Partagez | 
 

 Remember me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gavin L. ParsonHumain modifié
avatar

Shadow
4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
4 / 54 / 5
Téléportation uniquement aux endroits connus et sur une distance limitée. Chaque long voyage le vide de son énergie.
Lorenzo R. Viretti / Alkis K. Mordoh / Richard Harvay
215
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Remember me   Dim 21 Mai - 20:17

Sale journée pour le gallois qui venait de se poser dans la salle de repos. Ses visions revenaient toujours de plus en plus et il ne parvenait toujours pas à dormir. Gillian lui manquait, beaucoup trop...  Leur histoire avait prit un tournant pas si drôle que ça, voire même carrément déprimant. Depuis quelques jours, il vivait de plus en plus mal ce manque. Alors oui... Vu comment s'était terminée la soirée avec la rencontre des familles... Il trouvait cela presque normal que leur couple batte de l'aile. Étaient-ils encore en couple, d'ailleurs ? Elle avait gardé la bague mais est-ce que cela signifiait quelque chose ? Se frottant le visage de ses deux mains, dans le canapé, Gavin laissa sa nuque partir en arrière pour reposer contre le dossier alors que ses jambes s'allongèrent droit devant lui. Le vieux canapé ayant reçu la visite de nombreuses visites de popotins fatigués devenait presque confortable pour le mastodonte qui se laissait aller à se détendre.

Une vibration dans sa poche le réveilla en sursaut. Putain ! D'un geste rageux, il tira l'objet de son pantalon et regarda un long moment l'écran de son téléphone. "Maman". Trois sms et deux appels. Pourquoi aurait-il répondu, de toute façon ? Pour qu'elle lui reparle de sa fiancée, pour qu'elle lui demande de s'expliquer, pour que... Il n'y avait même pas de bonne question ou de bonne réponse.  Le mariage était en stand by, son couple avec la styliste l'était aussi. Sa vie en général l'était et il ne se consacrait plus qu'à son boulot, à s'en tuer à la tâche, en évitant soigneusement ses amis. Carol, Scott, Jean, Connor... Même Jessica, qui n'était pas son amie, il l'évitait. Et même ceux en dehors du boulot, comme Lukas, il refusait de les croiser. Pourtant, il savait qu'il avait tout a gagner à être en leur compagnie mais rien n'y faisait. Il préférait rester enfermé dans son appartement quand il ne bossait pas ou travailler jusqu'à ne plus avoir de force.

Là, il approchait du bout du rouleau mais il ne voulait pas rentrer. Pas question de se retrouver seul avec lui-même, à l'appartement. Non, quitte à crever de fatigue, il le ferait ici, il rentrerait demain et problème résolu. Éteignant son portable et le rangeant de nouveau dans sa poche, le blond ferma les yeux pour recommencer à se laisser porter par sa fatigue, somnolant sans problème. Il n'y avait personne pour le moment et généralement, les collègues étaient assez calmes parce qu'ils savaient que certains ne comptaient plus leurs heures supp. Cependant, le calme fut de courte durée. On venait de pousser la porte de la salle de repos et un raclement de gorge le sorti de son faux sommeil. Inspirant et soupirant finalement, le soldat abaissa lentement la tête et ouvrit les yeux pour faire face à l'arrivant.

- Salut, Parson ! J'ai reçu une mission de dernière minute et je vais devoir y aller mais en même temps, je devais faire visiter le QG au nouveau formateur. Tu pourrais t'en charger ?

- Non, Azarov ! Je...

L'agent Azarov offrit un clin d'oeil à l'agent Parson et se tira, laissant donc le militaire avec le nouveau formateur. Bah... Non quoi. Il avait absolument pas envie de faire faire la visite à un nouveau. Il voulait pas bouger. Le mastodonte grimaça et se leva, détaillant enfin son nouveau collègue. Grand, brun, tatoué, gueule d'ange... Ce type n'avait pas le maintient d'une personne ayant eu la formation d'un agent spécial. Flic, militaire, agent du Shield ? Non, rien de tout ça. Un civil qui venait donc de rejoindre les rangs... Le gallois roula des yeux et se dirigea vers la cafetière pour finalement se contenter de se servir un bon p'tit kawa serré.

- C'est quoi ton nom ? Tu veux un café ?

Ce furent les mots que lança Gavin au nouveau. Il ne voulait pas se présenter de trop mauvais poil mais il ne parvenait pas vraiment à être plus sympa. Pourtant il savait que ça pouvait être difficile de débarqué, il avait vécu la même chose quelques mois auparavant avant de bien s'intégrer. Dans tous les cas, armé de sa tasse, l'homme se réinstalla sur son canapé, croisa les jambes et soupira à nouveau.

- Alors ! Ici, c'est la salle de repos. Plus loin on peut trouver ... Euh... Les vestiaires, après ya... Oh j'sais plus, en fait. T'iras voir comme un grand.

Non, décidément, trop difficile d'être sympa quand il n'y avait rien pour nous rendre cool.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
Pouvoir de Suggestion. D'un regard, il peut faire faire ce qu'il veut à sa proie
41
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remember me   Dim 21 Mai - 21:00

La rentrée des classes. Le grand débarquement. La cérémonie d'ouverture. Le nouveau boulot. Et tout le stress que ça impliquait. Bordel qu'il avait mal au bide. C'était bien la première fois que ça lui arrivait. Roman n'avait jamais autant angoissé pour un job. Entré dans la garde, c'était pas rien et son pauvre petit estomac le martelait à coup de bonne crampe histoire de bien commencer les choses. Une semaine que ça durait. En avoir marre était un euphémisme bien choisi. Cette douleur insupportable prendrait sûrement fin après plusieurs jours h24 au sein de la garde. Ce qui ne tarderait pas vu que son dossier avait été accepté sans problème.

Enfoiré d'corps de merde...
Hein ?
Non non rien, désolé. Tu disais ?
Je vais pas pouvoir te faire la visite, on m'a donné une mission de dernière minute, mais je vais t'amener à quelqu'un qui se fera un véritable plaisir de te faire le tour du propriétaire.
Ah...ok.

Ça démarrait bien. Déjà que le formateur n'était pas forcément très à l'aise mais alors remplacé son soit disant parrain par un inconnu, ça allait vachement l'aider. Un peu de courage que diable. L'homme venait tous les jours depuis maintenant une semaine, histoire de se familiariser avec son nouveau lieu de vie mais il n'avait pas encore vu le QG en lui même, du moins les parties communes d'un internat. L'internat... un espèce de retour à l'orphelinat, à la différence près qu'ici il serait largement mieux traité et qu'il avait un tout autre caractère. M'enfin.

Le brun souffla un bon coup pour reprendre contenance et suivi de près son accompagnateur. Son regard allait et venait sur les installations diverses devant lesquels ils passaient. Il entrait enfin dans le cœur du sujet et ce qu'il voyait lui plaisait beaucoup. Son nœud abdominal se rétracta au fur et à mesure que les hommes pénétrait dans l'établissement. S'il pouvait le laisser en paix définitivement, ça l'arrangerait. Son guide ouvrit une porte et engagea la conversation avec l'un de ses collègues. Ca devait être lui, son remplaçant. Le combattant ne pipa mot et remercia son interlocuteur avant d'entrer dans la pièce pour se présenter au nouv-...

Roman se figea. Son angoisse s'envola comme par magie détrôné par une surprise indescriptible. Là. Devant lui... lui, c'était LUI ! Gavin se trouvait devant ses yeux. Après toutes ses années, toutes ses putains d'années, il était enfin en face de lui ! Le gaillard n'en revenait pas. Son corps ne bougeait pas mais son corps battait un rythme qu'il n'avait pas joué depuis ce qui lui paraissait une éternité. Putain de merde ! Son frère était là ! La surprise devait se lire sur son visage. Il devait avoir l'air tellement con, l'air hagard dans cette ouverture de porte. Mais là franchement, c'était trop beau pour être vrai. Roman avait envie de se frapper, se pincer pour réaliser ce moment, cet instant qu'il graverait à jamais dans sa mémoire. C'était juste impossible.

Ses pieds lui firent avancer d'un pas dans la direction de cet homme qu'il n'espérait plus. Celui ci qui faisait comme s'il ne le reconnaissait pas, comme si de rien n'était. Il était presque nonchalant avec lui. Peut être ne l'avait il pas reconnu. Après tout, presque 20 ans les séparait. Leur trait avait changé. Mais Roman n'aurait jamais oublié celui pour qui il pouvait mourir sans demander son reste. Durant une bonne minute, voir même plus, l'homme n'avait pas prêté la moindre importance aux paroles de son interlocuteur. Il n'arrivait juste pas à le croire.

Gavin ?

Le fait de dire son prénom à haute voix le sorti de sa rêverie et rendit la situation encore plus réelle qu'elle ne l'était déjà. Roman s'avança presque à pas de course et se pencha brusquement sur la table basse qui faisait face à son frère en y posant brutalement les mains.

Putain Gav' ! Bordel de merde !

Ne pas avoir les mots ? Totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Gavin L. ParsonHumain modifié
avatar

Shadow
4 / 54 / 5
1 / 51 / 5
4 / 54 / 5
Téléportation uniquement aux endroits connus et sur une distance limitée. Chaque long voyage le vide de son énergie.
Lorenzo R. Viretti / Alkis K. Mordoh / Richard Harvay
215
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Remember me   Jeu 1 Juin - 0:03

Gavin laissa un baillement lui échapper alors que le brun restait béat devant lui. Le blond trouvait cette situation gênant au plus haut point mais n'en pipa mot, se fichant, finalement, éperdument de cela. Alors quoi ? Le nouveau formateur était impressionné par un soldat ? Une proposition de café ? Ou alors c'était la tasse avec un museau de souris qui lui faisait autant d'effet ? En fait, le soldat se fichait de connaître la réponse à la question, se fichait même de savoir quelle était la question, finalement. Il avait juste envie qu'on lui lâche la grappe. Tiens, d'ailleurs, tout d'un coup, une envie de boire se faisait sentir. Bon, ce n'était pas comme si il ne faisait que ça depuis quelques jours. Boire. Boire à limite en faire un coma. Après tout, il avait une bonne excuse. Il avait le coeur brisé. Il en avait même une seconde, de bonne excuse. Il était un émergent... Putain... Si ce que lui avait dit Jessica était vrai, il avait tous les signes qui prouvait qu'il en était un.... Quoique... Non. Il n'avait pas manifesté de don surnaturel et...

Et rien. L'agent rouge haussa un sourcil surpris. Déjà parce que l'autre avait enfin quitté sa torpeur pour l'appeler par son prénom et ensuite... Il avait tapé la table pour ensuite lui parler de façon ultra familière, comme s'ils se connaissaient d'aller savoir où. Haussant un sourcil, le mastodonte tenta de dévisager l'inconnu sans pour autant réussir à mettre un nom sur ce qui lui servait de tronche. Finalement, ce fut à son tour de répliquer, ce qu'il fit en commençant par un froncement de sourcils désapprobateur. Une idée venait de poindre dans son esprit et elle lui fit grincer des dents tant elle était désagréable.

- De deux choses, l'une. D'abord, Gav' ou Gavin, c'est pour les intimes. J'vous connais pas alors pour vous, ce sera Agent Parson. Ensuite... Si vous tenter de me parler comme on parle à un vieil ami, en espérant pouvoir vous rapprocher de Gillian par la suite, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil jusque... Jusque dans le genou. Même, pour être honnête, entre miss Hammond et moi, c'est terminé, donc vous avez choisi le mauvais jeton pour votre manœuvre.

Une petite voix dans l'esprit de Gavin hurlait qu'il était trop con et qu'il devait accepter d'ouvrir son esprit et se souvenir. Se souvenir... Putain ! Il avait pas que ça à foutre, de se souvenir ! Cela faisait des mois qu'il y avait des souvenirs qui lui explosait à la gueule, des choses qui lui revenaient tellement fort et tellement... Il n'y avait pas de mots. Des trucs s'invitaient dans son cerveau, s'imprimaient violemment et remettaient en cause tout ce qu'il croyait. Ça lui avait coûté la femme de sa vie qui s'avérait être responsable d'un... Accident ou quelque chose comme ça et... Ça avait provoqué quelque chose de grave pour qu'il en arrive à ressentir autant de haine et d'amour pour la stylise. Haine, amour et parfois même du dégout quand il repensait avec plaisir à tout ce qu'il avait partagé avec elle. Il manquait encore tellement de pièces au puzzle qui s'étalait dans sa tête... Bordel ! Merde ! Fallait pas penser à ça ! Non, non, non ! Il fallait s'interdire de penser à Gillian, de l'associer à ses... Ses... A quoi, exactement ? Pourquoi fallait-il qu'il soit en conflit avec lui-même ?!

Soupirant, Gavin se leva et alla chercher derrière un meuble, une petit flasque qu'il secoua pour s'assurer de son niveau de remplissage. Ah ! Il en avait assez pour imbibé son café. Dévissant le bouchon, il ne se gêna pas pour verser entièrement le contenu dans sa tasse, rangeant ensuite l'objet à sa place. Il le réapprovisionnerait de nouveau, plus tard, quand il serait seul. Mélangeant les deux liquides à l'aide de sa cuillère il revint poser son cul sur le canapé qu'il occupait précédemment et prit une gorgée, grimaçant un instant avant de sourire de bien-être. Aaaaah ! Cela faisait du bien ! Reposant son regard clair et fatigué sur le brun, il vint se gratter la barbe, se remémorant qu'il se devait d'être un minimum présentable et qu'il devrait donc raser le buisson qu'il avait sur le menton. Bon et maintenant ?

- Hey, Machin ? Qu'est-ce que t'as à me regarder comme un ahurit ?

Ouais, pourquoi ?! Pourquoi il le matait comme si c'était un extraterrestre tout droit venu de Jupiter ? Hein ? Y avait quoi ? Dans un mouvement presque automatique, Gavin vint s'essuyer le visage comme si ça allait arranger son problème. Bah.. Non, il avait rien sur la figure alors...

- Non, sérieux, arrête de me reluquer comme ça, c'est flippant... Vraiment...

Et ça donnait envie de lui cogner dessus. Pas parce qu'il le regardait d'un air chelou mais le soldat n'arrivait même plus à se regarder dans la glace alors que quelqu'un le dévisage aussi... Bizarrement, il ne le supporterait pas. Lui qui avait toujours été droit, fier et heureux d'exercer son métier, il en montrait un très mauvais côté et c'était quelque chose qui le blessait en son fort intérieur. Il n'aimait pas sa faiblesse et sa détresse mais il ne voulait pas non plus s'en séparer. Trop difficile de se dire qu'il pouvait surmonter son épreuve. Il ne voulait même pas aussi de l'avant. Bref... Il ne supportait pas qu'on le regarde alors... Il se leva et se détourna pour aller se poster devant une des fenêtres de la salle qui donnait sur l'extérieur. Ici, ça irait forcément mieux...
Revenir en haut Aller en bas
 
Remember me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert Pattinson et Emilie De Ravin dans "Remember me" (2010)
» Clermont - Remember Museum
» Remember Austen RPG
» (Clip) EI - Remember
» EI - Remember

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: