Partagez | 
 

 You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
457
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Lun 10 Avr - 12:42

You're my sister and I love you

Aujourd'hui, Connor avait décidé de passer sa journée avec sa petite sœur, rien qu'avec elle, comme ils le faisaient avant. Avant qu'il ne décide à partir pour rejoindre l'armée. Cela faisait un petit moment qu'ils ne s'étaient pas retrouvé que tout les deux, profitant de cet instant et de ce beau rayon de soleil, pour rattraper le temps perdu.

D'ailleurs, depuis la prise d'otage, le jeune homme avait eu une idée. Il était allé chercher Poppy à la maison, lui proposant par la même occasion de lui donner des cours de défense : des cours, qui lui permettront de se protéger en cas de nouvelle attaque. Cela lui tenait à cœur, d'apprendre à sa petite sœur adorée à se fortifier. Non pas qu'il la trouvait faible, bien au contraire, il l'aimait comme elle l'était. Mais il ne supporterait pas l'idée qu'on puisse un jour lui faire du mal.

Après ce qui s'était passé au Pegasus, il avait eu bien trop peur de la retrouver là, coincée avec ces autres otages, blessée ou peut-être pire. Quand il était entré, la première chose qu'il avait fait était de regarder partout, pour s'assurer qu'elle n'était pas présente. Le soulagement qu'il avait ressenti ensuite avait été immédiat. Une fois rentré, il était immédiatement allé la voir, la prenant tout de suite dans ses bras en faisant bien attention à ne pas l'étouffer.
- A partir de maintenant, envoi moi des messages quand tu sors, avait-il dit en l'embrassant sur le front. Et surtout, aux moindres pépins, appel moi, à n'importe quelle heure. J'accourais dans la seconde.

Même s'il était en mission. Même si c'était son tour de garde. Pour sa sœur, il était prêt à transgresser les ordres. Surtout, si elle se retrouvait en danger. Après plusieurs minutes, il avait fini par s'écarter, sans pour autant lâcher son étreinte. Puis, il lui avait sourit, sans rien dire de plus, posant simplement une main sur sa tête comme il le faisait d'habitude.

Plus jamais, il ne voulait ressentir ça. Plus jamais, il ne voulait avoir cette image, cette appréhension de voir Poppy, étendue sur le sol, le corps tout tremblant et le souffle haletant. Il ne le supporterait pas. C'est pourquoi, il avait prit la décision, de prendre les choses en main. Même si cela n'avait pas l'air de trop plaire à sa petite sœur. Elle le suivait, en faisant cette petite moue qui la rendait tellement attendrissante.
- On commencera doucement, c'est promis.

Pas la peine non plus de lui faire peur. Il n'allait pas lui faire un entrainement digne de l'armée, avec de gros sacs à porter sur le dos ou encore, mettre la tête sous l'eau, le corps en l'air et les mains attachés, en restant en apnée pendant plusieurs minutes dans une position inconfortable. Il n'allait pas non plus lui faire courir un marathon, avec de gros pneus à trainer derrière elle. Ni lui infliger des épreuves difficile, où le psychologique en prenait un coup. Non, il allait juste lui apprendre quelques techniques de base comme : donner des coups précis, ou encore parer une attaque.
- Je n'ai pas eu l'occasion de te le dire mais encore félicitation pour ton audition, dit-il en l'entrainant dans ce parc où ils pourraient être tranquille pendant plusieurs heures. Je suis fier de toi. Vraiment.

Connor tourna la tête vers Poppy, lui adressant l'un de ces larges sourires qui montrait à quel point, elle était la seule, à le dérider autant.
- Après l'entrainement, si tu veux, on ira se balader en ville, ou faire quelque chose qui te ferais vraiment plaisir. Mais avant ça...

Il s'immobilisa, ancrant son regard bleuté sur sa petite sœur.
- Frappe moi. De toutes tes forces.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
220
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Jeu 13 Avr - 23:35



"You're my sister and I love you"

I've been waiting on the summer, I'll take you there - VHS Collection


Poppy est excitée comme une puce. Ça fait longtemps que Connor et elle n'ont pas passé toute une journée ensemble et la brunette est ravie que son frère ait enfin du temps pour elle. Elle ne peut pas lui en vouloir, il a une vie chargée, après tout il fait partie de la Garde Rouge et a beaucoup de travail. C'est vrai que la jeune femme a bien plus de temps pour les loisirs et elle en profite largement avec Charlie et ses autres copines. Pourtant maintenant, avant de sortir, que ce soit pour aller manger un bout, aller au ciné, au bar, à la plage ou autre, Poppy a dû ajouter un nouveau rituel entre le check de maquillage et le choix de la paire de chaussures parfaite. Depuis quelques mois, elle envoie un petit message à son frère pour le prévenir de ce qu'elle fait et ce à la demande du Garde qui est devenu un tantinet paranoïaque. Depuis les événements du Pegasus, Connor est encore plus protecteur que d'habitude avec elle et il lui a demandé de le prévenir systématiquement quand elle sort. Poppy ne comprend pas vraiment pourquoi il a à ce point peur pour elle. Le fait est qu'il ne lui est jamais rien arrivé même si il est vrai que Genosha semble être de moins en moins sûre. Mais Poppy n'avait été ni au centre commercial, ni à la fête foraine, ni au Pegasus. Les malheurs sont pour les autres et elle les croit par conséquent bien loin d'elle. Cependant, la jeune femme prévient assidûment son frère quand elle part en vadrouille. Elle le fait pour qu'il ne s'inquiète pas encore plus même si elle trouve ça un peu contraignant. Et pourtant, elle n'a pas encore vu ce que Connor lui réserve ce jour-là.

Pour leur journée entre frère et sœur, la première depuis longtemps, celle qu’elle attend avec impatience depuis qu’il la lui a proposée, le grand blond veut lui apprendre les rudiments du corps à corps. Quand Connor lui a sorti ça, elle a grimacé malgré elle. Poppy ne veut pas le vexer, mais la violence n'est pas trop son truc. Même si elle admire Connor pour être un badass digne des films hollywoodiens, elle, elle n'est qu'une petite danseuse végétarienne qui aurait largement préféré manger une glace et se balader sur les bords de mer de Hammer Bay. Pourtant elle est allée se changer pour troquer sa robe contre des vêtements de sport et l'a accompagné dans un parc qu'elle adore pour se balader et se dorer la pilule tout en lisant un bon livre. Il n’est pas sûr qu’elle l’apprécie autant quand elle devra coller des coups de poing dans le vide. Mais il fait beau, les oiseaux chantent et le parc est magnifique, comme toujours. C'est tout de même bon à prendre et elle ne tire même pas la gueule sur le trajet. La danseuse ne traîne même pas des pieds alors qu'ils entrent dans les lieux. Avec un peu de chance, l'entraînement de son frère se composera juste d'un footing et d'étirement. Ouais, elle rêve un peu mais elle y croit. Pourtant, elle est un peu perplexe quand il lui dit « On commencera doucement, c'est promis. » Ça veut dire quoi « doucement » pour lui ? Elle se le demande.

Ils déambulent dans le parc, cherchant le spot parfait pour leur entraînement du jour quand Connor lui parle de tout autre chose. « Je n'ai pas eu l'occasion de te le dire mais encore félicitation pour ton audition. Je suis fier de toi. Vraiment. » Elle est agréablement surprise par les dires de son grand frère. Le savoir fière d'elle lui fait infiniment plaisir et Poppy lève les yeux vers lui tout en affichant un franc sourire. « Merci. » C'est vrai qu'ils n'ont pas eu le temps de discuter de sa récente réussite à l'audition de « So you think you can dance ». Poppy ne voulait pas trop l'embêter avec ça, puis tout est allé très vite de toutes manières. Pourtant elle est sur un petit nuage depuis l'annonce de sa sélection et elle bosse d'arrache-pied la choré qu'elle devra faire au premier live de l'émission, la semaine suivante. À vrai dire, cette nouvelle étape la fait complètement flipper et elle ne peut pas s'empêcher de partager ses inquiétudes avec son frère. Elle baisse la tête et se mord les lèvres, parce qu'elle est trop expressive. « J’ai trop peur pour les live. Imagine, j'oublie la choré... En plus elle est super dure. » Elle s'en voudrait à vie si ça arrivait. Puis la honte quoi...

Connor se pose enfin au milieu de l'herbe et Poppy comprend que c'est ici qu'ils vont s'entraîner. Elle dépose son sac par terre et commence à s'étirer, prête pour un petit footing tranquille. Elle est pas super chaude pour apprendre à se battre par contre et ça doit se voir parce que son frère tente de lui faire avaler la pilule avec une douce promesse. « Après l'entrainement, si tu veux, on ira se balader en ville, ou faire quelque chose qui te ferais vraiment plaisir. Mais avant ça... » Elle le regarde en se demandant comment va finir cette phrase. Mais avant... footing ? « Frappe moi. De toutes tes forces. » Ses sourcils se lèvent et Poppy écarquille les yeux à ces mots. Elle le regarde comme si il venait de perdre la tête. Il a pas dit ce qu'elle croit qu'il a dit tout de même ? Incrédule, elle lui demande, presqu’en rigolant, pensant – ou espérant - que c’est une blague : « Tu rigoles ? » Pourtant, elle voit qu'il est sérieux. Elle l'adore, mais là il lui en demande vraiment trop et son visage, qui montrait déjà bien qu’elle n’était pas convaincue par la nouvelle lubie de son frère, prend carrément des teintes angoissées. « Je vais pas te taper Connor... » Là elle commence vraiment à s'inquiéter. Poppy comprend que son frère ait peur pour elle mais ça prend des proportions qui les dépassent totalement. Surtout qu'ils savent l'un comme l'autre qu'en cas de danger Poppy serait tellement paniquée qu'elle en resterait tétanisée. Elle n'est pas comme lui. L'action ne la révèle pas, et encore moins quand il s'agit de coller des coups de poings. Elle préfère les méthodes douces, comme elle. D'ailleurs peut être qu'au final ce n’est pas à lui de lui apprendre à se battre mais à elle de lui apprendre à se détendre. Pensée positive, ouverture de chakra et illumination de l'âme. Poppy décide de surfer sur cette façon de voir les choses et, au lieu de frapper son frère comme il le lui demande, elle lui propose tout autre chose, retrouvant au passage son grand sourire habituel. « Tu sais, je crois qu'on devrait plutôt faire de la relaxation. Ou du yoga. Ou si tu veux rester dans le genre martial y'a toujours le tai chi. » Tout pourvu qu'il laisse ses peurs pour elle de côté et qu'il retrouve un semblant de sérénité. Elle en est maintenant persuadée, c'est ça qu'ils doivent faire. « Ca te détendrait. » Elle esquisse un sourire un peu inquiet peut être, parce qu’elle n’aime pas le voir comme ça. Poppy adore son grand frère plus que tout mais il a bien besoin de lâcher du lest. Beaucoup de lest. Être Garde ne doit pas être facile. Ils sont tout le temps sous pression, surtout que leur réputation ne va pas en s'améliorant mais Connor est de repos ce jour-là et il doit en profiter. Le yoga, c'est sympa en plus.


Code by Sleepy

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
457
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Lun 17 Avr - 12:27

You're my sister and I love you

Connor aurait du s'y attendre. Dès l'instant où il avait demandé à Poppy de le frapper, celle-ci le regarda avec de grands yeux, manquant par ce fait de lui rire au nez. Elle lui demanda même s'il était sérieux, s'attendant probablement à ce que ce soit une blague. Mais ce n'était pas une blague. Le jeune militaire était sincère dans ses démarches. Il voulait vraiment lui apprendre à se battre, à se défendre, quitte à passer de nombreuses heures dessus. Il voulait constamment la protéger mais à défaut de pouvoir le faire tout le temps, il tenait simplement à ce qu'elle sache se battre. Pour qu'elle puisse riposter, si quelqu'un de malavisé tentait quoi que ce soit sur elle.

Trop protecteur? Oui, probablement. Or, il n'arrivait pas à faire autrement, tant il avait peur pour sa sécurité.

Sa petite sœur était vraiment ce qu'il avait de plus précieux. Elle était tellement mignonne, gentille, attendrissante. Il l'aimait comme ça toutefois, il était bien placé pour savoir que tout le monde n'était pas comme elle. Qu'il existait sur terre, de nombreuses personnes aux intentions malhabiles. Il suffisait de voir ce qui s'était passé au Pegasus, pour comprendre que le danger était partout. S'il lui arrivait quoi que ce soit... Non, Connor préférait ne pas y penser.

C'est pourquoi, il garda son air sérieux, se pinçant les lèvres cependant que le visage de Poppy prit soudain une teinte angoissée, presque apeurée. Ce n'était pas non plus le but de la manœuvre. Il poussa un soupir, quand cette dernière lâcha finalement qu'elle ne le frapperait pas. Pour la simple et bonne raison, qu'elle n'était pas faite pour ça. La violence n'avait jamais fait partie de son vocabulaire. Ni de son quotidien d'ailleurs.

Alors oui, il aurait dû s'y attendre et il ne comptait pas la forcer, même s'il ne pouvait s'empêcher d'être un peu déçu.
- Tu es sûr? Je t'assure pourtant que c'est très utile.

Mais sa petite sœur resta malgré tout sur ses positions. Elle lui proposa même de s'initier au yoga ou au tai chi, lui donnant au passage un très beau message comme quoi, il devrait penser un peu à se relaxer. Il baissa la tête, légèrement, marquant un temps de réflexion.
- Tu me trouves stressé à ce point? Bon... d'accord. Mais c'est bien parce que c'est toi. Je garde à l'idée que ça serait une très bonne chose de t'apprendre à te battre. Tu sais, je m'inquiète vraiment pour toi. J'ai pas envie qu'il t'arrive malheur.

Tout en disant ces mots, il s'approcha de Poppy, la prenant délicatement dans ses bras.
- Et puis, pour ta chorégraphie, ne t'inquiète pas. Je suis sûr que tu vas assurer. Si tu veux, tu pourras me la montrer. Je pourrai te dire ce que j'en pense.

Il l'embrassa sur le front et se détacha légèrement d'elle, lui offrant un large sourire.
- Tu peux même me la montrer maintenant si tu veux.

Si cela aussi pouvait lui permettre d'éviter une séance de yoga. Non pas qu'il n'appréciait pas cette discipline, bien au contraire, or il n'arrivait absolument pas à mettre ses pensées sur stop. Dès qu'il se laissait un peu trop aller, il avait l'impression de perdre le fil et de se mettre immédiatement dans une situation de faiblesse.
- Je te regarde, finit-il par conclure en reculant de quelques pas.

Tout de même, Connor ne pouvait rien lui refuser. En règle générale, le jeune garde ne se serait pas laissé abattre. Il aurait tenté de convaincre son adversaire de le frapper, quitte à user parfois de quelques sarcasmes, histoire d'alimenter la colère d'autrui. Mais avec Poppy, c'était impossible. Elle pouvait tout lui demander, il n'arrivait tout bonnement pas à lui dire non.

Quelque part, en y pensant, c'était peut-être ça sa plus grande force. Elle était tellement adorable que personne ne ne pouvait lui résister. Un nouveau sourire éclaira son visage tandis qu'il croisa les bras sur sa poitrine, invitant d'un signe de tête sa petite sœur à danser devant lui.  


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
220
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Dim 7 Mai - 16:56



"You're my sister and I love you"

I've been waiting on the summer, I'll take you there - VHS Collection


Connor soupire et a l'air presque déçu de sa réaction. Poppy aurait voulu lui faire plaisir et elle s'en veut un peu mais, pour une fois, elle fait preuve de détermination, ce qui n'est pourtant pas son fort en temps général. Il faut dire qu'elle n'aime pas la violence, sous aucune de ses formes. Poppy est d’un naturel doux et elle n'est pas méchante pour un sou. Quand elle s'énerve, elle finit automatiquement en pleures par culpabilité et, quand elle déteste quelqu'un, elle ne l'insulte que dans sa tête et s'en excuse deux secondes après, encore une fois dans sa tête. Alors taper quelqu'un est inconcevable pour elle et d'autant plus quand il s'agit de la personne qu'elle aime le plus sur terre : Connor, son fou de frère qui lui demande l'impossible. Il tente même d'insister mais il ne semble pas convaincu d'y arriver. Il la connait par cœur et doit déjà savoir ce qu'elle va répondre. « Tu es sûr? Je t'assure pourtant que c'est très utile. » Elle n'a pas besoin de réfléchir au bon argument que lui donne Connor. Même si elle ne risque pas de lui faire bien mal en le tapant, et si elle peut survivre à la honte qu'elle ressentirait à le faire, elle est presque soulagée de voir la mine résignée de son grand frère. Poppy saute d'ailleurs sur l'occasion pour enterrer a jamais cette idée. Elle répond du tac au tac tout en soulignant sa réponse d'un vif hochement de tête. « Ah oui, oui, j'en suis sûre ! » Plutôt deux fois qu'une même.

Elle enchaîne sur des propositions d'autres activités, plus relaxantes, forte de l'idée que Connor doit se détendre un peu. Poppy est une adepte du yoga et elle aimerait bien faire tester cette discipline au garde. Sa prof est géniale en plus et il gagnerait beaucoup en sérénité en suivant les cours de Taïs, que Poppy adore. Elle sait pourtant que ce n'est pas le style de Connor, et surtout que ça n'aiderait pas la santé mentale de leur joueuse, Julie, qui a déjà un côté schizophrène très poussé sur la box, mais Poppy tente tout de même le coup. Connor semble intercepter le message au vol, car il lui demande, mettant au passage de côté méditation, yoga et taï chi. « Tu me trouves stressé à ce point? Bon... d'accord. Mais c'est bien parce que c'est toi. Je garde à l'idée que ça serait une très bonne chose de t'apprendre à te battre. Tu sais, je m'inquiète vraiment pour toi. J'ai pas envie qu'il t'arrive malheur. » Il s'est avancé vers elle pour la prendre dans ses bras en une étreinte fraternelle à laquelle Poppy répond avec plaisir. Ses bras s'enroulent autour de son grand frère presque naturellement, parce qu'elle a toujours été tactile et que les deux Coleman démontrent souvent à quel point ils s'adorent avec ce genre de gestes. Poppy se mord les lèvres, comme toujours quand elle est en proie à un dilemme. Elle hésite à révéler à Connor le fond de sa pensée mais elle commence un peu à s'inquiéter pour lui. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle se lance enfin. Poppy lève les yeux vers lui et quand elle le regarde, elle le trouve grand et fort. Elle a du mal à croire qu'il puisse vaciller et encore moins pour des peurs qu'elle trouve improbables. Elle ne sait pas trop comment lui dire et peine à trouver les mots justes pour exprimer sa pensée. Il lui faut d’ailleurs quelques secondes pour enfin répondre à son frère avec toute la sincérité qui la caractérise. « Je sais que tu as eu peur avec le Pegasus et tout mais… entre les textos pour t'informer de toutes mes sorties et maintenant ça... Oui, je crois que tu t'en fais beaucoup trop pour rien. Il m'est jamais rien arrivé après tout et il y a pas de raison qu'il m'arrive quoique ce soit. » Un sourire rassurant étire ses lèvres. Même si la méditation, le yoga et Le taï chi sont passés à la trappe, au moins il prendra peut-être conscience que son côté protecteur prend un tantinet trop le dessus en ce moment.

Connor dépose un bisou sur son front et si Poppy avait été un chat, elle aurait ronronné. À la place elle ferme les yeux pour, très paradoxalement, savourer un peu plus cet instant de douceur et elle sourit encore un peu plus. Son grand frère est adorable sous ses airs très sérieux. Il a toujours été là pour elle, infaillible, et a toujours su la soutenir même si leurs mondes sont très différents l'un de l'autre. Il vit une violence crue et difficile et elle, elle profite de l'insouciance de la vie. Ils n'ont pas les mêmes soucis au quotidien et ceux de Poppy paraissent bien petits face à ceux du garde. Mais malgré ça, il est toujours là pour la rassurer quand elle en a besoin. « Et puis, pour ta chorégraphie, ne t'inquiète pas. Je suis sûr que tu vas assurer. Si tu veux, tu pourras me la montrer. Je pourrai te dire ce que j'en pense. » Poppy le regarde et ses yeux pétillent presque. Cette fois son sourire a atteint sa taille maximale, et elle sautille presque quand elle lui demande, ravie. « Ah oui ? Tu ferais ça ? » Elle semble toute contente à cette idée et l'est encore plus quand Connor, en toute spontanéité, lui dit finalement : « Tu peux même me la montrer maintenant si tu veux. » Il croise les bras et se recule comme pour laisser cette scène imaginaire à sa petite sœur. « Je te regarde. » Poppy le regarde lui, et se dit qu'il est le meilleur des grands frères au monde (rien que ça). Elle a l'habitude de lui montrer ses chorés et il la regarde toujours faire avec patience. Il pourrait en être agacé mais, à la place, il continue de l'encourager comme ce jour-là, ce qui touche toujours la brunette. Cette dernière a retrouvé le sourire, bien plus motivée par l'idée de danser que par celle de se battre et elle retrouve ses accents doux et joyeux. « Ok, Mais tu me promets d'être sincère et de me dire si t'aime pas hein. » Elle fouille ses poches et finit par en sortir son portable qu'elle colle dans les mains de son frère avec pour toutes explications : « Tiens, c'est la troisième dans le player, et mets le son à fond. » Elle s'éloigne alors rapidement pour prendre position au milieu de leur carré d'herbes. « Bon y'a des passages où ça fera un peu bizarre parce qu'il y a des portées mais je trouverais bien un truc pour me rattraper. » Elle lui sourit une nouvelle fois et prend la pose du début de sa chorégraphie, prête à la dérouler tant bien que mal. « Quand tu veux ! » La musique commence et sa danse avec elle.

Avec lui pour seul public, Poppy répète la première chorégraphie qu'elle présentera en direct devant le tout Genosha. Pourtant cette représentation qu'elle fait aujourd'hui dans le parc est presque plus importante pour elle que celle qui aura lieu au prime dans quelques jours. Elle s'applique dans chacun de ses gestes bercés par la musique électro-swing de Parov Stellar. C'est pas vraiment son style, mais il faut être un danseur complet pour tenir sur le long terme à « So you think you can dance ». Les pas s'enchaînent avec rapidité, ce qui met à mal son cardio, et pourtant c'est avec autant de grâce que pour son premier geste de la choré qu'elle termine celle-ci. Les notes se taisent et laissent la place aux cris des enfants qui jouent plus loin. Les oiseaux, eux, reprennent leur chansonnades, pourtant Poppy, essoufflée, ne les entend pas. À la place elle se tourne vers son frère et lui demande aussitôt : « Alors ? T'en pense quoi ? » Elle est un peu anxieuse quant à sa réponse. Poppy voudrait que Connor aime toutes ses représentations, toujours, parce que son opinion compte plus que les autres, et elle a toujours un peu peur qu'il est un avis mitigé quant à ses danses. Alors elle le regarde et est pendue à ses lèvres dans l'attente de sa réponse.



Code by Sleepy

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
457
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Lun 22 Mai - 14:50

You're my sister and I love you

Face à ses interrogations, Poppy essaya au mieux de lui faire comprendre qu'il s'inquiétait beaucoup trop pour elle. Entre les textos, son besoin presque maladif de savoir où elle allait, avec qui elle sortait et maintenant ça... ça devait en effet être un peu étouffant.

Tout en l'écoutant parler, Connor baissa la tête. Il savait. Il comprenait ce qu'elle voulait dire par là. Il hocha légèrement du menton, se murant dans un vague silence.

Mais avec toute la bonne volonté du monde, il n'arrivait tout bonnement pas à canaliser ses inquiétudes. C’était plus fort que lui. Depuis ce qui s'était passé au Pegasus, tout lui paraissait dangereux. Les sorties, les verres entre amis, même le simple fait de marcher dans la rue. Et si une nouvelle attaque arrivait? Et si Poppy, sa petite Poppy, se retrouvait au milieu d'une embuscade ou pire? Qu'allait-il devenir? Pourrait-il supporter l'idée de la perdre alors qu'elle était tout pour lui? Même plus que ses propres parents? Non. Jamais. Quelque part, il préférait même qu'elle le déteste plutôt que d'admettre qu'un jour, on pourrait lui ôter sa petite sœur.

Pourtant, quand il leva les yeux vers elle, son cœur se serra. Finalement, il ne supporterait pas non plus qu'elle le haïsse. Il avait besoin d'elle comme elle, avait besoin de lui. Entre eux, ça avait toujours été ainsi. Depuis qu'elle était née, le jeune militaire l'avait pris sous son aile. Il l'avait protégé de son père. Et il continuait à le faire en n’hésitant pas à menacer son paternel. Il avait toujours été là pour elle, et inversement. C'était une fratrie très unie, que rien ni personne ne parviendrait un jour à les séparer.

Le garde ne voulait pas que cela change. Il prit une grande inspiration, laissant tomber ses deux bras le long de son corps tendu.
- Je te promets alors d'être un peu plus laxiste. Tu sais, mon but n'est pas non plus de t'étouffer. Si tu penses que j'en fais trop, je te crois. Cela dit, aux moindres problèmes, j'aimerai que tu me promettes de m'appeler. A n'importe quelle heure. De la nuit ou du jour, j'accourais dans la seconde. D'accord?

Il lui adressa un sourire, l'invitant maintenant à lui montrer sa chorégraphie. Le simple fait de la voir toute souriante et joyeuse, en train de sautiller partout, lui donnait du baume au cœur. Il lui laissa la place, croisant cette fois ses bras contre sa poitrine.
- Promis, je te dirais, murmura-t-il d'une voix rauque tandis qu'elle s'activait désormais à fouiller ses poches pour en sortir son portable.

Elle lui donna d'ailleurs quelques directives. Connor ne put s'empêcher de sourire, suivant ses ordres à la lettre alors que sa petite sœur s'éloignait déjà, pour se mettre en piste.

« Quand tu veux ! » A ses dires, le jeune militaire hocha vivement la tête. Il s'occupa du son avant d'appuyer enfin sur la troisième chanson du player, lançant à son adresse.
- C'est partit !

Et c'est alors que Poppy se mit à danser. Elle virevoltait telle une fée sur l'herbe verte. Le garde resta immobile pendant tout le long, appréciant ce spectacle, un léger sourire au coin des lèvres. Elle était vraiment douée, gracieuse. Il se laissait aller volontiers tandis que ses yeux ne quittaient à aucun moment sa petite sœur adorée, oubliant même ses profondes inquiétudes.

Elle avait vraiment le chic de l'apaiser. A sa manière. Peu à peu, la musique s'estompa et Connor fut bientôt prit d'une grande fierté.
- C'était magnifique. Vraiment, susurra-t-il lorsqu'elle lui demanda presque instantanément son avis, un peu inquiète de connaitre la réponse.

Or, elle n'avait pas à s'inquiéter. Le jeune militaire était convaincu qu'elle irait loin dans sa passion. Cela se voyait sur son visage, dans ses iris pétillants qu'elle adorait ça et que cela la faisait vivre. Il était fier d'elle. Fier de ce qu'elle était devenu et de la femme, qu'elle était en train de devenir.

Tout en s'approchant d'elle, pour lui remettre son portable, Connor ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras encore une fois. Il l'embrassa sur le sommet du crane, poursuivant d'une voix rauque mais extrêmement calme:
- Moi je dis que tu vas en faire tourner des têtes. Bientôt, tu vas devoir prendre un garde du corps. J'espère que tu m'embaucheras. Comme ça, je pourrais encore plus te protéger de tout ces méchants garçons qui te tourneront autour.

Un rire s'échappa de sa gorge, alors qu'il se défit d'elle et recula de quelques pas.
- Plus sérieusement, c'était super. Tu vas cartonner, j'en suis sûr. Dis-moi? Qu'es-ce qui te ferait plaisir maintenant? Pour fêter ça, je me disais que je pourrai t'offrir quelque chose.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
220
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Sam 1 Juil - 16:49



"You're my sister and I love you"

I've been waiting on the summer, I'll take you there - VHS Collection


Poppy arbore un petit sourire alors que son regard se braque sur son grand frère dont elle attend les impressions sur sa danse. Elle compte beaucoup sur cette chorégraphie qui lui permettra peut-être de poursuivre l'aventure de sa vie. La jeune femme s'entraîne dès qu'elle le peut pour en maîtriser chaque seconde avec un perfectionnisme un brin obsessionnel peut-être. Il faut dire que, non seulement il s'agit du rêve de sa vie, mais elle joue aussi gros dans cette affaire. Parce que la jeune femme n'a pas un gros capital en banque et que l'argent ne pousse pas sur les arbres. Mais tant pis, Poppy poursuit son petit chemin et essaie de le faire sans semer des regrets sur son chemin. Elle n'est pas encore complètement fière de son interprétation mais aime beaucoup cette chorégraphie et la jeune femme, qui peut être mal assurée parfois, a vraiment envie de connaître l'avis de son frère sur cette danse. Au fond, elle sait bien qu'il ne lui dira jamais que sa chorégraphie est moyenne, voire nulle, pourtant elle le regarde comme si le suspens était encore entier. Le couperet tombe enfin mais ce n'est pas pour fendre ses petits espoirs dans le vif. « C'était magnifique. Vraiment. » Le sourire de Poppy se fait énorme alors qu'un poids s'efface de sa poitrine. Elle a encore la respiration haletante, la faute à cette chorégraphie très énergique, mais elle a bien assez de souffle pour sautiller sur place en disant un « Ah oui ? » qui ne demande pas de réponse. Ses yeux pétillent genre comme le smiley « brille » de la box. Elle est simplement heureuse de ce petit rien.

Le grand blond la prend dans ses bras et Poppy s'y blottit avec plaisir. Il est certain qu'il n'y a que là qu'elle se sente totalement en sécurité, parce que, quand Connor est là, la jeune femme est sûre que rien ne peut l'atteindre. Non pas qu'elle ait peur des attentats ou des gens qui développent des pouvoirs et qu'on dit parfois dangereux. Pour elle, tout ça est très loin de sa vie de jeune femme qui profite de la vie avec ses copines. Cependant Connor a toujours été celui qui a pris sa défense contre la plus grande frayeur de la brunette : son beau-père. C'est comme ça depuis toujours, ou tout du moins jusqu'au plus loin où remonte ses souvenirs. Oui, Connor a toujours été et restera son super héros. « Moi je dis que tu vas en faire tourner des têtes. Bientôt, tu vas devoir prendre un garde du corps. J'espère que tu m'embaucheras. Comme ça, je pourrais encore plus te protéger de tous ces méchants garçons qui te tourneront autour. » Elle sait très bien qu'il en serait capable. Connor est du genre surprotecteur avec elle mais elle doit avouer que ça la rassure, n'étant pas très brave et complétement froussarde. Elle sait qu'elle peut l'appeler en toutes circonstances et qu'il sera toujours là pour elle, peut-être pas au point de devenir son garde du corps ceci dit. L'idée la fait pourtant rire avec légèreté alors qu'elle entre à son tour dans la blague. « Le poste est tout à toi ! Je suis sûre de ne rien craindre avec toi à côté, y'a pas plus fort ! » Elle serre fort son étreinte autour de lui, parce qu'elle l'adore plus que tout au monde et qu'il est tout pour elle. Elle le pense vraiment, qu'il est le plus fort, parce qu'il a fait l'armée et que maintenant il est à la Garde Rouge, ce qui veut tout dire. Elle ne se doute pas de tous les à côté du métier de son frère et le voit avec naïveté comme un héros de la nation. Si seulement elle avait su, elle lui ferait des câlins du genre tous les jours.

Mais leur câlin se termine et les deux Coleman se séparent. Poppy coince une mèche de cheveu rebelle derrière son oreille alors que son frère redonne dans les compliments. « Plus sérieusement, c'était super. Tu vas cartonner, j'en suis sûr. » Elle a un sourire gêné mais vraiment sincère. Ça la rassure énormément que Connor positive pour elle de cette manière. Un peu plus et elle serait tentée d'en faire de même. Pourtant elle le sait bien, quand ils se sépareront, à la fin de cette journée, elle passera par l'école de danse pour potasser encore et encore sa chorégraphie. « Merci. » La brunette ne s'attend pas à ce qu'il va suivre. Si toutes ses copines, et plus particulièrement Charlie, n'arrêtent pas de la féliciter et de l'encourager pour la suite de son aventure télévisuelle, personne n'a vraiment eu la même intention que Connor pour célébrer les premiers pas de la jeune femme à « So you think you can dance ». « Dis-moi? Qu'est-ce qui te ferait plaisir maintenant? Pour fêter ça, je me disais que je pourrai t'offrir quelque chose. » Poppy est touchée par l'attention de son grand frère alors qu'il lui donne une énième preuve qu'il est le meilleur dans le genre. Ça se voit sur son visage dont les traits montrent à quel point elle est émue. Cependant, même si elle conserve son sourire, la brunette fait osciller sa tête de gauche à droite. « Oh c'est gentil mais je veux rien du tout. » Elle s'avance et lui colle un bisou sur la joue pour le remercier malgré tout de cette attention. À vrai dire Poppy n'est pas du genre à quémander quoique ce soit même si elle adore recevoir des cadeaux. « Une journée avec toi c'était tout ce que je demandais. » Et c'est vrai. Elle se recule du grand blond et passe déjà à tout autre chose. Non pas qu'elle veuille le vexer mais elle veut vraiment profiter de cet après-midi en sa compagnie. « Tu veux faire quoi maintenant ? Un peu de méditation peut être ? » Elle éclate de rire même si les conventions veulent qu'on ne rit pas de ses propres blagues. « Un smoothie peut être ? Ou une glace ? Y'a tout ça de l'autre côté du parc. » Et en y pensant elle ne serait pas contre un peu de vitamines, ses journées sont un peu épuisantes et elle a besoin d'énergie pour tenir le rythme.




Code by Sleepy

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
457
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]   Lun 3 Juil - 17:19

You're my sister and I love you

Tandis qu'il la serrait délicatement dans ses bras, Connor se prit à soupirer. D'un soupir léger, à peine audible.

Il aurait tellement voulu lui apprendre à se battre. Ou du moins, à se défendre. Or, en la regardant danser, il avait vite compris que ce n'était pas possible. Qu'il n'y parviendrait jamais. Pour la simple et bonne raison que sa petite Poppy n'était pas comme lui. Elle n'était pas fait pour ce genre de chose. Elle était délicate, légère. Elle respirait la joie de vivre et l’innocence. Une petite lumière qui virevoltait sur scène. Elle vivait au gré de ses désirs, de ses envies. Et profitait de chaque instant sans se soucier du lendemain. Tout le contraire de lui, en somme.

C'était un véritable rayon de soleil. Une source de bien-être à elle toute seule. Comment pouvait-il alors la convaincre de faire usage de la force, en sachant pertinemment que ça allait à l'encontre de sa personnalité.

Doucement, il se détacha d'elle, quittant le court de ses pensées. Puis, il déposa un dernier baiser sur le sommet de son crâne, lui soumettant l'idée qu'elle devrait bientôt prendre un garde du corps. Histoire de la protéger de tout ces garçons qui allaient surement lui tourner autour, tels des vautours affamés.

Un rire s'échappa même de ses lèvres quand elle entra volontiers dans la plaisanterie, lui donnant le poste. Parfait ! Il n'aura plus qu'à quitter la garde pour se mettre entièrement au service de sa petite Poppy.
- Avec plaisir. Tu n'as pas à me le dire deux fois. Ils n'auront qu'à bien se tenir. Et crois-moi. Si l'un d'eux t'approches d'un peu trop près, il va vite tâter de mes muscles. Je t'en donne ma parole.

Bon, il le disait sur le ton de l'humour mais dans le fond, il était sérieux. S'il advenait que quelqu'un lui fasse du mal ou qu'il tente, un tant soit peu, de la forcer à faire une chose qu'elle ne voulait pas. Il foncerait dans le lard, ni plus ni moins. Il avait bien l'intention de veiller sur elle. Toujours. Coûte que coûte. Même quand il n'était pas près d'elle à probablement parler.

Il suffisait qu'elle l'appelle. Qu'elle lui demande de l'aide pour rappliquer dans la seconde. Alors oui. Certes. C'était extrême. Certains dirait qu'il était bien trop protecteur avec sa sœur. Qu'il devrait plutôt lâcher la bride. La laisser expérimenter seule les aléas de la vie. Or, il n'y parvenait pas. C'était au dessus de ses forces. Poppy... C'était Poppy. Sa Poppy. Et il ne laisserait quiconque la blesser. Au risque de l'avoir dans le collimateur. Chose qu'il valait mieux éviter.

Néanmoins, il garda ça pour lui. Tout en croisant ses bras contre sa poitrine, Connor porta son attention sur sa sœur et lui demanda ce qui lui ferait plaisir. Cette dernière laissa couler un silence. Son visage s'illumina aussitôt sous le coup de l'émotion. Un léger sourire étira les lèvres du militaire. Il s'apprêta à lui dire qu'il était sincère. Qu'elle pouvait lui demander tout ce qu'elle voulait or, celle-ci finit par répondre qu'elle ne désirait rien d'autre que de passer cette journée avec lui. Ce qui pour le coup, le toucha profondément.

Lui aussi était heureux de passer du temps avec elle. Même si au départ, il avait bien failli gâcher ce moment, en la forçant à faire quelque chose qui ne lui plaisait pas.
- Tout sauf la méditation par pitié, dit-il dans un souffle, une légère grimace déformant ses traits. On peut tout aussi bien chercher les deux. Une glace et un smoothie. Allez, c'est moi qui invite.

De nouveau, il se rapprocha d'elle. Passant une main sur ses épaules, il la serra délicatement contre lui. Puis, l'entraina cette fois de l'autre côté du parc, bien décidé à ne plus l'embêter sur ses prétendus cours de défense. Ou du moins, essayer. Car cela n'allait pas forcément être facile pour lui. De tirer complètement un trait sur son désir accru de vouloir à tout prix la protéger.
- Tu mérites bien ça. Je t'adore sœurette.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
 
You're my sister and I love you [Pv Connor et Poppy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa
» [Film] Love Actually

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: