Partagez | 
 

 Bottom of the river - Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Booster
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Jake a le pouvoir de moduler le pouvoir des autres. Il peut les amplifier ou au contraire les annihiler. Si le(s) personne(s) atteinte(s) par son pouvoir ne maitrise(nt) pas le(s) leur(s), ça peut vite tourner au vinaigre.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Poppy et Altaïr
995
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:06

Jake O'Hara-Fraser

It's a long way down
32 ansBooster
Garde rougeGarde rouge
Hétérosexuel & célibataireMutant

Pouvoirs -

Jake peut moduler le pouvoir des autres, que ce soit pour les augmenter à l’extrême ou encore les diminuer voir annihiler. Plus le pouvoir est puissant, plus cela lui demande des forces et de la concentration pour le moduler, mais en général il peut même appliquer son pouvoir sur plusieurs personnes à la fois.
Jake a toujours eu du mal à contrôler ses pouvoirs et cela lui demande un effort de tous les instants. Certains pouvoirs « appellent » à être augmentés et dans ce cas son pouvoir à tendance à se déclencher automatiquement et cela lui demande beaucoup pour les contenir.
Souvent les personnes dont il booste les pouvoirs ne savent pas les contrôler à un tel niveau d’intensité, ce qui peut être dramatique pour tout le monde.


Souhait

Jake a souhaité que les mutants et le humains soient égaux sur tous les points ce qui n’est pas vraiment étonnant vu qu’il a dédié sa vie à cette cause.

Emergence

Elle est insaisissable, fugace, inexplicable, cette sensation qu’il a parfois. Il n’arrive pas à saisir l’instant, mais ses souvenirs sont là, ils attendent leur heure de gloire avec impatience.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Bah… J’en sais rien, ca serait cool non ?

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Pire que témoin, j’en fais tous les jours des rafles. Si vous voulez mon avis officieux, c’est scandaleux. Quant à l’avis officiel, c’est pour le bien commun.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
James Bond, parce qu’il a la classe, plein de gadgets cools et y’a toujours des jolies filles qui lui tournent autour.


pseudo

Muche

sexe/age

F/28 ans

pays

Fraaance

DC

Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra et Arthur (mon dieu y'en a tellement troooop)

personnage marvel, scénario ou inventé

... inventé, encore !

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui, je veux Caro !

vous nous avez connu...

Dans un autre univers plus hpesque

un dernier aveu

C'est mon dernier compte, ça se fête !
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Booster
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Jake a le pouvoir de moduler le pouvoir des autres. Il peut les amplifier ou au contraire les annihiler. Si le(s) personne(s) atteinte(s) par son pouvoir ne maitrise(nt) pas le(s) leur(s), ça peut vite tourner au vinaigre.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Poppy et Altaïr
995
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:07

Before Genosha

we all have to start somewhere
Il referme la porte de son casier et reste immobile le temps de réfléchir à tout ce qu’il s’est passé. Les jointures de sa main droite, posée sur le loquet de son casier du commissariat, sont rougies voir ensanglantées. Son regard bleu se pose sur ses blessures bien superficielles et il fronce des sourcils. Ca ne lui fait pas mal mais il doute, l’espace d’un instant, qu’elles aient toutes leur légitimité. Mais ses convictions reprennent le dessus, comme toujours. Il a toujours été comme ça, un peu têtu, un peu borné, fort de ses idées qu’il brandit haut et avec courage sans sourciller. C’est l’héritage de ses parents, ceux qui ont vécu comme des parias, considérés comme des terroristes parce qu’ils voulaient abattre les murs dressés par les religions en Irlande du Nord. Des activistes de l’IRA, morts en prison, après y avoir eu leur lot de douleur. Ils ont fait l’homme qu’il est aujourd’hui, bien plus que les Fraser à qui il doit pourtant tout alors que les O’Hara ne lui ont rien offert au final. Il a vécu une enfance pittoresque à Belfast, condamné à se planquer dans des repères miteux pour échapper aux conséquences des choix parentaux. Il aurait pu avoir une enfance normale, ou presque, si seulement ses parents l’avaient bien voulu. Mais ils étaient dévoués à leur cause et voulaient se battre pour leur liberté, ce que Jake admirera chez eux tout au long de sa vie. Ils sont devenus ses héros à lui faute d’être des parents aimants.

« Jake, le boss veut te voir. » L’irlandais se tourne vers Mindy, sa collègue qui vient de lui annoncer cette nouvelle qui sent pas bon du tout. Jake sert les dents par avance. Il sait déjà pourquoi son frère, Elijah, vient de le convoquer. Tout le monde le sait. Mindy aussi, pourtant ça ne l’empêche pas de lui tourner le dos. Il n’a pas droit à de la compassion. Quelque part c’est normal, mais d’un autre côté, il est persuadé d’être dans son droit, peut-être pas légal, mais certainement moral. Il est toujours énervé de l’incident qui a eu lieu, et la tournure des événements ne vont pas pour calmer ses ardeurs. Jake, par nature, est plutôt discret, ou plutôt ce n’est pas un grand bavard. Quand il est à l’aise avec la personne, il se laisse plus facilement aller et peut même être drôle et déconneur, mais la plupart du temps, il parait refermé. C’est pour ça que c’est toujours étonnant lorsqu’il a ces éclats de colère animés par une flamme activiste qui a quelque chose de génétique. Ce n’est pourtant pas d’un pas déterminé qu’il va dans le bureau de son chef de frère. Le fait qu’il doive faire face à Elijah l’embête, plus pour son ainé que pour lui, lui sait déjà jusqu’où il peut aller. Romy l’a convaincu depuis déjà bien longtemps. Il la connait depuis seulement un an, et pourtant c’est comme si tout était évident entre eux. Ils ont les mêmes idéaux et la même façon de les défendre, avec toutes les forces à leur disposition. Il n’a pas fallu longtemps à la jeune femme pour le recruter dans les rangs du groupe d’activistes, que certains préfèrent appeler terroristes, nommé free M(utants). Elle en est l’un des leaders, ce qui n’est pas étonnant quand on constate ses talents de stratège. Lui a vite trouvé sa place au sein de l’organisation, fort de son expérience militaire au sein des forces spéciales, il a ses propres atouts. Malgré son entrée dans l’organisation, il a choisi de garder sa vie d’avant, de continuer de travailler pour la police comme il le fait depuis quatre années maintenant. Il a souvent hésité, prenant en compte le côté contraignant de cette situation mais il n’avait jamais voulu le laisser tomber. Jusqu’à maintenant. Jake tourne la poignée de la porte et fait son entrée.

Elijah l’attend assis devant son bureau. Jake le regarde et après quelques secondes de battement, il s’avance jusqu’à une chaise, plutôt confortable, placée à l’opposé du grand brun. Ils ne se ressemblent pas du tout, si ce n’est leurs yeux bleus bien que le regard d’Eli soit bien plus profond que celui de son petit frère. A vrai dire, ils ne sont frères que par les jeux des lois. Les Fraser sont tous des orphelins ou des enfants abandonnés et tous ont eu la chance d’être adoptés par un couple de riches écossais à qui sourit le succès. Les cinq enfants ont toujours été soudés, même si Jake a bien souvent été effacé par le fort caractère des autres. Entre autre, pendant longtemps, ses pouvoirs lui ont demandé une concentration de tous les instants pour être contrôlés, ce qui n’aida pas à son ouverture aux autres. Mais il le faisait pour sa grande sœur qui souffrait le plus des amplifications de pouvoir de l’irlandais. Malgré cela, ils s’aiment tous. C’est aussi pour ça que ce n’est pas forcément facile de bosser avec son grand frère surtout qu’Elijah a toujours été d’un professionnalisme irréprochable. Il en montre encore un exemple ce jour-là alors qu’il ne prend aucune pincette avec son petit frère. « Jake, tu te rends compte de ce que tu as fait ? En plein service en plus ! » Le jeune homme se raidit sur sa chaise bien qu’il se soit attendu à bien plus dur de la part de son grand frère. Il n’aime pas se faire sermonner sur ce sujet, surtout qu’Elijah devrait comprendre pourquoi il a fait ce qu’il a fait. « Et toi, tu te rends compte de ce que disait ce type ? Qu’on méritait de crever la bouche ouverte Eli ! Nous tous, les mutants ! Putain mais tu voulais que je fasse quoi ?! » Il regarde son frère dans les yeux et on peut lire dans les siens toute sa conviction. Rien au monde ne fera changer d’avis l’irlandais sur ce fait : la plupart des humains les haïssent. Parce qu’ils sont plus forts peut être, ou parce qu’ils sont différents, mais peu importe, les faits sont que chaque jour des mutants sont rabaissés, battus, harcelés, tués par des mecs comme ça. Il fallait leur rendre la monnaie de leur pièce et traiter le mal par le mal.

« Tu l’as envoyé à l’hôpital Jake ! » Et si ses collègues ne l’avaient pas arrêté, il l’aurait surement envoyé en plein cimetière. Jake n’est pas aussi doux, ni même compatissant que ses apparences de blond peu bavard peuvent le laisser croire. Il sait se battre, très bien même vu son parcours à l’armée, et contredire les ordres ne lui fait pas peur non plus. C’est pour cela qu’il a été renvoyé de l’armée et s’il a pu entrer dans la police, c’est uniquement grâce à ses états de service pas irréprochables mais impressionnants. En somme, il n’est pas un tendre, dans tous les aspects de sa vie d’ailleurs. Il n’a jamais été vraiment banal. Prenons pour exemple sa vie sentimentale, bien loin de celle de son frère, fiancé avec une maison et surement bientôt un chien et des enfants (dans cet ordre, oui, oui). Ca ne le fait pas rêver, enfin le chien peut être mais pas le reste. Jake voit plus loin que son petit bonheur personnel. Il voit les haines, les virulences, les insultes, les injustices. Et quand c’est le cas, il ne peut qu’agir. Et s’il en coute la visite d’une enflure à l’hôpital, alors ainsi soit-il. Aux mots de son frère, Jake serre ses poings encore endoloris par les coups qu’il a donnés lors de cette manifestation improvisée. Il fronce des sourcils, visiblement excédé par les paroles de son frère. Pourtant il est un mutant, comme lui, et sait très bien pourquoi l’irlandais a fait cela. « Et c’est tout ce qu’il méritait ! Tu crois quoi ? Que si il avait su que j’étais un mutant, il m’aurait pas fait la même chose ? » Il s’attend à ce que son frère lui réponde, ou tout du moins qu’il soit un minimum gêné ou encore touché par ce fait. Le fond de ses actions est justifié. Totalement. Et il aurait aimé que son frère lui accorde ce point-là. Au lieu de cela, c’est tout autre chose que lui sort Eli. « Tu me laisses pas le choix, t’es suspendu Jake. » Le blond tombe de haut et ses airs belliqueux et convaincus prennent des teintes stupéfaites. Pourtant il comprend cette décision venant d’un lieutenant de la police américaine. Il ne la comprend pas venant d’un mutant par contre.

Jake se lève après quelques nouvelles secondes de battement. Cette conversation vient de marquer un tournant dans sa vie. Il se rend compte qu’ils ne vivent pas dans le même monde, eux et lui. Il aurait voulu que ce soit le cas, qu’Elijah voit les choses comme lui les voit, qu’il ne se contente pas de son confort à lui, mais de celui de leur race et surtout de ceux moins bien lotis que lui, ceux qui portent sur leurs corps le signe de leurs mutations, ceux qui en paient le prix tous les jours. « Tu sais quoi ? Laisse tomber. Reste à jouer les petits policiers bien sous tous rapports, joue à l’homo sapiens tant que tu veux, moi j’en ai marre. Réveille-toi et choisis ton camp. C’est eux ou nous. » Il sort son insigne, et dégaine son arme de service pour les abattre sur le chêne du bureau d’Elijah avant de lui tourner le dos et de partir sans se retourner. Ca lui a pris 10 pauvres secondes pour les rayer de sa vie.

Depuis ce jour-là, Jake a coupé les ponts avec toute sa famille. Les free M se sont donnés une mission et peu importe si ils vivent dans des taudis austères et spartiates, qu’ils n’ont l’eau chaude que sporadiquement ou qu’ils doivent salir leurs mains à chaque mission. Se battre pour ses idées demande des sacrifices qu’il est enfin prêt à faire. Romy est là, à ses côtés, et à eux deux, ils mènent d’une main de maitre leur section des free M. Elle est le cerveau, le leader, et lui les bras, son second, une drôle d’harmonie pour un duo indéfinissable. Ils ne sont pas faits pour la petite vie normale du monsieur lambda avec la maison, les enfants, le chien et le chat. Jake laisse ça pour son frère dont il ne prend plus de nouvelles depuis un an maintenant. Il pense à eux parfois, à ses frères et sœurs, à ses parents, ses anciens collègues, ses anciens amis. Quand ca arrive, il esquisse un sourire, parce qu’il n’en garde que les bons moments mais il n’y a pas de place pour les regrets, ni pour les remords ou la mauvaise conscience. Il pense à eux tout de même.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Booster
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Jake a le pouvoir de moduler le pouvoir des autres. Il peut les amplifier ou au contraire les annihiler. Si le(s) personne(s) atteinte(s) par son pouvoir ne maitrise(nt) pas le(s) leur(s), ça peut vite tourner au vinaigre.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Poppy et Altaïr
995
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:08

After Genosha

Life goes on
Jake revient à peine de son shift à la garde et il sait très bien celle qu’il va trouver devant sa porte en revenant chez lui. Autant dire qu'il n'a pas hâte de la voir. Il a beau y réfléchir, il ne sait toujours pas ce qu'il va bien pouvoir lui dire. Jake aurait dû se douter qu'il se retrouverait dans ce genre de situation un jour mais il a compté sur sa chance durant ces quelques mois en tant que garde rouge. Finalement il a vu son visage dans la foule de passants qui avaient assisté à une rafle tumultueuse et musclée dans le centre-ville d'Hammer Bay cette après-midi-là. Sur ce visage, il a pu lire l’étonnement de la jeune femme mélangé à un certain dégoût aux odeurs de trahison. Il ne peut pas lui en vouloir, après tout la garde représente tout ce qu'elle déteste le plus, tout ce qu'ils détestent le plus. Ce qu'il aime le plus chez Romy est exactement ce qu'il craint le plus à ce moment-là, quand il la voit assise par terre dans le couloir, adossée à la porte de son appartement. Elle n'a pas peur de devoir lui rentrer dedans, même si il est bien plus grand qu'elle. Romy n'a peur de rien et c'est une grande gueule, surtout quand il faut défendre ses idéaux. Malgré leur histoire un peu particulière (mais sincère) elle n'a pas peur de le confronter lui, d'ailleurs dès qu'elle le voit, elle se relève en un éclair et lui fonce dessus alors que lui aussi avance dans sa direction mais avec bien moins d'entrain. Il baisse la tête, tout ça à cause d'un sentiment de honte qui le prend soudainement aux tripes ou alors c'est parce qu'il sait très bien comment tout cela va se finir.

« Tu fais partie de la garde ?! » Elle lui hurle presque dessus et lui colle une claque sans se retenir le moins du monde. Romy n'est pas une athlète, elle n'est pas non plus une combattante, mais sa colère lui octroie une force qui laisse une trace rouge sur la joue de l'irlandais. Sous le coup, il a tourné la tête mais son regard cherche maintenant celui de la jeune femme. Jake a toujours été quelqu'un de calme, la plupart du temps, et même après cette agression en bonne et due forme, il reste statique, en grande partie parce qu'il comprend totalement pourquoi elle lui en a collé une. Il cherche quelque chose à lui dire, un début de réponse, une explication, quelque chose. Dans le regard de Romy, il voit toute son incompréhension, sa peine, sa surprise et son dégoût. Ça le déstabilise et face à un regard aussi franc, il ne sait même pas par où commencer. Romy le sait, elle le connaît par cœur et reconnaît les mimiques qui courent sur le visage du jeune homme. Il sert les dents, fronce légèrement les sourcils et finit par soupirer plus par frustration que par exaspération. Jake fouille finalement ses poches à la recherche de ses clés. Le couloir n'est pas le lieu idéal pour avoir cette conversation et puis, il a besoin de gagner un peu de temps. « Viens entre. » Il ouvre la porte de son appartement et jette les clés sur le meuble de l'entrée. Romy le suit de peu et, elle, ce sont ses affaires qu’elle jette dans le couloir. Jake ne sait pas s’ils peuvent parler librement. Son frère, Elijah, a emménagé avec lui quelques temps, après que le blond le lui ait proposé. Le pauvre a perdu sa copine de longue date dans l’attentat du centre commercial et Jake l'a vu se décrépir durant les semaines suivantes. Il ne peut pas imaginer la peine de son frère mais croit savoir qu'être tout seul ne l'aide en rien. Entre autre, il avait une chambre de rab dans son propre appartement et c'est tout naturellement qu'il avait accueilli son aîné. Sans surprise, la colocation se passe à merveille. Il faut dire que les deux Fraser ont beaucoup de points communs, entre autres l'amour des vieilles voitures et de la mécanique. Plus que frères, ils sont amis, les meilleurs, si bien que cette situation, initiée par un drame, fait un irlandais heureux. Pourtant cette fois ci, Jake est bien content de ne pas trouver son frère dans leur appartement. De base, il n'aime pas trop parler de ses relations mais c'est encore moins le cas quand cela concerne Romy avec qui les choses ont toujours été passionnellement compliquées et à coup sûr, le ton va finir par monter.

La jeune femme trace jusqu'au salon. Elle connaît les lieux par cœur. Elle y a passé des journées entières, mais pas assez pour qu'on puisse dire qu'ils ont vécu ensemble. Ils vont chez l'un ou chez l'autre mais sont plus indépendants que dépendants et n'ont jamais fait les choses normalement. Ça fait des années que leur petit ménage dure mais ça leur va. Les échanges houleux comme celui qu'ils ont à ce moment-là ne sont pas choses rares. C'est pour ça que sa famille n’aime pas vraiment la jolie blonde. Ils voyaient pour Jake un avenir plus conventionnel alors même que les Fraser n'ont rien de conventionnel. Ils sont un patchwork d'enfants adoptés de tous les horizons. Ils ont grandi en Ecosse puis sont venus à Genosha et y mènent tous leurs vies depuis, parce que les îles paradisiaques sont quand même plus sympas que les pluies des Royaumes unis. Mais malgré leur passé un peu sinueux, même si il a été confortable, ils ont tous plutôt bien finis, même Mai qui, bien qu'il l'adore, a un petit grain. Romy ne s'est jamais vraiment fait sa place parmi eux malgré ses efforts et ceux de la famille Fraser. Elle est quelqu'un de vif, déterminé et grande gueule et elle ne se censure jamais, même pas pour Jake. Elle n'a aucune demi-mesure et c'est ce qu'il adore chez elle même si ce jour-là, il craint que ça ne dérape complètement à cause de cette même fougue. Elle se retourne vers lui, cible ses yeux du regard et pose ses mains sur ses hanches dans cette attitude convaincue qui lui va si bien. « Sérieusement Jake ? Tu fais partie de la garde ! » Il peut difficilement nier, et n'a pas d'autre choix que d'admettre ce fait. En réalité Romy ne lui demande cela que pour augmenter l'effet dramatique dû au suspens, elle sait très bien ce qu'elle a vu : Jake en train de rafler des pauvres innocents. En soit, lui aussi est contre ces actes qu'il considère répressifs et autoritaires. D'ailleurs c'est pour cela qu'après sa première rafle il avait fini dans le bureau de leur chef, le lieutenant Howlett, et qu'il s'était emporté un peu tout seul menaçant de dénoncer ces pratiques à l'ONU ou autre organisation de ce genre moins gouvernementale. Ce genre de croisade ne lui fait pas peur et rien n'aurait pu l'arrêter. Rien, sauf ce que leur lieutenant lui avait pondu ce jour-là. Il l'avait remis à sa place à sa manière, avec un mélange de franchise crue et grossière mais qui avait un fond qui le convainc même si James ne lui avait pas expliqué tous les dessous de l'affaire. Il fallait être plus malin que ça, profiter de cette situation pour sauver les personnes à pouvoir et en apprendre sur les autres gardes. Certains pourraient être de leur avis, d'autres pourraient être trop dangereux. Connaître son ennemi en somme, et quoi de mieux que de faire cela depuis l'intérieur ? Rien. Ses mots avaient fait leur bout de chemin jusqu'à ce que Jake trouve qu'ils forment une bonne idée. Et puis, quitte à être dans le noir, autant se tenir au côté de la seule personne qui avait l'air de comprendre un minimum ce qu'il se passait. Deal. Il était resté à la garde et, depuis ce jour, il a fait rafle sur rafle, permettant à des dizaines de personnes d'échapper à la garde en les prévenant, les planquant, les laissant s'échapper... parfois il ne peut rien faire pour les aider, mais ce sont des pertes inévitables. Il a ses raisons et si il les sort à Romy, elle pourrait peut-être comprendre, mais il ne peut pas les lui donner. Il n'a rien d'autre à dire que ce faux semblant qu'il ne peut nier. Oui, il fait partie de la garder. « Oui. »

Le visage de Romy perd soudainement de sa splendeur d'amazone fougueuse que rien ne peut atteindre. Il sent qu'elle tente de se refaire une conviction alors que ses yeux regardent tout autour, cherchant désespérément un point où s'accrocher, quelques chose qui donnerait un peu de raison à cette discussion qui n'a, pour elle, ni queue ni tête. Comme toujours, dans ce genre de situation qu'elle ne maîtrise pas, la jeune femme s'emporte. « Et tu m'as rien dit !? Jake, tu te rends compte de ce que tu fais ? » Son regard s'est à nouveau posé sur celui du blond lorsqu'elle pose cette dernière question. Il comprend alors que plus que les idéaux bafoués, Romy se sent trahie et lui se sent subitement responsable de cela même si au fond, ça ne change rien. « C'est mon taf Romy, tu veux que je fasse quoi ? » Il sait que ce n'est pas une raison pour elle et, du coup, encore moins une excuse. Sa réaction ne se fait pas attendre et alors que ses mots prennent en décibel, ses bras gesticulent de tous les sens. « Je sais pas moi ! Démissionne ! Demande une mutation ! Sabote les où je sais pas, mais pas ça ! » Alors qu’elle vocifère ça, elle le pousse, se retourne, fais quelques pas, tourne sur elle-même, revient vers lui et le pousse à nouveau. Elle bat les airs de ses bras qui s’agitent chaotiquement et le pousse encore, pas assez pour le faire reculer mais tout de même. Elle a toujours été folklorique et haute en couleur mais la plupart du temps elle n'est pas comme ça, tout du moins pas avec lui. Ça le perturbe un peu d'ailleurs mais c'est pas comme si il pouvait la pousser en retour, il n'est pas vraiment attentionné comme type mais il est quand même un minimum gentleman. « Romy... » Il aimerait qu'elle se calme toute seule sans attendre quoique ce soit de sa part à lui. Il a toujours été nul en gestion de crise sentimentale et c'est pour ça que leur relation a toujours bien fonctionné. Romy n'est pas en demande d'attention, d'officialisation ou d'engagement, ça ne les empêche pas d'être cruellement fusionnels.

Alors que les mots lui manquent, la brune s'approche soudainement de lui et prend le visage du grand blond entre ses mains. Elle doit se dresser sur la pointe des pieds tandis que lui courbe l'échine alors que leurs fronts viennent se poser l'un contre l'autre. Elle le tient comme si l'échapper signait la fin et ses mains a lui viennent se glisser autour de sa taille avec la même urgence. « C'est pas toi ça, je peux pas y croire. Je peux juste pas y croire. Ces rafles à la con, tu ferais jamais ça. » Son emprise se serre sur lui. Son regard ne dévie pas. Elle est sûre d'elle et pense avoir raison ce qui est d'ailleurs le cas. Elle pense pouvoir le récupérer à ses côtés, solidaires comme ils l'ont toujours été depuis les quelques années qu'ils se connaissent. « Viens avec moi Jake, tu sais qu'au fond il n'a pas tort. Ils peuvent faire quelque chose contre le gouvernement, ils peuvent arrêter toutes ces injustices. » Il comprend instantanément de quoi elle parle. À la base ils ont tous les deux été abordés par un type qui a profité de leurs doutes sur le pouvoir en place pour leur vendre une idéologie bancale d'une organisation au nom inconnu. Clairement, Romy s'est renseignée sur cette affaire et en sait bien plus que lui sur ce point. Il comprend cela et prend soudainement peur que ce soit pire que ça, elle pourrait très bien avoir rejoint leur rang. Romy est capable de tout. Il éloigne son visage de celui de la jeune femme, comme pour mieux juger sa réaction à venir. « Tu t'es pas embarquée la dedans Romy ? » Son air est grave et devant le silence de Romy, il ne peut que d'essayer de la ramener à la raison et il fait aussi monter les décibels alors qu’il lui empoigne les bras pour la secouer comme pour mieux lui faire entendre raison. « On sait même pas ce qu'ils veulent ou ce dont ils sont capables ! C'est de la folie ! » C'est à son tour de prendre le visage de la jeune femme dans ses mains tandis qu'elle tente d'échapper à son regard qui se fait insistant. Au final, ils parlent tous les deux dans le vide. La rupture est consommée aussi bien que l’on puisse parler de rupture. Ils n'étaient pas vraiment ensemble mais étaient toujours dans les parages l'un pour l'autre. C'est à cause de ce lien qu'ils pensaient indéfectible que la jeune femme n'arrive pas à lever les yeux vers lui alors qu'elle sonne le glas de leur amitié, leur amour et leur complicité. « Alors on est tous les deux fous. » Elle s'éloigne en un éclair et le raie de sa vie d'un coup de main expert. Jake ne peut pas lui en vouloir, à sa place, il aurait certainement fait la même chose.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

phenix
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
- Télékinésie
-Télépathe
-Voyage dans le temps
-avatar du phenix
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Peter Quill
209
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:15

Jakeeee, amuse toi bien avec lui ^^ Puis la garde c'est cool tu vas voir
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Reboot
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Technopathie et contrôle des machines
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Maddie, Clary
705
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:36



Ça va sentir la testostérone dans l'appart

Courage pour ta fiche

___


All the world is mad
I know its nothing but lies, but they sound so sincere; I find them too hard to hate.

(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Booster
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Jake a le pouvoir de moduler le pouvoir des autres. Il peut les amplifier ou au contraire les annihiler. Si le(s) personne(s) atteinte(s) par son pouvoir ne maitrise(nt) pas le(s) leur(s), ça peut vite tourner au vinaigre.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Poppy et Altaïr
995
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:36

12 packs d'abdos ouesh !

Arrow

___

Je suis la propriété de Romy Adler

Bang bang.
I shot you down. Bang. You hit the ground.
Revenir en haut Aller en bas
Mai FraserSorcier
avatar

Nemain
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Sorcière. Détecteur sur patte de surnaturel. Entend les morts. Communique avec des esprits. Lance des sorts basique. Très renseignée sur la magie.
Steven, Cindy et Jennifer
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:38

Petit frère

T'es vraiment pas petit mais tu resteras mon petit frère à moi
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Lun 19 Déc - 22:44

Rebienvenuuuuuuuue ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Albert D. MoonHumain modifié
avatar


James Park
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Absorption vitale / Absorption de pouvoir.
Il peut plonger quelqu'un dans le coma s'il ne fait pas attention, c'est pour ça qu'il porte des gants et qu'il refuse qu'on le touche. De même pour les pouvoirs. Il se retrouvé doté des pouvoirs d'une personne, privant celle-ci de ses dons momentanément.
Jessica Drew, Gabriel, Marc, Kurt & Lorna
604
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mar 20 Déc - 1:04

Dernier compte, hein ?

Re-bienvenue toussa toussa

___


Tu veux voir mes jolis badges ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
434
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mar 20 Déc - 12:00

Re bienvenuuuue mon besto :cute:

(Ouais je suis pas sous le bon compte mais osef ! )

Bon courage pour ta fiche et j'ai hâte de te lire

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. ©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agent 13 mais Peggy ou Agent Carter suffiront
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Peggy n'a pas de pouvoir à proprement parlé mais elle maîtrise les arts martiaux, sait tirer avec une arme, parle français et anglais, sait manipuler les mots à son avantage et est une experte en stratégie.
658
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mar 20 Déc - 12:51

La famille de canon, j'vous jure

Re
Revenir en haut Aller en bas
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
168
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mar 20 Déc - 16:53

Courage pour ta fiche ma belle
Et encore une fois bienvenue ici

___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1843
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mer 21 Déc - 3:35

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Ven 23 Déc - 11:57

Re bienvenue par là et puis cette tête quoi
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1620
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bottom of the river - Jake   Mar 3 Jan - 15:28

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


J'adore ce nouveau perso qui se détache un peu de ton style habituel! J'ai hâte de le voir en jeu ce fougueux Jake Amuses-toi bien avec lui :D


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
Bottom of the river - Jake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La rivière rouge - Red River - 1948
» River Rogue Keelboats
» Rogue River Keelboats
» Jake "The Snake" Roberts
» Le gorille de Cross River

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: