Partagez | 
 

 After the battle. - Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: After the battle. - Luke   Jeu 6 Avr - 13:42

Claire avait attendu un moment devant les urgences de l'hopital, à patienter jusqu'à l'instant T où le temps reprendrait finalement son cours. Jusqu'ici, elle avait eu l'impression que tout s'était figé, irrémédiable, comme si rien ne pourrait redevenir normal. A la minute où les premières chaînes de télévision avaient donnés la situation au Pegasus, à propos de la prise d'otage et de ce qu'il s'y déroulait, tous les résidents de l'hopital savait ce qui allait se passer pour eux. Une fois que la garde rouge et le SHIELD auraient pénétré les lieux, ils auraient moins d'une heure pour organiser l'arrivée des premiers blessés et des soins d'urgences.

Elle avait vu se produire quelque chose de peu commun sur l'instant. Les malades venus pour des plaies et des rhumes sans gravités s'étaient retirés pour laisser place à ceux qui en auraient besoin. Les urgences s'étaient alors faites incroyablement calmes, comme s'il n'y avait jamais eu aucune vie en ces lieux. Le personnel soignant n'avait osé piper mot, car l'idée de troubler le silence pesant était plus angoissante que de voir les premières ambulances débouler toutes sirènes hurlantes. Mais dès le premier camion débarquant, la machine s'était mise en branle.

Et Claire n'avait pu apprécier une seconde de paix depuis lors.

A la chaîne, elle avait envoyé les blessés d'une chambre d'urgence à l'autre en distribuant les ordres. L'infirmière en chef l'avait suppléé quand ses services étaient quémandés dans l'une des salles et qu'on transvasait les blessés en organisant les choses par ordre de gravité. De la coupure légère au risque mortel. Pourtant, Claire avait grandi à New York et avait pu en voir des belles. Ses années en temps que médecin sans frontière l'avaient confronté à l'horreur. Mais rarement elle avait eu à faire à un tel sinistre, un tel désarroi..

Sans savoir où donner de la tête, quoi faire, elle s'était contentée de réagir au mieux sous la pression pour sauver le plus de vie et limiter la casse. Tous ses collègues en étaient au même point qu'elle de toute façon. Avec une idée en tête, battant à tout rompre contre sa tempe : que le nombre de victimes de cette tuerie de change pas. Et, par miracle, après des heures d'efforts intensifs, malgré la fatigue et l'angoisse qui grimpaient d'un cran à mesure que la nuit s'écoulait, il n'y eut aucun changement. Ils sauvèrent qui pouvaient l'être.

Dont Luke. Au cours d'un transfert de patient, le nom de l'un d'eux attira son attention. « Oh, c'est pas vrai... » Un soupir lui échappa alors qu'elle se rendit au pas de course jusqu'à la chambre, ou les premiers ordres furent donner. Plaie par balle, plusieurs cc de morphine pour la douleur, patient sensiblement agité. Claire donna d'elle et de son expertise pour venir en aide aux gens présents et tirer le PDG d'affaire. Mais elle ne put rester en sa compagnie pour le soutenir une fois qu'il fut stabilisé.

Il y eut finalement une accalmie quelques heures plus tard, de laquelle Claire se saisit pour rendre visite à son ami. Passant la porte de sa chambre, refermant derrière elle, elle s'approcha des machines pour vérifier ses constantes et baissa finalement les yeux vers lui. Il émergeait. A peine, mais c'était déjà encourageant.  « J'aurais du me douter que tu serais dans le lot. » Râla-t-elle dans un murmure en regardant Luke droit dans les yeux. « C'est à croire que tu attires les ennuis. » Blagua la chirurgienne en essayant de détendre l'atmosphère.

Pas persuadée que c'était de si bon ton. Elle avait vu les horreurs après coup. Ce qu'ils avaient du tous vivre là-bas, il n'y avait pas de mots pour bien le raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 28 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy / Damian K. Burrows
283
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: After the battle. - Luke   Mer 12 Avr - 17:35


Le temps semblait être passé au ralenti depuis la fin de la prise d’otage. A vrai dire, le temps semblait s’être arreté depuis un long moment maintenant. T’Challa n’était plus certain de connaître les détails de ce qu’il s’était passé. Il avait été si obnubilé par la jeune fille qu’il tenait dans ses bras, désireux de la protéger envers et contre tout. Il avait rampé, comme un animal, s’était caché derrière des mobiliers qui volaient en éclats, avait hurlé qu’on leur foute la paix. Dès le départ, Luke avait été de ceux qui avaient osé ouvrir leur gueule, et il le regrettait un peu. Non pas que jouer les héros ne lui sied pas, bien qu’il n’avouera jamais un tel comportement, se retranchant derrière des principes plus humains et généreux, mais il avait enclenché une telle réaction en chaîne qu’il avait fini par s’en mordre les doigts.

Prendre une balle dans l’épaule, ce n’était pas ce qui le dérangeait le plus. Bien que la douleur soit plus dure à supporter qu’on aurait pu le croire, son bras lui faisant un mal de chien et étant inutilisable à l’heure actuelle. Mais voir la rousse qu’il voulait préserver de tout ce foutoir se prendre une balle dans la cuisse… forcément, une part de lui se sentait coupable de ce triste événement. Pourtant, il n’était pas aller jusqu’à provoquer les ennemis, bien au contraire. Il avait tenté dès le départ de calmer la situation, songeant que la diplomatie valait mieux qu’un échange de coups ou de balles. Malheureusement les autres otages qui avaient fini par le suivre… avaient légèrement dévié en chemin, insultant les preneurs d’otages qui n’étaient pas du genre patient. Si la première balle avait été pour Luke, la deuxième avait été pour la seule innocente de la pièce et le PDG avait cru sombrer dans une profonde colère. Rectification : il avait été d’une profonde colère.

Mais l’animal qui sommeillait en lui n’avait pu être libéré. A quoi bon ? Ils étaient en sous-nombre, menacés par des armes tenues par des fous masqués. Il avait été impuissant Luke, et c’était bien un sentiment qu’il se refusait à admettre en temps normal. Mais il n’y avait pas d’autres mots. Alors quand ensuite tout était parti en vrilles… entre passages à tabac, coups de feu et explosions… T’Challa avait fait la seule chose qui avait été en son pouvoir : protéger ceux qui ne pouvaient se mettre à l’abri, ou à défaut de les sauver d’une quelconque manière, les empêcher de souffrir encore plus. Si cela avait été un franc succès ? Il n’aurait su le dire. La jeune femme qu’il avait tenu contre lui ne s’était jamais réveillé, et maintenant l’homme se demandait bien si elle avait une chance de survie. Quant à la rousse… il lui semblait qu’elle avait été prise en charge, mais il n’aurait pu en jurer au vu du bordel immense que cela avait été. Au moins, le Pegasus avait permis  une chose : T’Challa avait pu voir les agents de la Garde Rouge en action, de pair avec le SHIELD, et il devait bien admettre que sans eux, ils y seraient probablement tous passés.

C’était finalement au tour du PDG d’être pris en charge. Installé sur un lit d’hôpital, on le conduisit à une chambre bien trop familière à son goût. Elle n’était pas sans rappeler la pièce identique dans laquelle avait reposé sa fiancée pendant des jours et des jours, qui avaient paru interminables aux yeux de son aimé. Il y eut du mouvement tout autour de lui, et T’Challa se rendit compte qu’il était si épuisé, qu’il avait perdu tant de sang, plus que ce qu’il avait cru à ignorer sa blessure, qu’il n’arrivait plus rien à suivre. Il grimaçait de douleur, s’autorisant quelques grognements alors qu’on prenait soin de lui, lui prodiguant de quoi l’apaiser. Bientôt, il sombra dans une inconscience, trop ébranlé pour tenir plus longtemps, trop blessé pour s’en sortir de lui-même. Il ne restait plus qu’aux infirmiers à terminer leur affaire.

« Hmm. » Le PDG émergea doucement d’un sommeil douloureux. Son bras le lançait, ses yeux semblaient désireux de se refermer à peine ouverts. Son corps était lourd, et il ne tenta même pas de se redresser tant il se sentait un fardeau en ce moment même. Combien de temps s’était-il déroulé depuis son arrivée ici ? Il ne pourrait le dire. Tout ce qu’il su, c’est qu’il n’était pas seul dans la chambre et qu’une voix familière eut le don de le tirer de futures pensées qui se seraient avérées bien trop moroses à son goût. Ses dents blanches se découvrèrent dans un mince sourire, alors que T’Challa grognait encore, un mélange entre baillement et gémissement. Claire, son amie, celle à qui il devait beaucoup. Malgré les précédentes heures écoulées qui lui avaient fait connaître l’horreur, Luke était simplement heureux de voir un visage familier et bienveillant en ce lieu. « Je dirais plutôt que c’est eux qui m’attirent » tenta t-il de sourire sur le même ton.

La fatigue le fit soupirer, ou bien peut-être la tristesse. Il tenta d’esquisser un geste de la main pour saluer Claire d’une meilleure façon, mais s’en retrouva incapable. Soudainement concerné, il ne put s’empêcher de demander avant toute chose : « Les autres .. ? La jeune fille, la rousse et l’autre… Je ne sais pas leurs noms. Est-ce que.. est-ce qu’elles s’en sont tirées ? » Il fallait qu’il ait une réponse, au moins pour elles, au moins pour qu’il soit un minimum en paix. Il n’osait pas demander le bilan de la prise d’otage, persuadé qu’il était lourd. Mieux valait se réveiller en douceur avant d’entrer dans trop de détails. « Je suis content de te voir. J’aurais préféré te retrouver en une autre occasion ceci dit. » Il ajouta cette dernière phrase en secouant la tête, regardant Claire droit dans les yeux avec un air abattu sur le visage, l’air de dire « Je suis désolé pour ça ».
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: After the battle. - Luke   Mer 12 Avr - 18:22

« N'essaie pas de bouger, Luke. » Somma Claire d'une voix autoritaire alors que son ami semblait se dandiner sur place pour faire quelque chose.

Elle même se redressa pour voir de quoi il en retournait. Visiblement pas grand chose vu que l'homme cessa très vite ses mouvements, soit à cause de la douleur, soit à cause de la fatigue. L'afro-américaine ne tarda pas à faire le tour du lit pour aller vers l'outillage, et voir s'il n'y avait pas moyen d'augmenter sa dose de morphine. Visiblement non, puisqu'il avait déjà eu la quantité nécessaire pour les prochaines heures. Elle veillerait à ce que les infirmières s'occupent particulièrement bien de lui, étant donné qu'il était l'une des seules personnes qu'elle appréciaient vraiment à Genosha.

Pourquoi ? Principalement pour toutes ces qualités. Luke était allongé dans un lit d'hopital et avait lui-même manqué d'y passer, avait subi un sévère traumatisme, et il était encore capable de demander des nouvelles des autres otages qu'il avait eu dans le même panier avec lui. Claire ne manqua pas de sourire, et de pouffer un petit peu de rire. Secouant la tête, l'air de lui dire qu'il était vraiment intenable dans son genre, elle réfléchit un temps. Les autres donc. La jeune fille, la rousse et l'autre ? C'était tout de même très vague comme description. Elle voyait bien pour la rousse, mais le reste, c'était confus.

« Ils sont encore en soin. » Lui dit-elle avec un sourire qui se voulait rassurant. « Je n'en sais pas plus mais si j'ai des nouvelles je viendrais te les donner, ne t'en fais pas. » Probablement en profiterait-elle pour glaner également d'autres informations sur la jeune fille et l'autre.

Sans un nom, ça semblait compromis. Mais Luke pourrait marcher d'ici quelques jours, et il ne manquerait probablement pas de faire le tour de l'hopital pour tenter d'en savoir plus sur tout ça. Relevant le regard vers lui, lorsqu'il lui signifia être content de la voir, même si en d'autres circonstances ça aurait été préférable, Claire soupira à nouveau. Levant les yeux au plafond, elle cala une main sur sa hanche, en venant poser l'autre sur le bord du lit de Luke. « Et moi donc ! » Lança-t-elle. Contente de le voir, toujours. C'était plutôt qu'elle aurait vraiment apprécié que ça soit d'une autre manière. A son mariage annoncé avec sa fiancée par exemple !

« Comment tu t'es retrouvé là ? » Soupira-t-elle en penchant la tête sur le côté. Claire pouvait sentir la raideur dans sa nuque, du à la fatigue et tout le reste. Et en se rendant compte de ses propos, elle se ravisa très vite : elle y était allée un peu violemment. Vieux réflexe d'urgentiste, qui avait besoin des informations rapidement. Pourtant, prendre des pincettes après un évenement aussi traumatisant que celui-ci n'était pas de trop : « Enfin, je veux dire... » Reprit-elle en semblant tatonner.

Bon sang, ce qu'elle se sentait stupide maintenant... Elle aurait du dormir quinze heures avant de venir voir son ami ! Ça lui aurait évité la gêne du moment, et les deux pieds dans le plat : « Avec cette balle dans ton épaule ? » Précisa-t-elle, à la fois curieuse et hésitante de le savoir. Pour le coup, elle apporta une autre précision, comme pour donner à Luke l'occasion de détourner le sujet si ça lui chantait : « Tu as perdu vraiment beaucoup de sang, une heure de plus et on ne pouvait plus rien faire pour toi... »
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 28 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy / Damian K. Burrows
283
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: After the battle. - Luke   Lun 8 Mai - 13:00


La voix autoritaire de son amie claqua, et aussitôt Luke se calma et se laissa reposer sur le lit. Il appréciait énormément Claire, et s’il y avait bien quelqu’un à ne pas froisser dans tout Genosha, c’était bien cette personne. L’infirmière prenait son rôle très à cœur, et T’Challa était bien au fait que la métissée avait toujours été là au bon moment avec lui et avec sa femme. Il ne la remercierait jamais assez pour tout ça, et il ne doutait pas un instant que suivre ses directives était ce qu’il fallait tout simplement faire. S’il n’avait pas toujours eu cette réaction au vu de son caractère parfois sombre, Claire Temple devait bien être la seule personne qui arrivait à l’adoucir aussi facilement. « Bien chef » plaisanta t-il, une lueur amusée dans le regard.

C’était un plaisir simple, presque ridicule, mais dont avait cruellement besoin le PDG. Celui de se retrouver avec une vieille amie, d’échanger des banalités et des petites piques stupides pour remonter la tête hors de l’eau, se détendre, oublier les heures d’horreur subies il y avait encore si peu de temps. Malheureusement, et parce que c’était dans leur nature à tous les deux, la réalité les rattrapa vite. Ils ne pouvaient décemment blaguer ici et là sans mentionner à un moment donné l’incident qui avait amené T’Challa à se retrouver une nouvelle fois dans une chambre d’hôpital. Malgré la douleur, ses premières pensées étaient donc tournées pour les pauvres victimes qui avaient tant souffert. Bien plus que lui, il ne fallait pas se mentir. Lui, à côté, il vivait encore dans un monde de bisounours. Il avait été chanceux, et une part du PDG s’en voulait de cette chance d’avoir si peu pris. Si peu.

Un voile passa sur son visage fatigué. Bien sûr que Claire ne pouvait en dire plus. Probablement déjà parce qu’elle ne savait pas de qui il parlait. Il fallait dire que lui non plus, à vrai dire. Et ce n’était pas comme s’il allait faire venir un portraitiste pour décrire celles dont il s’inquiétait le plus dans l’espoir qu’on les retrouve dans tout ce dédale de chambres d’hôpital et de blessés à n’en plus finir. Heureusement pour lui, Luke a la bonne excuse de seulement se réveiller, il a donc encore les pensées un peu hasardeuses tandis qu’il se sent lui-même à moitié dans les vapes. « Merci Claire. J’espère qu’elles vont s’en remettre… Tu sais que tu es la meilleure infirmière hein ? » Il sourit, tentant d’alléger une nouvelle fois l’atmosphère. Son sourire se transforma en une grimace alors que la jeune femme était là, et au vu des vérifications précédemment effectuées, pas de doute, elle ne pouvait pas l’aider plus à lutter contre la douleur. Mais tant mieux, il n’avait pas besoin de ça. « Tu…tu sais si Ororo est dans le coin ? Est-ce qu’elle est intervenue avec la Garde elle aussi ? S’il lui est encore arrivé quelque chose, je crois que je ne vais pas supporter ça, pas à nouveau. » Il baissa la tête en la secouant, chassant une violente pensée colérique de sa tête. Non, T’Challa ne pouvait pas pensé comme ça, pas encore. Pas temps qu’il n’en savait pas plus.

Décidément, Luke n’était pas fait pour conserver une atmosphère amusée plus de quelques secondes. Claire non plus de toute évidence puisqu’elle lâcha la question qui devait lui brûler les lèvres depuis un petit moment. Le patron lui lança un regard brillant, plutôt contenté qu’elle ne prenne pas trop de pincettes avec lui. Tout était arrivé, c’était comme ça. « T’en fais pas, Claire, tu peux dire les choses franchement. » Claire n’avait pas besoin de procéder en douceur, lui-même ne le souhaitait pas. Il eut un petit geste évasif de la main avant de répondre en soufflant, cherchant à se positionner de manière plus confortable dans son lit d’hôpital. « A vrai dire, c’est ridicule. Tu vas encore te moquer de moi. » Effectivement, la jeune femme allait finir par penser qu’il était un cas désespéré à force de se retrouver dans des situations pas possibles. Pourtant, il jugea bon de tout lui dire sans omettre quoi que ce soit. « C’est entièrement ma faute. Les preneurs d’otages s’en prenaient à la jeune femme. La rousse, celle dont je demandais les nouvelles. Ils ne s’arrêtaient pas, ils la menaçaient alors j’ai… J’ai décidé de m’interposer. » Il leva les mains sous le regard qu’il devinait déjà acéré de son amie « Je sais, je sais, complètement stupide. Mais je ne pouvais pas les laisser torturer cette pauvre femme. Alors j’ai simplement voulu calmer la situation. Leur dire qu’ils pouvaient partir, qu’ils seraient au moins assurés de ne pas tout perdre en restant là. Un des leurs n’a pas vraiment apprécié mon intervention. » Il grimaça en se souvenant de la frêle silhouette qui n’avait même pas sourcillé en lui tirant dessus. Aucune pitié, aucun scrupule. Comment les gens pouvaient-ils devenir aussi horribles ?

Luke hocha discrètement la tête, se massant distraitement son épaule blessée. Et se reprenant bien vite aussi, puisque ça n’aidait beaucoup de solliciter le membre atteint d’une balle. « J’aurais pu faire partie des premiers soignés mais je ne pouvais pas. D’autres avaient besoin d’aide, plus que moi. Et puis, avec toi à l’hôpital, je sais que ma vie est sauve. » Il sourit, tentant de rassurer l’infirmière qui devait plus se sentir tendue qu’autre chose. S’excusant piteusement, il ajouta : « Enfin, pas de pression. Je veux juste dire que je sais que les gens sont entre de bonnes mains avec toi. Ma fiancée et moi pouvons le témoigner plus d’une fois. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: After the battle. - Luke   Lun 8 Mai - 14:20

« Je suis même la meilleure des chirurgiennes pour le meilleur des patients ! » Assura Claire en surjouant la fierté, venant doucement taper contre le poing de Luke avec un air complice.

Elle n'autoriserait personne à mourir dans son service, surtout pas un gars comme Luke ou sa fiancée. Elle appréciait ces deux-là, comme un couple d'amis qu'on a depuis longtemps dans sa vie. Pourtant, ça faisait tout juste un an qu'elle les connaissait, moins que ça. Elle ne pouvait cacher son affection à leur égard, notamment l'inquiétude qu'elle pouvait parfois ressentir pour eux. Ils méritaient une longue, très longue vie, ensemble.

« J'espère que tu te souviendras de ça au moment de faire un joli donc à l'hopital pour améliorer le service pédiatrique, n'est-ce pas ? » Blagua-t-elle ensuite pour alléger l'ambiance, même si les circonstances ne s'y prêtaient pas forcément.

Luke s'inquiétait de toute façon bien trop pour sa fiancée, et la question qu'il posa à son propos de trouva évidemment pas de réponses adaptées. Claire haussa simplement les épaules, elle ne savait pas grand chose, elle n'avait pas contacté les proches, c'était Mary qui s'en était chargée. Elle avait eu énormément de travail mais elle s'était occupée de la famille de Luke voilà bien une heure pour lui confier les retours qu'elle avait eu :

« Je ne l'ai pas vu, elle était apparemment sur place elle aussi. » Pour mener l'assaut et déloger les terroristes. « Elle a été prévenu et elle va bien donc... » Il n'avait pas de soucis à se faire. Les ambulanciers sur place avaient traîté les cas les moins graves. « Elle doit toujours être là-bas pour l'instant, et veiller à ce que ça s'arrange. » Procéder aux arrestations et tout ce qui en découlaient ! Tout du moins à cet instant, Claire était bien loin de se douter qu'autre chose couvait. « Une femme très occupée, qui fait ce qu'il faut, c'est une bonne chose. »

Plus tard, elle se reprocherait probablement de ne pas s'être tut à cet instant et d'avoir parlé trop vite. Surtout compte tenu de la charge de travail qui allait venir sur ses épaules pour tirer tout le monde de ce mauvais pas. Pour l'instant, elle préféra largement se concentrer sur l'instant présent et Luke qui avait encore fait des siennes. Pas d'autres doses de morphine pour lui, mais une histoire qui avait du panache, même si elle l'avait conduit droit dans son service :

« Tu ne peux pas t'empêcher d'être un héros, c'est donc ça... » Plaisanta-t-elle. « Il faudrait que tu sois un peu moins courageux parfois, même si on se verrait moins souvent. »

Ou alors, il serait temps de trouver d'autres occasions de se voir sans être entouré de matériel médical. Pour le coup, Claire n'était pas contre avancée cette idée. Et Luke avait beau la flatter en disant qu'il avait conscience qu'à ses bons soins, il ne risquait rien (lui collant une légère pression sur les épaules en plus de la gonfler de fierté), la chirurgienne ne tenait pas spécialement à ce que ses amis finissent tous ici pour lui rendre visite.

« Y'a pas de quoi ! » Assura-t-elle avec un petit geste de la main pour lui demander de ne pas en rajouter. « D'ailleurs, vous en êtes ou du mariage ? » voilà ! Là, elle avait quelque chose pour se changer les idées et ne pas le déprimer plus. « Les préparatifs avancent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: After the battle. - Luke   

Revenir en haut Aller en bas
 
After the battle. - Luke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La V8 de battle
» La Battle N'aura Pas Lieu (Nouveau RDV insolite de recrutement)
» Battle beyond the stars
» Lucky Luke chez quick
» LucKy LuKe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: