Partagez | 
 

 Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Ifrit
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie ; aérokinésie ; métamorphose (Ifrit)
Wade, Jo, Kit, Khon, Wylan, Hati
116
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Dim 26 Fév - 17:04


Disturbing art

Incompréhension et différence, ça va bien ensemble
Apollinaire était perplexe depuis quelques temps. Il savait depuis longtemps que le freak show ne plaisait pas à tout le monde et que cela pouvait choquer les gens. Il n'avait jamais pris au sérieux les lettres d'insultes et les demandes de fermeture de son établissement par des anonymes bien cachés. Il n'était pas du genre à s'inquiéter de ce genre de choses, il laissait Luna lui lire les lettres qu'ils recevaient mais ne s'en alarmait jamais. Il avait une licence de salle de spectacle, tout était parfaitement légal et approuvé par les autorités. Ces personnes n'avaient rien à redire, si le spectacle ne leur plaisait pas, il ne fallait pas y venir, un point c'est tout. Malheureusement, la dernière lettre en date n'était pas vraiment semblable aux autres. Les lettres étaient toujours des suites d'insultes plus ou moins travaillées, pas celle-là. Celle-là était réellement menaçante, plus violente que les autres, plus inquiétante également...

Quand Luna l'avait lue, elle avait pris peur et l'aveugle avait du la calmer comme il le pouvait, Adora avait aidé en cela. Mais il fallait faire quelque chose quand même. Malgré le fait qu'il n'ait jamais été inquiété par les lettres, Apollinaire ne pouvait pas laisser les choses en l'état. Des insultes, des menaces, de la violence gratuite à l'encontre de gens innocents qui ne faisaient que gagner leur vie comme ils le pouvaient...Non ce n'était pas du tout acceptable. Que pouvait-on faire dans ces circonstances ? Il l'ignorait totalement. Il n'était pas très familier des lois et des droits et devoirs de chaque citoyen, des droits qu'il pouvait avoir lui-même par rapport à son établissement. Avant ça, il voulait en discuter avec les autres, ils avaient le droit de savoir ce qui se passait. Certains voulurent aller voir la police, porter plainte et pourquoi pas ouvrir une enquête pour trouver les auteurs de ces lettres. Ce n'était sans aucun doute pas si simple...

Afin de régler toutes ces questions juridiques auxquelles il ne connaissait strictement rien, Apollinaire avait pris rendez-vous avec un avocat de la ville. Peut-être cet homme pourrait le renseigner et le conseiller au mieux. Tout ce qui comptait pour Apollinaire, c'était son petit havre de paix pour les gens différents. Il ne supporterait pas qu'on s'en prenne à eux et à ce refuge, alors il n'hésiterait pas à faire ce qu'il fallait. Il attendait tranquillement dans la salle d'attente du cabinet d'avocat, Adora à ses pieds, sage comme une image. Il espérait vraiment que l'avocat qu'il venait voir pourrait l'aider, il avait apporté les lettres reçues ces derniers jours, ne sachant pas si elles serviraient. Mais dans le doute, il valait mieux les avoir.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
748
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Ven 3 Mar - 10:04

Disturbing art

La journée s'annonçait plutôt tranquille. Mise à part quelques rendez-vous, Keith n'avait pas un planning surchargé. Cela ne lui déplaisait pas d'avoir plusieurs dossiers, bien au contraire, mais il était appréciable de pouvoir se reposer un peu, histoire de se requinquer.

Il fallait avouer que le jeune homme ne dormais pas très bien depuis quelques jours. Il se réveillait plusieurs fois dans la nuit, à cause du stress et des préoccupations divers qui l'accaparaient. Cette nuit, il avait dormi combien de temps? Quatre heures, cinq heures à tout casser? Ce n'était pas énorme. Il avait passé les trois quarts du temps à se retourner dans son lit, sans parvenir vraiment à trouver le sommeil.

C'est donc les yeux légèrement gonflés que l'avocat avait commencé sa journée. Il avait salué la secrétaire. Fort heureusement, Gabriel était absent. Il avait pris ses dossiers, regarder son planning, puis il s'était enfermé dans son bureau, un café bien chaud dans les mains. A l'heure du déjeuner, il était allé s'acheter un sandwich, dans une petite boulangerie non loin du cabinet. Il était resté quoi? Une heure dans un parc, silencieux, à ressasser toujours les mêmes choses avant de retourner travailler.

Tout de même, c'était étrange. Depuis que son grand père était décédé et qu'il avait cassé le nez à un homme au Jarvis, il avait un peu l'impression de perdre pied. C'était comme si, une bouffée de rage l'envahissait. Il avait l'impression d'être perpétuellement en colère, contre lui même et même parfois, contre le monde entier. Peut-être devrais-t-il un jour consulter un psychologue? Non... cette idée le rebutait. Cela finirait très certainement par passer.

Une fois bien installé sur son siège, après avoir bu un unième café, Keith poussa un soupir et jeta un œil sur le planning qu'il avait soigneusement posé près de son ordinateur. Son prochain rendez-vous ne devrait plus tarder. D'après ce qui était marqué sur le papier, celui-ci portait le nom de : Apollinaire Chercoeur, gérant du freak show. Sans un mot, l'homme rangea quelques paperasses étalées sur son bureau, regarda l'horloge accrochée sur le mur puis, une fois seulement que celle-ci lui indiqua l'heure exacte de son entretien, se leva enfin pour accueillir son client.

Par ailleurs, ce dernier l'attendait sagement sur les fauteuils prévues à cet effet. Il semblait un peu ailleurs. Sûrement à cause de ce qui l'avait amené jusqu'ici. Tout en se rapprochant de lui, le jeune avocat se força à sourire, laissant de côté ses propres soucis personnels pour se focaliser corps et âme sur ce nouveau client.
- J'espère que je ne vous ai pas trop fait attendre, dit-il en lui tendant la main. Keith Ferell, vous pouvez entrer.

Il lui indiqua la porte à gauche, faisant preuve de professionnalisme. S'il voulait monter en réputation, il avait tout intérêt à ne montrer aucun signe de faiblesse. Une fois cela fait, l'homme ferma la porte derrière eux et invita Apollinaire à prendre place derrière son office.
- Si vous êtes ici, c'est sûrement pour une bonne raison. Que vous arrive-t-il?

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ifrit
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie ; aérokinésie ; métamorphose (Ifrit)
Wade, Jo, Kit, Khon, Wylan, Hati
116
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Sam 11 Mar - 11:10


Disturbing art

Incompréhension et différence, ça va bien ensemble
L'attente ne fut pas bien longue et l'avocat fut bientôt là. Apollinaire se releva en entendant sa voix grave, Adora resta sagement assise à les regarder. Il lui serra la main, un peu maladroitement, ne la trouvant pas tout de suite. Il était souriant et se présenta à son tour, même si il devait déjà savoir qui était son client. Ou en tout cas, il valait mieux. C'était toujours un plus de connaitre ses clients et de savoir qui venait en rendez-vous. Ce fut Adora qui se dirigea la première vers le bureau indiqué par Keith, Apollinaire se laissa entrainer, au bout de la laisse. Il prit place dans le bureau, là où l'avocat lui indiqua de s'asseoir. Se déplacer dans ce nouvel environnement n'était pas des plus aisés et, sans Adora pour le guider, Apollinaire aurait eu bien plus de mal à trouver son chemin. Il avait du mal avec sa canne maintenant...

" Je gère un spectacle un peu particulier et ça n'a jamais plu à tout le monde...On a toujours reçu des lettres idiotes des gens qui n'apprécient pas ce spectacle. Les dernières sont cependant beaucoup plus violentes... " Apollinaire sortit les dites-lettres de la poche de sa veste et les tendit à Keith. Il était réellement inquiet à propos de tout ça, il espérait vraiment avoir des réponses. " Je viens pour savoir si il y aurait légalement quelque chose à faire à propos de ces menaces. Est-ce qu'on peut porter plainte ou faire quelque chose pour tenter de faire cesser ça ? Certains commencent à avoir peur de ces menaces, je ne peux pas laisser ça se faire sans rien dire... "

Apollinaire laissa l'avocat prendre connaissance de toutes les lettres qu'il avaient ramenées. Il y en avait cinq ou six, la pire étant la dernière en date, celle qui était de loin la plus menacante. Le rouquin s'en rappelait bien, comme des autres, il se rappelait de la voix de Luna lui lisant ces affreuses lettres...Comment des gens pouvaient-ils être si haineux sans aucune raison ? Jamais aucun des artistes du freak show n'avait fait de mal à une mouche, aucun n'en ferait jamais. Ils étaient juste différents, avec des dons particuliers mais ils n'étaient pas des monstres... " Pour tout dire...Je gère un freak show. On fait des spectacles un peu...extrêmes et des gens particuliers vivent dans l'immeuble où on fait le spectacle...Mais bon, personne ne mérite de recevoir ce genre de lettres quand même, vous croyez pas ? "   

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
748
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Lun 20 Mar - 10:06

Disturbing art

Tandis qu'Apollinaire s'asseyait à la place indiquée, Keith s'installa quand à lui derrière son bureau. Il n'était pas habitué à ce qu'un animal accompagnait son client. Ce dernier était d'ailleurs plutôt imposant. Il ne quittait pas d'une semelle son maître, l'accompagnant même dans chacun de ses pas.

C'est là que le jeune avocat comprit que son interlocuteur était aveugle. Tellement absorbé dans ses pensées un peu plus tôt, qu'il n'avait pas fait attention à ce détail. Il posa un regard sur la chienne, lui adressant même un petit sourire au coin. Bien évidemment, cela ne le dérangeait pas. Il n'était pas de ceux qui jugeait les autres sans les connaitre. Ou du moins, il ne se sentait pas mal à l'aise en présence d'une personne, dont la maladie ou un handicape avait frappé. Pour lui, là maintenant, cet homme n'était autre qu'un client. Un client, qui cherchait de l'aide pour un motif précis.

Par ailleurs, sans attendre plus longtemps, Apollinaire lui exposa les raisons de sa visite, lui expliquant au passage qu'il gérait un spectacle et qu'il avait reçu des lettres plutôt menaçantes. Keith l'écouta avec la plus grande attention. Il prit les dits lettres que l'homme lui tendait, jetant un coup d'oeil sur ce qu'elles contenaient.
- Je vois...murmura-t-il tout en lisant, le front plissé.

Effectivement, ces missives avaient de quoi inquiéter. Non seulement, elles étaient insultantes mais en plus, elles étaient agressives, limite inquiétantes tant elles visaient en particulier le gérant du Freak Show. En règle général, ce genre de lettre n'aboutissait jamais plus loin. Les auteurs se contentaient de se cacher derrière leurs papiers, sans mener leurs menaces à exécution mais là... c'était différent. Le jeune avocat ne saurait dire pourquoi or il sentait dans ces missives, un réel danger. Peut-être parce qu'elles parlaient, ouvertement, de s'attaquer aux personnels. D'après ce qu'il lisait, le bourreau menaçait carrément de mettre le feu au bâtiment en calcinant au passage toutes les personnes qu'il rencontrerait sur son chemin. Il y avait quelque chose de malsain dans ces mots. Un côté un peu terroriste et un peu fou, qui ne devait pas être pris à la légère.

C'est pourquoi, après un temps de réflexion, Keith releva la tête et posa un regard sur son client qui lui expliquait maintenant que ses spectacles étaient un peu extrême.
- Non, personne ne devrait recevoir ce genre de chose. Qu'importe vos activités, tant que vous êtes dans la légalité, vous êtes protégé par la liberté d'expression. Ce que je vous conseillerai, c'est d'aller tout d'abord les montrer à la police et porter plainte. Une enquête sera certainement ouverte. A partir de ce moment là, si les responsables sont retrouvé, ils seront arrêté puis jugé. C'est là que je pourrai vous apporter mon aide, en exposant les arguments qui tourneront la décision du juge en votre faveur.

Tout en redonnant les lettres à son propriétaire, le jeune avocat marqua une courte pause avant de poursuivre :
- Dîtes m'en un plus sur votre travail. J'aurai besoin de plus de détail pour commencer à ouvrir un dossier.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ifrit
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie ; aérokinésie ; métamorphose (Ifrit)
Wade, Jo, Kit, Khon, Wylan, Hati
116
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Mar 21 Mar - 17:18


Disturbing art

Incompréhension et différence, ça va bien ensemble
Si il y avait bien une chose qu'Apollinaire ne supportait pas, c'était l'intolérance. Il avait eu à faire cela quand il était enfant et ça l'avait beaucoup marqué. Mais là, l'intolérance qu'il subissait au travers de ces lettres n'était pas du même acabit. Ce n'était pas juste de l'intolérance, c'était également de la haine. La violence des mots, les menaces ouvertes...Être traité d'infirme et autres choses de ce genre était habituel, pour lui comme pour certains autres au freak show, mais rarement on les menaçait de les brûler si ils n'arrêtaient pas leur spectacle. Et face à ça, il ne savait pas quoi faire. Pas du tout. Il avait besoin des conseils de cet avocat qui, fort heureusement, était très avenant et sympathique et comprenait la gravité de la situation.

Porter plainte était une chose à laquelle avait pensé Apollinaire, bien entendu, même si il avait espéré y échapper. Exposer ses locataires à la police et à leurs idées bornées n'était pas quelque chose qui lui faisait plaisir. Beaucoup de gens avaient l'esprit fermé et on ne pouvait pas dire que la police était parmi les milieus les plus ouverts. Mais peut-être qu'il ne s'agissait que d'a priori ridicules et que ça se passerait très bien. " Donc porter plainte est la seule vraie solution pour se débarrasser de ces menaces, je comprends. Je m'en doutais mais au moins, j'en suis certain maintenant. " Les lettres étaient revenues dans sa poche, quand tout ça serait terminé, que plus personne ne les menacerait, il voudrait bien les brûler, histoire de réellement oublier ce qui s'était passé. Personne n'avait besoin de se rappeler ce genre d'évènements.

" Déjà, je tiens à dire que nous sommes parfaitement dans la légalité avec notre spectacle, ça a été vérifié plusieurs fois. Pour certains, nous sommes des artistes de cirque, il y a une contorsionniste, un illusionniste...Pour d'autres, comme moi, le spectacle est un peu plus particulier. Nous faisons ce que d'aucun pourrait appeler des performances, des numéros violents et interdits aux mineurs. D'ailleurs, aucun mineur n'a jamais été admis au spectacle, on ne veut pas de problème. Juste vivre de ce que l'on fait. On appelle ça de l'art, d'autres disent juste qu'on est des monstres tarés. Mais entre le dire dans une lettre et menacer de réduire en cendres un immeuble, il y quand même un pas. "

Oui leurs numéros pouvaient être choquants et mettre mal à l'aise les gens dans le public. Mais c'est aussi pour ça qu'ils viennent, pour se faire peur, pour se mettre mal à l'aise, pour voir des choses qu'ils n'ont pas l'habitude de voir. Mais jamais Apollinaire n'avait voulu réellement faire de mal à qui que ce soit. Et jamais il ne le voudrait, c'était insensé de vouloir du mal à des gens...    

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
748
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Mer 5 Avr - 9:22

Disturbing art

Keith l'écoutait toujours avec une certaine attention. Tandis que son client lui expliquait brièvement en quoi consistait son activité, il resta silencieux, pensif, à réfléchir posément au cas exposé. Tant qu'ils étaient dans la légalité, Apollinaire n'avait aucune raison de s'inquiéter. Et en l'écoutant, le jeune avocat ne voyait aucune entrave à la loi.  Ils étaient même plutôt clean. Le fait qu'ils interdisent les spectacles un peu plus "original" aux mineurs, était une très bonne chose. C'était un peu comme pour les sex shop, à partir de l'âge légal, toutes responsabilités venaient à la personne elle-même, non à la société. Le Freak Show ne faisait pas exception.

Poussant un soupir, Keith s'adossa contre sa chaise. Concernant le commissariat, il y avait peut-être un autre moyen. S'il connaissait l'identité du menaceur, ça serait bien plus facile pour lui de lancer un procès. Il pourrait alors ouvrir un dossier sans que son client ne soit obligé de porter plainte. Or, encore fallait-il que son interlocuteur avait un nom. Ce qui, bien évidemment, n'était pas le cas.
- L'ouverture d'esprit n'est pas à la portée de tout le monde, finit-il par dire, en posant de nouveau son regard sur Apollinaire. En vu de ce que vous me dîtes, vous n'avez, de toute façon, rien à vous reprochez. Ça, c'est sûr et certain.

Il marqua une courte pause, le temps pour lui de reprendre son souffle, puis ajouta, sans se départir de son air sérieux :
- Quand bien même, d'après le code pénal, si les menaces sont perpétrées pour un motif discriminatoire, comme c'est le cas ici, la peine encourue est de sept ans d'emprisonnement.

Après quelques minutes de réflexion, le jeune avocat se leva, reprenant de plus belle :
- Je pourrai peut-être vous éviter d'aller à la police. Mais pour ça... Il me faudrait connaitre l'identité de ceux qui vous menacent. Auriez-vous une petite idée de qui cela pourrait être? Une suspicion, quelque chose qui vous reviendrait à l'esprit? Comme un client mécontent ou quelqu'un qui se serait montré agressif durant vos spectacles?

Cela pourrait peut-être aussi le mettre sur la voie. Ce genre de personne n'envoyait pas des lettres de menace sans connaitre un minimum sa victime. Il avait du venir un jour, ou même, plusieurs fois au Freak Show. Pourquoi pas même discuter avec ses employés. Certains étaient prêt à tout pour mener à bien leur intimidation.

Keith contourna la table et se tourna vers Apollinaire, lui demandant cette fois comme pour marquer une petite pause :
- Voulez-vous un café?


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ifrit
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie ; aérokinésie ; métamorphose (Ifrit)
Wade, Jo, Kit, Khon, Wylan, Hati
116
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Lun 10 Avr - 11:23


Disturbing art

Incompréhension et différence, ça va bien ensemble
Pendant son petit exposé des faits, l'avocat fut très attentif et ne dit rien, ne l'interrompant pas un instant. Apollinaire appréciait cela, des gens qui n'attendaient pas simplement leur tour de parler mais qui écoutaient réellement ce qui se passait, ce que l'autre pouvait dire et penser. Au moins, cet homme était vraiment là pour lui, il l'écoutait vraiment et ne semblait pas juger, comme tout le monde le faisait, ce qui se passait pendant le spectacle. Il n'y avait pas que des gens intolérants et stupides sur terre, heureusement, ce serait dramatique sinon...Mais l'avocat voulait aider. Ou au moins, il voulait bien s'occuper de cette affaire, ne serait-ce que pour l'argent.

L'aveugle réfléchit à ce que disait l'avocat, aux choses qui avaient pu se produire au freak show, aux gens qui avaient déjà fait des scènes ou aux autres incidents qui étaient arrivés au cours des derniers mois écoulés...Il ne se passait pas tellement de choses graves, pas tous les jours en tout cas, mais il arrivait qu'il y ait des incidents. Il ne pouvait le nier, même si il essayait de les occulter. Tout était de son côté, d'après Keith, la loi et le code pénal protégeaient le freak show et ses artistes, les gens qui les menaçaient étaient hors la loi et la seule faute leur incombait. Mais ça ne changeait pas le problème de la police et du regard des gens si il devait y avoir une enquête ou un procès...

Il réfléchissait toujours à ce qui pouvait s'être passé dernièrement quand la voix de l'avocat l'interrompit dans ses pensées. Oui ça ferait une petite pause dans leur conversation pas forcément très agréable. " Oui, je veux bien un café, merci. " Apollinaire marqua une pause, souriant un peu à l'avocat. Un café ne ferait pas de mal. Il reprit doucement, pour essayer de clarifier également ce qu'il avait dans la tête, à propos d'autres personnes désagréables à l'égard de ses amis. " Il y a des problèmes, de temps en temps, des gens qui entrent pendant le spectacle et nous dérangent, font une scène ou insultent tous ceux qui sont là. Ils ne disent jamais leur nom, vous pensez bien. La dernière fois, les propos tournaient beaucoup autour de la religion et des péchés, comme quoi, nous irons en enfer...Ce genre de choses arrivent et personne n'y prête vraiment attention, mais là c'est différent. Ou peut-être pas...A force, il est difficile de savoir qui sont les plaisantins ou les gens inoffensifs et qui sont les gens sérieux qui vont agir... "    

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
748
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Lun 1 Mai - 11:16

Disturbing art

En règle générale, Keith prenait son café au secrétariat mais cette fois, il fit exception. Il avait acheté une petite machine à expresso, exprès pour mettre ses clients à l'aise. C'était beaucoup plus pratique. Plus professionnel aussi. Comme ça, il n'avait pas besoin de faire des allées-retour inutiles entre le couloir et son bureau. Tout en écoutant Apollinaire, le jeune avocat appuya sur le bouton, hochant la tête d'un air pensif.

Ce dernier lui expliqua qu'il y avait bien des problèmes de temps à autres mais qu'à aucun moment, ceux-ci n'avaient exprimé leur identité. Bien évidemment, ça aurait trop beau sinon. Il l'informa aussi que la plupart du temps, c'était pour une question de religion, de péché. Des fanatiques, surement, qui devait voir son spectacle comme une atteinte à la pudeur. Ou un affront pour leur dieu si sacré. L'homme revint vers lui, silencieux, lui tendant le café en se contentant de murmurer :
- Je vois... Tenez, votre café.

L'affaire semblait extrêmement compliqué. A ce stade, il ne pouvait vraiment rien faire. Avant toute juridiction, une enquête devait être mené. Sans ça, il ne pourrait pas monter un dossier ni emmené les coupables devant la justice afin qu'ils soient jugé.

Tout en réfléchissant, Keith revint vers la machine à café, s'en servant un avant de revenir à son siège, reprenant place derrière son office.
- Donc, vous n'avez aucune idée de qui cela pourrait être? Je comprends. Malheureusement, en vu de ce que vous me dites, je ne peux rien faire de plus que vous conseillez vivement d'aller voir la police.

Il marqua une courte pause, plongeant ses lèvres dans ce breuvage amer qui le remettait un peu d'aplomb. Puis, posant son gobelet sur la table, il plaça de nouveau ses avants-bras sur le bureau, ancrant de plus belle son regard, dans celui absent de son client.
- Ils mèneront certainement une enquête. Apportez leur ces lettres. Dites leur que vous avez fait appel à un avocat. Peut-être que ça les déciderait à mieux vous aider. Et si vous avez du nouveau dans l'affaire, contactez moi. Je me ferai un plaisir de vous redonnez un autre rendez-vous.

Un léger sourire s'étira sur ses lèvres, ses yeux ne quittant pas ceux d'Apollinaire comme pour lui dire à quel point, il était désolé. Car quelque part, cela l'embêtait. De ne pas pouvoir faire plus. Il n'avait pas pour habitude de ce genre de situation. Autant, cela lui était arrivé de refuser un dossier, pour motif non valable à son sens. Autant, c'était la première fois qu'il ne pouvait tout simplement pas prendre l'affaire en cours, par manque d'information.
- Je suis vraiment désolé, finit-il par conclure d'un air navré. Je vous donne ma carte. Tenez moi au courant. Dès que je serai apte à pouvoir vous aider, je le ferai.

Tout en disant ces derniers mots, Keith tendit le bras vers son ordinateur, là où était soigneusement posé, les uns sur les autres, ses cartes professionnelles où était inscrit son numéro et l'adresse du cabinet. Puis, il en donna une à son client, laissant de nouveau un silence s'installer.



lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ifrit
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie ; aérokinésie ; métamorphose (Ifrit)
Wade, Jo, Kit, Khon, Wylan, Hati
116
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP   Lun 19 Juin - 11:04


Disturbing art

Incompréhension et différence, ça va bien ensemble
Le café chaud aurait pu être réconfortant si la situation avait été en mesure de changer rien qu'avec un café, mais ce n'était pas le cas. Apollinaire soupira légèrement, buvant le café. L'avocat ne pouvait donc rien faire avant d'avoir une vraie idée de qui était derrière tout ça. Il ne restait alors plus que la police, même si Apollinaire n'avait pas très envie que la police vienne au freak show, ils pouvaient porter des jugements hatifs et blesser certains artistes...Ou pire...Mais il n'avait plus le choix maintenant. Alors il devait se résoudre. La police était la seule solution viable pour faire cesser tous ces problèmes de harcèlement avant que quelque chose de tragique ne se produise.

Reposant la tasse vide sur le bureau, Apollinaire s'avança sur sa chaise. Il n'avait plus de raison d'embêter l'avocat pour aujourd'hui. " Merci pour votre aide et pour m'avoir écouté. J'irai contacter la police et si j'ai besoin, je vous rappelerai. Et merci pour le café. " Il était temps de partir, l'avocat devait surement avoir plein d'autres choses à faire, d'autres clients plus sérieux à voir...Apollinaire se leva, la chienne fit de même. Elle s'était tenu tranquille pendant tout l'entretien, elle était une chienne très calme. L'aveugle remercia encore Ferrel avant de lui dire aurevoir et de lui souhaiter une bonne journée. Il prit rapidement congé, après être allé voir la secrétaire pour ce qui concernait le paiement. Après tout, il avait pris du temps à l'avocat, cela méritait salaire même si il n'avait rien pu faire pour lui.

Apollinaire quitta ensuite le cabinet, il espérait réellement que la police ferait bien son travail...Mais il fallait qu'il y réflechisse avant, il ne pouvait pas informer la police sans l'avis des autres. Ils vivaient tous là, ils avaient tous leur mot à dire, même si dans les faits c'était Apollinaire seul le gérant. Il faudrait qu'ils aient tous une conversation à ce sujet. Est-ce qu'ils préfèreraient se débrouiller sans la police ou faire confiance pour une fois...? Mais si il fallait une vraie enquête pour que les menaces et le harcèlement cessent...Eh bien, ce n'était pas un prix si lourd que cela à payer pour être en paix...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Disturbing art | Keith&Apo - Loto RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loto, Tac-O-Tac TV...?
» [Ablow, Keith] Psychopathe
» [Chrnonique] Jeremiah Harm - Keith Giffen et Alan Grant
» LOTO
» Julie Taton : Loto (11, 13 et 18/03/2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: