Partagez | 
 

 Une dernière journée | OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Une dernière journée | OS   Sam 11 Mar - 10:57


Une dernière journée...

De retour au charbon...Ou presque.Le commissaire a appelé chez moi hier soir. Je n'ai pas spécialement pris un savon, mais je sentais bien qu'il y avait quelque chose dans sa voix qui n'allait pas, qu'il avait des tas de choses à me reprocher. Je dois y aller demain matin, il veut absolument me voir...Je sais que ça sent mauvais. Je sais que les choses vont mal se passer pour moi, c'est même assuré en fait. Je vais me faire virer, on me dira surement que ce sont des vacances, pour me reprendre et revenir quand j'irai mieux. A moins qu'ils ne se donnent pas la peine de faire ça, qu'ils me virent juste et voilà. Je ne sais pas exactement comment ça va se passer, mais ça va être horrible, c'est tout. J'y ai pensé toute la nuit, j'ai pas réussi à dormir. Malgré tout ce que j'ai picolé, j'ai pas réussi à dormir. Je vais être beau au poste...Le matin, quand je vais dans la salle de bain, ce que je vois dans la glace est plutôt affligeant. J'ai des yeux rouges, un teint maladif, les traits tirés...Rien ne va. Pour couronner le tout, je suis mal rasé. J'ai juste l'air d'un alcoolique. J'ai même l'impression de reconnaitre quelqu'un dans ce fichu miroir, mais je n'ai pas la moindre idée de qui...C'est une drôle d'impression. Et ça m'énerve prodigieusement en fait. Y'a des tas de gens que j'ai l'impression de reconnaitre, qui me rappellent des choses, des souvenirs que je n'ai pas vécus...Comme si je n'étais pas celui que je suis réellement...Mais qui je suis ? On s'en fout un peu au fond...Et ça me donne encore plus envie de picoler...

Je sens les regards des collègues sur moi quand j'arrive. Je peux même les entendre se demander ce que je fous là, quelle sale gueule j'ai, depuis combien de temps on m'a pas vu...Ils pensent être discrets, je le sais bien, mais c'est pas du tout le cas. Je sais ce que je suis, ce que je deviens, dans quel état je suis, leurs avis là-dessus ne m'intéressent pas du tout. Je sais que j'ai l'air d'un déchet, mal habillé et peu soigné, qui sent l'alcool par dessus le marché. Qu'ils aillent tous se faire foutre. Je suis là pour me faire virer de toute façon. Alors qu'ils pensent ce qu'ils veulent, peu importe. Je file chez le commissaire directement, je passerai dans mon bureau après, peut-être. Je verrai bien ce qui va se passer hein...Je toque au bureau, soupirant déjà des remarques qu'on va me faire. Je les entends presque déjà...Quand la voix du commissaire me dit d'entrer, j'ouvre et je vois bien sa tête...Son expression change lentement, presque au ralenti, à mesure que j'avance jusqu'à bureau. Il avait un air neutre avant de me voir, maintenant, il a l'air furieux. Je sais que j'ai été un flic affreux. Un vrai con. J'en ai presque rien à faire en fait...Presque...

" Wilson...Qu'est-ce que vous foutez en ce moment hein ? Vous êtes jamais là, vous travaillez plus et quand on vous voit bosser, c'est n'importe quoi ! Une avocate de la défense qui se plaint, des proches d'une victime en pleurs dans mon bureau parce que vous avez pas été tendre, sans parler de l'alcool...Déjà avant Noël c'était ça. Depuis cette prise d'otages, on a besoin de tout le monde à fond. Je vous ai laissé du temps, beaucoup de temps, pour vous resaisir. Mais vous ne semblez pas réagir. Même pire que ça, vous vous enfoncez encore plus à chaque jour qui passe. Alors qu'est-ce que vous avez à dire pour essayer de vous défendre hein ? " Je suis resté debout, l'écoutant sans un mot, qu'est-ce que je pourrais bien dire ? Je sais pas si il y a quelque chose à dire, si je peux justifier ce qui s'est passé. En fait, je sais même pas si j'en ai envie...Ne plus avoir de taf va me simplifier la vie, même si je vais être encore plus à la ramasse que je le suis déjà...Je hauss les épaules en le regardant un peu démuni. " J'ai rien à dire chef...Je peux pas justifier ce qui s'est passé, ce qui se passe...Alors voilà, rien à dire... " Rien qu'à voir sa tête, je sais que ça va pas. J'aurais du trouver quelque chose d'autre à dire, un peu plus si j'en avais quelque chose à faire. J'aurais du mentir en fait. Mentir, c'est la base. Si on sait pas mentir, on est mal barré dans la vie...

" Vous êtes viré Wilson ! Si encore vous aviez trouvé une excuse ! Au moins essayer de trouver une excuse ! Mais même pas ! Franchement, vous en êtes à un stade où il n'y a plus rien à faire. Vous vous reprendrez pas, ça se voit ! Vous me rendez votre badge et votre arme et vous fichez le camp vider votre bureau, c'est vu ? " Y'a pas grand chose à dire de plus. Mais je m'attendais pas à ce qu'il soit si virulent...J'ai vraiment du l'énerver avec cette histoire. Je laisse ma plaque et mon arme sur le bureau, ça va me manquer un peu je crois ça. C'est amusant de sortir sa plaque pour éviter des emmerdes. Et faudra que je m'achète une arme à moi aussi...Je tourne les talons, les épaules basses. Elles étaient déjà basses de toute façon, ça change pas beaucoup. " Vous êtes décevant Wilson, sachez le. " Ouais...J'avais bien compris ça ouais, pas la peine d'en rajouter. Un signe de main et je fous le camp pour aller à mon bureau. Quelqu'un a déjà fait le vide dans les dossiers et autres papiers liés aux affaires dont je m'occupais. Au moins j'aurai pas à le faire.

J'ai pas beaucoup d'affaires dans mon bureau, pas beaucoup de trucs personnels que j'avais amenés. Juste quelques photos, des conneries par-ci par-là, rien de plus. Des fringues aussi, parce que des fois je bossais toute la nuit et je passais pas chez moi me changer...J'ai à peine de quoi remplir le carton qu'on m'a laissé sur la chaise. J'attends un peu avant de sortir. Je n'ai pas très envie de croiser les autres. Pourquoi ? Parce que je parie qu'ils sont déjà tous au courant...Heureusement, je risque pas de croiser Francis. C'est déjà un soulagement...Il me fera pas la morale à ce sujet. Personne d'autre le fera ici, pour mon plus grand soulagement. Mes affaires sous le bras, je file vers la sortie. Je ne veux croiser personne, je rase les murs et baisse la tête. J'évite de regarder qui que ce soit, j'évite de parler à qui que ce soit. En fait...Je crois que ça me fait un peu faire la gueule cette histoire...Je vais faire ce que je fais depuis des jours...Aller oublier tout ça au fond d'une bouteille.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Une dernière journée | OS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était ma dernière journée de travail aujourd'hui !
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» Journée magique à Disneyland Paris le 14 juillet
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» trouver un mot avec la dernière syllabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: