Partagez | 
 

 Part of the big machine - ft. April

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Part of the big machine - ft. April   Lun 5 Déc - 17:22





Part of the big machine

Memoria & Iron Man


Tell me all about your inventions




Tony raccrocha son téléphone sur la base et continua d'écrire son rapport pendant quelques minutes avant de poser son stylo et de soupirer. Il avait besoin de souffler un peu, et là, il ne pouvait pas trop sortir de son entreprise avant un bon moment. Il avait été coincé au téléphone avec un représentant de son entreprise d'une autre ville, lui rapportant les recettes actuelles et les mises à jour à faire. C'était long, mais bénéfique. Tony savait à quel point son entreprise était vitale ici-même, et à quel point il pourrait changer les choses. Déjà rien qu'avec leur campagne avec Sharpe avait de quoi rendre le monde un tant soi peu meilleur. Mais au fond, il savait qu'il n'y avait pas tout le monde qui soutiendrait leur programme. Enfin, chacun sa merde, comme on dit, mais Tony ne pouvait s'empêcher de vouloir avoir un impact sur tout le monde, de pouvoir faire changer les mœurs, de rendre le monde meilleur. Mais il ne fallait pas qu'il reste tout seul das cette démarche, et pour l'instant, il ne pouvait pas. Et puis, loin de lui l'idée de diriger le monde, non. Il avait son propre monde déjà, ici, dans son entreprise, et puis libre aux autres d'adhérer à ses propositions.

Il se leva de sa chaise et se posa près de la baie vitrée. Il observa en contrebas les passants de Hammer Bay. Cette ville était immense ! Et puis elle avait un certain charme malgré les buildings à tout va. Cela n'empêchait pas d'avoir un côté pittoresque. Stark se retourna et sortit de son bureau, le portable dans sa poche et se dirigea vers le coin café au rez-de-chaussée. Il commanda deux cafés spéciaux Boostage, pour stimuler les neurones. Il paya grassement le barista et grimpa dans un ascenseur pour se rendre à un étage spécifique. La musique d'ambiance était vraiment agaçante parfois, et Stark rajouta à sa liste de choses à faire plus tard de remplacer cette foutue musique par un truc plus pimpant. Genre du rock. Ouais c'était bien le rock !

Une fois que l'ascenseur s'ouvrit sur l'étage choisi, Stark en sorti et se dirigea nonchalamment vers l'atelier d'April Ren. Il lui avait confié une grande pièce, voire carrément l'étage vu que personne d'autre ne travaillait ici, enfin, à part les autres ingénieurs en robotique, bien évidemment. Il passa la porte en verre tranquillement et arriva sur les lieux, cherchant son employée des yeux. Tony la vit un peu plus loin, penchée sur sa table de travail, avec des prototypes de robots un peu partout, des ustensiles à tout va et puis sans parler des feuilles et patrons qui étaient accrochés sur tous les murs. Il s'annonça en se raclant la gorge quelques fois, et s'approcha de la brune.

« Miss Ren, c'est un plaisir de voir que vous travaillez encore ici. Tenez, je vous ai rapporté un petit quelque chose. »

Il lui tendit l'un des cafés et trinqua ensuite avec le sien avant de faire le tour des tables, pour voir sur quoi elle penchait cette fois-ci. Un peu plus tôt dans la journée, elle lui avait envoyée un mail pour qu'il vienne voire l'avancée de ses travaux, et il n'avait pas pu s'y rendre avant maintenant. Il avait été débordé et ça lui faisait un bien fou de sortir de son bureau pour stimuler ces neurones sur autre choses que les commandes et les inventaires de ces stocks. Stark soupira longuement avant de se tourner vers elle, les lèvres pincées. Il appréciait beaucoup le travail que la jeune femme fournissait, et il aimait beaucoup la taquiner également. C'était un peu sa marque de fabrique et personne ne pouvait la lui enlever.

« Alors dites-moi, qu'est-ce qu'il y a de neuf par ici ? En dehors des nouveaux patrons que vous avez dessinés. Ils sont plutôt pas mal, cependant, j'aurai peut-être permuté les capteurs à la place du microcontrôleur, et placé ce dernier au niveau de la boîte centrale. »

Il regarda en direction de l'ingénieur et s'approcha de sa table, posant son regard sur les quelques outils présents. Des câbles, des appareils à soudure, des toutes petites pièces, des patrons, des puces, des Cartes Arduino... Il y en avait pour tous les goûts. Et Stark  ne se formalisa pas sur le contenu, il espérait juste qu'April allait lui permettre de se stimuler et lui changer les idées.






___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann . Charlie . Harry
288
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Sam 31 Déc - 15:59

Part of the big machine

A
pril adorait son job. Elle n'avait jamais vraiment choisi d'être ingénieure même si, de toute évidence, elle avait su que son chemin l'y mènerait d'une manière ou d'une autre. Avec le QI qu'elle possédait, elle aurait pu choisir n'importe quelles études mais, avec ses compétences toute particulières pour la mécanique et sa capacité à construire de nouveaux objets électroniques chaque semaine, il aurait été dommage qu'elle exerce un autre métier. Non, le problème principal quand il avait fallu entrer dans le monde professionnel avait été son incroyable difficulté à communiquer avec les autres êtres humains. Elle pouvait très facilement se trouver mal à l'aise entouré de personnes qui lui semblaient très différentes d'elle. Mais il fallait bien gagner de l'argent pour vivre. La priorité qu'elle s'était donné alors était de trouver un lieu de travail qui la stimulerait assez pour continuer. Ainsi, quand Luke Charles, le pdg du Wakanda Design Group, lui avait proposé un poste au sein de son entreprise, April avait été grandement intéressé. Après un entretien elle avait été sur le point d'accepter quand elle avait alors reçu une proposition d'emploi au sein de Stark Industries. Il n'avait pas fallu beaucoup d'arguments pour qu'elle accepte de travailler pour Anthony Stark plutôt que Luke Charles. April admirait énormément Stark, c'était indéniable. Travailler avec lui était une opportunité qu'elle ne pouvait refusait. Aussi, tout comme elle, il était un génie. Et comme cela avait toujours été le cas, travailler avec d'autres génies la mettait plus en confiance. Cependant, elle jalousait presque son patron car il n'avait pas un QE inférieur à la moyenne contrairement à elle et d'autres génies qu'elle avait rencontré.
Ainsi, April avait énormément de respect pour son patron même si celui-ci prenait un malin plaisir à la taquiner. Il avait très vite compris comment était l'ingénieure en robotique et il s'amusait à tester les limites de sa patience. Et même si cela pouvait la mettre mal à l'aise par moment, elle ne s'en offusquait pas. Cela aurait été une personne qu'elle n'appréciait pas, cela aurait été une toute autre histoire. Mais elle admirait Stark et l'appréciait. Il était, certes, très différent d'elle mais ils se comprenaient facilement et travailler avec lui n'était en rien une corvée contrairement à certains de ses collègues. Heureusement d'ailleurs qu'il lui avait confié un grand atelier, ce qui lui permettait de travailler seule la plupart du temps et ce, dans le silence.
Toute la journée elle avait travaillé sur les dernières finitions de quelques prototypes sur lesquels elle travaillait depuis plusieurs semaines, voir mois pour certains. La plupart étaient supposés améliorer le quotidien de ses usagers selon leurs différentes fonctions. D'après April, ils étaient fin prêts à être proposés à la commercialisation mais pour cela, elle devait d'abord avoir l'avis de son patron ainsi que son aval. Elle avait déjà demandé l'avis d'un autre collègue ingénieur en robotique mais c'était celui de Tony Stark qui l'intéressait vraiment. C'est pourquoi elle lui avait envoyé un mail lui demandant s'il pouvait passer voir les avancées de ses travaux.
Elle travaillait toujours sur les prototypes, faisant de nouvelles vérifications, lorsqu'elle entendit un raclement de gorge. Elle se redressa et découvrit son patron qui lui tendait un café. Elle s'empara de ce dernier et remercia Stark.
- Merci d'être venu. Je pense que ceux là sont prêts à être commercialisés s'ils vous conviennent, lui dit-elle en désignant trois prototypes sur la table. Les autres sont encore en cours d'avancement mais ils devraient être finalisés dans les prochains jours.
Elle avala une bonne gorgée de son café et se rendit que c'était exactement ce dont elle avait besoin, n'ayant pratiquement rien avalé de la journée. Cela arrivait fréquemment lorsqu'elle était plongée dans ses travaux. Et encore, elle avait vu d'autres génies ne pas manger pendant plusieurs jours d’affilés car ils étaient bloqués sur un problème mathématique qui avait bien failli les rendre fous.
Stark observa ses nouveaux patrons, il y en avait des centaines un peu partout dans l'atelier. C'était aussi sans compter les multiples feuilles remplies de calculs en tout genre, les outils qui traînaient un peu partout et les ordinateurs allumés. Elle arrivait à un point de la journée où le rangement était nécessaire.
- Oui j'y ai pensé aussi mais d'après mes calculs, je suis convaincue que ce sera plus opérationnel de la manière dont je l'ai pensé. Mais j'essayerais les deux pour m'en assurer et vous tiendrez au courant.
Elle se dirigea alors vers une autre table et montra un prototype en cours de fabrication. A côté, se trouvait encore et toujours de multiples patrons sur l'objet en question.
- Pour ce qui est du neuf, j'ai commencé à travaillé sur l'idée des prothèses dont on avait parlé. J'ai commencé à concevoir une jambe. Elle devrait être bien plus solide et pratique que celles qu'on trouve sur le marché.
D'après ses plans et après multiples réflexions, elle était venue à la conclusion qu'avec toutes ces idées de prothèses, elle pourrait même créer un robot à part entière. Mais pour l'instant, elle n'en voyait pas vraiment l'utilité. Et si elle en faisait un, ce serait bien trop cher pour que ce soit ensuite commercialisé. Un homme comme Stark serait un des rares à pouvoir s'en procurer un. Mais il ne le ferait pas puisque s'il en avait besoin, il se le créerait lui-même.
Elle observa quelques secondes son patron qui semblait assez fatigué. Habituellement, elle ne faisait pas vraiment attention aux autres mais, alors qu'elle attendait ses jugements, April avait compris que ça avait été une longue journée.
- Encore de la paperasse aujourd'hui, c'est ça?
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Ven 13 Jan - 23:10




Part of the big machine

Memoria & Iron Man

That's some good pieces


Lorsque l'ingénieure lui désigna les trois prototype sur sa table de travail, Stark avait jeté un coup d'oeil discret, détaillant tout de même les structures et les fondements de ces constructions. Il approuva d'un signe de tête, se notant mentalement de regarder ces autres prototypes une prochaine fois. C'était du beau boulot pour le moment, surtout que ces projets n'avaient été approuvés que récemment. La charge de travail avait été importante pour qu'April en arrive là. Mais Tony savait bien ce que c'était que de rester éveiller toute la nuit pour finaliser un projet. En ce moment, il lui arrivait de s'enfermer dans son atelier jusqu'au petit matin pour peaufiner des patrons ou assembler diverses pièces dans l'optique de créer des petites machines. Rien de bien méchant, mais dès qu'il avait une idée en tête, il lui était extrêmement difficile de se l'arracher tant qu'elle n'était pas aboutie. C'était à se demander comment il faisait pour tenir, quand on savait qu'il avait passé quasiment toutes ses soirées dans son atelier, à bidouiller et trifouiller tout ce qui traînait. Le gobelet dans sa main semblait être un bon indicateur, mais sa curiosité intellectuelle semblait le faire tenir encore plus que la caféine.

« Merci d'être venu. Je pense que ceux là sont prêts à être commercialisés s'ils vous conviennent. Les autres sont encore en cours d'avancement mais ils devraient être finalisés dans les prochains jours.
- Faites-moi une démonstration et puis ensuite je pense qu'on pourra les mettre sur le marché. Pour le reste, je vous fais confiance. Faites-moi signe quand ils seront prêts. »

Son regard s'attarda sur tous les bouts de papiers, les calculs et les schémas qui ornaient les murs. Les formules étaient intéressantes et Stark les voyait prendre vie dans son esprit, il pouvait percevoir la machine qui devait respecter ce code et la voir s'animer. Un sourire ornait ses lèvres, l'ingénieure avait vraiment de bonnes idées, ça il n'en doutait plus. Et ces travaux pourrait peut-être un jour changer la face du monde. On pouvait toujours espérer. Dans tous les cas, Tony appréciait les connaissances et la fluidité d'esprit de son ingénieure. Il partageait ses intuitions avec elle, et il pouvait s'imprégner des siennes, lorsqu'elles étaient couchées sur papier. Les symboles tracés à l'encre noire s'inscrivaient dans l'esprit de Stark tel un grain de sable et ne cessait de germer. Les idées fusaient de toutes parts et cela stimula le PDG. Il se sentait bien mieux derrière un outil à confectionner qu'à son bureau, à remplir des papiers administratifs... Au moins il se sentait dans son élément et pour le coup, il n'y avait personne pour lui dicter quoi faire.

« Oui j'y ai pensé aussi mais d'après mes calculs, je suis convaincue que ce sera plus opérationnel de la manière dont je l'ai pensé. Mais j'essayerais les deux pour m'en assurer et vous tiendrez au courant.
- Parfait dans ce cas. »

April contourna sa table principale et se dirigea vers une autre, où trônait un prototype nouveau. Stark s'avança doucement, la rejoignant tranquillement, et son regard s'attarda sur les patrons qui se trouvaient à côté. Il analysa rapidement les fondements et pencha ensuite sa tête vers le prototype.

« Pour ce qui est du neuf, j'ai commencé à travaillé sur l'idée des prothèses dont on avait parlé. J'ai commencé à concevoir une jambe. Elle devrait être bien plus solide et pratique que celles qu'on trouve sur le marché.
- C'est vraiment bien agencé. Vous avez fait du bon boulot, cette prothèse pourrait vous faire une petite renommée, la taquina-t-il. »

Stark jeta quelques coups d'oeil à la prothèse et se permis de regarder les patrons de plus près, analysant les moindres détails. Les calculs et formules dans sa tête lui permirent d'aboutir à une image nette du nouveau joujou d'April. Tout semblait aller comme sur des roulettes. Pour l'instant. Ses traits s'étaient légèrement adoucis, malgré son air fatigué et concentré. Sa passion pour tout ce qui touchait aux bidouillages, à l'assemblage, à la création d'objets en tout genre, se ressentait à ses yeux brillants, et son esprit vif et pragmatique. Il analysait aussi vite qu'il lisait, malheureusement, son corps ne suivait plus aussi bien qu'avant. Si bien que des cernes ornaient le dessous de ses yeux, ses paupières lourdes tenaient difficilement et ses yeux piquaient atrocement. Stark se passa une main sur le visage et frotta ses yeux et histoire de se requinquer un peu, il bu une nouvelle gorgée de son café. Le liquide amer brûla sa gorge meurtrie et il se sentit un peu mieux qu'avant. Il ferait bien mieux de rentrer après cela, s'il ne voulait pas s'endormir sur sa chaise de bureau.

« Encore de la paperasse aujourd'hui, c'est ça ? »

Stark sursauta légèrement et posa son regard sur April. Elle avait un air plus doux qu'auparavant, mais sa mine concentrée et curieuse était toujours aussi prégnante sur son visage. Stark avait l'habitude des discussions simples et sans prise de tête avec ces employés, ce n'était pas le plus difficile à gérer dans une entreprise, il avait vu bien pire. Alors il connaissait bien le principe. On en disait pas trop, mais on s'épanchait un peu quand même, histoire de dire.

« Vous n'avez pas idée. C'est le lot de tout PDG, tous les papiers passent sur notre bureau. Et autant vous dire qu'il faut avoir l'oeil, sinon vous pouvez louper des informations essentielles... ou ridicules. Stark l'analysa quelques instants. Elle aussi semblait fatiguée. Et vous alors ? Vous semblez exténuée, pourquoi ne pas rentrer chez vous pour vous reposer ? »

Stark savait bien à quel point sa remarque était ridicule. Une personne aussi intéressée qu'April n'allait pas abandonner son travail juste pour pioncer une heure en plus. Non. Mais Stark se voulait tout de même bienveillant envers son ingénieur, elle était essentielle à cette entreprise. Et puis, Tony admirait son professionnalisme. Elle lui ressemblait quelques fois, et cela faisait toujours rire le PDG, quand il y repensait. Alors ça, pour sûr qu'April n'allait pas se retirer, Tony en était certain.





___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann . Charlie . Harry
288
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Lun 13 Mar - 18:16

Part of the big machine

A
pril était parfaitement confiante sur ce qu'elle avait conçu. Ainsi, lorsque Stark lui demanda une démonstration de chaque prototype, elle s'était redressé, avait posé son café et avait entrepris de présenter chaque machine en actionnant ces dernières. Elle n'avait jamais été à l'aise à l'oral, encore moins lorsqu'elle se retrouvait devant quelqu'un qui l'impressionnait un tant soit peu, mais il était question de mécanique. Et lorsqu'il était question de mécanique, April se sentait plus légère et maîtrisait parfaitement la situation.
Ainsi, elle exposa les faits calmement, démontrant ce qu'elle disait par l'activation de ces machines. Tout se déroula sans encombre, comme elle l'avait prédit, et elle fut satisfaite de son boulot. L'accomplissement de ses idées était toujours quelque chose de réconfortant. A défaut d'avoir une vie personnelle passionnante, April pouvait compter sur ses connaissances en mécanique pour s'accomplir professionnellement. Aussi, la dernière chose qu'elle désirait c'était entendre Stark regrettait de l'avoir engagé. Alors oui, peut-être qu'elle ne l'avouerait jamais à voix haute, du moins devant lui, mais l'avis qu'il portait sur sa personne comptait bien plus qu'elle ne le laissait croire.
C'est pourquoi, quelques minutes plus tard, lorsqu'il la félicita pour le bon travail qu'elle avait fait sur les prothèses, April ne put réprimer un sourire.
- Non merci, répondit-elle au sujet de la renommée. Contrairement à vous, la célébrité c'est clairement pas mon truc.
C'était même quelque chose qui l'effrayait. Lorsqu'elle voyait son patron jouer avec les médias aussi habilement qu'il créait une machine, April ne cessait de se demander comment il y parvenait. Au moindre faux pas, cela pouvait se retourner contre soit. Une parole détournée et tout le monde s'acharnait sur vous. Et au vu de l'habilité de l'ingénieure à avoir une simple conversation avec un individu, il valait mieux pour elle rester dans l'ombre. Les photos et les interviews représentaient un cauchemar à ses yeux.
Mais, de toute évidence, Stark n'était pas toujours d'humeur à jouer avec les médias. Au vu des traits fatigués qu'il affichait, April pouvait deviner qu'il était exténué. Et comme tout génie, ce n'était pas à cause de son domaine de prédilection mais plutôt à cause de quelque chose de beaucoup moins stimulant. Comme la paperasse par exemple. Mais comme il le disait, c'était le cadeau empoisonné de tout PDG.
- Des informations ridicules? C'est à dire?
Pas que la paperasse l'intéressait malgré tout. Elle n'était pas masochiste.
- Rentrer chez moi? avait-elle demandé en faisant une grimace étonnée. Si je rentrais chez moi je bosserais surement sur ma moto plutôt que de dormir. Et j'ai encore plusieurs choses à vérifier sur... sur à peu près tout, avant de partir.
Heureusement qu'elle aimait son job. Elle n'aurait jamais été aussi productive autrement. Elle avait la chance de faire ce qu'elle aimait et peu de monde pouvait s'en vanter malheureusement.
- Et pourquoi vous vous ne rentrez pas chez vous? Vous êtes le boss, vous faites ce que vous voulez.
Il en avait bien besoin.

© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Mer 15 Mar - 20:21



Part of the big machine

Tired and nothing can wake me up

Son café fermement ancré dans ses mains, Stark perdit son regard sur les divers prototypes que lui présentait sa chère employée. Les volutes de fumées s'élevaient dans les airs alors que ses yeux embrumés se plissaient afin de mieux percevoir les créations de mademoiselle Ren. La fatigue soudainement envolée, l'ingénieur et directeur de Stark Industries s'enorgueillit de ces diverses présentations, un fin sourire étiré sur ses lèvres. Son visage tiraillé par les nuits blanches et le travail semblait comme s'éclaircir doucement, légèrement, devenant plus avenant. Il était très impressionné par le travail effectué par la jeune employée, et il devait bien avouer qu'elle avait fait du bon boulot pour lui présenter de telles œuvres. A ce niveau, elle aurait très bien pu ouvrir sa propre boîte, et se faire une renommée internationale. Mais lorsque Stark lui lança, taquin, qu'elle aurait pu devenir célèbre, celle-ci s'était comme renfermée, malgré son petit sourire.

« Non merci. Contrairement à vous, la célébrité c'est clairement pas mon truc.
- Cela ne sied pas forcément à tout le monde, s'exclama Stark, rieur. »

Sirotant son café, le directeur se décala légèrement, son regard se portant un peu partout sur les patrons présents dans la pièce. Le liquide brûlant caressa sa gorge et le brun passa une main sur son visage histoire de se réveiller. Son attention ayant légèrement chuté depuis la fin de la présentation de l'ingénieur en robotique. Il soupira en attrapant une feuille de calcul d'une main, l'autre tenant toujours fermement son gobelet. Fronçant les sourcils, il tenta de déchiffrer les résultats, les formules fusant à toute vitesse dans son crâne, cognant les limites de son esprit. Les prototypes fonctionnaient, les formules semblaient correctes, et April avait fait un travail de dingue pour en arriver à ce stade. Le brun se tourna vers elle en reposant la feuille, ses pas raclant le sol alors qu'il avançait vers la table centrale. Il n'avait pas spécialement de remarques à faire, l'ingénieur s'était bien débrouillée, et lui-même était ravi de son acharnement et de sa production. D'ici peu, après quelques tests, ils pourraient lancer les prototypes sur le marcher, offrant ainsi plus de possibilités au plus nécessiteux. Le brun voyait déjà les choses en grand, les prothèses d'April aux mains de tout ceux qui en avaient besoin. Et cela lui arracha un doux sourire qu'il s'empressa de chasser en secouant la tête. Sa paume chauffait doucement contre le gobelet et il la retira un court instant, posant le récipient sur la table, loin des prototypes et des feuilles de calculs qui risquaient alors d'être tâchés. La petite remarque de son employée ne passa pas inaperçue et ainsi il ricana doucement, liant ses mains dans son dos en marchant un peu pour se dégourdir les jambes. Passer sa journée au bureau pour remplir ces fichus papier, c'était assez exténuant comme ça. Il échangea tranquillement avec l'asiatique, faisait quelques petites boutades au passage, comme toujours. Même fatigué, il restait le même. Toujours taquin et pointilleur.

« Oh vous connaissez ces notices où sont inscrites des petites précautions totalement évidentes et inutiles ? Du genre « ne mettez pas votre téléphone dans le micro-ondes », et bien c'est parfois pareil pour la paperasse, mais avec des notions plus administratives, souffla le plus vieux, croisant les bras sur son torse en pinçant les lèvres. »

Il mâchouilla sa lèvre inférieure, son esprit perdu dans les divers documents qu'il avait dû compléter auparavant. Il avait cru sombrer dans l'abîme du désespoir, tant les papiers croulaient sur son bureau. Avec un soupir, il se passa une main sur sa nuque, la caressant pour chasser les résidus de fatigue et les tiraillements. Alors qu'il reprenait la parole, ses mains finirent par pendre mollement contre ses flancs avant qu'il ne s'accoude à la table.

« Vous avez une moto ? Quel modèle ? J'ai toujours admiré ces engins, si rapides et élégants, marmonna le brun, les yeux brillants, rêveur. Enfin, je préfère quand même les bon vieux bolides à quatre roues. Cela dit, je vous comprends pour ces vérifications. Sa voix craqua un peu sur la fin. Je dois encore passer dans un autre service avant de pouvoir rentrer, quelle calamité. J'espère qu'ils ne vont pas encore me faire remplir des papiers, ricana-t-il. »

Le brun se redressa tranquillement, attrapant le gobelet dans sa paume avant de l'apporter à ses lèvres encore une fois, buvant rapidement le fond du récipient. Il se dirigea ensuite vers la poubelle la plus proche, y balançant sans scrupule le gobelet vide, puis se frotta les mains. Tout en se tournant vers son employée, il passa doucement sa langue sur ses lèvres, récupérant les dernières gouttes de café qui auraient pu tenter de s'échapper. April le questionna sur son statut, et le brun s'arrêta à mi-chemin, comme bloqué. Sensiblement perturbé par le franc parler de la brune, il se racla la gorge avant de reprendre sa route, s'arrêtant pas loin d'elle pour observer ce qu'elle faisait.

« J'ai beau être le boss, je me dois de respecter certaines obligations. La malédiction des dirigeants ; vous ne pouvez jamais faire ce qui vous plaît sans en subir les conséquences. Enfin, je suis encore assez chanceux de ce côté, souriait-il, son regard perdu sur une des prothèses. Et donc, quelles sont ces vérifications qui quémandent votre attention ? Peut-être que je pourrai vous donner un coup de main, histoire que vous finissiez plus rapidement, proposa-t-il d'un air convivial. De toute façon j'ai encore le temps avant de filer au secteur R&D...»


___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann . Charlie . Harry
288
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Dim 26 Mar - 18:23

Part of the big machine

S
tark était une énigme pour April. Elle qui connaissait de nombreux autres génies, elle aurait pu assurer que tous avaient un quotient émotionnel moindre à la moyenne. Puis elle avait rencontré en personne Anthony Stark. Et ce dernier lui avait prouvé qu'ils n'étaient pas tous des cas sociaux. Ce dernier était même charismatique. Il savait utiliser les mots adéquats en toute situation, ce qui lui permettait de ne pas déclencher des conversations désastreuses. Souvent, April lui enviait cette habilité à être... normal. Si elle avait pu être comme lui, pour sûre que sa vie aurait été beaucoup plus facile et joyeuse. Et peut-être alors aurait-elle pu se permettre de créer sa propre entreprise.
- Je ne suis déjà pas doué pour discuter avec un autre être humain alors j'imagine même pas le désastre si je m'adressais aux médias.
Un sourire amusé apparut sur les lèvres de l'ingénieure lorsque son patron lui indiqua le genre d'informations absurdes qu'il retrouvait parfois sur la paperasse qu'il avait à consulter. Tout en écoutant Stark, April but une gorgée de son café, notant au passage que son boss avait retenu ce qu'elle préférait.
- Il y a des personnes qui mettent vraiment leurs portables dans des micro-ondes alors j'imagine que ça ne peut pas faire de mal de rappeler à certains des précautions qui nous semblent évidentes.
Suffisait que quelqu'un poste un message sur twitter, dise qu'en mettant son portable dans un micro onde le temps de dix secondes cela vous ferait gagner des points à un stupide jeu et vous pouvez être certains que quelqu'un le fera naïvement avant de comprendre son erreur.
April se redressa légèrement dés lors que Tony Stark lui posa des questions sur sa moto. Si elle n'avait pas eu de retenue, April aurait laissé échappé que c'était son petit bébé. Affichant un sourire et reposant sa tasse de café sur un coin de table non encombré de feuilles de calculs, l'ingénieure répondit à la question non sans une once de fierté.
- Le modèle April Ren. La toute première moto que j'ai possédé ne ressemblait plus en rien au modèle de départ tant je la modifiais avec diverses pièces que je trouvais ou confectionnais. Alors il y a quelques années, j'ai décidé d'en monter une du début à la fin. Je vous la montrerais un jour, si vous voulez.
Son petit bijou. Elle chouchoutait bien trop cette bécane qui recevait plus d'affection de sa part que beaucoup d'autres êtres humains. La confectionner avait été un vrai plaisir pour April qui s'y était amusé plus qu'elle ne se serait diverti dans un parc d'attraction. Même si elle la trouvait bien meilleure que n'importe quel modèle sur le marché, April ne cessait de la retoucher dés lors qu'elle avait une nouvelle idée en tête pour l'améliorer.
Oubliant momentanément son véhicule, April reporta son attention sur Stark qui semblait désespéré à l'idée de continuer son boulot. Ainsi, même s'il était le boss, il lui expliqua qu'il ne pouvait se permettre de filer comme il le voulait. C'est pourquoi elle ne fut pas surprise lorsqu'il lui proposa son aide. Tous deux adoraient la mécanique et cela représentait un moyen de s'évader. Habituellement, April rechignait toujours à travailler avec d'autres personnes mais elle avait une confiance totale en les compétences de son patron. Elle se dirigea vers une table et montra ce qu'il s'y trouvait.
- Ces pièces sont à assembler. Tout devrait fonctionner comme je lai prévu. Ça ne devrait pas vous prendre énormément de temps et il n'y a, normalement, aucun calcul à vérifier donc vous pourrez porter toute votre attention sur les matériaux et non de la paperasse.
Elle lui adressa un sourire et se dirigea quant à elle vers une table pour vérifier de nombreuses formules et schémas sur lesquels elle devrait travailler la journée suivante.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Ven 31 Mar - 13:33



Part of the big machine

How good do you think you are as a leader ?

Un ricanement s'échappa d'entre les lèvres du PDG, alors que son employée lui confiait ne pas avoir les capacités adéquates pour entretenir une discussion avec quiconque. Stark constata cependant qu'elle s'en sortait bien pour le moment. Tant qu'elle restait dans son domaine de prédilection, elle avait cette fluidité oratoire qui la caractérisait tant. Avec un air amusé, Stark lui lança un regard contrit, imaginant déjà la situation décrite par l'ingénieure. Comme il l'avait spécifié un peu plus tôt, ce n'était pas donné à tout le monde. Avec un soupir, le brun changea de sujet, s'attardant sur les avertissements et notices qu'il retrouvait parfois dans ses contrats et dossiers. Décidément, il vivait dans un monde étrange. Et certains ne retenaient pas encore leurs leçons, aux dires de son employée. Stark ricana à nouveau, bien qu'outré intérieurement par ce genre de comportement. Qui donc avait bien l'idée complètement foireuse de balancer un téléphone au micro-ondes ? Non sans se facepalmer, le brun souffla bruyamment, avant d'aborder un nouveau sujet. Son employée lui avait fait part de l'acquisition d'une moto, et avec cette curiosité maladive qui rongeait l'être du brun, il s'était empressé de lui poser diverses questions à ce sujet. Bien qu'il ne possédait pas de bolides pareils, Stark aimait énormément bricoler, mettre les mains dans le cambouis. Toutes ses voitures y étaient passées, et il se disait souvent que s'il n'avait pas fini par monter sa propre entreprise, il aurait passé sa vie dans un garage. Il n'y avait vraiment que dans son atelier qu'il se sentait bien, lui-même, et qu'il n'avait pas à faire semblant. Comme devant les caméras ou aux prises des médias. Ce sourire si strict et professionnel. Bien qu'il affectionnait l'appel de la foule, Stark ne pouvait s'empêcher de voir ces journalistes bon samaritains tels des rapaces fonçant sur leurs proies.

« Le modèle April Ren. La toute première moto que j'ai possédé ne ressemblait plus en rien au modèle de départ tant je la modifiais avec diverses pièces que je trouvais ou confectionnais. Alors il y a quelques années, j'ai décidé d'en monter une du début à la fin. Je vous la montrerais un jour, si vous voulez.
_ Oh, mais avec grand plaisir. Vu votre talent pour l'assemblage de pièces, je ne doute pas de la qualité de votre engin. »

En un sourire, Stark s'approcha de la table centrale où reposaient diverses prothèses, les patrons et les feuilles de calculs. Rapidement, il lui proposa son aide, après son petit discours sur ses contraintes hiérarchiques. Heureusement qu'il n'avait de comptes à rendre à personne, sauf à lui-même. Et encore, le PDG reniait très souvent cette partie là de son travail. Suivant son employée, Stark croisa les mains dans son dos tout en scrutant de son regard inquisiteur les diverses pièces présentes sur la table. La voix de la Ren chatouilla ses oreilles et il hocha la tête, son esprit fusant déjà à cent à l'heure alors que ses yeux brillaient enfin. Depuis le temps qu'il attendait cette occasion, d'avoir quelque chose d'intéressant à faire dans sa journée. Son employée lui offrait cela sur un plateau d'argent, ou plutôt une simple table en aluminium. Mais peu importait. Stark avait encore le temps, et il allait bien en profiter pour le coup. Il murmura un petit 'merci', si bas qu'il doutait qu'elle l'ait entendu et s'installa tranquillement. Alors qu'April se retirait pour retourner à ses prothèses, le brun souffla en jetant un coup d’œil aux divers papiers, vérifiant quels assemblements son employée voulait retrouver. Hm, facile... Stark s'affaira alors, attrapant diverses pièces, et plusieurs outils pour les assembler. Un coup de fer à souder, un tour de tournevis, quelques finitions et le tour était joué. Le PDG ne voyait plus le temps passer, son attention totalement accaparée par son activité. Il avait l'impression d'être de retour à son atelier, plongé dans son projet, bidouillant divers circuits. Cette sensation, il l'avait très souvent recherchée dans son entreprise. Il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de travailler avec ses mains ici, et la sensation était plus que grisante. Malheureusement, comme son employée l'avait prédit, il n'avait pas mis plus de dix minutes à assembler les pièces. Avec un petit sourire fier, il se tourna vers la Ren, écartant les mains.

« Cela devrait faire l'affaire. Il souriait doucement. Y aurait-il autre chose, ou tout est réglé pour aujourd'hui? »


___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann . Charlie . Harry
288
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Part of the big machine - ft. April   Dim 16 Avr - 11:40

Part of the big machine

A
pril afficha un sourire amusé lorsqu'elle entendit son chef commenter que ce qu'elle lui demandait de faire était facile. Bien sûr que ça l'était. Du moins, pour eux. Cela pouvait semblait complexe pour d'autres mais les machines n'avaient aucun secret pour Stark et son employée. Celle-ci, par ailleurs, observait l'homme à la tâche. Elle en oubliait momentanément de vérifier ses calculs, les yeux rivés sur les mains de son employeur. Il était rare pour elle de le voir faire de la mécanique, étant la plupart du temps dans son bureau à s'occuper de la paperasse. Et lorsqu'il travaillait manuellement, elle se doutait bien qu'il allait dans son propre atelier. Ainsi, elle observait avec grande attention, et une certaine admiration, le grand Anthony Stark se mettre à l'oeuvre. Pour le coup, elle se disait qu'elle aurait du lui donner quelque chose de beaucoup plus difficile. Là, elle aurait pu réellement le voir à l'oeuvre.
Lorsqu'il lui annonça avoir terminé, et ce en moins de dix minutes, April s'approcha et observa son travail avec minutie. Oui, c'était vraiment un expert. Avec un sourire , elle lança d'un air taquin :
- Pas mal pour un débutant.
Il lui demanda alors s'il pouvait faire quoi que ce soit d'autre pour l'aider aujourd'hui. Elle réfléchit, observant autour d'elle si elle pouvait lui donner un nouveau joujou sur lequel travailler. Elle était sur le point de prendre la parole quand le téléphone de son atelier se mit à sonner.
- Excusez-moi.
Elle s'empara du téléphone et le posa contre son oreille. Sa bonne humeur partit bien vite pour laisser place à un visage à la fois contrarié mais aussi et surtout, enragé. Elle reposa le téléphone et ferma les yeux deux secondes pour se calmer. Elle les rouvrit finalement et les posa sur son patron qui devait l'observer depuis le début. Le plus calmement possible, elle expliqua :
- Quelqu'un vient de rentrer dans ma moto sur le parking...
Il lui était de plus en plus difficile de garder son calme. D'un instant à l'autre, sa colère allait exploser. Elle le savait.
- Maintenant, excusez moi mais j'ai un meurtre à commettre.
Et sans plus attendre elle sortit de l'atelier, marchant à toute vitesse dans les couloirs de Stark Industries. Elle se rendit à l'ascenseur et appuya à de nombreuses reprises sur les boutons pour l'ouvrir. Celui ou celle qui avait égratigné sa moto adorée allait vite regretter son geste.
- Ouvre toi, putain. s'énerva-t-elle contre l'ascenseur qui était bien trop lent à son goût.
Quelques minutes plus tard, elle débarquait sur le parking de Stark Industries pour voir sa moto au sol et, pire encore, en mauvais état. Un rapide coup d’œil lui avait laissé comprendre que son engin ne démarrerait pas avant avoir eu quelques réparations. La personne n'avait clairement pas raté son coup.
Le responsable s’apitoyait sur son propre véhicule qui était énorme. Probablement pour compenser autre chose se dit-elle... April reconnut un des employés du bâtiment sans pour autant savoir quel était son poste.
- Qu'est-ce qui est arrivé?! Tu sais pas conduire ou quoi, crétin?!
Ça commençait mal. Mais s'il y avait bien une chose qui pouvait la mettre hors d'elle c'était qu'on touche à sa précieuse moto. Elle ignorait si Stark l'avait suivi ou non mais, quoi qu'il en soit, il entendrait probablement parler de cette histoire.

© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
 
Part of the big machine - ft. April
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour un cafe solo ou uma bica à la maison quel café choisir?
» Besoin aide pour faire part
» Questions divers pour choisir la machine
» Bacchi Espresso, petite machine redoutable.
» aide pour faire part

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: