Partagez | 
 

 (francis, kit) what. the. fuck.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: (francis, kit) what. the. fuck.   Mar 13 Déc - 1:27


what. the. fuck.

Voilà déjà quelques jours que je créchais chez Francis, aka le meilleur pote de mon père. Ouais, je m’étais salement prise la tête avec lui et je pensais (et je pense toujours) qu’on aurait tous les deux besoin de temps tout seul. Pour penser à ce qu’il s’était passé, pour penser à ce qu’on ferait ensuite… On en avait tous les deux besoin, du moins, c’était mon cas. Je sais que j’suis pas un ange, que j’cause pas mal de problèmes à mon père. Mais il y a des choses hyper blessantes qui ont été dites et qui n’auraient jamais dû être sorties de sa bouche. Alors… en attendant que tout se calme, qu’on revienne chacun vers l’autre, je passais mes nuits sur le canapé de Francis. Premièrement, il m’avait proposé de prendre son lit et de dormir dans le canapé à la place, mais j’ai refusé, ne lui laissant pas le choix de reprendre le contrôle de son lit. Moi, j’suis toujours jeune. Passer quelques nuits sur un vieux canapé, ça va pas me péter le dos. Lui, en revanche, j’en suis pas si sûre…

C’était un week-end. Un samedi, j’crois. J’en sais rien, quand j’suis exclue de cours, je passe je ne sais combien de temps enfermée, à regarder la télé ou à traîner sur le net sans vraiment m’intéresser à ce qu’il se passe à l’extérieur, à commencer par l’heure ou la date à laquelle on est. J’étais en train de mettre un peu de gel, que j’empruntais bien sûr à mon nouveau colocataire, dans les cheveux, essayant de faire quelque chose de potable et de beau avec ces jolis cheveux bruns que j’avais sur le crâne. Fut un temps où ils étaient encore longs… Mais les choses changent, pas vrai ?

Allez, une petite couche de gel, puis je quittais la salle de bain, vêtue d’un petit t-shirt noir et d’un jean troué. Une tenue basique. Je n’avais rien de prévu ce jour-là. Aucune sortie, aucune connerie à faire (surtout que j’avais prévu de faire une petite pause, de ce côté-là…), mais j’avais l’habitude de me fringuer comme si je sortais, tous les jours. J’en sais rien, au moins, si on m’appelait en urgence, j’pourrais sortir direct. Pas con, la Wilson, hein ?

« J’vais ouvrir ! » j’hurlais à Francis en entendant toquer à la porte, je le savais levé mais je ne savais pas vraiment ce qu’il était en train de faire. En train de se fringuer, de se coiffer, de déjeuner ? Aucune idée. Je courais à toute vitesse dans l’entrée pour ouvrir la porte de l’appartement. Ouais, on avait totalement l’impression que j’étais chez moi puisque je prenais toutes les libertés possibles.

Revenir en haut Aller en bas
Shadow G. PerssonExtraterrestre
avatar

(Baby) Groot
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
- Force physique augmentée
- Résistance augmentée
- Régénération / Soin
- Augmentation de la taille
- Contrôle des plantes
Wade, Jo, Khon, Apo, Wylan, Hati
222
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Mar 13 Déc - 13:41


What. The. Fuck.

Qu'est-ce que c'est que ce farfadet...? J'ai envie de changer d'air. Avec Thomas, ça ne s'arrange pas. Depuis mon passage à l'hôpital, il me fait encore plus la gueule. Je sais pourquoi. Je pense que je sais. Mais c'est pas juste. Franchement, ce mec est injuste. Et Emma...Oh c'est différent avec elle. Et je veux pas qu'elle ait un nouvel accident. La revoir fait une OD ce serait...Horrible. Absolument. Totalement. Définitivement. Et je risquerais de me faire casser la gueule par son ex. Je pense en tout cas. Il serait capable de ça. J'avoue qu'à sa place...Je serais comme ça aussi. Mais enfin bon. C'est pas très important là. En l'occurrence, je me suis pas amusé depuis le Burning Man. Et je commence à m'ennuyer beaucoup. Les fêtes arrivent. Une période que j'aime pas. Alors je vais aller m'amuser un peu. Je ne suis pas allé voir un certain "ami" depuis un moment. Depuis que je vois Emma en fait. Je consomme moins. Et j'en refourgue moins aux autres aussi. Ce qui est triste. Parce que putain je vois bien moins de monde qu'avant ! Ah mais franchement...Les femmes...

Du coup, aujourd'hui, pas envie de rester chez moi. Nan il est temps de sortir s'amuser un peu. Je vais aller voir quelqu'un que je n'ai pas vu depuis un bail. Pourquoi ? Ben parce qu'il est flic. Et que refiler de la beu du tonnerre à un flic...Ben mine de rien, c'est un peu dangereux. Pour ma propre liberté. Et pour la sienne. Et faut avouer que la récolte a été maigre. Je sais pas pourquoi. Mon dealer me dit rien. Je devrais peut-être me trouver un coin pour faire pousser ça moi-même. Ce serait quelque chose...Mais faudrait que je bosse là-dessus. Et ça prend du temps en plus. J'ai un autre vrai taf. Et si Thomas ou Emma l'apprennent...Oh je suis mort je crois si ça arrive. Ils s'entendent pas. Mais ils pourraient arriver à se mettre d'accord quelques heures pour me hurler dessus. Et me faire enfermer si ça se trouve aussi. Elle est psy après tout. Elle pourrait me coller en cure. Ou en asile. Ce serait vraiment vraiemnt très vilain. Mais avec elle, on sait jamais. Des fois, elle peut se montrer très vicieuse. Elle fait flipper parfois. Nan je vous jure...Heureusement qu'elle est quand même super jolie...

Je frappe à la porte. Cloque au bec. Dégaine presque mieux qu'à l'ordinaire. J'ai pas fait d'effort pour lui. Nan ça nan je ferais pas d'effort pour un type totalement hétéro...Juste Emma qui a jeté une partie de ma garde-robe. Et ça non plus c'est pas cool ! Comment je vais dans les rades de drogués si je suis bien sapé hein ? C'est ridicule...La porte finit par s'ouvrir. Normal j'ai toqué. C'est ce qu'une personne normale fait quand on frappe à sa porte. Elle l'ouvre. Mais c'est pas le flic que j'attends. C'est un...farfadet ? On dirait en tout cas. Peut-être un gosse ? Il a un gosse...? Pas grave en tout cas. " Depuis quand y'a des farfadets ici...? " C'est sorti tout seul. Avant que je pose la main sur le crâne du gosse pour le pousser et entrer. Ouais je suis comme ça. Je m'embarrasse de rien. C'est mieux. Les bonnes manières c'est pour les gentlemen. Et aux dernières nouvelles, je suis tout sauf ça. Demandez au mec qui m'a avoiné dans l'église. " Francis ? Pourquoi y'a un gamin chez toi ? Je passe à l'improviste, je me faisais chier, ça te dérange pas hein ? " 

Revenir en haut Aller en bas
Francis FreemanHumain modifié
avatar

Ajax
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Force surhumaine, capacité intuitive.
Vitesse, agilité et résistance à la douleur améliorées.
Wesley, Carol, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
240
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Sam 17 Déc - 16:24






What the fuck

Nosferatu, Elie & Ajax



I'm thinking what the hell




Francis avait décidé de faire quelques courses pour la semaine, il avait déjà remarqué que son frigo était vide la plupart du temps, et d'habitude, cela ne le gênait pas, le forçant à sortir pour se prendre un truc à grailler. Mais depuis qu'Elie était ici, qu'elle habitait chez lui, il avait décidé de se reprendre un peu en main. En temps normal, vivre seul faisait de lui un reclus de la société, qui ne sortait que pour aller travailler, se mettre une mine et parfois se taper quelqu'un. Mais c'était un tout nouveau monde qui s'ouvrait à présent. Et bien qu'il sache parfaitement qu'il n'était pas père et qu'il ne le sera jamais, il ne pouvait s'empêcher d'avoir une attitude protectrice envers la fille de son co.. De son quoi d'ailleurs ? Collègue ? Plus trop depuis qu'il ne venait quasiment plus travailler. Meilleur ami ? Il ne l'aurait jamais laissé dans une situation pareille, sans rien lui dire. Ouais, leur relation avait vraiment changé, et pour cause. Il se retrouvait maintenant avec sa fille sur les bras, même s'il ne s'en plaignait pas. Au fond, il aimait beaucoup Elie et il savait qu'elle allait mouvementer sa vie légèrement morose. Depuis peu, il se surprenait à apprécier rentrer chez lui et retrouver sa nouvelle colocataire. Chose qui n'était jamais, ô grand jamais, arrivé auparavant. Et même ! Maintenant quand il faisait les courses, il prenait toujours un truc pour la petite ! Il ne prenait jamais rien en plus avant, et il se l'interdisait parce qu'il n'avait pas beaucoup de moyens. Comme quoi, avoir une présence à la maison avait tout changé.

Une fois qu'il avait fini ses courses, il rentra chez lui et ferma la porte comme il le pu étant donné qu'il était chargé. Il rangea ses courses et commença même à préparer un petit quelque chose à manger. Vu l'heure, ils n'allaient pas tarder. Il commençait à peine à découper quelques légumes quand il entendit toquer à la porte. Il avait l'ouïe assez fine, et même quand il regardait la télé, il pouvait entendre les pas de ses voisins. Avant qu'il n'ait pu se lever, Elie lui hurla qu'elle irait ouvrir. Il se rassit et continua ses affaires, se demandant tout de même qui pouvait sonner à cette heure, surtout qu'il n'attendait personne. A moins qu'Elie ait invité quelqu'un, mais même elle savait à quel point Francis habitait dans un taudis, alors elle n'oserait pas inviter quiconque ici. Enfin, elle le lui dirait au moins. Enfin il n'en savait rien et en fait, il s'en fichait un peu, tant qu'elle ne mourrait pas sous sa garde. Francis tendit l'oreille en entendant la porte s'ouvrir, et le silence qui suivi fut assez gênant. Il posa son couteau, s'essuya les mains et parti en direction de l'entrée, intrigué.

« Depuis quand y a des farfadets ici... ? »

Il se stoppa net. Putain ! Kit était là... Merde, merde, merde, merde, merde... Il pensa à toutes les raisons qui l'avaient poussé jusqu'ici. Francis avait dû oublier de le payer la dernière fois, ou alors il avait oublié quelque chose. Ou bien il avait juste envie de venir l'embêter ? Ou bien...

« Francis ? Pourquoi y'a un gamin chez toi ? Je passe à l'improviste, je me faisais chier, ça te dérange pas hein ? »

Le blond soupira légèrement, au moins Kit venait juste comme ça, pas de raisons de s'inquiéter. Et puis surtout, il n'aurait pas besoin d'expliquer à Elie qui était vraiment Kit. Enfin, elle ne devait surtout pas savoir qu'il prenait de la drogue et que l'homme qui venait d'entrer était son dealer. Même si Francis s'en fichait du regard des autres, il ne voulait pas qu'Elie pense de mauvaises choses de lui et qu'elle le voit comme quelqu'un de crade et comme un drogué constant. Même s'il fumait en sa présence, il n'avait jamais touché à la beuh depuis qu'elle était là. Et il ne s'était plus piqué depuis quelques mois. Francis soupira tout de même, sentant que ce moment allait être assez gênant, et se décida à enfin se diriger vers l'entrée.

« Salut Kit. Que ça dérange ou pas, tu serais resté quand même, lança-t-il en arrivant devant la porte. Et ce gamin comme tu l'appelles, c'est la fille de mon collègue. Je te conseille de pas trop l'emmerder, elle a du mordant. »

Il fit un clin d'oeil à Elie et rigola légèrement, prenant son mal en patience. Il tenta de calmer les battements de son cœur, pensant au pire quand il s'agissait de Kit, surtout quand il y avait Elie dans les parages.





___

I'm a sucker for pain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Ven 30 Déc - 22:13


what. the. fuck.

J’ai bien remarqué depuis que je suis chez Francis qu’il ne reçoit pas grand monde. J’crois que j’ai pas vu une seule personne chez lui, d’ailleurs… Alors ça m’a un peu étonnée d’entendre taper à la porte. Un facteur, une livraison, un voisin… ? Je m’attendais pas à voir débarquer l’un de ses potes, non. Pourtant, c’est bien ce qui est arrivé… Le gars m’a regardé en deux fois quand je lui ai ouvert, puis sans me laisser dire quoi que ce soit, il a posé sa grosse main dégueulasse sur mon crâne pour me pousser et se glisser à l’intérieur. « Un farfadet, sérieux ? », j’m’en suis déjà pris des surnoms mais celui-là, c’était probablement le plus pourri… Comment j’étais censée l’appeler moi, hein ? Le Père-Noël à cause de cette barbe dégueulasse qu’il avait sur le visage ? C’est dans ce genre de moments que mon père me manque. Lui au moins, il n’avait pas de potes chelous…

« Francis ! Y a un gars hyper chelou dans l’entrée… » je criais pour qu’il m’entende de la cuisine avant de fermer la porte sans le quitter d’un seul œil, le détaillant du regard bien comme il le fallait. Puis enfin, Francis montrait signe de vie. Sortant de la cuisine dans laquelle il était probablement en train de préparer le dîner pour venir me rejoindre moi et son pote dans l’entrée. Et ce qui était en train de se passer me confirmait que oui, ils étaient amis. Je ne savais pas qui était ce ‘Kit’, ce qu’il faisait dans la vie… mais j’en sais rien, j’le sentais pas vraiment. Francis avait l’air carrément gêné par la situation. « Elie, ouais. C’est mieux que farfadet, le vieilloc. » Merci Francis d’avoir corrigé la situation ! Je soufflais avant de laisser les deux hommes dans l’entrée, me dirigeant dans le canapé... J’étais pas chez moi donc j'avais pas forcément mon mot à dire mais j’avais déjà hâte qu’il s’en aille. On était bien à deux, avec Francis. Je m'installais dans le canapé pour mater la télé qui était déjà allumée, gardant quand même les deux hommes dans mon champ de vision. Qu'est-ce qu'ils comptaient faire ? Discuter, déconner, se défoncer ? Francis avait beau être flic, j'savais que les bleus étaient pas tous des gens fréquentables. Alors bon, même si j'avais pas l'habitude de le voir se rouler de gros joints, ça me surprendrait même pas.

En pensant à ce genre de trucs, j'peux pas m'empêcher de penser à mon père. J'en sais rien, l'alcool, les conneries, ça m'fait directement penser à lui et au fait qu'il me manque cruellement. Mais bon, ça j'l'avouerais probablement jamais. On s'est pas appelé depuis quelques jours, pas de mignons petits messages, pas de nouvelles. J'ai vraiment une putain de fierté, et c'est pas positif, non.

Revenir en haut Aller en bas
Shadow G. PerssonExtraterrestre
avatar

(Baby) Groot
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
- Force physique augmentée
- Résistance augmentée
- Régénération / Soin
- Augmentation de la taille
- Contrôle des plantes
Wade, Jo, Khon, Apo, Wylan, Hati
222
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Mer 11 Jan - 18:38


What. The. Fuck.

Qu'est-ce que c'est que ce farfadet...? Un gamin chez Francis. Comment c'est possible ? Je pensais pas qu'il avait un gosse. C'est pas trop son genre. Je pense pas en tout cas. Mais je me suis peut-être trompé. En tout cas, ça me plait pas. Il va pas vouloir qu'on se défonce. Je le vois venir. Genre faut être responsable devant les gamins. Ouais ben moi ce soir je veux pas être responsable. Mais alors pas du tout. Alors avec ou sans lui, je me défoncerai. Mais j'aimerais autant être avec quelqu'un. Quelqu'un que je connais. Pas juste des camés dans un squatt. Alors ben de toute façon...Je fais comme d'hab, j'entre quand même. En plus, je l'entends gueuler depuis un coin de l'appartement.

Pas sa gosse ? Ouf ! J'ai eu peur putain ! D'aucun aurait voulu savoir pourquoi la gosse d'un collègue est chez Francis. Pas moi. Ce genre de trucs ça m'intéresse pas. La vie des gens c'est...Pff. Aucun intérêt. Même si celle de mes amis. Il parait que je suis égoïste. Z'ont peut-être raison. Pas important. " Donc le farfadet là, c'est une fille ? On aurait pas dit. Pourquoi t'as ça chez toi ? " Le petit farfadet renchérit en donnant son nom. Comme si j'en avais quelque chose à faire. Trop puérile cette gamine. C'est pas bien important. De toute façon elle va dans le canapé. Il est grand temps de passer aux choses sérieuses avec Francis. Je suis pas là pour enfiler des perles. Ou discuter avec les farfadets des autres. Non mais je te jure...

" J'avais espéré que tu sois tout seul. Mais c'est pas grave. J'ai amené un truc ! A te décoler la tête, je te promets c'est dément. De l'herbe comme t'en as jamais vu avant ! " Elle vient de loin. Elle est géniale. Jamais avant j'avais eu ça. Si il est d'accord pour se faire un petit joint là...Je m'ennuie vraiment trop en ce moment. C'est affreux ! Aller sois cool. Dis oui Francis. Que je m'amuse un peu. Bon...Reste le problème de la gamine. Je sais pas si elle a le droit de fumer. Ou si Francis la laisserait fumer. Je sais même pas quel âge elle a. Ce serait affreusement pas responsable. J'en doute pas un instant. Mais être responsable c'est bon pour les autres. 

Revenir en haut Aller en bas
Francis FreemanHumain modifié
avatar

Ajax
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Force surhumaine, capacité intuitive.
Vitesse, agilité et résistance à la douleur améliorées.
Wesley, Carol, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
240
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Mer 11 Jan - 19:28




What the fuck

Nosferatu, Elie & Ajax

All my life have been good but now...



« Donc le farfadet là, c'est une fille ? On aurait pas dit. Pourquoi t'as ça chez toi ?
- Elie, ouais. C'est mieux que farfadet, le vieilloc. »

Elie souffla et s'en alla dans le salon tandis que Francis déglutissait en se tournant vers Kit. Il avait déjà quelques suppositions quant à sa venue chez lui. Habituellement, quand il débarquait à l'improviste, c'était pour s'en rouler une, ou se piquer des fois. Fin, en général, il lui filait toujours une petite dose, et Francis se doutait bien que ce n'était pas une exception ce jour-là. Kit avait son petit caractère et Francis savait bien qu'il ne partirait pas tant qu'il n'aurait pas consommé sa nouvelle production. Le blond soupira, tout de même assez chanceux pour le coup, puisque son acolyte n'avait pas débarqué chez lui alors qu'il aurait très bien pu être en train de s'amuser avec quelqu'un. Bon, déjà, avec Elie dans l'appartement, c'était un peu raté pour le coup, mais on ne savait jamais.

« Longue histoire, soupira-t-il. Qu'est-ce que tu veux ?
- J'avais espéré que tu sois tout seul. Mais c'est pas grave. J'ai amené un truc ! A te décoller la tête, je te promets c'est dément. De l'herbe comme t'en as jamais vu avant ! »

Francis ouvrit grand ses yeux, soudain horrifié. Et si Elie avait entendu ? Qu'allait-elle penser de lui ? Au fond, il avait le droit de faire sa vie, mais il ne se sentait pas tout à fait prêt à montrer ce pan là à Elie. Malgré qu'en règle générale, il s'en foutait de l'avis des autres. Mais la petite comptait tout de même pour lui et il ne voulait pas la décevoir. Le blond commença à ouvrir la bouche, mais un petit quelque chose tiqua son attention. Ce n'était que de l'herbe après tout, pas quelque chose de plus fort, qui aurait pu être plus dangereux. C'était déjà, en soi, certainement plus « sain » que toutes ces clopes qu'il achetait à n'en plus finir, alors autant en profiter, surtout si Kit la ramenait gratos. Et puis, Elie l'avait déjà vu fumer plein de fois, et vu les gens avec qui elle traînait, elle connaissait le concept. Cela ne servirait à rien de se cacher, de renier sa vraie nature. Bien que Francis voulait la garder secrète devant la petite, il savait qu'il ne pouvait plus la retenir très longtemps. Tant pis pour les conséquences, ce soir il allait profiter un peu et se détendre. Il souffla doucement et hocha la tête en direction de son ami.

« Ouais allez, vas-y. Fais péter ton arrivage. Ça a intérêt à être de la bonne. »

Francis se dirigea alors vers la cuisine, et attrapa ses propres feuilles qu'il gardait dans un recoin assez étroit. Kit fournissait le contenu, mais pas le contenant ce soir, alors il fallait bien y mettre du sien. Le blond les lança sur la table de la cuisine, puis récupéra ses propres cigarettes et son briquet avant d'aller ouvrir la fenêtre. C'était là son petit coin fumette. Dès qu'il s'en grillait une, il s'installait à la fenêtre de la cuisine, le mini balcon grillagé devant lui assurait une petite protection, et au fond, il aimait bien sa petite habitude. Au moins, l'appartement n'était pas ravagé par les odeurs parfois très nauséabondes et fortes de ce qu'il pouvait bien fumer. Depuis son rebord de fenêtre, le blond s'en grilla une en attendant que Kit prépare son joint. Francis lança un regard à ce dernier, lui désignant ensuite l'ouverture.

« Par contre si tu veux fumer, c'est ici qu'il faudra aller., lui intima-t-il en souffla la fumée au dehors. »





___

I'm a sucker for pain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Dim 26 Fév - 23:15


what. the. fuck.

Rien qu'à son air, j'ai pu voir que le pote de Francis n'était pas là pour discuter, non. Il était là pour peut-être fumer, boire ou tout simplement se défoncer comme il le fallait. Ah, les mecs... Ça pourrait en choquer certaines, moi, ça me faisait plutôt marrer de voir que même des personnes vachement plus âgées que moi pouvaient agir de manière imprudente. Fumer comme un toxico, c'est pas normal et pourtant, pas mal de gens le font. Ça fait du bien, ça fait oublier les problèmes et ça procure des putains de sensation. Comment j'sais ça... ? Parce que du haut de mes quinze ans, j'ai déjà essayé. En même temps, avec les mecs peu recommandables avec lesquels je traîne, j'aurais eu du mal à passer à côté. Ils passent leur temps à boire, à fumer... Si j'veux m'intégrer au groupe, faut que je m'y mette aussi, mais pas trop non plus. Alors un vendredi soir alors qu'on était installé chez l'un d'eux, j'me suis laissée aller puis ils ont fait tourné leur joint. C'était la première fois que j'acceptais d'avoir ce truc entre les lèvres. Avant, j'refusais parce que j'savais que si ça se savait, mon père me décapiterait. Mais les mecs m'ont un peu poussé à m'y mettre, me provoquant, m'appellant 'la fille à papa'... J'ai testé, et j'regrette absolument pas. Sur le moment, c'était merveilleux. Je rigolais comme une grosse débile, j'avais l'impression d'être au paradis. Puis quand ils m'ont raccompagnée chez moi et que, le lendemain, j'me suis réveillée allongée par terre dans ma chambre, j'peux vous dire que c'était moins drôle. J'ai passé la journée à dégueuler, à avoir un mal de crâne. J'l'ai hyper mal vécu, et j'remercie Dieu aujourd'hui d'avoir fait bossé mon père tout ce samedi. Sinon, j'serais peut-être pas là pour le dire.

J'entends les deux mecs discuter dans la cuisine, le vieilloc confirma qu'en effet, il était là pour se défoncer, il avait ramené tout ce qu'il fallait... C'était un bon pote ! Au ton que Francis employait, j'ai au début pensé qu'il n'était pas très chaud à l'idée de fumer puis il a finit par accepter. La tentation, hein ? Alors moi, curieuse comme je l'étais, je me suis levée du canapé sur la pointe des pieds pour aller les rejoindre dans la cuisine. Et en effet, ils étaient en train de fumer et ils étaient plutôt bien équipés. "C'est pas sérieux tout ça, Francis..." je lui disais, un petit sourire en coin alors que j'escalais la table pour m'asseoir au bord de celle-ci, balançant un peu mes pieds. Folle comme je l'étais, j'hésitais à leur demander si j'pouvais me joindre à eux. Quoi ? Ils le faisaient, pourquoi pas moi hein ? Puis j'étais avec Francis, il y aurait aucun risque que ça parte en cacahuètes. "Tu partages... ?" j'ai lancé à l'inconnu, au mec qui préparait son joint. Bon, il allait probablement se foutre de ma gueule, mais c'était vraiment important... ?

Revenir en haut Aller en bas
Shadow G. PerssonExtraterrestre
avatar

(Baby) Groot
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
- Force physique augmentée
- Résistance augmentée
- Régénération / Soin
- Augmentation de la taille
- Contrôle des plantes
Wade, Jo, Khon, Apo, Wylan, Hati
222
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Sam 11 Mar - 11:08


What. The. Fuck.

Qu'est-ce que c'est que ce farfadet...?Merci Francis ! C'est cool de dire oui à mes envies de camé qui s'ennuie. Je sais pas ce que j'aurais fait si il avait dit non. Mais il a dit oui et c'est top ! On va bien se marrer. Tu vas voir mon poto c'est du lourd. Reste quand même un souci de taille...Fumer près de la fenêtre...Sérieux je suis pas chez ma mère ! Fumer à côté d'une fenêtre pour pas se faire chopper...C'est un truc de gamin c'est tout. Je grommelle. Je grogne un peu. Mais c'est bon j'irai quand même à sa fenêtre. Si je fais pas ça je peux rentrer chez moi de toute façon. Autant pas le froisser. En plus il pourrait décider de m'arrêter si je le défrise trop. Pas du tout envie de me retrouver en taule. Il pourrait faire ça. Je sais pas pourquoi je pense que c'est son genre. On ne pense pas à ça. Je me contente de rouler tranquilos. J'ai la technique parfaite. Des années et des années de pratique.

Et puis voilà le farfadet. Elle vient se caler sur la table de la cuisine. Là où je me suis installé. Je la regarde un peu. Pas de manière déplacée. Ou lubrique. En dessous de vingt ans c'est pas mon genre. Et c'est pas loin d'être illégal en plus. Cette gosse a une drôle de gueule. Elle fait très masculine. Bon même si il m'avait pas dit que c'était une fille j'aurais pu le dire en fait en la regardant. Mais elle est curieuse. Et elle juge. Et moi j'aime pas ça. Fiche le camp petite. C'est pour les grands ça. Mais faut reconnaître qu'elle a de l'audace. Elle en est même amusante. Demander comme ça si elle peut fumer...Ben ça me plait bien voilà. Je la regarde en souriant.

" Ben tu vois Francis, ton farfadet je l'aime bien. T'as quel âge le lutin ? Parce que c'est pour les grands tu vois. C'est quoi ton nom déjà ? Elie ? C'est pour diminuer quoi ? Elisabeth ? " Je continue à rouler tranquillement pendant que je cause. Je me cale un joint entre les lèvres et en tend un autre à Francis. Quitte à fumer autant faire ça bien. Et puis je reregarde le farfadet. Je m'en voudrais un peu de droguer une gamine. Je crois pas que ce soit bien. Est-ce que je suis quelqu'un de bien au moins ? Bonne question. Surement pas. Pas très grave. " Elle a le droit de fumer cette gosse ? Je veux dire...Si ça tenait qu'à moi hein, y'aurait pas de problème. Mais il parait que je suis pas vraiment un adulte responsable. Toi t'en es un, alors je suppose que c'est à toi de décider de ça. "  

Revenir en haut Aller en bas
Francis FreemanHumain modifié
avatar

Ajax
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Force surhumaine, capacité intuitive.
Vitesse, agilité et résistance à la douleur améliorées.
Wesley, Carol, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
240
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (francis, kit) what. the. fuck.   Dim 12 Mar - 18:54




What the fuck

Nosferatu, Elie & Ajax

All I want is to mess around...



Le blond était collé à la fenêtre, juste après l'avoir ouverte. Kit sortait ses affaires tandis que Francis soupirais doucement, son regard se perdant au loin. Les bruits de la ville parvenant à ses oreilles semblaient très lointaines et se perdaient dans ses pensées. Toute l'agitation en cette soirée s'effaçait lentement, au profit de la détente qu'il allait savourer dans peu de temps. Cette petite bouffée d'air frais qui allait faire passer le stress et les coups durs, ce poison qui allait s'insinuer à l'intérieur de lui, emplir ses poumons et les embraser. Le blond souffla une dernière fois avant de regarder Kit s'affairer à rouler ses bédos tranquillement. Il avait l'habitude, ça se voyait à ses gestes précis et son regard concentré. Il semblait d'assez bonne humeur en plus, ça changeait pas mal de d'habitude. Et au moins, le blond allait pas se taper son sale caractère toute la soirée. Tant que Kit fumait, il serait tranquille lui aussi, et en plus, il avait droit à une dose au calme.

Et soudainement, le tableau sembla se briser, s'effleurer doucement. Une coquille percée et craquelée qui fendait la bulle que le blond avait formé autour de lui. Elie venait de rentrer dans la pièce. Le flic n'aimait guère exposer ainsi sa vie privée devant la petite, mais après tout, depuis qu'elle vivait ici, elle avait bien dû se douter de ses penchants pour certaines choses peu licites.... En espérant tout de même qu'elle n'avait pas pensé à fouiller dans la salle de bain pour trouver son aiguille... Enfin, malgré tout ceci, le blond espérait encore ne pas ternir son image devant Elie. Elle ne méritait pas d'avoir fuit son père pour trouver pire ailleurs. Surtout pas dans l'appartement du meilleur ami dudit père. Et puis, étaient-ils encore de ce genre-là ? A se considérer ainsi ? Alors que tout s'effondrait autour d'eux ? Peu de chance, mais les traces du passé restaient ancrées à vie, et ça, Francis le sentait, gravé dans sa peau. La petite voix d'Elie qui le narguait le fit ricaner et il leva un sourcil hautain en sa direction, comme pour lui témoigner sa condescendance. Ainsi, il se permit de la narguer légèrement, la pointant du doigt.

« Je peux te retourner le commentaire, jeune fille ! Souriait-il. »

Et puis là, sa question le bloqua d'un coup. Sa main retomba mollement contre ses flancs, pendouillant dans le vide, inanimée. Kit lui, semblait ravi, étrangement. Le blond se perdait doucement. Comment pouvait-il laisser Elie les rejoindre ? Cela n'était pas énorme non plus, mais si Wade l'apprenait... Le blond n'osait imaginer les commentaires remplis de haine qu'il allait se recevoir en pleine tronche. Surtout qu'avec son caractère aussi borné que celui du brun, il finirait par lui hurler dessus, et cela entraînerait une dispute qu'il ne souhaitait guère entretenir. D'un autre côté, Elie faisait ce qu'elle voulait, il n'interférait pas dans sa vie, et se préoccupait juste du fait qu'elle se lève le matin pour aller en cours. Le reste, c'était pas son soucis. Il agissait presque comme un père pas réellement présent, mais qui était là malgré tout. Un peu comme un fantôme. Avait-il seulement le droit de donner son autorisation comme ça ? Il n'avait pas un papier à signer pour le coup ? Genre une autorisation parentale ?

Kit lui fila son bédo et le blond l'attrapa d'un geste, gardant l'objet entre ses doigts. Il se demandait toujours s'il devait laisser la petite fumer un coup. Les deux camps s'opposaient fermement, et il était perdu, ne sachant quoi faire. Et puis Kit qui s'y mettait aussi, sérieusement.. Arrêtez de tout refiler à ce pauvre flic déjà bien hanté et patraque ! Le blond sentit son souffle se bloquer dans sa gorge en entendant les derniers mots de son pote. Un adulte responsable ? A croire que personne ici ne pouvait prendre une putain de décision... Il soupira une dernière fois, et alluma son poison d'un geste vif, son briquet claquant brutalement dans ce silence obstruant. Il tira une latte en expirant au dehors, la fumée virevoltant dans les airs. Le blond lança un regard étonné à Kit en souriant, c'était pas mal du tout. Et enfin, son sourire se fana légèrement lorsqu'il se tourna vers Elie.

« Ton père va me détester. Mais tiens, c'est pas d'la mauvaise qualité, sinon je te l'aurais pas filé. »



___

I'm a sucker for pain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
(francis, kit) what. the. fuck.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: