Partagez | 
 

 In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
400
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]   Sam 18 Mar - 10:24

In The Air Tonight

- Qu'es-ce que je m'emmerde...

A moitié avachi dans son canapé, un verre de wisky à la main gauche, Malik s'alluma une unième cigarette. Aujourd'hui, c'était une bonne grosse journée de merde. Une de ces journées inintéressantes où il n'y avait rien d'autre à faire que de se faire profondément chier. Pas de mission, pas de divertissement, rien que dalle. Le jeune assassin soupira, rejetant sa tête en arrière, en expirant la fumée par les narines.

Dommage que Marc n'était pas dans le coin. Il l'aurait chopé et, ensemble, ils auraient très certainement trouvé une occupation. Picoler, draguer, jurer, baiser aussi. Bref, ça aurait été nettement mieux que de rester planté là, dans cette grande baraque, à attendre qu'une mouche passe.
- Putain, pas étonnant que les vieux schnock se tirent parfois une balle dans le crâne une fois arrivé à la retraite. C'est mortel. Bon merde !

Fuck si, normalement, c'était sa journée de "repos". Il avait besoin de bouger, de faire chier des gens, de sortir avec sa moto, de vivre quoi. Il n'allait pas attendre ici sagement comme un gros couillon, que quelque chose lui tombe enfin sur le coin de la gueule.
- C'est bon, je me tire, s'exclama-t-il en se levant d'un bond.

Autant se pointer au QG. Là-bas, il y aura sûrement quelqu'un pour se taper la discute. Le jeune assassin termina son verre d'une traite puis le posa  d'un coup sec sur la table basse.

Tout en continuant à pomper sur sa cigarette, il se dirigea ensuite dans le hall d'entrée, où pendait sur un porte manteau, sa belle veste en cuir. Une fois préparé, il se regarda brièvement dans un miroir, passant une main dans ses cheveux avant cette fois, de s'orienter vers le garage.

Sa belle Harley l'y attendait. Tout belle, toute scintillante. Heureusement, Anna-Marie avait réussi à la réparer. Elle était comme neuve. Malik s'approcha d'elle, caressant du bout des doigts sa carrosserie aussi brillante que quand il l'avait acheté, où plutôt volé, à un connard de l'époque. Ce trou du cul, de toute façon, ne l'avait pas mérité. D'après ses souvenirs, ils s'étaient pris la tête avec, pour une raison depuis qui lui était passé au dessus. Ils s'étaient battu, la victoire lui revenant. Puis, il l'avait laissé, crevant à moitié dans une petite ruelle, avant de se casser avec cette merveille.

Aucun regret, juste de la jubilation. Le jeune homme grimpa dessus et la fit démarrer, un sourire s'étirant au coin des lèvres.
- Allez bébé, ça te dis une petite balade?

Il ne lui fallut cependant que quelques minutes pour rejoindre leur planque. Les cavernes où abritaient le QG d'Hydra, n'étaient pas si loin du quartier. Ce qui étaient plutôt pratique, quand ses membres devaient partir en urgence en mission. Malik fit vibrer une dernière fois sa bécane avant de la garer précieusement à son emplacement habituel. C'est là qu'il aperçu Dakota, en train de marcher dans le sens inverse. Il l'aimait plutôt bien ce petit con.Tout comme lui, il n'avait pas la langue dans sa poche. C'était quelqu'un de dynamique, avec qui on pouvait bien se marrer. C'est pourquoi, le jeune assassin siffla, pour l'interpeller avant qu'il se casse.
- Hey mon couillon, tu vas quelque part?


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]   Lun 27 Mar - 1:24

Malik & Dakota

In the air tonight
Il y a des jours avec et des jours sans. Aujourd'hui, au QG d'Hydra, c'est clairement un jour sans... Tout le monde est à cran depuis cet espèce de fiasco de mission, et les tensions sont multiples, si bien que même ceux qui n'étaient pas sur les lieux le ressentent. Je fais partie de ceux-là, évidemment, et je dois dire que je suis doublement frustré. D'une, parce que j'ai encore une fois raté une occasion de foutre sur la gueule de l'ennemi, et de deux parce que je ne supporte pas d'entendre les jérémiades des uns et des autres et de les voir se passer les nerfs à la moindre occasion. Franchement, c'est pas parce qu'il se passe quelque chose de gros sur cette île que tout le monde doit perdre la tête.

Je déambule dans les couloirs un dossier en main, mâchonnant un bâton de sucette depuis longtemps finie. Une fois de plus, je me retrouve à faire le pigeon voyageur parce que personne d'autre n'a envie de le faire, et que de toute façon, Dakota reste ici, lui, il a que ça à faire, donc ça lui fera plaisir, allez Dakota, rends toi utile pour une fois. Et gna et gna et gna. Comme si ça m'amusait de rester ici toute la journée à faire les courses des uns et des autres...

Ça me met tellement hors de moi que je ne me rends compte que trop tard des étincelles violettes qui s'échappent de mes mains. Les lumières du couloir clignotent dangereusement puis finissent par s'éteindre, témoignant d'une panne de courant provoquée par mon abus de champ électromagnétique. Génial, il manquait plus que ça... Désormais dans le noir, j'avance en tâtonnant sur le mur histoire de me guider tout en espérant que la panne ne durera pas longtemps : d'habitude, quand ça arrive, ils sont plutôt réactifs et puis je ne perds généralement pas le contrôle assez longtemps pour que l'intensité du champ électromagnétique court-circuite le bâtiment. Enfin, pas trop longtemps. Pas aussi longtemps que ça en tout cas...

Après quelques minutes dans le noir, je grogne et décide que, foutu pour foutu, autant ne pas faire les choses à moitié. Je concentre mon pouvoir dans ma main libre et laisse s'échapper de la fumée violettes qui se tinte petit à petit de rouge, tourbillonnant sur elle-même jusqu'à former un soleil miniature. Je n'ai pas le droit de me servir de mon pouvoir sans supervision, normalement, mais je suis assez grand, je fais ce que je veux et surtout, j'ai besoin de lumière, merde à la fin. J'avance plus sûrement dans le couloir toujours désert et parvient jusqu'aux escaliers quand le drame survient : mon dossier si précieux prend subitement feu, parce que je suis un abruti qui ne fait pas attention et qui pense qu'il est normal de laisser un morceau de papier à proximité d'une boule de plasma.

Je lâche prise, perds le contrôle de mon soleil qui s'évapore et me retrouve de nouveau dans l'obscurité avec pour seule lumière la flamme moqueuse qui fut jadis mon dossier... Je soupire et m'assois dans les escaliers, crache mon bâtonnet et ouvre une autre sucette au hasard, découvrant le goût au moment où elle touche mes lèvres : orange sanguine, pourquoi pas. J'attends patiemment le retour de la lumière quelques minutes plus tard et récupère ce que je peux du dossier, à savoir un reste de diagramme carbonisé et me remets en route.

Je rejoins un coin plus fréquenté du QG, zigzagant entre les gens, quand j'entends un sifflement qui me fait lever la tête. Je repère un homme qui me dévisage et me salue d'une façon bien à lui. Il ne me faut pas plus de deux secondes pour l'identifier : Malik Caglar a.k.a. Malikou, 30 ans, contrôle la folie, Tiger, veuf depuis peu (dans des circonstances qu'on ne cherchera pas à creuser d'ailleurs). Il est dans les fichiers, et j'ai appris son profil par coeur comme tous les autres membres d'Hydra d'ailleurs, mais même si je ne l'avais pas fait, j'aurais pu dire qui se trouvait devant moi. Tout simplement parce que j'adore Malik. Je ne sais pas si c'est réciproque, mais je pense que c'est une des personnes chez Hydra que j'apprécie le plus : il est bon dans ce qu'il fait, il est entier, franc, un brin sadique, il se fout du politiquement correct et il est sacrément canon.

Je le regarde, puis regarde mon reste de feuille calcinée avant de resserrer le poing et de le voir se désintégrer. Je finis par hausser les épaules pour moi-même, ils pourront survivre sans un bout de papier, de toute façon avec ce qu'il restait, ça n'aurait servi à rien. "Plus maintenant." Je me dirige vers lui l'air enjoué, oubliant déjà les affres de la vie du QG. Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit qu'on va se marrer. De toute façon, avec Malik, il faut s'attendre à tout. "Et toi, qu'est ce que tu fais à roder par ici ? Ne me dis pas que tu es en manque de tête à écourter et que tu commences à tourner en rond ?" J'affiche un sourire moqueur, parce qu'il y a de fortes chances pour que j'ai vu juste, si je connais un tant soit peu le gaillard.

Je glisse une main dans ma poche arrière et attrape deux sucettes, une dans chaque main, avant de les tendre bien fermées devant moi. "Choisis." Je ne sais pas sur quel goût il va tomber, ni même s'il aime les sucettes, mais tant qu'il apprécie le geste, ça m'est égal...
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
400
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]   Dim 9 Avr - 19:06

In The Air Tonight

Malik était trop loin pour voir ce qu'il trimballait dans les mains mais visiblement, ce couillon semblait l'avoir cramé. Le rebelle ne pouvait plus distinguer que des formes indistinctes, s'évaporer dans les airs. Le pourquoi du comment, il s'en foutait. Toujours est-il que Dakota se dirigea vers lui, l'air enjoué, avec un putain de dynamisme habituel.

En vrai, il était sympa ce gars. Quand il l'appelait "mon couillon", venant de lui c'était vraiment affectif. C'était comme pour Marc, "mon connard" était devenu quasi habituel. Malik n'étant pas du genre à utiliser des mots tels que : "mon ami, mon amour" ou autre phrase complètement niaises, il préférait largement user de son jargon habituel pour désigner ceux qu'il appréciait. Et ce mec en faisait partie, d'autant plus qu'il était sacrément bien foutu. Sa gueule d'ange, même s'il était aussi taré que lui, valait bien son pesant d'or.

Un sourire carnassier étira ses lèvres, quand ce dernier se posta juste devant lui, lui indiquant au passage qu'il était plus ou moins libre. Parfait ! Le rebelle allait pouvoir lui proposer un petit tour, histoire de ne plus se faire chier tout seul.
- Bingo ! J'en avais ras le cul de rester chez moi, planté comme un rat mort en attendant qu'une mouche passe. Un tour ça te dis? Qui sais, il y aura peut-être des têtes de lard à couper.

Il y avait toujours des têtes de con à trainer. A défaut de ne pas pouvoir les buter sans contrat, pourquoi pas les emmerder un peu. Pour secouer un peu leur vie de merde et leur quotidien bien rangé.

Tandis qu'il se redressait légèrement, en attendant sa réponse, Dakota attrapa quelque chose dans sa poche, lui demandant ensuite de choisir entre le poing gauche ou droit. Malik le regarda, finissant par lever les yeux au ciel. Bien que cool, ce couillon avait quand même un sérieux problème avec les sucettes. Non seulement, rare était les fois où on le voyait sans en sucer une mais en plus, il en avait je ne sais combien à portée de main, à croire qu'il dévalisait les magasins de bonbecs.

D'une humeur beaucoup plus joyeuse qu'un peu plus tôt dans la journée, le jeune assassin évita pour une fois, la blague salace bien dégueulasse sur une autre forme de bonbon.
- T'es sérieux? Bon allez, raboule ma poule, je dirais la droite. Elle a intérêt à être bonne sinon je te la ferai bouffer.

La dernière fois que son collègue lui avait fait ce coup là, il était tombé sur ananas. Et le jeune assassin avait horreur de l'ananas. Comme la plupart des fruits d'ailleurs. C'était chiant à éplucher, chiant à couper, chiant à bouffer et ça avait un goût dégueulasse en prime. La devise française : "manger cinq fruit et légumes par jour" était pour les gros boudins, qui croyaient encore au père noël.

Heureusement, il tomba sur le goût coca. Le goût classique quoi. Celui que tout le monde aimait bien en règle générale. Un fin rictus éclaira son visage, soulagé quand même d'être tombé sur le bon numéro. Il le remercia d'un hochement de tête, le portant à sa bouche tout en baragouinant d'un air décontracté:
- Alors? Partant?

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]   Mar 13 Juin - 10:39

Malik & Dakota

In the air tonight
Voilà bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas : la proposition de Malik. Non pas parce que ça ne correspond pas au personnage, bien au contraire, il est tout à fait le genre de gars à partir en virée comme ça sur un coup de tête. En revanche, qu’il me propose ça à moi… Tout le monde au sein d’Hydra qui me connaît un tant soit peu sait que je ne suis pas vraiment supposé me balader sur Genosha sans surveillance. A bien y réfléchir, je ne pense pas être sorti une seule fois avec un de mes amis du QG, j’ai bien plus l’habitude de les voir ici qu’ailleurs, et je me contente de vivre leurs pérégrinations sur l’île par rapport interposé. J’ai évidemment le droit de sortir seul, je ne suis plus un enfant, mais pas pour partir à la baston… En fait, mes seules sorties libre de toute contrainte se résument au magasin de sucreries et au centre-ville de Feynnick quand il fait beau. Du coup, avoir droit à une telle proposition, comme ça, au débauché, ça me surprend un peu. Je m’attendais à une sortie au bar du QG histoire de raconter des blagues interdites au moins de dix-huit ans et de regarder Malik déblatérer des obscénités jusqu’à ce que je sois obligé de le ramener chez lui sans quoi il se ferait taper…

Tandis que je réfléchis à tout ça, je laisse le jeune homme choisir sa sucette. Même s’il râle à mes gamineries (et il n’est pas le seul, peu de gens peuvent apprécier le culte que je voues aux sucettes) il joue tout de même le jeu, possiblement parce qu’il m’aime plutôt bien. Enfin j’espère ! Je peux d’ailleurs voir dans ses yeux qu’il est satisfait du résultat. Je retourne mon autre main et l’ouvre avec un effet presque dramatique : ananas. Je ris d’un rire mesquin, comprenant probablement au même moment que lui qu’il vient d’échapper au parfum qu’il déteste le plus. Dommage, je me serais certainement marré, connaissant Malik, il l’aurait quand même mangée. Et puis, il aurait suffit d’une petite mise au défi pour l’y forcer, le cas contraire. J’ouvre le paquet presque religieusement et enfourne la sucette, en appréciant le goût sucré. Je ne vois vraiment pas ce qu’il reproche à l’ananas… C’est très bon, plein de vertues cachées, et puis en sucette, je ne vois pas ce qui pourrait être mauvais, mais je ne suis pas très objectif…

Je fais rouler la sucrerie sur ma langue plusieurs fois en réfléchissant : il est vrai que je suis un peu en train d’étouffer ici, et que je ne passe pas la meilleure des journées au QG, alors partir en balade me ferait le plus grand bien. Surtout si c’est avec Malik, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer. D’un autre côté, je viens tout juste de griller un générateur en étant un peu contrarié, et je ne pense pas qu’il soit très prudent de mettre la maîtrise de mes pouvoirs à rude épreuve maintenant. Surtout si c’est avec Malik parce que… Et bien parce qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer, justement… Il me presse pour avoir une réponse, et la petite part de folie en moi s’éteint sous la pression de la raison. Un jour, je vais regretter de toujours faire ce qui est raisonnable, vraiment…

“Ecoute, Malik, tu préfères pas…” Un brouhaha se fait entendre depuis l’un des couloirs adjacents, et je devine ce qui va se passer avant même d’entendre des paroles distinctes : une équipe a été envoyé pour me retrouver et je vais encore passer un sale quart d’heure parce que je n’arrive pas à rester sous contrôle. Je passe du couloir à Malik, puis de Malik à sa bécane. Oh, et puis merde.

J’attrape Malik par le col de sa veste en cuir et l’attire d’un pas déterminé vers sa moto que j’enfourche sans même demander la permission. “Tu sais quoi, j’ai aussi très envie de m’amuser un peu. On fait un tour, on peut aller emmerder quelques gens, si t’es sage je te réserve même un petit plus. Mais tu connais la règle : pas de pouvoir pour moi. Et je ne suis pas responsable de ce qui se passe si tu fracasse trop de têtes.” Je dévisage dévisage Malik, un air de défi dans le regard. “Mais si tu veux tout ça, faut qu’on bouge. Genre maintenant.”

Le bruit dans le couloir s’intensifie, et je sais que la marge de fuite va être assez serrée, alors j’espère qu’il va se décider rapidement. Pourtant, malgré la peur de me faire prendre avant cette virée improvisée, je sens les poils de mes bras se hérisser sous l’excitation. Si ça passe, ça promet d’être bien !

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]   

Revenir en haut Aller en bas
 
In The Air Tonight [Pv Malik et Dakota]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tokimeki Tonight
» Attention talent : Abd Al Malik
» SLY au TONIGHT SHOW de Jay LENO sur NBC !
» (Clip) TONIGHT - Big Bang.
» DODGE DAKOTA POMPIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: