Partagez | 
 

 Out of my mind x Blueen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Out of my mind x Blueen   Mer 14 Déc - 11:07



Out of my mind
blueen


D'un geste rageur, Gamora arracha les pinces à cheveux de sa tignasse emmêlée et les jeta dans l'évier. Ses mains remuèrent les boucles brunes et les laissèrent retomber sur ses épaules dans un méli-mélo ébouriffé. Elle soupira. Longuement. Puis se retourna et s'appuya contre le bord de porcelaine, dos au miroir qui lui renvoyait une image qu'elle n'avait jamais vu. Pourquoi se prenait-elle autant la tête ? Elle n'avait jamais été du genre à se pomponner, à s'habiller ou même à se coiffer. Là, elle se retrouvait comme une imbécile à tenter de dompter sa chevelure sauvage dans une sorte de chignon qu'elle avait trouvé joli sur une autre fille. Un chignon... joli... La jeune femme plaqua son front dans la paume de sa main. Ca n'allait vraiment pas du tout. D'un geste souple, elle reprit sa place devant la glace et se jaugea un instant, en silence. Elle avait le tract. Gamora détestait se l'avouer mais putain, elle stressait à mort. Et tout ça à cause de... à cause d'elle.

Depuis leur dernière mission, la métisse ne cessait de repenser à leur échappée en jeep, de ses mains sur sa peau et de ses lèvres sur les siennes. Elle avait couru plus de kilomètres en une semaine qu'elle n'en avait fait en un mois pour tenter de s'éclaircir les idées. Elle avait demandé des heures supplémentaires, s'était noyé dans le travail et l'alcool, mais rien n'y faisait. L'éclat doré de sa collègue revenait toujours la hanter. Elle détestait ça. Elle se sentait prisonnière. Et Gamora voulait toujours tout contrôler. Alors elle avait décidé de prendre le problème à bras le corps ; elle ne voulait pas disparaître de sa tête ? Très bien. Elle ferait tout pour qu'elle y reste, alors. Décidée, Gamora fouilla dans sa poche et en ressortit son petit élastique dans lequel elle passa sa queue de cheval. Un coup d'oeil au miroir lui suffit : elle venait de retrouver la Gamora qu'elle connaissait. La chevelure tirée en arrière dévoilait ses traits rudes et téméraires, ses yeux où brûlaient la détermination et ses épaules sombres et nues sur lesquelles reposaient les bretelles noires de son haut. Puis elle attrapa la manche de sa veste de cuir qu'elle avait posé à côté, l'enfila et sortit rejoindre la salle de repos.

"Darkhölme !" aboya-t-elle lorsque la silhouette de la jeune femme apparu dans son champ de vision. Pas Raven, parce que ça lui semblait encore trop dur à prononcer. En quelques pas, elle la rejoignit, les sourcils froncés comme si elle s'apprêtait à affronter une nouvelle mission. Elles ne s'étaient pas reparlé depuis l'épisode de la jeep en dehors des mondanités nécessaires à leur cohabitation. D'ici, à quelques centimètres d'elle, Gamora reconnaissait déjà la courbure de ses lèvres, l'odeur de sa peau et, même, si elle baissait les yeux, la naissance de sa poitrine. Cette idée lui tira un rictus ; pas tout de suite. "T'es libre cet aprèm ?" demanda-t-elle sans autre forme de cérémonie. Oh oui, elle l'était : elle avait vérifié. Tout comme elle. Enfin, elle le serait tant que Logan ne découvrirait pas qu'elle avait refilé sa tâche à une recrue trop ingénue. C'était trop facile. "J'me demandais si tu voulais..." Nan, Gamora. On ne demande pas, on prend. C'est comme ça qu'elle agissait d'ordinaire, non ? "...Qu'on prenne un café. Ou une bière. Y'a un truc au ciné là, un film de gangster, ça a l'air cool." Est-ce que Raven avait remarqué la façon dont elle triturait ses doigts derrière son dos ? "Sauf si ca te rappelle trop le boulot. On peut voir autre chose, j'm'en fous." C'est pas comme si c'était le film qu'elle voulait voir. "Et arrête de ricaner," ajouta-t-elle en fulminant, les poings serrés. Elle avait l'air ridicule, et elle regrettait déjà de lui avoir demandé ça. Putain quelle idée de merde.
copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1243
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Out of my mind x Blueen   Mer 14 Déc - 15:09

Out of my mind
Gamora & Raven
When you get older, plainer, saner; When you remember all the danger we came from; Burning like embers, falling, tender; Long before the days of no surrender; Years ago and well you know; Smoke 'em if you got 'em; 'Cause it's going down; All I ever wanted was you; I'll never get to heaven; 'Cause I don't know how; Let's raise a glass or two; To all the things I lost on you.

Elle observe son reflet dans le miroir de la salle de bain de la garde.L'autrichienne ne fait pas partie de ces filles accros à leur apparence physique, dont la coquetterie est le maître mot. C’est une femme plus naturelle. Une vénusté qui n’a pas besoin de parure pour exprimer sa beauté. Ses grands yeux de glace et sa chevelure dorée lui suffit amplement pour rayonner. Elle a fini sa journée à midi, son après midi est entièrement libre pourtant elle reste cramponner à la salle de bain de la garde. A quoi bon rentrer ? Rester seule des heures durant devant un quelconque film de noël ce n'est pas pour elle non. Noël, brr. Elle aimait ça avant. Elle invitait Maria et Jackson à passer les fêtes avec elle et ses enfants mais ... Les enfants sont devenu grands n'est-ce pas ? Un soupire passe la barrière de ses lèvres qu'elle colore d'un rose pâle. Les enfants sont grands et elle, elle est affreusement seule. Cette année elle compte inviter Jackson, Maria et James pour le réveillon. Après tout ils sont tout aussi seuls qu'elle non ? Peut être que ... Elle secoue la tête énergiquement. Non, n'y songe même pas elle te rirais au nez. Elle préfère faire la fête avec Scott et Jean c'est certain. Elle devrait inviter Carol à la fête. Son poing percute la porcelaine d'énervement. Tu détestes tellement être seule que te voilà entrain de programmer un dîner de noël. Raven ! Elle souffle à présent et laisse descendre ses cheveux habituellement tirés en arrière en une cascade bouclée dans son dos.  Une touche de mascara plus tard, la voilà qui se dandine devant son casier pour en sortir une robe pull couleur framboise, mettant en valeur ses atouts féminins mais pas trop. Sa paire de cuissardes en daim couleur crème la forte tête se dirige vers la salle de repos quasiment vide.

Elle enfile ses cuissardes et lève un pousse en l'air quand elle croise Ororo, comme pour lui exhiber sa nouvelle acquisition. Signe d'approbation de son amie qui lui sourit. Satisfaite la blonde se dirige vers la machine à café et prend un café noir sans sucre de quoi bien la réveiller. La journée risque d'être longue, elle va sûrement rester là à écouter les derniers potins de la garde. Chose qu'elle apprécie particulièrement... Pour pouvoir ricaner de ses collègues par la suite. Mais pour tout avouer, elle reste dans les parages sûrement pour apercevoir Gamora... La sauvage Gamora qui prend à coeur de l'éviter depuis de longues semaines. Semaine que Raven avait passer avec James; jugeant que la jolie métisse n'était pas prête à parler de l'épisode de la jeep. C'était sûrement ça à vrai dire. Ou alors elle n'était tout simplement pas intéressée et à ce moment là Raven l'éviterait à son tour, voilà tout. Était-ce si simple ? Non. Bien sûre que non. La garde ramena son gobelet brûlant à ses lèvres et alla s'installer sur une chaise prêt de la fenêtre. "Darkhölme !" en un sursaut Raven prit un visage contrarié ayant manquée de renverser son café ses sa robe. Elle releva la tête pour apercevoir une Gamora; aussi rouge qu'une pivoine s'avancer vers elle d'un pas déterminé. Le jeu aller recommencer.  "T'es libre cet aprèm ?"  les lèvres de la blonde s'entrouvrirent durant quelques secondes et un sourire vint bien vite les étirer. Oh oui elle était libre. Aussi libre que l'air à vrai dire. Pour toute réponse la femme se contenta de la regarder d'un air narquois.  "J'me demandais si tu voulais..." la métisse marque un temps de pause. Elle parait hésiter. " Mmh?" elle repose son regard sur elle. Raven se félicite de s'être habiller en civil et étale ses longues jambes sur la chaise d'en face, dévoilant sa nouvelle arme fatale. "...Qu'on prenne un café. Ou une bière. Y'a un truc au ciné là, un film de gangster, ça a l'air cool." Un ciné ? Tout cela devenait intéressant. Cette voix c'est un petit rire qui s'échappa de la bouche de Raven, qui remarqua Ororo et Jackson au loin entrain de fixer la scène comme si il se passait devant eux; un épisode trépidant des feux de l'amour. Elle leva les yeux au ciel et accorda à Gamora un grand sourire.  "Sauf si ca te rappelle trop le boulot. On peut voir autre chose, j'm'en fous." Toujours le même ricanement. La belle se redressa légèrement sur sa chaise et papillonna des yeux. "Et arrête de ricaner," aboya-t-elle. Alors elle était sérieuse ? Bien sûre qu'elle était sérieuse ! Elle décida de se lever pour faire face à Gamora et déplissa les traits de son pull. "Va pour une bière! Et pour le ciné... Un film d'action?" elle se rapprocha d'un pas. A cette distance elle pouvait détailler tout les traits fins et si parfait de Gamora. Par réflexe elle se mordit la lèvre inférieure, mais reprit bien vite ses esprits. Pas devant les curieux non. " J'vais me prendre des frites en ville, j'ai faim tu viens ou tu comptes rester plantée là? elle se pencha vers son oreille et lui susurra un: "On a un public ici ".
Made by Neon Demon

___



Daydream
The darkness I once knew; What could go wrong?; My heart is safe with you; I'm living in a daydream ▬ TITANIA
 
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Out of my mind x Blueen   Sam 14 Jan - 18:58



Out of my mind
blueen


Gamora ne se souvenait pas de s'être un jour sentit plus mal à l'aise qu'à cet instant. Le pire, c'est que c'était son idée ; c'était elle qui avait choisir de rompre le silence qui s'éternisait entre elles depuis des jours. Après l'épisode de la jeep, la jeune femme n'avait pas su comment réagir et elle choisit l'option la plus facile : la fuite. Ca ne nécessitait ni explications, ni doutes, ni attentes. C'était simple, efficace. Et elle pensait que ça lui aurait suffit... mais ce ne fut pas le cas.
Elle n'avait rien attendu de la part de Raven. Entre elles, c'était un jeu qui s'enflammait par leur volonté, une danse qui n'avait de fin que si elles le choisissaient. Mais Gamora n'avait jamais entraperçu cette fin ; elle n'avait vu que les pas, l'un après l'autre, s’imbriquer jusqu'à ce que les braises se transforment en flammes. Et elle avait cédé.
Gamora était une femme qui menait. Mais avec Raven, c'était différent. La blonde lui faisait perdre ses repères et ses jolies résolutions. Depuis quand n'avait-elle pas proposé un rencard ? D'ordinaire, c'était les autres qui demandaient, et elle répondait d'un ricanement entendu avant de prendre ce qu'elle souhaitait. Oh, elle avait largement pu prendre ce qu'elle voulait de Raven. Presque. Mais il lui manquait quelque chose. Pas seulement son corps, mais aussi cette envie, ce besoin, cette présence. Raven était son poison. Elle brouillait ses repères et faisait d'elle un manque insatiable. Et la jolie brune était prête à tout pour le combler, pour apaiser la soif qui lui brûlait la gorge, pour éteindre le feu qui dévorait son coeur. Raven, elle, ne faisait rien pour l'aider.

La jeune femme l'avait écouté se ridiculiser en silence, ponctuant seulement ses hésitations d'un ricanement qui la foutait en rage. Elle avait étendue ses longues fuselées sur la chaise d'en face, ses cuissardes dévoilant tout juste la peau nue de ses cuisses. Gamora avait un mal fou à rester concentrée. Où étaient partis sa bravoure et son je-m'en-foutiste ? Probablement quelque part sous  son pull qui couvrait à peine les courbes de ses hanches. Son regard s'égare. Elle ne s'en ait jamais caché. Son corps ou ses mots... lesquels la feraient flancher en premier ? La jeune femme accroche son regard au sien tandis qu'elle se lève et s'approche, si près d'elle, mordillant sa lèvre inférieure. Oh, qu'elle aurait aimé le faire à sa place, songe-t-elle en manquant soudain de souffle. Gamora se force à relever les yeux sur elle. Elle attend sa réponse. Fébrile. Comme une adolescente en peine. Elle se déteste pour ça, mais elle perd le contrôle. "Va pour une bière! Et pour le ciné... Un film d'action?" Gamora acquiesce, un peu trop vite. Elle lui aurait dit 'smoothie devant le dernier disney' qu'elle aurait accepté aussi vite. La tension dans ses épaules se dénoue un peu, juste un peu, avant que son souffle chaud ne se perde près de son cou. Elle frissonne. "J'vais me prendre des frites en ville, j'ai faim tu viens ou tu comptes rester plantée là? On a un public ici." D'un coup d'oeil, Gamora embrasse la salle du regard ; elle peut apercevoir quelques regards curieux et leur sourit d'un air narquois. Elle n'avait pas envie de compagnie, aujourd'hui. "Ca me va. Je te conduis ?"

Sa moto l'attendait sagement sur le parking, son casque accroché sur le côté. Elle l'attrape et le tend à Raven ; elle n'en possède qu'un. Tant pis, elle fera ça. "T'inquiète pas pour moi, chérie," lança-t-elle avant que la blonde ne fasse une remarque. Déjà, l'atmosphère lourde du QG la quitte un peu et elle se sent plus légère. Ses vieilles habitudes reprennent le galop. C'était ptete pas une si mauvaise idée, ce rencard. Pourquoi avait-elle autant stressé, déjà ? Gamora laissa sa collègue monter derrière et apprécia silencieusement la chaleur de ses bras autour de sa taille.
Elles atteignirent le centre-ville en quelques minutes après. La jeune femme avait roulé un peu trop vite, profitant des virages trop serrés pour sentir la jeune femme se presser contre son dos. Il y avait encore peu de monde à cette heure-ci et la plupart des passants avaient l'age d'être étudiants - sans doute séchaient-ils pour profiter de l'après-midi. Gamora gara son engin à l'arrache et retira le casque de Raven, laissant ses cheveux blonds retomber sur ses épaules. "T'étais pas obligée de me serrer si fort," plaisanta-t-elle en faisant référence à leurs escapades aux allures parfois un peu trop rapides. "Alors, ces frites ? J'commence à avoir la dalle." Elle laissa Raven les mener à un petit fast-food qui ne payait pas de mine mais dont l'odeur lui titillait déjà les narines. Elles commandèrent toutes les deux puis se balladèrent un peu dans la ville en grignotant leur barquette. Gamora poussa même le vice jusqu'à piquer la sauce de Raven et avaler ses frites juste sous son nez. "Ch't'aide à finir, chinon on va être en retard pour le film," précisa-t-elle avec un grand sourire narquois. En face d'elle, Raven mangeait à peine plus proprement : une tache de ketchup parsemée de sel avait élu domicile au coin de ses lèvres. Son sourire s'élargit. "Bouge pas..." murmura-t-elle. Sa main se posa sur le haut de sa cuisse, là où s'arrêtait tout juste sa robe, et la jeune femme se pencha doucement vers elle. Du bout de sa langue, elle récupéra la pointe de sauce, laissa son souffle s'attarder un peu trop sur ses lèvres puis se recula, ses sourcils arqués et son sourire ravageur.
copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1243
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Out of my mind x Blueen   Mar 17 Jan - 10:45

Out of my mind
Gamora & Raven
When you get older, plainer, saner; When you remember all the danger we came from; Burning like embers, falling, tender; Long before the days of no surrender; Years ago and well you know; Smoke 'em if you got 'em; 'Cause it's going down; All I ever wanted was you; I'll never get to heaven; 'Cause I don't know how; Let's raise a glass or two; To all the things I lost on you.

Le tact n'avait jamais été son truc, c'était indéniable. A vrai dire, Raven n'était pas faite pour sociabiliser. Dès que la belle à la chevelure dorée ouvrait la bouche, des mots déplaisants en sortaient. Le silence était devenu son meilleur allié, l'autrichienne avait appris à ne pas parler pour ne rien dire, si bien qu'elle oubliait parfois le son de sa propre voix. Après avoir vécu dans l'ombre, là où chaque souffle finit par percer les tympans de celui qui n'a d'autre choix que d'écouter sa vie qui s'épuise, la jolie membre de la garde rouge peinait à se réhabituer au vacarme de ce monde qui n'avait cessé de tourner sans elle. Elle ne haussait jamais le ton, même lorsqu'elle était en colère. Le choix de ses mots parlait de lui-même. Elle piquait avec plaisir les gens. Les rendait fous sans jamais ne céder à la folie, chose qui lui faisait bien trop peur, car lorsqu'on affolait la bête qui l'habitait c'en était fini. La preuve en avait été faites à plusieurs reprises. Raven n'était pas ce modèle d'éloquence et de douceur attendu par tous. Surtout pas face à elle. Gamora. La femme à la peau dorée la faisait tourner en bourrique, l'attirée dans cette danse qu'elle fuyait et s'évertuait à attiser à la fois. Le regard de la fée arienne glisse sans ménagement vers l’être qui l'attire tant. Elle ricane pour donner écho à ses phrases. Les poings de sa belle se serrent, le mécontentement la gagne. C'est toujours aussi drôle de te voir à bout mon amour. Un sourire étonnamment provocateur marque ses lèvres peintes pour l'occasion. Ses yeux de glace glissent sur les siennes. Elle pourrait presque sentir le contact qu'elles lui ont apposées quelques semaines plus tôt. Marquée au fer rouge. Elle se perd, s'abandonne au fruit qu'elle se défend de toucher. Un ciné. Des frites. Un rendez-vous comme elle les aiment. Pas autour d'une table avec un verre de vin rouge hors de prix. Tout ça ce n'est pas pour elles. Les faux-semblants. L'amour vache. Son romantisme condescendant. Pourquoi renier cette sauvagerie qui prend forme au creux de leur être ?  Elle se lève, signale à son interlocutrice qu'elles ont un publique. La garde n'est pas le meilleur endroit pour discuter. "Ca me va. Je te conduis ?"

Le carrosse de mademoiselle est paré. Raven, la vaporeuse, se pare dans sa fierté affectée et avance de sa démarche altière. Elle rappelle ces déesses grecques en toge. Arrêt, gloussement puis, elle écarquille les yeux. Gamora lui tend son casque dont elle se saisit sans faire d'histoire. Un casque pour deux ? Elle grimace. "T'inquiète pas pour moi, chérie," le nez de la blonde se retrousse. Elle est vexée par son attitude si naïve. La perdre elle ne le supporterait pas. Pourquoi le nier ? Elle enfourche la bécane. Rouspète contre sa tenue décidément peu appropriée pour cette balade. C’est rapide, beaucoup trop, comme le bolide filant dans la nuit, traversant le firmament. Elle s'accroche, se serre contre le corps de sa belle qui elle, s'amuse beaucoup elle n'en doute pas. Gamora est une déesse et le fait de se coller contre elle n'a rien de décevant au contraire. Elle profite du contact, maudit ce casque qu'elle porte sur son crâne et qui entrave sa course lorsqu'elle voudrait plonger son nez dans la chevelure ébène de la conductrice. Le titan de fer s’arrête enfin, la libérant alors qu'elle se dégage de l'emprise de l'accessoire prêté par la garde. "T'étais pas obligée de me serrer si fort," plaisanta la brune en faisant référence à leur virée précédente. "Alors, ces frites ? J'commence à avoir la dalle." Raven se tourne vers sa belle et laisse un rire franchir la barrière de ses lèvres. Il n'y a plus vraiment de jeu. Pourtant elle crève d'envie de la pousser, entamer la danse, attiser la flamme. C'est bien vite qu'elle passe leur commande et qu'elle se dirige d'un pas léger vers le cinéma. Boucle d'or apprécie la compagnie de cette Gamora plus légère. La redécouvre un peu plus à chaque seconde. Elle est donc comme ça ? "Ch't'aide à finir, chinon on va être en retard pour le film," précisa-t-elle son sourire narquois plaquée sur ses lèvres. "Voleuse ! Si tu continue comme ça tu vas devoir m'en racheter une." dit-elle taquine. Elle pointe ses frites dans sa direction, son ton est porté sur l'humour. Après un bref rire elle tartine ses frites de ketchup et vient les enfourner dans sa bouche. "Bouge pas..." murmure-t-elle. La belle se stoppe. Sa main se posa sur le haut de sa cuisse. Le coeur de la garde loupe un battement. Son regard se baisse, réflexe absurde. Elle a peur de ce qu'il peut se passer. Elle se penche, les yeux de Raven se ferment sous la pression. Elle profite du contact sur sa cuisse. Se laisse aller, doucement. La pointe de la langue de la métisse vient se nicher au creux de ses lèvres. Notre belle doit se contenir pour ne pas s'emparer de ses lèvres. Maintenant. Fort heureusement Gamora se recule, son sourire ravageur tatoué sur ses lèvres. "Merci... Ne me pousse pas Gamora. Tu as été sauvée par le talkie walkie la dernière fois mais ici il n'y a personne pour te tirer d'affaire." dit-elle avec un sourire en coin. Elle est sérieuse. Sur ces mots, elle se lève d’un bond exigeant. Elle débute la querelle sur cette joue dont elle mesure aussi la délicatesse. Mais son geste est comme avorté, amorti par une émotion double. Prend sa main qui gis sur sa cuisse porcelaine. Elle se lève, martèle le sol de ses talons et l'attire vers le cinéma. Énigmatique. Elle prend les places de cinéma. Rejoins la salle qui l'enveloppe de son obscurité. Le film commence, elle se tourne vers la métisse. Admire ses traits si fins. Elle caresse de son pouce sa main toujours dans la sienne. Se penche vers son oreille elle souffle de sa voix suave : " Cap ou pas cap ? "
Made by Neon Demon

___



Daydream
The darkness I once knew; What could go wrong?; My heart is safe with you; I'm living in a daydream ▬ TITANIA
 
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Out of my mind x Blueen   Lun 10 Avr - 1:03



Out of my mind
blueen


Gamora souriait. Un de ces sourires qu'elle ne montrait que rarement, et surement pas au sein de la garde. La jeune femme s'était habituée à cette carapace qu'elle avait construite de toute pièce, son rempart, sa protection. C'était plus facile ainsi. Plus facile d'être forte, aussi. Mais avec Raven, tout était différent. Elle changeait, un peu, en sa présence. Elle baissait ses défenses - elle s'en rendait bien compte mais le plus étrange, c'est qu'elle s'en fichait éperdument. Quelque part, son coeur semblait flotter, comme s'il avait retrouvé l'insouciance de l'adolescence où les seuls maux étaient de trouver son chemin dans la vie. La jeune femme n'avait jamais suivi les règles et les schémas auxquels on avait tenté de la conforter... Pourtant, elle hésitait désormais à rejoindre ces codes qui semblaient si bien marcher dans les films à la con. Son langage à elle était grossier, rude, intransigeant ; il n'avait rien du charme et de l'élégance qui transpirait à chaque claquement de langue, chaque courbure du poignet de la jolie blonde qui l'accompagnait. Elle lui semblait à mille lieux de son monde. Intouchable. Ha ! Qui tentait-elle de duper ainsi ? Gamora se foutait de la bienséance. Sa main sur la cuisse de la jeune femme était insolente et interdite et c'était bien ça qui la faisait vibrer. Son regard était joueur, incendiaire, et un petit rire résonna au fond de sa gorge. "Merci... Ne me pousse pas Gamora. Tu as été sauvée par le talkie walkie la dernière fois mais ici il n'y a personne pour te tirer d'affaire." La belle lui sourit mais l'éclat de ses yeux reflète le sérieux de ses mots. Un petit frisson d'excitation la parcourt tandis que sa main quitte sa peau. "C'est une provocation ou un défi ? Parce que je ne refuse jamais aucun des deux," glissa-t-elle d'une voix chaloupée, légèrement marquée par ses notes plus rauques. Elle aussi est plus que sérieuse. Leur dernière entrevue lui a laissé un amer goût de trop peu et elle n'attend qu'une occasion pour réparer cette faute. La chaleur du désert semblait toujours gravée en elle, la caresse du vent, la douce odeur suave de Raven flottant dans ses cheveux d'or... Ce souvenir ne lui suffisait plus.

Soudain, une main se glisse dans la sienne et Gamora retrouve un peu de ce contact qu'elle avait perdu. Un fin sourire pare ses lèvres. La métisse entremêla ses doigts avec les siens et la suivit à travers les ruelles, calant son rythme sur le sien. Raven ne marchait pas ; elle dansait une valse sur ses talons vertigineux, ses fines jambes hypnotiques lui indiquant le chemin. Raven la suivit docilement jusqu'au cinéma. Qu'avaient-elles choisi d'aller voir, déjà ? Elle n'en avait aucune idée et c'était franchement le cadet de ses soucis. C'était presque étrange d'être assise à ses côtés pour partager autre chose que le frisson du combat. Un peu trop 'normal', pour elle. Mais le 'trop' que lui procurait Raven terminait toujours en 'pas assez". La jolie blonde caressait sa main de son pouce et attira son regard vers elle, son souffle venant se perdre près de son oreille. Gamora retint un frisson. "Cap ou pas cap ?" Un sourire. "Cap, bien sur." Cap de quoi ? Aucun idée. C'était pas ça l'important. La jeune femme pencha la tête et vint se perdre dans la nuque de Raven, attrapant le lobe de son oreille entre ses dents. Puis sa main libre se glissa de l'autre côté de sa cuisse, près de la lisière de sa robe. Ses lèvres dérapèrent sur son cou, puis sa mâchoire, marquant une courte pause pour plonger son regard d'ébène dans le sien. Les lumières s'étaient éteintes mais sa vision se faisait parfaitement à l'obscurité. Les quelques sources lumineuses plaquées au mur éclairaient à peine les courbes de leur coeur, le velouté de sa robe et les ombres tentatrices de son décolleté. "Et toi ?" souffla-t-elle à demi-mot tandis que ses paupières se fermaient et que ses lèvres prirent possession des siennes. Enfin. Encore. Ca lui avait manqué. Elle la presse, la cherche, la marque du bout de ses dents et s'empare de sa langue - une main perdue dans ses cheveux, l'autre remontant vers ses hanches. Oh, pour ça elle était toujours cap.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1243
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Out of my mind x Blueen   Dim 16 Avr - 17:06

Out of my mind
Gamora & Raven
When you get older, plainer, saner; When you remember all the danger we came from; Burning like embers, falling, tender; Long before the days of no surrender; Years ago and well you know; Smoke 'em if you got 'em; 'Cause it's going down; All I ever wanted was you; I'll never get to heaven; 'Cause I don't know how; Let's raise a glass or two; To all the things I lost on you.

Folle. La femme à la peau ambrée la rend folle. La fait tourner en bourrique pour faire d'elle une vulgaire poupée de chiffon. Raven la sauvage de vient bien docile aux côtés de la belle Gamora et c'est ce qui lui fait peur. Si d'habitude c'est une impulsive quand la jeune femme se trouve devant elle elle perd tout ses moyens. Elle perd la tête guidée par ce sentiment qu'elle n'a jamais connu auparavant. Même les bras de Logan ne suffisent plus à couvrir le manque qui la tiraille lorsque la garde rouge ne se trouve pas dans le secteur. Ça lui fait mal. Bien trop mal et la collection de mecs et de nanas ayant passé la nuit avec elle ces dernières semaines n'a pas arrangé les choses. Bien au contraire, depuis l'épisode de la jeep l’empreinte des lèvres charnues de Gamora est figée sur sa peau porcelaine. Oh nul doute que la blondinette n'avouera jamais ce manque à quiconque... Même pas à sa douce Maria. Ah Maria ! Elle aussi se doute que les tourment de la trentenaire viennent du fait qu'une grande brunette s'amuse avec le coeur de sa meilleure amie. Tout le monde voit ce qu'il se passe entre elles, les querelles s'apaisants pour revenir de plus belles. Plus tranchantes que leurs langues fourchues. Comme si leur danse enflammée se ravivait à chaque fois. Et pourtant Raven doute, encore et toujours, sur ce que veut Gamora. Ça la ronge même si elle se répète intérieurement qu'elle s'en fout, qu'elle peut bien faire ce qu'elle veut, elle ne lui appartient pas et pourtant ... Les suçons qui ont ornés leurs cous pendant quelques jours ne disaient pas la même chose. Non. Whoberi, elle l'aime autant qu'elle la maudit, voilà la vérité. Alors que la main baladeuse de la garde joue sur sa cuisse avec aucune bienséance. Premier avertissement. Elle n'en a que faire : "C'est une provocation ou un défi ? Parce que je ne refuse jamais aucun des deux," susurre-t-elle de sa voix suave. Bon dieu qu'est-ce qu'elle aime sa voix. Un instant plus tard les voilà sur le chemin du cinéma et Raven n'a qu'une idée en tête jouer. Comme à chaque fois. Son pas résonne au rythme du siens avec une régularité impressionnante. Elle ne forme qu'un même dans ses moment là. C'est drôle n'est-ce pas ?  

La voilà qui établi mille et une façons sournoises de s'amuser avec son jouet préféré, ne comptant pas la laisser filé. A vrai dire elle se fiche bien du film qu'elles vont voir tout ce qu'elle veut c'est elle. Elle papillonne des yeux alors que son regard glisse sur la nuque de la métisse à qui elle meurt d'envie de s'accrocher. Gamora. Elles s'installent main dans la main, le pouce de Raven caressant le grain de peu de sa collégue en une caresse infiniment douce. Cap ou pas cap ? "Cap, bien sur." Rien d'étonnant venant de Whoberi. Pas besoin d'énoncer de quoi elle est capable ou non, c'est Gamora. Contact. Entre ses bras. Ses mains se posent sur ses cuisses alors que ses lèvres joue avec le lobe de son oreille, son cou, tout ce qu'il faut pour lui faire perdre la tête. C’est comme si elle avait oublié cette sensation. Quelques jours seulement. Une éternité. C’est insoutenable comme sentiment. Elle ferme les yeux et profite de ce contact. Puis elle tombe à ses côtés. Se laisse porter par elle. "Et toi ?" Pas le temps de répondre. Les lèvres charnue de sa belle viennent se joindre aux siennes, encore une fois. Son coeur loupe un battement quand le manque qu'elle ressent depuis des jours se comble enfin. Ses mains prennent leurs marques dans le dos de Gamora, glisse le long de la colonne vertébrale de la garde avec un mélange de fougue et de douceur. Elle agrippe le tissus bien à l'abris des regards. Retient un hoquet. Cap de quoi Raven ? Cap de quoi ? Elle reprend sa respiration, pour plonger son regard céruléen dans celui bien trop sombre de Gamora. "Pour toi je serais capable de n'importe quoi" souffle-t-elle alors. Ça lui échappe trop vite, comme une semi confession. Pourtant elle n'en a pas honte, c'est la vérité du moment. Elle serait capable de tout et de n'importe quoi pour la brune plus que pour quiconque... Son regard cherche celui de Gamora encore une seconde, elle se penche à nouveau vers elle et cette fois effleure ses lèvres avec délicatesse pour venir y déposer un baiser doux et sucré, faisant preuve d'une douceur qu'on ne lui connait pas. La vérité Gamora c'est que pour t'avoir avec moi je donnerais n'importe quoi.
Made by Neon Demon

___



Daydream
The darkness I once knew; What could go wrong?; My heart is safe with you; I'm living in a daydream ▬ TITANIA
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Out of my mind x Blueen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OS She's changed my mind [Fini] ^
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Eternal sunshine of the spotless mind
» [Commander chez] Doll in Mind / DIM
» [DOLL IN MIND] Happy Laia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: