Partagez | 
 

 Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mar 29 Nov - 23:33

Samantha Elizabeth Hardy

You can call me Root, bitch
34 ansRoot
Inspectrice à la criminelleCivilians
Homosexuelle & Attirée Mutante

Pouvoirs -

• Samantha est une mutante, qui a découvert qu'elle était douée d'un pouvoir de technopathie. Elle peut en effet ressentir la présence de tous les appareils électroniques se trouvant à portée et en prendre le contrôle, à partir du moment ou ils se trouvent dans un rayon de vingt-cinq mètres autour d'elle, mais avoir l'appareil dont elle souhaite prendre le contrôle dans son champ de vision facilite l'utilisation de ses pouvoirs. La durée durant laquelle Sam peut contrôler un appareil varie en fonction de la complexité de l'objet, et le fait d'en contrôler plusieurs d'un seul coup réduira sensiblement la durée durant laquelle elle peut les contrôler. Évidemment, si son pouvoir peut s'avérer redoutable, sa conscience est comme un ordinateur, et elle s'avère très vulnérable à tout ce qui peut perturber le bon fonctionnement d'un appareil électronique.

• En dehors de ses pouvoirs, Samantha souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur, une maladie que l'on peut voir comme étant incroyablement utile au premier abord puisqu'elle s'avère être totalement incapable de ressentir de la douleur, peu importe son intensité. Cependant, cette absence de douleur est autant une tare qu'un bénéfice, puisque étant incapable de savoir quand elle a mal, il est très difficile pour elle de se rendre compte quand elle se blesse.

Capacités -

• Conséquence logique de ses pouvoirs, Samantha est une véritable experte dans le domaine de l'informatique, et possède un don certain dans le domaine, y compris dans le domaine du hacking.
• C'est aussi une très bonne combattante au corps à corps, qui a prit des cours de self-défense et de krav-maga, et qui a pratiqué de la gymnastique durant toute sa jeunesse. Elle est aussi très à l'aise avec les armes à feu, étant capable de maîtriser une grande variété d'armes, du simple pistolet au fusil de précision.
• Sam est aussi doué avec les langues, puisqu'elle arrive à parler couramment le mandarin.


Souhait

Sam aurait voulue être normale. Pas dans le sens ou elle voudrait ne plus avoir ses pouvoirs, parce que pour rien au monde elle n'accepterait d'y renoncer, mais dans le sens ou elle voudrait pouvoir vivre une vie normale, et ne pas avoir en permanence l'impression de n'être à sa place qu'entourée d'ordinateurs et de machines, et de voir les êtres humains autrement que comme des bugs dans un vaste programme qui devrait en théorie être parfait. Vouloir avoir des amies, des proches, des gens qu'elle pourrait apprécier et peut-être aimer.

Emergence

Depuis peu, Sam commence à faire des rêves étranges ou elle se voit vivre des choses qu'elle n'a jamais vécues, qui se révèlent être à la fois totalement absurdes et étrangement familières. Mais vu les journées qu'elle passe et ses horaires parfois totalement chaotiques, ça n'est franchement pas étonnant qu'elle se mette à faire des rêves  à la noix.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Non mais vous vous êtes crus où? Dans un film de science-fiction? Franchement, des personnes avec des pouvoirs, c'est totalement ridicule. Sam n'y croit pas une seule seconde, et pense que tout ça n'est rien de plus qu'une histoire à dormir debout qu'on raconte aux gosses pour qu'ils se tiennent tranquille. Certes, il y a des types bizarres partout, mais franchement pas au point qu'on se mette à découvrir des gens capables de lancer des boules de feu ou de voler.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Non, Sam n'a jamais été témoin d'une rafle, mais elle a bien évidemment entendu parler des rumeurs qui circulent à ce sujet. Après tout, c'est pas comme si on voyait de plus en plus de gens passer au poste pour se plaindre parce qu'eux y on assisté. Certes, elle en a parfois ras le bol de les voir débarquer sur ses scènes de crimes en brandissant l'excuse du « secret défense », mais de là à dire que ce sont des monstres sans scrupules qui kidnappent des gens en pleine nuit sans raisons... et le contrôle de la population, ce n'est franchement pas elle qui va s'en plaindre. Même si à trop les contrôler, elle va finir par se retrouver sans boulot et ça, ça ne lui fait pas franchement plaisir.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Franchement, elle n'en sait rien. Elle a l'impression d'avoir la vie qu'elle a toujours rêvé d'avoir, et d'être à la place ou elle a toujours voulu être. Alors franchement, si on lui proposait de changer de vie, elle n'en ferait sûrement rien et garderait celle qu'elle a. Certes, elle n'est pas parfaite, mais ça s'en approche quand même pas mal.


pseudo

Wolp

sexe/age

22 ans

pays

Jambon-beurre!

DC

La ninja rouge et la chasseuse de monstres rose

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventée

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

1

Désirez-vous un parrain/marraine

Non

vous nous avez connu...

J'ai été kidnappé par Elektra qui a aussi kidnappée Elsa

un dernier aveu

Shoot!  
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mar 29 Nov - 23:33

Before Genosha

we all have to start somewhere
Samantha les entendait clairement discuter à l'entrée de la chambre, les deux policiers qui venaient encore lui poser des questions. Elle était assise dans un lit d'hôpital trop grand pour elle, une perfusion au poignet droit, sa jambe gauche dans le plâtre. Elle était cassée, à ce qu'on lui avait dit, mais elle n'avait pas mal. Elle n'avait jamais mal. Qu'elle tombe, qu'on la frappe, qu'elle se prenne une porte en pleine figure... peu importe ce que ça pouvait être, elle n'avait pas mal, et ça n'était pas sa première visite à l'hôpital, ou même dans une infirmerie. Puisque la petite fille souffrait d'Insensibilité Congénitale à la Douleur. La première fois qu'on lui avait balancé le terme à la figure, alors qu'elle avait cinq ans, elle n'avait pas compris ce que ça voulait dire exactement. Mais maintenant, alors qu'elle approchait de ses quatorze ans, elle ne le savait que trop bien. Elle ne ressentait pas la douleur, peut importe à quel point elle pouvait se blesser et où elle se blessait. D'où le fait qu'elle possédait déjà une belle collection de cicatrices, de bleus et des bosses, auxquels s'ajoutaient les coups répétés de son père. Mais son père ne la frapperait plus, elle s'en était assurée.
« Sérieusement? » « Mais puisque je te le dis. Ils l'ont trouvée dans le salon, le couteau dans les mains, le cadavre du père à côté d'elle. » « Et elle l'a tué? Comme ça? » Demanda un des policiers de l'autre côté de la porte entrouverte. Ils croyaient qu'elle ne pouvait pas les entendre, mais ils se trompaient lourdement. Si ces deux-là voulaient vraiment qu'elle n'entende pas ce qu'ils pouvaient raconter, ils n'avaient qu'à aller discuter ailleurs « La petite a finit par en avoir marre. On a demandé aux voisins, le père la battait. Y a qu'à voir son dossier médical. Et le psy a dit qu'elle arrêtait pas de répéter que son père lui faisait voir des... choses. » Son père était un mutant, et pas dans le genre monstres dignes d'un film d'horreur. Non, son père était un enfoiré d'alcoolique qui arrivait à lui faire voir des horreurs dans son esprit quand il n'était pas occupé à lui coller des claques à répétition « Et la mère? » « Morte en couches. Elle avait le même... problème que la petite, elle a fait une hémorragie pendant l'accouchement, ils l'ont vue trop tard. » Il y eu un bref moment de silence, pendant lequel Sam se désintéressa des deux policiers, plus occupée à essayer de décoller un morceau de sparadrap parce que la peau en-dessous la grattait. Elle avait une folle envie de se gratter, mais ce foutu bout de sparadrap l'en empêchait, et ça l'énervait plus que tout. À côté d'elle, l'écran du moniteur qui affichait son rythme cardiaque et d'autres informations qu'elle ne comprenait pas se mit à tressauter, et Sam lui lança un regard noir, dont l'affichage revint à la normale. Ça n'arrêtait pas d'arriver autour d'elle ces derniers temps, à chaque fois qu'elle avait peur ou qu'elle était en colère, les appareils électriques dans les environs se mettaient à fonctionner bizarrement « De la famille? » « Des grands-parents dans le nord du pays. Ils ont étés prévenus, leur avion doit atterrir demain dans la soirée. »
Samantha entendit la porte s'ouvrir, et la jeune adolescente s'allongea en vitesse en fermant les yeux. Elle ne voulait pas répondre à leurs questions, elle en avait plus qu'assez de leur donner toujours les mêmes réponses. Alors elle avait décidé de faire semblant de dormir, juste pour qu'ils arrêtent de toujours lui demander si ça allait. Elle sentait leur regards sur elle, alors qu'elle-même se forçait garder les yeux fermés et à adopter une respiration calme et profonde « Je vais lui acheter un truc à grignoter, ça va peut-être lui délier la langue quand elle se réveillera. »

•••

Samantha pianotait sur son clavier à toute vitesse, les yeux rivés sur son écran. Elle était assise devant son ordinateur depuis plusieurs heures déjà, et n'avait arrêté sa tâche qu'une fois, pour aller faire un tour au toilettes et aller se chercher une cannette de boisson énergisante, qui avait finit par prendre la direction de la poubelle au bout de quelques minutes. Mais elle touchait bientôt au but, et elle allait bientôt pouvoir souffler un bon coup. Elle n'avait plus qu'un petit pare-feu à passer, et elle aurait bientôt ce qu'elle voulait.
La jeune femme avait finit par découvrir que tous ce problèmes avec les objets électriques autour d'elle étaient bien de son fait, et qu'elle était une mutante, comme son père. Mais si lui avait le don de faire apparaître des choses dans la tête des gens, Sam arrivait à ressentir la présence de tout ce qui pouvait contenir ne serait-ce qu'un minuscule composant électronique et à les écouter, les comprendre et les contrôler. Après cette découverte, elle s'était littéralement plongée corps et âme dans la technologie, avec un très net penchant pour l'informatique. Le secteur était en plein essor, et Sam y avait rapidement trouvé quelque-chose qu'elle avait cherché pendant toute sa jeunesse sans même le savoir. La perfection. Tout n'était qu'une succession de 0 et de 1 sans le moindre intérêt pour le commun des mortels, mais elle... elle trouvait ça incroyablement captivant et splendide. Dans ce monde informatique en train de se construire pièce par pièce, tout y était ordonné, d'une logique imparable et sans le moindre défauts. Alors qu'autour d'elle, les hommes étaient corrompus, totalement stupides et tout juste bons à répandre le chaos autour d'eux. Ils n'étaient rien d'autre qu'un accident, simplement du mauvais code, des bugs dans un immense programme qui devait être parfait. Quand elle avait finit par réaliser ça, elle avait fugué, et s'était servie de ses pouvoirs pour pirater un distributeur automatique et le vider entièrement. Elle avait recommencé à plusieurs reprises jusqu'à ce que la police ne commence à s'intéresser à ses activités. Alors elle s'était faite discrète un certain temps, avant de recommencer à se servir de ses pouvoirs pour commettre des larcins de plus en plus importants. Motivée par sa vision du monde, elle avait finit par entamer une carrière de hackeuse, adoptant le surnom de Root, qui vendait ses services aux plus offrants. Au fil des années et au fur et à mesure que sa réputation grossissait, elle avait commencé à accepter de plus gros contrats, dont certains qui l'avaient obligés à se salir les mains, et elle avait finit par rajouter la casquette de tueuse à gages à celle de hackeuse. Elle se foutait bien des motivations de ses employeurs, du moment qu'elle pouvait faire la seule chose qui l'intéressait véritablement. Et elle était justement sur un contrat, un petit vol de données sur les serveurs d'une grosse boite qui faisait dans les produits pharmaceutiques, et qu'un de ses concurrents voulait à tout prix voir couler. Samantha s'était servie de ses pouvoirs directement sur place pour faire un petit constat du degré de protection qu'il y avait autour des informations qu'elle devait récupérer. La sécurité était plus que correcte pour n'importe quel gland avec un ordinateur et une bonne connexion. Mais elle n'était pas n'importe qui. Si elle l'avait voulu, elle aurait pu commettre le vol directement sur place en se servant de ses pouvoirs, mais elle risquait de se faire repérer, et par conséquent risquer de voir les flics qui courraient après elle depuis des années se tourner dans sa direction. Alors elle était rentrée chez elle, avait allumé son ordinateur, et s'était mise à la tâche.
Entrant une série de commandes, elle appuya sur la touche entrée, et sourit lorsqu'une fenêtre s'ouvrit avec un petit message lui indiquant qu'elle venait de franchir le dernier pare-feu. Aussitôt, le programme qu'elle avait conçu se mit en marche, s'emparant de toutes les données qu'il pouvait trouver, et pas seulement celles qu'elle devait voler. Mieux valait viser large pour éviter qu'on ne découvre trop rapidement après quoi elle pouvait en avoir « Parfait. Tout simplement parfait. » Alors que le transfert s'entamait, Sam se leva, étira ses jambes, avant de se diriger vers sa cuisine. Ouvrant le frigo, elle en sortit une bière, avant de la décapsuler. Maintenant, elle pouvait souffler, et profiter du petit pactole qu'elle allait récolter grâce à ce contrat, et les quelques millions de dollars qu'elle était aussi en train de piocher sur les comptes de l'entreprise.

•••

La claque partit et frappa Root en plein visage, qui fit semblant d'avoir mal non sans continuer de sangloter. Décidément, ses talents d'actrices étaient de plus en plus convaincants. Les deux crétins face à elle ne savaient pas pour ses petits soucis de santé, alors ils continuaient à la boxer encore et encore en pensant que la douleur finirait par la pousser à parler. Mais ils pouvaient toujours attendre, puisqu'elle serait morte avant de se mettre à hurler de douleur. Ça faisait déjà deux heures qu'elle était là, à voir Pipo et Mario essayer de lui faire cracher ce qu'elle pouvait savoir sur leur patron et son petit trafic de drogue. Elle avait été surprise par ses deux tortionnaires, ou plutôt elle s'était laissée avoir. Rien de mieux qu'une petite journaliste qui fouinait un peu trop pour mettre un coup dans la fourmilière. C'était donc pour ça qu'une jeune et jolie journaliste free-lance du nom de Carla Hendrix s'était mise à s'intéresser de trop près aux activités d'un parrain de la pègre du coin, pour attirer le grand patron. Une identité fabriquée de toutes pièces, mais qui ne manquerait pas de faire son œuvre. Elle l'avait bien étudié, et Sam savait qu'il s'occupait lui-même de ce genre d'affaires.
Finalement, elle entendit le claquement de chaussures sur le sol en béton, et Sam releva la tête. Comme prévu, il était là. Il avait juste été plus long que prévu, mais il était enfin là. Se retenant de sourire, elle le regarda s'avancer, alors que Pipo s'avançait vers lui et lui tendait son portefeuille. Leur chef le feuilleta quelques instants, avant de jeter l'objet sur le côté « Bien, mademoiselle Hendrix. À ce qu'il paraît, vous n'avez pas été très loquace avec mes amis. » « Je... je vous jure que je ne sais rien. » « Vous mentez. Vous savez, en général je n'aime pas frapper les jolis minois, mais vous avec l'air d'en savoir un peu trop sur mes affaires. Alors je dois m'assurer de ce que vous savez et à qui vous avez bien pu parler. » « Oh, si seulement vous saviez tout ce que je sais sur vous. » Répliqua Root en affichant un grand sourire, décidant qu'il était grand temps d'abandonner son rôle de faible femme et que c'était le moment de passer à l'action. Profitant de la perplexité des trois hommes, elle attrapa son pouce droit, avant de le déboîter d'un coup sec « Je sais par exemple que vous avez actuellement cinq millions quatre cent cinquante six mille neuf cent vingt quatre dollars répartis sur plusieurs comptes aux Caïmans et dans divers autres paradis fiscaux, que vous aimez bien voir votre maîtresse dans un hôtel de l'Upper East Side et que vous êtes bloqué au niveau cent sur Candy Crush depuis trois jours. » Le mafieux l'attrapa par les cheveux, la tira d'un coup sec en arrière, avant d'approcher son visage à quelques centimètres du sien « T'es qui pétasse? » « La fille qu'on a envoyé pour te liquider. » Cracha Root en souriant. Et sans attendre, elle lui mit un grand coup de tête, avant de se libérer des menottes. Profitant de la stupeur de Pipo et Mario, Sam attrapa la chaise qu'elle venait de quitter, avant de l'éclater sur la tête du plus proche. Attrapant l'arme que sa cible rangeait dans une poche, elle tira à travers la poche, lui collant une balle dans la jambe. Alors qu'il s'effondrait, Root pointa son arme sur son tortionnaire encore debout, avant de tirer en pleine tête, avant de faire de même avec l'autre, qui commençait à se relever. Reportant son attention sur sa cible, elle le força à rester sur le dos, avant de commencer à le fouiller « Le problème avec les gars de la vieille école, c'est qu'ils ne comprennent pas qu'on est passés à l'ère du tout numérique. Alors du coup ils gardent toutes leurs infos sensibles sur du papier. En temps normal j'aurais préféré éviter tout ce petit numéro avec la journaliste larmoyante, mais il faut savoir donner un peu de soi des fois. » Elle finit par trouver ce qu'elle cherchait, vérifia rapidement le contenu du carnet, avant de coller une balle dans la tête du type. Puis elle rangea le carnet dans une poche de son blouson, ramassa son portefeuille et son sac, avant de se diriger vers la sortie du bâtiment. Elle allait faire un petit saut à l’hôpital, juste pour s'assurer que les deux imbéciles qui s'étaient occupés d'elle ne lui avaient pas cassé un truc sans qu'elle s'en rende compte. Mieux valait qu'elle s'assure de ça avant de contacter son client, qu'elle puisse profiter de sa paye sans se retrouver avec une saloperie d'infection parce qu'elle n'avait pas su déceler un quelconque trauma.

•••

La lumière s'alluma dans la pièce, et Root entendit des bruits de pas dans son dos, puisqu'elle avait tourné le fauteuil sur lequel elle était assis en direction de la baie vitrée, admirant la vie splendide qu'elle pouvait avoir sur le quartier des affaires de Hong-Kong. Quand elle entendit les bruits de pas se rapprocher, elle fit pivoter le fauteuil, pointant l'arme qu'elle tenait en main dans la direction de l'homme « Bonsoir monsieur Huan. » « Vous, mais vous êtes... » « Vivante? Malheureusement pour vous, oui. Enfin, plus ou moins. » Affichant un sourire, elle pointa son bras gauche du menton, qui était dans une écharpe. Une simple petite fracture, rien de bien important à ses yeux, mais c'était malgré tout assez handicapant « Vous savez, ce n'est pas très  sympathique de payer des mercenaires pour me faire tuer. Je sais être discrète, je n'aurais rien dit à propos de vos sales petits secrets. » Elle lui aurait simplement demandé un petit bonus pour rester muette comme une tombe. Sauf que du point de vue de son employeur, rester muette comme une tombe signifiait l'envoyer dans une tombe. Elle s'était débarrassée sans trop de difficultés des tueurs qu'il avait payé, avant de jouer de ses nombreux talents pour prendre le premier vol pour Hong-Kong. Une fois sur place, elle n'avait pas eu de mal à passer la sécurité du lieu pour pénétrer sur le lieu de travail de son ancien employeur, et une fois dans son bureau, elle n'avait eu qu'à l'attendre. Se levant, elle contourna l'homme, avant de lui faire signe de s'asseoir « Qu'est-ce que vous allez me faire? Vous allez me tuer c'est ça? » « Vous tuer? Allons, ça serait trop sympathique pour vous. Après tout, vous êtes un très vilain garçon. Et les très vilains garçons méritent une très grosse punition. Non, je ne vais pas vous tuer, plutôt vous détruire. » Se dirigeant vers la porte du bureau, elle la ferma, et sourit quand elle sentit sa pauvre victime écraser avec force le bouton de l'alarme silencieuse caché sous son bureau. Il pouvait appuyer autant qu'il voulait, elle s'était servie de ses pouvoirs pour bloquer le signal et l'empêcher d'arriver jusqu'à la police « Stupide être humain. Personne ne viendra, je m'en suis assurée. Alors cessez d'écraser ce bouton et mettez vous à l'aise. » Samantha tira une chaise pour la placer face à lui, avant de s'asseoir, continuant de le menacer avec son arme.
Elle pouvait lire la peur dans les yeux de son ancien employeur, alors qu'il comprenait qu'il s'était attaqué à la mauvaise personne, et qu'il était en train de se prendre un retour de bâton qui allait le laisser totalement démuni « D'ici quelques minutes, j'aurais fini de vider vos comptes en banque et ceux de vos entreprises. Vous devriez être content, vous venez de faire don de toutes vos économies à diverses ONG. Lutte contre le cancer, Greenpeace, Amnesty, ce genre de choses... après ça, je vais balancer aux plus grosses chaînes d'informations et à la police de Hong-Kong tous les sales petits secrets que j'ai sur vous, et croyez-moi, ils sont nombreux. Vous allez perdre tout votre argent, vos maisons, votre gagne-pain, passer le restant de vos jours en prison et votre femme va très certainement demander le divorce et la garde des enfants quand elle va savoir pour cette petite aventure avec sa sœur. Je veux bien qu'elles soient jumelles, mais quand même... » Au fur et à mesure qu'il perdait ses couleurs, le sourire de la jeune femme s'élargissait. Il avait tenté de la faire tuer, mais elle s'en était sortie. Alors que lui, elle venait de le dépouiller de tout ce qu'il possédait et il n'allait sûrement pas s'en remettre. Se levant, Samantha se dirigea vers la porte, avant de se tourner vers celui qu'elle venait à peine de bousiller « J'ai laissé un petit cadeau à votre intention dans le tiroir de votre bureau. Si vous n'êtes pas trop bête, vous saurez quoi en faire. » Quittant le bureau, elle en verrouilla la porte, avant s'éloigner d'un pas tranquille. Et alors qu'elle s'arrêtait devant l'ascenseur et appuyait sur le bouton, elle entendit un coup de feu, et le petit sourire qu'elle affichait s'élargit.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mar 29 Nov - 23:34

After Genosha

Life goes on
Samantha s'affala sur sa chaise, et regarda en direction de la fenêtre. Elle s'ennuyait à mort pendant ce cours, alors même qu'elle se trouvait devant un ordinateur. Mais franchement, ce que ses profs lui demandaient de faire, c'était ridiculement simple et comme à chaque fois, elle avait déjà terminé largement avant ses camarades. Donc du coup, elle se tournait les pouces en attendant que les autres élèves de sa classe finissent enfin leurs exercices.  Ils n'étaient pas mauvais, elle était juste trop douée par rapport à eux. Dès qu'on lui collait un ordinateur sous les doigts, elle faisait des petits miracles. C'était toujours elle la meilleure dans cette matière, mais à chaque fois qu'elle l'avait, elle savait qu'elle allait s'ennuyer. Parce que ce qu'elle pouvait y faire, c'était franchement simpliste, si ce n'était enfantin. Et même quand son prof acceptait de lui donner d'autres exercices, elle les finissait tout aussi rapidement. Du coup, dès que son prof avait le dos tourné, elle allait sur internet et elle se tournait allègrement les pouces en passant de site web en site web.
Lorsque la cloche finit par sonner, Sam attrapa son sac, y rangea ses affaires en vitesse, avant de sortir tout aussi rapidement de la salle. Se dépêchant, elle traversa rapidement les couloirs, se retenant de courir, pour arriver devant une autre salle au moment ou le flot d'élève commençait à s'en échapper. Elle cherchait une tête bien particulière, la même qu'à chaque fois qu'elle se dépêchait d'arriver devant cette salle alors qu'elle venait de finir ses cours pour la journée. Et quand finalement elle finit par la repérer, elle afficha un grand sourire tout en agitant la main. Sam sentit son cœur louper deux ou trois battements alors que sa petite-amie la rejoignait, avant de déposer un chaste baiser sur sa joue. C'était très récent pour l'une comme pour l'autre, aussi bien le fait de sortir ensemble que... d'aimer les filles. Sam n'avait jamais envisagé qu'elle puisse être une lesbienne, et tout ça était venu d'un stupide jeu lors d'une soirée entre amis. Un action ou vérité qui avait eu un tour à la fois inattendu et plaisant, puisqu'elle avait eu comme gage d'embrasser une de ses amies. Et le fait est qu'elles avaient toutes les deux adoré ça, et ne s'étaient pas faites prier pour recommencer une fois la soirée finie « Ça va? » « Mieux depuis que je suis sortie de ce cours de merde. » Grommela Sam en suivant sa copine, qui se dirigeait tranquillement vers la sortie du bâtiment « Dis, tu veux venir à la maison ce soir? J'ai acheté un truc, j'aimerais bien te le montrer et... mes parents sont pas là. » Elles n'avaient dit à personne pour leur relation, et pour le moment, ni l'une ni l'autre n'étaient prêtes à faire leur coming-out auprès de leurs proches. Si ça se trouvait, ça ne marcherait pas entre elles, et peut-être qu'elles aimaient les garçons au final, que ce qui se passait entre elles était juste temporaires « Ça devrait pouvoir se faire, tant que je préviens les miens. On se fait une pizza  pour manger? » « Tu sais comment me faire craquer. » Répondit sa petite-amie en attrapant la main de Sam et en la serrant délicatement.

•••

Attrapant sa canette de Red Bull, Sam l'agita devant elle,  et constatant qu'elle était presque vide, elle versa le peu qu'il restait dans sa tasse à café, avant de porter le tout à ses lèvres. Puis elle se remit à faire jouer ses doigts sur son clavier, gardant les yeux rivés sur l'écran. Elle faisait son boulot avec une précision méthodique, s'arrêtant à peine pour boire son café coupé au Red Bull ou pour plonger la main dans l'énorme paquet de chips se trouvant sur sa droite. Typiquement l'image de la grosse geek qui passait son temps devant un ordinateur tout en s'empiffrant de trucs aussi bons que mauvais pour la santé.
Finalement, elle avait eu ce qu'elle voulait. Enfin d'une certaine façon. Une fois le lycée terminé, elle avait réussit à décrocher une place au MIT, dans le département de génie électrique et informatique. Elle avait bien évidemment brillé durant toute son cursus universitaire, et était rentrée chez elle avec un beau diplôme dans le domaine flambant neuf. Elle avait envisagé de postuler chez Stark Industries, ou elle arriverait sans trop de mal à se trouver un job qui mettrait ses compétences à l'épreuve et qui aurait l'avantage d'être relativement bien payé. Et c'est ce qu'elle aurait fait un évènement ne lui avait pas montré une nouvelle voie. Elle avait appris un petit matin qu'une de ses amies d'enfance, avec qui elle était restée en contact étroit même quand elle était partie faire ses études à l'étranger, avait été la victime d'un hackeur, qui lui avait volé son identité et en avait profité pour lui prendre tout ce qu'il pouvait. Furieuse face à cette cruelle injustice, Sam avait intégré l'école de police, ou elle avait largement brillé. Ambitieuse et déterminée, la jeune femme avait grimpé pas à pas les échelons, avant d'intégrer la cybercrim. Et c'était peu de choses de dire qu'elle était l'une des meilleures de son service. Dès qu'elle était sur un cas, elle s'y jetait corps et âme jusqu'à ce qu'elle arrive à mettre la main sur le petit salopard après lequel elle en avait, et celui qui arriverait à la tenir en échec n'était pas encore né.
Entrant une nouvelle série de commandes, elle afficha un petit sourire, avant de plonger la main dans son paquet de chips. Le cas sur lequel elle bossait était relativement épineux, mais elle ne lâchait pas l'affaire. Avec de la chance, d'ici quelques minutes elle aurait accès à l'ordinateur d'un hackeur qui s'amusait à pourrir la vie d'un petit industriel de l'île. Et une fois qu'elle aurait accès à son ordinateur, elle n'aurait pas le moindre problèmes à coller un nom et une adresse sur ce type. Et soudain, elle bondit de sa chaise en levant les bras en l'air, avant de lancer avec une joie à peine dissimulée « J't'ai eu espèce de tocard. Personne peut lutter contre Root, wouhou! » Consciente que les regards de tous ses collègues étaient rivés sur elle, la jeune femme baissa les bras, se rassit avant de porter sa tasse à ses lèvres. Maintenant, elle allait pouvoir passer à la partie le plus mouvementée de son boulot   : coller ce sale petit connard en prison pour un certain nombre d'années.

•••

Attrapant le ruban en plastique jaune qui délimitait la scène de crime, Sam passa en dessous, et s'avança vers sa nouvelle enquête tout en sirotant tranquillement son latté du matin. Elle avait finit par quitter le bureau sombre qui avait été le sien pendant des années alors qu'elle bossait à la cybercriminalité, quand elle avait finit par demander sa mutation à la criminelle. Non pas que coincer des pirates informatiques et faire des merveilles avec un ordinateur ne l'intéressait plus, mais Sam avait intégré la police pour coincer des salopards, et les gars de la crim avaient toujours droit aux enquêtes les plus cool et aux gros poissons. Et il était finit le temps ou elle n'était qu'une petite bleue tout juste sortie de derrière son écran, elle avait considérablement gagné en expérience depuis son entré dans la cour des grands. Et puis ses collègues... c'étaient de sacrés numéros. Entre Wilson et Freeman qui avaient tout autant l'air d'être prêts à s'écharper qu'à se payer une chambre pour faire vous savez quoi et Riley, son équipier qui était aussi loquace qu'une porte de prison dans ses bons jours, elle avait de quoi faire. Mais elle était pas mal dans son genre, la petite geek bagarreuse qui faisait des merveilles avec un clavier. Elle apportait une petite touche de féminité dans un service qui transpirait la testostérone à longueur de journée, et elle portait un regard différent sur les choses.
Mais alors qu'elle s'approchait du cadavre, elle remarqua deux choses qui clochait. La première, Riley qui s'approchait d'elle avec un air encore plus sombre que celui qu'il arborait habituellement collé au visage, et la seconde, c'était les deux types habillés en rouge et qui rôdaient autour de son cadavre. De son enquête « Il se passe quoi là? » « À ton avis? » « Bordel mais c'est pas vrai! C'est la troisième fois qu'ils nous font le coup ce mois-ci. Laisse-moi deviner, encore une histoire de sécurité nationale? » « Comme à chaque fois. » Se contenta de répondre Riley en jetant un regard particulièrement froid aux deux agents de la Garde. Cette fois, elle allait vraiment se les faire, et elle allait s'arranger pour ne pas les louper « Sois sympa, évite de faire ça. » Mais Sam se dirigeait déjà d'un pas vif vers les deux pingouins en costume rouge, avec la ferme intention de leur tailler un magnifique costard sur mesure.
Lorsqu'elle arriva à hauteur des deux agents, elle toussota légèrement, histoire de leur faire signe qu'elle était là et qu'ils feraient mieux de se tourner vers elle. Alors que Sam s'apprêtait à leur sortir le petit speech qu'elle venait de préparer et qui ressemblait plus à une grosse claque qu'à un petit accueil chaleureux, les mots restèrent bloqués dans sa gorge quand celle de gauche se retourna. Si la flic avait cru un seul instant à toutes ces histoires sur le coup de foudre et le grand amour, elle se serait dit qu'elle venait de faire foudroyer au moins une bonne dizaine de fois à la suite. Sam se trouvait devant la femme la plus... indescriptible qu'elle ait jamais vu. Une belle petite brune à l'air particulièrement revêche, mais qui lui allait si bien au teint. Elle avait beau faire une bonne tête de moins qu'elle, cette femme dégageait une telle aura qu'elle était inexplicablement attirée par elle. Alors si on ajoutait à ça le port de l'uniforme et le fait qu'elle avait un regard qui disait clairement « Je vais te tuer avec mon auriculaire. », Sam était prête à mettre sa main au feu qu'elle venait de tomber amoureuse. Ou au moins d'être follement attirée par cette femme « Qu'est-ce que vous voulez? » La question de son interlocutrice la tira de son admiration béate, et Sam afficha son sourire le plus charmant « Savoir si vous aviez besoin d'aide pour votre... » « Pas la peine, on se débrouille très bien sans vous. » Bien que légèrement douchée par le ton de la demoiselle et le fait qu'elle ne l'avait même pas laissé finir sa phrase, Sam tira une carte d'une poche de sa veste, avant de la glisser dans la poche de poitrine de la Garde « Si jamais vous avez besoin d'aide, agent... » « Shaw. » Shaw... elle aimait bien ce nom. Si ça continuait comme ça, elle allait finir par tomber amoureuse, ce qui ne la dérangerait pas pour une fois « Ravie de vous connaître, agent Shaw. En tout cas, si vous avez besoin d'aide pour quoi que ce soit, je suis disponible toute la journée et... mon numéro perso est au dos. » Ajouta-t-elle en affichant un grand sourire éclatant qui ne cachait en rien ses intentions à l'égard de la Garde. Puis elle tourna les talons et s'éloigna d'un pas tranquille, bien consciente que le regard de la mystérieuse Shaw ne la quittait pas. Buvant une nouvelle gorgée de son latté, elle s'arrêta à côté de Riley, avant de tourner à nouveau son regard vers Shaw et sa collègue « Qu'est-ce que tu as fait? » « Absolument rien. Allez viens, faut qu'on se trouve une enquête à se mettre sous la dent. » Puis elle se dirigea vers sa voiture, son équipier la suivant de près.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1776
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 1:28

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Storm
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
-Atmokinesis
- Maitrise de la météo
- Potentiel magique
-connections à la terre
-résistance télépathique
- Peut changer sa vision pour voir les courant électrique
- Elle est capable de voler
Ororo/ Rachel Grey/Xander Harrison/Cameron E. Fox/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
533
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 9:38

hannnnnnnn Fred!!!

Amuse toi bien chou avec ce personnage et te laisse pas faire fasse à tes deux collégue \o/
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 11:59

Rerebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
849
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 12:09

Re-bienvenue

___

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucune, elle y va au talent comme on dit. Et ses guns font bien l'affaire il paraît.

Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Alice Warren / Santana J. Carpenter
162
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 12:14

SHOOOOOOOT
Enfin tu es lààààà

Re-bienvenue par ici avec ta jolie demoiselle
J'ai hâte de lire ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Headless Queen
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ann est une mutante qui possède le pouvoir d'immortalité mais aussi celui de régénération.
April . Charlie. Harry
217
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 13:51

Re-bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 14:36

Re-bienvenue

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 15:01

Merci à vous tous mes bichons!

Shaw > SHOOOOOOOOOOOT
Ouais, enfin je suis là. Tu m'attendais n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 19:19

Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Mer 30 Nov - 20:30

Merci ma jolie.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Jeu 1 Déc - 12:24

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psylocke
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Wesley, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
217
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Jeu 1 Déc - 14:45

Rebienvenue à toi!

T'inquiètes pas que Francis et Wade te feront passer des journées de merde au poste
Mais ça ira, ils iront boire un coup tous ensemble après pour compenser :moustache:

___

So stand in the rain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Jeu 1 Déc - 20:37

Merci à vous deux!

Betsy > Ouais ben dit à Wade que si jamais il cherche trop Sam, elle va lui rendre la monnaie de sa pièce! Genre en... lui payant une chambre d'hôtel aux noms de Wilson et Freeman tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
773
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Jeu 1 Déc - 20:52

Rebienvenuuuue! Amuses-toi bien avec elle !
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1622
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.   Ven 2 Déc - 22:22

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Un superbe tempérament pour une femme dont on a envie de suivre les aventures ! Amuse toi bien avec Erica !


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
Samantha E. Hardy | This might be the first time I feel like I belong.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pepper - For the first time in a long time I feel like I've read your mind
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: