Partagez | 
 

 Between us - Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Between us - Anna   Jeu 23 Mar - 16:02

Il était tard. Très tard. Quand Flea s'était soudainement redressé, un peu endormi mais déjà aux aguets. Kara avait senti du mouvement dans sa chambre, après avoir entendu la porte grincer. Une infirmière était rentrée peu après pour venir la secouer sur son matelas. Elle fut brièvement secouée, avant d'émerger et de comprendre qu'on venait de lui parler. Un peu dans le brouillard, elle n'entendit pas tout de suite ce qu'on voulait d'elle. Elle bafouilla un « Hm quoi ? » un peu troublée, et l'infirmière répéta : « Vous avez de la visite. »

Kara sortit de ses draps comme elle le put, intimant à Flea de rester là. Elle s'extirpa de là, attrapa une veste, enfila rapidement un jean dans lequel elle coinça le T-shirt avec lequel elle dormait. La brune se frotta les yeux, sans croiser son portrait dans la glace. Elle aurait peut-être dû, vu que ses cheveux faisaient absolument n'importe quoi, et que l'infirmière ne manqua pas de sourire d'amusement en la voyant ainsi. Passant ses doigts dans sa tignasse, elle réussit à maladroitement à remettre ce qu'il fallait en place, sans se défaire des nœuds.

Curieuse, elle demanda qui ça pouvait bien être à cette heure-ci. Ses options se réduirent rapidement pour frôler l'évidence : ça ne pouvait être que son père. Il était le seul avec le bras assez long pour demander une entrevue à cette heure-ci avec sa fille et qu'on accepte. Même si elle n'était pas vraiment en pleine forme, elle ne pouvait qu'être contente de voir que son père faisait le déplacement pour la voir, même si elle s'interrogea : Avait-il quelque chose de précis à lui demander ? Des remontrances à lui faire ? Ou juste l'inquiètude qui pesait ?

Loin de se douter qu'elle était totalement dans le faux, la brune poursuivit sa route jusqu'à la salle des entrevues pour voir de quoi il en retournait. Et quand l'infirmière la laissa là, la brune chercha un moment la silhouette haute de son père avant que son regard ne se pose sur une personne qu'elle connaissait pas qui n'avait aucune raison de se trouver ici. Froncement de sourcil, étonnement, Kara resta scotché un moment avant de réaliser qu'elle s'était juste totalement trompée..

« Anna... » Appela-t-elle sans cacher sa surprise, s'approchant du bord du parloir pour pouvoir lui adresser tout bonnement la parole. En tout cas, la présence de son amie ici termina de la réveiller pour de bon. Comment avait-elle su ? Que faisait-elle là ? Pour le coup, Kara en avait des tonnes de question au bord des lèvres, et toutes se bousculaient pour passer. Sans pouvoir établir un ordre de priorité, la brunette se contenta d'une évidence : « Tu ne devrais pas être ici ! »

Voilà qu'elle était inquiète... Première réaction saine alors qu'elle prenait place en face d'elle, sans pouvoir l'approcher, respirer le même air qu'Anna, ni rien. Là, elle ne pourrait pas la prendre dans ses bras, la consoler. Elle n'aurait que les mots pour pouvoir lui expliquer. Que ça. C'était triste, mais Kara n'avait pas le choix vu ce qu'il lui était arrivé, et le fait que personne n'était sûr que ça n'était pas contagieux.

« Pourquoi tu es venue ? Tu penses que c'est raisonnable ? » La gronda-t-elle presque avec un regard sévère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
316
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Jeu 23 Mar - 23:43



Between us
Kara et Anna
Je n’avais pas été là, ce fameux jour, je m’étais tenue à l’écart, ne voulant pas aller boire un café. Après tout, il y aurait certainement eu des personnes que je connaissais trop bien là-bas et je n’avais nullement eu envie de répondre à leur question ou encore sentir ce sentiment de colère ou de honte. Mais, mon sang n’avait fait qu’un tour quand j’avais appris ce qui s’était passé, que j’avais su pour Raven, ainsi que pour Bucky et Kara. Je n’avais eu qu’une envie, c’était d’aller dans cet endroit où on les avait tous enfermé comme des prisonniers pour voir comment ils allaient. Mais j’étais forcée de prendre sur moi, de ne pas me précipiter là-bas au risque d’éveiller les soupçons sur ma personne.

Alors, on s’était organisé, on avait fait en sorte que je puisse voir Kara en toute discrétion afin de limiter les fuites. On m’avait fait venir la nuit, tard à une heure ou tout le monde dormait, pour être sûr que personne ne puisse me voir et me reconnaître. On me fit passer malgré tout, par tout le protocole de fouille qui avait été mis en place, je regardais les agents faire leur boulot leur demandant « Les gars sérieux ? » Cela m’exaspérait au plus haut point, même s’il faisait leur boulot.

Mais j’étais impatiente de voir Kara, de prendre de ses nouvelles, voir comment elle allait et supportait tout ceci. J’avais envie de pouvoir lui apporter mon soutien, d’être là pour elle dans cette période qui ne devait nullement être facile pour elle comme pour le reste de ses personnes qui était présent ici. Alors oui, je voulais la voir, pour qu’elle sache qu’elle pouvait compter sur moi et qu’elle n’était nullement seule. Certes, je prenais un risque, mais cela était un risque qui valait être pris, comme aller voir Raven.

La porte de l’autre côté de la vitre s’ouvrit, Kara apparue, surprise de me voir. Je lui souriais, d’un sourire de soulagement e la voir enfin et de constater qu’elle semblait aller plutôt bien physiquement. J’étais heureuse de la voir, même si cela n’était qu’à travers une vitre qui m’empêche d’être près d’elle. Elle me demandait si tout ceci était bien raisonnable. Probablement pas, mais il était hors de question que je me prive de venir voir les gens qui m’importaient. Alors je lui disais de ne pas s’inquiéter, après tout, nous avions pris nos dispositions « Ne t’inquiète pas pour ça. »

Non ce n’était pas de moi cette fois-ci qu’il s’agissait, mais d’elle et uniquement d’elle. Moi, je n’étais qu’une pas si importante. Pour l’instant, tout ce que je voulais, c’était e savoir comment elle se sentait, si tout allait bien pour elle. « Dis-moi plutôt comment tu vas ? Tu tiens le coup ?» Je m’approchais de la vitre, comme pour me rapprocher d’elle afin d’avoir cette impression d’être près d’elle. Je n’aimais pas cette vitre, n’aimais pas qu’elle m’empêche de pouvoir la prendre dans mes bras. Cela m’était une distance froide que je n’appréciais nullement. Bien sûr, je comprenais pourquoi il était là cet obstacle qui m’empêchait d’être près elle, mais j’aurais tellement voulu pouvoir la sentir ne fusse quelques secondes dans mes bras et qui me donnaient cette sensation qu’elle était comme dans une prison. Tout ce que je pouvais faire, c’était des touches ce verre qui nous séparait de la paume de mes mains


Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Dim 26 Mar - 16:21

« Que je m'inquiète pas ? » Gronda la petite brune en prenant un regard fâché, le tout en fixant son amie de l'autre côté de la table. Bien sûr que si elle s'inquiétait, comment pouvait-elle faire autrement en connaissant désormais le statut d'Anna ! Elle avait bien envie de lui rétorquer que c'était stupide de lui demander ça, un peu comme si elle voulait exiger d'un crabe qu'il marche droit, ou d'un poisson qu'il vole ! « Si quelqu'un te voit ici, tu vas être dans la merde Anna, tu le sais ! »

Et même sans être une géante pleine de muscles, Kara pouvait se montrer assez impressionnante lorsqu'elle se mettait en colère. Pas qu'elle l'était vraiment en l'état, elle ne pouvait s'empêcher d'être contente de voir son amie ! Mais inquiète, ça, par contre, il n'y aurait rien au monde pour l'y soustraire. « Je vais bien ok, tu devrais plutôt partir maintenant et ne pas revenir ! » Objecta-t-elle trop vivement pour être froide. Elle était sérieuse. D'ailleurs, elle voulait qu'Anna s'en aille...

Vraiment ! Elle essayait de s'en convaincre tout du moins, pour ne pas avoir à ressentir la culpabilité d'avoir mis Anna dans une position délicate. Elle tenta d'ailleurs de soutenir son regard, d'avoir l'air ferme et fermée à la discussion. Sauf qu'elle n'y parvint pas jusqu'au bout, et ses yeux se baissèrent vers ses mains quand un soupir lui échappa. « Bon... » Murmura-t-elle tristement en évitant sagement les yeux de son amie. « Désolée... » Rajouta-t-elle ensuite.

Ça n'était pas très polie d'accueillir quelqu'un de la sorte, Kara le savait. Si son père la voyait, probablement qu'il viendrait la mettre au coin en la privant de dessert. « C'est pas que je ne veux pas te voir mais... » Souffla-t-elle en relevant le nez, affichant une moue confuse et les sourcils froncés par l'inquiétude. « Ne prend pas des risques inutiles. » Pas pour elle en tout cas. Pas pour venir la voir et lui demander comment ça allait.

Il fallait que sa venue jusqu'ici et sa prise de risque soient utiles. Aux yeux de Kara, qu'elle se déplace juste pour elle n'était pas une suffisament bonne excuse pour que ça soit acceptable. Elles n'auraient qu'à parler boulot ! Tout du moins, Kara l'envisagea presque immédiatement pour être sûre de ne pas faire perdre du temps à Anna, qu'elle ne se mette pas en danger pour rien. « Ici, ça va... » Répondit-elle finalement, sans être pour autant très emballée dans sa réponse.

Ça n'était pas non plus la grosse joie tous les jours. Elle rêvait de pouvoir faire les boutiques, retrouver son appartement, son père, sa mère, sa maison de famille, ses amis, pouvoir boire une bière dans un bar sympathique, et les autres collègues avec qui elle restait d'ordinaire. Pour l'instant, ça n'était pas à l'ordre du jour malheureusement, et Kara ne pouvait cacher son amertume. Sans parler de ce qui l'avait conduit là-dedans. L'inquiètude barra son front brièvement, sans qu'elle ne s'apitoie pour autant :

« C'est juste... Un peu long d'être enfermée et de ne pas comprendre trop pourquoi, ni de savoir si ça avance du côté des scientifiques. » Elle avait tellement envie que ces têtes d'oeufs avancent ! Bon sang ce qu'elle les aimait et les détestait en même temps ! Les aimer pour l'effort qu'ils donnaient pour les tirer de là, détestait parce que ça prenait vraiment du temps. « J'ai envie de sortir et de rentrer chez moi... » Fit-elle en haussant les épaules. « Et toi alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
316
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Mer 29 Mar - 15:34



Between us
Kara et Anna
Ses yeux froncés, la voix qui gronda comme si c’était normal qu’elle s’inquiète, je pouvais entendre le reproche de m’être aventuré ici juste pour la voir elle. Je la regardais avec un léger sourire en l’entendant me dire que je n’aurais pas dû venir, que cela était bien trop dangereux. Il s’élargit quand je l’entendis d’une voix un peu froide, qu’elle allait bien et que je devais partir. Je la laissais me gronder, la regardant toujours dans les yeux, toujours avec ce sourire cela donnait peut-être l’impression que j’aimais entendre cette froideur dans sa voix, et quelque part, cela était vrai. Cela me faisait du bien d’entendre que quelqu’un s’inquiète de sort, même si je savais que Maria n’était pas tranquille à mon sujet depuis que j’étais dans cette mission. Mais voir en face de mois une personne qui essayait de se montrer distante et froide pour que je puisse repartir afin que je n’aie pas d’ennuis me fait du bien.

Pour finir, elle baissa les yeux, s’excusa de cet accueil si peu chaleureux. Elle n’avait pas l’impression qu’elle valait la peine de prendre tous ses risques, moi, j’avais l’impression que c’était le contraire. Que soit-elle, ou Raven, elles valaient la peine de prendre tous les risques pour savoir comment elle allait, que je m’inquiète pour elle et que pour une fois, je prenne le risque qu’on découvre que tout ceci était une mascarade. Mais j’avais pris toutes mes précautions, fait en sorte qu’on ne puisse pas savoir ou j’étais et ce que je faisais, alors il n’y avait pas de quoi s’inquiète même si cela me touchait beaucoup. « Tu penses que je serais venue sans prendre mes précautions ?» Je me gardais bien de lui dire qu’elle n’était pas un risque inutile. D’ailleurs pourquoi, je lui aurais dit si ce n’est pour me faire encore une fois gronder mon amie.

Mais si elle ne voulait pas me parler, restais dans cette froideur bienfaitrice, alors je m’irais, me contentant de l’avoir vu avec cette mine fâcher à mon encontre. Elle me disait qu’ici tout allait, ben sans grande conviction. Je soupirais triste de la voir dans une telle confusion, « Hé, Kara, ils vont trouver. Et bientôt, tu pourras sortir d’ici. Si tu veux, on ira même faire un tour sur ma moto.»Je m’avançais un peu, rapprochant ma tête de cette vitre qui nous séparer. Bon sang comme j’aurais aimé que cette vitre disparaisse, que rien nous séparer toutes les deux. Cela était peut-être ridicule, mais à cet instant, j’avais juste envie de l’enserrer dans une étreinte et lui dire que tout irait bien. Que cela n’était qu’un mauvais cauchemar et que bientôt, elle allait pouvoir sortir de cet endroit. Elle termina en me demandant comment j’allais, mais à dire vrai qu’importe comment j’allais le plus important à ce moment précis était celle qui était en face de moi « Moi ca va. Mais je m’inquiète pour toi. »

Pour elle, comme pour Raven. Je n’avais nullement compris comment elles avaient pu se retourner contre leurs amis, contre ceux avec qui elles combattaient à chaque instant. J’avais besoin de l’entendre me dire ce qui s’était passé et lui apporter tout le soutien qu’elle pourrait trouver en moi « Qu’est-ce qui s’est passé là-bas? » Après tout, c’était ce que des amies devaient faire dans les moments les plus durs, se soutenir quoi qu’il arrive.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Sam 1 Avr - 13:54

« Tu as toujours ta moto ? » Souffla Kara doucement, des étoiles dans les yeux en s'amusant à imaginer qu'elle pourrait y faire un tour à nouveau. Elle avait besoin de se sentir libre, légère, et quoi de mieux que derrière Anna la conduisant vers une destination inconnue ? Haussant les épaules, essayant de se défaire de cette image qui avait fait naitre un sourire niais sur ses lèvres, elle ne put que commenter : « Tu sais comment me parler, c'est dingue ça... »

Elle pouffa doucement de rire, alors que la conversation prenait un tour plus oppressant pour elle. Anna lui demandait ce qu'il s'était passé, et Kara ne put s'empêcher de baisser les yeux en se sentant honteuse d'être derrière ces murs, enfermés depuis si longtemps déjà. Si on ajoutait en plus de ça l'inquiétude de ne pas pouvoir se contrôler et l'impatience qui venait parfaire le tout, la petite brune était au bord de la dépression.

Et puis... Il y avait autre chose. Le plus bizarre à ses yeux, c'était qu'elle avait toujours eu plus ou moins l'impression que c'était à elle de contrôler les autres et la situation dans laquelle elle se trouvait. D'ailleurs, peu importait comment, ses partenaires s'étaient toujours montrés assez malléable, pour ne pas dire soumis à ses humeurs et décisions. Aujourd'hui, qu'il ait pu lui arriver l'inverse, ça la mettait franchement très mal à l'aise et elle avait du mal à le cacher.

« Je sais pas trop. » Commença-t-elle en haussant les épaules, comme pour se dédouaner de la gravité de ses actes. Raven avait déjà du lui en parler si elle l'avait vu, ou Anna avait pu avoir quelques informations de son agent de liaison. « En fait, quand on est rentrés pour la prise d'otages tout se passait « bien. » C'était pas la joie mais on avait des chances de reprendre le contrôle de la situation. » Expliqua la brune en serrant ses mains l'une contre l'autre.

Elle les plaça ensuite sur ses cuisses. Ses doigts s'étendirent et ses ongles vinrent se planter dans le tissu de son bas alors qu'elle poursuivait son explication avec une certaine tension dans la voix : « Et dès qu'on était à deux doigts d'y parvenir, c'est le trou noir pour moi. » Raconta-t-elle. Ce qui était le plus troublant dans l'histoire. Les autres étaient à la même enseigne de ce qu'elle avait pu voir. Il n'empêchait : « J'ai apparemment... Mal agi. » Et le dire lui faisait mal, comme si elle recrachait un morceau de charbon.

« J'ai frappé mon leader pour ne pas qu'il empêche les preneurs d'otages de partir. Je l'ai blessé pour ça, en l'attaquant dans le dos. » Frapper Hunter n'était déjà pas une mince affaire, ça aurait pu lui valoir une mise à pied ou de l'emprisonnement si elle n'avait pas été la seule victime de l'histoire. Le fait de s'en être pris à lui dans son dos était pire à ses yeux : « Je ne sais absolument pas pourquoi j'ai fait ça, je n'en ai même aucun souvenir, mais je l'ai fait. »

Pas de doute. Les témoins étaient trop nombreux, la honte trop grande, sa reprise de conscience trop violente. « Je ne sais plus quoi faire, Anna... » Admit-elle finalement à la suite de son discours, sans oser croiser le regard de son ami. « J'ai honte. » Et c'était ça qui l'empêchait d'être heureuse désormais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
316
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Jeu 13 Avr - 17:21



Between us
Kara et Anna
Les yeux de Kara s’étaient soudainement illuminés quand je lui parlais de faire un tour sur ma moto. Et son petit sourire un peu niais me tirait un léger rire. Après tout qui pouvait résister à une ballade en moto, sentir le vent s’engouffre dans nos vêtements. Je ne connaissais personne qui n’aimait pas cette sensation que procurait ce genre e balade, la capacité de vous vider l’esprit. « Personne ne peut résister à une moto. Encore moins quand je suis dessus. » Et c’était ce qu’il lui fallait, pourvoir se vider l’esprit s’éloigner de toute cette affaire. Cet endroit était quelques parts malsaines, il rappelait continuellement aux gens ce qu’ils avaient fait, les laissait dans ses idées noires, les laissant se poser des questions sur le pourquoi et si un jour, il en ressortirait. Il avait beau les installer confortablement, leur donner tout ce qu’il leur fallait, il était dans une cage ou il n’avait d’autre choix que de penser à ce qui s’était passé dans cette prise d’otages. Alors malgré tout comment pouvait-on garder le moral dans ces conditions.

Et je voyais bien dans le comportement de Kara, que tout ceci la tourmentait, qu’elle avait honte de ce qui s’était passé ou encore ne comprenait pas vraiment pourquoi cela s’était déroulé ainsi. Je maudissais encore cette vitre qui nous séparait, quand je la voyais se serrer les mains, les poser sur ses cuisses puis s’entendirent. Mon regard se faisait à la fois plus dur et plus triste de la voir dans cette incompréhension qui la tourmentait. Je n’aimais pas la voir dans cet état, n’aimais pas voir cette peine qu’il y avait en elle due à toute cette histoire. Mais je la laissais me raconter ce qui s’était passé attendit qu’elle ait fini son histoire qu’elle se livre à moi me disant ce qu’elle ressentait. Elle détournait le regard, n’osant surement pas l’affronter, peut-être de peur que je ne la regarde plus comme avant, mais cela ne risquait nullement d’arriver.

Alors je l’interpellais une première fois « Kara ! » Puis frappa du plat de la main sur la vitre de manière assez forte, mais pas trop, comme pour la faire réagir tout en lui disant d’une voix un peu plus forte « Et regarde-moi Kara. » Si cette vitre n’avait pas été là, mon geste n’aurait surement pas été le même. J’aurais surement relevé son visage doucement, pour que je puisse la regarder droit dans les yeux pour lui dire que tout ceci n’était pas de sa faute, qu’on ne pouvait pas rejeter la responsabilité de ses actes sur elles. Elle n’avait plus été elle-même, en temps normale jamais Kara n’aurait agis de telles manières, jamais elle n’aurait levé la main sur un supérieur afin de porter main forte à une ennemie.« Tu n’étais plus toi-même. Ma mère, elle, a attaqué une de ses plus proches amies qui a du lui tirer dessus pour l’arrêter. Tous ceux qui ont été touchés par ce truc ont été manipulés. » J’essayais de la rassurer, même si au fond de moi, je savais que malgré tout ce que je pouvais ou pourrais lui dire, cela ne changerait pas vraiment les sentiments qu’elle éprouvait à cet instant. Il lui faudrait certainement du temps pour que tout ceci soit derrière elle.

Mais je ne comptais pas la laisser ainsi, ni même dans cet endroit austère. Oh que non, j’allais chercher tout ce que je pouvais, faire en sorte d’apporter mon aide de manière à ce que ma position serve à quelques choses. « On va trouver une solution. Je te le promets. » Tant pis si je prenais trop de risque, je deviens trop téméraire dans mes rechercher « Je retournerai dans tout Hydra s’il faut, mais on trouvera un remède à ce qu’ils vous ont injecté. » Je ne voulais pas qu’elle reste dans ce lieu, ni Raven. Je voulais les voir dehors, pouvoir, les regarder en face sans qu’il n’y ait cette maudite vitre pour me séparer d’elles. Je la regardais avec un regard bien déterminer, résolu à arranger le merdier dans lequel on les avait mis et cela se voyait « Tu vas s’arranger, Kara. » Tout ce que je lui demandais, c’était d’avoir confiance en ceux qui essayaient de trouver une solution et en moi.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Jeu 13 Avr - 18:06

Kara avait sursauté en entendant le coup contre la vitre qu'Anna venait de donner. Elle s'était crispée, avait redressé les yeux, sur le qui-vive, attendant que le danger surgisse de n'importe ou. Ça n'était que son amie, qui cherchait à capter son attention. Et elle l'avait. Tentant de la rassurer en lui disant que tout ça n'était évidemment pas de sa faute, comme 99% des personnes qu'elle avait rencontré après l'incident et qui avaient tenté de lui remonter le moral. Sauf que ça n'était pas si simple...

« Je n'en sais rien. » Souffla la petite brune en pinçant les lèvres. Tout était bien plus complexe qu'elle ne l'imaginait en réalité. Anna pensait une partie du problème, celui évident qui disait que ça n'était pas de sa faute. Certes. Mais quelles étaient les limites de cette maladie ? « Tu sais, on est plutôt à se dire que si on avait été plus fort, si on avait eu plus de volonté, ça ne serait jamais arrivé ! » Confia-t-elle à son amie.

En vérité, aucun des efforts déployés par Kara auraient eu un quelconque impact sur ce qu'il s'était passé. Et c'était perturbant pour elle parce qu'elle avait toujours eu l'intime et profonde impression que ça, elle ne pourrait jamais le subir. Contrôler les gens, c'était elle qui le faisait. Au son de sa voix, à la douceur de son toucher. Avant en tout cas, c'était ça. Aujourd'hui, elle subissait l'impact de son don passé, et elle n'appréciait guère qu'on joue avec ses pensées.

Pour le coup, Kara sentit ses larmes lui monter aux yeux : « Tu imagines ? Il y a quelque chose dans notre tête qui pense peut-être à notre place ! » Sanglota-t-elle à moitié, en tentant de retenir sa peine et sa peur. « Comment tu veux que je ne m'en fasse pas ? » Rétorqua-t-elle plus froidement que voulu à Anna. Pourquoi s'en prenait-elle à elle, alors qu'elle ne pouvait rien y faire du tout ? « Si je pense, je fais, je ressens, mais pas vraiment comme je devrais ? Si ça n'était pas vraiment moi qui te parlais, là, maintenant ? »

Cette idée était pire que tout pour la jeune femme. Si elle n'était plus capable d'aimer de la bonne manière... Ou pire ! Si quelqu'un avait accés à ce qu'elle voyait là maintenant, à cette vision d'Anna qui lui apportait du réconfort et qui à la fois lui faisait drôlement peur... « Si tout ce que j'éprouvais... Tout... C'était pas de moi ? » Lui demanda-t-elle dans un murmure à peine audible. Ses doigts se crispèrent sur ses jambes, elle n'osa rien dire de plus, de peur qu'on ne lui vole ça aussi.

Mais la réaction de l'agent double laissait entendre quelque chose que Kara n'aimait pas tellement. « Anna... » Appela-t-elle doucement. « Ne te mets pas en danger pour essayer de trouver qui a fait ça, ou une solution... » Ordonna-t-elle d'une voix froide aussi. « Il y a déjà une équipe qui cherche, tu n'as pas besoin de te donner cette peine, même si tes amis ou ta famille sont là. On s'en sortira. On se soutient, ici. Je m'occuperais de ta mère s'il le faut. » Expliqua-t-elle. « Il faut juste être tous patients, on finira bien par sortir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
316
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Jeu 20 Avr - 14:49



Between us
Kara et Anna
Je n’aimais pas la voir ainsi, n’aimais pas voir ce trouble qui semblait s’installer en elle. J’aimais la voir souriante, j’aimais l’entendre me lancer quelques piques, ou encore l’entendre rire. Mais je n’aimais pas la voir, si troubler, avoir cette impression qu’elle était dans le doute. Je n’avais qu’une envie pouvoir passer outre cette vitre et lui prouver que ce qu’elle ressentait était bien réel qu’elle était toujours elle et personne d’autre.

Cela me frustrait d‘être là, les mains sur cette maudite vitre, de ne pouvoir que la regarder, et l’écouter. Je n’aimais pas cette situation, et mon regard devenait un peu plus dur. Cela n’était nullement contre elle, mais contre cette chose qui m’empêchait d’être près d’elle et de ne pas pouvoir la réconforter comment je le voudrais. Elle avait beau me dire de ne pas mettre en danger, de rester tranquille que tout s’arrangera. Je ne pouvais m’empêcher de serrer le poing contre cette vitre, serrer les dents. « Je n’aime pas ça. » Je regardais Kara dans les yeux, avec un regard qui pouvait sembler dur « Je n’aime pas te voir ainsi, ni derrière cette vitre. » J’inspirais détournant le regard, frappant du poing sur la vitre. Puis sans prévenir, je sortais de la pièce.

J’arrivais le pas presser près d’une des personnes qui m’avait amené ici. Je ne voulais plus de cette vitre, je voulais pouvoir voir Kara, sans quelque chose qui nous séparait avoir le même traitement que la plupart des personnes qui se trouvaient ici. Bon nombre de personnes n’avaient pas ce frein pour voir leur proche. Alors non, je ne voulais plus simplement la voir, je voulais pouvoir être près d’elle que je puisse la prendre dans mes bras. C’était donc avec force que je lançais à une des personnes « Hè ! je veux là voir et pas avec cette vitre !» Je parlais assez fort pour qu’on puisse entendre qu’il y avait quelques choses qui se passaient, alors que l’autre personne me répondait calmement que cela n’était pas possible. « Je n’en ai rien à faire. Vous allez m’amener à elle, tout de suite. » J’eus la même réponse, mais elle ne me plaisait toujours pas. La discussion se limitait à ça moi qui voulais voir Kara et eu me refusant l’accès. Et je ne sais pas pourquoi, mais une des personnes acceptait de m’amener à elle.

Je la suivais impatiente d’être enfin véritablement auprès de Kara. Et quand la porte s’ouvrit sur elle, je me précipitai vers mon amie « Kara. » Je la prenais dans mes bras sans aucune hésitation, ne lui laissant pas le temps de protester contre mon intrusion. Je la serrais, profitant de cette étreinte. L’embrassa sur le coin de l’œil prenant le temps de déposer mes lèvres. Mais mains venait prendre son visage. Bon sang, je n’aurai jamais cru avoir le besoin de la sentir près de moi, de pouvoir lui apporter ce soutien comme elle l’avait fait avec moi le jour où j’étais venue la voir. Je lui parlais d‘une voix douce et réconfortante, « C’est que tu ressens là, maintenant, c’est toi Kara. Tout ça, c’est toi.»

Je plongeais mes yeux dans les siens, pris délicatement sa main, la posant sur mon cœur. Je voulais qu’elle puisse sentir chaque battement, une manière de lui faire comprendre qu’elle était restée elle-même, que ce n’était nullement une autre personne qui ressentait tout ceci a sa place. « Tu sens ça ? » Je continue à la regarder dans les yeux, « C’est toi et personne d’autre qui le sent. » Kara était Kara, je n’avais aucun doute là-dessus et je ne la laisserai pas penser le contraire. Et même si ce n’était plus elle, je ferais toute pour qu’elle puisse le redevenir « Tu es toi, Kara. » Je m’en fichais bien des risques que je pouvais courir, m’en fichaient bien de conséquence que tout ceci pourrait avoir. Mais je n’allais pas la laisser là dans cet endroit, ni elle, ni ma mère. Elles n’avaient pas à se trouver dans un tel endroit, elles avaient consacré leur vie aux autres et cela me semblait injuste de les voir ainsi parquer dans un endroit austère comme si elle était de vulgaire prisonnière. Et même si Kara n’était pas d’accord, je ferais tout pour qu’elle puisse sortir d’ici. Même si au fond, je savais qu’elle avait raison « Je ne te laisserai pas ici. » Je l’embrassais le front et la repris dans mes bras. C’était ce qu’il y avait de plus dur, vouloir faire quelque chose, en sachant que vous ne pouviez pas faire plus. Ou que vous pourriez, mais que si vous faisiez cela, vous courriez un plus grand risque.


Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Ven 21 Avr - 13:29

« Anna, qu'est-ce que tu fais ? » Demanda Kara lorsque la brune se tourna en semblant chercher quelque chose. Une issue, pour se rapprocher d'elle. Sauf que ça, la Killgrave ne le comprit pas immédiatement. Et qu'elle n'eut pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit pour l'en empêcher.

Quand elle vit son amie se relever, elle voulut en faire autant pour la ramener à sa place. De l'autre côté de cette vitre, elle tenta de capter à la fois son attention et son regard, sans y parvenir. Lever la voix ne changea rien. « Non, ne... » Tenta-t-elle vainement avant de changer immédiatement son fusil d'épaule. Si Anna ne voulait pas l'entendre, les gardes et les infirmières y arriveraient, ça n'était pas prudents de s'approcher d'elle. Car Kara avait l'impression de tout briser, surtout depuis qu'elle était ici.

Et elle ne voulait pas faire du mal à Anna, pas plus en tout cas que ce qu'elle était déjà obligée de vivre avec sa couverture actuelle. Les circonstances n'étaient pas idéales pour se remonter le moral ou se couvrir de tendresse, ni pour renouer avec leur amitié. Etait-ce encore de l'amitié ? Kara n'en était plus autant convaincue, pas maintenant qu'elle luttait pour empêcher cette femme de la rejoindre. Elle n'eut de toute façon pas gain de cause là-dessus, ce qui la laissa à la fois pleine d'espoir et totalement effarée de la tenue de l'Alpha House...

Tout ça pour ça...

« Anna... » Soupira-t-elle, prête à la disputer à nouveau pour la faire repartir de son côté de la vitre...

Mais Anna vint la prendre tout contre elle, la tenir dans ses bras et la serrer si fort que Kara en fut désarmée. Elle eut tout juste le réflexe de refermer l'étreinte, sans grande conviction, car c'était comme si elle avait peur de la contaminer si jamais elle la touchait. Elle avait peur de la brûler, de lui faire du mal. Comme si elle en avait déjà eu l'habitude avant tout ça. Et quand Anna la força à sentir les palpitations de son cœur en posant sa main contre sa poitrine, la petite brune tenta de la faire renoncer sans y parvenir...

Parce que sentir le cœur d'Anna battre aussi fort de sa cage thoracique, c'était tout à fait fascinant. Kara ne put s'empêcher de ressentir une vague de chaleur et de soulagement, avant de retirer sa main comme si elle venait de toucher du charbon ardant. La présence de son amie ici la mettait en danger ! Elle était en train de faire n'importe quoi et tout ça était de sa faute... Elle ne pouvait cacher son trouble : Cette envie pressante de la reprendre dans ses bras et de trouver le réconfort dont elle avait besoin, et la colère qu'elle ressentait envers Anna de la mettre dans cette situation.

« Ne le fais plus. » Ordonna-t-elle froidement. Un frisson lui remonta l'échine, comme si l'ordre qu'elle proferait présentement avait pu avoir un véritable impact, trouvait son auditoire. Comme si elle l'avait déjà fait. « Ne reviens plus me voir pour ça. » Enchaîna-t-elle sèchement en affichant à Anna un visage fermé à la discussion. « Ne mets plus ta couverture en danger pour moi. »

Si elle portait un masque implacable, qui ne souffrait d'aucun refus, ses yeux brillaient d'une lueur plus légère, et son souffle n'était plus gêné par cette ceinture opressante qui éprouvait sa poitrine. Elle savait qu'Anna ferait que ce qui lui plairait de faire, et qu'elle ne fuirait pas devant ce premier refus. Et puis sur le coup, quelque chose semblait brûler les lèvres de Kara :

« Tu reviendras ? » Demanda-t-elle brutalement. C'était comme si elle attendait une réponse particulière sur le moment. Un « non », évidemment. Et intimement, elle suppliait pour un « oui ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
316
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Ven 21 Avr - 17:51



Between us
Kara et Anna
Je fus surprise par le geste de Kara, elle avait retiré si brutalement sa main, que quelques part je me sentais vexée par cette attitude que la jeune Killgrave venait d’avoir. Mon regard se faisait plus dur, se détournait du sien, un soupir se fit entendre. JE tournais le dos à Kara m’éloignant légèrement d’elle alors qu’elle me grondait. Mais cette fois, je n’aimais pas ça façon de parler, le timbre de sa voix. Je fermais les yeux alors qu’elle m’interdisait d’avoir ce genre d’attention envers elle.

Je n’aimais clairement pas ce que j’entendais, cela se voyait dans mon attitude, dans ce visage qui se refermait à chacun de ses mots, à cette dureté qu’elle laissait échapper. Pourquoi ? Pourquoi devrais-je l’écouter ? Pourquoi devrais-je faire ce qu’elle me demandait. Ne plus l’approcher. Cela ne faisait pas si longtemps qu’on s’était retrouvé elle et moi, alors pourquoi devrais-je la laisser ici. Je ne voulais pas me priver de la voir, après tout, je m’étais privée de bien de chose depuis que j’étais sur cette mission. N’avais-je pas le droit pour une fois, juste une fois, penser juste à moi et ce que je ressentais ? À cette pointe de douleur au rejet que je venais de ressentir quand Kara avait si soudainement retiré sa main, ou encore en l’entendant me parler et me regarder aussi froidement.

Je me regardais à nouveau Kara, avec cette colère et cette tristesse d’avoir été rejeté par elle. Je soupirai, ne disais plus rien laissant un silence pesant s’installer entre nous. Et cette fois-ci, c’était moi qui parlais d’une voix sans appel, avec froideur. « C’est à moi de décider ce pourquoi je mets ma couverture en jeu. » Ce n’était pas à elle de prendre cette décision. Même si je savais que cela serait plus une décision impulsive que baser sur un raisonnement logique. Après ses paroles, je ne disais plus rien, peut-être parce que j’étais encore affectée par les paroles de mon amie. Mon amie… est-ce que j’aurai seulement agi de la sorte pour une simple amie… Si ça avait été Raven, ou même Kurt ou Steven j’aurais surement réagi de la même manière, j’aurais sans doute voulu briser cette vitre pour être auprès d’eux quoique le bon sens me dirait le contraire. Mais Kara… Je l’avais perdu pendant près d’un an, et je venais simplement de la retrouver… Peut-être était-ce simplement cela, le fait de l’avoir retrouvé que récemment me donnait cette envie d’être auprès d’elle. Cette envie de garder ce contact comme quand je lui avais posé la main sur ma poitrine…

Quoi qu’il en soit, à cet instant précis, j’avais la sensation qu’elle ne voulait plus de mois auprès d’elle qu’elle ne désirait qu’une chose que je la laisse tranquille. Je baissais la tête, regardant le sol disant d’une voix qui ne cachait nullement ma peine. « Je vais te laisser. Si tu ne veux pas de moi. » Après tout peut-être que cela vaudrait-il mieux que pour ce soir, je la laisse. Si elle ne voulait pas de moi auprès d’elle… Je n’aimais pas cette pensée, rien que d’imaginer cela mon cœur ratait un battement.

Je commençais à me diriger vers la porte de cette pièce, regrettant déjà de la laisser là, espérant un peu que Kara me rattrape et me demande de reste encore un peu avec elle. Puis je l’entendis me demander de manière brutale si je reviendrai. Je me retournais vers elle, la regardais quelques secondes et dans un élan impulsif, m’avançait vers elle prenait son visage dans mes mains posant mes lèvres sur les siennes, laissant mon coeur se soulever au contact de ses lèvres. Pourquoi avais-je fait cela, pour être honnête moi-même, je ne savais pas. J’avais juste laissé parler mon corps sans le contrôle et c’était ce qu’il avait eu envie de faire, embrasser, car comme pour lui dire que oui, je reviendrai après d’elle, me fichant bien de savoir si elle voulait de moi ou non « Je te le promets. » La regardant dans les yeux, prête après ce court baiser à retourner vers la porte.



Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Between us - Anna   Ven 21 Avr - 18:55

Elles auraient pu se fâcher là, et finir cette entrevue de la pire des manières. L'espace d'un instant, Kara manqua de s'en vouloir d'avoir été si brusque avec elle. Mais c'était nécessaire : elle ne voulait pas être la cause d'un échec possible d'Anna pour sa mission, ou pire, de la mettre en danger. Elle avait conscience que ces entrevues pourraient tout remettre en question, menacer sa couverture. Ça n'était pas qu'elle ne voulait pas d'elle, bien sûr que non... Kara était trop heureuse de savoir qu'Anna était toujours de son côté, qu'elle n'avait pas eu le choix que de les trahir pour finalement prouver qu'elle faisait ça juste pour le bien de tous...

ça n'était pas pour la perdre à nouveau. Son cœur se serra lorsqu'elle vit que son amie était prête à s'en aller, prétextant que si elle ne voulait pas d'elle alors elle n'avait plus qu'à s'en aller. Ça n'était pas son propos. Ça ne l'avait jamais été. Mais parfois, blesser ceux qu'on aimait le plus était nécessaire pour les préserver, Anna était trop bien placée pour le savoir... ça résumait sa vie actuellement. Kara s'en mordait déjà les doigts. Si elle fit tout son possible pour garder la face, elle sentait à quel point tout ça était douloureux, et à quel point elle même était faible face à tout ça.

Pour cette raison, sa dernière question lui échappa, et figea Anna sur place. Faisant volte-face, l'infiltrée revint vers elle. Kara crut d'abord qu'elles allaient se disputer, encore, ou alors qu'au mieux, Anna la prendrait dans ses bras et la serrerait fort, très fort. Le baiser qu'elle lui déroba à la place fut bien loin de ses attentes, au-dessus de tout. Elle n'eut pas vraiment le temps d'en profiter, d'en redemander, de dire quoi que ce soit. Soufflée par l'impulsivité de ce geste, qui n'avait jamais existé entre elles jusqu'ici, Kara ne savait plus comment respirer ni comment penser.

Et la promesse murmurée contre ses lèvres finit par faire bondir son cœur hors de sa poitrine. Elle sentit ses joues chauffées, à la fois de plaisir et de surprise, sans savoir ce que tout ça voulait dire. Elles se reverraient, encore. Et Anna n'était pas fâchée contre elle. C'était tout ce qui comptait. Et à partir du moment où Kara serait libérée de l'Alpha House, elle et l'infiltrée auraient tellement à se dire, et tellement à faire pour continuer ce qu'elles avaient entamé.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Between us - Anna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Gavalda
» LA CONSOLANTE d'Anna Gavalda
» Anna Pavlova:Biographie
» [Gavalda, Anna] 35 kilos d'espoir
» [Malley, Gemma] La Déclaration, l'histoire d'Anna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: