut aider à arrêter ces trafiquants, je vous donnerais un coup de main volontiers. Le manque d’information n’est pas un problème. Une fois sur le terrain, il sera facile d’en récupérer. Et si mon look peu conventionnel peut-être un atout, alors ça sera parfait. » Elizabeth avait de suite répondu quand elle avait vu que le fameux Rocket avait fini avec ses explications et elle en avait profité pour montrer son intérêt. Elle sentait déjà que cette mission pourrait lui plaire et elle n’allait certainement pas refuser le dossier. « Vous travaillez depuis longtemps sur cette affaire ? Ils ont quelle ampleur sur Genosha ? » Deux-trois questions qui pouvaient intéresser la jeune femme et aussi permettre de savoir ce qu’avait déjà l’unité au sujet de cette sorte de gang. « Ils ont un nom ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I need you - Bathory   Ven 30 Déc - 15:43




"I Need You"


Elizabeth & Adam








C'était elle, c'était donc bien elle. En même temps, il était difficile de rater pareille personnalité dans le bâtiment du SHIELD. Bien entendu, il était tout à fait envisageable qu'une seconde personne aux cheveux semblables à l'arc-en-ciel travaille au sein de cette organisation, mais, sans aucun doutes qu'Adam l'aurait remarqué. Oh, la jeune Bathory avait déjà tapé dans l’œil du lieutenant quelques fois, après tout, c'était une fort belle femme, doublée de particularités physiques dont il était fort difficile de rater. Particularités qui plaisaient d'ailleurs beaucoup à notre homme mais, là n'est pas le sujet. Non, une seconde personne ainsi accoutrée et colorée aurait forcément été remarquée par le jeune homme. Bien que pour un grand nombre, ce dernier n'était qu'une espèce de guignol fanfaron, riant et s'amusant de tout et de rien, il avait un œil perçant et un esprit vif. Non, sans nul doutes qu'une telle personne lui serait restée à l'esprit. De fait, la remarque de celle qui semblait provenir des pays de l'Est tira un sourire amusé au perturbateur de sa journée qui semblait être si tranquille pour le moment. Elle le remercia pour ses compliments, vantant même rapidement l'utilité de sa couleur de cheveux particulière pour la retrouver facilement. « Une évidence, oui. Cela doit être bien pratique, pour vous retrouver dans les foules. Après tout, c'est plutôt simple de se perdre de vue dans un marché, un supermarché bondé ou encore une quelconque convention. » Enchaînant rapidement sur le reste, passant outre la gêne que des compliments pouvaient impliquer sur une personne timide, chose que la demoiselle ne semblait d'ailleurs pas être, il remarqua même quelques petites regards en direction de son dossier et des papiers qu'il tenait. La belle semblait particulièrement attentive à tout ce qui venait d'être dit et, par chance, particulièrement intéressée aussi. Mieux encore, elle ne sembla pas être dérangée, ou outrée par le choix de mot de son interlocuteur particulièrement bavard sur son look, elle s'en amusa même, sans doutes que le voir hésiter, chercher et tenter avec hésitation était drôle à voir. Lui qui semblait si sûr de lui en temps normal, le voir marcher à tâtons et même, silencieux durant quelques instants, cela relevait presque du surnaturel.

Une chose était sûre, l'agent avait fait le bon choix en s'adressant à la belle. Intéressée, oui, elle l'était. Le manque d'information ne la dérangeait même pas plus que ça, au contraire, elle semblait trouver la chose stimulante et enivrante. Oui, elle plaisait beaucoup à Raccoon. Elizabeth semblait même particulièrement confiante en ses capacités, ne doutant pas un seul instant qu'elle réussirait à trouver des informations sur place. Un sourire se dessinait petit à petit sur ses lèvres. Oui, il avait trouvé l'agent parfait pour cette mission. Après avoir acceptée de le suivre, notre homme ouvrit la voie de sa main pour lui indiquer le couloir à prendre et rejoindre son unité. « Votre entrain fait plaisir à voir, tout comme votre assurance. J'ai fait le bon choix, j'en suis certain. » Marchant doucement en sa compagnie, il se permit de répondre aux premières questions qui lui vinrent en tête, avec un petit rire moqueur sur la question du nom. « Ah … Ils se font appeler les Skull. Vraiment original, n'est-ce pas ? Ça fait deux mois qu'on est sur le coup, mais, je soupçonne qu'il y ait quelqu'un d'externe qui les dirige. Gérer tout ce bordel, faut être une sacré tronche et, les petits cons qu'on a trouvé et rencontrés, c'était pas forcément des flèches. On sait pas vraiment comment ils se démerdent, on sait pas trop comment ils font entrer la totalité des armes, ni ce qu'ils vont en faire. En fait, on sait même pas s'ils vont s'en servir ou s'ils veulent les vendre, bref, c'est le merdier. » Arrivés devant la grande porte vitrée de sa section, Adam ouvrit galamment celle-ci en faisant rentrer la jeune femme pour la diriger vers une un bureau rempli de dossiers et de photos, à côté duquel se tenait un colosse, dans un costume qui semblait être à deux doigts de craquer. Une fois à côté de lui, le lieutenant tapota son épaule avec un sourire pour le présenter « Drax, je te présente Elizabeth Bathory. Elle va sûrement travailler avec nous sur cette affaire, ça va être ta petite protégée, prend bien soin d'elle, d'accord ? » Pour seule réponse, la jeune femme eut droit à un petit grognement et un mouvement de haut en bas de la tête, ce qui amusa une fois de plus Rocket.

Invitant la belle à se joindre à eux, il lui tendit un dossier rempli de photos. « Là, c'est le peu qu'on a sur la façon dont ils font entrer les armes. On a chopé un convoi venu de Chine où des armes en tout genre étaient camouflées dans la marchandise. On a trouvé des explosifs et des lance-roquette. Y'avait quelques armes de guerre aussi, mais, ça, ça m'effraie un peu plus. Ils devaient sûrement avoir des complices sur place, mais, après analyse du personnel, il n'y avait rien de suspect. Alors, je suis un peu dos au mur. On a ça aussi. » Farfouillant dans le chaos qui avait élu domicile sur son bureau, l'homme tira un second dossier, comme s'il savait exactement où chercher, avant de lui tendre avec sourire. « Des photos de ce qui semble être leur QG, ils se regroupent tout le temps là-bas, on a pas vraiment de preuves encore, mais, je suis certain qu'ils ont à voir avec ça. On a chopé l'un d'eux, mais, même Drax a pas réussi à le faire parler. On l'a mis au trou, mais … Il faut choper la tête. Dans tous les cas, si vous avez besoin de quoi que ce soit, faut pas hésiter et, surtout, demandez tout ce qui vous passe par la tête, ne sait-on jamais. Pensez-vous être à la hauteur, Elizabeth ? »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I need you - Bathory   Mar 17 Jan - 0:49

I need you #Adam RaccoonCette rencontre avec le lieutenant Raccoon semblait des plus intéressante aux yeux d’Elizabeth, surtout qu’il était venu lui proposer une mission d’infiltration, ce qui était une des choses dont elle raffolait le plus. C’était avec plein d’entrain qu’elle lui avait confirmé qu’elle était bien la personne qu’il recherchait, profitant de cette remarque sur son style d’apparence. Tout le monde ne pouvait pas apprécier les colorations qu’elle pouvait se faire, mais ça n’avait pas été le cas ici et elle appréciait toujours les compliments. D’ailleurs, la remarque d’Adam sur le fait qu’il devait être difficile de la perdre l’avait bien amusé. Il est vrai que ses cheveux devenaient un très bon repère lors de sortie, à condition qu’elle ne se retrouve pas parmi d’autres personnes aussi extravagantes qu’elle. Mais elle ne s’était contentée que d’un hochement de tête, alors que la discussion s’était enchaînée sur le pourquoi on avait besoin d’elle. L’espionne s’était montrée des plus attentive à ce que lui disait l’agent du Shield, réfléchissant en même temps à de possible question qu’elle aurait pu avoir. Lizzi avait beau parfois donné l’impression d’être quelqu’un d’excentrique qui pouvait ne pas être sérieux, ce n’était que son apparence qui disait cela, alors que son attitude prouvait le contraire. Elle savait être professionnelle, et cela avait été le cas pendant qu’Adam la débriefait sur cette proposition de mission.

Ce fut avec joie que Elizabeth pue voir que le lieutenant semblait satisfait de son entrain pour la suite. Ils s’étaient mis à avancer et la jeune femme restait à sa hauteur alors qu’il répondait aux quelques petites questions qu’elle avait déjà posées. Lizzi notait mentalement les informations qu’il lui donnait au sujet de ces Skull et usa une nouvelle fois d’un hochement de tête accompagné d’un sourire quand il évoqua l’originalité. Une communauté de personnes avec ce look adoptant un nom ainsi n’était pas des plus étonnant. Ils restaient dans le stéréotype que l’on pouvait se faire d’eux, mais cela facilitait en quelques sortes la tâche à l’espionne qui se retrouverait à les cerner plus facilement pour adapter son profil. Cela faisait donc deux mois que l’agence recueillait des informations et tout ce que rajoutait Adam semblait utile aux yeux de la Hongroise qui enregistrait tout dans un coin de sa tête. Il allait falloir qu’elle soit informée si elle ne voulait pas commettre d’erreur par la suite, mais elle était confiante à ce sujet.

« Merci. » Lizzi ne niait pas qu’elle appréciait la galanterie et elle n’en oubliait pas la politesse quand Adam lui avait tenu la porte. La jeune femme s’était déjà rendu une ou deux fois dans les locaux de d’autres sections, mais elle ne gardait pas tout en mémoire, préférant favoriser d’autres souvenirs. Elle suivait le lieutenant jusqu’à son bureau où elle fit donc la rencontre avec ce fameux Drax dont il lui avait parlé plus tôt. Elle le salua d’un mouvement de tête, se laissant présenté et elle devait le reconnaître. Celui qu’on surnommait Rocket avait raison, avec lui comme agent d’extraction, elle n’aurait pas à s’inquiéter le moindre du monde. Par contre, quelque chose lui disait qu’elle plaignait ceux qui agiraient contre lui. Délaissant Drax pour observer le dossier qu’on lui tendait, elle se mit à observer les fameuses photos qui se trouvaient dedans, les assimilant à ce qui était dit. « Le camouflage dans de la marchandise, ce n’est pas très innovant. Mais leur type d’arme est inquiétant. Que ce soit pour un usage favorisant leur conviction ou la vente, ce n’est pas bon du tout. Vous ne les avez pas vu prendre contact avec qui que ce soit ? » Elizabeth ne faisait qu’observer ce qu’elle avait sous les yeux, et la question étaient sortis d’elle-même. Son regard passa sur le deuxième dossier, continuant son travail d’analyse. Lizzi ne misait presque rien sur la question du contact et elle préférait se concentrer sur autre chose. « Donc, si j’ai bien compris, nous avons une bande de types dont on ne connaît pas les objectifs, avec un possible QG localisé, par de grandes idées dans leur manière de faire, mais très perspicace dans leur silence ? » Tout en parlant, elle avait listé ce qu’elle disait sur ses doigts, le tout accompagné d’un petit sourire de défi. « C’est parfait pour une infiltration. En jouant les novices un peu anarchiques sur les bords, je pense qu’il est possible d’endormir leur méfiance. Après, une fois qu’on en sait plus sur leurs objectifs, il sera plus facile de s’intégrer pour vous donner les informations par la suite. Je ne saurais pas dire si cela sera simple ou compliqué, mais c’est un excellent défi à relever et c’est faisable. Pour une fois, je pense que je peux jouer sur le fait que l’habit ferait le moine selon certains, ce qui me permettra de les approcher. Donc pour répondre clairement, oui, je pense que c’est faisable. »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
I need you - Bathory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VDS]Figurines dracula et comtesse bathory
» Elizabeth Bathory (soom Kyrie)
» ERZSEBETH BATHORY - LE SANG DES INNOCENTES de Jacques Sirgent
» Elizabeth Bathory
» Bram Stoker : "Dracula"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: