Partagez | 
 

 It's not as bad as it seems - Khon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 14:42

Kara tournait et retournait dans son lit sans parvenir à trouver un semblant de sommeil. Pourquoi ? Elle ne savait même pas. L'inquiétude, l'angoisse, la honte, le manque, l'absence de liberté,... L'illusion se maintenait à l'Alpha House pour faire croire que ça n'était pas si grave, ni si contraignant de se retrouver ici. Alors qu'en fait, elle tournait sérieusement en rond depuis tout ça de temps. Enfermée dans cet espace, elle avait l'impression d'être tout simplement enfermée dans sa tête, et elle n'y tenait plus du tout.

Son père lui avait en plus fait comprendre qu'il ne pourrait rien faire pour eux. Il avait usé toutes ses pistes, toutes ses relations, et aucune n'avait donné grand chose. Un soupir lui échappa quand elle se redressa soudainement de son lit. Il devait être vers les trois heures du matin quand elle se décida à enfiler un pantalon et son grand T-shirt de hockey. Pas question d'aller se promener dans les couloirs dans son pyjama improvisé, même si la vie ici commençait sérieusement à être détente.

Quittant sa chambre, la petite brune erra un moment dans les couloirs sans trop savoir où se rendre. Au début tout du moins. Ses jambes la conduisirent de toute façon directement dans la cuisine mise à disposition des résidents, comme par réflexe. A chaque fois qu'elle se levait chez elle, c'était pour mettre le nez directement dans son frigo. Pourquoi ferait-elle autre chose ici, justement ? Ils avaient la chance d'avoir au moins un frigo plein de trucs très diverses, contrairement à son appartement qui ne se remplissait malheureusement pas tout seul.

« Pffou pffou pffou... » Souffla-t-elle d'une petite voix. Le souci lorsqu'il y avait trop de choix, c'était justement que ça devenait vraiment compliqué de choisir quelque chose. Kara regarda bien toutes les étagères, sauf la dernière trop haute pour elle, avant de prendre un yaourt par dépit.

Elle l'ouvrit, se saisir d'une cuillère, et s'accouda à l'ilot central pour manger sans joie son encas du soir. Il semblait n'avoir aucune saveur, probablement parce que désormais, la vie elle même n'en avait plus aucune à ses yeux. Certes, cette phrase fait un peu exagéré comme ça, mais dans les grands moments de vide, surtout ceux de l'héritière Killgrave, ça n'était pas loin d'être la fin du monde. Quand son existence dépendait de quelques scientifiques, ou tout du moins sa liberté de penser, d'agir et de se souvenir, on n'en menait généralement pas large...

Kara fut néanmoins tirée de sa déprime par le grincement de la porte, quand une autre silhouette se présenta là. La cuillère dans la bouche et prise en plein délit, la brune écarquilla les yeux de surprise, surtout en voyant Khonshu dans le cadre. Lui aussi semblait étonné d'y trouver quelqu'un. Moins qu'elle, vu qu'il avait pu voir a la lumière sous la porte. Elle n'avait rien entendu, rien vu, juste... Elle constata à quel point elle perdait en concentration depuis qu'elle se la coulait douce dans l'Alpha House.

« Décholée chétait votre yaourtch ? » Demanda-t-elle la bouche pleine en désignant son pot déjà bien entamé à son supérieur, qui ici était au même niveau que les autres pourtant. Pas dans la tête de Kara cependant. Difficile de perdre ce genre de réflexes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vanguard - Kon
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
- Altération de la force, endurance, résistance de son héraut
- Lien télépathique avec son héraut
Wade, Kit, Jo, Apo, Wylan, Hati
131
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 15:53


It's not as bad as it seems

Fringale nocturneJe ne dors plus. Depuis ce qui s'est passé au Pegasus, je n'ai presque pas fermé l’œil. Du moins, quand je me suis réveillé du mini-coma dans lequel on m'a plongé. Quand on m'a raconté, j'ai compris pourquoi on m'en avait collé plein la tête. Et je crois que c'est pour ça que je ne dors plus. Tout ça me trotte dans la tête. Je peine à y croire. Je me suis retourné contre mes collègues, mes amis. J'ai trahi ceux pour qui je me battais, mon équipe et les gens qu'on était venu sortir du pétrin...Comment j'ai pu faire ça...? Je ne sais même pas et ça tourne, ça tourne, en boucle dans mon crâne. Je n'ai accepté de voir personne qui ne soit pas enfermé là-dedans. Je ne veux pas voir ceux que j'ai trahi. Et je ne sors pas souvent de ma chambre. Je n'ai pas envie de me confronter aux regards des autres. Même si, apparemment, ceux qui sont ici comprennent ce qui m'arrive. Après tout, il leur est arrivé la même chose. Mais ça ne me rassure pas du tout.

Je suis assis sur mon lit, regarder l'heure tourner sur une pendule qui tic et tac à chaque seconde qui passe. Je commence à devenir fou ici. J'ai l'impression d'être un paria, de ne plus être bon à rien. Est-ce qu'on me refera confiance un jour ? Je ne sais pas si je me referais confiance moi-même. Je n'ai pas vu Marc depuis des mois. Je ne sais pas comment il prend tout ça. Pas trop mal j'espère. Je suis vraiment pris de lassitude à regarder cette pendule, mais il n'y a pas grand chose à faire ici. A part attendre que les médecins trouvent une solution et qu'on nous sorte d'ici. Nos vies à tous sont entre les mains d'une bande de scientifiques et de médecins, je déteste ça, j'ai l'impression qu'on est des souris. Des souris qu'on laisse mariner pour voir ce qui va se passer. C'est pas comme ça qu'on aide des gens qui ont un problème.

Je me lève lascivement, j'en peux plus de rester là. Et comme je n'aime pas croiser des gens, je ne mange pas aux mêmes heures que tout le monde. On a beau être au milieu de la nuit, mon ventre gargouille et me dit qu'il est temps d'aller le remplir de quelque chose. N'importe quoi fera l'affaire. Même si, il faut bien reconnaitre ça quand même, on nous remplit le frigo et les placards de plein de choses relativement bonnes et de qualité. C'est un peu comme sur les bâtiments militaires, si les marins n'ont pas de la bonne bouffe, ils finissent pas déprimer. Bon là on déprime quand même. Mais c'est quand même le même principe quoi. Je vais jusqu'à la cuisine, d'un pas trainant.

Il semble y avoir de la lumière sous la porte. J'hésite un instant. Mais un nouveau gargouillis me dit que non, mon côté misanthrope du moment doit me laisser manger. J'entre quand même et je tombe sur Kara. Kara c'est la seule de mon équipe à être dans ce merdier avec moi. Mais c'est pas pour ça que j'ai beaucoup plus discuté avec elle qu'avec d'autres. On s'est croisé, je crois que c'est à peu près tout. Je reste un instant dans l'encadrement de la porte, à regarder la jeune femme manger un yaourt. Quand elle se met à parler la bouche pleine, bafouillant presque une phrase incompréhensible, ça m'arrache un petit sourire. Le premier depuis des semaines.

" Nan nan, c'était pas à moi. Je mange pas de yaourt, c'est pas vraiment mon truc. " Je me traine jusqu'au frigo pour sortir des œufs et du bacon. La nuit, quand j'ai faim, j'ai tendance à aimer ce genre de trucs, façon petit déjeuner. Y'aurait du des roasties de patates, ça aurait été encore mieux. Mais bon, on peut pas avoir tout ce qu'on veut hein. Je m'attèle à casser des œufs dans un bol, à moitié tourné vers Kara. Elle a pas l'air de trouver son yaourt génial, à voir sa tête en tout cas. " Heu...Tu veux un peu d'oeufs brouillés et bacon ? Je sais pas trop cuisiner, c'est le seul truc que je sais vraiment faire. "     

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 16:32

Khonshu Spector venait d'esquisser un sourire. Sur le coup, Kara crut bien qu'elle allait jamais avoir assez de muscles dans la machoire pour refermer la bouche. Le souci, c'était qu'elle avait la bouche pleine en plus de ça, et que ça aurait été vraiment dégoûtant comme image. Il réussit à avaler péniblement ce qu'elle mangeait, avant de se reprendre. Manquant de s'étouffer au passage, mais c'était encore autre chose. Pourquoi était-elle aussi troublée ? Bon sang, parce que son supérieur, qui jouait les fantômes depuis son enfermement à l'Alpha House, et les avares en bonne humeur au SHIELD, venait de SOURIRE.

Elle regrettait amèrement de ne pas avoir d'appareil photo ou de téléphone sous la main. Elle se serait jetée dessus pour prendre un cliché de ce moment, car là, personne ne la croirait si elle le répétait ! Ses collègues diraient qu'elle est devenue folle, et vu son comportement lors de la prise d'otage, on aurait cru à une conséquence évidente de ce qu'elle couvait à l'intérieur. Peut-être même que finalement, le sourire était aussi un symptôme étrange de leur « maladie », Kara n'en était pas sûre. Elle observa juste l'homme venir jusqu'au frigo et sortir ce qu'il voulait.

Des œufs, du bacon. Rendant encore plus fade le yaourt qu'elle avait dégoté par dépit. Une moue sur les lèvres, elle enviait la motivation de l'homme pour faire la cuisine correctement. A cette heure-ci, rare était ceux assez en forme pour ne pas se couper les doigts avec un couteau ou mettre toute la coquille de l'oeuf dans le blanc. Comme elle, du coup. Ce qui fit que, lorsqu'il lui proposa de lui cuisiner la même chose que lui, une lueur malicieuse éclaira soudainement le regard de la brune :

« Carrément ! » Lança-t-elle sans pouvoir cacher son engouement. « Ca ne pourra pas être plus déprimant que ce yaourt de toute façon. » Continua-t-elle après l'avoir fini, venant jeter le pot dans la poubelle de la cuisine.

Revenant se placer à côté de son supérieur, elle retroussa les manches de sa veste, prête à y mettre du sien pour rendre ce moment inédit avec Khon plus sympathique encore. Kara avait peut-être grandi dans une famille aisée, à se faire servir la majorité du temps, ça n'était pas pour autant qu'elle se contentait de ça. Elle aimait faire, même si elle faisait mal. La cuisine n'était pas un de ses talents, elle en avait conscience... Mais si on la guidait un minimum, elle s'en tirait à bon compte :

« Vous avez besoin d'aide ? » Proposa-t-elle donc avec un air décidé. Attendant la réponse de l'homme, elle s'interrogea quand même, et à haute voix pour le coup : « En fait, vous ne sortez que la nuit pour ne croiser personne ? »

Kara fit une petite grimace. Elle était un peu fatiguée, frustrée par l'enfermemennt, donc un peu trop nature-peinture à son goût. Les phrases sortaient comme elle les pensait, sans la censure adéquate que la bienséance exigée venant d'elle lorsqu'elle s'adressait à son patron.

« Enfin... C'est que je ne vous ai pas beaucoup croisé ces dernières semaines. » Expliqua-t-elle pour se rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vanguard - Kon
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
- Altération de la force, endurance, résistance de son héraut
- Lien télépathique avec son héraut
Wade, Kit, Jo, Apo, Wylan, Hati
131
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 17:20


It's not as bad as it seems

Fringale nocturneJe bats les œufs avec conviction et entrain, parce que je fais ça par automatisme, sans penser, sans regarder. Comme Kara a dit qu'elle en voulait aussi, j'ai augmenté la quantité. Mais ça ne change rien à la recette. Elle avait l'air particulièrement contente de manger autre chose que son yaourt, ça me fait plaisir de cuisiner pour quelqu'un pour une fois. Ce qui est étonnant vu que j'ai envie de voir personne. Étrange paradoxe...

Et alors que je m'y attendais pas, Kara vient à côté de moi et me propose son aide. Ce n'est pas qu'elle ne fait rien, loin de là, mais c'est une situation tellement bizarre. Pas juste le fait de cuisiner avec quelqu'un à côté et pour quelqu'un d'autre que moi. C'est que j'ai jamais partagé ce genre de relations avec les gens de mon équipe. On a des relations de travail correctes, je suppose, mais on est pas forcément aussi proches que ce qu'il faudrait. Peut-être que je devrais arranger ça quand je sortirai. Si je sors d'ici...Je commence à en douter sérieusement quand on voit depuis combien de temps on est coincé ici...

" Heu oui pourquoi pas. Heu...Ben tu peux heu...Mettre des poêles à chauffer. Y'a pas grand chose à faire au final, à part griller le bacon et cuir les œufs. " Malheureusement, c'est la seule chose que je sais faire en cuisine. Je commande beaucoup parce que c'est plus simple. Quand on sort du SHIELD, tard le soir, et qu'on se retrouve tout seul dans son appartement...Ben on a pas envie de se mettre à cuisiner. Plutôt d'appeler le chinois du coin et de commander une boite de nouilles aux crevettes et des nems. Alors forcément, on fait pas beaucoup de progrès question cuisine. J'ai mis longtemps avant de ne pas brûler le bacon d'ailleurs !

Sa question résonne dans ma tête bien longtemps que dans l'air de la cuisine. Je m'arrête dans ce que je faisais, net, comme si ça m'avait empêché de continuer. Parce que c'est vrai bien entendu, elle a totalement raison. Mais l'entendre dire par quelqu'un d'autre a quelque chose d'assez dur et violent. Et je me sens mal face à cette vérité. Elle essaie de se rattraper mais j'y fais à peine attention. Je pose la fourchette avec laquelle je mélangeais les œufs et je tourne mon regard sur elle. " Oui tu...Tu as raison, je n'ai pas envie de croiser des gens... " Je ne sais pas quoi dire de plus alors je ne rajoute rien. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai envie quand même de rajouter quelque chose. Elle est dans mon équipe, elle a connu la même chose que moi cette nuit-là, si il y a bien une personne ici capable de comprendre ce que je ressens, c'est sans doute Kara. Même si elle est jeune.

" J'ai honte de ce qui s'est passé et j'ai peur que ça se reproduise. Comment on pourrait faire confiance à quelqu'un qui trahit les siens ? Même si je ne me rappelle pas, j'ai ce sentiment terrible et lourd qu'au fond c'est ma faute. Si j'avais été un peu plus fort, j'aurais pu résister à ça. Alors, oui, je veux croiser personne, parce que j'ai trop honte de ce que j'ai fait pour regarder quelqu'un en face. "  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 17:56

Khon avait souri, et maintenant il se confiait. A croire que le monde tournait à l'envers. Etait-ce l'heure avancée qui jouait ou seulement l'opportunite se présentant à lui qu'il venait de saisir ? La nuit aidait probablement à se confier plus facilement que la lumière du jour. L'intimité d'une cuisine également. Le fait que ce moment était aussi inédit qu'extraordinaire venait parfaite le tout en définitive. Kara comprenait. Elle même s'était permise une question qu'elle n'aurait jamais osé pensé en temps normal. Sauf qu'ils étaient tous deux coincés, pour une durée indeterminée dans cet enfer...

Du coup, c'était parce qu'il ne voulait personne qu'il ne sortait que la nuit. Et elle comprenait parfaitement pourquoi. S'il n'avait pas besoin d'en dire plus, vu qu'elle n'attendait pas forcément d'explication, l'homme s'épancha un peu plus sur ce qu'il pensait de tout ça, et de la culpabilité opressante qu'il ressentait au fond de lui. Il n'avait pas été assez fort pour lutter contre tout ça, avait été blessé par la même, avait mis en danger l'opération. Comme elle, ne pas se souvenir, avoir du entendre ça à posteriori et comprendre qu'il y avait un monstre en soi... ça faisait un choc.

« La même ici. » Souffla-t-elle doucement, en levant la main comme pour se désigner.

Elle se détourna cependant de lui pour se poser près des plaques, où elle posa la poele dessus. Là, elle lança le fait, et plaça un petit peu de beurre à faire fondre pour être sûr que le fond n'accroche pas les œufs ou le bacon. Pinçant les lèvres, elle laissa simplement Khon reprendre sa tâche comme pour passer à autre chose, et une fois que le silence était suffisamment confortable, elle lui demanda :

« Mais on est assez punis, vous ne trouvez pas ? » Lui demanda-t-elle sans le regarder. « Enfermés ici, sans savoir quand est-ce qu'on pourra sortir, si on sera à nouveau dangereux, sans nouvelle de comment ça avance pour trouver une solution à notre problème... »

L'attente était probablement le pire dans toute cette histoire. Il fallait patienter pour comprendre ce qu'ils leur étaient arrivés, à tous. Comment est-ce que Hydra était parvenu à prendre contrôle de leur corps, de leur volonté, pour leur faire faire absolument n'importe quoi, allant au-delà de leur volonté propre et de leur valeur ? Si Hydra détenait un tel pouvoir, qu'est-ce que ça signifiait pour eux ? Qu'avaient-ils d'autres en réserves ?

« J'ai l'impression que si vous pensez ça, c'est que c'est la vérité vraie et que je devrais avoir plus honte encore que ce que j'ai déjà honte. » Confia Kara. Si elle accordait du crédit aux propos de son père, Khon était l'une des personnes qu'elle respectait le plus ici bas. Elle estimait que s'il avait sa position, son poste, ça n'était pas pour rien. Sur les bancs de l'école, elle avait pu lire des rapports sur ses missions, admirative. « On se rattrapera quand on reprendra du service, chef. » Assura-t-elle avec un sourire en coin.

« On sera même la dream team de l'unité quand on sortira tellement on recommencera à trop bien bosser, ils voudront tellement travailler avec vous après ça que vous regretterez l'Alpha House. » Blagua-t-elle. « Et quand je parlerais de vos œufs au bacon, ils viendront tous jusqu'à chez vous pour que vous cuisiniez pour eux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vanguard - Kon
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
- Altération de la force, endurance, résistance de son héraut
- Lien télépathique avec son héraut
Wade, Kit, Jo, Apo, Wylan, Hati
131
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 18:26


It's not as bad as it seems

Fringale nocturneQu'est-ce qui me prend de dire tout ça à Kara ? Je me confie jamais. C'est pas mon genre. Des fois, avec certains, je peux blaguer, je drague même des fois, plus pour rire qu'autre chose. Mais me confier à des gens, j'en ressens jamais le besoin, ni l'envie. Même avec les psy du SHIELD. Je passe toujours au travers des mailles du filet, sans avoir besoin de suivre des thérapies. Je suppose qu'avec ce qui s'est passé, on va tous devoir aller voir des psy pour aller mieux. Même si j'ai pas envie. C'est pas eux qui vont aider à aller mieux de toute façon, ils causent et ils jugent, c'est tout ce qu'ils font.

Avec Kara c'est allé tout seul pourtant. Comme si c'était naturel. Et elle a compris ce que je ressens, elle a vécu pareil. En un sens, ça me rassure. Tout ce qu'elle dit aussi me rassure. Elle n'a peut-être pas tord, on souffre déjà assez sans avoir honte en plus. Il faudrait que j'arrive à m'en convaincre. Je sais que ça me ferait du bien si je réussissais à me convaincre que ce n'est pas notre faute, que c'est juste HYDRA et que ça va aller mieux. Les médecins vont trouver ce qu'on a et tout arranger. Mais ce n'est pas si facile que ça. J'ai pas envie qu'elle se sente encore plus mal à cause de moi et pourtant, c'est l'effet qui vient de se produire. C'est ce qu'elle vient de me dire.

" Nan, faut pas penser ça, allons. T'as raison, ça va s'arranger. " Elle ajoute qu'on se rattrapera. Et elle continue en blaguant. Je ris même un peu quand elle parle de mes œufs. J'aurais peut-être du aller la voir avant, ça m'aurait aidé à aller un peu mieux. Elle est adorable cette jeune, je suis content qu'elle se soit retrouvée dans mon équipe. Même si j'aurais préféré ne pas la voir ici, à Alpha House. Elle pourrait presque avoir l'âge d'être ma fille. Presque. Et j'ai pas de fille de toute façon. Je crois pas que je veuille d'enfant. C'est horrible à gérer, de ce que je vois. Et ça cause plein de problèmes. Mais ce n'est pas la question...

Je tends le bacon à Kara. " Fais donc cuire le bacon au lieu de dire des âneries. Et arrête de me vouvoyer, ça me met mal à l'aise là. Je suis pas ton chef ici je crois. Juste...Un type en quarantaine comme toi. Tu peux même m'appeler Khon si tu veux. " Je lui dis ça en souriant encore un peu. Il n'y a plus qu'à faire cuire ce satané bacon et rajouter les œufs et tout sera prêt. Un repas particulièrement équilibré.  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Jeu 13 Avr - 19:16

Là, elle avait obtenu ce qu'elle voulait. En partie. Que Khon retrouve un peu de ce qui faisait de lui un supérieur exemplaire et plein de convictions importantes. C'était douloureux de voir une ombre chargée en culpabilité éviter le commun des mortels pour ne pas avoir à supporter le contact d'un autre. Tout ça parce que la honte était trop forte. Si elle comprenait parfaitement pourquoi, elle se disait qu'un homme qui avait fait ses classes et ses preuves il y a bien longtemps, montré son abnégation et sa fidélité, ne devait pas avoir honte.

C'était peu probable qu'il ait volontairement trahi. Finalement, Khon était un peu le pilier immuable qui lui permettait de ne pas totalement se morfondre. Si son patron était là malgré lui, alors qu'il avait autant monté patte blanche dans sa carrière, elle n'aurait certainement pas pu faire mieux que lui. Kara se savait agent, très loin d'une place de lieutenant, de meneuse, même si elle avait des qualités indéniables sur le terrain. Un sacré culot pour commencé, qui faisait ses preuves aujourd'hui.

Parce que Khon lui disait qu'il ne fallait pas penser ça, qu'elle avait raison et que ça allait s'arranger. 1 point pour la Killgrave. Hop ! Elle ne put cacher son sourire contenté, pas peu fière de la manœuvre. Pas pour rien qu'elle était au mission délicate. Elle méritait tellement sa place après avoir fait retrouver le sourire à son boss ! Après ça, elle espérait qu'il serait moins frileux à l'idée de la prendre avec lui sur des missions ! Qu'elle ne serait plus bloquée à des petites tâches intéressantes mais pas folichonnes non plus.

« Te... Tutoyer. » Bafouilla difficilement Kara quand il le lui demanda. Elle plissa les yeux, s'étant concentrée pour parvenir à mettre un tu. « Bien bien... » Fit-elle en attrapant le bacon. « Je vais essayer mais je ne promets rien. »

Un pas en avant, deux en arrière ? Si elle ne réussissait pas cette « mission délicate » serait-elle recalée ? Kara prit son courage à deux mains pour s'éviter de dire une bêtise. Elle mit le bacon dans la poêle, qui se mit à frémir doucement. Le son était agréable à l'oreille, tout comme le parfum à l'odorat. Ça donnait faim. Son yaourt ne valait rien à côté d'un truc vraiment cuisiné. Du coup, la brunette était vraiment contente que Khon soit insomniaque et affamé !

« Khon ? » Demanda-t-elle doucement. « C'est quoi la mission la plus compliquée que tu ais eu à faire ? »

C'était histoire de faire la conversation, alors qu'elle sortait les assiettes et les couverts d'un placard. Elle les monta sur l'ilot, tirant finalement un tiroir pour en sortir les couverts. Retournant près de sa poêle, elle retourna le bacon pour qu'il cuise de l'autre côté et ne pas le faire inutilement brûler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vanguard - Kon
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
- Altération de la force, endurance, résistance de son héraut
- Lien télépathique avec son héraut
Wade, Kit, Jo, Apo, Wylan, Hati
131
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Mer 19 Avr - 20:03


It's not as bad as it seems

Fringale nocturneÊtre un type solitaire et mal aimable qui n'apprécie pas trop les discussions, ça peut avoir ses avantages quand il faut. Mais la plupart du temps, c'est vrai que c'est plutôt des désavantages. Là ce n'est pas vraiment bien d'être un solitaire, en plus d'être en quarantaine quoi...Kara a réussi à faire un truc que personne ne pouvait faire jusqu'à présent : me rendre un peu le moral alors que tout autour semble s’effondrer et que nos vies sont arrêtées. Elle me fait sourire, rire un peu même, j'ai l'impression d'être moins seul dans mon coin. Et cette session cuisine le prouve aussi. Ce n'est pas un truc que je partagerais avec n'importe qui comme ça.

Elle bafouille quand je lui dis d'arrêter de me vouvoyer. Ben oui quoi, elle a le droit, on est pas en service. On est juste en quarantaine, on est même plus vraiment des soldats en cet instant précis. Juste des gens. " Si tu crames le bacon, je serai vraiment très déçu, une bonne soldat comme toi, ça ne peut pas rater ce genre de mission, " je lui dis en plaisantant, un sourire aux lèvres quand elle me dit qu'elle n'a pas l'air bien sûre d'elle pour le faire cuir, ce fameux bacon. Ce n'est que de la blague bien entendu, du bacon brûlé ce n'est pas la fin du monde. Et puis ben il restera quand même les œufs. C'est pas mal déjà.

Je me mets à faire cuir les œufs, l'odeur de tout ça est très agréable. Il va falloir que je me réhabitue à manger à des heures raisonnables quand je sortirai de là. Je suis tout décalé là, mais avec les missions et les entrainements, je vais pas pouvoir continuer comme ça. Déjà là, si je pouvais pas m'entrainer un peu pour éliminer tout ça, je grossirais...Ben ouais, sans bosser et se dépenser, c'est dur de garder la ligne ! Même en mangeant des choses aussi équilibrées que des œufs brouillés et du bacon frit. J'exagère à peine. La petite voix de Kara me sort de mes pensées culinaires en un instant.

" La mission la plus compliquée...? Je ne sais pas vraiment...Il y en a eu beaucoup, mine de rien, et elles étaient toutes compliquées...C'est plus dur depuis que je suis lieutenant tu sais, gérer les autres, faire attention à eux...A chaque fois, c'est difficile tu vois. Surtout quand on a des têtes brûlées. " Je marque une pause, le temps de finir de faire les œufs, tout est presque prêt et je commence à avoir sacrément faim avec tout ça. " Pourquoi tu me demandes ça ? Pas que ça me dérange hein. Je sais pas si penser au travail me fait du bien, vu qu'on est sacrément inactif... "     

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Ven 21 Avr - 13:41

« Je ne sais pas, je me demandais. » Lança Kara avant de hausser les épaules.

Khon avait raison sur un point : parler du boulot alors que leur dernière mission avait été un fiasco complet, ça n'était pas l'idée du siècle. Mais la petite brune était loin de se laisser abattre par une petite embuche sur la route. Son père lui avait trop de fois enseigné qu'il n'y avait pas qu'un seul chemin vers la réussite, et que des détours étaient parfois nécessaires pour y parvenir. Sauf que son père était un imminant diplomate assez arriviste comme le disait la rumeur, et elle ne se voyait pas être aussi impitoyable que lui lorsqu'il s'agissait de négocier la paix.

« Depuis que je suis dans l'unité, je passe plus de temps à trier les dossiers à côté de la machine à café pour les agents qu'à être placé sur des missions. » Confia-t-elle en se tournant vers le bacon, histoire de détourner son attention.

Et ne pas avoir l'air de faire des reproches. Ça n'était pas le propos, c'était plus une confession. Kara était la plus jeune de l'équipe, dans l'organigrame du SHIELD, on la prenait souvent pour la stagiaire dans son équipe, au pire, sinon la bleue de la team. Elle ne s'était faite une place qu'ainsi, malgré ses excellents résultats à la formation, autant pour le combat que la négociation. Elle faisait tout pour mériter son poste, et ne pas se traîner une réputation de fille à papa là parce que justement ce dernier avait fait jouer ses relations.

« Je me demandais si je pourrais un jour sortir de ce carcan, je pensais d'ailleurs que notre unité serait la plus utile pour sur la prise d'otage pour désamorcer la situation et que je pourrais aider mon affectation ce soir-là. » Raconta-t-elle avant d'esquissa une petite grimace : « Et puis voilà où on se retrouve. »

Parfois, elle s'en voulait d'avoir été nombriliste. Elle pensait vraiment qu'elle pourrait faire la différence sur le moment, être sincèrement utile pour les négociations. Là où Hunter était les gros muscles saillants de l'équipe, elle serait la voix de la sagesse conduisant tout le monde à poser les armes et à se rendre. Avec fermeté. Elle avait même trouvé un public avant que tout parte à vau-l'eau et que, pour sa part, ça soit le trou-noir complet.

« Je me dis qu'il faut penser à nos réussites plutôt que nos échecs. » Reprit-elle doucement avec un grand sourire : « Et j'ai lu ton dossier avant de postuler aux missions délicates : des réussites, tu en as beaucoup à ton compteur. »

Le parcours de Khon était particulièrement inspirant dans son domaine. Il était vraiment quelqu'un, un grand nom dans son monde. Être sous son commandement était un honneur, et c'était pour ça qu'elle se montrait autant ponctuelle et à l'écoute depuis qu'elle avait pris son poste. Mais elle avait conscience que Khon éprouvait des réticences à l'idée de l'envoyer sur le terrain vu son âge et le fait qu'elle n'avait pas tant de bagages à son actif. Sauf que ça n'était pas très juste : si on n'apprenait pas à lui faire confiance, elle ne pourrait jamais obtenir de l'expérience.

« C'est prêt ! » Lança-t-elle fièrement en retirant le bacon du feu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vanguard - Kon
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
- Altération de la force, endurance, résistance de son héraut
- Lien télépathique avec son héraut
Wade, Kit, Jo, Apo, Wylan, Hati
131
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Mar 25 Avr - 18:05


It's not as bad as it seems

Fringale nocturne Kara n'a pas vraiment tord quand elle dit qu'elle ne fait pas grand chose au sein de l'unité...Enfin pas grand chose...Ce n'est pas exactement ça, c'est juste qu'elle est jeune et qu'elle a un père particulièrement haut placé et qui, je suis certain, pourrait me faire virer si il se passait un truc avec sa fille chérie. Mais j'avoue que ce n'est pas vraiment ça qui fait qu'elle n'est pas toujours affectée aux missions dangereuses et qu'elle fait de la paperasse. Ce n'est pas juste moi non plus. Les autres aussi ont tendance à la voir comme une stagiaire et ce n'est pas du tout sympa avec elle. Ce n'est pas une stagiaire, c'est une agent hautement qualifiée pour ce poste, comme tous les autres de l'équipe. Et c'est vrai que les autres pourraient aussi le comprendre, même si je ne fais pas plus d'efforts pour l'intégrer. Mais j'ai une bonne raison pour ça. Même si je doute qu'elle comprenne réellement. Pas qu'elle est nunuche, mais elle pourrait mal le prendre. A sa place, je le prendrais mal je crois.

Je suis un peu gêné par ce qu'elle dit sur moi, m'empêchant d'aborder le sujet de son affection...Je ne sais vraiment quoi en dire, j'aime pas vraiment qu'on parle de mon parcours ou de mes missions. En fait, ça me gêne pas mal quand on me fait des compliments comme ça. Après tout, c'est juste des trucs normaux, tous les agents font ça et y'a des agents de mon âge, voir plus vieux qui ont tous fait pareil que moi...Des choses aussi dangereuses que ce que j'ai fait, des missions comme les miennes...Pour moi ça n'a rien d'exceptionnel c'est tout. Heureusement que la bouffe est prête et qu'on peut aller se mettre à manger, parce que ça me changera les idées et je ne penserai plus à ce qu'elle vient de dire sur ma "carrière". Je vais m'asseoir en amenant les œufs et hop, dans les assiettes !

" En tout cas, tu as parfaitement réussi la mission du bacon, félicitations. " Et j'attaque le petit déjeuner du milieu de la nuit. C'est très bon, le bacon est parfaitement cuit. Je vais peut-être songer à partager plus souvent des repas avec des gens, ça peut être agréable. En tout cas, avec Kara, c'est très sympa. Peut-être qu'on pourrait faire ça avec l'équipe. Bon pas cuisiner tous ensemble quelque part, ce serait sans doute un peu trop bizarre. Mais nouer des liens un peu plus forts que de simples coéquipiers du SHIELD ferait pas de mal. Surtout pour Kara, ils la verraient peut-être moins comme une stagiaire qui est là pour faire leur paperasse...Si c'était pas une fille, ce serait peut-être différent...

Faisant une petite pause dans mon dévorage, je la regarde en me demandant comment elle va prendre ce que je vais lui dire. " Je suis désolée de...peut-être te mettre un peu à l'écart. Je vais essayer de plus le faire quand on reprendra le boulot. T'es très compétente hein, c'est pas ça le problème. Mais...En fait, c'est que t'es la plus jeune et je m'en voudrais si il t'arrivait un truc. C'est un peu ça d'être lieutenant aussi, faire gaffe aux autres et tout. Tu vois ce que je veux dire ? "  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's not as bad as it seems - Khon   Sam 6 Mai - 14:07

Le malaise de Khon étonna légèrement Kara. Comme si les compliments qu'il recevait, de la part d'une élève en soif de connaissance qui avait eu le temps de se faire un avis sur ses réussites, l'indisposait. Devait-il avoir honte de ce qu'il avait fait ? Et du coup, est-ce que ça impliquait que ses propres actions devaient susciter de l'appréhension, ou un recul qui ferait qu'on devrait être indifférent à ce sujet ? La petite brune se questionnait souvent là-dessus. Pouvait-elle tirer fierté de ce qu'elle parvenait à faire ? Que ça soit cuisiner du bacon, organiser un dossier, écouter une conversation décisive, suggérer une ligne diplomatique,... ?

L'absence de réponse de Khon à ce sujet semblait être en soi une réponse. La fierté n'avait pas sa place dans leur métier, a l'évidence. Pas de cette manière. Ça serait totalement inopportun de travailler au SHIELD et de n'agir que par orgueil. Peut-être que Kara l'était, orgueilleuse, d'une certaine manière. Mais vu tout le mal qu'elle s'était donnée pour sortir du carcan de son père, pour mener sa propre voie malgré les battons que Zebediah Killgrave avait mis dans ses roues, pourquoi devrait-elle taire son engouement ? Oh certes, elle ne servait pas à grand chose, mais c'était un bon début d'être sous les ordres de Khonshu Spector...

Il y aurait forcément un avenir ou tout irait mieux. Ou elle saurait se faire un nom, sans être sous la coupe de son père ou d'un autre supérieur. Ou elle serait respectée pour ses compétences, malgré l'appréhension qu'éprouvait Khon à lui confier des responsabilités. Elle esquissa un sourire, mangeant les œufs qu'il avait préparé avec soin.

« J'ai eu un bon prof. » Assura-t-elle suite au compliment, faisant mine de rougir avant d'en rire. « Meilleur repas de la journée : celui en pleine nuit totalement improvisé. »

Elle ne regrettait pas de s'être levé du coup. Malgré les explications fournies par Khon qui suivirent, après un moment de silence où tous deux profitaient de ce qu'ils avaient préparé. Elle ne fit rien quand l'homme demanda si elle comprenait ce qu'il voulait dire. Elle se contenta d'un sourire.

« Je comprends. » Assura-t-elle fermement, et sincèrement.

Mais un doute la saisit. Le parcours du combattant que ça avait été d'arriver à sa place raisonnait en elle comme un écho en pleine montagne. A cela s'ajoutait les explications mitigées de Khon, et Kara ne manqua pas de lui demander d'une voix un peu hésitante :

« Dis... C'est pas mon père qui t'a demandé de... M'éviter des ennuis, pas vrai ? » Questionna-t-elle avec les yeux plissés, essayant de discerner la réponse dans les yeux de son supérieur. « Pas que je pense qu'il puisse... T'influencer, tu es juste dans tes décisions et je comprends que tu ne veuilles pas perdre d'élément, surtout quand ils sont jeunes... »

Elle s'embourbait dans ses explications. Haussant les épaules, la petite brune se reprit :

« Mais mon père a beaucoup d'influence, et il n'est pas... ravi que je sois agent du SHIELD, il aurait préféré me voir à un poste moins... Comme ça. » Expliqua-t-elle. « Donc... S'il a exercé des pressions... Et que tu lui as dit d'aller se faire voir. Que tout ça n'est motivé que par toi... ça serait cool. » Avalant rapidement une bouchée d'oeuf, elle reprit : « J'aurais droit à un papa collant et un boss protecteur. Dur dur la vie. » Plaisanta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
It's not as bad as it seems - Khon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le film "Dragon Ball Evolution"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: