Partagez | 
 

 Une belle journée [Ft. Alkis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 10 Avr - 16:01

Les rideaux toujours tirés de la chambre filtraient les rayons du soleil matinal. Une belle journée s’annonçait déjà pour Savannah qui venait à peine d’ouvrir les yeux. Elle se leva et écarta les rideaux pour regarder l’extérieur de son appartement. La rousse jeta un œil à l’horloge qui indiquait 10h00. Elle ne donnait aucun cours cette journée-là à l’université de Prenova, donc elle avait la journée devant elle pour faire ce que bon lui semblait. Elle s’arma d’une bonne tasse de café noir, aucun sucre, aucun lait, afin de se réveiller un peu plus qu’avec la lumière du soleil. Habituellement, elle ne consommait jamais de café, mais pour bien débuter une journée, il lui arrivait d’en boire un. Jadis, la rouquine était une addicte de caféine, mais depuis quelques années déjà, elle avait décidé de l’éliminer de son mode de vie. Elle était un peu moins nerveuse depuis. Elle s’assit à son piano adjacent à son bureau et pianota légèrement. Chaque fois qu’elle faisait une série de note qui lui plaisait, elle n’avait qu’à se tourner vers son écran et y inscrire les notes sur un logiciel. Elle fit ça jusqu’au midi où elle décida de sortir manger dans un petit café sympa du coin. Elle prit place à une table sous une grande vitrine pour admirer la belle journée qui se profilait devant elle. Elle commanda fit signe au serveur.

« Votre sandwich au poulet et un thé, s’il vous plaît. » Elle lui sourit. Une fois son plat arrivé, elle le remercia et commença son diner.

Une fois son repas terminé, elle paya et quitta l’établissement. La jeune rousse marchait tranquillement sur le trottoir et observant l’activité de l’environnement. Elle s’écarta de justesse vis-à-vis un cycliste inattentif. Le sursaut lui fit perdre le souffle durant une seconde et quand elle reprit son chemin et tomba face à un homme, tourné vers elle, qui semblait dans le pétrin.

« Tout va bien Monsieur ? » Dit-elle en s’approchant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tempus
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Alkis possède un pouvoir de temporalité sur le vivant.

Si l'envie lui prend, il peut se permettre de bloquer humains, animaux ou végétaux à une heure précise alors que le reste du monde continue d'évoluer. De même, il peut se permettre d'accélérer le temps de sa cible, pouvant ainsi la rapprocher de l'heure de sa mort. Enfin, il peut utiliser ses compétences pour dépêcher une guérison en cas de blessures ou de maladie.

Cependant, il y a une contrepartie à ses dons. A chaque fois qu'il se joue de la temporalité, son espérance de vie est réduite.
Gavin L. Parson / Lorenzo Viretti/ Richard Harvay
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 17 Avr - 17:45

Un déplacement banal. C'est tout ce que c'était. Un simple déplacement qui ne devait durer qu'une trentaine de minutes tout au plus. Pourquoi il avait bougé déjà ? Ah oui, faire quelques courses. Rien de long à faire, des trucs banales. Son frère débarquait dans quelques heures avec sa femme et le jeune grec aimait les mettre bien, les satisfaire parce que cette unique section de sa famille, c'était la seule qu'il appréciait grandement. Pourtant, rien ne s'était passé comme prévu. La technologie avait du bon, ça, il ne fallait pas se le cacher, cependant, elle était moins pratique quand elle se verrouillait sans demander son avis au propriétaire.

En reprenant l'histoire du zéro, en bon jeune homme qui adorait montrer son bling bling et sa richesse, il avait prit sa voiture pour faire ses courses rapides. Seulement, voilà. Il ne s'était rendu compte que trop tard que son téléphone et les clés de sa voiture était restée à l'intérieur de l'habitacle. L'auto possédait un système de sécurité propre et donc se bloquait au bout d'une poignée de seconde, s'il n'y avait pas de signe de vie à l'intérieur. Dernier cri, oui, ultra pratique, oui mais parfois un peu trop, dans ce genre de moment. Alors il se retrouvait là, penaud devant sa merveille technologique après avoir passé une bonne dizaines de minutes à rager. Il avait pensé à briser une vitre mais ça impliquait qu'il se briserait la main contre le double vitrage. Pourquoi fallait-il qu'il soit si vaniteux ? Il avait pesté, encore et encore jusqu'à ce qu'enfin, l'idée de demander de l'aide lui effleure l'esprit. Évidemment qu'il pouvait demander de l'aide pour sortir de ce merdier et bien sûr, il ravalerait sa fierté pour pouvoir rentrer chez lui.

Une voix féminine le sortit de ses pensées et le jeune patron inspira avant de montrer son visage le plus doux, inspirant une bonne bouffée d'air qu'il relâcha lentement. Se retournant vers la demoiselle qui l'avait abordé, Alkis lui offrit un sourire timide, se grattant doucement la nuque avec un petit haussement d'épaules gêné.

"Eh bien... Mes clés et mon téléphone sont dans ma voiture et je n'ai pas trop la possibilité de..."

Une longue pause marqua sa phrase, prenant une nouvelle fois le temps de paraître gentil et inoffensif, aussi doux qu'un agneau perdu alors qu'intérieurement brûlait un feu de colère contre lui-même. Mais quel crétin ! Imbécile ! Idiot ! Simplet ! Oui, il osait tous les noms pour se qualifier. L'homme se passa la main sur le visage et soupira longuement.

" Vous pourriez m'aider ? J'aimerai appeler mon frère pour qu'il passe chez moi et me prenne le double des clés..."

Voilà. Alkis était du genre à aimer se débrouiller comme un grand, il n'appréciait pas qu'on lui prenne  la main pour l'aider mais là... La nécessitée obligeait et il fallait l'avouer, il ne le vivait pas bien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Jeu 20 Avr - 22:29


Une fois près de l’homme qui semblait être dans le pétrin, la rouquine se rendit vite compte que le pétrin en question dans lequel il était, était commun des propriétaires de voiture ; enfermer ses clés à l’intérieur. Il était visiblement honteux de lui-même pour faire un tel oubli, ou une telle connerie. Elle afficha un petit sourire empathique. « Je comprends, ça arrive à n’importe qui ce genre de truc. La meilleure solution est de ne pas avoir de voiture ou ayant une voiture qui ne se verrouille pas quand les clés sont à l’intérieur. » Elle rigola un peu sans vouloir dénigrer les propriétaires de voitures. « Oui, bien sûr, attendez une seconde. » Elle fouilla dans son sac son téléphone. « Il doit être quelque part là… » Elle jeta un petit coup d’œil à la voiture tout en cherchant. « D’après votre voiture, j’imagine que vous avez la dernière technologie, j’espère que vous y arriverez avec mon téléphone antique… Sans vouloir vous vexer. » Elle tentait simplement de détendre l’atmosphère un peu maladroitement. En aucun cas, elle ne voulait l’insulter et jugeait peut-être à tort. Elle finit par sortir son téléphone et lui tendre. En effet, c’était une antiquité. Voyez… aujourd’hui la population a adopté le téléphone intelligent tactile, eh bien, le sien était de la génération avant qui ne servait qu’à faire des appels et envoyer des textos de 3 mots en 10 minutes ?

Savannah reprit le téléphone une fois l’appel de l’étranger passé. « J’espère que votre journée n’est pas gâchée à cause de cet incident. » Elle lui fit un petit sourire. Elle passa une main dans ses cheveux les repoussant vers l’arrière. Elle commençait à avoir chaud avec cette longue tignasse. Peut-être qu’une fois arrivée chez elle, elle allait prendre les ciseaux et couper une bonne couche de cheveux pour être confortable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tempus
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Alkis possède un pouvoir de temporalité sur le vivant.

Si l'envie lui prend, il peut se permettre de bloquer humains, animaux ou végétaux à une heure précise alors que le reste du monde continue d'évoluer. De même, il peut se permettre d'accélérer le temps de sa cible, pouvant ainsi la rapprocher de l'heure de sa mort. Enfin, il peut utiliser ses compétences pour dépêcher une guérison en cas de blessures ou de maladie.

Cependant, il y a une contrepartie à ses dons. A chaque fois qu'il se joue de la temporalité, son espérance de vie est réduite.
Gavin L. Parson / Lorenzo Viretti/ Richard Harvay
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 24 Avr - 18:32

Alkis ouvrit la bouche à plusieurs reprises pour répondre de façon cinglante à la rouquine sans pour autant y parvenir. Certes, il n'appréciait pas ses remarques mais il se retenait de faire mauvaise presse, se contentant surtout de prendre sur lui et de sourire de façon débile et parfois coupable, se mordant même la langue pour accentuer le ton de sa maladresse. Le grec attendit patiemment qu'on lui présente ledit dinosaure et haussa un sourcil une fois l'objet entre ses mains, retenant un rire moqueur. Sérieux ? Dans quel monde on se baladait avec un truc pareil ? Le monde évoluait, hey oh, miss ! Faut apprendre à avancer son temps ! Enfin, clairement, c'est ce qu'il aurait aimé dire, en bon connard qu'il était mais à la place, le jeune homme offrit un sourire plein de gratitude à sa sauveuse. Taper le numéro d'Hektor sur l'antiquité une drôle de sensation. Néanmoins, il porta quand même l'ancetre du téléphone portable tactile à son oreille et attendit la tonalité. Enfin, un voix qu'il connaissait bien lui répondit.

" Ah ! Ally ! C'est ton beau-frère préféré ! Dis, vous êtes proche de la maison ou pas ? Parce qu'en fait... Comment dire... J'ai peut-être, potentiellement, oublier mes clés de voiture dans la voiture, avec mon téléphone et... Euh... Du coup ce serait cool si vous pouviez les prendre à l'appartement et me les emmener."

Évidemment, Alkis n'eut pas d'autre réflexe que de lever les yeux au ciel lorsqu'il entendit son frère et l'épouse de ce dernier, se moquer de lui. Il fallait s'y attendre après tout mais après, il le prenait bien, c'était la famille, après tout, donc pas dérangeant.

" Bon, sinon, le double se trouve dans le vide-poche, à l'entrée. Ah... Une heure ? Bon... ok. Je vous envoie l'adresse du lieu. Ok, ça marche. A toute à l'heure."

Une heure d'attente avant de pouvoir enfin quitter ce maudit emplacement de parking... La lose bien comme il fallait. Soupirant, Alkis rendit son téléphone à sa sauveuse en plus de lui offrir un sourire gêné, tout en se grattant la nuque. Bon, au moins... Il savait qu'il pourrait un jour rentrer chez lui, c'était toujours ça de gagné. Passant son regard noisette de sa voiture à la rouquine, l'homme eut le réflexe de venir tranquillement lui présenter un petit café non loin d'eux, haussant un sourcil inquiet.

" Eh bien... En attendant que mes sauveurs arrivent... Est-ce que je pourrai vous offrir quelque chose à boire, pour vous remercier."

Cette fois, c'était son bon fond qui prenait le dessus. Il avait beau être un arrogant fini, il savait se montrer reconnaissant quand il fallait. Il n'était pas non plus totalement un sale petit con, après tout. Ouais, voilà... Pas totalement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 1 Mai - 14:53


Savannah observa l’homme passer son appel. Elle devra absolument changer de téléphone, celui-ci faisait complètement débile et pour son âge, cela la vieillissait un peu. D’ailleurs, ce bidule était pour rendre l’âme à un moment plus ou moins proche. Elle dévia son regard sur la rue où les gens s’activaient dans leur train-train quotidien. La rouquine tourna la tête vers le jeune homme lorsque ce dernier termina son appel et reprit son téléphone. « Ça me ferait bien plaisir. » Elle lui offrit un petit sourire sincère. Elle haussa un sourcil. « Donc, si j’ai bien compris, il vous reste une heure à attendre ici ? » La rousse plissa les lèvres avec un air compatissant. « Ça craint. » Elle se mettait à sa place, mais dans son cas à elle, elle n’avait personne à appeler pour avoir un double. Elle aurait à se taper une longue marche jusqu’à chez elle ou le transport en commun qu’elle détestait tant.

Une fois à l’intérieur du petit café, elle s’assit à une table près de la fenêtre. Son coin favori dans n’importe quel café. Elle appréciait la chaleur du soleil perçant à travers la vitre, venant réchauffer subtilement sa peau. Elle aimait aussi, en sirotant une boisson, observer les personnes qui se baladaient dehors, voir l’humain dans sa routine et voir ô combien tout le monde était différent. Savannah commanda sa boisson, un thé vert, tout simplement. « C'est à mon tour de vous remercier pour ça. » Elle avait déjà consommé un café ce matin, en prendre un deuxième… non, sauf si elle voulait finir recroquevillée sur elle-même dans un coin à cause d’un trop plein de stress. Non, elle ne supportait pas trop le café et ses bienfaits, si cela peut s’appeler des bienfaits dans son cas. Le mieux pour elle était le thé contenant de la caféine, c’était l’idéal. « Je peux vous demander, quel est votre travail ici ? » La question lui trottait en tête depuis un moment. Voyant sa rutilante voiture, il devait gagner beaucoup d’argent, plus que ce qu’elle en verrait dans toute sa vie probablement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tempus
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Alkis possède un pouvoir de temporalité sur le vivant.

Si l'envie lui prend, il peut se permettre de bloquer humains, animaux ou végétaux à une heure précise alors que le reste du monde continue d'évoluer. De même, il peut se permettre d'accélérer le temps de sa cible, pouvant ainsi la rapprocher de l'heure de sa mort. Enfin, il peut utiliser ses compétences pour dépêcher une guérison en cas de blessures ou de maladie.

Cependant, il y a une contrepartie à ses dons. A chaque fois qu'il se joue de la temporalité, son espérance de vie est réduite.
Gavin L. Parson / Lorenzo Viretti/ Richard Harvay
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 1 Mai - 17:53

Alors que la rousse avait accepté l'invitation du grec, ce dernier mit la main à la poche pour être certain de ne pas avoir une deuxième mauvaise surprise, celle d'avoir perdu sa carte bancaire, sinon pour inviter la femme, cela aurait été compliqué. Même en étant un coureur de jupons, il refusait catégoriquement de faire payer une femme une de ses consommations. Fort heureusement pour lui, le bout de plastique se trouvait bel et bien dans sa poche et c'est rassuré qu'il suivit la demoiselle jusqu'au petit restaurant. La laissant s'installer en première, il se fit face à elle, posant ses courses à côté de lui alors qu'on venait leur apporter la carte. La demoiselle se prit un thé et le grec choisit de partir sur le second café de la journée, profitant même de ce moment pour commander des viennoiseries. Au moins, il pourrait grignoter sagement, ça aussi, c'était toujours ça de prit. En attendant alors que les commandes arrivent, l'homme croisa les jambes et eut un sourire pour son interlocutrice alors qu'elle posait ses questions et discutait.

"Ne me remerciez pas pour le thé, c'est le moins que je puisse faire pour votre aide. Et je suis PDG d'une entreprises en recherches et développements pharmaceutiques."

Président Directeur Général, rien que ça... Ouais, dit comme ça, ça claquait mais il fallait aussi prendre en compte qu'il y avait toute la suite du boulot à fournir derrière. Il n'était pas ce bouffon d'Oscorp qui partait dans toutes les directions possibles et imaginable et qui avait un panel conséquents de ratés autant que de réussites. C'était chez lui qu'on allait frapper d'ailleurs, quand il fallait dénoncer les avancés scientifiques, pas chez les professionnels pharmaceutiques dont le jeune Mordoh avait la charge. Il refusait les scandales et c'est bien pour cela qu'il plaidait toujours les meilleurs traitement possible sans cobaye animalier. Même s'il fallait s'en douter, à côté, il y avait des humains, souvent bons à se sacrifier pour quelques dollars, qui se proposait pour tester les avancés des chercheurs des laboratoires d'Asclépios. Dans tous les cas, le brun se passa la main dans les cheveux et remercia le serveur qui vint poser les demandes devant le duo. Le patron vint verser son sachet de sucre dans la boisson et revint fixer la demoiselle en venant lui tendre sa main gauche.

"Au fait, je suis Alkis Mordoh. Merci encore de votre aide... ?"

Al' inclina la tête vers la demoiselle pour l'inciter à se présenter. Quitte a faire les choses bien, pour une fois, il estimait qu'il valait mieux le faire jusqu'au bout. Parfois, être sympa pouvait amener à avoir de bonnes surprises. Portant délicatement la tasse à ses lèvres après avoir serrée la petite main dans la sienne, pour les présentation, le jeune homme contempla encore un instant la rouquine avant de reprendre la parole.

"Et vous, vous faites quoi dans la vie ? Vous n'avez pas l'air plus vieille que moi, pourtant vous vous baladez avec une antiquité et vous n'avez pas non plus l'air de ces femmes d'aujourd'hui que la mode changent et dont le maquillage déborde de toute part. Je dirai même que vous êtes même le genre de personne assez simple."

Oui, en partant de ces principes... Il aurait aimé savoir ce que faisait son bon samaritain avant de venir en aide aux gens ne pouvant atteindre leur voiture dernier cri. Attentif aux propos de la demoiselle, il n'hésitait d'ailleurs pas à jeter quelques regards en direction de son automobile, la surveillant comme on surveille un diamant aux carats si impressionnants que tout le monde rêverait de l'avoir en poche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Lun 15 Mai - 16:22


Savannah hocha la tête avec un petit sourire. Un PDG d’une entreprise sûrement très prospère. L’industrie des pharmaceutiques n’avaient sans doute aucune limite, à chaque les scientifiques trouvaient des milliers de pistes aux remèdes miracles. Il y avait tellement de maladie dans le monde, c’était sans doute une source de revenues inépuisables. Elle se retint de tout commentaire. Toutefois, la demoiselle était intimidée d’avoir un Président directeur général en face d’elle. Mais, comment faisait-elle ? D’abord Johnny, maintenant un PDG. Elle qui avait sa petite vie bien rangée et routinière, elle rencontrait les grands de ce monde par pur hasard. Vis-à-vis eux, elle se sentait aussi petite qu’une fournis. « Savannah Callaghan, mais appelez-moi Savannah. » Avec tout ça, elle en avait oublié de se présenter. Oups. Elle ria doucement aux propos de son téléphone et ne put qu’acquiescer. « Je me contente de peu, mais je compte changer de téléphone pour me mettre à jour, je commence à avoir envie de le balancer par ma fenêtre tellement il va mal. Bref. Je suis enseignante de musique à l’Université de Prenova et j’ai 27 ans contrairement à ce que mon téléphone dégage comme impression. » Elle eut un sourire en coin. « Vous m’avez bien cernée. » En effet, on pouvait qualifier Savannah de personne simple sans que cela soit un défaut. Elle n’accordait pas d’importance aux choses superficielles sur le coup, mais après elle pouvait se laisser tenter. Elle était toujours un peu en retard sur la mode et ce genre de truc, mais elle n’était pas pressée, elle ne changeait pas de garde-robe ou de téléphone à chaque année. Elle aimer profiter de ces choses plus qu’un an au moins. Sans omettre que ses moyens financiers ne lui permettaient pas non plus de faire un tas d’achats. La rouquine remarqua les regards qu’il portait à sa voiture de temps à autre. « C’est une très belle voiture, j’imagine qu’elle a une très haute puissance ? » Elle leva un sourcil l’air intéressée. Elle aimait bien les voitures et commençait à en apprendre davantage grâce à Johnny. Cependant, elle apprenait davantage en faisant des recherches, car elle voulait faire l’acquisition un jour très rapproché de l’une de ces bêtes. Certainement pas aussi luxueuses que celless des plus nantis de ce monde, mais quelque chose de beau et pratique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tempus
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Alkis possède un pouvoir de temporalité sur le vivant.

Si l'envie lui prend, il peut se permettre de bloquer humains, animaux ou végétaux à une heure précise alors que le reste du monde continue d'évoluer. De même, il peut se permettre d'accélérer le temps de sa cible, pouvant ainsi la rapprocher de l'heure de sa mort. Enfin, il peut utiliser ses compétences pour dépêcher une guérison en cas de blessures ou de maladie.

Cependant, il y a une contrepartie à ses dons. A chaque fois qu'il se joue de la temporalité, son espérance de vie est réduite.
Gavin L. Parson / Lorenzo Viretti/ Richard Harvay
152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Ven 23 Juin - 1:09

Alkis fixait tranquillement la jeune femme, petit sourire en coin alors qu'elle se présentait et répliquait à ses remarques. L'homme se mit à sourire à la mention de l'âge de la rouquine et doucement, il vint se caresser le menton pour ensuite prendre note mentalement de chaque information qu'elle lui donnait. En fait, la demoiselle donnait cette impression d'être simple, tranquille, d'être de ce genre de personne qui ne demandait rien et profitait simplement de la vie, autant que possible.

"Et vous êtes quoi ? Une sorte d'hippie hipster ? "

L'homme vint prendre sa tasse et la porta à ses lèvres pour prendre une petite gorgée du breuvage noir puis il leva la main vers la demoiselle pour reprendre la parole.

"Pardonnez moi, Savannah, c'était une blague de mauvais goût, je l'avoue."

Posant son regard émeraude sur la jeune femme, le jeune homme dévisagea sa bonne samaritaine encore un temps avant se gratter la joue en réfléchissant au bien de l'avoir avec lui. L'espace d'un instant, il en venait à penser comme les vieux qui disait qu'aujourd'hui, les jeunes perdaient la notion du partage, la communication et même l'envie de découvrir les autres. Enfin, ça c'était clairement le genre de choses qu'aurait pu balancer Paolo, le majordome italien qui avait longtemps servi de "nourrice" aux frères Mordoh quand ils vivaient encore en Grèce, durant leur enfance. Pour le coup, le jeune homme voulait bien y croire. Lui qui vivait généralement à deux cents à l'heure pour parvenir à ses fins, qu'importait ce qu'il faisait, il en oubliait parfois qu'il était aussi humain et c'était bien souvent en fin de journée que son corps le lâchait ou alors en fin de semaine, quand il devait se reposer. Pourtant pas d'un faible métabolisme, il lui arrivait parfois de tomber malade, comme ça, d'un simple claquement de doigts. Dans ces moments, son médecin lui disait qu'il avait trop forcé, ne s'était pas suffisamment reposé et qu'il devait impérativement levé le pied s'il ne voulait pas finir dans un lit d'hôpital pendant quelques jours après un burn out violent. Oui bon, il ne fallait pas se leurrer, généralement le brun n'écoutait pas trop ce qu'on lui disait et il fallait que ses rares amis le force à se reposer, que son frère lui interdise de rejoindre son bureau pour qu'il daigne s'arrêter...

Alors là, devant la rouquine, Kiki comprenait l'importance d'un pause pour souffler, admirer le paysage, boire un café avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas et juste... Se laisser porter, pour une fois. Ne pas s'activer dans tous les sens. Alors certes, il avait des choses à faire, des tonnes d'obligations à respecter, des données et des rapports à lire mais... Eh bien... Non, il ne voulait pas. Il était là, simplement, en bonne compagnie et finalement, il n'était pas si pressé que son frangin débarque. Un regard à sa montre et le grec vit que le temps n'avait pas tant bougé que cela. Tant mieux, quelque part, il pourrait profiter de l'aura de calme du professeur. Alkis prit une nouvelle gorgée en se laissant porter par ses idées quand les propos de son invitée le sortirent de sa torpeur. Il manqua d'avaler de travers et s'essuya la bouche d'une serviette en papier, offrant à nouveau un sourire à la belle alors que ses pupilles fixèrent l'engin à quatre roues.

"Sur le papier, il parait qu'elle plairait même aux pilotes de F1. Après je n'ai jamais prit la peine d'essayer. Si j'arrive à l'ouvrir de nouveau, je vous proposerai une virée, ça pourrait être sympa. Qu'en pensez-vous ? "

Quelque part, être un bon gars, même pour quelques heures, donnait des ailes à l'européen. Peut-être que c'était ça, sa vraie vocation, être quelqu'un de gentil. Malheureusement, le destin en avait décidé autrement et puis, sans se mentir, il adorait faire parti du mauvais clan alors Hydra avait trouvé un fidèle chevalier en la personne du brun. Après tout, c'était aussi grâce au groupuscule qu'il pouvait se permettre d'exposer sa richesse au nez de tous. En tout cas, le jeune homme se mit à grignoter une viennoiserie trônant sous son nez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
172
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une belle journée [Ft. Alkis]   Mar 11 Juil - 19:37


« Et vous êtes quoi ? Une sorte d’hippie hipster ? » La question eut pour réaction un haussement de sourcil de la part de la rouquine ne sachant pas comment réagir. Était-ce une blague ? « Pardonnez-moi, Savannah, c’était une blague de mauvais goût, je l’avoue. » Ah oui, une blague, en effet. Un petit sourire naquit au coin de ses lèvres comprenant maintenant que ce n’était qu’une taquinerie. Elle fit un petit signe de la tête signifiant qu’elle n’en était pas insultée et qu’elle n’y tenait pas rigueur. La demoiselle portant la tasse contenant le thé vert à ses lèvres pour en boire une gorgée. Elle porta son regard sur l’homme en face d’elle, ce beau brun richissime. C’était un fait, la rouquine aimait aider les autres, peu importe qui ils étaient, dès qu’elle voyait que quelqu’un était dans le pétrin, elle ne pouvait que tendre la main. Bon… peut-être pas aux meurtriers, voleurs, aux méchants de ce monde en d’autres mots. Même quelqu’un ayant une bonne richesse pouvait avoir besoin d’aide un jour. Elle avait été là pour lui.

Les paroles du brun lui arrachèrent un grand sourire et ses yeux devinrent brillants d’excitation. « Avec plaisir ! » Ces derniers temps, elle avait eu droit à son lot de virée en voiture luxueuse, mais bon, plus aucune nouvelle de Johnny depuis. La rousse était déçue du silence radio du coureur automobile. Il avait peut-être d’autres obligations ailleurs. Elle comprenait. « Hm… Vous avez une belle bombe entre les mains et jamais vous ne l’avez essayée? » Elle fit mine de faussement s’étouffer. « C’est la première chose que je ferais… à votre place, du moins. » Effectivement puisqu’elle n’aurait clairement jamais la chance de pouvoir conduire une telle beauté si puissante. Un sourire fila sur ses lèvres à l’image d’elle en train de conduire l’une de ces merveilles. Avant tout, son argent servait à acquérir des instruments de musique de meilleure qualité. Certes, avec un surplus d’argent, elle investirait probablement dans une automobile. « Vous en avez combien comme cette beauté ? » Désignant d’un signe de tête la voiture à l’extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une belle journée [Ft. Alkis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WOW! Quelle belle journée
» partage d'une belle journée,,
» Quel belle journée!!!
» bonjour, salutation, au plaisir, charmant, belle journée, que de beau...
» Une belle journée d'anniversaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: KRÖLIK :: Centre-ville-
Sauter vers: