Partagez | 
 

 Everything's gonna be just fine [Taïs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
328
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Everything's gonna be just fine [Taïs]   Dim 7 Mai - 16:41



Everything's gonna be just fine
Taïs et Anna
On me l’avait conseillé, me disant que cela me ferait, du bien que ça évacue tout le stress, dû à cette mission, et qu’après tout un peu de yoga ne me ferait pas de mal. J’avais été des plus que septique, moi qui avais toujours aimé me dépenser de manière plus physique ou encore bidouillant des voitures ou moto. J’avais toujours trouvé que le yoga était un exercice beaucoup trop calme pour moi qui n’allais pas m’aider à évacuer tout ce que je pouvais garder en moi. Après toute mise à part rester sur un tapis et faire des figures plus bizarres les unes des autres, je ne voyais pas ce que cela pouvait bien apporter.

Mais plusieurs de mes connaissances en dehors du boulot et d’hydra, m’avait dis que cela faisait un bien fou qu’on avait l’impression d’être recentré sur soi-même et trouvais un dans ces exercices un bien-être qu’aucun autre sport ne pouvait procurer. Je les avais regardés avec scepticisme, me demandant ce qu’elles étaient en train d’essayer de me vendre. Mais je m’étais laissé convaincre par leur belle parole et j’avais donc décidé d’aller voir ce que ça donnait. Mais pour éviter de me faire influencer par cette bande d’amies, j’avais décidé d’aller dans un autre endroit qu’elle. J’étais donc partie à la recherche d’un endroit qui me plaisait et qui me semblait sympathique. Pour le moment, j’avais trouvé que des personnes qui me semblant un peu trop haut percher à mon goût. Cette fois, j’allais dans un nouvel endroit avec un nouveau prof.

Et contrairement à ce que je pensais, la prof était plutôt sympa, elle n’avait pas l’air aussi folle que les autres. On sentait toute cette culture qui y avait derrière cette pratique, mais elle avait l’air moins folle que les autres. J’appréciais la séance, contrairement aux autres qui elles avaient eu le don de m’énerver et je me laissais prendre au jeu. Je ne pouvais donc nier que cela me faisait du bien et si je devais en refaire, ça serait avec cette prof. J’avais comme tout le monde mon petit tapis, je l’avais posé sur le sol, j’écoutais tout ce qu’on disait essayant de reproduire les figures essayant d’ouvrir mes chakras.

Bref tout se passait pour le mieux, du moins c’était l’impression que j’avais et je me disais justement qu’en fin de compte, le yoga, c’était si chiant que ça et beaucoup plus physique, je le pensais. Cela était donc une bonne surprise pour moi. Mais ce fut moins quand tout d’un coup, je me relevais sentie comme si ma tête était dans du coton et commençait à avoir un trou noir. J’essayais de me tenir au mur, alors que je me sentais partir. Je portais ma main à mes yeux, secouais la tête comme pour me réveiller, mais je m’effondrais sur place. Alors que le noir complet m’envahissait.

Je réveillais dans ce qui m’avait semblé n’être quelques secondes. Je ne savais pas vraiment combien de temps je m’étais évanouie. Ce fille qui donnait cours était là près de moi comme si elle était resté près de mois pendant tout le long e ce malaise.


Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stan
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Aucun. C'est un humain. Son seul pouvoir : être chiant, grognon, protecteur avec sa sœur et tirer beaucoup la tronche. Ah oui, il sait se battre aussi.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay/Lauren/Jin/Junno
404
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Everything's gonna be just fine [Taïs]   Mar 16 Mai - 13:05

Everything's gonna be just fine
Anna & Taïs
••••

Encore une fois, une belle journée s'annonçait. Je m'étais préparé pour mon cours de ce soir, qui avait lieu dans ma salle, avec vu sur le centre ville. J'aimais bien cet endroit. Je le trouvais apaisant, malgré le bruit constant des voitures et des piétons qui se trouvaient tout en bas. De toute façon, en Inde, c'était très fréquent : de pratiquer avec du brouhaha. Ça faisais même partie de l'exercice : de parvenir à se concentrer uniquement sur soi, sans se laisser envahir par ce qui se passait autour.

Je rentrais donc dans la pièce, tout sourire, respirant cette bonne odeur de bois qui parvenait toujours à me relaxer. 17H45. J'avais encore un petit peu de temps devant moi. Après avoir éteint mon portable, je déroulais mon tapis sur le sol, allumant ensuite une bougie au centre de la salle.
Un parfum de lavande se répandit. Je fis quelques postures, pour finir par des étirements avant de boire tranquillement mon thé, que j'avais amené avec moi histoire de purifier mon organisme.

18h15. Les premiers élèves arrivaient. Je les accueillais chacun par un sourire, mon regard croisant plus pratiquement celui d'une jeune femme que je n'avais encore jamais vu auparavant.
- Bonjour, dis-je d'une voix calme, douce, toujours avec un même sourire au coin des lèvres. Bienvenue à mon cours.

Assise en lotus, les mains posées sur mes genoux, j'attendis donc qu'ils prennent place sur leur tapis respectif, leur demandant ensuite de fermer les yeux quelques instants, avant qu'on ne passe par la très noble et bénéfique : salutation du soleil. Un enchainement de posture où il fallait allier geste et respiration. Il permettait d'assouplir le corps, d'échauffer ses muscles et surtout, ramener l'attention sur soi et non plus, sur toutes les choses extérieures qui avaient déjà bien remué l'esprit.

Tandis qu'ils s'activaient, chacun à leur rythme, je passais brièvement entre mes élèves pour corriger certains d'entre eux qui se penchait soit trop en avant, soit trop en arrière.
- N'oubliez pas d'écouter votre corps. Surtout ne forcez pas, faite le à votre rythme, sans effort. Et si vous ne parvenez pas certaines postures, ne stresser pas. Ici, nous ne sommes pas en compétition. On ne cherche pas les performances, seulement le calme intérieur. Bien. Respirez puis inspirez par le nez. Parfait. On va revenir au bout du tapis.

Tout en murmurant ces mots, je revenais à ma place, joignant cette fois les gestes à la parole.
- On va reprendre une grande inspiration. Lever les bras, grandissez-vous et sur l'expire, joignez vos mains sur le coeur.

J'expirais en même temps, fermant les yeux pour accueillir la sérénité en moi. La suite se passa ainsi sans encombre. Je leur avais concocté cette fois un enchainement de posture pour ouvrir le bassin. Là où se logeait bien souvent, les plus fortes émotions. Mais alors que venait le moment de faire la pince, une de mes élèves se releva aussitôt, blanche comme neige, se retenant au mur comme si elle allait tomber.
- Mademoiselle?

Je me redressais, allant tout de suite à sa rencontre. Malheureusement, avant même que je puisse la retenir, cette dernière tomba, sombrant dans l'inconscience. Ne surtout pas paniquer! Ni une ni deux, je demandais à mes élèves de reculer, afin qu'on lui laisse le plus d'air possible. J'accourais ensuite vers mon téléphone, composant le numéro des urgences qui m'informèrent qu'ils arriveront au plus vite. Puis, après qu'ils m'aient donné quelques instructions, je m'accroupis de nouveau près d'elle, lui tenant la main en murmurant le plus doucement possible.
- Les urgences arrive. On va bien s'occuper de vous.

Au fond, j'étais quand même un peu stressé, inquiète. C'était bien la première fois qu'on faisait un malaise durant mon cours. J'espérais de tout cœur ne pas être fautive, me disant que j'aurais peut-être du m'occuper d'avantage d'elle et de ses mouvements. Ou lui demander dès le départ si elle se sentait mal, ou faible afin de tourner mon cours en conséquence. Heureusement, celle-ci finit par reprendre conscience. Je lui souriais, sans lui lâcher la main, lui demandant avec calme et contrôle :
- Surtout ne bougez pas. Inspirez lentement et respirez cette fois par la bouche. Comment vous vous sentez? Es-ce que ça vous étiez déjà arrivé auparavant?


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
328
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Everything's gonna be just fine [Taïs]   Dim 11 Juin - 13:50



Everything's gonna be just fine
Taïs et Anna
J’avais eu ce malaise, m’étais sentie tout d’un coup très mal, le noir m’envahissant. Je m’étais réveillée, avec la prof au-dessus de moi, demandant une ambulance, mais cela n’était pas nécessaire et il ne fallait surtout pas que je me retrouve là-bas. Le shield aurait certainement entendu mon signalement, et serait venu pour m’arrêter. Alors j’essayais de me relever, avec un sourire pour rassurer cette femme qui s’était penchée sur moi pour m’apporter son aidé. Je me tenais au mur « Non ca va. Ce n’est rien, juste un peu surmener, ces temps-ci.» Je portais ma main à mon front, cherchais un endroit où m’asseoir pour prendre un peu de temps et me remettre de tout ceci.

Quand je disais que j’étais surmenée, cela n’était pas totalement faux, ma vie était tellement compliquée que par moment, je ne savais plus comment y échapper ne fut que quelques minutes. C’était pour cela qu’on m’avait conseillé de venir ici, pour que je puisse me détendre, souffler un peu et surtout relâcher toute cette pression que j’avais accumulée. Ainsi, j’aurais pu avoir un lieu où je pouvais oublier tout ceci, même si je le faisais déjà quand j’étais en présence de Kara, profitant de chaque moment ensemble. Notre situation n’était pas des plus simple, à chaque fois que j’allais la voir, je devais faire attention que personne ne m’ait suivie, et j’accumulais de plus en plus la fatigue. Il n’y avait donc rien d’étonnant que j’avais tourné de l’œil.

Je tentais de rassurer la blonde, ne voulant pas voir des ambulanciers débarquer dans la salle, les voir m’embarquer. Cela n’était pas envisageable pour moi. Alors je tentais un sourire, qui me semblait peu convaincant, « Je vous remercie. Mais ce n’est pas nécessaire d’appeler une ambulance. » J’aurai bien voulu que cela n’arrive pas ici, mais dans mon appart, cela m’aurait évité bien des tracas. Je regardais la blonde « Désolée de vous avoir inquiété. » Je continuais à essayer de la rassurer allait même jusqu’à lui demander un peu de sucre et une bouteille d’eau. « Si vous avez du sucre et un peu d’eau, ça ira beaucoup mieux après. » Encore un léger sourire pour rassurer la blonde.

Il fallait que je m’hydrate et que je reprenne de l’énergie et le sucre était une bonne solution. Je faisais tout pour qu’on ne pas avoir à faire à cette ambulance, pour que je ne sois pas emmenée dans un hôpital. Intérieurement, je râlais déjà contre moi-même me disant que j’avais été totalement idiote « Ce n’est pas grand-chose, un peu de manque de sommeil et c’est tout, ne vous inquiétez pas. » Un peu de repos et tout reviendrait à l’anormale.

Je respirais fort, attendit de ne plus avoir cette sensation d’avoir ma tête dans du coton. J’étais vraiment désolée pour cette femme, avoir une personne qui fait un malaise avait toujours un côté une peu flippant, et on ne savait pas très bien ce qu’on devait faire dans ces cas-là. Et de mon côté, je n’étais pas du genre petit nature, alors m’être retrouvé là à m’évanouir avec des personnes autour de moi pour voir si j’allais bien, me donnait une petite sensation honteuse. Après tout si j’avais pris un peu plus soin de moi cela ne se serait pas arrivé. Je m’excusais encore de tous ses désagréments que je causais à cette personne, m’excusant encore une fois, lançant une petite moquerie à mon encontre. « Ca m’apprendra de faire des nuits blanches. »



Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Stan
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Aucun. C'est un humain. Son seul pouvoir : être chiant, grognon, protecteur avec sa sœur et tirer beaucoup la tronche. Ah oui, il sait se battre aussi.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay/Lauren/Jin/Junno
404
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Everything's gonna be just fine [Taïs]   Mer 16 Aoû - 10:37

Everything's gonna be just fine
Anna & Taïs
••••

Tout en gardant sa main dans la mienne, mes yeux restaient ancré dans ceux de la jeune femme. Je continuais de lui sourire, d'essayer au mieux de la rassurer mais au fond, j'étais quand même assez inquiète.

C'était bien la première fois qu'une de mes élèves s'évanouissait durant mon cours. J’espérais que ce n'étais pas de ma faute. Peut-être aurais-je dû être plus attentive. Peut-être aurais-je dû adapter les positions et opter pour un cours plus calme par exemple.

Mais le mal était fait. Et je n'avais aucun moyen de revenir en arrière. La jeune femme finit alors par me dire que ça allait, qu'elle se sentait juste un peu surmenée. Je hochais la tête, doucement, comprenant presque aussitôt.
- Je vois, me contentais-je de dire sans pour autant lâcher sa main.

Le surmenage était courant dans notre société. Je n'avais aucune idée de ce qu'elle faisait comme métier mais dans notre monde actuel, le stress était beaucoup plus présent et plus dévastateur. Il avait un impact important sur notre esprit, sur notre corps tout entier qui subissait nuit et jour notre fatigue quotidienne.

Avant, j'étais comme ça moi aussi. Je vivais dans la colère, l'angoisse et la nervosité. J'avais une rage en moi. Perpétuel. Je faisais connerie sur connerie et tout ça pour quoi? Parce que j'étais triste. Énervée. Et cela avait finit par avoir un impact sur moi parce que je passais mon temps à trembler, à voir tout en noir et à avoir des maux de tête de plus en plus fréquents.

Dakshi m'avait appris que c'était les émotions qui parlaient. Elles m'étaient à mal mon esprit, et mon corps avait alors de plus en plus de mal à se défendre. Il lançait une sorte de sonnette d'alarme. C'est pourquoi, je la croyais quand elle me disais que c'était juste une question de surmenage.

D'ailleurs, mon élève me remercia. Elle me murmura néanmoins que ce n'était pas la peine d'appeler une ambulance et je me mordais légèrement les lèvres, me disant que ça serait peut-être mieux qu'elle voit un médecin. De plus, je les avais déjà appeler. Que devais-je faire alors? Leur dire que ce n'était plus la peine de se déplacer? Que la jeune femme se sentait un peu mieux et prendre le risque de la laisser partir? Ça ne serait pas très judicieux. Autant, j'avais quelques notions en matière d'être humain, autant je n'étais ni médecin ni infirmière. Certains symptômes ne devaient pas être négliger et même si tout concordait avec une fatigue nerveuse, cela pouvait tout aussi bien cacher une maladie beaucoup plus grave.
- Je suis désolé, ils sont déjà en route, finis-je alors par murmurer en lui adressant tout de même un regard désolé.

Au pire, ils prendront juste sa tension. Et s'ils ne voyaient rien, ils partiront sans avoir besoin de l'emmener à l'hôpital.

Autour de nous, mes autres élèves continuaient de nous regarder. Ils chuchotaient, s'inquiétaient tout autant que moi et je pris la décision de mettre un terme à mon cours. Je leur demandais d'une voix calme de revenir le lendemain. Matin ou soir, ils pourront ainsi le rattraper. Heureusement, ils comprenaient et souhaitèrent bon courage à la jeune femme avant de prendre leurs affaires et sortir de la salle en murmurant.

De nouveau, je portais toute mon attention sur mon élève et hochais la tête lorsque celle-ci me demanda du sucre et un peu d'eau.
- Je vais vous chercher ça tout de suite.

Puis, je me redressais et me dirigeais cette fois vers mon propre sac où, fort heureusement, j'avais tout en ma possession. D'un petit carré de sucre à une bouteille d'eau. Une fois cela fait, je revenais vers elle et lui tendais ce dont elle avait besoin. Tout en m'asseyant à ses côtés, en tailleur par simple réflexe, je l'observais et l'écoutais parler quand elle m'avoua que c'était sûrement dû à un manque de sommeil. Je poussais un soupir, mes mains se posant sur mes genoux tandis que je fus pris soudain, d'une envie de l'aider.
- C'est fort possible ça. Vous avez un métier prenant? Vous savez, à force de puiser dans ses batteries, ces dernières finissent par s'épuiser complètement. Vous devriez peut-être prendre un jour ou deux de repos. Juste histoire de récupérer.

Je marquais un silence, lui adressant cette fois un sourire rassurant histoire qu'elle sache que je n'étais pas non plus ici pour lui faire la morale.
- Vous vous appelez comment? C'est la première fois que je vous vois dans mon cours.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rogue
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
-Absorption des pouvoirs
-Absorption vitale
-Voler
-Force surhumaine
Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey/Peter Quill/ Keagan A. Eastwood/ Alexia H. Wheeler
328
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Everything's gonna be just fine [Taïs]   Sam 2 Sep - 19:29



Everything's gonna be just fine
Taïs et Anna
Tu ne peux t’empêcher de pousser un léger grognement quand tu entends qu’elle avait fait appelle à une ambulance. C’était ce que tu voulais éviter, devoir passer par un hôpital, car tu savais que ton signalement serait donné, et que tu verrais sans doute une des personnes du shield débarquer. Ce n’est pas que tu ne les aimes pas, bien au contraire tu en fais même partie. Mais pour eux, tu es la renégate qu’ils doivent arrêter. Tu ne peux malgré tout ne pas lui en vouloir d’avoir pensé à les appeler, c’était même naturel, tu aurais fait la même chose si tu avais été dans son cas.

Tu te sens quand comme une bête de foire que tout le monde observe, car à cet instant précis, tout le monde te regarde. Alors intérieurement, tu râles encore plus, même si tu sais que ce n'est pas inquiétude pour la plus part, mais tu n’aimes pas qu’on pose ainsi son regarde sur toi. D’ailleurs, tu te sens un peu plus soulagé quand cette femme qui vous donnait cours congédie tout le monde. Si tu avais besoin de t’éclipser ça sera plus simple. D’ailleurs, tu regardes déjà par ou tu peux partir hormis la porte principale. Tu regardes la fenêtre vois s’il n’y a pas d'escalier de secours, tu regardes même la hauteur de la fenêtre. Tout ça pendant que la jeune femme est allée te chercher de l’eau et quand elle revient avec ce que tu avais demandé, tu la remercies avec un léger sourire et la conversation partais sur tes activités. Tu avais un petit rire quand elle te demandait si c’était prenant, ce n’était pas pour te moquer bien au contraire, juste que pour toi il était bien plus que prenant et que prendre des congé dans ta situation n’était pas du tout envisageable. Après tout, tu ne pouvais pas dire au shield « Et les gars, j’arrête l’espionnage pour 1 semaine, j’ai besoin de vacances. » . Alors tout ce que tu lui réponds dans un sourire qui n’était pas vraiment joyeux. « Disons que je ne pense pas que des vacances me seront accordé. » Autant rester plutôt vague dans tes paroles, tout en disant un fond de vérité.

Puis tu lui donnes ton nom « Anna. Et vous. Effectivement, c’est la première fois. J’avais besoin d’un peu de relaxation. » Encore un léger rire « Ça ne m’a pas franchement réussie, on dirait. » Tu n’aurais jamais cru qu’en venant à un tel cours, tu allais tomber dans les vapes. Mais par contre, tu scrutes toujours dehors, juste au cas où et puis tu aimerais bien partir d’ici pour te sentir un peu plus en sécurité. Tu ne savais pas s’il allait t’emmener ou non et tu n’avais pas très envie. D’ailleurs cela devait se voir, car quelques part tu avais l’air un peu absente. Tu essayais même de te relever, mais sentant que tu allais à nouveau sombre. Alors tu rassois soupir te disant que ce n’était vraiment pas ton jour. Puis tu tentes le tout pour le tout en confiant à la jeune femme « Écouter, je ne peux vraiment pas aller à l’hôpital. Ce n’est pas une option envisageable pour moi. » Tu fais l’effort de te relever prenant sur toi, comme d’habitude. « Alors je vais vous demander, de m’aider à sortir de votre salle de cours avant que les ambulanciers n’arrivent. »

Tu es consciente que c’est une demande bien étrange, mais tu n’as pas choix, tu dois partir d’ici, et c’est la seule chose que tu sais et que tu as en tête. Tu ancres ton regarde dans celui de la blonde, pour lui faire comprendre que tu ne plaisantais nullement. Tu ne pouvais pas lui en dire plus, mais tu rajoutais simplement « Il vaut mieux pour qu’on ne me retrouve pas à l’hôpital. » Déjà, là, tu en avais dit de trop à ton goût, la jeune femme allait sûrement se poser un tas de questions et sûrement qu’elle allait penser que tu étais sans doute une criminelle. Et dans un sens aux yeux des autres, tu l’es. Même pour ta famille, du moins, le plus part, ta mère n’était pas au courant, si ton frère et ta cousine. Il n’y avait que ta tante, mais c’était parce qu’elle était commandante du shield. Tu te tiens au mur, continuant à parler à ton professeur de yoga « JE sais que c’est étrange comme demande, mais faite moi confiance. » En tout cas, elle ne pourrait pas dire qu’elle avait un élève qui n’était pas intrigant.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Everything's gonna be just fine [Taïs]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everything's gonna be just fine [Taïs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fabrication de bache fine
» [Miramax Films] Everybody's Fine (2009)
» feuille de mousse fine
» NEWS FINE ART STATUE
» Tarte fine au Reblochon et à la courgette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: