Partagez | 
 

 The essence of chaos + Speax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
561
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: The essence of chaos + Speax   Jeu 29 Déc - 18:50

Spencer & Max

       

La musique vibre à ses oreilles, berçante, enivrante, flamboyante.  Le sourire aux lèvres elle commence à se mouvoir tel un félin sur la piste. Elle est douée pour ça, elle a toujours était une artiste, petite sa mère lui avait offert des cours de danse et depuis la danse était devenue son grand amour. Même à l’Institut Charles Xavier elle avait continuée à travailler dur toujours encouragée par sa meilleure amie Norah. Meilleure amie qui se trouvait non loin de là avec le frère jumeau de la petite brunette. Ils étaient en train de danser front contre front et faisaient abstraction de ce qu’il se passait autour. Un sourire élargi les lèvres de la petite Ezel en regardant les deux amoureux et son regard dévia bien vite vers celui qui fait battre son cœur à elle. Casey.  Ils avaient décidés de garder leur relation secrète, pour faire un essai, voir où les choses les mèneraient. Après tout leur relation était plutôt compliquée. Elle était d’accord avec ça, pourtant se tenir loin de lui dans ce genre de situation relevé de la torture pour la jeune Ezel. Elle ne pensait qu’à une chose, le rejoindre et l’enlacer mais ici c’était impossible. Comme d’habitude Casey était entouré de pas mal de monde, il discutait et riait avec ses amis sportifs et comme dans toutes soirées de lycéens l’alcool coulait à flot. Spencer comme ses amis en avait déjà consommé pas mal et le feu lui montait déjà aux joues. Tournant sur elle-même elle adresse un sourire à Katie qui se trémousse devant-elle. La jeune femme ria en attrapant la main de son amie et la fit tournoyée à son tour, son rire cristallin inondant la pièce. Elle se sent bien, réellement bien pour la première fois depuis un moment déjà. Une vie normale, si ce n’était ces rêves qui la hantait de plus en plus en ce moment. Elle commence à avoir peur du noir, de la solitude, si bien que durant la semaine elle file de sa chambre à l’institut pour aller se blottir dans les bras si rassurant de Casey. Ces cauchemars la hantent. Quelque chose hurle en elle. La lumière du jour agresse même sa peau. Le petit bout de femme compte les heures avec appréhension tandis qu’une peur primitive lui broie les entrailles. Ces dernières nuits n’ont pas été de tout repos, ni pour elle, ni pour le jeune Hennessy qui a dû la…canaliser. Elle se glisse dans son lit à la faveur de la nuit, quittant pour quelques instants des yeux ce vide qui l’obsède. La chaleur d’un corps humain lui permet de ne pas s’oublier complètement. Pourtant ce n’est pas Casey qui lui manque cruellement, non. Le vide qu’elle ressent c’est celui qui la ronge depuis enfant, celui qui s’immisce au creux de son estomac quand on essaie de la séparer de Ethan et pire de son jumeau. Ce mal être est si profond qu’il la remplie d’angoisse. Pas ses frères, non. Personne ne peut lui enlever ses frères.

Elle inspire profondément, lance un regard à Casey. Elle a sûrement trop bu, secoue la tête pour se raisonner, Max le sait. Elle lui lance un coup d’œil, un fin sourire s’affiche sur ses lèvres peintes à l’occasion d’un rouge carmin. Respire. Ne les laisse pas voir ton angoisse. Sa main quitte celle de Kate en tremblotant légèrement. D’un pas peu sûr elle se dirige vers le bar et se sert un verre de plus. Demain le réveil sera difficile assurément. Elle s’en fiche bien ! Elle sourit de nouveau et puis se dirige vers son amour secret, arrivée derrière lui elle pose ses mains sur ses épaules. Rien de choquant Spencer et Casey sont de bons amis et même si ils ne fréquentent pas les mêmes personnes, les étudiants sont habitués à les voir discuter tous les deux. Elle se penche vers lui doucement ses cheveux dégringolant sur son épaule musclé « Je vais bien, ne t’inquiète pas » le regard du grand brun s’adoucit. La suite de la soirée se déroule plutôt bien, Spencer rejoins Max et les frères et sœurs s’amusent comme des fous. Ils bondissent, ils boivent, rient, dansent et font les fous. Si bien que Norah et Casey n’arrivent plus à les suivre et lorsqu’ils leurs signalent leur départs les jumeaux décident de rester profiter de la soirée encore un peu. Un peu signifiant pour les deux zoziaux, plusieurs heures. Les voilà sortant de la maison assez éméchés ; riant de plus belle, du moins jusqu’à que Max essaie de démarrer la Maxmobile. Qui ne démarre pas. Spencer assise sur le siège passager regarde son frère avec de gros yeux. « Euh Max… C’est pas normal ça… Si ? » elle se penche vers son frère et tombe sur lui. Ses yeux se plissent quand même en direction du tableau de bord. Il fait bien trop noir pour qu’elle puisse tout décrypter, à moins que ce soit son état d’ébriété. «  Maaaaaaaax, t’as oublié de faire le plein ? Haaan ! » Elle se moque un peu de lui mais il ne le prendra pas mal. C’est Spencer et elle a le droit de se moquer de lui. Sa moitié. Elle se relève en le pointant du doigt « Tête en l’air ! » dit-elle avec un semblant de sérieux. « Bon… on fait quoi maintenant ? On marche ? »  

(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1105
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: The essence of chaos + Speax   Sam 28 Jan - 15:13


 

 
"The essence of chaos"

 
I can stand by my pillar of hope it's just a case of Flash delirium  - MGMT

 

 Ils font la fête à n'en plus pouvoir, oubliant tout pour ne garder que le fun boosté à la vodka et au rhum. C'est exactement ce dont a besoin max. Le simple fait de retrouver son besto, sa jumelle et sa copine, après une semaine passée loin d'eux, lui fait un bien fou. L'adolescent traverse une période compliquée, faite de cauchemars qui le poursuivent même quand il est éveillé. Ils ont une teneur presque palpable, comme si ils transcendaient l'inconscient. Ils sentent le vrai, le réel, le vécu, et c'est peut être ça qui fait qu'ils l’aliènent de plus en plus. Il ne dort presque plus, ce que Norah a vite grillé, forcément. Mais, ce soir, tout va bien. Ce soir, il profite et il s'amuse. Tant pis pour cette sensation quasi constante de ne pas être à sa place, que tout sonne faux et que le monde tourne à l'envers. Ce soir, ils font la fête.

Max boit, danse et rit. Il passe une grande partie de sa soirée avec sa jolie blonde, celle qui fait battre son cœur. Les deux amoureux sont trop souvent éloignés l'un de l'autre, si bien qu'ils en profitent les week-ends pour rattraper le temps perdu. Entre autre, ils adorent se trémousser ensemble sur les dance floor, et comme d'habitude ils débordent de mièvrerie. Ils ont l'habitude qu'on se moque un peu d’eux mais ils s'en fichent bien. Le reste du temps Max va rigoler avec ses potes, dont Casey, le tout en se filant verres sur verres. Il finit bien alcoolisé et ça lui donne la force nécessaire pour se trémousser encore plus sur le dance floor en compagnie de Spencer cette fois. Les jumeaux Ezel ont toujours fait un beau duo, du genre inséparable et fusionnel. Les disputes entre eux sont plus que rares, voire inexistantes, et ce même si Spencer adore taquiner le pauvre Max qui n'a absolument aucune repartie. Mis à part ça, ils sont faits de la même pierre. Deux boules d'énergie que rien n'arrête, même pas les punitions de leurs parents. Ce soir encore, ils montrent leur skills dans le genre, et il semble qu'ils peuvent danser comme ça jusqu'à leurs morts. Norah et Casey n'arrivent pas à suivre le rythme et les abandonnent pour retourner dans leur quartier d'Emmann à l'autre bout de la ville. Mais même pour eux,  il vient finalement l'heure de partir.

Ils rejoignent la maxmobile tout en continuant de chanter et de danser. On ne croirait pas, à voir Max, qu'il est en cruel manque de sommeil. Malgré quelques cernes, dû à l'heure très tardive ou très matinale... il a le sourire. Mais à coup sûr, quand ils arriveront chez eux, dans à peine 10 minutes de voiture, il s'écroulera dans son lit pour retrouver ses cauchemars épuisants. 10 minutes, oui, il suffit juste qu'il tourne la clé pour allumer le contact quoi... la voiture toussote dangereusement et Max écarquille les yeux de surprise... la maxmobile a pas l'air en super forme là et, en bon papa, il s'inquiète un peu. Spencer est à ses côtés et elle non plus n’est pas rassurée. « Euh Max… C’est pas normal ça… Si ? » Non, non, c'est pas normal. Pas du tout même. Il ne dit rien et tente une seconde fois de raviver la flamme de vie de sa chère et tendre voiture. En fond sonore, y'a une nouvelle fois sa jumelle qui parle pour eux deux. «  Maaaaaaaax, t’as oublié de faire le plein ? Haaan ! » Max est bouche bée alors qu'il réfléchit à, si oui ou non, il a fait le plein de la voiture. Il n'a même pas le temps de se rappeler que déjà l'adolescente se moque de lui en le pointant du doigt. « Tête en l’air ! » Il la regarde avec sa tête de victime offusquée. C'est quoi cette accusation à tort là ? Ça pouvait aussi être la batterie quoi. Han. Sa sœur peut vraiment être vache avec lui, et, comme d'habitude, il n’a absolument aucun répondant. « Mais je l'ai fait le plein... enfin je crois… » Il reporte son attention vers sa voiture chérie d'amour et prie intérieurement alors qu'il essaie une dernière fois de la démarrer. Elle toussote à nouveau et s'éteint. Sans succès, ils sont grave à la rue là... « Bon… on fait quoi maintenant ? On marche ? » Max se retourne vers sa sœur et grimace. C'est la loose de finir la soirée comme ça et pourtant... « Bah ouais... pas le choix. Puis franchement on est à la maison dans quoi ? Trois quart d'heure ? » L'éternelle pensée positive de Max a refait surface si bien que malgré ce petit soucis, il sourit. Il trouve même le bon côté de cette loose monumentale. « Hé, on verra même le lever de soleil ! » Il se contente d'un rien, attrape ses clés et sort de la voiture.

Leur ballade improvisée est toute propice à un moment de partage entre jumeaux. C'est pas pour les déranger, ils sont inséparables de base de toute manière. Max sort une cigarette et l'allume avant de quitter sa veste pour la filer à sa sœur, histoire qu'elle ne prenne pas froid. C'est l'été à Genosha, mais la nuit peut y être douce et les filles, c’est fragile, tout le monde le sait. La petite brise leur caresse le visage alors qu'ils marchent sans se presser et elle emporte le nuage de fumée que Max recrache dans les airs. C'est le moment parfait pour revenir sur un petit quelque chose qui l’a contrarié durant la soirée, tout du moins il le croit. C'est peut être rien, mais il connaît Spencer par cœur et sait que quelque chose cloche. Il l’a vu dans son regard déstabilisé et apeuré quand elle dansait avec Katie. Ça n'a duré que quelques secondes mais elle ne peut pas la lui faire, pas à lui. « Bon alors, il t’est arrivé quoi tout à l'heure ? T’avais une sale tête. » Son regard se pose vers sa jumelle et, pour une fois, il se veut sérieux. C'est chose rare venant de Max, mais même lui sait que certaines choses ne prêtent pas à rire. En réalité, il pense savoir ce qu'il se passe dans la tête de sa jumelle parce que la même chose se déroule dans la sienne. Il espère encore que ce n'est pas le cas car il ne souhaite ça à personne. La sensation de perdre la tête, de devenir fou, de voir son monde s'écrouler sans qu'il ne puisse rien y faire. Il voudrait vraiment que Spencer n’ait pas à vivre ça, mais est-ce que c'est vraiment de son ressort ? Non, certainement pas.


 
Code by Sleepy

___


LINE OF FIRE

No one else around you. No one to understand you. No one to hear your calls. Look through all your dark corners, you're backed up against the wall.  ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
561
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The essence of chaos + Speax   Lun 6 Mar - 21:31

Spencer & Max

       

Ils avaient toujours étaient comme ça. Les deux parties d’une même personne. Un duo éclatant, se portant un amour incommensurable. Ils étaient fait de la même graine ; ils avaient toujours étaient ensemble ; la même chaire, le même sang. Indissociable, quand l’un faisait une bêtise l’autre suivait sans se poser la moindre question. Spencer et Max étaient des jumeaux fusionnels à souhait et rien oh rien ne pourrait couper ce lien si fort qui les unissait car ils savaient qu’au fond rien ne comptait plus que ça. Que leur lien fraternel. Ils n’avaient d’ailleurs jamais eut besoin de se parler pour communiquer, un regard et l’autre comprenait de suite ce que l’autre ressentait… Des fois même sans ça. Lié par ce lien invisible dont eux seuls connaissaient l’existence. Il y a un adage qui dit “Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.” C’était vrai pour ces deux-là car ils étaient sures d’une chose et d’une seule c’est que si un jour on venait à les séparer une partie d’eux mourrait à jamais. C’était d’ailleurs une des plus grade peur de la jolie brunette. Une de celle qui venait hantée ses pensées la plongeant dans un cauchemar alors même qu’elle était éveillées. D’ailleurs c’était souvent ça qui lui revenait. Cette pièce au mur blanc. Cette sensation d’étouffement. Cette tristesse infinie. Ce manque profond. Ça lui prenaient aux tripes, la rendait presque malade. Le plus impressionnant dans tout ça c’était que ça repartait aussi vite que c’était arrivé. Voilà un mois qu’elle était prise de cette drôle de sensation. Avez-vous déjà eut l’impression de ne pas être à votre place ? Que tout ce qui vous entoure est erroné ? Que ce monde dans lequel vous vivez n’est pas celui où vous devez vous trouver ? C’était ça que la jolie petite brunette ressentait de plus en plus fréquemment. La belle soupira alors qu’elle s’agitait sur la piste de danse en compagnie de ses amis. A vrai dire elle avait l’impression d’être folle à présent, ses sautes d’humeurs et ses visions l’épuisées à vue d’œil. D’ailleurs, elle ne se rappelait plus la dernière fois qu’elle avait fait une nuit entière. Peut-être lorsqu’elle avait dormi dans les bras de Casey la veille ? A vrai dire elle était bien trop fatiguée pour réfléchir à cet instant alors elle se reconcentra sur le bon temps qu’elle pouvait passer en compagnie de tous ses amis. Se mouvant sur la piste de danse elle rejoignit le couple Max et Norah avec un sourire éclatant dont elle avait le secret.

La soirée passa à toute allure, si bien que les verres descendait à une vitesse folle et bien que Spencer réussissait souvent à rivaliser avec son jumeaux, en ce qui concernait les boissons alcoolisés elle ne tenait pas grand-chose. Pour tout dire Max était lui aussi pas très frais. Les jumeaux rigolaient comme des bœufs au milieu de la piste de danse. Oh bien sur la brunette ne manqua pas de lancer des regards langoureux à Casey afin de lui montrer qu’elle pensait tout de même à lui. Elle aurait tout donné pour pouvoir se lover dans ses bras musclés et pour lui faire une myriade de baisers. Mais le fait qu’ils aient choisit de ne pas s’afficher ensemble la bloqua dans sa démarche. Alors, la jeune femme se reconcentra sur son jumeau qu’elle arracha à Norah le temps d’une danse ou deux, histoire pour la blondinette d’aller faire la conversation à Cas et de se rafraîchir avec de la vodka. Les jumeaux entamèrent une danse complexe à base de n’importe quoi ce qui les fit bien marrer, si bien que quand Norah et Casey décidèrent de quitter la fête les jumeaux, eux restèrent jusqu’au bout de la nuit pour s’amuser. Bien éméchés mais heureux à en croire leurs éclats de rires. Ils sortirent bras dessus bras dessous et se dirigèrent vers la voiture de Max qui leur fit le coup de la panne ce qui arracha un fou rire à Spencer. La brunette ne put alors s’empêcher de se moquer de se moquer de son frère, ce qui était plutôt habituel. Spencer était une fille adorable mais la demoiselle ne se gênait pas pour se moquer. « Mais je l'ai fait le plein... enfin je crois… » la belle éclate à nouveau de rire. Le fait que son frère soit une tête en l’air à souvent donnée des situations comiques mais celle-ci est de loin la meilleure. Elle lui propose de rentrer à pieds, à vrai dire ils n’ont plus le choix la Max Mobile ne les a pas suivi sur ce coup-là. « Bah ouais... pas le choix. Puis franchement on est à la maison dans quoi ? Trois quart d'heure ? » Trois quart d’heure ? Ca semblerait une éternité avec n’importe qui d’autre mais pas avec lui. Elle sait qu’elle va passer un bon moment et qu’elle ne verra pas le temps passé. Ils en reparleront encore dans deux mois, de cette nuit où ils se sont retrouvés comme des débiles sur le bord de la route et où ils n’ont même pas pensés à appeler Casey pour qu’il vienne les chercher. « Hé, on verra même le lever de soleil ! » elle le gratifie d’un léger sourire, il est tellement positif.

Alors qu’elle retire ses chaussures à talons et entame sa marche dans un silence qui, elle en est sûre sera vite brisée, son frère allume une cigarette et retire sa veste pour la poser sur ses petites épaules pour pas qu’elle ne prenne froid. Il a beau être un personnage atypique Max a toujours pris soin de sa sœur et ça, elle ne peut pas le lui reprocher. « Bon alors, il t’est arrivé quoi tout à l'heure ? T’avais une sale tête. » son cœur loupe un battement lorsqu’elle comprend ce à quoi elle fait référence. Ses yeux papillonnent durant quelques secondes… Est-ce qu’elle lui dit la vérité ? Elle soupire, secoue la tête. Il va la prendre pour une folle. « Je … Je ne dors pas très bien en ce moment… Je fais des cauchemars et … C’est rien, c’est idiot. » elle lui adresse un sourire qui se veut faux. Il la captera sûrement mais elle a peur qu’il la prenne pour une cinglée. Après tout ce n’est pas normal. « Je perds un peu la boule mais ça ira mieux quand j’aurais passé une bonne nuit, ne t’en fais pas »


(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1105
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: The essence of chaos + Speax   Sam 18 Mar - 15:32


 

 
"The essence of chaos"

 
I can stand by my pillar of hope it's just a case of Flash delirium  - MGMT

 

Il tire sur sa cigarette et kiffe le petit air frais qui vient chatouiller son visage. Au final, il trouve que la panne de la maxmobile tombe pas mal parce que la nuit est belle et qu'il aime passer du temps avec Spencer et ce même si c'est à 5h du matin. Ils viennent de passer une super soirée et franchement, ça lui fait un bien fou. Pourtant généralement Max n'a pas besoin de ça pour se changer les idées. Sa vie entière est dédiée à ça : s’amuser. Son secret est de foncer, tête baissée si possible, sur toutes les occasions que se présentent à lui. Rencontrer une pilleuse de tombe ? Check. Piquer son flingue à un garde ? Check. Voler armes et munitions dans un paintball et ravager une voiture avec lesdites armes et munitions ? Check. Ce sont ces grands délires de la vie qui font qu'il ne s'ennuie jamais et qu'il ne ressasse jamais rien non plus. Pourtant même ça, ça ne suffit plus et sa joie insouciante à laisser place à une paranoïa dévorante. C'est peut être ça le pire. Il a perdu la boule doucement mais sûrement sans qu'il ne le voit venir. Mais ce n'est pas la seule chose qui s'impose à Max en toute perfidie, car il s'avère qu'il n'est pas seul à tomber peu à peu dans la folie. « Je … Je ne dors pas très bien en ce moment… Je fais des cauchemars et … C’est rien, c’est idiot. » Max se tourne vers sa jumelle sans même y croire. Quand il lui a demandé ce qui la tourmentait, il ne pensait vraiment pas qu'elle aussi expérimentait les mêmes nuits cauchemardesques que lui. Le jeune homme expire et la fumée qu’il recrache entame une danse dans l'air frais de cette nuit d'été. Il aurait pu la trouvée belle cette ballade si il n'était pas maintenant tout accaparé par les paroles de sa sœur jumelle. Elle fait toute fragile dans sa veste à lui et aussi toute petite sans ses talons. Elle semble soudainement moins forte que ce qu'il s'est toujours imaginé d’elle. « Je perds un peu la boule mais ça ira mieux quand j’aurais passé une bonne nuit, ne t’en fais pas » Il ne la perd pas du regard mais en reste totalement abasourdi.

Si elle croit que lui dire qu'elle fait des cauchemars et qu'elle perd la boule peut se terminer par un « Ne t'en fais pas » alors elle se colle le doigt dans l'œil. Mais Max, non pas qu'il ne s'inquiète pas pour sa jumelle, n’en revient surtout pas de ce qu’elle vient de lui dire. Il est bouchée alors qu'on lit sur son visage une surprise pas le moins du monde cachée. Il n'en a pas parlé, pour pas qu'on le prenne pour un fou, mais Spencer vient exactement de décrire ce qui le détraque complètement depuis quelques semaines. Alors il a cette idée folle, celle qui lui dit qu'il ne serait pas seul dans ce tourment difficilement descriptible. Peut-être qu'elle aussi... il attrape l'occasion au vol, non pas qu'il soit ravi que sa jumelle perde la boule, mais perdre la boule à deux rend presque la chose plus normale. « Genre... » Il cherche ses mots et les trouve avec une certaine difficulté. Il a passé tellement de temps à enfouir tout ça au fond de lui, à feindre que tout allait bien, à se dire que ce n'était rien, à se forcer malgré tout à vivre dans ce monde qui sonne terriblement faux, qu'il a du mal à lister les folies qui l'assaillent presque constamment. « T'as l'impression que tes cauchemars te passent par la tête même quand t'es réveillé ? Que y'a quelque chose qui sonne pas vrai ? Que c'est pas normal tout ça ? Genre vraiment pas normal... La maison, Ethan, Maman... Nous tous ensemble. » Dire que ça ne sonne pas vrai est presqu'un euphémisme. Max ressent souvent cette urgence, celle qui lui donne envie de partir de leur maison familiale en courant parce qu'il ne comprend plus ce qu'ils y font tous ensemble. Comme si ses parents n'étaient plus ses parents. Comme si leurs dîners en famille n'étaient qu'une mascarade. Il a presque rompu le contact avec Ethan pour une raison semblable, parce que parfois, pour quelques secondes, il est persuadé que son frère ne peut pas être là... en vie. Les seules personnes avec qui il a des moments de répit, sont sa sœur, Casey et surtout Norah qui sait depuis longtemps que le jeune homme ne peut plus passer une nuit sans être réveillé par des cauchemars qui lui donnent des sueurs froides. La blondinette est un pilier pour lui dans cette période un peu trop dure pour lui, mais il n'y a qu'à Spencer qu'il peut vraiment tout dire. Elle comprend exactement de quoi il parle, non ? « Dis oui, sinon j’ai l'air d'un taré tout seul. » Il la regarde avec tout cet espoir, celui de ne plus être seul face à tout cela mais aussi celui de ne plus être fou. Il essaie de mettre un soupçon d’humour dans cette dernière phrase mais ça ressemble plus à une supplique qu'autre chose. Il n'ose pas y croire tant qu'elle ne lui répond pas et toute son attention est rapportée sur sa sœur. Il est pendu à ses lèvres et les secondes lui paraissent interminables alors que sa réponse ne tarde pourtant pas.


 
Code by Sleepy

___


LINE OF FIRE

No one else around you. No one to understand you. No one to hear your calls. Look through all your dark corners, you're backed up against the wall.  ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
561
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The essence of chaos + Speax   Ven 14 Avr - 22:16

Spencer & Max

       

Cette soirée avait pourtant bien commencée. Une soirée riche en émotions pour chacun d'entre eux, animée, passionnée et riche de tout ce qui les faisaient vibrer. Les jumeaux Ezel étaient connus pour être toujours partant pour les plus grandes folies et c'est ce qui faisait tout leur charme. Leur sourire et leur bonne humeur berçant les personnes les entourant d'un brin de folie plus qu'appréciable. Leur quatuor soudé suffisait à faire leur bonheur et ce n'était pas peu dire que quand ils étaient réunis ils se pensaient les rois du monde. Une image parfaite d'un groupe parfait figé sur une myriades de photos ornant les murs des chambres de ces quatre adolescents insouciants. Pourtant tout était entrain de changer pour eux et les jumeaux en étaient plus conscients que quiconque. Si ils avaient passés une excellente soirée, ils étaient maintenant dans un état d'esprit tout à fait différent et la jolie Spencer en était consciente. Quelques heures auparavant elle était en train de danser, de boire avec Max jusqu'à plus soif, de lancer des regards pleins de sous entendus à celui qui était à présent son petit ami caché et accessoirement le meilleur ami de Max et maintenant elle marchait dans la nuit avec le coeur lourd. Parce qu'il avait remarqué. Max avait remarqué qu'elle était tourmentée et maintenant elle allait devoir s'expliquer au risque de passer pour une folle aux yeux de son frère. Alors elle avait parlé à demi mots, cherchant plus à se rassurer qu'à expliquer à Max pourquoi elle semblait si ... triste. Comment lui dire ? Comment lui avouer toutes ces choses horribles qui hanté son esprit... Comment lui expliquer qu'elle ne dormait plus si quelqu'un ne se trouvait pas avec elle ? Aurait-il comprit ?

Alors qu'elle pensait s'enfoncer six pieds sous terre la voix de son jumeau résonna à ses oreilles et les mots qui sortirent de sa bouche la laissèrent sans voix.« Genre... » Il semble chercher ses mots tandis que le coeur de la jeune femme menace de sortir de sa poitrine tellement il bat fort. Elle pince légèrement ses lèvres et tente de garder le même rythme de marche que lui alors que le vent marin caresse avec douceur sa peau. « T'as l'impression que tes cauchemars te passent par la tête même quand t'es réveillé ? Que y'a quelque chose qui sonne pas vrai ? Que c'est pas normal tout ça ? Genre vraiment pas normal... La maison, Ethan, Maman... Nous tous ensemble. » Elle se stoppe net. Ses yeux noisettes écarquillés alors que se mêle soulagement et peur au creux de son ventre. Elle entrouvre sa bouche mais aucun son ne passe ses lèvres. L'air commence à lui manquer alors que lui reviennent les images douloureuse de cet autre vie. De la neige qui tombe; des bras de Max qui l'entoure alors qu'elle crie de toutes ses forces devant le corps de leur frère sans vie. Ethan. De ce manque qui lui arrache le coeur alors qu'elle se retrouve dans cette pièce au mur blanc. Du visage de leur mère qui la regarde avec dégoût. Tout se mélange dans sa tête et elle porte ses mains à ses tempes. Tout les malheurs de cette vie passée qu'elle ne croit pas être la sienne.
Elle ne veut pas se l'avouer, veut s'accrocher à sa vie actuelle ne se doutant pas un seul instant que cette vie aussi s'apprête à devenir un vrai cauchemars. A la changer peut être a tout jamais faisant d'elle une personne plus dure, plus froide, vouant une vendetta contre ceux qui lui arracheront ces personnes qui font encore son bonheur. « Dis oui, sinon j’ai l'air d'un taré tout seul. » Elle s'efforce de relever la tête vers Max, qui semble tout aussi effrayé qu'elle. Malgré son essaie humoristique elle sait qu'il est aussi flippé qu'elle. Parce que sa réponse peut tout changer pour lui comme pour elle et ils en sont conscients tout les deux. Pourtant elle ne peut pas lui mentir, c'est Max, son jumeaux et il a l'air aussi paumé qu'elle. Elle soupire et un petit nuage blanc s'échappe de ses lèvres. "Oui... Moi aussi j'ai cette impression. Je ... Je n'arrive plus à dormir seule, j'ai peur..." sa voix est brisée. L'alcool qui circule dans ses veines n'arrange pas les choses et elle se sent mal. Retient un haut le coeur à la simple pensée des horreurs qui vont arrivées sur le tapis d'ici peu, parce qu'elle n'a pas le choix, elle doit savoir si tout ça n'est qu'un mirage. Ses yeux viennent s'échouer sur le sol avec une tristesse infinie. Son visage si éclatant se fane à vu d'oeil, alors qu'une larme se fraie un chemin sur sa joue. " Les parents ils... Ils nous ont séparés... C'est ce que je ressens. Je crois... Max... Est-ce que..." elle avale sa salive avec difficulté. Ce n'est pas facile pour elle comme pour lui. " Est-ce que tu penses aussi que Ethan est mort ? ... J'ai peur d'être folle. Je suis sûrement folle hein? Il est là. Il est avec nous ..." elle relève la tête vers lui avec le visage d'une enfant perdue. Apeurée. Elle secoue la tête cherchant à se résonner de plus belle mais rien y fait. "Max...J'ai peur..." chuchote-t-elle à présent.

(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1105
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: The essence of chaos + Speax   Sam 10 Juin - 15:43


 

 
"The essence of chaos"

 
I can stand by my pillar of hope it's just a case of Flash delirium  - MGMT

 

À sa question, Spencer se stoppe soudainement et Max comprend qu'ils viennent de mettre le doigt sur quelque chose. Il imite sa jumelle et s'arrête sur place, sans la perdre une seule seconde du regard. Il attend sa réponse avec impatiente mais aussi avec un certain malaise. Son cœur bat à plein régime et c'est presque pire que la fois où, avec Casey, ils ont dû échapper aux chiens de garde du paintball du centre-ville. Ce jour-là, Max avait eu sa dose d'adrénaline du mois condensée en une seule fois. Et pour cause, il avait bien eu la frousse qu'ils se retrouvent avec des canines bien acérées plantées dans un mollet ou une fesse. Pourtant il préférerait presque y être à nouveau. Ce n’était que quelques mois plus tôt et pourtant la vie était bien plus douce à ce moment-là. Elle était marquée par l'insouciance et la joie de vivre. Quelque part c'est encore le cas, ou tout du moins la plupart du temps... et pour le reste de celui... c'est tout autre chose.

Il a parlé de ses épisodes un peu délirants à Spencer qui est la première à qui il se confie vraiment sur ce point. Quelque part, il ne pouvait pas en être autrement. Elle seule peut vraiment le comprendre et parce qu’elle est sa jumelle, sa moitié et… « Oui... Moi aussi j'ai cette impression. Je ... Je n'arrive plus à dormir seule, j'ai peur... » … et qu’elle vit exactement la même chose que lui. Sur le coup, Max en reste bouche bée d'apprendre que sa jumelle souffre des mêmes syndromes que lui. Il n'en revient pas et Spencer ne lui laisse pas vraiment le temps d'assimiler cette information non plus. Tout de suite, elle enchaîne alors qu'une larme glisse le long de sa joue. « Les parents ils... Ils nous ont séparés... C'est ce que je ressens. Je crois... Max... Est-ce que... » Elle baisse le regard pour regarder le sol alors que Max, lui, n'a d'yeux que pour elle. Ce qu'elle lui dit le chamboule complètement. Il a tellement cru qu'il devenait dingue que le fait qu'il y ait autant de similitudes entre la descente en enfer de Spencer et la sienne lui semble complètement incroyable. Lui n'a parlé qu'à demi-mot mais sa jumelle pousse les explications plus loin, allant jusqu'à formuler la pire. « Est-ce que tu penses aussi que Ethan est mort ? ... J'ai peur d'être folle. Je suis sûrement folle hein? Il est là. Il est avec nous ... » Elle relève les yeux vers lui qui est resté sans mot, écoutant sa sœur avec attention alors qu'elle lui décrit des impressions qu’il ne connait que trop bien. Elle a un air effrayé et il peut très bien le comprendre car lui non plus n'en mène pas large. Elle n'a même pas besoin de mot pour qu'il devine ce qui la domine à ce moment-là. Ils sont comme ça depuis toujours. Il sait en un regard. « Max...J'ai peur... »

Si il était soulagé de savoir qu'il n'est pas seul à souffrir de cette maladie inconnue, Max n'a pas pensé à cette contrepartie-là sur le coup. Il n'a jamais été surprotecteur avec Spencer, déjà parce qu'Ethan est imbattable dans ce domaine et aussi parce qu'il sait qu'elle peut très bien se débrouiller toute seule. Pourtant il est loin d'être indifférent aux états d'âme de sa jumelle. Bien au contraire, il déteste la savoir triste. Automatiquement, il s'avance vers elle et la prend dans ses bras pour la réconforter. Max peut paraître un peu brut de décoffrage la plupart du temps, surtout quand il est en mode délire avec Casey, pourtant il est attentionné et prévenant avec les gens qu'il aime. Alors qu'il tente de la réconforter avec ce simple geste, le jeune homme lui colle un bisou sur le haut de la tête alors qu'il tente de la rassurer. « Moi je suis là. Toujours. » Parce que pour le séparer d'elle il faudrait bien une prise d’otage au Pegasus, un éclat de pouvoir, un kidnapping et une séquestration forcée dans les entrailles d'Hydra. Ou alors il faudrait que leur mère pète un câble et la colle à l'asile. Au choix. Sinon à part ça, il sera toujours là pour elle telle la sangsue jumellesque et co-dépendante qu'il est.

Il s'éloigne légèrement d'elle et tente de lui sourire. Il essaie de positiver, plus pour elle que pour lui car au fond il est complètement flippé, comme elle. Il veut juste la rassurer, quitte à virer dans la mauvaise foi. Lui qui se croit fou essaie de persuader Spencer que ce n'est pas le cas pour elle alors qu'au final, ils en sont au même stade niveau case en moins. « T'es pas folle... ou alors on est fous tous les deux… » Son sourire est amer. Il sent le faux et se fane bien plus rapidement qu'il n'est apparu. Max aurait pu faire un flop dans sa tentative de réconfort, pourtant il y a un petit rien qui fait maintenant toute la différence. « Mais au moins on est tous les deux. » Ce simple fait change tout, tout du moins pour lui. Elle est sa jumelle, sa meilleure amie, et avec elle il sait qu'il pourrait tout traverser. Ils sont tous les deux, c'est tout ce qui compte réellement.

Il la prend doucement par les épaules, comme pour focaliser son attention sur lui alors qu'il veut forcer la réalité qui l'arrange avec un ton déterminé. « Ethan est là. » Il s'est répété ça à voix haute des centaines de fois. Ça marche parfois mais pas tout le temps mais il n'a que cette solution-là à disposition. « Et promis, ils nous sépareront plus. Ou pas. Ou je sais pas. » Il lâche les épaules de sa sœur et se redresse. Il se sent con de dire les choses comme ça mais c'est bien vrai. Max ne sait pas d'où il sort cette impression que leur mère est la source de leurs malheurs, qu'elle a éloigné Spencer de lui et les a rendu misérables. Parfois il la déteste pour ça, alors que concrètement, ça n'a ni queue ni tête. Il se gratte l'arrière de la tête, comme il le fait parfois quand il est gêné, trop perdu ou déboussolé. Ça lui donne un air penaud qui va mal au garçon dégourdi qu'il est dans la vie de tous les jours. « Je t'avoue que je sais pas trop ça que je dois croire des fois. » Il reprend une dernière taf de sa cigarette et la lance sur le sol avant de l'écraser. Il est paumé depuis que tout ça à commencer, complètement paumé même.



 
Code by Sleepy

___


LINE OF FIRE

No one else around you. No one to understand you. No one to hear your calls. Look through all your dark corners, you're backed up against the wall.  ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
 
The essence of chaos + Speax
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La horde du Chaos de Vragan le Dément
» Seigneur du chaos sur manticore
» le chaos : terreur des pelouses !!!
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )
» LA Bêtes du Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN-
Sauter vers: