Partagez | 
 

 If family means something (Kurt&TJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: If family means something (Kurt&TJ)   Mer 7 Juin - 23:09

If family means something


Clary, des plans pour ce soir ? Je souris à mon amie alors que je cherchais mon jean dans mon casier. J’étais pas tout à fait du genre à plier mes affaires et bien les ranger dans mon casier. Du genre à tout balancer et tant pis si ça ressemblait à rien derrière. Du coup parfois, je devais aussi fouiller pour trouver mes affaires. Et voilà mon jean ! Je le passais en écoutant Clary me dire qu’elle avait pas grand-chose de prévu. Ouais, tu parles elle avait quelque chose de prévu j’en étais certaine oui. Et moi ? Mais pourquoi elle me demande à moi ? Parce que je lui ai demandé c’est vrai oui. Je pensais rentrer et prendre soin de mes courbatures. Je l’entends rigoler et je lui tire simplement la langue. Après tout j’aurais pu sortir. J’aurais pu décider d’aller voir Laura, ça faisait quelques jours que je ne l’avais pas vue. Ou j’aurais pu aller voir ma douce Taïs mais je savais qu’elle passait la soirée en compagnie de sa sœur Alexia et j’avais pas envie d’interrompre un moment à elle. Alors, comme j’avais des courbatures partout suite à la mission de ce matin, j’allais simplement rentrer chez moi et me reposer un peu. Prendre un bon bain, quelque chose du genre. Peut-être manger quelque chose de bien merdique si Raven était pas dans le coin pour faire semblant de me faire la morale avant de manger ma part de pizza. Ouais tout à fait son style. Embrassant Clary sur la joue, je quittais le boulot en chantonnant. Je croisais différents collègues dont un qui me héla. Oui ? Tu souhaiteras à Kurt un bon rétablissement ! Un bon quoi ? Mais répond BORDEL ! Je fis un geste d’humeur en direction mon collègue qui ne m’écoutait déjà plus. Comment il pouvait me dire ça et ne pas me répondre. Je me mordis la lèvre avant de partir d’un pas pressé vers ma voiture. Il s’était passé un truc avec Kurt. Rétablissement ? Cela voulait dire qu’il n’était pas en bon état pour le moment ? Et merde ! Je roulais rapidement jusqu’à la maison tout en me mordant les lèvres, à défaut de pouvoir me mordre les doigts vu que j’étais en voiture. Je me garais en notant que Raven n’était pas encore rentrée. Tant mieux, comme ça, si fallait foutre Kurt en meilleur état ou l’emmener à l’hôpital, ça serait moi qui m’en chargerait. Je poussais la porte en appelant mon cousin. Le seul parent qu’il me restait même si les Darkhölme m’avaient comme adoptés. KURT ? Grimpant quatre à quatre les marches, je me dirige instinctivement vers la salle de bain. Pourquoi pas la chambre ? Parce que quand on est blessé généralement, on préfère la salle de bain avec la trousse de premier secours et ce genre de chose. Je pousse la porte et je trouve Kurt assis par terre en train d’essayer de bander un truc. Tu t’y prends mal. Je m’assois à côté de lui en essayant d’observer les dégâts. Raconte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel et Marc
195
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If family means something (Kurt&TJ)   Sam 10 Juin - 16:50

If family means something
TJ & Kurt

La voiture s’arrête devant la maison. Aucun véhicule ne se trouve devant, montrant qu’il n’y a personne. La personne qui tient le volant, un collègue de Kurt, se mord la lèvre. « T’es sûr que tu veux pas que je t’emmène à l’hôpital, quand même ? » Kurt secoue la tête et grogne un « Non. Merci de m’avoir déposé. » Il ne s’attarde pas sur le regard inquiet de son camarade qui manque de lui faire lever les yeux au ciel. Il s’extrait tant bien que mal de l’habitacle et soupire en entendant les dernières recommandations de ce pauvre gars inquiet qui se heurte à sa mauvaise humeur. Ce n’est même pas de sa faute. C’est juste qu’il ne veut pas qu’on le prenne pour une chose fragile. Il s’éloigne de la voiture, retenant ses grognements entre ses dents et mettant un pied devant l’autre. A l’heure qu’il était, TJ était déjà peut-être au courant.  

Trouver une maison vide n’a jamais autant arrangé ses affaires. En général, ça l’attriste. Surtout après traversé les cinq mois de quarantaine, où Raven était à l’Alpha House. Heureusement, il y avait TJ. C’est assez étrange de se dire qu’il a une cousine qui partage ses gênes. Il comprend Rachel à présent. Rachel, qui lui avait raconté ses retrouvailles avec Jean et qui lui avait expliqué comment elle se sentait par rapport à ce membre de sa famille qui apparaissait. Et il comprend plus qu’il ne le voudrait.
Mais aujourd’hui, il est presque heureux de ne trouver personne. Presque. Parce que la douleur empiète sur la perspective que personne ne le voit dans cet état. C’est une part du boulot. Ça fait partie des choses pour lesquelles on signe quand on entre au SHIELD. Il entend la voiture du collègue qui l’a ramené repartir et il tente de retirer sa veste sans empirer les choses. Il devrait aller à l’hôpital. C’est une petite voix dans sa tête qui lui souffle. On ne fait pas une chute aussi importante sans quelques séquelles. Mais il n’a pas envie d’y aller. Il se dit que ce n’est pas si grave. Au prix d’une lutte difficile, il parvient à retirer sa veste en cuir et la déposer grossièrement sur le meuble dans l’entrée. Pourtant, cette mission avait tout d’une mission de routine. Rien ne pouvait laisser présager que ça se passerait comme ça. A la base, ils devaient juste trouver un type qui traînait près d’un vieil immeuble en construction parce que ce dernier possédaient des informations. La mission était simple. Mais ça, c’était avant que le gars ne prenne la fuite et qu’ils doivent le courser, sans savoir pourquoi. En partant simplement du principe que l’autre s’enfuyait parce qu’il avait quelque chose à se reprocher. La base.

Kurt fouille dans l’armoire à pharmacie et avale les premières pilules anti-douleurs qui lui tombent sous la main. En remettant le battant en place, il croise son reflet et préfère ne pas s’attarder dessus. Il s’en sort bien, il se répète mentalement au moins cinq fois. Il s’en sort bien. Un cocard, la lèvre inférieure éclatée et un hématome sur le côté droit du visage. Ça va aller. Si on ne prend pas en compte une épaule déplacée qu’il n’a toujours pas remise en place parce qu’il a refusé d’aller à l’infirmerie. Il fait le constat de ses blessures. C’est moins moche que ça en a l’air, en réalité. Il se laisse doucement choir sur le sol de la salle de bains, rejetant sa tête en arrière pour souffler. Il a certainement connu mieux. Mais il a aussi connu pire. Enfin… Façon de parler. Il ferme les yeux une nouvelle fois, laisse quelques secondes passer avant de refermer sa main sur une bande. En se concentrant assez, il arrive à en dérouler une partie suffisante pour l’appliquer sur son poignet qui a morflé pendant la chute de quelques mètres qu’il a fait. Il se rassure une nouvelle fois en disant que ça pourrait être pire. Et qui ne fait pas une chute comme ça ? Des gens prudents, sans doute. Des gens qui ne passent pas à travers une fenêtre, aussi. Crétin. Il se répète le mot plusieurs fois dans sa tête avant de redresser le menton en entendant la voix de TJ. Perdu comme il était dans ses pensées, il n’avait pas entendu sa cousine arriver. Il la découvre à présent sur le seuil de la porte. Et merde. Vu son expression, ça ne fait aucun doute qu’elle est déjà au courant.

Il l’observe pendant qu’elle s’avance vers lui avant de se mordre la lèvre. Et d’arrêter car une douleur lui rappelle qu’il s’est fait mal à ce niveau là aussi. « Hum…» Il lève les yeux au ciel en soupirant. « C’est pas si grave, je te rassure. » Son petit excès de zèle n’est pas si grave, oui. Bien entendu. Il veut bien disparaître dans un trou tout de suite, car il sent venir la leçon de morale. Heureusement que c’est TJ et non Raven. Raven le tuerait pour avoir fait ça. « J’ai sous-estimé l’adversaire, c’est tout. »  


___


DON'T YOU WANNA BE A SUPERHERO ?
I don't need you to believe in me, I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history. We can change the whole world, gonna take it over, gonna start it over. Don't you know what we could be? A new beginning, fight until we're winning - Simon Curtis, Superhero

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If family means something (Kurt&TJ)   Mer 14 Juin - 18:55

If family means something


Y a un truc qui me fait totalement flippé quand je rentre chez moi. Enfin déjà je rentre pas chez moi, je rentre chez Raven Darkhölme parce que c’est chez elle. Mais bref, ce que je trouve assez flippant c’est de rentrer, de savoir que y a du monde à la maison et de ne pas avoir de réponse quand tu hurles dans la maison. C’est parfaitement flippant. C’est surement ce qui me pousse à monter les marches quatre à quatre ce que je ne fais pas d’habitude. Ce qui me pousse à me diriger directement vers la salle de bain. Probablement aussi parce que je sais que Kurt est blessé. Enfin je devine que Kurt doit être blessé. Parce qu’il y a eu cette remarque de quelqu’un au SHIELD. Je pousse la porte de la salle de bain et j’ai l’impression que le monde s’arrête de tourner pendant un instant. Je vois Kurt assis par terre, avec du sang plein le visage. C’était pas spécialement le genre de vision qui me rassurer. Il avait l’air d’un zombie, à peu près la même couleur en dehors du sang un peu partout. Le voir comme cela… je déglutis alors que des images de tempêtes, de sang et autres passent devant mes yeux. Je me mords les lèvres en me maintenant dans la réalité. Je ne devais pas penser à tout cela, c’était du passé. Du passé. Je m’accroupissais à côté de lui en lui disant qu’il s’y prenait mal. J’attrapais très prudemment la main de Kurt pour retirer ce qu’il avait commencé à faire. C’était pas facile de s’autobander, surtout une main. Je savais parce qu’avec la gymnastique, le port de bandes était devenu comme une sorte de passion. J’en avais porté un certain nombre rien qu’à cet époque. Et depuis que j’étais au SHIELD et que j’avais donc du jouer de mes poings de façon assez régulière ce qui avait justifié la pause d’un certain nombre de bandes également. Mais bon… Je regardais bien ce que je faisais pour ne pas faire mal à Kurt, sachant bien comment moi je le vivrais pas bien de lui faire mal même s’il devait déjà souffrir le martyr. Du coup, pour le distraire pendant que j’attrapais une bande propre et pas froissée, je lui demandais de me raconter ce qui s’était passé. Entre autre parce que ça allait l’occuper, entre autre parce que je voulais savoir et que je me gênerais pas pour aller casser la tronche de celui qui a touché à mon cousin, entre autre parce que je pourrais expliquer à Raven ce qui s’était passé après ça. Il me dit que c’est pas grave et tout et je lève les yeux au ciel. A d’autres Kurt. Je commence à doucement à enrouler la bande autour de son poignet. J’y vais le plus doucement que je peux pour ne pas lui faire mal. Il m’explique pendant ce temps là qu’il a seulement sous estimé son adversaire. Je me mords la lèvre pour ne pas le gronder. Raven s’en chargera probablement suffisamment si Maria ne l’avait pas déjà fait d’ailleurs. Je lui souris. Tu me racontes pas vraiment ce qui s’est passé là, tu le sais ? Je sais même qu’il doit plus ou moins en faire exprès mais j’en ai rien à faire. Je le laisserais pas tant qu’il ne m’aurait pas dit ce qui lui était arrivé en détail. Et une chose était sure c’était que j’étais assez… obstinée comme fille pour pas dire une foutue tête de lard qui ne lâche jamais le morceau. Je finis avec la bande autour de son poignet et je fais un petit nœud bien serré pour la maintenir en place. Ca va ? Elle te gêne pas trop ? Tout en disant cela j’attrape des cotons que j’humidifie et je m’attaque à son visage. Faut que je le nettoie pour voir l’étendue des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
 
If family means something (Kurt&TJ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "family means nobody gets left behind or forgotten" ► Löw's Twins.
» Offre TGV Family Spécial Noël
» enduro family pont de salars
» No Ordinary Family
» No Ordinary Family (2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: KRÖLIK :: Habitations-
Sauter vers: