Partagez | 
 

 Feel the beat | Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Feel the beat | Raven   Lun 19 Juin - 11:54


Feel the beat

Un festival qui promet
L'hiver va bientôt arriver sur Genosha, cette convention qu'on veut bien appeler hiver du moins. Après tout, de l'autre côté de l'équateur, ça va être l'été...C'est parfois perturbant pendant les tournées, ce n'est pas toujours évident de savoir quoi prendre comme fringues pour partir. Enfin de toute façon, il n'y a pas de tournée pour les Sons of Fenrir en ce moment, juste des répétitions et des séances d'enregistrement. Mais pas de tournée ne voulait pas dire pas de concert. Des tas de festivals de musique ont lieu partout dans le monde pendant les trois mois qui arrivent. Et justement, il y en a un tout nouveau sur Genosha. Hati adore les festivals, c'est différent des tournées, des concerts en salle. L'ambiance est autrement différente, plus sympa, plus cool.

Celui-là est tout nouveau et très divers et varié, il y a de tout. Des tas de groupes internationaux mais aussi locaux, c'est plus une grande manifestation culturelle qu'un festival de musique au sens strict. Les Sons of Fenrir ne sont pas passés très tard dans le line-up, d'autres groupes plus jeunes forment des têtes d'affiche plus attrayantes qu'un groupe de vieux qui fait du métal. Pour Hati, c'est pas grave, il s'en fiche bien de l'heure à laquelle ils passent ou du fait que des gamins soient plus populaires. Ils font salle pleine à chaque fois alors ça ne change rien pour lui. Et puis comme ça, il a le reste de la soirée totalement libre pour aller voir d'autres groupes ou prendre un verre. Sitôt descendu de scène, Hati file avec les autres en coulisse pour avaler leur odieuse mixture d'aquavit maison. Leur petite cérémonie bien à eux pour fêter un bon concert et préparer la soirée. Ils se disperssent sur les lieux du festival, ils se retrouveront bien assez tôt pour l'instant.

Hati arpente le festival, beaucoup des spectateurs sont amassés devant les scènes alors il est à peu près tranquille dans la zone où se trouvent buvettes, bars et snacks. La musique est suffisamment forte pour l'entendre même depuis l'un des stands de bières où il s'est installé. C'est un de ces bars à thèmes comme il y en a plein, eux sont spécialisés dans la bière. Il aurait bien aimé trouvé un de ces stands "vikings", ils sont toujours amusants et ça lui permet de "retrouver" ses origines. Même si Sons of Fenrir est assez différent de ce style musical en fin de compte, ils n'ont pas trop pris de leurs origines vikings pour faire de la musique.

Il s'installe à une table, après avoir fait un peu la queue au stand pour prendre une grande bière ambrée d'une jolie couleur puissante. De là où il est, il entend parfaitement la grande scène internationale et le groupe d'américains qui y jouent. Ce n'est pas si mal, peut-être un peu mou pour Hati, mais comme fond sonore, ça se laisse écouter. Pour l'instant, il est relativement tranquille, personne ne semble s'intéresser à lui, ou alors ce sont des regards par-ci par-là sans qu'on vienne le voir. Il ne semble pas y avoir beaucoup de fans des Sons of Fenrir dans ce bar, tant mieux pour lui ! Il sirote tranquillement sa bière, regardant son portable pour voir les messages qu'il a reçu pendant leur concert.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1332
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Feel the beat | Raven   Dim 23 Juil - 18:03





Fell the beat

Raven & Hati

L'air lourd et étouffant pesait sur ses épaules comme si tout le poids du monde avait décidé d'y tomber d'un seul coup. Elle sait bien qu'elle a été encore trop loin, comme toujours. Tout autour d'elle n'est que faïence. Tout semble fait de porcelaine, capable d'être brisé si jamais elle venait à faire un faux pas. Elle sent que les murs autour d'elle sont comme des kaléidoscopes, elle a la tête qui tourne, mais elle ne cesse d'entendre cette voix qui l'appelle. Une voix douce. Alors que le paysage qui l'entoure tourne encore et encore, comme si elle était prise dans un tourbillon, elle essaye de se lever pour suivre cette voix. Comme toujours, elle sait quel chemin prendre. Il n'y a pas de portes, juste des couleurs, des cases à franchir. Il ne faut pas appuyer sur la mauvaise. Ou alors se déclenche la destruction. C'est toujours comme cela que cela commence. La magie s'écoule, invisible et mystérieuse. Elle ricoche sur les murs, s'engouffre dans l'air, souffle à ses oreilles. C'est un murmure du cœur, une puissance éphémère et douce. Presque un écho à ses pensées tourmentées, s'apaisant à la mélodie de ses gestes. La quiétude l'enlace grâce à ceux qu'elle aime. Avec désinvolture, ses doigts glissent sur le mur, s'accrochent et mordent avec douceur les joyaux. Geste impertinent et inconscient d'une fille souriant à cette solitude précoce. Des lignes s'impriment dans son esprit. Des mots se dessinent puis elle attaque. C'est là qu'elle gâche tout, à nouveau. L'alcool a le don de tourmenter son esprit faiblard depuis qu'elle l'a laissée tombée. Raven a du mal à se faire à l'idée qu'après lui avoir dévoilée toutes les parcelles de son âme, Gamora l'ai laissée tomber. Oui elle l'a laissée, abandonnée comme une vieille chaussette et voilà qu'elle se retrouve mal aimée. Ses dents viennent meurtrirent violemment sa lèvre inférieure alors qu'elle déambule à travers la foule de l'Ultimate Prenova festival à la recherche d'un endroit où se poser. Sa bière à la main elle observe les gens d'un oeil aguéri. Ils semblent tous si ... Heureux. De temps à autres elle croise des amis, des collègues. Tape la discussion avec ses connaissances. Vient saluer l'un ou l'autre. Echange des futilités. Son regard croise même celui de Gavin à qui elle offre un léger sourire. Il n'est pas dans un état plus glorieux que le siens. Plus tard c'est Ororo qui vient l'abordée et Raven ne peut s'empêcher d'avoir de la compassion à son égard. Puis quand elle retrouve enfin la tranquillité son verre est vide.

Au bout de quelques secondes à observer son verre, la belle se décide à aller se chercher une bonne bière rafraîchissante. La grande blonde se dandine donc au rythme de la musique, mouvant toujours un peu plus son corps sur ce son qu'elle trouve pas mal mais un peu lent. Elle commande une bière blonde au bar et pianote des doigts sur le plan de travail en attendant qu'on daigne la servir. La garde se tourne vers le beau monde qui occupe la place pour se chercher un endroit où rester tranquille. Elle a envie de s'amuser mais sans en faire trop. Elle a toujours était impulsive et sociable et ne doute pas qu'elle se fera de nouveau pote ce soir. Peut-être bien pour oublier le fait qu'elle est dans le fond, très mal. Ses yeux glissent sur les visages de l'assemblée et viennent se stoppe net sur un mec assis dans le fond. Un sourire étire ses lèvres. Hati Forge. Elle connait bien son groupe, les Sons of Fenrir qu'elle écoute en boucle depuis quelques temps. La blonde récupère sa bière et se dirige donc vers lui. "Bonjour.. J'peux m'asseoir ?" dit-elle en pointant du menton la place de libre. "Pas mal ce son... Un peu lent mais pas mal..." lâche-t-elle en regardant la scène principale.


by tris

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Feel the beat | Raven   Sam 29 Juil - 9:50


Feel the beat

Un festival qui promet
C'est fou ce qu'on peut recevoir comme messages en quelques heures de temps...Des messages de potes qui racontent des conneries sans rapport, d'autres de gens présents qui disent que c'est chouette, des blagues de la part d'autres encore, des messages d'une nièce parfois hystérique...Des tas de messages de partout, dont certains tirent un petit sourire en coin à Hati. Il répond à la plupart d'entre eux, parmi ceux qui sont sérieux bien sur, pas les conneries des uns et des autres auxquelles il trouvera une réponse plus tard, probablement devant la personne. Il a vraiment des potes idiots, parfois il s'en rend compte...

Mais comme on ne peut pas rester tranquille très longtemps, il y a une gentille voix de jeune femme qui le sort de ses pensées. Il relève les yeux vers elle, on peut dire qu'elle est jolie. Et au moins, elle est polie. Il lui sourit. " Bien sûr, allez-y. " Il n'a rien contre la compagnie des gens normaux qui savent discuter et être aimables. C'est juste celle des hystériques qu'il craint. Elle n'a pas du tout l'air hystérique. Juste l'air d'une fille tout à fait normale. En plus, elle a l'air de savoir parler de musique. En même temps, dans un festival, vaut mieux savoir un peu parler de musique avec des inconnus, parce que sinon ça peut devenir vite assez limité. Bon cela dit, ce n'est pas digne d'un critique de musique hein, ce qu'elle dit. Mais ça permet de lancer quelque chose, Hati apprécie au moins ça.

" C'est certain que ce n'est pas exceptionnel. Mais ça se laisse écouter sans trop de mal, c'est pas si mal pour une soirée. " Il a failli rajouter qu'il en faut pour tous les goûts, mais ça fait toujours un peu présomptueux quand quelqu'un dit ça. Presque un sous-entendu que les goûts des autres, c'étaient des goûts de chiotte. Bon y'a des fois, c'est totalement vrai. Mais là ça va, ça passe. Il n'en est pas à bouger la tête en rythme ou à taper du pied, mais il reste et écoute. Mais il y a plus intéressant présentement, il y a cette jeune femme. Hati est curieux de nature, en général, et aime bien en apprendre plus sur les gens avec qui il se met à discuter.

Il se tourne un peu plus vers elle que vers la scène. " Qu'est-ce que c'est votre style en général ? Pour la musique j'entends hein. " Il sourit à sa blague un peu nulle, ça n'a jamais été son fort mais il est plutôt content de ses blagues en général. C'est le genre de trucs qu'il pourrait continuer de faire, même si personne ne rigole à ça et que lui, et son frère souvent, sont les seuls à trouver ça drôle. Là, en plus, il ne pense même pas au fait que ça pourrait passer pour une de ces blagues de lourdaud qui drague...Il n'imagine même pas que certains puissent draguer comme ça.
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Feel the beat | Raven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Raven Guard arrive !
» V-beat air drums
» Raven's Flight par gav thorpe (3,5/5)
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE: RAVEN (série 3)
» Skip Beat !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: