Partagez | 
 

 You can't touch this - ft. Wade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You can't touch this - ft. Wade   Mer 20 Avr - 20:45






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



Détérioration de bien public



Un café bien chaud et bien serré en main, il se dirigea d'un bon pas vers Stark Industries. La journée venait de commencer pour lui, il était 14h, mais quand même! La mâtinée n'avait pas été de tout repos, il l'avait passée à travailler dans son atelier, à créer une nouvelle machine et à somnoler sur la table de sa cuisine. Maintenant, il allait devoir signer des papiers ou assister à des réunions chiantes pour le reste de l'après-midi. Quelle poilade...

En arrivant sur les lieux, des employés de l'entreprise étaient rassemblés dans le hall de l'entrée, chuchotant entre eux, tandis que d'autres couraient dans tous les sens. Rien d'inhabituel en somme. Mais quelque chose le fit tiquer quand il vit des marques sur la statue.

« Que... ? »

Sa bouche s'ouvrit en un O des plus parfaits, alors que son café refroidissait à mesure qu'il se figeait. Il était outré. Quelqu'un avait osé toucher à sa statue. Ce quelqu'un ne savait pas avec qui il jouait. Il allait certainement le regretter. Avec un bon règlement de compte à l'ancienne.

Sur le bel inconnu, on pouvait voir des traits réalisés à la bombe, de couleur rouge principalement, ainsi que des mots, comme «Impropre», «Déchet», «Pollution», et bien d'autres encore. Ceci n'était pas un acte de guerre, bien évidemment, mais rien que la dégradation était à déplorer, la superbe de cette magnifique statue venait d'en prendre un coup. Et l'égo de Tony envers son bébé aussi.

« Vous ! S'adressa-t-il à l'un des gardes.
- Monsieur Stark, agent Di...
- Je m'en fous de votre nom, dîtes-moi juste si vous avez les vidéos de l'agression. Car oui, c'est bien une agression envers l'entreprise et envers ma personne.
- … Eh bien, j'ai déjà cherché les vidéos mais elles ont été effacées...
- … Vous êtes sérieux ? … Je VEUX et j'exige d'avoir l'enfoiré qui a dégradé ma statue, compris ?! Avec ou sans les vidéos, je l'aurai. Mais c'est pas avec vous que ce sera possible. Dégagez !
- Mais...
- Pas de mais ! Partez, je m'occupe de ça.
- Bien.. »

Le garde s'en alla et Tony s'installa derrière l'écran du standard en soupirant, fouillant l'ordinateur à la recherche des vidéos. Il la trouva sans mal, mais comme le garde l'avait dit, la bande avait été effacée. Génial...
La tension commençait à monter en lui. Il n'avait rien pour le moment à part ces graffitis dont il se serait bien passé, même si cela mettait un peu d'ambiance au sein de la compagnie. A choisir, il aurait sans doute préféré assister à une réunion de trois heures vraiment ennuyeuse plutôt qu'à cet affront. Il allait avoir besoin d'aide.

Sans trop réfléchir, il s'avança vers la statue à nouveau et sortit son téléphone, composant le numéro du poste de police. La sonnerie retentit deux ou trois fois avant que quelqu'un ne réponde.

« Brigade de police de...
- Tony Stark. Stark Industries. Passez-moi le chef de la brigade. Dégradation de bien public au sein de l'entreprise. Besoin de votre aide. » lança-t-il à travers le téléphone, d'un air peu aimable.



___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Lun 25 Avr - 11:56


You can't touch this

L'art contemporain, c'est....magnifique !Je me suis réveillé en hurlant cette nuit. Assis dan le lit, transpirant et haletant, je sentais mon cœur battre dans ma poitrine, prêt à foutre le camp à la première occasion. J'ai posé une main sur ma poitrine et j'ai essayé de reprendre mon souffle. Je n'ai pas réussi avant de longues minutes, de très très longues minutes. J'ai encore fait un horrible cauchemar. J'étais malade, gravement malade, et dans un lit d'hôpital. Mais autour, ça ne ressemblait pas à un hôpital. Il n'y avait pas de vrais docteurs, juste des types en blouse qui m'injectaient des trucs et la douleur, de plus en plus intolérable. Et puis ce visage. Un mec, sans le masque de chirurgien pour une fois, qui me regardait avant de dire : "Il est cuit, balancez le avec les déchets." Je ne suis pas déchet. Et je me suis réveillé. Brutalement. Elie n'est pas là, elle est chez une amie. Heureusement. Je n'aime pas qu'elle soit là quand ce genre de choses arrive.

" Hé tu m'entends mec ? Il fait jour, oublie ces merdes et sors de ton lit ! " Encore cette voix. Elle est souvent là après les cauchemars. Mais grâce à elle, je vois qu'il fait en effet jour et que mon portable sonne furieusement. Il y a deux appels manqués. De mon chef. Quand je décroche, je tiens le téléphone à quelques distances de mon oreille. Il hurle. Je dois aller chez Stark au plus vite, il vient de se faire engueuler et m'engueule à son tour pour que je me dépêche et file là-bas rapidement. Apparemment, il s'est passé un truc qui nécessite la présence de la police. Je suis pas dans la merde, les célébrités c'est pas mon truc. J'espère que c'est un meurtre bien dégueu, ça me fera oublier ma nuit.

Heureusement, ma voiture de sport roule vite. Franchement vite quand j'appuie sur le champignon. Et je me retrouve chez Stark en quelques minutes, des collègues vont peut-être arriver, je crois que la police scientifique va venir. Je n'ai pas vraiment écouté les hurlements de mon chef, juste l'endroit où je devais aller, c'est tout. Quand j'arrive là-bas, ma plaque me laisse entrer et je pénètre dans le hall. Et j'en reste bouche bée. Qu'est-ce que c'est que cette statue de ouf plantée en plein milieu de l'endroit...? Un type à poil, masqué, dans le hall de Stark Industries, si on m'avait dit ça, j'aurais rigolé. C'est juste pas possible. Et le machin est tout tagué d'inscriptions de toute sorte, cherchant sans doute à dénoncer Stark ? Je ne sais pas encore, je verrai je suppose vu que je vais devoir enquêter là-dessus. J'aurais préféré un meurtre bien dégueu et sanglant...

Le proprio est pas loin, alors je vais le voir, avec l'air décidé du flic sérieux, même si je suis à deux doigts de mourir de rire devant la statue. " Monsieur Stark ? Inspecteur Wilson, vous pouvez me raconter comment vous avez découvert ça ? Quelqu'un a vu quelque chose ? "

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Mer 27 Avr - 17:49






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



D'art d'art n'a qu'à bien se tenir



Après avoir coupé court à l'appel en raccrochant tel un malpoli, Stark retourna vers l'ordinateur où se trouvait les bandes vidéos. Il prit une lampée de son café et s'installa un moment pour vérifier à quel moment elles avaient disparues, lorsque le délit, -le crime, même !- s'était déroulé.
Tony pouvait déjà relevé que l'infraction avait eue lieu dans la mâtinée, entre six heures et neuf heures (heure d'ouverture de l'entreprise) vu que les vidéos d'avant et d'après étaient encore présentes et intactes.

Il essaya de fouiller plus loin dans la machine, à la recherche de plus d'informations, comme par exemple, qui était de garde à ce moment-là, pour pouvoir l'interroger plus tard, savoir si c'était lui/elle qui avait effacé la vidéo ou s'il/elle l'avait fait sous le coup de la pression.
D'après les données, deux agents étaient de garde, l'un terminait son poste à sept heures et l'autre le prenait juste après. Ils n'avaient rien signalé de particulier lors de leur postes. Il vérifia si la dernière était encore présente dans l'entreprise. Bingo ! Elle est encore là. Plus qu'à aller l'interroger. Quant à l'autre... Il cliqua sur la fiche de l'individu avec les informations relatives à ses entrées et sorties et vit qu'il n'était toujours pas parti. Étrange... Il ne serait pas mort quand même ? Ou bien il aurait oublié de valider sa sortie ? Il appela un autre garde de la sécurité et lui demanda de fouiller toutes les pièces, afin de vérifier que personne ne s'était caché, ou n'avait caché un probable corps. Ca m'étonne quand même... Pas que le délit ne cache quelque chose de plus gros.

Alors que le garde s'en allait, Tony retourna vers la statue un moment et observa bien les injures écrites dessus. Rien de bien méchant, mais ça faisait quand même mal à son égo. Il s'éloigna un peu, déçu de voir sa si belle statue prendre un tel coup, tandis que quelqu'un le héla.

« Monsieur Stark ?
- Hm ? Tony se retourna vers l'individu qui venait juste d'arriver.
- Inspecteur Wilson, vous pouvez me raconter comment vous avez découvert ça ? Quelqu'un a vu quelque chose ? »

Tony lui tendit la main, restant poli malgré les circonstances et lui montra des sièges d'une main. Ils allèrent s'asseoir un peu plus loin dans le hall, toujours avec la statue dans leur champ de vision. Tony se redressa légèrement.

« Pour commencer, j'ai remarqué ces inscriptions en arrivant, il devait être 14 heures passées. Je n'ai pas encore passé d'appel pour savoir si quelqu'un avait vu quelque chose, certains de mes employés ont vu la statue en arrivant, comme moi, mais pas sur le fait. Un garde m'a informé que les vidéos de surveillance avaient été effacées, mais celles d'avant et d'après sont encore là. D'après ce que j'ai pu voir, le délit se serait passé entre 6 heures et 9 heures. Cependant, les personnes chargées de la garde cette nuit n'ont rien signalé de particulier, j'en déduis donc qu'il ne s'est rien passé avant au moins 7 heures. »

Il fit une pause afin de reprendre son souffle et de réorganiser son récit, tandis que le chef écoutait attentivement et hochait la tête de temps en temps. Alors qu'il allait ouvrir la bouche, Stark le devança.

« Et juste pour vous informer, les personnes de garde sont Thomas Poltrik, il a terminé son poste à 7 heures mais n'a pas informé de son départ, il doit se trouver ici, à moins qu'il ait oublié de se signaler ; j'ai tout de même envoyé un agent à sa recherche. L'autre personne est Marielle Rouzbert, elle est encore à son poste, au sous-sol. Nous pouvons aller la voir, si vous le souhaitez ? » demanda-t-il en joignant ses mains, les posant sur ses genoux.




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Lun 2 Mai - 15:59


You can't touch this

L'art contemporain, c'est....magnifique !Stark, c'est pas quelqu'un qui m'impressionne beaucoup, je dois bien l'avouer, même si des fois j'envie un peu sa situation extravagante et son pognon à ne plus savoir qu'on faire. Mais bon, au fond, ce gars c'est quoi ? Un avorton qui a récupéré l'entreprise de popa et qui n'a pas fait grand chose de ses dix doigts...J'ai cette impression-là moi en tout cas et, a priori, ça n'est pas encore près de s'arranger. J'ai regardé un peu autour avant de venir lui parler et je l'ai hélé de loin. On est allé s'assoir après les "présentations" d'usage...Et il commence à me raconter ce qui s'est passé. Je note ça dans un petit calepin, ce mec est du genre bavard, c'est un poil irritant. Un gars qui parle plus que moi, c'est irritant. Et bizarre. Passons, c'est quand même un tant soit peu intéressant.

Je note que ce sont des faits assez classiques qui se sont produits. Visiblement, quelqu'un en veut à Stark et le lui fait savoir au travers de ces tags. La question que je me pose, au-delà de qui a fait ça, c'est cette personne va-t-elle s'en prendre physiquement au milliardaire après cette petite attaque de ses biens...? Une chose pourtant me freine dans mon interrogation : ce mec a fait mon taf. Pourquoi on nous appelle si les victimes s'occupent eux-mêmes de mener l'enquête hein...? Vraiment c'est incroyable et pas sympa ! Non mais je vous jure, est-ce que je viens dans son garage pour bricoler des trucs moi ? Non pas du tout non ! Ah mais vraiment je vous jure...Quand il me laisse enfin la parole, je n'hésite pas à lui faire connaître mon sentiment. " Si vous voulez faire mon travail à ma place, je vous laisse trouver tout seul qui a détérioré votre charmante statue hein...Moi ça ne me pose pas le moindre problème vous savez, j'aurai ma journée de libre comme ça. Si vous voulez quand même me laisser faire, on peut aller voir votre employée. Mais je vous rappelle juste comme ça que c'est moi le flic et vous la victime qui a demandé de l'aide... " Saleté de richou...

Après cette petite mise au point très simple, je le laisse me conduire dans les couloirs de son labyrinthe pour aller voir son employée. Il semble qu'elle soit toujours en service et que l'autre gars ne soit pas parti non plus, même si il a terminé ses heures. Pourrait-il être tombé sur l'intrus ? C'est probable mais tant qu'ils ne l'ont pas retrouvé, il est compliqué de spéculer de la sorte. Et ça ne sert à rien plus. " Vous avez envisagé la possibilité que celui qui a fait ça puisse être violent ? Peut-être que votre...Poltrik l'a croisé, allez savoir. En tout cas, peut-être bien que votre taggeur pourrait s'en prendre à vous, je ferai gaffe à votre place, m'sieur Stark. Vous auriez pas énervé des gens dernièrement ? Plus que d'habitude j'entends hein, parce que je suppose que vous devez en irriter plus d'un... "

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Mer 4 Mai - 10:11





You can't touch this

Deadpool & Iron Man


L'art et la manière 



Il savait que ce n'était pas très sympa, ce qu'il venait de faire, mais honnêtement, il s'en fichait un peu. Il voulait juste savoir qui avait fait ça, en évitant d'utiliser des moyens trop malhonnêtes. Le chef de la brigade ne s'empêcha pas de le lui faire comprendre, ce que Stark trouva justifié, malgré tout.

« Si vous voulez faire mon travail à ma place, je vous laisse trouver tout seul qui a détérioré votre charmante statue hein...Moi ça ne me pose pas le moindre problème vous savez, j'aurai ma journée de libre comme ça. Si vous voulez quand même me laisser faire, on peut aller voir votre employée. Mais je vous rappelle juste comme ça que c'est moi le flic et vous la victime qui a demandé de l'aide... »

Cela fit ricaner Stark, un sourire victorieux apparu sur son visage. Il l'avait énervé en faisant son boulot à sa place. Quel susceptible.. Il avait juste accéléré les choses, c'est tout, il ne voulait pas le ramener chez lui pour le rabaisser après coup, bien que ç'aurait été intéressant dans d'autres circonstances. Le cynisme et la raillerie de Stark sont quand même sa marque de fabrique, mais là, il avait autre chose à penser que de se protéger contre l'inspecteur. Il soupira et se leva, indiquant du revers de la main le chemin à suivre jusqu'au bureau de l'employée. Ils marchèrent en silence, et sur le chemin, Tony finit par se pencher vers l'inspecteur Wilson.

« Vous savez, ici, j'ai un peu tous les droits, si je voulais savoir qui avait fait ça, j'aurai employé certains moyens pas très recommandés. Mais je voulais le faire de la bonne manière, c'est pour cela que j'ai fait appel à vous, vous avez l'autorité requise et les droits, que je n'ai -malheureusement- pas, étant donné que je ne suis pas de la police. Et puis, je voulais juste vous rendre la tâche plus facile. Si vous voulez voir les vidéos, je peux toujours vous les refiler, elles seront comptées en tant que pièces à convictions dans ce cas. »

Il espéra juste ne pas l'avoir trop contrarié, avoir un flic à dos, ce n'est jamais bon. Tant qu'il ne faisait rien de mal, il ne risquait rien, mais on ne savait jamais si un jour il lui prenait l'envie de faire une grosse connerie (comme souvent, mais en pire), pas que Wade soit derrière en train de l'observer, un flingue pointé sur lui.

Arrivés à l'étage du bureau de Mademoiselle Rouzbert, l'inspecteur se tourna vers Stark, qui s'arrêta dans sa progression. On aurait dit qu'il venait d'avoir une illumination.

« Vous avez envisagé la possibilité que celui qui a fait ça puisse être violent ? Peut-être que votre...Poltrik l'a croisé, allez savoir.
- Euh... répondit Stark. Eh bien, je n'ai pas pensé à cette variable. Pour l'instant, je pensais juste à un mouvement anti-Starkien, ou anti-entreprise. Les tags ne suggèrent rien de violent physiquement, rien n'a été cassé, il n'y a que la statue détériorée. Tant que nous ne trouvons pas le corps de Poltrik, je pense que nous pouvons écarter la thèse de la violence, physique, du moins.
- En tout cas, peut-être bien que votre taggeur pourrait s'en prendre à vous, je ferai gaffe à votre place, m'sieur Stark.
- C'est probable, je serai vigilent et je ferai attention de toute façon.
- Vous auriez pas énervé des gens dernièrement ? Plus que d'habitude j'entends hein, parce que je suppose que vous devez en irriter plus d'un...
- En dehors de vous ? Ricana-t-il. Pas que je me souvienne. Ou bien je n'y prête pas attention. »

Ils reprirent leur marche et arrivèrent devant le bureau de l'employée, la porte était entr'ouverte.
Stark colla son dos contre le mur et attendit les directives de l'inspecteur. S'il n'avait pas été là, il serait rentré en trombe, quitte à tomber sur un tableau peu catholique ou sur une scène de crime, allez savoir.




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1435
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Mer 11 Mai - 12:35




Intervention du PNJ

You can't touch this

Les deux hommes marchent d'un pas franc vers le bureau de Thomas Poltrik, l'employé de Monsieur Stark. Tandis que nos deux gentlemens s'éloignent de l'immense statut que monsieur Stark qualifie d'oeuvre d'art, quelques regards interrogateurs traînent aux coins des couloirs. Peut être monsieur Stark n'a-t-il pas remarqué le calme étrange qui règne dans son entreprise en cette douce matinée du mois de mai ? Peu importe les voilà devant le bureau de Thomas à présent.  Sa main empoigne fermement la poignée de la porte déjà entre ouverte. Peut être monsieur Wilson aurait du vérifier si tout est ok avant de le laisser faire. La porte s'ouvre laissant un drôle de cliquetis retentir "Mmmmmpfmpf !!" Pas le temps de réagir, voilà qu'une bombe de peinture vous explose en pleine tête. Le temps de vous remettre de vos émotions et de virer le liquide de vos yeux et vous pouvez apercevoir ce cher monsieur Poltrik ligoter à sa chaise un foulard fourré dans la bouche.



Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Ven 13 Mai - 11:31


You can't touch this

l'art contemporain, c'est...magnifique !Ce Stark est vraiment un personnage avec qui je ne veux pas plus de contacts que nécessaire, mais pour l'instant, c'est le taf alors il faut bien s'y plier et faire ce qu'il faut. Et en plus, il répond. On dirait un gosse contrarié qui croit pouvoir tout faire et avoir tous les droits. Mais pourquoi j'ai répondu à mon téléphone ce matin hein...? J'aurais du laisser sonner, comme quand j'ai la gueule de bois et que je veux pas aller bosser. Ils auraient envoyé quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus zen surement. Je soupire en le suivant, il est tant de se consacrer à cette enquête au lieu de se disputer comme des gosses, ce sera plus utile d'aller voir la charmante employée de Stark. Ou le bureau de l'autre, ce n'est pas très important par qui on commence de toute façon, on a tout le temps que l'on veut, il n'y a pas eu de crimes, juste un tag et les indices ne vont pas disparaitre pour une fois.

En chemin, j'ai bien cru que j'allais lui en coller une au Stark. Il ne répond pas aux questions qu'on lui pose et il se moque de moi en prime. Mais pourquoi est-ce qu'il appelle des gens pour l'aider hein ? Il n'a visiblement besoin de personne. J'essaie de me concentrer sur les couloirs qui défilent, froids et peu intéressants comme tous les couloirs des grosses boites. Il parait que le tourbe ça calme, ça doit être pour ça que tout le monde peint les couloirs des entreprises de ces couleurs-là, des trucs moches, genre taupe. On finit par arriver jusqu'au bureau. Les dédales de couloirs que l'on a emprunté ne m'est pas du tout resté en tête et je serai sans aucun doute incapable de retourner au hall d'entrée tout seul. Même une fois cette entrevue terminée, il  faudra que je le supporte le temps qu'il me ramène à sa porte...Quelle plaie cette enquête, un enfer pas possible la vache...

Stark pose la main sur la poignée de la porte. Un instant, je me suis dit que peut-être je devrais vérifier d'abord si il n'y avait pas rien. Mais non, je ne le fais pas, je le laisse faire son patron et ouvrir lui-même la porte. Mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qui suit. Un cliquetis retentit, le genre de trucs que l'on entend dans les séries, quand y'a une bombe...La porte s'ouvre en grand et voilà que l'on se retrouve tous les deux totalement noyés de peinture. Je reste un moment sans bouger, les yeux fermés, une expression de surprise sur le visage. Je crache de la peinture qui m'est rentré dans la bouche, souffle celle qui est dans mon nez et essuie ce que je me suis pris dans les yeux. Il me faut quelques secondes de plus pour retrouver la vue et réagir. Devant nous, il y a l'employé de Stark, ligoté sur sa chaise de bureau. Il produit le même son que Kenny, avec son foulard dans la bouche, c'est amusant. Enfin, ça le serait si on était pas couvert de peinture.

" Eh bien, on a retrouvé votre employé, Stark...Et je vous enverrai la note du teinturier pour ça. " Je passe devant, des fois qu'il y ait autre chose pour nous pourrir la vie, au point où j'en suis, je me fiche de ce qui pourrait arriver ensuite...Et je vais détacher notre cher ami Poltrik et lui enlever le baillon, qu'il nous raconte ce qui s'est passé !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Dim 5 Juin - 20:41






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



Explosion de couleurs





En posant sa main sur la poignée de la porte, Stark pensait tomber sur un bureau vide, ou alors un bureau qui n'était pas celui de son employée. Il y avait beaucoup de personnes qui travaillaient ici et les bureaux étaient assez ''ouverts'', chacun allant là où il en avait besoin. De toute façon, si ce n'était pas Rouzbert dans celui-ci, cela pouvait être n'importe qui. Il faudrait vraiment redéfinir les attributions de bureaux à chaque employés, ça devenait n'importe quoi des fois. Je vous jure...

Il tourna la poignée et ouvrit la porte, entendant à la dernière minute un petit bruit assez distinctif, mais il était déjà trop tard ; la porte était grande ouverte et une bombe de peinture leur avait explosée à la tronche avant qu'ils n'aient pu se protéger. Stark restait stoïque, les yeux écarquillés de surprise. Il ne s'y attendait pas ! Le voilà tout couvert de rouge, ce qui contrastait légèrement avec sa tenue.

« Eh bien, on a retrouvé votre employé, Stark...Et je vous enverrai la note du teinturier pour ça. »

Tony tourna la tête pour voir Poltrik à l'intérieur de la pièce. Il n'avait pas vérifier ce qui se trouvait dans le bureau, trop occupé à être étonné de se retrouver couvert de rouge. Il laissa cela de côté un instant et observa le détective, lui aussi recouvert de peinture. Cela l'amusa intérieurement, mais il ne mis pas ses pensées en mots, préférant se concentrer sur l'employé qu'ils venaient de retrouver.
Le détective passa devant et alla retirer le bâillon qui recouvrait la bouche de ce pauvre employé. Celui-ci était aussi couvert de rouge, aucune trace de sang apparente, heureusement. Il semblait sain et sauf, peut-être juste chamboulé. Avec ce qu'il venait de se passer aussi, c'était assez compréhensible pour Stark. Celui-ci se dirigea vers son employé.

« Si vous voulez, je peux même vous offrir un autre smoking pour me faire pardonner, lança-t-il à Wilson. Quand à vous Poltrik, comment vous sentez-vous ? Voici le détective Wilson, il va vous poser quelques questions sur ce qu'il c'est passé ce matin. »

Il passa sa main sur les épaules du jeune homme, dans un geste affectueux, en essayant de ne pas plus peinturlurer Poltrik qu'il ne l'était déjà. Il se devait bien de réconforter ses employés, il n'était pas un vilain patron excentrique. Enfin, si, un peu, mais avec un cœur quand même.
Stark tourna la tête vers le détective, peut-être devaient-ils changer de pièce avant de l'interroger. Et peut-être qu'il devrait relever des indices dans la pièce avant de prendre Poltrik en charge. Tony ne savait pas trop par quoi commencer et ne voulait pas plus déranger le policier qu'il ne l'avait déjà fait avec ses remarques starkiennes. Il voulait seulement que son employé se sente mieux, leur raconte ce qu'il s'était passé et que tout rentre dans l'ordre dans l'entreprise.

« Qu'allons-nous faire maintenant? Il y a peut-être des indices dans cette pièce, proposa-t-il au détective avec un regard perdu. »

Même s'il était un peu déstabilisé par cet événement, il pouvait au moins se dire qu'il ne s'ennuyait pas de son après-midi. Ce délit avait finalement mis un peu de piment au sein de la compagnie et de sa vie à lui. Changeant un peu ses habitudes.





___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Jeu 16 Juin - 13:34


You can't touch this

L'art contemporain, c'est...magnifique !Couvert de peinture de la tête aux pieds avant d'avoir réellement commencé à enquêter, voilà une journée qui commençait franchement bien, y'a pas à dire, ça va être génial ! On va vraiment s'amuser chez Stark Industries, j'espère qu'il n'y aura pas d'autres surprises du genre parce que je crois que je vais péter un câble si jamais je me fais encore asperger de peinture, ou d'autres choses pires encore. Certes mon costume est déjà foutu et ça ne pourra pas être pire pour lui. Mais mon amour-propre a encore un peu de consistance et je ne veux pas perdre le peu qui me reste dans cette entreprise à la con. Avec Stark en plus. Ce qui me console, c'est qu'il est aussi plein de peinture que moi et qu'il a le même genre de gueule étonnée que moi. En tout cas, une chose est certaine : les types qui sont entrés chez Stark ont bien prévu leur coup et, même si ils ont l'air inoffensifs, ils sont loin d'être des amateurs ! On va encore souffrir...

Je me dépêche d'aller voir l'employé attaché, pour enlever les liens, le bâillon et tout le reste. Stark tâche de le rassurer également, le pauvre gars, il a l'air un peu apeuré et je m'en veux un peu qu'on ait ouvert cette porte sans rien vérifier. Mais que lui ont-ils fait les fautifs ? Bonne question, il n'y a qu'en lui posant des questions que l'on saura ce qui s'est passé et ce qu'ils lui ont fait. Si il parvient à en parler, des fois, les victimes sont trop choquées pour pouvoir aligner trois mots ou on leur a donné des drogues pour leur faire oublier tout ça. Avec Stark, on s'affaire un peu autour de Poltrik et je commence, doucement, à poser quelques questions, histoire d'en apprendre un peu plus. " Dites moi ce qui s'est passé, à votre rythme hein, prenez votre temps, on vous écoute. Essayez de ne pas oublier de détails, ça pourrait être très importants pour les retrouver. Allez-y quand vous voulez. "

Stark me regarde un peu étrangement. Je connais ce regard, c'est cet air de ceux qui ne savent pas quoi faire, qui ont subi quelque chose à laquelle ils ne s'attendaient pas et qui sont un peu perturbés, perdus, par tout ça. Je lui jette un regard un peu plus assuré, c'est mon taf de savoir quoi faire dans ses moments. Plotrik essaie de rassembler ses esprits, il en a l'air en tout cas et le temps qu'il fasse ça, je tire Stark un peu à l'écart. " On va fouiller ici oui, c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Ecoutez votre employé, je cherche des indices ici. Essayez d'être sympa avec lui hein ? Pas comme avec moi quoi. " On va s'accrocher un peu avant d'avoir le fin mot de l'histoire, mais on l'aura, j'ai aucun doute sur la question !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Dim 19 Juin - 11:46






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



Dites-moi tout ce que vous savez





Poltrik semblait soulagé de retrouver son patron, et le fait de constater cela fit prendre conscience à Stark qu'il devait être passé par quelque chose de terrible pour en arriver là. Peut-être pas aussi terrible qu'un meurtre, mais tant qu'ils n'auront pas la version de l'employé, Stark ne pouvait pas se prononcer.
Le détective avait déjà demandé à Poltrik de raconter sa version des faits, mais le temps qu'il reprenne ses esprits, Wilson avait pris Tony à part, et avait confirmé qu'il fallait chercher des indices dans cette pièce.

« On va fouiller ici oui, c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Ecoutez votre employé, je cherche des indices ici. Essayez d'être sympa avec lui hein ? Pas comme avec moi quoi. »

Stark sourit tristement à la remarque, mais obtempéra. Il hocha la tête, sans lui répondre verbalement et se dirigea vers son employé. Ce dernier était dans ses pensées et regardait dans le vide, sans doute en train de chercher comment raconter l'histoire qui s'était déroulée plus tôt dans la mâtinée. Tony tourna la tête vers Wilson et le regarda quelques secondes en train de fouiller la pièce à la recherche d'indices. Il était vraiment dans son truc et Tony trouvait cela passionnant, comme quand il se mettait à bosser dans son atelier. Il avait du mérite, cet inspecteur et Tony pouvait le reconnaître, malgré ses piques. Il retint un rire en s'imaginant soudainement flic, à sa place. Jamais de la vie !

Finalement il reposa ses yeux sur son employé et se mis à son niveau. Il lui posa la main sur l'épaule, et Poltrik le regarda. Stark soutint son regard et lui sourit doucement, les yeux emplis de bienveillance, chose rare, mais Tony s'inquiétait beaucoup pour ses employés. Il ne s'était jamais rien passé dans l'entreprise, à part quand c'était lui-même qui instaurait quelque chose parce qu'il s'ennuyait, mais là.. Là, c'était bien réel. Quelqu'un lui en voulait. Et bien que cela lui faisait mal au cœur de savoir que des gens pouvaient en arriver là, même s'il sentait le stress le surmener parce que quelqu'un lui en voulait, il préférait se concentrer sur l'état de son employé. Car s'il y avait une victime (directe) dans l'histoire, c'était bien Poltrik. Et Stark ne savait pas par quoi il était passé et il ne pouvait imaginer que le pire. Les attaques envers une personne, même si elles ne résultaient pas sur la mort, étaient dangereuses et laissaient des séquelles qui ne partaient pas toujours.

Poltrik ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit.
Stark se rapprocha encore de lui et lui tapota doucement l'épaule avant d'adoucir sa poigne et de le rassurer. Il sourit encore une fois à son employé.

« Prenez votre temps Thomas, ça va aller, l'inspecteur Wilson est ici et il va vous aider, d'accord ? Il va prendre soin de l'affaire, mettre ces enflures derrière les barreaux. Et moi je vais prendre soin de vous. Je ne vais pas vous laisser tout seul face à ceux qui s'en sont pris à vous. On est là, vous pouvez tout nous dire, tout nous expliquer, avec le plus de détails possibles. Vous n'avez pas à vous inquiétez si vous parlez, ils ne reviendront plus vous faire de mal, je vous le promets, sourit-il. Le pire est passé, et même si c'est encore tout frais, c'est déjà derrière vous. Il n'y a que vous qui pouvez faire en sorte que ça aille mieux dès maintenant, dès l'instant où vous en parlerez, ça ira déjà mieux. Le poids que vous devez supporter s'en ira pour le moment. Et je serai là pour vous aider à le soutenir au maximum. Ayez confiance en vous et allez-y dès que vous vous sentez prêt. »

Et Stark attendit patiemment que Poltrik dévoile son récit, appréhendant tout de même un peu.




___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1435
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Ven 1 Juil - 16:08




Intervention du PNJ

You can't touch this

Lorsque la bombe de peinture avait explosée Thomas avait été pour le moins surprit. Il avait bien vu ces gens installer un dispositif au dessus de la porte, alors quand Monsieur Stark et cet agent avait passé le pas de la porte il avait essayé de faire de son mieux pour les prévenir mais avec les baillons dans sa bouche son intervention n'avait servi à rien. Alors il avait fermé les yeux un instant afin de ne pas voir l'avalanche de peinture qui était tombé sur les deux hommes. Une fois remis de ses émotions on l'avait libéré et il avait fait craquer sa mâchoire durement. Il n'eut pas totalement le temps de se remettre de ses émotions que voilà qu'on lui posait des questions.

Paniqué il cligna plusieurs fois des yeux alors que son patron se positionna devant lui. « Prenez votre temps Thomas, ça va aller, l'inspecteur Wilson est ici et il va vous aider, d'accord ? Il va prendre soin de l'affaire, mettre ces enflures derrière les barreaux. Et moi je vais prendre soin de vous. Je ne vais pas vous laisser tout seul face à ceux qui s'en sont pris à vous. On est là, vous pouvez tout nous dire, tout nous expliquer, avec le plus de détails possibles. Vous n'avez pas à vous inquiétez si vous parlez, ils ne reviendront plus vous faire de mal, je vous le promets, sourit-il. Le pire est passé, et même si c'est encore tout frais, c'est déjà derrière vous. Il n'y a que vous qui pouvez faire en sorte que ça aille mieux dès maintenant, dès l'instant où vous en parlerez, ça ira déjà mieux. Le poids que vous devez supporter s'en ira pour le moment. Et je serai là pour vous aider à le soutenir au maximum. Ayez confiance en vous et allez-y dès que vous vous sentez prêt. » Il avait hoché la tête en buvant les paroles de monsieur Stark. Bien qu'il ne soit pas proche de son patron, Thomas avait confiance en ses paroles et il fouilla donc dans sa mémoire.

" Deux individus; deux hommes; un de taille moyenne, l'autre une montagne de muscles... C'est lui qui m'a attrapé m'sieur Stark. Ils parlaient pas notre langue; j'ai pas bien compris ce qu'ils voulaient mais ils ont regardés si la voie était libre sur les caméras du sous sol. Ils avaient une drôle d'insigne tatoué sur le cou..  Un truc rouge.. Une tete de mort... Une pieuvre ? Je sais pas en tout cas c'était pas bien beau... J'pourrais avoir un verre d'eau m'sieur Stark? j'ai peur de tourner de l'oeil..." dit il la gorge sèche.



Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Lun 4 Juil - 17:21


You can't touch this

L'art contemporain, c'est...magnifique !La pièce est remplie de caméras de sécurité, d'ordinateurs et d'autres engins de surveillance pour voir si les couloirs de Stark Industries étaient vides ou non. Ce n'est pas tant un bureau qu'une salle de surveillance vidéo, normal de trouver ça dans ce genre de boites après tout. En tout cas, certains appareils sont recouverts de peinture et il faudra surement les changer avant de s'en servir à nouveau. Et ça me fait un peu rire, j'avoue, Stark va mettre la main au portefeuille pour s'occuper de changer tout ça. Je fouille un peu autour mais les voyous n'ont rien laissé apparemment. Je parie qu'il n'y aura pas d'empreinte sur les claviers ou sur les restes de la bombe de peinture, la scientifique viendra quand même faire un tour des fois que, mais en attendant, autant chercher ailleurs.

L'employé se met à raconter son histoire. J'écoute avec attention bien entendu, le pauvre homme a l'air traumatisé et reprend difficilement ses esprits. Apparemment, ils n'étaient que deux, c'est déjà ça, au moins, on n'aura pas une groupe entier qui se balade dans les couloirs, ce sera plus simple d'appréhender deux personnes que cinq, ça c'est le bon sens même. Je dois être troublé aussi, je suis un peu Captain Obvious là. En tout cas, il nous donne beaucoup d'informations, pas encore assez mais elles sont pour l'instant suffisantes et nous servirons bien. Le tatouage m'intéresse beaucoup, je lui demanderais bien de nous le dessiner mais je ne crois pas qu'il soit en état pour ça. J'ai noté toutes les informations dans mon petit carnet de flic, ça peut paraître ridicule, mais c'est très pratique je vous assure. Je laisse Tony s'occuper de son employé, il ne va pas très bien et n'a pas forcément besoin que je le mitraille de question. Du genre, quelle langue c'était, ou si il peut dessiner le symbole qu'il a vu, si il a vu leurs visages...

Les laissant, je vais m'occuper de regarder dans les ordinateurs. Je ne suis pas un as de l'informatique mais je vais parvenir à regarder les bandes quand même. En plus, Stark en a parlé. Je m'agace sur un des claviers, à la recherche des images parmi tous les petits écrans de contrôle et continue de tendre l'oreille dans la direction de Tony et de son employé. L'ordinateur va bientôt me donner toutes les informations que je veux, hein sale bête ?...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Ven 8 Juil - 17:52






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



Need help here?



« Deux individus; deux hommes; un de taille moyenne, l'autre une montagne de muscles... C'est lui qui m'a attrapé m'sieur Stark. Ils parlaient pas notre langue; j'ai pas bien compris ce qu'ils voulaient mais ils ont regardés si la voie était libre sur les caméras du sous sol. Ils avaient une drôle d'insigne tatoué sur le cou..  Un truc rouge.. Une tete de mort... Une pieuvre ? Je sais pas en tout cas c'était pas bien beau... J'pourrais avoir un verre d'eau m'sieur Stark? j'ai peur de tourner de l'oeil... »

Tony écoutait attentivement son employé, chaque mots, chaque tonalité, chaque souffle pris. Il analysait, il visualisait la situation dans sa tête et tentait de comprendre, de faire correspondre tout ce qu'il savait pour l'instant. Donc pour faire simple deux types chelous avec un tatouage de mauvais goût (soyons honnêtes deux secondes..) ont choppé Poltrik en communiquant dans une langue plus qu'étrange. Peut-être était-ce un code et non pas une langue. Dans la panique, Thomas avait peut-être confondu ou mal interprété. En tout cas, ils savaient trafiquer les caméras de sécurité, ce qui indiquait qu'ils avaient quelques connaissances plutôt poussées en informatique. Stark ne pouvait rien faire de plus à partir de là, il lui fallait un pro des ordis, un pro du hack.. Mais il ne connaissait personne capable de telles prouesses. Peut-être que l'inspecteur pouvait en tirer quelque chose, il y avait sûrement quelqu'un qui possédait les capacités pour cela au sein de la brigade.
Il se tourna vers Wade pour observer ce qu'il allait faire, il avait certainement entendu la tirade de Poltrik, il était donc inutile de la lui refaire. Il fût cependant surpris quand il vit l'inspecteur tapoter durement sur un clavier, comme s'il voulait accéder à quelque chose. Aux caméras peut-être ? Ils étaient dans une salle de surveillance après tout, ce n'était pas pour accéder à un site por... Oh ! Stark sourit bêtement et se dit qu'il avait de quoi rigoler face à la situation, mais il ne le fit pas, l'heure n'était pas à la rigolade. On se consolait comme on pouvait de toute façon, mais quand même.

« Je vais vous chercher ça, reprenez votre souffle Thomas, lança Stark en se relevant. Inspecteur ? Je m'absente deux minutes, le temps d'accéder à la requête du jeune homme. En attendant, pas besoin de taper sur le clavier comme si c'était un clou et votre main un marteau. »

Il s'avança dans la direction de l'inspecteur et se glissa souplement à ses côtés, se penchant pour avoir accès au clavier. Il pianota doucement dessus quelques instants et trouva les vidéos de surveillance du sous-sol, prises dans la matinée.

« Voilà, c'est mieux comme ça. Appuyez sur la barre d'espace pour lancer l'enregistrement et faite pause de la même façon. Il n'y aura pas grand chose à voir de toute façon, le plus important a été effacé. Mais si vous voulez... Il pianota sur un autre ordinateur et une fenêtre s'ouvrit. Ici, il y a les caméras extérieures. Je n'ai pas eu le temps de les visionner, peut-être trouverez-vous quelque chose d'intéressant ici. A tout de suite! »

Et il prit la fuite, descendant au rez-de-chaussée pour aller à la cafétéria. Il demanda au barista une grande carafe d'eau et un verre et il remonta directement après avoir récupéré son dû.
En revenant à l'étage, il pensa soudainement à quelque chose. La peinture rouge. Les tatouages rouges. La bombe rouge qui avait servit pour les tags... C'était comme si une masse s'était abattu sur lui. Il se rua dans la pièce, donna le verre d'eau à Thomas et se tourna vers Wade.

« Alors je ne sais pas si ça peut avoir un rapport, mais vous ne trouvez pas qu'il y a beaucoup de rouge dans l'histoire ? Les tags rouges, les tatouages rouges, la peinture rouge... Il doit y avoir un lien entre tout ça, quelque chose en rapport avec le rouge. Je ne pense pas que ce soit la Garde qui soit responsable, mais deux fanatiques peut-être ? Je ne sais pas... souffla-t-il entre deux respirations. Désolé de vous agresser comme cela, ça m'est juste venu d'un coup. Peut-être qu'on devrait chercher la bombe pour les tags, elle n'a pas été retrouvée, et si on la retrouve.. »

Il respirait difficilement, il avait peu repris son souffle pendant son explication, et l'adrénaline montait en lui actuellement. Il se sentait prêt à partir à la recherche de la bombe, mais il savait aussi qu'en continuant de la sorte, l'inspecteur allait encore lui faire un reproche en lui disant d'arrêter de faire son boulot à sa place. Stark se calma un petit peu, mais toujours excité à l'idée de pouvoir participer à l'enquête. Quoique, il y participait bien, non ?





___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Lun 18 Juil - 17:46


You can't touch this

l'art contemporain, c'est...magnifique ! Cet ordinateur veut visiblement m'emmerder et garder tous ses secrets pour lui. Il n'est vraiment pas très sympathique et je déteste ça. La technologie n'a jamais été mon fort, même si les téléphones et d'autres choses, je commence à maitriser. Si Elie était là, elle se foutrait de ma gueule comme c'est pas permis à cause de ça. Il n'est heureusement pas question de ma charmante petite fille dans cette histoire. Même si une bombe à la peinture, ça pourrait bien être son genre à cette gamine...Derrière moi, Stark est toujours avec son employé. Je perçois quelques mots adresser à Poltrik pour dire qu'il va lui chercher de l'eau et il vient à mes côtés. Oui j'avais compris que tu partais, gentil Stark, t'inquiètes donc pas. Mais avant ça, il en profite pour me lancer une dernière pique et s'occuper de m'afficher ce que je cherchais. Je le regarde avec un petit air mauvais. Pourquoi ce vieux s'y connaît mieux que moi hein...?

Je me demande si je vais pas aller trouver une de mes connaissances au fisc pour inspecter un peu les comptes et les déclarations de Stark...Il le mérite bien, ça m'agace vraiment son attitude de petit branleur là...Je soupire un coup alors qu'il s'éclipse. Au moins, il arrêtera de m'embêter pendant environ deux minutes, c'est déjà ça. Je visionne donc les vidéos de surveillance, du moins pour celle qui sont à l'intérieur du bâtiment. Il n'y a rien, il a raison, aucune chose suspecte, aucune personne qui semble étrange. Et une partie des bandes manque, comme il l'a dit aussi. Effacé. Je me demande si des spécialistes ne pourraient pas essayer de les retrouver dans la mémoire de l'ordinateur ? Je ne m'y connais pas, ça pourrait être possible peut-être. A voir si on ne trouvait rien de plus sur les bandes des caméras ayant filmé l'extérieur du bâtiment. On pouvait avoir plus de chance, ils n'étaient pas parfaits ces mecs, c'était certain, on les trouvera.

Et Stark revient avec de l'eau. Il s'occupe de son employé et s'occupe tout d'un coup de moi. Il se met à débiter un charabia sans nom, sans reprendre son souffle un seul instant et à une vitesse incroyable, genre du genre qui ne permet pas de comprendre tous les mots mais de saisir le sens global de ce qu'il essaie de dire. Même si ça m'énerve, il n'a pas tord. Il y a beaucoup de rouge dans cette histoire il faudrait voir pour trouver ce qui a servi au délit premier, à savoir le tag. Il pourrait y avoir des empreintes, même si j'en doute, ou des indices sur sa provenance ou son acheteur. Fouiller les poubelles, mon rêve quand j'ai intégré la police. " Vous avez...raison, même si ça m'agace un peu. Il faudrait fouiller les poubelles du bâtiment et des environs proches, on ne sait jamais, ils ont pu commettre une erreur. Enfin, regardons les vidéos de l'extérieur déjà, ce sera peut-être instructifs. "

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
230
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Sam 3 Sep - 13:42






You can't touch this

Deadpool & Iron Man



Ready to go





Récupérant petit à petit son souffle, Stark déglutit avant de se focaliser à nouveau sur l'inspecteur. Il avait déblatéré sa phrase tellement vite et avait été tellement pris par ses propos qu'il n'avait plus fait attention à rien d'autre. Si bien qu'il dû plisser les yeux pour se concentrer sur les lèvres de Wilson lorsqu'il parlait, à moitié en train d'écouter tellement son sang battait dans ses tempes.

« Vous avez... raison, même si ça m'agace un peu. Il faudrait fouiller les poubelles du bâtiment et des environs proches, on ne sait jamais, ils ont pu commettre une erreur. Enfin, regardons les vidéos de l'extérieur déjà, ce sera peut-être instructif. »

Acquiesçant, Stark se dégagea légèrement pour accéder à un autre ordinateur et pianota à nouveau sur le clavier, cherchant les vidéos qui filmaient les sous-sols, les parkings et tout l'extérieur de l'industrie. Après avoir retrouvé les vidéos, il sourit et un bip sonore s'éleva dans les airs, confirmant que les vidéos étaient toujours là et n'avaient pas été supprimées. Il se tourna vers l'inspecteur en lui indiquant l'écran d'un hochement de tête. Il se décala pour le laisser passer et lança les lecteurs afin qu'ils aient toutes les images en même temps.

Au début, il n'y avait rien de spécifique, mais au bout d'un moment, Stark avait vu une ombre du coin de l'oeil.. Il stoppa la vidéo et revint un moment en arrière, s'arrêtant sur la silhouette sombre que la caméra venait de filmer.

« Vous connaissez ce type ? »

Il déglutit difficilement, appréhendant la réponse de l'inspecteur.
Thomas venait de se lever de sa chaise et de s'avancer également et Stark le regarda, un peu inquiet pour son état lorsqu'il le vit ouvrir de grands yeux choqués et que sa lèvre se mit à trembler.

« C'est... C'est lui ! C'est lui, le grand musclé qui m'a attrapé ! Retrouvez-le m'sieur Stark, je vous en prie, supplia-t-il en reculant, les jambes tremblantes.
- On va le retrouver, ne vous en faîtes pas Thomas, tout va bien maintenant. Rentre chez vous et allez vous reposer, vous le méritez bien. Prenez même votre semaine, et ne vous en faites pas pour votre paye, sourit Stark en s'approchant de lui, faisant attention à ce qu'il ne tombe pas.
- Je.. Oui, vous avez raison, je vais y aller.
- Ca ne vous dérange pas qu'il rentre inspecteur Wilson ? De toute façon, il n'a rien de plus à nous apprendre. »

Et Thomas se rassit cinq minutes, le temps de reprendre ses esprits.
Stark s'assura que tout allait bien pour son employé avant de retourner au niveau des ordinateurs.
Il observa l'inspecteur dans ses pensées, il devait certainement réfléchir à quoi faire à présent et si Tony l'ouvrait encore pour dire quelque chose, il sentait bien que cela allait exaspérer Wilson. Il ne voulait pas le contrarier plus que ça, alors il attendit.

Il joua de ses doigts sur le bureau et bien vite, ils finirent rouges à cause de la peinture. Il allait vraiment devoir tout nettoyer, ou tout racheter, à voir son niveau de flemme.
En retirant la peinture avec un mouchoir, il l'avait malencontreusement laisser tomber par terre. Il soupira avant de se baisser pour le ramasser, mais ce faisant, il toucha du bout des doigts un petit objet rond, noir et aussi rouge à cause de la peinture, à côté duquel le mouchoir avait chu. Il l'attrapa avant de le montrer au détective.

« Qu'est-ce que c'est que ça ? Un mouchard ? Ils se seraient fait tracer et l'auraient fait tomber ? »

Il joua avec l'objet et le déposa dans la paume de l'inspecteur tandis que son esprit se mit à tourner à cent à l'heure afin de comprendre tout ce qui pourrait s'être passé.





___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You can't touch this - ft. Wade   Ven 30 Sep - 13:31


You can't touch this

l'art contemporain, c'est...magnifique ! Il se passe trop de choses, cette affaire n'est pas qu'une affaire de vandalisme ou quelque chose comme ça. C'est certain maintenant. Stark nous remet les vidéos de l'extérieur, des parkings, de toute ce qui est susceptible d'avoir vu passer les deux criminels. Et ça fait mouche. Pour une fois, la technologie a réussi à nous aider dans une enquête, ce qui n'arrive pas si souvent que ça, croyez le bien. L'employé de Stark est choqué, il reconnaît son agresseur, il s'emporte même un peu et Stark doit aller le calmer. Il va rentrer chez lui et je n'ai aucune objection à cela, de toute façon, il ne sait rien de plus et ne nous apprendra rien de plus. Peut-être quand il se sera calmé et reposé des détails lui reviendront. Pour l'instant, en tout cas, il a besoin de rentrer et prendre du repos. Aucun problème avec ça, et j'acquiesce quand Stark me pose la question. Il n'en reste pas moins que je ne connais pas du tout ce type sur les images. Certes, je ne connais pas tous les mecs des fichiers de recherche et les photos des criminels notoires, mais quand même, cette tête ne me revient pas. Et c'est là que la pensée que je ne peux pas enquêter seul pour une fois me vient...

Stark me sort soudain de mes pensées. Il a trouvé quelque chose sous le bureau en ramassant un truc qu'il a fait tomber. Et il me fourre le petit objet rond dans la main. Je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est, un mouchard d'après lui. Fort possible mais je n'en sais rien, je suis pas de la scientifique. Je soupire profondément en regardant Stark. " Je ne pense pas qu'on va pouvoir garder cette petite affaire entre nous deux. Il faut que j'appelle des collègues de la scientifique pour ce truc-là et pour mettre la tête de ce type dans le logiciel d'identification. Il marche pas si mal qu'on le pense. Parce que je sais pas vous, mais moi je pense que c'est pas juste une affaire de vandalisme de statue à poil. " En plus, on aura plus aucune chance de trouver des empreinte sur ce machin plein de peintures et je vais me faire engueuler de ne pas avoir appelé le chef plus tôt pour réclamer des renforts. Je vais encore passer une très bonne journée. Je sors le téléphone et m'écarte un peu de Stark le temps d'appeler le central pour des renforts. Je précise ce qui s'est passé, pourquoi j'ai pas appelé plus tôt, en bref tout ce qu'il faut. Et ils devraient pas tarder à rappliquer.

" Bon ben y'a plus qu'à attendre les renforts. On peut y aller de nos petites hypothèses si vous voulez. J'avoue que là, je ne pense plus qu'ils soient si inoffensifs que cela, vos vandales. Ils vous en veulent un peu à mon avis et pour, quand même, effacer les vidéos, enlever quelqu'un et faire une bombe à la peinture, il ne faut pas être la moitié d'un con...Je veux dire qu'ils sont quand même organisés...Qui ferait tout ça juste pour tagger une statue hein ? "

Revenir en haut Aller en bas
 
You can't touch this - ft. Wade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connecter un HTC Touch sur une NeufBox
» Feutres "Touch"
» [OS] XDAndroid sur votre Touch Pro II
» [RESOLU] Mon htc touch hd ne boot plus...
» Cherche coque arrière Touch Pro 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: