Partagez | 
 

 Remy LeBeau • Ragin' cajun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:15



Remy LeBeau

The X-Men are heroes. I'm a thief.

30 ans
Gambit

Détective
The Civilians

Hétérosexuel + célibataire
Mutant


pouvoirs

Charme hypnotique. Ce n’est pas quelque chose de conscient, ni d’avéré. À dire vrai, Remy n’y a jamais vraiment fait attention. Il met son succès sur le compte de son accent cajun, ou de sa fossette, ou de son regard clair. Difficile de dire d’où ça vient, mais il plaît. Ce don lui permettait, avant Genosha, de convaincre ses interlocuteurs de sa bonne foi, voire même de les rallier à ses idées. Aujourd’hui, ce pouvoir se manifeste de façon totalement inconsciente, et sa capacité à convaincre les autres est aléatoire et non systématique.

Énergie cinétique. Autrefois, avant Genosha, Remy pouvait puiser l’énergie potentielle contenue dans un objet, pour la transformer en énergie cinétique dont il réimprégnait l’objet. Ainsi chargé et projeté, l’objet libérait son énergie en explosant lors de l’impact. Remy utilisait fréquemment des cartes à jouer : petites, légères, maniables, faciles à transporter, elles correspondaient parfaitement à l’usage qu’il voulait en faire. Il chargeait également le bâton auquel il excelle dans le maniement au combat. (Ce pouvoir ne fonctionne pas sur les êtres vivants.) + Ne fonctionne plus à Genosha pour le moment.

Agilité surhumaine. Directement hérité de son don à manipuler les énergies, Gambit disposait également d’un talent indéniable en agilité et dextérité. Les sauts, mouvements, jeux de main (et de vilain), tout ce qui requérait une grande vivacité et une coordination parfaite était à sa portée. + Ne fonctionne plus à Genosha pour le moment.

Protection mentale. Ce pouvoir lui venait, lui aussi, de sa capacité à manipuler les énergies. Un champ de protection vibrait en permanence autour de l’esprit de Gambit et empêchait toute intrusion : même le professeur X ne pouvait pénétrer ses pensées, ou même déceler sa présence. + Ne fonctionne plus à Genosha pour le moment.


souhait

Autrefois, « Gambit » rêvait d’effacer son passé trouble et de poser ses valises, voire même de passer la bague au doigt de sa chérie, Malicia. Vivre comme tout le monde, le lot commun des mutants.

émergence

Il ne se souvient de rien, ou du moins, rien de concret. De temps en temps, il croit reconnaître quelqu’un, un visage, mais c’est peut-être juste une impression, un bref instant où la réalité et le rêve se rejoignent et se télescopent. « Déjà-vu », « je-l’ai-sur-le-bout-de-la-langue », voyez ? C’est exactement ça, avec un soupçon de bizarrerie en plus. À moins que…?



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

« Franchement ? Des pouvoirs ? Genre… voler, foutre le feu par la pensée, déplacer les objets ? Ce serait cool ! Moi aussi, j’veux un pouvoir : devenir invisible, ou traverser les murs, un truc comme ça. J’deviendrais agent secret. Ou cambrioleur. Super espion. J’en sais rien. Ce serait assez marrant, j’crois, mais les gens deviendraient sûrement dingues. Peut-être que tout le monde se mettrait à espionner son voisin, à téléphoner aux flics dès que ça va pas, que les gens finiraient fichés ou j’sais pas quoi. Hmm... Non, ce serait pas si cool. »

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

« Écoute, mon ami… J’sais pas après quoi ils courent, ni c’qu’ils veulent, mais vaut mieux pas les chercher, à mon avis. Tu les as déjà vus, toi ? Moi, oui. Ils arrivent à trois, quatre bagnoles, bouclent un périmètre, font ce qu’ils ont à faire, et repartent avec un pauvre type. Moi, j’ai pas spécialement envie de me retrouver… je sais pas où. Peut-être qu’ils enlèvent des gens pour faire des expériences, tu sais, comme ces trucs avec les extra-terrestres ? J’préfère pas m’en mêler. J’le sens pas. »

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

« Ouah, ça, c’est une bonne question… J’voulais être magicien, quand j’étais petit. J’aurais pu devenir une espèce de David Copperfield. J’sais faire des tours avec les cartes, tu veux que j’te montre ? »



pseudo

Parveth

sexe/age

29 ans depuis…

pays

France

DC

No.

vous nous avez connu...

Par hasard, via le top-site de Bazzart.

un dernier aveu

C’pas moi, c’est lui !

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:16



Before Genosha

we all have to start somewhere

Le Diable Blanc


L’homme a revêtu une blouse blanche, fermée jusqu’au col. Il arpente les couloirs de l’hôpital, accordant un sourire poli aux infirmières de garde. À cette heure de la nuit, tout est calme : les patients dorment, les équipes médicales sont réduites, les interventions moins nombreuses. De temps à autre, il croise une aide-soignante poussant un chariot et leur adresse un sourire, à elles aussi. Il se dirige vers la maternité. Là aussi, étrangement, règne un calme nocturne, comme si les nouveaux-nés savaient déjà faire la différence entre jour et nuit. L’homme en blouse blanche pousse la porte de la couveuse. Tout est silencieux : la plupart des enfants dorment... sauf un. L’homme le voit presque aussitôt, et en dépit de la pénombre, un détail le frappe dès que son regard croise celui, encore aveugle, du nourrisson. L’espace d’un instant, il se signe rapidement, hésite, mais les ordres sont stricts. Il doit ramener l’enfant. Il fixe ces yeux d’un rouge vif, étincelant, se signe à nouveau devant le « Diable Blanc », celui qui rassemblera les factions désunies, puis emporte son trophée.
Remy suit l’entraînement de la Guilde des Voleurs, sous l’égide lointaine de celui qu’il appelle « père », Jean-Luc LeBeau. Tour à tour pickpocket, monte-en-l’air, cambrioleur, le garçon apprend les ficelles du métier, de l’art du crochetage de serrure au tour de passe-passe, bien utile pour faire disparaître un portefeuille. Il apprend comment se fondre dans l’ombre, en jaillir, discrètement ou non, et repartir ensuite avec son butin, sans jamais se faire attraper. On lui enseigne l’art de la fuite, de la dissimulation, du mensonge et de la comédie. Il est doué, dans ce domaine : malgré ses yeux rubis – ou grâce à eux, qui sait – il fascine, il charme, il captive, et on lui donnerait le bon Dieu sans confession, un comble pour lui ! Il est doué. Il s’applique. Il aime ça. Son talent est tel qu’il intègre officiellement les rangs de la Guilde à l’âge de quinze ans.




La solitude


« Vous êtes à présent mari et femme. »

Elle sourit. Ses yeux bleus étincèlent de larmes, ses dents brillent comme des perles. Remy sent son cœur chavirer. Les doigts glissés dans les longs cheveux d’or de Bella Donna, il pose ses lèvres sur celles de la jeune femme, scellant ainsi leur union. Pour faire cesser la guerre entre les gangs rivaux de la Nouvelle-Orléans, Jean-Luc LeBeau a décidé de marier son fils à Bella Donna Boudreaux, la petite-fille du clan adverse. Quelle meilleure décision aurait-il pu prendre ? Remy et Bella Donna s’aiment depuis des mois, des années, même ! Que leur importe la rivalité de deux factions parfaitement identiques ? Bientôt, ils vivront heureux, sans se soucier des querelles stériles entre voleurs et assassins.
Remy a gagné le respect parmi les siens. Il sait toujours ce qu’il veut, comment l’obtenir, mettre tous les moyens en œuvre pour l’obtenir et, pour cela, les autres le nomment déjà « Gambit ». S’il use et abuse de son pouvoir de séduction, il n’en a pas eu besoin pour charmer Bella Donna. Leur amour est sincère.
Ils sortent de l’église sous les applaudissements. Le riz pleut au-dessus d’eux, leur promettant une union fructueuse, à l’abri du besoin. Tout le monde se réjouit... ou presque.
Le frère de Bella Donna, Julien se dresse tout à coup devant eux, les poings serrés. L’inquiétude se peint sur le visage de la jeune mariée. Remy tente de le raisonner, mais même son pouvoir s’avère inefficace tant la volonté de Julien est grande. Lier les deux clans ? Une hérésie, pour lui. La Guilde des Assassins et la Guilde des Voleurs n’ont rien en commun. Alors Julien provoque Remy, le pousse dans ses retranchements, jusqu’à lui imposer un duel. Gambit refuse, par respect pour Bella Donna. L’autre réitère, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se dérober.
Le duel se déroule à mains nues, bien sûr : Remy et Julien sont deux combattants accomplis, pratiquant les arts martiaux depuis leur enfance. Mais l’adresse de Remy n’a rien d’humain. Le Diable Rouge surclasse son adversaire et, alors que celui-ci tente une manœuvre clairement destinée à le tuer, Gambit se défend. Le choc est violent, les os craquent. Julien s’effondre. Un même cri d’effroi parcourt les convives.
Pour avoir tué un membre d’une guilde rivale, violé le pacte de non-agression entre factions, Remy est condamné à l’exil.




Errance


Il voyage longtemps seul, allant de-ci, de-là, incapable de se fixer à un endroit ou à un autre. De ses années passées au sein de la Guilde des Voleurs, Remy conserve la méfiance envers tout le monde. Il n’accorde foi à personne, jamais, préférant se débrouiller par ses propres moyens plutôt que de demander de l’aide à quelqu’un qui le trahira sûrement. Difficile, sans doute, de s’y tenir, mais c’est ce qu’on lui a inculqué...
Durant longtemps, il reste libre et seul, usant de ses dons pour le vol et le mensonge afin de subsister. Il croise les mauvaises personnes, s’associe à certaines, commet nombre d’erreurs. Le sang coule sur ses mains : il est responsable d’un massacre. À nouveau, il fuit, mais ses crimes le hantent, le harcèlent, le poursuivent, jusque dans ses rêves. Gambit est une ombre à l’extérieur. Son cœur ne vaut pas mieux.




X-man


C’est par un hasard inattendu qu’il rencontre une première X-man. Elle a un charisme indéniable, le port altier d’une reine, la présence d’une princesse. La peau sombre comme l’ébène, les cheveux d’un blanc de neige, et l’étonnante faculté à manipuler les forces climatiques : Ororo Munroe a toutefois besoin d’aide, et Remy, incapable de résister à l’appel au secours d’une belle femme, se porte tout de suite volontaire.
Ils s’associent pour un temps et, comme si l’implication du jeune homme pour ses affaires valait laisser-passer, Ororo le présente à Charles Xavier. Une chose en entraînant une autre, le voleur finit par intégrer les rangs des X-men. Son regard se porte très vite sur une jeune femme aux longs cheveux bruns, parcourus d’une mèche laiteuse. Son caractère bien trempé et sa verve font presque plus pour le séduire que son visage avenant ; presque instantanément, Remy tombe sous le charme de Malicia, celle qu’il surnommera dès lors chérie.
Le manoir Xavier n’est pas vraiment un lieu où rentrer. Même s’il a été accepté par les autres, même si l’amour de Malicia le porte, même s’il traverse à leurs côtés nombre d’épreuves et de combats, les souvenirs d’autrefois continuent de hanter Remy. Le passé, même, revient parfois se rappeler à son bon souvenir, avec violence et sans ménagement. Le sang qu’il a sur les mains ne s’effacera jamais, même s’il le souhaite de tout son cœur. Alors il va, il vient, jamais fixé, jamais posé, un sac sur le dos, toujours seul et loin de celle qu’il aime. Et pourtant, il revient toujours vers eux, vers elle. Tiraillé entre ses souvenirs douloureux, son besoin de liberté et son désir de stabilité, c’est pour Malicia qu’il revient – et qu’il reviendra – toujours, car il n’y a pas de vie sans elle.

Si seulement les choses pouvaient changer ! Si le passé pouvait être effacé, pourrait-il, enfin, mener une vie normale...?


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:16



After Genosha

life goes on

« Viens ici ! Arrête ! »

Il court comme un fou. L’air glacé de l’hiver incendie ses poumons. Derrière lui, la flic ne lâche rien, prête à tout pour lui mettre la main dessus. Il tourne dans une ruelle ; elle le talonne, comme un chien de chasse. Là, seulement, il consent à ralentir, et elle lui met l’attrape enfin. Bon sang, elle a une de ces poignes !

« Tu croyais pouvoir t’échapper ? »

Il sourit. La fossette dessine sur son visage une virgule charmante, et son regard d’un bleu pur pétille de malice. À quel moment doit-il faire tomber le masque et briser les espoirs de la jeune femme ? Elle est plutôt jolie, soit dit en passant. Forte et sûre d’elle, le genre à qui on ne la fait pas. Il a toujours aimé ce genre de femmes – sans doute parce qu’elles sont les plus difficiles à séduire, mais les plus belles quand elles se donnent enfin corps et âme.
Là voilà qui commence à sortir ses menottes, à le plaquer face contre le mur. Il serait peut-être temps de parler, maintenant.

« Attendez, attendez ! C’est pas c’que vous croyez.
C’est ça, tu raconteras tout ça tout à l’heure.
La fouille, ça me chatouille, j’vous préviens.
Ferme-la !
J’ai pas d’arme, de toute façon. C’est interdit par la loi. Par contre, j’ai ma carte, dans mon portefeuille.
Ta quoi ?
Regardez. Jetez-y un œil. »

Elle le retourne violemment. Le choc contre le mur lui arrache un soupir, puis un sourire amusé. Ce doit être sportif, avec elle. Plutôt intéressant.
La jeune femme glisse la main dans la poche intérieure de sa veste, fouille pour chercher le portefeuille. Il glousse, plus pour la faire enrager que parce qu’elle le chatouille vraiment. Le doute se lit sur le visage de la policière – peut-être se demande-t-elle si elle n’aurait pas commis une lamentable erreur en arrêtant cet homme. Le doute laisse la place à la surprise, puis au dépit. C’est drôle comme toutes les émotions se lisent facilement sur un visage ouvert comme le sien. Elle sort la carte, la tenant entre le pouce et l’index, comme si elle était prête à exploser.

« Remy LeBeau, détective privé, lit-elle, la voix trahissant sa déception.
Eh oui, ma chère. J’suis pas un voleur. J’étais juste en planque, et vous venez de griller ma couverture. »

Elle grogne, sans répondre, et lui retire ses menottes. La fossette, sur le visage de Remy, ne disparaît pas.
Voilà quelques années maintenant qu’il exerce à Genosha, et si certains flics ignorent encore qui il est, c’est qu’il fait bien son travail. Ça n’a pas toujours été son rêve, mais c’est une vie parfaite pour lui. Le travail est à la fois stable et mouvementé, rassurant et piquant. Il rentre chez lui quand il le souhaite, éteint son téléphone portable quand il en a envie, sans jamais contrevenir à son besoin de liberté. Certes, ses parents espéraient bien mieux pour lui en l’inscrivant en droit : juge, avocat, commissaire de police, huissier de justice... Jean-Luc et Helene LeBeau envisageaient une brillante carrière pour leur aîné. Ils ont cependant fini par accepter son choix. Détective, ça reste quand même mieux que voleur, non ? Et ils peuvent toujours se consoler avec Henri, leur cadet, parfait représentant de la lignée familiale, merveilleux chirurgien à qui tout réussit.
La femme flic le relâche enfin, non sans lui pointer le doigt sous le nez en lui promettant de l’avoir à l’œil.

« Quand vous voulez, ma belle », lui répond-il avec un sourire enjôleur.

Elle ne comprend pas le cajun. Tant mieux pour lui, sans doute. Remy arrange ses vêtements et sort de la ruelle comme si de rien n’était. Le soleil perçant brûle ses yeux clairs ; il pose des lunettes à verres fumées sur son nez pour les protéger, attend un instant que sa vue troublée lui revienne, puis reprend son chemin. Mine de rien, cette femme vient de ruiner son après-midi de travail, et il va lui falloir une nouvelle couverture.
Pour autant, il n’a pas tout perdu. Durant sa surveillance, la petite brune est passée dans la rue, le téléphone vissé à l’oreille. Elle ne l’a pas vu, mais... Remy aime bien ce genre de hasard. Oui, décidément, il adore Genosha.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
723
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:18

ouuuuh LE BEAU Remy Arrow Choix de personnage trop parfait et Jared ouah j'adore! Bien hâte de voir ce que tu vas nous faire de Gambit!

bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:22

Merci, chérie ! J'espère ne pas vous décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:23

Gambit! J'adore ce personnage. Bienvenue à toi et au plaisir de se croiser in game ;)
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:25

Ooooooh, Carol Danvers, beauté ! Si elle n'avait pas été prise, j'avoue que j'aurais probablement opté pour ce personnage.
Merci de votre accueil !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:32

TES BEAU.

Bienvenue chez les Hominions
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1240
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:53

Bienvenuuuuuuue Gambit

Excellent choix de personnage et d'avatar j'ai franchement hâte de voir ce que tu va nous faire de ce perso génialissime

___



Daydream
The darkness I once knew; What could go wrong?; My heart is safe with you; I'm living in a daydream ▬ TITANIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agent 13 mais Peggy ou Agent Carter suffiront
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
Peggy n'a pas de pouvoir à proprement parlé mais elle maîtrise les arts martiaux, sait tirer avec une arme, parle français et anglais, sait manipuler les mots à son avantage et est une experte en stratégie.
628
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 19:55

Bienvenue monsieur Gambit et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 20:35

Remy LeBeau a écrit:
Ooooooh, Carol Danvers, beauté ! Si elle n'avait pas été prise, j'avoue que j'aurais probablement opté pour ce personnage.
Merci de votre accueil !

J'ai moi-même dû batailler, me battre, fracturer des mâchoires et casser des jambes pour l'avoir la jolie Carol xD
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Jeu 14 Avr - 20:47

La victoire est encore plus savoureuse, comme ça !

Merci tout le monde pour cet accueil. Vous êtes des choux.
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1434
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remy LeBeau • Ragin' cajun   Ven 15 Avr - 12:57





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Salut mon tout beau J'aime beaucoup ta plume, c'est très agréable de lire ta fiche et ça donne envie d'en savoir plus en rp ! J'espère que tu trouveras rapidement ta Malicia et que tes talents de voleur ne reviendront pas trop te titiller    


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
 
Remy LeBeau • Ragin' cajun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galettes de crabe, mayonnaise à la cajun
» Aldo Remy
» Rôti de porc cajun à la broche
» Côtelettes de porc cajun (réduites en sel)
» Hamburger de crevettes cajun !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: