Partagez | 
 

 A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Lun 27 Mar - 17:33

A friend is someone who knows all about you

Keith ne travaillait pas aujourd'hui. Il avait prit sa journée, profitant de cette belle après-midi ensoleillée pour donner rendez-vous à Lorna, histoire de discuter un peu.

Ça faisait un petit moment qu'ils ne s'étaient pas vu. Chacun avait eu des semaines plutôt chargées et à part quelques sms, envoyés à la volée entre deux occupations, ils n'avaient pas eu le temps de se donner des nouvelles depuis ce qui s'était passé au Pegasus.

Fort heureusement, tout comme lui, Lorna ne s'était pas retrouvé là-bas. Elle n'avait pas été blessée, ni mise en quarantaine, or le jeune homme voulait quand même s'assurer que tout allait bien. Parce que d'une : il ne voulait pas qu'il lui arrive malheur et de l'autre : parce que c'était la seule personne ici, à Genosha, où il pouvait parler librement, sans se cacher derrière son statut d'avocat. Elle avait beau être une princesse. Elle avait beau porter le nom d'une grande famille et d'être d'un rang supérieur au sien, elle n'en restait pas moins sa meilleure amie, celle qui arrivait le plus à le percer, à le comprendre et à le rendre un peu moins tendu.

C'était un petit bout de femme vraiment formidable. La première fois qu'il l'avait rencontré, c'était lors d'une soirée mondaine. Keith venait à peine d'arriver. Il ne connaissait personne et venait tout juste d'être embauché à Nelson et Murdock Law Office. Il s'était retrouvé là-bas, un peu perdu et désorienté, sans savoir vraiment à qui parler. C'était là que leur chemin s'était croisé. Persuadé de reconnaitre Jennifer, sa collègue, le seul visage qu'il avait réussi à peu près à visualiser, il était venu vers elle et l'avait interpellé, réalisant bien vite son erreur. Par bonheur, celle-ci ne l'avait pas mal pris, au contraire. Elle avait balayé ses excuses d'un sourire ravissant et l'avait aidé à s'y retrouver, en lui présentant même quelques personnes.

Depuis ce jour, ils se voyais régulièrement. Lorna l'aidait à se familiariser au mieux avec cette île. Ils se racontaient aussi les derniers potins, comme deux bon vieux amis se connaissant depuis des lustres. Cette fois-ci, le jeune avocat lui avait donné rendez-vous dans l'un de ces bars qui bordaient la rue principal. Il s'était préparé, avait bu un dernier café et était partit à bord de sa chevrolet, pour se retrouver quelques minutes plus tard au centre ville.

Sa meilleure amie l'attendait déjà, assise à l'une de ces tables disposées sur la terrasse du café. Un sourire éclaira son visage tandis qu'il se rapprocha d'elle, le cœur plus léger de la savoir en forme.
- Hey ! lança-t-il tout en l'embrassant. Je suis content de te voir. Comment vas-tu?

Tout en prenant place sur la chaise opposée, Keith interpella le serveur.
- Deux cafés s'il vous plait.

Puis, il sortit de la poche de sa veste, son paquet de cigarette fraichement payé. A la base, il ne fumait qu'en soirée mais en ce moment, il ressentait un grand besoin de nicotine. Le stress sans doute. Depuis la mort de son grand père, il se sentait bizarre, pas comme d'habitude. Une vive colère  bouillonnait en lui et même s'il avait réussi plus ou moins à la dompter, en grande partie grâce à Albert, elle était toujours présente, tapit dans un coin de son cœur sans savoir vraiment d'où elle provenait.  

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Dim 9 Avr - 17:13

A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

Il suffisait juste d'un message pour avoir le sourire. Une invitation à aller boire un café, donnée par son meilleur ami, Lorna n'attendait que ça. Et découvrir ce message, dans la journée, c'était tout ce qu'elle demandait. Elle en avait bien besoin, après tout ce bazar. Elle fit d'abord sa tournée à l'Alpha House, encourageant les personnes qui travaillaient d'arrache-pied pour s'occuper des infectés avant d'aller voir ces derniers, s'informant de leur besoin, de leurs envies, etc. Fort heureusement, elle n'était pas la seule à se préoccuper de leur confort. Elle avait eu la chance de rencontrer ceux qui offraient leur argent pour faciliter l'avancée de la recherche, dont Mai Fraser, l'illustre propriétaire du JARVIS. Cela faisait un fardeau en moins sur les épaules de Lorna, qui malgré tout, s'était donné cette responsabilité sans qu'on lui demande.  Elle passait donc voir les infectés, discutait avec ceux qui travaillaient sur le remède en leur offrant parfois de quoi tenir, comme des gateaux ou des cafés - ça faisait toujours son effet quand la princesse de Genosha débarquait avec du personnel de la Maison Magnus, les bras chargés de patisseries, thé et cafés pour améliorer l'humeur générale - avant de terminer par Pietro, qui semblait très bien vivre sa quarantaine. Elle s'était inquiétée pour lui au début mais elle s'était rendue compte qu'elle avait eu tort. Bien au contraire, son frère voyait la quarantaine comme des petites vacances. Nul besoin donc de se ronger le frein pour Pietro. Elle sortit de l'Alpha House plus sereine que d'habitude. Elle renvoya le personnel qui l'avait accompagné en remerciant chacun d'entre eux et partit de son côté, escortée de son garde du corps dont elle se passerait bien, en direction du centre-ville. Oui, ce café avec Keith, elle en avait bien besoin, tiens. Une heure loin de ses obligations, à s'aérer l'esprit en savourant un thé, ce n'était pas du luxe.

Elle était en avance mais ça ne la dérangeait absolument pas. Elle pouvait profiter de la vue que lui offrait la terrasse, de cette façon. Son garde n'était pas loin, juste à deux tables de distance. Elle avait dû longuement insister pour qu'il ne vienne pas s'asseoir avec eux, étant donné qu'elle voulait partager un moment avec Keith en tant que Lorna et non en tant que troisième héritière de la Maison Magnus. Le garde avait finalement accepté, au bout de longues minutes, non sans ajouter qu'il ne ferait pas preuve de douceur à la moindre menace. Il était un peu embêtant, par moment. Surtout quand il se mettait à plaquer violemment au sol des gens qui voulaient juste rendre à Lorna quelque chose qu'elle avait fait tomber sans faire exprès. Cet excès de zèle avait couté à Lorna un ordinateur mais lui avait permis de se faire une amie. Mais ce n'était pas une raison pour accepter ça. Un sourire se dessina sur son visage en apercevant la silhouette de son meilleur ami. Que c'était bon de le revoir. On pourrait se demander ce que Lorna pouvait bien trouver à un jeune avocat. Keith était ce genre de personne à s'en foutre royalement que sa meilleure amie soit l'héritière. Il lui confiait tout, comme si elle était une personne normale. Et même si Lorna n'était pas le genre de princesse qui se plaignait de sa condition - elle était riche, influente et elle n'avait qu'à se pencher pour trouver un prétendant si ce genre de chose l'intéressait - de temps en temps, ça faisait du bien. En faisait la bise à Keith, Lorna eut un malin plaisir à imaginer son garde du corps en train de bouillir intérieurement en voyant que le protocole n'était pas de vigueur. Qu'il grince des dents dans son coin, celui-là. L'important était qu'il ne vienne pas les déranger pendant qu'ils discutaient. « Bien. Je vais bien. Je reviens de l'Alpha House et les choses... avancent. Pas très vite, mais elles avancent.»  répondit Lorna pendant que Keith prenait place en face d'elle. Elle lui laissa le loisir de commander pour eux deux et replaça une mèche de cheveux derrière son oreille. « Et toi ? Comment tu vas ? » Elle lui posait la question parce qu'elle savait qu'il avait dû affronter la mort de son grand-père récemment, mais également parce qu'elle était surprise de le voir sortir une cigarette comme ça. Voilà qui était inhabituel. « Tu fumes en pleine journée, maintenant ? Stressé ? Je dois avoir des plantes qui calment les nerfs, si tu veux. Tu les laisse infuser dans une théière et... OH ! Magie !»  Elle avait récemment reçu de la valériane qu'elle s'était empressée de planter dans son petit jardin personnel. Elle essayait de nouvelles plantes dernièrement. La botanique et la géophysique, les deux passions de Lorna.
Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Jeu 27 Avr - 17:05

A friend is someone who knows all about you

S'adossant contre le dossier de sa chaise, cigarette à la main, Keith porta son regard sur Lorna qui lui informait que les choses avançaient plutôt bien à l'Alpha House. Enfin, lentement. Un léger sourire étira ses lèvres tandis qu'il hocha lentement la tête, quelque peu rassuré de le savoir. Cela voulait dire qu'Albert, Ezra et Jennifer allaient peut-être bientôt pouvoir sortir de là. Il l'espérait. Vraiment. Il avait eu l'occasion d'aller là-bas une fois pour voir Al, et cela l'avait mis très mal à l'aise.

Cette salle de visite était tellement... petite, spartiate. Il n'y avait aucune décoration sur les murs, aucune musique. Seulement une vieille machine à café et encore, ce n'était pas du luxe. Tirant une taffe puis deux, le jeune avocat murmura dans un léger sourire :
- C'est plutôt une bonne nouvelle. J'espère que ceux qui sont coincé là-bas pourront vite reprendre une vie, disons normal. Ça doit être horrible de se retrouver piégé dans ces locaux.

Et pour cause. Aucun ne savait vraiment quand ils retrouveront leur liberté. Si Keith s'était retrouvé à l'Alpha house, il ne savait pas exactement comment il réagirait. Peut-être, sûrement qu'il aurait fini par péter un câble. Déjà qu'il perdait facilement le contrôle de ses émotions, il n'osait pas imaginé ce que cela donnerait en étant enfermé.

Rien que d'y penser, l'homme sentit un frisson lui parcourir l'échine. Il tira une fois de plus sur sa cigarette, son regard croisant brièvement celui du garde du corps qui le scrutait comme une bombe potentielle. Keith déglutit, se redressant légèrement. Ce mec le mettait profondément mal à l'aise. Ce n'était pas comme s'il l'avait déjà plaqué au mur avec force, pour avoir eu le malheur de courir après Lorna parce qu'elle avait fait tombé ses clefs. D'ailleurs, son visage s'en souvenait encore. Il avait gardé une marque pendant deux semaines. Autant, on disait de lui qu'il ne contrôlait pas ses nerfs, autant ce gars était cent fois pire. Tu le touchais du doigt, il te faisait voler dans la minute qui suivait. Le jeune avocat était bien content de ne le croiser, qu'en présence de sa meilleure amie.

Il se racla la gorge, reportant vite son attention sur Lorna. Celle-ci lui demanda si ça allait. Le jeune avocat passa une main dans ses cheveux, incapable de lui mentir à ce sujet.
- Un peu mieux mais c'est pas encore ça. Je me sens toujours sur la défensive en ce moment et j'arrête pas de stresser pour un rien. Ça m'énerve. J'ai l'impression de ne rien contrôler et j'aime pas ça.

Sa besta remarqua bien vite sa consommation de cigarette en pleine journée. L'homme se massa nerveusement la nuque, lâchant un soupir. Non, tout ceci ne lui ressemblait pas. En règle général, il gardait toujours le contrôle de lui-même. Il se laissait simplement poussé par son ambition, son travail. Et voilà que la mort de son grand père suivi de la prise d'otage venait tout gâcher.

Un sourire étira cependant ses lèvres quand Lorna, lui conseilla de tester les plantes. Ce n'était guère étonnant. Cette dernière portait un intérêt particulier à tout ce qui concernait la botanique. Il la remercia d'un hochement de tête, secouant sa cendre au dessus du cendrier.
- Je ne suis pas très tisane mais si ça marche, je te fais confiance. Au point ou j'en suis de toute façon. Pour le moment, il n'y a que la boxe qui arrive à me calmer. Et toi alors? Raconte. Ça se passe bien tes visites à l'Alpha House? D'après le peu que j'ai vu, ce n'est pas spécialement un endroit très joyeux.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Mer 3 Mai - 22:08

A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

Elle ne pouvait qu’hocher la tête, d’accord avec lui. Oui, passer tant de temps dans ces locaux ? Cela ne devait pas être facile à vivre. A part son frère qui le vivait visiblement très bien - à moins qu’il fasse semblant pour éviter que sa cadette ne s’inquiète pour lui - les gens qu’elle avait croisé lors de ses visites n’étaient pas très joyeux à l’idée d’être enfermés. Après, ils ne manquaient de rien. Elle avait conscience que la salle de visite ne donnait pas bien envie, car c’était probablement l’endroit le moins optimisé de l’Alpha House. Mais après tout, l’Alpha House était censé servir à la Maison Magnus en cas de danger. Pas pour accueillir une partie des habitants de l’île infectés par un étrange virus. Il avait fallu adapter rapidement les locaux en conséquences. Les besoins des infectés avaient été passés en priorités pour qu’ils ne manquent de rien, mais il y avait encore beaucoup à faire. Elle comprenait donc Keith qui n’avait aperçu qu’une vague salle spartiate et peu accueillante. « Ce n’est que temporaire, de toutes manières. »

Sa remarque sur les cigarettes de Keith provoqua une réaction nerveuse chez ce dernier. Elle s’en doutait. Il lui expliquait sans mentir ce qu’il avait et elle écoutait, pensivement. Elle le connaissait assez pour savoir qu’il avait besoin de garder le contrôle et que le perdre était pour lui pire que tout. Mais stresser n’arrangeait pas la situation. Elle joua un instant avec sa tasse en fixant Keith. « Tu sais, on ne stresse rarement pour rien. Si tu stresses, ce qu’il y a une raison. C’est… normal après tout. Regarde, on est dehors, en train de boire un café, mais qui nous dit que les mêmes malades qui ont pris d’assaut le Pegasus ne vont pas se pointer là tout de suite ? On ne sait pas. En plus, tu traînes avec moi, qui suis probablement une cible de valeur aux yeux de n’importe qui. Après… Il ne peut rien se passer, mais au fond de ta tête…» Lorna tapota son index contre sa tempe « Il y aura toujours cette petite voix qui te reparleras du Pegasus en te disant de te méfier.» Si elle voulait être rassurante, c’était raté. Plus que raté, même. « Puis des fois… Faut juste laisser aller. »

Lorna porta sa tasse de café à ses lèvres, en jetant un regard en arrière pour s’assurer que le garde du corps était toujours derrière. Yep. Il les surveillait, en regardant Keith comme une menace potentielle. Elle leva les yeux au ciel, avec une très forte envie de dire à l’autre débile d’aller voir ailleurs si elle y était. Un coin de sa bouche se soulevant pour former un rictus agacé et elle soupira en se tournant vers son meilleur ami. « Qu’il m’énerve, celui-là. Je suis obligée de le supporter en permanence…» dit-elle davantage pour elle-même. Elle lui adressa un clin d’oeil quand il avoua avoir confiance en elle. Keith revint à l’Alpha House, lui demandant de lui raconter comme ça se passait. Elle haussa les épaules. « C’est… banal, en fait. J’vais les voir, je leur demande comment ils vont, je leur dis que la Maison Magnus se préoccupent d’eux et je repars. Et c’est tous les jours la même chose, quand je ne vais pas voir comment l’équipe scientifique avance. Enfin, c’est un vrai bazar. J’ai hâte que ça se termine et qu’on puisse tous reprendre une vie normale. Moi comme eux. »
Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Dim 14 Mai - 18:05

A friend is someone who knows all about you

« Ce n’est que temporaire, de toutes manières. » A ses dires, Keith baissa la tête, un léger soupir s'échappant de ses lèvres.
- Ouai, murmura t-il tout bas, passant une main nerveuse dans ses cheveux. Je l'espère.

Et il l'espérait vraiment. Car bien qu'il n'était pas du genre démonstratif avec ses amis, il ne supportait pas de les savoir enfermé, sans connaitre les véritables raisons de cette quarantaine. Ils ne méritaient pas ça. Ils avaient déjà assez souffert à la prise d'otage, pas besoin d'en rajouter.

Tout en s'adossant contre sa chaise, le jeune avocat porta de nouveau sa clope à ses lèvres, tirant une taffe puis deux avant de l'écraser dans le cendrier. C'est alors que Lorna essaya de lui faire comprendre qu'on ne stressait jamais pour rien. Qu'il y avait forcément une raison. Keith leva les yeux vers elle, l'écoutant avec attention tandis qu'elle lui donnait maintenant l'exemple du Pegasus. Il resta silencieux un moment, pensif, se disant qu'elle n'avait pas tout à fait tord.

Pour la plupart des personnes, la peur demeurait là, toujours, même quand on la croyait absente.  Quand il se passait un évènement comme celui-ci, ce n'était pas que les victimes qui étaient touché mais toute la population. On ne se croyait plus en sécurité nul part. Dès qu'on sortait, boire un verre ou autre, on ne pouvait s'empêcher d'appréhender une nouvelle attaque et d'envisager le pire. L'inconscient était probablement le pire ennemi dans cette affaire. Alors que tout semblait allez pour le mieux, il te faisait douter au point de te persuader du danger. Pourtant, inexistant.

Oui, sa meilleure amie avait raison. Et il comprenait parfaitement ce qu'elle voulait dire par là mais pour lui, il y avait autre chose. En y réfléchissant, ce n'était pas qu'une question de traumatisme. Certes, il avait été touché par ce qui s'était produit à la prise d'otage. Il s'inquiétait pour ses amis. Il était en colère contre ceux qui avait diriger tout ça or, le jeune avocat doutait que ce soit uniquement ça le problème.

Sa nervosité, il l'avait depuis longtemps. Bien avant cette histoire. Elle avait même débuté quand il avait perdu son grand père. Et depuis, elle ne faisait que s'accentuer. Tel un poison qui se répandait dangereusement dans ses veines.

« Puis des fois… Faut juste laisser aller. » De plus belle, Keith poussa un soupir, ses doigts venant cette fois titiller sa nuque dans un geste particulièrement agité.
- Justement c'est ça le problème. J'y arrive pas, dit-il enfin, lassé par son propre trouble. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive Lorna. C'est bizarre. Depuis... depuis la mort de mon grand-père, je réagis plus violemment que d'habitude. La preuve, j'ai même envoyer chier Gabriel hier matin alors qu'il ne m'avait rien fait. C'est comme si...

Il marqua une courte pause, cherchant ses mots.
- Je ressentais un besoin viscéral de passer mes nerfs. En plus, je dors très mal en ce moment ce qui n'arrange pas les choses. Tu crois que je devrais aller consulter?

L'idée même d'aller voir un psy le rebutait cependant, pour une fois, il était prêt à faire un effort. Il ne pouvait pas rester indéfiniment comme ça. Il sentait qu'il perdait de plus en plus le contrôle et cela commençait sérieusement à le déranger. D'autant plus qu'avec ces conneries, il perdait la seule chose qui le faisait vraiment avancer : sa détermination. Ce qui l'irritait d'autant plus.

Tout en se repositionnant sur sa chaise, Keith prit une grande inspiration. Il n'était pas là pour se plaindre. Ni embêter sa besta pour des idioties pareils. Un sourire amusé étira ses lèvres lorsque Lorna fit une petite remarque sur son garde, ne pouvant alors s'empêcher de commenter :
- Au moins, tu peux être certaine qu'il fait bien son job.

Et pas qu'un peu. Sa famille l'avait rudement bien choisi. Elle pouvait être sûr qu'il ferait tout pour protéger la princesse. Où qu'elle aille. Malgré le fait que c'était une grosse brute épaisse, incapable d'esquisser, ne serais-ce qu'un sourire.  

Tandis que sa besta lui parlait à présent de l'Alpha House, le jeune avocat reporta son attention sur sa meilleure amie qui lui expliquait un peu le fonctionnement de ses journées. Tout en l'écoutant, il porta son café à ses lèvres, lui adressant cette fois un clin d'oeil complice.
- J'imagine bien. C'est super que tu t'en occupes. Je suis sûr que ça leur fait très plaisir. Et puis avec toi dans les parages, ils ont pas de quoi s'ennuyer. T'es la meilleure.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Mar 16 Mai - 22:09

[quote="Lorna Lehnsherr"]href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Dynalight" rel="stylesheet">
A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

Hum. Ouaip. Comme elle le craignait, Keith était bien trop stressé pour appliquer ses conseils. Il se confiait à elle, expliquant que ça n’allait pas depuis la mort de son grand-père. Lorna savait qu’il eut quelques problèmes à l’affronter. Elle n’avait rien dit car chacun exprimait son chagrin à sa manière. Souvent, hurler et taper du poing sur la table était la meilleure moyenne de tout laisser sortir. Mais tel qu’elle connaissait Keith, il n’arrivait pas à tout laisser sortir. Par peur, peut-être ? Keith n’aimait pas ne pas avoir le contrôle de ses émotions. Elle le comprenait sur ce point, ayant été à peu près pareille avant de faire la part des choses et de se dire que finalement, il y avait des choses qu’on ne contrôlait pas. Et les émotions faisaient partie intégrante de cet amas de choses incontrolables.  Se faire à l’idée qu’on n’avait pas la main mise sur tout ce qui nous entourait permettait de mieux apprécier le monde autour de nous. Elle passa une main dans sa chevelure de jais, repoussant des mèches derrière son oreille en penchant la tête sur le côté, ses coudes posés sur la table. Elle avait déjà entendu parler de ce type, là. Gabriel. D’après Keith, c’était son voisin et collègue, comme si le destin avait décidé de leur jouer un sale tour et de les mettre au même endroit alors qu’ils ne pouvaient visiblement pas s’encadrer. Tout ce qu’elle savait de leur relation, c’était qu’ils ne pouvaient pas se voir en peinture. Et c’était assez étrange d’imaginer Keith s’énerver sur quelqu’un. Elle le connaissait toujours calme. Enfin, calme était un grand mot, le concernant. Disons qu’elle ne l’avait jamais vu s’énerver en sa présence. Une partie d’elle était curieuse de voir ce que ça donnait, une autre ne voulait pas avoir à faire à ce Keith-là. « Je vois. » dit-elle pensivement. Elle se mordit la lèvre devant sa question. Consulter ?

Hum. Consulter aidait peut-être dans certains cas. Uniquement quand certains cas.  Keith rencontrait surtout des problèmes pour gérer sa problème, de ce qu’elle avait compris. Et Lorna n’était qu’une étudiante en géophysique, pas en psychologie. Elle se gratta le bout du nez avant d’hausser les épaules. « Si tu penses que ça peut t’aider à calmer ton feu intérieur, pourquoi pas ? » Elle adressa un clin d’oeil à son meilleur ami avant de faire part de son désarroi concernant son idiot de garde du corps. Ouais, ouais, il faisait bien son job. Il le faisait même trop bien. Plus personne n’osait l’approcher, maintenant. Trop zèlé qu’il était, il faisait peur à tout le monde. Il n’empêche qu’il l’embêtait plus qu’autre chose. Keith le questionna aussi sur l’Alpha House et Lorna lui répondit. Elle ne put s’empêcher de baisser la tête devant les compliments qu’il faisait. « Merci. J’espère vraiment améliorer un peu leur condition.» Elle joua encore une fois avec sa tasse et repensa à son frère qui se trouvait là-bas. Elle décida de revenir sur Keith et ses problèmes pour ne pas avoir à se concentrer sur les siens.  « Revenons-en à toi, tu veux ? » Elle s’éclaircit la gorge. « Peut-être que ce n’est pas un psy dont tu as besoin, mais de penser à autre chose. Pour ne pas ruminer en permanence. » Elle se pencha pour attraper son sac, fouillant à l’intérieur de cet immense bordel pour mettre la main sur son téléphone. « A quand remonte ton dernier jour de congé, monsieur le bosseur ambitieux ? » Elle trouva enfin ce qu’elle cherchait et extirpa son smartphone. Sans regarder Keith, elle se mit à taper à toute vitesse sur le clavier. « Tu sais de quoi on aurait besoin, tous les deux ? D’une bonne sortie comme au bon vieux temps !  » Un nouveau clin d’oeil et un sourire plus tard, elle montra son téléphone à Keith. « Y’a un concert, ce soir. Je peux nous trouver des places à la dernière minute en faisant jouer mes relations. Et après, y’aura un after. » Certes, ce n’était pas l’idée du siècle, mais Lorna était fière d’elle pour y avoir pensé. Quoi de mieux qu’un bon bain de foule pour lâcher toutes les tensions ?
Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Mer 17 Mai - 16:03

A friend is someone who knows all about you

Visiblement, Lorna ne semblait pas vraiment avoir d'avis sur la question. Concernant l'éventualité d'aller consulter un psy. Keith soupira, s'adossant contre le dossier de sa chaise. Même lui ne savait plus trop quoi en penser. Car serait-il assez patient. Arriverait-il à se confier à un inconnu sans s'énerver, ni péter les plombs aux moindres énervements? Pas sûr. Pas en ce moment en tout cas.

Nerveux, il passa une main dans ses cheveux tandis que sa meilleure amie lui disait maintenant de tenter l'expérience, s'il le jugeait utile.
- Ouai, je sais pas. Je verrais.

Le jeune avocat baissa la tête, lorgnant son paquet de cigarette, posé devant lui sur la table. Il était bien tenté de s'en allumer une mais au bout du compte, il se ravisa. Déjà qu'il fumait de plus en plus. En quelques semaines, il était passé de fumeur passif à fumeur régulier. L'homme se mordit la lèvre inférieur, estimant finalement qu'il n'en avait pas besoin. Il devait peut-être même songer à réduire sa consommation, avant qu'il n'en devienne vraiment accro.

Heureusement, la conversation dériva une fois de plus sur l'Alpha House et sur la motivation de Lorna à faire bouger les choses. Elle le remercia à ses encouragements, espérant pouvoir améliorer un peu leur condition.
- T'inquiète pas. J'en suis certain, dit-il dans un sourire, ses doigts titillant la tasse avant de la porter de plus belle à ses lèvres. Bon par contre j'ai goûté à ton café, j'aurai préféré qu'il soit moins serré.

Un sourire amusé éclaira ses traits, son regard se posant sur sa besta qui lentement, fronça les sourcils. Bon, il avouait un peu la taquiner. Mais quelque part, il disait la vérité. Son café était quand même sacrément corsé. Lui qui l'aimait plutôt sucré et allongé, ça l'avait un peu surpris quand il s'était servi à la salle de visite.
- Je plaisante.

Hélas, Lorna reporta bien vite la discutions sur lui. Ce qui le renferma quelque peu. Son sourire s'effaça, ses traits se durcissant légèrement. Mais sa besta ne lui fit pas de leçon de moral. Elle ne chercha pas à comprendre, ni même à lui poser d'avantage de question. Au contraire. Elle lui murmura simplement que c'était peut-être pas un psy dont il avait besoin mais d'arrêter de penser, tout simplement. De ruminer toujours les mêmes choses ce qui était loin d'être faux. Keith reporta son regard sur elle, un léger sourire s'étirant au coin des lèvres.
- Tu as surement raison. Et bien...

Il marqua une courte pause, réfléchissant à sa question. Son dernier congé datait pourtant il y a peu. Matthew lui avait donné une semaine afin qu'il puisse s'occuper des funérailles de son grand père. Sinon, mise à part qu'il ne bossait pas aujourd'hui, il n'avait jamais pris de vacance depuis qu'il travaillait au cabinet.
- Mon patron m'a donné quelques jours pour les funérailles. C'était il y a quelques semaines. Bon ok. Je sais ce que tu vas me dire. Ça ne compte pas.

Tout en parlant, le jeune avocat reposa sa tasse sur la table. Sa proposition cependant suffit à le requinquer. Il était loin d'être contre une petite sortie avec sa besta. De plus, comme elle le disait. Ça faisait longtemps qu'ils n'étaient pas sorti tout les deux, entre meilleurs amis avec la ferme intension d'en profiter au maximum et de refaire le monde.
- Ça me va ! Je te suis. A quelle heure tu veux qu'on se rejoigne? Je peux venir te prendre si tu veux.

Même si elle n'avait pas forcément besoin qu'on vienne la chercher, étant donné qu'elle avait un chauffeur et un garde du corps qui forcément, sera aussi présent à la fête.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Jeu 25 Mai - 19:03

A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

Cette idée était peut-être étrange, mais pour Lorna, c’était ce qu’il leur fallait. Keith avait besoin de décompresser, elle aussi. Donc quoi de mieux qu’une soirée improvisée ? Un concert, un after, c’était l’occasion rêvée, non ? Et Keith hésita. Puis accepta. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de Lorna devant la réponse positive de Keith. C’était exactement ce qu’il leur fallait, à tous les deux. Elle fit mine de réfléchir. « Je passerais te prendre. J’ai une super limousine avec tout ce qu’il faut dedans. T’embêtes pas pour ça, va. » Elle ponctua ses mots par un clin d’oeil. A quoi ça servait d’être la princesse si on ne pouvait pas aller chercher ses amis en limousine et les faire profiter du luxe auquel Lorna était habituée depuis sa naissance ? Tant pis pour le garde du corps qui allait râler. Et tant pis si ce n’était pas convenable de se pointer à un concert. « Préviens le bureau, parce que demain, tu seras pas en état de travailler après cette soirée ! » Elle était toute joyeuse à cette idée.   Elle imaginait déjà la soirée qu’ils allaient passer.


Si son père la voyait, il ferait probablement une énorme crise cardiaque et ses cheveux deviendraient encore plus blancs qu’ils ne l’étaient. Lorna était souvent vue comme l’enfant sage. Mais ce soir, cette image n’existait plus. Plus du tout, alors qu’elle s’accrochait au bras de Keith en riant à gorge déployée devant sa maladresse. Le verre de trop, celui qui lui était monté à la tête. Le concert ? Comme sur des roulettes. Grâce aux places VIP obtenues par Lorna, ils avaient pu assister au spectacle sans se prendre un bain de foule. Keith avait eu droit d’être la cible de quelques paparazzis. Elle aurait pu être désolée pour lui, après tout, c’était la partie de son quotidien qu’elle n’aimait pas forcément et qu’elle voulait épargner aux autres. Mais voir l’air gêné de son meilleur ami devant les flashs l’avait fait rire. Et encore plus maintenant qu’elle était à moitié ivre et qu’elle s’en foutait de l’image qu’elle donnait. Elle était juste ravie d’avoir eu la présence d’esprit de mettre un short et non une jupe. C’était un concert de rock, après tout. Au moins, elle évitait les photos gênantes où un bout de sous vêtement était apparent. Elle était encore assez lucide pour s’en soucier. Ce qui n’était pas cool. Elle avança jusqu’au bar à l’autre bout de la salle pour aller chercher deux verres. L’avantage des pass VIP résidaient dans le fait de pouvoir faire la fiesta après le concert. « Kiiiiiisss ! » lança Lorna en se matérialisant à côté de lui, deux verres à la main et manqua de se casser la figure. Elle se laissa tomber à côté de lui sur le sofa et lui tendit son verre. « Bois ! Cul sec, mon grand ! » Elle était euphorique. C’était bien de se lâcher des fois. A cet instant, son statut était à mille lieues de ses préoccupations. Ce qui comptait, là, tout de suite, c’était de finir son verre.

Ce qu’elle fit en poussant un petit cri et en se laissant aller contre Keith. « Tu sais… j’crois que c’est une des meilleures soirées d’ma vie. » Et elle se mit à rire. On était bien loin de Lorna la sérieuse, l’étudiante modèle. Place à Lorna la fêtarde, qui prenait du bon temps avec son meilleur ami à une soirée branchée. Les autres invités n’étaient pas dans un meilleur état. Elle comprenait pourquoi Pietro aimait tant faire la fête. Il n’y avait rien de plus grisant que de laisser ses inhibitions s’envoler et profiter de l’instant présent. «  J’ai envie d’appeler Steven. Tu crois que je devrais appeler Steven ? Il pourrait nous rejoindre. Tu vas l’a-do-rer ! Il est génial, beau, gentil et… Merde, j’ai oublié la suite de ma phrase. Bref, je devrais appeler Steven, non ?» Elle ne laissait aucun répit à Keith, le bombardant de phrases au hasard.

Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Ven 26 Mai - 11:03

A friend is someone who knows all about you

Un sourire gêné étira ses lèvres quand Lorna lui informa que c'était elle qui passerait le prendre, avec sa super limousine et tout ce qui allait avec.
- Ça marche, acquiesça-t-il d'une voix rauque, passant une main dans ses cheveux noirs.

Tout de même. Ça faisait toujours aussi bizarre. De se voir ainsi privilégié de la sorte. Parfois, Keith avait du mal à réaliser que sa besta était quand même la princesse de Genosha. D'ailleurs, il ne l'avait jamais vu comme telle. Enfin, pas vraiment. Pour le jeune avocat, elle était juste... Lorna. Sa meilleure amie. Celle qui l'avait aidé quand il était arrivé ici et avec qui, il pourra toujours se confier.

Alors oui. Avec son côté ambitieux et un peu vénal par moment, on pourrait croire le contraire. Mais non. Il était même embarrassé d'avoir autant d'avantage en sa compagnie. Car son but n'était pas de profiter d'elle et de son argent. Ni de son influence. Il l'appréciait telle qu'elle était et non, comme les autres gens la voyait. Bref, pour une fois ce n'était pas une question d'aspiration.

Un rire s'échappa de sa gorge lorsque cette dernière soumis l'idée d'appeler le bureau pour se porter pâle le lendemain matin. C'était une excellente idée. Qui sait comment ils allaient finir en fin de soirée. L'homme comptait bien en profiter, quitte à ne pas se montrer raisonnable concernant sa consommation d'alcool. Il n'était pas du genre à l'être de toute façon. Quand il sortait, après une rude journée de travail, rare était les fois où il rentrait sobre. C'était une manière pour lui, comme tant d'autre, de décompresser.
- Et comment. Ça ne serait pas très professionnel d'arriver au bureau la tête dans le phare et le cerveau au ralentis. J’appellerais tout à l'heure. Je leur dirais juste que je ne me sens pas très bien et que j'ai chopé un rhume. De toute façon, ce n'est pas comme si c'était récurent.

Comme ils en avaient parlé tout à l'heure. Ses journées de repos se comptaient sur les doigts d'une main. Il n'avait pas à culpabilisé. Lorna avait raison. Cela lui fera même énormément de bien. Il se sentait déjà moins stressé, plus détendu à l'idée d'oublier un peu tout ses soucis. Ils terminèrent leur café, organisant la soirée à venir.

****

La soirée battait son plein. Les verres s'enchainaient et les esprits s'embrumaient. L'un et l'autre profitaient grandement du concert. Cela avait commencé par du champagne, puis du kir avant de finir carrément par des cocktails. De plus, le garde du corps de Lorna n'était pas là. Cette dernière avait réussi à le convaincre de les laisser tranquille. Sans savoir comment en vu de l'engin qui refusait catégoriquement de la quitter des yeux, ne serais-ce qu'une demi-seconde.

Keith n'allait pas s'en plaindre. Il pouvait picoler sans avoir peur que l'autre le prenne pour une ballon de rugby. Par contre, ce qui le gênait grandement. C'était ces bandes de vautours qui les prenaient très régulièrement en photo. Il  essayait de paraitre détendu et sûr de lui mais son sourire crispé le trahissait. Il voyais déjà les gros titres : "Lorna, la princesse avec son nouveau petit ami" Ce qui était complètement con parce qu'il aimait les hommes. Il était gay bordel. Après plusieurs flash en pleine figure, le jeune avocat chancela jusqu'à la banquette où il se laissa tomber avec le peu de dignité qui lui restait.

S'il avait été sobre, peut-être qu'il aurait cherché à les fuir. Il aurait protégé sa meilleure amie de leur curiosité malsaine, en jouant de son statut d'avocat pour les empêcher de nuire. Mais il n'était pas sobre. Oh non. Il riait pour un rien, trouvant même la vie très belle alors qu'il optait pour une fois le lâcher prise. D'ailleurs, il éclata de rire lorsque Lorna manqua de se casser la gueule en lui rapportant un autre verre. Un grand sourire éclaira son visage, s'exclamant d'un ton enjoué tandis qu'elle lui disait maintenant de boire cul sec.
- Cul sec ! Et glou et glou et glou.

L'alcool lui irrita un peu la gorge or, il n'en avait que faire. Il posa sa tête sur celle de sa besta, quand cette dernière s'affala contre lui.
- Ouai, je suis entièrement d'accord avec toi. Tu sais quoi Lorna? Je t'aime. Vraiment, t'es super comme fille. Je t'adore. Merci de m'y avoir emmené.

Un nouveau rire s'échappa de ses lèvres tandis qu'il la prit affectueusement dans ses bras et lui colla un baiser sur le sommet du crâne. Tout à coup, celle-ci s'exclama qu'elle avait envie d'appeler Steven. Elle lui affirma qu'elle allait l'adorer, voulant l'inviter à leur petite soirée. Keith la regarda avec enthousiasme, son sourire s'élargissant lentement jusqu'aux oreilles. Il avait tellement entendu parler de lui. Lorna semblait en être attachée, genre beaucoup et il était extrêmement curieux de le rencontrer enfin pour lui donner son avis.
- Appelle le ! Tout de suite ! Je veux savoir à quoi il ressemble moi. Tu m'en parles tellement. Oh et tu sais quoi, promis je materais pas son cul. Pas touche, juré. Je resterais sage comme une image. Même je te dirais ce que j'en penses. Tu veux mon portable? Merde, je sais même plus où il est...

Il fouilla maladroitement dans la poche de sa veste, haussant les épaules malgré le fait qu'il ne soit plus à sa place. Au pire, il en rachètera un autre. Tout en riant de plus belle, le jeune avocat reporta son attention sur sa besta qui s'activait déjà à sortir le sien.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Ven 26 Mai - 20:55

A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

En proposant à Keith de sortir, Lorna était à des lieux d’imaginer qu’elle serait dans cet état d’ébriété qui n’était pas digne d’une princesse. Il était fort probable qu’elle regrette cet instant le lendemain, en voyant sa tronche en photographie sur les trois quarts des magazines peoples de l’île. Elle voyait déjà les gros titres. Forcément, avec Pietro en quarantaine et Wanda qu’on ne voyait presque jamais, il ne restait plus que Lorna pour alimenter le chapitre des frasques des enfants Lehnsherr. Et pour ce soir, ils allaient être servi, car il était très rare de la voir ainsi, à moitié ivre et accompagnée d’un type inconnu. Pauvre Keith. Il n’avait rien demandé et il allait être la cible des flash qui venait de toute part. Elle s’excuserait demain. Là, elle ne voulait rien d’autre que de profiter de cet instant avec lui, comme au bon vieux temps. Elle avait encore la musique dans un coin de sa tête, qui résonnait sous les trois couches de pensées alcoolisées. Elle avait pensé que c’était Keith qui avait le plus besoin de sortir, entre eux deux. Mais elle se rendait compte qu’elle en avait autant besoin que lui. Qu’ils avaient tous les deux besoin de se dépenser, de profiter d’une soirée sans se soucier des conséquences.

Ils riaient tous les deux, additionnant les verres, ne comptant plus et s’en fichant, comme des personnes normales. Le temps d’une soirée, elle était juste Lorna. Elle n’était plus la princesse. Un princesse ? Quelle princesse ? Plus de princesse. Elle était très bien comme ça. A rire bruyamment, se renverser de l’alcool dessus, se rattraper à Keith pour ne pas tomber, danser avec lui. Elle avait même adressé un doigt d’honneur à un type qui s’était approché trop près d’elle avec son téléphone pour la prendre en photo. Pas très royal, comme attitude, pas vrai ? Elle s’en soucierait le lendemain, une fois, encore. Le garde du corps n’aurait même pas laissé ce pauvre gars s’approcher sans lui fracasser le crâne mais il n’était pas là. Elle avait trouvé un prétexte en béton. Il y avait que deux places, pour elle et Keith. Et les membres du groupe avaient des agents de sécurités triés sur le volet. L’excuse parfaite pour s’en débarrasser. Et c’était génial de pouvoir faire ce qu’elle voulait, parler à qui elle voulait et toucher qui elle voulait sans entendre l’autre sauvage grogner.

Alors qu’elle était affalée contre Keith dans un position si peu gracieuse que Pietro et Erik en feraient une syncope et qu’elle jouait avec l’une de ses longues mèches brunes, l’idée d’appeler Steven lui traversa l’esprit. Elle voulait qu’il soit là, avec eux. Qu’il fasse partie de cette fête et qu’elle soit près de lui. A peine l’idée formulée, elle en fit part à Keith qui sembla plus qu’emballé. Elle se redressa alors qu’il cherchait son téléphone, fronçant un sourcil et pointa un doigt faussement accusateur vers Keith. « J’espère bien que tu materas pas son cul. Il est à moi. Le mien à moi ! » Elle chercha aussi son propre téléphone, Keith semblant avoir perdu le sien. Sa vision était un peu troublée et elle dût s’y reprendre à plusieurs fois pour chercher le bon numéro. Au moment d’appeler, elle fut saisie d’un doute. Et si Steven était occupé ? Elle ne pouvait pas le déranger comme ça, si ? Elle tourna la tête vers Keith en se mordant la lèvre et en ricanant. « Et c’est là qu’il est occupé… J’devrais peut-être attendre.» Elle laissa retomber son bras et s’afalla contre le dossier du sofa en soupirant, une moue boudeuse sur le visage. « Et ça se trouve, il est avec une fille. N’importe quelle fille le voudrait, en plus. Ouais, il est avec sa copine, à tous les coups ! » Et elle bouda de plus belle, toute raison s’étant fait la malle. Une Lorna sobre n’aurait même pas eu l’idée de déranger Steven. Ni de songer qu’il était peut-être avec quelqu’un et de mal prendre cette hypothèse. A croire que l’alcool rendait Lorna jalouse.


Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Ven 9 Juin - 12:09

A friend is someone who knows all about you

"J’espère bien que tu materas pas son cul. Il est à moi. Le mien à moi !" Keith loucha légèrement sur le doigt accusateur de sa meilleure amie. Puis éclata de rire, franchement, peu convaincu par la voix faussement accusatrice de Lorna.
- Hey! Tu sais que tu n'es pas crédible? dit-il d'un ton déformé par l'alcool.

Le jeune avocat se redressa tant bien que mal, ce qui ne fut pas un mince exploit, puisqu'il voyait déjà tout trouble. Il tangua d'ailleurs sur son siège, cherchant son verre du regard avant de le porter à ses lèvres une fois trouvée.

Il avait bu plus que de raison. Il le sentait. Sa vision commençait fortement à se flouter et son cerveau semblait soudain être au ralentis. Il eut comme un bug alors qu'il resta silencieux un instant, le regard ancré sur sa boisson en se demandant même s'il n'allait pas finir par gerber. Or, une fois son mal de ventre passé, il la porta de nouveau à sa bouche, se disant que de toute façon, il ne bossait pas demain et qu'il méritait bien cette petite soirée.

Au moins, il ne pensait à rien et sa nervosité semblait s'être envolé. En attendant, il avait la ferme intention d'en profiter. Ce n'était pas tout les jours non plus qu'il se bourrait autant la gueule. Surtout pas avec sa besta. Keith posa de nouveau son verre sur la table, manquant de peu de le renverser, ce qui lui arracha de plus belle un rire amusé.
- Je t'ai dis. Moi pas y touché. Même pas que je zieuterais un petit mini bout de son cul. Croix de bois, croix de fer. Si je meurs, je vais en enfer ! Je suis complètement bourré mais je vais pas sauter sur le premier venu quand même. Je sais encore me contenir.

Ou presque. Il n'était pas contre terminer sa soirée aux bras d'un parfait inconnu. Qu'il poussera à la porte le lendemain matin. Tout en disant ces mots, l'avocat s'affala de nouveau aux côtés de Lorna, ses pensées dérivant furtivement sur Ryan, et leur dernière nuit passée ensemble. Bon ok. Il y avait quelques jours de cela, il s'était laissé fortement tenté par le derrière de son ex. Un soupir de contentement s'échappa de ses lèvres tandis qu'il repensait à ce moment, lui arrachant même un sourire niais. Certes, il savait que jamais plus cela ne se reproduirait. Et il n'y comptait pas. Car ils avaient leur vie chacun de leur côté mais ça ne les avait pas empêché cependant de remettre le couvert, juste une fois. Une toute petite fois avant de tourner définitivement la page.

Ce qui lui fit penser, tout à coup, qu'il n'en avait même pas parlé à Lorna. Keith reporta son attention sur elle, cette dernière stressant maintenant sur son prétendu Steven. Elle affichait dorénavant une moue boudeuse. Puis, sans aucune gène, elle s'affala sur le sofa, les bras ballants, trouvant toutes sortes d'hypothèses qui fit rire le brun.
- Bah si c'est ça, c'est qu'il est complètement con alors. Ou bien, il n'a pas les yeux en face des trous. Je suis gay mais t'es quand même sacrément canon comme fille. Même si t'es pas mon genre. Moi je dis, tant que tu l'appelles pas, tu peux pas savoir. Puis rien ne t'empêche de jarter sa copine s'il en a une. Appelle je te dis ! T'es une warrior ou pas?

Le jeune avocat lui donna un petit coup de coude avant de lui piquer sans crier gare son portable, le tenant en l'air.
- Sinon je le fais !

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Polaris
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Magnétisme, comme pôpa
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc & Kurt
335
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   Dim 30 Juil - 21:56

A friend is someone who knows all about you
Steven & Lorna
And all the people say "You can’t wake up, this is not a dream ! You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline"

L’ivresse faussait totalement le jugement de Lorna. Cette même ivresse qui lui donnait envie d’appeler un certain agent du SHIELD et qui la poussait à reposer son téléphone en étant jalouse d’un hypothétique petite amie. Elle n’avait pas le recul nécessaire pour se rendre compte d’à quel point elle se comportait comme une adolescente effarouchée. Elle se contentait de gémir, affalée dans une posture indigne d’une princesse contre son meilleur ami qui n’était pas dans le meilleur des états. Elle se redressa en grimaçant. La pièce tournait devant ses yeux. Là, il était certain qu’elle avait bu plus que de raison. Une fois n’étant pas coutume. Elle avait besoin de ça pour évacuer toute la tension accumulée ces derniers mois. Entre le Pegasus, l’Alpha House et tout le reste. Elle avait arrêtée de s’amuser depuis ce temps. Si bien qu’elle avait l’impression de redécouvrir l’amusement, l’ivresse, la compagnie d’un ami et confident qui l’encourageait à prendre son courage à deux mains pour téléphoner à la personne qui occupait pas mal ses pensées. Mais pour la première fois de sa vie, Lorna se heurtait à quelque chose d’inconnu. La peur du rejet. Quand on était la troisième héritière en titre de la maison Magnus, on ne connaissait pas trop cette notion. Et Lorna n’avait jamais été rejetée. Alors elle craignait que ça arrive pour la première fois avec Steven. C’était stupide, comme le disait Keith, elle ne saurait pas tant qu’elle n’était pas fixé.

« Nan !» s’exclama Lorna en voyant Keith s’emparer de son téléphone pour appeler Steven. « Rends-moi çaaaaaaa ! » Elle se redressa de nouveau, se jetant sur son meilleur ami pour récupérer son bien. C’était suffisamment gênant comme ça, elle n’avait pas besoin que Keith en rajoute une couche, surtout avec le volume d’alcool qu’il avait dans le sang. Au prix d’une lutte acharnée - pas si acharnée que ça, rappelons que les deux sont fin bourrés - elle finit par récupérer son téléphone portable. Elle hésita encore quelques instants avant de soupirer à nouveau et commencer à taper son message. Cela lui prit un temps infini, histoire de pouvoir différencier les touches les unes des autres, d’effacer les fautes de frappe pour refaire exactement la même deux secondes plus tard. Taper un sms avec autant d’alcool dans le sang relevait du parcours du combattant. Elle se relut une dizaine de fois avant de finalement appuyer sur la touche «envoyer» et posa son téléphone sur ses genoux. « Et s’il s’en fiche de moi, t’as pensé à ça ?» Sa voix est geignarde. Elle-même, elle se trouve ridicule. Steven avait clairement autre chose à faire que de s’intéresser à elle. Certes, il était gentil avec elle. Mais tout le monde était gentil avec elle. Pas le choix, elle était la princesse. Forcément qu’ils se comportaient bien en sa présence. Même si elle n’en demandait pas tant, mais bon. Certaines choses ne changeaient pas.

Son téléphone vibra. Un message de Steven, en réponse au sien. Lorna décida alors non pas de répondre par un sms mais carrément de l’appeler. Elle se mit à glousser en regardant Keith. Le long bip sonore indiquant que le téléphone sonnait résonna. Elle se mit à rire plus fort avant de cesser net en entendant Steven décrocher. Elle l’entendit prononcer son prénom d’une voix surprise. « Steveeeeeeeeeeeen.» A ses côtés, Keith se mit à rire et Lorna lui asséna un coup de coude léger dans les coudes. « Je suis à une fête, tu veux venir ? Je m’ennuie. En plus, y’a Keith et il m’a promis qu’il ne materait pas tes fesses.» Lorna rit de plus belle, trouvant sa petite remarque très drôle. Elle avait perdu dix ans d’âge mental, de quoi faire comprendre à son interlocuteur qu’elle n’était plus en pleine possession de ses moyens. Elle entendit Steven dire quelque chose à l’autre bout du fil mais elle n’en saisit pas le sens exact. Elle se rendit compte seulement au bout de quelques minutes qu’il avait raccroché. Elle se laissa de nouveau aller contre Keith, bien décidée à profiter du reste de la soirée qui s’annonçait.


Made by Neon Demon

___


†And oh ! I know that we've got better days. And oh ! I'm sure that we will conquer the world. I regret what I don't have said I scrued up things inside your head. We'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A friend is someone who knows all about you [Pv Keith et Lorna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» Happy tree friend
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb
» A SPECIAL BIRTHDAY message for a SPECIAL FRIEND (WILCO )
» [Poupée] Juin 2008 :petite My best Friend!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: