Partagez | 
 

 It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
686
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Dim 30 Avr - 17:45

It's all crashing down
Cindy & Connor
••••

Aujourd'hui, était une journée quotidienne pour la garde rouge. Cette fois, Connor faisait équipe avec Cindy Moon. Une jeune femme de vingt-six ans avec qui, il s'entendait plutôt bien. Ils avaient d'ailleurs pour mission de retrouver un émergé. Ce dernier, parait-il, était dangereux pour la population. Ils devaient le rattraper au plus vite et l'arrêter, avant qu'il ne devienne une menace.

C'est pourquoi, les deux coéquipiers passèrent des heures à arpenter les rues, souvent dans le plus grand silence. Ils suivirent sa trace sur plusieurs kilomètres, les menant à la fin dans ce quartier délabré où plus aucune vie n'affluait. C'était un endroit venteux, vide qui te donnait la chair de poule. Tout les bâtiments autour était détérioré. La nature y reprenait même ses droits. Le lichen et la mousse avaient envahis les murs, si bien que les immeubles avaient l'air beaucoup plus ancien qu'ils ne l'étaient vraiment.

Aux côtés de sa partenaire, le jeune homme fronça les sourcils, jetant un œil suspect autour de lui. Jamais encore, il n'avait eu l'occasion de venir jusqu'ici. Par ailleurs, d'où venait ce quartier? Pourquoi avait-il été laissé à l'abandon? Le garde rouge sentit un frisson lui parcourir la nuque, ce lieu ne pouvant que lui rappeler les villages détruits et abandonnés qu'ils avaient traversé en Irak. Sauf que cette fois, il n'y avait pas de mort. Pas de cadavre qui jonchait le sol, le visage laissé à découvert. Il n'y avait pas de sang répandu ni d'odeur de poudre dans l'air. Seulement, de la crasse. Des insectes, des rats qui te filaient sournoisement entre les jambes.

D'ailleurs, l'un d'eux le frôla de près, lui soutirant une grimace suivi d'un grognement rageur.
- Putain, marmonna-t-il dans sa barbe, regardant la bestiole filer ensuite entre deux murs étroits.

Non pas qu'il avait peur des rongeurs mais ce n'était pas toujours très agréable : de se retrouver nez à nez avec l'un d'eux. Connor releva la tête, levant sa torche vers le bâtiment le plus proche. Là où l'émergé semblait avoir trouvé refuge. Il resta silencieux un moment, analysant la situation dans les moindres détails.

Cette bâtisse devait être la pire de toutes. En plus d'être bancale, de longues fissures traversaient le mur de part et d'autre. Plus aucune vitre n'agrémentait les fenêtres. Tant qu'au toit, il était quasi inexistant. Fragilisé depuis tellement d'années par les affres du temps. L'homme avança d'un pas, puis deux, posant cette fois un regard sur Cindy qui marchait silencieusement à ses côtés.
- Qu'es-ce qu'on fait? On y va? demanda-t-il, un sourire au coin des lèvres.

Car il savait déjà la réponse. En règle générale, ce n'était pas très prudent. De s’engouffrer dans ce genre d'endroit, au risque de s'y trouver prisonnier. Or ce n'était pas vraiment leur genre, voir pas du tout : de fuir le danger et de penser sécurité avant la mission. Ils avaient tout deux un but à remplir, une personne à rattraper. En aucun cas, ils ne décideraient de faire demi-tour. Pour la simple et bonne raison qu'ils n'avaient pas été entrainé pour ça.

Le jeune garde hocha la tête d'un air entendu, décidant, l'un et l'autre de pénétrer dans ce lieu sordide. Mais alors qu'ils arrivèrent à niveau de la porte, un grondement sonore se fit entendre, suivit de près par des impacts de pierre sur le sol. Connor se retourna, en alerte, titillé soudain par une forte intuition.
- Attention ! s'exclama-t-il brusquement en poussant sa coéquipière.

A peine avait-il hurlé ce dernier mot qu'un bout de mur s'effondra, manquant de peu de les écraser.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Mar 2 Mai - 0:00

It's all crashing down


Marchant avec le plus grand silence possible, j’observe le paysage autour de moi. Mais au fond, je sais bien que j’ai la tête ailleurs d’une certaine manière. Parce que j’ai tout le temps la tête ailleurs en ce moment. Je devrais surement en vouloir à toutes les raisons qui font que j’ai la tête ailleurs mais pour une fois ce n’est pas le cas. Pour une fois je ne me suis pas réfugiée dans les pires de mes vices comme je le ferais habituellement. Je n’avais pas bu… enfin pas plus que la normal. Je ne m’étais pas défoncée non plus. J’avais été plutôt normale. J’avais repris de faire plus de sport que je ne le devrais, emmenant Ghost courir avec moi de 4 à 5h du matin. Puis la garde rouge toute la journée. Puis du sport le soir aussi parfois. Mais ça c’était quand je n’étais pas avec Gabriel ou avec Lydia. L’annonce du mariage de cette dernière était ce qui avait fini de tuer ma capacité à me concentrer longtemps sur mon boulot, bien que l’effet Gabriel était aussi présent depuis un petit moment. J’inspirais un grand coup, silencieusement pour me remettre dans la mission. Mes yeux se posèrent sur le dos de Connor, quelques pas devant moi quand il me fit signe qu’il avait trouvé quelque chose. D’un geste rassurant, je caressais la crosse de l’une des armes à ma ceinture. Je retiens un rire quand Connor jura sur un rat qui venait de se faufiler entre nos jambes. J’avais senti la bête nous surveiller depuis un petit moment alors je m’attendais à cette réaction depuis un moment. Connor n’avait pas la même tendance à tout sentir que moi, je le savais. Mais j’étais pas inquiète. Je connaissais pas forcément beaucoup plus Connor que d’autres de mes camarades de la garde mais j’avais entièrement confiance en lui. C’était un ancien militaire, un ami de Jessica et un garde dont les résultats prouvaient qu’il avait plus que sa place parmi nous. Je sortis mon arme de son étui quand il pointa de sa torche le bâtiment devant nous. On aurait dit que le bâtiment aller s’effondrer. Je soupirais alors que je sentais un drôle de froid m’enserrer le cœur. Un bâtiment en ruine. Je me revoyais errer dans un laboratoire en ruine. Je me revoyais pousser du pied des portes en étant sur le qui-vive. Je me revoyais hurler entre ces murs. Je me revoyais chercher quelqu’un, chercher vengeance. J’inspirais à nouveau, le souffle court tout en chassant ces faux souvenirs qui me hantaient depuis que j’avais croisé la mère de Gabriel à l’hôpital et sombré dans une couleur qui ne me ressemblait pas. Je regarde le sourire de Connor. Bien entendu qu’on y va. Comme si on allait laisser filer un émergé… je sais bien que Connor me connait assez pour savoir que je suis tout à fait le genre de garde à suivre les ordres, à les anticiper même. Je parcourus les quelques mètres qui me séparait du bâtiment avec mon arme dans une main et attrapant une matraque télescopique de l’autre. J’avais à peine franchi la porte qu’un frisson parcouru mon échine et qu’une certitude s’incrusta dans ma tête. Le mur allait tomber. Je me retournais vivement pour attraper le bras de Connor au même instant où celui-ci me pousser à l’intérieur. Son mouvement perturba le mien et je tombais simplement à l’arrière en glissant vaguement sur quelques mètres. Un nuage de poussière recouvrit bientôt tout. Connor ? Je me redressais à quatre pattes tout en toussant pour évacuer la poussière de mes poumons. Rangeant mon arme, trop dangereux de l’utiliser ici, je sortais ma propre torche pour éclairer le corps de Connor allongé à plat ventre et qui respirait. Rien de cassé ? Je lui tends une main pour que l’on se remette debout. Bon bah… je crois qu’il nous reste pas d’autre choix que d’avancer. Si on peut rejoindre un étage ou le toit, on pourra peut être sortir. Et trouver l’émergé s’il finit pas en bouillie sous un… attend, c’est quoi son pouvoir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
686
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Ven 12 Mai - 15:02

It's all crashing down
Cindy & Connor
••••

Le choc fut assez violent, soudain. Tandis que le jeune garde hurlait à sa coéquipière de faire attention, celle-ci lui agrippa le bras, poussé alors par une même intuition. Très vite, le mur s'effondra, manquant de peu de les aplatir comme une omelette. Il tomba devant leurs yeux et les pierres s'écrasèrent dans un bruit tonitruant.

Par chance, ni Cindy ni lui n'avaient été blessé. Avant l'impact, ils avaient juste eu le temps de passer de l'autre côté, bien que leurs chutes ne furent pas très glorieuse. Connor s'étala de tout son long, l'impact lui coupant même la respiration lorsqu'il atterrit au sol et que son ventre vint brutalement heurter la terre tassée. Il y eut alors plusieurs minutes d'obscurité et de silence pesant avant que la jeune femme vint à s'enquir de son état. Elle lui tendit la main, l'aidant à se relever tout en lui demandant cette fois s'il n'avait rien de cassé.
- Ça va, murmura-t-il d'un ton enroué, sa main se portant instinctivement sur sa poitrine pour prendre une grande inspiration. Et toi? Tout va bien?

Il toussa, prit sa lampe torche et se mit debout pour jeter un œil à l'entrée qui ne laissait plus aucun passage. Ils étaient piégé, obligé de suivre un autre chemin s'ils voulaient un jour sortir de là. En même temps, c'était prévisible. Le bâtiment était dans un tel état de médiocrité que ce dernier allait très certainement leur réserver d'autres surprises. D'autant plus que... Pris d'un doute, le garde fronça les sourcils, se contentant d'affirmer d'une voix rauque, peu certain que ce ne soit pas accidentel :
- Oui, je crois aussi. On a eu chaud. Avec un peu de chance, on tombera sur des rats qui nous mèneront à la sortie.

Tout en disant ces mots, il se tourna vers Cindy, l'interrogeant du regard quand celle-ci fit mention de l'émergé et de son pouvoir. Avec le noir environnant, il ne la voyait pas très bien mais il comprit très vite à quoi elle faisait allusion, ou presque. C'était un petit peu ce qu'il lui avait traversé l'esprit or, il n'était pas sûr de sa véracité. Sans preuve, ils ne pouvaient pas savoir si c'était cet émergé qui avait tenté de leur faire du mal ou non. Connor se redressa, se plongeant alors dans ses plus profondes réflexions.
- D'après la fiche de mission, il me semble que c'était écrit : Terrakinésie. Le contrôle des éléments de la terre. Tu crois que c'est lui qui a fait ça? Il va falloir qu'on se montre d'autant plus vigilant. Pas étonnant qu'il est choisit cet endroit pour se cacher. Ici, on est plus vulnérable à ses yeux.

Et chaque mur, chaque pierre, chaque recoins pouvaient être un projectile pour eux. Se murant en silence, l'ancien militaire leva son bras et braqua le faisceau lumineux de sa lampe droit devant lui. Un long couloir apparut, éclairé par la lumière, avec tout au bout un escalier en bois. Autour d'eux, aucun bruit. Aucun signe de l'émergé, même pas un froissement qui pourrait indiquer qu'il était là, caché derrière l'une de ces parois taguées et recouvertes de fissure. C'était suspect. Le jeune homme s'apprêta à faire une remarque là-dessus quand soudain, une ombre passa furtivement dans le cercle lumineux, disparaissant presque aussitôt de leur champ de vision pour monter à l'étage.  
- Tu as vu? J'ai comme la très nette impression qu'il veux qu'on le suive. Soyons sur nos gardes, ça ne présage rien de bon.



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Mer 7 Juin - 23:16

It's all crashing down


Une certaine inquiétude dans la voix j’appelle Connor. Un mur vient de s’écrouler presque sur nous. Ce n’était donc pas particulièrement rassurant sur l’état de mon camarade. Toutefois avec un certain soulagement que je ne cachais pas, je sentais la main de Connor se glisser dans la mienne pendant que je l’aidais à se relever. Il me confirme qu’il va bien et je suis rassurée. Bon je sais que Connor n’est pas du genre à se plaindre ou quoique ce soit mais s’il était blessé, du moins gravement, il me le dirait pour le bon déroulement de la mission. Personne à la garde, je pense, serait assez con pour aller affronter un émergé tout en étant blessé. Je baisse les yeux sur mes jambes et lève un peu les bras pour les checker également. Je ne sens pas de blessures mais après ce genre de choc. Quoique… j’avais un peu mal au visage qui s’était ramassé le sol assez violemment quoi. Je fais savoir à Connor que je pense qu’il nous reste pas d’autres choix que d’avancer si on veut avoir une chance de sortir d’ici. On devait récupérer cet émergé mais on devait surtout revenir en vie au QG. Prise d’un doute, trouvant cet évènement de mur qui s’écroulé un peu trop arrangeant, je demandais à Connor quel était le pouvoir de l’émergé. Mais sa première réponse ne tomba pas sur ça. Il parla de croiser des rats. Je fis la moue. J’en doutais un peu. Quand un bâtiment commençait à s’écrouler, les rats n’étaient pas du genre à rester. Ils revenaient après, quand le sol était stable et sans danger. Mais bon, je ne voulais pas désespérer le garde. C’était pas le moment. Surtout qu’il continua de parler et qu’il me confirma mon inquiétude. Terrakinésie. Je haussais les épaules. C’est sur que c’est lui. Quoi de mieux que de suivre un émergé qui crée des tremblements de terre dans un bâtiment entrain de s’effondrer ? Je dis ça avec un certain sarcasme, agacé par ma propre stupidité. Merde, Cindy, t’es censé avoir de meilleurs instincts que ça. C’était eux qui m’avaient amené à la gare et à mon poste d’aujourd’hui. Silencieuse, j’observais le chemin devant nous. Ca allait être sympathique à parcourir tout cela. Je visais le sol de ma lampe torche pendant que Connor regardait le plus loin possible dans le couloir. Ca allait être compliqué d’avancer là dedans. Je grimaçais et écoutant mon instinct, je relevais la tête juste à temps pour voir l’ombre passait dans le champ qu’éclairait la lampe de Connor. Trop facile. Beaucoup trop facile. On a pas trop le choix. On peut pas rester statique. Mais je n’ai pas envie de le suivre. Je le sens que c’est une mauvaise idée. Ca me retourne l’estomac. J’ai envie de vomir, comme souvent en ce moment. Lentement et faisant un signe de tête à Connor, je me mettais en marche. Alors que je posais mon pied à plat sur un tas de grava, je vis un caillou en rouler tout du long. Une grimace se posa sur mon visage. Connor devait pas avoir la même capacité à rester sur ses pieds quoiqu’il arrive que moi. Fais gaffe où tu mets les pieds. Comme si c’était une prémonition, le sol trembla à ce moment-là. Je restais immobile jusqu’à ce que je sente que les vibrations s’arrêter. Je vais le… Je sens la bile monter le long de ma trachée juste à temps et je me penche sur le côté pour vomir. Beuuuh… Si ça me fait ça à chaque fois que l’autre crétin d’émergé utilise son pouvoir, je suis pas sortie de l’auberge. Inspirant un grand coup, je regarde Connor qui semble pas avoir été plus dérangé que ça par la secousse. Je vais tuer cet imbécile, sérieusement. J’ai pas que ça à foutre de jouer à cache cache. Avec humeur, je recommence à progresser en vérifiant l’état du sol mais aussi des murs autour de moi. Manquerait plus qu’ils nous tombent littéralement sur la tronche. Bientôt on arrive à une sorte de carrefour. Escalier, gauche, droite. Tu penses qu’on doit aller par où ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
686
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Mar 1 Aoû - 11:05

It's all crashing down
Cindy & Connor
••••

Aux dires de Cindy, concernant l'émergé, Connor fronça les sourcils. Oui, quoi de mieux que de suivre un homme qui avait le pouvoir de créer des tremblements de terre dans un lieu tel que celui-ci. Ils avaient plus de risque de finir blessé ou pire. La preuve avec cet effondrement un peu plus tôt qui avait bien manqué de les tuer tout les deux.

Ils allaient devoir se montrer d'autant plus vigilant, sur la défensif. Le corps tendu et les traits tirés, le jeune garde braqua sa lampe droit devant lui, dans l'objectif d'y voir quelque chose. Une ombre passa alors dans le cercle lumineux. Furtivement mais assez pour que lui et sa coéquipière la remarque. Tandis que le militaire partageait ses impressions, Cindy quand à elle murmura que de toute façon, ils n'avaient pas le choix de le suivre. Comme elle le disait, ils ne pouvaient pas rester statique et aucun n'avait oublié la mission première. A savoir, l'arrêter pour qu'il ne devienne plus une menace.

Jetant un regard vers la jeune femme, Connor hocha brièvement la tête.
- Allons-y, finit-il par murmurer d'une voix grave, quittant alors son immobilité.

Ils se remirent en marche, en faisant bien attention toutefois aux divers obstacles susceptibles de les faire chuter. Une chose est sûr: la situation devenait plus que dangereuse, instable. A peine Cindy lui murmura de faire gaffe que le sol se remit à trembler. Légèrement, Poussant un grognement, Connor serra la mâchoire et ancra plus profondément ses iris droit devant lui.

Saleté d'émergé... pensa-t-il tandis que ce dernier semblait maintenant prendre un malin plaisir à jouer avec eux. Les vibrations cessèrent or, alors qu'il s'apprêtait de nouveau à reprendre la marche, un bruit familier mais peu agréable se fit entendre derrière lui, le faisant hausser les sourcils.
- Tu es sûr que tout va bien?

Tout en murmurant ces mots, le blond se tourna vers sa coéquipière, inquiet. Elle venait de vomir et bien qu'il faisait sombre. Très sombre. Il sentait que cette dernière avait bien moins apprécié que le sol essaye de se dérober comme ça sous leurs pieds. Avec mauvaise humeur, elle grommela finalement qu'elle allait tuer cet imbécile, ce qui lui soutira un léger sourire.
- Malheureusement, je crains que ce ne soit que le début.

Cet émergé avait la ferme intention de les faire tourner en bourrique et vu comment c'était parti, ils avaient pas fini d'en chier. Connor était tenté de lui redemander si ça allait, si elle avait besoin d'une pause ou autre toutefois, il savait par avance que ça ne servirait à rien. Tout comme lui, Cindy n'était pas du genre à se plaindre et il connaissait suffisamment ses capacités pour savoir qu'elle ne reculerait devant rien, peu importe son état. Puis, en y réfléchissant, prendre une pause était de toute façon une très mauvaise idée. Ils se mettraient d'autant plus à la merci de l'ennemi qui verrait ça comme une faiblesse. Ou une façon de les tenir prisonnier. Ou autre. Ils ne pouvaient pas vraiment prévoir ce qu'il comptait faire. C'est pourquoi, il se contenta de l'observer  avant de se remettre en route. Sans pour autant vérifier de temps à autre si tout allait bien pour elle.

Cette fois, ils arrivèrent à un sorte de carrefour qui leur offrait trois choix possible. L'escalier qui, à première vue, semblait en très mauvaise état. Un couloir à droite et un à gauche qui n'étaient pas non plus en meilleure forme. Trois choix possible et aucune qui lui inspirait confiance.

Normalement, d'après ce qu'ils avaient vu un peu plus tôt, l'émergé était monté à l'étage mais devaient-ils prendre le risque de le suivre ou trouver un autre chemin en lui faisant bien comprendre qu'ils ne le suivraient pas là haut. Sourcils froncés, Connor se mit à réfléchir, levant sa lampe vers les premières marches de l'escalier qui montraient déjà quelques trous. Mangées probablement par les mites.
- Je le sens pas. On devrait prendre un autre chemin et voir si on peut le prendre piège dans son propre jeu.

Il marqua un court silence, tendant cette fois sa lampe vers un sorte de couloir lugubre où plusieurs pierres étaient déjà tombé.
- Prenons à gauche.

Mais alors qu'il s'apprêtait à se diriger dans cette direction, certains craquements intérieurs se firent entendre. De petites masses de pierre se détachèrent subitement. Et à chaque éboulement, un léger nuage de poussière noire s'élevait dans les airs, bouchant l'entrée dans un fracas assourdissant. L'émergé venait de leur interdire cet accès, comme celle de droite d'ailleurs.

La gorge et les yeux irrités par la poussière qui venait de s'en dégager, le jeune militaire porta un bras sous son nez, pour se protéger au maximum.
- Je crois qu'on a plus le choix désormais, murmura-t-il enfin en poussant un grognement rageur.

Il jeta un œil vers la droite puis la gauche, serrant les poings en remarquant qu'effectivement, les deux autres entrées venaient d'être bouché. Par plusieurs pierres tombées les unes sur les autres.
- Bordel... Je devrais peut-être y allé en premier, pour voir si les marches sont susceptible de supporter notre poids. A moins que tu préfères que ce soit l'inverse?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Mer 6 Sep - 11:34

It's all crashing down


Connor et moi même tombions très vite d’accord : nous devons rester en mouvement sinon cela rendait les choses encore plus dangereuses. Sans parler de la diminution des chances d’attraper ce foutu émergés si on restait les mains dans les poches à attendre qu’il nous fasse tomber le bâtiment sur la tronche. D’accord nous étions pas encore sur qu’il avait les capacités à nous faire tomber un bâtiment sur la tronche. Je veux dire : nous manquions de preuve et n’avions que des conjectures.Mais si j’avais bien appris une chose dans ce travail pour ce genre de situation, c’était de faire confiance à mon instinct. Et de manière générale, de ne pas trop faire confiance à l’instinct de mes partenaires mais je savais bien que Connor ne rentrait pas dans cette catégorie ci. Nous nous connaissions pas non plus comme on connait notre poche mais j’avais fait assez de missions avec lui pour faire confiance à son instinct. Par contre, je ne savais pas évaluer sa capacités à garder son équilibre en toutes situations. Si bien que je lui disais de faire attention, à l’instant même où le sol se remit à trembler sous nos pieds comme s’il m’avait entendu le salop. Je gardais l’équilibre sans mal, attendant juste que cela cesse, mes sens à l’affût. Jusqu’à ce que cela cesse effectivement et que je dégobille, mon estomac n’ayant visiblement pas apprécié ce qui venait de se passer. J’étais devenue beaucoup trop sensible de l’estomac définitivement… Et cela risquait de se montrer handicapant si ça continuait tout le long d’une mission où un petit con s’amuse à faire trembler le sol sous mes pieds. Très handicapant même. Et je détestais être un handicap à quoique ce soit. Enervée, j’annonçais ni d’une ni deux que j’allais buter cette saleté de salopiau d’émergé. Je ne relevais pas quand Connor me fit savoir que ce n’était malheureusement que le début. Je le savais. J’avais bien compris que l’autre con allait nous faire tourner en bourrique, nous faire des sales coups du genre jusqu’à réussir à prendre la fuite. Dans le cas où il essayait encore de prendre la fuite. Avec les rumeurs sur les rafles et autres, on se retrouvait de plus en plus face à des émergés qui avaient décidés d’en découdre avec nous. Ca avait l’avantage qu’on avait un peu moins à leur courir après. Le désavantage d’augmenter considérablement le nombre de garde blessés au cours de ce genre d’opération. On arrive à un carrefour présentant trois option, quatre si on compte celle par où on arrive et où on devrait surtout pas retourner. Poliment je demande à Connor par où il pense que l’on devrait aller. Moi ? J’opterais pour l’étage. On savait que l’émergé, s’il y en avait qu’un dans ce squat, était parti vers l’étage. Mais bon… Connor ne le sent pas. Et au vu de ce que sa lampe éclaire, je peux le comprendre. J’ai pas tellement emmené mon matériel d’escalade. Les marches supporteraient mon poids, j’étais assez légère pour quelqu’un de ma taille et ma musculature. Du coup j’étais beaucoup plus légère que Connor. Est-ce que les marches allaient le supporter lui ? Je haussais les épaules quand il me dit qu’on prendrait à gauche. Il y avait-il un escalier en meilleur état quelque part ? C’était pas certain mais si on essayait pas. A la lumière de sa lampe, je vois des pierres tombées et un nuage de poussière s’élever du sol. Je ne bouge plus, ayant compris que nous pourrions aller à gauche sous peine de se faire tuer par une pierre venue d’au-dessus. Je me contente d’attraper mon écharpe rouge, éternellement nouée autour de ma gorge, et de la remontée pour me protéger le nez et la bouche. C’était toujours mieux que de respirer la poussière. Droite ? Je me tournais de l’autre côté en éclairant le couloir de droite, bouché lui aussi. Et bah… pas à droite. Je m’approchais des escaliers. Connor me demanda comment on précédait. Les marches supporteront mon poids. La question c’est pour le tien. Sans vouloir être vexante hein… Mon cerveau tournait à plein régime et je faisais part de mes réflexions à Connor au fur et à mesure que je les pensais. Si tu montes en premier et que ça supporte pas, on est obligé de tous les deux faire marche arrière. Si je passe devant… je peux me retrouver en haut et toi en bas. Et en bas, on a plus d'échappatoire… Je me tournais sur le côté pour chercher une solution. Est-ce qu’on a une corde ? Si oui, je monte d’abord. J’attache la corde en haut et te l’envoie. Elle servira à assurer ta montée et, au pire si l’escalier lâche, tu montera en haut à la corde ? Il suffisait de trouver un point assez solide en haut qui pourrait soutenir le poids de Connor. Attrapant la corde que mon coéquipier me filait, je la glissais par dessus mes épaules et vérifiais mes chaussures. C’est le genre de chute très con et très dangereuse qu’un escalier pas bien assuré avec des lacets défaits. Je posais mon pied sur la première marche. On se retrouve en haut ! Maintenant plus qu’à réussir à monter jusqu’en haut. Les marches étaient pas très stables mais ça allait encore. Je progressais lentement mais surement…

Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
686
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Lun 25 Sep - 15:41

It's all crashing down
Cindy & Connor
••••

Dans un sens, ils étaient piégé. Visiblement, l'émergé se jouait d'eux et prenait un malin plaisir à les faire tourner en bourrique.

Tandis que le jeune garde tenta d'aller à gauche, puis à droite, le sol s'ébranla sous leurs pieds et bloqua bientôt les deux autres accès, ne leur offrant plus aucun choix possible. Ils devaient prendre l'escalier. Ce foutu escalier qui ne semblait pourtant pas très solide. Devant cette constatation, Connor fronça les sourcils, peu rassuré à l'idée de monter.

Non pas qu'il était trouillard. Loin de là. Il avait connu de nombreuses situations telles que celle-ci, en Irak ou même en mission, lors d'une rafle. Or, il ne pouvait pas s'empêcher cependant d'analyser les faits sous toutes ses coutures.

Leur adversaire semblait malin. Très malin. Il était vif et particulièrement ingénieux, au point de choisir leur propre option. Ici, il savait pertinemment qu'il était sur son terrain. Que c'était lui qui menait la danse. Tout en dirigeant sa lampe vers l'escalier, le militaire serra les dents et proposa à Cindy d'y aller le premier. A moins qu'elle préférait que ce soit l'inverse.

Cette dernière s'approcha à son tour et finit par murmurer que les marches supporteraient peut-être mieux son poids. Ce qui était loin d'être faux. A sa dernière remarque, un léger rire s'échappa de sa gorge et un sourire, doucement, étira ses lèvres. Non vexé pour deux sous. Car sa coéquipière avait entièrement raison. Elle était bien plus légère que lui. Ils n'avaient pas du tout la même corpulence et en y réfléchissant d'avantage, c'était mieux pour eux deux qu'elle prenne les devants. C'est pourquoi, tout en se redressant, Connor répondit non sans quitter l'étage des yeux :
- Je devrais pouvoir m'en remettre. Ouai, c'est pas faux. Faisons ça. C'est une excellente idée.

Il marqua une courte pause. Puis ajouta, fouillant à présent dans son sac pour y sortir une corde. Assez solide pour supporter n'importe quel poids.
- Tient. Je sais que je n'ai pas besoin de le dire mais fais attention à toi. D'accord? Si tu sens que ça dérape avant que tu puisse arriver en haut, fais demi-tour. Par n'importe quel moyen.

Il n'y avait aucun ordre dans sa voix. Juste un peu d'inquiétude. Cindy était une excellente coéquipière, parfaitement capable de se débrouiller seule or, le jeune garde trouvait cela normal de s'assurer de sa sécurité. Pour lui, cela faisait aussi partie du travail d'équipe. Il hocha le menton pour clôturer ses dires et s'activa à lui éclairer la voie, en braquant cette fois sa lampe torche droit sur l'escalier.

Plusieurs minutes s'écoulèrent ensuite. Le corps tendu, les traits tirés, Connor regardait d'un œil ultra attentif l'ascension de sa collègue. Il se crispa à plusieurs reprises quand il entendit le craquement sinistre d'une marche quand elle posa le pied sur l'une d'entre elles.
- Allez, tu y es presque, murmura-t-il les dents serrés, sans quitter un seul instant la silhouette fine de sa coéquipière.

Il lui restait quoi? Trois marches à tout casser avant de rejoindre l'étage, en toute sécurité. Le cœur battant, les muscles crispés, le jeune militaire s'apprêta à souffler lorsque soudain, une autre silhouette apparut en haut. Tout en haut de l'escalier. Une main tendue en avant comme s'il s'apprêtait à lancer un objet. Ou quelque chose d'autre...
- Merde ! Cindy !

L'émergé. Passant d'un froncement de sourcils aux yeux écarquillés, le garde se raidit aussitôt. Il poussa un juron au même moment où leur proie s'activait déjà à faire trembler le plafond, puis les murs, utilisant maintenant toutes ses énergies pour faire chanceler la garde et la faire chuter en arrière.
"Laissez moi tranquille. Vous n'aurez jamais du essayé de me suivre." susurra-t-il d'une voix déterminée, presque mielleuse. Pendant qu'il continuait à présent de remuer l'escalier au point d'en briser la première marche. Puis la seconde...


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Dim 8 Oct - 15:03

It's all crashing down


Je souris quand Connor dit qu’il devrait se remettre de ma remarque sur son poids. On sait tous les deux qu’il pèse plus lourd que moi et que donc il est plus probable que les marches cèdent sous son poids que sous le mien. C’est de la logique. Et si, au QG en prenant notre repas du midi, cela aurait pu être de l’humour un peu taquin, ici c’était qu’un constat. Toutefois, Connor approuve mon plan; Comme quoi la logique de la garde est à peu près la même chez tout le monde. Je me demandais quelques secondes si j’arriverais réellement à le hisser en haut ? Il vaudrait mieux que j’amarre la corde et qu’il y grimpe. C’est d’ailleurs ce que je lui ai proposé mais je continuais de réfléchir. J’attrape la corde que Connor me tend. J’en teste rapidement la solidité avant de la passer en bandoulière. Je ne peux pas m’empêcher de sourire, limite moqueuse, quand il me dit d’être prudente. Depuis le temps tu devrais savoir, Prudence c’est mon second prénom. A vrai dire, je doute que si à la garde on m’a collé un second prénom ce soit celui-ci. Peut être que “cogner d’abord, poser les questions après” me correspondait plus. Ou “des idées à pas suivre”. Je baissais les yeux vers mes chaussures. Idéales pour ce genre d’exercices d’équilibre je serais pieds nus mais là je doutais que ce soit une bonne idée vu l’état de l’escalier, je risquais de choper un clou plein de rouille dans la voute plantaire. Je me tourne vers Connor. T’inquiète pas, la gymnastique je m’en sors pas trop mal. Je souris devant son inquiétude sage. Il a confiance en moi, je le sais. Mais il a peur de ce qui va nous tomber sur la tronche, du moins il s’en méfie, ce qui est assez sage. Beaucoup plus sage que mon absence claire d’inquiétude. Je commence à monter les marches. Je ne tarde pas à entendre les premiers craquements alors, je ralentis légèrement. Je reprends ma progression tout de même en me montrant particulièrement prudente. Je tâte un peu le terrain avant de m’appuyer on va dire. Je suis presque arrivée en haut, le regard rivé sur les marches quand j’entends le juron de Connor. Je comprend sans mal. Mais je n’ai pas trop le choix. Je sens l’escalier qui commence à vibrer sous moi. Je réfléchis pas, je saute en avant et j'atterris sur le sol de l’étage. Connard. C’est plus fort que moi à cet instant. J’ai juste le temps de rouler sur le côté avant qu’un bout du plafond s’effondre. Et même en ayant rouler, je sens un bout de contreplaqué s’écraser violemment contre mon ventre. Pendant quelques secondes, il n’y a pas le moindre air dans mes poumons. Je suffoque, je vois flou et je me dis que si la dernière chose que je dois voir est ce putain de plafond en morceau, je serais franchement déçu. Puis l’air arrive de nouveau à mes poumons. J’inspire un grand coup, ignorant les menaces de l’autre crétin et les tremblements du sol sous moi. Je tends la main pour attraper une barre en métal qui est tombée en même temps qu’un bout du plafond, et bien heureusement n’est pas tombée sur moi. Et avec toute la force que je peux dans cette position, écrasée par un bout de plafond, je l’envoie dans les jambes de l’autre enculé d’émergé. Je l’entends pousser un cri de douleur avec une satisfaction non feinte. Il n’attend pas plus pour déguerpir. Connor ? Ca va ? Toujours en un seul morceau ? Je m’escrime à me débarrasser de cette plaque sur mon ventre. C’est… plus lourd que ce que j’aurais cru mais ça allait encore. C’était surtout le choc qui avait été particulièrement violent. J’inspire un bon coup, libéré du poids sur moi et me rapproche avec prudence du bord. Je vois Connor, en un seul morceau. Je trouve un truc pour accrocher la corde. Je pense pas qu’il revienne tout de suite. Je repère un poteau qui a l’air solide et j’enroule la corde autour, serrant bien le noeud avant de la lancer à Connor. Je me sens un peu essoufflée en faisant tout cela mais je me doute bien que c’est le choc qui m’a fait ça. Néanmoins, je ne serais pas contre aller me reposer très vite une fois la mission finie. C’est comme à l’entrainement mais en plus, le sol risque de trembler ! Que demander de mieux ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
Détecteur de mensonge. Connor arrive à percer les mensonges à travers un simple regard. Il sent quand on lui ment par une simple sensation et peux donc être très utile lors d'un interrogatoire.
Keith/Malik/ Amélia/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
686
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Ven 10 Nov - 14:15

It's all crashing down
Cindy & Connor
••••

Le cœur du garde battait maintenant à vive allure. Le corps crispé, les muscles tendus, il assistait à la scène sans pouvoir réagir. Cela le frustra, l'énerva. Il avait la désagréable impression de se sentir impuissant et bordel. Voilà que les marches craquaient, s'effondraient les unes après les autres.

De colère ou de rage, ses poings se serrèrent. Les yeux désormais fixés sur l'émergé qui s'en prenait ouvertement à sa coéquipière, il grinça des dents, poussant quelques injures en essayant de trouver un moyen de la rejoindre le plus vite possible.

Mais c'était compliqué. Très compliqué. Rien aux alentours ne lui offrait de solution possible. Il n'avait aucun autre moyen de monter à l'étage. Il avait beau regarder autour de lui, tout n'était que gravas. Chaque issues étaient désormais bloqué et la terre continuait de trembler, rendant cet endroit particulièrement dangereux et instable.
- C'est pas vrai ! maugréa le blond en poussant une injure.

En haut, Cindy avait cependant réussi à s'extirper des marches. Elle avait plongé en avant et rejoint le sol, roulant dès lors qu'un morceau de mur s'ébranlait pour s’effondrer sur elle.
- Cindy ! cria de plus belle le garde qui s'était élancé, rapidement bloqué néanmoins par l'escalier presque détruit.

Les sourcils froncés, l'air particulièrement tendu, l'homme retint sa respiration. De fines gouttes de sueur glissaient sur son front. Quelques mèches de cheveux blond collaient même sur sa peau et il sentit un frisson désagréable lui parcourir l'échine. L'inquiétude le tiraillait mais il la gardait muselé au maximum, de telle manière à préserver son calme.

La panique n'était pas envisageable. Pas dans ces cas là. Les yeux plissés, la tête relevée, un silence s'ensuivit au terme duquel la jeune femme finit par lui répondre, en lui demandant si ça allait.  
- Et toi surtout? Es-ce que tout va bien? Rien de cassé?

Sa voix rauque se porta en écho dans le bâtiment délabré. Visiblement, entre temps l'émergé avait prit la fuite. Au bout d'un interminable moment, la tête de sa coéquipière réapparut, lui soutirant un soupir de soulagement.
- Ok, répondit-il d'un ton grave tandis que Cindy lui informait à présent qu'elle allait chercher de quoi accrocher la corde. Je t'attends ici.

Ces derniers mots étaient bien évidemment émis sur un ton légèrement ironique. Étant donné qu'il n'avait aucun moyen d'aller ailleurs, un soupir s'échappa de sa gorge. Il attendit quelques minutes avant de voir enfin apparaitre la corde, lancée de l'étage par la jeune femme. Ni une, ni deux, il l'agrippa et commença ainsi son ascension.

Plusieurs secondes passèrent. Après avoir usé de sa force et de son énergie pour grimper tout en haut, Connor arriva enfin au bout et se laissa tomber près de sa coéquipière. Le temps de reprendre son souffle et il porta un regard soucieux sur elle, se rendant vite compte que quelque chose n'allait pas si bien que ça. Elle semblait avoir mal or, bien loin de le montrer, elle préféra plutôt plaisanter et le garde esquissa un sourire sans pour autant la lâcher de ses yeux inquisiteur.
- Au moins, on ne risque pas de s'ennuyer, se permit-il de rajouter avant de plisser légèrement les paupières. Tu es pâle. Tu es sûr que tout va bien? Une fois qu'on sera sorti d'ici, je t'amène tout de suite à l'hôpital. Ça sera plus sûr.

Puis, tout en se redressant, il récupéra la corde et l'enroula, la tendant à Cindy avant de jeter un œil aux alentours.
- Cet enfoiré a décidé de nous mener la vie dure apparemment. Je me demande par où il est passé. Je commence légèrement à perdre patience.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
284
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    Ven 17 Nov - 19:33

It's all crashing down


Essayant de me dégager de la planche qui m’est tombée dessus, je demande à Connor si ça va, s’il est en un seul morceau. Bien entendu, il me répond pas. Enfin si il répond mais pas à ma question. Il me demande si moi je vais bien, si je n’ai rien de casser. Je peux pas m’empêcher de rire, ce qui me fait particulièrement mal à l’instant présent. Si tout allait bien ? Je pense qu’on pouvait clairement dire que tout n’allait pas bien. Un morceau de plafond venait de me tomber sur la gueule quoi. Et ce foutu émergé commençait à clairement me courir un peu trop sur les nerfs. Donc non, ça n’allait pas. Quant à savoir si je n’avais rien de cassé, quelque chose me disait que j’avais pas mal de truc de cassés même. Mais ça je n’allais pas le dire à Connor. Pas avant que la mission soit finie du moins. Ca ira. Il a juste tué le peu de nerfs que j’avais de base. Je continue de me débattre jusqu’à réussir à m’extraire du pêle-mêle dans lequel je suis. Je profite pour prendre une grande goulée d’air. Ca me brule un peu les poumons et ça réveille des douleurs dans mes côtes mais putain ça fait du bien. J’avais l’impression d’étouffer écrasée sous ce truc. Je me rapproche du bord et regarde Connor, visiblement en un seul morceau et inquiet. Je lui souris en lui disant que je cherche un truc pour la corde et qu’il monte après. Je me retiens de rigoler quand il me dit attendre. Il avait pas beaucoup d’autres choix. Je connaissais assez bien Connor depuis le temps. Il allait pas partir avant la fin de la mission, comme moi. Du coup, il allait pas bouger jusqu’à ce qu’on puisse la poursuivre ? Enfin, je voyais mal comment il pouvait montrer autrement. Sauf s’il savait voler. Ou un autre super-pouvoir du genre. Avec un certain humour, je lance la corde, solidement attachée, à Connor. Comme dans la salle d'entraînement… Techniquement oui, il fallait grimper. Même exercice. Mais avec le sol qui risquait de trembler et tout ce qui allait avec aujourd’hui, j’en étais pas si certaine. Heureusement pour nous deux, le sol ne trembla pas pendant que Connor montait. C’est avec un certain soulagement que je le vois se hisser à l’étage. Je lui souris. T’es paré pour les JO maintenant ! Je hoche la tête quand il dit qu’au moins on risque pas de s’ennuyer. Moins qui avait oser dire devant Logan qu’on glandait parfois pas grand chose en ce moment. Rappelez moi de plus jamais faire ça, même ironiquement. Mais je devais avouer, que dans le fond, je préférais peut être ce genre de mission à des tournée en voiture sur l’île pour faire des patrouilles. Je m’emmerdais en patrouille, tout le monde le savait. Je fronce les sourcils quand Connor me dit que je suis pâle. C’est la poussière qui m’est tombée sur la gueule. Ca me fait un teint magnifique, tu trouves pas. Mais visiblement mon camarade n’est pas là pour plaisanter. Il veut… quoi ? Non mais hors de question qu’il me traîne à l’hosto. Et puis quoi encore ? Je détestais ce genre d’endroit. Il a envie que j’envoie les docs à leurs propres urgences ? Hors de question que j’aille à l’hosto. Et puis quoi encore… Je regarde autour de nous pour repérer la route pendant que Connor récupère la corde. Je la passe autour de mon épaule quand il me la donne avant de commencer à marcher, avec une certaine prudence. Je souris à Connor. Pour perdre patience, il fallait en avoir une de base. C’est pas mon cas. Même si je disais ça avec un certain humour ça laissait facilement deviner dans quel état d’énervement j’étais à l’intérieur. J’avais mal en plus, ça me rendait généralement pas polie. Il est parti dans cette direction. Je désignais le couloir devant nous dans lequel nous nous engageons alors. Je scrute le sol de la lumière de ma lampe torche, miracle qu’elle fonctionne encore. Regarde là. Je désigne une zone au sol avec le faisceau de lumière. Je m’en approche et je m’accroupie. Tout le couloir est rempli de poussière. Ca laisse de belles traces de pas. Je dirais qu’il mets du… 41 ? En tout cas il est passé par là. Et y a des gouttes de sang, j’ai du l’amocher plus que je pensais. Je me redresse et par signe de la main, j’indique à Connor qu’on continue à avancer. On progresse un peu lentement. Parce que le sol pourrait tomber peut être… J’entends du bruit à proximité. Je glisse la main jusqu’à mon arme, que je retrouve à sa place et chargée. Je soupire presque. Ton arme est en état de marche ? Je chuchote avant de désigner ce qui semble être une porte à Connor. Il me fait signe que c’est bon. Alors, comme dans les films policiers, je balance un coup de pied dans la porte. Il y avait effectivement l’émergé dans la pièce parce que tout de suite je sens le sol qui tremble sous mes pieds. Sans vraiment réfléchir, par réflexe, je tire, en visant ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]    

Revenir en haut Aller en bas
 
It's all crashing down [Pv Cindy et Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 mars...Cindy..audition SA
» LE DERNIER ESPOIR (Tome 1) LES DANGERS DE L'OMBRE de Cindy Mezni
» Photo à 3.89 million$ : cindy sherman
» Les Passagers du Temps • T2 La nuit du Guerrier • Cindy Dees
» CiNDY LE COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN-
Sauter vers: