Partagez | 
 

 The Lord of the roast | Braddock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Psylocke
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Tony, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
201
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: The Lord of the roast | Braddock   Sam 27 Mai - 13:29



The Lord of the roast

Come to the mansion, we have barbecue


Le claquement de ses pas résonnaient dans tout le manoir alors que la jeune femme arpentait les couloirs. Le galbe de ses jambes dénudées tranchait avec les murs chargés de décoration. Son regard pétillant scrutait loin devant elle. Habituée des lieux, la belle ne prenait plus vraiment la peine se contempler les tableaux et sculptures présentes dans le couloir. Après tout, ses parents n'avaient pas encore commandé de nouvelles œuvres d'arts pour les accrocher, et elle aurait tout le temps de les admirer en temps et en heure. Pour l'instant, Betsy était légèrement occupée. Elle pouvait entendre des voix dans la cuisine, et elle sourit distraitement en arrivant dans la pièce, s'approchant du plan de travail. Son regard se posa sur sa mère qui s'activait à préparer des salades, et la jeune femme lui proposa son aide. Sa mère lui sourit et lui tendit un saladier. Betsy s'empressa alors de préparer celui-ci, le remplissant de pâtes, rajoutant d'autres ingrédients avant de mélanger le contenu. Elle pinça les lèvres, concentrée, et sentit son téléphone vibrer dans sa poche. Lorsque la salade fût prête, l'anglaise décala le saladier avant de sortir son portable, zieutant rapidement ses messages. Meggan venait de lui dire qu'ils étaient en chemin et qu'ils ne tarderaient pas à arriver. Betsy informa sa mère qui hocha de la tête, et la belle continua de lui donner un coup de main. Au bout de quelques minutes, la jeune femme finit par tourner les talons avant de passer la baie vitrée menant à la terrasse. Ses talons claquaient sur le béton et de la fumée vint obstruer sa vision. Plissant les paupières, et fronçant le nez alors qu'une odeur de brûlé lui assaillait les narines, la belle s'avança vers le jardin, déposant son regard brouillé sur les deux hommes de la maison. Depuis que Brian avait emménagé avec sa copine, il ne restait plus que le plus crétin des enfants Braddock, ainsi que le père pour faire croire qu'ils géraient la baraque. Oh, bien évidemment, sa mère et elle-même tenaient le manoir d'une main de maître, avec ou sans majordome. Ses lèvres s'étiraient en un sourire alors qu'elle s'asseyait sur les marches des escaliers menant au jardin. La belle planta ses coudes sur ses genoux et posa sa tête sur ses paumes, scrutant les deux hommes. Ils s'afféraient à faire cuire divers mets au grill, passant des saucisses au côtelettes, sans oublier les rôtis. Malgré l'odeur de brûlé, Betsy ferma les yeux et savoura la fragrance cachée dans la fumée et savoureuse de la nourriture.

« Faites rien cramer avant qu'ils arrivent, ce serait du gâchis, taquina-t-elle.
_ J'aimerai bien t'y voir toi ! Ragea son grand frère.
_ Je me débrouille bien mieux que toi avec des pinces et une broche, alors c'est pas la peine de me provoquer Jamie. Sinon tu sais où elle finira...
_ T'es vraiment dégueulasse quand tu t'y mets.
_ Et toi t'es un crétin fini, alors on est quitte j'imagine.
_ Calmez-vous les jeunes... souriait leur père. »

Et les deux plus jeunes de la famille se mirent alors à rigoler, franchement. La belle pouvait sentir ses yeux s'humidifier encore plus, et se releva alors. Toujours en riant, elle retourna dans la cuisine et aida sa mère à débarrasser les saladiers afin de les poser sur la table de la terrasse. Déjà toute apprêtée, avec des assiettes à la bordure dorée, des couverts de la même couleur, des verres et des coupes en cristal, le tout sur une nappe brodée. Décidément, rien n'était trop beau pour les Braddock. Sa mère s'approcha de son mari et discuta un court instant avec lui, alors que Jamie croisait les bras sur son torse, répondant de temps en temps. Betsy arrangea des saladiers sur la table et sentit ensuite son téléphone vibrer en même temps qu'un claquement de porte retentissait. Elle se retourna alors, se dirigeant vers l'entrée de la maison. Jetant un coup d’œil à son portable, elle remarqua un message de Cameron et lui répondit rapidement, avant de ranger son appareil. La belle trottina jusqu'à la porte d'entrée du manoir, entendant déjà les deux invités discuter. Un énorme sourire étira ses lèvres, dévoilant ses dents blanches, alors qu'elle ouvrit la porte. Son regard pétillant se posa directement sur Meggan, qu'elle pris dans ses bras en fermant les yeux, caressant son dos. Elle embrassa sa joue et lui pris des main le gâteau qu'elle avait ramené. Betsy les invita à rentrer, et les guida jusqu'à la cuisine. L'anglaise posa alors le plat sur le plan de travail et se retourna pour saluer son jumeau. Ne se départissant pas de son sourire, elle lui fit la bise avant de le serrer quelques secondes dans ses bras, évitant d'écraser le bouquet de fleur qu'il avait ramené pour leur mère.

« Alors, ça a été sur la route Brian ? Pas trop de trafic ? Betsy se tourna ensuite vers Meggan en ricanant. Il a pas trop écrasé de piétons cette fois ? »



___


So stand in the rain, stand your ground. Stand up when it's all crashing down. You stand through the pain, you won't drown. And one day, whats lost can be found. You stand in the rain ~

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Brian BraddockHumain modifié
avatar

Captain Britain
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
• Force surhumaine (90 tonnes).
• Capacités surhumaines.
• Champ de force protecteur.
• Vol à grande vitesse.
Esther, Elsa, Sam & Hunter
202
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The Lord of the roast | Braddock   Ven 2 Juin - 20:25

The Lord of the roast
ft Elisabeth Braddock
Attrapant son téléphone posé sur la table basse du salon, Brian le glissa dans sa poche, avant de se diriger vers le meuble à chaussures, fouillant dans le vide-poches, le blond grogna, avant de s’exclamer à voix haute « Meg, tu sais ou sont les clefs de la voiture? » « Laquelle? » Lui répondit la voix de Meggan depuis la salle de bain « L'Aston Martin! » « Laquelle? » Laissant échapper un soupir, Brian continua de fouiller à la recherche des clefs qu'il essayait désespérément de trouver. Bordel, c'était pourtant pas si dur de retrouver des clefs dans... le modeste penthouse dans lequel ils avaient emménagés. Brian avait finit par quitter le domicile familial pour emménager avec sa petite-amie, et Brian étant Brian, il n'avait pu se résoudre à prendre un appartement ou une maison comme n'importe qui. Non, au grand dam de Meggan, il s'était payé un truc bien luxueux qui lui aurait couté facilement une bonne dizaine années de salaire si il n'avait pas eu l'avantage d'être riche. Enfin, l'avis de Meggan sur leur nid douillet était largement remonté quand elle avait visité l'endroit, et qu'elle avait vu la piscine qui occupait une bonne partie de la terrasse. Brian finit par trouver les clefs qu'il cherchait, qui avaient finies il ne savait comment sur le plan de travail de la cuisine, lorsqu'il entendit une paire de talon claquer sur le parquet du penthouse « Alors, tu les as ces clefs? Ben quoi? » Ajouta Meggan en voyant que Brian était la bouche grande ouverte et se contentait de la regarder avec des yeux de merlan frit. Le britannique se ressaisit, s'empressant de fermer la bouche « Non c'est juste que... t'es au courant que c'est un barbecue en famille et pas une soirée mondaine? » « C'est pas la même chose avec ta famille? » « ... J'avoue que tu marque un point. » Avoua Brian en faisant la moue. Betsy semblait être la seule de la famille qui semblait avoir échappée à la manie qu'avaient tous les riches à en mettre plein la vue à tout le monde à la moindre occasion. Mais Brian était quand même loin d'être le pire de la fratrie, surtout quand on le comparait à l'autre crétin qui leur servait de grand-frère à Betsy et lui « Où sont les fleurs pour ta mère? » Demanda Meggan alors qu'elle attrapait le gâteau qu'elle avait passé une partie de la matinée à préparer. Brian attrapa le bouquet posé sur la table, avant de faire signe à la brune qu'ils pouvaient y aller.
Descendant jusqu'au garage, Brian regarda un instant les voitures alignées sagement devant lui, avant de se diriger vers l'Aston Martin DB11 garée le plus près du mur du fond. Grimpant côté conducteur, il appuya sur le bouton commandant l'ouverture de la porte du garage, avant de sourire quand le moteur commença à rugir, ce qui lui valut un regard consterné de la part de Meggan. Sortant du garage, il referma la porte de ce dernier, avant d'enfoncer la pédale d'accélérateur. Il n'y avait pas tant de route que ça pour aller de chez eux au manoir, mais Brian ne pouvait s'empêcher de pousser la petite beauté qu'il conduisait à lui montrer ce qu'elle avait sous le capot, au risque de dépasser de beaucoup les limitations de vitesse et d'avoir le droit à un "je te l'avais bien dit" de la part de sa petite-amie. Mais il trouvait ça incroyablement frustrant d'avoir une voiture qui pouvait monter jusqu'à plus de trois-cent kilomètres à l'heure et ne pas utiliser tous les cheveux qu'elle avait sous le capot. Et puis au pire, il pouvait toujours sortir sa plaque d'agent du SHIELD et sortir son baratin habituel si jamais il se faisait arrêter par des flics. Mais le trajet se passa sans encombres, et ils arrivèrent rapidement jusqu'à la résidence des Braddock sur l'île, Brian se garant dans l'allée qui menait au garage.
Sortant de la voiture, Brian attrapa le bouquet des mains de sa petite-amie, avant de se dirigée vers la porte d'entrée, Meggan sur les talons. Ils franchirent la porte, et Brian prit grand soin de la faire claquer pour signaler leur arrivée. Et sans surprises, ce fut Betsy qui vint les accueillir, un grand sourire sur ses lèvres. Alors qu'elle les conduisait à la cuisine, Brian serra sa jumelle dans ses bras, faisant attention à ce que les fleurs destinées à leur mère ne termine pas totalement aplaties « Moi, écraser des piétons? C'est mal me connaitre, je fais très attention en conduisant. » « Ouais, sauf quand il s'agit de regarder le compteur de vitesse. » Murmura Meggan de façon à être clairement entendue « Bon ok, j'ai peut-être dépassé une ou deux limitations de vitesse. » « Toutes. » Corrigea la brune en faisant mine de tousser. Levant les yeux au ciel, Brian suivit sa jumelle dans le jardin, avant de se diriger vers sa mère, qu'il embrassa avant de lui offrir les fleurs « Vous avez fait vite. » « Y avait pas grand-monde sur la route. Meg va essayer de vous faire croire que j'ai encore roulé trop vite, mais elle est jalouse parce que je lui ai pas laissé le volant. » Brian laissa échapper un rire alors que cette dernière lui répondait par une grimace très mature, avant de se laisser tomber sur une chaise. Se dirigeant vers le barbecue, Brian salua son père, avant d'attraper la bière que ce dernier lui tendait. Jetant un œil à ce qui était en train de cuire, Brian arracha la pince des mains de son frère, avant de lui faire signe de se pousser « Laisse les professionnels gérer, t'es en train de tout faire cramer. » « Tu va pas t'y mettre aussi... » Ragea Jamie en s'écartant cependant du grill « Ben c'est pas de ma faute si tu sais pas te servir d'un barbecue sans mettre le feu à la bouffe. » Jamie opta sans grande surprise pour la retraite, préférant se réfugier derrière une bouteille de bière pour éviter de se retrouver pris dans une joute verbale avec son frère. Jamie était un crétin fini, et même si c'était un peu le cas de la grande majorité des gens quand Brian se trouvait dans un endroit, il n'avait pas la matière grise nécessaire pour espérer l'emporter face à son jeune frère. Surtout que si jamais ils se lançaient là-dedans, Betsy ne manquerait pas de prêter main-forte à son jumeau pour faire tourner une fois de plus leur ainé en bourrique. Ça avait toujours été comme ça entre les enfants Braddock. Dès qu'il y avait un problème entre eux, c'était toujours Jamie contre les deux autres, et ça se finissait toujours de la même façon.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psylocke
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Télékinésie & Télépathie.
+ Katanas télékinétiques.
Tony, Carol, Francis, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
201
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The Lord of the roast | Braddock   Lun 5 Juin - 18:58



The Lord of the roast

Siblings reunited for the best or the worst


Betsy laissa échapper un ricanement devant la remarque de son jumeau, alors que Meggan semblait se placer de son côté pour le taner encore plus. La belle anglaise en profita pour éclater de rire, le temps que la réplique de sa future belle-soeur prenne forme dans l'esprit de son frangin. Malgré le cerveau énorme qu'il prétendait disposer, il pouvait parfois nier toutes les preuves placées sous son nez. Et Meggan l'avait bien compris, vu comment elle lui répondait. Cela ne faisait qu'amuser Betsy, qui rigolait de plus belle. Depuis le temps qu'elle charriait son frère, elle avait enfin trouvé la perle rare qui pouvait s'amuser à l'embêter tout autant que la brune. Cela avait un peu perturbé Betsy au début, mais elle avait vite déchanté et s'était tout de suite placée du côté de Meggan. Désolée pas désolée Brian. Après tout, elle était belle, drôle, amusante et elle avait de la poigne elle aussi. Alors autant dire que ses mots pouvaient être encore plus tranchants que ses ongles. Et l'anglaise avait beaucoup apprécié Meggan par la suite, la voyant de temps en temps au boulot également. C'était toujours une petite session comique dès qu'elles se croisaient. La belle lui filait quelques petites anecdotes que Brian avait omises de lui faire part sur sa jeunesse, et Meggan le charriait quelques jours plus tard avec ces histoires. Et même si la brune se faisait presque engueuler par son frangin, elle s'en fichait tant elle pouvait en rigoler. Les deux femmes formaient un bon duo à présent, et si ce n'était pas Meggan qui charriait Brian, il y avait toujours la brune pour prendre la relève. Et elle ne s'en privait pas. A chaque putain de fois.

« Pourquoi ça ne m'étonne pas, ricana la brune. »

L'écho de son rire résonna dans la cuisine alors que Brian levait les yeux au ciel. La belle s'avança par la suite, faisant claquer ses talons au sol, et les dirigea vers la terrasse. Elle inspira un bon coup, humant le filet de fumée qui embaumait le jardin. La fragrance lui chatouilla les narines et elle ferma les yeux pour savourer l'instant, soupirant d'aise. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, un sourire peignit ses lèvres tandis que tout le monde causait entre eux. Betsy pris place à la table en s'asseyant sur l'une des chaises, croisant les jambes, bientôt suivie par Meggan. Elle échangea quelques mots avec la copine de son frère, et lui raconta les dernières nouvelles de sa section au boulot. Comment elle a dû gérer un groupe d'agents lors de l'assaut des forces de l'ordre contre les enfoirés derrière la prise d'otage du Pegasus, notamment. Mais aussi ses dernières rencontres, peu fructueuses. La belle soupira un moment avant de lui raconter que c'était mort avec la dernière personne pour qui elle avait prétendument ressenti quelque chose. Il était tout simplement parti, même si tout semblait aller entre eux. Elle aurait pu enfin se caser, enfin se poser un peu, mais, tout espoir a été réduit en cendres. Meggan lui tapota gentiment l'épaule avec un regard compatissant, mais un goût amer brûlait encore sa gorge alors que sa vision se brouillait. La fumée se dégageant du barbecue la tira de ses pensées, et elle écoutait distraitement Meggan parler avec leur mère, mâchouillant son ongle. Betsy laissa échapper un rire narquois lorsque Brian dégagea Jamie du grill. L'anglaise demanda en vitesse ce que les demoiselles voulaient boire avant de leur sourire et de se relever, filant tout droit dans la cuisine. Elle attrapa la bouteille de vin que sa mère avait laissée sur le plan de travail et la ramena à table, servant rapidement la matriarche. L'anglaise posa la bouteille ensuite et se dirigea vers son père, pinçant ses flancs en ricanant tandis que ce dernier râlait pour la forme avant de lui sourire. Il passa un de ses bras autour de ses épaules et la belle en profita pour le serrer contre lui, heureuse. Elle rigola un court instant suite à la réplique de son jumeau et en plaça une pour la forme avant de se décoller.

« Je te l'avais bien dit Jamie. »

Betsy se dégagea donc de la poigne de son paternel et en profita pour attraper deux bières dans l'un des packs qui trônait non loin sur la terrasse. L'anglaise les décapsula et se dirigea ensuite vers la table et tendit l'une des bouteilles à Meggan qui trinqua avec elle. Les femmes échangèrent quelques paroles le temps que le reste de la viande cuise, et Betsy apprécia la fraîcheur de la bière glissant sur son palais. La mousse décorant le dessus de ses lèvres, elle passa rapidement sa langue pour recueillir le surplus amer, riant distraitement. Jamie croisait les bras au loin, et la belle ne pouvait s'empêcher de plisser les yeux en le regardant. Il se faisait toujours laminer par les deux plus jeunes, et même si Betsy avouait qu'il le méritait, elle trouvait tout de même cela un peu mesquin. Surtout envers lui. Après tout, il ne leur a jamais vraiment fait de mal. Être con n'est pas totalement considéré comme une maladie, alors elle ne pouvait rien faire de plus que le remettre en place. Souvent avec l'aide de son jumeau. De toute manière, la belle ne pouvait pas faire autrement. Depuis toujours, elle faisait équipe avec Brian, elle n'allait pas changer maintenant. Surtout qu'en tant que jumeaux, les liens qui les liaient était bien plus forts que ceux d'une simple fratrie. La belle avait un devoir envers lui, et Brian envers elle. Ensuite venait Jamie. Malgré son âge un peu plus avancé, il devait tout de même se sentir exclu depuis que les deux derniers Braddock avaient franchis les portes du manoir. Mais de ça, Betsy ne pouvait que spéculer. Elle ne savait pas ce que ça faisait. L'anglaise se racla la gorge alors que son père vint s'asseoir en face d'elle, levant sa bière pour qu'elle trinque avec lui. Elle sourit avant de lever sa bouteille, et les verres éclatèrent l'un contre l'autre en un écho animé. Les voix résonnaient à ses oreilles et l'anglaise fit claquer sa langue contre son palais, puis continua de causer avec Meggan. Au bout de quelques secondes, elle entendit du bruit au niveau du grill et son regard glissa vers ses deux frangins. Jamie venait de rapporter un plateau pour que Brian y dépose les diverses viandes, et la façon dont il l'avait balancé sur le rebord à côté du barbecue semblait avoir énervé les deux hommes. Mais la tension sembla s'effriter lorsque les voix de leurs parents résonnaient par la suite. Au bout de quelques, Brian revint à table avec le plateau, et Betsy posa sa bière, se frottant les mains. L’œil brillant d'une lueur malicieuse, elle se leva pour l'aider à servir les autres.

« Tu veux quoi maman ? La belle souffla et détourna ensuite le regard vers le plus vieux de ses frangins, préférant l'aborder avant que Brian ne lui éclate en pleine figure. Et toi Jamie ? Brian je te laisse t'occuper de Meg et papa, lança-t-elle avec un sourire. »



___


So stand in the rain, stand your ground. Stand up when it's all crashing down. You stand through the pain, you won't drown. And one day, whats lost can be found. You stand in the rain ~

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Brian BraddockHumain modifié
avatar

Captain Britain
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
• Force surhumaine (90 tonnes).
• Capacités surhumaines.
• Champ de force protecteur.
• Vol à grande vitesse.
Esther, Elsa, Sam & Hunter
202
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The Lord of the roast | Braddock   Mer 14 Juin - 19:02

The Lord of the roast
ft Elisabeth Braddock
Retournant une côtelette, Brian  porta sa bière à sa bouche, avant d'en boire une gorgée. Ça lui faisait du bien de passer un moment en famille, et les barbecues étaient toujours une bonne occasion de se retrouver et d'en profiter. Même si ça impliquait de devoir supporter son idiot de frère. Dès que Brian avait été en âge de tenir debout et de parler, lui et Jamie s'étaient cherché des poux de façon quasi-permanente. Peut-être que l'ainé se sentait menacé par son petit frère ou quelque-chose dans le genre, Brian n'en savait rien. La psychologie, ça n'était clairement pas son dada et il n'appréciait absolument pas cette discipline. Son truc à lui, c'était les sciences dures, la physique, la chimie, ce genre de choses. Il avait besoin de preuves, de choses tangibles, qui pouvaient se vérifier et qui répondaient à des principes impossibles à remettre en cause. Les sciences molles comme la psychologie, ça n'était que du blabla rempli d'hypothèses et de spéculations. Et même si il s'y prêtait bien plus qu'avant depuis qu'il avait changé de branche au sein du SHIELD... il dénigrait encore bien volontiers les sciences sociales.
Continuant de surveiller le barbecue d'un œil expert, il les retournait quand c'était nécessaire, et au bout de quelques minutes, il finit par estimer que c'était bientôt prêt « Quelqu'un pourrait me ramener un plat? » Le plat en question atterrit quelques instants plus tard sur le rebord à côté du barbecue sans la moindre délicatesse, manquant de faire sursauter le blond, qui se tourna pour voir son frère qui était visiblement de mauvaise humeur. Pour ne pas changer « Tu pourrais être un peu plus délicat. » « Ouais, c'est ça. » Rétorqua Jamie en se dirigeant vers la table « Abruti... » Grommela l'agent du SHIELD en commençant à mettre les viandes dans le plat, posant sa bière près de lui pour avoir les deux mains libres. Mais le blond fut gentiment rappelé à l'ordre par sa mère, ce qui arracha un sourire au jumeau des Braddock. Franchement, ses parents avaient bien du mérite d'avoir élevé des enfants comme eux, alors qu'ils n'étaient pas forcément les gamins les plus faciles qui soient. Encore que, avec Jamie ils avaient été tranquilles. C'était quand Brian et Betsy étaient nés que les choses avaient commencées à devenir bien plus mouvementées. Entre une grosse tête blonde et une petite tornade brune, ses parents auraient sûrement des tas d'histoires à raconter à leurs petits enfants. Enfin, le jour ou ils auraient des petits-enfants. Ce qui n'était pas vraiment au programme.
Finissant par apporter le plat à table, et remercia d'un sourire sa jumelle qui préféra s'occuper de leur frère pour éviter une nouvelle confrontation entre Brian et Jamie. Servant son père et sa petite-amie, Brian récupéra sa bière près du barbecue, avant de se servir à son tour. S'asseyant sur sa chaise, le britannique attrapa le saladier que Meggan lui tendait, avant de mettre quelques cuillères de salade de pâtes dans son assiette « Alors, comment ça va au boulot? » Demanda le patriarche de la famille en se tournant vers Brian « Tranquille. Maintenant que ces histoires de quarantaine sont finies, on a enfin repris un rythme normal. Bosser dans un labo m'avait manqué, mais je suis pas mécontent de retourner sur le terrain. » « Et alors, c'était quoi? » « Désolé, c'est secret défense. Je vous l'aurais bien dit, mais j'ai oublié mon flashouilleur à mémoire dans mon autre pantalon. » Non pas qu'il voulait cacher quoi que ce soit à ses parents ou qu'il ne leur faisait pas confiance, mais c'étaient les ordres qui voulaient ça. Avouer à tout le monde pourquoi autant de personnes s'étaient retrouvées transformées en zombies serviles n'aurait fait que terrifier la population. Et puis, il n'avait pas très envie de parler de ce qu'il avait vécu à l'Alpha House. Même Meggan et Betsy n'étaient pas au courant qu'il avait vu des choses qu'il avait vues, ça valait sûrement mieux. Même maintenant il avait encore du mal à comprendre ce qui avait bien pu se passer exactement, et ça commençait à sérieusement lui taper sur le système. Ce qu'il avait vu... il n'avait pourtant pas le souvenir d'avoir vu un jour Betsy dans un tel état, au point qu'il devienne totalement enragé. Mais d'un autre côté, c'était beaucoup trop réel pour être une simple hallucination « Et puis je suis tranquille, je sauve juste des gens. C'est pas moi qui doit m'occuper de passer les menottes à de vilains terroristes. » Lança-t-il en adressant un clin d’œil à sa jumelle, avant de porter à nouveau sa bière à sa bouche « D'ailleurs, quoi de neuf dans ton service? J'me serais bien mis à la page tout seul, mais on a été pas mal occupé ces derniers jours. »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
 
The Lord of the roast | Braddock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis UK sur le torréfacteur Gene Café / I-Roast
» Lord, Virginia & Murelli, Jean
» Lord Bloody Kusanagi
» Gestion de la T° sur I-ROAST 2
» Lord Byron : sa vie, son oeuvre & la bbc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN :: Habitations-
Sauter vers: