Partagez | 
 

 The sexiest men you've ever seen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
158
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: The sexiest men you've ever seen   Mar 25 Avr - 19:28


Monsieur Harvay,

Nous avons le plaisir de vous informer que, selon le sondage recueilli par le magazine Woman, vous faites parti du top 10 des sportifs les plus sexy de Genosha.

C'est pourquoi nous vous envoyons cette invitation afin que vous passiez dans nos locaux et que nous puissions, si vous le voulez bien, faire un shooting photos qui paraîtra dans le prochain numéro. S'ensuivra une petite interview ainsi qu'une collation.

En espérant que vous puissiez participer à cette entrevue, nous vous adressons nos sincères salutations et vous remercions du temps accordé à notre demande.

Le responsable de communication du magazine Woman

J'avais entre les mains ce courrier bien particulier et j'osais un petit sourire en coin. Dans le top 10 des sportifs les plus sexy de l'île, hein ? L'idée me plaisait bien. Dommage que ce fameux responsable n'ait pas glissé la liste dans l'enveloppe, j'aurais adoré savoir à quel niveau je me plaçais. Oh bien évidemment, je ne me voyais pas être le premier de la liste, il devait bien y avoir mieux que moi, c'était obligé mais au moins dans le top cinq, ç'aurait été déjà franchement génial. Tranquillement, je jouais avec ma lèvre inférieure, me la frottant entre l'index et le pouce tout en réfléchissant à l'invitation. Le numéro du bureau y était inscrit et je me disais qu'il était temps que je me décide... Y aller ou non ? Quelque part, ce serait l'occasion pour me faire de nouveaux contact mais en même temps, avais-je vraiment envie de retrouver toute ma notoriété ? A vrai dire, si j'avais choisis Genosha, c'était aussi pour m'éloigner de toute la célébrité qui commençait petit à petit à me peser. J'adorais ça, vraiment mais... Des vacances ne faisaient pas de mal. Certes, ici encore j'avais des fans mais je me sentais déjà bien plus libre dans mes mouvements, dans mes choix et ne me méfiait pas systématiquement de devoir croiser un filou qui apparaissait devant moi pour prendre une photo. Bon sang... Heureusement que je n'y avais pas droit tous les jours. Finalement, j'appelais et acceptais le rendez-vous.

Quelques jours après avoir reçu l'invitation, je me préparais paisiblement à rejoindre le centre ville de Prénova. Le studio photo faisait l'angle d'une rue commerçante, impossible donc de le manquer. Devant le bâtiment, je me grattais la joue avec un petit sourire. Je me demandais qui d'autre avait été sélectionné par le sondage et m'imaginais déjà avec bon nombre d'entre eux à essayer de deviner le sport de chacun. J'espérais que la rencontre se passerait bien, j'espérais si fort que j'avais la sensation de prier pendant que je m'engageais et pénétrais dans le hall du bâtiment. De là, je m'approchais de l'accueil et signalais que j'avais un rdv. On vint me chercher, me guidant par la suite vers l'ascenseur pour enfin ressortir trois étages plus haut pour rencontrer l'équipe et participer à la réunion d'information sur le déroulement de la soirée. L'assistante de mon agent vint me rejoindre et je passais mon bras autour de ses épaules. Nous étions de bons amis, après tout, Carla et moi, alors il me semblait normal de la traiter ainsi. Elle prenait des notes, sérieusement alors que je laissais mon regard clair glissé sur les autres hommes de la salle. J'en reconnaissais certains et je souriais d'avance de devoir poser avec eux, ce serait trop cool, vraiment !

Après une trentaine de minutes à discuter, Carla vint avec moi et me tendit une liste que j'observais en haussant un sourcil. "C'est le classement." me dit-elle alors que je cherchais mon identité. Une fois trouvé, elle ne pu que constater mon sourire en coin s'agrandissant à mesure que je prenais connaissance des positionnements de chacun. Je relevais mes iris vers elle, ouvrant la bouche d'un air ébahit. "Premier ?! C'est pas sérieux ?!" balançais-je alors que je m'extasiais devant le résultat. Heureux, je me mettais même à rire en venant embrasser le front de ma collègue et me laissais guider jusqu'à la prochaine étape. Les vestiaires.

Une immense installation s'imposait à nous, aux dix hommes qui devaient changer de fringues pour ensuite poser devant le photographe. Une habilleuse et un maquilleur se présentèrent à moi, me montrant une tenue et vérifiant la meilleure façon de me mettre en valeur. Je dois avouer que c'était la première fois que je vivais ce genre de chose, aussi poussé du moins mais je m'étais rapidement prit au jeu, me laissant faire simplement après avoir passé un costume à plusieurs centaines de boules. Purée... Plus dans le luxe que ça, on mourrait, c'était pas possible. Limite si je n'avais pas l'impression que la tenue étaient en fil d'or. Néanmoins, ça ne m'empêchait pas de sourire.

Les premiers shoots se firent bien comme il fallait. Les positions changeaient, les directives étaient clairs et je passais d'un sourire et d'un regard rieur à une mise sérieuse en quelques secondes. J'aimais beaucoup ce jeu et à chaque fois, je me laissais aller à me découvrir une aisance particulière devant l'objectif. Malheureusement, il fallut bien qu'un accroc arrive. En fait, mon binôme du moment, un blond, et moi, attendions nos cafés avant de passer devant l'appareil photo. J'observais les autres travailler et jugeait avec admiration la façon dont ils jouaient le jeu, en harmonie avec le photographe. Et alors que j'allais me tourner vers ce nouveau collègue, une sensation de brûlure et d'humidité vint me prendre rapidement. Posant mes yeux sur le responsable de ça, je vis le technicien se confondre en excuse alors que le blondinet et moi nous retrouvions tâchés par les boissons chaudes. On vint nous apporter des serviettes et on nous promit une nouvelle tenue très vite. En attendant je me tournais vers l'autre sportif et lui tendait la main.

Un sourire amical, une poigne tranquille et je lançais un "Richard Harvay, joueur de hockey et vous ?" Tant qu'a faire, autant faire connaissance puisque nous étions frères de galère à l'instant présent.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Mer 26 Avr - 3:22

La missive que Johnny reçut était sensiblement la même. Cependant, contrairement a d'autre, sa réponse fut enthousiaste et immédiate. Il était largement connu que Johnny Storm adorait ses admirateurs, spécialement ceux du sexe féminin, et si ces dames le croyait suffisamment sexy pour être parmi les dix plus séduisants de tout Génosha et bien, qui était-il pour les contredire? Il contacta immédiatement l'agence avec une réponse positive et se fit donner les coordonnées et l'heure a laquelle la séance de photo aurait lieux dans quelques jours.

Le matin de l'évènement, le coureur automobile le plus sexy de l'ile se prépara avec attention. Cheveux artistiquement en désordre, lunettes de fumée, veste de cuir 'usée', jeans moulant délavés et souliers de course qui coutaient plus cher qu'un mois de salaire a toute personne ordinaire. Le regard saphir de la vedette pétillait d'excitation alors qu'il pénétrait les bureaux de l'agence et s'annonçait avec un sourire ravageur pour la réceptionniste, qui rougit un peu avant de lui donner quelques indications. Une montée d'ascenseur plus tard et il joignit les 9 autres hommes qui devaient participer à la séance. Il connaissait tout le monde, bien sur, et salua par leur nom et serra des mains a tout va pendant quelques minutes. La réunion se passa bien et il prit note mentalement de tout ce qui allait se passer, avant de se voir aborder par une jeune femme avec des lunettes sur son nez taché de rouille et une apparence mignonne de petite sourie timide. Il avait mit ses lunettes noire griffées dans la poche de sa veste et ses yeux bleu brillèrent d'amusement au bégaiement de la jeune femme, qui ne pouvait détacher le regard de lui.

"C'est... le classement, Mr. Storm." Dit-elle en lui tendant une feuille pliée qu'il prit avec un demi sourire.

Il le parcourut des yeux assez rapidement, et fronça les sourcils avec une pointe de déception en découvrant qu'il n'était pas au top. Numéro deux. Quelqu'un était plus sexy que lui, selon ces dames? Incroyable, impensable, inconcevable! Le sourire qu'il retourna à la jeune demoiselle était peut-être un peu moins large mais ses yeux demeuraient doux et amusés.

"Merci... Stephanie."
Dit-il après une rapide lecture de son tag. "Vous êtes charmante."

Puis bien sur la séance en elle-même commença. C'était très amusant et il adorait poser pour la caméra, avait même un talent naturel pour ça. Il aurait put être modèle, si sa passion n'avait pas été pour les voitures et la course. Pendant quelques heures, il se vit former des paires avec différents autres sportifs et il perdit le compte du nombre de costumes qu'il enfila. C'était une expérience intéressante cependant, et quand il se retrouva enfin de nouveau dans le vestiaire entre deux séances, son nouveau partenaire se tenant non loin de lui dans une nouvelle tenue également, il se relaxa et s'appuya nonchalamment contre la table derrière lui, attendant le café qu'on leur avait promis. Jusqu'à ce que quelques chose de brûlant ne viennent se renverser sur son bras et sa main gauche, le faisant siffler brièvement de surprise plus que de douleur et secouer la main par réflexe.

EN fait, s'il devait être honnête avec lui-même, c'était plus le réflexe d'avoir été mouillé. Il avait a peine ressenti la chaleur. Sa main, quand il l'examina, était parfaitement intacte bien que mouillée de café. Un café brûlant, cela va sans dire. Étrange. Il haussa les épaules, sans doute que la douleur se pointerais bien assez tôt, a retardement, ça arrivait des fois. Quoi qu'il en soit, leur habits devaient être changés et en attendant, il se retrouva seul avec son compagnon du moment. Quand il se présenta et tendit la main, il leva un sourcil, puis eu un léger sourire, répondant fermement à la poignée de main.

"Johnny Storm, pilote de course. C'est un plaisir, Mr. Harvay." Puis il ajouta, sur le ton de la plaisanterie. "Alors c'est vous qui m'avez dérobé la première position? A charge de revanche, hein?"

Et il eut un petit clin d'œil amusé, rien de tel qu'une bonne et honnête rivalité, non?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
158
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Ven 28 Avr - 10:20

Je serrai fermement la poigne du blond, souriant à ses propos et la relâchait tout aussi paisiblement que je le lui avait présenté. Les serviettes arrivaient et d'un geste tranquille, j'en pris une, épongeant le liquide noir qui faisait que mon costume me collait à la peau. D'ailleurs, il valait mieux que je m'en débarrasse, c'est bien pour cela que, tout en gardant mon regard azuré sur le sportif, je virais veste et déboutonnais chemise, lui lançant un "Oh vous savez, je suis tout autant surpris. Je pariais sur un top 5 mais pas à la tête de tout." Je posais les vêtements dans les mains d'une habilleuse et revenais essuyer les restes de caféine sur mon torse. Les effluves se mélangeaient à mon parfum et je trouvais presque que la senteur était agréable même s'il était clair que je ne m'amuserai pas à m'en mettre tous les matins. Néanmoins, je continuais d'arborer un grand sourire et reprenais ma conversation avec le pilote en lâchant un " Pourquoi venir sur Genosha ? Il n'y a pas de circuits de courses ici. Du moins à ma connaissance." Après tout, c'était vrai. Je comprenais les surfers, basketteurs, footballeurs et autres, mais un coureur automobiles... D'ailleurs ce n'était pas vraiment un sport que je suivais alors j'ignorais totalement comment se déroulait un... Match si je pouvais le dire ainsi.

"Merci Carla" disais-je à l'assistante de mon manager qui m'apportait un t-shirt en attendant qu'on me trouve une autre tenue. Je lui fis un non de la tête quand elle me proposa une nouveau café. Assez d'expérience avec cette boisson, ce matin alors plus tard probablement. Je couvrais mon torse et m'installais dans un siège, croisant les jambes puis revins à mon précédent interlocuteur en l'apostrophant d'un sympathique Storm. Enfin, je l'interpellais en l'appelant par son nom de famille quoi. "Je ne connais pas bien ton milieu, comment on devient pilote ? "

Si la curiosité était une vilain défaut, je ne m'en inquiétais pas tant que ça. J'avais cette manie de toujours mettre les pieds dans le plat, jamais vraiment sans tact et je ne voyais le problème qu'après, quand le visage de mes vis à vis transpirait de malaise. Mais là, pour le coup, il n'y avait aucun problème avec ça. On parlait boulot alors finalement, ce n'était pas si dérangeant. Ce n'était pas comme si j'avais demander combien de zéro il y avait sur ses chèques de salaires, même si je me doutais qu'il devait bien gagner sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Mer 3 Mai - 18:04

Johnny avait lui aussi enlevé veston et chemise pour les confier à une assistante brunette qui se dépêcha de repartir avec, et on lui échangea les vêtements pour une serviette avec laquelle il enleva les traces de café maintenant collant et refroidissant sur le peau. Il en était encore à se demander comment le liquide brûlant de lui même pas parut chaud, mais les vêtements avaient sans doute protéger sa peau. IL tourna un sourire amical vers l'autre homme alors qu'il finissait d'éponger le café, puis passa un t-shrit noir au-dessus de sa tête en attendant les nouvelles tenues.

"Il y a un petit circuit sur l'Île. Un stade de course, au Centre-Ville de Hammer Bay. Pas énorme et loin des circuits somme Monaco ou même Montréal, mais quand même quelques chose." Dit-il en haussant les épaules. "Je suis venu ici principalement pour prendre un peu de recul pendant un temps. Je voulais trop en faire et tirait trop la corde, selon certains. On m'a pratiquement mit en sabbatique forcée." Rit-il un peu avec un pétillement amusé dans les yeux.

Il avait toutefois décider de voyager et de reprendre les circuits professionnels d'ici quelques mois, pour la prochaine saison de course. Il avait l'impression de s'être reposé bien assez longtemps comme c'est là. L'ennui allait bientôt menacer, à ce rythme. Il leva un sourcil à la dernière question du hockeyeur, et s'appuya contre le comptoir derrière lui, croisant un pied sur l'autre et les bras sur sa poitrine d'une manière décontractée. La course, c'était sa vie. Depuis qu'il était enfant, il avait toujours aimé la mécanique et les voitures. Il aurait put être un excellent mécanicien, aussi, mais c'était surtout le Thrill de la course elle-même qui l'avait attiré. Les voitures puissantes et aérodynamique, la vitesse, le danger a toutes les courbes... Alors finalement, c'est le désir de son cœur qui l'avait remporté sur des considérations plus terre a terre.

Et il était excellent conducteur. C'était sa vie et tout ce qui comptais vraiment.

"Comment on devient pilote de course? Eh bien, d'abord, il faut être vraiment bon derrière le volant." Johnny commença avec un clin d'œil complice et un sourire. "Ensuite, il faut connaitre le milieu et trouver les bonnes personnes pour vous donner une chance de faire vos preuves. Et à partir de là. c'est plutôt simple. Soit tu montre que t'es meilleur de tous les autres et tu te hisse vers le sommet, soit tu reste en queue de file et on finit par oublier que tu existe. J'ai été assez talentueux pour faire partie des premiers."

IL pencha la tête et à son tour. posa une question a l'autre sportif.

"Pourquoi avoir choisi le hockey comme sport?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
158
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Dim 7 Mai - 17:04

Je décroisais les jambes puis les recroisais, indécis sur leur positionnement. Bon sang que c'était agaçant, tout ceci. En tous les cas, je venais piquer un cupcake que nous proposait un homme, sans doute chargé de mettre à l'aise toutes les célébrités du moment, au cas où certaines seraient trop capricieuses. Dans ces moments là, je m'estimais heureux de ne pas être ce genre de casse-couilles intersidéral qui n'avait même pas un semblant de compassion pour les petites mains du staff qui se pliait souvent en quatre pour faire en sorte que tout se passe bien. Je croquais tranquillement dans la pâtisserie en écoutant attentivement mon interlocuteur, haussant même un sourcil de surprise quand il m'annonçait qu'un circuit se trouvait en périphérie d'Hammer Bay. Moi qui pensait avoir tout vu, à force de me balader avec l'office du tourisme de l'île, je me rendais compte que je me fichais bien le doigt dans l’œil. En partant de ce principe, je me jurais de prendre le temps d'aller découvrir un peu mieux la région. Hors de question de ne pas connaitre sur le bout des doigts ce coin de paradis qui était devenue ma nouvelle terre d'accueil.

Je fini ma sucrerie alors que le blondinet m'expliquait les façons d'intégrer son domaine de prédilection. Évidemment, je me doutais bien qu'il y avait un jeu de talents et de chance derrière tout ça. Tout le monde était dans ce cercle là. Il fallait qu'on nous découvre un talent pour qu'on ait la chance de percer et ensuite d'atteindre les hautes sphères de la performance. Je les connaissais aussi, ces aléas de la vie. Alors j'haussais un sourcil à la question de mon vis-à-vis et souriais en coin. Pourquoi le hockey ? "Parce que mon père est passionné de ce sport, parce que j'ai du talent et parce que je l'aime, moi aussi" disais-je sur un ton doux. C'est vrai qu'à la base, j'appréciais la chose mais n'avais pas vraiment vu mon avenir dedans. Mon père m'avait poussé, entraîné, tous les jours après l'école en me répétant que j'avais un talent particulier et qu'il était dommage que je ne le développe pas. J'avais été heureux qu'il m'encourage, lui qui n'était pas toujours tendre avec ses enfants et qui évitait au mieux les mots pour dire que sa progéniture faisait sa fierté.

Me décidant finalement à croiser mes jambes, je venais piquer une autre pâtisserie et la mangeait paisiblement comme la première, oubliant jusqu'aux conseils de ma nutritionniste sur ce que je devais privilégier en nourriture et les gâteaux n'en faisaient pas parti. Je me grattais le bout du nez puis agitais ma main, celle qui tenait mon goûter en ajoutant que "Je ne regrette pas d'être dans mon milieu, cela dit. J'ai du talent, suffisamment pour jouer en pro et avoir la possibilité de superviser l'équipe locale. Alors bon... " enfin je me passais la main libre dans mes bouclettes, me disant qu'il faudrait que je fasse couper tout ça. Un nouveau regard vers les autres pour le shooting, je reposais mon regard clair sur le coureur automobile en lui lâchant un "Je suppose que, comme tous les autres,  on a eu notre chance. Heureusement, d'ailleurs !"

Une nouvelle fois je souriais, laissant même échapper un petit rire amusé. Ouais, ils auraient pu se retrouver de l'autre côté du magazine, de ceux qui lisent les articles et non pas de ceux qui apparaissent sur la couverture. De fait, je finissais mon gâteau alors qu'on venait nous dire que les prochaines tenues viendraient bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Mar 30 Mai - 2:35

Pendant que la jeune assistante qui s'occupe de lui retouche et prépare les nouveaux habits qu'on vient de lui fournir, avant qu'il ne puisse les enfiler, Johnny écoute son interlocuteur avec une grande attention. Personnellement, il n'a jamais été fan de hockey ou autre sports d'équipe. Il ne travaille pas super bien en équipe, c'est peut-être pour ça. QUoi qu'il en soit, le hockey est un sport qui le laisse plutôt neutre et n'attise pas trop son intérêt. Par contre, la passion, ça il connait.

La passion pour les voitures sport et la course, qu'il a nourrie depuis ses années de lycée, c'est toute sa vie. Il ne saurait pas que faire s'il n'avait pas ça. Quel serait le sens de sa vie s'il n'avait pas cette passion pour le mener et le diriger, pour lui donner envie d'avancer et de se lever de son lit chaque matin pour affronter le nouveau jour qui s'annonce. Quelques chose qui fait courir le sang dans les veines et enflamme les sens aussi fortement qu'être au volant d'un voiture puissante et de la sentir gronder et vibrer comme une bête féroce sous ses mains, mais d'en avoir un total contrôle, ça n'existes pas. C'est la meilleure sensation qui existe, et il n'a pas l'intention de s'arrêter, pas tant qu'il sera capable de tenir un volant. Il attrape une pomme dans un plateau voisin et croque dedans pensivement, observant son interlocuteur.

"La passion, je connais." Dit-il finalement après avoir avalé son morceau de pomme. "C'est important de vivre ses passions, pour se sentir vivant. Pour savoir qui on est et où on s'en va." Son ton est sérieux et ses yeux pétillent avec animation. "Que ce soit le hockey, la course, ou n'importe quel autre sujet, il faut laisser s'exprimer ces passions qui nous animent tous. La vie est trop courte pour ne pas le faire!" Finit-il avec un clin d'œil complice et il mord une fois de plus dans la pomme.

"C'est peut-être de la chance." Dit-il encore, "ou peut-être du talent. Un mélange des deux, plus probablement! Quoi qu'il en soit, il ne faut pas abandonner ou se laisser abattre par les obstacles. Je n'en suis pas où je suis aujourd'hui pour avoir reculé à la première bosse sur ma route."

L'assistante apparait de nouveau et il lui fait un signe de tête comme quoi il a comprit quand elle leur annonce que leur nouvelles tenues seront là dans quelques minutes. Il termine la pomme et prends une bouteille d'eau qu'il vide en quelques longues gorgées. Les projecteurs dans ces studios sont tellement chauds... Mais il ne transpire pas, c'est juste un peu inconfortable, avec tout ces gens qui se trouvent ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
158
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sexiest men you've ever seen   Sam 10 Juin - 11:09

J'allongeais mes jambes et les balançais tranquillement tout en grignotant et écoutant d'une oreille presque distraite ce que me disait mon vis à vis. De nombreuses pensées traversaient mon esprit, plus encore à mesure qu'il avançait dans ses propos. J'abandonnais presque ma sucrerie pour finalement fixer l'autre homme, un sourire moqueur aux lèvres et lâchait un "Ceci dit, tout dépend des passion de chacun. En imaginant qu'un mec random ait pour passion la pyromanie, autant éviter de suivre cette direction. Je crois que ça vaudrait mieux pour sa vie et celle des autres." je l'avais dis sur un ton sérieux mais en même temps, je mourrais envie de rire. Je venais de casser un moment émotion digne d'une série télé ou d'un film hollywoodien. Je ne regrettais même pas, à vrai dire. Faire dans les clichés, c'était pas trop mon truc même s'il avait raison de dire que dans nos domaines respectifs le talent et la persévérance faisaient qu'on restait au top.

Je m'apprêtais à reprendre la parole quand un des modèles vint se laisser tomber à nos côtés avec un rire totalement moqueur. J'haussais un sourcil alors qu'il se passait la main dans les cheveux, faisant son Mr.Bogosse de l'année. "Vous savez les gars, vous êtes là parce que vous êtes les meilleurs sur l'île. Si ça se trouve, à l'extérieur, vous êtes juste des minables. Contrairement à moi, je suis champion mondial de lutte alors... " que disait l'autre avec un sourire fier et à moi de répliquer un "Tu sais, Machin, tu te prends pour un champion toute catégorie mais entre temps, t'es quoi... Neuvième ? Dixième ? sur la liste des mecs les plus sexy de l'île alors que tu causes aux deux premiers ? " Je me grattais sagement le menton, offrit un sourire à monsieur Meilleur-Que-Tout-Le-Monde et lui fit un signe au revoir de la main alors qu'il partait en serrant les dents. Une fois le sportif parti, je soupirais et observait Johnny un instant avant de balancer un "Il faut croire que la gloire ne réussit pas à tout le monde. La preuve en est, certains en deviennent tellement arrogant qu'ils en oublient qu'ils ont été des minables à leur début.", chose que je trouvais grandement désolant quand on savait que pour bien pratiquer un sport, un art ou tout autre chose, il fallait savoir se souvenir de ses débuts.

Je me levais paisiblement, alors, pour tranquillement aller me servir un café alors que mon assistante me disait qu'elle aurait pu me servir si j'avais demandé. Je remerciais son dévouement et sa gentillesse mais je n'étais pas un dieu, ni même un prince capricieux alors je pouvais bien me bouger pour me servir ne serait-ce qu'une boisson que je savais faire de mes propres mains. Comme quoi, ça servait d'avoir été serveur dans ma jeunesse alors que je tentais de percer dans le hockey. En tout les cas, ma tasse en main, je venais sagement retrouver ma place auprès de mon confrère et lui levait le contenant légèrement, comme pour trinquer avec lui puis prenait une gorgée alors que les autres sportifs allaient et venaient, discuter ici et là avec nous le temps de reprendre les séances; Bientôt, tout cela serait terminé, une fois que nos costumes débarqueraient.
Revenir en haut Aller en bas
 
The sexiest men you've ever seen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: