Partagez | 
 

 Visite au tribunal | Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Visite au tribunal | Gabriel   Ven 9 Déc - 22:37


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic... Le plus dur dans le travail de flic, c'est pas forcément les enquêtes, les cadavres crades ou le paperasse. C'est même pas les collègues un peu chiants. Ou la vie de famille de merde. Quoi que ça, c'est encore autre chose avec moi. Nan vraiment, le pire quand on est flic, c'est de voir dans la rue un type qu'on a coffré un mois plus tôt. Les erreurs de procédure, les juges qui font peur leur taf, les avocats à la con qui défendent des raclures, et j'en passe...Franchement ça, c'est un truc horrible. Tu bosses, tu fais des efforts, tu coinces des fumiers et des abrutis les font libérer à cause de conneries. Comment le prendre bien hein...? On essaye de faire comme si ça touche pas...Mais ça, avec le reste, ben tu finis avec une vie de déprime et rien de plus.

Et le pire, c'est qu'en plus, je suis corvée pour être témoin au tribunal en tant qu'enquêteur qui a coincé le criminel en question. Mais nom de dieu, je déteste ça ! Alors oui, les petits jeunes naïfs pensent qu'ils peuvent faire pencher la balance, que témoigner va aider à coincer les méchants pour protéger les gentils, et que comme ça, les vilains pas beaux vont aller au trou pour toute leur vie. Mais y'a bien que les petits bleus pour vraiment croire à toutes ces conneries. Mais ça fait longtemps que j'ai cessé de croire à ça, comme si on pouvait vraiment faire pencher la balance...C'est la merde, notre rôle c'est juste de la poudre aux yeux et le crime est toujours aussi important, toujours aussi puissant, toujours là, partout. La police ne sert qu'à donner un faux sentiment de sécurité illusoire, et les tribunaux c'est encore pire. Et pourtant, je dois y aller...Je pourrais démissionner juste pour éviter ça.

C'est donc en faisant la gueule que j'arrive au tribunal. Je dois rencontrer un assistant judiciaire ou un truc comme ça. Je ne sais même pas précisément qui je dois voir, qui c'est ou quoi. C'est une vrai farce, vraiment. Je ne sais pas exactement ce que cette personne fait, mais elle est forcément inutile. Et ma visite aussi. Aucun doute là-dessus. Je tire toujours la gueule en allant taper à la porte du bureau qu'on m'a désigné comme celui où je devais me rendre. J'espère un peu le gars ne sera pas là. Ce serait tellement bien, genre un peu en retard et je me tire pendant ce temps. Je ferais genre j'ai bossé, pour mon capitaine, mais en vrai j'irai au bar. Faites que ce type soit pas là...Un petit verre me fera du bien...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Ven 16 Déc - 18:49

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Gabriel relisait le dossier, encore et encore.  Grâce aux notes de Jennifer - vive les stabilos et le code couleur qu'elle utilisait dans chaque rapport - il savait ce qui était important ou non. L'avantage de travailler pour quelqu'un d'aussi organisé qu'elle, c'était qu'il n'avait pas à déchiffrer des notes prises à la volée et qui n'avaient pas le moindre sens, comme durant son premier stage. L'avocat en question avait une écriture indéchiffrable, à croire qu'il aurait du se retrouver en médecine et non en droit. Et c'était toujours un bordel à comprendre. Une véritable pierre de Rosette, ces notes. Au moins, avec Jennifer, tout était clair, organisé et limpide.

En fait, ce serait mieux s'il se trouvait dans son bureau et non dans une pièce du tribunal, à attendre un témoin pour vérifier que tout concordait entre le témoignage qu'ils avaient reçu sur papier et l'oral. C'était sans doute la partie du boulot qu'il détestait le plus, avec répondre au téléphone, mais au moins, il avait l'occasion de faire un peu ses preuves. Là où énormément d'assistants restaient plantés derrière un bureau, Gabriel pouvait assister Jennifer bien plus qu'il n'était censé le faire. Encore quelques années pour avoir l'expérience nécessaire et il pourrait tenter de passer à l'échelon au-dessus. Il n'était pas si pressé que ça, en réalité, il aimait bien ce qu'il faisait actuellement, mais il savait que ça ne durerait pas avant qu'il n'ait l'impression de stagner sur place.
Il attendait, tapotant nerveusement son stylo sur le bloc note. Il n'aimait pas trop ce genre d'entretien, n'étant pas encore assez à l'aise pour s'en sortir par lui-même. A chaque fois, il n'était là que pour assister Jennifer. Il n'était jamais seul avec un témoin. C'était la première fois que ça arrivait et c'était uniquement parce que Jennifer ne pouvait pas tout gérer pour ce coup-ci. Et connaissant sa patronne, il savait qu'elle avait fait son possible pour tenter de se libérer et trouver un moyen de se rendre elle-même à cet entretien.
Un coup d'oeil à l'horloge qui tronait sur le mur et il baissa de nouveau les yeux sur ses nots, avec l'impression de retourner à ses années facs, quand il se préparait pour un oral. Il n'avait pas l'assurance que Jennifer avait dans des moments comme ça.  Absolument pas. C'était sans doute une question de temps avant que ça n'arrive, mais actuellement, il avait une sorte de stress qui lui nouait les entrailles. Et il réagissait très mal au stress. Il avait tendance à perdre le fil de ses pensées dans ce cas-là. Et surtout à dire n'importe quoi.

Des coups frappés à la porte le firent sursauter. Il se donna une seconde pour se reprendre et se lever, avant d'inviter la personne à l'autre bout à entrer. Il se força à adopter une attitude neutre, pour ne pas laisser entrevoir que c'était la première fois pour lui. Un sourire professionnel sur les lèvres, les épaules décontractées et le tour était joué. Il était assez doué en la matière, vu qu'on lui reprochait assez souvent de ne pas laisser parler ses émotions. Des années d'entrainement pour en arriver là.

Il se retrouva donc face à la personne qu'il attendait. Wade Wilson. Il avait retenu le nom en le lisant sur le dossier. Il s'attendait également à trouver une personne différente. Ceci dit, il était mal placé pour juger. Il avait toujours l'air plus jeune à cause de ses cheveux qu'il avait cesser de vouloir dompter. « Inspecteur Wilson, c'est ça ? Je suis l'assistant de Jennifer Walters. Elle n'a pas pu se libérer aujourd'hui.» Une voix calme, chaque mot pesé avec soin qui ne montrait pas qu'il avait envie d'être ailleurs. Gabriel allait peut-être s'en sortir sans trop de dommage. Il aurait tout de même préféré que ce soit Jennifer à sa place.
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Mer 11 Jan - 16:32


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic... A mon grand malheur, il y a quelqu'un dans la salle où je viens de frapper et franchement, ça me fait tellement chier...J'ai des tas de problèmes, j'ai pas envie de faire mon taf et j'en ai plus qu'assez de ces réunions inutiles et débiles. Je soupire avant d'ouvrir la porte. Devant moi, il y a un jeune homme, avec un sourire de crétin sur le visage et l'air ravi de faire son travail. Il fallait que je tombe sur un gamin, forcément, un stupide gamin qui ne sait pas de quoi il parle et qui croit que les choses vont pouvoir s'arranger, qu'il sert à quelque chose dans ce monde rongé par la corruption, le drame et la haine...Non mais je vous jure, j'ai vraiment pas de veine moi en ce moment, c'est terrible. Entre ça et le reste, je suis vraiment pas vernis. Tant pis pour lui, il va subir ma mauvaise humeur et ma pas-envie de faire des choses. J'espère qu'il ne comptait pas passer une bonne journée, ça risque de le décevoir.

En plus, ce n'est même pas la personne que je devais voir, mais un assistant qui n'a pas l'habitude de faire ça je parie. Comme si j'avais besoin de ça en plus du reste ! Non mais vraiment, c'est pas possible, je sens que ça va être le rendez-vous au tribunal le plus long de toute ma vie. Et vous savez quoi ? Je n'ai pas du tout envie de continuer à faire ça, en le voyant là devant moi comme ça, avec son air de benêt tout content et son dossier, j'ai juste envie de démissionner. Pour de vrai. Flic c'est plus vraiment un métier pour moi. Pour aujourd'hui en tout cas, je dois quand même le faire alors je viens m'asseoir en face de lui pour commencer au plus vite. " On peut ne pas trainer ? Je déteste les tribunaux et j'ai un peu carrément autre chose à faire. " Je suis un peu sec, mais au moins j'espère lui faire comprendre rapidement que ça me gave cet entretien.

J'essaie de me rappeler de quel dossier il est question. Je ne sais même plus de quoi il s'agit, il va probablement me rafraichir la mémoire à ce sujet de toute façon. J'ai à peine envie d'écouter. Non là j'ai envie d'un truc dont je n'ai jamais eu envie avant ça. La dernière fois que j'en ai eu envie en fait, c'était quand j'étais adolescent, avec des potes peu fréquentables dont je me suis vite détaché quand j'ai du commencer à travailler pour aider ma mère. Qui sait, peut-être que ce gars aura ce dont j'ai besoin...Je dois dire que ça me soulagerait un peu. " Vous auriez pas une clope par hasard...? " J'en ai tellement envie c'est terrible...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Lun 16 Jan - 14:20

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Le sourire de Gabriel était figé sur son visage. Là tout de suite ? Il avait envie de se barrer. Non pas qu’il était intimidé par ce flic, mais si. Le stress lui donnait de drôles d’idées. Se casser en le laissant là en était une. Elle lui traversa l’esprit quelques instants avant qu’il ne la sorte de sa tête, en pensant au fait que si Jennifer lui avait demandé de se charger de ce témoin, ce n’était pas pour rien non plus. Elle l’aurait fait elle-même si elle avait pu. C’était l’occasion de rendre service à sa patronne et de montrer qu’on pouvait compter sur lui dans ce genre de situation. Il prit appui sur la table, en regardant l’inspecteur entrer et s’installer face à lui. Il avait aussi envie d’être là que lui et contrairement à Gabriel qui retenait sa langue parce qu’il était quelqu’un de sérieux dans son travail, l’autre en face de lui ne se gêna pas lui faire savoir qu’il aimerait bien terminer ça, très vite. Il n’y avait pas que sa langue que Gabriel retenait. Il retenait également un froncement de sourcil et l’envie de lever les yeux au ciel. Wilson s’imaginait sans doute que c’était une partie de plaisir pour lui aussi ? Bordel, Gabriel détestait ça.

Il se contenta d’hocher la tête et de retourner prendre place derrière ce fichu dossier. C’était quoi, déjà ? Ah oui. Le client de Jennifer avait été inculpé pour un meurtre et oh surprise, il clamait son innocence. Gabriel n’était pas censé se demander s’il l’avait vraiment fait mais dans son esprit, les preuves montraient que non. Donc, c’était plus facile de se rassurer en se disant que Jennifer défendait le bon gars injustement accusé. Ça aidait à mieux dormir.  C’était affreusement banal mais c’était ce qui faisait le pain de la profession. Il leva la tête en entendant l’inspecteur lui demander s’il n’avait pas une cigarette. Hein ? Il resta figé un instant en se demandant ce qui lui passait par la tête. C’était avant qu’il fallait fumer. Gabriel mourrait d’envie de s’en griller une aussi mais il ne pouvait pas le faire dans les locaux du tribunal. Ce n’était pas comme s’il y avait un énorme panneau avec écrit « No smoking» un peu partout. Il secoua poliment la tête. « Non, désolé. » Heureusement qu’il savait bien mentir.  « Ce ne sera pas long, de toute manière. J’ai autant envie que vous d’être là.» continua Gabriel en baissant les yeux vers le dossier. Il en extirpa une feuille qui était jonchée du surlignage et des notes de Jennifer. « D’après un rapport, vous et votre coéquipier Francis Freeman…» Gabriel se reporta au document pour vérifier avant de reprendre « … avez procédé à l’arrestation de Mr Robin Connelly dans le cadre d’un enquête pour homicide. Vous avez certifié que ses empreintes se trouvaient sur l’arme du crime et que son alibi ne tenait pas la route. C’est bien ça ? » Se reporter au dossier lui donnait une sorte de protection. Il pouvait échapper au regard noir de l’inspecteur. Mais la partie fun allait commencer. Là où on confrontait le rapport avec le témoignage oral. « Pouvez-vous me redire à quel moment et à quel endroit l’arrestation a eu lieu ? » Ouais. Il avait définitivement besoin d’une clope.
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Mar 17 Jan - 13:09


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic... Pas de clope. Est-ce qu'il en a vraiment pas ou est-ce qu'il a bien senti que ça me pétait les noyaux tout ça ? Apparemment, il a l'air d'avoir compris que ça ne me plaisait pas du tout cette histoire. Au moins, c'est déjà ça de pris. Comme le fait que ça le fasse chier lui aussi de devoir faire ça. Ce que je trouve un peu bizarre d'ailleurs...Après tout, lui il a fait des études pour faire ce taf de merde, il est sensé être content d'interroger des gens chiants pour condamner un assassin ou défendre un innocent, c'est genre son taf et c'est ce qu'il voulait faire. Alors pourquoi ça le fait tant chier ? Je parie que c'est à cause de moi, il a senti que je ne voulais pas le faire et du coup, ça l'emmerde aussi. Ma négativité est-elle vraiment aussi visible que ça ? Ce serait assez cool en fin de compte, parce que si ça se trouve, ça veut dire que je suis télépathe...Même si je crois pas vraiment à ces histoires d'émergence ou quoi...Même après la fête foraine qui a été...pour le moins étrange. Je crois que je préfèrerais retourner à la fête foraine foireuse que de rester ici avec ce gamin. Parce qu'en plus, c'est un gamin. Genre on pouvait pas m'envoyer quelqu'un de sérieux et d'efficace.

Il passe aux choses sérieuses tout de suite. Et j'ai presque envie de me lever et partir au nom de mon "coéquipier". Franchement, ça me saoule d'une force, je ne veux pas le voir, c'est un fait mais je ne veux même pas en entendre parler, ça devient réellement compliqué ma situation...Oublions ça, faisons ça vite avec ce gosse et ça ira, je pourrai repartir aussi vite que je suis arrivé et faire comme si ce passage n'avait pas eu lieu. Mais il y a quelque chose qui me surprend...J'ai cru, sottement je l'avoue, que j'avais été convoqué par l'assistant du procureur pour mettre en prison un type. D'habitude, c'est le cas et ce sont des entretiens pour vérifier les dossiers, préparer les témoignages devant les jurés et savoir quoi dire face aux attaques d'un avocat de la défense trop zélé. C'est presque toujours ça parce que la défense n'a pas besoin de voir les agents de police pour tenter de démolir leurs témoignages et les faire passer pour des incompétents alcooliques. Alors forcément, ce qu'il me demande lui, ça ne me plait pas. Dans son ton et à la tête qu'il a en regardant le dossier, je comprends que pour lui, ce putain de meurtrier est innocent...

" On a arrêté le suspect le quatre septembre dans la matinée à son travail. Et oui, ses empreintes sont sur l'arme du crime et son alibi ne l'empêchait pas de commettre le meurtre. " Comment peut-on croire que ce type est innocent...? Il a assassiné quelqu'un de sang froid et a repris sa petite vie comme si de rien n'était, personne ne fait ça ! C'est tout à fait impensable de croire qu'il est innocent, de pouvoir ne serait-ce qu'un instant envisagé le fait que l'on se soit trompé et que ce mec n'ait pas fait ce qu'on pense qu'il a fait... " Vous savez quand même que ce type a poignardé une jeune femme à mort hein ? Je veux dire, la meilleure chose qui puisse arriver pour ce mec et pour la société, ce serait qu'il moisisse au fond d'une cellule. "  

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Dim 5 Fév - 0:02

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Wilson lui répondait, confirmant ce qui était noté sur le rapport. La date, les lieux, le motif. Tout concordait et Gabriel hochait la tête, machinalement. Il pensait que ce serait vite torché. Lui, posant les questions, Wilson répondant et confirmant chaque détail. Histoire d’en finir rapidement et de se barrer de là. Mais la suite le surprit. Gabriel leva la tête en arquant un sourcil, surpris parce qu’il lui disait. Attend, quoi ? Et merde. Voilà justement ce que l’assistant juridique craignait. Qu’on lui reproche d’être du côté du type que Jennifer était censé défendre. Ce qu’il pensait, lui, Gabriel, n’avait aucune importance. Ce n’était même pas un paramètre à prendre en compte. Il ne faisait que son travail et oui, il pensait que le client était innocent. Mais c’était son avis personnel. Il se sentait un peu attaqué par les propos de l’inspecteur en face de lui. Un peu beaucoup, même. Mais qu’est-ce que ça pouvait bien lui foutre, ce qu’il pensait ? C’était le propre d’une affaire judiciaire. Il y avait toujours deux parties. L’accusation et la défense. C’était ainsi. Il serra les dents, tentant de garder le visage le plus neutre possible. Et aussi de réduire les dégâts, parce que soyons honnêtes, il n’avait pas l’intention de se fritter avec un flic dans un tribunal. Il soupira en fixant l’inspecteur.  « Ecoutez… Moi, je suis là pour voir si le rapport que nous avons reçu correspond. C’est tout. Peut-être que pour vous il l’a tué, peut-être que pour ma patronne, il ne l’a pas fait. A vrai dire… Je m’en fiche un peu. Mon avis ne compte pas et je suis là pour faire mon job comme vous, vous faites le vôtre.» Bon okay, il aurait peut-être pu être un peu plus jovial et un peu moins froid dans ses paroles. Mais ce n’était pas comme si l’autre en face de lui était la personne la plus engageante du monde.

« Dans tous les cas, toute personne a droit à un avocat. Coupable ou non. »  Non mais. Et s’ils reprenaient ce qu’ils étaient censés faire au départ ? A savoir faire cet entretien pour en finir ? Il avait senti que ça allait le gaver. Enfin, plus le stresser que l’ennuyer en vérité. Il ne réagissait pas bien quand il était stressé. Au point de se sentir personnellement attaquée et de répondre froidement. « Il a résisté quand vous l’avez arrêté, c’est ça ?» continua Gabriel en se reportant au dossier. S’en tenir à ce bout de papier. Pas plus. Ne pas se laisser emporter. C’était difficile. Très difficile. Cette feuille était un peu comme sa bouée de sauvetage, là tout de suite. Tant qu’il restait concentré dessus - comme un étudiant accroché à sa feuille de note quand il passait un oral - et qu’il ne s’écartait pas du sujet, même s’il se sentait attaqué, il pouvait s’en sortir. Il fallait juste qu’il reste professionnel. Mais tout de même. L’inspecteur Wilson n’aurait pas eu cette réaction s’il avait Jennifer en face lui, Gabriel en restait persuadé. Et puis, il avait l’air assez jeune, aussi. Ce qui jouait en sa défaveur. Là, forcément, un flic qui avait l’air d’en avoir vu des vertes et des pas mûres et qui avait plusieurs années d’expériences, face à un assistant de l’âge de Gabriel, c’était forcé que ça se passe comme ça.  Gabriel se doutait que l’inspecteur Wilson s’imaginait qu’il était du genre à croire en la bonté de l’être humain. C’était souvent le cas. On pensait à tort que Gabriel était ce type de mec, celui qui croyait que la vie était rose, que les poneys volaient et que les princesses pétaient des paillettes. Comment leur en vouloir ? C’était l’impression qu’il donnait, malgré lui. Mais enfin, là, n’était pas le sujet et il attendait les réponses de son interlocuteur pour pouvoir passer à autre chose.  
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Dim 5 Fév - 18:42


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic... Comment on pouvait faire un job comme ça ? Je suis incapable de comprendre comment on peut défendre des tueurs ou des violeurs ou ce genre de raclures que moi je vois tous les jours ? Ces gens, ces avocats, ça leur arrive de sortir dans la rue ? De lire les infos ? D'aller un peu au poste de police ? Je vais les amener dans notre morgue, histoire de leur montrer un peu ce qui se passe quand on laisse sortir un "innocent" comme ils les appellent. Ces "innocents" tuent tous les jours et on doit nettoyer derrière eux pendant qu'on les libère encore. C'est...incompréhensible. Totalement. « Tu sais que tu peux faire sans eux, mon petit Wade. Tu pourrais rendre la justice après tout, t'occuper des coupables qui le méritent...Plus besoin de ces clowns d'avocats, tu deviens juge, juré et bourreau. Ce serait bien hein...? » Je me passe la main sur le visage, cette voix recommence. Ce n'est pas le moment pour entendre quelqu'un qui n'est pas là. Pas du tout le moment...

J'essaie de me reconcentrer sur ce gamin. Comme si j'en avais quoi que ce soit à foutre de ce qu'il dit, de sa justification ou du reste. Je vais pas lui donner quoi que ce soit pour faire libérer ce putain de meurtrier. C'est pas un job ça. " Eh ben allez le faire, mon job un peu. Allez parler aux parents de cette fille, complètement démolis par cette histoire. Allez donc à la morgue regarder ce qu'il en reste. Tout le monde devrait pas avoir droit à un avocat et votre job, c'est juste ramasser la merde pour la camoufler. Ce type doit aller en prison parce que c'est lui qui a tué cette fille. Je parie que vous savez même pas son nom hein ? Faudrait pas que vous dormiez pas la nuit à cause de la culpabilité d'avoir laissé filer un coupable. Un coupable qui va recommencer à coup sûr. Vous vivez sur quelle planète hein ? Et votre patronne aussi. D'ailleurs, pourquoi elle est pas là hein ? C'est tellement pas important la vie d'une jeune femme qu'on peut envoyer le larbin pour démolir l'accusation ? Je vous connais, vous les avocats de la défense, toujours à chercher la petite bête dans nos enquêtes. Comme si vous aviez le droit de juger notre travail... " Je soupire après ce bon dieu de monologue. J'ai pas parlé autant d'un coup depuis un petit moment. Faut dire que je vois pas grand monde.

« Ouais, vas-y, fais le pleurer ce petit morveux ! Moi je dis tu devrais y aller encore plus fort ! De toute façon, tu sais qu'il fait n'importe quoi et que son travail est merdique et inutile. » Arrête de me parler toi, drôle de voix...Je me masse les tempes, ça me fait mal au crâne en plus de l'entendre. Je sais pas si ça vient de ma tête ou pas, j'ai l'impression que ça vient de derrière moi, comme si y'avait quelque chose qui me parlait...Bref, c'est pas important...J'espère que ça aurait claqué le bec du gamin, que je puisse me tirer d'ici au plus vite. J'irai m'acheter des clopes et je filerai au bar le plus proche. Quitter cette réunion est tout ce qu'il me faut. Et je parie que lui aussi, il veut se barrer après ça de toute façon.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Mer 15 Fév - 20:42

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Mais il lui prenait quoi à l’autre, là ? Gabriel avait l’impression d’halluciner. Il était sérieux ? Mais genre… vraiment sérieux ? Il l’écouta balancer tout ce qu’il avait sur le coeur sans dire un mot, se demandant si c’était une très mauvaise blague ou une sorte de bizutage. Wow, alors, ça… Il ne s’y attendait vraiment, mais vraiment pas.

Gabriel se laissa invectiver sans ouvrir la bouche, essayant de garder son calme à toute épreuve, malgré les insultes qu’il se mangeait en pleine gueule. C’était difficile de ne pas répondre. Vraiment difficile. Peut-être que le jeune Gabriel d’il y avait quelques années en arrière aurait dit à ce type d’aller se faire foutre. Mais le Gabriel de vingt-six ans qui était censé être un adulte mature et responsable savait que ça n’allait pas arranger la situation pour deux sous. Putain mais qu’est-ce qu’il avait pas compris dans «Je fais juste mon job» ?  Pour un peu, il lèverait les yeux au ciel. Ou alors, il se montrera compatissant, en se disant que peut-être, l’autre avait passé une sale journée et qu’il explosait. Comme ça arrivait souvent. Ouais sauf que non. Gabriel avait déjà assez donné pour ce genre de connerie. Son enfance était rythmée de trucs dans ce genre. «Mauvaise journée» qui se terminaient toujours assez mal pour lui. Il commençait d’ailleurs malgré lui à être sur la défensive. L’envie de s’éloigner vite, prêt à bondir en cas de gestes brusques. Ce que des années de psychanalyse à la con - merci papa pour cette brillante idée - n’avaient pas réussi à faire oublier.  Pour un peu que Wilson soit blond et doté d’une paire de sein, Gabriel aurait pu se sentir projeté des années en arrière. Il tenait bon malgré tout, faisant taire cette peur sourde qui lui sciait l’estomac. Ce n’était pas Lilianne. Ce n’était pas sa tarée de génétrice qui s’amusait à le rouer de coup, non. Ce n’était qu’un inspecteur qui en avait gros sur la patate et qui était vraisemblablement en train de craquer. Il se contenta donc de se faire violence dans son esprit pour ne pas répondre à l’insulte par l’insulte. Même quand on le traitait de larbin.

Au temps pour le calme olympien, Gabriel commençait à perdre patience. Ça n’avait duré que quelques instants et là, tout ce qu’il pouvait faire, c’était sourire de façon sarcastique et attendre que Wilson reprenne son souffle après sa logorrhée. Quand le flic se calma, Gabriel lança d'une voix calme : « C’est bon, vous avez terminé ? On peut retourner sur ce dossier ou vous voulez encore cinq minutes pour vous exprimer ?»  C’est bon. Lui aussi, il passait des mauvaises journées. Lui aussi, il avait des frustrations. Était-ce pour autant qu’il s’en prenait au premier qui passait ? Non. Il aurait bien ajouté quelque chose mais rien de bien sympathique lui venait en tête. Autant garder ses paroles pour lui. Déjà que la petite pique qu’il s’était permise n’était pas très agréable à entendre. Mais honnêtement, qu’est-ce qu’il voulait que ça lui foute, tout ça ? Il s’en fichait bien de ce que l’autre pensait de lui. Les avocats de la défense passaient toujours pour des connards, de toute manière. Il n’avait pas choisi de bosser chez Nelson & Murdock pour se faire mousser par les flics, hein. Il se doutait bien qu’il ne se ferait pas que des amis, il n’était pas non plus foncièrement débile. Mais puisque ce charmant inspecteur avait l’air de le penser… Et bien, soit. Qu’il le pense. Grand bien lui en fasse. Là, maintenant, ce que Gabriel voulait vraiment, c’était terminer cette entrevue. Et ça irait bien plus vite si Wilson répondait à ses questions au lieu de partir dans des discours enflammés.
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Jeu 23 Fév - 12:50


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic... « Y'a des gens qui entravent vraiment que dalle hein ? C'est fou ça ! Tu leur dis d'arrêter de te prendre la tête, tu les engueules et tout et non, ils sont là genre "ouais ben continuons ce qu'on faisait". Non mais je te promets, si ça tenait qu'à moi, il se serait pris une balle le morveux, pour avoir fait son petit avorton arrogant. Mais toi tu vas rien faire pas vrai ? T'es une mauviette Wade. Réveille toi au lieu de faire le bébé. Réveille toi ! » Je me prends la tête dans les mains, essayant vraiment de chasser cette voix dans ma tête. Et je sais que cette voix me dit, en ce moment, que je peux pas la chasser de ma tête. Mais je m'en fiche, j'essaie quand même, parce que c'est plus possible d'entendre ça tout le temps. Plus possible. Et je suis pas une mauviette, mais je vais rien faire de plus à ce gosse. Même si il est agaçant, c'est vrai. Et puis merde ! Pourquoi j'ai ça en plus hein ?! Personne entend des voix normalement ! Je suis en train de devenir dingue...

Je regarde l'assistant, avec un air un peu défait, après avoir lâché ma tête. Non décidément, aujourd'hui, c'est mort. Pas la peine de m'en vouloir ou de se mettre à râler, aujourd'hui, j'en ai marre. " Allez demander à mon coéquipier de vous aider avec ce putain de dossier. Mais vous aurez rien de moi là. Vous aurez qu'à penser de moi ce que vous voulez, faire le rapport que vous voulez à mon boss ou je sais pas quoi, j'en ai rien à faire. " Le message a le mérite d'être clair, aucun doute là-dessus, je ne vais pas rester là à écouter ce type défendre un coupable. Pas question. Il va mettre en doute notre enquête, ce qu'on fait tous les jours alors qu'il a jamais mis les pieds sur une scène de crime et qu'il a jamais vu un cadavre de sa vie. Peu importe. Je crois que je vais vraiment démissionner. Si je me fais pas virer après ça de toute façon. Je crois que chasseur de primes ou un taf comme ça me conviendra mieux. Plus besoin de preuves. Plus besoin d'enquêtes. Plus besoin de tribunaux. Je ramène ceux qui sont recherchés et après c'est pas mon problème. Et je gagnerai bien plus en faisant ça qu'en étant flic.

Je fais un petit signe de la main au machin fumasse en face de moi et fais demi-tour. Je soupire en passant la porte, peu importe les conséquences, ça ne me fait plus peur...Dans les couloirs, même si je suis fatigué et que je veux partir au plus vite, je ne cours pas, ce serait mal vu, et je suis décontracté. Je pense à ce qui va suivre, la clope dont j'ai furieusement envie, le premier verre de cette journée, qui sera loin d'être le dernier, un peu d'oubli et de facilité. Ouais, c'est de la facilité. Mais y'a personne qui dit que la vie doit être dure et qu'on peut pas choisir la facilité de temps en temps. Parce que ça va bien aussi de toujours s'embarquer dans des histoires pas possibles. Moi, en ce moment, je veux juste que ma vie soit simple.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Dim 26 Fév - 0:36

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Tout ce que Gabriel voulait, c’était terminer cette putain d’entrevue. Ce n’était pourtant pas compliqué à comprendre, si ? Il avait un job à faire et voir qu’on s’écartait du sujet à chaque fois l’agaçait à la vitesse de la lumière. D’où sa petite remarque sarcastique. Et s’il avait su, il se serait peut-être tu. Ou non, tiens. Il en avait un peu marre de prendre sur lui pour ne pas vexer la personne en face. Enfin, il s’attendait à quoi, l’inspecteur mal embouché ? A ce que Gabriel l’invite à s’installer sur un divan pour qu’il lui raconte ses problèmes ? Il était assistant juridique, pas psy. Et si son job lui cassait autant les bonbons, pourquoi il ne démissionnait pas, tiens ? Il se retenait. Gabriel se retenait de laisser ses paroles dépasser sa pensée. Il voulait vraiment finir ce qu’ils avaient commencé avant que Wilson ne se mette à s’écarter du sujet pour expliquer combien son boulot était difficile. Même si à le voir, là, la tête entre les mains, on pouvait se demander s’il n’avait pas besoin d’une oreille attentive. Nan, Gabriel. T’es pas psy. S’il va pas bien, ce n’est pas ton problème. Enfin quand même, ça commençait à l’intriguer, tout ça. Vu le visage qu’il avait, il n’avait pas l’air dans son assiette.

Et voilà que maintenant, il s’en allait. Il était sérieux, là ? C’était quoi son problème, putain ? Gabriel pencha la tête sur le côté en fronçant un sourcil. C’était une blague, c’était ça ? Depuis le début, en fait, on était en train de le bizuter pour voir comment il allait réagir ? Malheureusement, non. Malheureusement, c’était bien en train de se passer. Wilson se cassait, comme ça, laissant Gabriel comme un con avec ce dossier de merde. Il partait pour de bon, comprit Gabriel en le voyant passer la porte. C’était à cause de sa remarque ? Ce dossier ? Un tout. Il serra les dents. S’inquiéter pour les autres, ce n’était pas lui. Pourtant, il y avait de quoi, dans l’attitude de l’inspecteur. Il avait l’air de quelqu’un qui était sur le point de craquer. Peut-être devrait-il s’excuser, non ? Et puis quoi encore ? Il n’y était pour rien si monsieur s’était vexé. Il referma le dossier et se laissa aller contre la chaise en soupirant. Pourquoi ce n’était jamais simple ? Pourquoi, quand c’était lui qui devait prendre les commandes, même le temps d’un stupide entretien, tout partait en vrille ? Il n’avait aucun contrôle et ça ne lui plaisait pas. Mais alors pas du tout.

L’instant d’après, il était sorti dans le couloir du tribunal, cherchant à reconnaître la silhouette de Wade dans la foule. Il mit un instant avant de le localiser et s’élança derrière lui. Il se demandait encore pourquoi il faisait ça. Pourquoi il n’était pas resté à l’intérieur, à fulminer. Il ne savait pas ce qu’il faisait, mais alors pas du tout. Et il était encore en train de chercher ce qui venait de lui passer par la tête quand il rattrapa presque Wade. « Hey ! » l’interpella-t-il en s’arrêtant à sa hauteur. Il avait l’air bête, là, comme ça, à moitié essoufflé par sa course improvisée dans les couloirs pour rattraper quelqu’un qui allait certainement lui rire au nez. « Okay, on est pas parti sur de bonnes bases.» C’était une mauvaise idée, lui soufflait son instinct. Il ferait mieux de se mêler de ses affaires. « Je suis désolé pour ce qu’il s’est passé à l’intérieur. Et…» Et quoi ? Il allait lui donner le numéro d’un psychiatre, maintenant ? Conneries. Il secoua la tête. Ça lui avait semblé être une bonne idée quand il avait couru comme un dératé. Maintenant qu’il se trouvait face à lui et que l’autre le regardait comme s’il venait de Mars, ce n’était plus une si bonne idée que ça.  « Bref. C’était juste pour ça. » Quitte à passer pour un crétin, autant le faire jusqu’au bout, hein ?
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Dim 26 Fév - 20:01


Visite au tribunal

ça aussi ça fait partie du boulot de flic...Je me tire d'ici, j'ai pas envie de rester plus longtemps dans un tribunal à aider des gens qui veulent libérer des criminels et des tueurs. Je sais que c'est le boulot, je sais que tous les flics de la criminelle doivent faire ça quand une enquête arrive à son terme et que le coupable est enfin jugé. Les témoignages des flics, ça fait toujours bien dans les procès, les jurés aiment bien écouter les flics qui voient les cadavres, qui se baladent dans les rues. Je sais pas vraiment pourquoi, ça doit leur donner l'impression de comprendre le travail qu'on fait surement de nous écouter parler et raconter nos histoires. Mais j'en peux plus de raconter comment j'ai retrouvé une gosse dans un égout, une jeune femme en pièces ou de ramasser les restes d'une bagarre de bar qui tourne mal. Personne comprend ce que c'est. Personne qui soit pas flic en tout cas. Les avocats de la défense sont les premiers à ne pas comprendre. Mais on est flics, on sait reconnaître un coupable quand on en voit un. Avec leurs magouilles à trois sous et le reste, ils gâchent le boulot qu'on fait, les heures et les heures de taf qu'on subit. Je rentre pas chez moi pendant plusieurs jours des fois, eux ils sont dans un bureau et ils rentrent chez eux tous les soirs...

J'avance dans les couloirs quand j'entends une voix qui tente d'interpeler quelqu'un. J'espère que ce n'est pas pour moi, je n'ai pas envie de m'arrêter, ni retourner à cet entretien débile de chez débile. Et pourtant...C'est bel et bien ce qui me guette quand je vois débarquer le petit jeune qui était sensé me poser des questions pour son dossier à la con. Il a couru pour me rattraper même, pourquoi il fait ça...? C'est si important que ça de boucler son dossier...? C'est quoi l'histoire ? Maman lui a donné les clefs de la voiture et il doit rentrer sans l'avoir rayée sinon il va avoir des emmerdes ? C'est pas vraiment mon souci moi si son patron, quel qu'il soit, a décidé de l'envoyer au casse-pipe tout seul. Franchement, je peux pas rester à l'écouter défendre son client, il est coupable, ça fait aucun doute. Et devoir l'écouter démonter le dossier ça me donne envie de déprimer. Encore plus je veux dire...

Il s'excuse de ce qui s'est passé. C'est pas ce que j'attendais et c'est pas ce qui m'intéresse vraiment. Il est désolé, d'accord, ben pas moi, je pense ce que j'ai dit et je vais pas m'excuser de lui avoir dit ça non mais. Et puis en plus, à tous les coups, il croit que je vais revenir, que je vais retourner répondre à ces petites questions idiotes et insidieuses... " Je reviendrai pas répondre à vos questions. Mon coéquipier fera ça bien mieux que moi. J'en ai marre de la défense qui démolit les enquêtes et les bons flics. Alors appelez Freeman et vous aurez vos réponses. "   

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
746
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Visite au tribunal | Gabriel   Mar 7 Mar - 22:44

Visite au tribunal
Not sure if i have to run away or not
Wade ✧ Gabriel
Qu’on ne vienne pas lui dire qu’il n’avait pas essayé. Il avait exception à sa propre règle en venant s’excuser, en courant comme un demeuré à travers les couloirs du tribunal en manquant de bousculer des gens au passage, juste pour présenter des excuses à Wade. Il avait fait un effort énorme. Là tout de suite, en l’entendant continuer, Gabriel manqua de lui conseiller d’avoir un rapport sexuel avec un cactus. En moins poli. Mais il prit sur lui, retenant un soupir entre ses dents, souriant même, alors qu’il avait juste envie de l’étrangler. Il hocha la tête, sans ouvrir la bouche. Parce que visiblement, le moindre mot qui en sortait était vexant. Ou suffirait à faire partir au quart de tour Wade.
Il en avait assez de ce petit jeu. Il en avait assez de ne pas savoir sur quel pied danser. Il était prêt à faire un effort mais encore fallait-il que la personne en face de lui y mette du sien également. Ce qu’elle ne faisait pas. Tant pis. Il dirait à Jennifer que Wilson ne s’était pas montré coopératif. Et qu’il valait mieux en parler à son coéquipier, s’ils voulaient avoir une chance de boucler cette affaire. En ce qui le concernait, Wade n’était plus son problème maintenant. Il y avait des limites dans le fait de le prendre pour un con.

Gabriel voulait bien admettre qu’il n’avait pas été cool. Qu’il aurait probablement pu réagir autrement. C’était tout le problème quand il se sentait attaqué. Il ripostait avec ses propres armes. Des mots qui souvent dépassaient sa pensée et qu’il ne retenait pas assez.  Ça, il voulait bien le reconnaître. Mais il avait l’impression que peu importe ce qu’il dirait, ça n’arrangerait pas la situation. Ça l’empirerait. Que faire, donc, dans ce cas de figure ? Ce qu’il savait faire de mieux. Se retirer. Non sans lâcher un petit commentaire, parce que sinon, ce n’était pas lui. « Très bien. En fait, je sais même pas ce qui m’a pris de vous courir après.» Etait-il vexé ? Ouais. Carrément vexé. Ça n’arrivait déjà pas souvent qu’il s’excuse alors si c’était pour que Wade le prenne comme ça, il n’avait plus rien à faire. Pour une première fois, c’était une catastrophe. Il n’était pas prêt de retenter l’expérience avant un petit moment, c’était certain. Et comme quand il tentait de reprendre le contrôle d’une situation qui lui échappait, des tas de pensées lui traversaient la tête. C’était lui le problème ? Ou l’autre ? Peut que s’il n’avait pas été… Enfin, il aurait pu être un peu plus… Voilà quoi. Une part de lui ne savait même pas pourquoi il s’acharnait à vouloir rattraper la situation. Une autre cherchait un moyen de réparer les pots cassés. Et une part de lui qui n’avait rien à voir, une part de lui qui se trouvait bien tapie dans un coin de son esprit, se disait qu’au final, ce n’était pas une grosse perte.  « Bon courage pour la suite, j’imagine.» Il ne savait pas quoi ajouter de plus. Il ne savait pas quoi faire de plus. Autant renoncer et se retirer.
© Starseed

___


I cannot fight the arrogant child inside me  I think i am unsound because the baggage i carry around is a contagious disease. and though i thought that i would always find a secret place to sleep. that i could just create my own little perfect fate, but it's so incomplete.  Now I look out into the stars, into the endless desert calm To try to tame the beast.
Revenir en haut Aller en bas
 
Visite au tribunal | Gabriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIDEO: UN PASTEUR CONGOLAIS PRETEND ETRE VISITE PAR LES ANGES ET AVOIR VU DIEU
» Visite guidée : fort de Château-Lambert
» Visite guidée du Titanic
» Visite du nouveau car HD de la TSR
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: