Partagez | 
 

 Step in the Arena - Keith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Step in the Arena - Keith   Dim 2 Avr - 19:23

Colleen était partie depuis un moment mais avait laissé l'accès au dojo ouvert après qu'elle le lui ait demandé. Avec le travail qu'elle avait à l'alpha house et les heures supplémentaires de l'hopital, la newyorkaise n'avait plus vraiment eu le temps de fréquenter la salle, à laquelle elle était pourtant une habituée depuis son arrivée à Genosha. Le sport lui manquait. Pourquoi se défouler contre un sac en cognant de toutes ses forces, faire des étirements, se dépenser... D'une certaine manière, la chirurgienne était devenue quasiment accro à l'entraînement, elle dormait d'ailleurs toujours mieux après une petite séance...

Et là, elle avait besoin de dormir. A défaut d'avancer sur la production d'un vaccin et d'un miracle, à défaut de sauver toutes les vies qui passaient entre ses mains, la brune devait impérativement trouvé quelque chose pour contre balancer l'absence de satisfaction qu'elle ressentait de ne rien pouvoir faire de concret pour ses patients. Rallumant la lumière, elle posa son sac sur un des bancs. Il était déjà dix heures du soir, autant dire qu'elle n'aurait probablement pas de compagnie pour l'occasion. Loin de savoir si c'était tant mieux ou pas, la jeune femme se prépara simplement.

Après une série de pompes rapides et d'abdominaux pour se mettre en condition, elle fit un tour rapide de la salle au pas de course avant d'enchaîner sur des montées de genoux et quelques sauts à la corde. Sentant déjà ses muscles la tirer après l'effort, signe que ça faisait trop longtemps qu'elle ne s'était pas donnée pour l'occasion, Claire enfila simplement ses gants de protection pour se placer face au sac de frappe le plus proche, contre lequel elle enchaîna quelques passes que Colleen lui avait appris.

Mais force était de constater qu'elle avait perdu en rapidité et en souplesse. Frustrée de cet état de fait, la chirurgienne pesta et ne relâcha pas l'effort pour autant. Quelques phrases lancées pour se motiver encore plus, le grincement de la porte du bas la fit se stopper presque immédiatement pour voir à qui elle avait à faire. Nouveau, habitué ? Sa curiosité la fit se figer, quand elle remarqua la tignasse noire d'un de ses compagnons d'infortunes. Keith était là ! Ça faisait un moment qu'elle ne l'avait d'ailleurs pas vu, nota-t-elle pour elle-même en lui adressant un grand sourire :

« Je vois que je ne suis pas la seule à venir tard ! » Commenta-t-elle en reprenant ses enchaînements et en accélérant le rythme. Sa respiration se cala entre chaque coup, plus sec et court à mesure qu'elle gagnait en rapidité, tentant de pousser ses poumons à vider la totalité de leur contenu comme Colleen lui avait appris les premières fois qu'elle était venue. On pouvait d'ailleurs dire que Claire avait été une de ses meilleures élèves depuis un an qu'elles fréquentaient toutes deux la même salle de sport et qu'elle l'avait pris son aile.

Elle se stoppa quand son poing ripa sur le sac, et qu'elle sentit ses appuis ne plus si bien la supporter. Elle avait besoin d'une pause et d'un peu d'eau pour poursuivre. L'occasion de faire la discussion au dernier arrivant, qui se préparait déjà à sa propre session de sport : « Comment tu vas, Keith ? » Lui demanda-t-elle en débouchant sa bouteille et en portant le goulot à ses lèvres. Quand elle y pensait, ça faisait bien depuis l'incident du Pegasus qu'elle n'avait plus eu de nouvelles de lui. Trop prise par le travail de son côté...

Claire se disait que de toute façon, s'il avait eu un problème, il serait bien venu la voir, ou alors elle l'aurait remarqué aux urgences. Ça n'avait pas été le cas, et c'était tant mieux pour lui ! « Besoin d'une partenaire pour l'occasion ? » Lui proposa-t-elle ensuite alors qu'elle faisait tourner ses épaules pour les descendre et les étirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
744
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Dim 9 Avr - 16:26

Step in the Arena

A Nelson & Murdock Law Office, la journée de travail s'achevait enfin. Keith ferma le dernier dossier qu'il avait devant ses yeux, un peu fatigué mais bien décidé à se défouler à la salle de sport.

Par ailleurs, depuis qu'il avait reprit la boxe, il se sentait beaucoup mieux. Toute cette colère, cette rage qui bouillonnait en lui pouvait être enfin expulsé. A chacun de ses coups, il avait un peu plus l'impression d'être en accord avec lui-même. Que ce sport, bien que "nouveau" pour lui, avait fait toujours partit de sa vie, même si techniquement, cela était impossible. Le jeune avocat ne saurait l'expliquer. Quand il frappait dans ce sac de frappe ou devant un autre pratiquant, il se sentait entier, presque accompli. Aucune autre activité ne lui avait donné un tel effet. Et pourtant, il en avait essayé plusieurs : footing, basket, tennis ou encore, natation. Sans en éprouver aucune satisfaction.

Keith se leva, prit alors sa veste et son sac, posé dans un recoin de la pièce, avant de sortir cette fois de son bureau. Tout en passant dans les couloirs du cabinet, il salua Karen d'un hochement de tête, en lui disant au passage :
- A demain. Passe une bonne soirée.

Puis, dans un dernier sourire, il prit l'ascenseur et retrouva sa voiture dans le parking souterrain. Il ne lui fallut que quelques minutes pour rejoindre la salle. Celle-ci se trouvait à quelques mètres seulement du bâtiment. Il gara sa Chevrolet dans l'un de ces parkings réservés à la clientèle, et entra à l'intérieur, sac et bouteille d'eau à la main.

Au vue de l'heure tardive, il n'y avait pas grand monde. Pour ainsi dire, personne. Seule une femme était présente, ses coups directs et précis résonnant dans la pièce. Tout en marchant vers les bancs, le jeune homme jeta un coup d'oeil vers elle. Claire Temple. C'était une amie, rencontrée dès son premier jour d'entrainement. Un sourire étira ses lèvres, quelque peu rassuré de la trouver là. Car ils s'entendaient plutôt bien. Elle lui apprenait quelques techniques, lui permettant de s'améliorer.

Tandis qu'elle le saluait, Keith posa ses affaire et répondit, un léger sourire au coin des lèvres :
- C'est toujours plus appréciable de venir ici après une longue journée de boulot. Ça va plutôt bien et toi? Ça fais un petit moment que je ne t'ai pas vu dans le coin.

Depuis la prise d'otage en vérité. Heureusement, celle-ci n'avait pas du se trouver au Pegasus au moment de l'attaque. Sinon, elle ne serait pas ici mais en quarantaine. Cependant, en vu de son métier, elle avait dû assister de près à cette tragédie. Ne serais-ce que pour soigner ou sauver, la vie d'innombrables blessés. Le jeune avocat se prépara, enfilant ses gants en dernier. Cela lui faisait mal d'y repenser. Bien qu'il ne le montrait pas, il gardait toujours à l'esprit qu'Albert, Jennifer et Ezra étaient là-bas, coincés dans ce lieu sordide pour un temps indéterminé. Il chassa vite ses inquiétudes et se tourna vers Claire, hochant la tête à sa proposition.
- Avec plaisir. J'aurai bien besoin de travailler mes techniques de défense.

Il marqua un silence, désignant le ring du regard.
- Je compte sur toi pour ne pas retenir tes coups. Même si je sais, que tu ne les retiens jamais.

A ses dires, son sourire s'élargit, sachant très bien qu'il finirait de toute façon, comme à chaque fois, sur le tapis. Son amie présentait un vrai défi. Non seulement, c'était une adversaire redoutable mais en plus, elle y mettait du sien pour qu'il parvienne enfin, à contrer ses attaques.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Dim 9 Avr - 17:45

Claire eut un rire amusé à la remarque de Keith. Effectivement, venir se défouler ici après le boulot et le stress accumulé, c'était toujours plus plaisant. Le problème avec la salle de sport et les activités de ce genre, c'était qu'elles devenaient vite une drogue ou un exutoire nécessaire pour ceux qui la pratiquaient. Ça devait faire plus d'un an que Claire avait commencé les cours avec Colleen, à la base pour apprendre à se défendre. L'hopital l'avait confronté à quelques cas particulièrement compliqué, dont un où une de ses infirmières avaient manqué de se faire taillader le visage à coup de scalpel.

Forcément, ça choquait, et ça donnait envie de réagir. De faire en sorte que jamais plus ça ne se reproduise. C'était pour cette raison qu'elle avait entamé cette expérience, et elle y avait trouvé plus que ça. Colleen était devenue une bonne amie, qu'elle appréciait tout particulièrement. Quand à la pratique en elle-même, c'était désormais un exutoire nécessaire, qui lui faisait énormément de bien. Pouvoir se dépenser, se défouler, cogner. Ça avait un côté libérateur et à la fois particulièrement rassurant :

« Bien. Juste besoin d'un bon défouloir. » répondit la métisse avec un sourire en coin, s'approchant de Keith. « Beaucoup de boulots à l'hopital, je n'ai pas eu le temps de venir depuis... » Expliqua-t-elle. L'homme devait parfaitement comprendre pourquoi.

Si elle ne l'avait pas croisé à l'hopital, c'était probablement plus à cause du hasard qu'autre chose. Tout le monde avait été marqué par l'événement. Il n'y avait pas eu d'exception, de personnes en dehors du lot qui avait eu la chance d'y échapper. Quand un mal comme celui-ci se produisait, attaquant un symbol, c'était la population entière qui en était meurtrie. En l'occurrence, l'île de Genosha portait désormais une marque encore fraiche.

La New Yorkaise se changea rapidement les idées quand l'homme accepta son invitation. Il disait avoir besoin de travailler sa défense, et comptait sur elle pour ne pas retenir ses coups. Voilà une bonne chose : « Tu es en train de me faire plaisir, Keith. » Fit-elle en grimpant sur le ring, passant entre les cordes pour venir se mettre au milieu. Ses protections placés sur ses phalanges pour ne pas se faire mal inutilement, elle en resserra une qui glissait à cause de la transpiration.

« Tu m'en voudras pas si je suis un peu rouillée. » Demanda-t-elle avec un sourire confus. « J'ai besoin de huilé tout ça avant d'entamer les choses trop sérieuses. »

D'un geste de la tête, elle l'invita à monter sa garde, et proposa à Keith deux trois enchaînements pour se mettre en jambe. Allant au devant du bonhomme avec une certaine agressivité, Claire restait mobile sur ses jambes pour essayer d'attaquer son adversaire au flanc également. Elle commençait cependant l'exercice par des mouvements répétitifs, pour permettre à son ami d'encaisser et de dresser sa défense en fonction de la force qu'elle exerçait. Pas suffisamment pour le faire reculer, mais de plus en plus vite pour l'inviter à se mettre en garde plus rapidement à chaque fois.

« Tu es capable de faire la conversation pendant que tu encaisses, Keith ? » Questionna Claire avec un sourire amusé. « Ce n'est pas facile, mais c'est un des premiers exercices que Colleen m'a imposé. Ça te permet d'entraîner à être attentif à plusieurs choses à la fois. Tu veux tenter ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
744
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Ven 14 Avr - 15:03

Step in the Arena

Toujours avec un même sourire au coin des lèvres, Keith suivit son amie sur le ring. Même rouillée, il était quasi-certain qu'elle reprendrait bien vite ses marques.
- Je t'en prie, fais toi plaisir.  

Il se posta juste devant elle, levant les bras, comme elle l'y invitait, dans une position défensive. Finalement, le fait qu'ils soient seuls tout les deux dans la salle était plutôt une bonne chose. Il y régnait une tranquillité apaisante. Cela changeait un peu du brouhaha habituel, quand tout le monde s'entrainait en même temps.

Là, ils pourront pleinement se concentrer. La jeune femme passa à l'offensive, forçant le jeune avocat à parer ses attaques. La première d'ailleurs, lui donna beaucoup de fil à retordre. L'homme manqua de peu de se prendre le coup, l'incitant d'autant plus à se focaliser sur les faits et gestes de sa partenaire.

Toujours regarder le mouvement du corps adverse. C'était l'une des règles de base. Sans quitter Claire du regard, Keith para le deuxième coup puis le troisième, alliant le mouvement de ses pieds avec ses mains. C'est alors que cette dernière lui proposa une petite difficulté supplémentaire. Avec un sourire amusé, elle lui demanda s'il était capable de tenir une conversation, tout en continuant à encaisser ses assauts répétés.

L'avocat ne put s'empêcher d'échapper un léger rire. C'était plutôt une bonne idée, même s'il n'avait jamais tenté l'expérience. Il accueillit ses dires par un hochement de tête, sans baisser pour autant sa garde.
- Bien sûr que oui ! Tout défi est bon à prendre.

Et Keith aimait les défis. Il aimait les chalenges, voir et aller au bout ce qu'il pouvait faire. Ambitieux au travail mais aussi dans ses activités, le jeune homme n'était pas de ceux qui rechignait à la moindre difficulté. Bien au contraire. Il tourna légèrement sur le côté, poings levés, tout en incitant sa partenaire à suivre la danse.
- Tu me disais que tu avais beaucoup de boulots à l'hôpital, commença-t-il en esquivant cette fois une attaque latérale. J'imagine que ça n'a pas dû été facile. Avec tout ce qui s'est passé.

Sans le vouloir vraiment, la prise d'otage revint irrévocablement sur le tapis. Le jeune homme baissa légèrement les yeux, affaiblissant sa défense juste une millième de seconde. Assez cependant, pour ne plus être attentif et permette à Claire d'en profiter. Keith serra donc la mâchoire, se reprenant presque aussitôt. En aucun cas, il ne devait se laisser déborder par ses sentiments, ni ses émotions. Il secoua brièvement la tête, se mettant de nouveau en position, en ancrant plus profondément ses iris aux siens.
- Ça s'est calmé du coup?

Au passage, il aurait bien été tenté de demander des nouvelles de certains de ses patients mais l'avocat n'était pas sûr que ce soit une très bonne idée. Le jeune homme ferma alors la bouche, se fondant en silence.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Dim 16 Avr - 12:39

Ce qu'il y avait de vraiment plaisant avec Keith, c'était qu'il était toujours partant pour tous les défis qu'il pouvait rencontrer. Il ne se laissait jamais démonter, encore moins il abandonnait. S'il tentait quelque chose et qu'il n'y parvenait pas du premier coup, il ne renonçait pas pour autant à réessayer et à réussir la seconde ou troisième fois. Ce trait de caractère plaisait beaucoup à Claire, elle aimait les gens qui avaient la rage de vivre et l'optimisme des vrais gagnants.

L'une de ses citations préférées disait que ça n'était pas au nombre de victoire qu'on voyait les vrais gagnants, mais au nombre de fois où ils avaient échoué pour toujours se relever derrière. Un combat ne s'abandonnait sous aucun prétexte, c'était une leçon qu'elle avait appris au cours de sa vie de médecin. Si elle reconnaissait également une cause perdue, Claire savait différencier quand il fallait encourager le guerrier de lorsqu'il fallait lui demander de retourner sur le banc de touche. Et ceci, peut-être définitivement.

« Occupée ? » Grogna-t-elle en envoyant un coup direct à Keith qu'il évita justement. « Avec la prise d'otage et tout ce qui en a découlé, c'est plus que ça... »

Son temps libre avait été rare. Très rare. Elle l'avait consacré à dormir et manger un peu, même si elle profitait des maigres moments d'accalmie pour ça lorsqu'elle avait pu. Le sommeil avait été bien plus dur à trouver en général, Claire n'avait réussi à fermer l'oeil mais qu'au bord de l'évanouissement. Son corps l'avait contrainte à dormir pour de vrai. En d'autres cas, elle aurait pu continuer des heures vu l'urgence :

« On a été débordé, mais c'est bon maintenant... » Assura-t-elle. « Les urgences ont été géré rapidement, on a perdu personnes d'autres qui arrivaient à l'hopital. C'était une petite victoire de ne pas avoir augmenté le nombre de victimes de cette connerie. »

Et Claire ne pouvait cacher le mépris qu'elle éprouvait vis-à-vis de tout ça. Prendre en otage des gens, leur tirer dessus, tout ça pour quoi ? Elle ne comprenait même pas pourquoi ces gens faisaient ça ! C'était du grand n'importe quoi... Si encore ça avait eu un but quelconque, mais même pas ! Grognant un coup alors que son poing s'écrasa contre la protection de Keith, elle rajouta :

« Contente de ne pas t'y avoir vu d'ailleurs ! » Elle lui fit un sourire, et le temps de ce sourire, Claire fit à Keith un enchaînement de coup ayant pour but de le distraire. Lorsqu'il en para deux, elle laissa entendre qu'elle lui enverrait un troisième avant de se baisser soudainement au sol et de lui chasser les jambes. L'homme se retrouva le cul par-terre aussi vite que prévu, et l'afro-américaine avec un grand sourire satisfait : « C'était juste pour te taquiner ! »

Lui tendant la main pour qu'il la saisisse et se redresse, elle reprit :

« Contente aussi de ne pas te voir à l'Alpha House ! Trop de monde là-bas, et on tourne un peu en rond. » Raconta-t-elle en venant poser une main sur sa hanche pour reprendre son souffle. « A ton tour de parler, Keith. Et après ça, tu devras me répéter ce que j'ai dit. C'est pour voir si tu as vraiment bien écouté ! » Ajouta-t-elle avec une moue taquine, alors qu'elle était très sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
744
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Mar 2 Mai - 11:24

Step in the Arena

Keith continuait de suivre son adversaire des yeux. Tandis qu'il essayait de mettre toute sa concentration dans ce combat, et non sur la prise d'otage, il écouta Claire parler tout en parant au mieux ses coups intempestifs.

Elle lui avoua qu'ils avaient été débordé mais que la situation avait fini par se calmer. Le nombre de perte ne s'était pas agrandit. Un léger sourire étira ses lèvres alors qu'il ne pouvait que se sentir, lui aussi, soulagé par cette nouvelle. Car d'après ce qu'il avait entendu, ça n'avait pas été beau à voir. Bon nombre de personne y était passé. Des femmes, des étudiants, des hommes qui n'avaient rien demandé. Ils étaient venu pour s'amuser et étaient finalement sorti sous un drap mortuaire. Quand aux blessés, ils allaient probablement finir traumatisé. D'autant plus que pour certain, le cauchemars n'étaient pas encore fini. Avec la quarantaine, tout ça, peu savaient quand ils pourront enfin rentrer chez eux, avec l'espoir de laisser ce triste épisode derrière eux.
- C'est plutôt une bonne chose, finit-il par répondre, levant le bras pour parer un coup plus violent que les autres.

Il marqua un silence, se forçant à ne pas baisser la tête quand son amie ajouta, qu'elle était contente de ne pas le compter parmi les blessés. Oui, il avait eu de la chance. Autant, on le voyait très régulièrement au Jarvis, autant il n'était jamais allé au Pegasus. Parfois, le jeune avocat se demandait comment il aurait vécu le drame, s'il s'était retrouvé là-bas ce jour là. Aurait-il gardé son calme? Aurait-il supporté de voir ses amis : Albert, Erza et Jenni, se faire maltraiter sous ses yeux. Aurait-il paniqué ou alors, au contraire, se serait-il montré discret en cherchant à ne surtout pas se faire remarquer? Personne ne pourrait le dire, pas même lui. En règle générale, dans ce genre de cas, les actes dépassaient la raison. C'était instinctif.

Keith se redressa, essayant de suivre les enchainements de Claire qui allaient de plus en plus vite. Les muscles tendus, contractés par l'effort, il serra la mâchoire tandis que ses yeux restaient focalisés sur elle. La difficulté se faisait sentir. Il réussit néanmoins à contrer un coup, puis deux, trois, quatre avant de finir le cul par terre, n'ayant pas vu la dernière offensive.
- Arf, susurra-t-il entre ses dents, attrapant bien volontiers la main que son adversaire lui tendait. Belle attaque. Tu m'as bien eu, je n'ai rien vu venir.

Un nouveau sourire étira ses lèvres tandis qu'il se redressait, marquant une courte pause pour reprendre son souffle.
- Ouai. J'imagine bien. Tu as une idée quand même de quand ils pourront sortir de là? C'est que... j'ai des amis là-bas.

Il n'alla pas plus loin dans ses explications. Le jeune avocat se craqua la nuque, fit quelques mouvements d'épaules avant de se remettre en position défensive. Cette fois, son amie lui posa une difficulté supplémentaire. Elle lui proposa de tenir à son tour la conversation, en lui proposant ensuite de répéter tout ce qu'elle avait bien pu dire un peu plus tôt. Un rire s'échappa de ses lèvres alors qu'il rejeta légèrement sa tête en arrière, passant une main dans ses cheveux :
- T'es dur mais je vais tâcher de ne pas te décevoir.

Après s'être bien positionné, il lui fit un petit signe de la main pour l'inviter à reprendre les enchainements. La sueur glissait sur son front. Ancrant de plus belle ses iris aux siennes, Keith hocha la tête, son regard clair brillant de détermination.
- Alors qu'es-ce que tu veux que je te dise? Vas-y, poses-moi des questions et j'y répondrais.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Sam 6 Mai - 13:39

L'alpha house, le conteneur à infectés, celui qu'on ouvrait pas et sur lequel tout le monde travaillait depuis un moment maintenant. Celui qui disait qu'une urgence avait lieu, et qui gardait bien des secrets. Claire avait accès à une partie de ces secrets, sans savoir ce qu'elle pouvait transmettre ou non aux proches qui s'inquiétaient pour leurs infectés. Qu'avaient-ils ? Quels étaient les symptômes ? Comment avaient-ils attrapé ce mal ? Pourquoi eux ? Qu'est-ce qui faisait qu'ils étaient plus disposés que d'autres à être souffrant ? Et puis d'ailleurs... Plus simplement... De quoi souffraient-ils tous ?

L'afro-américaine n'avait aucune idée de quoi il était vraiment question. Quelqu'un, ou quelque chose, avait eu le contrôle de leur geste, de leur sentiment, de leur être, et ils devaient trouver quoi et comment. Pinçant les lèvres, la question de Keith lui arracha simplement un petit soupir et une grimace. Heureusement que leur passe de coups était sur le point de se terminer pour lui. Parce qu'elle ne pouvait, de ce fait, pas éluder la question en pensant à autre chose.

« J'en sais trop rien, je m'occupe surtout des patients qui ont besoin de soin. » Souffla-t-elle avant de faire une petite moue désolée. « Les autres travaillent sur un vaccin ou un traitement, je n'ai pas l'oeil sur ça. » Confia-t-elle finalement.

Elle n'était finalement pas la plus à même de lui répondre. Les scientifiques qui bossaient là-dessus y passaient quasiment tout leur temps, et elle avait l'impression que malgré leurs efforts, rien ne fonctionnait. Pour l'instant, isoler la molécule ou le virus ou la bactérie qui agissait était le premier geste à produire. Ceci étant dit, trouver qui était responsable n'était pas une mince affaire. Haussant les épaules, elle ajouta :

« Tu sais, ça peut prendre des jours ou des semaines encore. Mais tous travaillent beaucoup pour trouver une solution, ils finiront par y arriver, peu importe le temps que ça prendra. »

Claire était sûre que ça finirait par le rassurer. Elle avait néanmoins conscience que ça serait un discours qu'elle répèterait encore et encore dans les jours à venir, pour les patients ou leurs proches. Et qu'il fallait qu'elle y croit pour pouvoir vraiment les convaincre. Le temps viendra à bout de la patience de tous, et quand on y ajoutera l'ennui, elle devra changer sa manière de tenir les troupes tranquilles. Heureusement qu'elle n'était pas seule dans ce chaos organisé, sinon elle aurait probablement jeté l'éponge.

Se remettant en garde, elle adressa un sourire à Keith.

« Je me rends compte que je te connais très peu en fait. » Souffla-t-elle. « Tu viens d'ici ? Tu as de la famille ailleurs ? » Commença-t-elle en douceur.

Etant elle même New Yorkaise, elle s'étonnait de rencontrer autant d'émigrés qui venaient s'installer à Genosha. Et en même temps, elle comprenait : l'île était une vraie merveille. Une perle qui lui offrait une chance dans sa carrière pour sa part.

« Je ne sais pas, parle moi de toi, de tes passions, de ton métier, comme tu veux ! » rajouta-t-elle en envoyant un premier coup qu'il évita sans peine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
744
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Step in the Arena - Keith   Ven 9 Juin - 10:47

Step in the Arena

A sa question, Claire marqua un temps de silence et lâcha un soupir. Elle lui avoua ne pas savoir grand chose à ce sujet. Mais confia par la suite que d'autres travaillaient activement sur un vaccin ou un traitement. C'était plutôt bon signe. Keith hocha lentement la tête, passant une main fébrile sur sa nuque puis dans ses cheveux, avant de se reprendre et se remettre en position défensive.
- Je comprends ne t'en fais pas, murmura-t-il enfin dans un souffle, luttant malgré tout contre l'inquiétude qui le tiraillait.

Il prit une grande inspiration. Non désireux cependant, de laisser encore une fois la nervosité l'envahir, il se concentra sur sa partenaire, ancrant ses prunelles aux siennes pour ne pas perdre la face. Un léger sourire étira ses lèvres quand son amie ajouta finalement que ça pouvait tout aussi bien prendre des jours ou des semaines. Mais qu'ils finiront certainement par trouver une solution. Ce qui le rassura quelque peu.
- Ouai, tu as raison. Je l'espère en tout cas.

Pour ses amis. Pour toutes les personnes qui étaient coincé à l'Alpha House. Quelques minutes passèrent et Claire se remit en garde, prête à remettre leur exercice. Tandis que le jeune avocat lui demandait maintenant de poser quelques questions, histoire de se mettre dans le bain, elle se fit la réflexion qu'elle ne le connaissait pas vraiment. Keith baissa légèrement la tête, se disant qu'elle n'avait pas tord. Il fallait avouer qu'il n'aimait pas spécialement parler de lui. Il faisait sa vie, tranquillement. Et passait le plus clair de son temps au travail, quand il n'était pas au Jarvis.

Certes, ces derniers temps, quelque chose en lui avait changé. Avec la mort de son grand-père, tout ça. Il avait l'impression de ne plus avoir de contrôle sur lui-même. Il se sentait nerveux, angoissé. En colère presque tout le temps. Une rage silencieuse bouillonnait en lui mais il n'arrivait toujours pas à comprendre les raisons. Le pire dans tout ça, c'était que sa motivation en pâtissait. Lui qui ne jurait que par son ambition et son désir accru d'aller toujours plus loin, toujours plus haut, se trouvait confronté à l'inquiétude, le désintéressement, ce qui l'irritait d'autant plus.

Or, il n'allait pas informer son amie de tout ses problèmes. Cette dernière lui envoya un premier coup, ce à quoi le jeune avocat esquiva sans peine en envoyant sa tête de côté.
- Non, je suis né et j'ai vécu plusieurs années à Edimbourg. Je suis arrivé ici il y a plus d'un an maintenant.

Pour trouver un emploi. Chose qu'il avait finalement obtenu grâce à Jenni qui lui avait donné sa chance en parlant de lui à Matthew. Il marqua un temps d'arrêt, bras levés et poings serrés, tournant son corps légèrement sur la droite pour parer une éventuelle attaque.
- Je dois avouer qu'à part mon travail au cabinet, j'ai peu de loisir. A part la boxe maintenant. Et les soirées dans un bar peut-être. Je mets beaucoup d'énergie dans mon boulot et ça me laisse très peu de temps pour d'autre activité.

Même si, comme il le pensait un peu plus tôt, ce côté là commençait légèrement à s'amenuir. A cause de son agitation, ce qui le raidit quelque peu. Le corps crispé, la respiration haletante et la peau en sueur, il se redressa, ne lâchant pas son adversaire des yeux.
- Je sais, je dois lever le pied mais je me suis fixé un objectif et je compte bien l'atteindre.

Un silence passa, au terme duquel Keith fini par ajouter, non sans éprouver un pincement au cœur.
- Sinon, pour répondre à l'une de tes premières questions. Non, je n'ai pas de famille ailleurs. Ou du moins, j'en ai plus. Mon grand père est décédé il y a quelques mois de cela.

Il avait lâché ces derniers mots, comme ça. Sans le vouloir vraiment. Ses sourcils se froncèrent, sa bouche se pinçant alors qu'une vive colère rejaillit en lui, lui nouant l'estomac.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
 
Step in the Arena - Keith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» :: raw arena custom ::
» [Ablow, Keith] Psychopathe
» [Chrnonique] Jeremiah Harm - Keith Giffen et Alan Grant
» PARKINSON Keith
» A lire, sur le système ARENA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: