Partagez | 
 

 Johnny Blaze - "Highway to hell!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 16:50

Johnny Blaze

"Je créé ma propre chance."
32 ansGhost Rider
Lieutenant de la sécuritéThe Civilians
Hétéro/célibataireHumain possédé par Zarathos

Pouvoirs -

La nuit venue, un ange déchu prend possession de son corps qui se transforme en squelette de feu. Insensible aux armes humaines, il maîtrise le feu infernal et peut expier les âmes des pêcheurs d’un regard. Sa moto se transforme elle aussi, déambulant seule. Il est apte à transformer n’importe quel moyen de locomotion en un véhicule des enfers. Les combats au corps-à-corps se font avec une chaîne enflammée.


Souhait

Le souhait de Johnny était très clair. Il souhaitait ne jamais avoir fait ce pacte avec Lucifer. La douleur n’en fut pas amoindri pour autant, puisque dans ses souvenirs, son père succombait au cancer, plutôt que d’un accident de la route. Il le vit mourir à petit feu. Mais au moins, il a l’impression d’être redevenu maître de sa vie, Zarathos étant renfermé au fin fond de son âme, endormi et dépourvu de ses capacités nocturnes.

Emergence

« Je fais toujours ce même cauchemar. Je suis dans les rues de New-York, en plein hiver. La nuit est glaciale. Pourtant, je me sens étrangement brûlant. Comme si la fièvre me prenait. Ma bécane se met à brûler et fonce sur moi. Moi-même, le feu me dévore. Et même lorsqu’il ne reste qu’un squelette de moi, les flammes restent vives. Et un rire démoniaque survient. Je me réveille en sursaut. C’est étrange comme rêve. Mais bon, soyons clair, c’est mon esprit qui me joue des tours. »



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Bien sûr, que j’en ai entendu parlé. Les rumeurs, c’est comme la grippe, ça circule. Mais ce ne sont que des bruits de couloirs. Rien de vérifié. Je ne crois que ce que je vois. Même si l’on dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu…

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Jamais entendu parlé. Il faut dire que tout ce qui est théorie du complot, je n’ai pas vraiment le temps d’y prêter attention. Et les agressions il y en a toujours. On vit dans un monde dangereux.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
J’ai toujours rêvé de continuer mon métier de cascadeur. Mais une mauvaise chute et tout était terminé pour moi. Dire que je suis résolu à gérer la sécurité chez Stark Industries, alors qu’à une époque on m’acclamait comme étant Blaze, la tête brûlée !


pseudo

King M.

sexe/age

Homme/25 ans

pays

France

DC

Nope

personnage marvel, scénario ou inventé

Personnage Marvel

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui (cliquer ici)

vous nous avez connu...

Grâce à Bazzart je crois (il faudrait demander à Sif, c’est elle qui vous a trouvé :p

un dernier aveu

Est-ce-qu’il y aura un groot ?
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 16:51

Before Genosha

we all have to start somewhere
Une mère partie bien trop tôt, un père un peu trop tête brulée et victime d’un accident mortel durant une cascade, Johnny ne connaissait que le cirques Quentin pendant sa jeunesse. Recueilli par Crash Simpson, le père de Roxanne, il n’en était pas à son coup d’essai en terme de réinitialisation de passé, allant jusqu’à oublier l’existence de sa mère. Ce père adoptif était un professionnel des cascades motorisées comme son père biologique, voulait pousser Johnny à persister sur cette voie, à devenir meilleur que ne le fut son père. Il voyait un tel potentiel au chez le jeune homme. Johnny rêvait de vivre sa vie au côté de Roxanne. De l’emmener loin de ce cirque, de reprendre les études. L’herbe lui fut coupée sous les pieds lorsqu’il apprit que son mentor et père adoptif était atteint d’un cancer en phase terminale. Fuyant cette peine et se renfermant sur lui-même, il trouve alors un grimoire dans une bibliothèque universitaire. Un sort qui devait conjurer le mal et soigner les personnes voulues.

Alors qu’il réalisait le rituel, un vieil homme apparu de l’ombre et lui dit qu’il pouvait soigner son « père » et faire disparaître le cancer à jamais. Mais en échange, Johnny devait vouer allégeance au vieillard. Il le fit sans plus attendre, sceptique quant au résultat, mais le désespoir guidait le jeune homme. Les résultats furent impressionnant. En un rien de temps, l’état de Crash, jusqu’ici alité, s’était amélioré. Les médecins parlaient de miracles. Johnny était encore loin de se douter qu’il s’agissait d’une malédiction.

Quelques mois plus tard, Crash était de retour en selle, et vivait le bonheur de pouvoir faire des cascades aux côtés de son « fils ». Une grande soirée était organisée pour les Simpson, père et fils. Ce devait être le moment idéal. Ils avaient répété nuit et jour les pirouettes motorisées. Tout devait bien se passer. Crash devait même réaliser un record : bondir au-dessus de 22 voitures. Mais juste avant de bondir de la rampe, le pneu de Crash éclate, propulsant l’homme dans les airs avant de le faire s’écraser au sol. Les os complétement broyés, Johnny se précipitait vers lui pour entendre ses dernières paroles : « Qu’as-tu fais… ? De ta faute. Tout est… De ta faute. » De toute évidence, soit il délirait, soit Johnny n’était pas au courant de tout.

Quelques années plus tard, John ayant abandonné les études, continuait sur les traces de ses deux pères. Devenant une vraie célébrité, il repoussait sans arrêt ses limites. Allant même jusqu’à battre le record de Crash Simpson, rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Mais le vieillard refit surface, réclamant son dû. Il s’agissait de Mephisto, un des noms d’emprunts du diable en personne. Il venait récolter l’âme du biker. Roxanne l’interrompit et grâce à l’amour qu’elle portait au jeune Blaze, elle mit fin à l’intervention de Mephisto. C’est alors qu’elle semblait comprendre ce qui se passait. Son père avait déjà parlé de la mère de Johnny. Une femme maudite par le diable ne personne. La guérison soudaine du cancer, ainsi que l’accident, tout s’imbriquait clairement dans son esprit : Mephisto a damné le nom de Blaze et celui des Simpson. Elle tente de conjurer cette malédiction en invoquant Zadkiel, liant l’âme de Johnny Blaze à celle d’un de ses esprits de la vengeance : Zarathos.

Depuis, chaque nuit, le Rider prend le dessus et transforme Johnny en un squelette enflammé, expiant les pêchés des humains et récoltant des âmes. Ne craignant ni les lames, ni les balles, il sème la mort dans son sillage démoniaque.

Pourtant la famille Blaze n’est pas étrangère à la légende du Ghost Rider. Sa propre mère l’avait fui, car elle craignait qu’il le devienne. Mephisto ne pouvant plus récolter l’âme du cascadeur, il s’évertuait à lui donner de plus en plus d’obstacle, déchaînant un peu plus chaque nuit la colère du rider. Johnny se livrait à une bataille intérieure, voulant maîtriser Zarathos. Il représentait un danger pour Roxanne et se mit à la fuir pour la protéger. Il s’éloignait de toutes formes de vies humaines pour éloigner tout dommages collatéraux possibles et apprendre à contrôler Zarathos.

Lorsqu’il apprit l’existence d’un second Ghost Rider à New-York, il songeait que Mephisto avait encore frappé et était décidé à le traqué. Johnny se rendit en ville et captura son homologue. Ce dernier n’était autre Dan Ketch, son frère cadet. Leur mère l’avait abandonné lui et Barton –le dernier de la fratrie- auprès d’une femme nommée Frances Ketch. Les origines du rider de Dan était dû à la malédiction de la famille Kale, celle de leur mère. Il prit alors conscience de son potentiel en tant que Ghost Rider, et décide d’utiliser ses pouvoirs pour faire le bien, guidant Zarathos vers la paix plutôt que la haine.
Il rejoignit divers groupuscules de super-héros, mais il fut surtout un membre actif des defenders de New-York. C’est à ce titre qu’il rejoignit la traque contre la sorcière rouge.
house of memories

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 16:51

After Genosha

Life goes on
I. Souvenirs alternatifs

Si l’on demande ce qui est arrivé à Johnny dans son enfance, il en perdra son sens de l’humour. Un père mort bien trop tôt, une mère l’ayant abandonné. Mais le plus douloureux pour lui, est ce souvenir de voir son père adoptif mourir à petit feu, emporté par le cancer. Bien sûr, il se remémorerai assez facilement sa relation avec Roxanne qui se serait soldé par un échec, mais dû à leur différence de caractères. Il n’aurait cessé les cascades au cirque qu’à cause d’une blessure à la jambe, assez superficielle dans l’ensemble, mais suffisamment impressionnante pour se dire qu’il était grand temps de passé à autre chose.

C’est sur ces souvenirs qu’il a bâti sa vie et a décidé de fuir New-York pour tenter sa route sur la route. Il allait là où sa moto le guidait. Sans attache, ni emploi, il n’eut aucune difficulté à tout quitter. Cumulant les petits jobs, il amasse une somme suffisante pour sa survie et entretenir sa bécane. Alors qu’il est encore sur le plancher des vaches, il entend parler de Genosha. L’endroit semble paradisiaque. On parle d’une ville où tout est peu cher, et où il fait bon vivre. En prime, des grosses sociétés en place cherche des employés.

Il embarque dans le premier cargo en tant que cuisinier, garant sa moto sous une bâche sur le pont. Il effectue la traversée ainsi. Il revoit encore le capitaine hurler dans le haut-parleur « Préparer vous à larguer les amarres ! » Johnny, qui était alors en train d’éplucher des pommes de terres, lâchait tout son matériel, et parti en courant de sa cuisine pour rejoindre la proue. Le paysage, quoique quelque peu sinistre, fit frissonner Johnny tant il était impressionnant. Des immenses tours déchiraient les cieux. On ne savait si elles avaient été bâtis à même les montagnes, mais la pierre semblait s’entremêler à leur base. Du monde vivait sur ce rocher flottant. Au loin, on pouvait apercevoir une végétation dense. Et l’eau lui paraissait d’or avec ce soleil couchant. Blaze remettait en question ses anciens compagnons de route. Cela n’avait rien de paradisiaque. On respirait la luxure à plein nez.

Et pourtant, ces gratte-ciel, et cette débauche de fric n’était qu’une façade à la banalité voire à la pauvreté. Johnny n’avait que faire de sa situation à venir. Seul l’importait de tracer se poser grandement. De tout recommencer loin des Etats-Unis, de Roxanne, de ses deux pères décédés, ou encore de sa mère portée disparue. C’était à lui de tracer son chemin.

Une fois débarqué, les poches bien remplis de la solde délivrée par le capitaine, et avec sa bécane à ses côtés, Blaze se mit en quête d’une chambre d’hôtel ou une auberge pour y passer la nuit. Il se sentait étrange


II. « Bienvenue sur Genosha, Johnny ! »

Le réveil fut plus que douloureux. Avait-il fumé ? Pourquoi avait-il cette sensation d’avoir mangé un cendrier ? Était-ce dû à l’air ? Et où était-il ? Pendant un instant, Johnny ne savait s’il était à New-York ou pas. Il s’extirpe du lit et ouvre les rideaux, découvrant la cité qu’il eut la chance d’observer hier. Tout lui semblait si loin maintenant. De voir ce paysage, ça le rassurait. Peu importe cette matinée désagréable, il avait une nouvelle vie à bâtir. Après un copieux petit déjeuner en compagnie d’un mastiff, un chien géant et baveux. Il était censé surveiller qu’il n’y ait pas de trouble-fête dans l’auberge. Au lieu de ça, il n’avait de cesse de miroiter Blaze et son assiette. L’homme pris pitié de l’animal et lui cède une tranche de lard. De toute façon, il était grand temps qu’il se mette à explorer les lieux. Il ne pouvait rester à rien faire.

Les premiers temps, il accepte un emploi de coursier, livrant lettres et colis, pour lui permettre de payer sa pension et placer de côté. Il se plaît plutôt bien à Genosha. Serait-il temps pour lui de trouver un garage pour stationner sa moto pour de bon ?

L’ambition le gagnait peu à peu. Une grosse maison, un garage, et peut-être une famille, qui sait ? Mais ce n’est certainement pas avec une solde de livreur que l’on peut vivre ainsi. Il postule donc dans plusieurs entreprises, y compris chez Oscorp et Stark Industries. Les deux plus grosses firmes présentes dans le coin.

C’est le directeur des ressources humaines de chez Oscorp, qui lui propose le premier entretien. Tout a l’air si carré à l’intérieur. On ressent l’empreinte militaire. Lorsque on lui demande son niveau d’étude, Johnny ne peut répondre. Il a arrêté l’école bien trop tôt pour se vouer au cirque et aux cascades. Mais il pensait que ses expériences suffiraient pour prétendre à un emploi de mécanicien en maintenance. Ce fût un échec.

Ce fût au tour de l’équipe du grand Tony de l’inviter à se présenter. Sans grand espoir, Johnny s’y rend et rencontre l’équipe chargé d’animer ce rendez-vous. Ils étaient composés d’un RH, d’une secrétaire, et d’un stagiaire. Ils semblaient beaucoup plus laxistes que chez Oscorp. Ils avaient un poste d’agent de sécurité à pourvoir. Johnny n’y connaissait rien dans ce domaine, mais il accepte sans attendre plus que nécessaire.

« Bienvenue sur Genosha, Johnny. Tu commences demain à 9h. » Ainsi se termine ce rendez-vous. Cela lui laissait le temps de rompre son contrat de coursier. Le premier mois fût assez difficile. Faire ses preuves, se créer faire accepter par ses collègues, prendre ses marques… Sans compter que l’aubergiste voulait que Johnny décampe de la chambre. Il bricolait trop souvent sa moto et laissait des traces d’huiles de moteurs sur tout ce qu’il touchait. De plus, elle en avait assez d’entendre le vacarme que faisait sa harley.

Dieu sait que Johnny essayait bien souvent de se trouver un appartement, mais rien ne semblait acceptable à ses yeux. Tout était trop cher, ou démunis d’un garage. Il en avait plus qu’assez de dépendre d’une vieille aubergiste râleuse, et qui avait de la barbe, même si au fond, elle lui rappelait sa grand-mère paternel. Alors qu’il survolait un journal, il découvrit exactement ce qu’il lui fallait. Un vieux garage de voiture. Cela ferait clairement l’affaire pour que sa bécane puisse y dormir, et c’était suffisamment grand et confortable pour que Johnny s’y installe. Il contacte sans plus attendre l’agence qui revend l’endroit. Cela appartenait à un vieux mécanicien qui était décédé depuis. Etant en mauvais état, le prix était bas. Aux yeux du biker, elle faisait une bien piètre vendeuse. Heureusement pour elle qu’il était déjà décidé à l’acheter bien avant de l’appeler.

L’acquisition fut on ne peut plus rapide. En une semaine, les papiers était fait, et le premier paiement de ce micro crédit, effectué. Il avait les clés en main. Le plus long fut de reboucher tous les trous que la toiture avait. Pour virer tout ce qui n’intéressait pas Johnny, ce fût assez rapide. En dehors des pièces détachées de voitures, il conservait tout, reprenant le canapé de la salle d’attente, au bureau du gérant, il réorganisait l’intérieur pour ne conserver qu’une partie du garage dédié à sa bécane. Puis petit à petit, il rendit l’endroit de plus en plus douillet, faisant l’acquisition d’une cuisine dans la moitié de l’atelier, le bureau lui servait de chambre, et l’atelier de peinture se transformait assez rapidement en salle de bain.

Bien qu’étant un lieu de travail, ce garage était en plein quartier résidentiel. Et par chance, il avait même sa petite cour devant, où l’on pouvait garer jusqu’à deux voitures. C’était son paradis. Tout se mit à rouler pour lui. Il prit même assez rapidement du galon chez Stark Industries, passant de simple agent de sécurité à Lieutenant. En somme, il devenait responsable de cette branche.

Tout était trop parfait même. Il fallait un point d’ombre à cette idylle. C’est à ce moment-ci que son esprit se mit à lui jouer des tours. Il revoyait son père adoptif, allongé sur le sol, après une chute de moto. Ou encore un vieillard au rire démoniaque. Ces instants apparaissaient en de rares occasions, mais cela semblait si réel. Comme si des souvenirs enfouis refaisaient surface. Johnny ne s’en inquiétait pas tant que ça. Il ça sur le compte de la fatigue. Surtout qu’il s’agissait de quelques microsecondes éparpillées. Ce qui fut plus surprenant pour lui, fut de retrouver sa bécane dans des endroits où il ne se souvenait pas l’avoir garé. Parfois, lorsque il passait devant des chiens, ils se mettaient à lui grogner dessus sans raison.

Son sommeil devint de plus en plus agité. Il rêvait souvent que les flammes le dévoraient, ainsi que d’un vieillard au rire affreux, lui répétant sans cesse « Tu m’appartiens, Johnny Blaze. » Mais l’homme ne se laissait pas abattre. De toute façon, ça n’étaient que des rêves, pas vrai ?
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aucun
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
754
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 16:51

Bienvenue parmi nous et plein de courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 17:20

Bienvenuuuue ici !
Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien avec ce perso trop cool ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
422
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 17:21

Bienvenue parmi nouuus !

J'adore Charlie alors très bon choix d'avatar ça va très bien à Johnny ;)

Bon courage pour ta fichette

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. © Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 17:24

Merci à vous :D
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 18:05

Bienvenue parmi nous, trop cool d'avoir un Ghost Rider

On a déjà eu un groot alors... pourquoi pas qu'on en aura un autre dans le futur

Bon courage pour la fiche ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agent 13 mais Peggy ou Agent Carter suffiront
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
Peggy n'a pas de pouvoir à proprement parlé mais elle maîtrise les arts martiaux, sait tirer avec une arme, parle français et anglais, sait manipuler les mots à son avantage et est une experte en stratégie.
634
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 18:56

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Darkmind
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôler les émotions d'autrui. Fait gaffe 8)
Seth Kroeger (Finalement, j'ai une autre personnalité...)
173
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 19:28

Biiiienvenueeeeeeeee Courage pour ta fiche !!! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 19:40

Bienvenue collègue enflammé! Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
625
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 20:53

Bienvenue par ici et bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ryan HelsburyExtraterrestre
avatar

Dilwizit
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
C'EST UN MEC VIRIL, UN VRAI!
Tony, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Lena & Val
244
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 22:39

Bienvenue à toi jeune homme! Hâte de voir ton personnage en action
Super choix de vava en tout cas et de perso

Faudra qu'on se trouve un lien entre lui et Tony (c'est mon premier compte ici ) une fois que tu seras validé :cute:

Bon courage pour le reste de la fiche

___

Everything is gonna be just fine.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel et Marc
242
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Dim 16 Avr - 23:13

Bienvenue Bon choix d'avatar Bon courage pour la suite de ta fiche :cute:

___


DON'T YOU WANNA BE A SUPERHERO ?
I don't need you to believe in me, I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history. We can change the whole world, gonna take it over, gonna start it over. Don't you know what we could be? A new beginning, fight until we're winning - Simon Curtis, Superhero

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Lun 17 Avr - 9:39

Merci beaucoup à tous! :D ça fait plaisir Smile
Je vais essayer de pas vous décevoir sur son histoire :p
Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Lun 17 Avr - 14:18

Bienvenuuuuuuuue! J'aime le mix personnage/avatar! C'est vrai que ça va bien à Charlie :D

Amuses-toi bien parmi nous

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
-
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
74
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Johnny Blaze - "Highway to hell!"   Mar 18 Avr - 19:52

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Bienvenue, le biker infernal C'est concept de retaper un garage pour en faire un appart ! Je garde l'idée sous le coude What a Face Blague à part, super fiche :D Amuse-toi bien avec ton personnage


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
Johnny Blaze - "Highway to hell!"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOTARD FANTÔME "J.Blaze / museum change-o-hand" (Ghost Rider)
» Johnny Blaze, le Vengeur de Feu
» GHOST RIDER ( FILM 2007 )
» Highway to hell [ajout ... Lezard trash]
» Raid Vert 1/6 : Highway to Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: