Partagez | 
 

 Encounter another universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann Pembroke & Charlie Cavendar
276
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Encounter another universe   Dim 7 Mai - 15:26

encounter another universe
april & alexia

Parfois, April regrettait d'être trop généreuse. A force de réparer les véhicules, ordinateurs ou autre de ses voisins, les habitants de Genosha l'appeler de plus en plus souvent. Si elle pensait au début rendre service en faisant ce qu'elle savait faire de mieux, l'ingénieure en robotique c'était fait une petite popularité inattendue. Au point que certains oubliaient qu'elle avait une vie professionnelle en dehors de ces services. Si bien qu'elle pensait sérieusement à demander de l'argent en retour de ses services vu le temps que cela pouvait lui prendre parfois. Elle aimait faire de la mécanique mais elle préférait autant le faire chez elle, là où elle était à l'aise. Et là où elle était sûre d'être utile à quelque chose. En effet, on l'avait déjà appelé pour un problème d'ordinateur qui n'en était pas un. La personne avait simplement oublier de brancher l'ordinateur qui n'avait pas de batteries à ce moment là. Bref, April espérait que son nom n'arriverait pas aux oreilles des plus âgés. Ceux là seraient les pires avec la technologie qu'ils n'arrivaient pas à comprendre.

April faisait donc attention aux services qu'on lui demandait à présent. Elle ne voulait plus se déplacer pour rien. Et puis, parfois, elle avait tout simplement besoin de se reposer. Bricoler ses propres machines et créations pour se détendre, sans avoir à se préoccuper du regard des autres. Ce jour là, elle n'était pas d'humeur à sortir. Encore moins aller jouer au réparateur chez quelqu'un d'autre. Elle avait bien l'intention de rester chez elle et de se reposer, peu importe si elle avait un appel ou non. Ainsi, elle allait s'excuser auprès de la personne à l'autre bout du téléphone, une voix féminine, quand elle l'entendit alors parler d'un jeu d'arcade des années 80. Dix minutes plus tard, April installait une boite à outils impressionnante dans le coffre de son pick up, lequel elle utilisait seulement quand elle devait transporter quelque chose de lourd ou d'imposant. Sa moto ne serait pas de sortie aujourd'hui.

Au volant de son véhicule, April trépignait d'impatience à l'idée de travailler sur un jeu d'arcade des années 80. C'était une occasion qu'elle n'avait pu refuser, cette opportunité ne se présentait pas tous les jours. D'après ce qu'elle avait compris, c'était pour un magasin de geek, littéralement. L'ingénieure en avait vaguement entendu parler et cela avait attisé sa curiosité. C'était l'occasion de visiter le lieu.

Lorsqu'elle arriva à l'adresse qu'on lui avait donné, April vit le nom du magasin apparaître sous ses yeux. FullGeek Studio. S'emparant de sa boite à outils plutôt lourde, l'ingénieure passa à travers une sorte de cabine téléphonique bleue pour la police anglaise, qu'elle reconnut pour être le Tardis de Doctor Who, et observa alors le lieu qui se présentait à elle. Des affiches de films et de comics sur tous les murs, quand ils n'étaient pas déjà pris par des étagères remplies de figurines en tout genre. April n'était pas une fan absolue de tout cet univers mais il lui arrivait d'en regarder ou lire de temps à autre, appréciant leur réalisme sur certains faits scientifiques et technologiques, et c'est pourquoi un fin sourire apparut sur ces lèvres. Elle aperçu un coin où se restaurer tout en lisant un comic. Elle était impressionnée. C'était une très bonne idée de magasin, et à voir tous les clients elle devinait qu'eux aussi le pensaient. Mettre en place un tel lieu avait du requérir énormément de temps et d'investissement. Elle se demandait qui pouvait bien en être à l'origine.

Sa boite à outils commençant à sérieusement tirer sur ses bras, April se dirigea vers une employée qui rangeait plusieurs comics à leur place. A bien l'observer, ce devait être une étudiante qui travaillait ici pour se faire un peu d'argent et au vu de son regard, elle devait probablement prendre le magasin pour un vrai paradis. Celle-ci partit chercher la propriétaire dés qu'April lui eut expliqué qui elle était. Quelques secondes plus tard, elle était rejoint pas une jeune femme blonde au sourire agréable.

- Bonjour, je suis April Ren. Je suis là pour le jeu d'arcade.

Elle avait contrôlé sa voix pour que celle-ci ne laisse pas paraître son excitation à l'idée de bricoler une telle machine. Machine qu'elle ne voyait pas autour d'elle et qui devait probablement être dans l'arrière boutique.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

aucun
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Empathique
Ororo/Cameron/Rachel/Peter Quill/Keagan/Anna Marie
224
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Dim 7 Mai - 18:26



 Encounter another universe
April et Alexia
Oh quelle idée merveilleuse que j’avais eue là. Acheter deux bornes arcades, sur un marché aux puces. Je devais aussi avouer que j’avais été un peu naïve, je m’étais dit aller, on se les acheter, je la mets dans le magasin et hop elles vont fonctionner. Mais en fait, cela ne se passait pas comme prévu. Bien qu’elles avaient l’air en bon état, une d’elles avait un petit souci, elle refusait de s’allumer. J’avais beau brancher la prise, rien n’y faisait, l’écran restait noir. J’avais beau m’y connaître un peu, je n’étais pas des plus compétente pour aller trifouiller dans les circuits de cette machine. S’il y avait eu quelques lignes de code à la limite, j’aurais pu me débrouiller, mais là, c’était un tout autre domaine.

Mais cela m’attristait de la voir là dans la réserve et ne pas savoir quoi en faire. J’avais vraiment envie de la mettre dans le magasin et de laisser les clients y jouer gratuitement. Alors en attendant de trouver une solution, je les avais laissés là sans y toucher, même si dans mon fort intérieur, je n’avais qu’une envie, c’était de pouvoir y déposer mes mains et y jouer non-stop. Je pense même que je serai capable de rester dans le magasin toute la nuit juste pour y jouer.

Oui, ce genre de jeu avait le don de nous hypnotiser nous adorateur de jeux rétro et faisant partie de ses geeks qui étaient nostalgiques de ce genre de jeux. Pour nous bien souvent, c’était l’âge d’or, même si parfois, il y avait de sacrées merdes. Mais pour rien au monde, on ne dénigrerait Space invaders et Street fighters. Donc même si ces bornes ne fonctionnaient pas au moins je les avais et cela pouvait être des pièces de collection. Puis quand des mordus comme moi voyaient ce genre de joujou, il y avait toujours ce petit moment où vous voyez une lumière étincelante derrière ces machines avec un petit « AHHHHHHH » en cœur derrière quand on les trouve enfin. Et on espère pouvoir entendre encore ce cœur angélique quand on allume, mais qui s’étouffe bien vite quand on constate qu’aucune des deux ne fonctionne.

C’est donc emporté par la déception que j’en parlais avec Santana. Je lui avais expliqué toute l’histoire, lui racontant ma petite journée dans ce marché aux puces, lui parlant de la joie que j’avais ressentie en voyant ces deux merveilles et la déception quand elles avaient été branchées pour l’une d’elle, ce qui l’avait bien fait rire au passage. Et ma chère Santa, m’avait passé un numéro, me disant que cette personne pourrait peut-être m’aider à faire ressusciter ces deux machines de l’âge d’or de l’arcade. Je l’avais donc appelé, hésitant quand même, car cela me gênait quelque peu de déranger une personne qui avait sans doute autre chose à faire. Je lui avais expliqué la situation et que j’étais évidemment prête à la payer pour les réparations. Cela me semblait assez gonflé de lui demander de venir, sans rien en retour.

Et aujourd’hui, c’était le jour cette fameuse April allait venir voir mes petits bijoux que j’avais hâte de montrer à tout le monde. Et quand Charlie était venu me chercher pendant que je faisais les comptes, je m’étais redressée d’un coup et avais laissé tomber toute cette paperasse ennuyeuse pour aller accueillir ma sauveuse. Alors je me précipitais de façon modérée, vers la femme qui me portait secours lui souriant. Une femme de type asiatique plutôt jolie avec un boite à outils dans une main. Je serrais la main d’April, je me voyais mal lui faire la bise, alors que je venais de la rencontrer. Et je me présentais. « Alexia Wheeler, c’est moi que vous avez eue au téléphone. Je vous remercie d’être venue. » Puis je l’amenais aux bornes « Je vais vous amenez à elles. Je les ai trouvées sur un marché aux puces et je n’ai pas pu résister. Il fallait que je les prenne. » On pouvait sentir toute l’excitation que ces jeux me procuraient rien qu’en parlant. Je la faisais traverser le magasin, passait une double porte pour nous retrouver là où je stockais toutes les marchandises. Quand j’y pensais pour mes clients, c’était le paradis cette partie du magasin…Enfin soit, je continuais à la trainer dans le fond de la pièce lui parlant des bornes « Il n’y a que celle de space invaders qui ne veut pas fonctionner. Celle de Street Fighters fonctionne parfaitement, mais j’aimerais bien les mettre toutes les deux en même temps dans le magasin. » On pouvait voir que l’endroit était rangé de façon bien spécifique, car la marchandise avait sa place dans un ordre qui se voulait optimum pour qu’on n’ait pas trop de mal à trouver ce que l’ont recherchait. Puis enfin, on arrivait dans le fond avec les deux bornes qui attendaient bien sagement. Il y avait les noms des jeux écrits en grand, des illustrations sur le côté et je lui montrais donc celle de Space invaders. « Et voilà. Voici la borne récalcitrante. J’ai beau la brancher et l’allumer, elle ne veut pas entendre raison.»


Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann Pembroke & Charlie Cavendar
276
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Ven 12 Mai - 15:23

encounter another universe
april & alexia

April n'aurait pas entendu la voix de la propriétaire avant d'entrer dans FullGeek Studio qu'elle aurait surement imaginé un homme à la quarantaine ou cinquantaine dirigeant un tel endroit. Un geek un peu comme le vendeur de BD dans les Simpsons. Ce qui était loin d'être avantageux et plutôt un stéréotype. Et c'en était bien un puisque Alexia Wheeler n'avait rien de ressemblant avec ce cliché, heureusement pour elle. Au contraire, elle n'était probablement qu'à la moitié de sa vingtaine et était, April devait l'avouer, très jolie. C'était donc elle qui se cachait derrière tout cet univers.

Si elle tachait de contenir sa joie, April pouvait deviner que la jeune femme semblait tout aussi excitée qu'elle à l'idée de ces bornes d'arcade. Il faut dire que ce n'était pas donné à tout le monde de pouvoir acquérir de tels jeux vidéos. Bien sûr, la technologie avait grandement avancé et aujourd'hui, les jeux vidéos étaient de plus en plus réalistes, proposant des graphismes absolument incroyables. Mais des bornes comme Space Invaders et Street Fighters avaient un jour révolutionnés le monde des jeux vidéos.

- Un marché au puce? Vous avez eu de la chance. Celui qui vous les a vendu aurait pu se faire une fortune sur internet.

La salle où était stockée toute la marchandise était tout aussi époustouflante que celle du magasin. Un vrai paradis pour geek. Mais April n'avait d'yeux que pour les deux bornes tant attendues qui semblaient attendre sagement dans leurs coins. April put enfin poser sa boîte à outils sur le sol et détendre ses bras qui commençaient à hurler de douleur. Aussitôt, elle rejoignit les bornes, n'attendant pas pour pouvoir les inspecter.

- Jolies! ne put-elle s'empêcher de s'exclamer. Elles sont en plutôt bon état pour leurs âges. Surtout celle de Street Fighters, ce qui est plutôt surprenant puisque les gens s'acharnaient un peu trop dessus et utilisaient même leurs pieds. En espérant que les clients de votre magasin soient plus cléments envers elles.

April examina de plus près celle de Space Invaders qui refusait de fonctionner. A son tour elle fit quelques tests dessus mais l'écran restait obstinément noir. Sans plus attendre, elle s'empara de quelques outils et ouvrit la machine pour l'examiner de l'intérieur. Ses yeux analysèrent tous les circuits alors qu'un fin sourire s'invitait sur ses lèvres. Elle allait s'amuser.

- On voit que ça date. Mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez y jouer aujourd'hui.

En espérant qu'elle lui accorderait d'y jouer elle aussi. Ce serait dommage de réparer une telle machine sans pouvoir l'essayer. Elle avait encore du mal à croire qu'une telle occasion s'était offert à elle. Elle avait cru comprendre qu'Alexia avait eu son numéro par quelqu'un d'autre. April devrait remercier cette personne.

- Au fait, qui est-ce qui vous a donné mon numéro?

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

aucun
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Empathique
Ororo/Cameron/Rachel/Peter Quill/Keagan/Anna Marie
224
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Ven 12 Mai - 23:24



Encounter another universe
April et Alexia
Une sacrée chance oui, car ce genre de pièce m’aurait coûté les yeux de la tête. Alors, on peut dire que j’étais assez fière de moi. J’avais même été assez euphorique face à Taïs quand je lui avais annoncé ma trouvaille et le prix de cette trouvaille. Alors je pouvais déjà être heureuse de les avoir dans cet état et surtout d’en avoir au moins une sur deux qui fonctionne. Et le fait que Santa connaissait April était une autre chance. Car honnêtement, je ne savais pas qui j’aurais pu appeler pour réparer cette machine.

Alors, j’avais eu aussi de la chance que mon ex connaisse ce genre de personne. D’ailleurs, je n’avais pas demandé à Santa comment elle connaissait une telle personne et à dire vrai, cela ne me concernait pas vraiment. Mais j’étais heureuse à cet instant précis qu’elle ai dans ses connaissances une personne capable de régler mon petit souci. Car elle le pouvait, c’était ce qu’elle avait dit qu’elle allait faire revivre ce petit joujou et j’allais pouvoir en profiter autant de fois que je le voudrais. Je devais avouer que rien que d’entendre cela avait le don de me faisait garder le sourire, contenant mon impatiente de voir la borne fonctionner à nouveau. Si je la laissais exploser, on aurait pu me comparer à une enfant le jour de Noël… Sauf que ce genre de cadeau avec mes parents ça tenait plus de l’illusion qu’autre chose.

Je laissais faire ma sauveuse, la laissant examiner ce qu’on pouvait appeler son patient. Je restais là, à la regarder en train se commencer son examen. Mes trouvailles semblaient lui plaire, j’eus un sourire quand elle qualifiait des bornes de joli. Je gardais le sourire en l’écoutant me parler du jeu de street fighter et d’une bonne était dans lequel il se trouvait. Je devais aussi avouer que rares étaient les personnes qui savaient garder leur calme quand il perdait pour l'énième, j’eus même un petit rire en l’entendant parler de coups de pied. Mais une chose était certaine, si elles n’avaient pas été en bon état, je les aurais quand même prises, car pour une boutique comme la mienne avoir de telles choses, c’était de l’or, même dans un sale état« Oui, mais j’avoue que même s’il avait été en moins bon état, je les aurais quand même prises. Je ne pouvais pas les laisser là-bas. Leur place est ici. » Mais le premier que je vois martyriser mes nouveaux joujoux, je l’enfermerai dans une boite en verre et le condamnerai à regarder les autres jouer avec respect. Et s’il ne comprenait pas, je gardais ces choses bien précieusement dans mon bureau, rien que pour moi.« Oh , s’il ne le sont pas, je les garderai dans mon bureau ou dans la salle des employées. »

Mais personne n’allait y toucher avant que moi, je puisse y jouer, privilège du grand manitou du FullGeekStuio. C’est avec un humour que je le disais à ma chère réparatrice de jeu vidéo « Mais avant qu’il y touche, je vais en profiter un peu. »

Puis vient le sujet de qui m’avait donné son numéro, qui m’avait conseillé de l’appeler. « Oh, Santana Carpenter. Je lui parlais de ses bornes un soir et elle m’a dit que vous étiez quelqu’un de plutôt douer pour tout ça. » C’est ce qu’elle m’avait dit et je savais que je pouvais lui faire confiance et que mes bornes seraient en très bonne main avec elle. « Vous faites quoi pour savoir réparer ce genre d’appareil ? » Oui, j’étais curieuse, car j’avais toujours imaginé que les personnes qui pourraient réparer de telles choses étaient des hommes d’un certain âge et non une femme qui semblait être un peu plus âgé que moi. Mais passons depuis que nous nous étions présentés, on se vouvoyait. J’aimais mieux quand je tutoyais la personne cela fermait un cette distance que le vous qui m’était en place « Vous pouvez me tutoyer, si je peux vous tutoyez. » Puis tant qu’à la tutoyer autant aussi lui offrir quelque chose à boire, c’était aussi la moindre des choses, car je ne savais pas combien de temps elle allait rester dessus et cela me gênerait qu’elle reste là sans même pouvoir s’hydrater un peu. Alors je lui proposais donc quelque chose à boire continuant à là, vous voyez tant que je n’avais pas son consentement pour être plus familière. « Vous voulez quelque chose à boire ? Coca, RedBull ou autre chose ? Café par exemple. »



Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann Pembroke & Charlie Cavendar
276
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Ven 2 Juin - 18:06

encounter another universe
april & alexia

Si Alexia semblait s'extasier de pouvoir jouer à des jeux vidéos aussi mythiques que ceux qu'elle avait acquis, April, elle, s'extasiait surtout de pouvoir bidouiller ces vieilles machines. La mécanique l'avait toujours détendu et c'était dans ces moments là qu'elle pouvait se changer les idées, se concentrant sur les différentes pièces que composaient chaque machine. Cela lui permettait de mettre de l'ordre dans son esprit et de calmer l’anxiété que la vie de tous les jours pouvait lui apporter. Pour certains, cela semblait ennuyeux ou pas le moins du monde intéressant, mais il n'y avait rien qu'April préférait de plus. Bon, à part peut-être sa sœur... et les chats. Mais ça, ce n'était pas quelque chose qu'elle avouerait à voix haute. Son obsession pour ces félins était souvent étrange aux yeux des quelques rares personnes à qui elle s'était confié.

Ainsi, April n'était donc pas étonnée d'apprendre que la jolie blonde aurait acheté les bornes peu importe leur état et elle était bien contente qu'elle ait fait ce choix parce que son après-midi s'annonçait intéressante. L'ingénieure afficha un sourire amusé en entendant Alexia déclarer qu'elle les entreposerait dans son bureau ou dans la salle des employés si les clients n'étaient pas tendres.

- J'imagine que ce n'est pas vous ou les employés qui s'en plaindront.

Les yeux d'April se détachèrent momentanément de la machine lorsque Alexia prononça un nom qui lui était familier, celui de Santana Carpenter. Le temps de quelques secondes, l'ingénieure se demanda si cette dernière avait révélé la nature de leur relation à la jolie blonde. Il faut dire que si elle l'avait présenté comme sa sex-friend, il y avait bien mieux comme première impression. Quoi qu'il en soit, elle ne manquerait pas de remercier la jolie brune qui lui avait fait de la pub.

- Ah oui Santana. Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu. C'est une de vos amies? demanda-t-elle, se disant qu'elle pourrait s'assurer des informations données par Santana quant à leur relation.

C'est alors qu'on lui demanda ce qu'elle faisait dans la vie pour savoir réparer de tels engins. C'était toujours une question piège car selon les mots qu'elle choisirait, ses interlocuteurs pouvaient soit la prendre pour une femme prétentieuse soit pour une menteuse. S'y connaître en mécanique alors qu'on est une femme est déjà assez difficile sans avoir des avis sur son QI qui lui avait donné un parcours inhabituelle dont beaucoup avaient du mal à croire. Mais vu la première impression qu'elle avait de la jeune femme à ses côtés, April se dit qu'elle ne devait pas être une personne à juger facilement. Et de toute manière, elle n'était pas obligée de balancer tout son parcours professionnel dés leur première rencontre. Erreur qu'elle avait pu faire dans ses jeunes années.

- Je suis ingénieure en robotique à Stark Industries, dit-elle donc tout simplement. La mécanique c'est mon domaine.

Les pièces qu'elle avait à réparer étant près du sol, April s'assit sur ce dernier pour mieux travailler. Malgré la conversation qui aurait pu distraire quelqu'un d'autre, elle savait parfaitement ce qu'elle faisait et restait concentrée sur les pièces. Néanmoins, elle détacha son regard de la machine momentanément lorsque la propriétaire de FullGeek Studio lui proposa qu'elles se tutoient. C'était bon signe apparemment. Si elle n'était pas douée pour analyser ou comprendre les interactions sociales, April comprit que passer au tutoiement signifiait qu'elle ne s'était pas trop mal débrouiller jusqu'ici. Ainsi, elle adressa un sourire à la blonde.

- Bien sûr.

Elle se remit à son travail, se disant que quiconque aurait pu lire dans ses pensées aurait levé les yeux aux ciels de l'entendre s'enchanter de cette interaction réussie.

- De l'eau, ce serait gentil merci. Quand je travaille sur de telles machines j'ai parfois tendance à oublier de m'hydrater ou même de me nourrir.

Le pire, c'est quand elle était confronté à un problème. Comme tout génie, cela la perturbait et plus rien ne pouvait traverser son esprit, pas même l'idée qu'elle avait certains besoins essentielles pour survivre.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

aucun
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Empathique
Ororo/Cameron/Rachel/Peter Quill/Keagan/Anna Marie
224
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Sam 3 Juin - 14:23



Encounter another universe
April et Alexia
Je répondis à la question sur la nature de ma relation avec un léger rire « Oui, on peut dire ça. C’est une vieille amie. » On pouvait voir les choses de cette manière, Santana était bien une amie malgré notre passé et cette rupture qui avait été difficile. Du moins pour moi, pour elle ne savait pas vraiment comment elle avait géré tout ça, moi, j’étais partie rejoindre Taïs en Inde, j’avais plaqué mes études ce qui avait définitivement achevé le peu de relation que j’avais avec mes parents – leurs filles sont un peu trop rebelles à leur goût- Et pour l’oublier, j’avais parcouru le monde, bref, j’avais eu du mal à gérer cette rupture entre elle et moi. Au moins, cela m’avait permis de me lancer dans la découverte du monde et puis tout ceci était dû passer maintenant.

Je restais malgré tout un peu dans mes songes, repensant à cette relation que j’avais avec Santana, qui était passé d’amour de ma vie à amie quand sa réponse sur son activité me fit revenir à notre conversation. Ainsi donc elle était ingénieure en robotique, cela devait être passionnant. Je crois que si je n’avais pas gardé cette âme d’enfant et cette envie de baigner dans le monde imaginaire, j’aurais peut-être aimé aller dans cette voie. Même si pour moi, c’était un peu trop compliqué pour mes pauvres petits neurones « Un domaine bien trop compliqué pour moi.» L’Asiatique semblait être heureuse de pouvoir toucher à cette machine, ce qui me tira un léger sourire. Elle me donnait l’impression d’un jour de sortie d’un jeu que j’avais tellement attendu, ce moment ou enfin, j’allais pouvoir avoir le boitier en main et insérer le jeu dans la console. Comme quoi toutes les passions donnaient ce même air sur le visage. Je continuais à la regarder en train d’examiner cette borne, lui demandait si elle voulait quelque chose à voir, ainsi que l’autorisation de la tutoyer vit ce sourire sur visage, sourire que je le lui rendais. C’était le seul moment où elle avait lâché la machine.

Et j’eus encore un sourire quand elle m’avoua que parfois, elle oubliait de boire tellement elle travaillait. Là aussi, je ne pouvais que comprendre, j’étais un peu du même style quand quelque chose me passionnait, je pouvais oublier tous ces besoins naturels. Parfois mêmes Taïs, avait dû me rappeler à l’ordre surtout quand j’étais sur un projet qui me passionnait, elle me trouvait bien souvent la tête plonger dans les papiers me creusant la tête pour voir si tout ceci était réalisable. « J’ai le même souci. Sauf que moi, c’est une fois que je suis sur un jeu ou sur un projet. Je ne vois plus temps passé et ma sœur est obligée de me rappeler à l’ordre.» Donc je pouvais comprendre également ce côté, cela prouvait que c’était une passionnée. Je rajoutais avec humour un peu avant d’aller lui chercher une bouteille d’eau « Mais je veillerai à ce que tu t’hydrates, je penserai même à te nourris s’il le faut. »

Je la laissais donc quelques instants, le temps d’aller lui prendre une bouteille d’eau, de répondre à une question de Charlie sur commande, lui dire que je revenais avec celle-ci. J’arrivais près d’April, posant la bouteille près d’elle «Et voilà de l’eau.» Puis partis à la recherche de cette fameuse commande, pendant que je posais une question « Alors, comment une ingénieure bossant pour Stark industriel se retrouve dans un magasin pour geek à réparer des bornes ?» Cela m’intriguait quelque part qu’une personne qui travaillait dans un tel endroit, vienne réparer ce genre de machine. Je continuais ma recherche l’objet de ma quête et enfin je la trouvais « ah la voilà. » une figurine qui était assez chère et dans une édition limitée. « Je reviens, je vais donner ça à mon employée » JE retournais dans le magasin, donnait la figurine à Charlie pour qu’elle termine la transaction et puis revenait à nouveau près de la jolie asiatique.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
April RenMutant
avatar



Memoria
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
En plus d'avoir été doté une mémoire eidétique, April s'est découvert à l'adolescence le pouvoir d'une mémoire décuplée.
Ayant un QI supérieur à la moyenne, April possède de très nombreuses compétences dans beaucoup de domaine et plus particulièrement en mécanique et ingénierie. Ainsi, elle crée ses propres gadgets.
Elle pratique également des arts martiaux.
Ann Pembroke & Charlie Cavendar
276
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Encounter another universe   Mer 21 Juin - 18:42

encounter another universe
april & alexia

Lorsqu'elle avait abordé la nature de sa relation avec Santana, Alexia eut un petit rire avant de déclarer qu'en effet, on pouvait dire qu'elles étaient amies. April garda en tête ce rire qui, elle le devinait, signifiait probablement que ce n'était pas qu'une simple amitié entre les deux femmes. Ou du moins, ça ne l'avait pas toujours été. Sans vraiment en prendre conscience, April se mit à espérer que c'était la deuxième option. Elle n'avait jamais eu de sentiments pour Santana, si ce n'était une attirance physique qui avait conduit à ce qu'avait pu être leur relation, et elle ne s'imaginait pas en avoir pour quiconque avant bien longtemps, connaissant bien le célibat. Néanmoins, elle ne pouvait nier qu'Alexia était très charmante que ce soit physiquement et même au niveau de la personnalité. Elle ne la connaissait pas encore assez pour définir si elle était vraiment attirée ou non mais la première impression était très bonne pour une fille comme April qui avait du mal à s'attirer la sympathie ou même l'intérêt des personnes autour d'elle. Ainsi, cette rencontre ouvrirait peut-être plusieurs possibilités qui pourraient être intéressantes.

- Ça a toujours été mon domaine personnellement. Depuis toute petite. admit-elle quand Alexia lui confia que la mécanique était un domaine trop compliqué pour elle.

Et bien que l'on pourrait penser que baigner dans la mécanique depuis toute jeune lui aurait permis de savoir sans difficultés ce qu'elle voudrait faire de sa vie d'adulte, cela n'avait pas été quelque chose de facile pour la jeune April. Oui elle aimait la mécanique mais il n'y avait pas que le métier de mécanicienne qui existait. Elle avait essayé de nombreux jobs avant d'arriver à Stark Industries. Non seulement elle avait besoin d'être stimulée intellectuellement mais elle avait aussi besoin d'un environnement dans lequel elle soit à l'aise. Ces deux facteurs ne s'étaient jamais accordés avant qu'on ne lui propose de travailler pour Tony Stark. Depuis, elle n'avait plus quitté son job et n'avait aucune intention de le faire dans les années à venir.

La conversation dériva alors sur l'oublie des besoins naturels lorsqu'elles étaient passionnées par ce qu'elle faisait. April eut alors la surprise d'apprendre qu'elles avaient un point commun : une sœur qui les rappelait à l'ordre lorsque cela était nécessaire. L'ingénieure stoppa ses mouvements brièvement une deuxième fois avant de se tourner vers la jolie blonde avec un sourire.

- Nous sommes donc deux à avoir des sœurs qui essaient de nous garder en vie. dit-elle en pensant à l'exaspération de Nikki dans ces moments là. Avec un léger rire, elle répliqua à la blague d'Alexia : Merci, un jour de plus à vivre!

Décidément, cette Alexia la mettait facilement en confiance pour qu'elle se mette à rire si vite. Ce n'était pas tous les jours qu'April arrivait à avoir des conversations normales avec des personnes hors de son entourage habituel.

- La mécanique ça m'a toujours détendu donc réparer le moindre objet technologique ce n'est pas une contrainte pour moi, commença-t-elle pour répondre à la question d'Alexia tout en continuant son boulot. Du coup, ça a commencé avec un voisin qui m'a demandé si je pouvais voir le problème de sa voiture et à partir de là il y a eu du bouche à oreilles dans Genosha. C'est de plus en plus fréquent donc je dois faire attention à ce que ce soit des trucs sérieux et pas juste quelqu'un qui ne s'y connait absolument pas en informatique par exemple. Ça m'est arrivé quelques fois et ça a joué avec ma patience.

Elle vit alors Alexia s'emparer d'une figurine qui semblait assez unique avant de s’éclipser pour rejoindre le magasin. En conséquence, April  jeta un nouveau coup d’œil autour d'elle, impressionnée même par l'arrivage du commerce. La blonde revint quelques minutes plus tard et l'ingénieure en profita pour poser une question à son tour.

- Et comment vous... mince. Et comment tu en es arrivé à créer ce magasin?

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
 
Encounter another universe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DC Animated Universe
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE SERIES: DOVE ( série 3 )
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: LARFLEEZE THE ORANGE LANTERN
» Bleach-Universe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: PROVINCE DE PRENOVA :: Centre-ville :: FullGeek Studio-
Sauter vers: