Partagez | 
 

 Only head for the best (tony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Only head for the best (tony)   Mar 19 Avr - 0:26


Only head for the best
stony

Steve enfila sa veste par-dessus sa combinaison du SHIELD et ferma les boutons avec précision, n'en laissant qu'un seul d'ouvert au niveau du col. Puis il passa en revue le reste de sa tenue. En dehors de la tenue réglementaire que tout agent portait, il avait revêtu son badge témoignant de son rang de lieutenant ainsi que l'une de ses ceintures les plus fines qui ne comportait que quelques rangées de pochettes où il avait fourré quelques effets personnels et deux petites notes que lui avait laissé Maria en prévision de son futur rendez-vous avec Anthony Stark. L'homme était à la tête de l'une des plus influentes entreprises de l'île et il les avait régulièrement fourni en équipement en tout genre, spécialisés dans les attaques non léthales. C'était principalement les équipes d'espionnage qui avaient profités de ces nouveaux effets jusque là, enrichissant leur collection de détecteur de mouvement ou de fumée, de bombe paralysante ou encore de brouilleurs de code. Mais pour ce nouvel arrivage, leur division avait écopé du plus gros chargement. Il n'était pas encore certain de ce que l'homme leur fournirait - c'était une question qui devrait être discutée plus amplement, en personne, selon les besoins et les équipements que Stark Industries seraient en mesure de leur produire. Maria lui avait d'ailleurs fait une liste de recommandations qu'elle lui avait griffonné sur un des posts-its roulé en boule dans sa ceinture. Il y avait rapidement jeté un coup d'oeil avant de le mettre de côté, sachant pertinemment que la moitié de ce qui se trouvait sur la liste pouvait déjà passer à la trappe. Soit parce qu'ils étaient peu adaptés à la réalité du terrain , soit parce que, s'il en croyait son instinct, monsieur Stark n'était pas du genre à accepter une liste et à la produire bien sagement. Il avait déjà vu l'homme à l'oeuvre dans certaines émissions ou apparitions publiques et il avait... Un style bien à lui, c'était certain. Steve était plutôt curieux de découvrir ce qui se cachait derrière la face publique de Stark Industrie.

Sa montre émit un bip sonore et il y jeta un rapide coup d'oeil : un message le prévenant que leur invité venait d'arriver. Il avait encore quelques minutes avant que le réceptionniste ne l'accueille et le dirige jusqu'au premier hall. Steve referma son casier et attrapa le tas de dossier qu'il avait posé sur le rebord d'une table. Il avait rassemblé les derniers bons de commande de l'unité d'espionnage qu'il restait encore à finaliser ainsi que les documents administratifs dont ils auraient besoin pour signer leur futur contrat. Tandis qu'il descendait les escaliers quatre à quatre, le lieutenant revisitait mentalement tous les manquements en équipement technologique qui leur avait fait défaut dans leurs dernières missions et les témoignages qu'il avait recueilli auprès de ses agents. C'était sans doute le plus important : prendre chacun d'entre eux à part et les écouter pour savoir de quoi ils avaient réellement besoin. C'était eux qui utiliserait les bébés de Stark, après tout.

Steve fit enfin son apparition dans le hall d'entrée à l'instant où son invité s'y faisait conduire. Un fin sourire apparu sur ses lèvres, poli et chaleureux à la fois. Jusque là, Anthony Stark était l'incarnation parfaite de son personnage : propre sur lui, bien apprêté, et un charisme certain. "Monsieur Stark ! Ravi de vous rencontrer," l'accueilli-t-il d'une voix claire et d'une forte poignée de main. "Steve Rogers, lieutenant de deuxième division de l'unité militaire en missions rapprochées, nous avions rendez-vous pour discuter d'un nouvel approvisionnement. Vous connaissez déjà les lieux il me semble ? Nous pourrions rejoindre l'aile nord, c'est là que se tient l'ensemble des activités qui nous intéressent aujourd'hui," indiqua-t-il en lui montrant le chemin du plat de la main, se décalant légèrement pour le laisser prendre la tête.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena, Val & Zhoey
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Mar 26 Avr - 15:39






Only head for the best

Captain America & Iron Man



Meeting on point




Il n'y avait pas beaucoup de circulation sur la route aujourd'hui, si bien que le PDG de Stark Industries avait décidé de prendre la route lui-même, sans son chauffeur personnel. Il se laissait aller au gré du vent, accélérant de temps en temps histoire de se procurer un peu d'adrénaline. Le fameux groupe AC/DC se faisait entendre dans chaque rues où il passait, tellement le son était monté au maximum dans sa voiture. Personne n'osait s'en plaindre, après tout, c'était un très bon groupe. Tony se mit à réfléchir au rendez-vous qui l'attendait et se rendit soudain compte qu'il aurait tout simplement pu appeler le S.H.I.E.L.D., plutôt que d'aller faire un tour dans leur quartiers. Mais bon, se déplacer lui permettrait de voir comment ses bébés étaient traités, et si par malheur l'un d'entre eux ne s'en occupaient pas bien, il irait le remettre à sa place bien comme il faut. Même après avoir fourni le S.H.I.E.L.D. plusieurs fois, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il n'y avait pas tout le monde qui ferait bon usage de ses inventions. Après tout, il n'y avait qu'un seul Tony Stark, les autres se débrouillaient comme ils le pouvaient.

Un rictus se forma sur son visage alors qu'il imaginait la commandante de l'organisation lui refiler une liste longue comme ses bras de gadgets souhaités en tout genre. En passant de grenades aveuglantes à des caméras miniatures camouflées dans les boutons de chemise. Comme à chaque fois, les exigences de Maria Hill étaient élevées. Cependant, ce n'était pas elle qu'il allait rencontrer cette fois-ci, la commandante étaient demandée ailleurs, du coup quelqu'un d'autre avait pris la relève pour le rencontrer aujourd'hui. Tony se rappelait juste qu'il s'agissait d'un dénommé Rogers. Ce nom me dit quelque chose... Dans ses pensées, il ne vit que trop tard le feu rouge et freina brusquement, manquant de renverser une dame âgée qui traversait la route. Par chance, celle-ci ne dit rien et Tony la regarda juste passer avec un air curieux sur le visage. Il secoua la tête et reprit la route une fois que le feu repassait au vert.

Il arriva rapidement au QG du S.H.I.E.L.D., se gara un peu plus loin et passa les portes de l'endroit en essayant de ne pas se faire repérer par le voisinage. Quelqu'un vint le chercher à l'accueil, se présenta au PDG qui lui serra la main en retour. Il lui sourit poliment, tout de même, et se faisait conduire un peu plus loin, dans le hall d'entrée, alors qu'une voix s'éleva en leur direction.

« Monsieur Stark! Ravi de vous rencontrer, lança un grand homme blond et bien musclé que Tony avait déjà vu auparavant. Il lui tendit la main et Tony l'empoigna fermement tout en gardant un fin sourire. Steve Rogers, lieutenant de deuxième division de l'unité militaire en missions rapprochées, nous avions rendez-vous pour discuter d'un nouvel approvisionnement. Vous connaissez déjà les lieux il me semble?
- Je connais quelques salles, par-ci par-là, sans plus.
- Nous pourrions rejoindre l'aile nord, c'est là que se tient l'ensemble des activités qui nous intéressent aujourd'hui, expliqua-t-il, montrant le chemin avec sa main tout en se décalant.
- Pourquoi pas, mais j'aurai une faveur à vous demander avant que nous passions aux négociations pour l'approvisionnement, tenta Stark avant d'avancer vers la direction qu'indiquait le blond. J'aimerai voir l'état de mes anciennes inventions que j'avais déposées il y a quelques semaines de cela, si c'est possible. Vérifier que vos ingénieurs ne fassent pas de dégâts avec ou sur mes créations. »

Il s'arrêta et se tourna vers le blond en le regardant droit dans les yeux, ce qui le stoppa lui aussi. Tony attendit qu'il comprenne ses intentions de ne pas se faire voler sa technologie – c'était le S.H.I.E.L.D., mais quand même- et ses appréhensions, si jamais quelqu'un les utilisait à mauvais escient. Ils étaient tous les deux là, dans le hall, prostrés en plein dans le chemin, et Tony n'avait pas l'intention de négocier plus en avant s'il ne pouvait pas voir ses créations avant. Un léger malaise semblait prendre place entre eux, mais Stark brisa la glace en lançant une petite boutade.

« Après tout, ce sont mes bébés dont vous avez la garde, je peux quand même passer les voir de temps en temps. » sourit-il.



___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Mer 11 Mai - 20:16


Only head for the best
stony

Steve avait immédiatement adopté sa posture de lieutenant les bras croisés dans son dos lorsqu'il ne les utilisait pas pour désigner quelque chose et son regard franc entièrement dédia à son invité du jour. Il connaissait suffisamment la réputation et l'influence de Stark pour savoir qu'il devait le traiter avec le plus grand soin ; non seulement parce que son nom était connu de toutes les têtes de Genosha, mais aussi parce que le Shield avait rudement besoin de ses ressources en équipement technologique. Oh, niveau armes, ils avaient de quoi faire, mais leurs espions dépendaient beaucoup trop des marchandises de Stark Industries. Maria avait bien tenté de trouver un autre fournisseur au cas où le contrat tacite qu'il partageaient ne court un jour à sa fin, mais aucune autre entreprise ne lui arrivait à la cheville. Le contraste entre le nom et l'homme était presque étonnant, d'ailleurs. Steve s'était attendu à rencontrer un chef d'affaires comme de nombreux autres dont il avait déjà croisé la route ; un peu trop crispé, des tonnes de dossiers sous le bras, une coiffure rangée au centimètre carrée et une attitude un peu antipathique. L'homme réprima un sourire en se rendant compte que, pour ceux qui ne le connaissaient pas réellement, c'était exactement cette image là qu'il renvoyait.

Tandis qu'ils emboitaient finalement le pas, Steve menant, Stark lui posa une question qui le fit se retourner avec un sourire aimable.
- Pourquoi pas, mais j'aurai une faveur à vous demander avant que nous passions aux négociations pour l'approvisionnement.
- Bien sur, dites-moi.
- J'aimerai voir l'état de mes anciennes inventions que j'avais déposées il y a quelques semaines de cela, si c'est possible. Vérifier que vos ingénieurs ne fassent pas de dégâts avec ou sur mes créations.

L'homme s'arrêta et plongea ses yeux dans le sien, ce qui l'obligea à s'arrêter à son tour avec une lueur d'incompréhension. Pensait-il qu'ils ne savaient pas garder ses machines en état ? Ils étaient une organisation semi-militaire, certes, mais ils avaient été instruits et formés pour utiliser les inventions de Stark au mieux. Le lieutenant se sentit légèrement vexé qu'il porte un tel jugement de valeur sur eux et une pointe d’agacement vint voiler son regard.

-Nous avons dépensé des millions pour ses machines, croyez-moi que nous en prenons le plus grand soin.

Il fronça les sourcils alors qu'un léger malaise s'installait entre eux. Eh bien, s'ils commençaient ainsi, Steve craignait de découvrir le reste de la journée.

-Après tout, ce sont mes bébés dont vous avez la garde, je peux quand même passer les voir de temps en temps.

Un sourire éclaira le visage de l'homme et, après quelques secondes d'adaptation, Steve se détendit à son tour et ses lèvres s'incurvèrent avec convivialité.

-Si vous aviez demandé les week-ends partagés, il n'y a pas de problèmes, répondit-il. Suivez-moi, c'est par ici.

Il changea de direction pour le mener vers l'une de leurs salles d'entrainement, où certaines recrues s'entrainaient avec le matériel qu'ils avaient récemment acheté à Stark Industrie. Steve tapa un code sur une interface électronique et poussa une lourde porte métallique qui se referma derrière eux ; la pièce où ils se trouvaient désormais étaient circulaires, et le mur du fond avait été remplacé par une large baie-vitrée qui donnait sur le terrain d'entrainement en contrebas. Un bureau avait été placé sur le côté avec de nombreuses notes volantes et d'appareils d'enregistrement.

-Les jeunes recrues s'entrainent ici avec vos nouveaux "bébés", expliqua-t-il en lui désignant les deux agents qui se battaient en contrebas. Il leur faut un temps d'adaptation avant de pouvoir les maitriser sur le terrain. La plupart des équipements que nous vous avions commandé sont déjà partis en missions, mais un petit nombre d'entre eux sont déjà revenus, si vous souhaitez les voir...

Il le devança et sortit cette fois un pass accroché à sa ceinture pour déverrouiller une autre porte - celle-ci menait sur une sorte de placard gigantesque dont on ne voyait pas le fond. Sur les murs, des étagères s'étalaient sur des centaines de mètres. C'était leur inventaire d'attente, là où ils stockaient la plupart des équipements de petite et moyenne taille avant qu'ils ne repartent en mission. Steve se décala pour laisser Stark passer avant lui. Sur les plaques de bois s'étalaient un nombre incalculable d'inventions destinées à l'espionnage. Le lieutenant referma la porte derrière eux et un mécanisme de sécurité s'enclencha.

-Les derniers reçus sont à l'allée 7C, indiqua-t-il en montrant du doigt une intersection à quelques pas de là.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena, Val & Zhoey
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Mar 31 Mai - 19:45






Only head for the best

Captain America & Iron Man



After you




Suite à sa demande, Stark avait remarqué le changement subtil d'ambiance. Elle n'était plus aussi accueillante qu'auparavant et un vent de gêne survint peu après. Il se doutait que sans plus de précisions, le lieutenant allait mal interpréter ses propos et sûrement lui faire une réflexion sur son manque de confiance ou autre.

« Nous avons dépensé des millions pour ses machines, croyez-moi que nous en prenons le plus grand soin. »

Bingo ! Bon, ce n'était pas sur son manque de confiance, du moins pas directement, mais cela impliquait quand même qu'il semblait douter des capacités des membres du S.H.I.E.L.D. Au fond, il n'en doutait pas vraiment, à partir du moment où on traitait avec Tony Stark, on était informé des risques et on savait à qui et à quoi on avait affaire. Mais, on ne savait jamais, pas qu'il n'y ait une taupe ou quoi au sein de l'organisation et que les outils soient mal utilisés.. Peut-être que des nouveaux membres avaient été employés et qu'ils ne savaient pas s'y prendre. Tony s'imagina un instant donner des cours aux agents et se mit à étouffer un rire. Ce serait tellement comique !

Il changea vite de discours, afin de détendre l'atmosphère et de faire comprendre au lieutenant Rogers qu'il n'avait aucun mauvais jugement sur leurs capacités à prendre soin des machines, mais bien qu'il voulait juste les vérifier, qu'elles ne soient pas détraquées ou autre, avec une petite boutade sur la garde de ses ''bébés''. Ce à quoi, Steve Rogers sourit et retrouva son air aimable qu'il avait au début de leur rendez-vous.

« Si vous aviez demandé les week-ends partagés, il n'y a pas de problèmes, lança-il. Suivez-moi, c'est par ici.
- Je serai ravi de pouvoir les revoir. Après vous ! »

Il tendit la main devant lui, invitant le lieutenant à montrer le chemin. Ce dernier s'empressa d'avancer, pour les mener dans une salle un peu plus loin. Arrivés devant la porte, Steve Rogers tapa un code sur une interface électronique et Stark ne pouvait s'empêcher de zieuter les doigts qui pianotaient sur le panneau. Une fois le code entré, ils s'immiscèrent dans la pièce et la porte se referma derrière eux. Ils s'avancèrent vers la baie vitrée pour voir la zone d'entraînement en contrebas.

« Les jeunes recrues s’entraînent ici avec vos nouveaux "bébés", lui expliqua-t-il en désignant les deux agents qui se trouvaient dans la pièce du bas. Il leur faut un temps d'adaptation avant de pouvoir les maîtriser sur le terrain.
- Je vois ça, au moins ils ont de quoi faire. Si jamais vous avez besoin d'explications plus poussées ou bien tout simplement de conseils ou d'aide, j'essayerai de me rendre disponible, sourit-il en direction de Steve.
- La plupart des équipements que nous vous avions commandé sont déjà partis en missions, mais un petit nombre d'entre eux sont déjà revenus, si vous souhaitez les voir...
- Ce serait aimable de votre part de me les montrer. »

Le lieutenant sortit un pass qui était accroché à sa ceinture et déverrouilla une autre porte un peu plus loin, qui ressemblait étrangement à un placard, ou à une salle de stockage. Steve le laissa passer et Tony s'engouffra dans la pièce, observant avec intérêt les objets qui s'y trouvaient. Rogers s'avança vers lui et la porte se referma derrière eux, comme avant.

« Les derniers reçus sont à l'allée 7C, lui dit-il en tendant le doigt vers une intersection.
- Si vous voulez bien me montrer le chemin, demanda Tony, toujours fasciné par les inventions qui se trouvaient là. »

Il essaya de déterminer quelles inventions étaient les plus utilisées par les agents. Ils commandaient quasiment toujours les mêmes équipements, mais Tony voyait bien que certains étaient peu utilisés, alors que d'autres étaient un peu abîmés par l'usage, et donc étaient plus prisés par les espions.
Dans ses pensées, il se mit à suivre machinalement le lieutenant, zieutant ça-et-là les objets qui se trouvaient dans la pièce. Bien sûr, il n'y avait pas que ses bébés qui étaient là, mais des autres, il s'en foutait royalement.
A un moment, Steve tourna sur la droite et s'arrêta, ce qui obligea le milliardaire à faire de même avant qu'il ne lui rentre dedans par inadvertance. Il regarda par dessus l'épaule du lieutenant, ce qui le fit se mettre sur la pointe des pieds car leur différence de taille était notable. Un sourire illumina son visage alors que ses yeux brillaient de fierté.

« Aaaah, je vois que vous avez beaucoup appréciés ceux-là. Ils sont très utiles à distance, j'aime beaucoup le fait que ces lentilles zoomantes peuvent prendre des clichés et des vidéos en haute définition. Je travaille actuellement sur un autre prototype, afin d'intégrer un espace de stockage pour enregistrer les sons au delà d'une certaine distance. Cela devrait pouvoir vous être utile pour les autres fois. Vous avez déjà utilisé ces lentilles? Elles s'adaptent à la couleur de vos yeux, pour ne pas qu'on les repère. J'imagine qu'elles prendraient une teinte bleu azur pour vous, lança Stark en observant attentivement les orbes du blond tout en s'approchant un peu en plissant les yeux pour vérifier. Oui, bleu azur, définitivement. »




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Mer 7 Sep - 23:14


Only head for the best
stony

Steve avait pris les devant afin de montrer le chemin à son hôte, après sa demande. Parcourant les longs couloirs bordés d'étagères d'armes en tout genre, l'homme en commentait quelques-uns durant leur trajet. Cette étagère-ci, par exemple, leur avait beaucoup servi, notamment les correcteurs de trajectoire dont ils avaient équipés la majorité de leurs armes à longue distance. Celle-là, par contre, n'avait pas reçu un très un accueil : le matériel de la Stark Industry était bien sur à la pointe de la technologie, comme tous les autres, mais cet armement était bien trop sophistiqué pour les agents qui n'y trouvaient plus leurs repères ; peut-être qu'un modèle plus conventionnel aurait plus de succès. Ils pourraient bien sur en discuter autour d'un verre après leur petite visite.

Le lieutenant papotait ainsi avec le PDG de façon très naturelle. Il avait l'habitude de mener ce genre de personnes dans leurs locaux et le babillage faisait également parti de ses attributions. Ce n'était pas forcément l'une des parties favorites de son métier mais, avec le temps, il s'y faisait. Et puis Stark n'était pas l'homme le plus désagréable qu'il ait eu à cotoyer. Sa conversation était plutôt plaisante, à vrai dire, comme tous ceux qui avaient été élevé avec suffisamment de richesse pour leur enseigner l'art de la parole.

Après un temps de déambulation, Steve tourna sur sa droite dans une allée qui regroupait les toutes dernières acquisitions du SHIELD. Il déclencha un petit interrupteur sur le mur adjacent afin d'allumer la lignée de spot qui s'étendait au-dessus de chaque outil de travail. L'un d'entre eux, en particulier, leur avait beaucoup servi lors de leurs dernières missions et les exemplaires qui leur étaient revenus ne payait plus de mine : ils avaient besoin d'un bon coup de nettoyage et de quelques réparations avant de retourner sur le terrain. C'était au moins le signe qu'ils étaient appréciés. Derrière lui, Stark monta sur la pointe des pieds afin de jeter un coup d'oeil à l'étalage, ce qui arracha un sourire au lieutenant. Il se décala quelque peu afin que l'homme ait une meilleure vision d'ensemble et qu'il ne soit pas obligé de se grandir pour lui arriver à l'épaule... Ce que Steve trouvait étrangement mignon. Il avait l'habitude de dépasser d'une ou deux têtes la plupart des gens qu'il côtoyait mais c'était d'autant plus étrange lorsqu'il s'agissait d'un homme aussi important que Stark. Tout d'un coup, il le trouva moins impressionnant - et plus approchable, aussi. Son visage sembla même s'illuminer lorsqu'il reprit la parole. "Aaaah, je vois que vous avez beaucoup appréciés ceux-là. Ils sont très utiles à distance, j'aime beaucoup le fait que ces lentilles zoomantes peuvent prendre des clichés et des vidéos en haute définition. Je travaille actuellement sur un autre prototype, afin d'intégrer un espace de stockage pour enregistrer les sons au delà d'une certaine distance. Cela devrait pouvoir vous être utile pour les autres fois." Steve hocha la tête avant d’enchaîner : "En effet, ils font fureur parmi notre unité d'espionnage. Je dirais même que les filles se les arrache. Ca nous permet de mettre un peu moins nos agents en danger, bien que certain d'entre eux ne soient pas vraiment ravi de l'amélioration... L'adrénaline, vous savez," glissa-t-il sur le ton de la confidence en haussant les épaules. Il y avait un bon nombre de têtes brûlées qu'il devait contenir au sein de l'organisation et ce genre d'outil les aidait sensiblement à désemplir les lits de l'infirmerie. "Vous avez déjà utilisé ces lentilles? Elles s'adaptent à la couleur de vos yeux, pour ne pas qu'on les repère. J'imagine qu'elles prendraient une teinte bleu azur pour vous." Stark avait accompagné ces mots d'un pas dans sa direction et d'une observation un peu trop proche de ses yeux. "Oui, bleu azur, définitivement." Gêné, Steve cligna rapidement des yeux et recula d'un pas afin de remettre une distance un peu plus correcte entre eux. "..Non, jamais personnellement. Je suis plutôt corps-à-corps qu'espionnage," expliqua-t-il en se grattant la gorge.

Steve le laissa encore passer en revue deux trois étagères avant qu'ils ne touchent finalement au bout et qu'il ne lui propose de faire demi-tour. "Si nous passions au vif du sujet ? Un petit salon nous attend pour discuter des modalités de notre prochaine affaire. Comme vous l'avez vu, nous avons besoin d'un bon ravitaillement, et ces améliorations de stockage dont vous m'avez parlé me semblent être un bon investissement." De nouveau, l'homme le laissa passer devant, profitant d'un court instant où son regard n'était plus posé sur lui pour se remettre d'aplomb et oublier les quelques instants qui avaient précédés. Il mena l'homme jusqu'à une petite salle agréable, habillée de deux fauteuils et d'une petite table en bois d'inspiration loft, ainsi qu'une machine à capsule posée près de la fenêtre. "Je vous sert quelque chose ? Thé, café ?" proposa Steve après lui voir désigné son fauteuil du plat de la main.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena, Val & Zhoey
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Dim 11 Sep - 21:33






Only head for the best

Captain America & Iron Man



Come on





Il s'était fait interrompre un court instant, le temps que le lieutenant ne concède à lui répondre quelque chose à propos d'adrénaline et de filles. Stark sourit narquoisement, il savait bien ce que c'était l'adrénaline avec les filles. Il rigola intérieurement, mais se reconcentra bien vite, il ne fallait pas divaguer en plein rendez-vous quand même. Bien qu'il se laisserait tenter aux vues de ce qu'il avait juste sous son nez. Allez savoir s'il pensait aux technologies ou à la personne en face de lui.

Alors que Tony reposait ses pieds à plat au sol, le lieutenant s'était reculé, séparant un tant soit peu les corps, peinant Stark par la même occasion. Il ne dirait pas non pour se rapprocher de toutes les belles personnes qu'il croisait, mais il fallait quand même respecter le protocole quand on était au travail. Pas de rapprochements au travail. En dehors par contre...

« .. Non, jamais personnellement. Je suis plutôt corps-à-corps qu'espionnage.
- Intéressant. »

Tony imagina une suite de situations où le lieutenant se retrouvait au corps-à-corps avec quelqu'un. Cela devait être impressionnant de voir une stature pareille en action ! Les muscles saillants et une bonne droite dans la gueule, outch ! Enfin, toujours était-il que sa carrure montrait bien qu'il semblait plus à l'aise sur le terrain en train de combattre qu'en retrait à espionner des conversations.
Le S.H.I.E.L.D. semblait avantagé de l'avoir, même avec tous les agents actuels, avoir une personnalité telle que lui était toujours apprécié des troupes, pour se motiver et pas que. Leur entrevue avait aussi permis à Stark de comprendre que Steve était à l'aise avec les mondanités, et qu'il était alors très bon dans les deux rôles qui lui étaient attribués. Tony sourit et suivit le lieutenant à travers la pièce, observant encore quelques étagères par-ci et par-là, reconnaissant beaucoup de ses inventions. Puis, il s'était arrêté près d'un objet. Il avait avancé les doigts, touchant l'objet du bout de sa pulpe. Un sourire vint illuminé son visage et le lieutenant s'était retourné vers lui.

« Si nous passions au vif du sujet ? Un petit salon nous attend pour discuter des modalités de notre prochaine affaire. Comme vous l'avez vu, nous avons besoin d'un bon ravitaillement, et ces améliorations de stockage dont vous m'avez parlé me semblent être un bon investissement.
- Ma foi, oui, allons-y, nous y serions mieux pour discuter de cela. Après tout, c'est pour cette raison que nous avons rendez-vous. »

Stark passa devant, peu impressionné par les dédales et les couloirs et se laissa ensuite guidé par Steve, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans une petite salle, où trônaient deux fauteuils, une table en bois et une machine à café. Miracle, une machine toute neuve ! Et pas un distributeur tout pourri ! Stark soupira d'aise à l'idée d'avoir un café bien chaud dans les mains, bavant déjà dessus.

« Je vous sers quelque chose ? Thé, café ? »

Stark avait bien vu la main tendue se Steve, pointant vers le fauteuil sur lequel il devrait poser son illustre postérieur. Il hocha la tête vigoureusement, se dirigeant vers la fenêtre, observant au dehors le temps que son breuvage soit préparé. Il en profita pour faire voyager ses pensées, il devait être sûr de chaque modalités avant de signer quelque contrat que ce soit avec le lieutenant. Même s'il semblait avoir confiance en lui, il fallait quand même tout prévoir afin de ne pas se faire avoir.

« Je voudrai bien un café, noir et assez corsé. Si vous voulez bien. »

Il avait sourit après sa demande, et son attention fût à nouveau portée sur l'extérieur. Seul le bruit de la machine semblait troubler l'instant. Ses pensées allaient de ses inventions en cours à Steve. Il avait l'image des yeux bleus ancré en lui désormais et cette couleur était vraiment magnifique. Bien qu'en soit, un bleu soit tout à fait banal. Ça devait être à cause de la lumière dans la petite salle confinée, oui, ça devait être ça. Mais dès qu'il pensait à quelque chose de bleu, son esprit le ramenait toujours sur ces yeux azur. Il soupira doucement en se grattant la nuque puis ferma les yeux en baissant légèrement la tête. Il réussit à ne plus penser à rien pendant quelques longues secondes avant de revenir brutalement à la réalité quand deux yeux bleus s'étaient retrouvés en face des siens, le bloquant sur place.




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Mar 10 Jan - 17:48


Only head for the best
stony

Le temps au sein du petit cagibi rempli d'armes et d'artefacts pour leurs missions semblait soudain se dérouler au ralenti. Steve sentait une légère tension dans le bas du dos. Il n'était pas aussi à l'aise qu'il aurait aimé le faire croire. D'ordinaire, pourtant, l'homme excellait dans tous les rôles qu'on lui confiait ; les mondanités telles que celles-ci n'étaient qu'une mission de plus qu'il devait remplir, quoi qu'un peu différente des autres qu'il menait en temps normal. Mais la démarche restait la même : il lui suffisait d'appliquer ce qu'il avait appris et de jauger chaque revirement de situation pour la reclasser sur le bon chemin. Celui qui lui convenait, en tout cas. Mais avec Stark... Ce n'était pas vraiment plus difficile, mais plus désarmant. Steve se sentait presque mis à nu, comme si son costume ou ses armes attachées à ses cuisses ne lui servaient plus à rien. Oh, il n'était pas du genre à abuser de la gâchette comme certains de ses subalternes, mais c'était toujours une mesure de précaution qui, plus d'une fois déjà, lui avait sauvé la vie. Mais ici, il n'était pas question de danger de mort. Juste d'une simple conversation entre deux adultes. Entre un lieutenant du SHIELD et un homme d'affaires qui le faisait parfois perdre un peu de son superbe contrôle.

Ce fut presque un soulagement lorsqu'ils quittèrent enfin la petite pièce pour retrouver des salles moins étroites. Steve avait presque eu l'impression de suffoquer. Son hôte possédait une sacré prestance au moins égale à sa réputation. Ca lui fit du bien de s'occuper à nouveau les mains et de laisser son esprit se reprendre. Il acquiesça à la demande du café noir et mit la machine en route, y glissant quelques jetons réservés au personnel. Le cliquetis résonna étrangement dans le silence soudain. « Bien sur. Vous avez de la chance, avec l'ancienne machine, on ne faisait aucune différence entre le thé et le café. Celui-ci devrait être plus corsé. » Il n'entendit pas de réponse et se retourna, deux gobelets fumant en main. Son invité avait pris la place qu'il lui avait désigné et semblait perdu dans le vague. Steve lâcha un petit soupir amusé. Il avait même fermé les yeux. A croire qu'il se sentait plutôt à l'aise dans ces lieux. Le lieutenant déposa les cafés sur la table basse et prit place en face de Tony, dans un petit fauteuil semblable au sien.  « Votre café est prêt, monsieur Stark, » fit-il dans l'espoir d'attirer l'attention de l'homme - mais celui-ci semblait déjà parti ailleurs. Sa tête était légèrement baissée et Steve pouvait presque suivre le rythme de sa respiration s'il se calait sur les mouvements de sa poitrine. Il resta ainsi quelques instants, en silence, à l'observer comme s'il s'agissait d'une énigme particulièrement difficile. Puis, lorsqu'il craignit que Stark ne finisse par se rendre compte du silence qui s'éternisait, il se pencha en avant et reprit un peu plus fort : « Monsieur Stark ? » Cela sembla marcher cette fois puisque les paupières de l'homme se rouvrirent en sursaut, ses pupilles se braquant droit sur les siennes. Steve cligna des yeux, perdant ses mots. « Le café... il est prêt, » répéta-t-il comme s'il ne comprenait pas le sens de sa propre phrase. Le lieutenant se redressa soudain comme s'il s'était brûlé et s'enfonça dans son fauteuil, à une distance relativement plus sage du brun. Il s'éclaircit la gorge et tapota un instant son dossier sans réellement y mettre de sens. Lorsqu'il retrouva enfin le court de ses pensées, Steve secoua la tête. Le café lui ferait du bien, pensa-t-il tandis qu'il disposait quelques documents sur la table - fiches descriptives des armes qu'ils avaient déjà reçus, bons de commande, formulaires prêts à remplir... Autant de paperasse dont il aimerait s'occuper au plus vite. « J'espère que vous n'êtes pas pressé parce que cela risque de nous prendre un certain temps, » dit-il avec un petit sourire, une expression encore teintée d'une certain maladresse.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena, Val & Zhoey
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   Sam 14 Jan - 14:37




Only head for the best

Captain America & Iron Man

There is something in your eyes


Stark s'était installé confortablement sur le fauteuil, en attendant que le lieutenant ne lui prépare son  breuvage. Il s'était dirigé vers la machine, et tandis qu'il glissait les piécettes dans la fente, Stark perdit son regard sur le paysage extérieur. Il l'entendit vaguement acquiescer, déjà bien perdu et complètement ailleurs.

« Bien sur. Vous avez de la chance, avec l'ancienne machine, on ne faisait aucune différence entre le thé et le café. Celui-ci devrait être plus corsé. »

Cette remarque aurait bien fait ricaner le PDG, si bien qu'il leur aurait proposé de leur inventer une machine à café qui ne ferait bien QUE du café. Et puis, cela aurait été un autre prétexte pour pouvoir revoir cette magnifique personne qu'était le lieutenant Rogers. Et Stark n'aurait certainement pas refusé. Malheureusement, il était déjà parti depuis bien longtemps. Ses yeux fermés témoignaient de son évasion spirituelle. Stark en avait bien eu besoin, après avoir plongé son âme dans les yeux azur de Steve, il s'était retrouvé complètement désabusé, défaillant. Il avait été touché, et cela ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps. Stark repassait cette scène dans sa tête, et à chaque fois, il ressentait ce magnétisme du blond. A chaque fois. Il devait faire le point, mais ce n'était ni l'endroit ni le moment pour ce genre de choses. Quand Stark se remettait en question, il préférait être seul, car il lui arrivait de se mettre à parler, pour mieux s'entendre, et réfléchir plus convenablement. De plus, il bougeait dans tous les sens, pour reformer la scène, et là, il aurait eu l'air d'un con s'il s'était mis à marcher partout en parlant tel un demeuré. Non, il devrait attendre.

« Votre café est prêt, monsieur Stark. »

La voix douce du lieutenant parvint à Tony tel un rêve, comme un lointain souvenir. Il s'était évadé si loin qu'il ne pouvait plus reprendre contact sans perdre la face. Stark respirait doucement, sa poitrine se soulevant délicatement et sa tête baissée pourrait presque faire croire qu'il s'était endormi. Ce n'était pas le genre de Stark de s'endormir alors qu'il était en si charmante compagnie, et encore moins lors d'un rendez-vous professionnel. Circonstances exceptionnelles en somme, bien que Stark ne se l'avouerait peut-être jamais, trop fier, et trop snob envers lui-même parfois.

« Monsieur Stark ? »

Cette fois, la voix de Steve fit percuter le brun, qui sursauta légèrement, ses yeux s'écarquillant. Il n'avait pas réfléchit, ses pupilles plongèrent directement dans celles du blond, comme pour rechercher ce point d'ancrage qui l'avait fait chavirer quelques instants plus tôt. Il n'oublierait jamais ces yeux, il en était certain. Pour l'avoir chamboulé à ce point, il pouvait affirmer qu'il ne l'oublierait pas de si tôt. Il cherchait encore et toujours ces yeux, comme une bouée en pleine mer. Il en avait besoin. Terriblement besoin en cet instant. Sans trop savoir pour quelles raisons, mais il continuerait toujours. Jusqu'à ce qu'il comprenne pourquoi. Steve sembla également perturbé et ses yeux clignèrent plusieurs fois, ce qui fit frissonner le brun, découvrant encore et encore la beauté de ses iris bleutés. Il était tout prêt de lui, à tel point que Stark pourrait le toucher, sentir sa peau blanche contre ses mains caleuses. Il se retenait de céder à la tentation, après tout, il ne savait pas s'il pouvait se le permettre, surtout dans ce cadre professionnel, cette institution toute autour de lui. Non, il ne pouvait vraiment pas, et il était trop occupé à se perdre dans ses yeux pour trouver cela dommage.

« Le café... il est prêt.
- Oh... Merci. »

Il papillonna des yeux, et chercha le café des yeux. Juste à côté d'eux, sur la petite table en bois, se trouvait deux gobelets fumants. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, tandis qu'il essayait de ne pas laisser paraître son air triste. Triste de ne plus avoir son regard posé sur le lieutenant, d'admirer son doux visage. Il remercia Rogers en marmonna légèrement et attrapa le café dans ses mains, savourant la chaleur qui s'en dégageait. Il l'apporta à ses lèvres tandis que le lieutenant se redressait brusquement, ce qui attira une nouvelle fois le regard de Stark sur lui. Le blond s'était enfoncé dans son fauteuil, pour reprendre son attitude professionnelle. Il s'était raclé la gorge et Stark remarqua le dossier dans ses mains. Retour au point de départ. Stark se ressaisit et posa le gobelet tout en observant les feuilles que Roegrs disposait sur la table. Les bons de commandes, les formulaires, et tout le reste. Stark retrouva son air sérieux et concentré, soudainement intéressé quant aux nouvelles commandes qu'il pourrait leur apporter. Il y avait beaucoup de feuilles, ce qui n'était pas pour déplaire au PDG, il avait encore une fois l'occasion de fournir le S.H.I.E.L.D., alors il n'avait pas vraiment à se plaindre. Surtout qu'il se doutait bien que ces petites inventions étaient utilisées à bon escient et soigneusement rangées dans leur locaux.

« J'espère que vous n'êtes pas pressé parce que cela risque de nous prendre un certain temps, lança Steve avec un petit sourire.
- Ne vous en faites pas, rassura Stark avec un petit ricanement. J'ai l'habitude de remplir ces papiers, alors vous savez... »

Il fit un petit geste de la main, comme pour balayer ses dires, sa fin de phrase. Steve comprendrait certainement ce qu'il voulait dire. Il avait tellement signé de papiers du style, qu'il connaissait la démarche. Il pouvait même les remplir en fermant les yeux, mais ce ne serait peut-être pas bienvenue ici. Stark entreprit de fouiller sa poche intérieure pour y trouver un stylo, qu'il dévissa et se mis ensuite à compléter les formulaires, apposant son nom et sa signature à chaque page. Son air sérieux le rendait légèrement hautain dans sa démarche, mais c'était comme cela qu'il fonctionnait. Et puis, il était venu à la base pour cette raison, alors autant ne pas perdre trop de temps. Un silence confortable s'était installé, mais Stark ne put s'empêcher de jeter un regard en coin au lieutenant, qui l'observait sans rien dire. Un petit sourire s'étira sur ses lèvres et il se remit au travail. Après avoir remplit plus de la moitié des formulaires, Stark posa son stylo et se racla la gorge.

« Bon, voyons voir vos bons de commande pour cette fois, marmonna-t-il en attrapant les papiers dans ses mains, les scrutant attentivement. Oh, oui.. Hum.. Ça aussi c'est bon, j'en ai encore. Hmhm... »

Stark continua sa petite analyse, très concentré sur sa tâche. Quand il eut fini, il reposa les feuilles sur la table et reprit une gorgée de café, s'installant un peu mieux dans le fauteuil. Il disposait encore de la majorité des articles commandés par le S.H.I.E.L.D., mais le reste, il allait devoir plancher dessus très rapidement pour les fournir au plus vite. Et qui sait, peut-être qu'il allait pouvoir reprendre un café avec ce sympathique lieutenant. La pensée le fit sourire, et il s'autorisa alors une petite pause dans leur entrevue. Après tout, remplir des papiers n'était pas si difficile, mais sa main commençait à le tirailler. Il la secoua légèrement et reprit, tranquillement.

« Ce sont des produits très intéressants que vous m'avez commandés cette fois. Et puis, je ne doute pas qu'ils seront très bien utilisés. Mais, faites quand même attention avec mes petits bébés, sourit le brun derrière son gobelet fumant. »




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Only head for the best (tony)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Only head for the best (tony)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tony Head dans Free Agents US (2011)
» Parc Tony Neuman à Luxembourg
» tony parker...
» Tony Curtis repose en paix.
» [Parsons, Tony] La deuxième femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: