Partagez | 
 

 Start of something new | Chantana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Start of something new | Chantana   Mer 12 Avr - 22:34

I Found You
Santana & Charlie
- S'il vous plait, arrêtez de me rappeler ce moment gênant! s'exclama pour la énième fois Charlie d'une voix à la fois embarrassée mais aussi désespérée.

Cela faisait deux semaines que cela durait. Depuis qu'elle avait croisé la route de cette brune et que, malheureusement, ses amis de la fac avaient assistés à la rencontre, les sorties de la jeune femme étaient encore plus stressantes. Oui, parce que le problème avec Charlie, c'est qu'elle n'était pas la plus à l'aise parmi les autres êtres humains. Lorsque cela se limitait à ses amis seulement, tout était ok. Et jusqu'à il y a deux semaines, les retrouver au sein d'un bar/café ne lui imposait pas un si grand stress. Mais tout était fini. Si leurs sorties s'étaient multipliées sans que Charlie ne puisse les éviter, ce n'était pas un hasard. Ses amis machiavéliques avaient un plan en tête. Parler de nouveau à cette belle brune.

Il n'était un mystère pour personne que Charlie était une personne réservée et timide. Il lui fallait donc beaucoup de courage pour parler à quelqu'un qui lui était inconnu et encore plus pour se rapprocher de quelqu'un romantiquement. Et comme elle était particulièrement douée pour ne pas s'apercevoir lorsqu'on la draguait, Charlie avait paniqué quand elle avait soudainement compris que c'était ce qui lui arrivé deux semaines plutôt. Pire encore, la personne était incroyablement attirante. Là encore, c'était probablement un fait qui avait joué sur le temps de sa réaction. Après tout, Charlie n'avait clairement pas assez de confiance en elle pour penser être attirante aux yeux d'une telle femme.

Santana. C'était son prénom. Charlie l'avait bien retenu lors de leur courte conversation au sein de ce bar. Elle était plutôt du genre à rester auprès de ses amis, jusqu'à les coller pour ne pas les perdre et se retrouver seule. Mais ce soir là, sans qu'elle ne sache trop comment cela était arrivé, l'étudiante avait entrepris de discuter avec la magnifique brune qui s'appelait Santana. Le courant était étonnamment bien passé. Charlie avait même été à l'aise avec cette inconnue, ce qui relevait du miracle. Et puis, tout avait basculé.


Flashback

Est-ce que... Est-ce qu'elle était en train de la draguer? Non. Elle se faisait probablement des idées. Une femme comme elle qui serait attirée par une fille comme elle? Impossible. Et pourtant, ses sourires et ses paroles semblaient de plus en plus emprunt de sous entendus.
Charlie lança alors un rapide coup d’œil en direction de la table de ses amis et les vit tous en train de les observer, elle et Santana. Et au vu de leur regard, ils avaient compris bien avant elle que son interlocutrice tentait de la charmer.
Charlie reporta son regard sur celui de la brune, tachant de ne pas laisser paraître des yeux exorbités par la panique. Merde! Comment allait-elle s'en sortir? Putain, voila qu'elle se mettait à rougir subitement.
- Heu... Je, je...
Et maintenant elle se mettait à bégayer?! Tire toi de la Charlie!
- Je vais rejoindre mes amis, ils m'attendent probablement. C'était cool de se parler. Alors, heu... A plus!
Et sans attendre une réponse de la part de Santana, Charlie fuit en direction de ses amis, lesquels la regardèrent avec effroi et incompréhension. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour fuir une telle chance?!


Fin du flashback


Et voila comment Charlie s'était ridiculisé devant une des plus belles femmes qu'elle avait rencontré dans sa vie.

Elle mentirait si elle disait qu'elle ne regrettait pas sa décision. Bien sûr qu'elle le regrettait! Elle s'était encore une fois défilée devant une chance énorme qui s'offrait à elle. Mais son insécurité avait pris le dessus et elle n'avait pu qu'obéir à cette dernière.

Ainsi, ses amis le lui rappelaient constamment et faisaient tout ce qui était en leurs pouvoirs pour que le chemin de Charlie recroise celui de Santana. Quant à l'étudiante, elle, elle espérait chaque jour un peu plus qu'elle ne la recroise jamais, de peur de se ridiculiser à nouveau. Elle avait envie de la voir mais elle savait aussi que rien ne pourrait effacer l'énorme lapin qu'elle lui avait posé. Et si elle était en colère après elle?! Avec sa chance, c'était bien possible.

Ce jour là, Charlie se permit de respirer alors qu'ils quittaient enfin le bar dans lequel elle avait croisé la jolie brune. Celle-ci ne s'était pas montré et les amis de l'étudiante avaient finalement abandonnés. Avec le temps, peut-être abandonneraient-ils pour de bon cette histoire et Charlie pourrait arrêter de se repasser trois fois par jour ce moment gênant de sa vie.

Mais, soudain, une de ses amis la poussa brusquement et elle bouscula une inconnue. Aussitôt, Charlie se répandit en excuse, expliquant qu'elle avait été bousculé. Et quand elle avait croisé le regard de l'inconnue, son visage avait de suite pris une couleur écarlate ô combien embarrassante. Santana.

- Oh... Hey.

Quelle magnifique réplique Charlie. Vraiment. Félicitations.

Et comme si ça ne suffisait pas, ses amis continuèrent leurs chemins sans elle et la saluèrent avec de grands sourires, signifiant bien qu'elle n'avait pas intérêt à les suivre mais bien de rester avec la trentenaire. De vrais amis ceux là! Si seulement Poppy avait été là pour la sortir de ce pétrin...

- Je sais que je l'ai dit déjà dix fois, mais je suis vraiment désolé pour ça... et la dernière fois. Je me rend compte que je suis un peu partie précipitamment.

Au moins, c'était dit.
Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Dim 16 Avr - 20:31



Start of something new
Charlie & Santana
Encore une dure journée de travail accompli. Il faisait si beau sur Genosha que la nuit n'était pas prête de tomber. Santana venait de quitter Cam, son agente et amie de longue date. Elle avait voulu l'inviter boire un verre, mais il paraîtrait que Cameron avait d'autres choses à faire, plus urgentes. Un sourire aux lèvres, l'hispanique ne doutait pas un seul instant de la nécessité de ces fameuses affaires. Mais loin d'être douchée par sa solitude, la brune s'était décidée à aller tout de même se détendre, ne doutant pas qu'au passage elle trouverait certainement une compagnie pour terminer sa soirée.

Il est vrai que Santana avait beaucoup de défauts, mais s'il y avait bien une qualité qu'elle pouvait se reconnaître aisément, c'était l'attirance qui se dégageait chez elle et qui invitait sans difficultés les gens à venir lui offrir un verre. Cela dit, il ne fallait pas non plus croire qu'elle abusait de ce côté comme si c'était un sex symbol invétéré, elle en profitait seulement quand certains moments lui faisaient ressentir un besoin pressant, le besoin de se lier momentanément à quelqu'un, de partager une affection purement physique sans appuyer sur ses émotions.

Cela dit, ces derniers temps elle devait bien reconnaître qu'elle avait moins batifolé que ce à quoi elle était habituée. Peut-être que la rencontre avec la jeune étudiante y était pour quelque chose. A sa pensée, Santana ne pouvait s'empêcher de pouffer doucement, tant la réaction incongrue de la gamine avait de quoi être drôle quoi que blessante. Charlie, c'était son nom. Cela faisait des jours que Santana l'avait repéré, à force de la voir fréquenter le petit bar de Prénova dans lequel elle se rendait souvent. L'étudiante n'était que rarement, voire jamais seule, mais ce n'était pas ça qui avait empêché la brune de tenter une approche avec elle. Elle ne saurait dire pourquoi c'était elle qu'elle avait précisément repéré, elle avait juste senti quelque chose se dégager de Charlie qui ne l'avait pas laissé indifférente. Il fallait croire qu'elle non plus ne l'avait pas laissé insensible puisqu'elle l'avait carrément fait ... fuir. +1 pour le sex appeal Santana.

flashback 

- Je vais rejoindre mes amis, ils m'attendent probablement. C'était cool de se parler. Alors, heu... A plus!
- Charlie, attends !
Trop tard. Elle était partie, précipitamment, sans même lui accorder un regard. Pour la première fois laissée sur le carreau, Santana ne savait pas trop quoi dire. Elle n'avait personne avec qui passer le reste de la soirée, ayant prévu, après avoir compris que Charlie et ses amis étaient réglés comme une horloge, de tenter une première approche ce soir. Pourtant, au début, tout s'était passé comme sur des roulettes. L'étudiante s'était approchée du comptoir pour prendre commande, Santana n'avait eu qu'à rapprocher son tabouret pour capter son attention et entamer la discussion. Bientôt celle-ci s'était éternisée, et fidèle à elle-même elle n'avait pu s'empêcher de glisser quelques sous-entendus.
- Oui, je vois. C'est un peu comme ces jolies demoiselles qui passent à la télé... mais bon, elles n'ont pas grand chose à envier aux jolies étudiantes, si tu vois ce que je veux dire ?
Elle avait appuyer ses propos d'un clin d'oeil et d'un petit rire, et c'est à peu près à ce moment là que la situation avait tourné d'une manière légèrement inattendue. Et merde. La jeune femme ne devait pas composer souvent avec des inconnus qui tentaient une approche. La subtilité n'était pas forcément dans les cordes de Santana, et elle en avait quelque peu payé le prix.

Fin flashback

Un soupir, et la brune chassa cet instant de ses pensées. Il était temps de remédier avec ses mauvaises habitudes, ça lui fera reprendre du poil de la bête ! Heureusement encore une fois qu'elle avait été seule lors de la fuite de Charlie, elle n'ose imaginer comment Cam, Hunter, Betsy et compagnie aurait pu la chambrer si ce moment gênant avait fini par se faire connaître à leurs oreilles.

Elle tourna dans un coin de rue, ayant garé son véhicule bien plus loin, marchant d'un pas lourd mais affirmé, les mains dans les poches, le regard un peu dur et les traits quelque peu tirés. Elle n'avait pas besoin de jeter un oeil devant elle pour savoir à précisément quelle distance se trouvait le bar, calculant déjà dans sa tête le nombre de mètres qui la séparait de sa bière à venir, quand elle fut projetée légèrement en arrière, bousculée par une personne plus petite qu'elle. Ses mains quittèrent ses poches pour s'agripper par réflexe aux coudes de la personne qui lui avait foncé brutalement dessus. Elle baissa la tête, se retenant de soupirer, alors que son regard aux yeux foncés distinguèrent un visage familier. Un sourire incertain se dessina sur les lèvres de Santana alors qu'elle interrompait les excuses piteuses de celle qui occupait ses précédentes pensées :

- Charlie ! Quelle surprise que nos chemins se croisent encore !

Elle aurait pu balancer une blague plus lourde, mais vu la façon dont elles s'étaient quittées, il ne valait mieux pas. Elle laissa les amis de l'étudiante s'éloigner du duo improbable, et reprit la parole une fois que ceux-ci eurent disparu de son champs de vision, interrompant une nouvelle fois la brunette :

- Tu peux carrément dire que tu as fuis !

Elle était cash, Santana, mais elle avait appuyé ses propos d'un petit rire. Se rendant alors subitement compte qu'elle était encore accrochée à elle, elle baissa les bras en un geste vif. Désignant le bar d'un signe de tête, l'hispanique relança la jeune femme :

- Tu m'as bien laissé sur le carreau, je me suis retrouvée un peu con tu sais ! Mais si tu veux te faire pardonner, ça te tente de boire un verre avec moi ? Promis, pas de blagues salaces ou de sous-entendus trop explicites !

Elle n'y allait pas par quatre chemins, Santana, mais elle s'en fichait, un rire moqueur illustrant sa première remarque. Ceci dit il était fort probable qu'elle avait menti en promettant de ne plus plaisanter, sachant que c'était un automatisme de défense bien plus fort qu'elle. Penchant la tête sur le côté, un sourire éclatant aux lèvres, le lieutenant Carpenter attendait la réponse de son interlocutrice, soudainement moins assurée qu'elle ne l'était habituellement.



BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mar 18 Avr - 17:13

I Found You
Santana & Charlie
Charlie n'avait pas beaucoup d'expériences en matière de drague. Ses premiers et rares flirts étaient arrivés très tard dans sa vie. Quand beaucoup des filles de son lycée avaient déjà des petits copains et avaient pour la plupart perdues leur virginité, Charlie n'avait toujours connu personne. Sa timidité et son manque de confiance en elle jouaient beaucoup. Si avec ses amis elle semblait plus sûre d'elle, il n'en était rien. Elle se comparait bien trop aux autres, se trouvant de nouveaux défauts et désirant toujours plus devenir quelqu'un d'autre. Ces dernières années, elle avait beaucoup travaillé sur elle pour gagner en assurance et elle avait heureusement constaté une progression. Mais ce n'était toujours pas assez. La preuve, elle avait fuit la fille sur qui elle fantasmait depuis plusieurs semaines.

Oui, elle avait remarqué Santana bien avant leur rencontre. Qui ne l'aurait pas remarqué? Son sourire avait très vite capté l'intention de Charlie et lorsque leur regards s'étaient croisés à quelques reprises sans qu'elles ne s'adressent la parole, le cœur de Charlie avait manqué quelques battements. Comme une adolescente rêveuse, l'étudiante s'était fait plusieurs films. Imaginant comment elles auraient pu se rencontrer ou oser s'aborder, l'histoire qu'elles pourraient vivre... Bien sûr, tout ça n'était resté que des fantasmes et elle n'avait jamais eu l'intention de les réaliser. Même si elle avait pu se convaincre parfois de se lancer, la seconde suivante elle oubliait et tenter de penser à autre chose.

Aussi et surtout, elle n'avait rien dit à ses amis. A part Poppy en qui elle avait entièrement confiance, jamais celle-ci ne la trahirait. Si elle avait dit la moindre chose à ses amis de la fac, ces derniers se seraient empressés de la jeter dans les bras de la belle brune et Charlie se serait ridiculisée avant même de pouvoir converser avec Santana.

Ainsi, elle s'était contenté de rêvasser se disant que l'espoir valait mieux que de se prendre un râteau. Elle pouvait imaginer sans connaitre de réelle déception. Et éventuellement, elle finirait par ne plus croiser la jolie trentenaire et tournerait la page avec quelques regrets. Comme à chaque fois que quelqu'un lui plaisait. Mais le destin en avait décidé autrement. Enfin, pas tout à fait.

La semaine dernière, lorsqu'on lui avait donné la charge de commander de nouvelles boissons, Charlie, en approchant du bar, avait soudainement aperçu Santana, assise sur un tabouret. Il y avait un large espace entre elle et un autre client. Charlie pensa alors s'y faufiler pour passer sa commande. Ainsi, la brune oserait peut-être engager la conversation. Charlie se décida, le cœur battant. Mais bien vite, elle se rappela que ce genre de plan foireux n'avait jamais fonctionné et qu'à tous les coups, elle repartirait sans le moindre parole ou même regard de la trentenaire. Elle avait eu tort. Ses espoirs s'étaient réalisés et elle avait bien failli ne pas répondre à Santana tant elle avait été surprise.

Et à présent, voila que celle-ci se trouvait à nouveau en face d'elle. Elle ne semblait pas en colère pour le vent qu'elle s'était pris. C'était une bonne chose. Ce n'était pas pour autant qu'elle oubliait. Se mettant à rougir de nouveau, Charlie prit la parole à son tour :

- Ouais, je sais... J'ai... Je... Bref, j'aurais pas du partir aussi précipitamment. Désolé.

Un jour, elle arrêterait de s'excuser. Mais ce jour n'était pas encore arrivé. Et comme si elle ne stressait pas déjà assez de la situation, Santana était bien décidé à reprendre leur discussion autour d'un verre. Charlie se retint de lancer un regard derrière le dos de la trentenaire à la recherche de ses amis, ces derniers ne devaient même plus être visible. Personne ne pouvait la sortir de ce pétrin.

Non. Ce n'était pas un pétrin. C'était une opportunité. Elle ne pouvait la laisser passer, malgré tout le stress que cela lui causait. Cette femme voulait toujours discuter avec elle - d'après ce qu'elle disait - et elle devait lui donner sa chance.

- Ok... C'est d'accord.

Maintenant qu'elle avait accepté, Charlie se posait déjà mille questions inutiles. Qu'est-ce qu'elle allait boire? Devait-elle prendre ses boissons habituelles ou commander une bière, boisson qu'elle n'appréciait pas? Juste pour montrer qu'elle n'était pas une gamine. Devait-elle paraître décontracté ou pas? Devait-elle envoyer des sms à Poppy pour que celle-ci l'aide? Bref, elle avait un sérieux problème.

Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Lun 8 Mai - 15:24



Start of something new
Charlie & Santana
Parfois, le destin prenait des décisions pour vous. Enfin, si on croit un tant soit peu au destin. Et Santana n’était pas trop de ce genre-là. Ce serait bien une première, pour la lieutenant, de croire en quelque chose, que ce soit concret ou totalement idéologique. Mais bon, en ce jour particulier, il y avait de l’espoir pour la faire changer d’avis, ou presque. Quelles étaient les chances que la jeune femme qui lui fonce dessus soit Charlie hein ? Justement l’étudiante qui hantait ses pensées depuis qu’elle s’était pris un sacré rateau dans la tronche ! Franchement, des fois, c’était à se demander si la vie ne décidait pas de faciliter les entreprises des gens de Genosha, notamment de Santana. Elle qui était habituée à passer ses soirées seules ou à boire et inviter d'autres partenaires dans une chambre pour oublier sa solitude, voilà qu’elle connaissait un revirement de situation des plus étonnants.

Un sourire éclatant sur le visage, Santana se retenait d’éclater de rire face aux bredouillements piteux de Charlie, qui fuyait légèrement son regard. Se voulant rassurante, Santana reposa ses mains sur les épaules de la jeune femme et les resserra, savourant ce contact qui semblait si naturel et si insignifiant, ponctuant son geste d’un propos amusé :

- Relax Charlie, je ne t’envoie pas au bûcher ! C’est ma faute, j’ai la langue bien pendue !

Santana la lâcha pour éclater d’un rire fort, pas de ce genre qui dérange et qui est détestable, mais du genre communicatif et foncièrement joyeux. C’était dingue, mais les points noirs qui pouvaient habiter l’hispanique semblaient disparaître dès qu’elle était en contact avec l’étudiante, dégustant ses rencontres trop hasardeuses et encore hésitantes entre elles. Mais qu’à cela ne tienne, elle n’avait certainement pas l’intention d’en rester là avec la demoiselle. Captant son temps d’arrêt, observant les traits légèrement effrayés de Charlie, l’agent du SHIELD se permit de reprendre son sérieux et d’ajouter d’une voix plus douce, pour conforter l’étudiante :

- Je ne t’en voudrai pas si tu refuses. C’est un peu imprévu tout ça. Mais je me ferais une joie de te payer le verre qui a été avorté la dernière fois.

Elle penchait la tête sur le côté avec une moue apaisée et douce sur le visage, attendant patiemment que Charlie se décide. Et quand celle-ci approuva enfin l’invitation, elle se retint à grande peine de sautiller sur place en glapissant de joie. Guidant la brunette, bientôt elles se retrouvèrent tous les deux à une table au centre du bar, collée à un mur, donc assez visible mais toutefois idéalement placée pour ne pas être dérangé par des clients à tout va. En grande gentleman, Santana se permit même de tirer la chaise pour Charlie en l’invitant à s’asseoir sur la place lui convenait. Le bar étant assez rempli, l’hispanique décida de débuter leur conversation sur une note anodine histoire de meubler l’attente du serveur :

- Alors, les études depuis la dernière fois, ça se profile bien ?

… Santana, c’est peut-être trop anodin là. Oui, à croire qu’elle était devenu sa confidente du jour. Ce qu’elle ne refuserait pas, mais elle ne souhaitait pas forcément être pressentie comme la future grande amie adulte confiante et au regard maternel. De Dieu, c’était exactement tout ce qu’elle voulait éviter, et elle avait le sentiment qu’elle venait de se ratatiner une fois de plus avec Charlie. Elle décida de réorienter la conversation sur un thème plus enjoué, sachant pertinemment que Charlie risquait de rougir sous son affront à venir :

- J’ai cru voir que tes amies aimaient beaucoup prendre les choses en main…te concernant. Comme la bousculade par exemple.

Elle ponctua ses propos d’un clin d’œil rieur. Le serveur se manifesta soudainement à leur table, et Santa’ se tourna vers lui avec un sourire si éclatant que l’homme en tressaillit, dardant son regard connaisseur sur elle.

- Une brune pour moi. Et toi Charlie, tu veux quoi ?

Le terme brune aurait pu passer aussi bien pour désigner la bière que la femme qui se trouvait en face d'elle. Mais Santana se retint de tout commentaire blagueur pour le moment, ne voulant pas mettre plus à mal l'étudiante. Elle porta donc son attention entièrement envers la brunette, attendant patiemment sa réponse, l’air toujours aussi ouverte et amicale collé à son visage.




BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Dim 14 Mai - 15:35

I Found You
Santana & Charlie
Ok, rêvasser sans rien attendre de concret était un plan qui semblait plutôt cool à la base. Pas de douleurs inutiles et elle pouvait continuer à vivre sa vie tranquillement en imaginant plusieurs scénarios agréables. Sauf que ces scénarios, quand ils venaient à se réaliser sans crier gare, n'étaient pas agréables. Charlie était en panique, il fallait l'avouer. Elle n'avait pas autant d'expérience qu'elle l'aurait souhaité en matière de drague ou même de relation et ça la désavantageait en la situation présente. Malgré une confiance en elle qui avait réussi à s'améliorer ces dernières années, depuis qu'elle avait quitté le lycée pour commencer sa vie de jeune adulte, Charlie avait encore bien des problèmes. Ce n'était pas qu'elle était asociale, même si elle aimait le déclarer pour plaisanter, mais elle n'était pas toujours à l'aise en présence d'autres personnes. Même quand elle considérait ces dernières comme ses amis. Avec le temps, et ce surtout en devenant une adulte, l'étudiante avait compris que c'était la confiance qu'elle portait en elle qui était à l'origine de tels comportements chez elle. Quand bien même elle essayait de ne pas le faire, elle ne cessait de se comparer aux autres ou de désirer être quelqu'un d'autre. Il suffisait alors qu'une de ces pensées parasite son cerveau pour qu'elle devienne plus silencieuse et qu'elle se mette à être nerveuse. Alors quand il s'agissait de quelqu'un qui l'intéressait au plan romantique, ces pensées étaient plus présentes que jamais.

Jamais elle n'aurait pensé qu'une femme comme Santana puisse seulement s'intéresser à une fille comme elle. Une fille dont le physique n'avait rien de comparable à celui d'un mannequin et dont l'insécurité avait toujours été un facteur repoussant les autres. Lorsqu'elle se confiait à ce sujet à ces amis, et en particulier Poppy, ces derniers lui disaient toujours qu'elle devait arrêter de penser ainsi. Ils tentaient alors de la réconforter en lui faisant des compliments mais les pensées parasites étaient tenaces et ne voulaient rien abandonner. Parfois, elle se disait qu'elle était encore jeune et que cette confiance lui viendrait avec l'expérience. Mais comment avoir de l'expérience quand justement quelque chose l'empêchait d'avancer à cause d'une peur irrationnelle?

Charlie était finalement contente de passer du temps avec Santana après toutes ces rêveries à son sujet mais elle ne se voilait pas la face. Elle savait très bien que quoi qu'il arrive, le soir, en rentrant chez elle, elle regretterait la moitié des paroles ou actions qu'elle aurait dit ou fait en la présence de la belle brune. Et à tout les coups, ce serait le seul et dernier tête à tête qu'elles auraient. Mais Charlie, en voyant la bonne humeur de Santana, tentait de se convaincre de ne pas y penser. Qu'elle profite de l'instant présent. Elle avait tout le reste de sa vie pour s'inquiéter de la moindre chose.

- Plusieurs partiels, dont quelques uns que j'ai probablement du foirer je dois avouer, commença-t-elle à plaisanter alors qu'elle rougissait encore de la galanterie dont Santana avait fait preuve en tirant sa chaise pour qu'elle puisse s'asseoir. Mais pas assez pour ne pas avoir une bonne moyenne. Enfin, je croise les doigts.

Elle allait lui demander comment ça se passait de son côté mais elle se rendit alors compte que Santana ne lui avait jamais parlé de son activité professionnelle. Bien joué Charlie. Une femme canon s'intéresse à toi et tu n'as même pas été capable de t'intéresser suffisamment à elle à votre première rencontre.

- Je ne crois pas t'avoir demandé ce que tu faisais comme métier. Ça se passe bien? avait-elle demandé avant de rougir subitement, quelques secondes plus tard, à la remarque de Santana quant à l'intervention de ses amis. Oh mon dieu, t'as remarqué? Je suis absolument désolé. Ils... Ils se sont imaginés des choses là dernière fois et ils m'ont un peu... beaucoup charriés à ton sujet.

Ok donc de un, Charlie semblait dire qu'il n'y avait absolument rien et que tout avait été imaginé par ses amis. Absolument remarquable. De deux, elle rougissait une énième fois ce qui n'était pas du tout attirant. Et de trois, pourquoi lui avait-elle avoué qu'ils la charriaient! Si Santana n'était pas du tout intéressée, elle allait carrément remettre les pendules à l'heure et l'étudiante n'était pas prête à encaisser ça. En attendant, au point où elle en était, elle pouvait aller jusqu'au bout pour s'enfoncer.

- Et je suis désolé j'ai l'impression que j'arrête pas de rougir, enfin c'est pas qu'une impression, et c'est incroyablement gênant. Désolé.

Pathétique. Heureusement, le serveur approchait et leur demandait à présent quelle boisson elles désiraient. Le fameux dilemne. Tenter de réparer cette image de la fragile petite fille en commandant de l'alcool ou rester fidèle à elle-même? Et puis merde.

- Un Monaco, s'il vous plait.

C'était à mi-chemin entre vrai verre d'alcool et soda. Et valait mieux une boisson qu'elle apprécie plutôt que se la jouer rebelle et risquer une grimace de dégoût. Ce tête à tête était déjà assez catastrophique comme ça.
Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mar 6 Juin - 17:44



Start of something new
Charlie & Santana
Elle était craquante. C'était la seule chose qui lui venait à l'esprit alors que Santa' dévisageait la brunette en se mordant la lèvre. C'était aussi extrêmement cliché, mais bon, il ne fallait pas non plus lui en vouloir. Cela faisait des lustres que Santana n'avait pas eu de "date" à proprement parler avec quelqu'un. Et même si elle donnait l'impression que ce rendez-vous n'avait rien de formel, ce serait mal connaître Santana que de croire qu'elle espérait ne rien en tirer. Bien sûr, elle n'avait pas l'attention de forcer la brunette à se lier à elle, ou à rester à ses côtés seulement parce qu'elle le souhaitait. Mais elle n'allait pas se mentir. Depuis le temps qu'elle avait repéré l'étudiante, l'hispanique plaçait quelques espoirs en elle, même si elle ne s'en rendait pas compte elle-même. Pas encore. Trop fermée qu'elle était sur elle-même, il lui était difficile de s'imaginer quelque chose de plus ouvert et bienheureux impliquant une deuxième personne. Quand bien même les deux jeunes femmes n'en étaient qu'au tout début de leur relation.

La patience étant une vertu acquise de par son métier, l'hispanique se moquait presque que le serveur ne vienne pas les voir, quand bien même il n'y avait qu'une autre table qui attendait aussi ses boissons. Par acquis de conscience, ou plutôt par automatisme, la trentenaire avait observé la pièce de long en large, dardant son regard fatigué mais toujours alerte pour détecter de potentielles menaces. Un réflexe qui pouvait, à la longue, être agaçant, mais qui avait plus d'une fois sauvé les arrières de Santana et des siens. Souriant distraitement en remarquant à quel point la brunette rougissait, la brune plaça ses deux paumes sur la table d'un air naturel avant de répondre en hochant la tête :

- Je croise les doigts pour toi. L'avantage une fois les partiels terminés, c'est que tu peux te laisser aller pour profiter de la vie.

Un clin d'oeil accompagna cette dernière réplique. Fidèle à elle-même, Santa' était bien entendu du genre à valoriser les after plutôt que les études en elle-même. Elle était si insouciante, et presque si peu sérieuse que lorsque Charlie lui demanda ce qu'elle faisait, elle hésita à lui avouer son métier. De un, de peur que la brunette ne la croit pas alors qu'elle prenait tout au second degré, de deux, parce qu'elle ne voulait pas effrayer l'étudiante si elle lui parlait de son quotidien et des dangers qui l'accompagnaient. Un sacré dilemme la força donc à mesurer ses paroles, ouvrant et refermant la bouche sans qu'un son n'en sorte à deux reprises avant de confesser :

- Eh bien, j'imagine que ça dépend des jours. Des fois, c'est plus dur de bosser qu'à d'autres moments, selon ce qui se passe sur Genosha.

C'était donc pour cette réponse qu'avait opté l'hispanique. Soit. C'était à moitié énigmatique, une sorte de suspens de série b qui pouvait possiblement intriguer Charlie. Une manière de lui laisser décider de la marche à suivre, si elle voudrait en savoir plus ou se contenter de cette information pour le moment. Santana se sentait presque ridicule à jouer sur les mots. Depuis quand craignait-elle la réaction de quelqu'un ? D'une aussi jolie demoiselle en plus ? Habituellement, elle était plutôt du genre à se vanter de faire un métier risqué, et voici qu'elle se dégonflait de peur de voir Charlie prendre ses jambes à son cou, encore une fois. Pour un peu, elle ne se reconnaîtrait presque pas. Heureusement, la conversation dériva sur une note plus innocente, ce qui fit rire une nouvelle fois la jeune femme.

- Eh bien, on peut dire que la discrétion, c'est quelque chose qui doit se maîtriser.

Riant de plus belle, Santana revoyait les gestes des amis de Charlie qui lui faisaient clairement comprendre qu'elle se retrouvait seule avec la trentenaire. Elle aurait pu être faussement choquée si la brunette n'était pas aussi attendrissante. L'hispanique prenait les choses comme elles venaient et ne se plaignait pas de cette étrange façon que les amis avaient de forcer Charlie à prendre les devants.

- Oh...Ils ont charrié à mon sujet. Je suppose que je devrais en être flattée ?

Elle questionna Charlie, qu'elle voyait rougir de plus en plus. C'était difficile pour Santana de ne pas la faire tomber plus dans le panneau, tant il était appréciable de se contenter d'observer Charlie se débattre de cette situation. Se passant la langue sur ses lèvres en un geste distrait, Santa' tendit soudainement la main pour se saisir de celle de Charlie. Une pression doucereuse émana de son acte, son sourire se faisant plus compréhensif également :

- Ce n'est pas gênant. Ne t'inquiète pas pour si peu. C'est charmant, je dirais plutôt.

Allait-elle trop loin ? Peut-être bien. La lieutenant était quelqu'un d'instinctif et elle ne réfléchissait pas vraiment avant de parler, c'était ainsi. Regardant le serveur s'éloigner après leur commande, Santana pencha la tête dans un mouvement enjoué alors qu'elle pointait son interlocutrice :

- Laisse-moi deviner. Tu viens de peser le pour et le contre pour savoir quelle boisson prendre exactement, de peur que je te juge si tu ne prennes pas d'alcool ? Santana et son fichu sens de l'observation. Un jour, elle allait vraiment faire fuir tout le monde à force de trop prêter attention à ce qui l'entoure, d'être toujours sur le qui-vive. - Je ne t'aurais pas jugé. Ce n'est pas mon genre. Et le Monaco est un excellent choix ! ponctua t-elle enfin en se recalant contre sa chaise.



BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mar 27 Juin - 22:26

I Found You
Santana & Charlie
Qu'est-ce qu'elle n'aurait pas donné pour avoir l'assurance de Santana. La trentenaire était sûre d'elle et prenait les choses en main, n'attendant pas le destin. Cela ne la rendait que plus attirante aux yeux de Charlie qui voyait en elle tout ce qu'elle aimerait être. Parfois, elle baissait les bras en se disant que ça ne servait à rien, que jamais elle n'aurait cette confiance en elle. Et puis, d'autres jours, elle se sentait forte et prête à affronter le monde et à envoyer balader tous ceux qui voudraient l'en empêcher. Mais, dés lors qu'elle se trouvait confronter au moindre petit obstacle, sa confiance pouvait faire une chute vertigineuse et cela était ce qu'il y avait de plus déstabilisant. Bien entendu, cela ne faisait que rendre la vie d'adulte plus difficile encore. Lorsqu'elle était adolescente, il était alors facile pour elle de se dire que cette confiance elle la gagnerait une fois adulte. Mais aujourd'hui, Charlie ne se sentait pas si différente de celle qu'elle avait pu être il y a quelques années encore.

Elle avait besoin de temps avant d'agir avec confiance lorsqu'elle était avec quelqu'un. Cette personne devait la mettre à l'aise pour qu'elle puisse montrer qui elle était réellement derrière cet air enfantin et timide qu'elle abordait contre son gré au premier abord. Cela dépendait évidemment de chaque personne. Avec Santana, Charlie avait entrevu des moments où elle se sentait à l'aise, même confiante. Des moments brefs qui signifiaient qu'une relation, amicale ou amoureuse, pouvait peut-être fonctionner entre elles deux. Mais l'attirance qu'elle ressentait à son égard semblait imposer de plus lourdes barrières qu'elle aurait à affronter si elle voulait que quelque chose se produise entre elles et elle n'était pas sûre d'y parvenir.

- C'est exactement ça. Je n'attend que la fin pour me détendre. Bon, je vais probablement profiter de la vie à ma façon, c'est à dire binge watcher des séries ou juste switcher les mêmes sites internet encore et encore jusqu'à ce que quelque chose de nouveau arrive, mais c'est déjà plus facile à vivre que les partiels.

Elle avait dit cela sur un ton plaisantin mais elle se demandait à présent si elle n'aurait pas du s'abstenir. Oui parce qu'elle venait tout simplement d'avouer qu'elle était ennuyante à mourir à ne rien faire de ses journées. Argh, si seulement elle pouvait lire les pensées de Santana. Quoi que, peut-être était-ce une mauvaise idée. Peut-être il y avait-il des pensées qu'elle préférait ne pas savoir au risque de démolir le peu de confiance en elle qu'elle détenait.

Elle tenta alors de se renseigner sur la vie professionnelle de Santana mais, malgré la réponse de cette dernière, elle n'avait toujours aucune idée en tête de ce qu'elle pouvait faire. Était-elle au chômage et refuser de l'admettre? Était-elle une criminelle?! Ok Charlie, calme toi. Si tu es en train de sortir avec une psychopathe, tu finiras par le savoir d'une manière ou d'une autre.

- Très mystérieux tout ça, tenta-t-elle avec un petit sourire qui signifiait malgré tout qu'elle n'insisterait pas.

Charlie se cachait à présent le visage après que Santana lui ait avoué avoir remarqué les regards et poussées insistantes de ses amis. Elle se mit à rire à son tour, trouvant elle aussi que la situation était risible bien qu'incroyablement gênante.

- Oui, tu peux être flattée, admit-elle finalement avec un sourire, priant pour qu'elle arrête un jour de rougir. Je les adore mais ils se soucient un peu trop de moi à mon goût.

Cependant, même si ses amis pouvaient se montrer un peu trop impliqués dans sa vie amoureuse, Charlie ne les échangerait pour rien au monde. Elle préférait être entourée par de telles personnalités plutôt que d'affronter le monde seul. Aussi, sans eux, elle ne se serait pas trouvé à ce tête à tête catastrophique.

Soudain, Santana tendit sa main et saisit tendrement celle de Charlie. Cette dernière se tétanisa le temps d'un instant, presque inconsciente de ce qu'il se passait autour d'elle. Tout ce à quoi elle pensait était ce contact et les battements de son cœur qui étaient un peu trop rapides pour qu'elle arrive seulement à écouter les paroles de la jolie brune. Heureusement, ou peut-être malheureusement, cette dernière finit par lâcher la main de Charlie et elle put reprendre sa respiration. Elle adressa un petit sourire à Santana, tout en pensant qu'elle en aurait des choses à dire à Poppy.

- Non! Je... Oh et puis merde, ça a été si évident que ça? demanda-t-elle avec un sourire à moitié embarrassé et à moitié amusé, quand Santana vu tout juste sur la réflexion qu'elle avait eu à propos des boissons. T'es une détective ou tu as juste l'habitude de proposer un verre aux jeunes qui réfléchissent trop?

Elle avait sortit cette question sur un ton plaisantin mais elle commença à paniquer intérieurement lorsqu'elle se rendit compte que la blague pourrait ne pas passer. Et merde! Si elle n'avait pas entendu ça comme une blague?! Charlie, ne cherche pas à être drôle. Tu ne l'es pas.
Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Jeu 27 Juil - 16:06



Start of something new
Charlie & Santana
Charlie était tout simplement apaisante. Elle menait cette petite vie tranquille que Santana s’était toujours refusé, d’une certaine manière, et la trentenaire l’enviait presque. Certes, l’action faisait amplement partie de son quotidien et elle pouvait difficilement s’en passer. Mais dès lors qu’elle rentrait chez elle le soir, il lui manquait cet aspect, cette tranquillité d’esprit, cette capacité à se reposer sans partir dans de sombres pensées aussi bien dues à son boulot qu’à son évidente solitude. Inconsciemment, l’étudiante apportait une bouffée de fraîcheur à l’hispanique qui se plaisait à l’écouter et à l’observer. Elle la voyait se dérider peu à peu, s’ouvrir un peu plus à elle. Ce rendez-vous inopiné était d’ores et déjà bien plus probant que la piteuse tentative d’approche effectuée par Santana la dernière fois. La lieutenant devait se forcer pour ne pas se laisser aller à des blagues un peu trop appuyées de peur de faire fuir une nouvelle fois Charlie. Elle en était certaine, si elle faisait paniquer la brunette, elle finirait par ne plus jamais la revoir. Et étrangement, rien qu’à cette idée, le coeur de Santana se serrait.

Se concentrant sur ce que disait l’étudiante, Santa’ appréciait doucement l’instant présent. Ce moment plus intime entre les deux femmes, tandis qu’elles patientaient dans la bonne humeur. Santana pouvait voir les mains de Charlie subir des gestes de stress et elle dut se retenir avec force pour ne pas s’en saisir doucement, caresser délicatement les mains de l’étudiante pour la calmer. Elle craignait bien trop d’avoir l’effet inverse sur la jeune femme. Elle préféra rire à l’énonciation du quotidien de la brunette,ne pouvant s’empêcher de s’exclamer :

-Les écrans sont une façon de quitter le quotidien des partiels, pour sûr ! Mais cela manque également cruellement de dynamisme. Tu ne préférerais pas sortir le soir par exemple ?

La lieutenant ne jugeait pas les habitudes de l’étudiante. Elle tâtait plus ou moins le terrain, s’interrogeant intérieurement. Si elle-même l’invitait concrètement à sortir avec elle, est-ce que la jeune femme pourrait dire oui ? Ou serait-elle plus du genre à se retrancher derrière ses écrans ? Dans la vie, il fallait savoir prendre des risques. Et si Santana était à deux doigts de remettre en cause tout son fonctionnement, elle avait besoin de savoir où en était Charlie de ce côté-là. Même si elle la piégeait avec des questions détournées qui risquaient probablement d’être mal perçues. Mauvaise manoeuvre de l’hispanique qui pouvait difficilement se rattraper.

Ignorant la phrase sur le boulot de Santana, cette dernière se rapprocha de la table et sourit. Charlie avait des amis précieux. Collant peut-être, mais s’ils se souciaient d’elle au point de la balancer dans les bras d’une inconnue en misant tous leurs espoirs dessus, ça en disait long sur ce qu’ils étaient capable de faire pour elle.

-Ils tiennent à toi et ils veulent prendre soin de toi. Je ne peux que les comprendre.

Oops. Se retenant de déraper à nouveau sur un terrain plus dangereux, Santa’ acheva sa phrase sur cette note légèrement révélatrice. Mais effrayante également. Il ne faudrait pas que les choses s’emballent trop rapidement. Se mordillant la lèvre, Santana lâcha la main de Charlie qu’elle avait osé tenir. Bon point déjà, celle-ci n’avait pas fuit en prétextant l’excuse des toilettes. Il y avait un sacré progrès par rapport à leur dernière rencontre, ce qui ne fit que rendre la lieutenant plus enthousiaste encore.

-Un peu. Je crois que j’aurais presque pu voir de la fumée sortir de ta tête tellement tu semblais réfléchir sur l’attitude à adopter , reconnut Santana en riant. Mais cela aussi, ce geste anodin, ajoutait du charme à l’étudiante. Pouffant devant la blague de mauvais goût qui suivit, Santa’ eut du mal à s’arrêter de rire. Elle aurait pu mal le prendre, mais il en fallait peu pour que l’hispanique ne rigole comme une débile à d’étranges blagues. Elle devrait le spécifier sur son cv et prévenir tous ses rencards à l’avenir : humour de merde bienvenue. Se remettant lentement de ses émotions, elle finit par secouer la main en un geste automatique. -Tu es la seule personne à qui je propose un verre, finit-elle par reconnaître sur un ton plus sérieux. Après avoir pesé le pour et le contre, elle avoua enfin : -Et pour te répondre plus honnêtement, je fais un boulot de ce genre oui. Je travaille pour le SHIELD. Voilà. Elle pouvait toujours fuir désormais.




BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Dim 17 Sep - 18:18

I Found You
Santana & Charlie
- Et bien si je n'étais pas une angoissée des relations humaines, oui, probablement. dit-elle sur un ton plaisantin à la question de Santana avant de continuer : Plus sérieusement, j'ai tendance à trop réfléchir pour la moindre chose donc parfois, j'aime bien avoir du temps pour moi-même pour éviter d'angoisser pour un rien. Mais je sors de plus en plus depuis que je suis à l'université donc mon compte Netflix doit sérieusement penser que je suis infidèle.

Elle préférait plaisanter sur le sujet. Elle n'était pas une grande comédienne mais quand il était question d'un sujet potentiellement dangereux pour elle, dans le sens où cela pouvait ternir son image aux yeux des autres, Charlie aimait s'en sortir à l'aide de l'humour quand cela était possible. Une sorte de défense qu'elle imposait pour prouver qu'elle n'était pas totalement la fille introvertie qu'on pensait d'elle. Et l'humour donnait toujours une certaine illusion de confiance en soi qui, dans le cas de Charlie, était toujours le bienvenue. Et il l'était plus que jamais auprès de Santana. Elle ne voulait pas que celle-ci garde en tête l'image d'une jeune femme qui préférait rester dans son lit à regarder des séries plutôt que de sortir et découvrir le monde. Après tout, si ce "rendez-vous" se passait bien, peut-être pourrait-elle espérer discuter de nouveau avec Santana autour d'un verre.

- Toi aussi tu es comme ça avec tes amis?

Charlie... Sérieusement? La jolie brune sous-entend clairement qu'elle tient déjà à toi et tu fais celle qui n'a absolument pas compris? Désespérant. L'étudiante se maudissait une nouvelle fois intérieurement. Un silence aurait été le bienvenue mais non, elle s'était sentie obligée de dire quelque chose et elle s'était rétamée. Peut-être avait-elle besoin de cours de relations sociales. Ça devait bien exister quelque part.

Mais, Santana ne semblait nullement perturbée puisqu'elle lui avait pris la main quelques secondes plus tôt. Si elle avait fini par la relâcher, laissant Charlie reprendre son souffle, l'étudiante restait chamboulée par ce geste. Jamais quelqu'un n'avait tenté quelque chose d'aussi d'audacieux avec elle et pourtant, cela avait semblé si naturel pour Santana. Sa confiance en elle ne l'avait pas empêché de tenter quelque chose, de faire un pas en avant. Charlie était impressionnée. Cette femme l'impressionnait. Et elle lui plaisait de plus en plus.

- J'imagine que je ne serais jamais une grande joueuse de poker si tout le monde peut lire sur mon visage comme dans un livre ouvert, dit-elle en rigolant tout en collant la paume d'une de ses mains contre sa joue, pour calmer ses rougeurs.

Elle aurait pu rougir d'avantage si Santana n'avait pas pris avec humour sa dernière blague douteuse. Heureusement pour elle, l'hispanique semblait partager ce sens de l'humour et cela la fit rire aux éclats. Charlie en profita pour admirer son sourire qui avait le don de la rendre étrangement euphorique. Il n'y avait rien de mieux que de faire rire quelqu'un qu'on appréciait.

- Wouaw, sérieusement? Enfin, je dis ça, mais ça ne m'étonne pas tellement en réalité. Je t'y vois totalement.

Une femme forte comme elle, bien sûre qu'elle travaillait pour le SHIELD. Maintenant, Charlie devait intégrer le fait qu'elle s'était faite draguer par une de leurs agents et qu'elle prenait un verre avec elle. Poppy n'allait jamais le croire.

- Qu'est-ce que ça fait d'y travailler? Surtout en ce moment, avec tous les problèmes de Genosha et ces rumeurs...

Elle connaissait le point de vue de la Garde Rouge mais elle n'était pas tout à fait certaine de celui du SHIELD et de ses agents.
Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mar 26 Sep - 19:48



Start of something new
Charlie & Santana
Santana acquiesça aux révélations de Charlie, la rassurant rapidement. S’angoisser pour si peu, Charlie ? C’était effectivement ce qu’avait tout de suite noté la trentenaire en prenant le temps de l’observer. En même temps, vu à quel point elle l’avait fait fuir la dernière fois, cela n’avait rien d’étonnant. Mais l’hispanique était heureuse de constater que l’étudiante semblait accepter la situation avec humour. Intérieurement, elle songeait que cela ne devait pas forcément être facile à vivre : s’inquiéter pour un rien, réfléchir pour toujours dire les bons mots et faire les bons gestes. Et s’angoisser encore plus quand cela ne marchait pas. Décidément, Charlie n’avait pas choisi la voie la plus facile dans la vie, même si c’était un côté qu’elle ne devait pas beaucoup maîtriser. Cela eut le don d’attendrir Santa’ qui lui sourit avec bienveillance, profitant d’un moment de silence entre elles, apaisant pour toutes les deux. Le serveur revint vers elles, déposant leurs boissons et Santana le remercia et paya rapidement la note en glissant deux billets dans la main du serveur.  - Gardez la monnaie. Le sourire fut bref, et l’hispanique reprit la conversation, manquant d’avaler de travers sa gorgée.

Et bien, ce n’était pas vraiment ce que je voulais dire. Mais oui, évidemment, je prends soin des miens.
La voix s’était faite plus affirmée de la lieutenant, plus déterminée. C’était une évidence pour la trentenaire. Elle prendrait toujours soin des siens, de ceux qu’elle considérait comme sa famille. Qu’il s’agisse de son équipe au SHIELD ou de ses amis, de ses proches à titre plus personnel. Elle ne laisserait personne faire impunément du mal à ceux qu’elle tenait, et serait également là quand il le faudrait pour ces mêmes gens. C’était à ça, après tout, que servait une amie. Il n’y avait pas trente-six manières de prouver son affection aux yeux de l’hispanique qui était assez cadré concernant ce sujet.

Carpenter reprit ses esprits. Elle avait délaissé la main de Charlie mais avait déjà cette envie de la reprendre. Le contact avait été bref mais apprécié. Elles n’en étaient qu’au stade de faire connaissance, et pourtant, depuis des semaines qu’elles échangeaient des regards discrets, Santa’ se savait déjà perdue. Et c’était rare, pour une femme comme elle. A tel point qu’elle se posait de sérieuses questions. Mais pas question de le laisser paraître devant la brunette au sourire timide et craquant qui lui faisait face.
Je t’apprendrais le poker alors, dit-elle en lui faisant un clin d’oeil.

Et pourquoi pas ? Santana était plus que apte à enseigner ce genre de choses. Et pour une fois, il n’y avait pas forcément de sous-entendu derrière. Quoi que, si on oubliait que pour apprendre le poker à Charlie, il faudrait qu’elles se revoient. Mais ça, ce n’était pas comme si c’était déjà prévu, au fond. La conversation tourna une nouvelle fois autour du boulot de Santana, et celle-ci fut rassurée de voir que l’étudiante n’avait pas fuit. Un boulot comme ça, ça ne plaisait pas à tout le monde. Encore moins au vu de la proximité qui reliait le SHIELD et la Garde Rouge. Si de simples civils ne pouvaient peut-être pas savoir que la Garde était une branche du SHIELD, cela restait suffisamment proche pour effrayer les moins courageux d’entre eux. Mais Santa’ avait eu raison de dire les choses, et de faire confiance à son instinct. Charlie était encore là, devant elle, et semblait même s’y intéresser.

M’y voir totalement ? C’est mon humour qui est trop fracassant, c’est pour ça ?, tenta t-elle de plaisanter. Elle continua plus sérieusement, prenant le temps de réfléchir et de bien mesurer les paroles qui suivirent. - Et bien, mon équipe prend tout ce qui se passe au sérieux. Nous sommes ici pour empêcher les menaces, mais nous n’en sommes pas au point de rafler des gens à cause de rumeurs. La tension est assez palpable dans les rues de Genosha, et avec les derniers incidents, les gens font de moins en moins confiance aux autorités. On ne peut pas leur en vouloir. La brune afficha un sourire triste et ajouta : Mais bon, notre rôle, à mon équipe et moi-même, c’est d’empêcher tout acte de terrorisme. On fait comme on peut, on y va au jour le jour, avec les infos qu’on réussit à obtenir. On ne réussit pas toujours, malheureusement. Mais c’est un métier passionnant, et je ne changerai pour rien au monde, malgré ce que les gens peuvent penser de nous. Il faut bien que quelqu’un protège Genosha.



BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mar 10 Oct - 13:15

I Found You
Santana & Charlie
Lorsqu'elle avait vu le serveur approcher avec leurs boissons, Charlie avait posé sa main sur son sac, prête à sortir son porte-monnaie. Cependant, avant qu'elle ne puisse faire le moindre mouvement, Santana avait déjà payé pour elles deux. L'étudiante était sur le point de dire quelque chose comme "tu n'avais pas à faire ça" mais une petite voix intérieure la reprit avant qu'elle ne fasse l'erreur. Cela aurait pu paraître impoli quand bien même cette intention la mettait quelque peu mal à l'aise. Et puis, si elle analysait bien les gestes et mots de Santana, et si elle ignorait cette autre voix qui lui interdisait de se faire des illusions à son compte, ce n'était qu'une suite logique à leur "tête à tête". Alors Charlie se reprit et adressa un nouveau sourire à Santana.

- Merci.

Est-ce que les gens remerciaient seulement leur partenaire lorsque cela arrivait? En toute amitié, probablement, mais ce n'était pas exactement cela entre les deux non? Est-ce qu'on pouvait considérer cette discussion comme ayant un caractère romantique? Les femmes devaient probablement attendre à ce que l'homme paye lors de leur rendez-vous. Mais comment cela marchait entre deux femmes? Oh la ferme, Charlie. Tu te poses trop de questions inutiles.

Santana n'hésita pas à lui faire savoir que sa phrase lui avait été destinée à elle et non à ses amis en général. Charlie se sentit encore plus mal, ayant l'impression d’enchaîner tous les faux pas possibles avec la jolie brune. Intérieurement, elle s'ordonna de reprendre ses esprits et de garder le peu de confiance qu'elle avait en elle. Si elle espérait que cette relation naissante continue, il allait falloir reprendre le contrôle de la situation. Cette force que dégageait l'hispanique, elle devait s'en inspirer.

- Non! répondit-elle à la plaisanterie de Santana sur son humour fracassant. C'est juste que tu as l'air d'une femme forte, indépendante et qui se soucie des autres. Le parfait profil pour être au SHIELD, j'imagine.

Elle écouta alors l'hispanique lui parlait plus sérieusement de ce qu'elle pensait de la situation à Genosha et ce qu'impliquait son poste en ces temps houleux. Charlie crut déceler un certain mécontentement vis à vis des rafles de la Garde Rouge, ou plutôt ce qui les y poussait. En effet, ils étaient beaucoup critiqués pour leur grande intention aux rumeurs qui couraient. Et comme beaucoup le savait, certaines choses n'étaient que des rumeurs et ne seraient jamais plus.

- Ouais... Mon petit frère s'est déjà attiré les foudres d'une garde rouge une fois. Depuis, il ne les porte clairement pas dans son cœur.

Il faut dire que Louis détestait l'injustice et à ses yeux, c'était ce que représentait la Garde Rouge. Si seulement il n'était pas aussi impulsif avec ce sujet. Il s'attirait bien trop de problèmes alors qu'il n'avait que 17 ans. Si Charlie se montrait protectrice envers ses frères, elle ne voyait pas bien comment elle pourrait effectuer cette mission alors que les autorités de Genosha entrait dans l'équation.

- Oui, votre métier est nécessaire peu importe ce que les civils en pensent.


Charlie hésita alors à poser une question. Mais elle n'était pas sûre que le statut de Santana l'autorise à y répondre. Après tout, si des personnes avaient les réponses à sa question, ce devait surement être les agents du SHIELD et les gardes rouge. L'étudiante décida de tenter malgré tout.

- Et à propos de ces rumeurs... Des "émergés". Tu penses qu'elles sont vraies?

Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Dim 15 Oct - 10:29



Start of something new
Charlie & Santana
Est-ce que Santa était capable de rougir ? Elle ne s’était jamais posée la question jusque là. Mais face aux compliments de l’étudiante, elle devait bien reconnaître qu’elle avait soudainement chaud. Elle ne pouvait pas prétendre être une newbie dans le jeu de la séduction, et encore moins ne s’être jamais reçue de compliments de la part de diverses conquêtes, mais avec Charlie, c’était différent. Tout était différent, à vrai dire, et sa perception des choses, des faits et gestes de la brunette, loin d’être altérée, était intensifiée en sa présence. Ainsi, ses compliments la touchaient de manière plus approfondie, et elle se surprit à baisser la tête sur son verre, un sourire au coin des lèvres. Avec qui que ce soit d’autres, elle aurait rigolé franchement, envoyé une oeillade et une phrase accrocheuse bien placée. Avec la jeune femme, elle mesurait ses paroles, savourait les mots qui pouvaient sortir de sa bouche et aller droit à son coeur. Et dire qu’elles n’en étaient qu’au début de leur relation, cela en disait long. Si elle ne l’avait pas quitté des yeux pendant des semaines à ce même bar, ce n’était décidément pas pour rien. Secouant la tête en soupirant doucement, la lieutenant plongea son regard dans les yeux de Charlie, et sourit tendrement. « Il y a tous types de profil pour être au SHIELD. » Carpenter revit certains visages de ses collègues. Tous n’avaient pas le profil type-brute-courageux que semblait décrire l’étudiante. Le courage pouvait se manifester de bien des manières, ainsi que le désir de protéger les siens. Il suffisait de voir les passionnés de la science au SHIELD, ou les ingénieurs. Ils semblaient n’avoir d’yeux que pour leurs métiers, et pourtant, le jour où on aurait besoin d’eux en cas de catastrophe, ils répondraient à l’appel, pour la plupart.

Mais la jeune femme ne chercha pas à insister là-dessus. Elle n’allait quand même pas convier Charlie à se présenter au SHIELD non plus, il ne fallait pas exagérer. La tournure de la conversation prit donc un chemin inattendu, passant des phrases purement polies à un sujet plus sérieux. Le SHIELD n’avait pas effrayé son interlocutrice, mais la Garde Rouge semblait avoir un effet différent sur elle. Dieu merci, elle n’était pas de cette branche, à tous les coups, ça aurait cassé son entreprise avec la brunette. Et avec le franc-parler de Santana, il aurait été évident qu’elle aurait confessé son métier sans prendre quatre chemins. Soupirant, l’hispanique but une gorgée de sa bière alors qu’elle fronçait les sourcils face aux révélations de Charlie. Elle ne put s’empêcher d’avoir un petit rictus à la fois contrit et amusé alors qu’elle apprenait en même temps que la petite brune avait un frangin. Chose qu’elle aurait pu apprendre en enquêtant sur elle, ce qu’elle ne ferait pas.

« Je crois que je peux dire aussi qu’à la Garde il y a tous types de profil. Mais tous ne sont pas des soldats sans coeur. La plupart ne font qu’obéir aux ordres. » Et ils n’aiment pas ça, se retint-elle d’ajouter. Pas la peine d’en dire trop, Charlie n’était pas habilitée pour connaître les coulisses du SHIELD dans son entièreté. « Qu’as-donc fait ton frère pour qu’une Garde soit après lui ? Rien de grave j’espère ? » Santana serait bien capable d’aller toucher deux mots à cette garde en question, tiens.

Santana afficha un sourire plus franc alors que sa partenaire acquiesçait face aux nécessités de son métier. Malheureusement, si celui-ci ne pouvait pas mettre tous les civils d’accord, il n’en restait pas moins impératif. Beaucoup de ces gens, ici même dans ce café-bar, ne se rendaient pas compte qu’ils devaient leur sécurité grâce à des personnes comme celles qui constituaient l’équipe de Santana. Cam, Betsy, Bobbi et Hunter… tous ces gens de l’ombre, qui faisaient un des métiers les plus dangereux devant l’indifférence totale des habitants de l’île. Il y avait une certaine injustice dans ces faits. Mais Santana n’eut pas le temps de se morfondre alors que son rendez-vous osa poser la question qui fâchait, la faisant grimacer. Au SHIELD, les opinions divergeaient beaucoup à ce sujet. Seuls les hauts-placés de la Garde savaient véritablement ce qu’il se tramait. Mais l’opinion de la lieutenant n’en restait pas moins assez tranchée, avis ferme qu’elle n’hésitait généralement pas à partager. « Eh bien, on a pas de preuve si on ne fait pas partie des hauts-gradés de la Garde Rouge mais à mon sens, il y a forcément une part de vérité dans tout ça. Les rumeurs ne naissent pas toutes seules, si tu veux mon avis. Je ne sais pas d’où c’est parti, mais je pense que ces émergés ne se sont pas inventés d’eux-mêmes. Après… jusqu’à quel point ces rumeurs sont vraies, c’est difficile à dire. » Mais les rafles se faisaient de plus en plus nombreuses, et il ne fallait pas être devin pour comprendre que quelque chose de probablement sombre et dangereux était à leurs origines. Santa’ garda cette pensée pour elle et finit par interroger à son tour : « Et toi, tu en penses quoi de ces rumeurs ? »



BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Dim 15 Oct - 16:40

I Found You
Santana & Charlie
Il y a tout type de profil pour être au SHIELD, disait Santana. C'était surement vrai mais ça ne signifiait pas non plus que tout le monde pouvait y entrer. Peu importe le poste qu'on pouvait y décrocher, il fallait avoir une certaine force mentale pour exercer dans une telle organisation. Et Charlie était loin d'y arriver. Pas qu'elle n'était intéressée par le SHIELD. Les métiers de l'ordre n'était pas pour elle, elle était bien trop faible pour cela. Déjà qu'elle paniquait sous pression, inutile d'en faire sa vie. Et puis, il fallait surement savoir se battre un minimum. A par peut-être gifler quelqu'un, Charlie ne se voyait pas en pleine confrontation physique avec une personne. A moins de se retrouver au sol en une seconde.

- Je crois que je vais m'en tenir à mon petit boulot de vendeuse quand même
, dit-elle en lâchant un rire.

La conversation entreprit un sujet plus sérieux et Charlie comprit qu'il lui faudrait faire attention avec les mots qu'elle emploierait. Avec tout ce qui se passait à Genosha, il était facile de critiquer le SHIELD et la Garde Rouge. Alors mieux valait éviter de le faire en présence d'une de leur agent. Néanmoins, elle avait osé parler de l'aversion que son frère portait à la Garde Rouge. Elle n'en parlait pas à tout le monde car cela pouvait poser des problèmes, il s'en attirait déjà bien assez comme ça, mais elle fit confiance à Santana. Celle-ci vint d'ailleurs à dire qu'il y avait également tout type de gardes à la Garde Rouge et que beaucoup ne faisait qu'obéir mais ce ne fut pas un argument qui convainquit Charlie.

- Non, il a assisté à une rafle. Il n'a pas apprécié la violence dont ils ont fait preuve ce jour là et qui pour lui n'était pas nécessaire. Au lieu de se taire, ce petit idiot de 17 ans a pris la parole pour montrer son mécontentement et il a cru pouvoir calmer les choses. Du coup une garde a aussitôt chercher à le faire taire et d'après lui, elle l'a à l’œil depuis. Mais je pense qu'elle a d'autres chats à fouetter. Bref, il s'attire des ennuis et ce n'est pas pour me rassurer. expliqua-t-elle avant de continuer timidement, incertaine de la réaction de Santana. Et tu dis qu'ils ne font qu'obéir aux ordres mais il doit bien il y avoir une limite à ça, non? Enfin, je veux dire, quand ça ne fait pas partie de nos convictions on devrait pouvoir refuser d'obéir, non? Parce que sinon, on pourrait utiliser cette excuse pour énormément de personnes dans l'Histoire.

Elle ne voulait pas continuer sur sa pensée car elle ne voulait pas froisser Santana et gâcher ce rendez-vous mais il y avait bien des pensées qu'elle aurait partagé si elle avait été plus à l'aise. Ainsi, elle s'était retenue de dire que les nazis faisaient partie de ces personnes qui n'avaient fait qu'obéir. Bien sûr, elle ne comparait pas la situation de Genosha à la Seconde Guerre Mondiale. C'était un tout autre conflit qui se jouait.

- Enfin, je dis ça mais c'est difficile de ne pas obéir. Dans leur situation, je ne sais pas ce que je ferais.

Elle le pensait. Il était difficile de ne pas obéir quand nos supérieurs avaient un grand pouvoir. Se lever contre des personnes plus puissantes demandaient énormément de courage. Peu de personnes pouvaient se vanter d'être assez courageux pour cela. Charlie aurait probablement manquer de courage, elle aussi. Comme toujours.

Elle écouta avec intention Santana lui donner son avis sur les émergés et elle ne fut pas surprise d'apprendre que seuls les hauts-placés devaient connaître la vérité. Cela ne manquait pas de logique. Même si cela signifiait que certains gardes ne devaient pas savoir exactement qui ils combattaient, cela permettait de ne pas faire répandre plus de rumeurs encore et faire céder les citoyens à la panique.

- Je pense aussi qu'il doit il y avoir une certaine vérité dans tout ça. Pas que j'y crois mais... Peut-être quelque chose de scientifique, une explication rationnelle qui aurait ensuite été exagérée dans les rumeurs. Il est facile de faire croire quelque chose à un grand nombre basé sur des rumeurs, malheureusement.

Elle aborda un sourire amusé avant de continuer :

- Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que ce serait cool d'avoir des pouvoirs. Qui n'a jamais voulu en avoir?

Si seulement elle pouvait faire mouvoir l'eau autour d'elle. A chaque fois qu'elle prenait un bain, qu'elle allait à la piscine ou qu'elle se trouvait à la mer, elle avait toujours cette irrésistible envie de manipuler l'élément. Et parfois, elle avait cette curieuse sensation qu'elle pouvait y arriver. Son imagination était bien trop grande.
Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
225
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Mer 8 Nov - 10:55



Start of something new
Charlie & Santana
Santana rit de bon coeur à la dernière remarque de Charlie. Elle n’était pas du genre à juger ceux qui l’entouraient, mais elle ne pouvait pas prétendre qu’elle visualisait Charlie dans un contexte sous pression comme le sien. Bien que l’idée que l’étudiante puisse exercer son métier soit alléchante, tout le monde n’était pas fait pour ça. Alors elle but une gorgée de bière après un petit rire, savourant celle-ci alors que les deux femmes s’aventuraient en terrain houleux. L’hispanique était du genre patiente, relativement compréhensive. Surtout avec la brunette, car elle avait également un côté bagarreur qui pouvait se manifester si on la froissait un peu trop. Néanmoins, parler de son boulot, parler de ce qu’il se passait sur Genosha pouvait s’avérer hasardeux. Elle avait son opinion, mais surtout, Santa’ avait sa famille, qu’elle se devait de défendre et d’honorer. Quand bien même elle n’était pas de la Garde Rouge, elle ne se risquerait pas à les calomnier publiquement ou à cracher dans le dos de ses collègues. Certains qui travaillaient là-bas étaient très proches de Santa, notamment Xander. Même si celui-ci ne prenait pas part aux rafles, ça ne changeait pas grand chose au fait que le SHIELD et la Garde ne faisaient qu’un et qu’à tout moment, ses collègues et amis pouvaient être mutés s’ils le souhaitaient. Elle reposa son verre avec précaution, écoutant les dires de Charlie avant de rétorquer à son tour :

« Effectivement, je doute qu’il soit autant surveillé que ça. Les Gardes ont affaire à des mécontents assez souvent, s’ils devaient tous les surveiller, ils ne seraient pas couchés et cela nuirait à leur travail. Ils sont là pour éviter toutes menaces, pas pour détourner le regard et en avoir après des grandes langues. » Elle sourit, adoucie, mais ferme tout de même. « Mais si tu veux, moi je peux garder un oeil sur lui. » Elle lui fit un clin d’oeil en disant ça, plaisantant à moitié. Ses lèvres se pincèrent néanmoins rapidement quand la conversation continua, prenant des airs d’accusation auxquels elle adhérait moyennement. « Ce n’est pas aussi simple. Comparer la Garde aux Nazis, c’est très réducteur et injuste pour les Agents. » La lieutenant avait aussitôt saisi les sous-entendus de Charlie, et elle voulait la corriger. « Il n’est pas ici question d’éradiquer des êtres humains. Il est question de protéger notre île d’éventuelles menaces. Je ne suis pas une Garde, je ne peux pas prétendre connaître les fonds de leurs missions » ajouta t-elle en levant les mains, « mais je pense que si ces rafles sont faites, c’est qu’il y a vraiment un danger qui justifie ces moyens. » La trentenaire se tut quelques instants. C’était un sujet risqué, mais elle ne refusait jamais un débat, jamais une discussion, encore moins avec l’étudiante. « Je ne dis pas qu’ils ont raison de faire preuve d’autant de violence, je n’adhère pas à tous les actes de chacun. Mais il n’est pas question que d’obéissance ou de conviction. Il est question de protéger les habitants, et parfois, ça passe par commettre des choses dont on n’apprécie peut-être pas la tournure. » La lieutenant essayait de calmer les pensées qui pouvaient naître des actions des Gardes. Au fond, elle était la première à maugréer devant les rafles poussives et intrusives. Mais elle était du SHIELD, et sa loyauté allait, envers et contre tout, uniquement pour le SHIELD.

Carpenter soupira, se ravançant sur sa chaise, tendant le bras pour saisir la main de Charlie. C’était la seconde fois qu’elle s’autorisait un rapprochement avec elle, et elle n’eut aucune honte à montrer son attachement naissant. De peur que l’étudiante ne la fuit, elle se dépêcha de reprendre leur sujet de conversation : « Tu sais, parfois, nous aussi on est forcé de faire des choses déplaisantes. » Santa’ citait sa section. « Notre boulot n’est pas facile. Quand tu dois passer ta journée à interroger des suspects, qui peuvent s’avérer aussi bien coupables qu’innocents, tu n’es pas forcément content de toi. Mais c’est comme on dit : ça fait partie du job. Tant qu’à la fin, on sait que ce qu’on fait aide à garantir la sécurité de chacun. » C’était une manière de résumer certaines de ses actions, une manière de couvrir les agissements de la Garde. Elle ne pouvait pas s’annoncer comme une porte-parole improvisée du SHIELD, mais elle tâchait de conserver sa dignité, au moins.

La jeune femme lâcha la main de Charlie pour se caler contre sa chaise, à nouveau. Elle souffla, passant une main rapide dans ses cheveux avant de croiser les bras. Un rictus se dessina sur son visage, amusée par la réaction soudaine de Charlie. Une explication scientifique ? A en voir son excitation et ses réflexions, Santa’ eut la soudaine impression de se retrouver face aux experts du SHIELD. « Peut-être. » Elle haussa les épaules. Ce n’était pas son boulot, alors elle avait d’autres priorités. « Il est vrai que les gens ont très vite tendance à extrapoler et exagérer un tout petit bout d’informations et à en faire tout une histoire. » Elle eut un sourire plus franc tandis que Charlie mentionnait les pouvoirs, se retenant même de rire. Elle ne voyait pas forcément les choses du même oeil. Elle assistait bien trop souvent aux actions mauvaises des hommes qui prenaient la mauvaise voie. Alors imaginer que ces mêmes personnes puissent avoir des pouvoirs, cela pourrait se révéler être un danger excessif pour Genosha. Néanmoins, elle ne fit pas part de ses pensées et hocha la tête, son regard plongeant dans celui de la brunette : « Quand j’étais plus jeune, j’avais envie de voler. » Se sentir libérée de toute culpabilité quant à la perte de ses parents, aller dans le ciel et se perdre dans sa bienséance. Oui, fut une époque, elle était prise par ce fol espoir. Mais la réalité l’avait rattrapé. « Et toi, t’aimerais avoir quoi comme pouvoirs ? » Puisqu’elles en arrivaient à ce stade de la conversation, autant continuer sur le sujet de manière plus agréable.



BY PHANTASMAGORIA
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Start of something new | Chantana   Ven 10 Nov - 21:02

I Found You
Santana & Charlie
Santana lui confirma que les gardes ne passaient pas leur temps à surveiller chaque citoyen décidant d'élever leurs voix contre eux. Comme elle le disait, ils avaient des choses bien plus importantes à faire et cela n'entrait définitvement pas dans leur emploi du temps qui serait bien trop chargé autrement. Charlie s'empresserait de raconter cette conversation à son frère pour qu'il arrête avec sa paranoïa et pour l'empêcher de s'attirer des ennuis supplémentaires. A son âge, mieux valait éviter les ennuis.

- Et bien si tu entends parler d'un certain Louis Cavendar qui essaie de se la jouer justicier contrer la Garde Rouge, oui, ce serait sympa. plaisanta-t-elle à son tour. Sérieusement, si à 18 ans il agit comme ça, qu'est-ce que ça va être dans plusieurs années?

La conversation devint plus sérieuse et Charlie ne put se retenir de rougir à nouveau, mais cette fois-ci d'une certaine honte. Elle pensait toujours ce qu'elle avait dit mais le fait que Santana ait de nouveau pu lire en elle comme dans un livre ouvert ne l'avait pas arrangé. En effet, ça ne devait pas plaire à un agent du SHIELD d'entendre les agents de la Garde Rouge être comparés à des hommes comme les nazis. Cependant, même si Charlie écoutait les explications fondées de Santana, elle voulait s'expliquer à son tour. Non pas pour s'excuser mais pour éclairer un peu plus ses pensées.

- Bien sûr, les nazis sont les exemples extrêmes de cette obéissance poussée et je suis désolé si cela a heurté tes sentiments, mais je ne parle pas dans ce cas que de la Garde Rouge. Je parle de tous les hommes en général qui obéissent en oubliant leurs convictions. Et oui, comme toi, je pense que ce n'est qu'une partie du problème, que cela n'explique pas tous leurs agissements. Certains, j'en suis sûre, agissent pour le bien de tous les habitants.

Elle prit une grande inspiration, espérant que ses joues stopperaient un jour de brûler, et continua sur ses pensées :

- Et si la violence est nécessaire d'après eux, ce serait quand même utile de l'expliquer aux citoyens. De nous expliquer réellement quel est le danger qu'on encourt et pourquoi c'est si important d'effectuer ces rafles. Parce que si beaucoup ne les apprécient pas, je pense que ça vient aussi du fait qu'on sait très peu de choses sur ce qu'il se passe. Je sais qu'ils ne veulent surement pas affoler la population mais je crois bien qu'elle l'est déjà.

Elle avait osé dire ce qu'elle pensait et elle était fière d'en avoir eu le courage. Elle avait hésité et avait été prête à se taire dés cette histoire de nazi pour éviter toute confrontation avec Santana mais elle avait su que prendre la parole était la meilleure chose à faire. Surtout si elles se plaisaient et souhaitaient se revoir. Elles devaient apprendre à se connaître et respecter les pensées de chacune pour qu'une relation, ou même simplement une amitié, puisse fonctionner entre elles.

Et à son soulagement, Santana ne semblait pas énervée ou repoussée par elle après cette conversation. En effet, elle lui avait de nouveau prit la main dans un geste tendre et Charlie avait sentit son coeur battre rapidement de nouveau. Elle avait écouté la jolie brune lui expliquer qu'elle aussi était parfois obligée de faire des choses qui lui déplaisait, mais qu'elle le faisait pour le bien de la société.

- Je sais. Ce n'est pas un métier des plus faciles que tu as.

Rien à avoir avec son petit métier de vendeuse dans un magasin pour geeks. Ses journées stressantes n'avaient rien à voir avec celles de Santana.

- Exactement. C'est toujours comme ça que les plus grandes rumeurs démarrent, confirma-t-elle lorsque cette rumeur de pouvoirs devint le sujet de conversation.

Santana lui confia alors que plus jeune, elle rêvait de voler. Ce n'était pas quelque chose de rare. Charlie aussi en avait rêver. Qui ne l'avait pas fait? De pouvoir s'envoler dans le ciel, quitter la société d'en bas et être libre?

- Ok, tu vas peut-être me trouver bizarre - si ce n'est pas déjà le cas - mais j'ai toujours eu un lien un peu spécial avec l'eau. Je sais pas pourquoi mais j'ai toujours l'impression d'être lié à cet élément donc j'imagine que j'aimerais bien le contrôler. Cela pourrait être cool de me la jouer Percy Jackson!

Elle se mit à rire de ses propres propos, la bonne humeur étant revenue et s'étant installée à leur table jusqu'au restant de ce semblant de rendez-vous. Cette fois-ci, Charlie n'avait pas fuit et avait eu l'occasion d'en apprendre plus sur Santana. Et surtout, quand bien même une petite voix tentait de l'en dissuader, elle était presque certaine que Santana lui avait montré de l'attirance.

Nymeria. ♕ avatar de DOMINO. & RIDDLE ♕
Revenir en haut Aller en bas
 
Start of something new | Chantana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: