Partagez | 
 

 Don't fly around my signal | Peter Q.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carol DanversHumain modifié
avatar

Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
214
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Don't fly around my signal | Peter Q.   Mar 25 Avr - 12:07



Don't fly around my signal

Choppers knocking at the door


Affalée sur une table de la pseudo cantine au QG de la Garde Rouge, la blonde ne cessait de soupirer, râlant contre les horribles pâtisseries que ses collègues mâchouillaient à n'en plus finir. Jessica à ses côtés, scrutait le journal et analysait les gros titres, alors que la blonde laissait son regard se perdre droit devant elle, évitant de justesse Cindy qui venait de s'asseoir à l'autre bout de la table. Elle la salua nonchalamment, sa voix légèrement embrumée. Se raclant la gorge, elle se redressa légèrement pour lui offrir un doux sourire, avant de replonger sa tête contre ses bras croisés sur la table. Un souffle exaspéré quitta ses lèvres et ses pensées se mirent à vagabonder le temps que Jessica termine sa lecture, et accessoirement sa boisson qui refroidissait déjà bien vite. L'échange entre la jeune Moon et la meilleure amie de la blonde semblait totalement lui échapper, comme si Carol s'enfermait dans sa bulle, laissant le temps filer sans rien pouvoir n'y faire. Ses pensées filait au creux de son être, cognant contre les murs de son crâne et Carol se surprit à retrouver un certain faciès fiché dans son esprit. Un sourire tendre et envoûtant décorant ce visage si pur et angélique. Une chevelure brune virevoltant autour de ses traits apaisés. Carol ne l'avait vu qu'une seule fois, et pourtant, elle pouvait sentir quelque chose émaner de la jeune femme. Sans qu'elle ne puisse mettre le doigt dessus, malheureusement. Secouant la tête rapidement, Carol se redressa en soupirant, préférant éviter de penser à cette jeune femme mystérieuse qui laissait derrière elle un picotement dans sa poitrine loin d'être désagréable. Alors que Danvers voulait charrier Jessica sur sa boisson qui devait déjà être glacée à l'heure actuelle, la blonde sentit son biper s'enclencher dans sa poche. Haussant un sourcil, elle glissa ses doigts sur l'objet noir et lisse avant de se redresser. Saluant ses collègues, les pas de la blonde claquaient au sol tandis qu'elle se dirigeait vers sa chambre. Elle déposa son téléphone dans son casier et attrapa sa tenue qu'elle enfila rapidement, glissant ses bras dans les manches, puis déroulant le reste sur son ventre gainé. Ses jambes passées dans son pantalon, la belle agrippa ses Rangers qu'elle enfila avant de bien serrer les nœuds. Refermant son casier après s'être redressée, la belle attrapa du bout des doigt son sac qui trônait sur son lit. Elle avait toujours un sac de prêt avec quelques affaires utiles en cas d'urgence, comme ici. Le glissant sur ses épaules rigides, Carol quitta ensuite sa chambre pour se diriger vers le hangar, saluant au passage ses collègues qui filaient dans les couloirs. Sa tignasse blonde virevoltant autour d'elle, tressauta sur ses épaules lorsqu'elle se stoppa net une fois dans le hangar. Ses boucles d'or descendant en cascade sur le haut de son dos cessèrent de se mouvoir alors que la blonde ouvrait de grands yeux. Écarquillés comme jamais. Ses lèvres tirés en une grimace devant le spectacle offert sous son regard inquisiteur.

Une colère froide gronda en elle, brûlant ses entrailles alors que l'orage vrombissait en elle. Qu'est-ce qu'il fiche là lui maintenant ? Un grognement empoigna sa gorge mais ses lèvres pincées, ainsi que ses dents serrées ne le laissèrent pas s'échapper. Ses yeux ne quittaient pas la silhouette de Peter Quill, autre agent auto-proclamé meilleur pilote de la Garde. Son comportement pouvait exaspérer la blonde, sans parler de ses mimiques et de son caractère. Carol pouvait aisément se lier d'amitié avec quasiment n'importe qui, sans se laisser marcher sur les pieds bien entendu, et savait quand elle allait trop loin dans ses propos et même dans ses ressentis envers une tierce personne. Mais des fois, il y en avait vraiment où ça ne collait pas. Et avec lui, avec ce Quill, c'était tout bonnement impossible. La douce blonde se transformait en furie dès qu'il se trouvait dans la même pièce qu'elle, alors autant dire que le démon prenait doucement possession d'elle, étouffant l'ange, aussi déchu soit-il. Une vive douleur dans sa paume la tira de ce tourbillon de colère enragé. Détournant le regard, non sans retenir les éclairs nichés au creux de ses pupilles, la blonde remarqua ses phalanges blanchies, et ses ongles enfoncés dans sa paume. Retirant délicatement ses doigts, Carol remarqua de profondes traces sur ses mains, rougies et gonflées. Jurant contre elle-même et contre Quill au passage, elle s'empressa de secouer sa main, avant de reprendre son chemin. Attrapant du bout des doigts la fiche technique et le plan de vol situé sur les tables non loin. Tant que Quill venait pas l'emmerder, elle ferait profil bas et la mission se déroulerait pour le mieux. Ouais, ça va aller. Son souffle hachuré brisant l'atmosphère, se stoppa brutalement lorsqu'elle senti quelqu'un s'approcher d'elle. Pas lui, putain, pas lui... Lentement, son regard quitta les fiches de missions avant de se poser sur la personne à ses côtés. Une vague glacée lui parcouru l'échine et ce sentiment de haine bouillonna une nouvelle fois en elle. Ne souhaitant pas se laisser enquiquiner par l'autre pilote, ses lèvres laissèrent fuser une pique glaciale, avant même que Peter n'ait pu même la saluer.

« Fiche-moi la paix, Quill. J'ai une mission à accomplir. »



___


Then it falls away into the great escape over walls and weights. This antigravity... Let it fly through the universe into the outer space over walls and weights. This antigravity taking over me ~

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey
154
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Don't fly around my signal | Peter Q.   Sam 20 Mai - 18:50



Don't fly around my signal
Peter et Carol
Alors aujourd’hui, c’était un jour des plus tranquille, on se tournait même quelque peu les pouces. Alors avec le gars de la garde, on avait décidé de se faire un bon petit basket entre mecs. Car il fallait bien s’occuper et puis faire du basket, c’est toujours sympa, à faire quelques lances à 3 points se lançant quelques vannes au passage ou encore quelques références à des joueurs des baskets de la NBA. Non parce que généralement, on ne connaît pas vraiment ceux du Championnat d’Europe, on connaît plus ceux de la NBA, même les Européens connaissent mieux la NBA. Mais soit, un, lancait une petite remarque comme quoi il a autant la classe que Coby Ryan. Et l’instant après il rata un panier qui était donné. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cela, je devais automatiquement faire une réflexion là-dessus et sur ce foirage grandiose « Ouais, mais Coby Brian lui rate pas un panier aussi facile. » Et puisque je venais d’avoir la balle entre les mains et que les champs étaient libres, j’en profitais pour marquer un panier à 3 points. « Ça, c’est la classe. » Dis sur un petit bien satisfait accompagner d’un petit mouvement de danse, car c’était toujours classé. Je pouvais entendre mon collègue râler de son côté. « Oh soit bon joueur. Boude pas » C’était toujours sympathique ce petit moment entre collègues, c’était toujours sur un ton léger, quelques boutades et puis après on se retrouvait autour d’une bonne bière.

Mais comme on était en pleine journée et en plus en plein service pas de bière. Juste une bonne tasse de café après avoir été prendre une douche. Après quoi, j’étais parti dans le hangar trainer un peu et discuter avec les mécanos et je rigolais aussi avec eux. Puis entre deux boutades, une mission, comme j’étais content. Non pas que je n’aime pas parler avec les mécanos, mais enfin, il y avait quelques choses à faire et j’allais enfin pouvoir voler. Ça, c’était cool, car franchement qu’est-ce qu’il y a de mieux que de voler, c’est le pied intégral. Par contre, il y a un hic, une arrivante, qui me fit un peu râler, même si j’adorais cette blonde, mais la connaissant, elle va vouloir me piquer ma mission. Ce qui me dérangeait le plus c’était le faite qu’elle avait la fâcheuse tendance de me frapper… Bon ok, je le mérite… La plupart du temps, parce qu’il y a des fois ce n’est pas de ma faute.

Et voilà, sa mission, non, mais je rêve, j’étais là en premier. Et loin de moi de remettre ses talents de pilote en doute, j’étais le meilleur. L’homme de la situation, c’est moi. Donc non ma petite Danvers, c’est moi qui pilote et personne d’autre « Non, non. C’est ma mission. » Je prenais les fiches, pour regarder la mission lui disant tout simplement la vérité, « C’est moi qui suis le pilote sur cette mission. Alors pas touche au manche Danvers.» Enfin ça dépend quel manche…

Puis j’étais là en premier. Comme on dit premier arriver premier servit à point c’est tout. Si elle voulait cette mission, elle aurait dû être là plutôt. En plus, sa voix était plutôt glaciale, je n’ai encore rien fait et elle n’est déjà pas sympa avec moi. Alors pas question de lui laisser la mission. Si elle avait demandé gentil peut être que je lui aurais laissé. « Puis qu’est-ce que tu viens faire ? J’étais là en premier, donc c’est ma mission.» Pour cette mission, c’est elle qui sera assise sur le siège du copilote et pas moi. « Toi t’es copilote sur ce coup. » Puis elle peut bien me laisser piloter parfois, ça ne lui fera pas de mal de se retrouver à la place du copilote.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Carol DanversHumain modifié
avatar

Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
214
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Don't fly around my signal | Peter Q.   Jeu 25 Mai - 21:16



Don't fly around my signal

Sirens getting louder when it hit the floor


La blonde lui jeta un regard furieux alors qu'il proclamait que c'était SA mission à lui. D'où il venait pour lui dire ça ? Pour qui il se prenait pour lui balancer ainsi que c'était sa mission, hein ? Les traits de la belle s'étiraient en une grimace et ses iris lançaient des éclairs en sa direction. Elle était vraiment en colère contre lui, pour la simple et bonne raison qu'il venait lui dire ça alors même qu'elle tenait les fiches de vol. Comment pouvait-il lui dire cela alors qu'elle était clairement l'agent de la situation ? Et qu'elle avait été appelée, ELLE ET PAS LUI? Et en plus il lui prenait les fiches des mains ce con, pendant qu'elle bouillonnait, sans lui demander ! MAIS QUOI ? Carol ragea, serrant les dents et les poings. Soufflée, la belle laissa tomber ses mains sur ses hanches, la peau claquant bruyamment. Les yeux écarquillés, elle lui jetait le regard le plus noir possible, prête à lui cracher son venin. Tout son corps tremblait tant elle était éprise par la colère, ce voile qui encerclait son âme, empoisonnant ses paroles et ressentis. Elle se mordit la mâchoire alors qu'il lui disait de ne pas toucher au manche, et là, à l'instant, elle crevait d'envie de lui en coller une. De lui en mettre une bonne, en plein la tronche, ou même son manche à lui pour lui faire comprendre qui était la meilleure ici. L'image était vraiment dégueulasse, c'était clair et net, mais la rage embrumait ses pensées et brouillait sa vision, lui donnant un air démoniaque. La belle blonde n'était plus qu'un tourbillon en ébullition. Elle voulait lui arracher la peau, lui crever les yeux pour qu'il arrête de l'emmerder avec ses compétences de pilote du dimanche. Il la faisait clairement chier, là, maintenant, tout de suite. Et elle allait bien se défouler sur lui. Surtout qu'il en rajoutait une couche en prétextant qu'il était là le premier. Non mais je rêve... La blonde ferma les yeux et souffla bruyamment, sa paume venant rencontrer son visage d'une manière théâtrale, tant elle était désespérée. Il se prenait pour qui, sérieusement ? A se pavaner en racontant qu'il était là d'abord, avant elle. Mais qu'il aille se faire clairement mettre. Carol laissa sa main glisser, sa paume frottant son visage avant de claquer à nouveau contre ses hanches. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, un air totalement affligé imprégnait ses traits, et elle soupira. La belle claqua des talons et se tint droite, d'un coup, sa langue cracha le venin depuis trop longtemps retenu.

« Déjà tu vas descendre du gratte-ciel de douze mille kilomètres qui te sert de piédestal pour ton égo, et tu vas mieux me parler, du con. Si t'étais là en premier, alors pourquoi c'est moi qui avait les plan de vol et la fiche de mission avant que tu viennes me les ARRACHER DES MAINS, hein ? C'est moi qui ait été appelée pour piloter, alors rend-moi ça, cracha-t-elle à son encontre. »

Elle le bouscula en récupérant le plan de vol et la fiche récapitulative de la mission en cours, puis feuilleta quelques pages, son regard parcourant l'étendue des données. Elle pinça les lèvres, son corps tremblant encore. Elle tentait de se calmer, mais c'était peine perdue avec Peter aux alentours. Elle ne serait même pas prête à le prendre en co-pilote pour le coup, tant il l'avait emmerdée. La belle pouvait se montrer cruelle et rancunière, et là, elle était encore bien trop obnubilée pour s'en rendre compte. La colère surpassant les remords de s'être laissée aller ainsi, à hurler sur un collègue. En soi, il n'était pas bien méchant, et ça pourrait passer, mais pas là. Pas maintenant. Pas aujourd'hui. Si elle ne se calmait pas bien vite, ça allait finir en un bain de sang. Et même si sur l'instant, c'était loin de la déranger, elle savait très bien qu'elle allait le regretter plus tard. Malgré ses airs égocentriques et son côté exubérant, il semblait avoir un bon fond. Que Carol ne pouvait décidément pas voir à l'instant même. Malgré les soubresauts de son corps, elle pouvait sentir la retombée de la colère. La blonde soupira en fermant les yeux et se tourna vers lui pour lui jeter un coup d'oeil. Elle regretta bien vite son comportement en le voyant ainsi, et décida de s'adoucir un peu. Mais la furie en elle pouvait faire ce virage à 180 degrés en une seconde sans problèmes, au moindre mot décalé de sa part.

« Quoi ? Tu vas pas chialer quand même ? Elle soupira. Bon écoute... Ca va, le quinjet va pas s'en aller sans toi. Tu pourras monter à bord... Tant que tu m'emmerdes pas. »



___


Then it falls away into the great escape over walls and weights. This antigravity... Let it fly through the universe into the outer space over walls and weights. This antigravity taking over me ~

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't fly around my signal | Peter Q.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'AFFAIRE AMANDA (Tome 2) LE SIGNAL / ENSEMBLE de Peter Silsbee et Stella Lennon
» Document Peter Weyland avant la Mission Prometheus - Signal Reçu de LV-426
» Arrêt du signal pour les décodeurs VISIONETICS VISTAR
» Format du signal DVB-T vs DVB-C
» TNT signal (bon), mais aucune chaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: