Partagez | 
 

 Hello there ! Take some beer with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Hello there ! Take some beer with me ?   Jeu 8 Juin - 22:42


Hello there !
Take some beer with me ?

Jay & Maggie


Un peu plus d’une semaine était passée depuis la sortie de l’Alpha House. La jeune femme avait rejoint son studio après avoir constaté qu’elle devait laisser un peu de temps à Ezra et sa belle-soeur pour retrouver leur marque dans un nouveau quotidien. Les choses n’étaient plus comme avant, et Maggie comprenait sans trop de mal que les deux fiancés avaient besoin d’un peu de temps et surtout d’être seuls tous les deux. Elle s’était réfugiée dans son studio, au centre d’Hammer Bay et elle se faisait chier. Elle n’aurait jamais pu croire que la vie à l’Alpha House aurait pu lui manquer. C’était surtout Albert et Casey qui lui manquaient. Elle les avait vu tous les jours durant des mois. A présent elle se retrouvait toute seule chez elle. Et en plus de ça elle devait affronter seule ce qui s’était passé les derniers jours dans cette prison du Shield. Cette hallucination, qui finalement n’en était pas vraiment une. Elle l’avait compris quand ce type, Alkis, était venu chez elle, lui posant un milliard de question. Elle n’avait que ça en tête depuis sa visite et même si elle essayait de se plonger dans son projet d’exposition photo, elle n’arrivait pas à se concentrer. Cela faisait bien 10 minutes qu’elle tenait les mêmes photos entre ses mains, mais rien ne venait. Elle n’avait plus envie de ça. Elle était libre à présent et voulait finalement en profiter. Un coup d’oeil à son portable, elle constata que la soirée était déjà bien avancée. Elle hésita à envoyer un message à ses deux acolytes de l’Alpha House mais se ravisa à la dernière minute. Ils avaient tous les deux des choses à régler. Casey avait dû retrouver sa copine et Al sa famille. Assise sur le sol de son studio, elle hésita encore quelques minutes. La photographe finit par se décider à sortir.

La nuit est tombée depuis un certain temps et plonge la rue dans la pénombre. Il n’y a personne à part la jeune Andrews et la lumière des réverbères qui guide sa lente avancée. Les pas de Maggie résonnent contre le macadam parfois perturbé par le passage d’une ou deux voitures. Le ciel est dégagé, l’air chaud et le vent chargé d’une délicate odeur de sel marin. Dieu que cela lui avait manqué. Le simple fait de ressentir le vent sur sa peau et de sentir le sel chatouiller ses narines. Ce n’était pourtant pas grand chose mais Maggie se sent bien mieux dehors. Une cigarette entre les doigts, la jeune femme arpente les rues d’Hammer Bay sans destination fixe, elle est juste à la recherche d’une distraction, quelqu’elle soit. Elle a ses habitudes, certains bars ou quartiers qu’elle aime bien fréquenter par beau temps, sauf qu’après 5 mois d’enfermement, elle ne se sent plus vraiment à sa place nulle part. Même son chez-soi lui semble étrange. Elle délesta sa clope de quelques bouffées tandis qu’elle continue d’avancer seule sur le trottoir. Arrivée à un croisement elle prend inconsciemment à droite, comme attiré par la musique qui résonne au loin. C’est seulement au bout de quelques secondes de marche supplémentaire que la brune reconnaît l’endroit. L’enseigne du Jarvis luit au loin au-dessus de l’encadrement de la porte. Un fin sourire se dessine sur son visage. Elle n’a jamais été une habituée du lieu mais ça lui est déjà arrivée d’y venir de temps en temps. Maggie prit soin de terminer la cigarette avant de pénétrer à l’intérieur. A peine la porte poussée que la musique aux allures pop alternative envahit ses oreilles. Elle ne reconnaît pas la chanson, ni même la voix de la chanteuse. La photographe sait bien que l’établissement a pour habitude de faire jouer des groupes locaux et c’était l'occasion pour elle d’en découvrir un nouveau. Elle se faufile agilement dans la foule, se plaçant assez près de la scène pour observer les artistes en placent. Maggie serait restée plantée là si un visage familier n’aurait pas attiré son attention à l’autre bout de la salle. Se dépêchant, la benjamine zigzague rapidement entre la foule en place jusqu’à arriver à la hauteur du jeune homme.

- Jay ! le héla-t-elle. Ca va ? Ca fait un bail ! Alex est avec toi ?

Maggie sait très bien qu’Alexia a horreur de ce surnom et c’est bien pour cette raison qu’elle l'utilise à chaque fois qu’elle la voit. Elle adresse un grand sourire au blond face à elle. La dernière fois qu’ils s’étaient vue remontait à vraiment très loin, bien avant le Pegasus et tout ce qui s’était passé depuis.


Maggie: #6D397A


Pouet:
 

___


Clipped wings, I was a broken thing, Had a voice but I could not sing, You would worn me down, You held me down, I struggle to fly now, But there's a scream inside that we all try to hide, We hold on so tight, we cannot deny, it eats us alive, We hold on so tight, but I don't wanna die, no I don't wanna die, I don't wanna die.
I shout it out like a bird set free
Revenir en haut Aller en bas
Jay HelsburyExtraterrestre
avatar

0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Lauren/Jin/Junno
395
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Sam 17 Juin - 14:42

Hello there ! Take some beer with me ?
Maggie & Jay
••••

La soirée vient à peine de commencer. Après avoir passé la journée aux bras de Lena, à s'embrasser, à faire autre chose aussi, à parler de tout et de rien et à s'amuser sans se prendre la tête, te voilà fin prêt à faire la bringue. Tu t'es préparé. Tu es passé vite fait chez toi pour te doucher, bouffer aussi et fumer un dernier petit joint avant de prendre ta caisse. Direction le Jarvis pour rejoindre tes potes.

Sur la route, tu écoutes la radio à fond. Tu chantes aussi, comme tu sais si bien le faire quand tu te laisses porter par la musique. Celle-ci te prends d'ailleurs au tripes. Ça te donnes quelques idées et tu te promets d'en parler à tes frères, pour votre prochaine interprétation sur scène dans deux semaines environs. Tu te sens bien. Bon ok, tu es un peu euphorique à cause de la beuh mais tu t'en contrefous. Au pire, si les flics t'arrêtent, un beau sourire enjôleur, quelques paroles bien aimables et tu t'en sortiras les doigts dans le pif. Comme à chaque fois. Parce que tu sais te montrer un brin manipulateur quand la situation l'exige.

Sur la route, tu envoies un message à Lena. Tu lui sors quelques remarques aguicheuses, sans prendre de pincette. Parce que vous aimez ça. Vous aimez vous draguer ouvertement, sans tabou ni gêne. Tu lui balances que tu pars à la chasse, ce à quoi elle te répond de bien t'éclater. Puis, tu passes à Alexia pour lui demander si elle est dispo ce soir. Ta besta te répond presque aussitôt qu'elle a autre chose de prévu, ce qui te soutires un sourire carnassier.
"Ok. Pas de soucis. Si tu es avec une gonzesse, n'importe laquelle, tu as intérêt à tout me raconter demain. Je t'adore ma blondasse."

Pour le peu qu'elle soit avec sa petite asiatique. Tu te marres et tu poses enfin ton portable sur le siège passager. Tu sais qu'on ne doit pas téléphoner ou envoyer des textos en conduisant mais ça te passes au dessus. Pour le moment, tu n'as jamais rencontré le moindre problème. Tu n'as pas l'intention d'être raisonnable, tant que tu fais un minimum attention.

Enfin, tu arrives au Jarvis. Le parking est déjà plein. Comme toujours. Ça promet une bonne soirée. Tu t'extirpes de la bagnole, t'allumant une clope en cours de route. Puis tu te diriges cette fois vers l'entrée, saluant d'une bise ou d'un mouvement de main tous les gens que tu connais.

Les heures passent et défilent sans que tu ne vois quoi que ce soit. Tu bois quelques verres. Tu danses, tu dragues, tu as même réussi à choper le numéro d'un serveur qui t'as tapé dans l’œil depuis le début de la soirée. Tu profites à fond et l'alcool, doucement, t’enivres au point où tu ne penses plus à rien d'autre qu'à t'amuser. Tu te fais un petit collé serré avec une jeune demoiselle, lui promettant au creux de l'oreille de la retrouver plus tard. Puis, tu repars, passant quelques minutes en compagnie de tes potes avant de te décider à aller chercher un nouveau verre.

Soudain, quelqu'un te hèles. Tu tournes la tête vers la droite et un sourire illumine ton visage alors que tu reconnais Maggie, une de tes amies. Ça fait un moment que tu ne l'as pas vu. Tu sais ce qu'il lui est arrivé et la voir ici, te mets un peu le cœur en joie. Au moins, elle a l'air en forme, ça fait plaisir. Tu l'embrasses sur la joue, t'exclamant aussitôt :
- Hey ma belle ! Ça va et toi? Putain, ça fais plaisir de te voir. Non Alex n'est pas là, rancard ce soir. Elle en a pour la nuit.

Tu éclates de rire et tu passes ton bras autour des épaules de Maggie, l'entrainant vers le comptoir.
- Alors toi? Raconte. Tu veux boire un verre? Allez viens, je te le paye.





••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Jeu 29 Juin - 19:43


Hello there !
Take some beer with me ?

Jay & Maggie



L’accueil que le blond lui réserve met un peu de baume au coeur de Maggie. Elle sourit lorsqu’il pose ses lèvres sur sa joue en guise de bonsoir. Il a l’air de bonne humeur et s’exprime vivement. Maggie est contente de le voir dans cet état et un sourire se dessine sur ses lèvres tandis qu’elle l’écoute parler.

- Ca va. Mieux depuis que je t’ai vu, dit-elle avec un clin d’oeil. Sacré Alexia !

La photographe se joint rapidement au rire de Jay. Rien ne semblait avoir changé malgré le fait que ça faisait des mois qu’elle ne l’avait pas vu. Des mois que la benjamine n’avait pas vraiment été elle-même. Des mois qu’elle avait l’impression d’avoir perdu sa joie de vivre. Heureusement, il semblerait que tout ça était derrière elle, Alkis avait promis et même si ça n’avait pas de valeur, elle voulait y croire. Le jeune homme passe rapidement son bras autour des épaules de Maggie. C’est un geste naturel et familier. Jay a toujours été du genre ouvert et collant. Non que ce soit un défaut. Elle aime bien ça. Au moins, avec lui elle était sûre qu’elle ne passerait pas sa soirée à déprimer. Elle rigole à sa remarque et la proposition d’aller boire un verre est plus que bienvenue.

- Un verre ? Seulement ? Voyons, j’te connaissais plus consommateur que ça. Et puis avec tout ce qui s’est passé, je ne pense pas qu’un tout petit verre puisse me suffire. C’est la bouteille qu’il me faudrait, lança-t-elle en blaguant.

Elle se laissa guider jusqu’au comptoir, une main devant la bouche pour masquer son rire. C’était un geste bizarre. Personne n’était en mesure de l’entendre avec la musique qui dominait la salle et quand bien même ce fut le cas, elle n’était pas la seule à se laisser à ce genre d’exclamation. Arriver aux abords du bar, Maggie se penche en avant pour courir le son du groupe et commander son verre de mojito. Il contient tout ce dont elle a besoin tout de suite : de l’alcool et une bonne dose de sucre. Elle se décale légèrement pour permettre au jeune homme qui l’accompagne de passer sa commande et lui laisse le soin de régler le total. Elle se penche alors vers lui et lui glisse rapidement à l’oreille :

- Ok pour ce coup-ci mais après c’est moi qui t’offre un verre.

Deux minutes plus tard, elle récupère le verre transparent et le précieux liquide accompagné d’une floppé de feuille de menthe. Elle lève son verre pour qu’il s'entrechoque avec celui de Jay.

- A ta santé.

Posant les lèvres sur la paille, elle déleste son verre de deux gorgées. L’alcool lui brûle le fond de la gorge mais réchauffe immédiatement son corps. Voilà bien longtemps qu’elle n’avait pas pu boire tranquillement.

- Si tu savais… On n’avait même pas le droit à l’alcool à l’Alpha House ! Y’avait bien des bouteilles qui tournaient, mais tu penses qu’avec mon frère dans la baraque je l’ai pas vraiment vu passer.

Elle plaisantait sur le sujet comme si ce n’était rien du tout. Comme si la simple pensée de cet endroit ne la faisait pas suffoquer. Nerveuse tout d’un coup, elle se met alors à jouer avec les glaçons dans son verre. Elle fixe longuement le contenu de son verre avant de relever la tête vers Jay. Elle croise alors son regard.

- Ca va, répondit-elle doucement. Regarde, ma jambe est guérie

Elle dit ça tout en désignant la fameuse jambe. Il n’y avait plus que la cicatrice cachée sous ses fringues qui prouvait qu’elle avait eu un accident. Celle-ci mettrait certainement encore quelques semaines avant de vraiment s’effacer. Elle se servait de ça comme d’une diversion.

- Raconte plutôt comment c’était la vie à l’extérieur ces 5 derniers mois ? Qu’est-ce que j’ai raté ?

Il aurait certainement plus de chose à raconter qu’elle. Les journées qu’elle avait passé n’étaient pas vraiment pleines d’anecdotes ou de rebondissements fous. Maggie avait souvent été morose et déprimée.


Maggie: #6D397A


___


Clipped wings, I was a broken thing, Had a voice but I could not sing, You would worn me down, You held me down, I struggle to fly now, But there's a scream inside that we all try to hide, We hold on so tight, we cannot deny, it eats us alive, We hold on so tight, but I don't wanna die, no I don't wanna die, I don't wanna die.
I shout it out like a bird set free
Revenir en haut Aller en bas
Jay HelsburyExtraterrestre
avatar

0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Lauren/Jin/Junno
395
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Ven 4 Aoû - 15:44

Hello there ! Take some beer with me ?
Maggie & Jay
••••

Autour de vous, la fête bat son plein. La musique ennivre le Jarvis et les plus audacieux se retrouvent même sur la piste pour danser seul ou avec son voisin. Les esprits s'échauffent. Ils s'embrument. Certains rient à gorge déployé tandis que d'autres tentent subtilement ou non, de se lancer dans un sorte de jeu de séduction. Ça se colle. Ça se pelote. Ça susurre à l'oreille.

Tu kiffes cet endroit. Tu kiffes cette ambiance. Tu as l'impression d'être dans ton élément et rien ne peux enlever la bonne humeur qui t'anime. Un large sourire aux lèvres, tu entraines Maggie vers le comptoir. Ça te fais vachement plaisir de la revoir. Putain. T'es content qu'elle soit enfin sortit de l'Apha House et qu'elle semble allez mieux. Un bras enroulé autour de son épaule, tu te permets même de lui coller un bisous sur la joue quand elle te répond qu'elle va bien, maintenant qu'elle t'a vu. Ce qui gonfle un peu tes chevilles déjà bien enflé. Il faut l'avouer.
- Ouh, tu flattes mon égo là, dis-tu en laissant un rire t'échapper.

Mais, ce n'est pas pour te déplaire. T'aime bien te faire mousser. Un peu égocentrique par moment or, tu ne tiens pas à changer. A sa remarque, sur ta consommation d'alcool, tu éclates de rire. Tu rejettes légèrement ta tête en arrière. Tes yeux se portent bien vite sur elle tandis que tu rajoutes dans un clin d'oeil :
- Un verre pour la forme. Le reste... vaux mieux pas compter.

Parce que, tout comme ton amie, tu comptes bien t'enfiler plusieurs bouteilles. La soirée s'annonce parfaite et ouai, Maggie a bien besoin d'un remontant. Tu te portes même volontaire pour qu'elle oublie tout ce qui s'est passé au Pegasus. De toute façon, tu n'es pas du genre à remuer le couteau dans la plaie et tu ne comptes absolument pas la faire chier avec ça.

Elle est ici. Et pour toi, c'est l'essentiel. Tu enlèves enfin ton bras de ses épaules quand vous arrivez au comptoir pour commander. Ton amie demande un mojito et toi tu optes plutôt pour un bon Gin tonic. Une fois servi, ton regard s'ancre à nouveau au sien. Un sourire un peu dragueur au coin des lèvres, tu lèves ton verre et tu trinques avec elle, susurrant à ton tour d'une voix grave.
- A la tienne ma belle.

Puis, tout en ne la quittant pas du regard, tu portes ta boisson à tes lèvres et tu laisses l'alcool, doucement, glisser dans ta gorge. Tu apprécies la sensation. Ta tête tourne légèrement mais tu t'en fiche royalement. Maggie t'informe alors quand quarantaine, ils n'avaient pas le droit de boire. Tu hausses les sourcils, outré en laissant échapper un :
- Han la loose. T'inquiète, tu vas te rattraper ce soir ma jolie. Ici, pas de restriction. Tu vas voir, on va bien s'éclater.

Et oublier, tout ce qu'elle a sûrement besoin d'oublier. En murmurant ses paroles, tu laisses une main se poser sur la sienne. Tu ne sais pas tout ce qu'elle a du endurer. Là-bas. A vrai dire, tu as eu de la chance de ne pas y être allé ce jour là. Tout comme tes frères d'ailleurs. A part Maggie, aucun de tes potes non plus a été blessé et tu peux t'en sentir très chanceux.

Ton sourire s'évanouit cependant quand tu remarques une sorte d'expression triste sur son visage. Elle essaye de cacher ses émotions mais tu n'es pas dupe. Tu sais que quelque chose ne va pas. Que tout ça, lui a laissé des marques indélébiles. Tu n'as pas de mot pour la réconforter. A vrai dire, tu n'es pas trop doué pour ça. Tu laisses seulement tes doigts glisser sur sa peau, brièvement avant de retirer ta main et porter ton regard sur sa jambe quand cette dernière finit par te dire que celle-ci était guérie. Enfin.  
- Ah cool ça !

De plus belle, un sourire étire tes lèvres. Mais alors que tu t’apprêtes à rajouter quelque chose, ton amie change soudain de sujet et te demandes tout ce qu'elle a loupé. Tu portes ton verre à tes lèvres, buvant une gorgée puis deux, avant de répondre le plus simplement possible. Comme si de rien n'était. Car tu es maintenant dans l'optique complet de lui changer les idées.
- Raf, rien de bandant. La vie suit son cours comme on dit. Et puis, tu me connais. Tant que je peux draguer, boire, fumer, jouer de la guitare, chanter, peindre et photographier. C'est tout ce qui compte. Tient d'ailleurs ! J'organise une exposition dans peu de temps. Photos, peintures, tout ça. Ça me ferait plaisir de t'y voir pour que tu me donnes ton avis.

Tu lui balances un clin d'oeil complice. Un peu aguicheur aussi.Tu bois de nouveau une gorgée de ton Gin tonic avant de poursuivre de plus belle, ancrant tes prunelles aux siennes.
- Faudra qu'on se fasse une collaboration un de ces quatre. Ça fais longtemps et on a moyen de bien se marrer. Qu'es-ce que t'en dis?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Lun 7 Aoû - 21:03


Hello there !
Take some beer with me ?

Jay & Maggie


Malgré les mois sans se voir, la complicité des deux amis ne semblent pas s’être envolé. Maggie se sent rassurée d’être à côté de lui et apprécie le personnage qu’il a toujours été. Excentrique et charmeur, qui adore les compliments et qui sans le vouloir sait se montrer réconfortant. Car c’est ce que la brune ressent lorsqu’il passe un bras sur ses épaules et se comporte de façon tout à fait normale avec elle. Il ne la prend pas pour un animal de foire qui vient de s’échapper de sa cage. Et ça fait du bien. Par chance, il est resté à bonne distance du café de sa belle-soeur et de l’Alpha House. Il ne connaît donc pas ce cauchemar et à garder toute innocence et joie de vivre. La musique qui résonne et l’ambiance autour d’eux conforte la jeune femme dans l’idée de passer une bonne soirée. Rien n’a vraiment changé ici. Ni la foule, ni l’ambiance, ni même Jay. Et ça fait du bien. Il n’y a qu’elle qui semble quelque peu différente ce soir.
La benjamine boit quelques gorgées de son verre à l’aide de sa paille. L’alcool, bien que vif au creux de sa gorge apaise légèrement la jeune femme. Sans en être accro, elle peut bien avouer que c’est une des choses qui lui ont bien manqué dans l’enceinte de l’Alpha House. Elle se permet d’en faire la remarque à son ami sans se douter que ses pensées allaient s’égarer à nouveau vers cet endroit. Ce maudit endroit qu’elle n’attendait que de quitter et qui maintenant une fois dehors, hante ses pensées à chaque seconde. Comment pouvait-elle oublier ces douloureux mois ? Parce que même s’ils avaient accès à une forme de confort, la brune ne peut qu’associer cette baraque à sa convalescence et à la souffrance. Bien plus encore, après ce qui s’était passé la dernière semaine de son séjour forcé. Le contact de la main du blond sur la sienne efface légèrement ce brouillard qui annonce son esprit. Maggie sait que c’est un geste simple et amical. Certes elle est dehors aujourd’hui, mais jusqu’à quand ? Serrant légèrement les doigts à sa portée, elle chasse avec quelques difficultés les pensées noires dans sa tête. Elle était là pour se changer les idées, et non pas pour ruiner sa soirée et celle de son ami en plus de ça.
Elle se concentre alors sur le positif de toute cette histoire. Sa guérison. Elle est ravie de lui désigner sa jambe et un sourire malicieux retrouve les lèvres de la brune. Le visage du blond s’éclaire à nouveau d’un sourit et cela suffit à Maggie pour savoir qu’elle n’a pas trop gâché la soirée. Lui posant une question, elle l’imite lorsqu'il prend quelques gorgées de son verre. C’est une bonne idée, plus vite l’alcool courra dans ses veines, moins elle pensera à toutes ces conneries de son passé. Elle finit par rater l’une de ses gorgées.

- Waouh ! C’est vrai ? T’exposes où ? Je ne raterais ça pour rien au monde !

La jeune femme était agréablement surprise de la nouvelle que Jay venait de lui annoncer. Maggie était contente qu’il puisse exposer ses oeuvres. Encore plus sachant qu’il souhaitait qu’elle lui donne son avis. La brune avait toujours beaucoup aimé le travail du blond. Elle rougit à son clin d’oeil et son regard se perd un peu plus dans le sien. Il a toujours su faire ça, obnubiler son interlocuteur ou interlocutrice. Il reprend la parole et elle l’écoute attentivement jusqu’à ce que son cerveau se remette en marche. Elle pose alors une main sur son épaule pour l’attirer plus à elle afin de lui parler plus facilement à travers la musique.

- Oh oui ! Ça me ferait très plaisir. Vraiment très très plaisir, dit-elle en posant ses prunelles vertes sur lui. D’ailleurs ! J’suis un peu con, ça me fait penser que moi aussi j’ai une expo de prévu.

C’était une première pour elle, et oui, ça la rendait très nerveuse. Elle s’attaque à nouveau au contenu de son verre. Sa tête commence doucement à s’embrumer - merci la paille et les 5 mois de sevrage qui vont avoir raison d’elle assez rapidement. La brune pose son autre main contre sa propre tête, comme pour calmer toutes les pensées qui lui viennent à l’esprit. Elle sourit timidement.

- C’est pas pour tout de suite, les dates sont floues… mais j’ai trouvé une galerie qui me soutient dans mon projet, dit-elle en souriant davantage. C’est assez sombre, pour pas changer,… c’est en rapport avec le Pegasus et ma convalescence.

Après tout, la brune avait frôlé la mort ce jour-là. Si elle était en vie, ce n’était pas pour se taire dans son coin. Elle avait choisi une voie professionnelle qui lui permettait de pouvoir s’exprimer au monde entier, et c’est bien ce qu’elle voulait faire. Il n’y avait aucune raison de cacher ce qui lui était arrivé. Ni les blessures qui en avaient découlées. Au contraire.

- Ça m’a donné une raison supplémentaire de me battre. J’aurais tourné dingo - plus que je ne le suis déjà, hein - si j’avais pas eu ça pour m’occuper. Mon frère me croit folle.

Maggie hausse les épaules avant de se mettre à rire. Qu’Ezra s’inquiète pour sa santé mentale n’était pas nouveau. Sauf qu’aujourd’hui, c’était lui qui avait le plus de problèmes. Personnels du moins. Le regard toujours plongé dans celui du blond, Maggie lève à nouveau son verre entre eux.

- Moi je dis qu’on devrait trinquer à ça aussi ! À nous, à nos réussites personnelles et à cette future collaboration qui s’annonce des plus excitantes !

Le bruit de verre qui se percutent résonne entre eux et cette fois, délaissant la pauvre paille qui accompagne son verre, la brune pose ses lèvres sur le bord de son verre et le vide d’une traite.



Maggie: #6D397A


___


Clipped wings, I was a broken thing, Had a voice but I could not sing, You would worn me down, You held me down, I struggle to fly now, But there's a scream inside that we all try to hide, We hold on so tight, we cannot deny, it eats us alive, We hold on so tight, but I don't wanna die, no I don't wanna die, I don't wanna die.
I shout it out like a bird set free
Revenir en haut Aller en bas
Jay HelsburyExtraterrestre
avatar

0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Lauren/Jin/Junno
395
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Jeu 28 Sep - 12:47

Hello there ! Take some beer with me ?
Maggie & Jay
••••

Au fond, tu essayes de faire ton possible pour que Maggie ne pense pas au Pegasus. Tu l'aimes bien. Et même si tu as toujours cet air j'en foutiste à souhait, à blaguer, à sourire tout le temps et à te montrer extrêmement fêtard, tu t’inquiètes pour elle. Tu espères vraiment qu'elle va remonter la pente.

Tout en portant ton Gin Tonic à tes lèvres, tu l'as regarde et tu lui parle alors de ton exposition, en lui proposant au passage, une collaboration. Parce que tu sais aussi qu'elle a énormément de talent. Vous avez déjà eu l'occasion de montrer vos travaux respectifs et elle a cette touche personnelle que tu kiffes bien. T'aimerais vraiment qu'un jour, vous travaillerez ensemble.

Son sourire soudain s'élargit et ça te fais plaisir putain. Ton propre sourire s'étire et tu réponds, tournant ton verre du bout des doigts:
- Yep ! Dans la salle d'expo à Hammer Bay. Bon, j'avoue, Alex m'aide vachement pour le coup. La réception, les encas, le champagne, tout ça. C'est elle qui gère.

Parce que bordel, ce genre de truc, cela t’ennuie royalement. Toi, tu préfères peindre. Tu préfères photographier et non jouer les organisateurs comme ta besta. Car tu n'as pas vraiment le sens des affaires. Enfin si, tu pourrais. Tu es loin d'être con hein. Mais oui. Cela t'emmerde et tu préfères laisser ça à Alex.Vu que c'est son truc et qu'elle est emballée, à chaque fois qu'elle parle de ses projets.

Tu laisses échapper un rire puis tu reprends, non sans avoir bu une nouvelle gorgée de ta boisson avant. D'ailleurs, entre ce verre et d'autres verres d'alcool que tu as déjà ingurgité, ta tête commence à tourner. Tu commence à rire pour un rien et tu te laisses bercer par cette douce sensation, qui t’enivre au plus haut point.
- Ah super ! T'auras même le droit à un laissez-passer. Veinarde va.

De nouveau, un rire s'échappe de ta gorge et tu reportes ton Gin Tonic à ta bouche, avant de le reposer sur le comptoir.

Elle t'avoue alors qu'elle aussi, a une expo de prévu. Tu hausses les sourcils. Puis, tu siffles légèrement, un large sourire aux coins des lèvres. Tout en jouant avec ton verre, en faisant parfois claquer ta bague ou tes ongles dessus, tu l'écoutes parler en poussant quelques exclamations enjouées.
- C'est génial ça.

D'autant plus que tu es convaincu que cela pourrait l'aider à remonter la pente. Sombre peut-être. Mais thérapie surement. Ce n'est pas pour des prunes que la plupart du temps, les artistes sont considéré comme dépressif. Parce que vous vous exprimez ainsi. Vous étalez vos déboires, vos pensées dans vos peintures ou vos photographies. Ou d'autres trucs que vous aimez d'ailleurs. Et putain, ça vous fais un bien fou.

Bon, toi, t'as pas trop de peine en toi. Tu n'es pas du genre à te tourmenter et tu laisses souvent les choses passer, en bon j'en foutiste que tu es. Mais ouai, tu comprends ce qu'elle veux dire par là. Tu l'encourages vivement par un sourire et tu te permet même de passer un bras autour de ses épaules, avant de lui susurrer à l'oreille :
- T'es loin d'être folle ma belle. Moi je dis, tant que tu prends ton pied et tant que ça te fais un putain de bien. Tu t'en fous du reste.Tu t'en fous de l'avis des autres. Même celui de ton frère.

Puis, tu lui colles un bisous sur la joue et tu recules légèrement. Les yeux dans les yeux, Maggie lève alors son verre et tu l'accompagnes dans son mouvement. Petit sourire aguicheur aux lèvres, les iris particulièrement brillants et séducteurs à souhait, tu lui adresses de plus belle un clin d'oeil complice. Et tu finis par trinquer avec elle.
- Bien dit ! A nous deux ma jolie. Ensemble, on va faire de grand chose. C'est clair. En tout cas, n'oublie pas de me donner aussi la date de ta propre expo hein. Que je vienne m'incruster pour voir ça.

Tu finis ton Gin Tonic d'une traite puis tu te lèves cette fois, en tendant ta main vers elle. Tel un gentleman habillé par son plus beau sourire.
- Ça te dis de bouger ton cul avec moi pour fêter ça?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
273
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hello there ! Take some beer with me ?   Dim 8 Oct - 13:48


Hello there !
Take some beer with me ?

Jay & Maggie


Les pensées de Maggie semblaient s’éclairer. Ou plutôt s’embrumer. Elle commençait enfin à se défaire de la mélancolie et de la peur qui lui collait à la peau depuis des semaines. La brune avait beau se débattre, elle n’avait pas réussi à chasser ses pensées moroses jusque-là. Encore moins en passant ses journées sur son projet. La centaine de clichés relayant sa convalescence n’étaient pas vraiment le meilleur moyen d’y parvenir après tout. Et voilà que sa présence ici avait finalement chassé toutes ces mauvaises ondes d’un revers de main. Elle ignorait si c'était l'ambiance chaleureuse et familière que dégageait le bar. La musique qui était jouée en fond plongeait l'endroit dans une mélodie agréable et revigorante à ses oreilles. Les gens autour d'elle dégageaient tous cette aura de bien-être propre à ce genre de commerce. L’atmosphère était entraînante, apaisante et semblait être comme une bouffée d’air frais pour la jeune photographe. La proximité de Jay devait certainement en être pour beaucoup aussi. Le jeune homme rayonnait d’ondes positives. La brune ne l’avait vu que très rarement en colère ou déprimé. Voir jamais, en y réfléchissant bien. Il était un vrai rayon de soleil pour elle qui semblait sombrer dans la pénombre depuis des jours. Il souriant, irradiait de bonne humeur, de joie de vie. De vie tout simplement. La jeune femme était plus qu’heureuse d’être tombé sur lui ce soir, d’autant plus que le personnage ne pouvait qu’inspirer un franc sourire et une bonne humeur identique à la sienne. Ou alors c’était l’alcool, absent depuis des semaines de son organisme qui se faisait un malin plaisir de lui troubler l’esprit. Quoi qu’il en soit, la sensation qui parcourait ses veines était un vrai plaisir, et la jeune brune en voulait davantage.
Les deux amis rattrapent ce temps perdu, en se donnant mutuellement des nouvelles. La photographe est plus que ravie de la future exposition à venir de Jay et n’attend plus qu’une chose : recevoir les fameux laissez-passer. Elle se met alors à rire à cette idée, et se voit déjà dépasser une file d’attente longue comme le bras sur un trottoir de la ville l’air satisfaite. C’est alors qu’un détail se rallume dans sa tête. Et qu’elle aussi aura certainement cette chance prochainement. Une boule de stress mais d’excitation se forme au creux de son ventre tandis qu’elle explique au blond son futur projet. Son ami passe alors un bras autour de ses épaules et par réflexe sa main s’accroche à la sienne. Les lèvres du blond s’approchent alors de son oreille et ce qu’il lui dit la fait frissonner. Il a raison bordel ! Depuis quand se souciait-elle de l’avis des autres ? Depuis quand est-ce qu’elle avait cessé d’être cette fille insouciante, qui n’avait qu’une vie et voulait en profiter à fond ? Une bise sur sa joue la surprend et elle éclate de rire.

- Comment pourrais-je oublier de te prévenir ? , elle répond avec un clin d’oeil à son tour.

Les verres claquent, l’alcool disparaît rapidement derrière les lèvres de chacun et Jay se redresse et lui offre sa main d’un air plus conventionnel même si ses paroles ne le sont pas du tout.

- J’accepte volontiers de bouger mes fesses avec toi, elle répond légèrement euphorique avant de laisser un autre rire lui échapper.

Maggie se sentait presque elle-même à nouveau. Elle avait cette drôle d’impression de toucher du doigt la personne qu’elle était un an en arrière. Et cette personne lui manquait cruellement. La photographe voulait se glisser à nouveau dans la peau de cette fille même si elle savait que demain tout lui reviendrait en pleine face. Mais ce soir, non, elle serait la Maggie d’avant. Celle dont le monde ne s’était pas encore effondré. La jeune femme attrape alors le bras de son ami et se laisser traîner jusqu’à l’endroit qui sert de piste de danse. En réalité, c’est une partie devant la scène où les gens se sont lâché et se sont mis à danser au rythme - ou pas - de la mélodie du groupe. Une fois sur place, la benjamine commence à se déhancher sur un rythme plus lent que celui qui se propage jusqu’à ses oreilles. Elle se sentirait peut être observée ou gênée si elle n’avait pas ce besoin de se défouler et d’oublier tout ce qui se passe autour d’elle. Ou presque. Jay est juste en face d’elle et elle ne peut s’empêcher de l’observer se trémousser lui aussi sur un rythme incertain. Bon danseur ou non, Maggie s’en fiche, elle se laisse perdre au fil des chansons. Un temps plus tard, la musique change alors pour un air plus calme. Doucement, elle se rapproche de lui et ses mains se perdent dans son cou. Elle se cale alors à son rythme et lui adresse un petit sourire quand elle croise son regard. Elle se penche vers lui et approche à son tour sa bouche de son oreille.

- Waou, j’en ai de la chance. J’ai le beau Jay Helsbury pour moi toute seule, dit-elle en un murmure avant de laisser un rire filer d’entre ses lèvres.



Maggie: #6D397A


___


Clipped wings, I was a broken thing, Had a voice but I could not sing, You would worn me down, You held me down, I struggle to fly now, But there's a scream inside that we all try to hide, We hold on so tight, we cannot deny, it eats us alive, We hold on so tight, but I don't wanna die, no I don't wanna die, I don't wanna die.
I shout it out like a bird set free
Revenir en haut Aller en bas
 
Hello there ! Take some beer with me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castel Beer
» Beer for my Horses
» My Beer Collection
» Green beer
» Capsules Belgian Beer Bruxelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville :: Le JARVIS-
Sauter vers: