Partagez | 
 

 Too proud to be angry (Kurt&Steven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Ven 17 Mar - 21:31

Pleeease, save me from them


Sortant du stand de tir, je jette un coup d’œil à ma montre. 16h… La journée est loin d’être finie. C’est le cas de le dire quand on sait que j’ai commencé à 14h vu que je fais mon service de nuit. Une histoire de mission prévu à Hammer Bay et du coup, forcément, le département d’extraction est sur le pied levé pour pouvoir intervenir en cas de besoin. D’ailleurs, il faudrait peut être que j’aille me mettre en uniforme moi. Même si je doute qu’il y a réellement une mission à Hammer Bay ce soir. Parce qu’en dehors du fait que je devais rester au QG du SHIELD pour être disponible en cas de besoin, je n’avais entendu parler d’aucune mission. Ce qui était louche en soit. Disons que je supposais qu’on soit plutôt maintenu régulièrement prêt à intervenir depuis ce qui s’était passé au Pegasus. Parce que bon… Y avait mission à un endroit, pris d’otage à l’autre et personne de disponible de l’équipe d’extraction. Ca n’était vraiment pas top on va dire. Même que ça craint totalement. Je l’avais d’ailleurs un peu mauvais d’avoir été envoyé en mission quelques heures plutôt et de n’avoir donc pas pu apporter mon aide près de la plage. Après tout, j’étais dans l’équipe d’extraction et j’avais été sniper dans l’armée. Deux raisons qui me font pensé que j’aurais pu être franchement efficace. Mais bon, je n’avais rien pu faire. Et ma présence aurait peut-être pas changé grand-chose mais ça on ne pourrait jamais le savoir. Je soupire tout en étirant mes épaules en me dirigeant vers les vestiaires. Il allait réellement falloir que je mette mon uniforme à un moment. Non parce que imaginons que justement maintenant mon bipper se déclenche, je suis là depuis deux heures et j’ai même pas mon uniforme. Je suis pas vraiment très réactif pour les uniformes, disons le. Mais je commençais toujours ma journée, ou presque, pas un petit debrief avec les gens de mon équipe présents. Histoire d’assurer la cohésion du groupe, de vérifier que j’ai toutes les informations nécessaires. Et après en général, je vais au stand de tir. Ca me permet de vérifier que je suis en bonne forme. Me rassurer sur mes capacités de tir. Je masse instinctivement ma main en pensant à ça. Parce que bon, mon petit séjour à l’armée avait laissé des traces. Et la perte de mes capacités de tir, bien que temporaire, m’avait un peu secoué à l’époque. Si bien que passer au stand de tir le matin, ça servait peut être juste à me rassurer. Mais c’était bien. Puis je checkais parfois les résultats de mon équipe, voir si tout le monde est en bonne forme. C’est mieux pour pouvoir les commander correctement sur le terrain ensuite. Je pousse la porte des vestiaires des hommes et je passe soudainement du calme du couloir à une tension et un bruit énorme. Je souffre les sourcils. La pièce est comme électrique. Je trouve rapidement la source du bruit et me dirige vers ça. Des éclats de voix. Je tourne derrière un casier et… C’est Kurt qui est entrain de bouillonner comme ça. Je vois, comme au ralenti, son bras se reculer pour armer un coup. Kurt va frapper quelqu’un ? Kurt Darkhölme va frappe… je sais même pas qui est le type en face de lui. Une fraction de seconde après que Kurt ait amorcé son mouvement, je réagis. Je m’interpose tout simplement en repoussant du plat de la main sur son torse le type que Kurt allait frapper. Et je me prends le poing de mon ami dans la tronche. Pwah, t’as de la force mec. J’attrape ma mâchoire d’une main. Ca peut paraitre stupide mais… je connais Kurt. Je ne vois pas de raisons possibles pour que Kurt frappe quelqu’un du SHIELD en dehors de la salle d’entrainement. Enfin si j’en vois une : Anna. Anna qui a officiellement trahi le SHIELD et qui est la sœur de Kurt. Anna à cause de qui Kurt était assez mal vu, beaucoup charrier et chahuter par le reste de nos camarades. Et protéger par Maria, occasionnellement et souvent discrètement mais c’était surement déjà un peu trop. Je vois la surprise sur le visage de Kurt qui commence à s’excuser. C’est rien. Je me tourne ensuite vers l’agent. Toi tu dégages. Vite fait bien fait. Ou je l’empêche pas de te taper. Pivotant à nouveau je plante mes yeux dans ceux de mon ami. Raconte. Et si tu veux frapper quelqu’un, frappe moi. J’irais pas me plaindre à nos supérieurs. Ce qui aurait pu arriver et autant dire que j’avais pas envie que mon ami ait des problèmes à cause d’un con qui avait du faire une remarque de trop sur ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel, Marc, Lorna et Kristina
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Dim 19 Mar - 18:18

Too Proud To Be Angry
EXORDIUM.
Kurt, s’énerver ? Non, ce n’était tellement pas lui. Sauf quand il était question d’Anna, bien entendu. Et Anna, il en entendait parler depuis qu’il était au SHIELD. Il prenait des remarques par pack de douze. Il encaissait, se contentant de rager en silence, sans rien dire. Pas même à Raven, qui aurait sans doute demandé à Maria de s’occuper du problème. Mais personne ne pouvait l’aider. Kurt devait se débrouiller seul. Il tentait. Oh oui, il tentait. Il tentait de ne pas en tenir compte, de continuer à faire sa vie sans se soucier des remarques, des murmures ou des petites plaisanteries qu’on lui lançait à propos de sa soeur. Oh mais ça va, c’est pour rire disaient les autres. Ouais, sauf qu’il y avait un moment où il en avait marre. A cause d’Anna, il prenait cher tous les jours. A cause d’Anna, personne ne lui faisait confiance. Parce que sa soeur avait trahi le SHIELD. Parce que Kurt portait le même nom qu’elle. Et parce que Kurt ne disait rien, pour ne pas créer de scandale. Sauf qu’aujourd’hui, malgré tous les efforts qu’il faisait pour ne pas exploser, il y avait eu la remarque de trop.

Les vestiaires, c’était l’endroit des ragots, des blagues bas de plafond. Et Kurt détestait y passer. Clairement. Il n’avait pas le choix, vu qu’il devait enfiler ses fringues de civils quand il sortait de là, mais il préférait y aller quand tout le monde était parti. Histoire de ne pas avoir à entendre les remarques sur lui et sur sa soeur. Mais c’était un peu rapé, ce coup-ci. Parce que justement, Maria avait remarqué qu’il mettait plus de temps que les autres à se rendre dans les vestiaires et comme il ne voulait pas qu’elle s’en mêle, il avait préféré prendre sur lui cette fois. Et ça n’avait pas raté. A peine avait-il franchi la porte que le bordel avait commencé. Il s’était rendu vers son casier, sans dire un mot, tête baissée. Et c’est là, qu’il l’avait entendu. Cet espèce de sombre crétin fini à l’urine qui lança bien fort une remarque sur le physique d’Anna. Et pas une remarque distinguée, non non. Une remarque graveleuse qui fit voir rouge au bleu. Kurt claqua la porte de son casier avec une force qu’il ne se connaissait pas, pour montrer qu’il avait entendu et le fusilla du regard.

Il ne savait même pas comment il s’appelait et en l’instant, il s’en foutait clairement. Mais loin de se sentir gêné d’avoir été entendu, il continua, alors que ses camarades commençaient à être gêné par ce comportement. Certains lançaient des regards désolés à Kurt, d’autres faisaient comme s’ils n’avaient pas entendu, mais aucun ne lui dit clairement d’arrêter. « Ferme ta grande gueule.» Dit Kurt d’une voix calme. Il bouillonnait intérieurement. L’autre crétin dont il ne connaissait pas le prénom s’arrêta, se mit à rire et avança vers lui. Le jeune homme serra les poings, avec l’envie furieuse de lui écraser sur le coin du nez. « Qu’est-ce qu’il y a, Darkhölme ? Un problème.» Oh, c’était lui qui allait avoir des problèmes s’il continuait de lui chercher des poux dans la tête. Là, il ne savait pas ce qui le retenait de lui refaire le portrait façon Picasso. « Tu sais, c’est dommage que ta soeur soit à Hydra, parce qu’elle est bonne. J’aurais bien aimé faire connaissance avec elle, de façon plus in…» Le poing de Kurt s’arma tout seul et s’écrasa sur… le visage de Steven. Arrivé d’on ne savait où. Mortifié, le jeune homme recula. Merde ! Il n’avait pas prévu de perdre son sang froid, pas comme ça. Et surtout pas de frapper un de ses amis. Il commença à balbutier des excuses mais Steven prit les choses en main, ordonnant à l’autre connard de décamper en vitesse. Mort de honte et furieux contre lui-même d’avoir craqué, Kurt se laissa tomber sur un banc à côté pendant que Steven se plaçait face à lui. La scène qui venait d’avoir lieu suffit à faire décamper les abrutis qui restaient. Ils se retrouvèrent donc à deux, dans les vestiaires. Juste le meilleur ami d’Anna et lui. Kurt tremblait de rage.

Il n’avait pas pour habitude de prendre ainsi son sang froid. Ni de frapper les gens. Le SHIELD ne lui faisait pas de bien. Plus que jamais, il doutait de son choix de carrière. La pressions, les remarques, ses échecs cuisants… Avait-il vraiment sa place ici ?  La voix de Steven s’éleva dans l’air, alors que Kurt s’insultait de tous les noms. Il s’arrêta en l’entendant, leva les têtes vers lui et le fixa comme si Danvers venait de lui dire qu’il avait été enlevé par des extraterrestres et qu’il avait maintenant un polichinelle dans le tiroir. Il était sérieux, là ? Ouais… Il l’était. Du Steven Danvers tout craché. Kurt secoua la tête. « T’es malade, mec. J’viens de t’en mettre une, je vais pas recommencer. Désolé, d’ailleurs. Je ne t’ai pas fait trop mal ?» Il grimaça en désignant la mâchoire de Steven qui avait pris le coup perdu. Il soupira en baissant la tête, ses mèches de cheveux dissimulant une partie de son visage à son ami.
« Il parlait d’Anna, encore. Et je sais pas ce qui m’a pris.» Il fixa ses jointures, là où son poing avait heurté Steven d’un air perplexe. Ça ne lui ressemblait pas de perdre son sang froid comme ça. « Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas te faire mal… Si j’avais vu avant que t’étais là, je… Bref, désolé.» Ça faisait beaucoup de désolé. Enormément, même. Mais Steven avait mangé son poing dans la gueule alors qu’il n’avait rien fait, c’était le minimum vital dans ce genre de situation. Il culpabilisait d’avoir lever la main sur l’une des rares personnes qui ne lui cherchait pas des poux dans la tête depuis son arrivée. Et qui n’était pas encore en tenue. Il fronça les sourcils et désigna la tenue de civil de Steven. « Tu n’es pas censé être de soir ?»  

___

Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Mar 21 Mar - 20:15

Pleeease, save me from them


Pwah, t’as de la force mec. En même temps… à quoi je m’attendais en m’interposant entre Kurt et la personne sur qui il allait taper. Parce que bon, Kurt était juste un agent du SHIELD. Kurt avait juste été entrainé par Raven et Maria de ce que je savais. Et je savais pour m’être fait tapé dessus par Anna à l’entrainement, qu’ils savaient bien y faire dans la famille Darkhölme pour frapper. Je portais la main à ma mâchoire, qui avait encaissé la majeure partie du coup en me disant que j’étais pas prête de remangeant un bon steak saignant dans les jours à venir. La purée ça allait être cool. Surtout que j’avais bien l’impression de saigner aussi dans la bouche alors la purée ça allait être cool. Mais je ne me laissais pas plus déconcentrer que cela par le fait que je venais de me faire frapper dessus. Parce que Kurt avait besoin de quelqu’un, du moins j’en avais l’impression. Et que je devinais sans mal ce qui avait pu le mettre dans ce genre d’état. Comment dire ? Moi aussi j’avais une sœur. Alors même si on foutait moins la misère, surement parce qu’elle devait leur faire peur et n’avait pas officiellement trahi le SHIELD, je comprenais assez facilement qu’il ne pouvait y avoir que ce genre de chose pour faire sortir de ses gons notre master du zen Kurt Darkhölme. Du coup, je disais au gros lourd totalement abruti de mes deux de dégager. Je retenais son visage, captait même le nom sur son uniforme. Si jamais il l’ouvrait, c’était moi qu’il faudrait retenir. Parce que bon… je doutais d’apprécier ce qu’il devait avoir dit sur ma meilleure amie. Parce que moi, je savais la vérité. Je me tourne vers Kurt et lui propose plutôt de se défouler sur moi. Je vois très vite qu’il a l’air trop surpris pour dire oui. Dommage ça lui aurait fait du bien au petit. Je rigole quand il s’excuse. Bon, ne pas cracher du sang pour me rincer la bouche parce qu’il risque d’encore plus culpabiliser. Je suis pas malade… enfin surement un peu mais je sais que ça peut faire du bien de décoller une bonne droite. Et t’inquiète pas, j’ai subi pire quand on m’a bizuter à l’armée. Ou quand ta sœur me proposait de s’entrainer. Ou quand ma sœur voulait s’assurer que j’étais définitivement opérationnel après mon petit accident de balle dans la main. T’as donné qu’un coup, je suis capable d’encaisser. T’excuse pas, je suis sûr que tu avais une bonne raison. Il baisse la tête et prononce la phrase que j’étais sûr d’entendre. Anna… Je sers le poing avec une furieuse envie de moi aussi frapper ses enculés. Disons que moi aussi je commençais à en avoir ras le cul des blagues plus que lourdes sur ma meilleure amie. Par principe, j’appréciais plutôt bien ma meilleure amie voyez vous. Je hausse les épaules. Arrête de t’excuser. Je me suis mis entre toi et lui exprès. Il aurait été capable de te balancer à la hiérarchie juste pour t’emmerder un peu plus. Et tu as assez de problèmes à cause de ta sœur comme ça. Pas la peine d’en rajouter encore. Yep du soir. Et le soir ici, ça commence tôt en ce moment. Tout en disant ça, je repère mon casier que j’ouvre pour changer de haut. Et toi ? T’es du soir ou du matin ? Parce que le shif est passé et t’es encore ici ? Sauf si c’est que tu évites les heures où le vestiaire est plein ? C’est en posant la question que je me rends compte que c’est évident. Je me tourne vers Kurt à nouveau. Il a l’air dépité le pauvre. Tu sais que tu peux me parler ? Je crois que je comprends un peu ta situation. Et contrairement à Raven, j’essayerais pas de te protéger. Kurt est assez grand pour se démerder seul. Même si j’étais pas sur de me retenir si on traitait trop ma meilleure amie. A la rigueur, j’aurais plus envie d’aider Kurt à leur casser la gueule. Ils sont dans ton département ceux qui te font la vie dure ? Parce que dans ce cas là, demande ta mut’ ? Je sais pas. Je doute qu’on puisse les faire taire mais t’as pas à subir ça Kurt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel, Marc, Lorna et Kristina
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Lun 10 Avr - 19:34

Too Proud To Be Angry
EXORDIUM.
Steven avait deviné. Largement. Enfin, ce n’était pas non plus un truc que Kurt cachait à tout prix, qu’il évitait les vestiaires aux heures de pointe. Il baissa la tête. Entre ça et le fait qu’il avait collé une droite sans faire exprès à l’un de ses rares alliés, ce n’était pas une bonne journée pour lui. Mais alors pas du tout. Il aurait bien aimé répondre à Steven que non, il n’évitait pas les vestiaires et que non, il n’avait pas de problèmes. Mais il mentait déjà suffisament pour éviter que Raven ne vienne faire elle-même un carnage dans les locaux si elle savait ce que subissait Kurt au quotidien. Il ne doutait pas une seule seconde qu’elle était parfaitement capable de décoller quelques têtes. Elle était très protectrice envers lui. Peut-être qu’il ferait mieux de faire ce qu’il savait faire de mieux. A savoir faire profil bas et encaisser. C’était une mauvaise idée vu comme il venait d’exploser. Il était toujours hors de lui et la présence de Steven ne parvenait pas à le calmer tout à fait. Une part de lui était mortifiée pour avoir céder à son accès de violence mais une autre était déçue que ce ne soit pas l’autre abruti à qui le pain dans la tronche était destiné y échappe grâce à l’intervention du meilleur ami de sa soeur. Alors ouais, Steven avait volontiers encaissé ce coup-là pour lui éviter des problèmes. Mais quand même. Kurt aurait adoré lui casser le nez, à l’autre couillon là. Voir la surprise se peindre sur ses traits en n’ayant pas imaginé une seule seconde ce qui venait de lui tomber dessus.

Il soupira, rejetant la tête en arrière. Des mèches de cheveux suivirent le mouvement, rappelée par la gravité. Dans le silence qui les entourait, ce soupir ne passait pas inaperçu. « Y’a rien à dire. » Il leva les yeux au ciel en désignant la porte, comme si les crétins responsables de l’état de fureur qui l’habitait étaient encore là. « Ces connards bas de plafond s’imaginent que c’est plus marrant de faire des remarques déplacées sur ma frangine quand je suis dans les parages. Et moi, je me retrouve comme un connard à devoir encaisser les remarques sur la traîtrise d’Anna comme si j’en étais responsable. » Pour quelqu’un qui estimait qu’il n’y avait rien à dire, il en disait plus qu’il ne voulait. Il poussa un grognement en passant une main rageuse dans ses cheveux.

C’était déjà dur à vivre d’être perçu comme le chouchou de Maria juste parce qu’un mot lui avait échappé. De devoir montrer qu’il n’avait nullement volé sa place. Il fallait en plus qu’il encaisse, encore et encore les murmures sur son passage, les plaisanteries graveleuses et autre bizutage dont il se passerait bien. Il leva la tête vers Steven qui parlait de demander sa mutation. Ouais. Et passer pour un putain de froussard ? Jamais de la vie. Ça ne réglerait pas non plus le problème. Parce que les crétins qui l’avaient fait sortir de ses gonds plus tôt n’étaient pas les seuls. C’était un problème qu’il devait gérer seul. Même si l’oreille compatissante que Steven portait à ses problèmes le touchait. « Et ça changerait quoi ? » lança Kurt en riant jaune. « Si ce n'est pas eux, ce sera d'autres. Non, je vais laisser couler. C’est… C’est une question de temps. Ça va bien finir par se tasser. » Il l’espérait. Bon dieu qu’il l’espérait. Il maudissait sa soeur pour ce cadeau empoisonné. Il aurait aimé savoir ce qui lui était passé par la tête quand elle avait décidé de trahir le SHIELD. Et l’avoir en face de lui à cet instant pour lui faire comprendre que son geste avait eu des conséquences sur tout le monde. Lui le premier. Oh oui, il était furieux contre elle et même s’il était prêt à écouter ce qu’elle avait à dire pour sa défense, il n’était pas certain de lui pardonner de sitôt. « J’aimerais savoir pourquoi elle a fait ça. Sérieusement. » murmura Kurt, davantage pour lui-même que pour Steven.

___

Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Dim 30 Avr - 12:01

Too proud to be angry


Y a rien à dire… Ok, celui là c’est définitivement le frère de Anna Marie. Genre quand il dit cette phrase avant cette lassitude dans la voix, j’aperçois sa sœur, vautrée sur mon lit, misérable en disant qu’il n’y a rien à dire. Qu’elle ne fait que son travail et sa putain de mission. Je vois ma meilleure amie au plus bas qu’elle a été et j’ai soudainement envie de secouer Kurt dans tous les sens en lui disant que si y avait des choses à dire. Qu’il devait se bouger, que c’était pas la fin, qu’il pouvait encore renvoyer tous ces connards d’où ils viennent et qu’il n’a pas à subir ça. Mais bon, je ne pouvais pas le faire. Entre le fait que c’était peut-être jamais une bonne idée de toute manière et aussi que je me permettais pas ce genre de chose de manière général. Et de toute manière, je ne connaissais pas encore le frère de Anna assez bien pour cela je crois. Parce que bon à vrai dire en dehors de Anna et ma propre sœur, peut être aussi Pietro, je ne connaissais personne à qui je me permettrais de faire cela. Mais bon, au moins Kurt m’explique ce qui vient de se passer. Et je me dis que j’aurais dû parier dessus ou alors aller jouer au loto ce matin parce que bon c’était un coup de bol de tomber là-dessus. Enfin… le problème était que c’était tellement évident que c’était ce qui s’est passé que je suis pas sure de pouvoir mettre cela sur le coup de la chance. Par contre, les remarques déplacées je pouvais comprendre parce que j’avais les même sur ma sœur ou sur Anna. C’était juste des connards de bas niveau. Mais s’en prendre à Kurt parce que Anna avait soi-disant trahi… et trahi sa famille ? Bien entendu que c’était la faute de Kurt si sa sœur avait trahi ! Même qu’il l’avait poussé à faire pour se faire pourrir derrière au SHIELD. Je suis pas sûr que ça te rassure mais les remarques graveleuses sur ma sœur et ta sœur, j’en supporte un certain nombre aussi. Faut juste… assumer d’avoir une sœur. Je hausse les épaules pour dire qu’on avait pas le choix. Après tout, on n'avait pas choisi d’avoir des sœurs. Encore moins d’avoir de si belles sœurs qui déclenchaient ce genre de réactions chez les hommes. Pas que ça me gêne qu’elles soient belles, j’en suis même assez fière. Mais ça me passait moins l’envie de leur casser totalement la gueule. Par contre, par rapport à sa trahison… tu n’as pas à endurer ça. Je sais pas comment mais il est hors de question que tu supportes ce genre de chose bordel. D’ailleurs, ne voulant pas du tout que Kurt supporte ce genre de chose et cherchant une solution qui n’impliquait ni Raven à qui j’avais pas trop envie d’aller parler de sa fille ni Maria qui avait pourtant pas mal d’autorité ici, je finissais par lui proposer de changer de section. Mais disons qu’il n’avait pas l’air de penser que c’était la super idée. Hum… ce que ça changerait. Je manque de rire avant de croiser les bras sur mon torse. On est au SHIELD avec des gros con et tu crois vraiment que ça va finir par se tasser ? Enfin si j’y croyais. Parce que je sais que Anna ne restera pas à HYDRA éternellement et que du coup ça se finira. Du moins sur la trahison de Anna. Parce que sur son, je cite, « superbe cul que je voudrais bien défoncer » comme certains m’ont dit, je doute que ça finisse un jour. Mais le truc c’est qu’il me dit qu’il voudrait savoir. J’ai envie de me foutre un pain pour ne pas répondre. Tu finiras pas savoir. Peut être par comprendre. Je hausse les épaules pour laisser l’impression que je ne sais pas. Moi je sais. Et je sais qu’il comprendra même s’il lui en voudra surement pour des années. Et Raven… non j’avais personnellement trop peur d’elle pour me prononcer sur le fait qu’elle le pardonnerait ou pas. J’étais pas le mieux placé pour commencer. Mais je suis pas certain que rien ne change si tu changes de sections. Disons qu’on en a des plus ou moins con selon les départements du SHIELD. Et t’es pas forcément dans la mieux. Par exemple… personne m’a rien dit sur le cul de Carol dans ma section. Ce qui est un énorme progrès. Parce que franchement, les quelques mois en simple agent de terrain n’avait pas été les meilleurs. Et l’entrainement malheureusement était généralement commun à tout le monde. T’as des missions avec Bucky non ? J’en étais sure. Je m’étais renseigné pour Anna. Parce qu’elle avait besoin d’être un peu rassuré. Lui par exemple ferait jamais de ce genre de remarque. Et dans mon département, on fait pas ce genre de choses.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel, Marc, Lorna et Kristina
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Dim 14 Mai - 13:27

Too Proud To Be Angry
EXORDIUM.
Non, ça ne le rassurait pas. Les remarques graveleuses. Ça ne le rassurait pas du tout.  Loin de là. C’était quelque chose de normal dans ce monde. Comme disait Steven, il fallait assumer d’avoir une soeur. Et une soeur dont l’apparence plaisait aux autres. Sauf que Kurt n’avait jamais eu à défendre l’honneur de la sienne avant sa trahison. Anna le faisait très bien toute seule. Elle n’avait pas besoin de son petit-frère pour ça et Kurt le savait très bien. Pourtant, en entendant l’autre idiot, il avait perdu son sang-froid, pour une raison inexplicable et explicable à la fois. S’il se mettait à frapper le moindre de ces abrutis, il n’avait pas fini. Au final, c’était peut-être trop pour lui. Entrer au SHIELD était peut-être une grosse erreur. Il avait toujours pensé que c’était l’avenir qu’il voulait pour lui, l’idéal qu’il voulait atteindre. Mais maintenant qu’il s’y trouvait et qu’il devait subir les remarques et les rires à peine audible des autres, il ignorait s’il devait continuer. Ce n’était peut-être pas pour lui, tout ça. Seulement, il ne pouvait pas faire machine arrière. Il était censé être le filleul de Maria Hill, le frère adoptif de Raven Darkhölme même si dans son esprit, c’était une mère pour lui. Et le frère de la traitresse du SHIELD. S’il quittait le SHIELD, les remarques sur Anna se reporteraient sur Raven. Et Raven n’apprécierait pas de savoir ce que Kurt subissait au quotidien. Elle ferait un massacre. Il repoussa encore une fois l’idée de donner sa démission pour aller élever des moutons en Patagonie. Déjà, ça ferait bien trop plaisir à un tas de personne, dont Jüng, qui répètait à qui voulait l’entendre que Kurt était l’une des pires recrues de tous les temps, ou encore à des imbéciles qui s’empresseraient de salir son nom dès qu’il aurait tourné les talons.

Steven avait raison sur un point. Il n’avait pas à subir ça. « Je sais. »Claquer la porte du SHIELD serait peut-être la solution de dernier recours. Mais il espérait que ça finirait par se tasser. Ça se tasserait bien, non ? Un nouveau bleu se pointerait et ce serait lui qu’on bizuterait. Il l’espérait, même si ce n’était pas sympa pour ce nouveau qu’il ne connaissait pas et qui n’avait rien demandé. Il haussa les épaules à la question de Steven. Peut-être que oui ? Après tout, pourquoi pas ? Au point où il en était, il envisageait toutes les solutions, même les plus irréalisables. Il releva la tête vers Steven après ses mots énigmatiques. Il arqua un sourcil en se redressant. Il avait franchement l’impression qu’on ne lui disait pas tout. Qu’il y avait des choses qu’on lui cachait. Steven était le meilleur ami d’Anna, peut-être bien qu’il en savait plus qu’il ne voulait lui dire. Ou alors Kurt était simplement paranoïaque. Cette impression qu’on le tenait à l’écart de quelque chose de plus compliqué qu’un simple « Anna a trahi le SHIELD » ne datait pas d’aujourd’hui. C’était même débile à dire, mais il avait l’impression, au fin fond de son être, qu’on ne lui disait pas tout. Et qui était le mieux placé pour le dire que Steven Danvers ? Il se mordit la lèvre quand il passa à un autre sujet.

« Je sers plus de pigeon voyageur entre les services qu’autre chose, avec Bucky. Enfin, je le croise quand on m’envoie lui porter des documents et il me râle dessus parce que je suis censé apprendre à dire non. » Kurt eut un petit rire. Barnes avait envie de se taper la tête contre les murs avec lui. En attendant, il était l’un des rares qui lui épargnait les remarques sur sa soeur ou son lien avec Maria. Kurt se gratta le crâne un instant avant d’hausser à nouveau les épaules. « Je verrais bien où on aura le plus de besoin de moi. Encore faut-il que Jüng accepte de me laisser aller ailleurs. Il m’a dans le collimateur donc bon… » Il leva les yeux au ciel et se redressa. Ses jointures lui faisaient mal. Voilà qui lui apprendra à mettre des droites et à perdre son sang-froid. « Tu devrais mettre de la glace. » dit Kurt en approchant sa main de sa propre joue pour mimer le geste. Il grimaça, encore honteux d'avoir frappé Steven. « Encore désolé pour ça. »

___

Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   Ven 28 Juil - 23:34

Too proud to be angry


Qu’on se mette d’accord : j’adore Anna Maria. Vraiment. Mais y a des jours où… j’étais en colère et c’était sa faute. C’était sa faute parce que la situation de merde dans laquelle je trouvais Kurt, son frère mais aussi un ami qui m’était cher, c’était un peu beaucoup si ce n’est totalement la faute de Maria. Non pas totalement parce que Kurt aurait pu aussi choisir un autre métier qu’agent du SHIELD, c’était vrai. Mais Kurt était un Darkhölme donc il avait choisi agent du SHIELD bien entendu. Je veux dire même sa cousine qui n’était pas une Darkhölme était un agent. Ils ont ça dans le sang ou dans l’éducation, ou dans je ne sais pas trop quoi mais toujours est-il que j’aurais été étonné que Kurt ne choisisse pas cela. Et ça, c’était pas un argument en défense d’Anna. Le problème n’était pas que Kurt soit au SHIELD. Le problème était que Kurt était le frère d’une traitresse au SHIELD, qu’il soit agent ou pas. Et ça c’était totalement la faute de Anna qui avait choisi cette mission longue durée d’infiltration à HYDRA. J’aurais bien eu envie d’expliquer à Kurt pourquoi. Parce que je trouvais la situation assez injuste. Il avait le droit de savoir que sa sœur n’était pas la connasse que tout le monde lui disait qu’elle était. J’aurais envie de lui dire qu’elle avait une réelle raison de faire ça, de l’abandonner lui et aussi Raven. J’avais envie de lui dire qu’il ne subissait pas tout cela pour rien mais je ne pouvais pas. J’étais déjà pas censé savoir pour la mission de Anna Maria mais j’étais sa sortie de secours de la mission. Et je pouvais pas le dire à Kurt du coup. Plus ça se savait, plus Anna était en danger. Du coup je ne disais rien. Je me contentais de sous entendre, peut-être trop clairement même, qu’il finirait pas savoir et probablement par comprendre. Je pouvais rien dire de plus. Du coup je lui parlais d’autre chose. Je lui faisais savoir que tous les services du SHIELD sont pas aussi con que le sien. D’ailleurs, je mentionnais Bucky, le type chargé de sa formation en interne. Le type à qui personne oserait faire une remarque sur le cul de sa sœur. Quoique je ne savais même pas si Barnes avait une sœur. Mais visiblement c’était pas aussi sympathique de bosser avec lui que ce que certains pouvaient croire. Pas que je sois super surpris. Je grimaçais. Bwah tu sais, Barnes il aime bien râler de toute manière. Si tu trouves que t’as pas à dire non, fais pas attention à ses grognements intempestifs. Regarde, nous on a bien le british qui jure, on fait semblant de plus entendre à force. Puis surtout… j’étais pas mal du genre à jurer aussi en mission à tout bon de champ. Disons que ça détend de jurer à tout bout de champ. Puis je vous explique pas comment je peux devenir vulgaire quand j’ai mal à ma main. Bref… J’écoute Kurt dire qu’il ira où il est le plus utile et j’ai bien envie de me facepalm mais je n’imposerais pas cela à ma mâchoire légèrement endolorie. Jüng c’est un truc d’accord. Mais Kurt… faut pas aller où on a besoin de toi. Faut aller là où tu as envie d’aller ! Va pas dans un service en sachant que tu vas t’y emmerder ! Je parlais en connaissance de cause. J’étais rentré au shield dans le service tactique. Le service où l’on quitte pas son bureau. Bon d’accord j’avais encore de la rééducation à l’époque alors c’était déjà bien d’avoir été pris dans ce service-là. Mais je m’y étais emmerdé comme un rat mord. J’aurais bien voulu continuer à expliquer cela à Kurt mais je me surprend moi-même à hocher la tête quand il parle de mettre de la glace sur ma joue. Erf, mon corps me trahit en disant cela. Je jette un coup d’œil à sa main. Je mets de la glace si toi aussi. Ca a du cogner aussi de ton côté. Parce que bon, question de physique… ou parce que j’avais un peu l’habitude de cogner des gens aussi, je savais qu’il avait du douiller aussi. Et t’excuse pas ! Je recommencerais au besoin. Toujours là pour aider les Darkhölme ! Sauf ta mère, j’ai trop peur de ta mère. J’attrape mes affaires dans mon casier. Aller viens, je te propose une poche de glace chacun et une bière chacun.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Too proud to be angry (Kurt&Steven)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Too proud to be angry (Kurt&Steven)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dangerous Man le dernier Steven
» Steven
» Steven Spielberg
» [Saylor, Steven] Les Mystères de Rome - Tome 1: Du sang sur Rome
» Steven Seagal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: