Partagez | 
 

 Nothing is forgiven unless you want it to be - William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:23

William Lloyd Darklay

I decided long ago never to walk in anyone's shadow
42 ans //  IntemporelThe Outsider
Psychologue au QGHydra
Célibataire & PansexuelDieu

Pouvoirs -



Changement de forme (spectrale ou physique)
L’Outsider peut passer d’une forme spectrale à une forme physique, et inversement. Toutefois, elles sont toutes deux bien définies, il ne peut choisir son apparence (ses apparats, ses atouts, son sexe, etc…).

Changement de dimension
Il possède sa propre dimension, nommée le Void. Il est capable de changer de dimension à sa guise, mais également d’attirer les âmes perdues qu’il ressent jusqu’à lui. Celles-ci deviendront alors ses disciples, une fois la Marque apposée sur elles. La Marque leur confère des pouvoirs qu’ils pourront utiliser même dans leur dimension.

Manipulation des ténèbres
Qu’il soit sous sa forme spectrale ou sa forme humaine, l’Outsider dégage en continu une aura de ténèbres. Il peut les contrôler et leur donner une forme, qu’elle soit offensive ou défensive. Il enveloppe également les gens dans ses ténèbres pour les transporter et les amener jusque lui. En revanche, il ne peut interagir avec les humains dans leur monde.

Familier des ténèbres
Dû à sa puissante maîtrise de la matière, il a choisi de créer un familier pour rester à ses côtés, une panthère noire. L’animal a une conscience propre et peut agir comme bon lui semble, mais l’Outsider le contrôle totalement s’il le souhaite. Toutefois, si ce dernier se vide complétement de ses ténèbres, la bête disparait, mais pourra revenir quand il aura tout récupéré, telle qu’elle était avant sa disparition.


Souhait

L’un des plus grands mystères pour l’Outsider se trouvait être dans l’esprit humain. Ce qui poussait les hommes à s’égarer, comment leurs âmes se perdaient pour arriver jusqu’à lui. Il ne comprenait pas pourquoi ni comment l’esprit humain pouvait se désintégrer, il n’avait pas la capacité de lire dans les pensées, ce qui le frustrait. Il voulait à tout prix connaître les méandres de la psyché humaine, peu importe comment il y parvenait.

Emergence

William ne se formalise que de très peu de choses, et balaye aussitôt toutes les pensées saugrenues qui lui viennent à l’esprit. Il arrive de temps en temps qu’il croise des personnes dont il a l’impression de reconnaître le visage mais il finit par se dire que cela doit juste être une impression, et rien de bien alarmant.


Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
J’ai entendu parler de ça avec mes anciens patients, mais je ne les ai jamais pris au sérieux. En effet, dans mon domaine d’expertise, il faut savoir prendre du recul par rapport à ce qu’on peut nous raconter. De plus, il semblerait que ces patients soient atteints d’un trouble psychologique grave impliquant des hallucinations visuelles et auditives. Sincèrement, je vous déclarerais immédiatement mentalement déficient si vous me disiez que vous aviez des pouvoirs.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Comme je vous l’ai dit précédemment, je ne prends pas du tout au sérieux cette histoire de pouvoirs. Je pense plutôt que cette « garde rouge » comme vous dites cherche à arrêter les individus nuisibles à la société. Vous savez, la manipulation c’est malsain, alors le contrôle d’une population entière…

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Un voyageur. J’aurais pu être quelqu’un qui parcourt le monde, plutôt que de rester cantonné à ma petite vie posée et tranquille. Je serais parti dans différents pays afin d’étudier les cultures et les divergences psychologiques des populations, et m’imprégner de leur façon de vivre.


pseudo

Ascoeur

sexe/age

F/21 ans

pays

France

DC

/

personnage marvel, scénario ou inventé

Totalement inventé, basé sur ce petit OS

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

1

Désirez-vous un parrain/marraine

Non merci

vous nous avez connu...

J’ai trop entendu parler de vous, du coup je m’inscris

un dernier aveu

Je suis ton pe…psy
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:24

Before Genosha

we all have to start somewhere

Le cliquetis résonna en un écho imperturbable, s'étouffant dans le silence oppressant du Void. L'île semblait beaucoup plus ancienne, plus sacrée que le reste du Grand Vide. Une impression solennelle flottait dans l’air. Et l'autel sur lequel il reposait pouvait bien en témoigner. Les chaînes métalliques encerclaient ses poignets meurtris, qui brûlaient sous le contact glacial de cette entrave. Sa respiration erratique se perdait à mesure que ses espoirs s'amoindrissaient. Il se sentait si seul, perdu dans cet Ailleurs inconnu, austère. Des larmes roulaient sur ses yeux, assombrissant sa vue déjà brouillée par tant de peine. Le pauvre adolescent ne savait pas ce qui l'attendait. Il avait déjà hurlé, plusieurs fois, mais personne n'avait semblé vouloir venir à son secours. Personne ne l'avait entendu. Personne n'avait eu pitié de lui. Il était si effrayé, si seul. Et la présence de ces statues de pierre n’aidait guère le garçon à retrouver son calme. Perdu depuis trop longtemps, dans les limbes de cette autre réalité, voilà ce qu'il était. Il ne cessait de gigoter et hurla de plus belle lorsqu'enfin quelqu'un accouru vers lui. Mais ce n'était pas pour le sauver. Les statues continuaient de le regarder, semblant soudainement prendre vie alors que la peur coulait dans son corps. Il pensait pouvoir s'échapper, mais... Il ne vit que tardivement, la lame s'abattre sur sa gorge, glissant lentement, rependant un sillon d'horreur carmine sur son passage. Il était trop tard. Il ne saurait réellement décrire ce qu'il s'était passé en cet instant. Le sang coula hors de lui, sa vie semblant lui échapper, son cœur rendant son dernier battement, lui-même lâchant son dernier soupir. Et au lieu de mourir, juste après que la dernière goutte de sang ne se soit échappée, il était devenu autre chose. Un Dieu. L'Outsider.

Il n'avait plus jamais revu ces fanatiques en quatre mille ans, bien qu'il ait déjà fait le tour du Void plusieurs fois pour tenter de les retrouver. Depuis sa nouvelle vie, sa Création, il s'était senti bien seul dans ce vide austère qui lui servait de dimension, de chez lui. Pour une raison encore inconnue, il s’était retrouvé avec des pouvoirs, contrôlant les ténèbres qui l'entouraient, et pouvant même les transmettre à certaines âmes perdues qui trouvaient le chemin jusqu'ici. Ces quelques moments animés, où les humains trouvaient refuge dans le Void auraient pu lui réchauffer le cœur, s'il en avait eu encore un. La solitude le rongeait depuis trop longtemps. Ainsi, il se retrouva à jouer le rôle du Dieu qui lui avait été donné, distribuant des pouvoirs aux humains qui venaient le voir, à ses disciples, en leur apposant une marque. Sa Marque. Ils n'étaient pas beaucoup, à pouvoir arborer ce signe distinctif. Il pourrait les considérer comme des amis ou même des enfants, après-tout, ils étaient les seuls à pouvoir le voir. Malheureusement, la solitude lui avait complètement grillé les neurones et il avait un jour fait un mauvais choix. Donner ses pouvoirs à n’importe qui pouvait avoir une issue fatale, qu'il regretta amèrement. Après cette horreur sans nom dont il avait été l'instigateur, l'Outsider s'était replié au plus profond du Void, sur ce lieu qui hantait ses pensées. En regardant l'autel se dressant fièrement devant lui, il ne pouvait sentir que de la peine, de la rancœur, et du désespoir. Etait-il réellement coincé ici pour toujours ? Un soupire s'échappa d'entre ses lèvres alors qu'il se couchait sur la pierre froide, ressassant ses souvenirs inlassablement douloureux. Aucune larme ne coula ce jour-là, bien qu'il resta ainsi immobile plusieurs heures.

La solitude lui pesait et le rongeait de plus en plus. L’immense espace isolé dans lequel il devait passer le reste de ses jours ne l’aidait aucunement à apaiser ce manque. Assis sur la pierre froide d’une des îles, les jambes pendant dans le vide, l’Outsider exécutait distraitement quelques gestes de la main, dirigeant les particules de ténèbres qui émanaient de lui. De gauche à droite, de haut en bas, d’avant en arrière, la noirceur suivait lentement ses gestes, telle les musiciens suivant le chef d’orchestre. Il trouvait un tant soit peu d’intérêt à compacter la matière pour lui donner un aspect solide et une forme distincte puis la faisait disparaître dans la seconde qui suivait. L’absence d’être humain, ou d’être vivant tout court, le rendait morose et apathique. Pris d’une soudaine idée, il se releva sur ses deux jambes et insuffla une grande quantité de ténèbres dans ses mains, qu’il projeta sur le sol de l’île. L’Outsider se concentrait fortement, absorbé par la nouvelle tâche qu’il s’était confié. La matière noire prenait lentement forme, grandissant, s’allongeant, s’étirant ; pour enfin arriver à son stade final. Une panthère, noire comme l’ébène, comme la nuit et les ténèbres. Enfin, cela ressemblait davantage à une statue qu’à un véritable animal. Il s’avança vers sa création à pas lents, la caressant du bout des doigts. Mais il n’était pas encore tout à fait satisfait. Il posa sa main sur le flanc du félin, en fermant les yeux, restant ainsi quelques secondes avant de se retirer pour admirer son travail. La panthère commença à prendre vie, à s’animer, d’abord la tête, les épaules, les pattes avant, puis tout le reste du corps jusqu’à la queue. Elle arborait la Marque là où il avait déposé sa main seulement quelques secondes auparavant. Il lui avait insufflé une conscience, et un semblant de vie qui la rendait autonome, mais dépendante de lui. Son compagnon était né. Remède miracle contre la solitude lancinante au fond de ses tripes.

Les années passaient, et l'Outsider avait seulement repris un peu confiance en lui, pour se permettre de renouer contact avec les humains. Dans le fond, ils n'étaient pas tous mauvais ou pourris jusqu'à la moelle. Alors il pouvait bien redonner un peu de ses pouvoirs. Un jour, il avait rencontré la personne la plus intrigante qu'il n'ait jamais vu. Un ancien protecteur, qui avait failli à sa mission. Son âme déchirée s'était perdue dans le Void, et l'Outsider avait tenté de lui venir en aide, à sa manière. Le mettant sur un chemin plus droit pour lui. Malgré ses tentatives et sa volonté de ne pas trop interférer sur le destin de cette âme, l'Outsider n'avait cessé de l'observer. Plus que tous les autres avant lui. Il le fascinait. Il était si... magnétisant, si intriguant. Il ne pouvait pas déchiffrer une seule parcelle de son âme tant il était brisé. Mais celle-ci s'était ressoudée peu après, malgré sa perte douloureuse. L'Outsider se sentait fier d'avoir pu l'aider, même s'il n’allait jamais rien recevoir en retour. Le revoir aurait certainement été son seul souhait, après toutes ces années. Mais il ne l'avait plus revu. Il n'en avait plus eu l'occasion... Une boule se forma dans sa gorge alors qu'il y repensait, sentant son corps frémir. Sans s'en rendre compte, il se retrouva de nouveau sur l'autel, comme la dernière fois, à se lamenter de sa propre perte. Un souffle fébrile effleura sa main, et l'Outsider osa lever les yeux pour voir sa panthère tenter de le réconforter. Un maigre sourire étira ses lèvres. Contrairement à la première fois, il avait sa bête pour le soutenir. Grâce à elle, il retrouva un peu goût à la 'vie', voyant un peu plus d'humains qu'auparavant. Ses pensées se tournaient toujours vers la même personne, vers le même humain alors qu'il sentait une chaleur s'embraser dans son ventre, suivi par un frisson glacé sur son échine. Le souvenir était encore trop douloureux, mais il ne pourrait jamais l'oublier. L'inconvénient d'être immortel.

Bien des années plus tard, il se rendit compte qu'il pouvait voyager entre les dimensions. C'était une sensation très étrange et bien qu'il fût rassuré de pouvoir échapper à l'emprise du Void pendant un temps, il avait eu peur de ne pouvoir y retourner. Après tout ce temps, il se sentait enfin comme chez lui, il s'était habitué. A présent, la boule au ventre, il errait entre plusieurs dimensions. Sans doute à la recherche d'humains. Ou d'autres formes de vie, comme lui. Il n'avait jamais pu retourner dans le monde des vivants, il n'avait jamais pu débarquer chez les humains comme eux le faisaient chez lui. Et cela avait énormément pesé sur son cœur mort, déjà trop lourd à porter. La solitude était au final sa seule amie. En soupirant, il s'était un jour rendu dans une dimension encore inexplorée, sans trop y croire. Après tout, pourquoi espérer, si c'était pour finir déçu, vidé, mort. Il avait rencontré certaines entités, mais elles n'avaient pas semblé très amicales avec lui, ni même dignes d'intérêt. Après tout ce temps à analyser les humains, il pouvait bien témoigner que ces entités étaient loin d'être des anges. Si tant est qu'il en existait vraiment. L'Outsider s'était un peu reculé dans cette dimension, voyant un peu plus de ces esprits étrangement obtus avant de reconsidérer retourner chez lui. Lorsqu'il le vit. Il s'était stoppé sur place, le souffle coupé. Il avait l'impression d'être face à une énigme. Face à un miroir. Il lui ressemblait étrangement. Sans trop comprendre, sans savoir pourquoi, ni comment. Il se sentait proche de lui alors qu'il l'observait de très loin. Il avait pris peur la première fois et était retourné dans le Void, sa respiration entrecoupée par la frayeur. C'était bien la première fois depuis sa mort qu'il avait ressenti pareille émotion. Emotion humaine qui plus est. Il secoua sa tête lorsque son esprit lui intima qu'il avait déjà ressenti une émotion humaine, pour l'âme perdue dont il avait pris soin. Il ne voulait pas y repenser, et retourna s'affaler sur l'autel, seul. Terriblement seul.

Malgré sa crainte, il y était retourné, encore et encore. Pour l'observer, se rapprochant de plus en plus, à chaque fois. Il était complètement magnétisé, hypnotisé. Pourtant elle n'avait rien de spécial, cette entité. Elle était comme les autres. Sauf... Sauf qu'en plus de lui ressembler, elle lui faisait penser à lui... A cette âme perdue qui avait trouvé refuge dans ses bras et qu'il n'avait plus jamais revu. Sans doute était-ce ceci qui l'avait poussé à le revoir, de plus en plus. Sans doute était-ce ce tiraillement au fond de ses entrailles et de ce brasier en lui qu'il était parvenu à se tenir en face de lui, l'attirant vers lui, dans sa dimension. Et c'était sans doute parce qu'il lui ressemblait, qu'il lui avait donné l'apparence physique de cette âme qu'il avait un jour aimé. L'Outsider était resté lui-même tout du long, alors que tout en lui criait de succomber. Son âme si noire faisait briller furieusement ses souvenirs enfouis de cette âme déchue. Il n'avait jamais ressenti cela auparavant. Bien que l'entité ressemblait à cette âme, elle était loin d'être comme elle. Elle était tout autre, et pourtant... La sensation grisait l'Outsider qui dardait un regard fiévreux sur lui, lors de leurs entraînements. Il avait voulu l'aider, car après tout, il avait déjà succombé. A l'âme, puis à l'entité. Il ne pouvait pas renier ce qu'il y avait au plus profond de lui. Cette volonté de venir en aide, malgré tout. Ainsi se passaient les prochaines années, à l'observer encore et toujours, à l'entraîner, à penser à lui lorsqu'il le renvoyait dans sa dimension. Couché sur l'autel, l'Outsider soupirait longuement, de douloureuses plaintes s'échappant d'entre ses lèvres. Rester loin de lui si longtemps rongeait son âme à petit feu. Les souvenirs de l'âme perdue s'effaçant doucement, au profit de ceux de l'entité. Pour une raison obscure, qu'il ne s'expliquait pas. Et même sa panthère n'arrivait pas à lui arracher un sourire. Ses activités le laissaient amère, froid, vide. Il n’éprouvait quasiment plus d'intérêt, sauf pour les quelques sessions avec l'entité. Tenebris. Ses démarchages avec les humains ne brisaient plus sa solitude, et il l'aurait même appelée, tellement il s'ennuyait. Son sourire fier revenait cependant à la surface lorsqu'il le recroisait. Il n'avait jamais franchi le cap, dépassé la ligne, mais il s'était sensiblement rapproché de lui. Cela le rendait suffisamment heureux pour combler ses moments solitaires et il se sentait revigoré après chaque entraînement. Et puis, un jour, il avait appris en même temps que lui, que son protégé pouvait contrôler les cauchemars. Il avait senti une vague glaciale le parcourir et sa respiration s'était coupée à même sa gorge. Le souvenir de cette nuit, où elle lui avait été tranchée reprenant place dans son esprit. Son plus grand cauchemar venait de revivre sous ses yeux. Malgré sa peur, il était resté à ses côtés, et l'avait encouragé. Jamais l’entité n'avait usé de son pouvoir sur lui. Et l'Outsider n'aurait certainement pas survécu s'il l'avait fait. Mais, ses doutes s'effaçaient lentement, alors que leurs corps se rapprochaient doucement, au fur et à mesure que le temps passait. L'Outsider le considérait comme son égal, son ami. Jamais il n'avait apposé sa Marque sur lui. Il ne lui appartenait pas, non. Même s'il voulait passer le rester de l'éternité avec lui, il ne pourrait jamais le lui avouer. Même lors de ce moment tangible, où son protégé avait succombé, fondant sur lui, brisant le vide qui les distançait. L'Outsider avait fini par céder à ses pulsions, déjà bien imprégnées en lui, après tout ce temps. Il s'était laissé glisser contre lui, sur sa peau laiteuse, il avait déposé une toute autre marque à cet instant. Une marque, qu'il n'aurait jamais pensé recevoir, ni même pouvoir donner. Cette marque, qui faisait palpiter en lui un organe mort depuis trop longtemps, et qui le rendait pour la première fois au bout de son renouveau, vivant. Comme jamais auparavant.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:24

After Genosha

Life goes on
La porte du bureau du Dr. Darklay se referma sur la silhouette de son dernier patient, plongeant la pièce dans le silence. William pouvait sentir le sang battre contre ses tempes. La consultation avait duré plus longtemps que prévu, si bien que la soirée était déjà bien entamée. Il ôta ses lunettes, qu’il posa délicatement sur son bureau de bois lustré, et se massa l’arête du nez tout en s’enfonçant dans son siège. La semaine avait été éprouvante, mais cette dernière journée l’avait achevé. Les rendez-vous s’étaient enchaînés à une vitesse ahurissante, ne lui laissant que peu de répit. Le psychologue se redressa pour plonger la main dans le premier tiroir de son bureau et en tira un carnet noir, dans un état impeccable. Saisissant un stylo dans son pot à crayons, William chaussa ses lunettes, ouvrit le carnet et se mit à rédiger. Il nota d’abord consciencieusement la date et l’heure actuelle – Vendredi 13 mai 2016, 19h – puis tout ce que ses patients de la journée lui avaient inspirés. La psyché humaine est vraiment stupéfiante. Il fut rapidement interrompu par deux coups discrets frappés contre le bois puis la porte qui s’ouvrait lentement. Une tête émergea de l’entrebâillement, rapidement suivit par un corps tout entier.

« Oh, s’exclama l’intruse en reculant légèrement, excusez-moi docteur. Vu l’heure, je pensais que vous étiez déjà parti. Je passais juste pour nettoyer votre bureau avant le week-end.

- Ça ne fait rien, j’allais partir de toute façon. Je vous laisse la place, conclut-il en souriant. »

Joignant le geste à la parole, William rassembla la paperasse qui traînait sur son bureau, tout en prenant le soin de ranger chaque dossier et objet à sa place. Il enfila son blazer et son chapeau, et saisit sa mallette à la volée. Le grand brun s’engouffra à travers la porte de son bureau sans un regard en arrière, et après avoir traversé une série de portes et de couloirs, il se retrouva dehors. L’air frais de cette soirée de printemps lui caressa doucement le visage. Il ne s’attarda pas plus longtemps devant le bâtiment et se dirigea d’un pas assuré vers son appartement, situé à quelques rues seulement.

William arriva bien vite à sa destination. Il avait marché rapidement, plongé dans ses pensées, relatant les évènements de la journée et ce qu’il lui restait encore à faire avant de pouvoir profiter de son week-end. Machinalement, il saisit le trousseau de clés dans sa poche et bipa la porte d’entrée de son immeuble. Il gravit les quelques marches jusqu’au premier étage, avança dans le petit couloir et inséra la bonne clé dans la serrure de sa porte. À peine l’eut-il ouverte qu’une petite boule de poils noirs se précipita dans ses jambes en ronronnant de plaisir. Il s’accroupit pour gratouiller entre les oreilles de l’animal, non sans un sourire, puis franchit le seuil tout en refermant derrière lui. Le psychologue défit ses chaussures qu’il laissa dans l’entrée et se dirigea vers la cuisine, suivit de près par le félin. Il déposa sa veste à cheval sur le comptoir, sa mallette juste à côté et ouvrit le placard sous l’évier. Il en sortit un sac de croquettes quelconque qu’il versa dans la gamelle du chat, qui se jeta dessus comme-ci sa vie en dépendait. Une fois ceci fait, William se servit une tasse de café puis alla s’installer confortablement dans son salon, sur le fauteuil proche de la fenêtre. Le breuvage fumait entre ses mains, tout comme son esprit, qui n’avait pas arrêté de fonctionner depuis qu’il avait quitté son bureau. Ah, les humains. Toujours aussi fascinants.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:34

UN OUTSIDEEEEEEEEEEEEER

JOTEM, EPOUSE-MOI

Bon courage pour ta fiche en tout cas et n'hésite pas si tu as besoin d'aide :cute:
Amuse-toi bien parmi nous

___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Reboot
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Technopathie et contrôle des machines
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Maddie, Clary, Paige
726
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:42

Ohlala mais j'adore!

Bon courage pour ta fiche!
N'oublies pas d'aller réserver ton avatar si ce n'est pas déjà fait et à tout bientôt sur le forum

___


All the world is mad
I know its nothing but lies, but they sound so sincere; I find them too hard to hate.

(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Raven; Isaak; Spencer; Dylan, Jessica; Leigh & Clay.
244
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 13:45

Oh mon dieu j'adore

*va mourir dans un coin*

Bienvenue parmi nouuuuuus ! Bon courage pour ta fiche ! Je veux un lien et ... :cute: :cute:

___


Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 14:27

Merci à tous, vous êtes adorables

Morgan > Ouiiii, merci à toi d'avoir posté ton OS qui m'a donné un peu d'inspiration ! So much smiley, so much love, uhuh. Merci encore, je n'hésiterais pas !
Elijah > Content que ça te plaise ! C'est fait pour l'avatar, merci d'y avoir fait penser Smile
Romy > Mais ne meurt pas enfin, revient parmi nous Et pour le lien, pas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2313
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 14:34

Je crois que tu as fait un heureux

Bienvenue en tout cas parmi nous
Courage pour ta fiche et à très bientôt

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Lun 16 Jan - 14:46

oh mon dieu ZACHARY ZACHARY ZACHARYYYYY
OUTSIDER
HYDRA

Je veux un lien.
Bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mar 17 Jan - 16:32

OH. MON. DIEU

Ce vava... Hydra... et un OUTSIDER c'est trop COOL DE LA MORT QUI TUE

Nous faudra un lien avec mon DC [au minimum], ton perso a l'air trop cool, ça va envoyer du louuuuurd

En tout cas bienvenue par ici et bon courage pour la rédaction de ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mar 17 Jan - 18:33

Zacharyyyyyyyy

Et vu l'OS, au top le perso

Bienvenue en tout cas et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mar 17 Jan - 22:36

Trop de gentillesse sur ce fofo

Jean > Je pense aussi Merci beaucoup
Caïn > Thanks Owi un lien, un lien \o/
Daisy > Encore un lien, youpi \o/ Merci bien très beaucoup, il faut que je sois à la hauteur des attentes alors
Peggy > Je crois que j'ai vraiment choisi le bon vava on dirait Merciiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mar 17 Jan - 22:52

Je t'ai pas encore souhaité bienvenue !

BIENVENUUUUUUUUUUE !
Amuse toi bien ici, et au plaisir de te croiser inRP !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mer 18 Jan - 1:05

BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
237
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mer 18 Jan - 15:23

SPOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOCK!


Bon, ça c'est fait alors du coup... bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche!
Et embête bien Momo!
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar



God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1868
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Jeu 19 Jan - 21:05

Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Jeu 19 Jan - 21:51

Zachary!!!!!!! Très bon choix d'ava, ça me rappelle trop les années "Heroes"

Bienvenue parmi nous en tout cas et bon courage pour la rédaction de ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Ven 10 Fév - 23:27

Encore une fois, merci beaucoup à tous de votre accueil
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   Mar 14 Fév - 14:50

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Mais comment Morgan te gardait cachée juste pour elle! J'ai beaucoup aimé ta fiche et ton style! Will est très intéressant! J'ai bien hâte de lire vos rps Ça risque d'être électrique! Amuses-toi bien avec nous


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nothing is forgiven unless you want it to be - William   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing is forgiven unless you want it to be - William
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [+16/+18] All the ways are good to be forgiven (ft.Kwon Chung Il)
» Undertaker serait mort !!!!
» Traduire Shakespeare, mission impossible?
» Les acteurs du film
» Muggle Mayhem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: