Partagez | 
 

 I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mer 15 Mar - 11:30

I wasn't expecting that

Comme à son habitude, Keith rentra chez lui après une longue journée de travail. Même si en ce moment, c'était un peu le bordel au bureau. Avec ce qui s'était passé, personne n'avait vraiment le cœur à bosser. Jennifer était toujours dans un état grave, Matthew n'était pas d'humeur et Gabriel... et bien, Gabriel n'était toujours pas revenu à l'office. Aucun n'avait de nouvelle de lui, à moins que ce dernier avait prévenu le patron mais que celui-ci gardait le silence, par respect ou simplement par secret professionnel. Qu'importe, le jeune avocat n'avait aucune idée de ce qu'il était devenu et bizarrement, cela l'inquiétait. Bien qu'il ne voulait absolument pas se l'avouer.

C'est vrai. Pourquoi il s'alarmait alors qu'il n'avait jamais porté Gabriel dans son cœur. Car après tout, c'était lui qui avait raillé sa caisse, pas plus tard qu'il y a quelques mois. C'était lui qui, faisant aussi office de voisin, oubliait parfois qu'il n'était pas tout seul dans le bâtiment. C'était un mec insupportable, vulgaire et irrespectueux. Bref, ça n'avait jamais collé entre eux. Le jeune avocat ne le supportait pas et inversement. Ils n'étaient tout simplement pas fait pour s'entendre. Même si Ezra, leur ami commun, essayait parfois d'arranger les choses sans résultat.
- Ouai... pourquoi je m'inquiète? Il fait ce qu'il veux, ce n'est pas mon problème, murmura-t-il à lui même, se donnant bonne figure tandis qu'il sortait de la poche de sa veste, les clefs de son appartement.

Alors pourquoi, il ne se sentait pas très bien. Pourquoi son regard se portait, là, maintenant, sur la porte à côté de chez lui. Sérieusement? Ça n'allait pas bien dans sa tête? Keith soupira en passant cette fois une main nerveuse dans ses cheveux. Pour tout avouer, ce connard lui manquait un peu. Leurs habituelles chamailleries et piques mutuelles étaient devenu presque quotidien. Sans ça, le jeune homme avait l'impression que c'était calme. Beaucoup trop calme. Il devait en avoir le cœur net. Subitement, il remit les clefs dans sa poche et s'avança sans hâte chez Gabriel, hésitant quelques secondes à frapper.
- Je me demande vraiment ce que je fous là...

De nouveau, l'avocat poussa un soupir et se résolu à frapper. De toute façon, maintenant, il était trop tard pour revenir en arrière. S'il ne répondait pas, tant pis. Si oui, tant mieux. Mais au moins, il aura essayé. Il attendit donc quelques secondes, se traitant lui-même d'imbécile.

Quelle ne fut pas sa surprise quand la porte s'entrouvrit, laissant apparaitre un Gabriel complètement dépareillé, une bouteille de whisky presque vide à la main droite.
- Euh... Salut.

Décontenancé par l'état déplorable de son collègue, Keith resta tout d'abord immobile, bouche-bée, à observer son voisin qui ressemblait fortement à un déchet en décomposition avancé. Il n'était même pas reconnaissable. Ses yeux étaient vitreux et il semblait à l'Ouest, comme s'il n'avait pas dormi depuis plusieurs jours, voir plus.
- Je dérange peut-être?

Le jeune homme se mura soudain dans le silence, ne sachant quoi dire de plus. C'était beaucoup plus compliqué qu'il ne le pensait. Il aurait pu tout simplement lui demander si ça allait, s'il avait besoin de quelque chose. Mais non. Fallait encore qu'il lui parle sèchement, en donnant l'impression qu'il était venu pour l'engueuler ou le narguer. Il resta donc planté là, les sourcils froncés, en se maudissant d'être aussi bête.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
704
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Jeu 16 Mar - 12:12

I wasn't expecting that
EXORDIUM.
Sa dernière vrai cuite remontait à longtemps. Il avait l’impression que ça remontait à des milliers d’années. Dans le temps, non, ce n’était pas si éloigné. Mais il s’était passé tellement de choses depuis. Trop de choses. Trop de trucs à gérer.  Le Pegasus, la guérison, la découverte que ses proches étaient en quarantaine, ajouté à cette sensation de perdre la tête. C’était déjà beaucoup. Et qu’est-ce qui pouvait bien aggraver la situation ? La génitrice, bien entendu. Toujours à se pointer quand Gabriel n’en avait pas besoin. Toujours à venir lui rappeler qu’elle était dans le coin, toujours là. Comme s’il avait besoin que madame se rachète une conscience avec lui.
La première fois qu’elle était venue, il venait de sortir de l’hôpital. Accompagné de son père et de Maritza. Elle était à la porte, en train d’attendre. Elle avait été reçue par Maritza. Gabriel trouvait déjà sa belle-mère flippante quand elle s’y mettait. Mais en présence de Lilianne, c’était pire. Pire dans le sens où elle devenait une sorte de berserk prête à lui arracher la gorge avec les dents. Gabriel, qui n’avait pas besoin d’une effusion de sang devant chez lui, alors qu’il venait tout juste de sortir de l’hôpital avait du calmer le jeu lui-même.

Et elle était revenue. Le jour d’après. Puis le jour suivant. Elle revenait sans cesse. Pourquoi ? Gabriel ne voulait pas le savoir. Par chance, Cindy n’était jamais arrivé à ce moment-là. Les choses auraient pris une autre tournure. Il tentait de prendre la chose avec du recul. Beaucoup de recul. Mais entre les flashs de la prise d’otage qui débarquaient sans crier gare, à cause de cette fantastique chose qu’on appelait Syndrôme de stress post traumatique, et ces images qui lui venaient en tête sans crier gare, des images de feu la plupart du temps, ainsi que cette sensation de dissociation qui lui rongeait l’intérieur et qui n’était qu’apaisée en présence de Cindy, Gabriel arrivait à un point de saturation. Lilianne était venue aujourd’hui. Elle avait tambouriné à la porte, lui avait hurlé des insultes à travers le battant et était repartie. Elle reviendrait le lendemain, sans doute. Ou non. Ce n’était pas la première fois qu’elle faisait ça. Avec un peu de chance, elle retournerait en désintox dans quelques temps et il n’entendrait plus parler d’elle jusqu’à sa sortie. Ça fonctionnait toujours par cycle, avec elle.

Sauf que ce recul, là, tout de suite, il ne l’avait pas. Trop d’émotion à la fois, trop de choses à gérer. Gabriel n’était pas doué pour ça. Et il avait tendance à exploser. Les humeurs instables qu’il avait n’arrangeaient rien. Alors ouais, c’était pour cette raison que Keith l’avait trouvé avec une bouteille à moitié vide à la main. Gabriel était aussi surpris que lui. Dans le brouillard que l’alcool semait dans sa tête, il mit quelques secondes à comprendre qu’il avait en face de lui son collègue et voisin. Ça, pour une surprise. Qu’est-ce qu’il foutait, là, celui-là ? Et pourquoi il le regardait comme s’il était une bête de foire ? Gabriel s’apprêta à lui demander s’il avait besoin de quelque chose mais Keith ouvrit à nouveau la bouche. Le blond leva les yeux au ciel en portant sa bouteille à ses lèvres.  « Ouais. Comme tu vois, je suis en pleine réunion avec moi-même. On s’éclate bien. T’as besoin de quelque chose ? Un sens de l’humour ou de l’amabilité, peut-être ? Désolé, je m’occupe pas des cas désespérés.» S’il n’avait pas une dose assez conséquentes d’alcool dans le sang, Gabriel aurait immédiatement regretté ses paroles. Mais là, dans son état actuel, il en avait plus rien à battre. Keith pouvait bien s’offusquer s’il le voulait, il s’en fichait.  « C’était sympa de te voir.» Il lui adressa un sourire sarcastique avant de commencer à fermer la porte. Si Keith était venu contempler le spectacle, il n’avait qu’à prendre un ticket, comme les autres.


___

we walk through the fire

⋆ is there a way out ?


I'm always wondering tf it's ever gonna end. I can feel it in my bones, standing in the dust of what's left of us. I can see you in my soul. I try to understand how we're here again in the middle of the storm.There's no way to go but straight through the smoke.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Sam 18 Mar - 12:47

I wasn't expecting that

Alors qu'ils se faisaient face, un léger silence s'installa entre eux. Visiblement, Gabriel était tout aussi surpris de le trouver là, sur le pallier de sa porte. Ils se considèrent un instant, chacun se demandant ce qu'il allait pouvoir dire à l'autre. Finalement, ce fut la dernière réplique de Keith qui accéléra l'échange. Le jeune blond leva les yeux vers le ciel, lui répandant avec son sarcasme habituel.

Qu'il pouvait être con. Même bourré, le brun le trouvait toujours aussi insupportable. Tandis que ce dernier portait la bouteille à ses lèvres, en lui faisant plus ou moins comprendre qu'il le dérangeait, Keith se raidit. Son visage se durcit. Il serra les poings, titillé par l'envie soudaine de lui en mettre une dans la figure.
- Je vois que l'alcool n'arrange pas ton cas, riposta-t-il, vexé, en essayant de contrôler sa colère. La prochaine fois, rappel moi de te rapporter une autre bouteille. Histoire que tu tombes encore plus bas.

Il ponctua ses derniers mots par un regard profond, suivi d'un petit sourire narquois. Sérieusement? Il faisait l'effort de venir et lui.... et bien, lui se comportait exactement pareil qu'au bureau, ou dès qu'ils se croisaient d'ailleurs. Un petit con. Voilà ce qu'il était. En y réfléchissant, ça ne changeait pas beaucoup de d'habitude, excepté le fait que ce dernier était bourré comme un coin. Keith commençait même à regretter de s'être fait du mouron pour lui. Pour le peu qu'il en valait la peine. Il marqua une courte pause, s'empressant de rajouter :
- Si tu nous fais un coma éthylique, soit sympa, titube avant jusqu'au pallier de la voisine. Pas la peine de te déplacer jusqu'à chez moi.

Bon, il allait peut-être un peu loin mais Gabriel avait le don exceptionnel de faire ressurgir en lui, son plus mauvais côté. D'ailleurs, celui-ci le congédia promptement, avec la ferme intention, visiblement, de le laisser sur le carreau.
- Attends.

Avant qu'il n'ai eu le temps cependant de lui fermer la porte au nez, Keith tendit le bras, l'immobilisant dans sa course.
- Écoute je venais juste....commença-t-il, cherchant désespérément ses mots. Je venais juste aux nouvelles.

Évidemment, le jeune avocat se manqua bien de lui dire la vérité. Pas besoin que Gabriel sache qu'il s'inquiétait. Ça ne servait à rien. Et puis... et puis il ne fallait pas se leurrer, ils n'allaient pas devenir les meilleurs amis du monde comme ça, du jour au lendemain. C'était plus une visite de courtoisie, histoire de s'assurer qu'il était toujours vivant.
- Je sais que ça peux paraitre vraiment bizarre mais si tu as besoin... enfin tu vois.

"D'en parler, je suis là." ça sonnait bien mieux dans sa tête. Keith poussa un soupir, en se passant machinalement une main dans ses cheveux. Oui, il aurait très bien pu partir, en le traitant de tout les noms et en jurant de ne plus jamais s'inquiéter pour cet idiot mais sa conscience, elle, lui disait le contraire. Il devait rester. Gabriel n'était visiblement pas dans son état normal. S'il le laissait ainsi, sans avoir rien tenté pour le raisonner, il s'en voudrait. Même s'il chercherait probablement, à ne pas se l'avouer.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
704
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Dim 19 Mar - 16:35

I wasn't expecting that
EXORDIUM.
Comme s’il avait besoin de voir sa gueule, tout de suite maintenant. Ayant l’alccol mauvais en plus, à cause de tout ce qui tournait en boucle dans sa tête, Gabriel n’était clairement pas d’humeur pour des chamailleries avec lui. Ils ne s’étaient jamais supporté alors pour quelle putain de raison il venait le voir ? Hein ? Pourquoi ? Pas pour le boulot, vu qu’il n’y avait pas foutu les pieds depuis un moment, arrêt maladie tout ça. Il n’avait pas bien eu le choix, là. Il n’aurait pas demander mieux que de retourner bosser pour s’occuper l’esprit, mais entre sa patronne qui était en quarantaine et lui qui avait encore quelques problèmes à cause de ses blessures, il ne pouvait pas remettre un pied au boulot sous peine de se faire engueuler. Donc, il restait là, à ronger son frein, à avoir des pensées pas forcément joyeuse. Donc non, Keith ne venait clairement pas le voir pour des raisons professionnelles. Personnelles ? Encore une fois, ils ne s’étaient jamais supportés. Et soudain, il viendrait prendre de ses nouvelles ? Conneries. Et comme il l’avait pensé, il se prit des méchantes piques de la part de son voisin. L’alcool n’arrangeait pas son cas. Ugh. De quoi il se mêlait ? Sans prendre la peine de répondre, Gabriel leva à nouveau les yeux au ciel, hochant simplement la tête de la même manière qu’il lui avait souri plus tôt. Avec tout le sarcasme dont il était capable. Et Keith continua encore. Cette fois-ci, Gabriel lui adressa un magnifique doigt d’honneur. « Ouais, ouais, cause toujours Mère Teresa. T’inquiètes pas, c’est pas chez toi que je compte vomir. Rien que te voir là me suffit.» Le pire, c’était qu’il savait qu’il allait regretter ses paroles une fois qu’il aurait éliminé tout l’alcool de son organisme. Mais c’était plus fort que lui. Avec Keith, les sarcasmes sortaient tout seul.  Et il était prêt à lui fermer la porte au nez, parce qu’il n’était franchement pas d’humeur pour une joute verbale, là tout de suite. Il voulait qu’on lui foute la paix, c’était trop demandé, ça ?

Mais à l’instant où il s’apprêtait à fermer la porte, Keith avait décidé de s’acheter une conscience, apparemment. Gabriel haussa un sourcil en se tournant vers lui. Mais qu’est-ce qu’il lui voulait, bordel ? Il venait juste… aux nouvelles ? Sérieusement ? Gabriel écarquilla les yeux, le temps d’assimiler ce qu’il venait de lui dire. Bon dieu que c'était gênant.  « De quoi ?… T’es sérieusement venu voir comment j’allais ?»  Cela paraissait… impensable. Depuis quand Keith s’inquiétait pour lui ? Et surtout, pourquoi il était venu lui balancer ses sarcasmes à la gueule si c’était pour lui dire qu’il venait voir comment il allait ? Ah oui. Il était peut-être dans un état second à cause de l’alcool mais il comprenait un peu. Enfin, légèrement. Parce que Gabriel était un sale con, voilà pourquoi.  Tout sarcasme avait disparu de son visage, il ne pouvait que rester là, à regarder Keith sans trop comprendre comment ils étaient venus à cette situation. Il était bien la dernière personne qu’il s’attendait à voir pour lui demander comment il allait. « Le prend pas mal, mais parler de base, c’est pas mon truc. Et puis… Y’a rien à dire.» Et pourtant, si. Il y avait un tas de truc à dire. Énormément. Mais en parler à Keith, qui n’était pas la personne la plus proche dans son cercle d’amis, c’était compliqué.  Keith n’était pas son ami tout court. Il avait déjà du mal à se confier quand c’était Ezra alors quand il s’agissait de Keith ? C’était compliqué. Mais il y avait bien quelque chose qu’il pouvait dire, même si ça lui arrachait la gueule dans le cas présent. « Désolé. Pour ce que je t’ai dit.» Et si on lui disait qu'un jour, il s'était excusé devant Keith, il répondrait que c'était l'alcool le coupable. Il était peut-être bourré, mais il avait sa fierté.

___

we walk through the fire

⋆ is there a way out ?


I'm always wondering tf it's ever gonna end. I can feel it in my bones, standing in the dust of what's left of us. I can see you in my soul. I try to understand how we're here again in the middle of the storm.There's no way to go but straight through the smoke.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mer 29 Mar - 11:31

I wasn't expecting that

"Ouais, ouais, cause toujours Mère Teresa. T’inquiètes pas, c’est pas chez toi que je compte vomir. Rien que te voir là me suffit." A cette remarque, Keith avait eu envie de le frapper. Il avait senti tout son corps se contracter au point d'en trembler. Il avait senti ses poings se serrer d'eux-même, ses dents se serrer mais avant qu'il n'est eu le temps de lui en mettre une dans la figure, la porte s'était refermé sur lui et il l'avait retenu... Sans savoir pourquoi.

Maintenant, il se trouvait con, devant Gabriel, à se demander ce qu'il foutait là. Tandis que son voisin lui demandait s'il était vraiment sérieux, le jeune avocat se pinça les lèvres et passa de nouveau une main sur sa nuque, ne sachant quoi répondre.
- Ouai je sais... c'est surréaliste.

Pour ne pas dire, complètement absurde. Il se mura dans le silence, poussant de plus belle un long et profond soupir. C'est alors que Gabriel lui répondit qu'il n'y avait, de toute façon, rien à dire. L'homme leva la tête, croisant le regard de son ennemi juré qui, pour la toute première fois de sa vie, s'excusait devant lui. Dans le genre, surpris, il l'était. C'était vraiment chelou. Tout ça : de se retrouver tout les deux, sur le pallier de cette porte, à ne pas hausser la voix. Limite, c'était flippant. Si Jennifer avait été là, où Matthew et Karen, encore plus Ezra, ils n'en croiraient pas leurs yeux. Ils chercheraient à trouver une explication ou sauteraient de joie, en voulant, pourquoi pas, les prendre en photo pour immortaliser l'instant.

Keith se racla la gorge et baissa la tête, préférant tout à coup observer ses pieds.
- T'inquiète, tu n'as pas à t'excuser. Ce n'est pas comme si on était ami à la base.

Un silence inconfortable s'installa au terme duquel, le jeune avocat poursuivit, non sans relever le menton :
- Je comprends ce que tu veux dire et je ne tiens pas à te materner. Juste... parfois, il est toujours plus facile de parler avec ses ennemis qu'avec ses amis alors, si malgré tout tu as envie de vider ton sac, tu sais où me trouver.

Même s'il y avait de forte chance qu'il ne saurait pas quoi dire en retour. Jouer les confidents, excepté avec Lorna, n'était pas son truc alors avec Gabriel, ça risquait d'être encore plus compliqué. Sûrement qu'il se contenterait de l'écouter, en ne faisant aucun commentaire.
- Enfin, c'est toi qui vois. "Rassuré" de voir en tout cas que tu es toujours vivant.

Quoique bourré et franchement, avec une très mauvaise mine. L'homme releva enfin la tête, esquissant un léger sourire.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
704
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Dim 9 Avr - 17:08

I wasn't expecting that
EXORDIUM.
Et voilà, on y était. Le moment où Gabriel s’en voulait de s’être comporté comme un sale con. Pour une fois, Keith n’était pas venu dans le but de l’emmerder, mais bien parce qu’il s’inquiétait pour lui. Et ça, Gabriel n’en avait pas vraiment l’habitude. Enfin, que Keith se soucie de lui. Parce que en ce qui concernait les inquiétudes sur sa personne, il suffisait juste de voir comment sa belle-mère ne le lâchait pas d’une semelle depuis sa sortie de l’hôpital ou la façon dont Cindy s’adressait à lui des fois, comme s’il n’était qu’un animal craintif qu’il fallait rassurer en permanence. C’était certain que les cauchemars qu’il faisait pendant les peu de fois où il arrivait à dormir n’aidaient pas. Et les crises de paniques qu’il tentait de dissimuler au mieux, sans vraiment y arriver. Ni même ses changements d’humeurs aussi brutaux qu’inattendus. Il faisait de son mieux, vraiment. Il faisait ce qu’il pouvait pour laisser ça derrière lui mais il avait l’impression de se noyer dans ces émotions trop fortes pour lui. Il avait cette sensation de manquer d’air quand il se retrouvait avec autant de choses à gérer et l’incapacité de faire autre chose, paralysé par cette terreur sourde qui ne diminuait pas.

Alors ouais. Keith avait eu devant lui le mauvais Gabriel, une fois de plus. Celui qui n’hésitait pas à lui rappeler l’aversion qu’il avait pour lui et qui perdait totalement le contrôle de sa langue. Et le mauvais Gabriel bourré en plus. Histoire que ce soit ENCORE plus drôle. Il avait suffit pourtant d’une phrase de sa part pour que ce dernier perde alors tous ses moyens et se retrouve à culpabiliser en bafouillant des excuses. Gabriel. Qui. S’excusait. Devant. Keith. Le truc le plus incongru de la terre entière. Il fallait bien qu’il soit bourré pour que ça arrive. Parce que sobre, ça lui aurait clairement arraché la gueule. Et plutôt deux fois qu’une.

Quand même. En voilà une situation inattendue. Il ne savait pas trop comment réagir, là. Il écarquillait les yeux au fur et à mesure que Keith parlait, comme s’il était en train de lui annoncer que la ville venait de recevoir la visite des extraterrestres. « Je… Euh… Je ne sais pas quoi dire. Franchement. C’est le bordel en ce moment. Avec tout ce qu’il y a eu et ce qui se passe actuellement. Je ne saurais même pas par où commencer. » Il était en train de lui parler vraiment, là ? A croire que ça l’avait dessoulé direct. Bim. Il suffisait que Keith se montre soucieux de son état mental pour que le mauvais Gabriel alcoolisé soit relégué dans un coin et laissé à l’abandon au profit de celui qui était bien plus civilisé. « Tu veux rentrer cinq minutes ?» Est-ce qu’il était vraiment en train d’inviter son pire ennemi chez lui ? Il avait vraiment perdu la tête, en fait. C’était ça. Il devenait dingue. Du coup, il faisait n’importe quoi. Etre civilisé, c’était de la merde. C’était nul. « T’es pas obligé, on peut rester là à discuter sur le pallier, si tu veux. Ça risque de faire chier la vieille peau mais on s’en fout, pas vrai ?» Un léger sourire s’étira sur les lèvres de Gabriel. Leur voisine en commun, celle avec le roquet qui était la preuve vivante que les dinosaures avaient existé et que l’euthanasie avait parfois du bon. Surtout dans son cas. S’il y avait bien une personne que Keith et Gabriel détestaient autant - à part l’un et l’autre - c’était elle.


___

we walk through the fire

⋆ is there a way out ?


I'm always wondering tf it's ever gonna end. I can feel it in my bones, standing in the dust of what's left of us. I can see you in my soul. I try to understand how we're here again in the middle of the storm.There's no way to go but straight through the smoke.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mer 24 Mai - 13:34

I wasn't expecting that

Dans le genre situation plus qu'embarassante, ils étaient servi. Voilà qu'ils se parlaient normalement, sans insulte ni regard noir lancé à la volée. A ses dires, concernant la possibilité qu'il puisse se confier à lui, Gabriel bafouilla. Ce qui était parfaitement compréhensible. Il lui avoua ne pas savoir quoi dire, ce à quoi Keith répondit par un hochement de menton. Ça se comprenait. Même lui, ne savait pas ce qui lui passait par la tête.

Il lui proposait carrément son aide alors que ce n'était plus un secret pour personne. Ils ne pouvaient tout bonnement pas s'encadrer. Et ce, depuis leur première rencontre. C'était vraiment bizarre. De s'imaginer là, devant sa porte en train de bavarder comme si de rien n'était.

Tandis que son ennemi juré lui disait qu'en ce moment, c'était un peu le bordel dans sa vie. Avec la prise d'otage, tout ça, le jeune avocat acquiesça faiblement, passant une main nerveuse sur sa nuque.
- Ouai, je comprends... ça doit pas être facile à gérer.

Il ne pouvait d'ailleurs rien dire contre ça. Ça avait été un coup dur pour tout le monde. Même pour les personnes qui ne s'étaient pas trouvé au Pegasus ce jour là. Depuis, la peur s'était installé sur Genosha. Les habitants ne pouvaient s'empêcher d'être inquiet, dès qu'ils sortaient ou marchaient simplement dans la rue.

Il baissa la tête, silencieux, son ventre se nouant légèrement en pensant à tout ses amis qui se trouvaient encore à l'Alpha House en ce moment même. Il la redressa cependant très vite, quand Gabriel lui proposa soudain d'entrer.
- Tu es sûr? demanda-t-il bêtement, trop surpris sans doute de se voir offrir l'hospitalité par celui qu'il haïssait par dessus tout. Je veux dire... Oui, bien sûr.

Keith se racla la gorge, tout perturbé qu'il était à présent de se voir inviter de la sorte. Un léger rire s'échappa néanmoins de sa gorge quand ce dernier fit mention de la vieille chieuse qui leur faisait aussi office de voisine.
- J'avoue que ça lui ferait les pieds. Je te parie qu'elle va nous piquer un scandale parce qu'on a parlé beaucoup trop fort.

Quelle connasse celle là. En plus d'être une vrai commère, elle passait son temps à les engueuler pour un oui ou pour un non. Quand ce n'était pas pour une question de bavardage, c'était les escaliers qui la dérangeait. A croire selon elle, qu'ils devaient resté cloitré chez eux jusqu'à la fin de leurs jours sans bouger d'un millimètre.

Un nouveau silence s'installa, au terme duquel le jeune avocat finit par murmurer, avec une voix qui trahissait un peu son malaise :
- Enfin, pour en revenir à ton invitation. C'est sympa. Merci. Je t'aurais bien proposé de ramener une bouteille mais visiblement, tu as tout ce qu'il faut alors...

Ce n'était pas vraiment une pique en soi. Pour une fois, Keith ne l'avait pas dit sur un ton sarcastique. Un léger sourire gêné étira même ses lèvres, ses doigts venant de plus belle s'entremêler à ses cheveux dans un geste devenu quasi-habituel. Et puis, cela leur permettrait peut-être de mettre certaine chose au clair. Jenni lui avait fait plus ou moins comprendre que ça devenait nécessaire. Au moins, Gabriel bourré, ça sera plus facile de parler et d'émettre éventuellement des excuses sans que l'un ou l'autre ne cherchent irrévocablement  à avoir raison.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
704
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Ven 26 Mai - 11:50

I wasn't expecting that
EXORDIUM.

Stop. Une minute. Depuis quand il se montrait sympa avec Keith ? Et depuis quand Keith était sympa avec lui ? Il était encore trop lucide. Pas assez d’alcool dans les veines pour s’en foutre. Dès que la pensée lui traversa l’esprit, il porta sa bouteille à ses lèvres et avala une gorgée cul sec. Il ne voulait pas assumer ça, une fois qu’il aurait dessoulé. Bien trop fier pour accepter, mais trop désespéré pour refuser, il choisissait la solution facile. Boire. Boire, c’était parfait. Ça lui donnait une foutue excuse. Une excuse pour ne pas assumer, encore une fois. L’excuse parfaite.

Résumons donc la situation, entre deux verres d’alcool et un peu de lucidité. Keith, Keith Ferell, son voisin et collègue qu’il détestait autant que ce dernier le détestait était venu prendre de ses nouvelles parce qu’il s’inquiétait. Wow. Quelle surprise. Si on lui avait dit que ça arriverait un jour, il n’aurait jamais cru ça. Il aurait ri au nez de la personne en lui disant d’arrêter la fumette. Et pourtant, ouais. Keith était sur son palier, à prendre de ses nouvelles et même jusqu’à lui demander comment il allait. Dans quel univers parallèle Gabriel était-il tombé pour que ça arrive ? Ou alors, il avait fait une chute et en était mort. Parce que clairement, c’était la seule raison raison possible pour expliquer ce bordel

Il allait même jusqu’à inviter la personne qu’il aimait le moins sur Genosha à entrer dans son appartement. Non, pas celle qu’il aimait le moins. Il y avait sa mère qui avait la première place, donc c’était difficile de rivaliser avec Lilianne. Keith se trouvait pas loin dans le classement.  Pas loin du tout même. Enfin bref, il invitait Keith à entrer.  Comme si un autre Gabriel avait pris le contrôle de son être et faisait des actions totalement invraisemblable. L’alcool. C’était l’alcool qui parlait. C’était ça.

Il fut surpris de voir Keith accepter. Lui qui pensait qu’il allait refuser. Gabriel avait encore du mal à réaliser ce qu’il était en train de faire. Il s’effaça pour le laisser entrer, gardant sa bouteille en main et ne put s’empêcher de rire à sa petite plaisanterie. Ouais, pour qu’il rigole à une remarque de Keith, il devait vraiment être dans un état lamentable. Mais soit, passons.  Il le laissa s’installer à sa guise, après tout, il était un adulte et il n’allait pas lui tenir la main. Il se mit à ricaner intérieurement en imaginant la tête de tout le monde au bureau s’ils apprenaient ça.  Les bras leur en tomberaient. Clairement. Il se laissa tomber sans la moindre grâce sur un fauteuil en face de Keith. L’alcool lui montait à la tête et il commençait à s’en foutre suffisament. L’état parfait. « Voilà. Mon humble demeure. Profite parce que quand j’aurais dessoulé, j’assumerais pas. » Ce qui avait le mérite d’être honnête en tout point. Son ennemi devait clairement profiter de cet instant pour parler à coeur ouvert avec lui. Parce que le lendemain… Ce ne serait pas le même discours. Surtout s’il s’en rappelait.  

Il se redressa, en oubliant la politesse élémentaire. « Tu… veux boire quelque chose, au fait ? Parce que bon, c’est pas du jeu si t’es pas le même état que moi. Enfin… Je te demande pas non plus de te bourrer la gueule, mais clairement, t’as l’avantage sur moi, là. » Il n’entendait même plus la petite voix qui hurlait des Ta gueule, Gabriel alors qu’il parlait pour ne rien dire et qu’il s’enfonçait dans une suite de mots sans le moindre sens. Bon courage, Keith, avec ça. S’il arrivait à comprendre ce qu’il disait, c’était un champion. Absolument.


___

we walk through the fire

⋆ is there a way out ?


I'm always wondering tf it's ever gonna end. I can feel it in my bones, standing in the dust of what's left of us. I can see you in my soul. I try to understand how we're here again in the middle of the storm.There's no way to go but straight through the smoke.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mar 30 Mai - 15:21

I wasn't expecting that

Gabriel fut tout aussi surpris qu'il accepte son invitation. Il lui jeta un regard ahuri, sourcils levés, se poussant alors pour le laisser entrer. Keith se racla la gorge, mal à l'aise. Il le remercia d'un léger hochement de menton et pénétra enfin dans l'appartement, non sans hésiter à chaque pas. Car si un jour on lui avait dit qu'il serait invité chez son pire ennemi, jamais il ne l'aurait cru. Oh non. Il aurait simplement éclaté de rire, en disant que c'était tout bonnement impossible. Et que de toute façon, dans le cas contraire, il refuserait. Pour la simple et bonne raison qu'il ne voulait en aucun cas mettre les pieds chez ce connard.

Pourtant, le voilà. Chez la personne qu'il détestait le plus au monde, en train de jeter un bref coup d'oeil autour de lui. Les pièces ressemblaient un peu à son propre appartement or, l'emplacement des meubles et la décoration ne correspondaient en aucun point. Ce qui était normal pour le coup. Le jeune avocat manqua d'écraser une bouteille vide qui trônait déjà par terre, à côté d'un amas de bordel.

Et bien. Quand son collègue disait que c'était le foutoir dans sa vie. Il pouvait le dire au sens propre comme au sens figuré. Sans le moindre contenu, Gabriel se laissa choir sur le canapé, toujours avec sa bouteille d'alcool à la main. Il lâcha même un rire amusé quand à sa remarque précédente. Ce qui était en soi, un exploit. Ou un miracle. D'ailleurs, ce dernier lui conseilla d'en profiter tant que l'alcool embrumait sa raison. Car il n'était pas certain d'assumer une fois désaouler.
- Ça, j'en doute bien, murmura Keith d'un ton bas, un léger sourire au coin des lèvres.

Lui même n'était pas sûr d'endosser tout ça derrière. Quelque part, passé le soulagement de voir qu'il était toujours vivant, cela le rassurait de parler avec lui dans un état second. Au moins, il ne s'en souviendra plus le lendemain matin. Il pourra lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur, sans que ça finisse par se retourner contre lui. Puis, de toute manière, au cas où ça arriverait, il affirmera le contraire. Il lui balancera qu'il avait bien trop picoler pour s'en rappeler, et qu'il prenait un peu trop ses rêves pour des réalités.
- Je vais en profiter alors.

Le jeune avocat s'installa sur le fauteuil en face du sien, marquant un silence. Il ne savait même pas quoi dire. Ni par où commencer. Il se frotta les mains, agité, tapant légèrement du pied en se maudissant finalement d'être sobre. Heureusement, Gabriel lui proposa à boire, ce à quoi il sauta sur l'occasion pour répondre aussitôt :
- Ouai, j'avoue. Putain, je ne sais même pas quoi dire... t'y crois toi? Qu'on arrive enfin à se parler sans se rejeter des insultes à la figure?

Nerveusement, un rire s'échappa de sa gorge. Keith passa ses doigts dans ses cheveux, les glissant ensuite sur sa nuque avant de reposer sa main sur son genoux.
- Allez sers-moi un verre. Ce que tu as de plus fort en réserve. Pour le coup, je ne suis pas contre de picoler avec toi. Au moins, dans les deux cas, on oubliera cette foutu soirée. Et on n'auras pas à s'en justifier demain.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lighter
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Pyrokinésie, toi-même tu sais.
Albert, Jessica, Marc, Kurt & Lorna
704
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mar 6 Juin - 23:55

I wasn't expecting that
EXORDIUM.

S’il y croyait ? Non. Et ce n’était pas le lendemain qu’il y croirait encore. Il n’y croyait tellement pas qu’il préférait boire comme un trou pour faire passer la pilule et se donner une excuse. Parce que, fier comme il l’était, il préférait laisser l’alcool parler pour lui. On accordait aucun crédit aux choses balancées avec deux tiers d’une bouteille dans le nez. La bonne expression était sorte « deux verres» mais Gabriel avait largement dépassé ce quota. Qu’il ne soit pas en train de vomir ses tripes était un miracle. Et il comptait bien continuer, jusqu’au black out total. Il était encore trop lucide à son goût. Il avait tellement cumulé les beuveries quand il était lycéen qu’il avait gardé une certaine résistance à tout ce qui contenait de l’alcool. Au point de continuer et de hausser simplement les épaules quand Keith accepta son invitation. Tant qu’à faire, maintenant qu’il était là, hein ?

Ouais, c’était vraiment difficile à croire qu’une telle situation se produisait. Il fallait bien qu’il soit dans cet état pour que ça arrive. Il était plus enclin à tolérer la présence de Keith, à ravaler ses sarcasmes et même se montrer cordial avec lui. Il suffisait juste d’une bouteille. Il se mit à rire quand Keith lui demanda le truc le plus fort qu’il avait. Un rire idiot qu’il ne reconnaissait pas. Ce n’était pas particulièrement drôle mais c’était le terme «plus fort» qui le fit s’esclaffer comme un idiot. « T’arrives avec deux heures de retard. » dit-il en agitant la bouteille qu’il tenait dans ses mains. « C’est ça, le truc le plus fort que j’ai.» Et il se mit à rire de plus belle en tentant tant bien que mal de se lever. « Je dois avoir autre chose.» Il manqua plus d’une fois de se casser la figure, se rattrapant de justesse aux murs et aux meubles, ignorant les questions de Keith qui demandait s’il allait bien et s’il allait y arriver. Bien sûr qu’il allait y arriver. Il avait déjà réussi à faire le trajet entre Emman et Hammer Bay dans un état pire que celui-là quelques années auparavant. Comme il avait fait, il ne le savait pas, mais il l’avait fait.

Tout comme il était parvenu à trouver une bouteille à refiler à Keith. « Alors, c’est pas aussi fort, maiiiiis, ça peut t’aider. » En vrai, il savait même pas quelle bouteille il avait donné à Keith, mais comme il n’avait que des alcools fort qu’il réservait habituellement pour les soirées improvisées avec Ezra, ça devrait suffire, non ? « On s’en rappellera pas demain, donc autant en profiter, ouais. ‘Fin, je ne m’en rappellerais pas. » Et il assumerait pas. Aussi. Il repoussait la perspective de se pointer le lendemain avec une gueule de bois phénoménale en se demandant ce qu’il avait bien pu faire. Il laissait ça pour le réveil en fanfare qui surviendrait bien assez tôt. Si Jennifer les voyait, là, tout de suite… Gabriel se mit à nouveau à rire, bêtement. « Imagine un peu la tronche de Jenni si elle nous voyait… C’est assez drôle.»


___

we walk through the fire

⋆ is there a way out ?


I'm always wondering tf it's ever gonna end. I can feel it in my bones, standing in the dust of what's left of us. I can see you in my soul. I try to understand how we're here again in the middle of the storm.There's no way to go but straight through the smoke.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren
614
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]   Mer 21 Juin - 15:52

I wasn't expecting that

Tout en jetant un regard à Gabriel, Keith fronça les sourcils. Ce dernier était tellement bourré qu'il titubait dangereusement jusqu'à la cuisine, manquant à plusieurs reprises de se casser la figure. Cela aurait pu être marrant si la situation n'avait pas été la même. En temps normal, le jeune avocat se serait fait un plaisir de se foutre de lui. Il l'aurait traité d'alcoolique. Lui aurait balançé des petites remarques bien piquantes. Histoire de le faire sortir de ses gonds. Mais pas cette fois. Non, pas aujourd'hui. Il resta silencieux tout en se massant la nuque avec nervosité, ne sachant même plus comment réagir. Cela le mit d'autant plus mal à l'aise. Car c'était tellement rare, bizarre que ça en devenait perturbant.

Il se racla la gorge, désireux de boire lui aussi pour oublier ce qui était en train de se passer. D'ailleurs, Gabriel finit enfin par revenir, lui présentant une bouteille de rhum qui le fit quelque peu grimacer. Non pas qu'il voulait jouer la fine bouche mais en matière d'alcool, il y avait mieux quand même. Tout en adressant à son ennemi juré un léger sourire, il passa ses doigts dans ses cheveux, lâchant dans un souffle :
- Ouai, ça fera l'affaire. M... merci.

Voilà qu'il le remerciait maintenant. Keith serra la mâchoire et prit la bouteille, se demandant l'espace d'une demi-seconde s'il ne devait pas lui demander aussi verre. Puis, il se ravisa. Après tout, autant boire au goulot, l'effet se fera plus vite. Il prit d'ailleurs une première gorgée, grimaçant sous son goût fortement amer.
- T'inquiète, je compte bien te suivre sous ce coup là.

Un rire s'échappa de ses lèvres et il essaya au mieux de se détendre. Il prit une grande inspiration, porta de nouveau le rhum à sa bouche et s'affala plus confortablement sur le fauteuil, bien décidé maintenant à laisser l'alcool agir. Il rit volontiers à la dernière remarque de Gabriel, haussant les sourcils en imaginant la scène.
- Elle va nous faire une crise cardiaque arrête. Elle va se demander si on a pas chopé la crève. Je te parie même que ça va l'inquiéter !

Tout en se tournant vers son ennemi, le jeune avocat accentua ses dires par un mouvement de doigt. Et but une nouvelle gorgée, trouvant le goût un peu plus appréciable. Maintenant qu'il s'y était habitué, ça devrait mieux passer. Un léger silence passa au terme duquel, il finit par ajouter, non sans bafouiller tellement il ne savait pas comment s'y prendre. Ni par où commencer.
- Écoute Gab... Avec Jenni, justement on en a parlé et... enfin...

Bon dieux. C'était difficile. Il marqua un temps d'arrêt, prenant une grande inspiration.
- Elle m'a fait prendre conscience que voilà. Je me comporte parfois comme un véritable connard avec toi. J'avoue que j'ai dépassé les bornes la fois où... où je t'ai aboyé dessus alors que tu n'avais rien demander.

Une nouvelle gorgée. Même plusieurs histoire de faire passer les mots qui ne voulaient pas sortir aussi facilement. Heureusement, à force de boire aussi vite, l'effet du rhum commençait déjà à se faire sentir. Il passa une main sur sa nuque, lâchant un rire avant de baisser la tête. Même si cette dernière commençait légèrement à tourner.
- Bref, je suis désolé quoi. Je ne sais pas ce qui me pousse à être une véritable saloperie avec toi. Alors voilà. C'est dit. Maintenant tu peux effacer ce que je viens de dire car là, franchement, j'assume pas.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
 
I wasn't expecting that [Pv Keith et Gabriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ablow, Keith] Psychopathe
» [Chrnonique] Jeremiah Harm - Keith Giffen et Alan Grant
» PARKINSON Keith
» SAM KEITH HULK
» Omac de Dan Didio et Keith Giffen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Habitations-
Sauter vers: