Partagez | 
 

 Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
884
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Lun 5 Juin - 15:57

Insatiable curiosity
Amadeus et Keith
••••

C'était une journée comme les autres. Assez banal en soi sauf que cette fois, Keith se sentait beaucoup plus détendu. Moins nerveux ou même crispé. La quarantaine était passé et le cabinet avait plus ou moins retrouvé son dynamisme habituel. Jenni était revenu. Matthew était beaucoup plus souriant. Quant à Gabriel, il avait cessé de jouer au con en venant plus régulièrement au bureau.

Bien évidemment, aucun des deux n'avaient parlé de leur fameuse soirée passé ensemble, à boire et à discuter posément. Sans prise de bec ni insulte lançée à la volée. C'était suffisemment étrange pour eux. Pas besoin d'en rajouter. D'autant plus que ni l'un ni l'autre ne se rappelaient vraiment de ce qui s'était dit. Ils avaient fini tellement bourré que certains détails leur échappaient. Comme par exemple, le fait qu'ils se soient excusé. Ou encore, qu'ils avaient fini par s'expliquer. Et c'était mieux ainsi. Tout ce dont le jeune avocat se souvenait, c'était qu'il était venu lui rendre visite, un soir. Juste pour s'assurer qu'il était toujours vivant. Le reste... mieux valait l'oublier. Pour leur propre égo.

Keith se racla doucement la gorge. Et reporta son attention sur ses dossiers, empilés soigneusement les uns sur les autres sur son bureau.  En attendant, son travail patientait et il se concentra de nouveau dessus pour ne plus avoir à penser à ce souvenir plus que génant.

Tout était plutôt calme ici. L'heure tournait et l'horloge indiquait déjà midi. L'homme releva brièvement la tête, poussant un soupir. Il jeta un oeil discret à la porte, s'assurant au passage que personne ne rentrerait. Puis, bien décidé finalement à mettre de côté ses dossiers actuels, il recula son siège et ouvrit le tiroir du bas pour en sortir un autre, beaucoup plus confidentiel.

C'était le moment idéal. Le moment parfait pour y mettre son nez. A cette heure, la plupart de ses collègues partaient manger et il avait un petit temps de répit pour continuer à travailler dessus. A l'abri des regards indiscrets. Lentement, ses doigts vinrent tourner les pages de cette chemise fluo qu'Arthur lui avait remis en main propre. Un sourire étira ses lèvres tandis qu'il repensa même à leur première rencontre. Là-bas, dans ce bar qui avait fini par sceller leur destin. Car depuis ce jour, ils ne s'étaient plus vraiment quitté. Le skeateur avait vraiment eu le don d'attiser sa curiosité. Son désir aussi, un lien assez unique s'étant crée par la suite, les poussant tout deux à se voir assez régulièrement. Pour ainsi dire, tout le temps.

Bref. Grâce à lui. Grâce à Arthur et à cette affaire plus que frauduleuse, Keith avait retrouvé toute sa motivation. Son ambition l'avait même mené à rencontrer son client, pas plus tard que la semaine précédente. Alors oui, ce dernier était loin d'être quelqu'un de "sympathique". Il avait tout intérêt à filer droit et gagner ce procès pour sa propre survie mais il était prêt à tout donner. C'était une occasion parfaite pour montrer à tous de quoi il était capable. Ambitieux? Oui, sans aucun doute. Vaniteux? Sûrement. Il suffisait de lui donner de bons arguments, qui joueraient en sa faveur et lui feraient monter les échelons. Même si son amant y était aussi pour quelque chose. Il avait su vendre l'affaire à la perfection. Sans parler de leur petit tête à tête qui avait pris un tournant, tout particulier. Ce qui était loin de lui déplaire.

Éprouvait-il des regrets, des doutes? Non. Le jeune avocat se concentrait uniquement sur ses objectifs, quitte à oublier à qui il avait vraiment affaire. A savoir, un haut placé d'Hydra qui n'avait eu aucun scrupule de faire assassiner son prédécesseur, pour n'avoir pas réussi un jour à le sortir du pétrin.

Alors qu'il relisait attentivement le dossier qu'il avait sous ses yeux, la porte s'ouvrit soudain, le faisant presque sursauter. Keith releva la tête, se détendant quelque peu en voyant passer une tête familière se planquer tout près du battant. Un sourire amusé éclaira son visage tandis qu'il murmura, rassuré, non sans lever les yeux au ciel tellement ce genre de situation était devenu quasi habituel.
- Amadeus...

Il se demandait même comment il avait pu oublier. Ce n'était pas la première fois que ce dernier le prenait par surprise, en oubliant de frapper pour prévenir de sa présence.
- Pas besoin de te mettre en mode ninja, Jennifer n'est pas au bureau aujourd'hui.

Tout en secouant la tête, le jeune avocat ferma le dit dossier, discrètement, avant de le remettre  à sa place, non sans fermer le tiroir à clef cette fois. Il fit mine de ranger quelques affaires sur son bureau puis se leva de sa chaise, ajoutant d'une voix amusé :
- Tu veux un café? Je crois que Karen en a refait ce matin.



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Mar 6 Juin - 14:47


insatiable curiosity
Ft. Keith & Amadeus

« … suis force rouge ! » s’écria Amadeus en tombant de son lit, emportant avec lui coussins et couette au passage. Encore un rêve débile. Il les cumulait ces temps-ci mais cela avait au moins le mérite de le faire rire à chaque réveil. Mieux valait un rêve débile qu’un cauchemar sans fin vous rappelant vos problèmes dans la vraie vie. Hésitant entre se lever de suite et tourner dans son lit – qui était désormais plutôt le sol que le matelas – le jeune homme tourna pendant quelques minutes et finit par se décider. Il était temps de commencer la journée. Ouvrant doucement la porte de sa chambre, il plaça sa tête dans l’entrebâillement pour scruter le petit couloir. Hum, la chambre de Jenn semblait vide ; elle devait être partie très tôt comme elle le faisait souvent. Amadeus haussa simplement les épaules et attrapa un drap de bain avant de se diriger vers la salle de bain. Rien de tel qu’une bonne douche dès le réveil pour vous remettre les idées en place. Se sachant seul dans l’appartement calme, il n’hésita pas à pousser la chansonnette tout en se savonnant et continua son show en s’habillant. Une véritable Castafiore sans complexe. Enfilant un t-shirt blanc assorti d’une chemise à carreaux rouges, il manqua de tomber comme une masse alors qu’il enfilait son jean tout en essayant de continuer sa petite danse joviale. Ouais chaque chose en son temps hein.

La matinée se passa ensuite dans un calme tout relatif à Amadeus. Un petit-déjeuner composé d’un mug de café et des gâteaux bourrés de sucre, le tout devant un anime dont le générique d’introduction ne manqua pas de le faire chanter tel un enfant devant son émission favorite. Mais était-il réellement si différent d’un môme ? Lui, logeant chez une amie qui le surveillait afin qu’il ne fasse pas de bêtises ; lui aussi qui passait son temps à s’inventer des jeux et des univers mentaux dès qu’il s’ennuyait. A quoi bon grandir quand on pouvait rester un enfant dans sa tête ? Puis vint le passage obligé sur ses divers réseaux sociaux. Une main sur le clavier, l’autre sur son portable, il scrolla pendant une bonne heure afin de vérifier tout ce qu’il avait pu rater pendant la nuit, likant, partageant et commentant tout ce qui passait sous ses yeux.

Mais l’inévitable se produisit malheureusement… l’ennui. Après avoir tourné en rond toute la matinée dans l’appartement, allant même jusqu’à faire des pompes pour s’occuper et même à faire le ménage, le jeune homme décida d’aller rendre une visite surprise à sa colocataire sur son lieu de travail. Cela faisait longtemps qu’il n’était pas venu la voir là-bas… au moins… AU MOINS 4 jours. Ainsi, Amadeus attrapa son sac, y plaça de quoi grignoter et de quoi écrire – il n’était jamais à l’abri d’une idée soudaine apparaissant dans son esprit baigné de caféine et de sucre. – puis plaça son portable et ses écouteurs dans les larges poches de sa veste. Prêt à affronter le monde. Mais pas trop. Aussitôt dehors, le jeune homme plaça les écouteurs dans ses oreilles et lança sa playlist remplie de musique énergique, ignorant les passants et diverses activités de la ville. Marchant d’un pas tranquille, il observait les bâtiments à l’architecture vernaculaire mais également variée. De la brique, de la pierre, du béton. ‘Les goûts et les couleurs’ comme on disait.

Arrivant rapidement devant le lieu où Jennifer travaillait, il rangea ses écouteurs en boule dans sa poche… son futur-lui le maudirait probablement quand il devra démêler tous ces nœuds. Peu importe. Passé en mode pseudo-ninja, Amadeus poussa la porte du bureau et se colla au battant, pensant passer inaperçu. Imaginant la scène tel un épisode de James Bond, il ne put s’empêcher de mimer un revolver avec ses doigts. Un véritable gamin qui s’amusait comme un petit fou. « Pas besoin de te mettre en mode ninja, Jennifer n'est pas au bureau aujourd'hui. » La voix masculine ne le surprit qu’un peu. Keith avait toujours le chic pour le repérer de suite. Amadeus s’était mis en tête que l’homme était tout simplement très attentif, sans jamais remettre ses talents d’espion en question. Mais, dans un sens, tout cela faisait partie du jeu. A quoi bon se cacher s’il n’y avait personne pour vous trouver ?

Le mot café le sortit de son délire de bambin et fit apparaître un large sourire sur son visage. « Tu sais bien que je ne dis jamais non à une bonne tasse de café. » répondit-il en souriant à Keith à qui il serra la main pour le saluer. Aussitôt arrivé, Amadeus commença à poser ses éternelles questions : « Tu travaillais sur quoi ? Je dérange pas au moins ? Tu veux que je t’aide ? J’ai rien à faire aujourd’hui. » Feignant de faire la moue, l’étudiant rit gaiment et observa rapidement les lieux. Oh, pas de trace de Gabriel non plus. « … tu travailles tout seul aujourd’hui ? Comment ça doit être triste ! »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
884
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Sam 10 Juin - 11:02

Insatiable curiosity
Amadeus et Keith
••••

De son bureau, Keith observa Amadeus, un même sourire amusé au coin des lèvres. Il l'aimait bien. Lui aussi était assez original dans son genre. Il n'était pas rare de le voir débarquer ici, comme ça, sur un coup de tête car il s'était mit à l'idée de jouer les protecteurs avec Jenni. Même si cette dernière n'en avait pas besoin.

Après avoir remis le dossier confidentiel dans le tiroir du bas, non sans le fermer cette fois à double tour, le jeune avocat se leva de son siège et lui proposa un café. Comme il s'y attendait, celui-ci quitta aussitôt sa partie de cache-cache et accepta son invitation, un large sourire aux lèvres. Sa remarque fit d'ailleurs rire le brun tandis qu'il se dirigea vers lui, lui tendant la main pour le saluer.
- Ah ça, je le sais bien. Je vais te le chercher tout de suite.

Car Amadeus et son café. C'était une grande histoire d'amour. Il pouvait en boire à longueur de journée. Quand il n'était pas à les questionner, lui et Gabriel, sur leur travail et les règles juridiques.

Keith hocha lentement la tête, l'invitant à le suivre à l'accueil où était disposé, tel un trophée, la fameuse machine à réveil. Lui non plus n'était pas contre. Étant donné qu'il ne comptait pas prendre sa pause du midi, pour avancer ses dossiers. Ou du moins, un en particulier. Quel meilleur moyen de se motiver qu'en prenant une bonne dose de caféine afin de mieux repartir sur les chapeaux de roue.

Alors qu'il s'activait à leur servir tout deux une bonne tasse de café, le jeune étudiant ne tarda pas à le bombarder de question. L'avocat leva quelque peu les yeux au ciel, mi-amusé mi-excedé, marquant un temps de silence.
- Tient, dit-il enfin en lui tendant sa boisson. Et ne t'inquiète pas, tu ne me dérange pas. Je travaillais sur un dossier pas bien intéressant de toute façon.

Autant broder. Il n'allait pas dévoiler à Amadeus qu'il travaillait secrètement sur une affaire confidentielle, pour le peu qu'il en parle à ses collègues. D'ailleurs, il était devenu assez bon à ce jeu là. Autant quand il était nerveux, cela se voyait. Autant quand il était calme, posé, rien ne pouvait présager qu'il mentait.

Un nouveau sourire étira ses lèvres lorsque le hacker lui demanda finalement, s'il travaillait tout seul aujourd'hui.
- Non, heureusement. Ils sont juste partit manger. Ils devraient revenir d'ici une heure ou deux.

Keith porta sa tasse à ses lèvres, se refermant dans le mutisme. Cela dit. Il était plutôt content de ne pas avoir à faire à Gabriel. Depuis leur dernier tête à tête, en mode bon camarade bourré, moins ils se croisaient, mieux ils se portaient. Tout deux n'assumaient clairement pas leur discutions et préféraient alors s'ignorer royalement plutôt que de s'en rappeler en créant une forte gêne. De plus belle, il se racla la gorge, se noyant quelques secondes dans sa boisson pour reporter toute son attention sur Amadeus, et son insatiable curiosité.

Que pouvait-il bien lui donner? Là, maintenant. Il n'avait pas d'idée en tête. Il laissa un nouveau silence s'installer, juste le temps pour lui de se muer en réflexion. Puis, café à la main, il repartit en direction de son bureau, jetant un œil à cette grande étagère où était rangé, ci et là, quelques classeurs poussiéreux.
- Ça te dit de m'aider à ranger tout ça? Je n'ai pas eu le temps de m'en occuper ces jours-ci. Ça sera l'occasion de le faire. Qu'es-ce que tu en penses?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Sam 10 Juin - 19:54


insatiable curiosity
Ft. Keith & Amadeus

A l’idée d’avoir du café gratuit – qu’il n’avait même pas eu à demander en plus – Amadeus était comme un enfant devant un magasin de bonbons. Certains tendaient à penser qu’il ne devrait en réalité par boire de café puisqu’il était déjà bien trop énergique et que cela ne lui ferait que du mal. Pourtant, peu étaient ceux qui comprenaient qu’il avait besoin de beaucoup manger et de se recharger en énergie afin de ne pas sombrer dans un état de comatage intense à cause de son cerveau qui consommait beaucoup trop vite tout ce qu’il ingérait. Sa carrure grande et musclée, malgré une impression de finesse, était ainsi une seconde conséquence de son cerveau trop performant. On le comparait souvent à un super-ordinateur à cause de la rapidité de ses pensées et l’exactitude de ses réflexions et calculs, le menant à rêver d’une mise à jour pour avoir à moins consommer de nourriture et de café chaque jour. C’était toujours beau de rêver.

Suivant Keith jusqu’à la machine à café, il ne put s’empêcher de noter la musculature de celui qui l’accueillait toujours à bras ouverts sur son lieu de travail. Un véritable grand frère pour lui qui était fils unique. Côte à côte, les deux hommes semblaient avoir la même taille mais Keith avait en revanche une stature plus imposante comparée au jeune américano-coréen qui semblait bien frêle à côté. Observant le liquide foncé et brûlant qui remplissait peu à peu leurs tasses, il huma doucement le café afin d’en savourer les multiples saveurs, essayant de deviner quel café Karen avait utilisé ce jour-là. L’avocat lui tendit sa boisson sans manquer de lever les yeux au ciel. Quoi ? Il parlait trop ? Déjà ? se demanda-t-il. Pensée qui s’évapora dès que l’homme lui confirma qu’il ne le gênait en aucune façon

Amadeus déposa un sucre dans son café et souffla doucement sur le liquide fumant, cherchant ainsi à ne pas se brûler bêtement. Goûtant avec précaution son breuvage, il ferma doucement les yeux malgré lui en sentant les doux arômes de café qui parcouraient sa bouche. Karen était décidément la déesse du café. De son côté, son aîné se mit à sourire avant de lui répondre que les autres étaient tout simplement en train de faire leur pause-repas. Oh peut-être que je pourrais voir Gabriel du coup ! J'ai plein de choses à lui demander, pensa-t-il sans se dire qu’il pouvait être épuisant avec toutes ses questions. Ouais mais une heure, c’est long… commenta-t-il intérieurement en se contentant d’hocher la tête pour montrer qu’il écoutait ce que Keith lui disait. « Je les croiserai peut-être avec un peu de chance. Ne serait-ce que pour dire un petit coucou quoi. » répondit-il simplement en se doutant qu’il ne les verrait pas aujourd’hui. Une autre fois peut-être…

Keith avait marqué un nouveau silence, comme il le faisait souvent à chaque fois qu’Amadeus le bombardait de questions. Il prenait son temps pour répondre – il fallait bien qu’un d’eux soit capable de rester posé et réfléchi tandis que l’autre semblait avoir pris du speed et être tombé dans une marmite de RedBull. Amadeus patienta calmement, buvant son café tout en observant la pièce et ses moindres détails. Les tâches au plafond, les papiers rangés plus ou moins négligemment selon les bureaux et leurs propriétaires, la décoration de chaque espace de travail et la façon que chacun avait de construire inconsciemment sa tanière au boulot. Rien ne lui échappait… il aurait pourtant bien voulu. Suivant des yeux son interlocuteur, il le vit se placer en face d’une grande étagère qu’il avait remarqué durant ses précédents passages mais dont il avait rarement eu l’occasion de connaître le contenu. Et là… il lui proposait… de… la ranger ?! Amadeus resta coi un instant, bouche pendante, le café toujours à la main et finit par demander, un peu hagard, « …vraiment ?... je peux… je peux vraiment ? » Cette étagère qu’il rêvait de parcourir depuis le début, un assemblage d’informations plus intéressantes les unes que les autres. Il allait enfin pouvoir mettre ses doigts sur ses classeurs. « Gabriel va pas m’engueuler au moins si j’y touche ? » demanda-t-il en fixant désormais ses pieds, « Déjà qu’il râle quand j’essaie de ranger son bureau pour lui rendre service… »

Il s’imaginait déjà se faire mettre à la porte par un Gabriel exaspéré, les sourcils froncés, un peu comme dans son dernier cauchemar où il devait rester dans une pièce remplie d’ordinateurs sans avoir la possibilité d’y toucher. Une véritable torture. Amadeus ne pouvait tout simplement pas s’empêcher de fouiner partout et de tout savoir. C’était plus fort que lui et, malgré un travail conséquent sur son comportement dont il avait pleinement conscience, il lui était très difficile de ne pas mettre le doigt sur ce qui ne le regardait pas.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
884
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Ven 23 Juin - 16:20

Insatiable curiosity
Amadeus et Keith
••••

« Je les croiserai peut-être avec un peu de chance. Ne serait-ce que pour dire un petit coucou quoi.»

- c'est possible oui, dit le jeune avocat dans un sourire. Au pire, je leur dirai que tu es passé. Promis.

Sauf à Gabriel. Parce qu'il ne tenait vraiment pas à le croiser de la journée. Puis, café en main, il se mit à réfléchir. Qu'es-ce qu'il pourrait bien lui donner à faire pour l'occuper un peu? Keith se dirigea de nouveau vers son bureau, ses yeux se posant sur cette grande étagère rempli de dossier en tout genre. Ça devrait faire l'affaire. En plus, ni lui ni ses collègues n'avaient eu le temps de s'en occuper. C'était une bonne occasion de s'y mettre. Il soumit l'idée à Amadeus qui, comme il aurait du s'en douter, s'en retrouva bouche-bée comme s'il lui offrait là le plus beau cadeau.

Cela l'amusa. Un sourire étira ses lèvres, surtout quand ce dernier bafouilla, lui demandant si c'était sérieux.
- Oui, si je te le propose.

Il porta de nouveau sa tasse à ses lèvres, manquant de s'étouffer avec lorsque le jeune hacker s'enquit presque aussitôt de savoir si Gabriel n'allait pas l'engueuler. Le jeune avocat redressa la tête. Il leva cependant les yeux au ciel à sa dernière remarque. Non pas à l'intention d'Amadeus. Bien évidemment. Mais bel et bien pour son collègue qui de toute façon, trouvait toujours une bonne raison pour râler. Certes, il n'était pas mieux dans son genre. Pour ne pas dire : du tout. Or, ce n'était qu'un détail. Autant, ils s'étaient calmé tout les deux. Autant, ils n'étaient pas devenu non plus les meilleurs amis du monde. Loin de là.

Ça ne l'étonnait même pas tient. Qu'il gueule sur l'étudiant alors que celui-ci tenait simplement à l'aider. De nouveau, il but une gorgée de son café, haussant les épaules avant de rajouter d'une voix neutre :
- Ne t'inquiète pas pour lui va. S'il fait une remarque, je lui expliquerai. De toute façon, il n'a rien à dire et je prends l'entière responsabilité.

Comme pour le rassurer, Keith porta un regard sur Amadeus. Il lui adressa un clin d'oeil, but encore quelques gorgées et posa sa tasse sur son bureau.
- Bon ça te dis alors? On s'y met?

Tout en se retroussant les manches, le jeune avocat jeta un bref coup d'oeil à son office. Du coup, il ne pourra pas s'occuper de son dossier secret. Tant pis. Il partira ce soir avec, pour le peaufiner chez lui. Ça sera nettement plus simple. Quitte à faire une nuit blanche au cas où Arthur, déciderait de le rejoindre au courant de la soirée.

Pour l'heure, il allait passer sa pause du midi avec le hacker. En espérant tout de même que ce dernier ne le harcèlerait pas trop de question. Surtout avec tout ces dossiers entre ses mains. C'était clairement impossible mais bon... pouvait-il toujours l'espérer. Il prit une inspiration, s'avançant à niveau de l'étagère.
- On va commencer par les ranger par ordre chronologique.

Keith chercha l'un des plus ancien. Un dossier datant de 1996. Avant de le poser par terre.
- Les plus vieux déjà, tu les empiles ici. Et sinon toi, ça va? Comment se passe les études?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Dim 25 Juin - 18:48


insatiable curiosity
Ft. Keith & Amadeus

Keith avait toujours eu l’art et la manière de mettre le jeune étudiant à l’aise. Le bel avocat savait trouver les mots justes pour le rassurer mais avait également un langage corporel réconfortant. Au lieu de se sentir de trop en sa présence, Amadeus avait l’agréable impression que sa présence lui faisait plaisir malgré le travail qui devait très probablement l’attendre sur son bureau… d’expérience, il savait que Jennifer était constamment débordée, il devait donc sûrement en être de même avec ses collègues. Tel un chiot prenant un peu trop de place, le jeune homme connaissait déjà bien ce lieu ressellant d’affaires en cours, de secrets à ne pas divulguer et de projets en cours. C’était du moins ce qu’il aimait à se dire, imaginant Jennifer, Keith et Gabriel comme un trio de justiciers avides de justice et prêts à faire tomber les criminels les uns après les autres en utilisant la loi et uniquement la loi.

L’avocat ne cessait de sourire face aux réactions prévisibles d’Amadeus, le rassurant en lui assurant qu’il avait bel et bien le droit de toucher à cette étagère sans craindre le courroux de Gabriel. Mieux valait ne pas l’énerver sous peine de finir enfermé dans un cachot – la Nemesis de Keith n’était pas vraiment quelqu’un avec il fallait s’engueuler, et ça, Amadeus l’avait bien compris aussi il tentait par-dessus tout d’éviter les quiproquos et situations sources de conflits avec ce dernier. Parfois insouciant, Amadeus n’en restait pas moins conscient du conflit perpétuel entre les deux avocats et tentait de ne pas envenimer les choses à cause de ses propres actions. Ils avaient déjà bien assez à faire avec leurs affaires d’avocats, ce n’était pas le moment d’y rajouter du drama inutile qui les aurait en plus rendu moins efficaces au travail.

Il en prenait l’entière responsabilité ? Il n’en fallait pas moins pour que le jeune homme retrouve son entrain et oublie complètement Gabriel. Amadeus but une nouvelle gorgée de café avant de lancer un sourire plein d’enthousiasme à Keith. L’idée de tout ranger le réjouissait, même s’il ne pouvait pas réellement farfouiller dans ces dossiers, ni même en parler à qui que ce soit, - car oui, Amadeus avait beau ne pas avoir de notion de la vie privée quand il fouillait, il arrivait pourtant à conserver pour lui les secrets qu’il découvrait… dans la mesure du possible. Imitant Keith, il finit son café, posa la tasse sur un bureau et retroussa lui aussi les manches de sa veste, incapable d’effacer le large sourire sur son visage d’enfant. « J’suis prêt, ready, tout c’que tu veux ! » s’exclama-t-il en échappant un rire.

Attentif aux indications que lui donnait Keith, Amadeus restait silencieux, se contentant d’hocher la tête pour montrer qu’il écoutait. L’avocat optait pour un rangement classique mais néanmoins logique – chose qui n’étonna guère Amadeus qui le voyait mal lui sortir un rangement complexe plein de facteurs divers à prendre en compte. Keith semblait être un homme simple qui aimait aller à l’essentiel. Simple, mais efficace. C’était bien là le but de la manœuvre. S’exécutant, Amadeus chercha des dossiers datant d’avant les années 2000 pour les ajouter à la pile de dossier. « J’ai demandé à être inscrit dans un nouveau séminaire sur les nano-technologies, parce que je commence un peu à m’ennuyer à la fac. » répondit-il tout en continuant le classement. « Sauf que j’peux pas. Tu savais toi qu’y’avait un quota maximum de cours auxquels on pouvait être inscrits ?! » ajouta-t-il avant de commenter, « C’est ridicule. »

Amadeus et les études, c’était une grande histoire d’amour. Surdoué de son état, il ne cessait de poser des problèmes à l’administration à cause de sa capacité à tout mémoriser et surtout à s’ennuyer rapidement. Il fallait sans cesse lui trouver de quoi booster son apprentissage, chose parfois non-compatible avec la politique de l’université qui avait un système strict concernant les heures – afin que les étudiants ne soient pas surbookés bêtement. « Je demanderai à Monsieur Banner du coup. » précisa-t-il sans quitter l’étagère des yeux, concentré sur la tâche que lui avait confié Keith. Attrapant un dossier et remarquant la date très récente de celui-ci, Amadeus ne put s’empêcher de l’ouvrir et s’assit pour le feuilleter comme si de rien n’était. Curiosité maladive quand tu nous tiens.

En parlant de curiosité, Amadeus releva la tête vers Keith – qui lui paraissait gigantesque vu d’en bas – et lui demanda, « Et toi, les affaires sont intéressantes ? Tu travailles sur quoi ? » Aussitôt sa question posée, aussitôt l'étudiant reparti à sa lecture interdite ignorant complètement le fait que Keith désapprouverait probablement cela. Les infos d'abord, la bienséance ensuite.

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
884
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Ven 28 Juil - 10:01

Insatiable curiosity
Amadeus et Keith
••••

L'entrain dont faisait preuve Amadeus ne l'étonnait même plus. C'était devenu habituel. Tandis que le jeune avocat proposa à l'étudiant de s'y mettre, ce dernier ne se fit pas prier et retroussa ses manches en s'exclamant aussitôt qu'il était prêt.

Keith n'en attendait pas moins de lui. Un sourire amusé étira ses lèvres et il lui donna les premières directives. A savoir : ranger les dossiers par ordre chronologique. Puis, il lui demanda comment ça allait. Le hacker lui répondit alors, l'informant qu'il avait fait une demande à être inscrit dans un nouveau séminaire parce qu'il s'ennuyait à la fac.
- Ah ouai? Non, j'en savais rien. Ça doit dépendre de l'administration.

Et de la matière choisit surtout. Tout en prenant un nouveau dossier datant de 1996, l'avocat haussa les sourcils, un peu surpris d'apprendre que le jeune étudiant ne pouvait pas rejoindre le séminaire souhaité. Il fallait avouer que les nano-technologies lui étaient entièrement inconnu. Il posa le dossier sur la pile, jetant un regard à Amadeus qui ajouta qu'il demanderait à Monsieur Banner.

C'était une très bonne idée. Car pour le coup, Keith ne pouvait en aucun cas l'aider. Il leva les yeux au ciel cependant quand le jeune étudiant attrapa un dossier pour l'ouvrir et le feuilleter, juste devant son nez. Comme si de rien n'était. Curiosité maladive. Il savait pourtant que c'était confidentiel. Le jeune homme soupira, murmurant d'une voix grave avant de s'avancer vers lui.
- Oui, renseigne toi. Qui sait, tu arriveras peut-être à trouver une solution.

Amadeus brillait d'intelligence. Jeune homme surdoué, il avait les compétences requises pour faire ce qu'il voulait comme métier. Même s'il devait se tenir occupé presque tout le temps, pour ne pas finir par se lasser. L'avocat ne se faisait pas vraiment de soucis pour lui. Il se pencha légèrement, tendant sa main vers le hacker avant de poursuivre d'un ton qu'il voulu, un peu plus autoritaire.
- Par contre...

Ses sourcils s'arquèrent sur son front. Affichant un air plus dur, ses doigts vinrent se poser sur le dossier que le hacker avait maintenant entre ses mains pour le lui enlever aussi sec.
- On a dit ranger. Pas mettre son nez dedans.

Tout en le refermant, il lui jeta un regard entendu, voulant lui rappeler que même si ces dossiers se trouvaient actuellement dans les archives, ils n'en restaient pas moins secret. D'où le mot : Confidentiel. Que l'affaire soit résolu ou non, ce qui se trouvait à l'intérieur ne regardait encore que le client et le dit avocat. Il fit un mouvement de menton vers l'étagère, l'invitant alors à poursuivre ce qu'ils avaient commencé.
- Allez au boulot. On es loin d'avoir fini.

Cependant, quand Amadeus lui demanda le plus simplement du monde sur quoi il travaillait, Keith resta silencieux un moment. Lentement, il passa une main derrière sa nuque et se massa légèrement, ses pensées dérivant sur son dossier actuel qui était soigneusement planqué au fin fond de son tiroir. L'étudiant et ses questions... Le jeune avocat poussa un soupir, se contentant de répondre cette fois en cachant bien la vérité :
- Rien de bien intéressant. En ce qui te concerne en tout cas

Un sourire amusé étira ses lèvres, lui rappelant par la même occasion que ce genre de question était comme la lecture de ce dossier : secret. Il reporta donc la conversation sur les études du jeune homme, ses yeux se posant sur un autre dossier qui datait cette fois de 98.
- Pour en revenir à ton problème de séminaire, tu ne peux pas avoir un appui? Un professeur par exemple ou quelqu'un d'assez haut placé pour faire sauter le quota maximum de cours? Étant donné que tu as largement les capacités, tu as peut-être moyen d'avoir une petite faveur. Non?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Mer 23 Aoû - 8:28


insatiable curiosity
Ft. Keith & Amadeus

Pour beaucoup de gens, ranger était une corvée. Voir s’entasser les choses un peu partout autour d’eux pouvait même se révéler être une source de réconfort – tel un moyen de construire un cocon rassurant, un endroit à eux où chaque chose avait sa place même si l’ensemble ressemblait à un bazar sans nom. Pour d’autres, à l’instar d’Amadeus, classer les choses, leur donner une place et un ordre précis était un moyen de ranger également leurs pensées. Chaque mouvement suivait une réflexion, chaque emplacement trouvé correspondait à une niche mentale et chaque espace dégagée faisait écho à une pensée menait à son terme. Se débarrasser du désordre pouvait devenir presque obsessionnel pour l’étudiant qui avait bien des choses à gérer dans son esprit trop agité en permanence. Ranger n’était donc qu’une excuse pour arrêter de penser à ses soucis en se focalisant sur des choses plus futiles. Et en cet instant, cet exercice était également devenu une activité sociale puisqu’il pouvait passer un peu de temps avec Keith sans avoir à gérer la présence d’autres personnes autour d’eux.

Comme bien souvent, la discussion commença par des choses des plus banales, à savoir la vie à la fac pour le jeune homme qui était connu pour son intellect hors-norme. L’université était un bon moyen de nourrir sa soif de connaissances mais il ne restait jamais rassasié bien longtemps à cause des soucis administratifs dont il fit rapidement part à l’avocat. L’américano-coréen se plaignait des règles mais il savait au fond de lui que tout ceci avait une raison et une logique propre. Il ne pouvait pas critiquer les gens qui lui avaient refusé ces cours puisqu’ils ne faisaient que respecter les règles de l’université. Dans le fond, il était mieux d’avoir des gens respectant le règlement que d’avoir des gens passant leur temps à faire des services à certains privilégiés. L’université était censée être un lieu d’égalité – du moins selon lui qui pouvait se montrer très idéaliste, à la limite du Bisounours –  mais il ne pouvait s’empêcher de râler en pensant aux cours auxquels il ne pourrait pas assister.

Keith l’écoutait calmement et commentait tout en continuant de ranger certains dossiers de son côté, créant ainsi une réelle sensation de calme et de sécurité. Non pas qu’Amadeus se soit déjà senti en danger ici mais le brun avait cette manière de le mettre à l’aise et de lui faire oublier les soucis qu’il pouvait avoir en dehors de ce bureau d’avocats. Mais l’homme n’était pas non plus naïf et, après lui avoir confirmé que consulter Bruce Banner aurait été une bonne alternative, ne tarda pas à lui reprendre le dossier des mains en lui rappelant la règle essentielle : ranger pas fouiner. L’air sérieux et presque autoritaire de l’avocat faisaient clairement passer le message mais ne manquèrent pas de faire rire gaiment Amadeus, toujours aussi par terre tel un enfant.

Basculant doucement sur le côté, l’étudiant changea de position pour se retrouver à genoux et attrapa un nouveau dossier attendant la réponse de Keith. Un silence qui sembla s’éterniser, accentué par le langage corporel du concerné qui ne semblait clairement pas à l’aise avec le sujet. Sans faire de remarque, Amadeus se dit qu’il avait peut-être touché un point sensible… se disant qu’il avait ainsi probablement trouvé un sujet sur lequel fouiner. Irrécupérable ce gosse.

« … en ce qui te concerne en tout cas. »  répéta-t-il doucement, les yeux de nouveau rivés sur les dossiers, faisant cependant comprendre qu’il analysait bel et bien ce que l’avocat lui disait. Sans surprise, Keith chercha à changer de sujet, ce qui ne manqua pas de faire sourire Amadeus qui s’imaginait déjà en mode agent infiltré, sur le point de découvrir un secret d’état. On s’occupe comme on peut. Au lieu de foncer dans le tas en insistant, Amadeus joua le jeu en reportant l’attention sur son histoire de séminaire, « Mes professeurs sont tous en mode – » Il se redressa un peu, se créant volontairement un double menton et prit un voix plus grave en tentant de ne pas rire, « – Oui mais monsieur Cho, vous pourriez faire tellement de choses avec les séminaires que vous avez déjàààà. » Impossible de tenir plus longtemps. Amadeus explosa de rire, une main posée sur le ventre tandis que sa poitrine tremblait sous ses rires qui résonnaient dans ce lieu souvent bien trop calme.

Après s’être calmé, l’étudiant se releva, époussetant un peu son jean et attrapa sa tasse en expliquant, « L’université ne fera pas d’exception. Dans cette filière c’est un peu le truc impossible quoi. Mais je vais voir si je ne peux pas avoir une sorte de formation hors de l’université. » Il marqua une pause, faisant signe qu’il allait se resservir du café, « Mr Banner est occupé mais je suis certain qu’il connait des gens qui pourraient – OH JE SAIS, UN STAGE ! » Content de son illumination, Amadeus sautilla jusqu’à la cafetière en pensant aux gens qu’il pourrait contacter pour une formation en nano-technologie. Ce n’était pas ce qui manquait à Genosha, surtout quand on avait Bruce Banner en mentor.

Incapable de rester fixé sur un seul sujet il demanda à Keith, « Au fait, vous avez déjà eu des affaires liées à Stark Industries ou peut-être à Mister Rand ? Avec le fric qu’ils ont, doit y’avoir masse de problèmes là-bas non ? »

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
884
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   Jeu 28 Sep - 10:39

Insatiable curiosity
Amadeus et Keith
••••

Keith essaya par tout les moyens de cacher son malaise. Afin que le coréen ne se doute de rien, concernant le dossier en question et de tout ce que cela impliquait, il reporta bien vite la conversation sur ses études. En espérant qu'Amadeus, par sa curiosité légendaire, ne rebondisse pas dessus quelques secondes après.

A vrai dire, ce n'était même pas une question de confiance. Enfin. Oui et non. Juste que. D'une part, cela ne le regardait pas. Comme tout les autres dossiers sur cette étagère d'ailleurs. Et de deux, ce n'était pas vraiment un sujet qu'il comptait aborder. Avec personne. Pas même ses patrons ni ses collègues au risque de se confronter à quelques problèmes.

Car il savait que travailler pour Hydra. Ne serais-ce que pour une affaire. N'était pas forcément bien vu. Il connaissait leur réputation. Il avait accepté ce dossier en toute conscience. Ou plutôt, il l'avait sut plusieurs jours après. Mais Arthur lui avait fait comprendre, dès le début, que cela représentait un risque. Bref, il avait vite comprit que cette affaire n'était pas des plus légale. Or, cela ne l'avait pas empêché cependant de prendre sa décision, par pur ambition parce qu'il avait toujours été un peu vénal au fond.

Heureusement, Amadeus semblait ne pas avoir remarqué son malaise. Ou plutôt, il fit mine de ne pas l'avoir remarqué et joua le jeu sans insister. Tout en continuant à empiler les dossiers les uns sur les autres, par ordre chronologique, Keith hocha doucement la tête. Et leva les yeux au ciel, sourire aux lèvres, lorsque l'étudiant prit soudain un ton plus grave, mimant la voix de ses professeurs.
- Je vois.

Par ailleurs, ce dernier partit ensuite dans un grand éclat de rire. Un rire qui d'ailleurs, était assez contagieux puisque le jeune avocat se joignit volontiers à lui, secouant la tête à plusieurs reprises. Il se massa ensuite la nuque puis passa ses doigts dans ses cheveux avant de prendre une légère pause, en posant son avant- bras sur son genoux plié.
- Oui, essaye de voir, poursuivit-il avec douceur et compréhension, lorsque le jeune coréen rajouta qu'il essayerait de se renseigner pour suivre une formation hors université. Qui ne tente rien n'a rien et au moins, tu feras quelque chose qui te plait.

Pour ne pas dire : Au moins, en cours, tu ne te feras plus chier. Un silence passa au terme duquel le hacker fit signe qu'il allait se resservir un café. Ça, c'était une bonne idée. De nouveau, sa main vint brosser naturellement ses cheveux et Keith se redressa légèrement, désignant sa propre tasse par un hochement de menton.
- Tu peux m'en resservir un aussi? Merci.

Avant de lever les yeux au ciel, amusé. Parce que oui. Amadeus était une vrai pile électrique. Il le voyait à présent sautiller jusqu'à la cafetière et il laissa échapper un ricanement, avant de poursuivre de plus belle.
- Bah tu vois. Tout s'arrange. Tu l'as ta solution. Renseigne toi vite auprès de ce Monsieur Banner.

Tout en prenant un autre dossier, le jeune avocat s'apprêta à se remettre à la tâche quand soudain, le jeune coréen changea radicalement de sujet et demanda cette fois, le plus naturellement du monde, s'ils avaient eu des affaires liées à Stark Industries ou a Mister Rand.

Mister Rand. Ce nom lui disait étrangement quelque chose. Enfin, oui. Logique étant donné que tout comme Stark, sa boite était mondialement connu. Mais il y avait autre chose. Une autre impression qui était disons... bizarre. Secouant la tête pour passer cette sensation, Keith se redressa et se leva cette fois pour rejoindre Amadeus. Les sourcils légèrement froncés. Parce que. Encore une fois, l'étudiant essayait de lui soutirer discrètement des informations qui ne le concernaient pas.
Pas à ma connaissance et quand bien même, je le répète. Toutes affaires qui se trouvent ici, sont censé être confidentiel.

Sourire aux lèvres, il insista bien sur ce dernier mot. Puis, il marqua un temps d'arrêt, une idée subite le traversant subitement.
- Tu n'auras rien venant de moi mais demande un jour à Gabriel, peut-être que lui te répondra.

Car oui. Trouver un moyen d'emmerder son collègue, était toujours tentante et il prenait un malin plaisir à le faire. Il appréciait le jeune étudiant. Ce n'était pas le problème. Loin de là. Or, il savait également que ce dernier pouvait être particulièrement épuisant quand il se mettait à les questionner. C'est pourquoi, il tenta innocemment de l'envoyer à son collègue, en sachant très bien que lui aussi finirait par perdre patience.



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insatiable curiosity [Pv Amadeus et Keith]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ablow, Keith] Psychopathe
» [Chrnonique] Jeremiah Harm - Keith Giffen et Alan Grant
» PARKINSON Keith
» Le petit Amadeus Mozart
» SAM KEITH HULK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: