Partagez | 
 

 Groupe 5 - Scène locale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Groupe 5 - Scène locale   Sam 10 Juin - 18:53

Rp commun

Groupe 5

Groupe 5 :


★ Daniel Rand
★ Peter Parker
★ Daisy Johnson
★ Lena Thaummes
★ Aaron Frances
★ Bruce Banner

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Healer
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
De part la nature peu commode de Lena, son seul réel pouvoir réside dans sa longévité. Elle n'est plus soumise aux effets du temps et du vieillissement sur son corps. Cependant, elle n'est pas immortelle et peut mourir d'un état grippal empiré ou d'une balle en argent dans la tronche. Sa nature de loup-garou lui permet cependant d'acquérir de meilleurs réflexes et des sens plus aiguisés sous cette forme. Elle dispose d'une force plus importante, d'endurance plus poussée, et bien sûr d'une vision nocturne pour mieux se guider la nuit. En revanche, elle ne peut pas se changer par sa propre volonté. La malédiction l'ayant touchée la force à prendre cette apparence les nuits de pleine lune, et elle est alors pleinement consciente, malgré ses instincts primaires qui refont surface.
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan & Val
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 11 Juin - 21:00



Ultimate Festival

Grp. 5 : La scène locale


La journée est plus que ravissante. Il fait beau, chaud et tout est parfait. Collée contre son petit ami, Lena sourit en avançant avec lui parmi les stands et la foule assemblée au festival de musique. Les cris de joie des autres émerveillent la belle dont les yeux pétillent de bonheur. Un de ses bras enserre la taille de Jay et elle raffermie sa prise lorsqu'il vient pour l'embrasser. C'est un baiser parfois doux, parfois un peu osé pour ce genre de lieu, mais la brune n'en a cure. Nullement gênée, elle s'empresse de lui foutre la main au cul pour bien montrer son état. Elle ricane légèrement alors que Jay passe sa main sur ses fesses également, et cela l'amuse. Leur relation est vraiment géniale, autant pour lui que pour elle, et Lena est ravie d'être tombée sur lui. D'ailleurs, ils se mettent à parler de leurs plans culs au bout d'un moment, et la brune raconte ses dernières aventures. Ce n'est pas bien palpitant pour quiconque ose entendre leur débat, mais cela semble intéresser son copain, ce qui est le plus important. Lena rigole devant une de ses remarques lorsqu'il lui parle de ses conquêtes à lui, et un soupçon de fierté vient éclater sur le voile de ses iris. Il s'est tapé quelques petites personnalités intéressantes, et Lena taperait bien dedans également, vu les noms qu'il lui file. L'une des particularités de leur relation qui amuse le plus la belle, c'est certainement le fait qu'ils aiment autant les hommes que les femmes. Pas de restrictions et encore moins entre eux. Ils en ont souvent eu des soirées de folie ensemble, et même à plusieurs. Jamais cela n'a rendu la belle gênée ou complexée, au contraire. Elle s'est amusée comme jamais. Comme aujourd'hui, même si le cadre est totalement différent. La brune rit de bon cœur en haussant les épaules lorsque Jay lui demande où se trouvent leurs amis en commun. Elle n'en a aucune idée et à vrai dire, à l'heure actuelle, elle veut juste profiter de lui et s'amuser. C'est d'ailleurs ce qu'ils font, en avançant de plus en plus au sein du festival. Ils s'arrêtent non loin d'une scène lorsque Jay lui annonce qu'il doit partir pisser.

« J'espère que la personne sera bonne au moins, plaisante Lena, lui lançant un clin d'oeil avant de ricaner. »

La brune s'avance alors vers la scène, ne restant pas trop loin de leur point de séparation. Elle peut voir plusieurs personnes s’amasser et son regard brille doucement devant les individus bien gaulés sous ses yeux. Elle se complaît à les détailler, mordillant doucement ses lèvres en croisant les bras. Elle a chaud, mais voir ce beau monde attise son feu intérieur encore plus. Avec un léger soupir, la belle s'avance encore, jusqu'à ce que son regard capture l'éclat de bouclettes pas si inconnues que cela. Elle cligne des paupières, quelques secondes, croyant rêver. Mais non, c'est bien lui. C'est bien Daniel Rand, aka Danny, son besto de la vie. Elle entrouvre la bouche, légèrement étonnée, avant de se glisser au travers de la foule pour s'approcher de lui. Un sourire émerveillé étire ses lèvres alors qu'elle saute presque sur lui, ses mains se plaquant contre ses épaules en un bruit mat. Sa voix résonne doucement autour d'eux mais elle est bien plus excitée qu'elle n'y paraît. Lena est bien trop heureuse de le revoir, surtout ici. Elle va pouvoir le présenter à Jay, et inversement. Il y a trop de choses à faire, surtout quand Danny est dans les parages.

« Ooooooooh mais qui voilà donc ? Ricane-t-elle avant de hurler. DANNYYYYYYYYYY ! Elle le serre dans ses bras. Je suis trop contente de te revoir ! Ça fait longtemps ! Au moins... je sais pas, j'ai pas envie de compter. Comment tu vas ? »

Spoiler:
 



___

It has come to an end now.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 11 Juin - 21:00

Le membre 'Lena Thaummes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 7

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
Daniel RandHumain modifié
avatar

Iron Fist
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Des LED sur ses poings et des super-bouclettes *zbaf*
Capacité de générer et canaliser son chi dans ton son corps, ce qui est aussi pratique qu'un couteau suisse (oui, on pourrait dire tout ce que ça fait, mais si on commence, on est là encore demain !)
Maître dans divers arts martiaux, combattant redoutable
Mercy Bowman; Joshua Foley; Sangwoo Blink
163
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 12 Juin - 0:39



❝ Ultimate Festival ❞
Groupe 5
Dans le genre fausse bonne idée, Joy venait de décrocher la palme d’or, vraiment. Elle savait que ces derniers temps j’étais fatigué, forcément elle avait un oeil de lynx et j’avais toujours eu un don assez particulier pour ne rien lui cacher. Après tout, elle connaissait depuis l’enfance, elle ne pouvait connaître que son frère par coeur. Et forcément, dès que j’avais commencé a avoir des cernes sous les yeux, elle avait su que quelque chose clochait. Forcément que quelque chose clochait, j’avais du mal à trouver le sommeil et quand j’arrivais à dormir, je n’arrivais pas à trouver le moindre repos. Et c’était là que Joy avait eu cette idée, que j’aille à un festival. Pour me détendre, qu’elle avait dit. Je n’étais pas franchement enchanté par tout cela, mais ce n'était pas comme j’avais eu le choix. Si je disais non, elle allait me donner des coups de pieds au derrière. Et entre nous, elle en était plus capable. Joy pouvait des fois êtes particulièrement et l’idée de me prendre ses talons aiguilles dans l’arrière train avait suffi à me convaincre. c’était pour cela qu’aujourd’hui, j’avais troqué mon costume du quotidien pour une tenue un peu plus détendue et passe partout. Avec ma barbe mal rasée et ma coupe de cheveux qui avait besoin d’être rafraîchie d’urgence, j’avais l’air de tout sauf du patron de ma boîte en fait. Bah au moins, j’étais quasi incognito dans le secteur, ou pas.

La première chose que j’avais fait, c’était prendre un verre de bière. Ben quoi ? Non parce que quitte à être complètement solo, autant me prendre une bière pour être accompagné. Ouais ok, présenté comme ça faisait franchement sacré pochtron. Je terminais ma bière rapidement avant d’en prendre une seconde et de me diriger vers une des scènes au hasard. A vrai dire, j’avais laissé mes pieds me guider.  Je me laissais complètement guider par la masse de la population qui écoutais les notes se répandre dans l’air. Bon ok, c’était peut-être pas si désagréable que ça ! Bon par contre je faisais attention avec mon verre, parce ce n’était pas le moment de faire une catastrophe. Il se passa assez peu de temps avant que je ne sois interpellé. Je sursautai en sentant deux mains atterrir sur mes épaules. J’avais presque failli renverser mon verre. Bon sang. j’allais me retourner pour demander de faire attention, mais la voix que j’entendis me fit taire directement. Je la reconnus directement. Lena ! Je me retournais avec un grand sourire aux lèvres. Ok, bon la journée était pas si perdue et ennuyeuse finalement. Il faudrait que je remercie Joy, j’avais enfin pu revoir ma meilleure amie. LENAAAAAAAAAAAA, hurlai-je à mon tour. Je n’y crois pas ! Toi ici, c’est signe ! Je souris alors qu’elle me prenne dans ses bras. Je resserrai mon étreinte à mon tour. C’était juste génial de revoir ma besta ici. Je savais qu’avec Lena, c’était juste impossible de passer une soirée ennuyeuse, OH NON ! Puis on avait tellement de trucs à se raconter. Ca fait trop longtemps tu veux dire ! Je manque à tous mes devoirs de besto. Je souris légèrement, il fallait dire qu’avec la compagnie, et les trucs bizarres, j’avais un peu du mal à tout gérer. Et bien, ça va, Joy m’a envoyé ici dans le but de me détendre. Il parait que je suis trop stressé moi. Enfin tu connais Joy ! Je grimaçai légèrement, ça voulait tout dire. Et la réputation de ma soeur de coeur n’était plus à refaire, un vrai requin. Et toi comment tu vas ? Je veux savoir tout ce qu’il s’est passé depuis la dernière fois. J’étais enjoué. Lena m’avait manqué je devais l’avouer. C'était toujours agréable d’avoir une présence amicale dans un lieu inconnue et là, Lena était devenu ma héroïne, il fallait clairement le dire. j’écoutais ma besta me répondre quand je sentis quelqu’un me rentrer dans le dos sans la moindre délicatesse. Conséquence ? Je trébuchai sur Lena, et renversai le contenu de la bière sur…. ben sur nous deux. Wow, il est pas un peu tôt pour être déjà complètement ivre ? je me tournai vers Lena et me mit à rire de bon coeur. J’aurais pu m’énerver, mais la situation était juste trop ridicule. Lena, tu crois que j’ai mes chances s’il y a un concours de Miss Tee-Shirt mouillé ?


©️ Pando


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 12 Juin - 0:39

Le membre 'Daniel Rand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 5

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tears of Blood
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Hydrokinésie : manipulation de tout ce qui a trait à l'eau. Par contre, il peut seulement utiliser l'eau présente et non la créer, d'une particule H2O dans l'air à l'océan, en passant par le corps humain ou l'humidité de l'air. D'une manière plus générale, Aaron contrôle tout ce qui est liquide.

Hémokinésiste : manipulation du sang (rendre quelqu'un hémophile, provoquer l'arrêt de la circulation ou encore obliger le sang à prendre une certaine direction pour éviter une hémorragie fatale, etc.)
Thor Odinson et Natasha Romanoff
184
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 12 Juin - 19:53

Rp commun

Event II : War is coming
Les bains de foule ? Une horreur ! Mais bon, face à l'appel de la musique, Aaron n'avait pas pu résister à se payer une place pour venir voir ça. C'était un évènement unique et il avait passé suffisamment de temps à l'ombre pour avoir envie de profiter de chaque moment. Ainsi, le garagiste se promenait dans ce festival, s'arrêtant pour acheter à manger puis observant la foule alentour. Ça aurait tout de même été plus sympa avec son jumeau. Mais il avait d'autres projets pour cette journée. Tant pis, Aaron saura lui dire combien il avait eu tort. En attendant, il n'était pas venu exclusivement se remplir la panse. Du coup, l'ex-taulard arpenta les différentes scènes avant que sa curiosité ne le pousse à venir voir ce qui se passait sur la scène locale. Peut-être y aurait-il Nathanaël ? Gentiment mais fermement, Aaron se glissa entre les gens pour venir au plus près de la scène, tout en étant pas trop loin du côté si jamais il avait besoin de se carapater rapidement.

Spoiler:
 


house of memories
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 12 Juin - 19:53

Le membre 'Aaron Frances' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 7

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
Peter ParkerHumain modifié
avatar

Spiderman
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Sens de précognition, baptisé “ Sens de l’araignée “, m’avertissant de dangers proches.
- Agilité, force, régénération, réflexes, endurance, et résistance accrus par rapport à un humain normal. Je suis une araignée géante, après tout. Sans le côté poilu et avec plein de pattes.
- Capacité à adhérer à n’importe quelle surface grâce à mes mains et mes pieds. Utile pour l’escalade. On trouve son plaisir où on le peut, hein…
- Lances-toile de ma fabrication à mes poignets, qui tirent une toile synthétique également de ma fabrication, extrêmement solide, élastique, collante et qui se dissout d’elle-même après un certain temps. Si vous voyez quelqu’un se balancer de building en building, c’est probablement moi. Ou alors vous avez des hallucinations et dans ce cas, je peux vous conseiller un ps
Myron Falkreath
126
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Jeu 15 Juin - 23:29

Gros festival de musique, ça veut dire envoyé spécial du Daily Bugle pour couvrir l’événement et faire des photos. Même si d’habitude, me déplacer pour ce genre de rassemblement n’est pas vraiment ce que je recherche, cette fois, je suis assez content de pouvoir sortir et passer un bon moment au milieu des musicos, même si c’est pour le boulot. Et puis, un festival comme ça rassemble pas mal de monde alors ça ne m’étonnerait pas de tomber sur quelques têtes connues. Je pars de chez moi avec la besace contenant mon appareil photo et quelques bricoles utiles. Je me suis habillé légèrement. Le soleil brille, la chaleur est là… Une petite chemise blanche et un pantalon en tissu, je n’ai pas besoin de plus. J’ai aussi une petite valise avec de quoi tenir pour le week-end, je ne compte après tout pas rentrer avant la fin du festival.

J’en ai pour un petit moment avant d’arriver sur place. Comme d’habitude, Jameson n’a rien prévu niveau budget, donc tout ce que je dépense pendant ces deux jours va être de ma poche. Mais même ça n’empiète pas sur ma bonne humeur. L’ambiance est géniale. Il y a tous les styles de musiques, tous les styles de personne. J’ai déposé mes affaires après avoir monté une petite tente au milieu des autres, dans l’endroit prévu pour ça avant de me diriger vers les différents stands, scènes et tout le bordel qui accompagne généralement ce genre de rassemblement. Mais c’est un bordel communicatif. Je pose une main sur ma poitrine, pour vérifier que j’ai bien le badge du Bugle accroché. Il devrait me donner quelques accès si j’ai besoin de photos en backstage ou quoique ce soit de ce genre.

J’arrive près de la scène locale, observant les musiciens et la foule à travers l’objectif de mon appareil, quand une tête familière surgit sous mes yeux. Un sourire éclatant vient illuminer mon visage alors que je baisse mon matos pour me diriger vers la jeune femme. Elle me remarque rapidement et je la salue d’un petit signe de la main, avant de me rapprocher suffisamment pour entamer la conversation.

“- Salut Daisy, ça fait un petit moment ! Comment vas-tu ?

J’attends sa réponse en la détaillant. Elle est toujours aussi mignonne et toujours aussi sympa. J’aime beaucoup cette fille. Je la considère comme une amie, même si on se voit peu ces derniers temps. A une époque, on avait même pensé à prendre une colocation tout les deux, mais au final, ça ne s’est pas fait. Finalement, elle semble vouloir prendre de mes nouvelles, alors je lui indique mon badge en souriant.

“- Je suis là pour le taf. Jameson voulait des photos du Festival. Je lève l’appareil en la visant. Dis Cheese. Et je prends la photo avant de lui sourire à nouveau. Mais bon, quitte à travailler, autant prendre aussi du bon temps. Ca me fait plaisir de te voir !

Je l’attire à moi pour l’enlacer quelques secondes avant de la lâcher.

“- Alors, et toi ? Qu’est-ce que tu deviens ? La vie, les amours, tout ça, raconte !
Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Jeu 15 Juin - 23:29

Le membre 'Peter Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 4, 10
Revenir en haut Aller en bas
Peter ParkerHumain modifié
avatar

Spiderman
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Sens de précognition, baptisé “ Sens de l’araignée “, m’avertissant de dangers proches.
- Agilité, force, régénération, réflexes, endurance, et résistance accrus par rapport à un humain normal. Je suis une araignée géante, après tout. Sans le côté poilu et avec plein de pattes.
- Capacité à adhérer à n’importe quelle surface grâce à mes mains et mes pieds. Utile pour l’escalade. On trouve son plaisir où on le peut, hein…
- Lances-toile de ma fabrication à mes poignets, qui tirent une toile synthétique également de ma fabrication, extrêmement solide, élastique, collante et qui se dissout d’elle-même après un certain temps. Si vous voyez quelqu’un se balancer de building en building, c’est probablement moi. Ou alors vous avez des hallucinations et dans ce cas, je peux vous conseiller un ps
Myron Falkreath
126
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Jeu 15 Juin - 23:30

[ Relance de mon 10 ]
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Jeu 15 Juin - 23:30

Le membre 'Peter Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 9
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires
SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Alice Warren & Santana Carpenter
400
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Mar 20 Juin - 17:31


Skye & Scène locale

War is Coming


Se balançant doucement au son qui émanait de la scène locale, Skye affichait un sourire béat sur ses lèvres. Elle repensait à ce doux instant, quand la blonde de ses rêves était venue la chercher à son propre appartement, tel un chevalier servant. Elle se revoyait se débattre de longues heures auparavant vis-à-vis de la tenue à adopter. C’était un peu niais, mais elle voulait plaire à Carol. Ne pas être dans l’exagération, ne pas non plus être dans le trop insouciant. Daisy voulait être parfaite pour accompagner la blonde dont la beauté éclipsait toute autre personne aux alentours. Elle n’avait toujours eu d’yeux que pour elle, et désormais, elle était à elle. Elle n’arrivait toujours pas y croire. La femme de ses rêves, dont la douceur et la force formaient un mélange savamment pesé, était tout simplement là pour elle. Quand elle l’avait invité, au festival de musique, Skye avait cru défaillir. Carol avait le don de l’émoustiller à chacun de ses actes, et à chaque fois qu’elle lui proposait un rendez-vous quelque part, elle manquait de se jeter dans ses bras en ne cessant de l’embrasser. Cette femme était merveilleuse, et la brunette n’en revenait pas d’être à ses côtés une nouvelle fois ce soir. Elle pouffait doucement rien qu’en la revoyant être figée, sur le pas de sa porte, à l’observer. Skye lui avait rendue son regard en se mordillant les lèvres, n’osant pas trop s’avancer sur la démarche à suivre. Dans sa tête, il était difficile de se considérer officiellement en couple avec la blonde, tant elle avait l’impression de devoir encore être à sa hauteur. Elle avait alors rit, d’un rire discret mais foncièrement amusé, en constatant à quel point la blonde était perdue dans ses pensées. « Carol, ma belle ? Tout va bien ? » avait-elle demandé alors, un grand sourire aux lèvres. Et enfin, enfin, elle avait pu la sentir. Contre elle, ses bras s’adaptant naturellement à cette nouvelle étreinte prodiguée entre les deux amoureuses. Humant son odeur fruitée qui ne cessait de faire tourner la tête de la geekette. Ses mains s’accrochant et caressant distraitement son dos alors qu’elle savourait cet instant en fermant les yeux. Je l’aime tellement avait-elle songé en baignant dans le bonheur le plus pur. Elles s’étaient écartées, le temps de quelques secondes. Le temps pour elle de se plonger dans les iris de la blonde, qui avait le don de l'hypnotiser, le temps pour elle de caresser son coude d’une main délicate. Le temps pour elle d’être attirée une nouvelle fois, comme un aimant, vers Carol et de déposer ses lèvres contre les siennes. Ce ne fut qu’au départ un frôlement, qui rendit immédiatement Skye folle. Folle d’elle, de ses gestes, de sa présence, de son amour. La main de Carol sur sa joue l’avait fait frissonner, et en réponse elle avait penché la tête, en voulant plus. Se mêlant à la blonde en un baiser tendre et chaleureux, sa langue titillant légèrement les lèvres de sa belle. Sa main rejoignit celle collée à son visage et la serra en un geste volontairement dépendant, voulant sentir sa peau contre la sienne, souhaitant ne faire qu’un avec celle qui hantait ses pensées chaque jour. Le baiser s’était prolongé et plus jamais Skye ne voulait vivre d’autres moments, ayant enfin trouvé sa place aux côtés de Carol. Mais toutes les belles choses avaient une fin et elles durent finalement respirer, la geek riant, son rire se répercutant en écho dans les couloirs de son appartement alors qu’elle était tout simplement heureuse. Et Amoureuse.

Finalement, elles avaient rapidement rejoint le fameux festival. Elle aurait voulu se contenter de se coller à Carol, mais la musique entraînante eu tôt fait d’embarquer Daisy vers les scènes un peu moins peuplées du festival. Se séparant une nouvelle fois à contre-cœur de sa douce, elle avait accepté la distance qui se creuserait bientôt entre elles d’un air résigné, mais aux yeux toujours pétillants de malice. « Reviens-moi vite… » avait-elle soufflé au creux de son oreille. Déjà la blonde s’éloignait, et Skye avait prolongé leur départ en se saisissant de son poignet et en ne le lâchant qu’une fois forcée par la distance qui divisait les deux femmes. Un sourire plaqué au visage, elle s’était donc retrouvée vers la scène locale, ébahie par tant de bonheur et de bien-être, jusqu’à ce qu’une voix familière la tire de sa transe. Se tournant vers la voix masculine, la geek se disait que ce rendez-vous ne cessait d’être magique. En l’absence de Carol, voici qu’elle retrouvait son ami, Peter. Les derniers événements et la période de l’Alpha House avait interrompu considérablement les visites quotidiennes qu’elle orchestrait souvent chez le photographe, mais cela n’avait en rien empiété sur leur amitié. « Peter ! Quelle bonne surprise, je suis contente de te voir ici ! » Skye n’avait jamais été quelqu’un très doué en relationnel de nature, mais avec lui, le courant était tout de suite passé. « Quel bon vent t’amène à ce festival ? Je vois que t’as amené ton appareil, tu comptes mitrailler les groupes de tes flashs à tomber ? » Elle ponctua ses questions d’un petit rire, attendant patiemment que le photographe lui réponde, ce qui ne tarda pas. Sans surprise, il était là pour le Bugle. Pour l’occasion, Daisy l’enviait secrètement. Se ramener à un festival pour le taf, c’était la définition parfaite de mélanger travail et plaisir. Peter leva les bras et bientôt, Daisy se mit à pouffer alors qu’elle prit la pose, grimaçant pour les besoins d’une photographie inopinée. « Cheeeeese. » Elle reprit un demi-sérieux alors qu’elle commentait la photo : « Celui-là de cliché, il mérite bien d’être à la une du journal ! » Elle ricana une nouvelle fois, ne connaissant que trop bien le caractère fort désagréable et bourru de Jameson. Et pourtant, d’une certaine manière, Parker semblait attaché à ce boulot et à son salaire miséreux. Un rictus enjoué collé sur son visage, elle tendit avidement les bras pour le serrer dans une étreinte amicale. Leur calin attendrissant se prolongea quelques secondes encore avant que Skye ne s’écarte, gardant toutefois la même expression taquine sur le visage à chaque fois qu’elle croisait son ami. « Eh ben, je viens de passer plusieurs mois en quarantaine, t’as du entendre parler de cette histoire. Mais de ce vilain moment à passer, il en a résulté quelque chose de magique. Je t’en ai déjà parlé par le passé, mais cette fois-ci, ça devient du concret. Entre moi et… Carol Danvers. » Rien qu’à prononcer ce prénom, elle en avait des étoiles dans les yeux. Elle en babillait presque, aux anges. Carol et elle. Oui, c’était réel, et tout simplement à tomber. Mais ne souhaitant pas importuner son ami en ne se focalisant que sur elle, elle lui retourna la question. « Et toi alors, qu’est-ce que tu deviens ? Mise à part ta relation libre avec Jameson, bien entendu. » Elle appuya sa phrase taquine d’un petit coup dans les côtes du jeune homme avant de l’observer. Elle passait un moment merveilleux, entre Carol et Peter. Elle passait un moment absolument parfait.

AVENGEDINCHAINS


Résumé en guimauve:
 
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Mar 20 Juin - 17:31

Le membre 'Daisy Skye Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - maîtrise ' : 9

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 18:07

GROUPE 5

Tour 2

Les gardes devant vous



  • Garde 1 : DOW, John – 26 ans; corpulence normale
  • Garde 2 : MCARTHUR, Clark – 25 ans; corpulence normale
  • Garde 3 : KING, Dwight – 24 ans; corpulence normale
  • Garde 4 : DAY, Dépay - 24 ans; frêle
  • Garde 5 : YOUNG, Eoin - 22 ans; corpulence normale, déplacement lent


Les pouvoirs déclenchés



Peter déclenche ses pouvoirs. Ses pouvoirs visent Danny. Rendez vous dans le flood de votre groupe pour vous coordonner.


Indications de jeu



Vous avez l’initiative.

Vous pouvez choisir d’attaquer, de préparer l’esquive du coup imminent qui va vous tomber dessus, ou tous autres actions qui correspondra à votre personnage (tenter de raisonner les gardes, être tétanisé de peur…).

A la fin de votre post, faites :

  • Un jet de maîtrise
  • Un jet de force
  • Un jet d'agilité



house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Peter ParkerHumain modifié
avatar

Spiderman
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Sens de précognition, baptisé “ Sens de l’araignée “, m’avertissant de dangers proches.
- Agilité, force, régénération, réflexes, endurance, et résistance accrus par rapport à un humain normal. Je suis une araignée géante, après tout. Sans le côté poilu et avec plein de pattes.
- Capacité à adhérer à n’importe quelle surface grâce à mes mains et mes pieds. Utile pour l’escalade. On trouve son plaisir où on le peut, hein…
- Lances-toile de ma fabrication à mes poignets, qui tirent une toile synthétique également de ma fabrication, extrêmement solide, élastique, collante et qui se dissout d’elle-même après un certain temps. Si vous voyez quelqu’un se balancer de building en building, c’est probablement moi. Ou alors vous avez des hallucinations et dans ce cas, je peux vous conseiller un ps
Myron Falkreath
126
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 20:50

Au moment où le flash se déclenche sur la pose grimaçante de mon amie, j’éclate de rire avant de baisser l’appareil quand elle commente. Ca me fait vraiment plaisir de la croiser ici. Ca fait longtemps qu’on a pas traîné ensemble, avec le bordel qu’il y eu à Noël et la longue période de l’Alpha House. En plus, Jameson a encore fait son Jameson. Il m’a envoyé couvrir des événements complètement inintéressants à ce moment-là, pour finir en me reprochant de n’avoir eu aucune photo de la quarantaine pour le Bugle. Et il a décidé de me “ punir ” en m’envoyant couvrir encore plus d’événements chiants. Je soupire, mais c’est pas le moment de ruminer là-dessus. Daisy est là et quitte à se faire un festival, autant en profiter pour rattraper un peu le temps perdu. Je hoche la tête quand elle me parle de la quarantaine. Je ne savais même pas qu’elle avait été enfermée en personne là-bas, mais visiblement, vu le bonheur que je lis sur son visage, il en a résulté quelque chose de plutôt positif.

Et mon sourire s’agrandit quand elle confirme mes pensées en me parlant de Carol Danvers. Je suis heureux pour elle. C’est vrai que la dernière fois qu’on en avait parlé, ce n’était encore qu’un soupçon de quelque chose et si le moment difficile à l’Alpha House les a rapproché assez pour que leur histoire devienne concrète… Je trouve ça juste génial. Daisy est encore plus belle que dans mon souvenir. Ce genre de sentiments, ça a le don de la faire rayonner et j’aime la voir comme ça. Elle finit par me demander de mes nouvelles et je grimace quand elle évoque mon patron en me donnant un petit coup de coude.

“- Tu viens de me mettre une sale image dans la tête, j’espère que t’es fière de toi… Je lui tire la langue avant de hausser les épaules en souriant doucement. Sinon, ça va pas trop mal ! J’ai pris un petit boulot en plus du Bugle. Avec les pierres que je reçois de Jameson en salaire, ça devenait compliqué. Je fais le serveur dans un restaurant. T’en as peut-être entendu parlé, c’est le Hells Kitchen. J’y allais manger de temps en temps avant, et avec le cuisto, on a sympathisé, et il m’a offert un poste quand je lui ai dis que j’avais des petits soucis financiers. Je me gratte la tête, un peu gêné. Sinon, toujours pareil. J’ai rencontré une fille, mais je sais pas trop où est-ce que ça va mener. J’ai toujours mon appartement pourri qui tombe en lambeaux…

Je ris doucement. A raconter ça à haute voix, ça me donne vraiment l’impression d’avoir une vie un peu misérable, à devoir galérer pour joindre les deux bouts. Mais au final, c’est ce que je suis et je ne me mens pas à moi-même. D’ailleurs, je vais peut-être éviter le sujet de mon enquête sur la Garde Rouge et Hydra. Je sais que Daisy est au courant que je travaille là-dessus sur mon temps libre, mais c’est pas un sujet réjouissant pour des retrouvailles. Mon sourire éclatant est toujours plaqué sur mon visage quand je demande à la jeune femme.

“- Alors… Toi et Carol Danvers, hein ?...

Au moment où je termine ma phrase, j’entends hurler un peu plus loin. Je ne sais pas pourquoi mais mes muscles se contractent, mes sens semblent se concentrer et j’ai l’impression que mon corps tout entier se tend. Je fronce les sourcils et me retourne. Je vois des hommes et des femmes en uniforme qui maltraitent les festivaliers et les visiteurs, hurlant des mots que je ne comprends pas encore dans le tumulte. Mû par un réflexe, je lève mon appareil photo en jetant un oeil à Daisy.

“- Qu’est-ce que... WOW !

Skye disparaît de mon champ de vision en une seconde, comme si elle avait été tirée par un crochet de théâtre… Avant que je ne me rende compte que c’est moi qui ait bondi sur plusieurs mètres et que je suis encore au-dessus du sol. Je m’accroche à mon appareil photo en fermant les yeux et en serrant les fesses. C’est quoi ce bordel ? Je finis par apercevoir un jeune homme qui se trouve en plein sur mon chemin. Sur le chemin de mon… saut ?

“- Attention !!! J’peux pas m’arrêter !

Je hurle en tendant les mains vers lui, avant de le percuter au niveau du torse. Il bascule en arrière et tombe dans l’herbe alors que je me tiens sur lui, accroupi, les mains sur ses hanches, un pied sur son torse et l’autre sur sa figure, plus précisément sa joue droite. Il me faut une seconde pour me rendre compte de la situation. J’ai juste essayé de me mettre sur la pointe des pieds pour voir ce qui arrivait, bon dieu ! Pourquoi je me retrouve à plusieurs mètres de là sur la poitrine d’un homme inconnu ?...

Perdu dans mes pensées, il me faut quelques instants pour réaliser que je suis toujours en train de l’écraser. Je roule sur le côté avant de me relever en lui tendant la main.

“- Je suis vraiment désolé, je ne sais pas ce qui s’est passé et… Mais qu’est-ce qu’ils font ?

Je l’ai aidé à se remettre debout, mais avant de pouvoir m’expliquer, des hommes et femmes, visiblement de la Garde Rouge au vue de leurs uniformes, débarquent devant nous alors que Daisy me rejoint. Je recule un peu alors que deux d’entre eux me fixent, et mon amie se met à agresser verbalement les rouges en compagnie de la jeune femme qui accompagnait celui que j’ai renversé.

Je secoue légèrement la tête. Je ne sais pas trop ce qui se passe, mais c’est une mine d’or. Levant mon appareil photo, je prends une rafale des deux jeunes femmes faisant face aux armes des agents de l’ordre. Et je ne m’arrête qu’au moment où je vois un garde se diriger vers moi en levant son arme pour m’assommer. Bordel. Vu ce qui vient de se passer, même si je ne l’explique pas, s’ils me chopent, c’est fini.

“- Merde…

J’ai à peine le temps de baisser la tête pour entamer un mouvement d’esquive vers l’arrière, tentant d’éviter le coup de crosse.
Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 20:50

Le membre 'Peter Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 10 - maîtrise ' : 3, 5

--------------------------------

#2 'Dé 10 - Force' : 7

--------------------------------

#3 'Dé 10 - Agilité ' : 2, 4, 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires
SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Alice Warren & Santana Carpenter
400
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 22:04


Skye & Scène locale

War is Coming


Si elle était fière d’elle ? Plutôt oui, Skye était souvent fière de ses blagues pas toujours de bon goût. Gloussant un peu, elle réalisa qu’elle aussi avait une image peu plaisante de Peter et Jameson dans sa tête avant de se secouer, se reprenant mentalement. Avec Peter, c’était naturel. Elle avait tendance à enquiquiner tout son monde, bien entendu, mais elle appréciait encore plus charrier son ami. Peut-être parce que dans le fond, les deux jeunes gens se ressemblaient beaucoup et que le photographe était le plus apte à la comprendre et à riposter avec elle. Quand en plus ils avaient failli être colocataires, forcément, ça avait aidé à beaucoup les rapprocher. Pour la première fois depuis des lustres, Skye avait des gens qui l’entouraient véritablement, et elle était heureuse de faire partie du quotidien de ces personnes en questions. La joie de vivre ne la quittant pas une seule seconde, elle agrémenta les réparties de Peter d’un coup d’épaule. Son quotidien n’était pas aisé, et en un sens, elle l’admirait pour supporter sa galère et se complaire dans sa routine. Peter était une petite force tranquille qu’il faisait bon de côtoyer en tout temps et toute heure. Daisy n’était pas certaine que son ami s’en rende compte lui-même, mais il était d’un naturel foncièrement bon, tout simplement apte à enchaîner et supporter les galères sans pour autant passer sa vie à se plaindre. Un bon point pour lui, une raison supplémentaire de l’aimer en plus de ses farces du même niveau que celle de la geekette. Souriant avec douceur, elle reprit à sa suite : « T’es un homme à tout faire dis moi ! Photographe, cuistot, quoi d’autre ? A moins que tu te coltines la plonge, mais si c’est le cas, je vote quand même pour toi ! Dire que la coloc a pas pu se faire alors que t’aurais pu être l’homme parfait de la situation, quel gâchis… » Un petit rire lui échappa, et elle tira joyeusement la langue à Peter, le taquinant comme elle savait si bien le faire. Elle allait répondre quand le sujet amour des deux amis fut aborder, mais elle n’en eut pas vraiment l’occasion. Pas du tout même.

Des hurlements retentissaient un peu partout, et Skye, qui voulait prendre Peter par le coude pour le guider dans cette foule ambiante, se figea aussitôt, les mains à moitié tendues dans le vide, un regard effaré accordé à Peter. Tout d’un coup, le chaos faisait place aux notes de musiques, les cris apeurés des gens remplaçaient les exclamations joyeuses et les chants entamés par les visiteurs. Plus rien n’avait de sens alors que Skye observait au loin des gardes armés débarquer de toute part, ne laissant aucune possibilité de fuite aux innocents de ce monde. Se tournant vers le photographe, Daisy tenta tant bien que mal de couvrir le bordel ambiant en haussant le ton : « Tu vois ce que je vois, Pete ? Dis moi que je…Peter ? Pe…Peter, PETER ?! » Sous ses yeux ébahis, une scène si surréaliste qu’elle interrogea Skye sur ce qu’elle avait pu boire avant de venir au festival, se déroula. En quelques dizaines de secondes, Peter quitta abruptement son champ de vision, sautant d’une façon tout simplement tordue sur … une cible, ou quelqu’un, ou absolument rien pour ce qu’elle en savait. Sans crier gare, Peter n’était juste plus, son corps s’étant tendu comme un arc avant qu’il n’atteigne une souplesse absolue pour finir quelques mètres plus loin. La brunette se mit à courir, suivant son ami, jouant des coudes pour ne pas perdre sa trace. Quand elle le retrouva à moitié couché sur un pauvre inconnu, elle se stoppa pendant quelques secondes, avant de rejoindre le photographe et de le tirer par le bras. « PETE ! Waouh, la prochaine fois que tu veux jouer à l’araignée sauteuse, tu me fais signe ! Et surtout tu me files ton appareil pour que j'immortalise ça. Qu’est-ce qui vient de t’arriver ? Est-ce que ça va ? » Cette dernière question était adressée aussi bien à Peter qu’à celui qu’il avait renversé.

Mais elle n’avait pas le temps d’écouter leur réponse que des mouvements derrière elle lui firent abandonner Peter, pour s’avancer vers les inconnus qui leur faisaient face. Des Gardes armés jusqu’au cou. La fameuse Garde Rouge, en action, comme jamais elle n’a été vu auparavant. Grinçant des dents, Skye faisait front, pacifiquement dans un premier temps, se redressant de toute sa hauteur, la tête haute et les mains sur les hanches alors qu’elle les observait. Ne pouvant toutefois tenir plus longtemps sa pose de super-héroïne, elle retrouva vite une posture plus naturelle et moins lassante, se justifiant bêtement devant les hommes et femmes armés. « Pfiou, putain, c’est fou ce que ça coupe le souffle de devoir se redresser comme ça. J’sais pas comment vous faites pour tenir, vraiment je vous admire les mecs. Et femmes, pardon, je m’en voudrais de faire preuve de machisme. Vraiment, ça vous dérange pas vous, avec votre poitrine et tout ? Je trouve ça pénible, vraiment. » Skye illustrait ses paroles de geste divers, redessinant sa poitrine en s'adressant aux femmes de la Garde, l'air stupide. Evidemment, Skye ne les admirait pas une seule seconde et elle se moquait ouvertement d’eux, misant sur le ridicule pour interrompre cette mascarade ambulante. Dans un premier temps seule à faire face à ces musclors et non-musclors, elle fut bientôt rejointe par une jolie brune inconnue du bataillon. Échangeant un regard avec elle, elle s’autorisa un petit clin d’œil avant de reprendre sur le même ton : « Bon sinon, ça va les gars ? Vous êtes venus pour la bouffe ? Vous savez que vous auriez pu assister aux concerts autrement quand même ? Non parce que c’est un festival, et dans un festival aussi célèbre que celui-là, y a quelques petites activités qui ne nécessitent pas de port d’armes. Et je vous jure que pour écouter du bon son, tirer dans le tas ou hurler à tue-tête c’est vachement pas pratique. Après, évidemment, je vous comprends bien. Faut réfléchir à ce genre de détail, et un cerveau qui marche, c’est pas donné à tout le monde, j’ai pigé, je vous juge pas je vous jure. » Skye continuait à déblatérer, ses phrases n’ayant aucun but mise à part distraire ces hommes et femmes qui se croyaient supérieurs à eux. Avec la brune, elles les provoquaient, plus ou moins agressivement, se moquant bien de risquer leur peau. La catastrophe était déjà là, plus rien ne pouvait être évité désormais. Et la geek n’était pas du genre à reculer devant un fait accompli.

AVENGEDINCHAINS



Résumé trop dlaballe:
 

Dé agilité - 3 >> comme convenu avec les admins qui m'ont accordé adorablement un petit point en plus, je lance trois fois le dé agilité, bien que ce ne soit pas encore ajouté au profil :cute:
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 22:04

Le membre 'Daisy Skye Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 10 - maîtrise ' : 8

--------------------------------

#2 'Dé 10 - Force' : 10, 8

--------------------------------

#3 'Dé 10 - Agilité ' : 2, 6, 5

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires
SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Alice Warren & Santana Carpenter
400
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 22:05

Relance du dé force :cute:
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 22:05

Le membre 'Daisy Skye Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 - Force' : 9

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Healer
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
De part la nature peu commode de Lena, son seul réel pouvoir réside dans sa longévité. Elle n'est plus soumise aux effets du temps et du vieillissement sur son corps. Cependant, elle n'est pas immortelle et peut mourir d'un état grippal empiré ou d'une balle en argent dans la tronche. Sa nature de loup-garou lui permet cependant d'acquérir de meilleurs réflexes et des sens plus aiguisés sous cette forme. Elle dispose d'une force plus importante, d'endurance plus poussée, et bien sûr d'une vision nocturne pour mieux se guider la nuit. En revanche, elle ne peut pas se changer par sa propre volonté. La malédiction l'ayant touchée la force à prendre cette apparence les nuits de pleine lune, et elle est alors pleinement consciente, malgré ses instincts primaires qui refont surface.
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan & Val
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 23:16



Ultimate Festival

Grp. 5 : La scène locale


La brune laisse un gloussement hystérique glisser sur ses lèvres, alors que son meilleur ami la reconnaît enfin. Après quelques semaines passées loin de lui, la voilà qui lui saute littéralement dessus, rien qu'en ayant aperçu ses bouclettes blondes. Il lui a énormément manqué, et aux vues des réactions du jeune homme, il doit aussi se retrouver tout heureux. Lena pétille de joie, son regard est brillant alors qu'elle enlace son ami, fermant doucement les yeux. Ils se dégagent rapidement et elle ricane quand il prétend manquer à ses devoirs. Elle aussi a manqué à ses obligations, plus d'une fois, mais Danny sait à qui il a affaire quand il s'agit de la brune, et inversement. Le boulot, les hobbys, tout ça, des fois ça colle pas. Elle lui tapote doucement l'épaule quand il lui raconte l'histoire de Joy et cela la fait bien rigoler. Lena imagine parfaitement la scène, Danny un peu traîné de force au festival pour s'aérer l'esprit. Rien de mieux pour se changer les idées. Mais bon, Lena est tout de même ravie que Joy l'ait forcé à venir, elle n'aurait pas pu lui sauter dans les bras dans le cas contraire. La brune sourit encore plus quand Danny lui demande comment elle va, après tout ce temps. Il est difficile de mentir à son meilleur ami, et elle ne lui cache presque rien. En dehors peut-être de son appartenance à Hydra, mais ça personne n'est au courant, pas même Aelys, c'est dire. Elle hausse simplement les épaules, un léger rire franchissant ses lèvres.

« Ouais je connais Joy et elle a bien fait, au moins tu pourras aérer tes neurones un peu, ça te ferait pas de mal, hein, elle ricane doucement. Et pour répondre à ta question, ça va, ouais. Je me suis plus ou moins casée, même si on est très ouverts à d'autres expériences, enfin tu vois le genre. Bref, je suis venue avec Jay et je pense qu'il viendra dans pas longtemps, tu pourras le voir comme ça, elle sourit tendrement. »

Lena a à peine le temps de terminer sa tirade, que Danny s'approche d'elle. La brune écarquille les yeux, le temps se stoppant quelques secondes, avant qu'elle ne comprenne. Un trou du cul vient de bousculer Danny et le voilà qui trébuche sur elle. La belle a tout juste le temps de fermer les yeux, qu'un liquide visqueux et amer lui colle à la peau, imprégnant son T-shirt. Le contact lui fait rouvrir les paupières et ses lèvres s'étirent en un O des plus parfait, alors qu'elle lance un regard abusé à bouclettes. La pique de son ami la fait plus rire qu'autre chose et elle oublie quasiment instantanément le désagrément causé, comme envolé. La bonne humeur de la brune est l'un de ses meilleurs atouts. Et puis, avec les conneries que son besto peut sortir, elle a tant fait de rigoler, malgré les quelques moments de désespoirs, quand les blagues ne volent pas haut. Enfin, pour le coup, c'est vraiment drôle et elle ne s'empêche pas de rire, à gorge déployée, se rapprochant de lui, comme pour s'épancher. Lena met du temps à reprendre une respiration normale et quand elle se détache enfin, elle laisse son regard glisser sur le T-shirt de Danny, un sourire au coin des lèvres.

« Mec, tu seras la plus bonne des Miss T-Shirt mouillé. Je vote cash pour toi parce que daaaaaaaamn Danny, même tes bouclettes ne rivalisent pas avec autant de swag. »

Elle rit encore de bon cœur en attrapant le bas de son T-shirt, le relevant un peu pour constater les dégâts. Rien de bien grave, juste un peu de bière et en rentrant, tout sera oublié. Sauf que la brune ne sait pas ce qui se trame encore et que tout va se déchaîner. Elle entend au loin des cris, et un bourdonnement résonne alors dans son oreille. Son regard perd en teinte, devient plus sombre alors que le choc s'épanche sur ses traits. Non, pas encore... Elle a l'impression de revivre cet instant, à la sortie du magasin bio, il y a de cela quelques années. Ces connards habillés de rouge qui parcourent la foule, tirant presque sur tout ce qui bouge, malmenant les pauvres civils. Elle est figée sur place, comme à cette époque, et malgré son aversion pour eux, elle a l'impression de ne rien pouvoir faire. Elle n'a aucun matériel pour soigner les blessés potentiels, et elle se sent démunie, totalement. Soudainement, elle sent quelque chose ou plutôt, quelqu'un, passer à toute vitesse à côté d'eux. Ses cheveux volent par dessus ses épaules et elle cligne plusieurs fois des yeux avant de tourner le visage vers Danny, à présent au sol. Un individu se trouve au dessus de lui et lui parle presque trop rapidement pour qu'elle comprenne. La belle est soufflée et ne comprend rien à rien. Pourquoi ce gamin a sauté sur Danny ? Elle va pour ouvrir la bouche, quand une jeune brunette se met à ses côtés, parlant au jeune homme qui s'est à présent retiré. Lena se penche pour offrir un coup de main à son besto et le relève doucement, s'affairant à tâtonner le blond. Son regard inquiet en dit long et elle peut sentir ses jambes trembler, une vague de stress pulser en ses entrailles.

« Ça va aller Danny ? Rien de cassé ? »

Elle a à peine le temps de jeter un coup d’œil aux deux autres que plusieurs gardes s'approchent d'eux. La belle recule par instinct, agrippant Danny par le coude. Elle le traîne avec lui, quelques pas en arrière, avant d'entendre la voix de la brunette résonner. Elle s'en prend verbalement à ces connards et la belle sent monter en elle une fierté inconnue jusque là. Jamais elle n'a été aussi intriguée et fébrile qu'en cet instant, et pourtant, l'autre femme fait monter en elle quelque chose de puissant. Lâchant le coude de son ami, elle grommelle avant de se mettre aux côtés de l'autre brune, hélant un autre des gardes, un assez jeune. Sa voix tremble mais elle résonne fortement, venant du fond de sa gorge. Elle y fout ses tripes, plissant les yeux, crachant sur lui, levant le poing limite, prête à lui faire avaler son arme, même si elle n'y connaît pas grand chose en combat. Elle ne vas pas se laisser faire par ces connards prétentieux qui se croient tout permis. Elle est empreinte d'une rage qui ne l'a jamais quittée depuis plusieurs années, et qui n'a que bouillonné au fond d'elle. Sa colère assombrit ses traits et c'est le démon en personne qui se venge, qui souffle son venin sur ces imbéciles. La bête a brisé ses chaînes et se retrouve libre, sa langue se déliant à chaque parole.

« Mais vous êtes complètement tarés à tirer sur les gens comme ça ? BANDE DE CONS ARRIÉRÉS ! Qu'est-ce que vous foutez là, putain ? Vous avez pas assez d'attaquer les gens chez eux que vous venez les prendre à un foutu festival, maintenant ? Putain mais retournez dans vos niches sales chiens enragés ! Le gars la menace de son arme quand elle le pousse avec sa main pour l'écarter de son chemin. Elle se recule mais n'en démord pas, tant pis pour la peur qui lui vrille les entrailles. La colère est plus forte que tout. T'as quoi toi aussi, putain ? Tu te crois tout permis, derrière ton arme, enculé ? VA BIEN TE FAIRE METTRE, CONNARD ! »



la résumade:
 



___

It has come to an end now.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Dim 25 Juin - 23:16

Le membre 'Lena Thaummes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 10 - maîtrise ' : 3

--------------------------------

#2 'Dé 10 - Force' : 4

--------------------------------

#3 'Dé 10 - Agilité ' : 5, 6, 9

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
Daniel RandHumain modifié
avatar

Iron Fist
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Des LED sur ses poings et des super-bouclettes *zbaf*
Capacité de générer et canaliser son chi dans ton son corps, ce qui est aussi pratique qu'un couteau suisse (oui, on pourrait dire tout ce que ça fait, mais si on commence, on est là encore demain !)
Maître dans divers arts martiaux, combattant redoutable
Mercy Bowman; Joshua Foley; Sangwoo Blink
163
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 26 Juin - 19:50



❝ Ultimate Festival ❞
Groupe 5
Ouais finalement, j’avais bien fait de rendre à ce festival. Ça ne faisait pas partie des activités que j’aimais le plus au monde, mais moins j’avais croisé ma petit Lena, et ça, ça n’avait pas de prix. J'étais certains que je n’allais pas m’ennuyer. En plus je venais d’apprendre qu’elle fréquentait quelqu’un… plus ou moins. Oui parce que clairement, Lena avait une vision unique du couple. En tout cas elle semblait avoir trouvé un homme qui avait les mêmes goûts qu’elle. Je ne pu m’empêcher d’afficher un grand sourire à ma besta en la voyant si heureuse. Si seulement j’arrivais un peu plus à me lâcher comme elle, peut-être que je me serai rapproché un peu plus de Colleen. J’allais commencer à en parler à Lena, mais je me fis joyeusement renverser par une personne que je ne connaissais pas. Je me retrouvais avec mon tee-shirt trempé de bière et j’en avais aussi renversé sur la brune qui semblait bien étonnée. mais rien de tout cela sembla gâcher notre bonne humeur. Trop contents de s’être retrouvés pour cette occasion si particulière. Je ne pus m’empêcher de rire de bon cœur au commentaire de Lena et son “daaaaam Danny” qui était juste royal. Je n’hésitais pas à secouer mes dites bouclettes pour me la péter un peu.

Le fun était présent, jusqu’au moment où les premiers cris se firent entendre. Je me figeai presque instantanément. Je jetai un regard inquiet à Lena qui semblait avoir entendu ces sons pour le moins inquiétants. Je serrai les dents et me tournais pour essayer de voir ce qu’il pouvait se passer. Puis j'aperçus ce type, qui criait tout en fonçant sur moi… dans les airs ? Dans les airs ? Il volait ou quoi ? Ou peut-être qu’il avait bondit. En fait je n’eus pas vraiment le loisir d’analyser les nuances de la scène, que je me retrouvais avec… cet homme sur le visage. Dans le sens le plus littéral qu'il soit. Il s’était réceptionné sur moi et avec la force qu’il avait, je basculais instantanément pour tomber par terre. J’avais une basket en plein sur la joue, c’était très agréable de pouvoir admirer une semelle d’aussi prêt. Non, on n’avait jamais le loisir de pouvoir profiter du spectacle des semelles des gens. C’était quand même dommage, c’était hyper artistique ! J’étais presque content que le jeune homme n’ait pas marché dans une déjection de chien, parce sinon ça aurait été le pompon. Bon, par contre, petit gars, c’est pas que je n’aimais pas tes chaussures, mais à force ça commençait à faire mal, vraiment. Quand il capta, il roula sur le côté et je pus à nouveau respirer. Il s’excusa rapidement avant de réagir sur l’action qui se passait autour de nous. Le type il vole comme une grue, mais ça ne choque pas plus que ça. J’attrapais simultanément la main du jeune homme et de Lena pour m’aider à me relever. Je vous avouerai qu’on m’a fait du rentre-dedans plus subtil, mais soit. Je me passais la main sur la joue, sentant encore la trace de la semelle du jeune homme. J’allais avoir une jolie marque, pour sûr. Je souris légèrement à Lena pour lui montrer que j’allais bien, j’allais juste avoir des ecchymoses, rien de très sérieux quoi. Ma meilleure amie m’avait cependant déjà fait un check up avant de m’agripper par le coude. Mais, il y avait plus urgent que moi dans cette affaire, vu que la cavalerie était déjà arrivée sur nous. J’allais voir ce qu’il se passait, mais Lena me tira à l’arrière. La brunette qui accompagnait le jeune homme sur ressort était déjà en train d’entamer une vraie joute verbale. Je devais avouer qu’elle m'impressionnait un peu. J’allais parler à Lena mais elle commença à bouger. Je la regardais avec des yeux étonnés. Elle avait l’air bien en colère en tout cas. Les noms d’oiseaux commence à fuser. Eh beh, Lena aussi en avait une sacré paire. Mon sang ne fait cependant qu’un tour dans mes tempes quand je vois un garde la menacer avec son arme. C’est à ce moment que mon corps sembla décidé à se bouger un peu, en voyant Lena être potentiellement mise en danger. Elle poussa l'arme comme si de rien n’était. Je finis par m’approcher, je n’allais pas me faire défendre comme ça et ne rien faire. Surtout si ma meilleur amie était en danger. Significativement je replace mon bras autour de celui de Lena pour le serrer fort. Loin de moi l’envie de vous détournez de votre travail, mais il serait sage pour vous d’écouter ces demoiselles. Je pense que vous savez très bien qu’une femme en colère peut faire. J’étais en train de faire quoi moi au juste hein ? J’aurais du resté planqué derrière, mais mon corps avait bougé seul, je ne voulais laissé Lena se mettre en danger, je ne pouvais pas. Qui est le responsable de cet acte de cruauté gratuit hein ? Je souhaite parler au plus gradé d’entre vous pour avoir plus d’informations. Vous savez que ça ne se fait pas d’attaquer des innocents, ou alors vous avez pris chaud dans vos crânes et vos cerveaux sont complètement bouillis ? Vous êtes cru chez les SS ou bien ? Il est où votre petit moustachu colérique ? J’allais recevoir une bonne correction je le sentais arriver gros comme une maison. Mais ils n’avaient pas le droit de battre des civils comme ça surtout qui n’avaient rien faits. L’arme du soldat finit par se diriger sur moi. Je levais la tête bien haut et ne bougeait pas d'un iota. Je vous signal, AGENT, que j’attends et que ces dames attendent des explications. Vous n’êtes pas très galant pour faire attendre des ladies.


©️ Pando


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1586
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Lun 26 Juin - 19:50

Le membre 'Daniel Rand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 10 - maîtrise ' : 2

--------------------------------

#2 'Dé 10 - Force' : 3, 7

--------------------------------

#3 'Dé 10 - Agilité ' : 2, 9

___

COMPTE MJ
-NE PAS ENVOYER DE MP-
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tears of Blood
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Hydrokinésie : manipulation de tout ce qui a trait à l'eau. Par contre, il peut seulement utiliser l'eau présente et non la créer, d'une particule H2O dans l'air à l'océan, en passant par le corps humain ou l'humidité de l'air. D'une manière plus générale, Aaron contrôle tout ce qui est liquide.

Hémokinésiste : manipulation du sang (rendre quelqu'un hémophile, provoquer l'arrêt de la circulation ou encore obliger le sang à prendre une certaine direction pour éviter une hémorragie fatale, etc.)
Thor Odinson et Natasha Romanoff
184
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Groupe 5 - Scène locale   Mer 5 Juil - 16:01

Rp commun

Event II : War is coming
Tranquillement installé dans son coin, Aaron fumait en attendant le début du premier groupe. Vu l'heure qu'il était et s'il en croyait le programme, c'était pour bientôt. Indifférent aux jeunes et aux groupes de gens qui l'entouraient, le trentenaire fut bientôt sorti de ses rêveries par des cris et la Garde rouge qui arrivait, visiblement prête à en découdre. Sérieux ? Qu'est-ce qui se passait encore ? Son instinct premier fut de reculer gentiment mais sûrement. Il n'avait aucune envie de se retrouver dans ce genre d'histoire. Sauf que rapidement, l'attitude plus que pitoyable des Gardes rouge lui donna envie de les attaquer. S'en prendre comme ça à des gosses qui n'avaient rien pour se défendre, ça l'énervait sacrément. Alors au lieu de s'enfuir pour éviter les problèmes, Aaron se dirigea d'un pas décidé vers le garde qui tenait en joug la demoiselle. Il allait encore se foutre dans la merde mais... tant pis. Au moins c'était pour une bonne cause, ça lui changerait de tabasser des alcoolos qui lui devaient du fric. Profitant de la surprise, il passa derrière tout ce petit monde qui se rebellait. Entre temps, le garde avait pointé son arme sur un homme qui défendait son amie. Aaron évalua rapidement la situation et, retrouvant ses réflexes de lorsqu'il était un assassin talentueux d'Hydra, il s'avança avec dextérité et désarma le garde. Puis, signe qu'il ne voulait pas que ça dégénère, Aaron désarma le flingue en enlevant les balles puis leva les mains en signe de paix. « Bon, et si on réglait les choses de manières civilisées ? » proposa-t-il pour calmer les tensions et éviter que ça n'empire. Plutôt ironique d'ailleurs, venant d'un type qui avait fait des années de taule pour meurtres et qui avait assassiné son propre père. Mais bon, Aaron devait avouer que ça l'intriguait. Il ne savait pas ce qui s'était passé, bien trop occupé à faire une petite sieste mentale, mais il repensait à ce que Nicholas, son jumeau, lui avait dis à propos de la dernière fois qu'un évènement de ce genre avait eu lieu.

Spoiler:
 


house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe 5 - Scène locale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on critiquer la scène locale?
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: PROVINCE DE PRENOVA :: Ultimate Festival de Prenova-
Sauter vers: