Partagez | 
 

 I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Tony, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
165
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 21:32

Morgan X. Nitmæër

I've taken on my nightmares like the devil at the end of the world, and I became those things
Intemporel // 40 ans Tenebris
Assassin & MercenaireHYDRA
No-gender // aceDieu

Pouvoirs -

 

- Changement de forme et de plan

D'une apparence fantomatique, spectrale, en temps normal, je peux cependant prendre forme humaine pour me dissimuler. En soi, je ne suis pas de la dimension réelle, mais plutôt onirique, voire spirituelle. Je peux m'effacer du plan physique pour ne plus qu'être sous ma forme originale, un spectre sombre, noir, ténébreux. A ce niveau, je peux me déplacer rapidement, me téléporter d'un point A à un point B, je peux traverser les molécules formant un mur, je ne suis plus qu'un objet transcendent. Je peux toujours voir le plan physique, je suis juste déphasé avec lui. C'est un peu comme les démons et les anges en somme, et puis je fais un peu partie de cette catégorie. Sous ma forme spectrale je suis invisible et invincible, rien ne m'atteint, mais en revanche, je ne peux rien toucher physiquement. Je peux malgré tout m'immiscer dans les esprits sans problèmes, même sous cette forme. D'ailleurs c'est la plus pratique, je ne suis sous forme humaine que quand j'en ai réellement l'utilité, sinon je ne m'en sers jamais. Sous cette forme humaine, je suis aussi infaillible que ces insectes, mais je guéris plus vite et ne ressens aucune douleur. Immunisé, je peux supporter des charges lourdes sans problèmes et être à l'épreuve des balles. Malgré tout, je dois faire profil bas, car cette forme humaine me sers surtout en tant qu'infiltration, puisque je ne peux pas passer partout avec toute cette magie sur Terre, sans compter les croyants anti-démonistes qui mettent des pièges à tout va (le seul moyen de passer outre est de se transformer en humain dans le plan physique, à ce moment les pièges ne détectent rien).

- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars

En dehors du changement de plan, et de forme, je peux m'incruster dans la tête, ou plutôt dans l'esprit, l'inconscient de chaque individu pour y receler les peurs les plus sombres. Il m'arrive de prendre la forme accablante dans un rêve pour que celui-ci se transforme en cauchemar. Je peux aussi intervenir en plein jour et créer des hallucinations, m'emparant alors de l'esprit de ma victime. Sur mon passage, je ne laisse souvent que terreur et damnation, peur et hantise. En soi, on pourrait alors penser que je suis le Mal incarné, ce qui n'est pas tout à fait faux. Enfin, je suis juste une version en dessous, un genre de dieu spécialisé dans une branche du Mal, voire un démon. Enfin, les noms changent en fonction des gens. Et ma spécialité ce sont les cauchemars, et accessoirement les ténèbres, puisque je suis composé à moitié de cette... chose, entité, enfin appelez ça comme vous voulez.

- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.

Je peux moduler les ténèbres autour d'une personne dans le plan physique, embrumer son esprit et son corps avec une sorte de fumée noire et l'engloutir pour me nourrir. C'est assez sympa des fois, j'aime beaucoup, même si je prends pas mal de risque en réalisant cet exploit. De toute façon, je m'en fous si on me voit, au pire, ça fera une victime de plus ! La matière que je produis et l'énergie que j'utilise quand je change de forme provient principalement des ténèbres et de la nuit, puisque je me recharge à ce moment-là. Mais il arrive qu'un sacrifice ou deux booste mes capacités d'une manière conséquente. Bien évidemment, je contrôle la majorité de la matière qui se trouve dans le noir, les ténèbres donc. Je peux amener celui-ci à se former alors même qu'il fait grand soleil, sans passer par les esprits humains en les faisant halluciner.


Souhait

Mon souhait était de pouvoir faire de la vie des humains un enfer, de jouer avec eux et de détruire tout le monde de l'intérieur. Connaître les secrets les plus intimes et les plus tabous de chacun pour leur rappeler à chaque fois qu'ils étaient imparfaits. Les détruire avec mes connaissances sur eux, les achever, les anéantir. Même si je m'incrustais déjà en eux pour leur donner d'horribles cauchemars (encore trop doux à mon goût), j'en voulais toujours plus. Je voulais vraiment tout anéantir, de manières différentes à chaque fois.

Emergence

Tout ce que je peux dire sur cette venue soudaine de flashs et de rêves étranges, c'est que c'est assez dérangeant en pleine mission. Bon, après quand ça arrive chez moi, ça me fait tripper, j'ai l'impression d'être défoncé et c'est excellent. Après, oui, ça me perturbe un peu parce que ça arrive après que j'ai croisé quelqu'un qui me rappelait une autre personne. J'ai vraiment l'impression que je vais devoir consulter, mais comprenez que si je fais ça, je vais devoir achever mon psy après la première séance.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Je n'ai pas seulement entendu ces rumeurs, j'en ai vu se produire. J'ai vu pas mal de personnes se transformer sous mes yeux avant que je ne les t.. Que je ne leur inflige un certain châtiment. Honnêtement, les pouvoirs, c'est intéressant d'en avoir pour soi et d'en user comme bon il semble. Si j'en avais, je vous raconte pas tout ce que je ferai avec. Après ça dépend de la nature du pouvoir, et ça ce serait trop con de se retrouver avec un pouvoir de contrôle des plantes et pouvoir parler aux animaux quand tout ce que tu veux c'est contrôler la planète entière par télépathie. Fin voilà, chacun son avis. Ce que j'en pense ? Que vous posez trop de questions pour cette interview.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
J'y ai assisté dans l'ombre, caché derrière des fenêtres lors de ces rafles. C'est assez... impressionnant. Disons que je suis friand de tout ce qui touche à la force brute, à la torture, à la haine. Du coup ça me plaît beaucoup e voir ce genre de tableau, du moins tant que ce sont les autres qui se font lyncher. Et pour ma part, ils cherchent ce qu'ils veulent, mais surtout des ennuis avec la population. Les contrôler ne sert strictement à rien, vous n'avez qu'à regarder par la fenêtre et voir toute la société qui se déchaîne.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Le dieu de la destruction, de la haine, de la colère, des ténèbres, des cauchemars. Enfin, vous voyez quoi, je suis pas très à l'aise avec les gens et je déteste la race humaine. Enfin, tous les êtres vivants qui ne sont pas des animaux ou des plantes. Leur présence m'insupporte et j'adore jouer avec eux, alors j'aurai bien aimé être un bourreau peut-être. Quelqu'un qui rentre dans leur têtes pour les briser, mouahahahaha ! Hum, pourquoi vous me regardez comme ça ?


pseudo

Holmesienne

sexe/age

F. 21

pays

Toujours le même

DC

Pas du tout, c'est mon premier compte ici, sissisissisisi !

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé total, à moins qu'il soit dans les comics mais je ne l'ai pas encore vu.

niveau d'émergence

2

niveau de maîtrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Nein

vous nous avez connu...

J'ai déjà oublié depuis le temps

un dernier aveu

C'est mon dernier promis, même s'il y a tellement de vava trop classe à jouer encore
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Tony, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
165
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 21:32

Before Genosha

we all have to start somewhere


D'aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours été là, j'ai toujours été présent, et existant, vivant depuis l'aube des temps. Le temps ne passait pas à l'époque, tout allait si lentement, comme si le monde était figé et que nous étions les directeurs de l'univers. On se sentait tout puissant, avec mes acolytes. Ils étaient les plus proches entités que je pouvais considérer comme ma famille. Famine, Guerre, Pestilence, Mort étaient les plus vieux d'entre nous. Ils pouvaient nous conter notre naissance, mais croyez bien qu'ils avaient d'autres choses à faire. Ils étaient un peu comme nos mentors. Mais celui qui était là avant tout le monde, en dehors du papounet tout blanc et brillant et de sa soeurette noiraude et absorbante, c'était lui. Une entité que beaucoup considéraient comme un reclus, un ermite, il semblait de pas partager notre univers, mais il était tout de même là. Il nous observait, il disparaissait instantanément, dans un nuage noir, comme s'il était les ténèbres lui-même. Mais c'était impossible, puisque les Ténèbres, c'était moi. La seule entité, en dehors de la madame en noir, qui pouvait contrôler la matière noire et disparaître en laissant des bribes de ténèbres derrière elle, c'était moi. J'étais là pour ça, et pour rien d'autre. Je n'étais pas les ténèbres à proprement parler, mais j'étais son maître, son dieu. Je n'étais qu'une entité parmi les autres qui composaient ce monde. Et moi, mon rôle, c'était de gérer les ténèbres, de les faire se mouvoir dans l'espace, lorsque le grand papounet blanc n'était pas là pour déverser sa lumière. Cela m'était déjà arrivé de l'affronter, et les résultats avaient été terribles ! Enfin, pas pour moi, puisque cela avait créé le chaos. Le blanc avait été amoché et avait pris quelques jours de repos. Je ne l'ai plus jamais revu depuis. En revanche, je croisais de plus en plus souvent l'ermite, pendant que je m'entraînais il était là, il me regardait, il m'analysait. Son regard noir perçait ce qui aurait pu être mon âme, si j'en avais l'utilité. Il se rapprochait de plus en plus, et je faisais souvent semblant de ne pas le voir. Mais j'étais persuadé qu'il pouvait savoir que je le voyais quand même. Il m'intriguait. Putain, qu'est-ce qu'il m'intriguait. Depuis le début. Et à mesure qu'il se rapprochait, je pouvais sentir une force indescriptible émaner de lui, un magnétisme puissant m'attirer vers lui, il m'hypnotisait. Sa puissance, son être tout entier m'hypnotisait. Il pouvait faire de moi ce qu'il voulait, je perdais tout contrôle sur mon pouvoir quand il approchait de trop près. C'était vraiment une étrange sensation. Les ténèbres autour de moi frémissaient, comme s'ils savaient qu'ils allaient passer à l'action. Et pourtant je ne leur commandais rien, je les faisais même taire. Pourtant, quand l'autre s'approchait, je perdais le contact sur les ténèbres et je les sentais m'entourer. Ils prenaient de l'ampleur tout autour de moi et l'ermite se trouvait si près à présent, que si nous avions été humains, nous aurions limite été en train de nous embrasser. Mais non, nous étions seulement deux entités flottantes et transcendantes. L'autre n'était plus qu'à quelques centimètres de moi et je ressentais sa présence jusque dans mon être. Comme s'il me contrôlait en même temps que les ténèbres. D'un coup, je sentis vibrer tout autour de moi et les ténèbres se fendre, m'engloutir, m'aspirant vers un ailleurs encore inconnu. L'autre me regardait intensément, et sans que je ne puisse l'entendre, j'avais tout de même perçu un nom. L'Outsider.



Pour la première fois depuis mon arrivée dans ce monde, je ressentis contre moi une sorte de douce caresse froide. Une sorte de souffle frais proche de moi, qui ne me traversait pas, mais qui me contournait plutôt, comme si j'avais été une quelconque résistance. Impossible. Et pourtant, quand je me mis à regarder tout autour de moi, je me sentais bouger. Je ressentais le frottement de cette chose contre moi et cela me fit tellement l'effet d'une bombe que j'ouvris mes yeux. Oui, mes yeux. Pour la première fois de mon existence, je pouvais voir à travers des yeux. Pris d'une soudaine panique, que je ne pouvais contrôler, ni savoir d'où elle venait, je me mis à gesticuler dans tous les sens. Un mouvement avait attiré mon œil, et je le suivis du regard, troublé et toujours paniqué. C'était dans le prolongement de la forme, c'était relié à.. à moi. D'une façon totalement étrange et gênante, j'étais alors la source de ma propre panique. De mon propre malaise. Putain c'était si...

« Flippant, oui je sais. Mais ne sens-tu pas également l'adrénaline couler en toi ? »

Que... Je me tournais dans tous les sens pour tenter de retrouver la voix, mais impossible de la détecter. Je tentais alors de contacter les ténèbres, mais je ne pouvais pas les atteindre, comme s'ils avaient disparus, comme s'ils n'existaient pas dans ce plan. Une oppression se fit ressentir au creux de ce qui semblait être ma poitrine, je me sentais suffoquer. Je perdais mes repères et mes attaches, je me sentais sombrer. J'étais perdu quelque part dans le tréfonds des limbes, ou peut-être ailleurs, j'en savais rien! Et il n'y avait personne... J'étais fini.

«Je te pensais plus impressionnant que cela, Tenebris... recommença la voix. »

Cette fois, je pus discerner une ombre se former juste devant moi. C'était lui, l'ermite. L'Outsider. Il avait changé d'apparence. Il était si blanc qu'il contrastait avec la pâleur de l'endroit. Ses yeux étaient si noirs qu'on aurait dit qu'ils avaient ingérés les ténèbres. Et ses cheveux, noirs comme les jais. Et son aura... il était toujours aussi magnétisant. Je me sentais attiré par lui, je me voyais avancer jusqu'à lui par une force invisible. Et une fois que j'étais devant lui, je sentis les ténèbres en lui. Il les avait absorbé, il en avait totalement pris le contrôle qu'il était devenu les ténèbres eux-même. Il m'impressionnait pour le coup, j'en eu le souffle coupé.

« Pourtant, je sans tout de même du potentiel en toi. »

Cette fois, il avait susurré et mes yeux s'étaient posés sur ses lèvres, instinctivement. Je n'avais pu me détacher de celles-ci. Malgré tous mes efforts, je ne pouvais plus me défaire de son emprise. Quoique, était-ce vraiment une emprise ? Était-ce une emprise quand tu te retrouvais à même pas deux centimètres de l'autre et qu'il te regardait dans les yeux comme s'il sondait son âme ? Était-ce une emprise quand tu sentais son apparence physique tout contre la tienne, sans gêne, sans scrupules ? J'étais totalement transporté, oubliant complètement mon état corporel et ma venue dans cet endroit totalement étranger. J'étais si obnubilé par l'Outsider que je ne pouvais rien faire d'autre que de le regarder. Ce qui s'appelait le vent frottait toujours mon visage, mais je ne le sentais plus, trop absorbé par le regard obsidienne de mon vis-à-vis.

« Se transformer en être humain pose parfois quelques... Problèmes. Comme ressentir les mêmes émotions que ceux-ci. »

Je réussi à remonter mes yeux dans les siens, m'accrochant à son regard, me perdant dans cette galaxie qui prenait vie dans ses orbes. Des étoiles scintillaient même, comme si tous les astres s'étaient réunis en lui.

« Je ne suis pas humain, réussissais-je à articuler, intrigué par la fluidité. Je ne serai jamais humain. Je suis une entité, et je suis Tenebris. Je suis les Ténèbres et je peux faire de ton existence un cauchemar. »

Je tentais d'être le plus mesquin possible, d'être aussi puissant que sous ma forme originelle, mais c'était peine perdue dans un corps d'Homme. Cependant, cela avait tout de même fait réagir l'autre.

« C'est bien mieux de la sorte, Tenebris. Enfin tu reprends de l'aplomb. »

Je ne savais foutrement pas ce qu'il voulait de moi, et le fait de m'avoir emmené ici voulait sûrement vouloir dire plusieurs choses, mais allez savoir quoi.. L'Outsider brisa le charme autour de lui et me tendit la main. Je le regardais interloqué, ne comprenant pas. Pourtant, ma main rejoignit la sienne, et du contact jaillit quelques gerbes noires. Les ténèbres nous entouraient à nouveau.



Cette fois, il nous avait ramené de nouveau dans notre plan d'existence. Je pouvais retrouver mon apparence normale, ma force spectrale, et je ne ressentais plus rien, comme avant. Je me plaisais bien mieux dans cette forme, je retrouvais mes repères et ma maîtrise des ténèbres. J'étais enfin moi à nouveau. L'Outsider m'avait sourit narquoisement et était reparti dans sa dimension, son autre monde, ou je savais pas où. Il était juste... Parti. Et je me perdis de nouveau. Toutes ses sensations que j'avais expérimentées, ça m'avait bien fait flipper, mais c'était tout aussi grisant. C'était obnubilant, fascinant. En seulement quelques minutes, je m'étais fait à l'idée de ressentir pour le reste de mon existence. Et je n'avais même pas bronché.

Des années plus tard, je revoyais encore l'Outsider, et il m'emmenait souvent dans sa genre de dimension. C'était vraiment chelou chez lui et il y avait une atmosphère très oppressante. Mais malgré tout, je m'y sentais bien, même sous mon apparence mortelle. Il m'arrivait d'être sous ma forme originelle de temps en temps, mais seulement quand lui aussi laissait tomber son corps et son masque. Et même s'il n'avait plus ses apparats, il était toujours pareil pour moi. En étant humain, je pouvais presque tomber sous son charme. Mais sous ma forme spectrale.. je pouvais me confondre en lui. Il m'apprenait beaucoup de choses, il m'entraînait à maîtriser encore mieux les ténèbres, si bien qu'au bout d'une centaine d'années, j'avais fini par les absorber en moi, sans qu'il ne puisse me les retirer. C'est qui le plus fort maintenant ? Je laissais échapper un rire et l'Outsider me rejoignit bien vite dans mon euphorie. On avait laissé tomber nos corps, nous n'étions plus que nos formes originelles, et nous avions toujours cette sensation qui nous parcouraient. Savais-je seulement ce que c'était ? Nan, j'en avais pas la moindre idée. Et je m'en fichais, parce qu'avec lui, j'avais tout ce dont j'avais besoin. Il m'avait complété. Il m'avait permis d'accéder à des pouvoirs supérieurs, il m'avait rendu tel que je l'étais. Tout ce que je pouvais faire, c'était grâce à lui. J'étais devenu en quelque sorte lui. Avec un petit supplément auquel lui ne pouvait pas accéder. Depuis une dizaine d'années, j'avais appris que je pouvais également manipuler les cauchemars, et cela était vite devenu mon petit hobby favori. Je m'amusais souvent à triturer les rêves des humains pour leur faire vivre un cauchemar éveillé, c'était tellement marrant et si vil. C'était tout moi. Et à chaque fois que je prenais la forme du cauchemar, je pouvais sentir le regard fier et pourtant si envieux de l'Outsider sur moi. Il m'avait si bien appris. Il m'avait si bien façonné. Il m'avait si bien emprisonné en lui. Et maintenant, j'étais lui. J'étais comme sa chose, son entité, je n'étais plus vraiment moi. Mais ça, ça faisait déjà bien longtemps que je ne l'étais plus. Depuis le premier jour où il m'avait transformé en humain, et que j'étais irrésistiblement attiré par lui. Ouais, depuis ce jour, je n'étais plus moi-même.

house of memories

___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Tony, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
165
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 21:32

After Genosha

Life goes on


Il y avait bien longtemps que je n'avais plus senti cette douceur, cette chaleur couler en moi. Le frisson du contact avait été des plus grisant, et le bruit de l'objet métallique avait vibré en moi à mesure qu'il rencontrait une résistance. J'avais été transporté, littéralement. Comme si un nouveau monde s'était ouvert à moi en réalisant un simple geste. Les bruissements et les frottements de la peau contre les vêtements avaient subtilement chatouillé mes sens, alors que ma vue s'embrumait. Les expirations et les exaltations parcouraient la pièce, se répercutant sur toutes les surfaces, en écho à nos émotions. Des gouttes perlées s'écrasaient au sol, rejoignant le décor macabre qui prenait lieu autour de nous. Des plaques en bois ou en métal, froides, recouvraient le sol, parfois jonché de mauvaises herbes. Celles-ci commençaient à prendre une couleur vermeille, cramoisie, absorbant les couleurs du corps sur lequel je me tenais. Il blanchissait à vue d’œil et perdait beaucoup de sang, celui-là même qui jonchait le sol et rejoignait les perles salées qui s'étaient échappées de ses orbes dénuées de vie. Ses couleurs avaient disparues, et pourtant, je voyais tout plus vivement. Comme s'il m'avait transmis ses propres couleurs, comme si je les lui avais volées. Oui, je t'ai volé tes propres couleurs, mais pas que. Je me mis à rire, comme un dément, comme un fou, comme un psychopathe. Je t'ai même pris ta vie, pauvre fou. De mon avis, il était bien mieux de la sorte. Immobile, perdu et mort. La description parfaite de ce que tout le monde devrait être. Même moi. Ouais, moi j'ai pas peur de tuer, ni de mourir, ça va dans les deux sens. L'un ne va pas sans l'autre.

Je me relevais du cadavre encore frais et fit quelques pas autour de lui. C'était un vrai taudis, un débarras des plus crasseux, même un clochard pourri jusqu'à la moelle et sale ne voudrait pas crécher ici. Personne ne viendrait s'occuper de ce cadavre chanceux, du coup je pouvais presque le laisser comme ça. Mais non, parce que même s'il avait eu la chance de clamser de mes mains, il fallait que je termine le boulot proprement. Le sang partout c'était pas très professionnel. Je commençais alors à le découper le plus proprement que je pouvais sans outils adaptés et sans bâche, puis emballa les morceaux dans un sac plastique. Je nettoyais le sol avec une solution de peroxyde d'hydrogène et arracha les mauvaises herbes présentes. J'avais le minimum d'outils sur moi et je devais faire le plus proprement possible après mon carnage. Enfin, carnage... Non, je n'étais pas rentré en phase destructrice à la limite du génocide, j'avais juste pris mon pied en réduisant cet insecte à un tas de chair sans vie. Et comme on dit, fallait toujours nettoyer après son affaire, alors...

Donc, après que j'ai fini de nettoyer la pièce, et que j'ai récupéré le sac poubelle, je me dirigeai vers la benne la plus proche. J'avais été envoyé dans un bled paumé, où plus personne ne mettait les pieds depuis des années, et j'en avais donc profité pour faire mon petit ménage. Je balançais le sac dans la benne à ordures, qui servirait de cercueil à notre cher cadavre, et chercha dans mes affaires pour prendre de l'essence. J'en versais une bonne quantité dans le conteneur et fouilla ma poche à la recherche d'un briquet. J'en profitais pour me sortir une cigarette et l'allumer puis balança le briquet directement dans la benne, qui s'enflamma instantanément. L'odeur allait être exécrable, mais qui s'en souciait ? Les trois piafs qui avaient élus domicile sur les toits des immeubles délabrés ? Ou les rats qui grouillaient dans les décombres ? Je lançais un rire dédaigneux avant de m'éloigner de quelques pas, perdant mon regard sur le métal qui chauffait et le corps qui brûlait brutalement. Les flammes s'élevaient haut dans le ciel, comme la fumée que j'expirai. Elles montaient vers un autre plan, elles s'envolaient pour rejoindre cet endroit inatteignable, cet endroit que notre petit cadavre avait finalement rejoint. Le néant, le paradis, l'enfer. Enfin, là où vous le voulez. J'observais attentivement le feu danser devant moi, sa chaleur se propager jusqu'à me faire frissonner. Malgré tout, c'était un putain de beau spectacle, et ça je m'en lasserai jamais. Par contre, le jour où il n'y aura plus personne sur Terre, là je vais bien me faire chier. Parce que même si j'arrivais à mettre un terme à mes jours, de la manière la plus sophistiquée et magnifique qu'il soit, je ne serai plus vivant pour admirer le putain de beau spectacle que ma mort aurait apporté, ni le silence apaisant que la Terre aurait enfin mérité.

house of memories

___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 21:40

COLIN FARRELL :cute: :cute: :cute:

Rebienvenuuue ici et bon courage pour finir ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Dylan à la capacité d'enfermer les autres personnes dans une illusion qui parait plus que réelle. Les personnes subissant des dommages à l'intérieur de l'illusion peuvent être blessés dans la vie réelle, toutes fois le temps de maintiens de cette illusion est limités à quelques minutes.
Raven; Isaak; Spencer; Jessica & Romy
297
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 21:55

Re bienvenue ma Cathou et quel perso de dingue :cute:


___

    bitch better have my money

    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar

phenix
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
- Télékinésie
-Télépathe
-Voyage dans le temps
-avatar du phenix
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Peter Quill
201
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 22:14

Re bienvenue ma Cathou amuse toi bien avec lui
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Reboot
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Technopathie et contrôle des machines
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Maddie, Clary
567
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Lun 19 Déc - 22:37

Rebienvenue Cathou Jolie!

Il envoie du lourd celui là! (Comme tous les autres Arrow )
Amuses-toi bien avec lui

___


With every day it get's better
I know its nothing but lies, but they sound so sincere; I find them too hard to hate.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Albert D. MoonHumain modifié
avatar


James Park
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Absorption vitale / Absorption de pouvoir.
Il peut plonger quelqu'un dans le coma s'il ne fait pas attention, c'est pour ça qu'il porte des gants et qu'il refuse qu'on le touche. De même pour les pouvoirs. Il se retrouvé doté des pouvoirs d'une personne, privant celle-ci de ses dons momentanément.
Jessica Drew, Gabriel, Marc, Kurt & Lorna
587
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Mar 20 Déc - 1:08

Han, je sens qu'il va envoyer du paté, ton perso Re-bienvenue du coup

___


Tu veux voir mes jolis badges ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agent 13 mais Peggy ou Agent Carter suffiront
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
Peggy n'a pas de pouvoir à proprement parlé mais elle maîtrise les arts martiaux, sait tirer avec une arme, parle français et anglais, sait manipuler les mots à son avantage et est une experte en stratégie.
628
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Mar 20 Déc - 12:53

T'as fini avec tes persos ouf ?

Re
Revenir en haut Aller en bas
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Tony, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
165
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Mar 20 Déc - 21:05

Merci à vous tous les gens! C'est grâce à vous qu'il va envoyer du pâté

___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1812
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Mer 21 Déc - 3:36

Bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1434
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan   Mer 21 Déc - 15:30

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Ca c'est du méchant ma poule ! Je vois hydra se peupler de tarés et j'en suis plus que contente ! En tout cas j'adore !


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario.  Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
I lie to myself all the time, but I never believe me - Morgan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: