Partagez | 
 

 Make it or break it (Skyria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Make it or break it (Skyria)   Jeu 19 Jan - 22:29

Make it or break it




Maria referma la porte de son bureau plus violemment que voulu après la visite de Gadreel. Ce dernier lui avait avoué avoir rencontré un pirate informatique qui avait réussi à s’infiltrer dans le serveur du Shield, il y avait quelques semaines. Non seulement, la commandante était énervée qu’un simple civil ait réussi à passer les barrières de sécurité de l’organisation, mais elle trouvait inacceptable que l’anthropologue ne lui en ait pas parlé plus tôt et qu’il ne lui ait pas demandé la permission d’aller à la rencontre de cette personne. Dieu seul sait sur qui il aurait pu tomber. Selon son rapport, il avait eu bien de la chance. La fautive était une jeune fille dans la vingtaine sans agressivité, mais un peu trop curieuse, mais qui sait ce qui aurait pu arriver si cette personne avait été d’Hydra? Une personne mal intentionnée qui ne souhaitait que soutirer de l’argent au Shield ? S’ils avaient été plusieurs et armés? Il s’était rendu sur place seul et sans le signaler à qui que ce soit. Le scientifique était loin d’être un combattant. Il avait suivi l’entrainement de base de tous les membres du Shield, mais ce n’était rien comparé aux agents de terrain. Les conséquences auraient pu être graves et c’est Maria qui aurait été pointé du doigt. Elle aurait bien souhaité qu’il se mêle de ses affaires et qu’il refile sa trouvaille aux autorités compétentes. La jeune femme savait que Gadreel n’avait pas voulu mal faire. Il n’était pas le genre de personne à vouloir être mis aux devants et recevoir tous les crédits. C’était un homme bon qui n’avait pas une once de méchanceté en lui, mais une infiltration dans le système n’était pas quelque chose à prendre à la légère. Cela signifiait que tous les dossiers du Shield pouvaient être accessibles à n’importe qui. D’accord, cette Skye avait seulement atteint le troisième pare-feu sur les cinq instaurés, mais c’était déjà bien plus que les autres hackers qui s’étaient essayés dans le passé. Maria devait avouer qu’elle était impressionnée. Elle-même plutôt douée dans le piratage et en informatique, elle n’était pas certaine qu’elle aurait réussi à se rendre aussi loin dans le processus.

Elle retourna s’asseoir à sa table et feuilleta plus en détail le rapport du scientifique. Au moins, il n’avait omis aucun détail sur le déroulement de sa rencontre qui semblait s’être bien déroulée. Maria se calma peu à peu, même si elle était toujours agacée. Comment pouvait-elle garder le contrôle sur l’agence, si on lui cachait de telles choses? Et pourquoi c’était Sharpe qui avait découvert l’intrus dans le système et pas la sécurité? Elle allait devoir leur en toucher un mot. C’était inadmissible que ce soit un membre du département scientifique qui ait remarqué le problème et pas ceux dont c’était la tâche première. Le point positif était que Gadreel l’avait découvert au bon moment et qu’il semblait avoir mis la jeune fille en confiance. Il l’avait même invité à venir sur place si elle avait des questions. Puis, c’était tout. Le rapport se terminait sur ces mots. Elle ne l’avait pas contacté et ils ne s’étaient pas de nouveau rencontrés. Surtout, elle n’avait pas tenté de ré infiltrer la base de données depuis.  C’était une bonne chose. La rencontre avec l’anthropologue avait dû lui faire peur et la désintéressée du Shield. La trentenaire aurait dû hausser les épaules, mettre le dossier dans les affaires classées et passer à un autre appel, mais elle était maintenant curieuse. Que cherchait exactement cette jeune fille pour avoir travaillé dur pour réussir à passer trois stades de sécurité et ensuite abandonner? Était-ce par défi ou par simple jeu qu’elle avait tenté d’atteindre leurs données? Était-ce un contrat qui avait mal tourné, ce qui expliquerait le soudain abandon? Surtout qu’avant d’être interceptée par Gadreel, elle semblait avoir tenté à plusieurs reprises d’entrer dans le système. Maria vérifia l’heure sur sa montre. Il n’était pas trop tard. Si elle était chanceuse, la délinquante serait encore chez elle. Il n’avait pas été bien difficile pour la commandante de trouver l’adresse civique de la dénommée Skye.

La jeune femme ne savait pas s’il était judicieux d’aller rendre à nouveau une visite à la fautive. Après tout, il n’y avait eu aucune récidive, signe qu’elle avait compris qu’il ne fallait pas rigoler avec le Shield, mais la curiosité était plus forte. Maria voulait voir d’elle-même qui était cette jeune fille qui avait un talent certain pour l’informatique. Elle arriva rapidement devant l’immeuble de la pirate. Une fois devant le bon numéro de porte, elle toqua trois petits coups secs et tendit l’oreille. Des pas s’avancèrent rapidement vers elle, puis la porte s’ouvrit. "Skye, je présume." Ce n’était pas une question. Selon les informations qu’elle avait trouvées, Maria savait qu’elle vivait seule depuis peu. Il ne pouvait que s’agir d’elle. La commandante était droite et fixait la jeune fille dans les yeux. L’écusson du Shield et le badge affichant son nom et son rang étaient bien visibles afin de montrer à qui elle avait à faire d’entrer de jeu. Le visage de la commandante était neutre, un peu froid. Ses lèvres étaient légèrement pincées. Elle était curieuse et n’avait aucune envie de s’acharner sur la brunette devant elle, mais elle était aussi embêtée qu’elle ait osé tenter une infiltration dans son agence.


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Lun 23 Jan - 16:33

Make it or Break It
D'une rapidité stupéfiante, Skye acheva de taper son code et appuya sur la touche entrée en poussant un cri victorieux. "Aaaaaaah je t'ai eu ! Skye est dans la place !" Ah, il avait bien essayé de jouer au petit malin celui-là. C'était sans importance, un défi ridicule lancé par un internaute sur un des nombreux forums où étaient Skye. Mais bon, puisqu'elle n'était pas demandée au commissariat et qu'elle n'avait rien d'autres à faire... Elle pouvait toujours harceler Carol de sms, mais la blonde avait sûrement d'autres choses à faire que de lui répondre. Et la geek ne l'avait pas encore effrayé jusque là, alors elle se retenait un peu. Même si c'était dur. Un soupir lui échappa tandis qu'elle reposait son ordinateur sur le table basse du salon, et qu'elle étendait ses jambes sur le canapé. L'appartement était tristement vide, rappel constant qu'elle n'avait toujours pas trouvé de colocataire pour remplacer Crystal. Un nouveau soupir, et elle tourne son regard vers sa machine. Elle se mordillait les lèvres, alors qu'elle était prise d'une soudaine envie de contourner la loi, encore une fois.

Elle était les bras tendu qu'elle se figeait dans la seconde, la rencontre avec un agent du SHIELD lui revenant en tête. Gadreel Sharpe. Elle devait avoir sa carte quelque part. Elle n'avait pas repris contact avec lui et s'était elle-même restreinte, préférant ne pas retenter l'expérience. Elle était pourtant proche de vaincre tous les pare-feux du SHIELD, mais la visite de l'Agent à son cybercafé avait eu le don de lui rappeler qu'elle pouvait être facilement repérée. Il lui faudrait améliorer son système de protection si elle ne voulait plus être découverte... par un anthropologue. Skye avait encore le douloureux souvenir de la fois où elle s'était fait prendre par un lieutenant de police, ce qui avait eu le résultat de la faire bosser dans un commissariat, à l'issu d'un marché qu'elle avait été peu encline à accepter. Et même si le SHIELD regorgeait de mystère et l'appelait dangereusement, Daisy se devait de se calmer. Pas maintenant, pas encore.

Skye se leva brutalement, donnant un petit coup de genou par la même occasion, lui arrachant un grognement de douleur. Elle sautillait sur place, se tenant la jambe, quand on toqua à sa porte. Réactive, elle s'immobilisa et se précipita pour ouvrir. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant une femme brune, l'air sérieux, bien trop sérieux, se présenter devant elle et l'appeler par son pseudo. Un haussement de sourcil et son regard se pose malencontreusement au niveau de sa poitrine, qui affichait fièrement un écusson qu'elle ne reconnaissait que trop bien. Ben tiens, quand elle avait envie de hacker le SHIELD, voilà qu'il se manifestait à sa porte sous la forme de la commandante Hill. L'air un peu contrit, Skye s'écarta, ouvrant grand la porte et invitant la femme à entrer dans son antre : "La seule et l'unique. Je vous en prie, faites comme chez vous." Un sourire accompagnait sa phrase, qui mourut presque aussitôt sur ses lèvres au vu du regard un peu froid de son interlocutrice. Finalement, la brunette laissa la femme faire quelque pas dans son appartement avant de refermer la porte avec douceur. Un léger soupir lui échappa, alors qu'elle collait son dos contre celle-ci, levant les bras en un geste innocent alors qu'elle s'exclamait : "Ecoutez, je sais pas pourquoi vous êtes là, mais j'ai tout dit à l'agent Sharpe." Elle savait pas trop pourquoi elle se justifiait, mais Skye avait le sentiment que c'était pas une simple visite de courtoisie que le SHIELD lui rendait. Et soudainement, elle s'inquiétait de ce qu'avait bien pu raconter Gadreel, lui qui avait prétendu n'avoir rien contre elle.


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Lun 30 Jan - 21:05

Make it or break it




Maria était plutôt surprise de découvrir qui se cachait derrière cette fameuse Skye. Non pas qu’elle avait réellement pris le temps d’y réfléchir, mais c’était toujours surprenant de rencontrer des gens dont on connaissait seulement le nom. On se faisait souvent une image en tête et celle-ci s’imprégnait dans nos pensées. Et puis, s’attaquer au Shield n’était pas une mince affaire et la commandante s’était attendue à une personne bien plus…suspecte. Au contraire, la jeune fille semblait ce qui avait de plus normal. Rien à voir avec le stéréotype petite, ronde, lunettes, boutonneuse, couettes de chaque côté du visage et vêtements démodés qu’elle s’était vaguement imaginé en se rendant à l’appartement de la fautive. La jeune femme savait bien qu’il ne fallait pas porter de jugements, les apparences étaient souvent trompeuses. Après tout, les gens avaient toujours de la difficulté à croire qu’elle était la commandante du Shield et qu’elle avait fait l’armée. Il était vrai qu’elle n’avait pas l’apparence de ce qu’on imaginait d’une dirigeante d’une organisation militaire réputée. Maria était svelte, légèrement musclée et au premier regard, elle avait un visage doux et avenant. Quand on la rencontrait pour la première fois dans le cadre de son travail, on la prenait rarement au sérieux. Pourtant, ceux qui l’a côtoyaient, savaient qu’elle était capable de se montrer redoutable et qu’elle connaissait son travail sur le bout des doigts. Quand elle parlait stratégie, solutions et missions, elle savait de quoi elle parlait. Son visage angélique cachait une grande intelligence et une grande force de caractère. Elle était donc très mal placée pour penser clichés quand elle se trouvait devant une geek.

Cette dernière approuva sa supposition d’un air légèrement ennuyé et s’écarta de la porte pour laisser passer l’agent du Shield. "Enchantée. Commandante Hill." Maria lui adressa un sourire et pénétra dans l’appartement. Ses yeux bleus et froids analysèrent rapidement l’endroit. C’était coquet, typique des jeunes adultes. Elle fit rapidement le tour en silence en tentant de repérer des objets suspects comme des caméras ou des micros. Sa main passait subtilement sur les tables, sous les surfaces et sur les affiches posées sur les murs. Son regard s’attardait légèrement sur toutes les photographies et les plantes. Elle vérifiait tout et n’omettait aucun objet. Tout semblait en règle et elle ne trouva rien de louche, mais elle ne prenait jamais de chance, même si son interlocutrice était mignonne. C’était souvent les pires. "Je sais." Répondit-elle simplement à la question de la pirate informatique. Ce qui était tout à fait légitime comme interrogation. Après tout, il était rare que la deuxième tête du Shield se déplace elle-même pour rencontrer un hacker qui avait osé s’en prendre à leur base de données. La grande brune aurait bien pu envoyer un simple agent faire le boulot. Mais, elle tenait à faire cette entrevue et à rencontrer l’audacieuse pirate. Elle voulait en savoir plus sur son histoire d’impression. Elle jeta un dernier coup d’œil autour d’elle et se tourna  finalement vers Skye. "Vous avez dit à l’agent Sharpe que vous sentiez un lien entre vous et le Shield. J’aimerais avoir plus d’informations sur le sujet. " C’était en effet très intriguant. Maria avait fait des recherches rapides sur le nom de famille de la jeune femme et il n’apparaissait dans aucun des dossiers de l’agence. Ni même dans les archives. Pourtant, il lui disait quelque chose. Ce nom lui était familier, tout comme le pseudonyme de la fautive. En le disant à haute voix, cela avait eu une drôle de résonnance à l’oreille de la dirigeante. Un surnom qu’elle avait entendu ailleurs, mais elle n’arrivait pas à savoir quand, où et comment. Elle avait toujours eu une excellente mémoire des noms et des visages, mais concernant Skye, c’était le néant. Maria avait beau fouiller dans sa mémoire, elle ne pouvait pas dire à quel moment, elle aurait pu croiser le chemin de la jeune adulte et c’était frustrant, parce qu’elle sentait que quelque chose les liait.


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Mer 15 Fév - 19:28

Make it or Break It

Skye se sentait soudainement ridicule, et pas à sa place. Ce qui était le comble, puisqu'elle était logiquement chez elle. Si on oubliait que normalement deux personnes étaient censées payer le loyer et non pas une seule, mais bon, c'était un détail des plus futiles. Même si ça l'embêtait bien. Ouais bordel faudrait vraiment qu'elle se bouge et ... Oups, elle était en train de s'égarer. La Commandante Hill lui tournait le dos alors que la geek bougonna légèrement, les bras croisés alors qu'elle faisait remarquer la voix un peu basse : "J'avais cru comprendre en regardant votre écusson, affiché fièrement sur votre poitrine." Un nouveau soupir et Skye se dit qu'elle fait quiche dans son propre appartement à côté de l'impressionnante jeune femme... à qui elle vient de dire qu'elle avait regardé sa poitrine. Oh mon dieu. Non. C'était pas du tout le plan prévu de base. Enfin, elle n'avait pas de plan, puisque la jeune femme était pas attendue, mais elle voulait pas se ridiculiser comme ça expressément devant la commandante en personne. Les joues rougies, elle tenta piteusement de rattraper son erreur : "Enfin  non. Je matais pas votre... Je vous matais pas hein. Mon regard s'est juste posé de lui-même sur votre...écusson. J'ai juste vu l'écusson." Si Skye pouvait s'enfermer dans son propre placard, en l'instant présent elle le ferait sans hésitation. Elle finit par se taire donc, désireuse de ne plus s'enfoncer.

Malheureusement il fallait reconnaître qu'il était difficile de ne pas regarder la Commandante Hill alors que cette dernière faisait le tour de son propre appartement, l'air parfaitement à l'aise, toutefois concentrée, à l'idée qu'elle tâtait des murs et autres objets le plus nonchalamment au monde. Elle était au courant qu'elle n'était pas chez elle là ? Daisy la suivit dans sa quête et écarta les bras, l'air perplexe : "Je peux vous aider ? Si vous voulez l'affiche que vous visez là, je l'ai eu sur internet pour vraiment rien. " Elle observa Hill détourner son attention pour s'intéresser à un de de ces pots de fleurs immondes et elle tiqua, écarquillant les yeux. "[...] Oh si vous préférez les plantes alors je vous renvoie à la jardinerie." Mais la commandante n'était pas très portée sur son humour quelque peu douteux et elle se figea quand la brune planta son regard inquisiteur dans le sien. Automatiquement, Skye eut envie de s'asseoir sur le canapé et de lui faire comprendre qu'elle était la fille la plus docile qui soit quand elle entama un sujet de conversation bien plus intéressant que les plantes vertes. Soufflant un peu, la geek passa une main nerveuse sur son front alors qu'elle invita la commandante à prendre place au salon. "Un verre pour accompagner cette discussion qui s'annonce palpitante ?" Daisy ne provoquait pas forcément son interlocutrice exprès, disons juste qu'elle était du genre à laisser sa langue parler pour elle et réfléchir après à la manière dont elle s'adressait aux gens.

Finalement, après avoir rapporté quelque chose de rafraîchissant sur la petite table du salon, la brunette se racla la gorge. Elle n'avait pas la moindre idée, à vrai dire, ce qu'elle devait répondre à celle qui lui faisait face. Parce qu'elle-même n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui ne tournait pas rond chez elle. Daisy doutait que ce soit une réponse attendue de toute manière et encore moins acceptée. Aussi stressait-elle légèrement quand elle ouvrit la bouche, la refermant aussitôt, l'air stupide. Un rire nerveux s'échappe de ses lèvres alors qu'elle lisse les plis de son jean pour retrouver son sérieux, qui était quelque part enfouit au fond d'elle. A nouveau elle souffle et fait la moue quand elle se lance dans une explication des plus bancales : "Je... c'est assez difficile à dire en fait. Enfin, c'est assez... ridicule." Bon dieu, heureusement qu'elle n'était pas morte à chaque fois qu'elle se ridiculisait d'un autre côté. Elle se tait quelques secondes, avant de reprendre plus posément : "Disons que j'ai ce sentiment d'appartenir au SHIELD. Avant que vous ne riez, je vous jure que c'est pas une blague. C'est compliqué, mais j'ai cette impression... ce sentiment que j'ai toujours été avec le SHIELD. Que j'appartiens à cette organisation. Depuis quelques temps... Je...J'en rêve. Je vois le SHIELD, le symbole, ce qu'il représente. Et sa signification résonne en moi, comme si elle avait bien plus de sens que ce qu'elle a actuellement. Comme si dans le fond je sais qu'il y a quelque chose là-bas qui me cherche. Et j'attends. Sauf qu'impatiente que je suis je creuse, pour voir ce qui pourrait bien m'être réservée s'il y a vraiment un lien à trouver, vous voyez ?" Elle termine sur un petit rire, encore une fois et songe que non, Hill ne doit pas voir grand chose et qu'elle doit sonner comme une folle à ses oreilles. Pourtant, Skye ne sait pas comment exprimer les choses autrement, car c'est ainsi qu'elle les perçoit elle-même. Et c'est tout simplement dingue, elle s'en rend compte maintenant.
Alors, espérant que Mme SHIELD ne lui rit pas au nez, elle désigne son écusson et ajoute, haussant un sourcil : "A moins que vous n'ayez trouvé quelque chose sur moi vous de votre côté. Je veux dire, ça doit pas être tous les jours que la commandante en personne se déplace chez une hackeuse de petit niveau." Et malgré son attitude insouciante, Daisy n'est peut-être pas aussi innocente et niaise qu'on pourrait le croire. Elle est bien plus réfléchie que ce qu'il n'y parait.


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Lun 27 Fév - 23:05

Make it or break it




Ce n’était pas habituel pour Maria de venir rencontrer une suspecte directement chez elle. Surtout sans avoir pris ses précautions et alors qu’elle venait tout juste de réprimander un agent pour des raisons similaires. Elle n’était pas très fière, mais en lisant le dossier, elle n’avait pas pu résister. Cette histoire de piratage l’énervait et la dérangeait beaucoup. Elle n’avait pas besoin de ce problème supplémentaire qui s’ajoutait à la déjà très longue liste. Elle n’avait pas envie d’avoir cette pression additionnelle sur les épaules ou la peur constante qu’on puisse s’introduire dans les réseaux du Shield. Elle voulait régler ce problème au plus vite pour ne pas le laisser trainer et inquiéter tout le monde pour rien. Et puis, le rapport de Sharpe indiquait que la jeune fille n’avait pas une once de méchanceté et semblait n’avoir aucune mauvaise intention. Elle n’était pas une menace. Cela ne l’empêchait pas de faire le tour des lieux pour s’assurer qu’il n’y avait rien de suspect. Elle avait vérifié chaque pièce, surfaces et objets à la recherche d’une caméra, d’un micro ou tout autre dispositif d’espionnage. Elle ne prenait jamais de risques. C’était la base de son entrainement. Au fil des années, c’était devenu une habitude de faire une inspection rapide de tous les lieux qu’elle visitait.

Maria était donc entrée dans l’appartement sous l’invitation de Skye. Sans un mot, elle s’était aventurée à l’intérieur. Elle avait dû retenir un rire lorsque la jeune fille avait parlé de sa poitrine, maladroitement. La jeune femme avait penché la tête et froncé les sourcils, surprise. Ce n’était pas tous les jours qu’une femme mignonne lui faisait des compliments sur sa poitrine, c’était les hommes habituellement. Elle avait pincé les lèvres puis continué sa ronde. Dans d’autres circonstances, Maria aurait probablement esquissé un sourire en entendant les bavardages de son interlocutrice. Elle était très loin d’être le robot rigide que tout le monde s’imaginait. Même qu’à l’extérieur, la jeune femme avait plutôt le rire et le sourire faciles. Elle n’aimait pas trop son personnage de femme froide, mais c’était lui qui lui permettait de se faire bien comprendre, de se faire respecter et de ne pas se laisser distraire par des commentaires rigolos comme ceux que faisait la pirate informatique, même si elle ressentait toujours une petite fierté lorsqu’elle rendait ses interlocuteurs nerveux et mal à l’aise.  Pour toutes réponses, Maria se contentait de relever les sourcils ou de lui lancer des regards légèrement hautains, même si l’envie de renchérir et de faire la conversation était très tentante. Elle devait rester concentrée et ne pas se laisser distraire. Cette rencontre était professionnelle, même si l’atmosphère était plutôt décontractée. Elle était improvisée. Une fois assurée que tout était sûr, elle avait demandé à la brunette ce qu’elle cherchait exactement en tentant de s’infiltrer dans les dossiers de l’agence gouvernementale. Il n’y avait aucune colère dans sa voix. Elle ne tentait pas de lui faire peur. Elle souhaitait seulement comprendre pourquoi une jeune fille qui semblait douce et qui ne semblait avoir aucune affiliation avec l’ennemi avait tenté d’entrer dans les réseaux. Elle avait refusé poliment le verre que lui proposait Daisy et n’y vit pas de provocation dans cette demande. Seulement, elle se voyait très mal accepter sachant que c’était dans le cadre de son travail et non pas une discussion entre amies. Elle écouta attentivement les explications de la hackeuse. Elle n’avait pas du tout envie de rire comme pouvait le supposer la jeune fille. Des sentiments, des déjà-vus, des visions, Maria les connaissait aussi. Elle en avait quotidiennement, parfois quand elle s’y en entendait le moins. C’était assez déroutant de constater qu’elle n’était pas la seule à se sentir attirée par l’agence. Dès l’adolescence, la directrice avait su que quelque chose la reliait à l’entreprise et qu’un jour elle en ferait partie, même qu’elle en serait une figure importante. C’était en partie pour cela qu’elle avait travaillé si dur pour en arriver au poste tant convoité. Parce qu’il lui revenait. "Je vois très bien. C’est bizarre comme sensation, n’est-ce pas?" Elle avait planté son regard céruléen dans celui chocolat de Daisy lui faisant comprendre qu’elle était déjà passée par là et qu’elle la comprenait. C’était probablement la première fois qu’elle en parlait à haute voix. La brunette n’avait jamais mentionné ces flashs à aucun de ses proches. C’était tout simplement sorti tout seul. "Vous auriez quand même dû venir nous voir au lieu de tenter d’entrer dans nos systèmes. Vous êtes chanceuse qu’on ne vous ait pas arrêtée. C’est grave ce que vous avez tenté de faire. " Elle soupira. La directrice n’allait pas en faire mention à quiconque croyant que ça ne servait à rien d’alerter le grand patron, mais elle tenait tout de même à lui signaler que conséquences auraient pu être plus graves si cela était venu aux oreilles de quelqu’un d’autre.

"Non…"Un mince sourire s’afficha sur son visage à la suite de la dernière question de Daisy. Le premier depuis qu’elle était entrée dans l’appartement. Elle avait légèrement baissée ses barrières ayant une confiance presque aveugle envers la jeune fille.  Cette dernière avait en effet très bien supposé que l’agente Hill avait fait ses propres recherches sur l’informaticienne. "À part que vous êtes une amie proche d’Anna. " Certes, le nom lui avait d’abord été familier à cause d’Anna-Marie, mais cette sensation allait au-delà de la fille de sa meilleure amie et Maria avait l’impression qu’elle provenait du Shield. "Ne vous sous-estimez pas, mademoiselle Johnson. Vous êtes celle qui s’est rendue le plus loin dans notre système de sécurité dans les dernières années. Je vous trouve très douée, au contraire. D’ailleurs, ça été difficile de traverser les niveaux?"

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Mer 1 Mar - 22:55

Make it or Break It

Woops, message reçu. Cinq sur cinq mon capitaine. Pas de regards vers sa poitrine, pas de mention sur cette dernière d'ailleurs. Et les blagues, c'est pas le genre de la Commandante, c'est noté. Merde alors, est-ce qu'ils étaient tous aussi coincés au SHIELD ? Déjà avec Sharpe c'était pas trop le bonheur niveau comédie, mais là ça dépassait l'entendement. Pour un peu, Skye se croirait dans un film dramatique avec la fin annonçant bientôt que le héros allait finalement moisir en prison parce que sa copine qui n'était autre que son boss l'avait trahi. The End. Voilà (avec un accent français svp). Bruh. La geek frissonne un peu et serre un peu plus fort ses bras contre elle alors qu'elle subit les regards dédaigneux de son invité surprise. Bon sang, ce qu'elle était impressionnante, Hill. Daisy avait vraiment envie de s'écraser en face d'elle et c'était pas dans son habitude. Mais il y avait cette prestance singulière qui se dégageait de la commandante qui en disait long sur son pouvoir et ce qu'elle éait capable de faire. Et il fallait le dire : Skye en avait un peu marre d'avoir des embrouilles avec la justice. Même si ce n'était qu'une simple visite de courtoisie, elle se débrouillerait pour ne pas se faire remarquer. Du moins c'est ce que son esprit raisonnable lui dicte, mais il paraîtrait qu'elle n'est pas des plus rationnelle.
Heureusement pour elle, Hill était intéressée par tout autre chose que ses blagues douteuses et très vite Skye rendit les armes, avouant en rougissant quelque peu de honte ce qui l'a poussé à hacker le SHIELD. Et ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait pas envie de recommencer à farfouiller dans les réseaux de l'organisation, seulement elle n'allait pas l'admettre devant Maria Hill. Sa visite, étrangement, ne faisait que la conforter dans ce sentiment que quelque chose ne tournait pas rond, d'autant plus qu'Hill lui était comme familière... alors qu'elle ne l'avait rencontré pour la première fois qu'aujourd'hui seulement. La geek secouait la tête, prête à affronter les moqueries à venir, mais il n'en fut rien. Au lieu de ça, une simple phrase, comme si la commandante avait vécu elle-même ce qu'elle décrivait. Skye fronça les sourcils, pas sûre de bien comprendre ce qu'elle sous-entendait en parlant de sensation, jusqu'à ce que Maria lui sorte un sermon qu'elle a maintes et maintes fois entendu par le passé. Enfin ... quasiment. Elle ne recevait pas non plus des visites du SHIELD tous les jours. Un ricanement s'échappe malgré elle des lèvres de Daisy alors qu'elle s'imagine suivre Maria au pied de la lettre. Il n'était pas provocateur, seulement désabusé alors qu'elle voyait bien être rit au nez en racontant ses étranges impressions. "Ah, parce que vous m'imaginez venir toquer à votre porte et annoncer le sourire aux lèvres : "Bonjour, j'ai des visions de votre emblème là dans mes rêves, je pense que vous et moi on doit faire affaire et qu'on est lié, vous voyez ? Alors vous m'engagez ?" Parce que moi très franchement, je ne pense pas. Bien que j'avais considéré cette option, pour être honnête, mais finir à l'asile ou au cachot, ça me branchait pas plus que ça." Daisy étire ses lèvres en un sourire biaisé, se penchant en avant alors qu'elle se saisissait de l'unique verre d'eau qui trônait sur la table du salon. "C'est très bizarre comme sensation," ajouta t-elle après un temps, incertaine. "Comme si je possédais les clés pour comprendre, mais que quelque chose m'échappe encore. C'est... frustrant, vous voyez ? " Oui, elle devait voir, c'était bien pour ça qu'elle ne l'avait pas internée sur le champ. C'était la seule raison possible.

Elle se fige, soudainement. Prise au dépourvu, une étrange sensation nait au creux du ventre de Daisy alors que des petits tremblements se font ressentir au niveau de sa main qui tient le verre. Anna. Son premier amour. Du moins elle le croyait. Celle qui lui avait brisé le coeur. Celle qui s'était fait arrêter sous ses yeux. Anna, oui. La mention de cette ancienne personne chère à son coeur, c'était bien vu. Digne d'un agent du SHIELD. Elle ne s'y attendait pas, et Skye se sentait envahie de sentiments contradictoires et puissants. Ses phalanges blanchissaient alors que sa mâchoire se serrait, voulant garder la tête haute malgré les mauvais souvenirs qui resurgissaient. La brunette ne sentait pas les vibrations qui secouaient son bras et qui se faisait sentir au niveau même de l'eau dans son verre, des ondulations se dessinant au sein même du liquide. Alors qu'elle soufflait, brutalement le verre éclata en mille morceaux dans la main de Daisy qui laissa échapper un cri de surprise avant de se lever d'un bon, les morceaux brisés entaillant finement sa paume. "Ah merde ! " Skye se précipita à la cuisine pour trouver de quoi nettoyer le petit carnage et s'adressa à Hill en même temps : "Pardon je suis désolée, je suis maladroite. La vaisselle n'est pas mon amie ces derniers temps," essayait-elle de dire avec un humour forcé. Mais le coeur n'y était pas. Anna, son nom résonnait encore en elle. Elle était certaine de ne plus l'aimer, il n'y avait désormais qu'une seule personne pour faire battre son coeur d'une unique manière. Mais c'était encore douloureux pour Daisy que de se remémorer cette vie passée, qui ne datait pourtant pas de si loin que ça. Elle se relève alors, ses bouts de verre en main prêt à finir dans la poubelle, plantant son regard droit dans celui de Maria. C'est d'une voix sourde, méconnaissable presque, qu'elle se contente de préciser : "Ecoutez. J'ai pas l'intention de trahir qui que ce soit. Je veux pas être assimilée à Anna après... après ça. Je... " La geek souffle, se rassoit, fatiguée, tâchant de retrouver son calme. "Je l'aimais vous savez. Je n'ai jamais compris ce qu'il s'était passé ce jour-là. " Elle ne savait pas pourquoi elle se confiait au juste, surtout en face de cette inconnue, qui plus est la commandante du SHIELD, mais ça sortait naturellement. Elle lui faisait aveuglément confiance, sans s'expliquer pourquoi.

Finalement, elle détourne la tête et se concentre sur un autre sujet. Elle sourit un peu, pas peu fière de son travail et hésite quant à savoir si elle pouvait vraiment se vanter de ses capacités en tant que pirate informatique. "La tâche était ardue mais disons que je m'en sors plutôt bien dans ce domaine. J'aime les défis, j'avais pas l'intention de m'arrêter au troisième pare-feu à vrai dire. " Elle sourit de plus belle, et ses yeux pétillent d'une lueur amusée et pleine de challenge dans le regard. Elle n'était pas Skye pour rien.


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Jeu 16 Mar - 15:34

Make it or break it




La rencontre avec Skye se déroulait bien. La jeune fille était tout à fait charmante et elle répondait à toutes ses questions sans broncher. Parfois avec beaucoup de sarcasme, mais Maria ne s’en formalisa pas. C’était vrai qu’exposé ainsi, ça semblait un peu ridicule de se présenter à l’accueil du Shield et dire qu’on voyait des trucs ou qu’on avait des impressions. La commandante avait esquissé un sourire, mais avait penché la tête pour ne pas que son interlocutrice puisse l’apercevoir. "Peut-être, mais on vous aurait tout de même dirigé vers moi. "Skye n’aurait pas été la première à entrer dans le bâtiment de l’organisation gouvernementale pour une raison douteuse et c’était l’une des tâches de la directrice de s’occuper de ce type de personnes qui entrait au Shield. Si l’invité ne semblait pas violent, il était rarement refusé sous ordre de Maria. Elle prenait tout au sérieux, surtout dernièrement où tout partait en vrille et où il ne se passait pas une semaine sans qu’il y ait de catastrophes. Toutes les informations étaient bonnes et importantes, mêmes les affirmations les plus farfelues. Maria devait continuer de garder le contrôle sur cette rencontre. Elle avait obtenu certaines réponses, mais pas toutes. Elle alla finalement s’asseoir sur le canapé, signe qu’elle était plus détendue et qu’elle faisait confiance à la jolie brune devant elle. Elle voulait vraiment que Daisy se confie à elle. Quelque chose en elle lui disait qu’elles étaient liées.  La trentenaire ne pouvait pas l’expliquer, mais dès qu’elle avait croisé le regard de la pirate informatique, elle savait qu’elle ne lui était pas étrangère et ce, même si c’était la première fois qu’elle la rencontrait pour vrai. Elle en avait entendue parler à plusieurs reprises par Anna, mais ne l’avait jamais vue.  Elle tentait de ne pas laisser voir son trouble, mais la sensation était forte. Elle la sentait directement dans le bas de son ventre. Elle devait continuer de fouiller. "Oui, je vois très bien." Elle hocha doucement la tête et croisant les jambes. C’était comme si les réponses étaient justes devant elle, mais qu’elles étaient derrière un mur invisible.

La conversation prit ensuite une tournure inattendue. Dès que Maria avait parlé de la fille de Raven, Daisy avait immédiatement changé d’expression. Son sourire moqueur avait disparu et son visage était devenu blême. Ses mains s’étaient mises à trembler jusqu'à ce que le verre éclate littéralement. Maria sursauta de surprise et se leva d’un bond. "Vous allez bien?" Elle s’était avancée machinalement vers elle, inquiète. La vraie Maria avait remplacé la commandante un peu trop sérieuse. Elle se sentait mal et ce n’était pas du tout son intention de contrarier Daisy. Elle était néanmoins impressionnée par la force de la brunette. Le regard de la femme alternait entre Daisy et les morceaux de verre qui jonchaient le sol. Elle se pencha pour aider à ramasser les dégâts. "Je suis désolée. Je ne savais pas…Je ne voulais pas…" Elle déposa une main réconfortante dans le dos de la jeune fille et l’aida à se rasseoir. Maria était désolée pour Daisy. Elle avait envie de tout lui expliquer, mais elle ne pouvait pas, même si elle se doutait que cela ferait du bien à la hackeuse et que cela lui permettrait de comprendre. Cette mission était confidentielle et elle pesait lourdement sur les épaules de la directrice. Maria était très proche d’Anna. Elle l’avait vu grandir. Cette dernière la surnommait Tatie et elles se confiaient l’une à l’autre. Elle détestait cette mission d’infiltration dangereuse. Elle se faisait un sang d’encre tous les jours. Depuis le départ, elle était contre et c’est pour cela que Shaw lui avait caché ses intentions. Elle n’aimait pas entendre toutes ses fausses rumeurs sur Anna ou ce surnom de traîtresse qui la qualifiait. Elle n’aimait pas voir sa meilleure amie en larmes ou son filleul en colère. Elle avait envie de crier que tout cela était un coup monté et faux, mais c’était impossible de peur de tout gâcher. Elle savait aussi que cette mission était nécessaire, mais elle aurait préféré qu’un autre agent se porte volontaire. "Nous avons tous été surpris, mais je…suis certaine qu’elle vous aimait aussi. " Elle se décala de la brune en se raclant la gorge, reprenant son rôle de commandante. Anna lui avait parlé de Daisy à quelques reprises et ses yeux brillants dès qu’elle la mentionnait ne trompaient pas.

Reprenant la conversation de départ, après ce petit moment émotif, Daisy lui affirma non sans fierté qu’elle n’avait pas l’intention de s’arrêter au niveau trois même si elle avait travaillé dur pour y arriver. Autant, elle était impressionnée de la détermination et des aptitudes de son interlocutrice, autant cela l’a stressait que quelqu’un puisse réussir à y parvenir. Son petit doigt lui disait que celle qui se trouvait devant elle y arriverait d’ici peu. "Vous êtes impressionnante, mademoiselle Johnson. J’ai peut-être une offre à vous faire."


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Lun 27 Mar - 14:28

Make it or Break It

Si elle avait su. C'était tout ce à quoi songeait Daisy alors que Maria Hill lui garantissait qu'elle aurait pu être écoutée par elle au SHIELD. Mais ça paraissait si irréaliste que la jeune hackeuse avait du mal à y croire. Il fallait dire qu'avec toutes les rumeurs du moment qui traînaient dans Genosha, ses propres soucis à elle en tant qu'Hackeuse clairement repérée par les autorités...et bien il fallait dire qu'elle n'était pas des plus désireuse de se faire en plus remarquer par le SHIELD en criant sur tous les toits qu'elle voyait l'emblème de l'organisation dans ses rêves. Elle soupira donc, blasée, haussant les épaules en rétorquant avec ironie : "Super, j'en prends note pour la prochaine fois alors. " Elle secouait la tête, pas convaincue pour un sou, mais au fond elle ne plaisantait pas. Elle n'hésiterait pas à nommer la Commande Hill en personne si elle devait sonner aux portes de l'organisation. Et plus la conversation avançait, plus Skye était convaincue qu'au final, elle n'était peut-être pas aussi solitaire et folle que ce qu'elle aurait pu penser. Hill la comprenait, trop bien peut-être, et cela attisait sa curiosité. Penchant la tête sur le côté avec ce froncement de sourcils qui démontrait tout son intérêt, elle se mordit la lèvre avant de demander tout simplement : "Je suis pas la seule dans ce cas-là hein ? Y en a d'autres, comme vous et moi qui ont ces rêves, ces flashs pas vrai ?" Qui avait dit que Skye n'était douée qu'en hacking ?

La jeune femme ne saurait expliquer comment elle s'était retrouvée à ramasser des éclats de verre sur le sol, mais c'était arrivé. Et voici qu'elle tremblait et se sommait intérieurement de retrouver son calme habituel, se forçant à inspirer et expirer avec lenteur. Encore une fois de la vaisselle y était passée ! C'était dingue, à chaque fois qu'elle se sentait submergée par trop d'émotions, quelque chose y passait. Habituellement c'était les mugs, mais ça ne changeait pas grand chose à la donne. "Je suis un vrai moulin à catastrophe, vous en faites pas je suis habituée. Vraiment, ça va aller," insista t-elle en croisant le regard inquiet de son interlocutrice sur elle. Elle se laissa faire quand elle fit s'asseoir à nouveau sur le canapé, et lâcha un soupir fatigué. Elle tenta un mince sourire alors qu'elle faisait un signe qui se voulait nonchalant de la main, se justifiant : "Vous pouviez pas savoir. Cette histoire me met toujours à fleurs de peau. J'ai tellement ce sentiment qu'il me manque des réponses..." Elle s'interrompit, secouant la tête. Qu'y avait-il de plus à préciser ? Anna l'avait laissé, sur une note de rupture ponctuée d'une arrestation. Que pouvait-elle vouloir de plus ? Tout semblait assez clair de par les actes impardonnables d'Anna. Mais une part de Daisy restait profondément chamboulée par ces événements. "Ouais... je suis plus certaine de grand chose à force." La geek souffla ces derniers mots avec une pointe de désespoir, puis se força à changer de sujet. C'était trop douloureux encore.

Le compliment de la commandante eut le don de lui faire retrouver le sourire et elle bomba le torse, pas peu fière d'elle. Un sourire affiché en coin, elle voulait presque appuyer ses propos mais quelque chose l'en empêcha. Intriguée par la dernière phrase de Maria, Skye se pencha vers elle, l'air conspiratrice alors qu'elle attendait la suite. "Une offre ? Allez-y, je suis toute ouïe, Commandante Hill." Elle ponctuait ses derniers mots d'une manière solennelle, désireuse d'entrer dans ses bonnes grâces alors qu'elle était pendue aux lèvres de Maria, prête à recevoir cette mystérieuse offre.


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Dim 30 Avr - 18:48

Make it or break it




La directrice sourit lorsque son interlocutrice lui dit qu’elle prenait note de son conseil, même s’il était évident qu’elle n’était pas très convaincue. Maria ne pouvait pas lui en vouloir. Elle aurait eu elle aussi certaines réticences si on lui avait présenté les choses de cette façon. Le Shield était une organisation imposante et intimidante. Ce n’était pas facile pour monsieur et madame tout-le-monde de s’y présenter sans avoir peur de se voir montrer la porte de sortie. Skye était au courant désormais que Maria l’accueillerait si elle avait besoin de la rencontrer pour en savoir plus. Ce n’était pas évident de se confier à voix haute sur un sujet aussi personnel et inquiétant. Déjà parce que ce n’était jamais bon signe d’affirmer qu’on voyait des choses, qu’on avait des impressions de déjà-vu ou qu’on faisait des rêves qui semblaient réels et qui semblaient provenir d’un passé oublié. Même la commandante n’en avait jamais parlé avec son entourage de peur qu’ils la prennent tous pour une folle. Pire, qu’elle perde son boulot. Les premières fois, la brune n’y avait pas fait attention, mais plus le temps passait, plus ces drôles de sensations revenaient fréquemment et à n’importe quel moment de la journée. Au moins une fois par jour, elle était assaillie de ces visions où elle voyait son père l’observer avec un regard dégoûté. Parfois, elle se voyait seule dans une petite chambre austère, vide et froide qui n’avait rien à voir avec son appartement coloré et désordonné d’Emmann. D’autres fois, elle se trouvait devant des agents du Shield qu’elle connaissait bien : Rogers, Romanova, Barton accompagnés de figures importantes de Génosha comme Tony Stark ou le scientifique Bruce Banner. Ils étaient tous habillés de drôle de costume. Des images qu’elle avait bien du mal à comprendre, mais qui semblaient si réelles. Elle avait l’impression de toutes les avoir déjà vécues. C’était très déstabilisant. Elle savait néanmoins qu’elle n’était pas la seule. Il y avait Skye, oui, mais d’autres habitants avaient les mêmes symptômes. C’était beaucoup plus répandue qu’on pouvait le croire. Maria garda l’information pour elle, c’était confidentiel et ce n’était pas utile d’alarmer qui que ce soit, mais au moins, la pirate savait qu’elle n’était pas seule. La jeune femme s’était donc contenter d’hocher la tête doucement pour affirmer les soupçons de la jeune fille.

Encore un peu troublée par la démonstration de force à laquelle elle venait d’assister, Maria se sentait triste pour Daisy. Elle se mettait à sa place et se doutait que ce ne devait pas être facile de se retrouver sans réponses et sans personne pour en donner. Elle avait envie de poser une main réconfortante sur l’épaule de la brunette, mais elle se disait que ce serait déplacé et incongru. Elle restait la commandante du Shield et ne devait pas démontrer trop ses faiblesses, même si elle devenait émotive quand cela concernait ses enfants de cœur. Encore plus quand l’une d’entre eux se mettait en danger pour une mission secrète. "Elle devait avoir ses raisons." Elle se doutait que cela ne réconforterait pas son hôte, mais elle avait les lèvres scellées. Elle aurait aimé lui dire que tout irait bien et qu’elle était en sécurité, mais elle devait faire comme si elle était toujours choquée par cette histoire et qu’elle n’était au courant de rien. Ce n’était pas si simple puisqu’il s’agissait d’un membre de sa famille proche. Autrement, elle aurait été bien moins touchée et aurait joué le jeu sans difficultés, mais dans ces circonstances, c’était trop ardu. Elle lui offrit un sourire chaleureux avant de passer à un sujet qui devrait intéresser miss Johnson.  

En venant ici, Maria n’avait pas dans l’idée de lui faire une telle offre, mais après avoir discuté avec la jeune informaticienne, elle n’avait tout simplement pas le choix. Elle aurait été stupide d’ignorer le joyau qui se trouvait devant elle. Elle se releva du canapé. Elle se sentait toujours plus en confiance lorsqu’elle était debout. Alerte et dominante. "Il se trouve que notre équipe informatique est médiocre. Pour que ce soit un anthropologue de la section scientifique qui ait remarqué votre présence dans nos serveurs, c’est qu’il y a des lacunes dans la sécurité." Juste à y penser, elle était folle de rage. C’était tout simplement inadmissible. "On a besoin de vos talents. On ne peut se permettre que des étrangers pénètrent dans nos systèmes. Vous nous avez démontré que nos pare-feu possédaient des failles. Vous devez nous aider à les résoudre. " Elle avait planté son regard sévère dans celui de la brunette. Elle préférait largement l’avoir avec elle que d’être contre elle. Maria aimait son énergie, son tact et son intelligence. "Vous seriez un sacré atout pour le Shield." Elle fit une pause laissant le temps à son interlocutrice de bien comprendre l’offre. "Qu’en pensez-vous? Vous m’aidez à rendre nos systèmes de sécurité infaillibles et en retour, je vous aide à trouver vos réponses. "

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Ven 12 Mai - 21:29

Make it or Break It

Elle devait avoir ses raisons, à qui le dites-vous ? songeait la geekette. Pendant un instant, elle tenta de soutenir le regard de la commandante Hill, mais finalement elle ne tenu pas longtemps. A quoi bon ? La geek, si enthousiaste et optimiste d'accoutumée, ne pouvait empêcher son sourire de se faner à la mention d'Anna. Tiens, elle devrait peut-être penser à prévenir toute personne entrant en contact avec elle à l'avenir. Attention, jeune femme rancunière. Abstenez-vous de la trahir ou il pourrait en résulter des envies de meurtre. Ouais, tiens, la prochaine fois, ou plutôt pour chaque nouvelle rencontre, Skye se munira d'une pancarte qu'elle se placardera sur tout son corps. Au moins, les gens ne pourront pas prétendre ne pas savoir à quoi s'en tenir avec elle, et peut-être qu'ils s'abstiendront vraiment de réduire son petit coeur en poussière. Vraiment, dommage que Daisy n'ait pas eu cette idée plus tôt, elle n'aurait pas dit non pour être préservée des effets catastrophiques qu'Anna avait eu sur elle, enfin ce qu'elle lui avait laissé en pleine gueule après son départ/rupture/arrestation -rayez la mention inutile aurait pu être une cool astérisque, malheureusement ce ne fut pas prévu dans le contrat. Contrat de merde. Encore tremblante, Skye se força à garder ses mains serrées tout contre elle alors qu'elle haussait tristement les épaules. "Bah, ce n'est pas comme si j'allais avoir des explications maintenant de toute façon, pas vrai ? " Elle eut une brève moue dépitée, qui ne dura pas plus de quelques secondes, très vite remplacée par sa curiosité naturelle.

Et celle-là, au moins, elle fut rapidement contentée. Tellement, même, que Skye resta un moment à dévisager Maria, la bouche ouverte, l'air de ne pas en revenir. "Moi au SHIELD ? Mais genre vous êtes le père-noël venu frapper à ma porte là ! C'est trop coool !" Elle éclata de rire, d'un rire gorgé de joie mais encore perplexe face à une telle proposition. Elle allait pour s'exclamer encore à coup de wowohohoho et de wouaaaaah à n'en plus finir quand le regard de Hill la figea sur place. Se forçant à retrouver un minimum de sérieux, Daisy se racla la gorge avant de reprendre, d'une voix plus grave, empruntant une tonalité presque masculine tant elle cherchait à impressionner Hill par son ... sérieux :  "Hem. Oui Commandante. Je suis honorée par une telle offre que je ne peux refuser." Elle appuya ses propos d'un salut militaire qu'elle prolongea quelques secondes, appréciant cet air foncièrement ridicule face à une Maria impassible. Son numéro de mime ne dura cependant pas plus longtemps, Daisy hochant la tête pour se replonger dans le vif du sujet. "Mais euh... donc ... oui, effectivement votre équipe a besoin de nouveaux... mmm, je ne sais pas professionnel ? Non parce que je ne sais toujours pas si je dois rire ou pleurer à l'idée d'avoir été repérée par un anthropologue.", souffla-t'elle quelque peu vexée que Sharpe ait pu la retrouver aussi facilement. Souriant de plus belle, Skye reprit, cette fois-ci en tendant la main vers Hill."Alors, on a un deal ? Moi j'vous file mes compétences, et vous m'aidez à comprendre ce qui tourne pas rond là-dedans ? Parce que pour moi... c'est marché conclu." Diantre, la vie de la geekette venait de prendre un sacré tournant !


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   Mer 7 Juin - 16:16

Make it or break it




Maria avait bien de s’être déplacée en personne pour rencontre le petit malin qui tentait de passer les niveaux de sécurité de leur système. C’était une chose qu’elle prenait très au sérieux, au contraire de son équipe informatique qui avait dormi au gaz sur ce coup-là. Elle allait leur dire sa façon de penser dès le lendemain matin à la première heure et ça risquait de ne pas être joli. Elle n’aurait aucun scrupule à congédier les fautifs qui prenaient tout cela à la légère. Ils étaient plus que bien payés pour s’assurer que cela ne se produise pas. Aucun d’eux n’avait relevé l’intrusion, c’était l’agent Sharpe qui l’avait découvert. C’était tout simplement inadmissible. Les données du Shield étaient confidentielles et si un être mal intentionné réussissait à pénétrer dans leurs dossiers électroniques et les publiaient au grand public, Maria ne voulait même pas penser à la polémique que cela causerait. Elle en avait des migraines juste à y penser. Vraiment, elle était terriblement déçue de la section informatique dont c’était le boulot de vérifier ce type de chose. Heureusement, la directrice avait devant elle une jeune fille qui allait les remettre à leur place et leur montrer ce qu’il fallait faire pour protéger les dossiers de l’organisation. Daisy était une perle rare et Maria aurait été stupide de laisser passer cette occasion. La hackeuse avait un énorme talent. C’était celle qui avait pénétré le plus loin dans les pare-feux et elle aurait pu tous les traverser si elle n’avait pas été arrêtée par l’anthropologue. Elle savait exactement les failles à réparer et sans doute ce qu’il fallait pour les rendre encore plus difficiles à faire tomber. Maria n’avait pas eu à réfléchir bien longtemps pour lui faire une offre. C’était juste une évidence que miss Johnson devait faire partie de son équipe. Elle la côtoyait seulement depuis quelques minutes, mais déjà elle appréciait grandement l’informaticienne. Elle était allumée, animée, intelligente et surtout, elle ne semblait pas se laisser marcher sur les pieds et c’est ce qui plaisait à la commandante en chef, elle était une jeune femme de caractère et leurs rangs ne seraient qu’améliorés avec elle à bord.

Comme Maria s’y attendait, Skye accepta sur le champ et la brune en était ravie. "Ne pensez pas que faire partie du Shield est une partie de plaisir. Vous devrez suivre un entrainement de niveau militaire et apprendre à vous battre comme tous les membres du Shield. " Elle lui sourit malicieusement. Tous ceux qui travaillaient pour le Shield suivaient un entrainement de base mais corsé, même les informaticiens. "Ne vous en faites pas pour l’équipe. Ils seront rencontrés demain et je ne compte pas mettre de gants blancs. Je compte sur vous pour leur montrer comment ça fonctionne. " Gadreel se débrouillait bien en informatique, mais ce n’était pas son boulot, mais heureusement qu’il avait été là. La brunette nota dans sa tête d’aller le remercier puisqu’elle n’avait pas été très tendre à son endroit lors de leur entretien en début de soirée. "C’est un deal. Bienvenue au Shield mademoiselle Johnson. " Elle présenta sa main et Daisy l’empoigna aussitôt d’une poigne ferme. Maria eut à nouveau l’impression que ce n’était pas la première fois qu’elle rencontre cette jeune fille pleine de vie, mais elle chassa cette idée rapidement. "Je vous attends donc lundi à huit heures précises. Ne soyez pas en retard. " Elle salua la geekette d’un signe de tête et quitta l’appartement de cette dernière l’esprit déjà plus tranquille qu’à son arrivée.

SUJET TERMINÉ

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Make it or break it (Skyria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Make it or break it (Skyria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Make it or Break it
» [Guest] Un maton de Prison Break dans "Buffy" ^^
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» Test: Premier make-up
» Prison Break

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: