Partagez | 
 

 A new landscape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
161
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: A new landscape   Dim 7 Mai - 18:42

J'observais tranquillement les écrits imprimés sur mon billet d'avion alors que l'aéroport grouillait de monde. Le bruit ne me dérangeait généralement pas, bien au contraire, souvent cela m'encourageait lorsque je me trouvais sur la glace mais pour le coup, je ne pouvais que grimacer face à autant d'agitation. Greuh... Je n'avais pas la tête à ça, à dix heures du matin, même avec ma tasse de café entre les doigts même si la chaleur à travers le gobelet cartonné me maintenait éveillé.

Je me passais lentement une main lasse sur le visage pour m'obliger à me reconcentrer sur le billet entre mes doigts. Turquie, première classe, rang 11. Pourquoi est-ce que j'allais jusque là bas, déjà ? Je levais les yeux sur l'affichage des vols et soupirais longuement. Je n'étais clairement pas patient ce matin mais au moins, ça me permettait de refaire mentalement l'emploi du temps qu'on nous avait organisé. D'abord on quittait Genosha pour aller en Turquie, de là, on retrouvait l'équipe et on nous traînait jusqu'à notre hôtel. On pourrait se reposer une ou deux heures avant de rencontrer nos hôtes puis dîner et retour aux quartiers. Le lendemain, entrainement, visites, dîner et enfin, le troisième jour, rencontre amicale avec l'équipe locale. Un de leur joueur était transféré chez nous alors nos entraîneurs avaient pris la décision d'organiser une rencontre. En un sens, c'était franchement cool mais d'un autre, ça m'emmerdait profondément de quitter mon lit et les bras de mon amante pour aller passer une semaine dans un autre pays.

Certes, c'était juste une phase parce que je n'étais pas réveillé et le monde entier finirait par savoir à quel point je pouvais être bougon quand je devais me lever tôt après une courte nuit. Le souvenir de cette fameuse nuit me tirait néanmoins un sourire alors que mes yeux allaient se poser sur un visage. La jeune femme et moi n'avions aucune relation amoureuse. Il fallait avouer que je nous voyais comme des sexfriends, ni plus, ni moins. Alors ouais, n'importe qui auraient pu juger cette relation, donner son avis sur la question mais s'ils savaient, ces gens là, que j'en avais tellement rien à foutre. Je dévisageais longuement celle qui m'accompagnait alors que ma main libre glissait lentement sur la cuisse de la belle. Pourquoi était-elle là alors que nous ne formions pas un couple ? Facile, il n'y avait aucune raison que je ne l'invite pas. J'appréciais grandement sa compagnie et je n'avais pas vraiment envie de me retrouver entre... Couilles. Ouais, voilà, je le mentionnais vulgairement mais c'était aussi et surtout la raison principale. Je préférait partager ma chambre avec une femme, que je connaissais, qui plus est.

En resserrant délicatement ma prise sur la cuisse, j'attirais l'attention de la femme me penchait vers elle pour lui voler un furtif baiser avant de lui chuchoter un "Souris aux photographes ! Demain tu feras la une des journaux sportifs, Betsy." Je ricanais doucement en finissant par me lever lorsque l'écran géant affichait que notre moyen de transport était enfin à disposition. Je terminais mon café et le balançait dans une poubelle puis tendais ma main à la femme qui participait à l'aventure, un rictus amusé quand quelques personnes nous fixaient alors qu'on trouvait enfin le chemin jusqu'à l'appareil. Elisabeth Braddock était une rencontre d'un soir, heureuse rencontre qui s'étaient plutôt bien terminée et que je ne regrettais pas de fréquenter. Je savourais l'instant de l'avoir à mes côtés pendant que je tirai la valisette où reposaient nos kits de survie pour la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psylocke
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Wesley, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
216
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A new landscape   Mar 16 Mai - 10:41



A new landscape

I travel the world and the seven sees


Les voix étouffées par l'écho ambiant sifflaient aux oreilles de la belle, qui mâchouillait tranquillement un chewing-gum. Installée précairement sur les bancs de la salle d'attente, elle avait croisé ses bras contre sa poitrine, ainsi que ses jambes pour se donner contenance. Betsy souffla doucement, sa respiration faisant remonter son ventre. Son pied ne cessait de rebondir contre le sol, rapidement, témoin peut-être de son stress, ou de son impatience. D'habitude, elle pouvait rester sans bouger pendant des heures, à observer, analyser tout son environnement. Mais là, dans l'aéroport bondé alors qu'elle se prenait une petite semaine de vacances, c'était tout autre chose. Surtout que ce n'était pas de son fait. La belle détourna le regard et jeta un coup d’œil à l'homme à ses côtés, un petit sourire étirant ses lèvres. Richard Harvay. Ou Rick pour les intimes. Elle ricana. Ouais, tout était de son fait à lui. Le joueur de hockey professionnel l'avait invitée à le rejoindre pour une rencontre avec une équipe étrangère. En Turquie. Après tout, cela lui permettrait de passer du temps avec lui et de pouvoir voyager quelque peu. Bien que l'armée lui ait fait découvrir les plus beaux paysages comme les plus délabrés, elle n'avait pas vraiment eu envie de refuser. Surtout que Rick était quand même quelqu'un que la belle estimait et pour qui elle avait une certaine affection. Même si ce n'était que purement physique entre les deux, Elisabeth reconnaissait qu'elle aimait beaucoup passer du temps avec Richard. De toute manière, ils n'avaient aucune contraintes ou limites et ne devaient de comptes à personne. Autant en profiter. La belle soupira doucement, continuant de mâchouiller son chewing-gum. Son regard se posa sur le panneau d'affichage pour vérifier les vols en attente et les quais d'embarquements. Betsy remarqua le subtil regard que Rick lui lançait et un sourire narquois étira alors ses lèvres tandis qu'elle se retrounait vers lui, les yeux pétillants. La paume du bel homme glissa sur sa cuisse et tira presque un frisson à la belle qui stoppa net le mouvement de sa jambe. Richard s'approcha d'elle et Betsy pu se complaire dans la chaleur de son corps qui émanait par tous les pores de sa peau. Elle cligna des yeux rapidement, fronçant les sourcils alors que l'homme lui volait un baiser. Contact fugace et doux contre ses lèvres rosées.

« Souris aux photographes ! Demain tu feras la une des journaux sportifs, Betsy.
_ Dommage qu'on ne sera plus sur Genosha pour voir la réaction de certains, n'est-ce pas, taquina-t-elle. »

Elle laissa échapper un petit rire d'entre ses lèvres, son souffle se mêlant à celui de Richard. Elle se décala par la suite, décroisant les jambes alors que l'homme se redressait. Son regard glissa vers le panneau d'affichage et elle souriait alors, sautant sur ses pieds pour se relever. La belle attrapa son sac à main dans lequel se trouvait notamment son ticket, et souriait malicieusement au bel homme qui lui tendait la main. Tendant sa paume vers lui,  elle laissa ses doigts s'entremêler à ceux de Richard. Le contact de sa peau la confortait légèrement dans cette aventure qu'ils allaient vivre tous les deux. Presque comme un couple. Une mimique dégoûtée pris place sur son visage à cette pensée. Elle, amoureuse ? Elle ricana en raffermissant sa prise sur la main de son amant. Les temps sont trop durs pour tomber amoureux. Et elle est trop libre pour cela. La belle se laissa entraîner à la suite de son amant, passant divers couloirs et halls, jusqu'à tant qu'ils arrivent devant l'appareil. Son regard amusé se posa sur l'avion et la belle laissa échapper un léger ricanement en imaginant la tête de son frère s'il apprenait qu'elle avait mis les voiles avec son plan cul. Personne n'en sortirait indemne, mais Betsy savait très bien gérer les crises de son jumeau, alors autant dire que c'était la dernière chose à laquelle elle pouvait penser. Attendant sagement son tour, la belle gigotait sur place, aux côtés de Richard. Lorsque ce fût son tour, la belle grimpa les marches et fila à travers les rangées de sièges, à la recherche des leurs. Elle trouva facilement un endroit un peu plus confortable et aisé. En première classe ; check. Rang 11 ; check. Betsy souriait en faisant un geste de la main vers Rick, l'intimant de la rejoindre. Alors qu'il s'approchait d'elle, Elisabeth se retourna vers lui, passant doucement l'un de ses doigt sur le visage de son amant, un sourire malicieux étirant ses lèvres. Elle sussurra à son oreille, après avoir rapproché son visage du sien.

« J'espère que tu seras sage pendant le vol. Tu sais ce qui arrive aux bad boys. »

Et la belle planta un baiser sur sa joue avant de se reculer en se mordillant la lèvre inférieure. Son regard quelque peu lubrique en disait long sur ses pensées. Mais au lieu d'en profiter, la belle ricana avant de s'installer sur son siège, prenant ses aises, attendant tranquillement le décollage de l'appareil. Elle pouvait sentir son corps se tendre légèrement, et le sang pulser à ses veines. L'adrénaline coulait en elle une fois de plus, comme une drogue dont elle ne pouvait plus se passer. Oh qu'elle avait hâte d'enfin partir quelques temps, de se détacher de ses obligations, à la fois familiale et du boulot. Enfin, elle pourrait souffler. Enfin, elle pourrait profiter un peu. Même si elle allait passer du temps avec cet homme qui ne partagera pas sa vie. Elle allait enfin vivre l'instant présent, quoiqu'il en coûte. Peu importait les conséquences.

___

So stand in the rain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
161
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A new landscape   Sam 20 Mai - 23:41

Arrivés à l'embarquement, je laissais Betsy me devancer, souriant en coin tout en venant serrer la main d'une hôtesse qui m'expliquait qu'à la sortie de l'avion, une équipe viendrait nous récupérer dans le but de nous emmener à l'hôtel pour rejoindre le reste de l'équipe. J'écoutais attentivement la demoiselle mais je devais reconnaître que j'avais hâte qu'elle me lâche la grappe pour rejoindre la brune. Lorsqu'enfin je récupérais ma liberté, je me dépêchais de trouver ma place et de me rapprocher de la belle alors qu'elle m'incitait à venir rapidement d'un geste que je jugeais plutôt bien aguicheur. Venant lui faire face, je frissonnais sous son doigt qui caressait ma peau et me retenais de venir chercher un baiser alors qu'elle me chuchotait une phrase à l'oreille. Ricanant, je la laissais s'écarter et s'installer dans son siège avant de m'installer. Si, à la base, j'avais songé à être sage, maintenant, la demoiselle m'avait enlevé toute envie de l'être mais je décidais d'être calme, d'attendre que notre vol se stabilise. Après tout, elle m'avait parlé en sachant parfaitement que je n'étais pas du genre à aimer l'autorité alors... Il ne fallait pas qu'elle s'étonne que je me rebelle.

Les consignes de sécurité se firent entendre et je les suivais d'un air absent. J'avais tellement voyagé que je finissais par les connaître par coeur alors pourquoi m'enquiquiner à les écouter une fois encore ? J'allais jusqu'à les répéter mentalement alors c'était pour dire ! Pourtant, ça ne m'empêchait pas de ressentir la tension de chaque voyageur dont celle de la jeune femme à mes côtés alors que l'avion roulait le long de la piste puis s'élevait petit à petit pour quitter le sol. Une fois suffisamment haut, l'appareil stabilisé et le voyant de la ceinture s'éteignit, je m'étirais et me détendais en allongeant mes jambes sans qu'elles ne percutent les sièges devant. Aaaah les plaisirs de la première classe... "Madame, monsieur ? Puis-je vous proposer quelque chose à boire ? " que venait dire une hôtesse. D'un sourire charmeur j'acceptais d'un " Avec plaisir. Ce sera un café pour moi et pour madame... " et je laissais à mon invitée le plaisir de finir ma phrase. J'humectais mes lèvres, le temps que les boissons soient servies, me tournant finalement vers ma partenaire lorsque l'employée nous quittait pour continuer son travail. Je prenais ma tasse et offrit un sourire amusé, balançant un " Ce n'est pas du champagne mais je suppose qu'on peut trinquer quand même, non ? "

Je me passais une main dans les cheveux puis massa ma nuque avant de venir cogner ma tasse contre le contenant de Betsy. Enfin je trempais mes lèvres dans la boisson brûlante et je soupirais de plaisir. Comme c'était agréable, ce mélange doux-amer sur mes papilles. Après ce petit moment d'extase, je croisais les jambes et venais fixer longuement la belle à mes côtés, me penchant ensuite vers elle pour embrasser son épaule puis son cou, remontant petit à petit jusqu'à son oreille pour chuchoter " Tu as de la chance qu'on ne soit pas encore à l'hôtel, sinon je t'aurais fait ta fête. " suivit d'un petit rire et enfin d'un baiser sur la joue. Abaissant légèrement mon siège, prenant le coussin fourni par la compagnie, je m'affalais et me tapotais le torse tranquillement, réfléchissant un instant. " T'es jamais allée en Turquie, je suppose." disais-je faisant ensuite silence en me perdant une poignée de secondes dans mes pensées pour partager une réflexion, " Tu te doutais que ce pays avait une équipe de Hockey ? Moi non ! Certains des gars disent que c'est un pays chaud, la Turquie, alors... Je suis surpris... "

Doucement je me grattais la joue et je venais prendre le reste des objets mis à disposition par la compagnie. Tranquille, je venais poser mon regard sur la femme longuement. En y réfléchissant bien, ce devait être une des rares femmes que je fréquentais, qui ne partageait pas un minimum ma vie, que j'invitais à me suivre à l'autre bout du monde. Cette histoire ne resterait sans doute pas dans l'ombre indéfiniment, surtout si, comme je l'avais prévu, la photo de l'attente à l'aéroport finissait sur les tabloïds. Elle ferait encore plus de bruit si on prenait en considération que ma dernière ex en date vivait très mal notre rupture. En même temps, c'était la seule issue que je voyais pour nous, elle voulait que je reste à la maison mais je préférais ma liberté, alors bon... C'était tout vu. Enfin breeeef ! Dans tous les cas, je détaillais le visage d'Elisabeth de mes yeux bleus et quand elle se mit à me fixer à son tour, je tapotais mes lèvres de l'index pour exiger un baiser. Même si je n'avais rien d'un homme romantique, je restais, malgré moi, quelqu'un de câlin. Triste vie...

Après notre échange, je chuchotais un " Merci d'être là. " contre ses douces lipses. Je soupirais et la laissais se redresser tandis qu'autour de nous, les autres passagers vaquaient à divers occupations, allaient et venaient tranquillement. Quelque part, j'étais quand même bien content de ne pas être avec mes coéquipiers. Je les adorais mais ce n'était pas tout le monde qui restait calme quand il fallait découvrir de nouveaux horizons. Et dire que je les retrouvais bientôt... Ah la la...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psylocke
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Wesley, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
216
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A new landscape   Jeu 25 Mai - 18:47



A new landscape

Everybody's looking for something


Betsy laissa ses doigts pianoter sur l'accoudoir de son siège, ses ongles raclant presque le cuir sous ses assauts. La belle se redressa, son dos et ses épaules rencontrant le dossier confortable. Elle ferma les yeux doucement, se délectant de la sensation enivrante de l'envol. Le fait de ne plus toucher terre, de se sentir flotter, après avoir eu cette désagréable impression de lourdeur, renfoncée ainsi dans le siège. La belle n'avait même pas remarqué qu'elle avait retenu sa respiration, son souffle bloqué à même sa gorge, brûlant ses poumons. Elle souffla brusquement, alors que l'avion reprenait un peu de stabilité, la ceinture lui compressant légèrement le ventre alors qu'elle se tortillait pour s'installer un peu mieux. La belle glissa un regard vers son compagnon, souriant devant sa prestance nonchalante. Ses iris brillants dévalaient les courbes de ses jambes jusqu'à parvenir à son torse, puis Betsy ferma subrepticement les paupières, lançant un petit regard amusé à Richard. Alors qu'elle allait lui lancer une petite réplique, une hôtesse arriva vers eux pour leur demander s'ils souhaitaient quelque chose à boire. Richard passa commande et Betsy rajouta sa petite envie du moment.

« Madame, monsieur ? Puis-je vous proposer quelque chose à boire ?
_ Avec plaisir. Ce sera un café pour moi et pour madame...
_ … un thé noir s'il vous plaît. Merci. »

Betsy croisa les jambes en attendant, et attrapa du bout des doigts sa tasse en verre lorsque l'hôtesse leur servi les breuvages. Elle sourit encore une fois et fit tremper le sachet de thé quelques fois avant que son compagnon ne prenne la parole. La jeune femme tourna la tête en sa direction et un sourire ravi étira ses lèvres alors qu'un léger rire s'échappa de sa gorge. Il proposait de trinquer, bien ce n'était pas du champagne. La belle se pencha vers lui et hocha la tête. Elle trinqua avec Richard et amena ensuite la tasse vers ses lèvres, trempant sa petite langue rose dans le breuvage amer. Le liquide n'était pas trop chaud, mais le thé n'avait pas assez infusé pour être considéré comme un arôme adéquat. Mais l'anglaise s'en fichait, tant qu'elle pouvait boire du thé, même au dessus du sol, cela lui convenait. Il n'y avait bien que son frère pour râler quand le thé n'était pas aux normes, et cela la faisait doucement rigoler lorsqu'elle y repensait. Mais un contact contre son épaule la tira de ses pensées et elle ferma les yeux alors que Richard déposait des baisers contre la peau dénudée de son cou. Elle frissonna sous le contact, se mordant les lèvres, et le murmure contre son oreille lui tira un léger gémissement qui lui fit tourner la tête. Plongeant son regard intense dans celui de son compagnon, la belle avait les iris assombris et elle passa sa langue contre ses lèvres, provocante.

« Tu as de la chance qu'on ne soit pas encore à l'hôtel, sinon je t'aurais fait ta fête, murmura-t-il avant de rire et de l'embrasser sur la joue.
_ Quel dommage, en effet... susurra-t-elle en faisant claquer sa langue contre son palais. »

Elle ricana également avant de se détourner quelque peu. Elle entendit Richard se tapoter le ventre et lorsqu'elle jeta un coup d’œil à ses côté, elle pouvait le voir complètement affalé sur un coussin. L'image lui tira un sourire tendre, bien qu'elle n'ait pas de sentiments à son égard. C'était toujours agréable, malgré tout, de pouvoir se satisfaire des petites choses, quand il n'y avait pas d'accroche dans sa vie. La belle soupira en regardant par le hublot, ses pensées fusant dans son esprit, passant de ses collègues à ses dernières conquêtes. Ce n'était jamais sérieux et c'était comme cela que ça lui plaisait. La belle ne s'accrochait que très rarement, et c'était pour le mieux. Betsy préférait éviter que l'on malmène son âme et son cœur une nouvelle fois. Au moins, comme ça, elle évitait de se briser. Sa vie ne s'en portait que mieux ainsi. Elle avait tout ce qu'il lui fallait, de l'affection ça et là, quelques personnes pour satisfaire sa libido, ses amis et collègues pour la supporter et surtout sa famille pour l'épauler. Il ne lui fallait rien de plus, même si donner un peu de sens à ses ébats lui manquait parfois. La voix de Richard la tira de ses pensées et elle tourna distraitement la tête vers lui, son regard légèrement brumeux.

« T'es jamais allée en Turquie, je suppose.
_ Non, jamais. Malgré tous mes déplacements.
_ Tu te doutais que ce pays avait une équipe de Hockey ? Moi non ! Certains des gars disent que c'est un pays chaud, la Turquie, alors... Je suis surpris...
_ Je t'avoue que ça me surprend aussi, lança-t-elle en ricanant. Je connais vite fait les pays dans le coin-là, mais de là à savoir qu'une équipe de Hockey représente leurs couleurs... C'est étonnant. »

La belle soupira. Mais bon, avec tout ce qu'on peut voir de nos jours, ça ne devrait plus l'être. Elle trempa une nouvelle fois ses lèvres dans le breuvage, dégustant tranquillement son thé noir. Les minutes défilaient ainsi, sans que l'un ou l'autre ne prononce un seul mot. Cela convenait à la belle, qui préférait parfois le silence aux discours barbants et inutiles. Sentant un regard posé sur elle, l'anglaise détourna le regard vers son compagnon, une nouvelle fois et sourit en constatant qu'il quémandait un baiser. C'est mignon. La belle passa sa langue sur ses lèvres et s'approcha doucement, déposant un baiser sur la peau tendue de Richard. Un petit contact simple et sans sentiments, mais doux quand même, et qui faisait parfois du bien. Elle soupira de contentement en se redressant, reculant. Le merci de Richard caressa ses tympans et elle sourit à son égard.

« Je t'en prie Rick. »

La belle colla son dos dans son siège et se tint tranquillement en sirotant son thé pendant quelques minutes. Il n'y avait pas énormément de paroles échangées entre eux, et c'était tant mieux. Même en étant accompagnée, l'anglaise restait seule dans ses pensées. Personne ne pouvait y avoir accès. C'était mieux ainsi. Les heures défilaient sur sa montre, et la belle rendit sa tasse lorsque l'hôtesse repassa les voir. Richard rendit la sienne également et la belle se pencha vers lui pour poser sa tête sur son épaule, appréciant le contact simple. Elle ferma les yeux et se laissa aller, somnolant de temps en temps le long du voyage. Le temps défila plus rapidement et elle se sentit secouée au bout de quelques heures. Richard lui annonça qu'ils allaient bientôt atterrir, comme le disait le pilote dans les haut-parleurs. La belle se remit droite dans son siège et l'adrénaline prit possession de son corps alors que l'avion descendait pour se poser. Les sensations de flottement et de compression reprirent un court instant, et quand elle relâcha de nouveau sa respiration, ils étaient arrivés. La belle sentit des picotements dans ses bras. Jamais elle n'avait pu voir ce pays, et elle était toute excitée à l'idée de le découvrir. Il était juste là, à travers le hublot, tendant ses bras et n'attendait plus qu'eux pour aller trouver ses secrets et les mille paysages colorés et chatoyants qui allaient embellir leur voyage. Leur vie, l'espace de quelques jours.

___

So stand in the rain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar

0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Manipulation de l'énergie : Grâce a l'énergie thermodynamique, les pouvoirs de Richard sont changeants.

Lorsque les températures sont négatives, son pouvoir devient défensifs alors qu'à l'inverse, à haute température, ils deviennent offensifs.
Gavin Parson / Lorenzo Viretti / Alkis Mordoh
161
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A new landscape   Jeu 8 Juin - 21:19

J'avais eu mon baiser et un sourire s'étirait sur mon visage amusé. La voix de la demoiselle me tira un regard attendri que je cachais en laissant mes yeux aller fixer un autre point dans l'appareil, sans pour autant le voir. Elle n'avait eu aucune obligation mais Betsy avait tout de même accepté de m'accompagner. Sans doute qu'elle ne comprenait pas réellement l'importance que cela avait pour moi. Aussi, il fallait dire que je ne parlais jamais réellement de ces choses là. Trop personnel, finalement. Nos échanges s'arrêtèrent là et je me contentais de bailler un peu. J'ignorais combien d'heures de voyage nous avions mais je ne m'en occupais pas, préférant m'installer mieux dans mon siège et lancer un film sur l'écran face à moi alors que la brune posait sa tête contre mon épaule. J'embrassais délicatement sa longue chevelure avec un petit sourire et je me laissais porter par l'animation dans mon écran.

Le film défilait alors que j'avais piqué du nez sans m'en rendre compte. Je me levais uniquement lorsqu'une main me secouait délicatement l'épaule pour me réveiller, une voix accompagnant doucement le geste. J'ouvrais un oeil puis l'autre, me frottais le visage longuement pour me réveiller comme je pouvais alors que l'hôtesse me proposait un café après m'avoir expliqué que nous étions sur les dernières minutes de vol. J'hochais la tête lentement et la remerciais d'une voix enraillée. J'hésitais à me redresser mais retenais mon mouvement en me souvenant que mon amie était encore assoupie contre moi. Malgré ma difficulté à maintenir mon esprit hors du sommeil, je venais doucement tapoter l'épaule de la belle endormie pour l'aider à quitter son foyer de songes. "Betsy... Betsy...! On arrive bientôt. Réveille toi." disais-je alors que dans les hauts-parleurs, le pilote engageait la procédure et annonçait aux autres passagers qu'il fallait relever les sièges, mettre les ceintures et attendre qu'ils atterrissent avant de se lever. La jeune femme n'attendit pas plus longtemps que ça pour suivre les instructions et je l'imitais sagement, souriant alors que je constatais que le paysage se faisait de plus en plus net, par le hublot.

L'appareil trouva la voie de la terre ferme et paisiblement, je me détachais et me redressais, m'étirant un peu pour délier mon corps de ces heures d'attente à ne rien faire. Mon enveloppe physique détestait ça, être obligé de faire du surplace. Sportif impliquait tout de même de faire des efforts et quand il n'y en avait pas, c'en était presque un supplice. Meh. C'était un sacrifice à faire pour la semaine de plaisir qui s'engageait alors je n'irai clairement pas me plaindre. En tous les cas, je me décalais et laissais à la compagne le droit de quitter le monstre de métal en première. Je venais récupérer ma veste et les lunettes de soleil que je posais sur mon nez alors qu'on arrivait enfin à la sortie. Le soleil brillant de la Turquie nous accueillait à bras ouverts et je fronçais légèrement les sourcils malgré les verres teintés, me faisant illuminer joyeusement. A peine les marches descendues qu'un assistant sportif vint me trouver pour me diriger vers le point de rendez-vous fixé par les responsables de l'équipe. Et voilà que ça parlait dans tous les sens, je ne comprenais rien. Des flash d'appareil photos éclataient ici et là et je ne pouvais m'empêcher de sourire d'un air imbécile. Bon sang... Ma nouvelle vie sur Genosha me faisait facilement oublier la vie d'une star...

"Rick ! " lançait une voix grave que je reconnaissais facilement. Ma tête se tourna vers la source de parole et je souriais complètement heureux. Là se trouvait quelques-uns de mes coéquipiers que je n'hésitais pas à retrouver avec grand plaisir. "Les gars ! Content de vous voir !" que je laissais échapper entre deux grosses accolades et des tapotements fraternels dans le dos. Purée que ça faisait du bien ! Et voilà qu'ils discutaient déjà dans tous les sens, à poser des questions, dire des conneries alors que mes yeux allaient et venaient ici et là pour faire le tour des visages. Derrière moi, une voix féminine se fit entendre alors qu'un assistant refusait de laisser passer ma compagne. Je fis signe à mes amis que je revenais et m'approchais du pauvre garçon qui cherchait le nom de Betsy dans ses papiers pour savoir si elle pouvait ou non avoir un badge VIP. Dans un geste amical mais ferme, je posais ma main sur son épaule et me penchais sur ses papiers puis chuchotais un "Elle est avec moi, Jeremy. Je l'ai faite inscrire moi-même, j'ai mis de ma poche pour qu'elle vienne, donc tu ne vas pas me dire qu'elle n'a pas le droit d'être là, quand même !" d'une voix qui se voulait mignonne. Le jeune homme balbutia et je pris la peine de lui tapoter la joue doucement avec un sourire taquin, terminant juste la mini entrevue d'un "Je compte sur toi pour lui trouver son badge, Jerem !" alors que j'attrapais la main de la brunette pour l'entraîner avec moi, vers mes coéquipiers.

Au moment où j'allais la présenter à certains des hommes présents et qui posaient déjà moult questions, c'est le bruit de mains qu'on claque qui attirait notre attention. Chaque paire d'yeux se tourna vers l'entraîneur qui prit la parole pour nous lancer un "Bienvenue en Turquie, les enfants ! Vous savez que nous sommes ici pour disputer un match amical avec l'équipe nationale. C'est un grand honneur alors on donnera le meilleur de nous-même. Le car nous attend. On fera un point à l'hôtel sur l'emploi du temps. On n'oublie pas qu'on est aussi et surtout ici pour accueillir notre nouveau joueur. On mange avec eux, ce soir. J'espère que vous avez sortis vos plus belles robes." puis un rire éclata, suivit d'autres dont le mien. A la suite de quoi, on nous dirigea vers le carrosse de l'équipe et je profitais pour glisser mon regard sur la femme à mes côtés, sourire aux lèvres. "Je me souviens exactement de ce qu'il s'est passé dans l'avion, tu vas souffrir. " que je lui disais alors que c'était à notre tour de prendre place dans le moyen de locomotion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psylocke
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Wesley, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
216
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A new landscape   Mer 28 Juin - 18:26



A new landscape

Sweet dreams are made of this


L'anglaise déboucla sa ceinture et se redressa après que le signal ait été donné. Elle s'étira doucement en fermant les yeux et bâilla un coup. Après sa petite sieste, elle était encore un peu groggy, et se dégourdir les jambes ne lui ferait  pas de mal. Rick lui avait expliqué le programme, mais elle n'y avait pas vraiment prêté attention. Elle savait juste qu'ils devaient rencontrer l'équipe et qu'ensuite ils se retrouveraient à l'hôtel. La belle souriait narquoisement à cette pensée, les mots aguicheurs de Richard se répétant dans son esprit. Betsy s'avança vers la sortie de l'avion et descendit tranquillement les marches, Rick sur les talons. Ils prenaient enfin l'air après ces quelques heures enfermés à l'intérieur. La belle chercha ses lunettes de soleil au fond de sac et les enfila sur son nez, les verres teintés assombrissant son regard. Elle attrapa du bout des doigts un paquet de chewing-gum et en ramena un à ses lèvres, mâchouillant tranquillement tandis qu'elle rangeait ses affaires. Marchant aux côtés de Richard, Betsy contemplait les paysages colorés et lumineux de la Turquie, un sourire ravi peint sur son visage. Le soleil caressait sa peau, les rayons dorés illuminant sa peau déjà hâlée. Elle se sentait bien, en pleine découverte d'un nouveau pays. Même si elle n'allait pas avoir beaucoup l'occasion de visiter. Au bout des marches, la belle fut entraînée à la suite de Richard, un genre d'assistant lui ayant demandé de le suivre. Elle haussa les sourcils, mais marcha tranquillement derrière yeux, avant de se faire agressée par des flash d'appareils photos. La belle cligna des yeux pour s’accommoder et se tint en retrait. Après tout, la presse était là pour Richard, pas pour l'agent anti-terroriste.

Richard se faisait interpeller de partout, l'anglaise en profita pour sortir son téléphone portable, retirant le mode silencieux pour vérifier ses messages et mails. Avec son forfait, elle pouvait aisément se permettre de garder une connexion internet sans se ruiner, surtout que bon, elle avait de quoi renflouer derrière, alors ce n'était pas vraiment un problème. Elle répondit adroitement, ses doigts pianotant sur l'écran lumineux. Elle grimaça devant un mail de la part du SHIELD, lui demandant de bien vouloir remplir un dossier dans les plus brefs délais. L'anglaise soupira supprimant le message, ne voulant décidément pas répondre et penser au boulot pendant ces quelques jours de vacances. Elle envoya un sms à Cameron afin de l'informer qu'elle était bien arrivée et qu'elle lui parlerait plus tard, avant de ranger son portable dans son sac. Les pas de la belle la menaient vers l'attroupement autour de Rick, et elle esquissa un sourire devant l'entrain du jeune homme. Malheureusement, elle se fit arrêter dans sa démarche, un bras lui barrant la route. Un clampin qui lui demandait un badge. Mais quel badge ? Tu peux te le foutre dans le fion ton bout de papier... Elisabeth souffla bruyamment, montrant son agacement, expliquant qu'elle était venue avec Richard Harvay et qu'elle n'avait jamais eu de badge. Le gars la refoula catégoriquement et la belle haussa les sourcils, écarquillant les yeux. Pour qui se prenait-il ce connard de première classe ? Elle se mit à lui répondre sur un ton tranchant, lui signifiant que non, elle n'était pas une groupie hystérique qui voulait un autographe, mais qu'elle était sa compagne pour le séjour. Bien évidemment, il ne la cru pas et elle lui aurait vraiment foutu un coup dans les dents s'il n'y avait pas eu autant de photographes. Heureusement, Richard vint à sa rescousse et conversa avec l'assistant dénommé Jeremy. Elle grinça des dents et ricana narquoisement, haussant un sourcil de manière suggestive. Pauvre con. Rick lui attrapa la main et l'entraîna avec lui. Betsy eu tout juste le temps de sourire narquoisement au gars, qu'elle partait déjà avec le brun.

Des claquements retentissaient alors, et obligèrent les jeunes gens à s'arrêter. Betsy tourna la tête et pu ainsi voir plusieurs personnes applaudir. Elle dirigea son attention vers un homme qui se démarquait des autres, et Rick s'était également arrêté pour l'observer. Il les accueillit chaleureusement et entama un speech que Betsy écouta attentivement. Il s'agissait de l'entraîneur de l'équipe et il expliqua rapidement ce qui allait se passer ce soir. La belle rigola franchement à la fin de sa tirade, et imagina tous ces grands gaillards en petite tenue. C'était bien drôle et elle se mordilla les lèvres pour ne pas s'épancher de trop, et suivit finalement les gars jusqu'au car. Le souffle de Rick lui chatouilla les oreilles et elle frissonna de plaisir, fermant subrepticement les paupières. Elle souriait narquoisement et glissa son regard sur son visage. Ses lèvres étirées en un sourire carnassier, ses yeux pétillant de luxure. Elle se mordillait les lèvres pour ne pas se laisser aller tout de suite et tenter de se contenir un tant soit peu avant de passer à l'action. Après tout, chose promise, chose dûe. Les deux adultes grimpèrent dans le car et s'installèrent tranquillement. Une fois assis sur des sièges, la belle soupira d'aise, étirant son dos. Elle passa doucement sa paume sur la jambe de Rick, distraitement. Le trajet n'allait pas vraiment être long et les gars discutaient tous, même Rick semblait se prendre à la discussion. La belle écoutait de temps à autre, peu sûre de vouloir prendre part à la discussion. Après tout, elle n'était là que pour Rick, mais peut-être qu'elle s'ouvrirait un peu plus ce soir, le temps du repas par exemple. Au bout de plusieurs minutes, ils arrivèrent à l'hôtel, et la belle descendit les marches avant que ses talons ne claquent sur le parvis. Elle aida Rick à attraper leurs affaires, et les deux s'engouffrèrent dans le hall, à la suite des autres. En quelques secondes, ils récupéraient les clefs de leur chambre, et filaient dans l'ascenseur, direction la chambre 206. La belle lui lança un regard un peu coquin tandis qu'ils grimpaient les étages, et sortit en trombe de l'ascenseur pour aller ouvrir la porte avec leur badge magnétique. A peine ouvrait-elle la porte, qu'elle entraîna Rick avec lui, le débarrassant de ses affaires pour les laisser en plan. Elle se jeta littéralement sur lui, capturant ses lèvres dans un baiser ardent, collant son corps contre le sien, le temps de le diriger vers le lit en plein milieu de la pièce. Elle se détacha le temps de quelques secondes, ancrant ses iris imprégnés de luxure dans ses yeux embués.

« On a le temps pour faire la fête, avant d'y aller ? Susurra-t-elle langoureusement en désignant le lit d'un geste de la tête. »

___

So stand in the rain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
A new landscape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Soft]FingerKeyboard - v1.4 - full landscape support [FR] Finalisé !
» [REQUETE] clavier popup en landscape .....
» [REQUÊTE] Desactiver / Enlever le mode landscape
» [INFO] MANILA LANDSCAPE
» AUTO LANDSCAPE dans plusieurs applications

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: AROUND THE WORLD-
Sauter vers: